Les muscles du bras sont constitués des muscles de l'épaule (bras), de l'avant-bras et de la main. L'épaule est formée par un os - l'humérus et l'avant-bras par deux - le rayon (situé sur le côté du pouce) et l'ulnaire (situé sur le côté du petit doigt). L'articulation du coude est en forme de bloc et relie l'humérus, le radius et le cubitus. Dans celui-ci, la flexion et l'extension du bras, ainsi que la rotation de l'avant-bras, sont possibles. De plus, grâce aux muscles de l'avant-bras, nous pouvons faire pivoter la main. L'articulation du poignet est située entre l'avant-bras et la main.

L'épaule chez les personnes musclées ressemble à un rouleau, aplati sur les côtés. Les muscles de l'épaule sont des muscles parallèles à l'axe vertical de l'épaule. Il y a de forts fléchisseurs de l'avant-bras sur le devant de l'épaule. La peau dans cette zone est fine, car les contours des muscles sont clairement visibles, en particulier lorsque le muscle biceps (biceps) se contracte, qui prend en même temps la forme d'un hémisphère. On pense généralement que plus cet hémisphère est grand et convexe, plus la personne est forte..

Le biceps, ou biceps brachial, se compose de deux têtes. La longue tête part du tubercule supra-articulaire et la courte du processus coracoïde de l'omoplate. Les deux têtes sont situées le long de l'humérus. Juste en dessous du coude, ils sont attachés à l'intérieur du rayon. La fonction principale du biceps est de plier le bras au niveau de l'articulation du coude, ainsi que de participer à la supination de l'avant-bras, lorsque la paume tournée vers le bas se tourne vers le haut. Les reliefs des biceps sont mieux définis en fléchissant l'avant-bras lorsqu'il est en position de supination..

En plus des biceps, deux autres muscles sont responsables de la flexion du bras au niveau du coude - l'épaule et le brachioradialis.

MUSCLE DE L'ÉPAULE

Le muscle brachial est situé sous les biceps. Vous ne pouvez le voir que sous le bord intérieur du biceps. Le bord externe n'est visible qu'au point d'attache du muscle deltoïde dans la région de la moitié inférieure de l'humérus. Le développement du muscle brachial affecte également les contours escarpés du biceps. Le muscle brachial part de la moitié inférieure de la surface antérieure de l'humérus et se fixe à la tubérosité de l'ulna. Ainsi, le muscle brachial soulève le cubitus, participant uniquement à la flexion de l'avant-bras..

MUSCLE DE L'ÉPAULE

Le muscle brachioradialis commence au niveau de l'humérus, s'étend le long de tout l'avant-bras et se fixe au radius au niveau de l'articulation du poignet. La fonction principale du muscle brachioradialis est de fléchir le bras au niveau de l'articulation du coude. Lors de la flexion de l'avant-bras, surtout si ce mouvement se produit tout en surmontant une résistance, le muscle brachioradialis fait clairement saillie sous la forme d'une crête acérée dans la région de la fosse ulnaire.

TRICEPS

Sur le dos de l'épaule, le muscle triceps de l'épaule se détache - Triceps ou muscle triceps de l'épaule. Comme le nom du muscle l'indique, il a trois têtes. La longue tête part du tubercule sous-articulaire de l'omoplate, médiale (interne) et latérale (latérale) - de l'humérus. Les trois têtes convergent en un seul tendon qui s'attache à l'olécrane du cubitus. Les trois têtes de triceps couvrent l'articulation du coude et sa longue tête recouvre également l'articulation de l'épaule. La fonction principale du triceps est d'étendre le bras au niveau de l'articulation du coude. Le muscle est visible en essayant de redresser le bras dans l'articulation du coude, effectué avec résistance: alors les têtes externes et longues dans la moitié supérieure de l'épaule deviennent perceptibles, qui forment une fourche caractéristique.

MUSCLES DE L'avant-bras

L'avant-bras dans son état normal est en forme de club avec une surface avant et arrière aplatie. Dans la partie supérieure de l'avant-bras se trouvent, pour la plupart, les muscles abdominaux, dans la partie inférieure, principalement leurs tendons. Chez les personnes musclées, en raison de la contraction musculaire, la forme de l'avant-bras peut être considérablement modifiée. La partie inférieure fine et étroite de l'avant-bras indique un squelette plus faible. Les tendons des muscles superficiels sont clairement visibles. Les crêtes musculaires et les rainures de l'avant-bras sont les plus visibles, plus la personne est musclée et moins elle a de graisse corporelle..

D'un point de vue anatomique, les muscles de l'avant-bras sont divisés en trois groupes. Certains d'entre eux sont responsables du mouvement du poignet, tandis que d'autres sont responsables du mouvement des doigts. En face, du côté de la paume, il y a un groupe de fléchisseurs. Sur le côté opposé se trouvent les extenseurs. Le troisième groupe musculaire est situé dans la zone du pouce.

Muscles qui fléchissent le bras au niveau de l'articulation du poignet:

  • Muscle palmaire
  • Fléchisseur radial du poignet
  • Fléchisseur du poignet du coude

Muscles qui fléchissent les doigts:

  • Fléchisseur superficiel des doigts
  • Fléchisseur profond des doigts
  • Fléchisseur long du pouce.

Parmi les muscles dont dépendent les contours de l'avant-bras, il faut citer le pronateur rond, qui a la forme d'une crête oblongue, pas particulièrement convexe, située sur la face interne de la fosse cubitale. Le pronateur est impliqué dans deux mouvements de l'avant-bras - flexion et pronation (tournant vers l'intérieur) avec les muscles suivants: fléchisseur radial du poignet, long palmaire, fléchisseur superficiel du doigt, fléchisseur ulnaire du poignet. Le pronateur part du condyle interne de l'humérus et est attaché dans le poignet aux phalanges des doigts du côté de la surface palmaire de la main. Les muscles ci-dessus forment des crêtes musculaires oblongues, qui sont visibles lorsque la main est pliée au niveau du poignet vers la paume et le petit doigt.

Muscles qui étendent le bras dans l'articulation du poignet:

  • Extenseur radial long du poignet
  • Extenseur radial court du poignet
  • Extenseur du poignet ulnaire

Muscles qui étendent les doigts:

  • Extenseur de doigt
  • Extenseur long du pouce
  • Extenseur court du pouce
  • Extension de l'index

Les extenseurs sont situés à l'arrière de l'avant-bras. Recouverts uniquement d'une peau fine, ils sont clairement visibles chez les personnes musclées. Les muscles de relief comprennent principalement les muscles - les extenseurs du petit doigt et de l'index, l'extenseur ulnaire du poignet, dont l'abdomen se détache particulièrement bien le long de la côte du cubitus. De plus, les extenseurs longs et courts du pouce et son long muscle abducteur font également partie de ce groupe musculaire. Tous les muscles ci-dessus permettent de plier la main vers son dos, de déplacer la main vers le pouce et l'auriculaire et de déplier les doigts. Les autres muscles sont regroupés près du rayon. Les extenseurs du poignet courts et longs sont clairement visibles lorsque les mains sont serrées en un poing, lorsqu'ils contribuent à la dorsiflexion de la main au poignet, ce qui, à son tour, permet aux fléchisseurs de serrer les doigts plus étroitement en un poing.

Muscles qui tournent le bras, paume vers le haut:

  • Prise en charge du cou-de-pied
  • Biceps

Muscles qui font pivoter la paume de la main vers le bas:

  • Pronateur rond
  • Pronateur carré

MUSCLES DE LA BROSSE

Les muscles de la main, avec l'aide des muscles de l'avant-bras, effectuent tous les mouvements des mains et des doigts. Ces muscles ne diffèrent pas en relief. Ils sont divisés en trois groupes, dont l'un est situé dans la partie médiane de la surface palmaire, le deuxième sur le côté du pouce et le troisième sur le côté du petit doigt..

voir également

Muscles du dos: structure et fonction

Les muscles du dos occupent la plus grande surface du corps par rapport aux autres groupes musculaires. Grâce aux muscles du dos, les humains ont la capacité de se déplacer droit sur deux jambes, ce qui distingue les humains des animaux.

Muscles de la poitrine: structure et fonction

Les muscles pectoraux occupent la majeure partie de la surface supérieure du corps et sont clairement visibles de l'avant. Chaque homme s'efforce de donner aux muscles de la poitrine une masse et un soulagement, car ces muscles affectent fortement l'ensemble.

Muscles abdominaux: structure et fonction

Les muscles abdominaux occupent une grande surface et remplissent un certain nombre de fonctions corporelles importantes. Une presse claire et en relief est l'un des indicateurs d'une bonne forme. Cependant, une grande quantité de graisse corporelle s'accumule généralement dans la région abdominale, donc.

Les muscles de la ceinture scapulaire: structure et fonction

Description de la composition et de la fonction des principaux muscles de la ceinture scapulaire. Les muscles responsables de la flexion et de l'extension du bras dans l'articulation de l'épaule, de l'adduction et de l'extension des bras, ainsi que de la rotation des bras vers l'intérieur et.

La structure des articulations de la main

Le bras est la partie supérieure du système locomoteur qui ressemble et fonctionne comme un levier. Les articulations de la main humaine ne sont qu'un élément constitutif d'un instrument naturel complexe. Les articulations et les os assurent la mobilité du membre supérieur, une large gamme fonctionnelle de mouvement des doigts et de la paume.

Caractéristiques de l'anatomie de la structure de l'articulation de la main

Articulations du poignet et des doigts, articulations métacarpo-phalangiennes

  • L'articulation du poignet est également appelée articulation du poignet, formée par la partie distale convexe du radius et la première rangée des os du poignet (scaphoïde, lunaire et triangulaire). C'est une articulation complexe d'une forme elliptique.
  • Carpe moyen - formé par la première et la deuxième rangée d'os carpiens. Possède une capsule articulaire séparée, mais ses mouvements sont associés au poignet.
  • Intercarpien - représenté comme la liaison des os du poignet ensemble.
  • L'articulation pisiforme est la jonction des os pisiformes et triangulaires. Il est situé dans le tendon ulnaire extenseur. La capsule est fixée par les ligaments pois-crochet et pois-métacarpien
  • Carpe-métacarpien - sont la jonction du poignet et des métacarpiens Ils sont de forme plate. Quatre d'entre eux sont inactifs. L'articulation formée par le premier os du métacarpe est en forme de selle. Sa construction permet au pouce de se déplacer autour de son axe et le long du front.
  • Intermétacarpien - les articulations des os sont maintenues ensemble par des ligaments rigides interosseux.
  • Les articulations métacarpo-phalangiennes sont les têtes qui unissent les os métacarpiens avec les phalanges proximales des doigts (il y en a 5). Permet aux doigts de se déplacer sur deux axes. La première articulation métacarpienne se distingue par une anatomie particulière due à une biomécanique complexe, elle permet à la première phalange de se déplacer autour de son axe longitudinal, sagittal, et l'inclinaison latérale permet des mouvements d'abduction et d'adduction. De plus, la structure du pouce comprend deux phalanges, contrairement au reste des doigts, par exemple, il y en a trois dans l'index.
  • Interphalangien - appelés ligaments entre les bases et les têtes des phalanges adjacentes. Il s'agit d'une articulation mobile (essieu avant). Sont en forme de bloc.
Retour à la table des matières

Os de la main

Il s'agit de l'articulation biomécanique la plus complexe de la main (27 os). Dispose de trois départements:

  • Poignet, dont 8 os:
    • lunaire;
    • triangulaire;
    • en forme de pois;
    • accroché;
    • capitate;
    • scaphoïde;
    • os trapézoïdal;
    • os trapèze.
  • Paturons (5 os).
  • Doigts composés de 3 phalanges (à l'exception du pouce, dans lequel il y en a 2):
    • proximal;
    • moyen;
    • distal.
Retour à la table des matières

Ligaments de la main, leur anatomie

Une activité élevée dans l'articulation du poignet est fournie par l'extenseur ulnaire du poignet. Les zones épaissies de la capsule articulaire, appelées ligaments, assurent la stabilité de l'articulation. Ils ressemblent à des brins de tissu conjonctif dense. Il existe les ligaments suivants des articulations de la main: épaule, coude, poignet, médio-carpien (ligaments de la main) et interphalangien.

Apport sanguin au membre supérieur d'une personne

Compte tenu de la structure particulière de la structure musculaire de la ceinture scapulaire, les vaisseaux sanguins de cette partie sont épaissis et ont un diamètre assez important. L'apport sanguin à l'appareil moteur dans la partie supérieure du corps humain se fait par les artères:

Nerfs et fonction motrice

Le membre supérieur d'une personne, en tant qu'organe qui remplit la fonction tactile principale, a une innervation afférente et efférente. L'innervation afférente (sensible) permet au cerveau de percevoir les processus qui se produisent dans la main et, directement, dans le membre lui-même. L'innervation efférente (motrice) se manifeste par une réaction motrice sensible du cerveau. En raison de signaux efférents, la main humaine bouge. Physiquement, sa mobilité est assurée par les muscles et les ligaments après que le cerveau envoie une impulsion appropriée aux terminaisons nerveuses situées dans la main.

Comment se fait le mouvement?

Elle est réalisée aux dépens des muscles qui sont attachés au squelette de la main à l'aide de tendons et de ligaments. Les muscles de l'articulation carpienne, comme le brachial, sont plats. Les groupes musculaires du membre supérieur remplissent les fonctions d'extension ou de flexion et sont divisés en types suivants:

  • muscles de l'épaule - 3 fléchisseurs, 2 extenseurs;
  • avant-bras - 3 de chaque fléchisseur / extenseur du poignet.

La structure complexe du poignet humain implique la mise en œuvre de mouvements le long des axes sagittal (adduction / abduction) et frontal. Dans ce cas, la brosse peut effectuer une rotation circulaire due à l'articulation ellipsoïdale.

Os de la main

Les os de la main sont divisés en os du poignet, métacarpe et os qui composent les doigts, les soi-disant phalanges.

Poignet

Le poignet, carpus, est une collection de 8 os spongieux courts - ossa carpi, situés sur deux rangées, chacune de 4 os.

La rangée proximale, ou première rangée du poignet, la plus proche de l'avant-bras, est formée, si vous comptez à partir du pouce, par les os suivants: scaphoïde, os scaphoideum, lunaire, os lunatum, triangulaire, os triquetrum et pois, os pisiforme. Les trois premiers os, lorsqu'ils sont connectés, forment une surface articulaire elliptique convexe vers l'avant-bras, qui sert d'articulation avec l'extrémité distale du radius.

L'os pisiforme ne participe pas à cette articulation, se joignant séparément au trièdre. L'os pisiforme est un os sésamoïde qui s'est développé dans le tendon de m. fléchisseur ulnaire du carpe.

La rangée distale, ou deuxième, du poignet est constituée des os: trapèze, os trapèze, trapèze, os trapézoïdal, capitate, os capitation et crochet, os hamatum. Les noms des os reflètent leur forme. Il y a des facettes articulaires sur les surfaces de chaque os pour l'articulation avec les os adjacents.

En outre, sur la surface palmaire de certains os du poignet, il y a des tubercules pour la fixation des muscles et des ligaments, à savoir: sur l'os naviculaire - tuberculum ossis scapholdei, sur os trapezium - tuberculum ossis trapezii et sur l'os en forme de crochet - un crochet, hamulus ossis hamati, c'est pourquoi elle a reçu son nom.

Les os du poignet dans leur totalité représentent le genre de la voûte, convexe sur le dos et concave en forme de rainure sur la paume. Sur le côté radial, la rainure du poignet, sulcus carpi, est limitée par l'éminence, eminentia carpi radialis, formée par les tubercules du scaphoïde et de l'os trapèze, et du côté ulnaire par une autre élévation, eminentia carpi ulnaris, constituée de hamulus ossis hamati et os pisiforme.

Dans le processus d'évolution humaine, en lien avec son activité professionnelle, les os du poignet progressent dans leur développement. Ainsi, chez les Néandertaliens, la longueur de l'os capiteux était de 20 à 25 mm, tandis que chez les humains modernes, elle augmentait à 28 mm. Il y a aussi un renforcement de la zone du poignet, qui est relativement faible chez les singes et les néandertaliens.

Chez l'homme moderne, les os du poignet sont si fermement attachés par des ligaments que leur mobilité diminue, mais leur force augmente. Un coup sur l'un des os du poignet est réparti uniformément entre les autres et est affaibli, les fractures du poignet sont donc relativement rares.

La structure et la fonction des os des bras et des mains

Derrière la clavicule se trouve l'omoplate - de forme triangulaire, os plat, situé latéralement à la colonne vertébrale thoracique dans la région dorsale du corps. Les omoplates forment des articulations à deux endroits: l'articulation acromio-claviculaire - la clavicule et l'articulation de l'épaule, et la clavicule jusqu'à l'humérus. La cavité articulaire est située à l'extrémité latérale de l'omoplate et forme une cavité pour l'articulation de l'épaule. De nombreux muscles se fixent à l'omoplate pour déplacer l'épaule, y compris les muscles trapèze, deltoïde, rhomboïde et rotateur.

Humérus

- ce ne sont que les os du haut du bras. Os longs et gros qui vont de l'omoplate au cubitus et au rayon de l'avant-bras. L'extrémité proximale de l'humérus est une structure circulaire qui forme une boule pour l'articulation de l'épaule. À l'extrémité distale, l'humérus forme une large structure cylindrique qui forme la charnière interne du coude à partir du cubitus et du radius. Les muscles pectoraux, deltoïdes, latissimus dorsi et de l'épaule se fixent à l'humérus pour faire pivoter, lever et abaisser le bras au niveau de l'articulation de l'épaule.

Les avant-bras contiennent deux longs os parallèles: le cubitus et le radius. Le cubitus est plus long et plus gros des deux os, situé sur le côté médial (petit doigt) de l'avant-bras.
La zone la plus large est à son extrémité proximale et significativement rétrécie à l'extrémité distale. À l'extrémité proximale de l'ulna, il y a une charnière du coude avec l'humérus. L'extrémité du cubitus, appelée olécrâne, se prolonge dans l'humérus et forme la pointe osseuse du coude. À l'extrémité distale, le cubitus forme l'articulation du poignet avec l'articulation radiale et carpienne.


Comparé au cubitus, le radius est légèrement plus court, plus fin et situé sur le côté latéral de l'avant-bras. Le rayon est le plus étroit au niveau du coude et s'élargit vers le poignet. A son extrémité proximale, les têtes arrondies du rayon forment la partie pivotante de l'articulation du coude, ce qui permet la rotation de l'avant-bras et de la main. À l'extrémité distale, il est beaucoup plus large que le cubitus et forme la majeure partie de l'articulation du poignet et avec le coude, il constitue l'articulation du poignet. L'extrémité distale du radius tourne également autour de l'ulna lorsque le bras et l'avant-bras tournent.

Malgré leur petite taille, les bras contiennent vingt-sept petits os et de nombreuses articulations flexibles..

Les articulations carpiennes sont un groupe de huit os cuboïdes. Ils forment l'articulation du poignet avec le cubitus et le rayon de l'avant-bras, et forment également les articulations du poignet sur la paume. Les articulations du poignet forment de nombreuses petites articulations, glissant les unes avec les autres pour donner une flexibilité supplémentaire au poignet et à la main.

Cinq longs os métacarpiens cylindriques soutiennent la forme de la paume. Chaque os métacarpien forme une articulation avec le poignet et une autre articulation avec la phalange proximale du doigt. Les métacarpiens donnent également de la flexibilité aux bras lors de la saisie d'un objet ou lors de la pression du pouce et du petit doigt ensemble.

Les phalanges

Ils sont un groupe de quatorze os qui soutiennent et bougent les doigts. Chaque orteil contient jusqu'à trois phalanges - distale, moyenne et proximale - à l'exception du pouce, qui ne contient que les phalanges proximale et distale.

Les phalanges des os longs forment des articulations articulées les unes avec les autres, ainsi que le condyle des articulations avec les os métacarpiens. Ces points permettent la flexion, l'extension, l'extension et l'adduction des doigts.
Les mains nécessitent un équilibre de force et de dextérité pour une variété de tâches telles que soulever des poids, nager, jouer d'un instrument de musique et être capable d'écrire.
Les articulations des bras et des muscles offrent une large gamme de mouvements tout en maintenant la force des membres supérieurs. Comme tous les os du corps, les os du membre supérieur aident le corps à maintenir l'homéostasie en stockant des minéraux et des graisses et en produisant des cellules sanguines dans la moelle osseuse rouge..

Comment fonctionne la main humaine

La main humaine a une structure particulière. Dans le règne animal, les membres d'une telle structure ne sont pas trouvés. Grâce à un système complexe d'éléments de formation, les mains remplissent un large éventail de fonctions - de la simple saisie et de la tenue d'objets à des mouvements précis. Considérez comment fonctionne la main humaine.

Des os

La structure osseuse du bras est divisée en sections:

  1. Ceinturon d'épaule - l'endroit où le membre rejoint la cage thoracique.
  2. Épaule, située entre les articulations de l'épaule et du coude. L'élément principal du département est l'épaule avec un réseau de fibres musculaires.
  3. L'avant-bras va du coude au poignet. Dans le cadre du radius et du cubitus, des muscles conçus pour contrôler les mouvements de la main.
  4. Le pinceau a une structure complexe. Il est divisé en 3 sections: les phalanges des doigts, le métacarpe et le poignet..

Le squelette du corps est la principale partie de support. Les os remplissent un certain nombre de fonctions importantes, dont les principales sont: un squelette pour le corps, la protection des organes, même la production de cellules sanguines.

La photo montre les os de la main..

La clavicule et l'omoplate tiennent la main sur le torse. Le premier est situé en haut de la poitrine. L'autre ferme les côtes derrière et forme une connexion mobile avec l'épaule - une articulation. Clarifions comment s'appellent les os de la main.

Considérez l'épaule. L'élément principal ici est l'humérus. Avec son aide, le reste des os et des tissus est maintenu..

L'avant-bras contient de petits muscles qui assurent le mouvement de la main. Les vaisseaux et les fibres nerveuses passent également ici. Ils courent superficiellement le long du cubitus et du rayon..

La dernière section du membre supérieur est une main, qui comprend 27 os. Le squelette de la main se compose de trois sections:

  1. Le poignet est composé de 8 os sur deux rangées. Parmi ceux-ci, l'articulation du poignet est formée.
  2. Les métacarpiens sont cinq éléments tubulaires tronqués allant du poignet aux doigts. Ils agissent comme un support pour les doigts.
  3. Les phalanges sont les os des doigts. Chaque orteil a trois phalanges. Ils sont désignés comme principaux, intermédiaires et clous. La phalange moyenne est absente du pouce.

La photo montre la structure d'une main humaine avec les noms des os.

Les articulations

Les articulations relient les os les uns aux autres, permettant aux bras d'effectuer différents mouvements.

Il y a trois grosses articulations dans la ceinture des membres supérieurs: l'épaule, le coude et le poignet. La main est formée par un grand nombre d'articulations articulaires, mais de plus petite taille. Plus de détails sur chaque joint:

  1. Rotule d'épaule développée à partir de la jonction de l'humérus et de l'articulation de l'omoplate.
  2. L'articulation du coude se compose de plusieurs os à la fois. Il y en a trois: ulnaire, radial et épaule. En raison de la connexion de bloc, le mouvement du coude est effectué par flexion ou extension.
  3. L'articulation du poignet est la plus difficile. Formé à partir du cubitus, du poignet et d'une partie des os du poignet. De par sa structure, ce joint est universel: il est possible d'effectuer des mouvements dans toutes les directions.

La photo suivante montre le diagramme de la main.

Intéressant. Les articulations interphalangiennes et métacarpo-phalangiennes offrent la plus grande amplitude de mouvement. D'autres ajoutent seulement de la mobilité à l'amplitude..

Ligaments

Les ligaments et les tendons sont constitués de tissu conjonctif et servent à ancrer des parties du squelette. Ainsi, ils limitent l'amplitude excessive des mouvements dans l'articulation..

De nombreux ligaments sont situés dans la zone de la jonction de l'omoplate et de l'humérus et dans la zone de la ceinture scapulaire. Listons-les:

  • coracoclaviculaire;
  • coracoacromial;
  • acromio-claviculaire;
  • trois ligaments articulaires-huméraux (supérieur, moyen, inférieur).

Ces derniers sont nécessaires pour renforcer l'articulation de l'épaule, qui est soumise à un stress constant.

Pour plus de clarté, la photo montre une main en section.

La jonction ulnaire a des ligaments collatéraux:

L'articulation du poignet contient des ligaments de structure complexe. Ceux-ci inclus:

  • faisceau;
  • ulnaire;
  • arrière;
  • palmaire;
  • ligaments intercarpiens.

Un ligament appelé dispositif de retenue du fléchisseur joue un rôle important. Il recouvre le canal du poignet avec des vaisseaux vitaux, des nerfs.

Muscle

Les bras sont pleins de muscles qui assurent le mouvement des membres et leur permettent de résister à l'activité physique.

Les muscles des membres supérieurs diffèrent par leur structure et leur fonction. Dans la partie libre des bras, on distingue les fléchisseurs et les extenseurs..

Ils se réfèrent à la région de l'épaule et de l'avant-bras. Ce dernier contient plus de 20 faisceaux musculaires qui aident au mouvement de la main..

La main contient des muscles: thénara, hypoténara, groupe médian.

Anatomie de la main du bras au coude sur la photo.

Navires et nerfs

Avec d'autres composants structurels et fonctionnels, les vaisseaux sanguins et les nerfs remplissent de nombreuses fonctions précieuses. Les tissus et organes du corps doivent recevoir des nutriments et des impulsions pour fonctionner en continu.

Le sang à tous les éléments du membre est acheminé par l'artère sous-clavière. Il se poursuit dans les artères axillaires et brachiales. Une artère profonde de l'épaule part de cet endroit.

Au niveau du coude, les pièces ci-dessus sont reliées en réseau, puis vont dans le radial et l'ulnaire. Ils forment des vaisseaux artériels, à partir d'ici de petits vaisseaux partent vers les doigts.

Les veines des membres supérieurs ont une structure similaire. Mais à côté d'eux, il y a des vaisseaux sous-cutanés des deux côtés du bras. La veine principale est la sous-clavière. Il coule dans le creux supérieur.

Un système complexe de placement nerveux est impliqué dans le membre. Les troncs nerveux périphériques commencent dans la zone du plexus brachial. Ceux-ci inclus:

Fonctions des membres supérieurs

Les membres de la ceinture supérieure ont de nombreuses fonctions utiles. En raison de la structure spécifique de cette partie du corps, les opérations suivantes sont effectuées:

  1. La partie mobile du membre est constituée d'articulations complexes. Grâce aux articulations, les mouvements des bras sont effectués dans tous les plans.
  2. La ceinture supérieure durable garde la main libre. Cela vous permet de prendre la charge.
  3. Le travail bien coordonné des éléments musculaires, des petites articulations osseuses de la main et de l'avant-bras crée une opportunité pour des mouvements précis des mains. Les doigts saisissent des objets et font de petits mouvements moteurs.
  4. Les structures immobiles remplissent une fonction de soutien, ce qui permet d'effectuer des actions à l'aide de muscles.

Remarque. Le pouce sur la main des humains et des primates est contrasté avec les quatre autres. Cette structure permet une prise en main efficace du sujet. Sans pouce, une personne devient handicapée, car elle perd un certain nombre de fonctions importantes de la main.

Conclusion

Les membres supérieurs sont composés d'un grand nombre de structures interconnectées. Le bras est formé d'environ 32 os qui servent de support. Divers muscles et ligaments assurent un mouvement complet. De plus, la musculature développée peut résister au travail physique et au stress. La main contient de nombreux éléments, grâce auxquels la motricité des membres est développée. D'où la possibilité de se déplacer sans erreur. Le bout des doigts est sensible en raison de la présence de récepteurs spéciaux.

Membres supérieurs d'une personne. Anatomie: os, muscles, articulations, squelette, structure, fonctions, départements, maladies

Les membres supérieurs d'une personne sont les organes exécutifs les plus importants du corps de chacun de nous. À première vue, l'anatomie des mains est assez simple, mais le nombre d'os dans une même main peut nous dire le contraire. Sans les organes de la ceinture scapulaire, une vie bien remplie est impossible.

Qu'est-ce qu'un organe

Un organe dans son ensemble est un groupe de tissus ayant des fonctions similaires. Chaque organe dans son essence est une unité fonctionnelle à part entière dans le corps, qui, en même temps, est quelque peu isolée des autres unités. En outre, un organe est caractérisé par un ensemble de cellules qui a une position très stable dans le corps..

Les fonctions

Les membres supérieurs d'une personne, dont l'anatomie diffère de celle des jambes, ont pour objectif principal d'effectuer une variété de mouvements très précis dans l'espace. Dans le même temps, les aiguilles se distinguent par la présence d'un grand nombre de degrés de liberté, ce qui leur permet de travailler sous de nombreux angles. Pratiquement toutes les opérations de travail sont effectuées à la main, la manipulation des objets est effectuée.

Structure

Les membres supérieurs d'une personne, dont l'anatomie est représentée par un certain système de leviers, se composent d'une partie libre et d'une ceinture scapulaire. Les os de la ceinture sont directement connectés au squelette du corps humain.

La partie libre des mains comporte 3 segments fondamentaux:

  • Proximal (supérieur).
  • Milieu.
  • Distal (inférieur).

Dans ce cas, la partie supérieure des bras est constituée d'un seul os, celle du milieu - une paire d'os, tandis que le segment distal est composé de nombreux os. La ceinture scapulaire, à son tour, de chaque côté est dotée d'une omoplate et d'une clavicule.

La clavicule est un os apparié tubulaire et incurvé avec des extrémités acromiales et sternales. L'omoplate est un os plat de profil triangulaire.

L'humérus, 2 os de l'avant-bras et les os de la main - tout cela fait également partie des membres supérieurs des personnes.

Le long os tubulaire de l'épaule a un corps et deux extrémités, dont la partie supérieure est reliée à l'omoplate et la partie inférieure est articulée à l'avant-bras.

L'avant-bras est une combinaison du cubitus et du radius, entre lesquels se trouve un espace renforcé par la membrane du tissu conjonctif interosseux. À son tour, le cubitus est doté de deux processus séparés par une encoche en forme de bloc. Le rayon est déjà connecté au poignet.

Le pinceau est un organe complexe disposé qui a:

  • poignet, composé de 8 os;
  • métacarpe - 5 os courts tubulaires;
  • doigts phalangiens.

Les articulations des membres supérieurs sont les suivantes:

  • épaule, caractérisée par une forme sphérique;
  • ulnaire, lié au bloc;
  • radiocarpal;
  • srednecarpal;
  • carpométacarpien;
  • métacarpo-phalangien.

Le corset musculaire des membres supérieurs est présenté comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Membres supérieurs humains

NomFonctions et structure
DeltoïdeForme la rondeur de l'épaule en la recouvrant de l'extérieur de ses tissus. Le muscle a une partie arrière, avant et centrale. Fournit à la main ses mouvements de levage, d'abaissement, de rétraction sur le côté et de traction.
BicepsPlie le bras au niveau du coude et tourne l'avant-bras vers l'extérieur. Le muscle a deux têtes.
TricepsSe compose de trois têtes. Le muscle extenseur impliqué dans tout mouvement de pression.
Muscle de l'épaulePlie son bras. Fixé sous le biceps.
Muscle brachioradialisLe muscle fléchisseur situé sur l'avant-bras et responsable de son entrée et de sa sortie.

Types de maladies

Les membres supérieurs d'une personne, comme tous les autres organes humains, sont également sensibles à diverses maladies.

L'anatomie des mains a ses propres caractéristiques et toutes les maladies doivent donc être divisées en plusieurs types associés à:

  • destruction des articulations ou des os;
  • violations du débit des vaisseaux sanguins;
  • anomalies du travail des muscles, des ligaments et des tendons;
  • dysfonctionnements du système nerveux;
  • maladies de la peau.

Symptômes

Considérons plus en détail les maladies des articulations des mains.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde survient souvent à un âge avancé, mais elle peut bien survenir dans 25-30 ans.

Les signes courants de cette maladie sont:

  • douleur dans les articulations;
  • raideur articulaire;
  • douleur musculaire;
  • fièvre;
  • diminution de l'appétit.

En règle générale, la maladie se déroule de manière symétrique, c'est-à-dire que les articulations des deux mains sont également affectées. Après un certain temps, la déformation des articulations entraîne une courbure des doigts et une perte complète de leur mobilité.

Goutte

La goutte provoque une douleur intense dans les articulations et des bosses spécifiques se forment autour d'elles. Les sensations de douleur les plus désagréables surviennent chez une personne la nuit et disparaissent le matin. Dans ce cas, les articulations touchées gonflent et deviennent rouges. Au fil du temps, à mesure que la maladie progresse progressivement, il devient plus difficile de bouger les articulations normalement..

L'arthrose

L'arthrose est caractérisée par des lésions des petites articulations des mains, des coudes et des épaules. Dans l'articulation du poignet, la maladie se manifeste par une douleur lors d'un effort physique, une limitation de la mobilité.

En général, l'arthrose, qui comporte 4 stades de développement, se fait sentir:

  • Sensations douloureuses dans les articulations.
  • Diminution de l'amplitude de mouvement.
  • Croquer.
  • Sensation de raideur après la détente et le repos.

Les articulations de la base du pouce et les articulations proximales interphalangiennes sont souvent atteintes.

Arthrite

Une maladie infectieuse des articulations, qui survient assez souvent.

L'arthrite se présente sous deux formes:

  • aiguë - se manifestant par une douleur, une rougeur et un gonflement prononcés de la peau et de la zone de l'articulation enflammée, la température corporelle augmente;
  • chronique - se fait sentir périodiquement, la douleur survient de temps en temps et se manifeste dans son essence de la même manière que dans la phase aiguë.

L'arthrite a 4 degrés et se manifeste:

  • Syndrome douloureux des articulations.
  • Gonflement sévère.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Douleurs, surtout en conduisant.
  • Parfois nausées et vomissements.

De plus, il existe une division par localisation de la monoarthrite (endommage une articulation) et de la polyarthrite (affecte plusieurs articulations). Les membres supérieurs d'une personne, dont l'anatomie est unique, sont assez souvent caractérisés par des problèmes de vaisseaux sanguins.

Maladie de Raynaud

C'est une maladie vasospastique qui affecte les petites artères terminales et les artérioles. La maladie touche 3 à 5% de la population mondiale.

Les principales étapes de la maladie sont:

  • angiospastique - se manifeste par un spasme à court terme des vaisseaux des phalanges terminales des doigts de la main, qui est ensuite remplacé par l'expansion des vaisseaux sanguins et le rougissement vif de la peau;
  • angioparalytique - il y a gonflement et pâturage des doigts, les membres ont une couleur cyanotique;
  • trophoparalytique - les ulcères commencent à apparaître.

L'athérosclérose

Maladie des mains, dans laquelle leurs vaisseaux sanguins commencent à se remplir de plaques athéroscléreuses, ce qui à son tour entraîne un arrêt complet ou partiel du flux sanguin.

Les symptômes de la maladie se manifestent comme suit:

  • Il y a une sensation de froid dans les mains.
  • La personne commence à souffrir de convulsions, de douleurs.
  • Fatigue lors d'un effort physique.
  • Réduction des poils sur les mains.

La myopathie et la myasthénie grave méritent une attention particulière. Les deux maladies se manifestent par une faiblesse musculaire et peuvent être acquises ou héréditaires. Les maladies de la peau des mains d'une personne deviennent perceptibles dans les premiers stades, mais elles se caractérisent par un inconfort à la fois physique et psychologique..

La dermatite atopique

La maladie se manifeste par une éruption cutanée, des démangeaisons sur le cou et le visage, ainsi que dans les plis naturels du corps humain (plis des aisselles, de l'aine, du coude et du genou). La maladie peut être légère ou grave..

Stades de la maladie:

  • Bébé (jusqu'à 2 ans).
  • Enfants (2-12 ans).
  • Adulte (plus de 12 ans).

Dermatite allergique

La maladie survient dans les 24 heures à partir du moment où l'élément irritant entre ou dans le corps humain. L'éruption cutanée survient le plus souvent dans les zones où se trouve l'irritant. Par exemple, sur le cou où une personne porte une chaîne en or.

La maladie est divisée en formes:

  • Contact allergique.
  • Toxique-allergique.
  • Atonique.

Dermatite séborrhéique

Il se manifeste par une éruption cutanée sur les parties du corps où se trouvent de nombreuses glandes sébacées. Cette maladie se caractérise par la formation de petites écailles blanchâtres, se décollant facilement et exposant la surface enflammée..

Eczéma

Elle se caractérise par une inflammation cutanée récurrente, une sensation de brûlure et des éruptions cutanées. La maladie survient dans les zones de flexion des articulations. La maladie diffère en ce qu'il y a initialement une inflammation, car elle passe dans des bulles, qui éclatent et se dessèchent plus tard, se recouvrant de croûtes.

Les causes des maladies des organes

Les maladies des membres supérieurs ne surviennent pas simplement. Chaque problème avec les mains d'une personne est une conséquence de l'exposition à des organes d'un ou plusieurs facteurs.

Polyarthrite rhumatoïde

C'est intrinsèquement une maladie auto-immune dans laquelle le corps commence à identifier clairement ses propres cellules comme étrangères et dangereuses. Pour cette raison, il y a une destruction progressive des articulations, une inflammation et une douleur au foyer..

Il faut comprendre que cette maladie est des troubles systémiques de tout l'organisme, qui sont basés sur des troubles génétiques, des anomalies hormonales, la présence d'infections dans le corps, ainsi que l'influence d'habitudes négatives telles que le tabagisme et l'abus d'alcool..

Goutte

Cette maladie est caractérisée par l'accumulation de cristaux d'acide urique dans les articulations. Souvent diagnostiqué chez les amateurs de viande.

Les points clés qui peuvent déclencher l'apparition de la goutte sont:

  • Diabète.
  • Hypertension.
  • Troubles rénaux.
  • Anémie.
  • Obésité.
  • Hérédité.
  • Trop de cholestérol.
  • L'utilisation de certains types de médicaments.

En outre, la maladie peut être provoquée par des blessures et des interventions chirurgicales..

L'arthrose

Cette maladie est le résultat d'une détérioration du cartilage articulaire. Le processus est typique des personnes âgées, mais il peut aussi dépasser les jeunes..

Les causes les plus courantes de l'apparition de la maladie sont:

  • Plus de 50 ans.
  • Surpoids.
  • Blessures articulaires.
  • Muscles affaiblis.
  • Travail physique dur.
  • Les infections.
  • Maladie métabolique.
  • Problèmes articulaires congénitaux.
  • Chirurgie articulaire.

Arthrite

Les médecins considèrent les raisons de cette maladie:

  • Manque d'une alimentation équilibrée, c'est-à-dire une alimentation inadéquate en termes de quantité de vitamines et autres nutriments.
  • Surpoids.
  • Exposition à l'alcool.
  • Surcharge articulaire.
  • Différents types d'infections.
  • Pathologies du système endocrinien.
  • Hérédité.
  • Apport constant d'allergènes puissants.

Maladie de Raynaud

Une maladie extrêmement dangereuse se développe dans le contexte des problèmes suivants:

Ongles bleus, engourdissements - dus au syndrome de Raynaud

  • Hémoglobinurie paroxystique.
  • Aspects psychogènes.
  • Problèmes du système nerveux central.
  • Surchauffe et surmenage.
  • Les infections.
  • Risques professionnels (humidité, climat froid, surcharge des articulations des mains).
  • L'athérosclérose

    La maladie, qui se réduit à un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins, survient pour un certain nombre de raisons:

    • Anomalies du métabolisme lipidique.
    • Hypertension artérielle
    • Diabète.
    • Mode de vie sédentaire.
    • Stress et infections.
    • Nutrition mal considérée.
    • Augmentation de la viscosité du sang.

    En ce qui concerne les problèmes musculaires des membres supérieurs d'une personne, les principales causes de douleur dans les mains peuvent être:

    • Blessures physiques caractéristiques des entorses, ecchymoses, luxations et fractures survenant sous de lourdes charges.
    • Carence enzymatique dans le tissu musculaire, entraînant des convulsions.
    • Diabète sucré, détruisant lentement les parois des vaisseaux sanguins et provoquant ainsi des douleurs.
    • Intoxication par des substances nocives (monoxyde de carbone, alcool, plomb).
    • Surmenage et stress entraînant des spasmes musculaires.
    • Perturbations hormonales, qui peuvent être dues à des anomalies dans le travail du système endocrinien.

    La dermatite atopique

    On pense que la maladie est multifactorielle, basée sur une prédisposition génétique aux déviations atopiques..

    En outre, les raisons peuvent être:

    • Surcharge psycho-émotionnelle.
    • Dysfonctionnements des organes internes.
    • Environnement agressif, mauvaise écologie.

    Dermatite allergique

    Souvent, cette réaction naturelle du corps à un allergène.

    Il a été noté que le plus souvent, le corps humain réagit négativement aux substances suivantes:

    • Nickel trouvé dans les bijoux.
    • Latex.
    • Parfums et cosmétiques.
    • Synthétiques.
    • Produits chimiques ménagers.

    Dermatite séborrhéique

    Le renforcement de l'activité des agents pathogènes de cette maladie peut être:

    • Immunité abaissée.
    • Un changement brutal des conditions climatiques.
    • Maladies du système nerveux.
    • Anomalies de la production d'hormones.
    • Caractéristiques héréditaires.

    Eczéma

    L'apparition de la maladie est facilitée par la liste de facteurs suivante:

    • Faible immunité.
    • Dysfonctionnements de la glande pituitaire, des gonades ou des glandes surrénales.
    • Stress.
    • Toute infection chronique.
    • Maladies du tractus gastro-intestinal.
    • Hypothermie.
    • Exposition aux éléments chimiques.

    Diagnostique

    Le diagnostic des maladies des articulations et des vaisseaux sanguins des mains est effectué à l'aide des méthodes suivantes:

    • Examen général par un médecin.
    • Tests de laboratoire - un test sanguin montrant la vitesse de sédimentation des érythrocytes et le nombre de leucocytes (prix - environ 300 roubles), ainsi que la prise de liquide synovial (prix - à partir de 650 roubles)
    • Examen échographique (coût - à partir de 1000 roubles).
    • Imagerie par résonance magnétique. Le prix varie de 4,5 à 5000 roubles. par procédure.
    • Diagnostic radiologique - rayons X (prix - à partir de 1000 roubles).

    Les maladies de la peau des mains sont diagnostiquées par:

    • Biopsie - un petit morceau de tissu est examiné.
    • Grattage - une petite couche est retirée de la peau.
    • Culture - l'échantillon de peau est placé dans un environnement spécial.
    • Diascopies - appliquez une pression sur la peau, puis observez-la.

    Toutes ces activités sont menées dans des établissements médicaux par des spécialistes appropriés..

    La prévention

    Afin d'exclure ou de minimiser l'apparition de problèmes avec les articulations des membres supérieurs, une personne, quelle que soit l'origine de la maladie, doit respecter les règles suivantes:

    • Surveillez votre propre poids, sans dépasser les valeurs autorisées en fonction de la taille et de l'âge.
    • Réduire l'utilisation de viande, de farine et d'aliments gras, c'est-à-dire observer la modération dans les aliments.
    • Soulevez les poids correctement, gardez toujours une posture uniforme, ce qui réduira la charge sur les articulations et les muscles.
    • Réduire l'utilisation de sucre, qui provoque une inflammation des articulations et de la peau.
    • Arrêtez de fumer complètement, réduisez votre consommation d'alcool.

    Si nous parlons de maladies de la peau des mains, il est nécessaire:

    • Minimisez le contact avec les produits chimiques ménagers.
    • Surveiller une bonne nutrition.
    • Élimine l'hypothermie et une exposition prolongée au soleil.
    • Refuser les vêtements synthétiques.

    Vous pouvez protéger les vaisseaux sanguins des mains d'une personne si vous vous conformez à plusieurs exigences:

    • Réduisez le stress (évitez les émotions négatives, respirez les écolières, sortez plus souvent dans la nature).
    • Passer à une alimentation saine, en privilégiant les fibres, qui préviennent l'accumulation de cholestérol et sont contenues dans le sarrasin, la farine complète, les céréales.
    • Arrêtez de fumer du tabac, de boire de l'alcool, de ne jamais consommer de drogues.
    • Dormez au moins 8 heures par jour.

    Les mesures préventives pour prévenir les maladies musculaires de la main sont:

    • Restriction du travail physique intense pour éviter les déchirures et les déchirures des fibres musculaires.
    • Traitement complet et rapide des infections.
    • Mode de vie actif.

    Quand voir un médecin

    Les membres supérieurs d'une personne, dont l'anatomie est étudiée par de nombreux médecins spécialistes, nécessitent une attention humaine accrue en cas de sensations douloureuses ou de manifestations cutanées.

    L'arthrite, l'arthrose, la goutte et d'autres maladies articulaires sont traitées par des traumatologues, des rhumatologues, des thérapeutes, des chirurgiens. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin dès les premiers signaux des articulations (douleur, gonflement, etc.), c'est-à-dire au premier stade. Ces spécialistes sont également attirés après des modifications dégénératives et destructives des articulations détectées sur des images radiographiques, IRM ou échographiques.

    Les maladies de la peau des mains sont traitées par un dermatologue. Pour toute éruption cutanée, rougeur et démangeaison, consultez un médecin dès que possible. Des motifs supplémentaires peuvent être des raclures cutanées et des tests de laboratoire. Les maladies des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses des mains sont traitées par un chirurgien et un neuropathologiste.

    Méthodes de traitement

    Les maladies caractérisées par des lésions des articulations des membres supérieurs d'une personne sont traitées avec des médicaments selon le schéma suivant:

    1. L'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pendant au moins 1 semaine à une dose de 150 mg par jour.
    2. Prendre des complexes de vitamines contenant des vitamines B et des micro-éléments (sélénium, cuivre, zinc, manganèse, molybdène) pendant au moins 1 mois.
    3. Prise de chondroprotecteur à une dose de 1000 mg par jour pendant 2-3 mois.

    Ce régime de traitement fournit un effet positif durable, permettant à une personne d'oublier la maladie pendant une longue période par la suite..

    Un remède populaire très efficace pour se débarrasser de la douleur dans les articulations des mains est le suivant, préparé selon cette recette:

    1. 1 cuillère à soupe. l. le gros sel est versé dans 1 litre d'eau.
    2. Séparément, 100 ml d'ammoniaque à 10% sont mélangés avec 10 g d'huile de camphre.
    3. Le sel, l'alcool et l'huile sont finalement mélangés l'un avec l'autre dans un récipient jusqu'à ce que des flocons blancs apparaissent..
    4. Le mélange est secoué jusqu'à ce que ces flocons disparaissent..
    5. Le mélange, compte tenu des lotions à l'articulation, est utilisé si nécessaire 2-3 fois par jour..

    À leur tour, les maladies vasculaires des mains d'une personne avec un médicament sont traitées étape par étape comme suit:

    1. L'utilisation de statines (Atorvastatin, Rosuvastatin) à une posologie de 20 mg par jour pendant la durée déterminée par le médecin.
    2. Prendre de l'acide acétylsalicylique pour fluidifier le sang à une dose de 100 mg par jour.
    3. Consommation de niacine et d'acides gras oméga-3.

    Le traitement non médicamenteux des vaisseaux à main malades est basé sur la correction du mode de vie et le respect d'un régime alimentaire, qui devrait être basé sur une variété d'aliments et un équilibre entre les graisses, les glucides et les protéines. Dans l'alimentation du patient, il est nécessaire de consommer 30% de graisses, 55% de glucides, 15% de protéines..

    Les maladies de la peau des mains sont traitées avec des médicaments, en prenant les groupes de médicaments suivants:

    • Pommades contenant des vitamines D (Psorkutan, Daivonex, Glenriaz).
    • Immunosuppresseurs ("Methodject", "Evetrex").
    • Glucocorticostéroïdes («Akriderm SK», «Belogent», «Elokom S», «Diprosalik», «Supirocin-B»).

    Il existe également des traitements de physiothérapie pour la peau, notamment:

    • Thérapie UVB à bande étroite avec une longueur d'onde de 311 nm. Cours 2,5 mois 3 fois par semaine.
    • Thérapie par ultrasons.
    • Sommeil électrique. 12 à 30 séances de 40 minutes chacune.
    • Thérapie au laser. Cours 7-9 procédures pendant 3 minutes.

    Le traitement des maladies de la main associées à la neurologie repose sur l'admission:

    • Vitamines B pendant au moins un mois.
    • Moyens pour accélérer la circulation sanguine.
    • Anti-inflammatoires ("Voltaren", "Diclofenac") pendant au moins 1 semaine, 10-20 mg par jour.

    Complications possibles

    Les maladies des articulations des membres supérieurs, en l'absence de traitement complet, peuvent entraîner une détérioration significative de la qualité de la vie humaine, jusqu'au fait que les mouvements humains dans une telle situation seront pratiquement minimes, c'est-à-dire que le nombre de degrés de liberté de l'articulation touchée diminuera. De plus, l'arthrite peut entraîner le développement d'une fibrose pulmonaire..

    Les maladies de la peau des mains (dermatite, eczéma et autres) sous des formes particulièrement avancées, en plus de l'effet destructeur directement sur l'épiderme, peuvent même provoquer l'apparition d'asthme bronchique et de diverses anomalies auto-immunes.

    À leur tour, les membres supérieurs d'une personne sont sujets à une détérioration du flux sanguin dans le contexte de maladies non traitées des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, l'anatomie des mains peut entraîner l'apparition de caillots sanguins - des caillots sanguins qui peuvent se détacher de quelque manière que ce soit et bloquer complètement une artère, une veine ou un capillaire.

    Il Est Important De Savoir Sur La Goutte