Un physique de Champion de Compétition doit être faible en graisse corporelle, bonne masse musculaire et symétrie proportionnée. Ce dernier est le rapport de la largeur des épaules aux hanches: forme du corps en V. Pour obtenir une forme similaire, il est nécessaire de travailler sur les muscles des épaules, de les développer et de les renforcer, de sorte que le dos paraisse visuellement plus massif. De plus, de larges épaules accentueront les biceps et les triceps et rendront le bras plus proéminent..

Le groupe musculaire des épaules est beaucoup plus petit que des géants tels que la poitrine, le dos et les jambes. Cependant, la taille modeste des deltas ne les empêche pas de développer une grande force. Les deltas sont un groupe musculaire assez puissant et fort. Cependant, il peut parfois être si difficile de développer des épaules musclées et larges et vous ne pouvez pas vous passer de la connaissance de leur structure..

L'articulation de l'épaule est une articulation sphérique de l'os de la ceinture scapulaire et du membre supérieur, qui a une bonne mobilité, c'est-à-dire une amplitude de mouvement large et variée. Il semblerait que cela puisse être plus simple: entraînez vos épaules, augmentez vos poids de travail uniformément et vous montrerez des deltas puissants et expressifs. Mais ce n'est pas si simple. La mobilité élevée de l'articulation de l'épaule n'annule pas sa fragilité. Les mouvements de l'articulation de l'épaule sont plus complexes que, par exemple, des articulations du genou et du coude. Pour cette raison, il y a une forte instabilité et des traumatismes. L'articulation de l'épaule est facilement assommée ou endommagée.

Par conséquent, l'entraînement des épaules doit être traité très soigneusement et avoir au moins une compréhension minimale de la structure des muscles dans cette zone. Un athlète doit avoir une approche significative de tout exercice, avec une compréhension de l'essence des processus en cours.

Muscles de l'épaule: anatomie

Le conducteur d'une voiture doit connaître infailliblement le code de la route et comprendre la structure motrice, le gynécologue sait lui-même ce qu'il doit comprendre, et le culturiste ne sera pas complet sans une connaissance des muscles de son corps. Par conséquent, le pompage des épaules ne commence pas par l'entraînement avant le port, mais par une connaissance de l'atlas anatomique des muscles.

La structure de l'articulation de l'épaule est assez lourde, car elle consiste en un complexe complexe et volumineux de muscles qui, avec les os et les ligaments, créent des mouvements de coordination de la main. Mais pour effectuer des exercices de base et isolants, il suffit de connaître les principaux groupes musculaires et leurs fonctions directes de travail fonctionnel..

Le muscle deltoïde est le premier muscle associé aux belles épaules chez les sportifs. Le muscle triangulaire part de la partie latérale de la clavicule, de l'axe de l'omoplate et de l'acromion (extrémité latérale de l'omoplate) et est attaché à la tubérosité deltoïde de l'humérus. Il est divisé en trois faisceaux avec des directions d'action différentes de leur puissance. Les faisceaux en éventail convergent vers le sommet du triangle pointant vers le bas.

    Le faisceau claviculaire antérieur plie l'épaule et la tourne simultanément vers l'intérieur, soulève le bras abaissé.

Le faisceau scapulaire moyen (latéral) tire le bras sur le côté, avec la contraction du muscle entier d'environ 65 à 70 degrés. Pour la largeur de la ceinture scapulaire, la réponse est le delta moyen.

  • Le faisceau acromial postérieur étend l'épaule, la tournant vers l'extérieur, abaissant le bras levé vers le bas. Fondamentalement, il est responsable de l'exactitude de la forme de l'épaule..

  • Exercices pour gonfler les épaules

    Connaître l'anatomie des épaules vous permet de choisir les exercices les plus efficaces pour elles. Pour que le muscle deltoïde se développe harmonieusement, il est nécessaire de travailler sur les trois faisceaux.

    L'articulation de l'épaule est l'articulation la plus fonctionnelle du corps humain. Contrairement à beaucoup d'autres muscles, les deltas effectuent une sorte de travail tous les jours et participent à de nombreux exercices de base dans le rôle de stabilisateurs, ils devront être entraînés volumineusement et durement..

    La division d'entraînement de l'athlète doit être conçue pour inclure au moins deux entraînements d'épaule. Après tout, vous devez travailler sur le faisceau avant, central et arrière des muscles deltoïdes. Les faisceaux sont séparés les uns des autres par des fascias musculaires, ce ne sont donc pas seulement des segments deltoïdes, ce sont des muscles pratiquement séparés qui remplissent différentes fonctions et répondent à différents exercices.

    Avec les deltas, d'autres muscles (trapèze, triceps, muscles de la poitrine) sont inclus dans le travail, mais seulement en combinaison avec eux, les épaules reçoivent le choc maximal, ce qui conduit à une hypertrophie efficace, une hyperplasie et un maintien de l'anabolisme.

    Le delta avant répond bien à la presse de l'armée, à la pression des haltères et des haltères derrière la tête en position debout ou assise et en soulevant des haltères devant vous. Ces exercices aident à élargir les épaules, leur donnent un contour volumineux et expressif. Le plan d'entraînement doit être planifié de manière à ce que les deltoïdes avant aient le temps de se reposer après le développé couché et ne stagnent pas dans la croissance musculaire.

    Lever les bras avec des haltères debout exactement très bien permet de sentir le delta moyen. Les balançoires d'isolation sur les côtés donnent la forme désirée aux épaules de l'athlète.

    Le delta arrière est parfaitement développé par la poussée de la barre vers le menton et le balancement sur les côtés, penché en avant. Les exercices sont recommandés pour être effectués avec des poids légers, alors la possibilité de tricherie est complètement exclue.

    Et enfin, avant d'entraîner les épaules, il faut un bon échauffement complet des articulations..

    Vidéo sur la structure et le fonctionnement de l'articulation de l'épaule:

    La structure de l'articulation de l'épaule humaine

    L'articulation de l'épaule (en latin articulatio humeri - "articulatio humeri") est l'articulation la plus grande et la plus importante qui relie le membre supérieur au tronc. Chez les animaux, cette articulation joue le même rôle que l'articulation de la hanche. Cela est dû à leur objectif - chez les mammifères, les pattes ne sont utilisées que comme support. Par conséquent, leur articulation de l'épaule est plus durable, mais inactive en raison d'un emplacement différent des muscles, des ligaments et de l'omoplate.

    Chez l'homme, en raison de la posture dressée (c'est-à-dire uniquement sur les jambes), l'articulation de l'épaule commence à être utilisée pour effectuer des mouvements précis. Des caractéristiques telles que la force et l'immobilité pourraient nuire gravement au développement humain. Par conséquent, certaines de ses parties - par exemple, des ligaments supplémentaires - ont diminué au cours de l'évolution ou ont complètement disparu. En retour, la personne a reçu une large gamme de mouvements en lui, qui est combinée à une force suffisante des muscles entourant la ceinture scapulaire.

    Anatomie articulaire

    L'articulation de l'épaule est située tout en haut du bras. Chez une personne mince, vous pouvez déjà voir de l'extérieur (à travers la peau) ses contours. De l'arrière et sur le côté, il est suffisamment bien couvert par l'omoplate et le muscle deltoïde. Et de face, on la sent facilement dans le pli entre l'épaule et le muscle pectoral..

    L'articulation est formée par la tête de l'humérus et la cavité articulaire correspondante (ou fosse) de l'omoplate. Une caractéristique de l'anatomie est une nette divergence dans la taille de ces formations - la tête est presque trois fois la taille de la cavité scapulaire. Cela vous permet de corriger la présence de la lèvre articulaire - une plaque cartilagineuse, qui répète complètement la forme de la cavité. Ses bords sont légèrement incurvés vers l'extérieur et recouvrent suffisamment la tête de l'humérus..

    1. Il est de structure simple - il est formé de seulement deux os (omoplate et humérus). Ils sont situés à l'intérieur d'une capsule et n'ont pas de disques cartilagineux et septa supplémentaires.
    2. En forme, il appartient au type d'articulation sphérique. Ici, la séparation se produit en termes de géométrie. La tête de l'humérus ressemble à une demi-boule et la cavité de l'omoplate lui correspond, formant un demi-cercle légèrement plus grand.
    3. Par le nombre d'axes anatomiques, il est multiaxial. Cela signifie qu'une personne peut effectuer des mouvements articulaires dans n'importe quelle direction (vers le haut, vers l'avant, vers l'arrière). Il s'agit de la plus grande articulation dans laquelle des mouvements circulaires complets peuvent être effectués..

    Développement

    Pendant que l'enfant est dans l'utérus, les deux os qui forment l'articulation de l'épaule sont déconnectés l'un de l'autre. Le développement ultérieur se déroule comme suit:

    • Le bébé naît avec une tête d'épaule presque formée et arrondie et une cavité glénoïde immature. Sa forme pendant cette période ressemble à un ovale plat et la lèvre cartilagineuse est sous-développée - courte et mince.
    • Jusqu'à un an, les processus de renforcement de l'articulation ont lieu - la capsule articulaire devient plus courte et plus dense. En raison du raccourcissement, il commence à se développer avec le ligament coracohuméral, situé au-dessus de l'articulation. Cela réduit considérablement la mobilité en lui, mais en même temps le protège des blessures pendant la période où l'enfant apprend à bouger..
    • Jusqu'à trois ans, les éléments constitutifs augmentent non seulement de manière significative en taille, mais prennent également la forme d'un adulte. En raison de l'étirement de la capsule articulaire et des ligaments par la croissance des os, l'amplitude des mouvements atteint son niveau maximal.

    Les plus petits changements concernent la tête de l'humérus - sa forme change de manière insignifiante à l'adolescence. Les changements ne concernent que sa taille, qui augmente jusqu'à la puberté. Après cela, les processus d'ossification se terminent généralement.

    Les fonctions

    Des caractéristiques telles que la structure sphérique des os de liaison et l'absence d'obstacles du point de vue de l'anatomie, vous permettent de créer une mobilité importante dans l'épaule. Mais la gamme complète de mouvement est possible grâce au travail simultané de toutes les articulations du membre supérieur. L'articulation de l'épaule elle-même effectue des mouvements uniquement jusqu'au niveau horizontal (ligne des épaules).

    1. Lors de l'élévation et de l'abaissement des bras, la flexion et l'extension sont effectuées. L'épaule ne fonctionne dans ce cas que jusqu'au niveau du cou. Ensuite, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont reliées, grâce auxquelles il est possible de lever complètement les bras au-dessus de la tête et de les remettre, derrière.
    2. Lorsque nous effectuons des mouvements similaires au travail des ailes d'un oiseau, l'articulation de l'épaule effectue l'abduction et l'adduction. Mais même ici, cela ne fonctionne que jusqu'au niveau des épaules. L'élévation des bras au-dessus de la tête (après l'abduction) est effectuée en travaillant avec les omoplates et la colonne vertébrale.
    3. Si nous ne connaissons pas la réponse à la question, nous haussons les épaules par réflexe en les soulevant. Ce mouvement est également complexe - l'articulation de l'épaule, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont impliquées dans sa mise en œuvre..
    4. Enfin, le mouvement autour de tous les axes est possible - rotation. De manière isolée, l'articulation de l'épaule peut pivoter comme lors d'un exercice à partir de la charge - lorsque nous pétrissons les épaules, en les tirant. Un cercle complet peut être fait avec la participation de la main, de l'omoplate et des articulations claviculaires.

    Cette liberté de mouvement de l'épaule est vitale - elle vous permet de déplacer rapidement et précisément le membre supérieur vers l'objet souhaité. Mais cette caractéristique joue également un rôle négatif - les blessures à cette articulation sont les plus courantes.

    Anatomie du tissu périarticulaire

    Les principales formations entourant l'articulation de l'épaule comprennent la lèvre cartilagineuse, la capsule articulaire et les ligaments. Ils ont tous une structure et une origine différentes et remplissent également des fonctions opposées. Mais leur objectif se résume à une chose: créer une mobilité suffisante dans l'articulation, tout en réduisant le risque de blessure..

    La lèvre cartilagineuse approfondit la cavité glénoïde tout en l'adaptant à la tête de l'humérus. Ceci est réalisé grâce à l'élasticité du cartilage, qui s'adapte facilement à toute irrégularité de l'os. Entourant presque la moitié de la tête de l'épaule, il augmente non seulement l'amplitude des mouvements, mais adoucit également les coups. Mais avec de forts chocs, sa force ne suffit pas - une luxation se produit.

    Capsule articulaire

    La muqueuse de l'articulation est un tissu mince mais solide. Son origine se situe autour de la cavité de l'omoplate, où elle se fixe autour de sa partie osseuse. Ensuite, il entoure complètement la tête de l'épaule et est fixé le long de son bord - sur le cou anatomique. Il est fixé à l'os à différents niveaux - sur la surface interne de l'épaule, ce point est beaucoup plus bas. À cet endroit, il est attaché le long du cou chirurgical, formant une poche axillaire.

    La surface de la capsule articulaire a différentes épaisseurs. Les plus renforcées sont les surfaces supérieure et externe de la coque, qui contiennent des cordons fibreux - ligaments:

    • Le ligament coracohuméral est le plus dense et le plus durable. Il part du processus coracoïde et, s'étendant sur la tête de l'épaule, est fixé à l'extérieur. Il maintient le joint de l'extérieur, le protégeant d'une extension excessive. Grâce à cette formation, tout mouvement de l'épaule est effectué avec la participation de l'omoplate.
    • Sur les autres côtés, l'articulation de l'épaule est renforcée par les ligaments brachio-articulaires supérieurs, moyens et inférieurs. Ils sont légèrement développés, mais représentent toujours l'épaississement de la capsule..

    Les zones entre les bosses restent minces et affaiblies. Le point le plus faible du point de vue de l'anatomie est la partie antérieure de la coque - entre les ligaments moyen et inférieur.

    Sacs communs

    L'articulation de l'épaule a une quantité importante de sacs synoviaux dans les tissus environnants. Ces formations sont constituées de tissu de capsule et contiennent du liquide intra-articulaire. Ils sont conçus pour créer un glissement normal des tendons situés autour de l'articulation.

    Ainsi, leur objectif est de créer un mouvement fluide dans l'articulation et de protéger sa coque de l'étirement. Leur nombre et leur structure sont individuels pour chaque personne:

    1. La bourse subscapulaire est la plus persistante et la plus courante. Il est perçu comme faisant partie de la cavité articulaire sous la forme d'une poche ou d'une boucle. Il est situé sur la face postérieure de l'articulation, entourant les tendons des muscles scapulaires.
    2. La poche est située à côté du sous-scapulaire, mais légèrement plus haut. Ils communiquent généralement entre eux..
    3. Sac intertuberculaire - contient le tendon du biceps de l'épaule. Il est situé dans la rainure sur la tête de l'humérus, recouvrant le ligament par le haut. Son emplacement y est nécessaire pour le délimiter des ligaments des muscles scapulaires passant à proximité.
    4. La bourse sous-deltoïde est la plus grande, située à l'extérieur de l'articulation entre la capsule et les fibres du muscle deltoïde. Il peut avoir une structure différente - sous la forme d'une grande ou de plusieurs petites formations. Il entoure les ligaments des muscles scapulaires, s'approchant de la gaine par l'arrière.

    Anatomie musculaire

    La capsule de l'articulation et ses propres ligaments ne sont d'une grande importance que pour créer une mobilité normale. Le rôle principal dans le renforcement de l'articulation est joué par les muscles entourant la ceinture du membre supérieur. De plus, en même temps, le tissu musculaire lui-même et ses tendons créent une armature «douce» et en même temps durable pour l'épaule.

    Les muscles agissent simultanément sur l'articulation par deux mécanismes. Premièrement, certains d'entre eux ne se fixent pas à la coque articulaire, mais vous permettent de maintenir fermement l'omoplate et l'épaule ensemble (deltoïde, biceps, muscle coracoïde). Deuxièmement, le reste des muscles ont des points de fixation de leurs tendons à la coque de l'articulation, en le renforçant en outre par derrière et par le haut.

    Les structures musculaires comprennent:

    • Le muscle deltoïde est situé sur la surface externe de l'épaule. Il est chargé du rôle principal de protéger l'articulation - il le ferme sur trois côtés. Il est attaché à plusieurs os en même temps - épaule, omoplate et clavicule.
    • Le muscle biceps (ou biceps) est situé à l'avant de l'épaule. Elle joue deux rôles à la fois pour renforcer l'épaule. L'une de sa tête est fixée à l'omoplate et l'autre est située à l'intérieur de la coquille.
    • Le muscle coracoïde - extérieurement chez les personnes non entraînées est presque invisible, il est situé sur la surface interne de l'épaule. Protège les parois avant et inférieure du joint.
    • Les tendons des muscles scapulaires ferment la capsule des côtés avant, arrière, supérieur et externe. Ils le tressent puissamment, se fixant à l'extérieur de la tête d'humérus.

    Il est facile de voir que l'épaule est principalement renforcée sur les côtés supérieur et arrière par les ligaments et les tendons musculaires. Et sur les parties interne et inférieure, ils sont presque absents, ce qui provoque des luxations d'épaule dans cette direction.

    Approvisionnement en sang

    En plus de la principale source de flux sanguin - l'artère axillaire, il existe deux anastomoses vasculaires auxiliaires (cercles) autour de l'articulation de l'épaule. Les cercles artériels scapulaires et acromio-deltoïdes sont nécessaires pour l'apport supplémentaire de sang au membre supérieur. Cela peut être nécessaire si l'artère axillaire est endommagée ou bloquée par une plaque athéroscléreuse..

    Leur essence réside dans la formation de réseaux vasculaires denses dans l'épaisseur des muscles deltoïde et sous-scapulaire. Les vaisseaux alimentant ces formations partent un peu plus tôt que l'artère axillaire. Par conséquent, si le flux sanguin est perturbé à travers lui, ces plexus permettront l'apport sanguin directement aux artères de l'épaule..

    Étant donné que les vaisseaux de ces plexus sont de petite taille, ils ne pourront fournir un flux sanguin normal qu'avec des lésions progressives de l'artère axillaire. Par conséquent, ils ne fonctionneront efficacement qu'avec l'athérosclérose de ce vaisseau..

    Maladies de l'articulation de l'épaule

    Les maladies les plus courantes de ce composé sont les traumatismes. Parmi ceux-ci, les plus courants sont les dislocations et les dommages à l'appareil de renforcement. Cela est dû à la particularité des surfaces articulaires et à la présence de points «faibles» dans la capsule et les ligaments. Les processus pathologiques ont les mécanismes de développement suivants:

    • Les luxations sont généralement basées sur des dommages indirects. Cela se produit en tombant sur un bras tendu ou plié. Dans ce cas, la tête de l'humérus est déplacée vers le haut et vers l'avant sous la clavicule - il s'agit d'un type antérieur de luxation. Le signe principal est la position enlevée et pliée du membre supérieur, que le patient tient avec sa main saine. Extérieurement, l'épaule "s'enfonce" vers l'intérieur.
    • En cas de lésion des ligaments, la blessure peut être directe (impact) ou indirecte. C'est juste qu'en cas de dommage indirect, la force de la chute n'est pas suffisante pour former une luxation. Les principaux signes sont la douleur et la limitation des mouvements de l'articulation de l'épaule. Les blessures au tendon scapulaire sont fréquentes.

    Le traitement de toutes les blessures «fraîches» est toujours conservateur, les opérations ne sont effectuées que pour les blessures chroniques et les luxations habituelles. Ils utilisent des méthodes d'immobilisation médicale et de physiothérapie (électrophorèse, UHF, massage).

    Un point particulièrement important est la nomination précoce d'exercices de physiothérapie. Il vous permet d'accélérer les processus de récupération et d'augmenter le tonus musculaire de la ceinture du membre supérieur.

    Vladimir Rudakov

    Les muscles de l'épaule, également appelés deltoïdes, peuvent être représentés sous forme de bulbe et les muscles de l'épaule comportent 3 faisceaux musculaires: antérieur, latéral et postérieur. Les muscles avant des deltas remplissent la fonction de fléchir l'épaule et de tourner l'épaule vers l'intérieur. Les muscles antérieurs remplissent également la fonction de lever et de reculer le bras abaissé. Le delta moyen sert d'abduction latérale des bras. Le muscle deltoïde postérieur étend l'épaule, la faisant ainsi tourner simultanément vers l'extérieur. En plus des muscles deltoïdes, il existe d'autres muscles dans l'articulation de l'épaule, considérez-les plus en détail.

    Muscles de l'épaule

    Consultations par téléphone:

    8 (909) 116-14-14

    Toutes sortes d'exercices Go

    Calculateur de calories et BJU Go Nutrition sportive Go Meilleurs prix à Perm | Programme d'entraînement de livraison à domicile Go

    Anatomie des muscles de l'épaule. Bascule à droite.

    Mes compliments aux honnêtes frères du projet ABC of Bodybuilding! Aujourd'hui, la nudité est à l'ordre du jour - c'est ainsi que j'ai caractérisé la nouvelle série d'articles sur l'anatomie des groupes musculaires, qui sera désormais publiée le dimanche. Dans celui-ci, nous ne révélerons aucune puce secrète, mais essayerons autant que possible, sans eau, de considérer tous les «muscles intérieurs» et la kinésiologie des mouvements. Aujourd'hui à l'ordre du jour - Anatomie musculaire de l'épaule.

    Alors asseyez-vous, mes chers, commençons à faire des gestes.

    Anatomie des muscles de l'épaule: quoi, pourquoi et pourquoi?

    Honnêtement, j'ai retardé l'écriture de telles notes jusqu'à la dernière, et tout cela parce qu'elles sont très théoriques et qu'elles contiennent peu de pratique, et que les lecteurs aiment rarement de telles publications, car donnez-leur du pain et des cirques :) Cependant, d'un autre côté, pas un seul projet qui se respecte ne peut simplement exister sans une telle partie théorique, car c'est là son fondement, l'épine dorsale sur laquelle il doit reposer. Par conséquent, je vais essayer de couvrir les problèmes anatomiques de manière aussi indolore et pas ennuyeuse que possible, et je suis sûr que ce cycle deviendra votre favori sur le projet..

    Pourquoi ces articles sont-ils importants? Eh bien, tout d'abord, ils permettent à l'athlète d'aborder raisonnablement les exercices avec une compréhension complète de l'essence de tous les processus en cours. Cela élimine la possibilité de tirer sans réfléchir les glandes. Deuxièmement, il est toujours utile de garder à l'esprit la mécanique correcte du mouvement et de la faire défiler au fur et à mesure de la progression de l'exercice. Et troisièmement, montrer votre esprit devant vos collègues dans le public vaut également beaucoup. En fait, arrête de verser de l'eau, allons droit au but.

    Les épaules (deltas) sont l'articulation la plus mobile du corps humain avec l'amplitude de mouvement la plus large et la plus variée. L'articulation de l'épaule est l'articulation la plus instable et est donc facilement assommée et endommagée. Il est plus correct de parler de l'épaule dans le contexte non pas d'une articulation, mais d'un complexe complexe d'os, de ligaments, de muscles et de tendons appelé ceinture scapulaire. La fonction principale de ce dernier est de fournir force et amplitude de mouvement aux mains.

    Les muscles deltoïdes sont nommés d'après la lettre grecque delta - pour une forme triangulaire similaire.

    La ceinture scapulaire est composée de trois os:

    • omoplate (omoplate);
    • clavicule;
    • humérus (humérus).

    Le muscle deltoïde est attaché par des tendons au squelette en utilisant les trois os audibles ci-dessus, et sa contraction conduit à une large gamme de mouvements du bras.

    En coupe, l'articulation de l'épaule (delta) est constituée de couches:

    • l'os est la couche la plus profonde;
    • nerfs et vaisseaux sanguins;
    • tendons, ligaments et muscles;
    • revêtement de la peau.

    Les nerfs transportent (à sens unique) des signaux du cerveau aux muscles pour déplacer l'épaule et (dans la direction opposée) transmettent des signaux des muscles au cerveau concernant la douleur, la pression qui leur est appliquée, etc..

    L'épaule elle-même est une rotule dont la boule est la tête de l'humérus. Au-dessus de la "balle" se trouve l'acromion (partie supérieure de l'épaule). À côté d'eux se trouve l'articulation acromio-claviculaire..

    Au total, il y a trois articulations de la ceinture scapulaire:

    1. articulation de l'épaule (GH) - relie l'humérus (bras) à la cage thoracique (poitrine). Le plus important et le plus formateur des articulations.
    2. acromio-claviculaire (AC);
    3. sternoclaviculaire (SC).

    La rondeur que l'on voit sur notre épaule (ou qu'on ne voit pas encore :)) se compose de 3 muscles / têtes distincts:

    • avant (delt antérieur);
    • milieu (delt médial);
    • dos (delt postérieur).

    Les deltoïdes sont des muscles plumeux (attachés à un angle par rapport aux tendons), cela favorise une meilleure génération de force et une meilleure stabilisation, mais il y a une certaine perte de flexibilité.

    Anatomie musculaire de l'épaule: caractéristiques articulaires

    # 1. Articulation de l'épaule

    L'articulation la plus mobile, assurant l'essentiel du mouvement de la ceinture scapulaire. Il vous permet de déplacer votre main vers l'avant / l'arrière, d'un côté à l'autre pour la tourner vers l'intérieur et vers l'extérieur, de la déplacer le long du corps devant et derrière, et de la faire pivoter dans le sens antihoraire et horaire. Tout ce qui précède est montré dans la figure.

    Malgré une telle amplitude de mouvement, il existe certaines positions dans lesquelles les articulations de l'épaule sont inconfortables, en particulier, celles-ci incluent l'abaissement des bras derrière la tête (par exemple, abaisser la barre derrière la tête).

    L'articulation de l'épaule a une classe distincte de tissu appelé tissu mou qui maintient la stabilité et la mobilité. Ces tissus mous sont les plus exposés à l'usure (leurs structures s'amincissent, la lubrification du liquide synovial est consommée, ce qui permet au cartilage articulaire de glisser) et sont les premiers à échouer, entraînant des blessures à l'épaule.

    Les tissus mous comprennent:

    • capsule articulaire;
    • ligaments de l'épaule;
    • lèvre articulaire supérieure - augmente la profondeur du sac articulaire de 50%;
    • longue tête du tendon du biceps;
    • muscles de la coiffe des rotateurs;
    • bourse - une petite poche de liquide lubrifiant qui protège les tendons de la coiffe des rotateurs.

    La stabilité de l'articulation dépend de la préservation de la tête de l'humérus, située au centre de la capsule articulaire. L'humérus lui-même est maintenu en place par les ligaments, les tendons et les muscles antérieurs (principalement la coiffe des rotateurs).

    En général, il faut dire que de nombreux athlètes ne prêtent aucune attention à l'entraînement des muscles de la coiffe des rotateurs, mais la stabilité de toute l'articulation de l'épaule dépend de sa force et, par conséquent, de la probabilité de blessure en travaillant avec des poids. La coiffe des rotateurs est le principal stabilisateur lors du mouvement de l'articulation de l'épaule. Ses quatre muscles sont impliqués dans tous les mouvements de rotation et de tête des épaules. Par conséquent, il est essentiel de réchauffer la coiffe des rotateurs avant l'entraînement en delta en utilisant les exercices suivants..

    # 2. Articulation acromio-claviculaire

    Aide à connecter le bras à la poitrine. Les ligaments acromio-claviculaires (AC supérieur) sont le stabilisateur horizontal le plus important. Le ligament coracoclaviculaire aide à la stabilisation verticale de la clavicule. Une grande partie de la rotation se produit dans la clavicule et environ 10% à la jonction de l'articulation acromio-claviculaire.

    Numéro 3. Articulation sternoclaviculaire

    La majeure partie de la rotation se produit dans l'articulation SC et sa stabilité dépend des tissus mous. La capsule articulaire sternoclaviculaire postérieure est la structure la plus importante pour empêcher le déplacement avant et arrière de la clavicule médiale.

    Passons maintenant à...

    Anatomie de l'épaule: ce que vous devez savoir pour construire d'énormes épaules

    J'adapte toute la théorie dans un dessin visuel volumineux, alors nous regardons :).

    Il y a une séparation claire des fibres musculaires au niveau des épaules, et par conséquent, pour leur donner une forme sphérique, il est nécessaire de travailler les trois faisceaux pendant un entraînement.

    Eh bien, en fait, c'est tout en théorie, résumons maintenant toutes ces informations et tirons les conclusions appropriées.

    FAQ Delta

    • les épaules sont une articulation très mobile, elles participent directement et indirectement à de nombreux mouvements (par exemple, développé couché);
    • les débutants ne doivent pas entraîner les deltas plus d'une fois par semaine (à condition qu'il n'y ait que trois entraînements par semaine);
    • la stratégie d'entraînement la plus appropriée consiste à travailler chaque faisceau avec 1 à 2 exercices;
    • il est préférable de commencer l'entraînement avec un faisceau de deltas en retard, le plus souvent c'est le dos;
    • les épaules nécessitent un bon échauffement, prenez donc 3-5 minutes pour effectuer le travail approprié;
    • essayez toujours d'inclure des exercices pour renforcer la coiffe des rotateurs dans votre entraînement delta, et il est préférable de commencer par eux.

    J'ai tout sur cette sim, il reste à voir.

    Épilogue

    Aujourd'hui, nous maîtrisons une note théorique appelée "Anatomie des muscles de l'épaule". Je voudrais vous rappeler que même si l'article semble disgracieux, il est extrêmement important et extrêmement nécessaire, car il vous aidera à aborder le choix des exercices et leur mise en œuvre de manière beaucoup plus réfléchie.

    Alors, dans cet esprit, dans une telle coupe, à bientôt!

    PS. Amis, notre projet participe à la notation des meilleurs sites BB et fitness. Votez pour l'ABC du bodybuilding, nous méritons d'être plus nombreux à nous!

    PPS. Le projet a-t-il aidé? Ensuite, laissez un lien vers celui-ci dans l'état de votre réseau social - plus 100 points de karma, garantis.

    Avec respect et gratitude, Dmitri Protasov.

    Muscles de l'épaule: anatomie et fonction

    En ce qui concerne l'épaule, il est courant que les spécialistes désignent la partie supérieure du bras, qui part de l'articulation du coude, et se limite à l'articulation épaule-épaule. Les muscles des épaules jouent un rôle essentiel dans toute la gamme des mouvements des membres supérieurs.

    Anatomie

    Il est connu que le corset musculaire humain est soutenu par une forte connexion des muscles avec les structures osseuses. Par conséquent, afin de comprendre la structure anatomique correcte des muscles de l'épaule, il est nécessaire de connaître la structure du squelette osseux des membres supérieurs, des formations ligamenteuses.

    Des os

    La ceinture scapulaire est formée par l'omoplate, la clavicule. La lame porte ce nom car elle ressemble à cet instrument, c'est-à-dire qu'elle est plate, irrégulière, de forme triangulaire. L'omoplate est située à l'arrière, sa surface costale est légèrement concave. À la surface de l'omoplate, il existe de nombreuses structures anatomiques nécessaires à la fixation des têtes musculaires et des ligaments. Ces formations sont appelées tubercules, condyles. Le bord latéral le plus extrême de l'omoplate se transforme progressivement en un processus appelé acromion. C'est lui qui sert à déterminer les points extrêmes de la ceinture scapulaire en mesurant des données anthropométriques. Le processus coracoïde, également situé au bord de l'omoplate, est une formation nécessaire pour la fixation des muscles de l'épaule, des formations ligamenteuses - ligaments, articulations.

    L'os de la clavicule, ou simplement la clavicule, est un os long et étroit qui ressemble à la forme de la lettre latine S. Il a deux extrémités dans sa structure - latérale, proximale, c'est-à-dire située sur le côté et sur le bord interne de l'os. L'extrémité proximale est connectée au sternum, cette connexion est statique, immobile. L'extrémité extrême est attachée par une formation complexe de ligaments, de muscles de l'épaule au processus acromial de l'omoplate, formant ainsi l'articulation claviculaire-scapulaire.

    À l'aide de formations ligamentaires, la clavicule est attachée à l'omoplate, au sternum, créant ainsi une sorte de cadre permettant aux muscles de l'épaule de déplacer la ceinture supérieure des membres. L'os claviculaire a également de nombreuses rugosités et tubercules nécessaires à ces fins, qui servent à attacher les muscles, les ligaments.

    L'épaule elle-même est formée à la base par un seul os - l'humérus. Il appartient à la structure des os tubulaires, est un os assez gros. La forme osseuse en coupe transversale en haut, dans la partie épaule a des contours ressemblant à un cercle, la partie inférieure sera déjà proche d'une forme triangulaire.

    Le sommet de l'humérus est rond, appelé tête de l'humérus. Il ressemble à une boule dans la structure, sa partie convexe fait face au processus acromial de l'omoplate, est la surface articulaire de l'articulation de l'épaule. La tête de l'humérus est recouverte de cartilage hyalin, ce qui assure un glissement doux et facile des formations articulaires de l'épaule les unes par rapport aux autres lors des mouvements de la ceinture scapulaire.

    Plus bas, l'os brachial est disposé de manière à disposer de toutes les structures anatomiques nécessaires à la fixation, au passage, à la localisation des muscles de l'épaule, des tendons et des nerfs du membre supérieur:

    • tubercules pour l'attachement musculaire;
    • rainure pour le tendon;
    • sillon nerveux radial;
    • tubérosité pour la fixation du deltoïde et d'autres muscles de l'épaule.

    La partie inférieure de cet os, qui sert de maillon le plus important pour la formation de l'articulation du coude, est de forme triangulaire si vous faites une coupe transversale à cet endroit. L'endroit qui se connecte à la base de l'os ulnaire s'appelle le bloc humérus, et les parties saillantes sur les côtés sont les condyles pour attacher les formations musculaires, les formations ligamentaires.

    Ligaments (ligament)

    Les mouvements, leur volume sont fournis non seulement par les muscles de l'épaule, mais par les articulations ligamentaires. Ligaments de l'épaule, fibres musculaires forment la voûte plantaire, rondeur de l'épaule. Plusieurs structures élastiques - ligaments relient l'omoplate à la clavicule de telle sorte qu'il devient possible de fournir la mobilité de cette connexion. En outre, les faisceaux ligamentaires forment une connexion élastique forte et en même temps de l'omoplate avec le brachial. C'est ce qui permet à une personne d'effectuer des mouvements de rotation, de flexion et d'extension, d'abduction et d'adduction du membre supérieur précisément dans la ceinture scapulaire. Dans le même temps, ce sont les ligaments qui remplissent la fonction de limiter l'amplitude des mouvements afin de ne pas violer l'intégrité des structures anatomiques lors de mouvements brusques, blessures, coups ou chutes. Ceci est particulièrement important pour les athlètes qui sont engagés dans le levage lourd de kettlebell..

    Muscle

    Les muscles de l'épaule sont des formations musculaires avec deux fonctions opposées: l'extension et la flexion. En conséquence, ils sont tous subdivisés en fléchisseurs et extenseurs..

    Les premiers sont situés sur la surface frontale de l'humérus, représentés par les formations musculaires suivantes:

    • coracohuméral ou acromio-brachial;
    • épaule;
    • biceps, plus communément appelés biceps.

    Chacun de ces muscles est responsable de son propre type de mouvement, et ensemble, ils sont des muscles fléchisseurs, c'est-à-dire qu'ils remplissent la fonction de rapprocher la main du corps, la flexion. Le muscle acromio-brachial se connecte à la petite tête du biceps, le muscle de la poitrine, se fixe à l'os de l'épaule en haut, effectue le mouvement de flexion de l'épaule et le mouvement circulaire de la ceinture scapulaire et du bras vers l'intérieur. Il est clair qu'une violation de son intégrité ou de sa maladie rend ces mouvements difficiles, impossibles, très douloureux.

    En fait, les muscles de l'épaule ou du muscle brachial ont une structure double, constituée de deux têtes équivalentes. Il relie les deux os de la main. La fonction principale de la musculature de l'épaule est le mouvement de flexion de l'avant-bras..

    D'en haut, le muscle brachial est recouvert par le biceps ou le biceps. Il se compose de deux têtes, qui sont attachées au tubercule supra-articulaire de l'omoplate et à l'acromion au-dessus et au rayon et au fascia de l'avant-bras en dessous. C'est un muscle qui travaille sur deux articulations: l'épaule et le coude. Pour la ceinture supérieure des membres, il effectue un mouvement de flexion de l'épaule, pour l'articulation du coude, il devient un muscle qui peut plier et soulever l'avant-bras. Le biceps est situé presque sous la peau, il est bien palpable et visible chez les personnes qui accordent une grande attention aux sports et au renforcement de ces muscles ou chez celles qui sont engagées dans un travail physique associé au travail des membres supérieurs.

    Le deuxième groupe de muscles de l'épaule est situé dans le dos et est représenté par les muscles suivants:

    • muscle triceps ou simplement triceps;
    • muscle du coude.

    Ces muscles ont pour fonction d'étendre le membre supérieur. Les triceps, comme les biceps, travaillent dans deux articulations: l'épaule, le coude. Dans le premier, elle amène l'épaule contre le corps et la déplie, dans le second, elle déplie l'avant-bras. Le triceps est situé directement sous la peau, il est clairement visible avec sa forme en relief.

    Cependant, il n'est pas si facile de mettre les triceps en bonne condition physique; cela nécessite des exercices spéciaux qui nécessitent des charges élevées. C'est l'état du triceps qui détermine la turgescence - l'élasticité de l'arrière de l'épaule. Avec l'âge, ce muscle s'affaisse, perd sa forme claire, car il est difficile de le mettre dans un état tonique avec un simple effort physique. Par conséquent, chez les personnes âgées, en particulier les femmes âgées, cette zone du membre supérieur est dans un état faible..

    Le muscle du coude, pour ainsi dire, complète la connexion de l'épaule et de la partie précédente du bras par derrière. Il prend naissance à l'épicondyle latéral de l'humérus et se termine au cubitus. Sa principale fonction motrice est l'extension de l'avant-bras..

    Tous les mouvements qui doivent être effectués à l'aide des muscles de l'épaule sont assez simples lorsqu'ils sont vus séparément les uns des autres. En même temps, leur totalité constitue un complexe complexe de mouvements, nécessaire à la réalisation de tout le volume d'activité vitale. Les maladies ou le sous-développement, l'inflammation ou le traumatisme des muscles de la ceinture supérieure mettent une personne dans une position difficile, qui peut être caractérisée par l'expression généreuse «comme pas de mains». En effet, pour plier ou redresser les bras, les ramener au corps ou, au contraire, les reprendre, des muscles et ligaments sains de l'épaule sont nécessaires. De plus, le tissu musculaire de l'épaule tonique est beau et donne de la confiance..

    Comment sont les muscles de l'épaule d'une personne

    Les muscles de l'épaule humaine sont responsables du mouvement des bras dans différents plans. Bien toniques, les tissus musculaires de l'épaule complètent une silhouette harmonieuse aussi bien pour les hommes que pour les femmes. La connaissance de la structure de cette partie du corps réduira le risque de blessure lors de l'effort physique et dans la vie quotidienne. Et il est assez facile de se blesser, par exemple, en effectuant de manière incorrecte des exercices physiques ou en tombant accidentellement.

    Structure

    L'épaule humaine est constituée d'os (omoplate, clavicule, humérus), de ligaments (coracoïde ou acromial, supérieur ou transversal), d'articulation, ainsi que de tissus mous et conjonctifs. Tous sont des parties du membre supérieur libre adjacentes au groupe d'articulations du haut du corps (ceinture scapulaire). Les tissus tiennent nos mains dans les articulations des épaules et leur donnent une liberté de mouvement.

    Chez les femmes et les enfants, la forme de l'épaule est plus lisse - cylindrique. Cela est dû à la distribution de la graisse corporelle. Chez les hommes, cette partie du membre semble plus grande et plus proéminente. Avec une activité physique suffisante et une certaine alimentation, le soulagement des muscles des épaules semble plus prononcé. Cela est dû au fait que les gros muscles des biceps et des triceps ne sont pas situés en profondeur, mais juste sous la peau.

    Il convient de noter que les muscles et les faisceaux individuels de fibres musculaires d'autres sections qui lui sont associées sont responsables de certains mouvements de l'épaule. Par exemple, le trapèze, le deltoïde, le latissimus dorsi et autres. La rondeur de l'articulation de l'épaule est donnée par le muscle deltoïde.

    Important! De nombreux athlètes appellent tous les muscles de la ceinture scapulaire, ainsi que les fibres musculaires de la poitrine et du cou, des épaules, mais d'un point de vue anatomique, c'est faux. Les spécialistes en anatomie humaine se réfèrent à la musculature de l'épaule uniquement les tissus du membre libre de l'articulation de l'épaule vers le coude.

    Les tissus musculaires de cette partie du corps sont répartis selon la caractéristique topographique relative à l'humérus en antérieur et postérieur, ainsi que selon une caractéristique fonctionnelle en fléchisseurs et extenseurs. Le groupe musculaire antérieur de l'épaule est responsable de la flexion et le groupe postérieur de l'extension..

    La structure des fléchisseurs et extenseurs permet aux bras de se déplacer dans tous les plans: abduction, adduction, flexion, rotation.

    Les groupes postérieur et antérieur sont séparés les uns des autres par des septa intermusculaires.

    Groupe musculaire de l'épaule antérieure

    Ce groupe comprend les tissus musculaires suivants:

    • deux têtes,
    • huméral,
    • coracohumeral (acromio-brachial).

    Le biceps (biceps) est ainsi appelé car au début il a deux têtes: longue et courte. La longue tête à l'aide d'un tendon est étroitement adjacente au tubercule supra-articulaire de l'omoplate et la courte - au sommet du processus coracoïde de l'omoplate. En dessous, approximativement au milieu de l'os de l'épaule, les têtes fusionnent et forment ce qu'on appelle «l'abdomen». Cette partie du muscle est la plus visible et crée le relief du bras. En outre, le muscle se rétrécit et passe à nouveau dans le tendon, se fixant à la surface tubéreuse du rayon de l'avant-bras.

    Le tissu musculaire brachial se trouve directement sous le biceps, mais il est plus profond. Se fixe au sommet de l'humérus et à la surface tubéreuse du cubitus.

    Le coracohumeral a une forme pointue allongée, c'est pourquoi il tire son nom. Il provient du processus coracoïde de l'omoplate et l'autre extrémité est attachée à la face interne de l'os de l'épaule.

    Groupe musculaire postérieur de l'épaule

    Le groupe postérieur de tissus musculaires comprend:

    • triceps (triceps),
    • muscle du coude,
    • ulnaire.

    Le triceps à trois têtes a trois points d'attache - trois têtes: longue, latérale et médiane. Le début de la longue tête tombe sur le processus huméral de l'omoplate, et juste en dessous du muscle passe dans un tendon commun avec d'autres têtes. Les têtes latérale et médiane sont adjacentes à la surface postérieure de l'os de l'épaule. À la suite de la connexion des trois têtes, un muscle plutôt en relief se forme, qui se transforme en un tendon plat et large du muscle triceps de l'épaule et est attaché à l'olécrane de l'ulna.

    Le tissu musculaire du coude empêche le pincement du coude.

    Remarque. Ce tissu musculaire est considéré comme une formation anatomique instable. Les experts le classent comme faisant partie du muscle triceps..

    L'ulnaire est une continuation de la tête médiane du triceps. Les fibres proviennent de l'épicondyle latéral de l'humérus et se fixent à la face postérieure de l'olécrâne.

    Sur la face interne de l'articulation de l'épaule, une cavité pyramidale est visible. Ceci est l'aisselle. Il a trois parois formées par les muscles de la poitrine, du dos et de la ceinture scapulaire. Les vaisseaux et les nerfs le traversent, assurant la fonction du membre supérieur..

    Fonctions musculaires

    Chacun des muscles fournit un certain type de mouvement:

    1. Le coracohuméral est impliqué dans la rotation de l'épaule vers l'extérieur, tire l'omoplate vers le bas et vers l'avant, plie l'épaule au niveau de l'articulation et amène l'épaule vers le corps. Plie l'épaule horizontalement, ce qui aide à soulever des objets du sol, effectue des mouvements de poussée en essayant d'atteindre quelque chose.
    2. Le biceps (biceps) fournit une abduction de l'épaule avec un muscle tourné vers l'intérieur, fléchit l'épaule et l'avant-bras dans les articulations.
    3. L'épaule est responsable de la flexion du bras au niveau de l'articulation du coude. Grâce à elle, la capsule de l'articulation du coude est tirée.
    4. Le triceps (triceps) fournit fonctionnellement une extension du bras au niveau de l'articulation du coude, et travaille également pour amener l'avant-bras vers le torse.
    5. Le coude fournit une extension de l'avant-bras dans l'articulation du coude.

    Référence. Si la fonction même de l'un des muscles est altérée (avec des blessures ou des maladies), le mouvement est limité ou devient impossible.

    Approvisionnement en sang et innervation

    L'artère brachiale assure le flux sanguin vers les fibres musculaires de l'épaule. Il se trouve dans un sillon à deux têtes, et si vous le touchez, vous pouvez sentir comment il vibre. La pression artérielle est mesurée à ce stade. Après l'articulation du coude, l'artère est divisée en deux: le coude et la radiale. Les branches de l'artère brachiale s'étendent à tous les muscles et à la peau de cette zone.

    L'artère est accompagnée de veines qui assurent l'écoulement du sang et le nerf médian.

    L'innervation (fournissant le réseau neuronal pour la communication avec le système nerveux central) de cette partie du corps est réalisée à l'aide des longues branches du plexus scapulo-brachial.

    Les fonctions du biceps et du triceps brachial sont assurées par différentes branches:

    1. Les coracobrachial, brachial et biceps sont innervés par le nerf musculo-cutané. Il sort du faisceau nerveux du plexus brachial sous-clavier.
    2. Les triceps, les articulations ulnaire et ulnaire sont innervés par le nerf radial, qui commence dans le faisceau postérieur du plexus brachial et est dirigé vers la face postérieure de l'humérus.

    Attention! Les luxations, les fractures, ainsi que les maladies infectieuses provoquent souvent des lésions du plexus nerf-brachial, accompagnées de douleurs. En cas de violation de la sensibilité, de la sensation & # 171, de la chair de poule & # 187, ou de la brûlure, ne remettez pas la visite à un spécialiste.

    Conclusion

    Comprendre l'anatomie et le fonctionnement des muscles de l'épaule d'une personne aidera à prévenir les blessures et l'inflammation. Les principaux muscles des épaules répondent bien à l'exercice régulier et peuvent grossir considérablement. Le soulagement des muscles biceps et triceps de l'épaule chez les athlètes est l'un des indicateurs clés d'un corps correctement développé, en particulier en combinaison avec des muscles adjacents (par exemple, avec le muscle trapèze, comme le muscle du cou à l'épaule est appelé).

    Il ne faut pas oublier qu'il est important de soulever des poids correctement. Renseignez-vous auprès d'un professionnel ou suivez une séance d'entraînement avec un entraîneur avant de faire les exercices. Les déchirures musculaires sont une blessure courante chez les athlètes débutants. Pour prévenir les maladies du système musculo-squelettique, l'apparition de processus dégénératifs dans les muscles (atrophie) et pour éviter les blessures, il faut régulièrement s'engager dans une culture physique et mener une vie saine..

    Vladimir Rudakov

    Les muscles de l'épaule, également appelés deltoïdes, peuvent être représentés sous forme de bulbe et les muscles de l'épaule comportent 3 faisceaux musculaires: antérieur, latéral et postérieur. Les muscles avant des deltas remplissent la fonction de fléchir l'épaule et de tourner l'épaule vers l'intérieur. Les muscles antérieurs remplissent également la fonction de lever et de reculer le bras abaissé. Le delta moyen sert d'abduction latérale des bras. Le muscle deltoïde postérieur étend l'épaule, la faisant ainsi tourner simultanément vers l'extérieur. En plus des muscles deltoïdes, il existe d'autres muscles dans l'articulation de l'épaule, considérez-les plus en détail.

    Muscles de l'épaule

    Consultations par téléphone:

    8 (909) 116-14-14

    Toutes sortes d'exercices Go

    Calculateur de calories et BJU Go Nutrition sportive Go Meilleurs prix à Perm | Programme d'entraînement de livraison à domicile Go

    Anatomie de l'épaule

    Un physique de Champion de Compétition doit être faible en graisse corporelle, bonne masse musculaire et symétrie proportionnée. Ce dernier est le rapport de la largeur des épaules aux hanches: forme du corps en V. Pour obtenir une forme similaire, il est nécessaire de travailler sur les muscles des épaules, de les développer et de les renforcer, de sorte que le dos paraisse visuellement plus massif. De plus, de larges épaules accentueront les biceps et les triceps et rendront le bras plus proéminent..

    Le groupe musculaire des épaules est beaucoup plus petit que des géants tels que la poitrine, le dos et les jambes. Cependant, la taille modeste des deltas ne les empêche pas de développer une grande force. Les deltas sont un groupe musculaire assez puissant et fort. Cependant, il peut parfois être si difficile de développer des épaules musclées et larges et vous ne pouvez pas vous passer de la connaissance de leur structure..

    L'articulation de l'épaule est une articulation sphérique de l'os de la ceinture scapulaire et du membre supérieur, qui a une bonne mobilité, c'est-à-dire une amplitude de mouvement large et variée. Il semblerait que cela puisse être plus simple: entraînez vos épaules, augmentez vos poids de travail uniformément et vous montrerez des deltas puissants et expressifs. Mais ce n'est pas si simple. La mobilité élevée de l'articulation de l'épaule n'annule pas sa fragilité. Les mouvements de l'articulation de l'épaule sont plus complexes que, par exemple, des articulations du genou et du coude. Pour cette raison, il y a une forte instabilité et des traumatismes. L'articulation de l'épaule est facilement assommée ou endommagée.

    Par conséquent, l'entraînement des épaules doit être traité très soigneusement et avoir au moins une compréhension minimale de la structure des muscles dans cette zone. Un athlète doit avoir une approche significative de tout exercice, avec une compréhension de l'essence des processus en cours.

    Muscles de l'épaule: anatomie

    Le conducteur d'une voiture doit connaître infailliblement le code de la route et comprendre la structure motrice, le gynécologue sait lui-même ce qu'il doit comprendre, et le culturiste ne sera pas complet sans une connaissance des muscles de son corps. Par conséquent, le pompage des épaules ne commence pas par l'entraînement avant le port, mais par une connaissance de l'atlas anatomique des muscles.

    La structure de l'articulation de l'épaule est assez lourde, car elle consiste en un complexe complexe et volumineux de muscles qui, avec les os et les ligaments, créent des mouvements de coordination de la main. Mais pour effectuer des exercices de base et isolants, il suffit de connaître les principaux groupes musculaires et leurs fonctions directes de travail fonctionnel..

    Le muscle deltoïde est le premier muscle associé aux belles épaules chez les sportifs. Le muscle triangulaire part de la partie latérale de la clavicule, de l'axe de l'omoplate et de l'acromion (extrémité latérale de l'omoplate) et est attaché à la tubérosité deltoïde de l'humérus. Il est divisé en trois faisceaux avec des directions d'action différentes de leur puissance. Les faisceaux en éventail convergent vers le sommet du triangle pointant vers le bas.

      Le faisceau claviculaire antérieur plie l'épaule et la tourne simultanément vers l'intérieur, soulève le bras abaissé.

    Le faisceau scapulaire moyen (latéral) tire le bras sur le côté, avec la contraction du muscle entier d'environ 65 à 70 degrés. Pour la largeur de la ceinture scapulaire, la réponse est le delta moyen.

  • Le faisceau acromial postérieur étend l'épaule, la tournant vers l'extérieur, abaissant le bras levé vers le bas. Fondamentalement, il est responsable de l'exactitude de la forme de l'épaule..

  • Exercices pour gonfler les épaules

    Connaître l'anatomie des épaules vous permet de choisir les exercices les plus efficaces pour elles. Pour que le muscle deltoïde se développe harmonieusement, il est nécessaire de travailler sur les trois faisceaux.

    L'articulation de l'épaule est l'articulation la plus fonctionnelle du corps humain. Contrairement à beaucoup d'autres muscles, les deltas effectuent une sorte de travail tous les jours et participent à de nombreux exercices de base dans le rôle de stabilisateurs, ils devront être entraînés volumineusement et durement..

    La division d'entraînement de l'athlète doit être conçue pour inclure au moins deux entraînements d'épaule. Après tout, vous devez travailler sur le faisceau avant, central et arrière des muscles deltoïdes. Les faisceaux sont séparés les uns des autres par des fascias musculaires, ce ne sont donc pas seulement des segments deltoïdes, ce sont des muscles pratiquement séparés qui remplissent différentes fonctions et répondent à différents exercices.

    Avec les deltas, d'autres muscles (trapèze, triceps, muscles de la poitrine) sont inclus dans le travail, mais seulement en combinaison avec eux, les épaules reçoivent le choc maximal, ce qui conduit à une hypertrophie efficace, une hyperplasie et un maintien de l'anabolisme.

    Le delta avant répond bien à la presse de l'armée, à la pression des haltères et des haltères derrière la tête en position debout ou assise et en soulevant des haltères devant vous. Ces exercices aident à élargir les épaules, leur donnent un contour volumineux et expressif. Le plan d'entraînement doit être planifié de manière à ce que les deltoïdes avant aient le temps de se reposer après le développé couché et ne stagnent pas dans la croissance musculaire.

    Lever les bras avec des haltères debout exactement très bien permet de sentir le delta moyen. Les balançoires d'isolation sur les côtés donnent la forme désirée aux épaules de l'athlète.

    Le delta arrière est parfaitement développé par la poussée de la barre vers le menton et le balancement sur les côtés, penché en avant. Les exercices sont recommandés pour être effectués avec des poids légers, alors la possibilité de tricherie est complètement exclue.

    Et enfin, avant d'entraîner les épaules, il faut un bon échauffement complet des articulations..

    Vidéo sur la structure et le fonctionnement de l'articulation de l'épaule:

    Il Est Important De Savoir Sur La Goutte