L'articulation de l'épaule permet de multiples mouvements du membre supérieur dans n'importe quel plan. Ses contours peuvent être vus à l'œil nu chez une personne mince et peuvent être ressentis de face. L'anatomie descriptive de l'épaule, que nous avons tous apprise dans les manuels d'anatomie, a progressivement évolué au cours des 20 dernières années vers l'anatomie fonctionnelle de l'épaule. Cette «nouvelle» vision de l'anatomie de l'épaule est le résultat d'une connaissance plus précise de la structure des ligaments, des muscles et des tendons de l'épaule, acquise grâce au progrès clinique, à l'imagerie, à l'imagerie, aux radiographies articulaires, à l'arthroscopie et à la chirurgie. Il s'agit d'anatomie pratique, qui permet de mieux comprendre non seulement de quoi sont constituées ces différentes structures, mais aussi comment elles participent aux différentes fonctions de mouvement et de stabilité, et enfin, comment elles vont évoluer au niveau de leur usure fonctionnelle. dépréciation et vieillissement, pathologie ou traumatisme.

L'articulation de l'épaule est de structure simple, de forme sphérique, ses axes de mouvement sont verticaux, sagittaux, transversaux, c'est-à-dire multi-axiale. Une gamme variée de mouvement est combinée avec un tissu musculaire et des ligaments solides. S'il est endommagé et que les fonctions sont perdues, au moins partiellement, la vie quotidienne devient problématique.

Anatomie de l'épaule en un coup d'œil

Lorsque nous parlons de l'épaule, nous ne sommes pas limités aux caractéristiques de la seule articulation de l'épaule. En fait, en parlant du véritable complexe ostéoarticulaire huméral, nous entendons la partie supérieure de l'humérus, la surface articulaire de l'omoplate, le processus coracoïde situé en avant, l'axe de l'omoplate - en arrière, les muscles supra et infraspinatus, le processus huméral de l'omoplate - acromion, mais aussi la clavicule - une véritable arcade de rétention qui est situé entre le sternum et l'humérus de l'omoplate.

Le complexe articulaire de l'épaule se compose de trois articulations:

  • scapulaire;
  • acromio-brachioclaviculaire;
  • thoracique-claviculaire.

L'endommagement de la surface cartilagineuse de l'une de ces trois articulations présente certains signes cliniques, une sorte de radiographie et une rangée visuelle lors de l'arthroscopie. Toute pathologie dans n'importe quelle partie de ce complexe peut affecter le fonctionnement de l'épaule elle-même..

Capsule articulaire

L'articulation de l'omoplate est enveloppée d'une gaine spéciale, qui fournit un espace fermé et scellé avec une pression négative à l'intérieur, ce qui facilite l'ajustement entre les deux articulations. De l'intérieur, la capsule est recouverte d'une membrane synoviale dont les cellules produisent une humidité spécifique, riche en une substance nécessaire à la vie des cellules cartilagineuses.

Le mouvement passif ou actif de l'articulation de l'épaule provoque la production de liquide synovial, ce qui facilite le glissement de deux parties en contact. L'immobilité de l'articulation de l'épaule est néfaste: la libération du liquide nécessaire n'est pas stimulée, le cartilage ne reçoit plus de nutrition. Lorsque l'articulation de l'épaule est "bloquée", les conséquences fonctionnelles sont des douleurs, dues à la déminéralisation (dessalement) de l'os subchronique sous-jacent au cartilage articulaire, et dues à une raideur articulaire progressive.

Appareil ligamentaire de l'épaule

Si la capsule postérieure de l'articulation est fine et de densité constante, alors la capsule antérieure est au contraire plus épaisse, notamment au niveau des zones qui composent les ligaments huméraux de l'articulation.

  1. Ligament brachial articulaire supérieur (UHL).

Le VSPL est situé dans la région antérieure de l'encoche intertuberculaire, où le tendon de la tête longue du biceps (LHD) est plié dans la rainure intertuberculaire de l'humérus afin de passer de la position verticale à la position horizontale intra-articulaire, pour son insertion dans la partie supérieure de la cavité glénoïde. L'arthroscopie de cette zone permet d'identifier clairement le ligament supérieur, qui est un véritable bloc de restauration et sous-tend la longue tête du biceps, lui permettant de tourner à la sortie du sillon inter-tubéreux. De petite taille, moins de 1 cm, mais avec une structure très solide, le VSP est bien étudié. Le ligament articulaire-huméral supérieur est, avec le tendon de la longue tête du biceps (DBL), recouvert par le ligament coracohuméral (SIJ). Visuellement, cette zone est une véritable intersection des fibres supérieures-antérieures, des connexions continues - les syndesmoses sont impressionnantes, l'appareil ligamentaire est si complexe et bien pensé.

Une lésion dégénérative ou, plus souvent, traumatique de l'ESLD, entraîne un déplacement de la longue tête du biceps dans la rainure intertuberculaire de l'humérus. La défaite du VSLD est souvent associée à la rupture du troisième tendon supérieur du sous-scapulaire.

  1. Ligament brachial articulaire moyen (LCM).

SSPS - mince, solide, il n'a aucun rôle mécanique. Le ligament est bien différencié par arthroscopie.

  1. Ligament articulaire-huméral inférieur (LSS).

Le NSPP a la forme actuelle de la poche de la capsule inférieure-antérieure, qui est située entre le col anatomique de l'os de l'épaule et la partie antérieure de la cavité glénoïde. Le ligament brachial inférieur est clairement visible grâce à l'arthroscopie.

Le NSAF est l'élément le plus important de la stabilisation passive de la tête humérale antérieure. La déchirure tendineuse au bord antérieur de la cavité glénoïde est la blessure la plus fréquente, dont la conséquence est une instabilité traumatique antérieure de l'épaule. La rupture du tendon de l'AINS peut également survenir du côté de l'épaule.

La NSPP assure une stabilité passive antérieure de la tête humérale et peut être déchirée après un déplacement ou une subluxation traumatique antérieure de la tête humérale

Tubercule articulaire

Inséparable de la capsule articulaire, le tubercule articulaire est un cartilage fibreux qui coïncide avec la surface plate articulaire et la tête sphérique (sphérique) de l'humérus. La déchirure du tendon du tubercule articulaire se produit beaucoup plus souvent dans la partie antérieure. La rupture du gros tubercule, dont le tissu fibreux s'étend jusqu'à la longue tête du biceps, définit ce que S.J.Snyder a appelé une lésion SLAP (lésion de la partie supérieure de la lèvre articulaire de l'omoplate). Ce type de blessure survient dans la plupart des cas chez les athlètes impliqués dans le lancer sportif..

Muscle de la manchette d'épaule

Le brassard d'épaule est composé de quatre tendons séparés émanant de 4 muscles séparés qui se dirigent vers le bord supérieur de l'humérus. Le brassard offre une large gamme de mouvements et fixe la tête de l'humérus.

  1. Muscle sous-scapulaire (subscapularis).

Le sous-scapulaire est un muscle rotateur interne, il est situé dans la fosse de l'omoplate, part de son fascia et est attaché à la capsule humérale en avant. À ce jour, les lésions du muscle sous-scapulaire sont mieux étudiées; elles sont le plus souvent d'origine traumatique. Le diagnostic doit être précoce pour prévenir le plus rapidement possible les réactions tendineuses et la dystrophie de la graisse musculaire.

  1. Muscle supraspinatus (supraspinatus).

Le supra-épineux, également appelé "démarreur de l'épaule", occupe la fosse scapulaire du supra-épineux, part de la surface du fascia du suprastinatus, passe au-dessus de l'acromion; se fixe à la partie supérieure de la capsule humérum iuncturam.

Le supra-épineux doit toujours être en mouvement, car il est impliqué dans toutes les sphères de l'activité humaine: sport, travail. Le muscle sert à enlever l'épaule. S'il y a de la douleur lors de la levée d'un bras, dans la terminologie médicale, ce symptôme est appelé "syndrome de conflit d'humero", un terme donné par le chirurgien Nir.

  1. Muscle infraspinatus (infraspinatus).

L'infraspinatus est le rotateur interne de l'épaule. Le muscle est volumineux, occupe toute la fosse infraspinatus de l'omoplate.

Élargissement de l'écart entre le supra-épineux et l'infra-épineux - un critère de mauvais résultat fonctionnel.

Le muscle rotatif allongé externe, situé dans le bord latéral de l'omoplate, s'adapte parfaitement au muscle infraspinatus et se termine par un tendon situé à l'arrière du tubercule de l'humérus. Les ruptures dégénératives des tendons du petit muscle rond sont beaucoup moins fréquentes que les ruptures des muscles supraspinatus et infraspinatus.

Les quatre muscles de la coiffe des rotateurs sont les ligaments de suspension de la tête humérale. Ceci explique, par exemple, la douleur irradiante sur toute la longueur du bras ressentie par le coureur, qui indique une inflammation du brassard. La douleur sera constante, comme un jouet yo-yo qui monte

Tendon de biceps à tête longue

Le biceps consiste en une fusion, sur la face avant de l'épaule - une longue tête de biceps (DLB) et une tête courte, qui se fondent dans un abdomen commun.

Le tendon de la longueur de la tête du biceps peut être comparé à une corde qui glisse et soulève constamment l'épaule à chaque mouvement..

Espace sous-acromial

Il s'agit d'un espace limité, de l'extérieur - par la surface profonde du muscle deltoïde, de l'intérieur - par l'articulation acromio-claviculaire, au-dessus et en avant - par la partie inférieure de l'acromion, et par le ligament cranioacromial; inférieur - la surface externe du tendon supra-épineux. En effet, l'espace sous-acromial est occupé dans son intégralité par les tissus synoviaux, un glissement se produit entre la face osseuse inférieure de l'acromion et le tendon supra-épineux. C'est dans la bourse sous-acromiale (bourse) que les sels de calcium se déposent dans le tendon et dans les muscles de la ceinture scapulaire. La bourse sous-acromiale crée un espace de glissement avec la bourse sous-coracoïde située près de la base du ligament coraco-huméral

L'immobilité prolongée de l'épaule, du coude ou du tronc, après un traumatisme ou une chirurgie, a un effet néfaste: le sac de glissement sous-acromial ne jouera pas son rôle dans le mouvement et le mouvement.

Au niveau de l'espace sous-acromial antérieur, il existe un conflit mécanique potentiel entre le tendon supérieur de la coiffe des rotateurs et le fornix coracoacromial. Ce conflit se produit en levant la main sur le côté, entre 90˚ et 120˚.

Joint scaphoïde

L'articulation du scaphoïde est fausse, il n'y a pas de cartilage. Il est représenté par deux plans de glissement. Les mouvements effectués sont possibles dans leur intégralité et dans tous les plans.

Trapèzes et muscles deltoïdes

Les éléments des muscles rotateurs musculo-cutanés de l'épaule et de l'espace sous-acromial sont recouverts d'une couche superficielle de muscles constituée de trois fibres, antérieure, moyenne et postérieure, du muscle deltoïde, qui sont insérées, respectivement, au niveau de la clavicule, de l'acromion et de l'axe de l'omoplate, pour se terminer par un tendon commun, qui est une tubérosité deltoïde en forme de V à l'extérieur du bras.

Le muscle trapèze, avec le deltoïde, forme un véritable lien d'inclusion d'aponévrose au niveau supérieur-antérieur de l'articulation acromio-claviculaire, qui peut être déchiré aux endroits brachioclaviculaires.

Production

Tous les composants ci-dessus de l'articulation de l'épaule sont responsables de fonctions spécifiques. La pathologie de toute structure entraîne une chaîne de réactions douloureuses..

La connaissance du fonctionnement anatomique de l'épaule est très importante et nécessaire pour les personnes, en particulier celles qui sont activement impliquées dans le sport. Informés, ils peuvent comprendre le mécanisme de la blessure, diagnostiquer les blessures précoces afin de voir un médecin à temps.

Anatomie de l'épaule

L'articulation de l'épaule humaine se compose de la cavité glénoïde de l'omoplate, ainsi que de la tête de l'humérus. Ces surfaces articulaires sont recouvertes de cartilage hyalin et les tailles des surfaces ne correspondent pas entre elles. La zone de la tête est plus de trois fois la surface totale de la cavité de l'omoplate. Il est important de savoir que la congruence des surfaces articulaires devient plus grande du fait de la présence de la lèvre articulaire située le long du bord de la cavité articulaire.

La capsule articulaire est fixée sur l'omoplate le long du bord même du cartilage articulaire de la cavité articulaire, ainsi que le long du bord externe de la lèvre articulaire; la capsule articulaire est attachée à l'humérus le long du cou anatomique. La capsule articulaire est spacieuse, légèrement étirée. Dans la partie inférieure, cette capsule est fine et sur tout le reste de la longueur, elle est renforcée par les tendons musculaires qui y sont tissés (infraspinatus, supraspinatus, subscapularis, petits muscles ronds).

Lors de l'exécution de mouvements dans l'articulation de l'épaule, les muscles répertoriés retirent la capsule articulaire, ne lui permettant pas d'être pincée dans l'espace entre les surfaces articulaires des os.

La capsule articulaire sur l'humérus est projetée comme un pont sur la rainure intertubulaire. Voici le tendon de la tête longue du biceps brachial, provenant du tubercule supra-articulaire, ainsi que le bord de la lèvre articulaire, passant par la cavité de l'articulation de l'épaule et se trouvant dans la rainure intertuberculaire. Le tendon du biceps brachial situé dans la cavité articulaire de l'épaule est recouvert d'une membrane synoviale qui l'accompagne dans la région de la rainure intertuberculaire, située 2-5 centimètres sous le niveau du cou anatomique, puis se retournant vers le haut et, en se dirigeant le long du tendon, passant dans la membrane synoviale de la capsule articulaire.

Il y a trois ligaments articulaires-huméraux sur la surface interne de la capsule articulaire. Ces ligaments sont attachés au col anatomique de l'humérus d'un côté et à la lèvre articulaire de l'omoplate de l'autre. Les ligaments supérieur et moyen sont séparés par l'ouverture de la bourse, qui est située dans la zone sous le muscle sous-scapulaire. Les ligaments renforcent la surface antérieure de la capsule articulaire de l'épaule.

L'articulation de l'épaule possède également un puissant ligament coracohuméral. Il ressemble à un épaississement de la couche fibreuse de la capsule articulaire, située du bord externe du processus coracoïde vers le gros tubercule de l'humérus.

Il est important de noter que le ligament coracoacromial, situé au-dessus de l'articulation de l'épaule, forme la voûte de l'épaule avec l'acromion, ainsi que le processus coracoïde de l'omoplate. La cambrure de l'épaule vous permet de protéger l'articulation de l'épaule par le haut et de ralentir, avec la tension de la capsule articulaire, l'abduction de l'épaule. De plus, il empêche le soulèvement du bras devant ou sur le côté au-dessus de l'épaule. Un mouvement ascendant supplémentaire de la main est effectué en déplaçant l'omoplate avec elle.

L'articulation de l'épaule est triaxiale, de forme elle appartient aux articulations sphériques. En raison du fait que cette articulation est l'articulation la plus mobile du corps humain, la main se caractérise par une liberté de mouvement importante.

Nous démontons l'anatomie des ligaments de l'articulation de l'épaule

L'articulation de l'épaule est l'une des articulations les plus flexibles de la musculature humaine, l'articulation qui relie le bras au torse permet le mouvement. A sa propre structure, dont le rôle principal du fonctionnement incombe aux ligaments de l'articulation de l'épaule.

Caractéristiques anatomiques

L'articulation de l'épaule comprend l'omoplate et la clavicule. Il est enfermé dans une capsule articulaire, renforcée par des ligaments, des tendons, qui forment un cadre musculaire qui protège l'articulation des dommages. Les principales formations de l'épaule sont la capsule articulaire, la lèvre cartilagineuse, les ligaments. Ils ont des structures et des fonctions différentes. Mais tous ces éléments sont réunis par un seul objectif: former une mobilité suffisante dans l'articulation, tout en réduisant le risque de blessure..

Les ligaments articulaires augmentent sa stabilité et pressent les os en contact ensemble. L'articulation de l'épaule est renforcée avec les ligaments suivants:

  • 3 ligaments brachio-articulaires (inférieur, supérieur, moyen) - ils sont mal exprimés et épaississent la capsule. Le joint est agrandi le long de la surface en avant.
  • Coracohumeral - part du processus coracoïde de l'omoplate, se déplace à travers la tête de l'humérus et se fixe au tubercule de l'épaule.
  • Coracoclaviculaire - va du processus coracoïde à la surface inférieure de la clavicule.
  • Coracoacromial - a la forme d'une plaque triangulaire, commence de l'acromion de l'omoplate au processus coracoïde.
  • Huméral transversal - situé entre le petit et le grand tubercule de l'os de l'épaule, formant un canal à travers lequel passe le tendon du biceps.

Rôle et fonction dans le corps

Les ligaments de l'épaule jouent un rôle important dans le fonctionnement de l'épaule. Ils assurent une mobilité totale de l'articulation, servent de fixateurs, préviennent les dommages, le déplacement de la tête de l'humérus pendant le travail de la ceinture scapulaire. Le coracoacromial participe à la limitation de la mobilité lors de l'abduction de l'épaule. Le coracohuméral ferme l'écart entre l'acromion et le processus coracoïde de l'omoplate. Garde la connexion à l'extérieur, la protège des extensions inutiles.

Grâce aux ligaments, une personne peut faire des mouvements:

Les ligaments assurent la cambrure de l'épaule, la protection de l'articulation par le haut. Promouvoir l'abduction de l'articulation de l'épaule, renforcer la cavité de la capsule. Fournir la capacité d'effectuer des mouvements dans différentes projections.

Blessures ligamentaires fréquentes

Les blessures sont des symptômes courants de lésions ligamentaires. Les plus courants sont la luxation, l'entorse, la déchirure et la rupture complète des ligaments. Cela est dû aux particularités de la surface articulaire et à la présence de zones faibles dans la capsule et les ligaments. Étant donné que la ceinture scapulaire effectue une large gamme de mouvements, cela peut endommager la stabilité de l'articulation. Le membre bouge librement, c'est-à-dire que l'articulation devient vulnérable, les ligaments s'affaiblissent.

Luxation de l'épaule

Les dommages se produisent dans la direction inférieure, car les muscles et le ligament coracohuméral se stabilisent sur le côté et par le haut. Les athlètes sont sujets à des blessures, où il y a une charge sur l'humérus. Dans ce cas, la tête est déplacée de l'éponge articulaire et, sous l'influence des muscles, reste sous le processus coracoïde. Après avoir reçu une luxation, il n'est pas souhaitable d'utiliser le bras jusqu'à ce que les os reviennent à leur position d'origine. Le traumatisme peut réapparaître au moindre effort.

La récupération de l'épaule après une luxation est réalisée par réduction avec l'utilisation de l'anesthésie. Le patient s'allonge sur le canapé, le médecin est à la tête, prend la main blessée à angle droit de l'avant-bras et la soulève vers le haut. En même temps, il produit une traction sur l'axe de l'épaule, la main se tourne vers le côté intérieur, puis vers le côté extérieur et s'abaisse.

Entorse

Ce type de blessure survient lors d'un exercice intense. Cela commence par la douleur, puis se transforme en inflammation. Puisque l'épaule est mobile, le tissu conjonctif est étiré. Le patient ressent une douleur, un gonflement de l'articulation de l'épaule, une rougeur, une augmentation de la température. Une personne ne peut pas bouger complètement l'articulation, car la douleur augmente.

Le traitement comprend:

  • Une compresse froide faite de glace - appliquez-la sur l'épaule affectée pendant 15 à 20 minutes. Aide à réduire la douleur, l'enflure.
  • Médicaments - des analgésiques sont utilisés (ibuprofène, naproxène, paracétamol).
  • Bandage de fixation - appliqué par un spécialiste sur la zone endommagée pendant quelques jours. À mesure que le symptôme de douleur disparaît, vous devez retirer le bandage et développer l'articulation.

Pause complète

Après la blessure, la victime ressent une douleur intense, un gonflement, des ecchymoses étendues, une instabilité de l'articulation est notée. Dans ce cas, les médicaments n'aideront pas; ici, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Le chirurgien suture les ligaments déchirés existants.

Lors d'une rupture, une sensation de picotement apparaît dans l'articulation, syndrome de douleur constante. Il y a un spasme des vaisseaux sanguins, l'approvisionnement en sang est perturbé. Bien sûr, le patient peut éliminer le symptôme de la douleur avec des analgésiques après l'opération. La période de rééducation dure environ 4 à 6 mois.

Déchirure partielle

Étant donné que les ligaments n'ont pas la capacité de s'étirer, ils sont blessés d'une autre manière et les fibres sont déchirées. La douleur est le principal symptôme d'une blessure. Le traitement vise à soulager la douleur, à restaurer la mobilité et à éliminer l'inflammation. La durée du traitement dépend du degré de blessure et des premiers soins fournis en temps opportun.

Les premiers soins comprennent une compresse froide, qui est appliquée sur le patient avant l'arrivée du médecin. Cela apaisera un peu la douleur, donnera une sensation de froid En traitement médicamenteux, les injections sont utilisées pour soulager la douleur: Analgin, Dexalgin. Des onguents anesthésiques à usage externe sont également utilisés - Diclofénac, Indométacine.

Pour restaurer la mobilité articulaire, on peut utiliser: un complexe thérapeutique, un massage, une physiothérapie, une électrophorèse, une thérapie à la paraffine, une magnétothérapie. La période de rééducation de chaque patient est individuelle.

Vidéo "Traitement de l'articulation de l'épaule"

Nous nous sommes familiarisés avec les caractéristiques anatomiques de l'articulation de l'épaule ci-dessus, mais dans la vidéo suivante, vous pouvez en apprendre davantage sur les méthodes de traitement après la blessure à l'épaule..

La structure de l'articulation de l'épaule humaine

L'articulation de l'épaule (en latin articulatio humeri - "articulatio humeri") est l'articulation la plus grande et la plus importante qui relie le membre supérieur au tronc. Chez les animaux, cette articulation joue le même rôle que l'articulation de la hanche. Cela est dû à leur objectif - chez les mammifères, les pattes ne sont utilisées que comme support. Par conséquent, leur articulation de l'épaule est plus durable, mais inactive en raison d'un emplacement différent des muscles, des ligaments et de l'omoplate.

Chez l'homme, en raison de la posture dressée (c'est-à-dire uniquement sur les jambes), l'articulation de l'épaule commence à être utilisée pour effectuer des mouvements précis. Des caractéristiques telles que la force et l'immobilité pourraient nuire gravement au développement humain. Par conséquent, certaines de ses parties - par exemple, des ligaments supplémentaires - ont diminué au cours de l'évolution ou ont complètement disparu. En retour, la personne a reçu une large gamme de mouvements en lui, qui est combinée à une force suffisante des muscles entourant la ceinture scapulaire.

Anatomie articulaire

L'articulation de l'épaule est située tout en haut du bras. Chez une personne mince, vous pouvez déjà voir de l'extérieur (à travers la peau) ses contours. De l'arrière et sur le côté, il est suffisamment bien couvert par l'omoplate et le muscle deltoïde. Et de face, on la sent facilement dans le pli entre l'épaule et le muscle pectoral..

L'articulation est formée par la tête de l'humérus et la cavité articulaire correspondante (ou fosse) de l'omoplate. Une caractéristique de l'anatomie est une nette divergence dans la taille de ces formations - la tête est presque trois fois la taille de la cavité scapulaire. Cela vous permet de corriger la présence de la lèvre articulaire - une plaque cartilagineuse, qui répète complètement la forme de la cavité. Ses bords sont légèrement incurvés vers l'extérieur et recouvrent suffisamment la tête de l'humérus..

  1. Il est de structure simple - il est formé de seulement deux os (omoplate et humérus). Ils sont situés à l'intérieur d'une capsule et n'ont pas de disques cartilagineux et septa supplémentaires.
  2. En forme, il appartient au type d'articulation sphérique. Ici, la séparation se produit en termes de géométrie. La tête de l'humérus ressemble à une demi-boule et la cavité de l'omoplate lui correspond, formant un demi-cercle légèrement plus grand.
  3. Par le nombre d'axes anatomiques, il est multiaxial. Cela signifie qu'une personne peut effectuer des mouvements articulaires dans n'importe quelle direction (vers le haut, vers l'avant, vers l'arrière). Il s'agit de la plus grande articulation dans laquelle des mouvements circulaires complets peuvent être effectués..

Développement

Pendant que l'enfant est dans l'utérus, les deux os qui forment l'articulation de l'épaule sont déconnectés l'un de l'autre. Le développement ultérieur se déroule comme suit:

  • Le bébé naît avec une tête d'épaule presque formée et arrondie et une cavité glénoïde immature. Sa forme pendant cette période ressemble à un ovale plat et la lèvre cartilagineuse est sous-développée - courte et mince.
  • Jusqu'à un an, les processus de renforcement de l'articulation ont lieu - la capsule articulaire devient plus courte et plus dense. En raison du raccourcissement, il commence à se développer avec le ligament coracohuméral, situé au-dessus de l'articulation. Cela réduit considérablement la mobilité en lui, mais en même temps le protège des blessures pendant la période où l'enfant apprend à bouger..
  • Jusqu'à trois ans, les éléments constitutifs augmentent non seulement de manière significative en taille, mais prennent également la forme d'un adulte. En raison de l'étirement de la capsule articulaire et des ligaments par la croissance des os, l'amplitude des mouvements atteint son niveau maximal.

Les plus petits changements concernent la tête de l'humérus - sa forme change de manière insignifiante à l'adolescence. Les changements ne concernent que sa taille, qui augmente jusqu'à la puberté. Après cela, les processus d'ossification se terminent généralement.

Les fonctions

Des caractéristiques telles que la structure sphérique des os de liaison et l'absence d'obstacles du point de vue de l'anatomie, vous permettent de créer une mobilité importante dans l'épaule. Mais la gamme complète de mouvement est possible grâce au travail simultané de toutes les articulations du membre supérieur. L'articulation de l'épaule elle-même effectue des mouvements uniquement jusqu'au niveau horizontal (ligne des épaules).

  1. Lors de l'élévation et de l'abaissement des bras, la flexion et l'extension sont effectuées. L'épaule ne fonctionne dans ce cas que jusqu'au niveau du cou. Ensuite, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont reliées, grâce auxquelles il est possible de lever complètement les bras au-dessus de la tête et de les remettre, derrière.
  2. Lorsque nous effectuons des mouvements similaires au travail des ailes d'un oiseau, l'articulation de l'épaule effectue l'abduction et l'adduction. Mais même ici, cela ne fonctionne que jusqu'au niveau des épaules. L'élévation des bras au-dessus de la tête (après l'abduction) est effectuée en travaillant avec les omoplates et la colonne vertébrale.
  3. Si nous ne connaissons pas la réponse à la question, nous haussons les épaules par réflexe en les soulevant. Ce mouvement est également complexe - l'articulation de l'épaule, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont impliquées dans sa mise en œuvre..
  4. Enfin, le mouvement autour de tous les axes est possible - rotation. De manière isolée, l'articulation de l'épaule peut pivoter comme lors d'un exercice à partir de la charge - lorsque nous pétrissons les épaules, en les tirant. Un cercle complet peut être fait avec la participation de la main, de l'omoplate et des articulations claviculaires.

Cette liberté de mouvement de l'épaule est vitale - elle vous permet de déplacer rapidement et précisément le membre supérieur vers l'objet souhaité. Mais cette caractéristique joue également un rôle négatif - les blessures à cette articulation sont les plus courantes.

Anatomie du tissu périarticulaire

Les principales formations entourant l'articulation de l'épaule comprennent la lèvre cartilagineuse, la capsule articulaire et les ligaments. Ils ont tous une structure et une origine différentes et remplissent également des fonctions opposées. Mais leur objectif se résume à une chose: créer une mobilité suffisante dans l'articulation, tout en réduisant le risque de blessure..

La lèvre cartilagineuse approfondit la cavité glénoïde tout en l'adaptant à la tête de l'humérus. Ceci est réalisé grâce à l'élasticité du cartilage, qui s'adapte facilement à toute irrégularité de l'os. Entourant presque la moitié de la tête de l'épaule, il augmente non seulement l'amplitude des mouvements, mais adoucit également les coups. Mais avec de forts chocs, sa force ne suffit pas - une luxation se produit.

Capsule articulaire

La muqueuse de l'articulation est un tissu mince mais solide. Son origine se situe autour de la cavité de l'omoplate, où elle se fixe autour de sa partie osseuse. Ensuite, il entoure complètement la tête de l'épaule et est fixé le long de son bord - sur le cou anatomique. Il est fixé à l'os à différents niveaux - sur la surface interne de l'épaule, ce point est beaucoup plus bas. À cet endroit, il est attaché le long du cou chirurgical, formant une poche axillaire.

La surface de la capsule articulaire a différentes épaisseurs. Les plus renforcées sont les surfaces supérieure et externe de la coque, qui contiennent des cordons fibreux - ligaments:

  • Le ligament coracohuméral est le plus dense et le plus durable. Il part du processus coracoïde et, s'étendant sur la tête de l'épaule, est fixé à l'extérieur. Il maintient le joint de l'extérieur, le protégeant d'une extension excessive. Grâce à cette formation, tout mouvement de l'épaule est effectué avec la participation de l'omoplate.
  • Sur les autres côtés, l'articulation de l'épaule est renforcée par les ligaments brachio-articulaires supérieurs, moyens et inférieurs. Ils sont légèrement développés, mais représentent toujours l'épaississement de la capsule..

Les zones entre les bosses restent minces et affaiblies. Le point le plus faible du point de vue de l'anatomie est la partie antérieure de la coque - entre les ligaments moyen et inférieur.

Sacs communs

L'articulation de l'épaule a une quantité importante de sacs synoviaux dans les tissus environnants. Ces formations sont constituées de tissu de capsule et contiennent du liquide intra-articulaire. Ils sont conçus pour créer un glissement normal des tendons situés autour de l'articulation.

Ainsi, leur objectif est de créer un mouvement fluide dans l'articulation et de protéger sa coque de l'étirement. Leur nombre et leur structure sont individuels pour chaque personne:

  1. La bourse subscapulaire est la plus persistante et la plus courante. Il est perçu comme faisant partie de la cavité articulaire sous la forme d'une poche ou d'une boucle. Il est situé sur la face postérieure de l'articulation, entourant les tendons des muscles scapulaires.
  2. La poche est située à côté du sous-scapulaire, mais légèrement plus haut. Ils communiquent généralement entre eux..
  3. Sac intertuberculaire - contient le tendon du biceps de l'épaule. Il est situé dans la rainure sur la tête de l'humérus, recouvrant le ligament par le haut. Son emplacement y est nécessaire pour le délimiter des ligaments des muscles scapulaires passant à proximité.
  4. La bourse sous-deltoïde est la plus grande, située à l'extérieur de l'articulation entre la capsule et les fibres du muscle deltoïde. Il peut avoir une structure différente - sous la forme d'une grande ou de plusieurs petites formations. Il entoure les ligaments des muscles scapulaires, s'approchant de la gaine par l'arrière.

Anatomie musculaire

La capsule de l'articulation et ses propres ligaments ne sont d'une grande importance que pour créer une mobilité normale. Le rôle principal dans le renforcement de l'articulation est joué par les muscles entourant la ceinture du membre supérieur. De plus, en même temps, le tissu musculaire lui-même et ses tendons créent une armature «douce» et en même temps durable pour l'épaule.

Les muscles agissent simultanément sur l'articulation par deux mécanismes. Premièrement, certains d'entre eux ne se fixent pas à la coque articulaire, mais vous permettent de maintenir fermement l'omoplate et l'épaule ensemble (deltoïde, biceps, muscle coracoïde). Deuxièmement, le reste des muscles ont des points de fixation de leurs tendons à la coque de l'articulation, en le renforçant en outre par derrière et par le haut.

Les structures musculaires comprennent:

  • Le muscle deltoïde est situé sur la surface externe de l'épaule. Il est chargé du rôle principal de protéger l'articulation - il le ferme sur trois côtés. Il est attaché à plusieurs os en même temps - épaule, omoplate et clavicule.
  • Le muscle biceps (ou biceps) est situé à l'avant de l'épaule. Elle joue deux rôles à la fois pour renforcer l'épaule. L'une de sa tête est fixée à l'omoplate et l'autre est située à l'intérieur de la coquille.
  • Le muscle coracoïde - extérieurement chez les personnes non entraînées est presque invisible, il est situé sur la surface interne de l'épaule. Protège les parois avant et inférieure du joint.
  • Les tendons des muscles scapulaires ferment la capsule des côtés avant, arrière, supérieur et externe. Ils le tressent puissamment, se fixant à l'extérieur de la tête d'humérus.

Il est facile de voir que l'épaule est principalement renforcée sur les côtés supérieur et arrière par les ligaments et les tendons musculaires. Et sur les parties interne et inférieure, ils sont presque absents, ce qui provoque des luxations d'épaule dans cette direction.

Approvisionnement en sang

En plus de la principale source de flux sanguin - l'artère axillaire, il existe deux anastomoses vasculaires auxiliaires (cercles) autour de l'articulation de l'épaule. Les cercles artériels scapulaires et acromio-deltoïdes sont nécessaires pour l'apport supplémentaire de sang au membre supérieur. Cela peut être nécessaire si l'artère axillaire est endommagée ou bloquée par une plaque athéroscléreuse..

Leur essence réside dans la formation de réseaux vasculaires denses dans l'épaisseur des muscles deltoïde et sous-scapulaire. Les vaisseaux alimentant ces formations partent un peu plus tôt que l'artère axillaire. Par conséquent, si le flux sanguin est perturbé à travers lui, ces plexus permettront l'apport sanguin directement aux artères de l'épaule..

Étant donné que les vaisseaux de ces plexus sont de petite taille, ils ne pourront fournir un flux sanguin normal qu'avec des lésions progressives de l'artère axillaire. Par conséquent, ils ne fonctionneront efficacement qu'avec l'athérosclérose de ce vaisseau..

Maladies de l'articulation de l'épaule

Les maladies les plus courantes de ce composé sont les traumatismes. Parmi ceux-ci, les plus courants sont les dislocations et les dommages à l'appareil de renforcement. Cela est dû à la particularité des surfaces articulaires et à la présence de points «faibles» dans la capsule et les ligaments. Les processus pathologiques ont les mécanismes de développement suivants:

  • Les luxations sont généralement basées sur des dommages indirects. Cela se produit en tombant sur un bras tendu ou plié. Dans ce cas, la tête de l'humérus est déplacée vers le haut et vers l'avant sous la clavicule - il s'agit d'un type antérieur de luxation. Le signe principal est la position enlevée et pliée du membre supérieur, que le patient tient avec sa main saine. Extérieurement, l'épaule "s'enfonce" vers l'intérieur.
  • En cas de lésion des ligaments, la blessure peut être directe (impact) ou indirecte. C'est juste qu'en cas de dommage indirect, la force de la chute n'est pas suffisante pour former une luxation. Les principaux signes sont la douleur et la limitation des mouvements de l'articulation de l'épaule. Les blessures au tendon scapulaire sont fréquentes.

Le traitement de toutes les blessures «fraîches» est toujours conservateur, les opérations ne sont effectuées que pour les blessures chroniques et les luxations habituelles. Ils utilisent des méthodes d'immobilisation médicale et de physiothérapie (électrophorèse, UHF, massage).

Un point particulièrement important est la nomination précoce d'exercices de physiothérapie. Il vous permet d'accélérer les processus de récupération et d'augmenter le tonus musculaire de la ceinture du membre supérieur.

Ligaments de l'épaule


Ligaments de l'épaule

Les ligaments de l'épaule sont un groupe de fibres élastiques qui aident à fixer les éléments articulaires de l'épaule dans leur position anatomiquement correcte. Ces ligaments sont liés non seulement à l'articulation de l'épaule, mais proviennent de la région sternoclaviculaire, scapulaire-costale et claviculaire-acromiale. Ils participent à la mise en œuvre des mouvements de l'épaule dans trois plans principaux, permettant de déplacer l'épaule et de conduire l'épaule vers le cou et la tête, d'étendre et de plier le bras, de lever et d'abaisser, et de placer le bras derrière le dos.

Les ligaments de l'articulation de l'épaule sont souvent soumis à diverses blessures, puisque l'articulation de l'épaule est la plus active parmi d'autres, elle porte également la charge principale. Par conséquent, les mouvements imprudents, les coups, les ecchymoses, les chutes, les charges intenses et le levage de charges lourdes provoquent souvent des entorses, des ruptures partielles ou complètes des ligaments..

Déchirure des ligaments des symptômes de l'articulation de l'épaule

La rupture du ligament acromio-claviculaire peut être causée par des coups directs à l'épaule

L'un quelconque des ligaments décrits ci-dessus peut être sujet à des déchirures, des micro-fractures. Donc:

  • La cause la plus fréquente de rupture du ligament sternoclaviculaire est une chute sur un bras tendu. Dans ce cas, l'épaule perd la possibilité d'un entraînement normal et d'un retrait de l'épaule vers le cou et la tête.
  • La rupture du ligament acromio-claviculaire peut être causée par des coups directs à l'épaule.
  • Les ligaments entourant la capsule articulaire sont le plus souvent affectés au moment de la lésion directe de la capsule articulaire, et les tendons peuvent également se rompre..

Le tableau symptomatique sera prononcé si une rupture complète des ligaments est diagnostiquée. Dans ce cas, les patients ressentent une douleur vive, ce qui augmente l'intensité lors du déplacement du bras. Souvent, la victime note une rougeur de la peau, la présence d'un hématome, un gonflement, un œdème. Si la rupture du ligament est importante, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle globale..

En règle générale, certaines blessures ligamentaires, telles que les micro déchirures ou la calcification des ligaments de l'épaule, présentent des symptômes moins graves. Dans ce cas, des douleurs faibles et douloureuses peuvent être observées, qui dans la position naturelle de la main peuvent être complètement absentes. Une fatigue rapide est également caractéristique après la charge sur l'articulation. Ainsi, les entorses, l'inflammation des ligaments, les ruptures partielles et les processus de calcification chronique passent souvent inaperçus et ne sont pas diagnostiqués à temps. De telles blessures peuvent en outre entraîner une inflammation non seulement des ligaments, mais également de l'articulation elle-même, provoquant la maladie de l'arthrite, de la bursite, de la tendinite ou de l'arthrose..

Déchirure des ligaments du traitement de l'articulation de l'épaule

La thérapie par l'exercice vise à rétablir la circulation sanguine dans les tissus mous de l'articulation

Le traitement des ligaments de l'épaule déchirés dépend de la gravité de la blessure. Cependant, tout d'abord, il est recommandé à la victime de maintenir un état de repos complet, en soulageant l'articulation de l'épaule du mouvement. Pour ce faire, vous devez fixer l'épaule dans une position naturelle. Pour réduire les symptômes de la douleur, il est conseillé aux patients de prendre des anti-inflammatoires à effet analgésique (analgine, ketanov, nimesil ou nimid, etc.).

Cependant, la thérapie consiste à prescrire le port de supports spéciaux. Il s'agit d'une sorte de bandages élastiques qui se fixent à travers le cou, formant un brassard pour le bras, qui est fixé à la poitrine, plié à l'articulation du coude. Ces étriers peuvent être prescrits pendant 2-3 semaines. Les ligaments de l'articulation de l'épaule peuvent également nécessiter un traitement à l'aide d'orthèses, de bandages spéciaux.Dans certains cas, un plâtre est nécessaire (s'il y a d'autres blessures importantes).

Cependant, la fixation et le renforcement de l'articulation ne sont que l'une des méthodes permettant d'influencer la restauration de l'articulation de l'épaule. En fait, à l'avenir, le patient est tenu de se conformer à certaines mesures. Tout d'abord, cela concerne la mise en œuvre quotidienne d'exercices thérapeutiques - exercices de thérapie par l'exercice. La restauration complète des ligaments de l'articulation de l'épaule est impossible sans les renforcer, car en portant une orthèse ou un support, les ligaments, les tendons et les muscles s'atrophient, s'affaiblissent, perdent leur élasticité naturelle. Tout cela conduit à la possibilité de blessures répétées, ainsi qu'à une fatigabilité rapide de l'articulation de l'épaule..

Les exercices de thérapie par l'exercice dirigent leur effet sur la restauration du flux sanguin dans les tissus mous de l'articulation, éliminant le phénomène de manque d'oxygène, empêchant un faible tonus musculaire et une élasticité réduite des ligaments.

Par conséquent, les exercices couvrent les mouvements des épaules et des bras dans les trois plans. Le renforcement des ligaments de l'articulation de l'épaule consiste en des exercices d'adduction et d'abduction, en prenant les bras derrière le dos, etc..

Aujourd'hui, les ruptures partielles ou complètes des ligaments de l'épaule, ainsi que les entorses, les inflammations, peuvent être traitées avec succès. L'essentiel est l'assistance du patient dans la thérapie, le plein respect des instructions et ne pas ignorer les changements, la douleur, la faiblesse qui sont soudainement apparus dans l'articulation de l'épaule.

Comment fonctionne l'épaule humaine, ses fonctions et ses caractéristiques

Chez les animaux, l'articulation de l'épaule est moins mobile et renforcée de manière plus fiable par les ligaments et les muscles, sa fonction principale dans ce cas est de soutenir. Chez l'homme, en relation avec la posture verticale en cours d'évolution, l'articulation de l'épaule a quelque peu changé sa structure, puisque sa fonction principale n'est plus devenue un support, mais la fourniture d'une grande amplitude de mouvements du membre supérieur. Pour cette raison, l'articulation est devenue moins forte, ce qui est son point faible, mais en même temps, de tels «sacrifices» permettent à une personne d'effectuer une grande variété de mouvements de la main..

Considérez les caractéristiques structurelles de cette articulation et ses maladies les plus fréquentes.

Des os

La structure de l'articulation de l'épaule (articulatio humeri) est assez complexe. L'articulation elle-même se compose de l'humérus et de l'omoplate. L'os se termine par une tête ronde, située dans la cavité scapulaire. Une telle connexion s'appelle balle.
La jonction de l'humérus et de l'omoplate est enfermée dans une capsule articulaire. La surface de la tête et la cavité scapulaire sont tapissées de tissu cartilagineux, ce qui assure un glissement sans entrave. À l'intérieur de la capsule articulaire, il y a du liquide synovial, qui nourrit le tissu cartilagineux et l'empêche de s'effacer.

Il est à noter que la tête de l'humérus est presque 3 fois plus grande que la cavité scapulaire. Cela offre une excellente mobilité dans toutes les directions. L'omoplate reste pratiquement immobile et tous les mouvements sont effectués par l'os du membre supérieur. En plus des deux os principaux, la clavicule, qui participe à deux articulations: l'acromioclaviculaire et la sternoclaviculaire.

Symptômes et stades

Au total, il y a 4 stades de développement de la maladie. Au fur et à mesure que la capsulite progresse, la mobilité du membre s'aggrave et son abduction complète devient impossible. Le patient souffre de douleurs intenses, lors du mouvement, un "lumbago" est possible.

Les symptômes aident à déterminer à quel stade se trouve la maladie, cependant, pour un diagnostic plus précis, des études spéciales sont nécessaires.

  1. Première étape, facile. La douleur est mineure et ne survient qu'après une charge prolongée sur l'épaule. Parfois, vous remarquez une légère raideur dans l'articulation..
  2. Deuxième stade, aigu. La température corporelle monte à des niveaux subfébriles, l'inflammation provoque un gonflement et une douleur constante. Il devient plus difficile de lever le bras, ce qui affecte les performances du patient.
  3. Stade trois, chronique. Les douleurs s'atténuent progressivement, mais en bougeant la main, un lumbago apparaît. L'articulation s'use, les mouvements de la main sont considérablement limités. Une personne souffre d'insomnie et de nervosité.
  4. Étape quatre, compliquée. Des lésions graves de la capsule articulaire de l'épaule entraînent une invalidité. Une douleur intense ne gêne que le mouvement de l'épaule, qui est presque complètement limité en raison de la formation d'adhérences sur les membranes endommagées. Il existe un risque de développer une ankylose.

Anatomie articulaire

L'articulation de l'épaule est située tout en haut du bras. Chez une personne mince, vous pouvez déjà voir de l'extérieur (à travers la peau) ses contours. De l'arrière et sur le côté, il est suffisamment bien couvert par l'omoplate et le muscle deltoïde. Et de face, on la sent facilement dans le pli entre l'épaule et le muscle pectoral..

L'articulation est formée par la tête de l'humérus et la cavité articulaire correspondante (ou fosse) de l'omoplate. Une caractéristique de l'anatomie est une nette divergence dans la taille de ces formations - la tête est presque trois fois la taille de la cavité scapulaire. Cela vous permet de corriger la présence de la lèvre articulaire - une plaque cartilagineuse, qui répète complètement la forme de la cavité. Ses bords sont légèrement incurvés vers l'extérieur et recouvrent suffisamment la tête de l'humérus..

  1. Il est de structure simple - il est formé de seulement deux os (omoplate et humérus). Ils sont situés à l'intérieur d'une capsule et n'ont pas de disques cartilagineux et septa supplémentaires.
  2. En forme, il appartient au type d'articulation sphérique. Ici, la séparation se produit en termes de géométrie. La tête de l'humérus ressemble à une demi-boule et la cavité de l'omoplate lui correspond, formant un demi-cercle légèrement plus grand.
  3. Par le nombre d'axes anatomiques, il est multiaxial. Cela signifie qu'une personne peut effectuer des mouvements articulaires dans n'importe quelle direction (vers le haut, vers l'avant, vers l'arrière). Il s'agit de la plus grande articulation dans laquelle des mouvements circulaires complets peuvent être effectués..

Développement

Pendant que l'enfant est dans l'utérus, les deux os qui forment l'articulation de l'épaule sont déconnectés l'un de l'autre. Le développement ultérieur se déroule comme suit:

  • Le bébé naît avec une tête d'épaule presque formée et arrondie et une cavité glénoïde immature. Sa forme pendant cette période ressemble à un ovale plat et la lèvre cartilagineuse est sous-développée - courte et mince.
  • Jusqu'à un an, les processus de renforcement de l'articulation ont lieu - la capsule articulaire devient plus courte et plus dense. En raison du raccourcissement, il commence à se développer avec le ligament coracohuméral, situé au-dessus de l'articulation. Cela réduit considérablement la mobilité en lui, mais en même temps le protège des blessures pendant la période où l'enfant apprend à bouger..
  • Jusqu'à trois ans, les éléments constitutifs augmentent non seulement de manière significative en taille, mais prennent également la forme d'un adulte. En raison de l'étirement de la capsule articulaire et des ligaments par la croissance des os, l'amplitude des mouvements atteint son niveau maximal.

Les fonctions

Des caractéristiques telles que la structure sphérique des os de liaison et l'absence d'obstacles du point de vue de l'anatomie, vous permettent de créer une mobilité importante dans l'épaule. Mais la gamme complète de mouvement est possible grâce au travail simultané de toutes les articulations du membre supérieur. L'articulation de l'épaule elle-même effectue des mouvements uniquement jusqu'au niveau horizontal (ligne des épaules).

  1. Lors de l'élévation et de l'abaissement des bras, la flexion et l'extension sont effectuées. L'épaule ne fonctionne dans ce cas que jusqu'au niveau du cou. Ensuite, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont reliées, grâce auxquelles il est possible de lever complètement les bras au-dessus de la tête et de les remettre, derrière.
  2. Lorsque nous effectuons des mouvements similaires au travail des ailes d'un oiseau, l'articulation de l'épaule effectue l'abduction et l'adduction. Mais même ici, cela ne fonctionne que jusqu'au niveau des épaules. L'élévation des bras au-dessus de la tête (après l'abduction) est effectuée en travaillant avec les omoplates et la colonne vertébrale.
  3. Si nous ne connaissons pas la réponse à la question, nous haussons les épaules par réflexe en les soulevant. Ce mouvement est également complexe - l'articulation de l'épaule, les articulations de la clavicule et de l'omoplate sont impliquées dans sa mise en œuvre..
  4. Enfin, le mouvement autour de tous les axes est possible - rotation. De manière isolée, l'articulation de l'épaule peut pivoter comme lors d'un exercice à partir de la charge - lorsque nous pétrissons les épaules, en les tirant. Un cercle complet peut être fait avec la participation de la main, de l'omoplate et des articulations claviculaires.

Les principales formations entourant l'articulation de l'épaule comprennent la lèvre cartilagineuse, la capsule articulaire et les ligaments. Ils ont tous une structure et une origine différentes et remplissent également des fonctions opposées. Mais leur objectif se résume à une chose: créer une mobilité suffisante dans l'articulation, tout en réduisant le risque de blessure..

La lèvre cartilagineuse approfondit la cavité glénoïde tout en l'adaptant à la tête de l'humérus. Ceci est réalisé grâce à l'élasticité du cartilage, qui s'adapte facilement à toute irrégularité de l'os. Entourant presque la moitié de la tête de l'épaule, il augmente non seulement l'amplitude des mouvements, mais adoucit également les coups. Mais avec de forts chocs, sa force ne suffit pas - une luxation se produit.

Capsule articulaire

La muqueuse de l'articulation est un tissu mince mais solide. Son origine se situe autour de la cavité de l'omoplate, où elle se fixe autour de sa partie osseuse. Ensuite, il entoure complètement la tête de l'épaule et est fixé le long de son bord - sur le cou anatomique. Il est fixé à l'os à différents niveaux - sur la surface interne de l'épaule, ce point est beaucoup plus bas. À cet endroit, il est attaché le long du cou chirurgical, formant une poche axillaire.

La surface de la capsule articulaire a différentes épaisseurs. Les plus renforcées sont les surfaces supérieure et externe de la coque, qui contiennent des cordons fibreux - ligaments:

  • Le ligament coracohuméral est le plus dense et le plus durable. Il part du processus coracoïde et, s'étendant sur la tête de l'épaule, est fixé à l'extérieur. Il maintient le joint de l'extérieur, le protégeant d'une extension excessive. Grâce à cette formation, tout mouvement de l'épaule est effectué avec la participation de l'omoplate.
  • Sur les autres côtés, l'articulation de l'épaule est renforcée par les ligaments brachio-articulaires supérieurs, moyens et inférieurs. Ils sont légèrement développés, mais représentent toujours l'épaississement de la capsule..

Sacs communs

L'articulation de l'épaule a une quantité importante de sacs synoviaux dans les tissus environnants. Ces formations sont constituées de tissu de capsule et contiennent du liquide intra-articulaire. Ils sont conçus pour créer un glissement normal des tendons situés autour de l'articulation.

Ainsi, leur objectif est de créer un mouvement fluide dans l'articulation et de protéger sa coque de l'étirement. Leur nombre et leur structure sont individuels pour chaque personne:

  1. La bourse subscapulaire est la plus persistante et la plus courante. Il est perçu comme faisant partie de la cavité articulaire sous la forme d'une poche ou d'une boucle. Il est situé sur la face postérieure de l'articulation, entourant les tendons des muscles scapulaires.
  2. La poche est située à côté du sous-scapulaire, mais légèrement plus haut. Ils communiquent généralement entre eux..
  3. Sac intertuberculaire - contient le tendon du biceps de l'épaule. Il est situé dans la rainure sur la tête de l'humérus, recouvrant le ligament par le haut. Son emplacement y est nécessaire pour le délimiter des ligaments des muscles scapulaires passant à proximité.
  4. La bourse sous-deltoïde est la plus grande, située à l'extérieur de l'articulation entre la capsule et les fibres du muscle deltoïde. Il peut avoir une structure différente - sous la forme d'une grande ou de plusieurs petites formations. Il entoure les ligaments des muscles scapulaires, s'approchant de la gaine par l'arrière.

Anatomie musculaire

La capsule de l'articulation et ses propres ligaments ne sont d'une grande importance que pour créer une mobilité normale. Le rôle principal dans le renforcement de l'articulation est joué par les muscles entourant la ceinture du membre supérieur. De plus, en même temps, le tissu musculaire lui-même et ses tendons créent une armature «douce» et en même temps durable pour l'épaule.

Les muscles agissent simultanément sur l'articulation par deux mécanismes. Premièrement, certains d'entre eux ne se fixent pas à la coque articulaire, mais vous permettent de maintenir fermement l'omoplate et l'épaule ensemble (deltoïde, biceps, muscle coracoïde). Deuxièmement, le reste des muscles ont des points de fixation de leurs tendons à la coque de l'articulation, en le renforçant en outre par derrière et par le haut.

Les structures musculaires comprennent:

  • Le muscle deltoïde est situé sur la surface externe de l'épaule. Il est chargé du rôle principal de protéger l'articulation - il le ferme sur trois côtés. Il est attaché à plusieurs os en même temps - épaule, omoplate et clavicule.
  • Le muscle biceps (ou biceps) est situé à l'avant de l'épaule. Elle joue deux rôles à la fois pour renforcer l'épaule. L'une de sa tête est fixée à l'omoplate et l'autre est située à l'intérieur de la coquille.
  • Le muscle coracoïde - extérieurement chez les personnes non entraînées est presque invisible, il est situé sur la surface interne de l'épaule. Protège les parois avant et inférieure du joint.
  • Les tendons des muscles scapulaires ferment la capsule des côtés avant, arrière, supérieur et externe. Ils le tressent puissamment, se fixant à l'extérieur de la tête d'humérus.

Deux os sont impliqués dans la formation de l'articulation de l'épaule: l'humérus et l'omoplate. Les surfaces articulaires sont représentées par la tête de l'épaule et la cavité articulaire de l'omoplate et sont recouvertes de tissu cartilagineux hyalin. Les formes des surfaces articulaires des deux os ne correspondent pas l'une à l'autre, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de congruence complète.

Heureusement, la nature a pris soin de la personne et a assuré la congruence de l'articulation de l'épaule en raison d'une formation cartilagineuse supplémentaire - la lèvre glénoïde, qui est située sur toute la circonférence de la cavité glénoïde de l'omoplate et, pour ainsi dire, "enferme la tête de l'humérus dans un bol", assurant simultanément stabilité et mobilité dans l'articulation.


L'IRM vous permet d'examiner en détail la structure de l'articulation de l'épaule et d'identifier d'éventuelles violations

Comment traiter à la maison

De nombreux remèdes utilisés en médecine traditionnelle fonctionnent bien avec les problèmes associés à la douleur et à la diminution de la mobilité de l'épaule. Mais pour obtenir un effet maximal, il est nécessaire qu'il se déroule sous la surveillance d'un médecin expérimenté et soit associé à un traitement médicamenteux..

Tout remède populaire utilisé pour traiter l'arthrose ne peut aider qu'en combinaison avec des médicaments prescrits par un médecin, des procédures de physiothérapie et une gymnastique spéciale.

Régime

Pour améliorer la condition, il est nécessaire de revoir sérieusement le régime alimentaire et le régime alimentaire. Il est conseillé de minimiser la consommation de plats de viande, de bonbons (gâteaux, bonbons), de cornichons et de conserves. Il vaut la peine d'abandonner le café, qui affecte négativement le tissu osseux.

Le régime alimentaire devrait être dominé par les fruits et légumes frais, les pâtes et le pain de grains entiers, les céréales. Nous ne devons pas oublier qu'il devrait toujours y avoir des produits laitiers faibles en gras sur la table. L'avantage apportera des amandes et des graines de sésame, riches en calcium, ainsi que des huiles végétales, qui contiennent de la vitamine E.

Nettoyer le corps

Les experts en médecine traditionnelle recommandent qu'en cas d'arthrose et d'autres problèmes d'articulation de l'épaule, de temps en temps pour nettoyer le sang, en utilisant des jus fraîchement pressés ou achetés dans une pharmacie de plantes médicinales:

  • ortie;
  • prêle des champs;
  • feuilles de bouleau;
  • genévrier.

Auto-massage

Pour vous débarrasser rapidement de la douleur à l'épaule, vous devez la masser quotidiennement en mouvements circulaires lisses. Il est souhaitable d'effectuer la procédure 2 fois par jour pendant 8 à 10 minutes. Pour un bon effet, il est conseillé d'utiliser des pommades et des gels chauffants ou anti-inflammatoires (gel de Diclofénac, onguents contenant du venin d'abeille ou de serpent).

Après la séance, vous ne pouvez pas vous calmer et charger votre main. Il est très utile pour cette pathologie de maîtriser la technique de l'acupression et de l'appliquer en cours, en alternance avec l'auto-massage habituel.

Autres méthodes

Pour soulager la douleur et l'inflammation de l'épaule, des remèdes populaires disponibles à la maison sont utilisés.

Compresses

Ils sont préparés à partir de flocons d'avoine et utilisés pour les douleurs intenses, en appliquant 30 à 40 minutes deux fois par jour. Pour eux, faites bouillir les flocons d'avoine dans 400 ml d'eau pendant 10 minutes et laissez refroidir légèrement. Après cela, imbibez un chiffon de coton plié en plusieurs couches avec un liquide chaud et appliquez sur l'articulation douloureuse. Couvrez le dessus avec du papier compressé ou un morceau de polyéthylène, enveloppez bien votre main.

Une compresse de feuilles de chou fraîches est appliquée sur les joints pendant toute la nuit, solidement fixée. Les feuilles peuvent être enduites de miel, mais uniquement à condition que le patient n'y soit pas allergique.

Frottement

Pour préparer un remède efficace qui aide à anesthésier l'articulation, il est nécessaire d'insister sur les matières premières fraîches ou sèches sur la vodka pendant 2-3 semaines dans un endroit sombre. Les experts notent que les teintures de fleurs d'élécampane et de pissenlit sont les plus efficaces. Ils ont besoin de frotter l'articulation douloureuse avec de légers mouvements circulaires tous les jours la nuit. Le cours de frottement dure jusqu'à 5-7 semaines.

Bains de guérison

Vous pouvez vous débarrasser de la douleur - le principal symptôme de l'arthrose - à l'aide de bains préparés à base de décoctions de plantes médicinales. La menthe, la bardane, les aiguilles de pin, la poussière de foin et la moutarde sont particulièrement efficaces..

Le bain doit être pris jusqu'à ce que les muscles et les articulations soient bien réchauffés. Après cela, vous devez bien vous sécher avec une serviette douce et frotter votre épaule avec une pommade chauffante. Ensuite, allez au lit, recouvert d'une couverture chaude. Il est conseillé d'effectuer une telle procédure le soir avant le coucher..

Il est conseillé de ne pas prendre de bains chauffants en cas de problèmes cardiaques et vasculaires..

Conclusion

Pour obtenir un résultat positif, le traitement de l'articulation de l'épaule doit être effectué de manière globale. Outre les méthodes de médecine traditionnelle, les remèdes prescrits par le médecin, vous devez suivre votre routine quotidienne et ne pas vous surmener. Ensuite, les efforts consentis seront couronnés de succès..

Appareil ligamentaire

La structure de l'articulation de l'épaule humaine implique plus que de simples composants osseux. Les ligaments et les tendons sont situés autour de chaque articulation. Ils sont nécessaires pour limiter les mouvements, évitant ainsi les luxations et autres blessures..

Puisque la «charnière» d'épaule a de nombreux degrés de liberté (c'est-à-dire qu'elle peut tourner dans plusieurs directions), il existe également de nombreux ligaments entourant cette articulation. Il y a 6 gros ligaments à la jonction de l'épaule, et il y a aussi des tendons. Le conglomérat tendon-ligamentaire maintient la connexion en bon état, évitant les blessures.

Quand voir un médecin

L'avant-bras est chez une personne dans un endroit où de nombreuses charges tombent sur les muscles et les tendons, ce qui donne une liberté et une variété de mouvements aux bras. Toute douleur dans cette zone du corps donne une gêne à la personne..

Si vous ne traitez pas une articulation douloureuse, cela entraînera une douleur accrue.Par conséquent, plus le traitement commence tôt, plus l'effet qu'il produit est important. En cas de problèmes dans la région de l'avant-bras, vous devriez consulter un chirurgien ou un orthopédiste. Si la radiographie confirme le fait de la fracture, le chirurgien fournira une assistance en temps opportun.

Approvisionnement en sang

En plus de la principale source de flux sanguin - l'artère axillaire, il existe deux anastomoses vasculaires auxiliaires (cercles) autour de l'articulation de l'épaule. Les cercles artériels scapulaires et acromio-deltoïdes sont nécessaires pour l'apport supplémentaire de sang au membre supérieur. Cela peut être nécessaire si l'artère axillaire est endommagée ou bloquée par une plaque athéroscléreuse..

Leur essence réside dans la formation de réseaux vasculaires denses dans l'épaisseur des muscles deltoïde et sous-scapulaire. Les vaisseaux alimentant ces formations partent un peu plus tôt que l'artère axillaire. Par conséquent, si le flux sanguin est perturbé à travers lui, ces plexus permettront l'apport sanguin directement aux artères de l'épaule..

Muscle

Plusieurs gros muscles et de nombreux petits sont attachés à l'articulation de l'épaule. La structure musculaire comprend certains muscles du dos, des membres supérieurs et du cou. Les muscles suivants sont situés autour de l'articulation:

  • Le deltoïde est l'un des plus grands. Il est situé sur le dessus et à l'extérieur du joint, le protégeant ainsi complètement de trois côtés. Ce muscle s'attache à trois os: l'humérus, claviculaire et scapulaire. Ne participe pas directement au mouvement.
  • Biceps (muscle biceps). Se fixe à l'os de l'épaule et à l'omoplate. Les points d'attache se trouvent dans l'aisselle. Protège l'articulation de l'avant.
  • Triceps (muscle triceps). Protège la capsule articulaire de l'intérieur et un peu en arrière. A trois branches, qui sont situées sur le membre supérieur.

En plus des trois muscles qui protègent l'articulation, il existe des muscles qui forment la coiffe des rotateurs. Ce sont 4 muscles qui offrent une large gamme de mouvements pour le membre supérieur dans toutes les directions.

Ceux-ci comprennent: subscapularis, infraspinatus, supraspinatus, petit rond. Si vous vous penchez soigneusement sur la structure détaillée de l'articulation de l'épaule, il s'avère qu'elle se compose de nombreux éléments en mouvement. Comment peuvent-ils se déplacer entre eux sans interférer les uns avec les autres? Les bourses situées entre les composants de l'épaule y contribuent..

Approches du traitement de la douleur à l'épaule

Le traitement des douleurs articulaires comprend plusieurs éléments:

  • thérapie étiotropique, qui vise à éliminer la cause de la douleur;
  • traitement pathogène qui perturbe le mécanisme de développement des symptômes pathologiques;
  • mesures symptomatiques qui éliminent les principaux signes de la maladie (douleur, gonflement, etc.);
  • thérapie réparatrice, qui est utilisée pour restaurer toutes les fonctions altérées de l'épaule et l'amplitude de ses mouvements, ainsi que pour prévenir les cas répétés de la maladie.

Maladies de l'articulation de l'épaule

Lisez aussi: Que faire si vos articulations de l'épaule se contractent

  • Dégénératives, qui se développent dans le contexte d'une surcharge des composants articulaires et de leur destruction progressive, par exemple l'arthrose.
  • Inflammatoires, qui sont causés par des agents infectieux, une agression auto-immune ou des réactions allergiques.
  • Traumatiques, qui surviennent à la suite d'une exposition à des forces traumatiques, par exemple, luxations, subluxations, entorses et ruptures de ligaments, capsules, fractures osseuses intra-articulaires.
  • Congénitale, qui survient dans le contexte d'un sous-développement congénital de composants individuels de l'articulation (dysplasie).

Considérez les maladies les plus fréquemment rencontrées dans la pratique.

Cette maladie, qui fait partie du groupe des lésions dégénératives-dystrophiques du système musculo-squelettique et s'accompagne d'une destruction lente mais régulière du cartilage hyalin, les symptômes et conséquences correspondants.

La maladie peut avoir de nombreuses causes. Le plus souvent, il existe un lien entre la blessure antérieure à l'épaule, la présence de maladies métaboliques et endocriniennes et une tendance génétique à l'arthrose..


Douleur à l'épaule - les principaux symptômes de toute arthrose

En règle générale, l'arthrose de l'épaule n'est que l'une des manifestations d'un processus pathologique généralisé, qui est associé à des lésions du genou, de la hanche, des chevilles, des petites articulations des pieds et des mains. Beaucoup moins souvent, l'arthrose de l'épaule survient sous une forme isolée et est généralement causée par un traumatisme (post-traumatique).

Symptômes permettant de suspecter une arthrose:

  • douleur à l'épaule, surtout après l'exercice;
  • limitation de l'amplitude des mouvements dans l'articulation d'abord en raison de la douleur, puis en raison du développement de l'ankylose;
  • crunch lors du déplacement;
  • déformation de la région des épaules.

Vous pouvez en savoir plus sur l'arthrose de l'épaule dans cet article..

Le pronostic de la maladie est complètement individuel et dépend de la cause de la pathologie, de l'âge du patient, de la présence d'une pathologie concomitante et du programme de traitement. Grâce aux médicaments modernes et au développement de la chirurgie reconstructive, dans la plupart des cas, il est possible de préserver la capacité de travail de l'articulation, mais parfois une ankylose complète se développe et le membre perd sa fonction.

Ce n'est pas une maladie distincte, mais tout un groupe de lésions des tissus périarticulaires de l'épaule, caractérisées par des symptômes très similaires. Les principaux signes de périarthrite ou de périarthrose (ce nom peut également être souvent trouvé) sont des douleurs chroniques à l'épaule et une limitation de la gamme des mouvements normaux. Une pathologie peut se développer en raison de lésions de la capsule de l'articulation, des fraises synoviales, des tendons et des muscles de l'épaule.


La cause la plus fréquente de périarthrite est une lésion des tendons des muscles de la ceinture scapulaire.

La liste des formes nosologiques individuelles qui sont incluses dans le groupe des périarthroses huméroscapulaires (elles représentent 80% de tous les cas de douleur à l'épaule):

  • tendinite de la coiffe des rotateurs de l'articulation de l'épaule;
  • bursite sous-acromiale;
  • tendo-bursite calcifiante;
  • tendinite de la longue tête du biceps de l'épaule;
  • capsulite sclérosante;
  • cervicobrachialgie.

Vous pouvez lire plus en détail sur la périarthrite de l'épaule et du scapulaire et les maladies qu'elle inclut dans cet article..

Arthrite de l'épaule

Il s'agit d'une lésion de l'articulation de l'épaule de nature inflammatoire. Les principales causes de l'arthrite sont les rhumatismes, les troubles métaboliques de la goutte, les infections (arthrite réactive et purulente), la polyarthrite rhumatoïde, les lésions de l'articulation de l'épaule dans les maladies auto-immunes systémiques, les réactions allergiques, les lésions traumatiques.


La radiographie aidera à trouver la cause exacte de la douleur dans l'articulation de l'épaule

Parmi les symptômes de l'arthrite, les plus courants sont la douleur, un dysfonctionnement de l'articulation, une rougeur et un gonflement de la région de l'épaule, des symptômes généraux de la maladie sont possibles - fièvre, malaise général, éruption cutanée, etc. (en fonction de la cause de l'inflammation).

Vous pouvez en savoir plus sur l'arthrite de l'épaule et les types de maladie dans cet article..

En résumé, il faut dire que l'articulation de l'épaule est une articulation unique dans le corps humain qui vous permet d'effectuer les mouvements de la main les plus complexes et les plus fantaisistes. Mais en raison de ses caractéristiques anatomiques et physiologiques, cette articulation est soumise à un risque accru de blessures et de maladies diverses, par conséquent, chaque personne doit être attentive à sa santé et écouter ses sentiments dans les épaules afin d'identifier et de guérir une éventuelle maladie à temps..

Les maladies les plus courantes de ce composé sont les traumatismes. Parmi ceux-ci, les plus courants sont les dislocations et les dommages à l'appareil de renforcement. Cela est dû à la particularité des surfaces articulaires et à la présence de points «faibles» dans la capsule et les ligaments. Les processus pathologiques ont les mécanismes de développement suivants:

  • Les luxations sont généralement basées sur des dommages indirects. Cela se produit en tombant sur un bras tendu ou plié. Dans ce cas, la tête de l'humérus est déplacée vers le haut et vers l'avant sous la clavicule - il s'agit d'un type antérieur de luxation. Le signe principal est la position enlevée et pliée du membre supérieur, que le patient tient avec sa main saine. Extérieurement, l'épaule "s'enfonce" vers l'intérieur.
  • En cas de lésion des ligaments, la blessure peut être directe (impact) ou indirecte. C'est juste qu'en cas de dommage indirect, la force de la chute n'est pas suffisante pour former une luxation. Les principaux signes sont la douleur et la limitation des mouvements de l'articulation de l'épaule. Les blessures au tendon scapulaire sont fréquentes.

Le traitement de toutes les blessures «fraîches» est toujours conservateur, les opérations ne sont effectuées que pour les blessures chroniques et les luxations habituelles. Ils utilisent des méthodes d'immobilisation médicale et de physiothérapie (électrophorèse, UHF, massage).

Comment comprendre les causes de l'inconfort de l'épaule?

Déterminez où la douleur est localisée, si elle est concentrée dans l'articulation de l'épaule ou se propage sur le côté du cou, du coude, de la poitrine. Quelle douleur ressentez-vous - vive, vive, fulgurante, ennuyeuse? Est-ce que quelque chose d'autre vous fait mal à l'épaule? La température est-elle élevée? Ces informations vous aideront à imaginer grossièrement ce que votre corps a rencontré, mais vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic précis..

Le spécialiste vous examinera, écoutera vos plaintes, vous enverra pour une prise de sang, une IRM et d'autres examens pour identifier les causes de l'inconfort, et alors seulement il vous prescrira un traitement. Il vaut mieux s'abstenir d'auto-diagnostic.

Fonctionnement

La structure anatomique de l'articulation de l'épaule permet de nombreuses fonctions. Il existe 3 axes de mouvement de l'articulation: vertical, sagittal et frontal. Le mouvement autour de l'axe frontal est la flexion et l'extension de l'articulation. Les mouvements vers l'extérieur et vers l'intérieur sont effectués le long de l'axe vertical. Et le long de l'axe sagittal, l'articulation est en abduction et en adduction. En raison des nombreux degrés de liberté, l'articulation de l'épaule devient fragile et très facilement endommagée si elle est mal chargée.

Fonctions de l'avant-bras

L'avant-bras a ses propres muscles «réguliers»:

  • doigts fléchisseurs et extenseurs;
  • contrôler le mouvement de la brosse elle-même;
  • sipinateurs musculaires, assurant le mouvement du radius;
  • muscles-pronateurs, chargés de fournir un mouvement vers l'intérieur.

En général, comme vous l'avez déjà vu de votre propre expérience, l'avant-bras est une partie importante de nos membres «avant».

Il permet à la main de bouger librement et d'effectuer des fonctions de «saisie».

Grâce aux muscles de l'avant-bras, une personne peut bouger ses doigts. Et ceci, vous voyez, est un outil unique et irremplaçable pour l'homo sapiens.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte