Arthrose des symptômes de l'articulation du coude et traitement de 2 degrés

Pourquoi une arthrose déformante du coude se produit

Pour reconnaître le degré de la maladie, vous devez connaître les symptômes de chacun d'eux. Le premier signe de pathologie est une sensation de douleur modérée. C'est à cause de l'apparition d'un syndrome douloureux, qui s'intensifie à chaque mouvement, que les gens se retrouvent à l'hôpital. Les médecins distinguent 3 degrés de développement de la pathologie. L'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré est caractérisée par des symptômes lents.

Le deuxième degré de pathologie inflammatoire-dystrophique est caractérisé par un amincissement sévère et une destruction du cartilage. Les symptômes deviennent évidents et prononcés. La douleur est plus prononcée, inquiète le patient au repos. L'abrasion du tissu cartilagineux entraîne l'invalidité du patient. Au fil du temps, il y a un craquement et un grincement lors de la flexion du bras au niveau du coude.

Extérieurement, l'articulation est enflée, rouge. Un léger réchauffement est ressenti au site de la lésion, ce qui indique un processus inflammatoire progressif. Les crises de douleur fréquentes deviennent une raison d'aller à l'hôpital. Au troisième degré, le patient se plaint d'une douleur constante, le matin, il lui est difficile de développer une articulation.

L'arthrose déformante est caractérisée par une progression lente. Parfois, la maladie affecte deux articulations en même temps. Le plus souvent, il survient chez les personnes âgées de 40 à 50 ans. Le type de déformation de la maladie est caractérisé par une circulation sanguine altérée dans les capillaires, une perte d'élasticité du tissu cartilagineux et une déformation.

L'arthrose déformante de l'articulation du coude est une maladie des tissus du coude, qui se traduit par des processus dégénératifs du tissu cartilagineux. Les modifications articulaires entraînent une inflammation et un amincissement du cartilage, puis des sensations douloureuses sévères. Si la maladie se manifeste après une blessure, le diagnostic n'est pas difficile..

Les symptômes caractéristiques de l'arthrose de l'articulation du coude se manifestent comme suit:

  • Douleur intense lors de la flexion et de l'extension, pouvant survenir à l'effort et spontanément. Au fil du temps, la douleur devient plus fréquente et plus forte. Sans traitement, les sensations de douleur aiguë tourmenteront constamment le patient, s'intensifiant par mauvais temps.
  • Diminution de la flexibilité et de la mobilité.
  • L'absence de poches, associée à une douleur intense, permet de différencier l'arthrose des fractures et luxations. Avec l'arthrose, un gonflement dans la région du coude apparaît exclusivement dans les derniers stades de la maladie.
  • Faiblesse musculaire identifiée par des tests médicaux.
  • Crunch sec lors de la flexion et de l'extension du bras.

Même le plus petit mouvement devient l'une des causes de la douleur dans la main du patient.

Dans les stades précoces, l'arthrose déformante de l'articulation du coude présente de fréquentes exacerbations, qui alternent avec une rémission, ce qui complique le diagnostic lors de l'examen initial et du recueil de l'anamnèse du patient. Les méthodes de traitement de l'arthrose de l'articulation du coude du 2ème degré sont sélectionnées, en tenant compte du stade de développement du processus dégénératif, de l'âge du patient et de ses caractéristiques individuelles. Le résultat dépend de la thérapie correctement sélectionnée, qui peut être ajustée au cours du traitement.

Certains stades de la maladie réduisent considérablement la capacité de travail du patient et empêchent de trouver un emploi dans certains types de travail. De plus, le patient peut éprouver des difficultés dans la vie quotidienne et dans d'autres sphères de la vie. Dans de tels cas, une commission spéciale décide de l'enregistrement de l'invalidité et de la nomination d'une pension appropriée..

Plus récemment, on pensait que l'arthrose déformante était une pathologie liée à l'âge et était causée exclusivement par une détérioration de l'apport sanguin au tendon et aux tissus cartilagineux de l'articulation, qui se développe à la suite du vieillissement du corps..

Mais des études scientifiques récentes ont montré qu'une arthrose déformante du coude peut se développer chez la jeune génération. Cela se produit parce qu'aujourd'hui, de nombreuses personnes mènent un mode de vie sédentaire et, en combinaison avec des troubles endocriniens, l'hypodynamie provoque une perturbation du mécanisme d'innervation..

En d'autres termes, toute personne qui enfreint systématiquement le régime alimentaire, a un travail sédentaire, ignore l'éducation physique peut tomber malade avec une arthrose de l'articulation du coude. La pathologie de l'articulation du coude est directement liée au syndrome du tunnel et à l'ostéochondrose cervicale.

Les trois conditions s'accompagnent d'une détérioration de l'innervation du tissu musculaire et des tendons, d'une diminution de la production de liquide qui nourrit le tissu cartilagineux. En conséquence, le cartilage se déshydrate et perd son élasticité et sa fermeté. De telles conditions sont très favorables à l'effet pathogène sur les têtes des articulations..

Mais pour le développement de l'arthrose déformante de l'articulation du coude, il existe d'autres facteurs provoquants:

  • la présence d'une épicondylite ulnaire chez une personne, appelée «tennis elbow»;
  • surpoids, associé à des syndromes œdémateux d'origines diverses (hormonales, néphrotiques, cardiaques, endocriniennes);
  • blessures régulières du système musculo-squelettique, celles-ci peuvent être à la fois des coups mineurs et des luxations graves, des entorses et des fractures;
  • rhumatismes et maladies du tissu conjonctif;
  • violation de l'équilibre de consommation (normalement, une personne doit boire au moins deux litres d'eau propre par jour);
  • maladie métabolique;
  • la présence de foyers d'infections chroniques dans le corps du patient, notamment les caries dentaires carieuses, la gastrite chronique, la cholécystite et l'amygdalite;
  • manque de calcium et d'autres minéraux dans l'alimentation;
  • pathologie de la thyroïde et du pancréas;
  • diminution de l'immunité.

Pour la restauration précoce de l'état naturel des tissus articulaires, il est nécessaire d'éliminer immédiatement les causes possibles de la pathologie.

Afin de pouvoir commencer le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude le plus tôt possible, il est nécessaire de le diagnostiquer en temps opportun. C'est pourquoi, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, une visite chez un médecin doit être suivie immédiatement. Pour cela, une personne doit connaître les signes caractéristiques de l'arthrose du coude..

L'arthrose déformante de l'articulation du coude du premier degré ne se traduit que par une douleur à court terme dans la zone correspondante après un effort physique. Les symptômes externes de la pathologie peuvent être complètement absents..

Lors de l'examen initial, le médecin note une légère diminution du tonus musculaire et des difficultés survenant lors de la tentative de bouger l'avant-bras. La douleur augmente avec la flexion, l'extension ou l'abduction du membre, c'est-à-dire dans les moments où l'articulation du coude est impliquée.

Afin d'exclure la polyarthrite rhumatoïde, la bursite, l'épicondylite, le syndrome tunnel de l'articulation du coude, l'ostéochondrose et l'entorse ligamentaire, un diagnostic différentiel est effectué à ce stade..

Chacune de ces maladies peut provoquer un syndrome de douleur irradiante dans le coude. Le médecin prescrira des radiographies et, si nécessaire, une tomodensitométrie et une arthroscopie. Le traitement de la maladie est effectué par un orthopédiste, un chiropraticien ou un chirurgien.

L'arthrose déformante du deuxième degré a un tableau clinique plus prononcé:

  1. La douleur inquiète presque constamment et s'intensifie le soir.
  2. Lors du déplacement, on note un crépitement (craquement), ce qui indique le début d'un processus destructeur dans le tissu osseux.
  3. Des formations nodulaires de consistance dense peuvent être observées autour de l'articulation du coude.

Le marché pharmaceutique moderne ne dispose pas d'un arsenal de médicaments efficaces pour le traitement des pathologies du système musculo-squelettique. Par conséquent, le traitement est basé sur des tactiques d'attente, au cours desquelles il est nécessaire d'éliminer les symptômes de l'arthrose..

Les activités thérapeutiques comprennent:

  • La nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (Baralgin, Indametacin, Ortofen, Diclofenac), qui soulagent le processus inflammatoire, éliminent la douleur. Le patient reçoit un soulagement significatif, mais il n'y a pas de guérison complète..
  • Vitaminothérapie, dans laquelle la préférence est donnée à l'acide nicotinique, à la cyanocobalamine, au bromure de thiamine, au chlorhydrate de pyridoxine. Ces médicaments améliorent les processus métaboliques dans les tissus affectés, améliorent la circulation sanguine et conduisent souvent à une amélioration significative de l'état général du patient. Mais l'effet de ces médicaments est de courte durée.
  • Les corticostéroïdes sont des médicaments hormonaux qui suppriment les processus auto-immuns dans le corps. Ils sont prescrits pour une douleur intense. Mais les corticostéroïdes ont un effet négatif sérieux - ils peuvent détruire le tissu osseux..
  • Les hondoprotecteurs sont des médicaments assez nouveaux. Ces médicaments n'ont pas encore été complètement étudiés, ils ont donc de nombreux opposants. Avec les injections intra-articulaires, les chondoprotecteurs donnent un bon résultat, mais il existe une opinion selon laquelle l'administration orale et l'administration intramusculaire ne donnent pas l'effet escompté..
  • La douleur qui accompagne invariablement l'arthrose déformante du coude peut être arrêtée à l'aide de la novocaïne et du blocage de la glace. Mais ces méthodes sont urgentes et non thérapeutiques..
  • Le traitement de l'arthrose nécessite une thérapie physique, des séances de massage et des exercices de santé quotidiens.

Le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude du premier degré par des méthodes de thérapie manuelle est très efficace. Mais le succès n'est garanti que si des mesures ont été prises en temps opportun..

Le chiropraticien procède à l'examen initial du patient avec un soin particulier. Après avoir examiné les antécédents médicaux, le médecin clarifie le diagnostic et établit le degré de destruction des tissus articulaires. Ce n'est qu'après s'être pleinement familiarisé avec la situation que le médecin développe une méthode de traitement individuelle.

Le traitement par thérapie manuelle assure la normalisation de la position des têtes osseuses dans la cavité articulaire. Grâce à l'effet d'acupuncture sur les points biologiquement actifs du corps humain, l'ostéopathe élimine le syndrome douloureux sans aucun effet secondaire.

1 degré

Méthodes de traitement de l'arthrose

Pendant l'activité pendant l'exercice, le flux sanguin dans les muscles augmente, ce qui fait que le tissu cartilagineux reçoit une nutrition diffuse à part entière. Le massage renforce l'effet et élimine l'excès de tension musculaire.

Ces méthodes sont complétées par les recommandations pratiques des médecins, qui visent à organiser le bon lieu de travail et de sommeil, en ajustant le régime alimentaire. Le traitement complet de l'arthrose permet une amélioration de l'état général du patient, augmentant son efficacité et revenant au rythme de vie habituel.

Des données décevantes provenant de nombreuses études indiquent que l'arthrose est devenue la maladie la plus courante du système musculo-squelettique..

Agitation de la ville, mode de vie sédentaire, traumatismes de nature variée accompagnent cette maladie, et sans diagnostic ni traitement appropriés, elle conduit au handicap et au handicap.

Le plus souvent, l'arthrose affecte l'articulation du coude, en tant qu'appareil le plus important pour la vie des mains.

Au fur et à mesure que l'arthrose progresse, elle se manifeste par un certain nombre de signes à l'aide desquels le spécialiste suppose la présence d'une maladie. Après les premières manifestations des symptômes, un examen et un traitement approfondis sont recommandés pour éviter les complications..

Il existe des groupes de symptômes qui manifestent une arthrose de l'articulation du coude:

  • Douleur lors du déplacement des bras, de la flexion, de l'extension, de la flexion, de la marche

Le syndrome douloureux se manifeste progressivement et, pour la première fois, il survient généralement après un effort en faisant du sport ou simplement en soulevant des poids. Peu à peu, la douleur augmente et ne disparaît pas même au repos et à la limitation des charges.

Il est localisé sur le site des lésions articulaires, mais parfois il est transmis à la colonne cervicale. À cet égard, l'arthrose peut être facilement confondue avec les symptômes de l'arthrose cervicale et de l'ostéochondrose..

  • Signes externes de changements cutanés, gonflement

La prolifération des ostéophytes endommage les tissus mous, l'inflammation du sac synovial provoque des rougeurs dans la zone touchée. Dans la zone de l'articulation du coude, des tubercules apparaissent, la couleur de la peau change.

Le bruit de frottement est causé par le manque ou le manque de liquide dans la bourse. Les sons vocaux sont caractéristiques lorsque les coudes bougent et sont considérés comme la norme, mais avec le développement de l'arthrose, le son devient terne, il s'accompagne de sensations douloureuses et inhabituelles. À mesure que la maladie progresse, la crise devient plus forte.

Peu à peu, l'articulation touchée devient limitée en mouvement. La maladie provoque un tonus musculaire, la lumière du cartilage devient plus étroite et les excroissances des épines osseuses empêchent la main d'être maintenue en poids et les doigts pliés dans le poing.

Les experts appellent ce syndrome le symptôme de Thompson. Il est utilisé dans le diagnostic et le diagnostic lors de la consultation initiale avec un spécialiste.

En fonction de la gravité de l'évolution de la maladie, différents types de thérapie et les dernières techniques sont prescrits.

Il existe trois degrés de développement de la maladie, qui se manifestent de manière complètement différente et présentent des symptômes et des signes différents..

1 degré

À l'extérieur, l'articulation du coude et les tissus externes restent inchangés, mais un spécialiste, lors de la palpation, peut détecter une diminution du tonus musculaire et une difficulté dans les mouvements forcés.

Le signe principal de l'apparition de changements atrophiques est une flexion difficile et douloureuse du bras..

Lorsque vous vous penchez en arrière, une douleur aiguë et aiguë apparaît.

Pour exclure l'ostéochondrose, une radiographie est prise et, avec son aide, vous pouvez voir les premiers changements dégénératifs dans les espaces entre les articulations et le tissu cartilagineux.

2 degrés

Au deuxième stade de la maladie, la douleur dans l'avant-bras augmente. Des sensations douloureuses apparaissent non seulement pendant les mouvements, mais également au repos. Un craquement apparaît, une faiblesse musculaire se fait sentir.

Lorsque la fonction de l'articulation est déjà altérée, les difficultés liées à la capacité de travail de la main se reflètent dans les tâches quotidiennes.

Attaques douloureuses qui cessent de devenir de moins en moins une raison, consultez un médecin.

Sur l'image radiographique avec arthrose du 2ème degré, des excroissances osseuses sont clairement visibles, qui appuient sur les ligaments et les tendons du coude.

Le cartilage de l'articulation est déformé, mais il peut n'y avoir aucun signe externe. Il y a un léger œdème à peine perceptible de la zone touchée en raison d'une inflammation de la bourse synoviale.

3 degrés

Lorsque la maladie est négligée, la douleur dans la zone de l'articulation touchée ne disparaît pas même pendant le sommeil. Il devient plus petit avec le reste complet de l'articulation fixé dans une position.

L'examen aux rayons X à ce stade devient aussi informatif que possible, l'articulation touchée par la maladie est clairement visible sur la photo, de nombreuses excroissances osseuses comblent complètement l'écart entre les cartilages.

Une déformation externe du coude apparaît. Le gonflement de la partie externe de l'articulation du coude augmente, la main du patient est modifiée de manière irréversible. La mobilité des mains est minimisée.

Après le diagnostic et la détermination du site de la lésion, un traitement est prescrit. Il peut s'agir d'une thérapie complexe ou d'une méthode sélectionnée individuellement pour éliminer la douleur et restaurer les tissus déformés..

Dans la médecine moderne, un traitement médicamenteux est utilisé, accompagné de physiothérapie et d'exercices thérapeutiques..

Les méthodes de la médecine traditionnelle pour résoudre ce problème restent pertinentes..

L'intervention chirurgicale survient au dernier stade de la maladie ou lorsque les méthodes conservatrices sont impuissantes.

Médicaments

Le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude avec des médicaments comprend une anesthésie locale et un soulagement de la douleur dans la zone touchée avec des analgésiques. En cas de douleur intense, un blocage par la novocaïne est prescrit.

Il peut s'agir d'injections intramusculaires, de comprimés ou de pommades topiques..

Après avoir éliminé le syndrome douloureux et normalisé la mobilité de l'articulation à l'aide de chondroprotecteurs, un cours de récupération est commencé. La glucosamine ou le sulfate de chondroïtine, qui font partie des préparations, aident à restaurer et à régénérer les tissus endommagés.

Ces médicaments sont coûteux et nécessitent une utilisation à long terme, mais ils peuvent être utilisés pour obtenir une restauration complète de l'articulation du coude et retrouver sa pleine fonctionnalité..

Physiothérapie

Comme la plupart des maladies du système musculo-squelettique, l'arthrose est traitée en association avec la physiothérapie. Les experts recommandent de subir des procédures de massage pour la zone touchée.

L'effet visible est apporté par la thérapie à la paraffine, qui réchauffe les tissus mous et améliore la circulation sanguine dans la zone à problème. À l'aide de l'électrophorèse, les médicaments sont administrés localement, ce qui contribue à leur meilleure pénétration et absorption dans les tissus mous.

Les traitements au laser aident à réduire ou éliminer la formation osseuse. Sous les faisceaux laser, la destruction des formations de calcium a lieu, ce qui libère, rétablit la mobilité des articulations comprimées.

Les compresses de boue sont également devenues une méthode populaire parmi les procédures physiothérapeutiques; elles affectent les changements dystrophiques internes et externes. L'acupuncture aidera à retrouver la mobilité après un traitement médicamenteux. Les procédures favorisent l'activation des terminaisons nerveuses et tonifient les muscles des bras.

Le dernier ensemble de mesures visant à lutter contre l'arthrose est considéré comme la gymnastique de rattrapage. Au stade initial, l'éducation physique doit être faite sous la supervision d'un spécialiste, puis vous pouvez faire des exercices indépendants.

Il est important qu'il n'y ait pas de douleur pendant l'exercice.

De nos jours, la médecine traditionnelle est considérée comme le remède le plus sûr et le plus efficace, mais il existe de nombreuses recettes pour la médecine traditionnelle, qui ont prouvé à maintes reprises leur efficacité dans le traitement de l'arthrose de gravité variable..

À la maison, on utilise des frottements et des compresses à base de diverses herbes médicinales. L'action principale de cette méthode repose sur un effet de réchauffement, une amélioration de la circulation sanguine et du métabolisme dans les tissus. À l'intérieur, prenez des teintures et des décoctions pour soulager la douleur et renforcer les forces internes du corps pour lutter contre la maladie.

Le traitement alternatif de l'articulation du coude à la maison est principalement réduit au frottement avec des pommades et des infusions, à l'application de compresses, au bain et à la prise de diverses décoctions ou teintures à l'intérieur.

Avec l'aide de miel d'abeille ordinaire, la mobilité de l'articulation du coude est rétablie et l'inflammation dans la zone touchée est soulagée.

Les bains aux herbes ont un effet positif sur la régénération des tissus. Vous ne pouvez pas appeler une méthode radicale, par exemple, des bains de conifères, mais avec un long cours, ils apportent un effet thérapeutique incroyable.

Toutes les méthodes traditionnelles sont basées sur le soulagement de la douleur, le soulagement de l'enflure et des rougeurs, la restauration de la mobilité articulaire.

Le traitement de l'arthrose avec des pommades donne un effet immédiat et tangible sur l'articulation du coude, de sorte que ce type de traitement est le plus apprécié par le patient. Un analgésique local soulage même les douleurs les plus intenses et supprime les signes externes d'arthrose. La pommade a un effet doux et, par son principe d'action, soulage les symptômes de la maladie.

Toutes les pommades médicales utilisées pour l'arthrose sont divisées en quatre groupes de médicaments.

Le premier groupe comprend les salicylates, ils soulagent l'inflammation. Ils sont le plus souvent prescrits pour les coups, les ecchymoses. Pommades contenant de l'acide salicylique et ses dérivés:

Le deuxième groupe comprend les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui soulagent la douleur et bloquent le processus inflammatoire:

Les préparations à base de capsacine réchauffent la zone touchée, améliorent la circulation sanguine et soulagent la douleur. Une substance d'origine naturelle, extraite du poivron rouge, est à la base des onguents topiques:

Les onguents combinés, qui comprennent plusieurs substances actives, réchauffent simultanément, soulagent le gonflement, empêchent le développement de la nécrose des tissus mous:

L'intervention chirurgicale est utilisée dans les cas où les méthodes conservatrices n'ont pas eu l'effet souhaité. Avec l'arthrose avancée, l'articulation touchée ne peut pas être restaurée, elle est donc remplacée par une prothèse en silicone de haute qualité ou en métal médical. Pendant l'opération, les excroissances osseuses et les tissus présentant des signes de nécrose sont également éliminés, ce qui exclut toute inflammation supplémentaire.

  • sulfate de chondroïtine;
  • sulfate de glucosamine (Artroflex, Kondronova, Artra, Teraflex).
  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et une vie épanouie...
  • Vous êtes inquiet de l'inconfort, des craquements et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Diplômes de pathologie

La classification de l'arthrose du coude est basée sur les manifestations cliniques caractéristiques d'un stade radiologique particulier. Il existe une relation entre les changements destructeurs qui en résultent dans le cartilage, les os, l'appareil ligamento-tendineux et l'intensité des symptômes. C'est la gravité de la maladie qui détermine les tactiques de sa thérapie..

1er degré

Au stade initial du développement, il n'y a pas de symptômes prononcés, de sorte que les patients consultent rarement un médecin. Un léger inconfort ne survient qu'après un effort physique. À l'examen, une légère faiblesse musculaire est révélée, il y a une certaine tension en essayant de lever un bras.

2e degré

En cas d'arthrose du 2e degré de gravité, la douleur apparaît non seulement lors de la flexion et de l'extension de l'articulation du coude, mais également au repos. A cela prédispose la croissance des bords des plaques osseuses, la destruction du cartilage hyalin, survenant puis diminuant l'inflammation.

L'activité fonctionnelle des muscles situés près de l'articulation du coude est sensiblement réduite. Le patient a de la difficulté à soulever des poids, faisant des mouvements auparavant habituels. L'amincissement et l'épaississement de la couche cartilagineuse sont indiqués par un son spécifique lors de la flexion ou du dépliage du coude.

3e année

Pour les arthroses de haute gravité, l'amincissement du cartilage, la formation de foyers de destruction étendus sont caractéristiques. La plate-forme articulaire est déformée, ce qui entraîne un changement d'axe du bras. La relation normale entre les structures anatomiques est perturbée, les ligaments sont raccourcis, l'écart est complètement ou partiellement fusion, l'amplitude naturelle des mouvements est considérablement limitée.

  • raideur matinale des mouvements;
  • gonflement du coude, douleur accrue en appuyant sur le gonflement;
  • crunch, clic lors de la levée du bras, pliage et (ou) extension de l'articulation;
  • une augmentation de la température corporelle locale, une rougeur de la peau avec le développement d'une inflammation due à un traumatisme par les ostéophytes des tissus mous.

Parfois, à la palpation, des nodules ronds et denses localisés autour du coude sont déterminés sous la peau.

Dans la période aiguë et subaiguë, l'arthrose se manifeste par des symptômes intenses. Pendant la rémission, une douleur légère survient lorsque le temps change, après un effort physique ou une hypothermie. Mais ces facteurs peuvent provoquer une rechute de la pathologie..

1er degré

L'arthrose de l'articulation du coude 1 degré est caractérisée par un léger rétrécissement de l'espace articulaire. Pendant cette période, le patient constate une certaine raideur musculaire et des douleurs, qu'il perçoit souvent comme post-traumatiques. Le diagnostic de l'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré de la maladie est effectué à l'aide d'une tomodensitométrie, sur laquelle le début du processus dégénératif peut être détecté.

Ainsi, le stade 1 de la maladie est efficacement traité à l'aide d'exercices thérapeutiques et de physiothérapie, c'est pourquoi il est important d'identifier l'arthrose le plus tôt possible..

2e degré

Une arthrose déformante de l'articulation du coude se produit avec une atrophie prononcée du tissu musculaire dans la région de l'articulation du coude. Sur une tomographie calculée, la déformation et la destruction du cartilage et une modification des contours osseux sont clairement visibles. L'écart articulaire se rétrécit encore plus et des ostéophytes se forment - excroissances pathologiques sur le tissu osseux.

L'arthrose de l'articulation du coude du 2ème degré se caractérise par une douleur intense pendant et après l'effort. Dans les cas particulièrement graves, le patient reçoit un handicap. La thérapie pour ce stade de la maladie est la physiothérapie, les massages et les médicaments..

3e année

L'arthrose du coude s'accompagne d'une douleur persistante intense même en l'absence de charge. Les images du coude montrent plusieurs ostéophytes et des déformations. A ce stade, seul un traitement conservateur est utilisé. Les tentatives de résolution du problème chirurgical apportent un soulagement temporaire.

L'examen initial est effectué lors d'un rendez-vous avec un rhumatologue. Le médecin sonde l'articulation, pose des questions sur les causes et les symptômes possibles. L'examen aux rayons X montrera un rétrécissement de l'espace articulaire, la présence de croissances osseuses et des changements de déformation. De plus, nommez la résonance magnétique et la tomodensitométrie, l'arthroscopie. Les examens des patients ne se limitent pas aux techniques d'imagerie.

Un spécialiste qualifié demandera au patient de faire un test sanguin pour déterminer le niveau de sédimentation érythrocytaire. L'indicateur ESR sera augmenté s'il y a un processus inflammatoire. Le médecin recommande de subir des tests de stress qui fournissent des informations complètes sur la gravité des symptômes.

Raisons des modifications du tissu cartilagineux

De nombreux facteurs externes et internes prédisposent au développement de l'arthrose de l'articulation du coude. Mais parfois, les médecins ne parviennent pas à établir la cause de la maladie, c'est pourquoi elle est appelée idiopathique ou primaire. L'arthrose secondaire se produit toujours dans le contexte de toute condition pathologique:

  • blessures antérieures - fractures, luxations, contusions graves, lésions des ménisques, des ligaments, des tendons;
  • troubles du développement dysplasiques congénitaux de l'articulation du coude;
  • Troubles métaboliques;
  • pathologies auto-immunes - spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé;
  • inflammation spécifique et non spécifique accompagnant l'arthrite purulente, la tuberculose, la brucellose, la syphilis;
  • les maladies endocriniennes telles que le diabète sucré, l'hypothyroïdie;
  • hémarthrose survenant après un traumatisme ou une récidive d'hémophilie, scorbut, diathèse hémorragique;
  • Maladie de Peters, dissection de l'ostéochondrite, procédant à la destruction progressive du cartilage hyalin;
  • hypermobilité articulaire.

Les causes de l'apparition de la maladie sont nombreuses et dans la plupart des cas, le développement s'accompagne de plusieurs facteurs d'influence externe et interne.

Les principales raisons de l'apparition d'une arthrose de l'articulation du coude sont:

  • Modifications des os et des muscles liées à l'âge;
  • Mode de vie humain et conditions de travail;
  • Prédisposition héréditaire;
  • Blessure au coude

Fractures, contusions, entorses, ruptures ligamentaires, luxations.

  • Perturbation des processus métaboliques, accompagnée d'un excès de certains éléments et d'un manque d'autres;
  • Processus inflammatoires, bursite d'origines diverses;
  • Troubles endocriniens et intoxication du corps;
  • Hypothermie, maladies respiratoires multiples;
  • Augmentation du stress associé au travail ou aux sports;
  • Troubles de la coagulation et de l'hématopoïèse;

L'état des niveaux hormonaux chez les femmes après la ménopause. Conséquence des maladies infectieuses.

Une arthrose déformante de l'articulation du coude peut être déclenchée par un traumatisme. Les processus destructeurs dans le tissu cartilagineux sont déclenchés par des fractures osseuses, des fissures, des déchirures et des entorses des ligaments, des tendons, des luxations et des contusions graves. Même de petits coups avec un coude peuvent endommager les couches superficielles du cartilage..

Des changements dans la structure du cartilage se produisent en raison de sa détérioration. Une activité physique excessive ou monotone détruit le tissu cartilagineux. La maladie est souvent diagnostiquée chez les personnes dont les activités professionnelles sont associées à un stress constant sur l'articulation du coude:

De plus, la maladie se manifeste chez les athlètes:

  • joueurs de tennis;
  • joueurs de hockey;
  • joueurs de volleyball;
  • joueurs de basketball.

La maladie se développe chez les personnes souffrant de troubles métaboliques, de carences en vitamines et oligo-éléments. Maladies chroniques, polyarthrite rhumatoïde, maladies endocriniennes, déshydratation, maladies infectieuses fréquentes, hypothermie, surpoids, intoxication du corps peuvent provoquer une arthrose de l'articulation du coude.

Le vieillissement du corps est une cause fréquente de dysfonctionnement du tissu cartilagineux. La maladie peut provoquer une inflammation de l'articulation. Les personnes à risque sont des personnes dont les parents proches se trouvaient des patients atteints d'arthrose.

1er degré

Le cartilage articulaire étant dépourvu de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins, sa destruction dans un premier temps peut ne pas causer d'inconfort. L'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré se manifeste parfois par une douleur mineure et une raideur musculaire. Difficulté à bouger l'avant-bras.

Un signe caractéristique du développement de l'arthrose est une sensation désagréable qui se produit lorsque vous essayez de ramener la main derrière la cuisse, ainsi que lors de la flexion - extension du coude. Le patient prend souvent ces symptômes pour des effets résiduels après une blessure ou explique une surcharge musculaire.

Il est très difficile de détecter les modifications du tissu cartilagineux au stade initial de la maladie. Lors d'un examen aux rayons X, vous pouvez voir un rétrécissement à peine perceptible de l'espace articulaire. Si le patient soupçonne que quelque chose n'allait pas à temps et se tourne immédiatement vers le médecin, une restauration complète des fonctions de l'articulation du coude est possible..

2e degré

L'arthrose de l'articulation du coude du 2ème degré se manifeste par une douleur intense avec une charge accrue sur le bras. C'est la douleur qui pousse le plus souvent le patient à consulter un médecin. Une articulation malade inquiète une personne même au repos, ce qui réduit considérablement sa qualité de vie.

Il est très difficile pour le patient de reprendre son bras ou de le plier au niveau du coude. Il ne peut pas garder la main serrée en un poing en position de flexion (symptôme de Thomsen). Lorsque vous essayez de faire pivoter et de fléchir simultanément l'avant-bras, la douleur augmente (symptôme gallois). Le mouvement s'accompagne d'un grincement.

Lorsqu'ils sont examinés sur des images radiographiques, les changements dans le tissu cartilagineux sont clairement visibles. Son contour devient inégal. Les excroissances osseuses sont clairement visibles. À l'examen externe, un œdème peut être détecté.

L'exacerbation de la maladie se produit en raison de l'accumulation de liquide synovial. Une activité excessive de la capsule synoviale est causée par une inflammation de ses membranes lésées (synovite). Les tissus enflés sont chauds au toucher. Les dommages à la capsule s'accompagnent d'une douleur intense.

Le traitement du stade 2 de l'arthrose est effectué avec des médicaments en combinaison avec des procédures de physiothérapie.

3e année

À 3 stades de la maladie, une douleur douloureuse suit le patient même la nuit. L'amplitude de mouvement de l'articulation du coude est considérablement réduite. Des actions quotidiennes simples sont données à une personne en grande difficulté. Essayant de réduire les sensations douloureuses, il essaie instinctivement de garder sa main dans une position fixe.

Sur les images radiographiques, le stade 3 de l'arthrose peut être détecté par le cartilage détruit, l'absence d'espace articulaire et de multiples excroissances osseuses. La déformation de l'articulation devient parfois si grave que le bras affecté est raccourci. Lors du diagnostic d'une forme avancée d'arthrose, le traitement n'aidera pas à restaurer complètement la fonction de l'articulation du coude.

La circulation sanguine dans les tissus cartilagineux est interrompue bien avant le début de la maladie. Les principales causes de la pathologie inflammatoire-dystrophique:

  • augmentation systématique des charges;
  • blessures traumatiques (entorse, fracture, contusion, luxation);
  • processus parallèles de nature inflammatoire;
  • la présence de pathologies chroniques;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • pathologies congénitales de l'articulation du coude;
  • trouble chronique de la vie du corps lorsque des poisons et des substances toxiques sont ingérés;
  • maladie auto-immune et allergique;
  • présence d'épicondylite ulnaire.

Une violation de la coiffe des rotateurs de l'épaule peut également déclencher la maladie. Les principaux facteurs de risque comprennent un déséquilibre dans l'équilibre de la consommation d'alcool et le métabolisme, un système immunitaire déficient, une quantité insuffisante de calcium et d'autres oligo-éléments et minéraux dans l'alimentation du patient. L'élimination des conditions conduisant à l'arthrose de l'articulation du coude est un facteur important contribuant à la restauration rapide de l'état physique du tissu cartilagineux et des os.

Le traitement est administré après le diagnostic. Le cours de traitement vise à restaurer la mobilité, à éliminer la douleur, l'inflammation, l'enflure et les rougeurs. Pour une meilleure efficacité et une récupération rapide, les médecins utilisent à la fois des médicaments et des méthodes thérapeutiques de physiothérapie. La microcirculation dans l'articulation est rétablie par des médicaments tels que «Héparine», «Acide nicotinique», «Doxium», «Prodectine», etc..

Le syndrome de la douleur aidera à éliminer "Azapropazon", "Voltaren", "Diklak", "Baralgin". Avec une douleur et un craquement accrus, un bandage spécial est appliqué pour immobiliser le coude. Pendant la période de thérapie, il est nécessaire d'abandonner l'activité physique, il vaut mieux prendre soin du coude. Prescrire des corticostéroïdes qui suppriment les processus auto-immunes dans le corps. Ces médicaments sont prescrits si les AINS ne supportent pas la douleur.

Au premier et au deuxième degré d'arthrose du coude, des chondroprotecteurs sont pris. Les médicaments restaurent le tissu cartilagineux. Ceux-ci incluent «Dona», «Teraflex», «sulfate de glucosamine», «pierre liquide». Ils sont injectés. Également prescrit des médicaments qui améliorent le métabolisme, par exemple, «Rumalon», «Arteparon», «Mukartrin».

Avec une blessure au coude, une rupture tissulaire est observée, à la suite de laquelle des processus inflammatoires se produisent. Les causes de l'arthrose post-traumatique des articulations du coude sont les luxations, les entorses et les fractures. Tout dommage mineur peut déclencher un processus dégénératif dans l'articulation. Les autres facteurs propices au développement de l'arthrose sont:

  • Métabolisme incorrect, dans lequel il existe une carence en éléments nécessaires au bon fonctionnement des systèmes corporels.
  • Arthrite de type rhumatoïde, qui, à mesure que la maladie progresse, affecte toutes les articulations.
  • Processus inflammatoires résultant d'une infection dans le sac articulaire.
  • Pathologies du système endocrinien.
  • Forte hypothermie du corps.
  • Hérédité.
  • Pathologies chroniques.
  • Maladies respiratoires.

L'automédication pour l'arthrose est inacceptable. Sans diagnostic approprié, le patient peut commencer la maladie et consulter un médecin avec un délai. De tels retards peuvent entraîner une perte de performance et une diminution significative de la qualité de la vie humaine..

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, pour déterminer le degré de la maladie, des méthodes de recherche physico-chimiques sont utilisées, qui permettent également d'établir les caractéristiques de l'évolution de la maladie, de réaliser un diagnostic différencié de la pathologie:

  • Un test sanguin de laboratoire permet de déterminer la présence de facteur rhumatoïde, pour exclure l'arthrite.
  • Les rayons X révèlent le stade de la maladie.
  • L'examen échographique permet d'établir l'épaisseur du cartilage.
  • L'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie fournissent des lectures plus précises pour le diagnostic.

Un diagnostic préliminaire d'arthrose de l'articulation du coude est établi lorsque le patient est examiné par un médecin

La densitométrie est utilisée pour diagnostiquer l'ostéoporose.

L'utilisation d'un traitement alternatif vous permet de renforcer le système immunitaire, d'accélérer les processus métaboliques dans le corps, de restaurer la circulation sanguine et d'augmenter la quantité de fluide lubrifiant dans les articulations. Recettes:

  1. Prenez 6 cuillères à soupe. l. bonne vodka, 4 cuillères à soupe. l. miel liquide naturel, 2 c. l. jus d'aloès fraîchement pressé. Mélangez les ingrédients. La masse est appliquée sur l'articulation douloureuse, enveloppée dans un sac en plastique et une écharpe chaude. Il est préférable d'utiliser la compresse avant de se coucher, en la laissant jusqu'au matin. L'articulation reste moins mobile la nuit, donc la compresse fonctionnera mieux.
  2. L'huile de sapin est un remède bien connu pour l'arthrose de l'articulation du coude dans toutes ses manifestations. Lubrifiez l'articulation avec un produit tout au long de la journée.
  3. Mélanger des quantités égales de feuilles d'ortie écrasées, de baies de genièvre et de graisse d'agneau interne (peut être remplacée par de la graisse d'agneau ou de chèvre). Faire fondre la graisse, ajouter le reste des ingrédients, appliquer sur le coude.
  4. Prenez de la camomille, du mélilot, des graines de mauve et de lin dans des proportions égales, versez 500 ml de vodka. Insistez 10 jours. Le médicament peut être utilisé en interne et en frottement.

À la maison, ils prennent des bains avec de la moutarde sèche, de la camomille, de la ficelle et d'autres herbes pour les articulations douloureuses. Les thés à base de tisanes sont efficaces. Par exemple, mélangez 1 cuillère à soupe. l. fruits hachés d'aneth, feuilles de bouleau, fraises, cassis. Le thé est préparé comme suit: 1 cuillère à soupe. l. 200 ml d'eau bouillante. Prenez le médicament 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce que les symptômes de l'arthrose disparaissent.

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez un morceau de texte et appuyez sur Ctrl Entrée.

La base du diagnostic est une combinaison de signes radiologiques et de symptômes caractéristiques de l'arthrose du coude. Un certain nombre de tests fonctionnels sont également réalisés, dont les résultats permettent d'évaluer la force musculaire, une amplitude de mouvement préservée. La radiographie du coude, réalisée en deux projections, est la plus informative dans le diagnostic de l'arthrose de toute localisation. Les signes suivants indiquent la pathologie survenue:

  • ostéophytes formés;
  • contours inégaux de l'espace articulaire, son rétrécissement, sa fusion totale ou partielle;
  • l'ostéosclérose sous-chondrale;
  • déformation et aplatissement du site osseux;
  • formations kystiques.

La radiographie ne permet pas toujours d'évaluer avec précision l'état de l'articulation. Par conséquent, une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique du coude est effectuée. Avec l'aide de la tomodensitométrie, il est possible d'identifier les caractéristiques de la destruction du tissu osseux. Et l'IRM est utilisée pour détecter les changements pathologiques dans les structures du tissu conjonctif - ligaments, muscles, tendons, vaisseaux sanguins, nerfs.

Complications

Au fur et à mesure que l'arthrose progresse, les ligaments, les muscles et les tendons sont impliqués dans le processus destructeur-dégénératif. Ils s'affaiblissent, perdent la capacité de maintenir l'articulation du coude en position anatomique, de sorte que des subluxations douloureuses sont souvent observées. La contracture est un signe caractéristique de l'arthrose progressive. C'est le nom d'une condition dans laquelle le bras ne peut pas être complètement plié ou étendu au niveau de l'articulation du coude. Les muscles sont raccourcis ou étirés et leurs fibres ne peuvent pas se contracter complètement.

Avec la fusion complète de l'espace articulaire, une ankylose se produit - immobilisation de l'articulation du coude. Il ne peut être éliminé qu'avec des endoprothèses.

Conclusion

Avec un accès rapide à un médecin et un diagnostic précoce de l'arthrose, les chances de guérison complète sont élevées. Avec le bon traitement, le risque de complications est réduit. La clé du succès est l'accomplissement de toutes les prescriptions d'un spécialiste, le respect du régime, le reste de l'articulation touchée, ainsi que la prise de tous les médicaments prescrits.

Il est nécessaire de réaliser des exercices et des exercices thérapeutiques dans des cas individuels toute votre vie..

Compte tenu des caractéristiques physiologiques de chaque organisme, il existe un risque de diminution des performances de la main, de déformation irréversible du membre et de perte de mobilité articulaire totale ou partielle.

Après un traitement efficace et une élimination complète de la maladie, il est nécessaire de surveiller l'état de la zone douloureuse, de limiter la charge élevée, de suivre le mode de vie et de prévenir les blessures. En étant prudent et attentif, vous reviendrez à votre santé, il n'y a pas de mal.

Arthrose / Maladies / Traitement des articulations / Articulation du coude

L'arthrose de l'articulation du coude est une maladie de nature dystrophique-dégénérative, caractérisée par un amincissement et une destruction du tissu cartilagineux de l'articulation. Dans la plupart des cas, la maladie est le résultat du vieillissement naturel du corps et commence généralement à se développer après 45 ans..

Mais il existe également des exceptions à la règle générale, lorsque l'arthrose est diagnostiquée chez des patients assez jeunes ou des athlètes professionnels. Dans ce cas, des changements pathologiques se développent dans le contexte de blessures, d'un effort physique excessif ou en raison de maladies chroniques concomitantes. Aujourd'hui, nous parlerons des symptômes et du traitement de l'arthrose de l'articulation du coude, et apprendrons tout sur les causes de la maladie et les conséquences causées par des lésions dégénératives des structures articulaires..

Pourquoi l'arthrose se développe?

Contrairement aux articulations de la hanche ou du genou, qui sont soumises aux charges les plus élevées, l'articulation du coude est moins sujette à l'arthrose. Mais le principal danger du processus pathologique est qu'il se développe pendant une longue période sans symptômes prononcés et se manifeste déjà au stade de la destruction articulaire.

Le mécanisme de développement de la maladie consiste en une diminution du volume de liquide synovial, ce qui entraîne un rétrécissement de l'espace articulaire, une augmentation du frottement dans la zone d'articulation et une croissance progressive des excroissances osseuses (ostéophytes). Le résultat des processus dystrophiques est la survenue d'un syndrome douloureux et une limitation de la mobilité articulaire. Dans ce cas, le processus dégénératif couvre toutes les structures - ligaments, muscles, capsule synoviale et sa membrane, ainsi que l'os sous-chondral.

Les facteurs de provocation suivants peuvent déclencher la destruction articulaire:

  • blessures antérieures au coude (ecchymoses, fractures, luxations, ruptures ligamentaires);
  • charges régulières et excessivement élevées sur l'articulation associées au sport ou aux particularités de la profession;
  • maladies du système endocrinien, diabète sucré, troubles métaboliques (goutte);
  • malformations congénitales de l'articulation du coude;
  • pathologies infectieuses concomitantes (bursite, tendovaginite, polyarthrite rhumatoïde);
  • intoxication chronique du corps;
  • maladies auto-immunes sévères ou pathologies de nature allergique;
  • utilisation à long terme de certains médicaments (corticostéroïdes);
  • facteur d'âge (vieillissement du corps);
  • états d'immunodéficience.

Selon la CIM 10, l'arthrose de l'articulation du coude appartient aux codes de M00 à M99, car il existe de nombreuses sous-espèces de cette pathologie destructrice.

Le cartilage sain est lisse, ferme et brillant. Il permet non seulement aux os de glisser tout en se déplaçant avec peu ou pas de friction, mais remplit également des fonctions d'amortissement. Le cartilage adoucit les coups, protégeant les os des dommages. Il prend une partie de la pression et répartit l'autre sur la zone des os.

Pour que le cartilage fasse son travail, sa forme doit être parfaitement alignée avec les courbes des os adjacents. La résistance d'une articulation saine est supérieure à celle des roulements métalliques.

Avec l'arthrose, la structure du tissu cartilagineux change. Elle devient:

Le cartilage diminue de taille, change de forme, déforme l'articulation. Sa surface devient rugueuse et fissurée.

Le tissu cartilagineux altéré exfolie de la surface de l'os sous forme d'écailles. Dans ce cas, un produit de sa désintégration se forme - des détritus cartilagineux (morceaux de cartilage). Les particules de cartilage se déplacent à l'intérieur de l'articulation et tombent entre les surfaces de frottement. Ils endommagent le cartilage et la synoviale de la capsule articulaire, comme du papier de verre.

La quantité de liquide articulaire diminue. Un glissement facile des surfaces osseuses devient impossible. Le mouvement commence à être accompagné de douleur et de grincements. Leur amplitude diminue.

Comment traiter l'arthrose du 2e degré de l'articulation du coude

Traitement, symptômes et causes de l'arthrose de l'articulation du genou du 2e degré

De nombreux facteurs externes et internes prédisposent au développement de l'arthrose de l'articulation du coude. Mais parfois, les médecins ne parviennent pas à établir la cause de la maladie, c'est pourquoi elle est appelée idiopathique ou primaire. L'arthrose secondaire se produit toujours dans le contexte de toute condition pathologique:

  • blessures antérieures - fractures, luxations, contusions graves, lésions des ménisques, des ligaments, des tendons;
  • troubles du développement dysplasiques congénitaux de l'articulation du coude;
  • Troubles métaboliques;
  • pathologies auto-immunes - spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé;
  • inflammation spécifique et non spécifique accompagnant l'arthrite purulente, la tuberculose, la brucellose, la syphilis;
  • les maladies endocriniennes telles que le diabète sucré, l'hypothyroïdie;
  • hémarthrose survenant après un traumatisme ou une récidive d'hémophilie, scorbut, diathèse hémorragique;
  • Maladie de Peters, dissection de l'ostéochondrite, procédant à la destruction progressive du cartilage hyalin;
  • hypermobilité articulaire.

Les causes de l'arthrose de l'articulation du coude sont les suivantes:

Blessure au coude qui survient à un jeune âge. Ce sont des ecchymoses et des blessures des ménisques, des fractures des os du poignet, des ruptures ligamentaires et des luxations.

Troubles métaboliques dans le corps, ce qui conduit au fait que l'articulation ne reçoit pas les éléments nécessaires à son fonctionnement normal.

La polyarthrite rhumatoïde, qui affecte toutes les articulations à mesure que la maladie progresse.

Violation du régime de consommation d'alcool.

Maladies chroniques: amygdalite, caries, gastrite, cholécystite.

Processus inflammatoires résultant d'une infection à l'intérieur de la capsule articulaire.

Maladies des glandes endocrines.

Facteurs externes associés aux conditions de travail et à la vie humaine.

Facteur héréditaire. Les scientifiques ont constaté que l'arthrose se développe plus souvent chez les personnes dont les parents les plus proches souffrent de cette maladie..

Empoisonnement toxique du corps.

Maladies respiratoires fréquentes, ainsi que hypothermie.

Le plus souvent, l'apparition de la maladie est associée à des changements liés à l'âge et à des situations traumatiques. En outre, les facteurs communs à l'origine de la maladie comprennent:

  • Échec des processus métaboliques dans le corps. Dans ce cas, un manque de vitamines entraîne diverses complications..
  • Polyarthrite rhumatoïde. Peu à peu, la maladie affecte toutes les articulations du corps..
  • Manque de fluide.
  • La présence de foyers chroniques d'inflammation dans le corps: gastrite, amygdalite, cholécystite, maladies de la cavité buccale.
  • Lésion infectieuse de la capsule articulaire.
  • Troubles endocriniens.
  • Hypothermie.
  • Activité professionnelle liée à la charge du coude gauche ou droit. Les pianistes, écrivains, bijoutiers, opérateurs sont à risque.
  • Obésité.
  • Intoxication du corps.

Ceux dont les ancêtres avaient des maladies similaires sont également sensibles..

La thérapie dans la lutte contre l'arthrose du coude doit être effectuée de manière globale. Le traitement repose sur la prise de chondroprotecteurs et de remèdes pour éliminer les symptômes. Aux stades 1 et 2 de la maladie, il est recommandé:

  • Prendre des médicaments.
  • Exercices thérapeutiques et massage.
  • Application de méthodes thérapeutiques non traditionnelles: compresses, frottements, infusions, pommades.
  • Physiothérapie.
  • Régime.

Aux premiers signes de maladie, il est recommandé de protéger la main blessée. Au stade initial de la thérapie, elle doit se reposer 24 heures sur 24, cela peut être fait à l'aide d'un pansement.

Des médicaments sont prescrits:

  • AINS. Ils ont un effet anti-inflammatoire et analgésique, soulagent les poches. Montrant Diclofenac, Ortofen et Voltaren.
  • Chondroprotecteurs. Ils aident à restaurer la structure cartilagineuse, ne sont efficaces que dans les premiers stades de la maladie. Les plus populaires sont le sulfate de glucosamine, Ostenil et Structum.
  • Complexes de vitamines. Il est recommandé au patient des préparations à haute teneur en vitamines B, ce qui est important pour la nutrition de l'articulation endommagée. Le choix d'un remède approprié est effectué individuellement, car le corps du patient peut contenir une quantité différente de nutriments.

Les facteurs suivants sont à l'origine du problème:

  • Blessures localisées dans la région du coude (peuvent être obtenues à un jeune âge). Le problème apparaît après une lésion du ménisque, avec rupture des ligaments pendant le sport, avec ecchymoses et luxations.
  • Problèmes avec les processus métaboliques (les éléments nécessaires ne pénètrent pas dans le corps du patient).
  • Arthrite de type rhumatoïde, qui progresse rapidement et couvre de nouvelles zones.
  • Mauvaise prise de liquide.
  • Maladies chroniques de divers types.
  • Inflammation de la région articulaire causée par la pénétration d'agents pathogènes.
  • Changements destructeurs et dégénératifs qui sont une conséquence naturelle du vieillissement.
  • Problèmes endocrinologiques.
  • Influence externe négative sur l'articulation du coude par augmentation du stress (activité professionnelle, sport).
  • Hérédité. La recherche médicale récente a établi un modèle - le problème se développe chez les patients dont les proches souffrent également de cette maladie;
  • Maladies froides et respiratoires récurrentes.

En raison de modifications irréversibles des processus métaboliques dans le corps, de nombreux systèmes organiques en souffrent et le système musculo-squelettique humain ne fait pas exception. Les modifications dégénératives survenant dans le tissu cartilagineux de l'articulation du genou entraînent l'apparition d'une maladie telle que l'arthrose de l'articulation du genou du 2e degré, également appelée «arthrose fémoro-patellaire de l'articulation du genou.

La maladie a reçu ce nom en raison du fait que l'articulation fémoro-patellaire (nom latin de l'articulation du genou) est blessée. Et le principal danger de cette maladie est l'invalidité, qui peut être acquise en raison d'un traitement inapproprié (généralement l'automédication) ou en ignorant les premiers signes d'arthrose apparus..

En fonction de la gravité de l'arthrose en médecine moderne, on distingue plusieurs stades de développement de cette maladie..

  1. Le premier degré, caractérisé par le stade précoce de l'évolution de l'arthrose, avec une malnutrition et des processus métaboliques dans les tissus, ce qui entraînera la destruction du cartilage. Au premier stade, le patient ne peut pas connaître les troubles du corps, à moins qu'il ne le découvre accidentellement en examinant le corps.
  2. Le deuxième degré est le stade de l'arthrose qui commence à déranger le patient avec ses symptômes. La deuxième période est caractérisée par des lésions intenses de l'articulation du genou, une douleur intense à l'intérieur. Sur une photographie aux rayons X, les lésions cartilagineuses sont clairement visibles et la quantité de liquide synovial est réduite, le mouvement est difficile. En règle générale, ils commencent à traiter l'arthrose lorsque la maladie a dépassé le premier degré et est passée au second, se déclarant douloureuse pendant le mouvement.
  3. Le troisième degré est le stade qui entraîne un handicap, il est impossible de guérir l'arthrose au dernier stade, et vous ne pouvez aider qu'avec des prothèses, c'est-à-dire remplacer l'articulation du genou par une articulation artificielle..

Le stade initial de l'arthrose est le stade où le traitement est possible, et les processus de dégénérescence seront arrêtés pour toujours, tout en conservant la structure d'origine du cartilage. Cependant, personne ne demande rarement à ce stade, car la douleur n'est pas encore apparue et l'inconfort au genou et la gravité ne sont pas les symptômes avec lesquels il est habituel de consulter un médecin en Russie..

La deuxième étape de l'évolution de la maladie est le degré auquel les changements dans la structure du cartilage du genou sont en plein essor et la douleur indique que quelque chose ne va pas dans le corps..

Symptômes de la pathologie

Une maladie dégénérative-dystrophique caractérisée par la destruction du cartilage articulaire du coude avec un changement progressif de la surface, qui conduit finalement à sa déformation complète est appelée «arthrose de l'articulation du coude»..

Cette maladie fait partie de la pathologie articulaire la plus courante - 12% de la population mondiale de tous âges en souffre.

Plus souvent, l'arthrose dépasse les hommes de plus de 60 ans, les femmes ménopausées, les athlètes professionnels et les personnes engagées dans un travail physique intense.

Les facteurs contribuant au développement de l'arthrose peuvent être héréditaires et acquis.

Ces derniers résultent d'efforts physiques fréquemment répétés, de modifications de la structure de l'articulation du coude après des blessures (luxations, fractures, hémarthrose), de processus inflammatoires provoqués par une infection, d'une intoxication aux sels de métaux lourds, de maladies endocriniennes, d'hémophilie. Les facteurs congénitaux dans le développement de l'arthrose comprennent la violation de la géométrie des articulations du coude, la distribution incorrecte des vecteurs de charge sur le cartilage articulaire.

L'arthrose de l'articulation du coude ne survient pas en une semaine - cela prend des années. Dans le tableau clinique, dans un premier temps, des douleurs de départ sont observées, lorsque, avec une charge sur le coude, les sensations de douleur s'intensifient, puis disparaissent. Dans le processus de formation de l'arthrose, il y a trois étapes de destruction:

  • 1er degré. Il y a un léger rétrécissement de l'espace articulaire, des douleurs apparaissent avec un effort physique intense sur le coude, la structure du cartilage devient rugueuse.
  • 2e degré. Il y a des douleurs constantes dans le coude, surtout la nuit, la mobilité de la main est altérée, l'espace articulaire est rétréci deux fois par rapport à la norme.
  • 3e degré. Les ligaments à l'intérieur du coude sont très épaissis et la quantité de liquide qu'ils contiennent est minime. Pour cette raison, il y a une forte violation de la mobilité du bras, et si le patient essaie de faire quelque chose par la force, une douleur insupportable apparaît. Le cartilage articulaire est soit gravement appauvri, soit complètement absent.

Les principaux symptômes de l'arthrose sont des douleurs au coude lors de la flexion du bras, une limitation de la mobilité, des craquements.

Si, à ce stade, vous ne consultez pas de médecin, il y aura au fil du temps une détérioration de la nutrition des tissus articulaires et les modifications dégénératives du cartilage ne feront que s'intensifier..

Même un travail simple deviendra impossible lorsqu'il y aura une déformation complète des os de la main. La maladie, en règle générale, n'entraîne pas d'incapacité, mais la qualité de vie du patient est grandement altérée.

Méthodes de diagnostic

Il est difficile de poser un diagnostic au stade 1, car il n'y a pas de signes évidents de la maladie - la maladie évolue imperceptiblement, le patient ne développe que de légères douleurs au coude et une légère fatigue.

La maladie n'est déterminée que lorsque le liquide synovial est soumis à l'analyse, mais toutes les personnes n'iront pas chez le médecin avec un inconfort aussi insignifiant..

Lorsqu'un patient développe une douleur persistante au coude, il doit consulter un rhumatologue, qui effectue d'abord un examen visuel, et l'envoie aux rayons X pour clarifier l'arthrose..

Traitement

Dans la plupart des cas, le traitement de l'arthrose implique une thérapie complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments, des procédures physiothérapeutiques, des exercices de physiothérapie.

Le médecin prescrit le cours et la posologie strictement individuellement, car il n'existe aujourd'hui pas de norme unique pour la restauration de l'articulation du coude.

Le rhumatologue prend en compte le stade de la maladie, l'âge du patient, le degré de déformation du cartilage articulaire et, sur cette base, prescrit un traitement.

Le traitement de l'arthrose avec des médicaments est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils commencent toujours un traitement avec eux pour soulager la douleur lors d'une exacerbation de la maladie. L'effet analgésique des AINS survient au jour 3, mais ces médicaments n'affectent pas l'état de la structure osseuse, par conséquent, ils n'ont rien à voir avec le traitement de l'arthrose. Les AINS comprennent les médicaments suivants: «Naproxène», «Nimésulide», «Ibuprofène».
  • Les médicaments hormonaux sont de «l'artillerie lourde», qui n'est utilisée que s'il n'y a pas de dynamique de récupération, et l'arthrose progresse. Les hormones éliminent l'enflure, la douleur et l'inflammation en quelques jours, cependant, en raison des nombreux effets secondaires, les médecins sont très réticents à prescrire ces médicaments. Les médicaments hormonaux comprennent: «Kenalog», «Celeston», «Hydrocortisone».
  • Les substituts de liquide synovial sont des prothèses liquides. Ils sont créés à base d'acide hyaluronique et sont capables de nourrir l'articulation du cartilage, de protéger de la destruction et d'absorber les tissus endommagés. Ces médicaments sont prescrits lorsque l'arthrose est en rémission et des implants aqueux sont injectés dans la région de l'articulation du coude à l'aide d'injections. L'action du médicament se développe lentement et dure de six mois à un an. Substituts de liquide synovial bien connus - "Fermatron", "Synvisc", "Gialgan", "Ostenil".
  • Les chondroprotecteurs sont nécessaires pour éliminer l'enflure et l'inflammation. Si les médecins prescrivent des injections, la procédure est plus efficace, car la solution affecte les tissus beaucoup plus rapidement et le patient ressent un résultat positif en quelques heures. Les injections efficaces de chondroprotecteurs comprennent: "Structum", "Dona", "Adant", "Hialubrix", "Mucosat", "Alflutop".

Physiothérapie

Le traitement des articulations à l'aide de la physiothérapie comprend l'impact sur les zones de pathologie par des facteurs physiques et naturels: froid, chaleur, champ magnétique, laser, hirudothérapie (sangsues), acupuncture. L'avantage de ces traitements par rapport aux autres est leur sécurité et leur efficacité élevée. Les procédures renforcent le système immunitaire, renouvellent les réserves internes du corps, accélèrent la guérison.

  • Thérapie au laser. Il est basé sur l'effet biostimulant d'un flux lumineux dirigé sur les tissus malades. En conséquence, la microcirculation sanguine s'améliore, le drainage lymphatique augmente et les processus de guérison sont accélérés. La thérapie au laser aide à raccourcir le temps de traitement de la maladie et à obtenir une dynamique positive avec le minimum de médicaments.
  • Cryothérapie. Il s'agit d'une technique unique qui agit sur le corps à l'aide d'azote liquide. La cryothérapie stimule le système immunitaire, a un effet anti-inflammatoire, analgésique et décongestionnant en cas de lésion de l'articulation du coude, contribuant à la saturation du sang en bioéléments actifs.
  • Magnétothérapie. Cette procédure est capable, sous l'influence d'un champ magnétique, d'avoir un effet curatif à la fois sur tout le corps dans son ensemble et sur ses différentes parties. Pour le traitement de l'arthrose, l'exposition est effectuée directement sur la zone articulaire pendant 15 minutes pendant 10-15 jours, après quoi les patients ressentent une diminution de la douleur, une augmentation du temps de rémission de la maladie.
  • L'irradiation UV à ondes moyennes est un traitement avec une exposition ciblée à la lumière. Le mécanisme est basé sur l'activation du système antioxydant du sang, l'effet antiviral et bactéricide. L'OVNI réduit l'œdème en stimulant la réparation du cartilage articulaire.
  • L'électrophorèse est une méthode dans laquelle des médicaments sont injectés profondément en utilisant un courant continu. Avec cette méthode de traitement, le corps du patient est affecté par deux facteurs à la fois: le courant galvanique et la médecine. Pénétrant sous les électrodes dans l'épaisseur de l'articulation du coude, les préparations forment des «dépôts» cutanés, à partir desquels elles pénètrent lentement dans le corps, augmentant son activité pharmacologique. L'électrothérapie est sélectionnée pour chaque organisme séparément (nombre de procédures, fréquence d'exposition, durée) pour maximiser l'effet.
  • La darsonvalisation est une méthode physiothérapeutique basée sur le passage de courants haute tension et fréquence à travers le corps. Cette procédure stimule la circulation sanguine autour de l'articulation touchée, augmentant le taux de régénération tissulaire..
  • La diadynamo et la thérapie par amplipulse sont effectuées en exposant l'articulation du coude à des courants sinusoïdaux alternés qui excitent les fibres musculaires et nerveuses. À la suite de cet effet, un blocage de la sensibilité à la douleur se produit rapidement..

Dans l'arthrose, la thérapie manuelle est une partie importante d'un traitement complet, qui vise à corriger et à augmenter la mobilité, en prévenant l'atrophie des muscles de l'articulation du coude.

Un chiropraticien professionnel est capable d'éliminer rapidement la douleur, les spasmes et de restaurer la mobilité du cartilage articulaire, qui a été perdu pendant la maladie.

La thérapie manuelle est efficace dans les deux premiers stades de la maladie et n'aide presque pas en cas de maladie avancée.

La première méthode de traitement est les mouvements brusques du thérapeute, qui ont instantanément un effet positif..

La mobilisation est un dessin lisse des os qui est appliqué immédiatement avant la manipulation. Contrairement à la première méthode, la mobilisation ne comporte pas de risque de blessure pour le patient..

Le massage pour la maladie est utilisé lorsque l'exacerbation passe et que la douleur disparaît. Il est réalisé à la main ou à l'aide de divers appareils de massage.

Ce n'est pas l'articulation du coude qui est massée, mais les tissus situés autour. Si vous faites le massage vous-même, gardez une trace du timing.

Il est impossible de masser les tissus avant et immédiatement après les repas, et la pause entre les procédures doit être d'au moins deux heures.

Avec l'arthrose, la thérapie par l'exercice est efficace. Cependant, ne vous blessez pas en épuisant votre articulation du coude avec un entraînement. Les exercices pour l'arthrose sont sélectionnés individuellement et leur but est d'augmenter l'amplitude des mouvements effectués.

S'il est difficile pour un patient de faire de la gymnastique à la maison seul, le médecin vous conseillera de vous inscrire à un cours de kinésithérapie.

Là-dessus, les méthodologistes proposent des cours sur le simulateur unique Bubnovsky, qui active les articulations du coude avec un dosage précis d'activité physique..

Pour le fonctionnement normal des articulations, le corps a besoin de mucopolysaccharides - des substances biologiquement actives qui assurent la formation de la lubrification du cartilage hyalin.

Ils peuvent être obtenus non seulement à l'aide de compléments alimentaires et de médicaments, mais également avec une alimentation équilibrée..

Le but du régime est de réduire la charge sur les articulations en réduisant le poids corporel, ainsi que d'améliorer les processus métaboliques dans le cartilage articulaire. Principes de base de la diététique pour l'arthrose:

  • Amener la teneur en calories de l'alimentation quotidienne à 1800 kcal.
  • Limitez votre consommation de graisses animales et de glucides.
  • Mangez en fraction jusqu'à 6 fois par jour.
  • Mangez beaucoup de légumes et de fruits riches en fibres saines.
  • Limitez votre consommation de sel, d'assaisonnements, d'alcool.

Premières manifestations et symptômes

  1. Douleur dans la région du coude, qui apparaît non seulement lors du déplacement du membre, mais également lors de la marche. Si la maladie commence à peine à se développer, les sensations douloureuses n'apparaîtront pratiquement pas au repos. Si la douleur commence à s'intensifier, nous pouvons parler du développement de la maladie. Parfois, la douleur peut se propager à la région cervicale, ce symptôme amène souvent le patient à croire à tort qu'il souffre d'ostéochondrose cervicale.
  2. Crunch sec lors du déplacement avec une main blessée (associé au frottement des os de l'articulation du coude les uns contre les autres). Au fur et à mesure que la maladie progresse, le crunch commence à s'intensifier (ne pas confondre un crunch sonore avec un sec, dans le premier cas, le crunch est un processus absolument naturel et ne comporte aucun danger).
  3. La main cesse de bouger normalement; à mesure que le problème progresse, l'amplitude diminue considérablement. Les problèmes de mobilité des membres sont associés à un rétrécissement de l'espace interosseux et à la croissance de formations interosseuses aiguës.
  4. La prolifération des ostéophytes se traduit par le fait que des formations inhabituelles dans la région du coude deviennent perceptibles même sans examen aux rayons X. Des poches, des bosses et des bosses apparaissent dans la région du coude.

Le patient reçoit un diagnostic de symptôme de Thomson - le patient ne peut pas tenir une paume serrée dans un poing dans le dos pendant une longue période (douleur et inconfort surviennent).

Parfois, un signe d'arthrose dans la région du coude est le développement du symptôme Vetla - la main ne se plie pratiquement pas dans la région du coude (avec une main saine, le patient effectue l'exercice beaucoup plus rapidement que le patient).

Il est courant de distinguer 4 grands groupes de symptômes qui caractérisent l'arthrose de l'articulation du coude:

Sensations douloureuses lors de la flexion, de l'extension du bras, de la rotation et même de la marche. Mais au stade initial, ces symptômes ne sont pas très prononcés et n'apparaissent qu'après une certaine charge, par exemple, soulever des poids, faire du sport. Ensuite, au fur et à mesure de la progression de l'arthrose, la douleur au coude sera observée même au repos. Le rayonnement de la colonne cervicale se produit assez souvent, par conséquent, les symptômes de l'arthrose de l'articulation du coude sont souvent associés à des symptômes d'arthrose cervicale.

Crunch rugueux et sec sur le mouvement du coude. Ce son est généré en frottant les os ensemble. Plus la maladie va loin, plus le craquement devient de plus en plus fort. De plus, il s'accompagne de douleur. Il convient de distinguer les clics vocaux, sans les sensations désagréables qui les accompagnent, qui peuvent parfois être entendues lors de l'exécution de mouvements de coude - ces sons sont la norme et ne constituent pas une menace.

Limitation de la mobilité dans l'articulation du coude, diminution de l'amplitude de la rotation du bras. Cela est dû à la prolifération des épines osseuses, au rétrécissement de l'espace articulaire et également à des spasmes musculaires. Souvent, avec l'arthrose du coude, le soi-disant symptôme de Thompson est observé. Cela s'exprime dans le fait que le patient est incapable de garder la main pliée dorsalement serrée en un poing. D'une position aussi "inconfortable" pour une personne malade, il passe rapidement au mode d'écartement des doigts. Le symptôme de Vetla est également caractéristique, lorsque le patient remplit à peine la demande du médecin de plier et de redresser ses bras dans l'avant-bras au niveau du menton. Les mouvements de la main non affectée seront plus faciles et plus rapides.

L'articulation du coude subit des changements. Ils sont associés à la prolifération des ostéophytes, à une augmentation du volume de liquide synovial, qui appuie sur l'articulation douloureuse de l'intérieur. Le coude devient enflé, des bosses peuvent apparaître dessus.

S'il y a douleur dans le bras, on peut supposer la présence d'une arthrose de l'articulation du coude, dont les symptômes et le traitement dépendent du stade de développement. Une visite chez le médecin au premier signe de maladie augmente les chances de guérison..

Cependant, de nombreuses personnes ignorent l'inconfort en reportant une visite dans un établissement médical. Au fil du temps, des changements irréversibles apparaissent dans l'articulation. La personne malade perd la capacité d'effectuer des activités de routine et souffre de douleur.

Au stade avancé de la maladie, il est impossible de restaurer complètement la fonction de l'articulation du coude..

L'arthrose est une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux à l'intérieur de l'articulation est détruit. La Classification mondiale des maladies a attribué un code international d'arthrose pour la CIM 10 M15 - M19.

Le cartilage est comme une éponge prise en sandwich entre les surfaces dures de la tête des os. Lorsque l'articulation ne bouge pas, «l'éponge» est saturée de liquide articulaire (synovial). Pendant le mouvement, les os exercent une pression sur «l'éponge».

Le fluide articulaire qui en est libéré assure un léger glissement du cartilage articulaire entre les têtes des os, même avec un effort physique important.

Après l'arrêt de l'activité motrice, tout le liquide synovial est absorbé dans "l'éponge".

Le cartilage sain est lisse, ferme et brillant.

Il permet non seulement aux os de glisser pendant le mouvement avec peu ou pas de frottement, mais sert également d'amortisseur..

Le cartilage adoucit les coups, protégeant les os des dommages. Il prend une partie de la pression et répartit l'autre sur la zone des os.

Pour que le cartilage fasse son travail, sa forme doit être parfaitement alignée avec les courbes des os adjacents. La résistance d'une articulation saine est supérieure à celle des roulements métalliques.

Avec l'arthrose, la structure du tissu cartilagineux change. Elle devient:

Le cartilage diminue de taille, change de forme, déforme l'articulation. Sa surface devient rugueuse et fissurée.

Le tissu cartilagineux altéré exfolie de la surface de l'os sous forme d'écailles. Dans ce cas, un produit de sa désintégration se forme - détritus cartilagineux (morceaux de cartilage).

Les particules de cartilage se déplacent à l'intérieur de l'articulation et tombent entre les surfaces de frottement.

La quantité de liquide articulaire diminue. Un glissement facile des surfaces osseuses devient impossible. Le mouvement commence à être accompagné de douleur et de grincements. Leur amplitude diminue.

Une arthrose déformante de l'articulation du coude peut être déclenchée par un traumatisme.

Ils déclenchent des processus destructeurs dans le tissu cartilagineux: fractures osseuses, fissures, ruptures et entorses des ligaments, des tendons, luxations et contusions sévères.

Même de petits coups avec un coude peuvent endommager les couches superficielles du cartilage..

Des changements dans la structure du cartilage se produisent en raison de sa détérioration. Une activité physique excessive ou monotone détruit le tissu cartilagineux. La maladie est souvent diagnostiquée chez les personnes dont les activités professionnelles sont associées à un stress constant sur l'articulation du coude:

De plus, la maladie se manifeste chez les athlètes:

  • joueurs de tennis;
  • joueurs de hockey;
  • joueurs de volleyball;
  • joueurs de basketball.

La maladie se développe chez les personnes souffrant de troubles métaboliques, de carences en vitamines et oligo-éléments..

Maladies chroniques, polyarthrite rhumatoïde, maladies endocriniennes, déshydratation, maladies infectieuses fréquentes, hypothermie, surpoids, intoxication du corps peuvent provoquer une arthrose de l'articulation du coude.

Le vieillissement du corps est une cause fréquente de dysfonctionnement du tissu cartilagineux. La maladie peut provoquer une inflammation de l'articulation. Les personnes à risque sont des personnes dont les parents proches se trouvaient des patients atteints d'arthrose.

Le cartilage articulaire étant dépourvu de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins, sa destruction dans un premier temps peut ne pas causer d'inconfort. L'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré se manifeste parfois par une douleur mineure et une raideur musculaire. Difficulté à bouger l'avant-bras.

Un signe caractéristique du développement de l'arthrose est une sensation désagréable qui se produit lorsque vous essayez de ramener la main derrière la cuisse, ainsi que lors de la flexion - extension du coude. Le patient prend souvent ces symptômes pour des effets résiduels après une blessure ou explique une surcharge musculaire.

Il est très difficile de détecter les modifications du tissu cartilagineux au stade initial de la maladie..

Lors d'un examen aux rayons X, vous pouvez voir un rétrécissement à peine perceptible de l'espace articulaire.

Si le patient soupçonne que quelque chose n'allait pas à temps et se tourne immédiatement vers le médecin, une restauration complète des fonctions de l'articulation du coude est possible..

L'arthrose de l'articulation du coude du 2ème degré se manifeste par une douleur intense avec une charge accrue sur le bras. C'est la douleur qui pousse le plus souvent le patient à consulter un médecin. Une articulation malade inquiète une personne même au repos, ce qui réduit considérablement sa qualité de vie.

Il est très difficile pour le patient de reprendre son bras ou de le plier au niveau du coude. Il ne peut pas garder la main serrée en un poing en position de flexion (symptôme de Thomsen). Lorsque vous essayez de faire pivoter et de fléchir simultanément l'avant-bras, la douleur augmente (symptôme gallois). Le mouvement s'accompagne d'un grincement.

L'exacerbation de la maladie se produit en raison de l'accumulation de liquide synovial. Une activité excessive de la capsule synoviale est causée par une inflammation de ses membranes lésées (synovite). Les tissus enflés sont chauds au toucher. Les dommages à la capsule s'accompagnent d'une douleur intense.

Le traitement du stade 2 de l'arthrose est effectué avec des médicaments en combinaison avec des procédures de physiothérapie.

À 3 stades de la maladie, une douleur douloureuse suit le patient même la nuit. L'amplitude de mouvement de l'articulation du coude est considérablement réduite.

Des actions quotidiennes simples sont données à une personne en grande difficulté..

Essayant de réduire les sensations douloureuses, il essaie instinctivement de garder sa main dans une position fixe.

Sur les images radiographiques, le 3ème stade de l'arthrose peut être détecté par le cartilage détruit, l'absence d'espace articulaire et de multiples excroissances osseuses.

La déformation de l'articulation devient parfois si grave que le bras affecté est raccourci.

Lors du diagnostic d'une forme avancée d'arthrose, le traitement n'aidera pas à restaurer complètement la fonction de l'articulation du coude.

Le patient se voit prescrire des chondroprotecteurs. Les chondroprotecteurs stimulent la régénération du tissu cartilagineux et arrêtent sa destruction. Le médicament combiné traditionnel le plus couramment utilisé contenant:

  • sulfate de chondroïtine;
  • sulfate de glucosamine (Artroflex, Kondronova, Artra, Teraflex).
  • raideur matinale des mouvements;
  • gonflement du coude, douleur accrue en appuyant sur le gonflement;
  • crunch, clic lors de la levée du bras, pliage et (ou) extension de l'articulation;
  • une augmentation de la température corporelle locale, une rougeur de la peau avec le développement d'une inflammation due à un traumatisme par les ostéophytes des tissus mous.

Arthrose de l'articulation du coude 1 et 2 degrés: symptômes et traitement du coude

L'arthrose déformante est un type d'arthrose dans la région du coude, qui représente environ 50% de toutes les arthroses. La maladie se manifeste par des symptômes similaires, avec la progression de la maladie, l'inconfort s'intensifie.

Comme pour l'arthrose ordinaire, il est habituel de diviser le problème en trois étapes:

  • Initialement, le problème est caractérisé par une croissance anormale du tissu osseux, au fil du temps, la formation affecte la zone autour de l'articulation du coude, provoquant des problèmes de mobilité normale;
  • La zone de croissance du tissu osseux augmente progressivement, elle est observée autour de la circonférence de toute l'articulation, le patient peut bouger sa main, mais avec des restrictions;
  • Au troisième stade, la sclérose des lobes adjacents des os s'ajoute au problème, la douleur devient insupportable, la mobilité de la main est réduite au minimum.

Dans le cas où les changements dégénératifs ont atteint leur apogée et ont complètement limité la mobilité du bras affecté, sur décision du médecin, le patient peut être référé pour un traitement chirurgical pour éliminer les ostéophytes.

L'arthrose déformante représente environ la moitié de toutes les arthroses des articulations du coude. Pour l'arthrose déformante, des plaintes similaires sont caractéristiques. Ils consistent en des sensations douloureuses dans la région de l'articulation du coude, avec leur augmentation ultérieure.

Selon le stade de la maladie, qui se distingue également par trois, l'image aux rayons X dépendra également. Plus la maladie progresse, plus les excroissances osseuses sont prononcées, plus l'espace articulaire est étroit et plus la déformation du coude est forte. Néanmoins, il y a quelques particularités:

Au premier stade, les excroissances sont fixées sur l'épiphyse distale de l'humérus, mais elles n'augmentent pas de manière significative dans la suite. Les excroissances qui apparaissent autour de l'articulation du coude sont les plus dangereuses. Parfois, ils sont enfoncés dans la fosse cubitale et déjà au premier stade, il est difficile de déplacer la main. Parfois localisé principalement près du processus coronoïde et ne permet pas au bras de s'étendre librement.

Dans la deuxième étape, les ostéophytes entourent presque uniformément toute l'articulation du coude, mais le fonctionnement du membre est possible. La limitation se produit progressivement. Des excroissances entourant la tête du radius sont souvent observées.

La troisième étape, en plus de la croissance des ostéophytes, est également caractérisée par une sclérose des lobes adjacents des os.

L'extrémité articulaire de l'humérus subit un réarrangement et une déformation dans une plus grande mesure, et les excroissances osseuses elles-mêmes sont localisées près de la cavité glénoïde. La douleur et l'incapacité à effectuer des mouvements de la main conduisent au fait que les formations intra-articulaires doivent être enlevées chirurgicalement.

L'apparence déformante est diagnostiquée assez souvent, près de 50% de toutes les arthroses du coude sont ce type de maladie. Cette forme comporte également 3 stades de développement de la maladie:

  1. L'apparition de croissances se produit sur la partie distale de l'épiphyse de l'humérus. Si la localisation des formations se produit dans la zone du processus coronoïde, des difficultés surviennent lorsque le bras est étendu..
  2. De nombreux ostéophytes sont situés autour de la circonférence de l'articulation, limitant progressivement le mouvement du membre. Les excroissances osseuses près de la tête radiale sont souvent diagnostiquées.
  3. Une sclérothérapie des lobes osseux adjacents à l'articulation touchée se produit. Mobilité limitée, les ostéophytes couvrent une partie importante de l'articulation.

Après avoir lu ce matériel, le lecteur recevra des réponses aux questions concernant les causes de l'arthrose, les principaux symptômes de la maladie et les méthodes modernes de traitement.

Plus récemment, on pensait que l'arthrose déformante était une pathologie liée à l'âge et était causée exclusivement par une détérioration de l'apport sanguin au tendon et aux tissus cartilagineux de l'articulation, qui se développe à la suite du vieillissement du corps..

Mais des études scientifiques récentes ont montré qu'une arthrose déformante du coude peut se développer chez la jeune génération. Cela se produit parce qu'aujourd'hui, de nombreuses personnes mènent un mode de vie sédentaire et, en combinaison avec des troubles endocriniens, l'hypodynamie provoque une perturbation du mécanisme d'innervation..

Vidéo (cliquez pour lire).

En d'autres termes, toute personne qui enfreint systématiquement le régime alimentaire, a un travail sédentaire, ignore l'éducation physique peut tomber malade avec une arthrose de l'articulation du coude. La pathologie de l'articulation du coude est directement liée au syndrome du tunnel et à l'ostéochondrose cervicale.

Les trois conditions s'accompagnent d'une détérioration de l'innervation du tissu musculaire et des tendons, d'une diminution de la production de liquide qui nourrit le tissu cartilagineux. En conséquence, le cartilage se déshydrate et perd son élasticité et sa fermeté. De telles conditions sont très favorables à l'effet pathogène sur les têtes des articulations..

Mais pour le développement de l'arthrose déformante de l'articulation du coude, il existe d'autres facteurs provoquants:

  • la présence d'une épicondylite ulnaire chez une personne, appelée «tennis elbow»;
  • surpoids, associé à des syndromes œdémateux d'origines diverses (hormonales, néphrotiques, cardiaques, endocriniennes);
  • blessures régulières du système musculo-squelettique, celles-ci peuvent être à la fois des coups mineurs et des luxations graves, des entorses et des fractures;
  • rhumatismes et maladies du tissu conjonctif;
  • violation de l'équilibre de consommation (normalement, une personne doit boire au moins deux litres d'eau propre par jour);
  • maladie métabolique;
  • la présence de foyers d'infections chroniques dans le corps du patient, notamment les caries dentaires carieuses, la gastrite chronique, la cholécystite et l'amygdalite;
  • manque de calcium et d'autres minéraux dans l'alimentation;
  • pathologie de la thyroïde et du pancréas;
  • diminution de l'immunité.

Pour la restauration précoce de l'état naturel des tissus articulaires, il est nécessaire d'éliminer immédiatement les causes possibles de la pathologie.

C'est pourquoi, lors du diagnostic initial, il est extrêmement important de déterminer les facteurs pathogènes probables..

Afin de pouvoir commencer le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude le plus tôt possible, il est nécessaire de le diagnostiquer en temps opportun. C'est pourquoi, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, une visite chez un médecin doit être suivie immédiatement. Pour cela, une personne doit connaître les signes caractéristiques de l'arthrose du coude..

L'arthrose déformante de l'articulation du coude du premier degré ne se traduit que par une douleur à court terme dans la zone correspondante après un effort physique. Les symptômes externes de la pathologie peuvent être complètement absents..

Lors de l'examen initial, le médecin note une légère diminution du tonus musculaire et des difficultés survenant lors de la tentative de bouger l'avant-bras. La douleur augmente avec la flexion, l'extension ou l'abduction du membre, c'est-à-dire dans les moments où l'articulation du coude est impliquée.

Afin d'exclure la polyarthrite rhumatoïde, la bursite, l'épicondylite, le syndrome tunnel de l'articulation du coude, l'ostéochondrose et l'entorse ligamentaire, un diagnostic différentiel est effectué à ce stade..

Chacune de ces maladies peut provoquer un syndrome de douleur irradiante dans le coude. Le médecin prescrira des radiographies et, si nécessaire, une tomodensitométrie et une arthroscopie. Le traitement de la maladie est effectué par un orthopédiste, un chiropraticien ou un chirurgien.

L'arthrose déformante du deuxième degré a un tableau clinique plus prononcé:

  1. La douleur inquiète presque constamment et s'intensifie le soir.
  2. Lors du déplacement, on note un crépitement (craquement), ce qui indique le début d'un processus destructeur dans le tissu osseux.
  3. Des formations nodulaires de consistance dense peuvent être observées autour de l'articulation du coude.

Dans ces deux étapes, un traitement conservateur peut être très efficace et même une guérison complète est possible. Mais la thérapie doit être commencée le plus tôt possible..

Le marché pharmaceutique moderne ne dispose pas d'un arsenal de médicaments efficaces pour le traitement des pathologies du système musculo-squelettique. Par conséquent, le traitement est basé sur des tactiques d'attente, au cours desquelles il est nécessaire d'éliminer les symptômes de l'arthrose..

Le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude du premier degré par des méthodes de thérapie manuelle est très efficace. Mais le succès n'est garanti que si des mesures ont été prises en temps opportun..

Le chiropraticien procède à l'examen initial du patient avec un soin particulier. Après avoir examiné les antécédents médicaux, le médecin clarifie le diagnostic et établit le degré de destruction des tissus articulaires. Ce n'est qu'après s'être pleinement familiarisé avec la situation que le médecin développe une méthode de traitement individuelle.

Le traitement par thérapie manuelle assure la normalisation de la position des têtes osseuses dans la cavité articulaire. Grâce à l'effet d'acupuncture sur les points biologiquement actifs du corps humain, l'ostéopathe élimine le syndrome douloureux sans aucun effet secondaire.

Après avoir soulagé la douleur et surmonté la période aiguë, un long cours de récupération commence, dans lequel des exercices thérapeutiques et des massages sont principalement utilisés. Le but de ces activités est la restauration naturelle des tissus articulaires..

Pendant l'activité pendant l'exercice, le flux sanguin dans les muscles augmente, ce qui fait que le tissu cartilagineux reçoit une nutrition diffuse à part entière. Le massage renforce l'effet et élimine l'excès de tension musculaire.

Ces méthodes sont complétées par les recommandations pratiques des médecins, qui visent à organiser le bon lieu de travail et de sommeil, en ajustant le régime alimentaire. Le traitement complet de l'arthrose permet une amélioration de l'état général du patient, augmentant son efficacité et revenant au rythme de vie habituel.

L'arthrose de l'articulation du coude est caractérisée par des modifications dégénératives de la structure cartilagineuse, ce qui entraîne une limitation de la mobilité et une invalidité du patient.

La maladie peut se développer à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les personnes qui ont franchi la barre des quarante ans ou qui ont des activités professionnelles associées à une lourde charge sur les membres supérieurs. Le traitement est long, mais a un pronostic positif dans les premiers stades.

  • L'apparition d'un craquement lors du mouvement de l'articulation du coude. Avec le développement de la maladie, l'intensité augmente, cela indique la destruction du tissu cartilagineux en raison du dessèchement de la surface, ce qui augmente le frottement des os. Au début, il peut n'y avoir aucune gêne, après un certain temps, la situation s'aggrave.
  • Douleur lors des mouvements de flexion et d'extension du bras. Au début, une sensation désagréable survient lorsqu'une charge apparaît, plus tard la main peut faire mal à l'arrêt. Cette condition conduit souvent à une gêne cervicale..
  • La limitation de la mobilité de l'articulation du membre supérieur s'explique par la prolifération des ostéophytes, l'apparition de spasmes musculaires et une diminution de l'espace articulaire. Le patient ne peut pas effectuer certains exercices, par exemple, serrer le poing, plier la main vers l'arrière et maintenir cette position, en médecine, cette condition est appelée syndrome de Thompson.
  • Déformation visuelle de l'articulation. Cela se produit lorsque le degré de la maladie est négligé, lorsque la prolifération des ostéophytes est observée et que le liquide synovial s'accumule. Avec une pression accrue du lubrifiant résultant sur la peau de l'intérieur, un gonflement externe de l'articulation est perceptible.

Méthodes de traitement de l'arthrose

Avec l'arthrose, des changements destructeurs et dégénératifs se produisent, qui sont irréversibles. Par conséquent, le traitement de la maladie vise à obtenir une rémission stable. Pendant cette période, le bien-être du patient s'améliore considérablement et l'arthrose cesse d'affecter les structures articulaires et périarticulaires saines..

Avec une exacerbation de la pathologie, un régime doux est montré. Il est interdit aux patients de charger le bras blessé, y compris de soulever des objets lourds. Pour stabiliser les structures articulaires et atténuer les symptômes, il est recommandé aux patients de porter des appareils orthopédiques. Leur degré de fixation dépend de la gravité de l'arthrose.

Pendant la période de rémission, les AINS dans de telles formes posologiques sont indésirables en raison de leurs effets secondaires prononcés - ulcération de la muqueuse gastrique. Si le besoin s'en fait encore sentir, ils doivent être associés à des inhibiteurs de la pompe à protons, par exemple l'oméprazole..

Groupe de médicaments cliniques et pharmacologiques pour le traitement de l'arthrose du coudeNoms des médicamentsAction thérapeutique
Relaxants musculairesSirdalud, Tizanidin, Baklosan, MidocalmÉlimination des spasmes musculaires en relaxant les muscles squelettiques
Chondroprotecteurs systémiquesArtra, Teraflex, Alflutop, StructumRestauration partielle du tissu cartilagineux, réduction de la sévérité de la douleur
GlucocorticostéroïdesKenalog, Dexaméthasone, Diprospan, PrednisoloneAnalgésique, anti-inflammatoire, anti-exsudatif, immunosuppresseur
Produits contenant des vitamines BMilgamma, Kombilipen, neuromultivite, neurobionAmélioration de l'innervation, restauration du trophisme tissulaire optimal

Physiothérapie

Dans le traitement de l'arthrose du coude de toute gravité, les courants galvaniques, l'irradiation ultraviolette, la magnétothérapie, la thérapie au laser et la thérapie par ondes de choc sont utilisés. Les patients se voient prescrire jusqu'à 10 séances de physiothérapie pour améliorer la circulation sanguine, accélérer le métabolisme et restaurer les structures articulaires endommagées.

Dans la période subaiguë, la phonophorèse ou l'électrophorèse avec Dimexide, glucocorticostéroïdes, vitamines B, trimécaïne est utilisée. Au stade de la rémission, lors de ces mesures, des chondroprotecteurs, des anesthésiques, des solutions de sels de calcium sont utilisés.

Les patients sont recommandés acupuncture, hirudothérapie (traitement par sangsues médicales), applications avec ozokérite ou paraffine, balnéothérapie.

Dans le traitement de l'arthrose du coude au stade de la rémission, des onguents et des gels avec des AINS sont utilisés - Voltaren, Fastum, Artrozilen. Leurs ingrédients actifs pénètrent dans la circulation sanguine en petites quantités, ils provoquent donc rarement des réactions secondaires systémiques. Les médicaments externes aident à se débarrasser rapidement des sensations douloureuses légères. Ils sont également prescrits dans la période subaiguë pour réduire la charge pharmacologique sur l'organisme en réduisant les doses de médicaments systémiques.

Si l'arthrose n'est pas compliquée par une inflammation des tissus mous, les schémas thérapeutiques comprennent des pommades à effet analgésique chauffant et localement irritant:

Avec une déformation prononcée des structures osseuses, une inefficacité du traitement conservateur pendant plusieurs mois, une progression rapide de la maladie, des opérations sont effectuées. Pour restaurer l'activité fonctionnelle du coude, une arthroplastie est réalisée. Il s'agit d'une technique chirurgicale mini-invasive, caractérisée par un faible traumatisme des tissus sains..

Grâce à des ponctions, un arthroscope est inséré dans la cavité de l'articulation du coude pour un examen détaillé de ses structures internes. Ensuite, à l'aide d'instruments arthroscopiques, les corps intra-articulaires libres sont retirés de l'articulation. Les ostéophytes sont réséqués avec une fraise suivie d'une mobilisation de la bourse.

Mais le plus souvent, les patients se voient proposer un moyen plus efficace de restaurer la mobilité du bras blessé - des endoprothèses ou le remplacement de l'articulation du coude par un implant..

La thérapie physique quotidienne est la méthode la plus efficace pour éliminer les symptômes douloureux, empêchant la propagation d'un processus destructeur-dégénératif. La circulation sanguine n'est accélérée que pendant l'exercice, les réserves de nutriments et d'oxygène dans le cartilage hyalin, les os et les structures du tissu conjonctif sont reconstituées.

Les moyens fabriqués selon les recettes de la médecine traditionnelle sont inefficaces dans le traitement de l'arthrose du coude et peuvent parfois nuire. Par conséquent, l'opportunité de leur utilisation doit être discutée avec un médecin. Les spécialistes en médecine officielle ne recommandent aux patients que des thés à base de millepertuis, de valériane, d'agripaume pour améliorer l'état psycho-émotionnel.

Complications

Au fur et à mesure que l'arthrose progresse, les ligaments, les muscles et les tendons sont impliqués dans le processus destructeur-dégénératif. Ils s'affaiblissent, perdent la capacité de maintenir l'articulation du coude en position anatomique, de sorte que des subluxations douloureuses sont souvent observées. La contracture est un signe caractéristique de l'arthrose progressive.

Avec la fusion complète de l'espace articulaire, une ankylose se produit - immobilisation de l'articulation du coude. Il ne peut être éliminé qu'avec des endoprothèses.

Médecine douce

Les méthodes traditionnelles sont basées sur la préparation de lotions, pommades et infusions à usage local et interne. Le traitement à domicile aide à faire face à la douleur, à soulager l'enflure et l'inflammation.

Pour une guérison complète, vous devez suivre les instructions du médecin, prendre les médicaments recommandés, faire de l'exercice et surveiller votre alimentation..

Les recettes efficaces comprennent les suivantes:

  • Pommade à la propolis et à l'huile végétale. Prenez 50 grammes de chaque ingrédient et faites-les fondre au bain-marie en remuant bien. Après refroidissement, le mélange est appliqué sur la zone endommagée avec de légers mouvements de massage. Emballé dans du polyéthylène, laissez reposer toute la nuit. La procédure est effectuée quotidiennement jusqu'à ce que la douleur soit soulagée..
  • L'argile compresse. Pour ce faire, l'argile est diluée avec de l'eau pour obtenir une substance pâteuse. L'agent est appliqué sur de la gaze et appliqué sur l'articulation touchée. La compresse se conserve 1 heure. Les traitements peuvent être effectués quotidiennement jusqu'à ce que les crises de douleur soient soulagées.
  • Teinture de potentille. La racine de la plante est nettoyée, broyée et placée dans un bocal d'un litre de sorte que l'ingrédient n'occupe pas plus d'un tiers du récipient. Ensuite, ils le remplissent de vodka. Après avoir scellé avec un couvercle, la teinture est retirée pendant 3 semaines dans un endroit sombre. Il est nécessaire de prendre 1 cuillère à soupe trois fois par jour. cuillère de fonds.
  • Feuille de chou et jus. En cas de douleur intense, vous pouvez attacher une feuille de chou à l'articulation enflammée et l'envelopper avec un bandage. Il est encore préférable de presser le jus du légume et de le tremper avec une serviette en chiffon, qui est ensuite fixée sur la zone touchée.
  • L'huile de sapin. Il est utilisé comme frottement, lubrifiant périodiquement l'articulation tout au long de la journée.
  • Thé aux herbes. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'un mélange d'aneth, de feuilles de fraise, de bouleau, de cassis. L'herbe est versée avec un verre d'eau bouillante. Cette boisson peut être consommée 3 fois par jour..

Le rôle de la physiothérapie et du massage dans le traitement

Différents traitements peuvent être utilisés pour la maladie du coude, et les plus efficaces sont:

  • Réchauffement avec de la paraffine. Cela améliore la circulation sanguine..
  • Electrophorèse. Avec son aide, la pénétration et l'absorption percutanées d'agents thérapeutiques dans les zones des tissus mous se produisent.
  • Thérapie au laser. Favorise l'élimination des ostéophytes. Grâce à cela, la mobilité articulaire est rétablie..
  • La boue se compresse. Les substances curatives nourrissent le cartilage affecté.
  • Acupuncture. Les manipulations activent les terminaisons nerveuses, augmentent le tonus musculaire.

Le massage est prescrit après l'arrêt du processus inflammatoire. L'objectif principal est de soulager les muscles touchés. Après la procédure, la circulation sanguine s'améliore, la nutrition du cartilage est rétablie.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire?

Une intervention chirurgicale est indiquée au dernier stade de la maladie, lorsque la mobilité de l'articulation du coude disparaît complètement et que le traitement conservateur ne fonctionne pas. Pendant l'arthroplastie, l'articulation touchée est remplacée par un implant en silicone ou en métal.

Une arthroplastie peut également être pratiquée. Cette méthode diffère en remplaçant uniquement la couche de cartilage, tandis que l'articulation reste inchangée.

Après la chirurgie, le patient subit une rééducation, qui comprend des cours pour développer une nouvelle articulation. Avec un résultat positif, la restauration de la capacité de travail se produit 3 à 4 mois après l'opération. Quelles complications sont menacées par l'arthrose?

Si vous demandez de l'aide en temps opportun, le traitement a un bon pronostic. Dans les cas avancés, l'articulation du coude est détruite et la mobilité de l'avant-bras est considérablement limitée ou disparaît complètement. De plus, au dernier stade de la maladie, le patient souffre de fortes douleurs dans la zone touchée..

L'arthrose du coude peut entraîner une invalidité et une invalidité. Pour prévenir les maladies, vous devez surveiller votre santé, bien manger, mener une vie active, éviter les traumatismes et traiter rapidement tous les processus inflammatoires dans le corps..

Le respect de ces règles simples vous permettra de vivre une vie longue et heureuse sans faire face à une maladie telle que l'arthrose.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte