Cet article traite en détail d'une maladie aussi courante et difficilement tolérée que l'arthrose du pied. De plus, les symptômes et le traitement de la maladie sont mis en évidence..

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative des articulations qui, avec les lésions du cartilage, se concentre dans les fibres musculaires et osseuses. Le plus souvent, la maladie se manifeste dans la partie métatarsophalangienne du pouce. Dans ce cas, une déformation se produit, ce qui est la cause de modifications négatives ultérieures de la structure du pied..

La spécificité de la maladie réside dans la configuration particulière du pied, qui comprend un nombre important de petites articulations, le plexus des nerfs et le système vasculaire. En règle générale, les patients souffrant de cette maladie ont environ 45 ans.

Comment l'arthrose diffère de l'arthrite?

L'arthrite et l'arthrose sont des affections qui affectent les articulations humaines, entraînant une détérioration significative du mode de vie du patient. Malgré la consonance des noms, ces deux maladies présentent des différences cardinales..

L'arthrose est une pathologie du cartilage articulaire et du tissu osseux adjacent, conduisant à une dégénérescence systématique de l'articulation sous l'influence d'un effort physique. La maladie est principalement typique de la génération plus âgée. Parmi les nombreuses raisons de la progression de l'arthrose figurent les lésions traumatiques et un effort physique excessif qui a eu lieu avant le début du processus dégénératif..

L'arthrose ne peut pas être appelée inflammation. Cependant, aujourd'hui, de nombreux experts affirment que le processus inflammatoire est l'un des facteurs d'apparition et de progression de l'arthrose. L'articulation et les tissus adjacents se reconstruisent au fil du temps en raison de la présence de charges qu'ils ne peuvent plus supporter. Cet écart a un développement très lent..

L'arthrite est un processus inflammatoire dans l'articulation. Au cours du développement de la pathologie, la destruction du cartilage articulaire se produit sous l'influence d'agents inflammatoires et du système immunitaire. Cette maladie est fréquente chez les plus actifs et les jeunes.

Le plus souvent, l'arthrite progresse en raison de facteurs auto-immuns, qui consistent en la défaite du système immunitaire des tissus de son propre corps. Cela se produit à la suite de pathologies génétiques ou de lésions infectieuses.

L'infection joue un rôle clé dans l'apparition de l'arthrite, car les bactéries, dont les antigènes sont similaires aux protéines humaines, produisent des anticorps qui attaquent leurs propres tissus sous l'influence de bactéries. Habituellement, non seulement les articulations sont affectées négativement, mais aussi le cœur et les reins. C'est pourquoi il est nécessaire de traiter ou de se débarrasser des amygdales avec mal de gorge constamment récurrent afin d'éviter d'autres complications sur le cœur et d'autres organes.

Contrairement à l'arthrose du pied, l'arthrite a une évolution aiguë avec des manifestations cliniques prononcées. Les patients ont de la fièvre, un œdème tissulaire local, une douleur intense au site de la maladie et d'autres symptômes associés.

Le scénario de développement ultérieur dépend du type d'arthrite. La plupart du temps, après un début aigu, la maladie s'arrête, mais les modifications anatomiques acquises dans les articulations persistent, augmentant la probabilité d'une nouvelle progression de l'arthrose. Parfois, il y a des rechutes de la phase aiguë avec douleur dans les articulations, fièvre, etc..

L'arthrose étant une maladie inflammatoire, elle peut être stoppée en prenant des anti-inflammatoires. L'arthrose est assez difficile à guérir, car elle consiste en des modifications chroniques et progressivement destructrices des articulations..

Causes de l'arthrose du pied

Les causes de l'arthrose des articulations du pied sont principalement une mauvaise circulation sanguine, une détérioration des tissus de soutien due à un traumatisme ou à des changements liés à l'âge.

Pour un traitement efficace, vous devez savoir ce qui cause l'arthrose du pied. Les principales causes profondes sont décrites ci-dessous:

  1. Caractéristiques individuelles du pied: grande largeur, courbure des orteils, pieds plats. De plus, différentes longueurs de jambe peuvent en être la cause..
  2. Charge de travail mécanique excessive des membres, caractéristique des personnes qui préfèrent un travail physique exténuant ou certains sports.
  3. Lésions traumatiques des jambes, fatigue musculaire.
  4. Action à froid constante.
  5. Trop de poids qui met plus de pression sur les articulations des jambes.
  6. Détérioration des tissus osseux et cartilagineux au fil des ans.
  7. Prédisposition génétique.
  8. Marcher dans des chaussures serrées ou surdimensionnées.
  9. Porter des talons hauts.

En outre, les causes d'arthrose du pied suivantes sont distinguées:

  • troubles hormonaux et endocriniens dans le corps;
  • manque d'éléments utiles et vitaux;
  • lésions infectieuses chroniques des membres;
  • allergies et maladies auto-immunes;
  • déplacement ou malformation congénitale de l'os de la hanche.

Il n'est pas possible de guérir complètement une telle maladie, mais il est tout à fait possible d'améliorer considérablement les qualités vitales du patient en arrêtant d'autres tendances dégénératives. À cet égard, l'arthrose du pied doit être traitée après avoir identifié les principaux signes de la maladie..

Les symptômes de l'arthrose du pied

Pour tous les médecins, la question est très importante: "Comment déterminer l'arthrose du pied?".

La maladie se trahit par la présence des symptômes suivants:

  1. Syndrome douloureux dû à une longue marche, à la position verticale et à un effort intense.
  2. Gonflement ou rougeur de la peau dans le segment affecté. Une augmentation de la température corporelle est parfois possible.
  3. L'articulation réagit douloureusement aux changements climatiques, ainsi qu'à l'interaction avec l'eau froide.
  4. Les pieds craquent (le phénomène est typique au deuxième stade de la maladie).
  5. Les jambes se fatiguent rapidement.
  6. Raideur des pieds le matin.
  7. Des callosités apparaissent sur la plante du pied.

Étant donné que la pathologie est la cause d'une déformation articulaire, à l'avenir, le patient a généralement une perturbation de la marche.

De plus, l'arthrose du pied est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • sensations douloureuses - peuvent provoquer des démangeaisons ou acquérir une sensation de brûlure;
  • la présence de croissances osseuses sous forme d'ostéophytes;
  • épaississement des jointures.

Comme cette maladie affecte non seulement les fibres cartilagineuses, mais également les tissus musculaires, les signes d'arthrose du pied incluent également des modifications des structures musculaires et de leur fibrose..

Classification

Comme indiqué ci-dessus, le pied est composé de nombreuses petites articulations. Pour cette raison, une tendance destructrice est possible n'importe où. Selon sa localisation, l'arthrose du pied est divisée en différents types. En particulier:

  • maladie du ligament sous-talien;
  • maladie de l'articulation cuboïde-calcanéenne;
  • pathologie de l'articulation métatarsophalangienne et des ligaments;
  • arthrose numérique.

De plus, selon la source, selon le degré de développement, l'arthrose est divisée en types suivants:

  1. Primaire. Il apparaît à la suite d'une pathologie du pied lui-même ou lorsqu'il est endommagé.
  2. Secondaire. Elle survient en raison de maladies qui ne sont pas directement liées aux maux de jambes. Dans ce cas, la source de la maladie peut être des troubles hormonaux et autres..
  3. Polyarthrose. Cette maladie couvre plusieurs articulations à la fois..

Selon le type de destruction articulaire, le médecin sélectionne un ensemble spécifique de mesures.

Types de développement de la maladie

Pour que l'élimination de l'arthrose du pied réussisse, la pathologie doit être correctement identifiée. Chaque étape de la progression de la maladie implique son propre ensemble de mesures thérapeutiques. En particulier, il y a trois étapes de progression:

  1. Elle se caractérise par une fatigabilité rapide des jambes et l'apparition de douleurs après une marche constante ou une surcharge physique importante. Surtout au premier stade, le patient ne ressent aucune difficulté à bouger, il ne visite donc pas le médecin, ce qui complique le traitement ultérieur.
  2. Les symptômes sont plus aigus - douleur prolongée et intense. Il y a un épaississement des jointures, des callosités apparaissent sur les talons.
  3. Il y a un changement majeur dans la configuration des articulations du pied. Le patient boitait constamment. Dans le même temps, la mobilité de l'articulation est considérablement réduite. Les radiographies de ce stade de la maladie montrent une diminution ou une disparition significative des fentes inter-articulaires.

Le diagnostic de l'arthrose du pied comprend les procédures suivantes:

  • étudier l'histoire de la maladie, en tenant compte de toutes ses plaintes;
  • Examens aux rayons X afin d'analyser l'état de l'articulation et de déterminer le type de changements dégénératifs;
  • des examens qui permettent, en plus du cartilage et des tissus osseux, d'évaluer la structure des muscles;
  • tests de laboratoire - vous permettent d'évaluer la nature de l'inflammation.

De plus, les mesures du pied sont prises.

Traitement de l'arthrose des articulations du pied

À l'heure actuelle, la médecine ne peut guérir complètement cette maladie. Mais les patients doivent absolument subir des procédures thérapeutiques afin d'éviter une perte complète de la capacité motrice de l'articulation..

Pour le traitement médicamenteux, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Anti-inflammatoire, non stéroïdien. Ils combattent non seulement avec succès l'inflammation, mais préviennent également la douleur. En règle générale, ces fonds sont prescrits dans les cours. Le médecin détermine la posologie et la durée d'admission.
  2. Analgésiques - utilisés pour la douleur aiguë. Si la douleur est insupportable, la victime peut recevoir une injection de corticostéroïdes. Ces injections ne peuvent être effectuées plus d'une fois par semaine et pas plus de plusieurs fois par an..
  3. Chondroprotecteurs - font partie des principaux médicaments utilisés dans le traitement de l'arthrose articulaire. Effectuer une fonction régénératrice pour le cartilage endommagé et le protéger contre une destruction supplémentaire.
  4. Produits à base d'acide hyaluronique, injectés dans l'articulation endommagée par la maladie. Des injections comme celles-ci augmentent la mobilité des articulations et réduisent la friction..
  5. Onguents et crèmes antiarthrose à effet nutritionnel.

Outre les médicaments en médecine, des méthodes non médicamenteuses de lutte contre la maladie sont largement utilisées:

  1. "Botte" en plâtre. Efficace en pathologie sévère - si vous devez arrêter complètement tout mouvement du pied.
  2. Porter des semelles orthopédiques et des supports de cou-de-pied qui augmentent le flux sanguin dans l'articulation, ainsi que le métabolisme des tissus.
  3. Procédures de massage. Peut être fait avec une extrême prudence et seulement après une période d'exacerbation. Il est permis d'utiliser une méthode similaire à différents stades de la maladie..
  4. Laser et magnétothérapie, phonophorèse, UHF. Ces méthodes augmentent l'efficacité du traitement médicamenteux.
  5. Thérapie par la boue. Cette méthode vous permet d'alimenter le joint avec les matériaux de "construction" nécessaires et d'éliminer les tensions dans les mouvements.
  6. Intervention opératoire. Il est utilisé si la maladie est passée au dernier stade, lorsque d'autres méthodes n'apportent pas l'effet souhaité. La chirurgie offre une fusion absolue ou le remplacement de certaines parties de l'articulation. Dans le premier cas, le pied ne sera pas mobile, mais la seconde méthode consiste à maintenir l'activité motrice, mais avec un changement de forme du membre.

Physiothérapie (thérapie par l'exercice). Cette méthode est utile à tout stade du développement de la maladie. Il faut se rappeler que la gymnastique est la clé pour guérir et prévenir l'arthrose du pied. Par conséquent, de telles procédures sont obligatoires pour les patients avec un tel diagnostic..

Prévention et qualité de vie

L'arthrose des articulations du pied est une maladie complexe avec des symptômes et un traitement spécifiques. Le succès des procédures médicales dépend du maintien par le patient d'un mode de vie sain. Tout d'abord, vous devez exclure l'alcool, les aliments malsains et arrêter de fumer. Il est nécessaire de prendre de la nourriture à petites doses, cinq repas par jour étant les meilleurs. Le patient doit boire au moins un litre et demi de liquide par jour..

Les mesures préventives impliquent une gymnastique simple, qui aura un effet de renforcement sur le système musculo-squelettique..

En outre, la médecine recommande un certain nombre de mesures préventives pour prévenir l'apparition et le développement ultérieur de l'arthrose. En particulier:

  • réduire le poids corporel, et donc le niveau de stress sur les articulations;
  • augmenter les propriétés protectrices du corps, empêchant l'apparition de lésions infectieuses et d'inflammation;
  • réduction de la consommation de sel;
  • élimination rapide des déviations chroniques dans le corps;
  • protection contre les blessures, les ecchymoses, la récupération réussie après des interventions chirurgicales;
  • porter des chaussures exceptionnellement adaptées avec un léger cou-de-pied. Les modèles doivent être fabriqués avec des matériaux de haute qualité, leur taille et leurs paramètres doivent correspondre parfaitement aux caractéristiques de la jambe;
  • prudence lors du port de talons hauts - il faut se rappeler que la charge sur les articulations dépend de leur hauteur;
  • exercice quotidien pour les jambes;
  • marcher pieds nus sur le sol ou sur le sable.

Cette maladie peut ruiner considérablement la vie de toute personne, entraînant souvent un handicap. Mais seule la prévention de la maladie et son traitement rapide peuvent augmenter considérablement les capacités du patient..

Symptômes et méthodes typiques de traitement de l'arthrose des membres inférieurs

L'arthrose des membres inférieurs relève de la compétence d'un arthrologue, mais les spécialistes de cette spécialisation étroite ne sont disponibles que dans les grandes institutions médicales. Le plus souvent, le processus de traitement est assuré par un orthopédiste, mais avec la participation de spécialistes tels qu'un thérapeute, un chirurgien, un rhumatologue. Cette pathologie a un caractère polyétiologique, elle est donc difficile à traiter et nécessite une approche intégrée. Pour réussir à lutter contre une maladie, elle doit être détectée dès les premiers stades, lorsque la destruction n'a pas franchi la frontière de l'irréversibilité..

L'essence de la pathologie

Dans tous les cas, toute arthrose est une destruction dégénérative-dystrophique du cartilage et d'autres tissus articulaires et peut affecter presque toutes les articulations du système musculo-squelettique humain. Les membres inférieurs sont l'une des options pour localiser le foyer de la pathologie et sont considérés comme l'un des plus courants.

La pathologie est principalement caractérisée par la destruction progressive de la muqueuse cartilagineuse des articulations des jambes, suivie par des lésions des ligaments, des vaisseaux sanguins et du tissu osseux. Le cartilage n'a pas sa propre circulation sanguine en raison de l'absence de vaisseaux sanguins et la nutrition est fournie par le liquide produit par la capsule articulaire. C'est la violation de sa production qui conduit à la provocation de la pathologie. La détérioration de la nutrition entraîne des modifications dégénératives de la structure, l'équilibre enzymatique est perturbé (le rapport chondroïtine et glucosamine).

En raison de l'amincissement, de la perte d'élasticité et des fissures, le cartilage est détruit et cesse d'agir comme lubrifiant et amortisseur. Il existe un contact direct des éléments osseux de l'articulation, conduisant à des violations de leur structure et à la prolifération de formations telles que les ostéophytes. Les changements de taille et la destruction des éléments articulaires affectent négativement l'appareil ligamentaire et musculaire. Une compression et des dommages aux vaisseaux sanguins et aux fibres nerveuses se produisent. Tout cela conduit aux manifestations caractéristiques de la maladie..

Emplacements de localisation

Les membres inférieurs d'une personne ont plusieurs articulations importantes qui assurent le mouvement et divers mouvements des jambes et du tronc. Compte tenu de la localisation des lésions, on distingue les types d'arthrose suivants:

  1. Arthrose de la hanche ou coxarthrose. Affecte les extrémités supérieures des cuisses. Souvent, ce type de pathologie survient à l'âge de travailler et peut entraîner un handicap..
  2. Arthrose du genou ou gonarthrose. Peut se développer sur un ou les deux membres. Cette variante de la maladie affecte jusqu'à 18 à 22% des personnes de plus de 50 ans..
  3. Arthrose de la cheville ou arthrose. La pathologie peut provoquer une déformation importante du pied en raison de la croissance des ostéophytes marginaux.
  4. Arthrose des orteils (illustrée sur la photo 1). Il affecte souvent les articulations des pouces, mais affecte aussi souvent d'autres articulations..

Photo 1. Arthrose du gros orteil

En général, l'arthrose des jambes peut avoir une localisation différente des lésions, mais les symptômes de la pathologie sont de nature similaire. La maladie elle-même se déroule de manière chronique avec des stades alternés d'exacerbation et de rémission. En cours de développement, il passe par plusieurs étapes, caractérisées par divers degrés de gravité de manifestation..

Causes de la maladie

L'arthrose en tant que pathologie dystrophique des articulations est le plus souvent causée par un facteur d'âge, c'est-à-dire vieillissement naturel des tissus, dans lequel les micro-défauts s'accumulent progressivement en raison du processus moteur actif. Dans le même temps, la maladie commence à se développer chez des personnes d'âges différents et d'intensité de développement différente. Les raisons résident dans les facteurs de provocation suivants:

  • les conséquences des blessures (en particulier des fractures, des luxations et des contusions graves) et des déformations survenues après la chirurgie;
  • prédisposition héréditaire (génétique);
  • stress physique excessif ponctuel ou constant sur les articulations correspondantes causé par les conditions industrielles, sportives et de vie;
  • surpoids et obésité;
  • les maladies entraînant des troubles métaboliques (en particulier le diabète sucré);
  • maladies articulaires inflammatoires (arthrite);
  • pathologies vasculaires, incl. varices.

Manifestation symptomatique de la pathologie

Toute arthrose se manifeste par des symptômes caractéristiques causés par un dysfonctionnement de l'articulation:

  1. Syndrome de la douleur. Selon le stade de la pathologie, il a une intensité différente: de l'inconfort au stade initial à une douleur constante même au repos. La douleur est la plus fréquente lors du déplacement dans l'articulation touchée ou de l'exercice.
  2. Raideur articulaire lors d'une position debout prolongée dans une position, d'un mouvement prolongé ou d'un mouvement avec un stress accru (monter les escaliers, courir, etc.).
  3. Craquements dans le joint. Son spécifique lors de la conduite.
  4. Limitation de la mobilité articulaire, jusqu'à une immobilité complète à un stade avancé.

Étapes de localisation

Avec la progression de la maladie, plusieurs stades peuvent être distingués, différant par le degré de lésion articulaire et la gravité de la manifestation des principaux symptômes..

Arthrose de l'articulation de la hanche:

  1. Stade 1: une légère douleur dans les cuisses est ressentie avec un effort important. La capacité de travailler n'est pas altérée et les changements sont réversibles.
  2. Stade 2: le syndrome douloureux n'est localisé que dans la zone de l'articulation, mais a une intensité significative avec des mouvements brusques du membre ou une levée rapide.
  3. Stade 3: douleur intense lors du déplacement. Peu à peu, le syndrome douloureux commence à se faire sentir au repos. Son irradiation est transmise à l'ensemble de la cuisse et du membre inférieur jusqu'au genou.

Arthrose du genou:

  1. Stade 1: une légère douleur dans la zone du genou ne survient qu'après une charge longue et intense et disparaît rapidement au repos. La mobilité articulaire n'est pas limitée.
  2. Stade 2: la douleur est modérée, mais survient avec un effort léger. Il y a une raideur et une certaine limitation de la mobilité de l'articulation du genou. Une légère boiterie temporaire peut survenir.
  3. Stade 3: douleur intense, déformation progressive de l'articulation. La mobilité et la fonte musculaire sont altérées.

Arthrose de la cheville et des orteils:

  1. Stade 1: légère douleur lors de la marche, gonflement après un mouvement prolongé (généralement le soir, après une journée de travail).
  2. Stade 2: douleurs fréquentes d'intensité modérée, apparition d'un crunch lors de la marche, une certaine limitation de la mobilité articulaire. Les premiers petits ostéophytes marginaux apparaissent.
  3. Stade 3: limitation de la mobilité du pied et des doigts, douleur intense lors de la marche. La déformation du pied devient progressivement perceptible sous la forme de croissance des bords.

Il convient de noter que les changements au stade 1 sont toujours réversibles et que les tissus cartilagineux sont susceptibles de se régénérer. À 3 étapes, le processus destructeur devient irréversible - il ne peut pas être corrigé, mais peut seulement être arrêté.

Diagnostique

Avant de commencer le traitement de l'arthrose, il est nécessaire de le diagnostiquer en le différenciant des autres maladies articulaires présentant des symptômes similaires. La méthode la plus informative est la radiographie, qui vous permet d'évaluer l'état de l'espace articulaire et du coussin cartilagineux. Pour clarifier le diagnostic, les opérations suivantes peuvent être effectuées:

Les analyses de laboratoire de sang et d'urine aident à identifier les maladies concomitantes et les causes de l'arthrose.

Principes de traitement

Le traitement de la pathologie ne peut pas conduire à une guérison complète et une tâche spécifique est donc posée:

  • fin du processus destructeur;
  • élimination de la réponse inflammatoire;
  • thérapie symptomatique (principalement soulagement de la douleur);
  • régénération tissulaire maximale;
  • restauration de la mobilité articulaire.

Le traitement est complexe et à long terme, comprenant des médicaments, de la physiothérapie, des exercices thérapeutiques, des mesures thérapeutiques et prophylactiques, des remèdes populaires.

Le traitement thérapeutique repose sur des agents externes et systémiques. Les effets locaux sont fournis par des pommades, des crèmes, des gels, des solutions et des compresses. Très souvent, une méthode aussi efficace que l'introduction du médicament directement dans l'articulation touchée est utilisée. Dans une évolution sévère de la maladie, on ne peut pas se passer de médicaments systémiques.

Liste des médicaments

Les principaux médicaments suivants peuvent être distingués:

  1. Pour le soulagement de la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et divers analgésiques sont utilisés. Les pommades sont largement utilisées: Voltaren, Emulgel, Ibuprofen, Diklak. Analgésiques: paracétamol, méloxicam, Ketanov. Coxibs: Rofika, Célécoxib, Lumiracoxib. Corticostéroïdes: Hydrocartizone, Kenalog, Diprostan. Médicaments non sélectifs: ibuprofène, diclofénac. La triampinolone, la bétaméthasone sont injectées directement dans l'articulation.
  2. La régénération du cartilage est réalisée avec des chondroprotecteurs: Artra, Stoparthrosis, Teraflex, Rumalon.
  3. Pour améliorer la production de liquide articulaire sont prescrits: Stugeron, Trental.
  4. L'arrêt de la destruction du cartilage aide à fournir au médicament Piaskledin une longue durée d'administration.
  5. Des produits à base d'acide hyaluronique sont injectés dans l'articulation: Synvisc, Ostenil, Fermatron, Hyalurom.
  6. Contrikal et Gordox sont utilisés comme inhibiteurs de protéolyse..
  7. Les onguents chauffants aident à normaliser l'apport sanguin: Bischofite et Dimexide.
  8. Pour augmenter l'efficacité du traitement, des agents supplémentaires sont généralement prescrits: complexes de vitamines, notamment vitamines B, acide nicotinique, Actovegin, pommade Troxevasin.

L'arthrose des jambes est une pathologie courante et très douloureuse. Dans un état négligé, il est capable de réduire considérablement les performances d'une personne, jusqu'au handicap. Le traitement de la maladie doit être débuté dès les premiers stades, lorsque l'articulation touchée peut encore être complètement restaurée. Dans les derniers stades de la maladie, le traitement ne pourra que soulager les symptômes, mais il ne pourra plus restaurer complètement toutes les fonctions articulaires..

Traitement de l'arthrose des membres inférieurs

  • Soulage la douleur et le gonflement des articulations avec l'arthrite et l'arthrose
  • Restaure les articulations et les tissus, est efficace dans l'ostéochondrose

L'arthrose est une maladie inflammatoire causée par des processus de déformation dans le cartilage articulaire. Synonymes - arthrose deformans, ainsi que arthrose.

Les maladies survenant dans la région des jambes sont directement liées au développement de l'arthrose:

  1. inflammation de l'articulation du genou - gonarthrose,
  2. Maladie de Kelgren - considérée comme une polyarthrose héréditaire,
  3. polyarthrose - l'inflammation affecte toutes les articulations des jambes;
  4. arthrose du pied;
  5. inflammation de l'articulation de la hanche - coxarthrose.

Causes de la maladie

Quant à l'étiologie de la maladie survenant dans les articulations des membres inférieurs, elle est très étendue. Les spécialistes identifient les causes suivantes d'arthrose des membres inférieurs:

  • perturbations du fond hormonal;
  • pied plat;
  • en surpoids;
  • Troubles métaboliques;
  • prédisposition génétique;
  • stress physique sur les articulations.

Ces facteurs endommagent le tissu cartilagineux qui, au fil du temps, couvre de grandes surfaces. Des irrégularités apparaissent dans le cartilage hyalin, provoquant des surfaces trophiques des articulations.

La maladie a des symptômes atroces et douloureux. Les mouvements s'accompagnent d'un processus inflammatoire local et de sensations douloureuses, plus tard un ostéophyte apparaît. En termes simples, c'est une sorte de croissance osseuse qui restreint le mouvement.

Selon les statistiques de l'OMS, la maladie affecte le sexe masculin de moins de 50 ans. Quant aux femmes, l'arthrose des extrémités les menace beaucoup moins jusqu'à 50 ans, mais après cet âge, les indicateurs doublent considérablement. Cette maladie est considérée comme la principale cause d'invalidité..

C'est important! Si l'arthrose touche une jambe, la charge sera colossale sur toutes les autres articulations. Il est important de commencer un traitement précoce pour éviter des conséquences tragiques..

Que se passe-t-il "à l'intérieur" du joint?

Le corps humain possède un liquide synovial spécial qui lubrifie les surfaces et nourrit le cartilage. L'apparition de facteurs qui provoquent l'arthrose modifie considérablement la composition du liquide présenté.

Les conséquences sont assez alarmantes et dangereuses:

  1. le cartilage hyalin devient plus dense;
  2. on observe l'apparition de microfissures;
  3. une déformation se produit;
  4. si vous ne commencez pas le traitement, les processus de destruction commencent.

Au fil du temps, on observe la formation de réactions inflammatoires secondaires, aggravant l'évolution de la maladie. La mobilité des articulations est altérée, le moment du mouvement est accompagné de douleurs et d'inconfort intenses.

En conséquence, «l'os nu» n'a pas de couche cartilagineuse spéciale, de sorte que les os peuvent se frotter les uns contre les autres.

Une déformation complète des jambes survient lorsque l'inflammation affecte les tissus périarticulaires, à savoir les ligaments, la capsule et les muscles.

Quant au fonctionnement de l'articulation, il existe de sévères restrictions.

Quelles étapes sont distinguées?

Après avoir mené de nombreuses études (radiographiques et cliniques), les experts déterminent les étapes et les symptômes importants de la maladie:

  • Stade 1 - il existe de petites restrictions dans la mobilité des membres inférieurs, ainsi que des sensations douloureuses. Après avoir examiné la radiographie, vous pouvez voir certaines transformations, par exemple: les bords de la surface articulaire sont affûtés et l'espace articulaire est considérablement réduit.
  • Stade 2 - des symptômes plus douloureux apparaissent: douleur et limitation sévère de la mobilité. Spectacles aux rayons X: illumination racémeuse dans l'os, épaississement osseux sous le cartilage, ostéophytes clairs et rétrécissement de l'espace articulaire.
  • Les stades 3 et 4 sont des symptômes extrêmement désagréables: mobilité limitée, douleur constante et importante dans les articulations des membres inférieurs. Sur la radiographie, vous pouvez voir: la croissance osseuse, l'absence de trou et de cartilage articulaire, ainsi que de graves déformations.

L'anamnèse et l'IRM des articulations, la radiographie, le tableau clinique, ainsi que les plaintes des patients sont utilisés pour poser un diagnostic.

Principes de prévention et de traitement

Lorsque l'arthrose apparaît, vous devez prendre toutes les mesures pour arrêter l'inflammation, car la médecine traditionnelle ne peut pas s'en débarrasser complètement. Le traitement a pour objectif principal de prévenir la déformation du cartilage et des tissus. Quant aux manipulations médicales, elles visent à inhiber les processus destructeurs.

Les experts recommandent de prendre des mesures préventives afin de prévenir en temps opportun la survenue de l'arthrose. Pour ce faire, il est nécessaire de renforcer les articulations, de soulager les efforts physiques sur les jambes, d'éliminer la congestion dans les vaisseaux et de maintenir un mode de vie sain. Un traitement opportun est la clé d'une issue plus efficace dans la situation.

Pour éviter une destruction sévère du tissu cartilagineux, il est conseillé d'éviter les charges statiques prolongées sur les membres inférieurs. Il ne devrait pas être permis de rester assis longtemps dans la même position et de marcher avec les talons.

Si vous avez un excès de poids, vous devez réduire la charge par différentes méthodes et la rendre minimale, c'est aussi une sorte de traitement. Des difficultés particulières surviennent pour les personnes qui ont une prédisposition génétique au surpoids. Si des médicaments hormonaux sont utilisés dans le traitement, il y a une possibilité de prendre du poids..

Conseil utile! Pour réduire la charge sur le cartilage et les articulations, vous devez nager.

Différents traitements

L'arthrose touchant les articulations des membres inférieurs est assez fréquente. Des méthodes complexes sont utilisées pour le traitement.

Objectifs et étapes du traitement:

  1. supprimer le processus inflammatoire;
  2. prendre régulièrement des analgésiques;
  3. arrêter les processus destructeurs qui empêcheront les complications et la détérioration;
  4. améliorer la mobilité des articulations situées dans les jambes, ainsi que l'augmentation de l'activité physique et des performances du patient;
  5. préserver la plupart des tissus articulaires pour éviter la chirurgie ainsi que le handicap.

Les médicaments de base sont des chondroprotecteurs pour les articulations. Il s'agit d'un médicament spécial qui arrête les processus destructeurs dans le cartilage. Un cours spécial sera nécessaire, car une seule dose ne sera pas efficace.

Sur recommandation du médecin traitant, des anti-inflammatoires sont utilisés. En savoir plus sur l'arthrose et les méthodes pour y faire face dans la vidéo de cet article.

L'arthrose des membres inférieurs se développe imperceptiblement. Les tissus cartilagineux et conjonctifs des articulations des jambes sont déformés et détruits progressivement, accompagnés de symptômes de douleur mineurs au stade initial.

Types d'arthrose des membres inférieurs

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: «Il existe un remède efficace et abordable pour l'ARTHROSE. " Lire la suite.

Cette maladie peut toucher une ou les deux jambes. Il est classé selon la lésion..

  1. Coxarthrose. Localisé dans les articulations de la hanche. La cause des lésions entraînant une déplétion et une dégénérescence ultérieure du cartilage et des modifications de la surface articulaire osseuse est une nutrition insuffisante de l'articulation et une charge prolongée incroyable sur les jambes..
  2. La gonarthrose est l'articulation du genou. La couverture hyaline de l'articulation subit des modifications dégénératives-dystrophiques, l'espace articulaire se rétrécit. La déformation et la reconstruction du tissu osseux se produisent avec la formation d'épines - ostéophytes. Mobilité réduite du genou.
  3. Arthrose de la cheville. Il se produit en relation avec une violation du glissement de l'os et du tissu cartilagineux de la région de la cheville des jambes avec des troubles dégénératifs-dystrophiques ultérieurs et une déformation sévère du pied, des ostéophytes marginaux se forment.
  4. Arthrose des orteils. Affecte l'articulation du gros orteil ou l'articulation de l'os métatarsien et des orteils, ainsi que les petites articulations du membre inférieur. Selon la zone de la lésion, ils sont classés: goutte, arthrose interphalangienne, polyarthrose, maladie de Kellgren.

L'arthrose des membres inférieurs, présentant des symptômes similaires, se développe en plusieurs étapes et diffère selon le site de localisation.

Signes d'arthrose

  • Symptôme de douleur. Localisation et force dont se manifeste en fonction du type et du stade de développement de l'arthrose: il donne à la cuisse, au genou, à la cheville.
  • Toute charge sur l'articulation s'accompagne d'inconfort, de raideur des articulations.
  • Limitation de l'amplitude des mouvements jusqu'à l'immobilité, des courbatures, des douleurs insupportables dans les articulations des jambes, accompagnées d'un crunch.
  • Changements visuellement visibles dans les articulations, gonflement, nodules. La radiographie montre le degré de déformation du sac intra-articulaire et les modifications: modifications de la densité du tissu osseux, du cartilage, lessivage du liquide articulaire et rétrécissement des espaces inter-articulaires.

Stades de développement de l'arthrose

La première étape de tous les types d'arthrose a presque les mêmes manifestations. L'intensité de la douleur est insignifiante. L'inconfort survient principalement avec un stress accru sur les jambes et passe au repos. La capacité de travailler n'est pas altérée, le symptôme de la douleur se manifeste lors de la flexion et de l'extension des articulations touchées, un gonflement est observé à la cheville et au pied.

Les stades suivants ont leurs propres caractéristiques, selon lesquelles le type d'arthrose est classé..

  • Étape II. Une douleur modérée est localisée le long de la cuisse, ne s'étendant pas jusqu'au genou. La montée, les mouvements modérés et brusques provoquent inconfort et douleur, il devient difficile de monter les escaliers. La capacité de travail reste.
  • III étape. Même les mouvements mineurs sont accompagnés d'une douleur insupportable. Une personne ne peut pas marcher seule, elle se déplace à l'aide de béquilles. La capacité de travail est perdue, un handicap de degré I ou II est attribué.

Arthrose de la cheville

  • Étape II. La douleur devient constante, le mouvement du pied s'accompagne d'un resserrement et est limité. Les surfaces articulaires marginales sont déformées (grandissent).
  • Stade III. Les mouvements du pied sont presque impossibles en raison d'une douleur vive au moindre mouvement ou charge. Le tissu osseux se développe.
  • Étape II. Raideur et mouvement limité du genou provoquant une douleur qui diminue au repos. La claudication apparaît lors de la marche et de la fonte musculaire.
  • Stade III. Douleur intense et vive lors du déplacement du genou. Des modifications de l'articulation du genou sont observées visuellement: excroissance inesthétique avec hallux valgus ou développement anormal avec déformation en varus du genou.

Les causes de l'arthrose et les facteurs de risque

Le cartilage et le tissu osseux, ne recevant pas les nutriments nécessaires, subissent des modifications: le cartilage devient moins élastique, perdant des protéoglycanes, l'os est déformé et détruit à cause du frottement.

Même l'ARTHROSE «avancée» peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

  1. Maladie métabolique.
  2. Déséquilibre hormonal.
  3. en surpoids.
  4. Troubles circulatoires, maladies du système hématopoïétique.
  5. Hérédité, pathologie du développement intra-utérin.
  6. Âge.
  7. Activité professionnelle associée à un stress accru ou à un séjour prolongé sur les jambes.
  8. Traumatisme.
  9. Maladies inflammatoires des articulations.
  10. Maladies auto-immunes et infectieuses.

Diagnostique

Le syndrome douloureux ne peut pas être le dernier symptôme du diagnostic d'arthrose. Manque de recherche en laboratoire.

Pour un diagnostic précis et un traitement réussi, un diagnostic complet est effectué, qui comprend:

  • Diagnostics de laboratoire;
  • Radiographie;
  • Tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique;
  • Procédure d'échographie;
  • Invasion de la zone arthritique par le guide LED.

En raison du fait qu'au stade initial de l'arthrose, peu de personnes se tournent vers le médecin, le diagnostic est posé lorsque la maladie progresse vers le deuxième ou le troisième stade et que le membre inférieur est partiellement ou complètement immobilisé. Dans ce cas, le traitement est supposé être complexe et à long terme, ce qui comprend:

  1. Élimination ou réduction du syndrome douloureux (soulagement de la douleur).
  2. Nutrition articulaire.
  3. Vasodilatation.
  4. Réhabilitation et prévention de la récidive de la maladie.

Lors du traitement, il est nécessaire de diriger tous les efforts pour éliminer la cause de l'arthrose et non de combattre les symptômes. Plus tôt le diagnostic correct est posé, moins les articulations subiront de destruction et leurs fonctions seront restaurées. De plus, l'arthrose s'accompagne de maladies concomitantes des articulations et des tissus adjacents des extrémités, dont le traitement nécessite l'utilisation de médicaments supplémentaires. Dans les derniers stades de développement, il faut recourir à des interventions chirurgicales.

Le traitement commence par un soulagement de la douleur avec des anti-inflammatoires et analgésiques non stéroïdiens (pommades, comprimés, injections).

Les prochaines étapes du traitement sont:

  • Restauration du tissu cartilagineux des extrémités avec des préparations contenant de la chondroïtine et du sulfate de glucosamine (chondroprotecteurs);
  • Restauration de la quantité requise de liquide intra-articulaire avec des médicaments vasodilatateurs qui contribuent à cela - Stugeron, Trental;
  • Blocage de la production d'enzymes qui dissolvent le cartilage avec Piaxledin (le traitement dure environ 6 mois);
  • Un cours de prise d'inhibiteurs de protéolyse Contrikal, Gorodoks, qui suppriment la production d'enzymes;
  • Lubrification des articulations par injection de préparations d'acide hyaluronique Synvix, Fermatron, Hyalurom ou Ostenil dans la cavité articulaire qui soulagent l'inflammation;
  • Expansion des vaisseaux sanguins et amélioration de la microcirculation sanguine dans les membres inférieurs avec des onguents chauffants Bishofit, Dimexide;
  • Pour accélérer le processus de traitement, de rééducation et de restauration de la mobilité des membres, il est nécessaire de prendre des vitamines B, de l'acide nicotinique, Actovegin et de lubrifier les articulations avec Troxevasin.

Après le traitement hospitalier, il faut se rappeler que la restauration de la capacité de travail est un long processus et comprend non seulement un traitement médicamenteux, mais également une thérapie de rééducation utilisant les procédures suivantes:

  1. Massage.
  2. Thérapie manuelle.
  3. Respect des règles diététiques.
  4. Physiothérapie.
  5. Thérapie au sel.

Aux stades initiaux du développement de l'arthrose dans les membres inférieurs et pendant la période de rééducation, des remèdes populaires peuvent être utilisés, qui concernent principalement l'adaptation du régime alimentaire à l'utilisation d'aliments contenant l'ensemble nécessaire de nutriments.

Le contrôle de son propre poids joue un rôle important dans la prévention de la récurrence des maladies des membres inférieurs. Il doit être maintenu normal ou dans les limites inférieures du tableau des indices de surpondération. Limiter l'haltérophilie.

Pour le traitement et la prévention de l'ARTHROSE, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les principaux rhumatologues de Russie, qui ont décidé de s'opposer à l'anarchie pharmaceutique et ont présenté un médicament qui guérit VRAIMENT! Nous avons pris connaissance de cette technique et avons décidé de la porter à votre attention. Lire la suite.

Chers lecteurs, partagez votre opinion sur l'article d'aujourd'hui dans les commentaires..

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrose?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et une vie épanouie...
  • Vous êtes inquiet de l'inconfort, des craquements et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre l'ARTHROSE! En savoir plus >>>

Vous souhaitez bénéficier du même traitement, demandez-nous comment?

Pourquoi l'arthrose des articulations des jambes se produit?

Les statistiques montrent que les femmes souffrent d'arthrose des articulations des membres inférieurs, en particulier des pieds. Et la raison en est des chaussures serrées et inconfortables, en particulier avec des talons hauts..

Par souci de beauté, les femmes sont prêtes à frotter les callosités, à marcher en talons toute la journée, juste pour avoir l'air séduisante. Cependant, un port prolongé de telles chaussures entraîne une déformation du pied..

La liste des raisons du développement de l'arthrose des extrémités peut être complétée par des blessures antérieures, des opérations sur les articulations, des maladies générales du tissu conjonctif, des maladies infectieuses, des troubles métaboliques dans le corps, des facteurs héréditaires, etc..

Causes de la pathologie

Parmi les raisons du développement de lésions des articulations des membres inférieurs, les médecins distinguent:

  • en surpoids;
  • perturbations du fond hormonal;
  • pied plat;
  • forte charge sur les articulations;
  • maladie métabolique;
  • prédisposition génétique.

Ces facteurs provoquent des changements non naturels dans le tissu cartilagineux. Le processus inflammatoire se propage à de grandes zones des articulations des membres inférieurs, affectant même les phalanges. À la suite de modifications dégénératives du cartilage hyalin, des irrégularités se forment.

La pathologie s'accompagne de manifestations douloureuses et douloureuses. Les mouvements sont accompagnés d'une inflammation locale et de sensations douloureuses.

Avec cette évolution de la maladie, à l'avenir, le patient peut développer un ostéophyte (une sorte de croissance osseuse). Selon les statistiques, les hommes de moins de 50 ans sont sensibles à l'arthrose des membres inférieurs.

Le sexe féminin souffre de la maladie après cet âge.

Cette maladie est considérée comme l'une des causes du handicap. Un diagnostic et un traitement opportuns de l'arthrose des membres inférieurs éviteront ce problème.

Sous l'influence de facteurs négatifs, des changements pathologiques se produisent dans le tissu cartilagineux, à la suite desquels des fissures se forment sur le cartilage, ce qui entraîne une diminution de la quantité de liquide interarticulaire.

Dans ce cas, le frottement des os les uns contre les autres est noté. Le plus souvent, ce problème est observé dans les grosses articulations des jambes..

L'arthrose des membres supérieurs est moins fréquente, compte tenu de la légère charge sur cette zone du corps. Les mains sont les plus touchées.

La raison en est leur mobilité. Par conséquent, chez les personnes atteintes d'arthrose des membres inférieurs, les articulations des mains peuvent être polarisées..

Les blessures peuvent en outre provoquer des maladies du système musculo-squelettique..

Les facteurs suivants peuvent provoquer une telle condition:

  • la génétique;
  • activité physique excessive;
  • lourdes charges sur les articulations;
  • fractures et blessures;
  • en surpoids;
  • troubles hormonaux;
  • changements liés à l'âge;
  • Troubles métaboliques;
  • dysfonctionnement des vaisseaux sanguins.

Types d'arthrose des jambes

  1. Arthrose de l'articulation de la hanche - coxarthrose.
  2. Arthrose du genou - gonarthrose.
  3. Arthrose du pied.
  4. Arthrose, dans laquelle tous les groupes d'articulations des jambes sont affectés, - polyarthrose.
  5. Polyarthrose héréditaire - maladie de Kellgren.

Le traitement correct de l'arthrose des membres inférieurs est basé sur une détermination précise du type de pathologie. Il existe plusieurs types de maladies des articulations des membres inférieurs:

  • coxarthrose (inflammation de l'articulation de la hanche);
  • gonarthrose (inflammation de l'articulation du genou);
  • arthrose (inflammation de l'articulation de la cheville);
  • arthrose des orteils.

Les types d'arthrose du membre inférieur sont accompagnés de symptômes similaires. Ils diffèrent selon leur emplacement. Chaque pathologie passe par plusieurs stades de développement, au cours desquels la zone de lésion des tissus osseux et cartilagineux change.

Les changements de déformation dans les membres inférieurs sont divisés en fonction de leur localisation:

  • Coxarthrose. Elle affecte les articulations de la hanche et se caractérise par des modifications pathologiques du système ostéochondral des cuisses. La cause principale du développement de la maladie est considérée comme une carence en nutriments et des charges excessives sur les membres inférieurs. Le danger réside dans le fait que la pathologie affecte les personnes en âge de travailler et conduit au handicap.
  • Gonarthrose. Il se développe dans les articulations du genou. Le plus souvent, la maladie survient chez la femme, en particulier pendant la période de troubles de la production hormonale. Au départ, la maladie se manifeste par une douleur douloureuse dans les jambes et une raideur au niveau du genou. Plus de 10% de la population est touchée par cette maladie. La gonarthrose est traitable, cependant, le traitement est long.
  • L'arthrose. Cette affection est caractérisée par des perturbations de frottement entre le tissu cartilagineux et l'os de l'articulation de la cheville. Au cours du développement de la maladie, il y a de forts changements de déformation dans la structure des pieds..
  • Arthrose des doigts. Dans sa manifestation, il ressemble aux symptômes de la goutte. Manifesté par une courbure sévère des gros orteils.

L'intervention chirurgicale est généralement pratiquée à 3 stades de l'arthrose de la jambe, certaines opérations mini-invasives sont indiquées à 2 stades. Les principales opérations réalisées pour l'arthrose des membres inférieurs:

  • endoprothèses - remplacement d'une articulation ou de ses composants par une endoprothèse (implant);
  • arthroplastie - ablation de la partie détruite de la surface articulaire et correction de sa forme à l'aide de tissus auxiliaires, principalement effectuée sur les petites articulations du pied;
  • arthrodèse - création d'une ankylose artificielle, immobilisation complète de l'articulation;
  • débridement arthroscopique - élimination de fragments nécrotiques de cartilage, de corps étrangers de la cavité articulaire par une incision arthroscopique;
  • ostéotomie - résection des excroissances osseuses, restauration de la conformité (congruence) des surfaces articulaires des os articulés.

Les endoprothèses offrent l'effet le plus durable, à condition que la prothèse soit correctement sélectionnée et que le programme de rééducation soit complètement terminé..

Mais c'est une opération coûteuse, en plus du travail, une endoprothèse est payée. Et sa durée de vie est limitée à 10-20 ans, les articulations artificielles durent rarement plus longtemps.

Stades de l'arthrose des membres inférieurs

Lors du diagnostic des maladies susmentionnées, le médecin est guidé en déterminant le stade de développement de l'arthrose avant de choisir un traitement adéquat. Les étapes de la coxarthrose sont:

La nature de la maladie dépend de l'emplacement. Les processus de déformation sont classiquement divisés en étapes. L'arthrose se caractérise par:

  • Au premier stade de la maladie, avec des charges légères, il y a un léger gonflement dans la région du pied et de légères sensations de douleur qui se propagent le long de la cheville.
  • La deuxième étape est caractérisée par une douleur modérée constante et un crissement des jambes. Dans le même temps, leur mobilité est partiellement perturbée..
  • La troisième étape se manifeste par une douleur intense lors de l'exécution de mouvements et une violation complète de la mobilité des doigts. Il y a une croissance rapide du tissu osseux.

La gonarthrose se développe comme suit:

  • La première étape se manifeste par une légère douleur dans la région du genou pendant l'exercice. Au repos, la douleur disparaît progressivement..
  • Dans la deuxième étape, il y a une sensation de raideur dans le genou, tandis que l'amplitude des mouvements de l'articulation est réduite. Les douleurs sont de nature modérée, elles sont notées même pendant la période de repos. La démarche du patient change, il y a une légère boiterie.
  • Le troisième stade est caractérisé par un syndrome douloureux aigu avec une déformation prononcée de la structure de l'articulation du genou.

Avec la coxarthrose, les changements suivants se produisent:

  • Au premier stade, une légère douleur dans l'articulation de la hanche apparaît pendant les activités quotidiennes. Au repos, l'inconfort disparaît rapidement. La mobilité articulaire n'est pas affectée.
  • La deuxième étape est caractérisée par une douleur modérée dans la région de la hanche lors de l'exécution de mouvements brusques des jambes.
  • La troisième étape est difficile, car le patient présente des processus dégénératifs complexes dans les articulations qui provoquent une douleur intense. Une personne perd la capacité de se déplacer sans aide et devient handicapée.

Les principaux signes d'arthrose

Les processus inflammatoires se manifestent de différentes manières. Il est difficile pour quelqu'un de s'accroupir, de plier les genoux, pour quelqu'un il n'est pas disponible pour mettre des chaussures.

En examinant le patient, le médecin note des frottements derrière la rotule. En appuyant sur l'articulation du genou, une personne ressent une douleur intense.

La cavité articulaire est remplie de morceaux de tissu détruit, ce qui provoque un processus inflammatoire. Il existe deux types de maladies.

Arthrose des vaisseaux des membres inférieurs, symptômes et traitement

Arthrose des vaisseaux des membres inférieurs Traitement des symptômes Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs

L'athérosclérose oblitérante des artères des membres inférieurs est une maladie à évolution lente caractérisée par le développement de plaques athéroscléreuses dans la lumière des artères principales. Au fur et à mesure que la plaque augmente, la lumière du vaisseau diminue progressivement, jusqu'à ce qu'elle soit complètement fermée (occluse), ce qui conduit finalement à la perte d'un membre. La principale cause de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs est une violation du métabolisme des lipides - une augmentation du taux de cholestérol dans le sang, et en particulier sa fraction «dangereuse» de lipoprotéines de basse densité (LDL). Dans le même temps, une augmentation des lipoprotéines de haute densité (HDL) ne provoque pas d'athérosclérose. Une augmentation du cholestérol ne suffit pas à elle seule pour développer la maladie. Il doit également y avoir des facteurs de risque qui affectent la vulnérabilité de la paroi artérielle, ses propriétés protectrices, etc. Ceux-ci comprennent: Le symptôme principal et le plus précoce de l'athérosclérose oblitérante des artères des membres inférieurs est la claudication intermittente. En passant une certaine distance, le patient commence à ressentir de la fatigue, une lourdeur dans une ou les deux jambes, puis des douleurs, le forçant à s'arrêter et à continuer à bouger après un court repos.

Dans cet article, nous aborderons une maladie circulatoire telle que l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs: traitement, symptômes et prévention de la maladie, comme ces problèmes qui suscitent le plus souvent l'intérêt des personnes confrontées à cette maladie. Par exemple, l'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs est une maladie à laquelle, selon des études, les hommes sont plus sensibles. On a remarqué, par exemple, que l'athérosclérose artérielle se développe généralement à un âge avancé (plus près de 65 à 70 ans). Une caractéristique caractéristique de l'athérosclérose oblitérante est que les vaisseaux iliaques et de la cuisse sont affectés et que le stade suivant de développement - les vaisseaux du pied et de la jambe inférieure sont affectés. Le développement de l'athérosclérose oblitérante peut prendre plus de dix ans. En considérant brièvement l'athérosclérose des membres inférieurs dans leur ensemble, plusieurs étapes du développement de la maladie peuvent être distinguées. La première étape est appelée la période préclinique de l'athérosclérose. À ce stade, une lipoïdose prononcée (violation du métabolisme lipidique) peut être observée, mais l'athérosclérose, en tant que telle, peut ne pas avoir de manifestations évidentes. Au deuxième stade de l'athérosclérose oblitérante, les symptômes de la maladie peuvent déjà être observés..

Exercices pour le dos de l'ostéochondrose partie 1

L'athérosclérose oblitérante des vaisseaux sanguins est l'apparition de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins, qui entraînent un blocage (oblitération) du vaisseau et provoquent une perturbation de l'apport sanguin à l'organe ou au tissu qui alimente le vaisseau affecté. La claudication intermittente est l'un des symptômes les plus courants de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs. Ce symptôme est un signe qu'au repos, le tissu musculaire des membres inférieurs est entièrement alimenté en sang, et pendant un effort physique, l'apport sanguin par les artères rétrécies est interrompu et une privation d'oxygène se produit dans les tissus. Avec une perturbation prolongée du trophisme (nutrition) des tissus, des ulcérations commencent à apparaître sur la peau, qui augmentent et s'épaississent progressivement jusqu'à l'apparition de la gangrène. La lésion gangreneuse des membres inférieurs commence le plus souvent à se développer à partir des orteils et, en l'absence de traitement adéquat, la hauteur de la propagation de la gangrène est déterminée par le niveau et le degré de modifications de l'artère. Avec la claudication intermittente, une partie rétrécie de l'artère est supposée. Dans ce cas, l'utilisation d'un traitement endovasculaire est efficace. Dilatation la plus couramment utilisée (agrandissement ou dilatation d'un vaisseau sanguin) ou stent d'un segment artériel rétréci.

Comprimés cétonaux pour l'ostéochondrose

Malgré le fait que les articulations douloureuses pèsent principalement sur la vie des personnes âgées, les statistiques de cette maladie à un jeune âge ne sont malheureusement pas non plus encourageantes. L'arthrose déformante modifie les articulations, les immobilise et apporte beaucoup de souffrance. Blessures, opérations, dysplasies congénitales des articulations sont des causes fréquentes d'arthrose déformante, tout d'abord, définissons immédiatement les termes. Classification médicale internationale Dans la classification médicale, les définitions suivantes sont reconnues comme synonymes: De plus, en interrogeant un patient pour six signes, l'indicateur logarithmique moyen de la fonctionnalité des membres inférieurs est déterminé. En fonction du degré de dysfonctionnement, déterminé en pourcentage, un groupe d'invalidité et la charge de travail admissible pour un emploi éventuel sont attribués. Seulement avec l'aide du mouvement, il est possible d'empêcher la fusion complète des articulations.Les méthodes de traitement de l'arthrose avec la thérapie par l'exercice, à leur tour, sont divisées en de nombreuses variétés: Les médecins distinguent deux types d'arthrose de la cheville. Le principal survient simplement avec des charges accrues sur l'articulation de la cheville. Pour les jeunes - c'est la danse, le sport excessif, à l'âge adulte - le début de l'âge.

L'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs est une maladie chronique des artères des jambes. La maladie de l'artère athéroscléreuse se développe à la suite d'un rétrécissement (sténose) ou d'un blocage (occlusion) de l'artère qui alimente les muscles en sang. En conséquence, les tissus ne reçoivent pas les nutriments et l'oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement. L'athérosclérose des artères des membres inférieurs est une conséquence de la progression de l'athérosclérose, qui affecte les artères carotides, coronaires et autres du corps humain. Par conséquent, les facteurs de risque d'oblitération de l'athérosclérose sont les mêmes que pour l'athérosclérose d'une autre localisation. Le plus souvent, l'aorte est affectée au site de sa division (bifurcation) avec le passage à une ou aux deux artères iliaques (syndrome de Leriche), les artères fémorales et poplitées superficielles, ce qui conduit à une insuffisance circulatoire progressive des membres inférieurs. Le principal symptôme de l'athérosclérose oblitérante des membres inférieurs est la claudication intermittente, se manifestant par des douleurs dans les muscles du mollet, qui gênent lors de la marche et disparaissent après un court repos. Plus les artères sont rétrécies, moins une personne peut effectuer de charge avant que la douleur n'apparaisse.

L'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs est une maladie très insidieuse et courante. Selon les statistiques, un dixième de la population, principalement des personnes âgées, souffre de cette maladie. Le sexe masculin le plus vulnérable est celui de 65 ans et plus. Le caractère insidieux de l'athérosclérose des membres inférieurs réside dans le fait que seulement dix pour cent du nombre total de patients notent les symptômes classiques de cette maladie. Il convient de noter que la mortalité par athérosclérose des membres inférieurs est assez élevée: au Royaume-Uni, le taux de mortalité est de 38 et en Russie, ce chiffre atteint 61%. L'athérosclérose des artères des membres inférieurs est une maladie caractérisée par une diminution de la lumière des vaisseaux sanguins et leur blocage ultérieur. Cela entraîne une ischémie tissulaire due à une détérioration de la circulation périphérique. Seulement 50% des personnes ont une athérosclérose diagnostiquée à temps.

Arthrose des membres inférieurs, symptômes et traitement de la maladie

L'athérosclérose est une maladie chronique caractérisée par le durcissement des parois des artères (vaisseaux qui amènent le sang vers les organes) et le rétrécissement de leur lumière, suivi d'une violation de l'apport sanguin aux organes. Le mécanisme de développement de l'athérosclérose consiste en une violation du métabolisme des lipides (substances analogues aux graisses), en particulier du cholestérol, et des modifications ultérieures de la structure et de la fonction de la paroi vasculaire, de l'état des systèmes de coagulation et d'anticoagulation du sang. La maladie survient uniquement avec une augmentation significative à long terme du taux de cholestérol dans le corps. L'athérosclérose affecte généralement les vaisseaux de différentes zones en même temps. Après avoir subi un accident vasculaire cérébral, la probabilité de développer un infarctus du myocarde devient 3 fois plus élevée et les dommages aux artères périphériques augmentent le risque de développer un infarctus du myocarde 4 fois et un accident vasculaire cérébral - 3 fois. On suppose que les causes possibles peuvent être des infections (maladies de nature microbienne), principalement le cytomégalovirus et le chlamydia, car de nombreux patients atteints d'athérosclérose ont des anticorps (les propres protéines du corps qui sont formées pour lutter contre les agents étrangers) contre ces micro-organismes. Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le développement et la progression de l'athérosclérose. (immunosorption des lipoprotéines, filtration plasma en cascade, sorption plasmatique, hémosorption, etc.) est une modification de la composition et des propriétés du sang du patient à l'extérieur du corps à l'aide de dispositifs spéciaux. Ils sont utilisés pour traiter les formes sévères d'athérosclérose. Autorisé pour les enfants (pesant au moins 20 kg) et les femmes enceintes.

La paraparésie est une condition paralysée des membres. Pour que le processus de traitement devienne efficace, il est nécessaire de déterminer ce qui a causé la paraparésie des membres inférieurs. Il faut savoir que la paraparésie des membres inférieurs est associée à un dysfonctionnement de la moelle épinière. Chaque maladie ou l'apparition d'un type de dysfonctionnement a ses propres raisons. Lorsqu'il s'agit d'une maladie telle que la paraparésie, la principale cause de son apparition est la myélopathie. Cette maladie est comprise comme une violation de la moelle épinière. En règle générale, la zone de la colonne vertébrale dans la colonne cervicale est affectée. À son tour, la myélopathie est due aux pathologies suivantes. Causes de la paraparésie des membres inférieurs: Une autre cause de la paraparésie est le traumatisme. En outre, la zone touchée peut capturer la moelle épinière à un point tel qu'elle se rompra. De plus, la partie blessée du corps peut appuyer sur la moelle épinière avec les vertèbres..

Forum sur le peroxyde d'hydrogène pour l'ostéochondrose

À la suite de ces processus, il y a une crise caractéristique, une douleur, une limitation de l'amplitude des mouvements. Les statistiques indiquent qu'environ 5 personnes sur la planète développent une arthrose ou ce diagnostic a déjà été établi. La maladie se manifeste souvent à un âge moyen et chez les personnes proches de 60 ans, le risque de souffrir de la maladie augmente considérablement. De plus, l'arthrose des extrémités chez les enfants est également courante. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes sont détectés, il est important d'aller chez le médecin le plus tôt possible. La maladie attaque souvent les articulations du genou, de la cheville et de la hanche. Cependant, l'arthrose des membres supérieurs est souvent diagnostiquée. Ceux qui sont professionnellement impliqués dans le sport risquent de tomber malades; les gens qui travaillent dur et subissent des blessures mineures; les personnes menant une vie sédentaire et les autres. Les symptômes de l'arthrose sont les suivants: L'arthrose déformante des membres supérieurs, ainsi que des membres inférieurs, avec son développement actif, ne peut malheureusement pas être guérie.

Un traitement intempestif de la maladie entraîne une malnutrition des tissus mous, une diminution significative des fonctions des membres, l'apparition d'ulcères trophiques, le développement de la gangrène et même l'amputation. En règle générale, l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs survient chez les hommes après 40 ans. Les principales raisons du développement de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs sont: Le diagnostic dans ce cas, en règle générale, ne pose pas de difficultés et se produit lors de l'examen initial. Les premières manifestations de cette maladie sont des frissons et un engourdissement des orteils, des douleurs dans les muscles des membres inférieurs. Avec un mouvement accéléré, les sensations de douleur augmentent. De plus, les symptômes de l'athérosclérose des membres inférieurs sont: Vous pouvez suivre un traitement dans notre centre de rééducation. Apprenez-en davantage sur son coût, ses conditions de vie dans le centre médical et les procédures proposées en appelant les numéros de téléphone (04338) 2-20-86 (24 heures sur 24) ou (04338) 2-25-77 (de 09h00 à 18h00).

Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs: symptômes, méthodes de diagnostic et prescription de traitement

L'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs est une maladie chronique évolutive du système cardiovasculaire. Sa cause est le dépôt de cholestérol et de substances graisseuses sur les parois internes des artères..

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les plaques de cholestérol augmentent, rétrécissent la lumière du vaisseau (sténose artérielle) ou la bloquent complètement (occlusion).

En raison d'une diminution du volume de sang entrant dans les tissus, le trophisme s'aggrave, ce qui entraîne le développement de pathologies secondaires sévères, qui se terminent souvent par un handicap.

informations générales

Dans les premiers stades de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs, une condition connue sous le nom d'ischémie se produit. Elle se caractérise par une sensation de lourdeur lors de la marche, de la fatigue, une diminution locale de la température dans la partie distale du membre affecté.

L'étape suivante de la maladie est connue sous le nom d'endartérite oblitérante. Les symptômes caractéristiques de l'endartérite sont un blanchiment persistant de la peau et une claudication intermittente. Cette pathologie, en l'absence de traitement rapide, peut entraîner le développement d'une gangrène et la perte d'un membre..

Des modifications vasculaires athéroscléreuses de gravité variable sont présentes chez la plupart des personnes d'âge moyen et âgées, cependant, aux premiers stades de développement, la maladie est asymptomatique. La douleur lors de la marche apparaît plus tard, avec un rétrécissement significatif de la lumière vasculaire, et indique une insuffisance artérielle sévère.

Causes d'occurrence

L'athérosclérose oblitérante touche principalement les hommes, le développement de la pathologie est facilité par:

  • Fumeur. Environ 90% des patients atteints d'athérosclérose sont des fumeurs avec une longue expérience.
  • Manque d'activité physique. Chez les personnes menant une vie sédentaire, les pathologies vasculaires sont plus fréquentes.
  • De l'alcool. Une consommation systématique et excessive de boissons alcoolisées accélère l'évolution de la maladie.
  • Violation des principes d'une alimentation saine. L'abondance de viandes fumées, d'aliments frits et gras contribue à la formation de plaques de cholestérol.
  • Le stress chronique et la surcharge neuro-émotionnelle provoquent des angiospasmes, qui altèrent la circulation sanguine dans les tissus..
  • Maladies chroniques. L'athérosclérose peut se développer dans le contexte du diabète sucré, de l'obésité, des rhumatismes, de la tuberculose, de l'hypertension et d'autres pathologies du système cardiovasculaire.

Les facteurs de risque peuvent être grossièrement divisés en deux groupes: ils conduisent soit à une vasoconstriction constante, entravent la circulation sanguine et accélèrent le dépôt de cholestérol, soit augmentent la teneur en cholestérol et en lipoprotéines associées dans le sang.

Panneaux

Les pathologies vasculaires sont particulièrement dangereuses car elles peuvent se développer de manière asymptomatique pendant une longue période. Les premiers symptômes visibles de l'athérosclérose des vaisseaux des jambes indiquent que le processus est allé suffisamment loin et que le patient a besoin d'un traitement urgent..

La première chose à laquelle les patients font généralement attention est la fatigue rapide et la douleur qui apparaît lors d'un effort physique (en particulier lors de la marche, de la montée des escaliers, de la course), accompagnées d'une sensation de chair de poule sur la peau. Certains patients rapportent une sensibilité accrue au froid.

La localisation de la douleur dépend de l'emplacement de la lésion. Habituellement, les muscles du mollet sont affectés, la sténose de l'aorte abdominale et des artères iliaques se manifeste par une douleur dans les muscles de la cuisse et des fesses. Avec la progression des changements athéroscléreux, l'intensité de la douleur augmente, ils se propagent à d'autres muscles de la jambe touchée.

Les patients se plaignent d'oppression, de raideur et d'engourdissement. Il est caractéristique que lorsque la charge est supprimée, et plus encore après le repos, la douleur disparaît, les sensations désagréables disparaissent. Ce complexe de symptômes est connu sous le nom de claudication intermittente..

La claudication intermittente se produit dans la plupart des cas sur une jambe, les symptômes bilatéraux aux premiers stades sont rares. Avec des symptômes bilatéraux, la gravité des sensations n'est pas la même sur chacune des jambes.

La poursuite de la progression de la maladie s'accompagne d'une augmentation de l'intensité de la douleur même au repos et de sa propagation aux extrémités distales jusqu'aux doigts. Les sensations de douleur augmentent avec la position horizontale du membre affecté.

En raison de la violation du trophisme des tissus sur la jambe touchée, les cheveux tombent progressivement, la croissance des ongles et la guérison des petites plaies, des écorchures et des abrasions sont considérablement ralenties. La nécrose se produit sur la jambe, les doigts et le pied, un œdème de la jambe et du pied se développe, des ulcères trophiques se forment. La peau acquiert une teinte bleutée, devenant éventuellement brune ou noire. Le manque de traitement conduit à la gangrène.

Le signe principal pour déterminer le stade de développement de l'athérosclérose est la distance de marche indolore:

  • Étape 1. La distance de marche indolore dépasse 1 km, la douleur survient avec un effort physique important.
  • Étape 2a. Des sensations douloureuses apparaissent après avoir dépassé une distance de 250 à 1000 m.
  • Étape 2b. Le patient est capable de surmonter 50-250 m sans douleur.
  • Stade 3 (stade d'ischémie critique). La distance de marche sans douleur est encore plus réduite, la douleur ne s'atténue pas même au repos et s'intensifie la nuit.
  • Étape 4. Troubles trophiques.

Ces photos montrent des symptômes évidents d'athérosclérose avancée des vaisseaux des membres inférieurs:

Troubles des jambes trophiques dus à l'athérosclérose.

Dans le cours classique de l'athérosclérose oblitérante, la maladie passe successivement par des stades de développement, à l'exception des cas compliqués par une thrombose artérielle aiguë. Le thrombus bloque la lumière de l'artère à son point le plus étroit et la jambe affectée devient soudainement froide et très pâle. La thrombose artérielle est qualifiée d'urgence lorsque le patient a immédiatement besoin de l'aide d'un chirurgien vasculaire.

Quand voir un médecin?

Si une personne a déjà plus de quarante ans, toute sensation inattendue dans la région des jambes devrait être alarmante: raideur, lourdeur, sensibilité accrue au froid, frissons, surtout si elles sont associées à une fatigue rapide et des douleurs musculaires. Troubles, insignifiants à première vue, en fait - un avertissement menaçant des vaisseaux sur la présence d'un processus pathologique.

Le tableau clinique des pathologies vasculaires aux premiers stades de développement ressemble aux manifestations d'autres maladies qui ne sont pas directement liées aux troubles de la circulation sanguine. Par conséquent, les premiers symptômes de suspicion d'athérosclérose des vaisseaux (veines et artères) des membres inférieurs justifient une visite chez un thérapeute, qui orientera le patient vers un spécialiste du profil approprié pour le traitement..

La douleur qui apparaît lors de la marche est une indication directe qu'il est impossible de reporter davantage la visite chez le phlébologue. Les sensations douloureuses, les changements de température locale et la couleur de la peau indiquent que les changements pathologiques sont allés assez loin et constituent une menace sérieuse, allant jusqu'à une menace pour la vie.

Phénomènes très redoutables - cicatrisation difficile des égratignures, blessures mineures, ralentissement de la croissance des ongles, perte de cheveux sur les jambes. Si un ou plusieurs symptômes sont détectés, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue (pour exclure le diabète sucré) ou contacter immédiatement un chirurgien vasculaire.

Le régime alimentaire pour l'athérosclérose cérébrale convient également aux patients atteints d'une forme de la maladie des membres inférieurs. En savoir plus sur elle.

Quels médicaments sont utilisés pour l'athérosclérose cérébrale? Tous sont listés ici.

Diagnostique

Le diagnostic des maladies artérielles oblitérantes est fait avec des études instrumentales obligatoires. Le patient doit être référé pour une échographie duplex des vaisseaux (USDS). La méthode de balayage par ultrasons vous permet de voir les caractéristiques du flux sanguin dans un vaisseau, l'état des parois et des tissus adjacents, pour détecter les obstacles qui interfèrent avec la circulation sanguine.

Si une intervention chirurgicale est suspectée, une artériographie radio-opaque est réalisée. Une substance radio-opaque est injectée dans l'artère et une série d'images séquentielles sont prises le long du vaisseau. Après cela, le patient est laissé à l'hôpital et assigné au repos au lit pendant 12 heures.

Dans les cas controversés, la pression partielle d'oxygène dans les tissus est également mesurée.

Le tableau clinique de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs aux stades précoces ressemble aux manifestations d'autres pathologies vasculaires, en particulier la thromboangéite et l'endartérite oblitérante:

  • L'endartérite affecte les jeunes et se développe généralement dans un contexte d'engelures, de tension nerveuse ou d'hypothermie sévère. Les changements pathologiques sont généralement localisés dans les parties distales du membre.
  • La thromboangiite est caractérisée par une combinaison de symptômes caractéristiques d'une insuffisance artérielle et d'une thrombophlébite veineuse. La maladie survient chez les jeunes hommes.

Ce que vous devez faire pour récupérer?

Chaque cas particulier d'athérosclérose nécessite une approche individuelle. Lors de l'élaboration de tactiques de traitement, la présence de maladies concomitantes, la gravité de l'état du patient, la longueur de la lésion vasculaire et quelques autres sont prises en compte. Le traitement de l'athérosclérose peut être:

  • Conservateur;
  • Endovasculaire;
  • Chirurgical.

Thérapie conservatrice

Un traitement conservateur est possible lorsque l'athérosclérose est détectée à un stade précoce. Des méthodes conservatrices sont utilisées en préparation à la chirurgie chez des patients en état non critique, affaiblis par des pathologies concomitantes. En fonction de l'état du patient, en plus du traitement médicamenteux et des procédures de physiothérapie, la marche dosée, la thérapie par l'exercice, la thérapie pneumopress peuvent être prescrites, certains remèdes populaires sont autorisés.

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments qui réduisent la viscosité du sang, contribuent à la normalisation de la circulation périphérique et des antispasmodiques. Le patient doit prendre des médicaments en permanence, le traitement complet est effectué plusieurs fois par an.

Le traitement médicamenteux n'affecte en aucun cas la plaque de cholestérol, mais améliore uniquement la circulation sanguine dans les petites artères du bassin affecté, ce qui compense l'insuffisance circulatoire.

Traitement endovasculaire

Le traitement endovasculaire est une alternative peu invasive à l'intervention chirurgicale et est utilisé aux stades ultérieurs du développement de l'athérosclérose, lorsque les méthodes conservatrices ne sont plus suffisamment efficaces. Un dispositif est inséré dans la zone affectée de l'artère pour empêcher un rétrécissement supplémentaire de la lumière du vaisseau.

Les méthodes de traitement endovasculaire comprennent la dilatation par ballonnet, le stenting et l'angioplastie. Les procédures sont effectuées dans la salle d'opération à rayons X, après quoi le patient est mis sur un bandage compressif et assigné au repos au lit pendant 12 à 18 heures.

Chirurgie

Si de longues zones de blocage sont détectées, le patient est indiqué pour un traitement chirurgical. Les méthodes de traitement chirurgical les plus courantes sont:

  • Prothèse d'une zone bloquée;
  • Thrombendartériectomie - élimination de la plaque de cholestérol;
  • Chirurgie de dérivation - l'installation d'un vaisseau artificiel contournant la zone bloquée de l'artère. Moins fréquemment, des fragments de veines saphènes du patient sont utilisés comme shunts.

Le traitement chirurgical peut être combiné avec des opérations endovasculaires et d'autres types d'opérations, en fonction de l'état du patient.

Avec une gangrène sévère et une nécrose étendue, le membre affecté est amputé, car c'est le seul moyen de sauver la vie du patient.

Pour plus d'informations sur la maladie et sa prévention, voir la vidéo:

Arthrose des membres inférieurs - symptômes et traitement des vaisseaux de la jambe

Pourquoi l'arthrose des articulations des jambes se produit?

Les statistiques montrent que les femmes souffrent d'arthrose des articulations des membres inférieurs, en particulier des pieds. Et la raison en est des chaussures serrées et inconfortables, en particulier avec des talons hauts..

Par souci de beauté, les femmes sont prêtes à frotter les callosités, à marcher en talons toute la journée, juste pour avoir l'air séduisante. Cependant, un port prolongé de telles chaussures entraîne une déformation du pied..

La liste des raisons du développement de l'arthrose des extrémités peut être complétée par des blessures antérieures, des opérations sur les articulations, des maladies générales du tissu conjonctif, des maladies infectieuses, des troubles métaboliques dans le corps, des facteurs héréditaires, etc..

Causes de la pathologie

Parmi les raisons du développement de lésions des articulations des membres inférieurs, les médecins distinguent:

  • en surpoids;
  • perturbations du fond hormonal;
  • pied plat;
  • forte charge sur les articulations;
  • maladie métabolique;
  • prédisposition génétique.

Ces facteurs provoquent des changements non naturels dans le tissu cartilagineux. Le processus inflammatoire se propage à de grandes zones des articulations des membres inférieurs, affectant même les phalanges. À la suite de modifications dégénératives du cartilage hyalin, des irrégularités se forment.

La pathologie s'accompagne de manifestations douloureuses et douloureuses. Les mouvements sont accompagnés d'une inflammation locale et de sensations douloureuses.

Avec cette évolution de la maladie, à l'avenir, le patient peut développer un ostéophyte (une sorte de croissance osseuse). Selon les statistiques, les hommes de moins de 50 ans sont sensibles à l'arthrose des membres inférieurs.

Le sexe féminin souffre de la maladie après cet âge.

Cette maladie est considérée comme l'une des causes du handicap. Un diagnostic et un traitement opportuns de l'arthrose des membres inférieurs éviteront ce problème.

Sous l'influence de facteurs négatifs, des changements pathologiques se produisent dans le tissu cartilagineux, à la suite desquels des fissures se forment sur le cartilage, ce qui entraîne une diminution de la quantité de liquide interarticulaire.

Dans ce cas, le frottement des os les uns contre les autres est noté. Le plus souvent, ce problème est observé dans les grosses articulations des jambes..

L'arthrose des membres supérieurs est moins fréquente, compte tenu de la légère charge sur cette zone du corps. Les mains sont les plus touchées.

La raison en est leur mobilité. Par conséquent, chez les personnes atteintes d'arthrose des membres inférieurs, les articulations des mains peuvent être polarisées..

Les blessures peuvent en outre provoquer des maladies du système musculo-squelettique..

Les facteurs suivants peuvent provoquer une telle condition:

  • la génétique;
  • activité physique excessive;
  • lourdes charges sur les articulations;
  • fractures et blessures;
  • en surpoids;
  • troubles hormonaux;
  • changements liés à l'âge;
  • Troubles métaboliques;
  • dysfonctionnement des vaisseaux sanguins.

Types d'arthrose des jambes

  1. Arthrose de l'articulation de la hanche - coxarthrose.
  2. Arthrose du genou - gonarthrose.
  3. Arthrose du pied.
  4. Arthrose, dans laquelle tous les groupes d'articulations des jambes sont affectés, - polyarthrose.
  5. Polyarthrose héréditaire - maladie de Kellgren.

Le traitement correct de l'arthrose des membres inférieurs est basé sur une détermination précise du type de pathologie. Il existe plusieurs types de maladies des articulations des membres inférieurs:

  • coxarthrose (inflammation de l'articulation de la hanche);
  • gonarthrose (inflammation de l'articulation du genou);
  • arthrose (inflammation de l'articulation de la cheville);
  • arthrose des orteils.

Les types d'arthrose du membre inférieur sont accompagnés de symptômes similaires. Ils diffèrent selon leur emplacement. Chaque pathologie passe par plusieurs stades de développement, au cours desquels la zone de lésion des tissus osseux et cartilagineux change.

Les changements de déformation dans les membres inférieurs sont divisés en fonction de leur localisation:

  • Coxarthrose. Elle affecte les articulations de la hanche et se caractérise par des modifications pathologiques du système ostéochondral des cuisses. La cause principale du développement de la maladie est considérée comme une carence en nutriments et des charges excessives sur les membres inférieurs. Le danger réside dans le fait que la pathologie affecte les personnes en âge de travailler et conduit au handicap.
  • Gonarthrose. Il se développe dans les articulations du genou. Le plus souvent, la maladie survient chez la femme, en particulier pendant la période de troubles de la production hormonale. Au départ, la maladie se manifeste par une douleur douloureuse dans les jambes et une raideur au niveau du genou. Plus de 10% de la population est touchée par cette maladie. La gonarthrose est traitable, cependant, le traitement est long.
  • L'arthrose. Cette affection est caractérisée par des perturbations de frottement entre le tissu cartilagineux et l'os de l'articulation de la cheville. Au cours du développement de la maladie, il y a de forts changements de déformation dans la structure des pieds..
  • Arthrose des doigts. Dans sa manifestation, il ressemble aux symptômes de la goutte. Manifesté par une courbure sévère des gros orteils.

L'intervention chirurgicale est généralement pratiquée à 3 stades de l'arthrose de la jambe, certaines opérations mini-invasives sont indiquées à 2 stades. Les principales opérations réalisées pour l'arthrose des membres inférieurs:

  • endoprothèses - remplacement d'une articulation ou de ses composants par une endoprothèse (implant);
  • arthroplastie - ablation de la partie détruite de la surface articulaire et correction de sa forme à l'aide de tissus auxiliaires, principalement effectuée sur les petites articulations du pied;
  • arthrodèse - création d'une ankylose artificielle, immobilisation complète de l'articulation;
  • débridement arthroscopique - élimination de fragments nécrotiques de cartilage, de corps étrangers de la cavité articulaire par une incision arthroscopique;
  • ostéotomie - résection des excroissances osseuses, restauration de la conformité (congruence) des surfaces articulaires des os articulés.

Les endoprothèses offrent l'effet le plus durable, à condition que la prothèse soit correctement sélectionnée et que le programme de rééducation soit complètement terminé..

Mais c'est une opération coûteuse, en plus du travail, une endoprothèse est payée. Et sa durée de vie est limitée à 10-20 ans, les articulations artificielles durent rarement plus longtemps.

Stades de l'arthrose des membres inférieurs

Lors du diagnostic des maladies susmentionnées, le médecin est guidé en déterminant le stade de développement de l'arthrose avant de choisir un traitement adéquat. Les étapes de la coxarthrose sont:

La nature de la maladie dépend de l'emplacement. Les processus de déformation sont classiquement divisés en étapes. L'arthrose se caractérise par:

  • Au premier stade de la maladie, avec des charges légères, il y a un léger gonflement dans la région du pied et de légères sensations de douleur qui se propagent le long de la cheville.
  • La deuxième étape est caractérisée par une douleur modérée constante et un crissement des jambes. Dans le même temps, leur mobilité est partiellement perturbée..
  • La troisième étape se manifeste par une douleur intense lors de l'exécution de mouvements et une violation complète de la mobilité des doigts. Il y a une croissance rapide du tissu osseux.

La gonarthrose se développe comme suit:

  • La première étape se manifeste par une légère douleur dans la région du genou pendant l'exercice. Au repos, la douleur disparaît progressivement..
  • Dans la deuxième étape, il y a une sensation de raideur dans le genou, tandis que l'amplitude des mouvements de l'articulation est réduite. Les douleurs sont de nature modérée, elles sont notées même pendant la période de repos. La démarche du patient change, il y a une légère boiterie.
  • Le troisième stade est caractérisé par un syndrome douloureux aigu avec une déformation prononcée de la structure de l'articulation du genou.

Avec la coxarthrose, les changements suivants se produisent:

  • Au premier stade, une légère douleur dans l'articulation de la hanche apparaît pendant les activités quotidiennes. Au repos, l'inconfort disparaît rapidement. La mobilité articulaire n'est pas affectée.
  • La deuxième étape est caractérisée par une douleur modérée dans la région de la hanche lors de l'exécution de mouvements brusques des jambes.
  • La troisième étape est difficile, car le patient présente des processus dégénératifs complexes dans les articulations qui provoquent une douleur intense. Une personne perd la capacité de se déplacer sans aide et devient handicapée.

Les principaux signes d'arthrose

Les processus inflammatoires se manifestent de différentes manières. Il est difficile pour quelqu'un de s'accroupir, de plier les genoux, pour quelqu'un il n'est pas disponible pour mettre des chaussures.

En examinant le patient, le médecin note des frottements derrière la rotule. En appuyant sur l'articulation du genou, une personne ressent une douleur intense.

La cavité articulaire est remplie de morceaux de tissu détruit, ce qui provoque un processus inflammatoire. Il existe deux types de maladies.

Comment comprendre que vous souffrez d'arthrose des membres inférieurs et comment la traiter

Le cartilage et le tissu osseux de diverses articulations reliant les os des membres, la colonne vertébrale et la poitrine, et le crâne sont sujets à des changements dégénératifs-dystrophiques. Mais le plus souvent, l'arthrose affecte les articulations des jambes, car elles sont soumises au stress le plus important. Lors du diagnostic de l'arthrose des membres inférieurs, les symptômes et le traitement sont assez variés, en fonction de la localisation du processus dégénératif-dystrophique, du stade de la maladie. La douleur croissante, combinée à une mobilité limitée, réduit considérablement la qualité de vie et, avec le temps, la destruction et la déformation de l'articulation peuvent entraîner une invalidité.

Types d'arthrose des jambes et leurs causes

L'arthrose des jambes est le nom collectif d'un groupe de maladies dans lesquelles de grandes ou petites articulations des jambes sont touchées:

  • hanche (coxarthrose);
  • genou (gonarthrose);
  • cheville;
  • patellofemoral (entre la rotule et le fémur);
  • de nombreuses articulations du pied, qui se compose de 26 os - 4 articulations entre les os du tarse, 3 entre les os du tarse et du métatarse, ainsi qu'un groupe d'articulations intermétatarsiennes, métatarsophalangiennes, interphalangiennes. Parmi eux, l'articulation métatarsophalangienne du pouce est la plus sensible à l'arthrose..

Parallèlement à la monoarthrose affectant une articulation ou des articulations symétriques des deux membres, une polyarthrose du pied ou une arthrose généralisée des jambes se développe souvent, couvrant un groupe d'articulations. La coxarthrose et la gonarthrose sont les types d'arthrose les plus courants, d'autres formes d'arthrose des jambes sont moins fréquentes. On distingue l'arthrose primaire, dans laquelle les causes de la destruction du cartilage articulaire ne sont pas exactement claires, et l'arthrose secondaire, qui se développe après une blessure, dans le contexte d'une autre maladie.

Les causes courantes d'arthrose des membres inférieurs comprennent les blessures aux jambes, un stress excessif systématique sur les articulations. En règle générale, cela est associé au fait qu'une personne passe beaucoup de temps debout, soulève et porte des poids. Les troubles métaboliques, les dysplasies, les troubles endocriniens, hormonaux, les maladies inflammatoires et auto-immunes provoquent également souvent de l'arthrose. Outre les causes générales, il existe des causes et des facteurs de risque spécifiques à des types spécifiques d'arthrose des jambes:

  • la coxarthrose se développe souvent dans le contexte d'une dysplasie congénitale de l'articulation, d'une luxation de la hanche, d'une fracture du col fémoral, d'une nécrose de la tête fémorale (maladie de Perthes);
  • la gonarthrose peut provoquer des blessures au genou, au bas de la jambe, une rupture du ménisque, des ligaments;
  • les arthroses de la cheville et du pied sont également souvent post-traumatiques, elles sont provoquées par le port de chaussures inconfortables, les risques professionnels (ballet, danse, certains sports, travail debout). L'arthrose des pieds se développe souvent sur fond de pieds plats.

La probabilité de développer une arthrose des membres inférieurs augmente avec l'âge, car la nutrition du cartilage se détériore et la capacité du tissu cartilagineux à se régénérer diminue. L'arthrose du pied et de la cheville affecte souvent les femmes, cela est dû à leur habitude de porter des chaussures serrées à talons. Les changements hormonaux pendant la ménopause contribuent également à la destruction du cartilage. En cas de surpoids, la charge sur les articulations des jambes augmente, le risque de leur arthrose augmente.

Symptômes

Différents types d'arthrose des jambes se manifestent avec des symptômes similaires, seule la localisation des manifestations varie. Les symptômes courants comprennent:

  • douleur, à un stade précoce, modérée et de courte durée, résultant d'un effort, puis de plus en plus intense et prolongée;
  • fatiguabilité rapide;
  • à un stade précoce - raideur au début du mouvement, principalement le matin;
  • limitation progressive de la mobilité dans l'articulation touchée;
  • craquement, craquement, clics (crépitation) lors du déplacement;
  • gonflement, gonflement, rougeur des tissus mous entourant l'articulation malade, ces symptômes apparaissent généralement au stade aigu;
  • aux stades ultérieurs - déformation visible de l'articulation due à la croissance des surfaces articulaires des os.

Si, au début du développement de la monoarthrose, la douleur est localisée dans la zone de l'articulation touchée, au fur et à mesure de sa progression, elle se propage aux muscles, aux ligaments et aux articulations adjacentes. Même à un stade précoce, des douleurs de nature réfléchie sont possibles, par exemple, avec la coxarthrose, une douleur est ressentie dans la région du genou. Les spasmes musculaires sont fréquents. À partir du stade 2 de la maladie, la destruction et la déformation de l'articulation s'accompagnent d'une fonte musculaire. Cela est dû au fait qu'une personne essaie de moins charger un membre afin d'éviter la douleur. Les muscles et les ligaments s'affaiblissent sans charge, les tissus musculaires s'atrophient, diminuent de volume, le membre est raccourci. Au fil du temps, la fonction de soutien de la jambe est perdue, la démarche change et la boiterie se produit.

Avec l'arthrose de la cheville, des luxations se produisent souvent avec des lésions des ligaments. Pour l'arthrose du pied, un engourdissement de la jambe est caractéristique en raison d'une violation de la microcirculation sanguine. Avec la gonarthrose, l'arthrose de la cheville, il y a une courbure de l'axe des jambes, une déformation en X ou en O. Avec l'arthrose de l'articulation métatarsophanangienne 1, le gros orteil commence à dévier vers l'extérieur, ce qui, dans les derniers stades, entraîne une déviation de l'axe des doigts restants, une déformation du pied dans son ensemble.

Diagnostique

Étant donné que la douleur, la raideur au niveau des articulations articulaires des jambes sont caractéristiques de nombreuses maladies, un examen complet est nécessaire pour le diagnostic. Après avoir interrogé et examiné le patient avec palpation des articulations, il est invité à effectuer une série de tests fonctionnels - mouvements des jambes dans lesquels l'articulation à problème est impliquée. Lors de l'exécution des tests, une attention particulière est portée à l'amplitude des mouvements, à la crépitation, à la douleur. La radiographie est la principale méthode de diagnostic matériel de l'arthrose. Les photos sont prises dans différentes projections. Les principaux signes radiologiques de l'arthrose:

  • rétrécissement de l'espace articulaire;
  • l'ostéosclérose;
  • ostéophytose.

Le rétrécissement de la lumière entre les os articulés à un stade précoce est à peine perceptible; au stade 3, il disparaît presque complètement. L'ostéosclérose est une compaction du tissu osseux, de sorte que les surfaces articulaires des os réagissent à la charge accrue due à la destruction de la muqueuse cartilagineuse. La compaction est inégale, par endroits dans la région sous-chondrale (tissu osseux sous le cartilage) des cavités apparaissent. Les ostéophytes sont des excroissances-épines faites de tissu osseux, au début elles sont petites, situées le long de la périphérie de la plate-forme articulaire, puis elles deviennent grandes, apparaissent sur toute sa surface. C'est aussi une réaction protectrice du corps, une tentative de réduire la friction osseuse..

L'arthrose commence par un amincissement, une destruction du cartilage, et alors seulement des déformations osseuses se produisent. Sur les rayons X, les modifications des tissus mous ne sont pas visibles, afin d'évaluer l'état du cartilage, des muscles, des ligaments, une échographie, une IRM est nécessaire. Indicateurs de tests sanguins généraux et biochimiques, analyse d'urine générale sans écarts prononcés par rapport à la norme. Au stade de l'exacerbation, une leucocytose modérée et une VS accrue sont possibles. Avec l'arthrose des jambes, les symptômes et le traitement doivent être cohérents. Avec des symptômes modérément sévères, un traitement conservateur est suffisant. Dans les formes sévères avec un syndrome douloureux sévère et un degré extrême de restriction de la mobilité, il faut recourir à des interventions chirurgicales.

Traitement

Après avoir examiné le patient, après avoir établi quelle articulation ou groupe d'articulations est affecté, à quel stade la maladie a atteint, le médecin élabore des recommandations sur la façon de la traiter. Avec l'arthrose des jambes, le traitement doit être complexe, à long terme, effectué en cours. Les principales composantes du traitement: pharmacothérapie, physiothérapie, gymnastique de rattrapage et éducation physique. Les médicaments et les procédures sont sélectionnés en fonction des symptômes, de l'état général du patient, des maladies concomitantes, des allergies sont prises en compte. Lors du choix d'un ensemble d'exercices, en plus du stade et de la phase de la maladie, il est nécessaire de prendre en compte la localisation de la lésion.

L'électrophorèse, l'exposition aux ultrasons, les champs magnétiques, le laser infrarouge, les courants de différentes fréquences donnent un bon effet pour l'arthrose des jambes. Certaines procédures peuvent être effectuées lors d'une exacerbation, d'autres ne sont indiquées qu'en rémission. Un traitement thermal est également effectué lorsque la rémission est atteinte. Lors de l'exécution d'exercices, il est inacceptable de surcharger l'articulation, de faire des mouvements dangereux pour les ligaments. La tâche principale de la thérapie par l'exercice est de renforcer l'appareil musculo-ligamentaire, d'améliorer la circulation sanguine. La natation, l'aquagym sont montrés. Le massage aide bien, en l'absence de contre-indications - thérapie manuelle. En tant que traitement auxiliaire, ils ont recours à l'acupuncture, à l'hirudothérapie, aux remèdes populaires.

En cas d'arthrose des membres inférieurs, le traitement doit être associé à une correction du mode de vie:

  • traitement de l'obésité, contrôle du poids corporel;
  • alimentation saine, limitation des graisses, des sucreries, à l'exclusion des conservateurs, des aliments frits épicés et salés, introduction d'aliments riches en vitamines et minéraux dans l'alimentation;
  • arrêter de fumer, abus d'alcool;
  • dosage de l'activité physique. La position debout prolongée, le levage de poids, les chocs et les vibrations sont contre-indiqués;
  • porter des chaussures confortables, des semelles orthopédiques.

Les produits orthopédiques - bandages, attelles, cloisons interdigitales aideront à réduire la charge sur l'articulation douloureuse. Les produits pour différentes articulations des jambes diffèrent par leur conception. En cas d'instabilité articulaire, une orthèse semi-rigide est recommandée. Lorsque la fonction de soutien du pied ou de la jambe dans son ensemble diminue, il est nécessaire d'utiliser une canne, dans les cas graves - béquilles.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux de l'arthrose vise à soulager les symptômes, à améliorer la nutrition des tissus articulaires et périarticulaires, à protéger et à restaurer le cartilage. Les principes et objectifs de l'utilisation de divers médicaments:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de pommades, de gels, de comprimés sont prescrits en cours de courte durée avec une exacerbation de la maladie;
  • anti-inflammatoire stéroïdien en combinaison avec des anesthésiques sous forme d'injections intra-articulaires et périarticulaires - avec un processus inflammatoire intense dans les grosses articulations qui ne peut pas être arrêté par d'autres moyens;
  • chondroprotecteurs sous forme de comprimés, d'injections, sous forme de pommades - aux stades 1 à 2, lorsqu'il est possible d'inhiber la destruction du tissu cartilagineux et même de stimuler sa récupération. Nommé par de longs cours;
  • onguents irritants locaux, gels - pour une inflammation modérée, pour soulager la douleur, améliorer la circulation sanguine et la nutrition des tissus. Convient pour une utilisation sur une longue période de temps, mais nécessite des tests d'allergie préalables;
  • les vasodilatateurs sont indiqués si la jambe est engourdie;
  • relaxants musculaires - pour les spasmes musculaires;
  • préparations d'acide hyaluronique - sans exacerbation, à condition que l'arthrose ne soit pas compliquée par une synovite, pour normaliser le volume et la composition du liquide intra-articulaire.

Types d'opérations

L'intervention chirurgicale est généralement pratiquée à 3 stades de l'arthrose de la jambe, certaines opérations mini-invasives sont indiquées à 2 stades. Les principales opérations réalisées pour l'arthrose des membres inférieurs:

  • endoprothèses - remplacement d'une articulation ou de ses composants par une endoprothèse (implant);
  • arthroplastie - ablation de la partie détruite de la surface articulaire et correction de sa forme à l'aide de tissus auxiliaires, principalement effectuée sur les petites articulations du pied;
  • arthrodèse - création d'une ankylose artificielle, immobilisation complète de l'articulation;
  • débridement arthroscopique - élimination de fragments nécrotiques de cartilage, de corps étrangers de la cavité articulaire par une incision arthroscopique;
  • ostéotomie - résection des excroissances osseuses, restauration de la conformité (congruence) des surfaces articulaires des os articulés.

Les endoprothèses offrent l'effet le plus durable, à condition que la prothèse soit correctement sélectionnée et que le programme de rééducation soit complet. Mais c'est une opération coûteuse, en plus du travail, une endoprothèse est payée. Et sa durée de vie est limitée à 10-20 ans, les articulations artificielles durent rarement plus longtemps.

La prévention

Il est impossible de guérir complètement l'arthrose des membres inférieurs, surtout si elle est diagnostiquée à un stade tardif. Il vaut mieux tout mettre en œuvre pour prévenir le développement de cette maladie chronique. La prévention de l'arthrose des jambes est favorisée par:

  • régime moteur équilibré. Les exercices de force statique, tels que soulever la barre, endommagent les articulations, mais les exercices moteurs (marche, y compris le ski, la course, la natation) leur sont utiles;
  • contrôle du poids, prévention de l'obésité;
  • alimentation saine et équilibrée;
  • respect de la routine quotidienne;
  • protection des articulations contre l'hypothermie;
  • porter des chaussures confortables;
  • faire des exercices pour soulager les articulations en fin de journée;
  • prévention des blessures et des microtraumatismes des membres inférieurs;
  • traitement rapide des maladies endocriniennes, infectieuses et inflammatoires.

Sur recommandation d'un médecin, les chondroprotecteurs peuvent être pris à des fins préventives..

L'arthrose des membres inférieurs de toute localisation se développe lentement, mais elle menace de graves conséquences. Une douleur modérée et une fatigue accrue sont remplacées par des douleurs intolérables qui sont ressenties presque constamment. La raideur des mouvements est remplacée par une limitation importante de la mobilité, seuls les mouvements de bascule dans l'articulation touchée sont possibles. Les muscles s'atrophient, la jambe est raccourcie et ne peut pas remplir pleinement la fonction de soutien. La défaite d'une seule articulation entraîne une augmentation de la charge sur toutes les autres. Avec les formes sévères d'arthrose des jambes, une personne perd la capacité non seulement de mouvement indépendant, mais également de libre-service. Par conséquent, une plus grande attention devrait être accordée à la prévention et au diagnostic précoce de l'arthrose..

Traitement alternatif de l'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs

L'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs est l'une des formes d'athérosclérose. Avec cette maladie, la circulation sanguine dans les jambes est réduite en raison de dépôts sur les parois des artères et du rétrécissement de leur lumière. Le plus souvent, les hommes de plus de 40 ans souffrent d'athérosclérose des jambes. Les principales raisons sont le tabagisme et le diabète sucré, ainsi qu'un mode de vie sédentaire et une mauvaise alimentation. La maladie est également favorisée par le port de chaussures serrées et "non respirantes", l'hypothermie, le manque d'hygiène personnelle.

Les symptômes de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs: l'apparition de douleurs dans la jambe, une sensation d'engourdissement et de compression dans les muscles lors de la marche; au repos, la douleur passe (claudication intermittente). Dans les cas graves, le patient ne peut pas marcher 10 pas sans s'arrêter. Dans les derniers stades, la douleur aux jambes apparaît au repos. La peau de la jambe douloureuse est pâle et froide, et les coupures et les ecchymoses ne guérissent pas bien. Dans les derniers stades de l'athérosclérose des extrémités - ulcères trophiques sur les jambes, gangrène.

Traitement de l'athérosclérose oblitérante des membres inférieurs.
Pour réussir le traitement, vous devez ajuster les points suivants:

  1. Normalisation de la nutrition - réduction de la nourriture animale, ainsi que frite, épicée, fumée.
  2. Chez les patients atteints de diabète sucré, maintenir un taux de sucre normal
  3. Sevrage tabagique.
  4. Activité physique. Les patients atteints de claudication intermittente doivent marcher 30 à 45 minutes par jour, mais avec des arrêts et du repos - cela améliore la circulation sanguine, entraîne une augmentation de la force musculaire et une augmentation de la distance parcourue sans douleur. Faites des exercices pour les jambes pendant 5 à 10 minutes plusieurs fois par jour
  5. Se laver les pieds la nuit

Méthodes du Dr Kapralov pour le traitement de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs.

  1. Pour le traitement réussi de l'athérosclérose des jambes, il est nécessaire d'établir une nutrition et une activité physique appropriées, et vous devez également avoir un foie sain, si ce n'est pas le cas, vous devez le mettre en ordre.
  2. Appliquez une compresse froide (une serviette imbibée d'eau froide) sur la zone du foie pendant 15 à 20 minutes 2 fois par jour, une demi-heure avant les repas en position couchée. Cours - 2 semaines
  3. Prenez séparément les décoctions d'immortelle et de chardon-Marie: immortelle pendant trois semaines, puis une semaine de pause et trois semaines pour le chardon-Marie.

Si la maladie est accompagnée de diabète, il est utile de frotter de l'insuline sur la peau de la jambe et du pied - faites-le deux fois par jour pendant deux semaines. Frottez 1 ml d'insuline dans chaque procédure. Avant de frotter, dégraissez la peau en la lavant avec du savon à lessive..

Pour soulager l'inflammation à l'intérieur, prenez des décoctions de mélilot, racine de bardane, trèfle rouge, aubépine, 1/3 de tasse 3 fois par jour. Cours 4 semaines, dirigez 4 cours par an. Alterner les plantes par semaine.

Pour le traitement des artères sclérosées, faire des applications avec une infusion de ficelle, de plantain, de camomille, de millepertuis, de sauge. Mélangez les herbes dans des proportions égales, 1 cuillère à soupe. l. collection verser 1 verre d'eau bouillante, insister. Lavez votre jambe avec du savon à lessive, de la gaze, humidifiez avec une infusion et enveloppez la jambe de l'aine au talon, sur une feuille de papier compressé. Faites 2 procédures par jour pendant 3-4 heures. Le cours du traitement de l'athérosclérose des extrémités - 3 semaines (recette de HLS 2010, n ° 8, p. 14-15).

Traitement alternatif de l'athérosclérose des membres inférieurs avec l'aubépine.
L'homme a souffert d'un infarctus du myocarde, après quoi sa santé s'est aggravée chaque mois: la pression artérielle a commencé à augmenter, des douleurs constantes au cœur, des vertiges, des crises hypertensives, une athérosclérose oblitérante des extrémités ont commencé à progresser. Pendant trois mois, j'ai bu des médicaments prescrits par des médecins, mais il n'y a pas eu d'amélioration.

2 ans se sont écoulés dans une telle agonie. Dans une vieille médecine populaire, il a lu que la teinture d'aubépine aide à effacer l'athérosclérose des extrémités. Il a acheté 20 flacons de 100 ml chacun dans différentes pharmacies, craignant de tomber sur un faux, il les a mélangés. Pris 30 gouttes 3 fois par jour 30 minutes avant les repas. La durée du traitement avec ce remède est de 30 jours. Puis une pause de 10 jours et un nouveau cours. Six mois plus tard, des améliorations ont commencé et après encore 6 mois, toutes les maladies avaient disparu. (recette de HLS 2009, n ° 12, p. 11)

Comment a-t-il été possible de guérir l'athérosclérose des jambes avec un massage.
La femme avait une athérosclérose oblitérante des membres inférieurs sous une forme sévère: elle ne pouvait marcher avec un bâton que quelques pas, elle avait constamment des crampes et des douleurs dans les jambes, ses jambes étaient froides, son genou tombait en panne et elle tombait constamment. Pour empêcher le développement de la maladie jusqu'au dernier stade - la gangrène, elle a commencé à être traitée par massage.

Chaque matin, assise sur le lit, elle massait ses jambes des orteils à l'aine, en utilisant différentes techniques: caresser, pétrir, serrer, tapoter. Après le massage, j'ai appliqué du vinaigre de cidre de pomme sur toute la surface des jambes et je me suis allongé sous les couvertures pendant 10 minutes supplémentaires. Pendant la journée, malaxé et frotté des muscles particulièrement douloureux et appliqué à nouveau du vinaigre de cidre de pomme. Avant de me coucher, j'ai fait un massage complet des pieds. Ensuite, j'ai ajouté des exercices pour les pieds. Après deux mois de travail persistant et constant, j'ai marché sans douleur (HLS 2009, n ° 10, p. 9)

Traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs avec des herbes à la maison.
Pour l'athérosclérose des extrémités, préparez la composition selon la recette suivante: prenez 5 cuillères à soupe. l. aiguilles de pin, 3 c. l. églantier, 1 c. l. pelure d'oignon, versez 1 litre d'eau froide, portez à ébullition, faites bouillir pendant 10 minutes, enveloppez et insistez toute la nuit. Le lendemain, buvez complètement ce bouillon pendant la journée. Le cours dure 4 mois. (recette de HLS 2009, n ° 21, p. 40, 2007 n ° 9, p. 13)

Dioscorea - un remède populaire efficace pour le traitement de l'athérosclérose des membres inférieurs.
Les jambes de l'homme lui faisaient mal, il ne pouvait pas marcher plus de 200 mètres sans s'arrêter, la peau de ses jambes devenait marbrée, ses jambes gelaient constamment. Le médecin a diagnostiqué une athérosclérose des membres inférieurs, prescrit un régime et des médicaments.

L'homme a commencé à suivre le régime, mais a refusé les médicaments, il a décidé de traiter l'athérosclérose des jambes avec des remèdes populaires, car il travaillait comme forestier et connaissait les plantes médicinales. Il a utilisé de nombreux remèdes populaires: trèfle des prés, teinture de marronnier d'Inde et autres herbes. Mais tous ces remèdes n'ont apporté de soulagement que pendant une courte période. Enfin, il a trouvé son herbe - Dioscorée du Caucase (cela s'est passé à Piatigorsk).

À partir de la racine de cette plante, il a fait une teinture (100 g pour 500 ml de vodka, prendre 3 fois par jour, 1 cuillère à soupe L.) et une pommade (100 g de racine pour 400 g de graisse intérieure de porc - faire bouillir dans un bain-marie pendant 2 heures, frotter sur les pieds Avant l'heure de se coucher). Il a été traité avec ce remède pendant 1 mois, puis un mois de congé, puis un nouveau traitement. Et ainsi de suite tout au long de l'année. L'athérosclérose des jambes était complètement guérie! (HLS 2008, n ° 19, p. 8,)

L'arthrose des membres inférieurs est l'une des maladies les plus courantes des articulations, qui a ses propres symptômes et des schémas thérapeutiques éprouvés. On pense qu'un tel dommage au tissu cartilagineux est incurable et prend la forme d'une maladie chronique. Cependant, c'est faux et l'arthrose peut et doit être combattue. Il est important de connaître les symptômes afin de distinguer l'arthrose dans les premiers stades et de commencer un traitement rapide et moderne.

Pathogenèse et causes de l'arthrose

L'arthrose des membres inférieurs est une maladie dégénérative de déformation articulaire, qui provoque la destruction du tissu cartilagineux. Avec l'arthrose des jambes, les membres sont touchés, en commençant par les pieds et en se terminant par le haut des cuisses. Souvent, la maladie s'accompagne d'un certain nombre de pathologies graves et de symptômes caractéristiques:

  • rhumatisme;
  • varices;
  • thrombose;
  • sclérose vasculaire.

Une telle maladie nuit considérablement à la qualité de vie et entraîne également un handicap. Elle touche un tiers de la population de plus de 50 ans. Par conséquent, il est si important de connaître les symptômes afin de prévenir la maladie dans les premiers stades..

Les principaux facteurs de survenue de l'arthrose des jambes:

  • âge;
  • pied plat;
  • en surpoids;
  • blessures non traitées;
  • une carence en calcium;
  • vasospasme;
  • dysplasie congénitale.

Ce sont les causes de l'arthrose primaire, mais avec une impulsion secondaire, les facteurs suivants peuvent être:

  • les maladies endocriniennes;
  • arthrite non traitée;
  • blessures aux jambes;
  • syphilis, gonorrhée et autres maladies infectieuses.

La nature des soins médicaux dépend des causes du développement de la pathologie..

Manifestations cliniques

Les symptômes de l'arthrose des membres inférieurs sont similaires à d'autres maladies articulaires, il est donc recommandé de consulter un médecin si vous trouvez les symptômes suivants:

  1. La circulation sanguine s'aggrave, en raison d'un mauvais travail des vaisseaux sanguins, une lourdeur dans les jambes se produit.
  2. Fatigue et incapacité à rester debout longtemps.
  3. Crunch fort dans les articulations.
  4. Douleur dans les pieds et sa réduction au repos.
  5. Instabilité articulaire.

Un chirurgien orthopédiste ordonne une tomodensitométrie et une radiographie.

Le diagnostic correct du stade de la maladie déterminera le schéma thérapeutique. L'arthrose des jambes comporte quatre étapes:

  1. Au stade initial, il n'y a qu'un certain inconfort dans les pieds, la mobilité est limitée. Les images montrent clairement une diminution de l'espace articulaire..
  2. Dans la deuxième étape, la douleur augmente et le mouvement des pieds devient très difficile. Pendant cette période, des ostéophytes apparaissent, les os sous le cartilage deviennent plus denses.
  3. La troisième étape est caractérisée par une diminution de la quantité de liquide interarticulaire à la suite d'une vasoconstriction. Par conséquent, tout mouvement apporte de la douleur..
  4. Au quatrième stade, il y a une forte déformation des os ou une destruction complète du cartilage, qui cesse complètement d'exercer leurs fonctions.

Les protocoles de traitement peuvent différer selon le stade.

Important! Il faut se rappeler qu'avec une évolution sévère de la maladie, la monothérapie est inefficace, vous devrez donc recourir à des méthodes plus radicales.

Traitement de l'arthrose des membres inférieurs

Les méthodes de traitement sont divisées en conservatrices et chirurgicales. Mais cela ne signifie pas que si une opération est prescrite au patient, des méthodes conservatrices ne seront pas nécessaires. Un traitement efficace est un complexe de différentes méthodes et techniques.

N'oubliez pas les chaussures orthopédiques spéciales, qui réduiront la douleur lors de la marche et ralentiront le développement de la lésion. Une orthèse de pied aidera également à réduire le stress et à fixer fermement une articulation instable. Son choix doit être abordé très soigneusement afin qu'il ne pince pas les vaisseaux et n'aggrave pas l'apport sanguin, aggravant l'arthrose des jambes.

Opération

L'intervention chirurgicale est l'ouverture de la cavité articulaire et le retrait des éléments affectés. Avec le retrait complet de l'articulation, vous devrez recourir à des prothèses.

Un implant peut être obtenu d'un donneur, mais c'est très rare. Fondamentalement, les prothèses sont constituées d'une articulation artificielle en céramique, en plastique durable ou en alliages métalliques. Cette méthode de traitement vous permettra d'oublier longtemps les symptômes de la maladie..

Traitement médical

Dans les premiers stades, le traitement commence par des méthodes conservatrices:

  1. Aux premiers symptômes, il est recommandé de commencer à prendre des analgésiques.
  2. En cas de douleur aiguë, il est possible d'injecter des médicaments directement dans la cavité articulaire.
  3. Les médicaments non stéroïdiens aideront à soulager le gonflement des jambes et des pieds et à réduire le vasospasme, ce qui soulagera également l'inflammation. Les plus populaires sont l'ibuprofène et le diclofénac. Peut être utilisé sous forme de pommade pour soulager la douleur locale.
  4. Les chondroprotecteurs sont des médicaments qui restaurent le tissu cartilagineux. Ils doivent être pris pour toute blessure et maladie des articulations. Les substances actives de la composition favorisent la régénération tissulaire, soulagent l'inflammation et permettent à l'articulation malade de se déplacer à nouveau comme d'habitude.

Les AINS et les chondroprotecteurs sont pris en cure, et ces derniers, avec une évolution chronique de la maladie, peuvent devoir être consommés de manière continue. Les médicaments les plus populaires et les plus efficaces sont le Chondroxide, l'Aflutop et le Teraflex..

Physiothérapie

La thérapie par l'exercice doit être effectuée pour la prévention des maladies. Un programme d'exercices conçu pour réchauffer vos pieds aidera vos jambes à se remettre rapidement en forme. Un grand nombre de promenades en chaussures orthopédiques ne fera pas de mal. Vous devez marcher lentement, augmentant progressivement l'amplitude des mouvements du pied. En période postopératoire, il est important d'utiliser un bandage articulé, et la rééducation et la thérapie par l'exercice doivent avoir lieu dans des centres spéciaux sous la supervision d'un médecin de réadaptation.

Pour référence! Le cours de gymnastique de rattrapage commence toujours sous la supervision de l'instructeur, puis ils continuent à faire les exercices seuls.

Physiothérapie

Ces méthodes visent à une guérison rapide avec le moins de stress pour le patient. Les rayons infrarouges et le courant de petites décharges ont un bon effet sur les terminaisons nerveuses du pied et de la jambe, ce qui aide l'articulation à revenir rapidement à son mode de vie habituel.

En savoir plus sur la bursite du genou ici.

Le massage améliore la fonction vasculaire, qui à son tour normalise le métabolisme des tissus. L'effet de renforcement général aidera les muscles environnants à commencer à travailler activement pour soutenir l'articulation. L'échauffement a également un bon effet sur la circulation sanguine et soulage la douleur.

Physiothérapie pour l'arthrose.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans les premiers stades, le traitement à domicile est acceptable. Il peut être commencé en frottant avec diverses teintures alcoolisées et des onguents chauffants. Les compresses peuvent être fabriquées à partir de différents ingrédients naturels:

  • bardane;
  • mon chéri;
  • teintures alcoolisées aux herbes;
  • jus d'aloès;
  • décoctions à base de plantes.

Ils aideront à soulager l'enflure et à soulager la douleur. Il convient de noter que pendant les méthodes de chauffage, pour le meilleur effet, la jambe doit être au repos..

La boue curative est un excellent remède pour le traitement des articulations. À travers la peau, ils remplissent la cavité d'oligo-éléments essentiels qui aident à la régénération du cartilage. En été, vous pouvez vous réchauffer directement sur la plage - avec du sable chaud. Il ne sera pas superflu de visiter les saunas et les bains.

Un diagnostic précoce de la maladie garantit un traitement et une guérison rapides. La douleur dans les membres inférieurs ne peut être négligée et, aux premiers signaux alarmants, prenez des mesures pour éliminer les causes des symptômes de la douleur.

L'arthrose des membres inférieurs se développe imperceptiblement. Les tissus cartilagineux et conjonctifs des articulations des jambes sont déformés et détruits progressivement, accompagnés de symptômes de douleur mineurs au stade initial.

L'image de droite montre une fusion de l'espace articulaire..

Types d'arthrose des membres inférieurs

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre l'ARTHROSE..."...

Cette maladie peut toucher une ou les deux jambes. Il est classé selon la lésion..

  1. Coxarthrose. Localisé dans l'articulation de la hanche. La cause des lésions entraînant une déplétion et une dégénérescence ultérieure du cartilage et des modifications de la surface articulaire osseuse est une nutrition insuffisante de l'articulation et une charge prolongée incroyable sur les jambes..
  2. La gonarthrose affecte l'articulation du genou. La couverture hyaline de l'articulation subit des modifications dégénératives-dystrophiques, l'espace articulaire se rétrécit. La déformation et la reconstruction du tissu osseux se produisent avec la formation d'épines - ostéophytes. Mobilité réduite du genou.

Comment la maladie progresse.

  • Arthrose de la cheville. Il se produit en relation avec une violation du glissement de l'os et du tissu cartilagineux de la région de la cheville des jambes avec des troubles dégénératifs-dystrophiques ultérieurs et une déformation sévère du pied, des ostéophytes marginaux se forment.
  • Arthrose des orteils. Affecte l'articulation du gros orteil ou l'articulation de l'os métatarsien et des orteils, ainsi que les petites articulations du membre inférieur. Selon la zone de la lésion, ils sont classés: goutte, arthrose interphalangienne, polyarthrose, maladie de Kellgren.
  • L'arthrose des membres inférieurs, présentant des symptômes similaires, se développe en plusieurs étapes et diffère selon le site de localisation.

    Signes d'arthrose

    Il existe les symptômes suivants de l'arthrose:

    • Symptôme de douleur. Dont la localisation et la force se manifestent en fonction du type et du stade de développement de l'arthrose: la douleur irradie vers la cuisse, le genou, la cheville.
    • Toute charge sur l'articulation s'accompagne d'inconfort, de raideur des articulations.
    • Limitation de l'amplitude des mouvements, jusqu'à l'immobilité, des courbatures, des douleurs insupportables dans les articulations des jambes, accompagnées d'un crunch.
    • Changements visuellement visibles dans les articulations, gonflement, nodules. La radiographie montre le degré de déformation du sac intra-articulaire et des changements: changements de densité osseuse, cartilage, lessivage du liquide synovial et rétrécissement des fissures inter-articulaires.

    Stades de développement de l'arthrose

    La première étape de tous les types d'arthrose a presque les mêmes manifestations. L'intensité de la douleur est insignifiante. L'inconfort survient principalement avec un stress accru sur les jambes et passe au repos. La capacité de travailler n'est pas altérée, le symptôme de la douleur se manifeste lors de la flexion et de l'extension des articulations touchées, un gonflement est observé à la cheville et au pied.

    Les stades suivants ont leurs propres caractéristiques, selon lesquelles le type d'arthrose est classé..

    Coxarthrose

    • Étape II. Une douleur modérée est localisée le long de la cuisse jusqu'au genou. La montée, les mouvements modérés et brusques provoquent inconfort et douleur, il devient difficile de monter les escaliers. La capacité de travail reste.
    • III étape. Même des mouvements mineurs sont accompagnés de douleurs insupportables dans l'articulation de la hanche. Une personne ne peut pas marcher seule, elle se déplace à l'aide de béquilles. La capacité de travail est perdue, un handicap de degré I ou II est attribué.

    Arthrose de la cheville

    • Étape II. La douleur devient constante, le mouvement du pied s'accompagne d'un resserrement et est limité. Les surfaces articulaires marginales sont déformées (grandissent).
    • Stade III. Les mouvements sont presque impossibles en raison d'une douleur vive au pied avec le moindre mouvement ou charge. Le tissu osseux se développe.

    Gonarthrose

    • Étape II. Raideur le matin et mouvements limités du genou provoquant une douleur qui diminue au repos. La claudication apparaît lors de la marche et de la fonte musculaire.
    • Stade III. Douleur intense et vive lors des mouvements du genou. Des modifications de l'articulation du genou sont observées visuellement: excroissance inesthétique avec hallux valgus ou développement anormal avec déformation en varus du genou.

    Les causes de l'arthrose et les facteurs de risque

    Le cartilage et le tissu osseux, ne recevant pas les nutriments nécessaires, subissent des modifications: le cartilage devient moins élastique, perd des protéoglycanes, l'os est déformé et détruit en raison du frottement.

    1. Maladie métabolique.
    2. Déséquilibre hormonal.
    3. en surpoids.
    4. Troubles circulatoires, maladies du système hématopoïétique.
    5. Hérédité, pathologie du développement intra-utérin.
    6. Âge.
    7. Activité professionnelle associée à un stress accru ou à un séjour prolongé sur les jambes.
    8. Traumatisme.
    9. Maladies inflammatoires des articulations.
    10. Maladies auto-immunes et infectieuses.

    Diagnostique

    Le syndrome douloureux ne peut pas être le dernier symptôme du diagnostic d'arthrose. Manque de recherche en laboratoire.

    Pour un diagnostic précis et un traitement réussi, un diagnostic complet est effectué, qui comprend:

    • diagnostic de laboratoire;
    • radiographie;
    • imagerie par résonance magnétique et calculée;
    • procédure échographique;
    • invasion de la zone arthritique par le guide LED.

    Traitement

    En raison du fait qu'au stade initial de l'arthrose, peu de personnes se tournent vers le médecin, le diagnostic est posé lorsque la maladie progresse vers le deuxième ou le troisième stade et que le membre inférieur est partiellement ou complètement immobilisé. Dans ce cas, le traitement est supposé être complexe et à long terme, ce qui comprend:

    1. Élimination ou réduction du syndrome douloureux (soulagement de la douleur).
    2. Nutrition articulaire.
    3. Vasodilatation.
    4. Réhabilitation et prévention de la récidive de la maladie.

    Lors du traitement, il est nécessaire de diriger tous les efforts pour éliminer la cause de l'arthrose et non de combattre les symptômes. Plus tôt le diagnostic correct est posé, moins les articulations seront endommagées et plus tôt leurs fonctions seront restaurées. L'arthrose s'accompagne de maladies concomitantes des articulations et des tissus adjacents des extrémités, dont le traitement nécessite l'utilisation de médicaments supplémentaires. Dans les derniers stades de développement, il faut recourir à des interventions chirurgicales.

    Le traitement commence par un soulagement de la douleur avec des anti-inflammatoires et analgésiques non stéroïdiens (pommades, comprimés, injections).

    • restauration du tissu cartilagineux des extrémités avec des préparations contenant de la chondroïtine et du sulfate de glucosamine (chondroprotecteurs);
    • restauration de la quantité requise de liquide intra-articulaire avec des médicaments vasodilatateurs qui contribuent à cela - Stugeron, Trental;
    • blocage de la production d'enzymes qui dissolvent le cartilage avec Piaskledin (traitement - environ 6 mois);
    • un cours d'inhibiteurs de protéolyse Contrikal, Gorodoks, qui suppriment la production d'enzymes;
    • la lubrification articulaire par injection de préparations d'acide hyaluronique Synvix, Fermatron, Hyalurom ou Ostenil dans la cavité articulaire, qui soulagent l'inflammation des articulations;
    • vasodilatation et amélioration de la microcirculation sanguine dans les membres inférieurs avec des onguents chauffants Bishofit, Dimexide;
    • pour accélérer le processus de traitement, de rééducation et de restauration de la mobilité des membres, il est nécessaire de prendre des vitamines B, de l'acide nicotinique, Actovegin et de lubrifier les articulations avec Troxevasin.

    Après le traitement hospitalier, il faut se rappeler que la restauration de la capacité de travail est un long processus, elle comprend non seulement un traitement médicamenteux, mais également une thérapie de rééducation utilisant les procédures suivantes:

    1. Massage des pieds, des genoux, de l'articulation de la hanche.
    2. Thérapie manuelle.
    3. Respect des règles diététiques.
    4. Physiothérapie.
    5. Thérapie au sel.

    Aux stades initiaux du développement de l'arthrose dans les membres inférieurs et pendant la période de rééducation, vous pouvez utiliser des remèdes populaires qui concernent l'ajustement du régime alimentaire à l'utilisation d'aliments contenant l'ensemble nécessaire de nutriments.

    Le contrôle de son propre poids joue un rôle important dans la prévention de la récurrence des maladies des membres inférieurs. Il doit être maintenu normal ou dans les limites inférieures du tableau des indices de surpondération. Limiter l'haltérophilie.

    Articles similaires

    Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrose?

    • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et une vie épanouie...
    • Vous êtes inquiet de l'inconfort, des craquements et des douleurs systématiques...
    • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
    • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

    Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre l'ARTHROSE!

    Il Est Important De Savoir Sur La Goutte