L'homme a depuis longtemps commencé à utiliser ses membres supérieurs non pour marcher, mais pour y contenir des outils, donc son articulation du coude (LS) est beaucoup plus mobile que chez les animaux, et il est plus souvent soumis à des charges dynamiques et à des vibrations. Le mouvement dans le LS s'effectue grâce à une articulation constituée de trois articulations:

  • bloc brachiocrânien;
  • brachioradial sphérique;
  • cylindrique radioulnar.

Sur la base de blessures traumatiques du coude, de stress excessif chronique, de processus infectieux dans le corps, une arthrite de l'articulation du coude peut se développer, conduisant progressivement à une destruction destructive de l'articulation, des restrictions motrices, une fusion des surfaces articulaires. Quels sont les symptômes et l'évolution de cette pathologie, comment la discerner à temps et la traiter correctement?

Causes de l'arthrite du coude

Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement d'un processus inflammatoire dans l'articulation du coude:

  • ecchymoses fréquentes;
  • hémorragie dans la capsule articulaire;
  • infections streptococciques et staphylococciques;
  • septicémie généralisée (généralement due aux infections ci-dessus);
  • autres infections non spécifiques (gonorrhée, typhus, tuberculose, scarlatine, brucellose).

Pathogenèse de l'arthrite du coude

Le premier coup est pris par les tissus mous entourant l'articulation. Au début, les membranes synoviales souffrent, qui sont tapissées de:

  • capsule articulaire, composée de deux chambres (arrière et avant);
  • sacs - sous-tendineux, situés entre le tendon de la tête 3 du muscle et la capsule articulaire, et ulnaire sous-cutané, situé derrière l'olécrane.

La membrane synoviale de la capsule est le plus souvent enflammée:

  • en raison d'un traumatisme direct (contusion, fracture, luxation);
  • une infection qui pénètre dans la peau, endommagée par des blessures, des coupures, des fistules, des blessures par balle (infection directe);
  • polyarthrite rhumatoïde (pathologie auto-immune systémique);
  • arthrite goutteuse (dépôts de sels d'acide urique dus à un métabolisme inapproprié dans le corps);
  • chondocalcinose (dépôts de sels de calcium dans l'articulation).

Arthrite suppurée du coude

L'infection directe des plaies reçues, les blessures entraînant l'accumulation de tissus morts dans la cavité articulaire, ainsi que les infections généralisées à streptocoques et staphylocoques peuvent provoquer une arthrite purulente et une panarthrite (phlegmon) - une forme aiguë d'arthrite purulente qui affecte le cartilage articulaire, les os sous-chondraux, les ligaments environnants muscle articulaire.

Polyarthrite rhumatoïde du coude

Le plus complexe est la pathogenèse de la polyarthrite rhumatoïde, qui n'a pas encore été complètement étudiée. Trois facteurs sont supposés ici à la fois:

  • présence chronique d'une infection conduisant à la formation de foyers périarticulaires de lésions destructrices des tissus mous;
  • facteur héréditaire (on a remarqué que la maladie passe de génération en génération);
  • développement d'un processus auto-immun (une mutation des anticorps se produit, à la suite de laquelle ils commencent à percevoir les tissus avec des lésions destructrices comme étrangers).

La polyarthrite rhumatoïde affecte assez souvent les deux articulations du coude, le plus souvent dans la moitié féminine.

Où commence l'arthrite?

L'arthrite de l'articulation du coude commence généralement par une inflammation de la capsule synoviale (synovite), qui conduit à la cessation de la communication entre ses chambres antérieure et postérieure, formant respectivement des spires sacculaires et antérieures, reliées par des canaux étroits.

  • La circulation du liquide synovial est perturbée, des processus stagnants se forment.
  • L'épanchement articulaire est dû à une production excessive de liquide par la synoviale enflammée.

Pathogenèse de l'arthrite tardive

Au stade avancé de l'arthrite, en raison de la perte de ses propriétés et de sa qualité par le liquide synovial, ce qui suit commence:

  • changements destructeurs et phénomènes d'ostéosclérose dans les glandes pinéales des articulations;
  • processus de fibrotisation, ossification dans les tissus périarticulaires.

En conséquence, des parties de l'articulation sont épissées (c'est ce qu'on appelle l'ankylose) et cela devient inopérant. Et les contractures développées dans les tissus mous conduisent à la fixation de l'articulation du coude dans la mauvaise position et à la courbure du membre supérieur.

Bursite du coude

L'inflammation des membranes synoviales des bourses (bursite) survient le plus souvent en raison d'un effort physique monotone et d'un frottement mécanique du tendon contre la gaine.

Cela peut mener à:

  • travail professionnel avec des outils de construction, en particulier les chocs et les vibrations (marteau, butée, perceuse, perforateur)
  • jouer au tennis ou au golf;
  • pression constante du coude sur la surface d'appui.

Habituellement, se reposer, immobiliser le coude, prendre des anti-inflammatoires guérira.

La bursite chronique non traitée peut couvrir de nouveaux tissus mous, provoquant une capsulite et plus tard une arthrite de l'articulation du coude. À son tour, l'arthrite chronique peut provoquer le développement d'une bursite..

Hémarthrose de l'articulation du coude

Une hémorragie dans la capsule articulaire des médicaments est possible avec des fractures épiphysaires et des ruptures ligamentaires. L'articulation du coude est renforcée par quatre ligaments:

  • deux collatéraux latéraux (ulnaire et radial);
  • le ligament annulaire du radius;
  • ligament carré, qui renforce le volvulus antérieur de la capsule articulaire

C'est la rupture du ligament carré qui provoque le plus souvent une hémarthrose.

Symptômes et traitement de l'arthrite du coude

Signes courants de l'arthrite du coude

  • Au départ, le patient commence à souffrir de douleurs au repos au coude, après l'effort, la nuit. Avec le début du mouvement, la douleur disparaît progressivement.
  • Les contours à angle aigu du coude sont lissés, l'articulation prend une forme arrondie et plus volumineuse, la palpation des tissus se fait sentir.
  • Il y a un désir instinctif de ne pas charger le coude, de soutenir l'avant-bras douloureux, qui prend une position forcée à moitié pliée, avec une main saine - une posture caractéristique du processus inflammatoire dans l'articulation du coude.
  • Plus tard, des déformations articulaires apparaissent, des douleurs lorsque vous essayez de plier ou de lever un bras, de le placer derrière le dos ou derrière la tête - signes d'arthrose.

Arthrite purulente aiguë de l'articulation du coude: les principaux signes

L'arthrite aiguë du coude s'accompagne de:

  • une augmentation de la température générale et locale;
  • hyperémie de la peau de la région du coude;
  • grand gonflement de l'articulation dû à un épanchement;
  • une augmentation du taux de leucocytes et d'ESR dans l'hémogramme.

L'arthrite ulnaire aiguë de forme purulente peut se manifester par de la fièvre, de la fièvre, des nausées et des maux de tête. La ponction du liquide synovial montre sa consistance trouble, la présence de pus (caillots sanguins avec hémarthrose).

Les signes articulaires avec une arthrite purulente de l'articulation du coude ne sont pas observés immédiatement, mais plusieurs semaines après le début de la maladie:

  • sur la radiographie, vous pouvez voir le rétrécissement et la visibilité floue de l'espace articulaire;
  • un motif à motifs apparaît sur les surfaces du joint;
  • il y a des signes d'ostéoporose sous-chondrale;
  • dans les derniers stades, la destruction et la fusion de parties des articulations commencent.

L'arthrite gonorrhée s'accompagne de:

  • exacerbations fréquentes de synovite et épanchements;
  • ostéoporose du coude, qui se propage plus loin vers les os du membre supérieur.

Signes de polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation du coude présente les signes cliniques suivants:

  • Au stade initial - synovite: douleur modérée, le coude gonfle, augmente de taille, entouré de tissus denses. La ponction montre la composition séreuse du fluide. Avec une forme séropositive, le facteur rhumatoïde est détecté dans le sang.
  • Au deuxième ou troisième stade: douleur accrue, destruction du cartilage, apparition de nodules. La radiographie révèle la surface à motifs de l'articulation, la pseudocystose des glandes pinéales (elles deviennent tachetées de lumière), les zones d'ostéosclérose.
  • Au stade avancé: limitation sévère des mouvements due à l'ankylose et à la contracture, déformations prononcées.

Signes extra-articulaires de la polyarthrite rhumatoïde - lésions multiples des systèmes (cardiovasculaire, respiratoire, urinaire, hématopoïétique), des yeux et de la peau.

Diagnostiquer l'arthrite

Méthodes de diagnostic standard:

  • Examen clinique;
  • radiographie;
  • crevaison;
  • méthodes de laboratoire: analyses de sang (culture générale, biochimique, bactériologique, facteur rhumatoïde).

Comment traiter l'arthrite du coude

L'arthrite du coude est traitée en fonction de sa cause fondamentale:

  • traiter une maladie infectieuse ou auto-immune;
  • élimination des conséquences des blessures;
  • élimination du stress chronique accru

Le traitement est divisé en symptomatique et basique:

  • la thérapie symptomatique élimine la douleur, l'inflammation, l'enflure;
  • la ligne de base éradique les causes profondes de la maladie.

Traitement symptomatique de l'arthrite du coude

  • Au stade précoce de l'arthrite, on utilise principalement des AINS non stéroïdiens: nimesil, ibuprofène, kétoprofène, movalis, diclofénac, célécoxib, etc..
  • Les corticostéroïdes hormonaux sont utilisés pour les œdèmes sévères et lorsque les AINS n'aident pas. Les injections intra-articulaires sont particulièrement efficaces, mais il devrait y en avoir peu: une cure tous les six mois, deux à trois injections, avec une pause de deux semaines (le calendrier est précisé par le médecin traitant). Habituellement, la prednisolone, le diprospan, la triamcinolone, etc. sont prescrits..
  • Il est également impossible d'abuser des AINS en raison de leurs effets néfastes sur les muqueuses des LCD et d'autres effets secondaires. Moins de conséquences pour les AINS sélectifs (movalis, célécoxib, nimesil), cependant, ils sont nocifs et plus chers.

Le traitement nécessite un régime de repos pour l'articulation du coude douloureuse et un soulagement complet du stress..

Traitement de base de l'arthrite du coude

Si le traitement symptomatique est le même pour tous les types d'arthrite, alors pour le traitement de base, il est différent:

  • avec l'arthrite infectieuse pyogène, des antibiotiques sont prescrits;
  • rhumatoïde - immunosuppresseurs (méthotrexate, autres cytostatiques, sulfasalazine, pénicillamine);
  • goutteux - colchicine et autres médicaments

Le principe de base du traitement de base de l'arthrite du coude est complexe:

  • conduit dans de nombreuses directions;
  • le médicament est choisi du point de vue du moindre dommage (la plupart des médicaments sont très nocifs);
  • les effets secondaires sont compensés par d'autres médicaments;
  • avec un traitement à long terme, des médicaments interchangeables de différentes lignes sont prescrits: si un médicament cesse d'aider, ils passent à un autre ou à une combinaison de médicaments.

Traitement de l'arthrite aiguë et purulente de l'articulation du coude

La principale méthode de traitement est chirurgicale. L'opération la plus simple est une ponction articulaire à l'aide d'une seringue avec une longue aiguille de ponction:

  • la cavité est libérée du contenu;
  • des antibiotiques, des antiseptiques sont injectés dans la capsule;
  • l'immobilisation du médicament est effectuée.

Avec une forme purulente d'arthrite, une arthrotomie est recommandée avec accès aux chambres postérieure et antérieure de la capsule en utilisant un drainage par lequel des médicaments sont injectés.

Traitement chirurgical de l'arthrite du coude

La capsulotomie (identique à l'arthrotomie) est utilisée dans les cas suivants:

  • élimination de l'exsudat purulent ou purulent-hémorragique;
  • élimination de la tension et de la tension dans la capsule articulaire;
  • élimination d'objets étrangers (fragments d'os, fragments de ligaments);
  • excision des parties fusionnées des articulations;
  • élimination des contractures;
  • résection articulaire;
  • panarthrite (phlegmon).

La capsulotomie est réalisée sous anesthésie générale, après la chirurgie, une attelle est appliquée sur le coude.

Traitement chirurgical de la polyarthrite rhumatoïde

Au stade initial de la maladie, la synovectomie est recommandée: cela évitera les changements destructeurs des articulations du coude et leur future fusion.

  • Au stade déformant de la PR, l'atrotomie est la méthode préférée:
    • résection des têtes articulaires;
    • élimination des excroissances sur la partie en blocs de l'humérus;
    • résection de l'olécrane.

La période d'immobilisation après arthrotomie de l'articulation du coude est courte - pas plus de 5 jours, après quoi la thérapie par l'exercice est commencée.

  • L'arthroplastie est recommandée pour les déformations sévères, l'ankylose et les contractures.

Les endoprothèses au stade destructeur de l'arthrite du coude ne sont pratiquement pas utilisées.

Autres traitements de l'arthrite du coude

L'arthrite du coude est traitée longtemps et patiemment. Faire face à la maladie est difficile. Les exacerbations doivent être traitées dans une polyclinique.

En plus des traitements médicinaux et chirurgicaux, les produits suivants sont utilisés:

Traitement de l'arthrite du coude

Date de publication: 13.05.2014
Date de mise à jour: 13.02.2020
Tous les médecins de la clinique

Aujourd'hui, la maladie inflammatoire des articulations du coude, accompagnée d'inconfort et de douleur, est devenue une maladie assez courante chez les personnes d'âges différents. L'arthrite du coude est un processus pathologique dans la capsule et le cartilage du coude, qui entraîne une raideur ou une perte complète de mobilité du bras.

La maladie est plus susceptible d'affecter ceux dont le travail est associé à un stress accru sur l'articulation du coude. Le succès du traitement de la maladie dépend d'une visite opportune à la clinique, ainsi que d'un traitement approprié et d'une rééducation ultérieure. L'arthrite doit être traitée de manière globale, en tenant compte de l'état actuel du patient, de ses antécédents et des raisons qui ont provoqué le processus inflammatoire.

Causes de l'arthrite du coude

Les causes de l'arthrite sont nombreuses et variées. Dans le même temps, il est impossible de dire sans équivoque ce qui a déclenché le processus d'inflammation. Le cas de chaque patient est individuel et la maladie peut survenir à la fois pour plusieurs raisons, parmi lesquelles:

  • Infections des tissus articulaires.
  • Les blessures (chocs, accidents, chutes) du coude peuvent provoquer une arthrite traumatique.
  • Diverses maladies auto-immunes résultant de troubles du système immunitaire, qui détruit ses propres tissus et organes, les percevant comme étrangers.
  • Maladies accompagnées de lésions du tissu conjonctif - syphilis, vascularite, rhumatisme et autres.

Symptômes de l'arthrite du coude

Les douleurs articulaires, la raideur et la fièvre sont les premiers symptômes de l'arthrite du coude. Il est préférable de demander une aide médicale avant la manifestation complète du tableau clinique, uniquement lorsque vous ressentez une gêne et une douleur dans l'articulation, afin que la maladie ne progresse pas à un stade avancé et ne provoque pas de conséquences graves. Vous devez contacter la clinique si vous remarquez les symptômes suivants:

  • Gonflement des tissus de l'articulation touchée - du gonflement à peine détectable au toucher à une articulation considérablement élargie.
  • Malaise général, accompagné de faiblesse et de fièvre.
  • Douleur et raideur dans le mouvement de la main dans l'articulation du coude, causées par un étirement excessif de la capsule et par l'accumulation de liquide dans la cavité articulaire.
  • Augmentation de la teneur en érythrocytes et en leucocytes dans le test sanguin général.
  • Rougeur locale de la peau et augmentation de la température dans la zone au-dessus de l'articulation malade.

Douleurs articulaires au repos

Chondroprotecteurs qu'est-ce que c'est, comment choisir, quelle est leur efficacité

Méthodes de traitement de l'arthrite du coude

En contactant notre clinique, vous découvrirez bientôt le diagnostic exact, et on vous proposera des méthodes efficaces de médecine orientale qui garantissent un traitement efficace de l'arthrite du coude. Tout d'abord, il vise à réduire l'inflammation et à soulager la douleur, après quoi un ensemble de procédures sera effectué, à l'exclusion de l'utilisation de médicaments et sans intervention chirurgicale:

  • acupuncture - soulage la douleur et l'inflammation, améliore la circulation sanguine, soulage l'inflammation, lutte contre les micro-organismes pathogènes;
  • réflexologie (acupression) - aide à restaurer les tissus, la circulation sanguine, à soulager l'inflammation;
  • massage général - soulage l'inconfort dans les articulations, élimine la congestion, active les processus métaboliques;
  • chauffer avec un feu ouvert - soulage la douleur vive, normalise le métabolisme, a un effet relaxant;
  • Thérapie Tszyu - améliore le flux sanguin tissulaire, soulage l'inflammation et la douleur aiguë;
  • pharmacopuncture utilisant des médicaments homéopathiques qui ne sont pas des médicaments au sens habituel.
  • La thérapie PRP est la technique la plus récente pour stimuler les processus de récupération. Il est utilisé pour restaurer les fonctions de divers organes après des maladies et des blessures, y compris pour restaurer la fonction du système musculo-squelettique.

Traitement de l'arthrite du coude à la clinique Paramita

Lors d'un examen préliminaire, les principales causes de l'arthrite sont établies, le degré de mobilité de l'articulation touchée est vérifié, sur la base duquel un diagnostic précis est établi et un traitement individuel est sélectionné pour chaque patient.

Une caractéristique distinctive de notre clinique à Moscou par rapport aux autres centres médicaux est une approche intégrée et l'exclusion de la chirurgie. Quelle que soit la gravité de la maladie, nos spécialistes proposent un traitement efficace en combinant des méthodes efficaces de médecine orientale et occidentale.

Pour consolider les résultats obtenus, le patient qui a subi le traitement se voit attribuer un complexe d'exercices de physiothérapie sélectionné individuellement.

Arthrite du coude: caractéristiques de la maladie

L'articulation du coude a une structure complexe et se compose de trois articulations simples: brachio-ulnaire, brachioradiale et radio-ulnaire. Le système ligamentaire et la capsule contenant le liquide synovial protègent les tissus des dommages. Le cartilage et le tissu conjonctif améliorent l'absorption des chocs articulaires. Les trois articulations sont bien fixées les unes aux autres et situées dans une capsule, par conséquent, lorsqu'un processus pathologique se produit, l'inflammation se propage rapidement aux zones voisines.

Les raisons

L'inflammation dans les tissus de l'articulation du coude se développe sous l'influence de divers facteurs. Dans certains cas, la cause de la pathologie ne peut être établie, alors l'arthrite est appelée idiopathique. Comprendre l'étiologie est important pour choisir une stratégie de traitement.

Raisons du développement de l'arthrite du coude:

  • infection du liquide intra-articulaire (arthrite purulente);
  • troubles métaboliques, accompagnés de dépôts d'urate (arthrite goutteuse);
  • lésions articulaires (arthrite traumatique);
  • lésions auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde);
  • lésions articulaires sur fond de psoriasis (polyarthrite psoriasique);
  • une réaction allergique aux médicaments ou à la nourriture (arthrite allergique);
  • troubles héréditaires du développement du tissu conjonctif (arthrite héréditaire);
  • lésions articulaires à la suite de maladies infectieuses antérieures (arthrite réactive).

Quelle que soit la cause, différents types d'arthrite ont le même mécanisme de développement. Lorsqu'elles sont exposées à un facteur pathogène, toutes les structures intra-articulaires sont affectées. La synoviale s'enflamme, gonfle, la microcirculation y est perturbée, ce qui s'accompagne d'une stagnation.

La perméabilité de la paroi veineuse augmente, le fluide s'écoule dans la cavité articulaire. Les fonctions du liquide synovial sont altérées, les leucocytes migrent vers la lésion, ce qui augmente la réaction inflammatoire.

Même lorsqu'ils sont exposés à des facteurs pathogéniques, tous les patients ne sont pas également susceptibles de développer une arthrite du coude..

Il existe des facteurs provoquants qui augmentent le risque de maladie:

  • pathologie du système digestif;
  • dysbiose;
  • maladie métabolique;
  • maladies chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • apport insuffisant en vitamines;
  • Diabète;
  • stress;
  • inflammation infectieuse du système génito-urinaire, hépatite virale, tuberculose, septicémie, maladies sexuellement transmissibles;
  • activité physique excessive.

Symptômes

Au stade initial, l'arthrite du coude se manifeste par des symptômes locaux, la progression de la maladie s'accompagne de signes généraux. Plus les processus destructeurs sont prononcés, plus les manifestations sont intenses.

Symptômes de l'arthrite du coude:

  • douleur d'intensité variable;
  • diminution de la mobilité articulaire;
  • pulsation dans la zone articulaire avec arthrite purulente;
  • gonflement des tissus;
  • rougeur de la peau et augmentation de la température locale;
  • dans les cas graves, de la fièvre se développe, la température corporelle monte à 39-40 o C, le patient ressent des douleurs musculaires, surtout la nuit, la douleur irradie vers l'omoplate, la transpiration augmente;
  • symptômes d'intoxication: faiblesse, léthargie, transpiration.

En l'absence de traitement adéquat, la symptomatologie est exacerbée, son intensité augmente. Le patient perd sa capacité de travail.

L'un des principaux signes de l'arthrite - la douleur - peut avoir une intensité et un caractère différents, selon l'étiologie de la maladie. Dans la forme normale, l'inconfort augmente progressivement. L'inflammation goutteuse est accompagnée de douleurs douloureuses. Les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde sont une douleur aiguë avec une difficulté à bouger.

Quel médecin traite l'arthrite du coude?

Si des signes de maladie sont détectés, il est important de consulter rapidement un médecin. L'arthrite du coude est traitée par un rhumatologue, un arthrologue ou un orthopédiste.

Diagnostique

Le diagnostic de l'arthrite du coude est basé sur l'évaluation des plaintes caractéristiques, les antécédents du patient, l'examen et la palpation. Il existe des techniques spéciales qui vous permettent de confirmer la maladie:

  • La réception de Thompson: la main doit être non pliée, si elle prend une position palmaire en raison d'une douleur intense, cela signifie qu'un processus inflammatoire se déroule dans les tissus de l'articulation;
  • Réception de Velta: flexion simultanée des deux bras, si l'un d'eux bouge plus lentement en raison de la douleur, on peut affirmer que l'articulation est enflammée.


Il est important de noter que les données de tests spécifiques peuvent être positives aux deuxième et troisième degrés de développement de la maladie, alors que les stades initiaux ne sont pas toujours confirmés par ces méthodes..

Des méthodes de recherche supplémentaires sont utilisées pour confirmer le diagnostic:

  • radiographie en deux projections;
  • procédure échographique;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • ponction de liquide synovial pour analyse bactériologique et recherche sur la microflore;
  • analyse sanguine générale.

Traitement

Le traitement de l'arthrite doit être complet. La direction principale est la thérapie conservatrice, qui comprend l'utilisation de médicaments, la physiothérapie et la thérapie par l'exercice. Si ces mesures sont inefficaces ou si la lésion est sévère, une intervention chirurgicale est effectuée.

La forme aiguë d'arthrite nécessite une immobilisation du membre. Il suffit généralement de garder la main sur le mouchoir pendant un moment. Dans certains cas, l'utilisation d'aides orthopédiques spéciales peut être nécessaire.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de l'arthrite du coude implique l'utilisation d'une large gamme de médicaments. L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer le facteur pathogénique qui provoque le développement de la maladie, de soulager les symptômes, de restaurer la mobilité de l'articulation touchée..

Médicaments utilisés dans le traitement de l'arthrite du coude:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de pommades et à l'intérieur (diclofénac, indométacine);
  • en cas d'inflammation sévère et d'inefficacité des médicaments du groupe AINS, des glucocorticostéroïdes sont prescrits (prednisolone, hydrocortisone);
  • analgésiques pour le syndrome douloureux sévère (oxycodone, Tylenol);
  • chondroprotecteurs pour la restauration des tissus cartilagineux (Artra, chondroïtine sulfate);
  • antibiotiques à large spectre (Lincomycine pour la nature bactérienne de l'arthrite);
  • thérapie goutte à goutte de désintoxication à haute température;
  • médicaments désensibilisants pour la nature allergique de la maladie (Suprastin).

Lors de l'utilisation de médicaments, il est important de comprendre que l'automédication est exclue. Le traitement symptomatique n'est que temporaire. Sans s'attaquer à la cause de la maladie, l'arthrite peut revenir sous une forme plus grave et résistante au traitement..

Exercices de physiothérapie et physiothérapie

Les procédures de physiothérapie suivantes sont les plus efficaces dans le traitement de l'arthrite de l'articulation du coude:

  • magnétothérapie;
  • électrophorèse avec des analgésiques et des anti-inflammatoires;
  • thérapie au laser;
  • traitement par ultrasons;
  • thérapie à la paraffine et à la boue.

L'impact des facteurs physiques vous permet d'obtenir un effet anti-inflammatoire, anti-œdème, analgésique, réparateur persistant.

La physiothérapie est une composante obligatoire de la thérapie au stade de la rééducation. L'ensemble d'exercices est sélectionné individuellement, en fonction des antécédents médicaux et des caractéristiques du patient. Les mouvements commencent par des mouvements doux, deviennent progressivement volumineux, l'activité physique augmente. Les exercices de physiothérapie améliorent le métabolisme des tissus, rétablissent le fonctionnement de la main affectée.

Chirurgie

La thérapie conservatrice n'apporte pas toujours l'effet souhaité. Dans certains cas, une opération est indiquée. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire pour l'arthrite purulente et la déformation de l'articulation du coude.

Types d'opérations pour l'arthrite du coude:

  • arthroscopie: les défauts articulaires sont éliminés par de petites incisions;
  • endoprothèses - remplacement des tissus articulaires endommagés par des implants;
  • artodèse - le cartilage articulaire est retiré, un morceau d'os de l'olécrane est placé à sa place;
  • arthrolyse - élimination des adhérences fibreuses;
  • synovectomie - excision de la synoviale;
  • ostéotomie - retrait d'un morceau d'os pour soulager la pression
  • résection - ablation d'une articulation ou d'une partie de celle-ci;
  • arthroplastie - remplacement des parties endommagées de l'articulation par une greffe.

La prévention

L'arthrite du coude peut être évitée. Pour ce faire, suivez un certain nombre de recommandations:

  • éviter un stress excessif sur les articulations des membres supérieurs;
  • faire de l'exercice, mener une vie active;
  • effectuer un massage des mains;
  • bien manger, exclure les boissons alcoolisées, le café, le thé fort;
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • prévenir les maladies infectieuses;

L'arthrite du coude - une maladie qui apporte de l'inconfort et perturbe les performances, peut entraîner le développement de complications graves. Dans les premiers stades, la pathologie est facilement traitable sans entraîner le développement de conséquences irréversibles. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans l'articulation du coude, vous devez consulter un spécialiste en temps opportun et ne pas souffrir d'inconfort ou d'automédication..

Arthrose-arthrite: causes, diagnostic, stades, symptômes et traitement

Le nom même d'arthrose-arthrite suggère que cette condition comprend deux mécanismes pathologiques: l'arthrite et l'arthrose. En effet, l'arthrose-arthrite est une maladie complexe qui combine à la fois des signes de changements destructeurs dans les tissus de l'articulation et une composante inflammatoire..

Plus précisément, l'arthrose-arthrite est une arthrose compliquée par l'arthrite.

Causes (facteurs de risque) de l'arthrose-arthrite

Les principaux facteurs de risque de développer une maladie articulaire comprennent:

  • Âge et sexe. Plus la personne est âgée, plus le risque d'arthrose et d'arthrite est élevé. De plus, à un jeune âge, les maladies articulaires surviennent souvent chez les hommes et chez les personnes âgées - chez les femmes. Dans ce dernier, leur évolution est plus sévère..
  • Mauvaises habitudes (fumer, boire de l'alcool).
  • Intoxication (y compris alcoolique).
  • Mauvaise nutrition.
  • Surpoids.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Maladies allergiques (allergies alimentaires ou médicamenteuses, rhume des foins, dermatite atopique, asthme bronchique).
  • Processus auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, glomérulonéphrite et autres).
  • Blessures articulaires.
  • Charges professionnelles et sportives sur les articulations.
  • Maladies infectieuses chroniques.
  • Troubles neurogènes.
  • Troubles métaboliques.
  • Maladies endocriniennes (pathologie thyroïdienne, diabète sucré et autres).
  • Pathologie articulaire congénitale.
  • Maladies des os et des articulations (y compris les troubles de la posture, les pieds plats).
  • Maladies des veines (varices des membres inférieurs, thrombophlébite).
  • Chirurgie articulaire.

Si pour la survenue d'une arthrose, un ou plusieurs facteurs doivent généralement agir pendant une longue période, un phénomène aigu est généralement suffisant pour la jonction de l'inflammation. Cela peut être une hypothermie, des conditions météorologiques défavorables (gel, vent fort), des blessures articulaires, une maladie infectieuse du corps, un stress ou une autre exposition..

L'arthrite infectieuse se développe généralement après une infection respiratoire virale ou bactérienne aiguë, une otite moyenne, une pneumonie et une infection des voies urinaires. Dans un contexte d'immunité réduite, l'infection «s'installe» facilement sur l'articulation dystrophique. Parfois, il existe des processus infectieux spécifiques. Généralement tuberculeux. La syphilitique, la brucellose et d'autres arthrites infectieuses spécifiques sont désormais très rares.

L'arthrite traumatique se développe après une blessure aiguë (ecchymose, fracture ou tout autre) ou chronique (risques professionnels, sports). Une telle arthrite peut être une complication de la chirurgie reconstructive (par exemple, arthrose-arthrite de l'articulation temporo-mandibulaire après correction de l'occlusion).

Pathogenèse de l'arthrose-arthrite

Premièrement, l'arthrose se produit dans l'articulation. Ses causes sont des troubles du métabolisme et de l'approvisionnement en sang résultant de changements liés à l'âge, un stress excessif sur l'articulation (sport, surpoids, risques professionnels), un traumatisme, une hypothermie et d'autres conditions pathologiques..

Sous l'influence de ces facteurs, le cartilage commence à se détériorer, les surfaces articulaires sont déformées et des excroissances osseuses apparaissent. Tout cela cause des dommages supplémentaires à l'articulation. Des symptômes d'arthrose apparaissent (douleurs douloureuses qui disparaissent après le repos, «crunch» lors des mouvements ou autres bruits articulaires, mobilité limitée et sensation de «coincement» de l'articulation). Ce processus dure des années et conduit tôt ou tard à une perte de la fonction articulaire. Un traitement correct commencé en temps opportun peut empêcher la poursuite de la progression du processus.

L'arthrose est rarement «lisse». Depuis l'approvisionnement en sang, le métabolisme est perturbé dans l'articulation altérée de manière destructrice et, en outre, il est constamment endommagé par des excroissances osseuses et des ostéophytes, l'inflammation se joint facilement, c'est-à-dire arthrite. Elle peut être de nature différente en fonction des facteurs de risque, de la présence d'une pathologie concomitante et de la prédisposition individuelle. Peut être rhumatoïde, infectieux, goutteux ou tout autre.

L'état «d'exacerbation» de l'arthrose dû à l'ajout d'un composant inflammatoire (arthrite) est appelé arthrose-arthrite.

Diagnostic de l'arthrose-arthrite

Première règle: consultez votre médecin en temps opportun. De nombreuses personnes essaient de se diagnostiquer elles-mêmes, en consultant des amis ou sur Internet. L'autodiagnostic est souvent erroné. Cela retarde considérablement la visite chez le médecin et le début du traitement. À ce moment-là, des changements irréversibles se sont déjà développés dans l'articulation. N'oubliez pas que cela peut vous coûter la santé. Il est plus facile de contacter un spécialiste en temps opportun pour prescrire un traitement, puis de ne venir que pour un examen de contrôle et une correction du traitement.

Le diagnostic de l'arthrose-arthrite comprend:

  1. Examen par un spécialiste. Le médecin détecte les douleurs articulaires, la crépitation, l'œdème, les mouvements limités, la tension articulaire, l'instabilité. Si nécessaire, une consultation de spécialistes restreints peut être indiquée: phthisiatre, rhumatologue, allergologue, spécialiste des maladies infectieuses et autres..
  2. Recherche en laboratoire. Des analyses sanguines générales et biochimiques sont présentées. Dans certains cas - études immunologiques, profil hormonal, méthodes sérologiques pour identifier un agent infectieux et autres.
  3. Il existe de nombreuses méthodes instrumentales. Le principal est la radiographie de l'articulation. Il détecte la présence de déformations articulaires, de croissances osseuses, de modifications de l'espace articulaire, de certaines modifications inflammatoires et de plusieurs autres. Les études auxiliaires comprennent l'échographie articulaire, la ponction, l'arthroscopie, la tomodensitométrie, l'IRM et autres.

Stades de l'arthrose-arthrite

Au cours de l'arthrose, trois étapes sont distinguées:

  1. Première (initiale). De petits changements apparaissent dans l'articulation, la douleur survient uniquement avec un effort important, l'arthrite se joint rarement.
  2. Seconde. Le cartilage et les ménisques sont détruits, des ostéophytes (croissance osseuse) apparaissent. Le mouvement des articulations est limité. Les douleurs sont presque constantes. L'arthrite survient souvent.
  3. Troisième. La douleur est constante intense. Arthrite chronique. Modifications irréversibles de l'articulation et limitation nette de sa fonction. Déformation sévère, contractures.

Conseils nutritionnels pour les maladies articulaires

  • aliments en conserve et boissons gazeuses;
  • limiter le sel de table et les aliments riches en sucre;
  • régime alimentaire avec un apport hydrique d'au moins 2 à 3 litres par jour (avec des maladies cardiaques et / ou rénales concomitantes - au contraire, les liquides doivent être limités);
  • l'eau doit être propre, filtrée (les eaux minérales sont indiquées, mais en tenant compte de la pathologie concomitante);

Peut être mangé:

  • jus de fruits et légumes fraîchement pressés riches en calcium et en magnésium,
  • légumes à feuilles vertes,
  • un radis,
  • pastèque,
  • gingembre,
  • graines de sésame,
  • Fruit de mer,
  • poisson (sardines, maquereau),
  • L'avoine,
  • vinaigre de cidre de pomme (avec prudence, selon la pathologie sous-jacente).

Mangez des aliments sains et sains pour les articulations. S'il est difficile d'abandonner les vieilles habitudes - maîtrisez la préparation de nouveaux plats, apprenez à cuisiner des aliments diététiques comme vous le souhaitez.

Une bonne nutrition vous aidera à atteindre un autre objectif important - la perte de poids..

Autres recommandations pour l'arthrose-arthrite

Les exercices de physiothérapie et les procédures physiothérapeutiques sont arrêtés lors d'une exacerbation. Dans ce cas, le reste complet de l'articulation affectée est montré (si nécessaire, il est fixé). Parfois, un examen et un traitement dans un service ou un hôpital hautement spécialisé sont indiqués (par exemple, dans un hôpital phthisiopulmonaire ou dans un service de rhumatologie).

Il est très important de se limiter aux situations stressantes, d'abandonner les mauvaises habitudes. Si c'est difficile à faire, trouvez-vous un passe-temps, une nouvelle entreprise, remplissez votre vie de choses agréables. En général, faites de votre mieux pour vous distraire de la maladie et des problèmes..

En plus de suivre les recommandations ci-dessus, vous devez équiper votre propre maison pour votre commodité, vous pouvez utiliser des dispositifs pour réduire la charge sur l'articulation (cannes, genouillères, corsets, etc.), des chaussures orthopédiques sont présentées. Vous pouvez trouver une liste complète des recommandations pour l'arthrose dans la section correspondante de notre site Web..

Les symptômes de l'arthrose-arthrite

Les symptômes de l'arthrose-arthrite se traduisent généralement par une douleur (modérée à sévère), un œdème, une limitation de la mobilité articulaire jusqu'à son blocage, des craquements, une déformation et une accumulation de liquide intra-articulaire. Considérons chaque symptôme en détail.

  • Douleur. Pour l'arthrose, des douleurs sourdes et douloureuses, aggravées par l'effort, sont caractéristiques. Au début, ils ne sont pratiquement pas exprimés, ils peuvent se manifester simplement par des sensations désagréables, des courbatures. Par conséquent, ce symptôme reste généralement invisible pendant longtemps. Il semble à une personne que ce n'est que de la fatigue, un rhume ou une autre maladie. Dès que les signes d'arthrite se rejoignent, la douleur s'intensifie fortement, elle peut également survenir au repos, elle s'accompagne d'autres symptômes. Il peut y avoir des douleurs nocturnes sourdes et continues (dues à une congestion veineuse, à une augmentation de la pression intra-osseuse).
  • L'apparition d'un œdème des tissus articulaires. Une caractéristique de l'arthrite. Elle est souvent accompagnée d'une hyperémie (rougeur) de la peau sur l'articulation touchée. L'œdème est le plus prononcé dans les processus infectieux. Dans ce cas, une infiltration dense et douloureuse peut apparaître sur la zone touchée. Dans ce cas, une intervention chirurgicale d'urgence est indiquée pour ouvrir le foyer purulent.
  • Mobilité limitée dans l'articulation, raideur, sensation de "raideur". Un symptôme assez constant de l'arthrose, surtout pire le matin ou après le repos. Si le processus est allé très loin, après le repos dans l'articulation, un "blocage" peut se produire, c'est-à-dire. restriction complète du mouvement pendant un certain temps. En cas d'inflammation, les mouvements sont fortement limités, jusqu'à une immobilité complète de l'articulation.
  • Craquements dans l'articulation et autres bruits articulaires (craquements, crépitements, crépitation) lors du déplacement. Ils apparaissent même en présence d'arthrose et ne dépendent généralement pas fortement de l'ajout d'arthrite. Puisque leur apparition est principalement associée à la déformation des surfaces articulaires, l'apparition d'une croissance osseuse et de "souris articulaires", c'est-à-dire le son provient du frottement d'éléments pathologiques les uns contre les autres. Le symptôme est typique de la défaite de nombreuses articulations, mais plus pour les articulations du genou, de la hanche, de la colonne vertébrale et des doigts.
  • Les symptômes du "blocage" de l'articulation et la douleur aiguë qui l'accompagne se produisent généralement dans le cas d'un processus avancé d'arthrose. Ils sont associés à la pénétration d'un fragment de cartilage, d'ostéophyte ou d'un autre élément pathologique entre les surfaces articulaires. Dans ce cas, la douleur augmente fortement, les mouvements de l'articulation deviennent impossibles. Avec l'ajout de l'arthrite, les processus destructeurs sont améliorés en raison de la composante inflammatoire, ce qui signifie que ce symptôme peut survenir plus souvent.
  • Déformation articulaire. Le degré de changement de la configuration de l'articulation touchée peut varier en fonction du stade du processus d'arthrose. Plus les surfaces articulaires sont modifiées, plus les mouvements sont limités. Dans les cas avancés, cela peut être grandement modifié, des contractures se développent. Avec l'ajout de l'inflammation, ces changements sont généralement encore plus intensifiés (en raison de l'œdème des tissus environnants). Et le plus désagréable, c'est qu'avec l'arthrite, ce processus est considérablement accéléré..
  • L'accumulation de liquide dans la cavité articulaire est généralement caractéristique de l'arthrite. Si vous souffrez d'arthrose, mais que le volume de liquide intra-articulaire est toujours augmenté, vous avez probablement déjà souffert d'arthrite légère sans vous en rendre compte vous-même. Ce processus est plus prononcé dans les processus allergiques, rhumatismaux, rhumatoïdes, réactifs et infectieux. L'accumulation d'exsudats pathologiques est également possible, par exemple du pus lors d'un processus infectieux. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire (ponction de l'articulation pour éliminer le contenu purulent et le rincer).

Traitement de l'arthrose-arthrite

L'arthrose est généralement traitée en ambulatoire (à domicile), mais en cas d'inflammation, un traitement dans un hôpital spécialisé peut être nécessaire.

Le but du traitement de l'arthrose est de restaurer l'apport sanguin et le métabolisme dans l'articulation touchée.

Le traitement doit nécessairement inclure:

  1. Régime.
  2. Lutter contre l'obésité.
  3. Mode de vie correct (abandonner les mauvaises habitudes, respecter la routine quotidienne, marcher, limiter le stress).
  4. Gymnastique de rattrapage.
  5. Traitement médicamenteux (comprend l'utilisation d'analgésiques, de chondroprotecteurs et d'autres médicaments).
  6. Procédures de physiothérapie.
  7. traitement de Spa.

Toutes les recommandations des spécialistes doivent être intégralement suivies. Si vous prenez activement des médicaments, mais en même temps ne suivez pas de régime et ne limitez pas la charge sur l'articulation, vous perdez simplement votre temps et votre argent.

Traitement médicamenteux de l'arthrose-arthrite

Le traitement doit être complet. Habituellement, il comprend un traitement de base pour l'arthrose (analgésiques et médicaments qui améliorent la circulation sanguine, chondroprotecteurs et autres). Lorsque les symptômes de l'arthrite se rejoignent, il devient nécessaire d'ajouter un traitement médicamenteux pathogène, en fonction de l'étiologie de l'inflammation (par exemple, des antibiotiques, des antihistaminiques ou autres). Dans certains cas, après la guérison, plusieurs traitements anti-rechute sont nécessaires, généralement effectués dans les sanatoriums et les centres de villégiature..

Il est très important de suivre l'intégralité du volume des recommandations médicales. Vous ne devez pas être traité avec un ou deux médicaments ni arrêter le traitement dès que les symptômes disparaissent. N'oubliez pas que même si vous ne vous inquiétez plus de la douleur et des autres manifestations de la maladie (et que les symptômes s'arrêtent généralement après 5 à 9 jours), la restauration complète de l'articulation ne se produit qu'après 45 à 75 jours (la période dépend de l'étiologie et de la gravité du processus). Par conséquent, si le traitement est interrompu à l'avance, une rechute de la maladie peut survenir..

Traitements de physiothérapie pour l'arthrose-arthrite

Le choix d'une procédure spécifique dépend de l'articulation touchée, du stade et de la prévalence de la maladie, des contre-indications individuelles.

Pour l'arthrose-arthrite, les éléments suivants sont utilisés:

  • procédures thermiques et ultrasonores,
  • électrophorèse,
  • magnétothérapie,
  • balnéothérapie,
  • thérapie de boue,
  • électro-sommeil,
  • acupuncture,
  • thérapie par résonance micro-ondes,
  • oxygénation hyperbare,
  • thérapie diadynamique,
  • thérapie par amplipulse,
  • ultraphonophorèse,
  • thérapie au laser,
  • énergie gravitationnelle,
  • courants diadynamiques (avec synovite),
  • applications de paraffine,
  • stimulation nerveuse transcutanée.

Traitement chirurgical de l'arthrose-arthrite

Dans les cas graves, un traitement chirurgical est utilisé, qui comprend une arthrodèse, une arthroplastie. Il comprend également une ponction de l'articulation (par exemple, pour rincer la cavité articulaire en cas de processus purulents, administration intra-articulaire de médicaments).

Médecine alternative dans le traitement de l'arthrose-arthrite

En aucun cas, vous ne devez abandonner les méthodes de traitement traditionnelles (médicaments, physiothérapie, etc.), mais vous ne devez pas non plus négliger la sagesse populaire. N'oubliez pas que tout doit être modéré.

Souvent, les médecins prescrivent eux-mêmes, en plus des médicaments, des préparations à base de plantes, des thés, des compresses et d'autres moyens. Mais cela ne signifie pas que les médicaments peuvent être complètement abandonnés..

Pronostic arthrose-arthrite

L'arthrose est une maladie chronique qui conduit progressivement à la destruction de l'articulation. Cependant, avec un traitement approprié et opportun commencé, le processus peut être ralenti autant que possible. Dans ce cas, la destruction sera suspendue et les symptômes de la maladie disparaîtront pratiquement. Mais un tel résultat est très rare. Étant donné que les manifestations de la maladie progressent lentement, la personne ne remarque généralement pas les symptômes pendant une longue période, les attribuant à la fatigue habituelle, aux rhumes et à d'autres conditions. On ne peut pas en dire autant de l’arthrite. Dès qu'il apparaît, le processus devient immédiatement apparent. C'est pourquoi le médecin diagnostique plus souvent l'arthrose-arthrite, et non l'arthrose ordinaire.

Plus l'inflammation se produit souvent dans l'articulation dans le contexte de l'arthrose, plus le processus de destruction progresse rapidement, conduisant de manière irréversible à la perte de fonction. Par conséquent, il est très important de suivre toutes les recommandations des spécialistes et de protéger les articulations douloureuses de l'hypothermie, des blessures et d'autres facteurs indésirables..

N'essayez pas de prescrire votre propre traitement et ne refusez pas une visite chez le médecin!

Vous ne devez pas non plus dicter à un spécialiste quels médicaments vous devez prescrire et lesquels non. Cela fait toujours une impression désagréable et est tout simplement moche. N'oubliez pas, le médecin doit être votre allié, ne lui soyez pas hostile et ne prenez pas toutes les recommandations "avec hostilité".

On comprend que beaucoup viennent à l'accueil déjà «avertis», après avoir lu tous les ouvrages de référence et de nombreux articles sur Internet. Si vous n'êtes pas d'accord avec quelque chose ou ne comprenez pas - demandez, un spécialiste qualifié répondra toujours à la question: pourquoi a-t-il prescrit ce médicament en particulier, et pas un autre. Vous ne devriez pas non plus vous taire. Si vous avez encore des doutes, contactez un autre médecin. Mais vous ne devriez pas aller chez des spécialistes, «recueillir des diagnostics» jusqu'à ce que vous obteniez celui que vous voulez entendre. Tu pourrais juste perdre un temps précieux.

Arthrose arthrite du traitement de l'articulation du coude

Symptômes et traitement de l'arthrite du coude

La progression de la maladie entraîne une mobilité réduite dans les régions brachioradiale, brachioradiale et radio-ulnaire proximale. Dans le segment final, l'amplitude de la flexion, de l'extension, de la rotation dans l'articulation est considérablement limitée. Une complication grave de la maladie est l'immobilité complète de l'articulation à la suite de la fusion des surfaces des articulations - ankylose.

Au fur et à mesure que l'arthrite chronique s'aggrave, le patient souffre d'une douleur monotone débilitante; dans la forme aiguë, la douleur est intense, se manifestant souvent par des sensations de picotements aigus dans le segment anatomique endommagé. Le danger de cette pathologie est le développement rapide du processus inflammatoire. Il y a un risque élevé que la maladie se transforme en polyarthrite: lésions d'autres articulations du système musculo-squelettique.

La maladie constitue également une menace potentielle pour le développement de la contracture articulaire - une diminution du volume des mouvements passifs dans l'articulation, entraînant une atrophie des muscles squelettiques adjacents: une diminution de leur taille, une diminution de l'endurance. En raison de cette condition, le membre supérieur blessé est fixé dans une position statique, tandis qu'une intervention chirurgicale est souvent nécessaire pour corriger le défaut..

Avec une évolution défavorable de l'arthrite et l'absence de traitement complexe dans la région de l'articulation du coude, du phlegmon peut survenir - un processus inflammatoire purulent aigu qui affecte l'espace cellulaire dans les couches profondes de la peau. Une autre conséquence probable de l'arthrite non traitée est la bursite, l'inflammation des bourses. Dans la vieillesse, le processus inflammatoire dans l'articulation du coude potentialise souvent le développement ou aggrave l'évolution des maladies du système cardiovasculaire.

Caractéristiques du traitement

Le processus de guérison repose sur plusieurs éléments obligatoires: l'utilisation de médicaments et de procédures de physiothérapie et des cours thérapeutiques et de gymnastique. En cas d'inutilité des mesures thérapeutiques conservatrices, ils ont recours à un traitement chirurgical..

Prendre des médicaments

Avec l'arthropathie de l'articulation du coude, vous devez d'abord vous débarrasser de la douleur et de l'inflammation, qui sont efficacement traitées par des médicaments anti-inflammatoires tels que:

  • Diclofénac;
  • Indométacine;
  • Nimesila;
  • Piroxicam, etc..

Dans les cas complexes d'arthrite du coude, des agents hormonaux stéroïdes sont prescrits, qui combattent également les processus inflammatoires:

  • Detralex;
  • Hydrocortisone;
  • Prednisolone;
  • Kenalog, etc..

L'utilisation de médicaments chondroprotecteurs est montrée, dont l'action vise à restaurer les structures articulaires-cartilagineuses. Habituellement, on utilise des médicaments tels que Structum, Arthra, Chondroïtine, etc. Le traitement avec de tels médicaments est particulièrement long. Il se poursuit même après la fin du traitement anti-inflammatoire principal. Un traitement à long terme avec des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens affecte négativement les fonctions hépatiques et le travail du tractus gastro-intestinal.

L'utilisation d'agents irritants locaux comme Nikoflex ou Dimexidum a été démontrée, qui aident à augmenter l'intensité de la circulation sanguine et à normaliser les processus métaboliques dans les structures articulaires. Pour l'anesthésie, il est possible de prescrire des analgésiques: tramadol, acétaminophène, ibuprofène, Tylenol, oxycodone, etc..

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques suivantes sont les plus efficaces dans le traitement de l'arthrite du coude:

  • Magnétothérapie;
  • Électrophorèse avec analgésiques et anti-inflammatoires;
  • Traitement au laser;
  • Thérapie par ultrasons;
  • Thérapie à la paraffine et à la boue.

En résultat de telles procédures, un effet anti-inflammatoire, anti-œdémateux, analgésique, régénérant et de circulation sanguine stable est obtenu..

Les cours thérapeutiques et de gymnastique sont une condition préalable à la thérapie après l'élimination de l'inflammation et la stabilité de l'articulation. Le complexe d'éléments de gymnastique doit être sélectionné individuellement par l'instructeur de thérapie par l'exercice en fonction de l'image de la maladie d'un patient particulier. Les procédures de massage sont souvent prescrites pour consolider les traitements médicamenteux, de physiothérapie et de gymnastique..

Intervention opératoire

Étant donné que le liquide s'accumule dans la cavité articulaire en raison de l'inflammation, il doit être éliminé, sinon le traitement médicamenteux n'aura aucune efficacité. Pour ce faire, une ponction intra-articulaire est réalisée avec élimination de l'épanchement et, si nécessaire, avec lavage et injection de médicaments dans l'articulation..

Une intervention chirurgicale est appliquée. Lorsque le processus inflammatoire a atteint les derniers stades de l'arthrite ulnaire. Habituellement, les indications d'un tel traitement sont une déformation irréversible et un dysfonctionnement persistant des structures articulaires. Habituellement, on utilise des interventions qui impliquent la correction de la forme de l'articulation du coude, une arthrotomie, une résection, des endoprothèses, etc. Mais aucune intervention chirurgicale ne peut garantir la restauration complète de la fonctionnalité articulaire..

Le traitement de l'arthrite vise à éliminer les causes de l'inflammation et à soulager la douleur. Le médecin sélectionne un ensemble de mesures thérapeutiques en tenant compte du type de maladie.

Par exemple, les antibiotiques sont le pilier du traitement de l'arthrite réactive. Avec la forme goutteuse, un apport constant de médicaments qui réduisent la formation d'acide urique dans le corps (uricodépresseurs) est nécessaire. Les corticostéroïdes et les immunosuppresseurs sont utilisés pour lutter contre la polyarthrite rhumatoïde.

Pendant les crises, il est conseillé aux patients de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur. En cas de syndrome douloureux modéré, des comprimés sont prescrits (Ksefokam, Diclofenac, Ibuprofène), avec une douleur insupportable - injections intramusculaires (Voltaren, Movalis). En raison de l'effet toxique des AINS sur la membrane muqueuse du tube digestif, la durée du traitement est limitée à 1 à 2 semaines.

Lors d'une exacerbation, l'articulation touchée doit bénéficier d'un repos complet. Pour ce faire, placez un bandage d'immobilisation spécial (orthèse) sur le coude ou réduisez simplement la charge sur le membre autant que possible.

Des pommades, gels ou emplâtres anesthésiques (Ketonal, Voltaren, Nise, Nanoplast) sont appliqués localement. Les formes souples sont appliquées sur l'articulation du coude avec une bande de 3 à 5 cm et bien frottées 3 à 4 fois par jour. Le plâtre Nanoplast est collé pendant 24 heures. La durée du traitement externe est déterminée par le médecin, mais ne dépasse pas 3 semaines.

Si les mesures prises n'apportent pas de soulagement, le médecin procède à une injection intra-articulaire d'un corticostéroïde (Diprospan ou Hydrocortisone). Ces médicaments suppriment rapidement la réponse inflammatoire, éliminent la douleur et l'enflure. Cependant, un grand nombre d'effets indésirables font du blocage hormonal une procédure extrêmement indésirable, qui n'est utilisée que dans des cas extrêmes..

Pendant les périodes d'arthrite calme, tous les patients prennent des chondroprotecteurs (Structum, Teraflex). Ils contiennent des substances qui restaurent le tissu cartilagineux de l'articulation et stimulent la production de liquide synovial. Tout cela contribue à réduire la raideur et à restaurer la mobilité articulaire. Les médicaments sont pris en cours de longue durée - pendant 2 mois ou plus.

La physiothérapie est également utilisée au stade de la rémission:

  • magnétothérapie,
  • applications avec ozokérite,
  • ultrason,
  • électrophorèse.

De la médecine traditionnelle, vous pouvez utiliser des compresses avec une feuille de chou, des pommes de terre râpées, des feuilles de bardane. Ils sont appliqués sur l'articulation douloureuse la nuit, enveloppés sur le dessus d'un chiffon en laine. Les procédures sont effectuées quotidiennement jusqu'à ce que la douleur disparaisse complètement..

Les bains à l'extrait de térébenthine, de moutarde ou de pin contribuent à améliorer leur bien-être. La balnéothérapie à domicile stimule la circulation sanguine dans l'articulation malade et réduit la sensation de raideur. Des bains chauds sont pris en dehors des exacerbations 1 à 2 fois par semaine.

La physiothérapie est obligatoire. L'entraînement physique améliore la circulation sanguine et lymphatique dans l'articulation du coude, active les processus de récupération. L'exercice quotidien empêche le développement de nouvelles attaques et inhibe la destruction des tissus.

Nous vous recommandons de lire ces articles:

Arthrite et maladie cardiaque. L'endoprothèse vous évitera une crise cardiaque.

Les jeunes femmes atteintes de polyarthrite rhumatoïde à risque de fractures

Douleurs dorsales. C'est peut-être de l'arthrose?

Inflammation du genou: symptômes

Arthrite et arthrose de l'articulation du genou: symptômes et traitement

Comment traiter l'arthrose des doigts?

Comprimés Aertal: mode d'emploi

Osteogenon: mode d'emploi

Pourquoi l'articulation du coude est-elle enflammée?

Les rhumatologues identifient de nombreuses raisons qui provoquent le développement d'une inflammation dans l'articulation du coude:

  • Blessures, contusions, entorses et autres dommages à l'articulation qui causent une arthrite ulnaire traumatique;
  • Des troubles de l'échange de substances comme la goutte, provoquant le développement de l'arthrite goutteuse, une inflammation de l'articulation peut se développer dans le contexte du diabète;
  • La pénétration d'un agent infectieux dans les tissus articulaires provoque le développement d'une arthropathie purulente;
  • État septique;
  • Complications de divers types de processus infectieux comme la brucellose, la tuberculose, la gonorrhée, l'uréeplasmose, etc.
  • Tumeurs d'origine maligne;
  • Infections digestives et respiratoires;
  • Troubles systémiques et pathologies, caractérisés par des défaillances immunitaires (lupus, inflammation rhumatoïde des articulations, etc.);
  • Syphilis;
  • Parfois, il est impossible de déterminer l'étiologie de l'arthrite du coude, puis la forme idiopathique de la pathologie est diagnostiquée.

Types d'arthrite du coude et leurs symptômes

Une description plus détaillée des symptômes de la maladie peut être basée sur les types de sa manifestation. Il existe plusieurs types d'arthrite du coude en fonction des causes sous-jacentes.

  1. Arthrite purulente, ses symptômes: fièvre, intoxication à manifestation rapide (nausées, vomissements, étourdissements), gonflement de l'articulation du coude elle-même. Sur le site de la luxation de la maladie, une rougeur apparaît, la peau est douloureuse et chaude. Des crises douloureuses sont possibles, sous la forme aiguë de l'évolution de la maladie, ces attaques sont tout simplement insupportables.
  2. Arthrite tuberculeuse, ses symptômes: progression lente de la maladie avec une radiographie. Souvent, l'arthrite ne présente pas de symptômes aux premiers stades, mais à chaque ecchymose ou blessure subséquente, des symptômes commencent à apparaître. Il s'agit d'une douleur qui se manifeste par des mouvements brusques du coude, un léger gonflement, un épanchement séreux dans la cavité de l'articulation du coude.
  3. L'arthrite est une arthrite psoriasique ou due à la goutte avec des symptômes similaires à ceux de la maladie rhumatoïde. Les symptômes prononcés de l'arthrite n'apparaissent pas immédiatement. L'augmentation de la douleur est perceptible avec les mouvements de l'articulation du coude, elle s'intensifie à chaque fois. L'accumulation de liquide synovial est perceptible, un gonflement se forme dans la zone de l'articulation touchée, après le sommeil et le repos, une raideur du coude est ressentie. Après avoir activement réchauffé l'articulation, la sensation de bondage disparaît, ce qui est déroutant et crée une impression imaginaire qu'il n'y a pas de problème au coude. En règle générale, dans les premiers stades de développement de l'arthrite psoriasique du coude, une personne essaie de garder l'articulation dans une position pliée pour éviter la douleur..

Quel est le traitement de l'arthrite du coude

Le traitement de l'arthrite du coude est à long terme et seul un spécialiste peut choisir des méthodes de traitement adéquates. Pour ce faire, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. Lors de son admission à l'hôpital, le médecin interrogera le patient, examinera, diagnostiquera et sélectionnera des méthodes de traitement efficaces. Ces méthodes comprennent la pharmacothérapie, le traitement chirurgical et la thérapie à domicile. De plus, diverses techniques de physiothérapie, de massage et de thérapie par l'exercice sont prescrites..

Médicaments

Si le patient développe une arthrite du coude, on lui prescrit des médicaments présentés dans le tableau:

Arthrite du coude: symptômes et traitement par médicaments et chirurgie

Dans le traitement de l'arthrite du coude, des méthodes conservatrices sont utilisées. Il s'agit d'un cours de prise de médicaments, de massage et de physiothérapie, de thérapie par l'exercice. La thérapie vise à éliminer la douleur, l'enflure et l'inflammation, à restaurer l'amplitude des mouvements et à prévenir la progression de l'arthrite. Si le traitement conservateur est inefficace, les patients sont indiqués pour une intervention chirurgicale.

Informations générales sur la maladie

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: «Il existe un remède efficace et abordable contre l'ARTHRITE. " Lire la suite.

L'arthrite est une maladie inflammatoire qui affecte toute la structure de l'articulation du coude - membranes synoviales, capsule, cartilage, surfaces osseuses, ligaments, tendons. En l'absence de traitement, elle progresse assez rapidement, provoquant le développement de complications souvent irréversibles. L'arthrite survient chez les personnes de tous âges, y compris les enfants et les adolescents. Mais le plus souvent, les femmes de 40 à 50 ans en souffrent..

Types de maladies

Les lésions du coude sont inflammatoires et dégénératives. Ces derniers comprennent l'arthrose et l'arthrite qui se sont développées après un traumatisme. Pathologies inflammatoires - arthrite goutteuse, rhumatoïde, infectieuse et réactive. Les maladies sont classées en fonction de la forme du cours. Ils sont aigus, subaiguës, chroniques.

L'arthrose

L'arthrose (arthrose) est une pathologie dégénérative-dystrophique qui affecte initialement le cartilage articulaire. En raison de son amincissement, de son compactage et de sa destruction progressive, les structures osseuses sont également endommagées. Des excroissances osseuses (ostéophytes) se forment, traumatisant les tissus mous, provoquant le développement du processus inflammatoire. Seule une approche intégrée est pratiquée pour le traitement de l'arthrose.

Rhumatoïde

Il s'agit d'une maladie rhumatismale caractérisée par des lésions érosives et destructrices de l'articulation du coude. La polyarthrite rhumatoïde se manifeste également par des symptômes extra-articulaires des organes internes, de la peau, du système nerveux central et périphérique. La maladie n'a pas encore été complètement guérie, par conséquent, les principales tâches de la thérapie sont d'obtenir une rémission stable et d'améliorer le bien-être du patient..

Juvénile

La polyarthrite rhumatoïde juvénile est la maladie la plus courante en rhumatologie pédiatrique. Elle est détectée chez environ 0,5% des jeunes patients âgés de deux ans et plus, principalement chez les filles. L'arthrite juvénile est un trouble diffus du tissu conjonctif qui affecte les articulations. Il est difficile à traiter, nécessite des médicaments à vie.

Infectieux

L'arthrite infectieuse de l'articulation du coude est une pathologie provoquée par la pénétration de microorganismes pathogènes (bactéries, champignons, virus) dans sa cavité. Au cours de la vie, ils libèrent des toxines dans l'espace environnant. L'inflammation se développe et se propage rapidement aux tissus sains. La plupart des arthrites infectieuses disparaissent sans laisser de trace après une cure d'antibiotiques, d'antimycotiques ou d'antiviraux.

L'arthrite suppurée est une inflammation de toutes les structures de l'articulation du coude, généralement causée par des staphylocoques ou des streptocoques. Les bactéries pathogènes pénètrent dans la cavité articulaire à travers la plaie ou sont transportées par le sang des foyers primaires. L'exsudat purulent s'y accumule, il y a un risque de septicémie. Le traitement de cette forme d'arthrite est effectué en ouvrant et en drainant l'articulation du coude tout en prenant des antibiotiques..

Gonocoque

La polyarthrite gonococcique est une pathologie d'origine bactérienne, qui est une complication de l'infection gonococcique. Il ne se développe pas chez tous les patients atteints de gonorrhée, mais seulement chez 2-3%. Le groupe à risque comprend les jeunes sexuellement actifs âgés de 15 à 40 ans, principalement des femmes. Traitement à long terme de l'arthrite gonococcique à l'aide de médicaments de divers groupes cliniques et pharmacologiques.

Tuberculeux

L'arthrite tuberculeuse est la localisation la plus courante de la tuberculose extrapulmonaire. Il provoque des changements destructeurs dans les os, le cartilage, les tissus mous de l'articulation du coude. La tuberculose ostéoarticulaire touche les enfants de 7 à 14 ans et les hommes de plus de 50 ans. Son développement est facilité par des conditions sanitaires et hygiéniques défavorables, une faible immunité, des contacts avec des patients tuberculeux. La base du traitement est un traitement antituberculeux spécifique.

Les causes de l'arthrite de l'articulation du coude

L'arthrite secondaire se développe dans le contexte d'une maladie déjà présente dans le corps. Le plus souvent, elle est provoquée par une ostéomyélite, des pathologies des poumons et du tractus gastro-intestinal, des troubles de l'hématopoïèse, une sarcidose et des tumeurs malignes. L'arthrite primaire comprend l'arthrite infectieuse, qui est la conséquence d'infections respiratoires, urogénitales et intestinales.

La pathologie rhumatoïde, y compris juvénile, se développe en raison de l'agression du système immunitaire par rapport aux propres cellules du corps. L'arthrite goutteuse résulte du dépôt de sels d'acide urique dans l'articulation du coude.

Signes et symptômes de la pathologie

Au stade initial de développement, l'arthrite se manifeste par un malaise général, qu'une personne prend pour un surmenage. Il s'inquiète également d'un léger inconfort au coude, limitant légèrement sa mobilité. Mais leur gravité augmente rapidement. Maintenant, lors de la flexion et de l'extension de l'articulation, il y a des douleurs fortes, aiguës ou sourdes. Bientôt, d'autres symptômes de l'arthrite les rejoignent:

  • la taille du coude affecté par l'arthrite augmente par rapport à une articulation saine;
  • la peau devient rouge, devient chaude au toucher;
  • lors de la flexion ou de l'extension du coude, des clics, des craquements, des craquements se font entendre;
  • la rigidité du mouvement devient constante.

L'arthrite infectieuse est particulièrement difficile. Les substances sécrétées par des micro-organismes pathogènes sont transportées par le sang dans tout le corps, ce qui entraîne l'apparition de symptômes d'intoxication générale. Il s'agit d'une augmentation de la température corporelle, de frissons, de fièvre, chez les enfants et les patients affaiblis - troubles gastro-intestinaux.

Quel médecin aidera

Lorsque le premier inconfort au coude apparaît, vous devez consulter un orthopédiste ou un médecin généraliste-thérapeute. Ils prescriront toutes les études de laboratoire et instrumentales nécessaires. Conformément aux résultats du diagnostic, le patient sera en outre traité par un orthopédiste, un rhumatologue ou un traumatologue. Un spécialiste des maladies infectieuses, vénéréologue, urologue, gastro-entérologue, endocrinologue peut participer à la thérapie..

Méthodes de diagnostic des maladies

Au premier rendez-vous, le médecin examine le patient, écoute les plaintes, examine l'anamnèse. Il mesure l'amplitude des mouvements actifs et passifs pour déterminer le degré de troubles fonctionnels. Le diagnostic final est rendu possible par les résultats d'études instrumentales:

  • Radiographie de l'articulation du coude en projections frontales et latérales;
  • CT ou IRM;
  • arthrographie;
  • électroradiographie;
  • Échographie articulaire;
  • scintigraphie des radionucléides.

Selon les indications, un examen arthroscopique des surfaces internes de l'articulation du coude avec une collecte de liquide synovial est effectué. Les résultats de la culture bactérienne aident à identifier l'agent causal de l'arthrite infectieuse. Dans le diagnostic de la pathologie rhumatoïde, des études biochimiques et sérologiques sont utilisées.

Comment traiter l'arthrite du coude

Lors du choix des méthodes de traitement, le médecin prend en compte le type d'arthrite, sa forme et la gravité de l'évolution. En cas de douleur aiguë, les patients éliminent la charge sur l'articulation du coude, y compris en portant des orthèses semi-rigides qui limitent la mobilité. Les appareils orthopédiques sont utilisés tout au long du traitement de l'arthrite purulente, ainsi que lors d'une crise de goutte.

Traitement médical

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont le premier choix dans le traitement de l'arthrite. Avec leur aide, vous pouvez éliminer rapidement la douleur et l'enflure, arrêter l'inflammation. Les AINS sont utilisés sous diverses formes posologiques:

Dans les schémas thérapeutiques, les médecins incluent souvent des agents pour améliorer la circulation sanguine, des vitamines B, des relaxants musculaires, des chondroprotecteurs, des agents externes chauffants.

Arthrose arthrite de l'articulation du coude

Description de l'arthrose de l'articulation du coude

En règle générale, ces patients se plaignent de l'incapacité d'effectuer les mouvements habituels d'une personne, de faire pivoter la main et de tenir la main pliée dorsalement. Versez de l'eau bouillante dessus pendant cinq minutes. Ensuite, vous pouvez commencer les exercices: imitation de la marche en position assise, étirement des muscles, développement de l'articulation en utilisant la méthode de la flexion et de l'extension. Comment traiter l'arthrose de l'articulation du coude Le succès du traitement de cette pathologie dépend du stade de son développement.

Le massage aide également à traiter l'arthrose déformante. De plus, il est préférable de conserver l'infusion au réfrigérateur..

et cuit à la vapeur 250 ml d'eau bouillante pendant 10 minutes. Pour préparer le mélange, vous aurez besoin de 10 parties de cire, 3 parties de racine de raifort, 2 parties de propolis et 0,5 partie de venin d'abeille. Soulevez lentement vos bras tendus en position verticale et abaissez-les. Le massage aide à normaliser la condition. La gaze est humidifiée avec une suspension fraîche, appliquée sur la zone à problème la nuit, si possible, puis le jour, mais il est conseillé d'assurer la paix de la main.

La mobilité des mains est minimisée. Souvent, l'arthrose du coude, du genou et d'autres grandes et petites articulations se développe avec l'âge, lorsque le corps commence à produire du liquide synovial et de jeunes cellules de tissu cartilagineux en quantités insuffisantes. La radiographie montre un cartilage détruit, l'absence d'espace articulaire, de nombreux ostéophytes envahis.

Les principaux signes d'arthrose sont une diminution de l'espace articulaire, la présence de croissances osseuses et des changements de déformation des surfaces articulaires et des os. Le traitement alternatif de l'articulation du coude à la maison est principalement réduit au frottement avec des pommades et des infusions, à l'application de compresses, au bain et à la prise de diverses décoctions ou teintures à l'intérieur.

La gymnastique thérapeutique renforce les muscles de l'épaule et de l'avant-bras, aide à lutter contre la contracture (limitation de la mobilité) de l'articulation et aide à activer la circulation sanguine, les processus métaboliques dans les tissus. Couvrir d'huile d'olive ou végétale. En sentant l'articulation affectée par l'arthrose, il est à noter que l'articulation est déformée en raison de croissances osseuses, c'est-à-dire en raison de la modification des os articulés au niveau du coude, et non de l'accumulation de liquide dans l'articulation. Parmi tous les autres types d'arthrose, cette forme de la maladie est la moins courante..

Parallèlement à la thérapie traditionnelle, un traitement avec des remèdes populaires peut être effectué, mais il doit être convenu avec le médecin traitant. L'intervention chirurgicale vous permet d'émettre une invalidité permanente. Par conséquent, il est très difficile d'identifier la présence d'un processus pathologique au premier stade..

Dehors ici, si je me trompe, alors conseil mais ils ont les plis ptérygoïdes les plus prononcés situés sous la rotule. Si une arthrose de l'articulation du coude est diagnostiquée, un traitement avec des remèdes populaires associé à une thérapie traditionnelle permettra de se débarrasser rapidement de cette maladie plutôt complexe. L'arthrose de l'articulation du coude est comprise comme un processus pathologique de nature dégénérative, dans lequel le volume de liquide synovial dans la capsule articulaire diminue.

La défaite du coude avec arthrose dans la plupart des cas doit être considérée comme une maladie professionnelle. Ces techniques peu invasives éliminent les tissus osseux et cartilagineux lâches et rétablissent la fonction normale du coude. Une partie importante et intégrale du maintien d'un bon état du corps et d'un mode de vie sain, visant en particulier à maintenir la mobilité des articulations, est la gymnastique articulaire spéciale dans l'arthrose, qui peut restaurer et améliorer leurs fonctions.

Après plusieurs mouvements, le sens de rotation change (vers l'intérieur ou vers l'extérieur). Mais, tout le monde doit savoir que le développement de l'arthrose se produit sans aucun écart. Les gens les appellent aussi des épines osseuses..

Dans le premier cas, le patient ne peut pas tenir la main serrée en position dorsiflexe, car elle entre presque instantanément dans le pli palmaire. Le médecin prend en compte l'âge, le stade de la maladie, l'intensité de la douleur, le degré de déformation et, sur cette base, choisit l'une ou l'autre tactique. Avec l'âge, les coudes désagréables s'intensifient et la circulation sanguine dans ces tissus se détériore considérablement. Le traitement chirurgical de l'arthrose déformante est utilisé pour les maladies du 3ème degré, lorsqu'il n'y a aucun effet des mesures thérapeutiques conservatrices.

Mais pas la gonoarthrose même peut être traitée, la pommade contre l'arthrose, le traitement de la douleur déformante du pied et d'autres types de maladie arthritique ne se font pas non plus avec des médicaments externes. Les mains sont droites, ne pliez pas, nous surveillons leur position. Il ne peut pas garder la main, serrée en un poing, en position de flexion (symptôme de Thomsen).

En l'absence d'élimination rapide et compétente, la maladie de l'articulation du genou commence à se développer activement et peut conduire à une immobilisation complète du membre inférieur du patient. L'arthrose affecte le plus souvent les articulations du genou et de la hanche. Le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude à domicile peut être effectué à l'aide d'une compresse contenant de la bile.

La séquence et la combinaison des différents exercices peuvent être modifiées à volonté. Au stade 3 de l'arthrose, la méthode de traitement conservateur ne parvient pas à restaurer la mobilité articulaire. Vous devez prendre 200 ml d'huile d'olive ou de tournesol, y ajouter quatre cuillères à soupe de feuille de laurier hachée et laisser reposer pendant une semaine. Les principaux symptômes au premier stade se manifestent par une raideur et une douleur musculaires..

3 degrés d'arthrose de l'articulation du coude. Il peut être recommandé de prendre un blocage si l'analgésique ne fonctionne pas. Comment traiter l'arthrose du coude par massage? Pour cela, des pommades peuvent être utilisées, par exemple, à base de propolis et d'huile d'olive. Il n'y a pas encore de changements structurels visibles dans l'articulation, de sorte que le tableau clinique est basé sur de rares périodes d'exacerbations et de rémissions à long terme..

Avec son utilisation, le temps de traitement est sensiblement réduit, les articulations et les os sont restaurés plus rapidement et mieux. À ce stade, la douleur devient beaucoup plus prononcée. Si les ostéophytes sont enfoncés dans la fosse cubitale, un mouvement limité apparaît. Frottez-vous les mains avec ce remède, en saisissant non seulement l'articulation du coude douloureuse, mais aussi au-dessus et en dessous.

Pour mieux étudier la maladie, vous devez d'abord connaître la structure de l'articulation du coude. Il se compose du cubitus, de l'humérus, du radius - c'est une connexion osseuse assez complexe. Et il, à son tour, est représenté par les articulations ray-ulnaire, brachio-ulnaire et brachioradiale. Renforce tout cet appareil ligamentaire et protège - une capsule contenant du liquide synovial.

Cependant, des changements commencent parfois à se produire dans les articulations et une arthrite se développe. La maladie diagnostiquée dans 10% des cas survient dans la région du coude, mais elle peut se propager très rapidement à d'autres articulations et la monoarthrite devient une polyarthrite.

La maladie progresse et est traitée différemment chez les personnes de différentes catégories d'âge. Les statistiques montrent que 80% des personnes âgées de 65 ans et plus souffrent d'arthrite et qu'une personne sur six souffre d'un handicap. Les enfants reçoivent le plus souvent un diagnostic d'arthrite tuberculeuse du coude. Dans la grande majorité des cas, l'arthrite est une maladie acquise et seules les femmes sont héréditaires..

Le plus souvent, l'arthrite se développe progressivement et est de nature rhumatoïde. Mais au fil du temps, une complication se présente sous la forme d'une contracture articulaire - le soi-disant rétrécissement, contraction. Il semble que la main soit forcée d'être fixée dans une position en raison de la cicatrisation des tissus mous autour de l'articulation. La contracture est traitée par traction dans des plâtres ou par chirurgie, les procédures de récupération sont douloureuses.

Le phlegmon - une autre complication de l'arthrite - se développe souvent par le processus inflammatoire de la bourse périarticulaire (bursite). Dans certains cas, à la suite de l'arthrite, les surfaces articulaires peuvent être complètement fusionnées et l'articulation au niveau du coude sera complètement immobilisée. Rarement, la maladie affecte le système cardiovasculaire, les muqueuses et la peau.

De nombreuses personnes, ressentant des douleurs dans l'articulation du coude, ne se précipitent pas pour consulter un médecin. Et tout cela à cause des particularités de la douleur. Le fait est que les douleurs sont ressenties plus intensément lorsque la main est restée longtemps immobile ou le matin. Dans les deux cas, les patients, qui commencent à la bouger, sentent que les sensations désagréables sont devenues beaucoup moins importantes.Par conséquent, le rendez-vous avec un spécialiste est reporté. Et ils ne demandent de l'aide que lorsque la maladie s'est transformée en une forme aiguë et que la douleur devient insupportable.

Avec l'arthrite, il est très important de commencer le traitement en temps opportun afin d'obtenir un bon effet en peu de temps. Si vous commencez la maladie, elle se transformera non seulement en une forme chronique, mais entraînera également de graves complications..

Quels symptômes devraient alerter une personne dont le coude a périodiquement commencé à faire mal??

Avec l'arthrose, des changements destructeurs et dégénératifs se produisent, qui sont irréversibles. Par conséquent, le traitement de la maladie vise à obtenir une rémission stable. Pendant cette période, le bien-être du patient s'améliore considérablement et l'arthrose cesse d'affecter les structures articulaires et périarticulaires saines..

Avec une exacerbation de la pathologie, un régime doux est montré. Il est interdit aux patients de charger le bras blessé, y compris de soulever des objets lourds. Pour stabiliser les structures articulaires et atténuer les symptômes, il est recommandé aux patients de porter des appareils orthopédiques. Leur degré de fixation dépend de la gravité de l'arthrose.

Pendant la période de rémission, les AINS dans de telles formes posologiques sont indésirables en raison de leurs effets secondaires prononcés - ulcération de la muqueuse gastrique. Si le besoin s'en fait encore sentir, ils doivent être associés à des inhibiteurs de la pompe à protons, par exemple l'oméprazole..

Traitement de l'arthrite du coude

  • Nous traitons l'arthrite du coude sans AINS ni hormones
  • Soulagement de la douleur au coude après 1-2 séances!
  • Traitement complet 6 à 10 procédures

Auteur: Grachev Ilya Illarionovich
Date de publication: 02.03.2019

Aujourd'hui, la maladie inflammatoire des articulations du coude, accompagnée d'inconfort et de douleur, est devenue une maladie assez courante chez les personnes d'âges différents. L'arthrite du coude est un processus pathologique dans la capsule et le cartilage du coude, qui entraîne une raideur ou une perte complète de mobilité du bras.

La maladie est plus susceptible d'affecter ceux dont le travail est associé à un stress accru sur l'articulation du coude. Le succès du traitement de la maladie dépend d'une visite opportune à la clinique, ainsi que d'un traitement approprié et d'une rééducation ultérieure. L'arthrite doit être traitée de manière globale, en tenant compte de l'état actuel du patient, de ses antécédents et des raisons qui ont provoqué le processus inflammatoire.

Causes de l'arthrite du coude

Les causes de l'arthrite sont nombreuses et variées. Dans le même temps, il est impossible de dire sans équivoque ce qui a déclenché le processus d'inflammation. Le cas de chaque patient est individuel et la maladie peut survenir à la fois pour plusieurs raisons, parmi lesquelles:

  • Infections des tissus articulaires.
  • Les blessures (chocs, accidents, chutes) du coude peuvent provoquer une arthrite traumatique.
  • Diverses maladies auto-immunes résultant de troubles du système immunitaire, qui détruit ses propres tissus et organes, les percevant comme étrangers.
  • Maladies accompagnées de lésions du tissu conjonctif - syphilis, vascularite, rhumatisme et autres.

Symptômes de l'arthrite du coude

Les douleurs articulaires, la raideur et la fièvre sont les premiers symptômes de l'arthrite du coude. Il est préférable de demander une aide médicale avant la manifestation complète du tableau clinique, uniquement lorsque vous ressentez une gêne et une douleur dans l'articulation, afin que la maladie ne progresse pas à un stade avancé et ne provoque pas de conséquences graves. Vous devez contacter la clinique si vous remarquez les symptômes suivants:

  • Gonflement des tissus de l'articulation touchée - du gonflement à peine détectable au toucher à une articulation considérablement élargie.
  • Malaise général, accompagné de faiblesse et de fièvre.
  • Douleur et raideur dans le mouvement de la main dans l'articulation du coude, causées par un étirement excessif de la capsule et par l'accumulation de liquide dans la cavité articulaire.
  • Augmentation de la teneur en érythrocytes et en leucocytes dans le test sanguin général.
  • Rougeur locale de la peau et augmentation de la température dans la zone au-dessus de l'articulation malade.

Méthodes de traitement de l'arthrite du coude

En contactant notre clinique, vous découvrirez bientôt le diagnostic exact, et on vous proposera des méthodes efficaces de médecine orientale qui garantissent un traitement efficace de l'arthrite du coude. Tout d'abord, il vise à réduire l'inflammation et à soulager la douleur, après quoi un ensemble de procédures sera effectué, à l'exclusion de l'utilisation de médicaments et sans intervention chirurgicale:

  • acupuncture - soulage la douleur et l'inflammation, améliore la circulation sanguine, soulage l'inflammation, lutte contre les micro-organismes pathogènes;
  • réflexologie (acupression) - aide à restaurer les tissus, la circulation sanguine, à soulager l'inflammation;
  • massage général - soulage l'inconfort dans les articulations, élimine la congestion, active les processus métaboliques;
  • chauffer avec un feu ouvert - soulage la douleur vive, normalise le métabolisme, a un effet relaxant;
  • Thérapie Tszyu - améliore le flux sanguin tissulaire, soulage l'inflammation et la douleur aiguë;
  • pharmacopuncture utilisant des médicaments homéopathiques qui ne sont pas des médicaments au sens habituel.
  • La thérapie PRP est la dernière technique pour stimuler les processus de récupération. Il est utilisé pour restaurer les fonctions de divers organes après des maladies et des blessures, y compris pour restaurer la fonction du système musculo-squelettique.

Traitement de l'arthrite du coude à la clinique Paramita

Lors d'un examen préliminaire, les principales causes de l'arthrite sont établies, le degré de mobilité de l'articulation touchée est vérifié, sur la base duquel un diagnostic précis est établi et un traitement individuel est sélectionné pour chaque patient.

Une caractéristique distinctive de notre clinique à Moscou par rapport aux autres centres médicaux est une approche intégrée et l'exclusion de la chirurgie. Quelle que soit la gravité de la maladie, nos spécialistes proposent un traitement efficace en combinant des méthodes efficaces de médecine orientale et occidentale.

Pour consolider les résultats obtenus, le patient qui a subi le traitement se voit attribuer un complexe d'exercices de physiothérapie sélectionné individuellement.

Maladie du système musculo-squelettique, accompagnée de sensations douloureuses - arthrite de l'articulation du coude: symptômes et traitement, recommandations préventives

L'arthrite du coude est une maladie du système musculo-squelettique, accompagnée de symptômes douloureux. Les changements destructeurs affectent la capsule articulaire et le cartilage.

Le processus inflammatoire dans la région du coude est aigu et chronique. Le traitement de l'arthrite de l'articulation du coude est effectué avec l'utilisation de médicaments, de méthodes traditionnelles, de physiothérapie. Une pathologie négligée aggrave la santé, limite la mobilité des membres, crée des problèmes lors de l'exécution de diverses activités.

informations générales

Une caractéristique de l'arthrite est l'inflammation des tissus articulaires. Contrairement à l'arthrose de l'articulation du coude, la maladie évolue avec des symptômes plus frappants. La maladie se développe à un âge jeune et moyen, l'arthrose survient souvent chez les personnes âgées, en tant que complication dans le contexte de l'arthrite chronique.

Le danger de la pathologie est la transition rapide de l'inflammation vers les zones adjacentes du coude. La polyarthrite est plus difficile à traiter, mobilité limitée, douleur accrue.

En l'absence de traitement, des complications se développent:

  • phlegmon, bursite - pathologies inflammatoires;
  • contracture articulaire. La cicatrisation des tissus se produit, l'articulation est fixée dans une position, le patient ne peut pas bouger le membre;
  • ankylose - fusion des surfaces articulaires, immobilité complète de l'articulation;
  • lésions des tissus du cœur, de la peau et des fibres nerveuses dans la polyarthrite rhumatoïde.

Causes d'occurrence

Facteurs provoquants:

  • pénétration de l'infection dans le liquide synovial, reproduction active de micro-organismes pathogènes - arthrite purulente;
  • perturbations des processus métaboliques. Augmentation de la production d'acide urique, dépôt d'urate dans le tissu articulaire - une arthrite goutteuse se développe;
  • blessure au coude, contusions graves, blessures, fractures osseuses. L'infection pénètre facilement dans la zone touchée, l'inflammation commence (arthrite traumatique);
  • maladies dangereuses: syphilis, brucellose, tuberculose, gonorrhée, psoriasis, dans le contexte desquelles les tissus de la zone du coude et d'autres articulations deviennent enflammés;
  • maladies systémiques de nature auto-immune. Il est difficile de faire face à l'évolution des pathologies; une thérapie de soutien constante est nécessaire. La cause des processus destructeurs est un dysfonctionnement du système immunitaire (les cellules protectrices prennent des tissus pour des corps étrangers, combattent leur propre corps). Rhumatisme, lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde.

Parfois, les médecins ont du mal à établir la cause du processus pathologique. Il existe des signes cliniques, mais il est presque impossible d'identifier le facteur provoquant. Cette forme de maladie articulaire est appelée «arthrite idiopathique».

Découvrez la posologie et les instructions d'utilisation du médicament Fulllex pour la goutte.

Découvrez les avantages et les règles de l'utilisation du raifort pour le traitement des articulations sur cette page.

Signes et symptômes

L'inflammation des tissus entraîne l'apparition de symptômes locaux et généraux. Plus le processus destructeur est fort, plus les symptômes sont graves..

Les principaux signes de l'arthrite du coude sont:

  • douleur de la zone à problème. La douleur est faible ou vive, atroce, selon le degré de lésion tissulaire. Avec l'arthrite purulente, les pulsations, les "contractions" se manifestent souvent, le syndrome douloureux survient non seulement avec la flexion / extension du coude, mais également sans mouvement;
  • gonflement des tissus. Au stade initial de la maladie, le gonflement est petit, dans les cas avancés, l'œdème est prononcé;
  • rougeur de la peau. L'inflammation des tissus affecte l'état de l'épiderme sur la zone à problème. Le degré d'hyperémie dépend de la zone du foyer destructeur, du degré d'inflammation;
  • augmentation de la température locale. Avec l'arthrite purulente, la zone enflée devient non seulement rouge, mais devient également chaude au toucher. Dans les cas graves, la température au-dessus de la normale est maintenue non seulement dans la région du coude, mais l'état de santé s'aggrave;
  • faiblesse générale, léthargie, nausées, somnolence, perte d'appétit. L'apparition de ces signes indique une intoxication du corps, la propagation de l'infection dans d'autres départements. Sans traitement approprié, les articulations et les tissus cardiaques sont endommagés, des problèmes de régulation neuro-humorale (avec polyarthrite rhumatoïde) surviennent;
  • une augmentation du niveau d'ESR est enregistrée dans un test sanguin;
  • limitation de la mobilité du membre affecté. Un étirement excessif de la capsule articulaire, une abondance d'exsudat dans le sac synovial provoque des problèmes: il est difficile pour le patient de plier et de redresser son bras au niveau du coude, soulever des poids provoque une douleur intense.

Diagnostique

Il est difficile de passer à côté des signes d'inflammation dans la région du coude, cependant, de nombreux patients ne sont pas pressés de consulter un médecin. Avec une douleur légère, des méthodes traditionnelles (lotions, compresses) sont utilisées, il y a souvent un grand espoir pour des onguents miraculeux et des remèdes contre l'arthrite. L'usage incontrôlé d'antibiotiques est encore plus dangereux. Sans découvrir la cause du processus destructeur, en éliminant les facteurs négatifs, l'utilisation de fonds locaux ne donne pas le résultat souhaité, la maladie progresse.

Actions correctes:

  • consulter un rhumatologue, un arthrologue ou un orthopédiste, décrire aussi complètement que possible les symptômes négatifs, la nature du processus pathologique;
  • faire un test sanguin biochimique, faire un test (faire une culture bactérienne) pour la sensibilité aux antibiotiques, effectuer des diagnostics par ultrasons, IRM, radiographie;
  • obtenir les résultats des tests et des analyses, consulter un médecin, découvrir les causes de la maladie et le schéma thérapeutique. Pour identifier les pathologies systémiques, vous aurez besoin de l'aide non seulement d'un médecin traitant des maladies du système musculo-squelettique, mais également de spécialistes restreints: un neurologue, un endocrinologue, un phthisiatre, un dermatovénérologue.

Traitements efficaces

Comment l'arthrite du coude est-elle traitée? Les principales directions de la thérapie:

  • la première étape est l'élimination des facteurs provoquants, le traitement des pathologies de fond. Le traitement de l'arthrite dans la région de l'articulation du coude et des pathologies chroniques ou des maladies infectieuses aiguës est effectué en parallèle;
  • la deuxième étape est la réduction de l'inconfort (soulagement de la douleur, réduction du gonflement des tissus). Les médicaments du groupe AINS, les antibiotiques, les méthodes folkloriques, les compositions hormonales, les complexes vitaminiques et minéraux sont utilisés. Moins la charge sur l'articulation malade est importante, plus le traitement est efficace. La gymnastique thérapeutique n'est autorisée qu'après l'élimination d'un processus inflammatoire aigu;
  • troisième étape. Restauration de la mobilité de la zone à problèmes, complexe de thérapie par l'exercice, massage, physiothérapie. L'étape de la rééducation est nécessaire pour consolider l'effet durable du traitement. Un élément obligatoire de la phase de restauration est le renforcement de l'immunité, affaibli par l'utilisation de médicaments puissants.

Le patient, avec le médecin traitant, doit réfléchir à ce qu'il faut changer dans ses activités professionnelles et sa vie quotidienne afin de prévenir la récidive de l'arthrite. Si la maladie s'est développée dans un contexte de charges de travail insupportables, vous devrez choisir: changer de type d'activité ou souffrir de douleurs articulaires toute votre vie.

Médicaments

Une approche intégrée est nécessaire:

  • AINS pour administration locale et orale. Des médicaments puissants soulagent l'inflammation et la douleur. Diclofénac, Movalis, Indométacine, Nise, Kétoprofène, Voltaren, Celebrex, Nimesil, Piroxicam.
  • Préparations hormonales pour injection dans l'articulation touchée. La procédure est réalisée avec une inflammation aiguë et étendue, avec une faible efficacité des AINS. Diprospan, Kenalog 40, Prednisolone, Triamcinolone, Detralex.
  • Myorelaxants, neurobiotiques, angioprotecteurs. Les compositions améliorent la circulation sanguine dans la zone touchée, soulagent les spasmes musculaires et rétablissent la régulation neuro-humorale. Mydocalm, injections de vitamines B1 et B6, Trental, Actovegin.
  • Antibiotiques, antiviraux ou antimycotiques, selon le type d'agent infectieux.
  • Chondroprotecteurs à long parcours pour préserver le tissu cartilagineux affaibli. Dona, Artra, Teraflex, Alflutop, Structum, sulfate de chondroïtine.
  • Analgésiques. En cas de douleur intense, le médecin vous prescrira des analgésiques. Tylenol, paracétamol, solpadéine, oxycodone, ibuprofène.
  • Complexes de vitamines et minéraux. Des composants utiles soutiennent le corps, affaibli par la pharmacothérapie pour l'arthrite. Centrum, Vitrum.

Découvrez des remèdes maison efficaces pour l'arthrite de l'épaule.

Des traitements efficaces pour l'arthrose déformante de l'articulation de la cheville sont décrits dans cet article..

Suivez le lien http://vseosustavah.com/sustavy/nog/kolennyj/bol-pri-sgibanii.html et lisez sur les remèdes populaires pour la douleur au genou.

Remèdes et recettes populaires

Lors du traitement de l'arthrite avec des remèdes populaires dans la région de l'articulation du coude, les formulations maison complètent le traitement médicamenteux. Pendant la période d'inflammation aiguë, de douleur intense, de bains chauds et de compresses, le frottement à l'alcool est interdit. Avant d'utiliser des médicaments à base de plantes, le patient doit consulter un médecin.

Les formulations maison éprouvées réduisent les symptômes de l'arthrite:

  • compresse de feuilles de chou;
  • pommade à la propolis et au beurre;
  • plateaux avec poussière de foin, élixir de conifères, décoction de camomille et calendula;
  • compresse avec du miel et du jus d'aloès;
  • pommade à base de vaseline aux herbes médicinales;
  • bains de coude avec sel iodé;
  • collection anti-inflammatoire de calendula, thym, camomille;
  • pommade de baies d'argousier fraîches;
  • thé vert pour la santé des articulations;
  • compresse de feuilles de bardane;
  • enveloppements de pommes de terre fraîches contre les poches;
  • huile de sapin pour masser la zone à problèmes.

Procédures de physiothérapie

Les méthodes modernes de rééducation accélèrent le rétablissement des patients atteints d'arthrite. Si la maladie est devenue chronique, vous ne pouvez pas vous passer de l'utilisation régulière d'un traitement physiothérapeutique.

La physiothérapie améliorera l'état de l'articulation du coude:

  • électrophorèse avec des composés anti-inflammatoires;
  • applications de paraffine et d'ozokérite;
  • phonophorèse;
  • thérapie au laser;
  • ultrason;
  • magnétothérapie.

Recommandations préventives

Mesures de base:

  • prévention des blessures au coude à la maison, au travail;
  • lors de la pratique de sports actifs, protection des coudes à l'aide de coussinets spéciaux;
  • respect des règles d'hygiène, traitement rapide des plaies aux mains, coudes avec microtraumatismes;
  • doser des charges sur les coudes, refusant de secouer lors de la levée de poids;
  • traitement des pathologies systémiques, maladies infectieuses;
  • contrôle des processus métaboliques;
  • renforcer le système immunitaire;
  • après récupération, un traitement en sanatorium-resort est indiqué pour éviter la récidive de la pathologie articulaire.

La vidéo montre des exercices efficaces avec lesquels vous pouvez faire face à l'arthrite du coude:

Avez-vous aimé l'article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou suivez les mises à jour dans Vkontakte, Odnoklassniki, Facebook, Twitter ou Google Plus.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte