Une hernie de la colonne lombaire n'interfère pas avec la conception, mais peut sérieusement compliquer le déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Le déplacement du nucleus pulposus se produit également lors de la naissance d'un enfant, mais il devient beaucoup plus souvent la conséquence d'une maladie déjà existante de la colonne vertébrale. Immédiatement après la détection d'une protrusion herniaire, un traitement conservateur est effectué, l'une de ses tâches est d'améliorer le bien-être de la femme.

L'essence du problème

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

De nombreuses femmes prennent la planification de la grossesse au sérieux. En présence de pathologies chroniques, ils tentent d'obtenir une rémission stable. Cela vous permet d'éviter de prendre des médicaments pharmacologiques avec des effets secondaires graves pendant la gestation. Dans la plupart des cas, cette approche contribue au bon déroulement de la grossesse et à un accouchement sans problème. Mais il existe des pathologies chroniques et lentes de la colonne vertébrale, qui ne se prêtent pas encore complètement au traitement. Pour éviter leur exacerbation, seule la prévention aide, le respect de toutes les recommandations médicales.

Pendant la grossesse, des douleurs lombaires tiraillantes et douloureuses peuvent survenir pour des raisons naturelles et physiologiques. Ils compliquent considérablement la vie de la future mère, qui est obligée de passer du temps au lit au lieu d'une promenade utile au grand air. Une augmentation de la taille de la protrusion herniaire entraîne une augmentation multiple de l'intensité de la douleur, jusqu'à l'apparition d'un «lumbago».

Raisons de l'apparition d'une hernie pendant la grossesse

Pendant 9 mois, le corps subit un stress important, qui augmente à chaque trimestre. Le volume de l'utérus et le poids de l'enfant augmentent progressivement, des hormones sont produites pour préparer le canal génital. Si une femme n'avait pas de corset musculaire solide avant la grossesse, les disques intervertébraux lombaires ne peuvent pas résister au stress. Il y a d'abord une saillie, puis l'anneau fibreux se brise et le noyau pulpeux s'écoule.

Habituellement, une hernie se forme dans le contexte de femmes qui ont déjà des problèmes de bas du dos. L'ostéochondrose devient le principal facteur provoquant le déplacement du disque. En raison de dommages importants aux structures cartilagineuses, l'anneau fibreux n'est pas en mesure de maintenir le noyau pulpeux dans ses limites. Une condition préalable au développement est en cours de création:

L'ostéochondrose se développe de manière asymptomatique, de sorte que la femme enceinte ne demande pas d'aide médicale. Et pendant la grossesse, sous l'influence de nombreux facteurs, elle progresse rapidement, provoquant une protrusion, puis une hernie lombaire.

Symptômes

Au stade initial de la formation d'une protrusion herniaire, aucun symptôme n'apparaît. Ensuite, il y a une gêne dans le bas du dos, plus souvent après un effort physique intense. Au fil du temps, elle est remplacée par des douleurs épisodiques associées à la compression de la hernie des racines spinales. S'il n'y a pas d'intervention médicale, la gravité des symptômes augmente. La douleur au bas du dos devient constante, ne disparaît pas même au repos.

Une hernie qui se forme pendant la gestation d'un enfant peut se manifester cliniquement beaucoup plus tôt. La douleur est ressentie avec toute charge statique ou dynamique, compliquée par une augmentation du tonus musculaire.

Hernie de la colonne cervicale

La douleur à la nuque n'est pas le signe le plus dangereux de déplacement des disques intervertébraux. À mesure que la taille de la protrusion herniaire augmente, la probabilité de développer un syndrome de l'artère vertébrale augmente. Des étourdissements, des maux de tête se produisent, la coordination des mouvements est altérée. La raison des symptômes spécifiques à la pathologie de la colonne vertébrale est une carence en oxygène et en nutriments dans diverses parties du cerveau. Au fil du temps, le tableau clinique est reconstitué avec une diminution de l'acuité visuelle et auditive, torticolis.

Hernie de la colonne thoracique

Une hernie se forme rarement dans la région des vertèbres thoraciques en raison de leur stabilité accrue, de leur forte fixation aux côtes. Mais si le déplacement des disques s'est produit, alors les symptômes semblent extrêmement difficiles à diagnostiquer. La douleur est localisée non seulement dans la partie centrale du dos, mais se propage également aux organes internes. Un patient souffrant d'une hernie thoracique se tourne souvent pour obtenir de l'aide non pas vers un vertébrologue ou un neurologue, mais vers un gastro-entérologue, un néphrologue, un cardiologue. Il se plaint de douleurs au cœur, aux reins, au foie, à l'estomac. Une telle clinique s'explique par l'innervation commune des vertèbres thoraciques et des organes internes..

Hernie de la colonne lombaire

Une manifestation clinique typique d'une hernie lombaire est le «lumbago», ou lumbago. Avec un mouvement maladroit (tourner, basculer), une douleur aiguë survient. Il est si fort qu'une personne a peur de se redresser, se fige littéralement sur place. Plus la pathologie progresse rapidement, plus les symptômes du lumbago apparaissent souvent. Pour minimiser la probabilité de leur apparition, le patient évite délibérément de se pencher ou de se tourner, prend une position corporelle forcée. Et cela conduit déjà à une violation de la posture et de la démarche..

L'évolution de la maladie pendant la grossesse

Une protrusion localisée dans la région cervicale ou thoracique ne complique pas autant le déroulement de la grossesse que le déplacement des disques lombaires. Cette partie de la colonne vertébrale prend les charges principales en raison de l'augmentation du poids fœtal. De plus, l'utérus comprime les organes pelviens et les terminaisons nerveuses sensibles qui les innervent. Cela conduit à une destruction accélérée des tissus cartilagineux, une perte de stabilité des disques et des corps vertébraux.

Trimestres de grossesseCaractéristiques du développement et des symptômes des disques intervertébraux lombaires herniés
La premièreAu début de la grossesse, le taux de progestérone commence à augmenter dans le corps, augmentant la circulation sanguine dans le bas du dos. Dans le contexte de fluctuations hormonales, un œdème se produit, comprimant les racines vertébrales. Le résultat de leur violation est la douleur, que de nombreuses femmes considèrent comme une condition naturelle de la grossesse.
SecondeC'est pendant cette période qu'une exacerbation de la pathologie est observée. La taille de l'utérus est déjà considérablement augmentée et le fond hormonal subit des changements encore plus importants. Les femmes qui ont des grossesses multiples ou qui portent un enfant de grande taille ressentent des douleurs particulièrement sévères
TroisièmeDans les derniers stades, le taux sanguin de relaxine, une hormone produite pour préparer le canal génital, augmente. Il détend l'appareil ligamentaire pour faciliter l'accouchement. Mais en même temps, la relaxine affecte également les structures du tissu conjonctif situées dans la région lombaire, provoquant une saillie encore plus grande de l'anneau fibreux.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Méthodes de diagnostic

La méthode la plus informative pour diagnostiquer le déplacement du disque lombaire est l'IRM. Toutes les structures endommagées sont clairement visualisées sur les images obtenues: disques intervertébraux, vertèbres, tissus mous, racines vertébrales, vaisseaux sanguins. Avec l'aide de l'IRM, vous pouvez établir la localisation de la protrusion, évaluer sa forme et sa taille. En outre, l'étude révèle les signes typiques de l'ostéochondrose lombaire, qui a provoqué la formation d'une hernie dans ce service..

La grossesse n'est pas une contre-indication à l'IRM. Il n'y a eu aucun cas d'impact négatif du champ magnétique sur le développement intra-utérin du fœtus. Mais pendant la procédure de diagnostic, une augmentation de la température du liquide amniotique est possible. Par conséquent, l'IRM n'est pas réalisée au 1er trimestre, lorsque les organes de tous les systèmes vitaux de l'embryon sont posés.

Dans les premiers stades de la naissance d'un enfant, cette méthode de diagnostic n'est utilisée que pour des raisons de santé. Le déplacement des disques est généralement détecté lors d'un examen échographique sûr, en tenant compte des résultats des tests cliniques généraux.

Traitement autorisé

Pendant la grossesse, les femmes enceintes, craignant pour la santé de l'enfant, refusent de prendre des médicaments pharmacologiques. Mais le déplacement vertébral des disques s'accompagne de symptômes si intenses qu'on ne peut se passer de l'utilisation d'analgésiques. Le confort psychologique d'une femme n'est pas moins important pour le bon développement du fœtus que le physique. Si elle souffre de douleur, s'attend constamment à ce qu'elle réapparaisse, cela peut devenir un déclencheur pour l'apparition d'autres pathologies..

Récemment, de nouveaux médicaments plus sûrs ont été synthétisés. Les médecins les prescrivent pendant la grossesse aux doses les plus faibles possibles. La fréquence de réception est également considérablement réduite. Le respect du schéma posologique déterminé par le neurologue exclut complètement tout préjudice causé à l'enfant. La réduction de la charge pharmacologique sur l'organisme et de l'intensité du syndrome douloureux permet la mise en œuvre de recommandations médicales:

  • porter des bandages prénataux pour stabiliser les disques afin d'éviter le déplacement;
  • promenades quotidiennes au grand air, physiothérapie ou gymnastique;
  • marcher dans des chaussures confortables à talons bas avec une semelle amortissante;
  • un changement de position du corps toutes les demi-heures, surtout en cas d'inconfort.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire à la femme enceinte des médicaments à effet sédatif sous forme de comprimés ou de sirops. Vous ne pouvez pas les remplacer indépendamment par des infusions ou des décoctions de plantes médicinales. Presque toutes les «herbes inoffensives» sont strictement interdites pendant la grossesse en raison de la forte probabilité de développer une réaction allergique.

Hernie spinale et accouchement

Lors de l'accouchement, la colonne lombaire est soumise à un stress important. Sous leur influence, même des femmes en parfaite santé peuvent développer ultérieurement des problèmes de dos. Et en présence d'une protrusion herniaire, en particulier de grande taille, la probabilité de complications se développant directement lors du passage de l'enfant dans le canal génital augmente. Il existe un risque d'atteinte de la racine vertébrale lors de la poussée, se manifestant cliniquement par un dysfonctionnement des organes pelviens, une douleur aiguë et perçante, une diminution de la sensibilité des jambes.

La décision d'accouchement naturel ou d'une césarienne est prise par un tandem de spécialistes - gynécologues, neurologues, vertébrologues, obstétriciens, anesthésiologistes. Ils prennent en compte l'état de santé général de la femme, la localisation de la hernie, son type et sa taille..

Césarienne

La césarienne est une opération dans laquelle le nouveau-né est retiré par une incision dans l'utérus. Il est prévu de le réaliser, ce qui exclut complètement toute charge sur les disques lombaires et les vertèbres. Les indications absolues d'une césarienne sont une grande protrusion, une localisation lombo-sacrée, un risque élevé de compression des racines vertébrales et (ou) des vaisseaux sanguins. L'opération sera également réalisée si une progression rapide de la pathologie est détectée. Une femme est également préparée à une intervention chirurgicale pour des hernies compliquées par des symptômes neurogènes graves, par exemple avec une diminution des réflexes et de la sensibilité.

Dans certains cas, l'indication d'une césarienne est une ostéochondrose lombaire de 2 ou 3 degrés de gravité. Elle précède toujours la formation d'une hernie et se caractérise par ses propres symptômes spécifiques. Avec l'ostéochondrose lombo-sacrée, non seulement les disques, mais aussi les ostéophytes (excroissances osseuses) peuvent comprimer les terminaisons nerveuses.

Accouchement naturel

Une femme est autorisée à accoucher naturellement lorsqu'elle est diagnostiquée avec une petite protrusion herniaire. Le déplacement antérieur ou antérolatéral des disques intervertébraux n'est généralement pas non plus une contre-indication. Dans certains cas, après une série d'études instrumentales et en laboratoire, l'accouchement naturel est autorisé même avec une hernie de taille moyenne. Surtout si la femme enceinte n'a pas pris beaucoup de poids pendant la grossesse et que la douleur au bas du dos a été observée assez rarement.

Grossesse après élimination de la hernie intervertébrale

Si le traitement conservateur est inefficace, une opération est effectuée pour retirer la protrusion herniaire. La durée de la période de rééducation dépend du type d'intervention chirurgicale. En moyenne, il faut 5 à 10 mois pour restaurer complètement l'activité fonctionnelle de la colonne vertébrale. Ensuite, le médecin examine la patiente et donne des recommandations sur la planification d'une grossesse. Il est nécessaire de renforcer le corset musculaire du dos pour porter un enfant, empêchant la formation d'une nouvelle hernie. Ceci est aidé par la thérapie quotidienne d'exercice, le yoga, la natation et les procédures de massage..

Actions préventives

Dans la plupart des cas, le déplacement du disque est une complication de l'ostéochondrose. Le traitement opportun de toutes les pathologies articulaires, l'absence d'effort physique accru et un mode de vie actif aident à prévenir son développement. Il faut exclure du régime les aliments riches en graisses (viandes fumées, produits semi-finis), en sel et en épices. Vous devriez privilégier les légumes et fruits frais, les soupes, les viandes maigres. Et pour éliminer les sels minéraux nocifs, les toxines et les toxines du corps, les médecins recommandent de boire au moins 2 litres d'eau pure non gazeuse chaque jour..

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et une vie épanouie...
  • Vous êtes inquiet de l'inconfort, des craquements et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale: est-il nécessaire de traiter et est-il possible d'accoucher?

Le corps féminin en état de grossesse subit non seulement des changements liés à la croissance et au développement du fœtus, mais subit également un stress sévère dans tous les systèmes organiques. Une charge spéciale tombe sur la colonne vertébrale. À cet égard, si une femme a des maladies de la colonne vertébrale, il faut se demander sérieusement s'il est nécessaire de traiter la maladie et est-il possible d'accoucher?

Contenu matériel

La hernie pendant la grossesse est un facteur sérieux dans la survenue d'exacerbations. Bien que la hernie soit un problème grave pour le déroulement normal de la grossesse, elle peut toujours être surmontée en suivant les recommandations d'un spécialiste hautement qualifié. Les médecins conseillent toujours aux femmes qui ont des maladies chroniques de planifier une grossesse afin qu'elles puissent aider leur corps à temps. C'est un conseil important et ne doit pas être négligé! Si, néanmoins, la présence d'une hernie de la colonne lombaire et la grossesse coïncidaient dans le temps, vous devez être conscient des caractéristiques suivantes de l'évolution de la maladie:

  • l'hormone progestérone augmente rapidement pendant la période de «position intéressante» de la femme et, par conséquent, le flux sanguin des vaisseaux augmente, ce qui entraîne un gonflement des terminaisons nerveuses dans la zone de leur compression par la formation herniaire;
  • un utérus élargi, violant une compression plus forte des terminaisons nerveuses par saillie du disque intervertébral;
  • l'hormone relaxine dans les derniers stades de la «position intéressante» d'une femme commence à être activement produite dans le corps, ce qui conduit à une relaxation des muscles et des ligaments de la région pelvienne et, par conséquent, à un affaiblissement du corset musculaire naturel, qui affecte à nouveau négativement les vertèbres malades;
  • pendant la période de «position intéressante», le corps de la femme est la plupart du temps dans le sens vertical, également appelé «posture de la femme enceinte», ce qui contribue à l'émergence de tensions supplémentaires dans la colonne vertébrale.

Si une femme ne souffre pas de pathologie de la colonne vertébrale, pendant la grossesse, la charge dans le corps est répartie uniformément et il n'y a pas de complications. Si la pathologie est toujours présente, des complications graves peuvent survenir au 2ème trimestre.

Conseil: Dans tous les cas, si une femme ressent une gêne pendant la période de «situation intéressante», vous devriez alors consulter un spécialiste. Il diagnostiquera et prescrira le traitement approprié.

Est-il possible d'accoucher avec une hernie?

Toute femme qui a une pathologie de la colonne vertébrale sous la forme d'une hernie et est en état de grossesse sera intriguée par deux questions: est-il nécessaire de traiter la maladie et est-il possible d'accoucher en présence d'une hernie?

Les médecins notent que la hernie discale pendant la grossesse est un problème très grave et dangereux. Cependant, cette maladie doit être traitée même lorsqu'elle se trouve dans une «position intéressante». Vous ne pouvez pas reporter le processus de traitement jusqu'à la naissance du bébé, car cela peut entraîner de graves conséquences, y compris un handicap. Il n'est pas nécessaire d'espérer qu'une telle maladie disparaîtra d'elle-même! Il est dangereux pour toute personne, tant pour les hommes que pour les femmes, et plus encore pour une femme enceinte..

Important: si la pathologie n'est pas traitée, elle prendra une forme aiguë et entraînera des conséquences irréversibles pour le corps, une intervention chirurgicale sera nécessaire, dont le résultat n'est pas toujours positif.

En outre, les experts notent que le processus même de l'accouchement avec une hernie intervertébrale de la colonne lombaire est très dangereux. Par conséquent, un spécialiste expérimenté doit diagnostiquer et prescrire une thérapie douce avec un impact minimal sur le fœtus et des effets secondaires minimes..

Traitement des hernies discales intervertébrales pendant la grossesse

En règle générale, un traitement complexe est prescrit: prendre des analgésiques, des remèdes populaires, une gymnastique modérée pour les femmes enceintes, porter un bandage (soulage parfaitement le stress), une bonne nutrition.

Il ne faut pas oublier que la maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Les méthodes simples suivantes servent d'avertissement contre la maladie:

  • correction nutritionnelle;
  • minimiser les charges;
  • exercices de gymnastique légers quotidiens;
  • promenades quotidiennes;
  • utilisation périodique de complexes vitaminiques et de préparations de calcium.

La hernie spinale et la grossesse sont des facteurs qui nécessitent une attention accrue de la part de la femme elle-même et du spécialiste. Si vous prenez bien soin du corps et suivez strictement toutes les recommandations du médecin, vous pouvez donner naissance à un enfant et sauver votre santé.!

Hernie lombaire et grossesse

Les personnes souffrant de hernie lombaire s'habituent tôt ou tard aux limitations qu'une telle maladie impose aux activités quotidiennes. Dans l'ensemble, ils ont accès à tout ce que les autres ont, seulement avec quelques réserves et restrictions: ne sautez pas, ne portez pas de poids, penchez-vous moins, faites attention à ce que le bas du dos ne souffle pas, etc. Au fil du temps, ces restrictions commencent à être mises en œuvre presque automatiquement et, en fait, ne réduisent en aucune façon la qualité de vie. Mais quand il s'agit de grossesse, de nombreuses femmes craignent à juste titre pour l'état de leur corps..

Est-il possible de donner naissance à un enfant avec une hernie lombaire?

La hernie intervertébrale n'est pas une contre-indication à la grossesse en principe. Disons simplement que c'est une maladie qui peut rendre le processus de porter un fœtus un peu plus difficile et douloureux, mais rien de plus. Pour obtenir les conseils les plus précis concernant la naissance éventuelle d'un enfant dans votre cas, assurez-vous de contacter votre médecin à ce sujet..

En général, il est conseillé aux femmes souffrant d'une hernie de la colonne lombaire d'améliorer autant que possible l'état de leur colonne vertébrale avant la conception. Cela peut nécessiter:

  • Médicament. Il est prescrit par un médecin et peut inclure diverses injections, la prise de pilules, des médicaments intraveineux.
  • Renforcer les muscles du dos. Pour ce faire, il est nécessaire d'effectuer des exercices spéciaux, qui doivent également être sélectionnés par un spécialiste. Par exemple, une thérapie par l'exercice peut vous être prescrite ou, en dernier recours, vous pouvez trouver des entraînements appropriés sur Youtube. La natation est très utile pour la hernie lombaire, surtout en position couchée sur le dos.
  • Procédures. Cela peut être la darsonvalisation, l'électrophorèse, la traction sous-marine de la colonne vertébrale, et bien plus encore. Encore une fois, le médecin doit prescrire de telles procédures..

Tout ce qui précède a ses propres spécificités: quelque chose peut être fait presque toujours, quelque chose doit être abandonné en cas de syndrome douloureux aigu. Votre médecin veillera à sélectionner le traitement qui vous convient afin que vous abordiez la grossesse dans le meilleur état possible de votre colonne vertébrale..

Il est à noter qu'une hernie lombaire peut également apparaître pendant la grossesse: en raison de l'augmentation de la charge sur la colonne vertébrale. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans la région lombaire, y compris lors de l'exécution de mouvements (en particulier de flexion), consultez immédiatement un médecin..

Comment la grossesse avec hernie lombaire diffère de la grossesse habituelle?

Porter un fœtus dans cet état présente deux principales caractéristiques distinctives:

  1. Exacerbations possibles causées par un stress excessif sur la colonne vertébrale, y compris le bas du dos. Des difficultés supplémentaires sont créées par le déplacement du centre de gravité vers l'avant en raison de la croissance de l'utérus.
  1. Exacerbations possibles causées par la production d '«hormone de grossesse» - progestérone. Le corps féminin est particulièrement actif dans la production de cette hormone au cours du premier trimestre de la naissance d'un enfant à naître. C'est très important pour le développement harmonieux du fœtus, mais, en même temps, cela aide à augmenter la circulation sanguine dans les petits vaisseaux. Pour cette raison, un œdème peut se développer près des terminaisons nerveuses situées près de la hernie..

En d'autres termes, une hernie lombaire pendant la grossesse peut provoquer une douleur supplémentaire due à un œdème et à un pincement, et conduire au fait que l'état de la zone pathologique entre les disques vertébraux s'aggravera quelque peu. Par conséquent, dans une telle situation, il est extrêmement important de consulter régulièrement un médecin, et surtout si quelque chose vous fait mal..

Comment minimiser les risques pendant la grossesse avec une hernie lombaire?

Naturellement, même pendant la gestation, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour vous protéger des poussées graves. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  • Activité physique. Nous avons utilisé le mot «activité» et non «charge», car il devrait être modéré. Mais vous pouvez toujours marcher, effectuer certains exercices (sélectionnés par un spécialiste) pour garder votre colonne vertébrale en bonne forme. Vous pouvez même faire du yoga spécial pour les femmes enceintes, mais aussi seulement après avoir consulté un médecin sur la pertinence de certains exercices. De plus, vous pouvez toujours nager pendant la grossesse.
  • Nutrition adéquat. Un excès de poids pendant la grossesse est inévitable, mais plus il est élevé, plus la probabilité que vous ayez des problèmes de hernie rachidienne est élevée. Essayez donc de manger des aliments sains et sains..
  • Utilisation de produits orthopédiques. Nous parlons de chaussures spéciales, de matelas pour lits, d'oreillers - toutes les choses orthopédiques nous permettent de rendre nos activités quotidiennes plus physiologiques et saines.
  • Refus de maintenir des poses statiques pendant une longue période. Rester debout ou assis pendant une longue période est toujours nocif, surtout pendant la grossesse. Il est préférable d'alterner ces positions avec au moins de petites promenades et mieux avec de simples exercices physiques..
  • Porter un bandage. Ce dispositif spécial a été inventé pour une raison: il vous permet de réduire la charge sur la colonne vertébrale et, entre autres, de soulager un peu le bas du dos..
  • Prendre des médicaments. À cet égard, il est impératif de suivre le plus strictement possible les recommandations du médecin. Il peut vous prescrire des sédatifs, des analgésiques et un type strictement spécifique. Ne prenez pas de pilules qui ne figurent pas sur la liste recommandée par le médecin..
  • Réduction du stress. En principe, il est interdit aux femmes enceintes de soulever des poids, de se pencher fortement, de faire des mouvements brusques et de faire de gros travaux ménagers. Dans le cas où la grossesse se déroule avec une hernie lombaire, ces exigences deviennent encore plus strictes..

Ainsi, porter un fœtus en présence d'une hernie intervertébrale est une tâche assez difficile, mais tout à fait réalisable. Soyez attentif à vous-même et à votre enfant à naître, en cas de problème, consultez un médecin en temps opportun, et vous réussirez certainement!

Hernie spinale et grossesse

Lors du port d'un enfant, la charge sur la colonne vertébrale augmente, ce qui conduit au développement ou à l'exacerbation de maladies des organes du système musculo-squelettique. La hernie de la colonne vertébrale et la grossesse sont fréquentes, la pathologie provoque un inconfort sévère. Mais avec un traitement approprié, le problème n'interfère pas avec le déroulement normal de la gestation, la plupart des femmes accouchent naturellement.

Ce que c'est

La protrusion herniaire intervertébrale est une pathologie dégénérative dans laquelle les disques intervertébraux deviennent enflammés, ils sont déformés et déplacés et l'anneau fibreux est détruit. Le problème affecte principalement la colonne lombaire, moins souvent la colonne thoracique et cervicale.

Les hernies discales et la grossesse n'ont pas de lien direct, mais si la maladie a été diagnostiquée avant la conception, des douleurs et autres inconforts apparaîtront sûrement à tout âge gestationnel ou après la naissance d'un enfant..

Pourquoi surgit

Chez la femme enceinte, des changements physiologiques importants se produisent dans le corps, ce qui entraîne le développement de problèmes dans le système musculo-squelettique..

  1. Déplacement du centre de gravité. À partir de la croissance du fœtus, la charge sur diverses zones de la région lombaire augmente progressivement..
  2. L'utérus augmente de taille, serre non seulement les organes internes, mais exerce également une pression sur le dos de l'intérieur.
  3. Mode de vie sédentaire.
  4. Passion pour la malbouffe.
  5. Dans les derniers stades, le niveau de l'hormone relaxine augmente, ce qui détend les muscles et les ligaments. En raison de l'affaiblissement du cadre musculaire, les vertèbres et les disques deviennent plus mobiles, ce qui provoque le développement de processus dégénératifs.

Une activité physique intense, un séjour prolongé sur les jambes peut provoquer le développement d'une pathologie vertébrale.

Ce qui est dangereux

Avec la déformation des disques intervertébraux chez la femme enceinte, diverses complications surviennent presque toujours qui affectent non seulement la colonne vertébrale, mais également d'autres organes et parties du corps.

Effets

TrimestreComplications possibles
jeDes niveaux élevés de progestérone provoquent un gonflement des terminaisons nerveuses et une inflammation.
IIUne charge lourde sur le bas du dos affecte négativement la sensibilité et la mobilité des jambes.
IIIL'intégrité de la colonne vertébrale est altérée, ce qui entraîne le développement de maladies graves dans les organes du système musculo-squelettique.

Une protrusion herniaire en elle-même n'est pas dangereuse pour le fœtus, mais en raison d'une douleur intense constante, le tonus de l'utérus augmente, ce qui peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée.

Symptômes

Au cours du premier trimestre, la pathologie est rarement accompagnée de douleur et d'autres sensations désagréables, mais en même temps, le processus de destruction se déroule activement dans les vertèbres. Seul un diagnostic rapide peut évaluer l'état de la colonne vertébrale.

  • syndrome douloureux prononcé dans la zone touchée, augmente avec un changement de position du corps, se penche, tourne;
  • engourdissement des membres inférieurs, des doigts;
  • en cas de lésions de la colonne cervicale, il y a des maux de tête, des crises de vertiges, des baisses de pression artérielle, une gêne dans le cou et le bras;
  • bout des doigts, la peau de la cuisse et de l'aine est froide, perturbe souvent la sensation de fluage
  • boiterie;
  • parfois le renflement peut être ressenti ou vu;
  • rarement - problèmes de miction et de défécation.

La plupart des symptômes sont particulièrement intenses avant l'accouchement..

Diagnostique

L'identification des pathologies de la colonne vertébrale commence par l'examen et la collecte de l'anamnèse. Plusieurs spécialistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement - un chirurgien, un vertébrologue, un neuropathologiste, un ostéopathe.

La principale méthode de diagnostic - l'IRM, vous permet de voir les zones à problèmes, d'évaluer la taille de la saillie et le degré de destruction des disques. Mais la tomographie ne peut être effectuée qu'après 12 semaines, car la température du liquide amniotique augmente pendant la procédure.

Les femmes enceintes se voient prescrire une échographie et un test sanguin général et biochimique pour confirmer le diagnostic, déterminer l'emplacement du renflement et identifier les symptômes neurologiques. Si la douleur est localisée dans la poitrine, un ECG est effectué pour exclure une maladie cardiaque.

Comment est-il traité

Pour éliminer la protrusion herniaire, ralentir le processus destructeur dans les disques, les femmes enceintes se voient prescrire une pharmacothérapie, des remèdes populaires.

Le traitement d'une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse est réduit à l'utilisation d'agents externes à effet analgésique - Malavit, gel Nurofen, gel Fastum. Dans les cas graves, le paracétamol, l'ibuprofène sont prescrits sous forme de comprimés ou de suppositoires.

Des remèdes populaires, une teinture à base de genièvre ou de propolis, de l'huile de racines de consoude, une compresse de miel et de jus d'aloès aide bien.

Une pommade anti-douleur maison efficace - mélangez 100 g de miel liquide et 1 c. maman, mélange. Avant utilisation, lubrifiez la zone touchée avec de l'huile de sapin, appliquez la pommade en tapotant, enveloppez votre dos avec une écharpe chaude.

Comment éviter les complications

Pour éviter le développement de complications, une femme enceinte doit légèrement modifier son mode de vie habituel..

Grossesse avec hernie intervertébrale - recommandations utiles:

  1. Le port d'un corset de fixation souple aidera à réduire la charge sur le dos, à améliorer l'apport sanguin dans les zones touchées et à réduire l'intensité de la douleur.
  2. Dormez sur un lit dur avec un matelas orthopédique et un oreiller bas.
  3. Avec la défaite de la colonne lombaire, vous ne pouvez vous allonger que de votre côté.
  4. Mangez plus d'aliments contenant du calcium, prenez des complexes vitaminiques spéciaux.
  5. Boire au moins 2 litres d'eau pure par jour, minimiser la consommation de sel.
  6. Faire de la gymnastique spéciale, du yoga pour les femmes enceintes, de la natation, mais uniquement sous la supervision d'un instructeur et avec l'autorisation d'un médecin.
  7. Faites de longues promenades quotidiennes.

Les femmes enceintes ne peuvent pas être en position assise pendant une longue période, chaque heure, vous devez vous échauffer un peu, tout le temps pour surveiller votre posture. Il est interdit de soulever des poids, de faire des mouvements brusques. La meilleure chaussure est orthopédique, avec un talon jusqu'à 3 cm.

Dans quels cas la césarienne est-elle prescrite

Est-il possible d'accoucher avec une hernie de la colonne vertébrale? La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs - la gravité de la maladie, le poids et la structure des os pelviens chez une femme enceinte, la présence de complications et de maladies concomitantes.

Grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale - indications pour une césarienne:

  • la protrusion herniaire est grande - avec un accouchement naturel, la probabilité de destruction complète du disque est élevée;
  • la formation entre les vertèbres est dirigée latéralement ou vers l'avant;
  • il existe un risque de pincement des terminaisons nerveuses;
  • il y a une progression rapide des manifestations neurologiques de la maladie;
  • la présence de maladies graves des organes internes qui sont survenues comme une complication.

Si les modifications dégénératives des disques en sont au stade initial de développement, la maladie ne progresse pas, la femme n'a aucun problème de surpoids, l'accouchement avec une hernie de la colonne vertébrale se déroule naturellement.

Traitement post-partum

Si vous avez réussi à vous débarrasser d'une hernie pendant la grossesse, après l'accouchement, l'inconfort se manifeste souvent avec une vigueur renouvelée. Raisons - affaiblissement du corset musculaire, instabilité émotionnelle, augmentation de l'activité physique.

La protrusion du disque se manifeste sous forme de douleur, de raideur de mouvement et de fatigue accrue. L'IRM est réalisée pour évaluer la gravité de la maladie.

  1. Relaxants musculaires - détendez les muscles tendus. Le plus sûr est Midocalm. Sirdalud est excrété du corps pendant 4 heures, vous devez donc réviser le régime alimentaire ou suspendre temporairement GW;
  2. AINS - Le paracétamol, l'ibuprofène, éliminent la douleur et l'inflammation, les autres analgésiques pendant l'allaitement sont contre-indiqués. Mais avec une douleur insupportable et prolongée, vous pouvez administrer une injection de Ketorolac.
  3. Chondroprotecteurs - Chondroïtine, Artra, restaurent le tissu cartilagineux, aident aux stades initiaux des maladies des articulations et de la colonne vertébrale. Pénétrez dans le lait maternel, vous devrez refuser d'allaiter. Après consultation avec un médecin, les comprimés peuvent être remplacés par du baume Toad Stone.
  4. Sédatifs doux - Glycine, Novo-passit, camomille et thé à la menthe, améliorent l'état psycho-émotionnel.
  5. Vitamines des groupes B, A, C - améliorent la conduction de l'influx nerveux.
  6. Remèdes externes - Diclofénac, emplâtres à la moutarde, teintures alcoolisées au thym ou au poivron rouge.

La physiothérapie - massage, acupuncture, thérapie par l'exercice - a un bon effet thérapeutique. Si les méthodes de traitement conservatrices n'aident pas, une opération est prescrite.

Il est possible de donner naissance à un enfant et de maintenir la santé avec une protrusion herniaire de la colonne vertébrale si vous suivez strictement les recommandations du médecin. L'automédication, ignorant les symptômes désagréables, entraîne le développement de complications et de conséquences graves.

Hernie discale et grossesse.

Les filles, bonjour à tous, j'ai une hernie intervertébrale du rachis lombaire... J'ai été beaucoup traitée, thérapie par l'exercice, blocages, massages, pilules, injections, bref, beaucoup de choses. Il y avait des jours où je ne pouvais pas sortir du lit, les douleurs étaient très fortes. Il y avait même une question sur l'opération, mais je ne l'ai pas fait. Les six derniers mois, grâce à un entraînement constant et à la piscine, les douleurs intenses ne me tourmentent pas, je me suis habitué à un peu de douleur, c'est constant. À cause de la hernie, nous avions peur de tomber enceinte, mais nous avons décidé. Pendant 4 mois Dieu a eu pitié, il a pris soin de lui-même, pas de mouvements brusques, de secousses, etc. Pendant deux jours, la douleur s'est intensifiée... Mais tous les médicaments qui m'ont aidé maintenant sont naturellement contre-indiqués. Le neurologue a dit de boire du no-shpa et de coller le plâtre, tous les pansements ont des contre-indications pour les femmes enceintes, donc je ne les colle pas. Mais le no-shpa n'aide naturellement pas, le kétorol n'a pas toujours soulagé la douleur... seulement sympa, quel no-shpa ici. Pourquoi suis-je tout cela... Je sais qu'il y avait de tels thèmes, mais quand même.

Qui a des problèmes de dos, comment soulager la douleur?

Comment ont-ils accouché eux-mêmes ou la COP (je veux vraiment accoucher moi-même, mais j'ai peur à cause de mon dos, la première naissance était un bébé naturel, 4300 sont nés, les problèmes ont commencé plus tard)

Hernie spinale et grossesse

Pour que la grossesse d'une femme se déroule sans moments désagréables, son corps doit être parfaitement préparé pour cette période importante. Toute maladie (même la plus bénigne) peut changer radicalement son cours pendant la gestation d'un enfant. Par conséquent, les médecins prennent au sérieux l'état de santé de la femme enceinte, car la croissance et le développement du bébé à naître en dépendent. Dans le même temps, une attention particulière est accordée aux maladies du système cardiovasculaire et reproducteur chez la femme enceinte..

Dans le même temps, la pathologie du système musculo-squelettique est souvent contournée, étant donné que les maladies des os et des articulations n'affectent pas le déroulement de la grossesse. Mais n'oubliez pas que ce groupe comprend les maladies de la colonne vertébrale. L'ostéochondrose n'est pas un processus séparé, par conséquent, avec un long cours, elle provoque toute une liste de complications. Et ils sont capables d'influencer les vaisseaux et les nerfs, dont le travail normal est nécessaire pendant la grossesse..

La complication la plus désagréable est une hernie intervertébrale, qui résulte d'une ostéochondrose de la colonne lombaire. Sa présence ou son apparition pendant la grossesse aggrave considérablement le pronostic des naissances ultérieures. Son diagnostic est également difficile - sans exacerbation, cette maladie se déroule imperceptiblement. Par conséquent, la femme enceinte doit savoir comment prévenir l'apparition d'une hernie de la colonne vertébrale..

Qu'est-ce qu'une hernie intervertébrale?

Cette pathologie d'origine et d'évolution est une lésion dans laquelle le disque intervertébral est impliqué. Son apparition est typique de la région lombaire, qui supporte la charge principale de la colonne vertébrale. Normalement, il résiste calmement au poids du corps d'une personne et adoucit tous les chocs pendant le mouvement. Mais si sa récupération est perturbée, ce qui se produit sous des charges excessives, elle commence à s'effondrer progressivement:

  • Chez un adulte, le cartilage intervertébral n'a pas de vaisseaux sanguins, il ne reçoit donc la nutrition que des tissus environnants.
  • Une forte pression sur elle perturbe ce processus et conduit également à sa compression. Cela se produit généralement lorsque vous soulevez des poids avec un dos plié - à partir d'une position d'inclinaison.
  • Dans ce cas, il y a une forte pression sur le segment antérieur de la colonne vertébrale. Le noyau mou du disque cartilagineux commence à se déplacer vers l'arrière, étirant la membrane.
  • Si cet effet se répète pendant une longue période, de petites fissures apparaissent sur les bords du disque intervertébral. Avec un autre épisode de dur labeur, ils grossissent.
  • Le résultat du processus est le prolapsus du noyau mou à travers les dommages les plus importants - le plus souvent, il apparaît dans les sections postéro-latérales. Dans cette zone, le disque cartilagineux de la colonne lombaire ne recouvre pas les ligaments.
  • La hernie qui en résulte commence à exercer une pression sur les racines nerveuses, perturbant le travail des organes et des systèmes auxquels elles transmettent des signaux.

Pour les femmes enceintes, l'apparition d'une hernie est dangereuse car elle peut exercer une pression sur les nerfs allant vers l'utérus..

Causes d'une hernie de la colonne lombaire chez la femme

Actuellement, il y a une augmentation de la fréquence de l'ostéochondrose vertébrale chez les jeunes. Les femmes ont moins souvent des modifications de la colonne lombaire, ce qui est dû aux particularités de leur travail. Travail monotone, corvées dans la maison - tout cela est propice à une position longue du dos dans une position. Et lorsque cette pose «poursuit» la fille tous les jours, après quelques années, la mobilité des articulations intervertébrales est altérée..

Souvent, les femmes effectuent certaines actions qui augmentent le risque de dommages au cartilage intervertébral. Ceux-ci incluent à la fois les activités quotidiennes des filles modernes et la particularité du travail et du repos:

  1. Certaines filles sont occupées à un travail acharné dans lequel elles doivent soulever et transporter des objets. Le dos d'une femme n'est pas toujours prêt pour de telles charges, ce qui peut entraîner le développement d'une hernie après quelques années. Par conséquent, lors de la planification d'un enfant, ces conditions de travail doivent être abandonnées..
  2. La conduite automobile augmente également le risque de cette maladie, car certaines femmes essaient de réparer la voiture elles-mêmes. Même lever la roue de secours est dangereux pour un dos faible et mal préparé. Une femme enceinte devrait abandonner complètement la conduite pour se débarrasser des nombreux dangers qui la guettent au volant..
  3. Les activités sportives doivent également être modérées et correspondre aux capacités du corps. La gymnastique légère et l'éducation physique seront même utiles pour la grossesse et l'accouchement planifiés. Mais vous devriez oublier l'entraînement actif au gymnase..
  4. Lorsque vous faites le ménage, vous devez éviter les charges lourdes - pendant la grossesse, un homme peut vous aider. Apporter des sacs lourds du magasin, remplir un seau d'eau pour nettoyer le sol - cette activité doit être évitée. Mais le reste du travail sera même utile, car il détournera l'attention des mauvaises pensées..

La grossesse est rarement compliquée par une exacerbation d'une hernie, mais si elle survient, la future mère devra endurer des symptômes désagréables jusqu'à l'accouchement.

Hernie discale et grossesse

Ce dommage est rare chez les femmes «en position», mais sa survenue peut grandement affecter l'accouchement futur. Le moment même de la naissance d'un enfant dépend en grande partie de l'état du système nerveux de la femme. Si une maladie de la colonne vertébrale telle qu'une hernie accompagne la fille tout au long de la grossesse, des problèmes peuvent survenir dans son issue. Il existe des mécanismes d'action d'une hernie qui se réalisent précisément lors du port d'un bébé:

  • Les dommages au disque cartilagineux lui-même commencent à agir sur les tissus environnants, provoquant une irritation. Pendant cette période, une femme a une paroi postérieure de l'utérus adjacente à la colonne vertébrale, qui reçoit également une part de l'impact.
  • La pression sur les racines nerveuses entraîne une violation de la conduction des impulsions le long d'elles. Certaines de leurs fibres vont aux muscles du bassin, ainsi qu'aux organes génitaux. L'irritation conduit à une constriction de leurs vaisseaux, ce qui affecte la nutrition de l'enfant à naître..
  • La douleur constante pendant le mouvement oblige la fille à limiter ses activités quotidiennes. Cela conduit à une diminution du tonus de tous les organes et systèmes, ce qui affecte la croissance et le développement du bébé..
  • Les sensations douloureuses deviennent insupportables pour une femme, surtout si elles durent longtemps. Chez les femmes enceintes, des conditions dépressives sont plus souvent observées et des symptômes désagréables ne peuvent qu'aggraver la condition. Et l'enfant ressent bien l'humeur de la mère, qui sera également "nerveuse".
  • Une exacerbation prolongée peut même aggraver l'accouchement, car elle limitera les tentatives de la mère. Les complications développées chez l'enfant peuvent nécessiter une césarienne d'urgence.

Par conséquent, il est important que le médecin connaisse l'origine de la maladie, car avant la conception, une exacerbation peut être évitée.

Si la hernie est survenue avant la grossesse

Dans ce cas, l'issue est toujours favorable si la femme connaît sa pathologie. Elle pourra en informer le médecin traitant afin qu'il puisse la faire examiner et consulter un autre spécialiste. Il est nécessaire de suivre la procédure pour inclure le traitement de la hernie dans la période de préparation à la conception:

  1. Vous devez contacter la clinique prénatale, qui dispose d'un bureau de planification familiale. Le médecin de ce centre vous aidera avec le plan d'examen, en vous référant au spécialiste nécessaire.
  2. De plus, sur la base de vos plaintes et d'un examen objectif, le médecin vous enverra à un examen de la colonne vertébrale. Les méthodes de rayonnement sont généralement utilisées - l'imagerie par résonance magnétique est la plus appropriée pour détecter une hernie. Il reflète pleinement l'état des tissus mous de la colonne vertébrale.
  3. Après avoir reçu les résultats, le résultat dépendra de l'étendue de la lésion du disque intervertébral - la taille et l'emplacement de la hernie. Si le défaut est latéral et s'accompagne également de symptômes sévères, un traitement chirurgical sera indiqué. Les opérations sont désormais effectuées à l'aide de mini-équipements spéciaux, ce qui accélère les temps de récupération.
  4. Le plus souvent, les femmes enceintes se débrouillent avec des méthodes conservatrices, car la taille de leur hernie est petite. Si vous excluez les facteurs provoquants (musculation), alors avant la conception, le défaut peut être guéri. Mais pendant toute la période de gestation, il ne faut pas perdre de vigilance - la violation du régime entraînera une aggravation.

Pendant la grossesse, ces patientes sont entièrement surveillées pour éviter le retour de symptômes désagréables.

Si une hernie survient pendant la grossesse

De telles situations ne sont pas rares en pratique, ce qui est dû à l'augmentation du poids corporel d'une femme «en position». Le centre de gravité se déplace vers l'avant, ce qui est associé à la croissance de l'enfant dans l'estomac de la mère. Cela conduit à une augmentation de la charge sur les sections antérieures des disques intervertébraux. Si la femme enceinte présentait les premiers signes d'une hernie (anomalies du cartilage), toute action de gravité provoquera l'apparition de la maladie..

Dans le même temps, il existe une "impasse" pour la femme et le médecin traitant - pendant cette période, de nombreux types de traitement sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Une double situation se présente: une hernie intervertébrale et une thérapie sont également dangereuses pour le bébé. Par conséquent, vous devez suivre certaines règles si vous êtes dépassé par une douleur au bas du dos pendant cette période:

  1. Après l'apparition de la douleur, vous devez arrêter toute activité et vous mettre en position allongée. Vous devez vous asseoir sur une surface dure et plane sans oreiller. Dans les derniers stades, il est presque impossible de se coucher sur le dos, vous devez donc vous tourner du côté où la douleur est ressentie le plus faible.
  2. Avant de consulter le médecin, vous devez créer un support pour le bas du dos à l'aide d'un corset souple. Il peut être fabriqué à partir des outils à portée de main à l'aide d'une longue serviette. L'essentiel n'est pas de serrer le ventre avec cette ceinture, mais de le fixer dans l'aine.
  3. Les méthodes de diagnostic radiologique pendant la grossesse sont contre-indiquées (en particulier celles qui visent l'abdomen). Par conséquent, le médecin ne s'appuie que sur une étude objective du patient..
  4. Le traitement est généralement symptomatique - des analgésiques et des onguents chauffants sont utilisés, ainsi que des méthodes de physiothérapie.
  5. En fin de compte, la question de savoir comment la femme va accoucher est décidée. Une exacerbation sévère, accompagnée de symptômes sévères, peut nécessiter une césarienne.

Un examen complet et un traitement d'une hernie se produisent lors de l'accouchement et de la récupération après celle-ci - la grossesse limite considérablement le choix des méthodes par le médecin.

Hernie discale et accouchement

Cette maladie peut avoir les conséquences les plus dangereuses au moment où une femme est prête à accoucher. Puisqu'une hernie affecte directement les racines nerveuses, elle peut perturber le travail des muscles de l'utérus et du périnée. Cela peut entraîner diverses complications, entraînant souvent des problèmes de santé du bébé:

  • Le principal est généralement la faiblesse du travail, qui est causée par l'effet irritant de la hernie sur les racines nerveuses. Un nombre suffisant d'impulsions ne parvient pas aux muscles de l'utérus et du périnée, ce qui affaiblit leur force. Les fibres musculaires ne se contractent pas symétriquement, formant une poussée, mais le font de manière désordonnée. Cela ne permet pas à une femme d'accoucher normalement - elle pousse avec force, mais n'obtient pas le résultat souhaité.
  • Retarder le bébé dans le canal génital contribue à la pénétration de liquide amniotique et de mucus dans ses voies respiratoires. Et son échange avec sa mère à ce moment est minime, ce qui lui cause une privation aiguë d'oxygène. Même si l'enfant survit, de graves lésions cérébrales subsisteront.
  • Des douleurs lombaires intenses et un lumbago empêcheront la fille de se concentrer sur l'acte d'accouchement. Il lui sera difficile de prendre une position normale dans le fauteuil gynécologique, car son dos s'y plie. Et pendant les tentatives, une douleur accrue dans le dos la distraira des actions correctes.
  • Après l'accouchement, ces patientes présentent un risque accru de saignement utérin associé à un faible tonus musculaire. La raison en est la perturbation des fibres nerveuses irritées par la hernie. L'utérus se contracte plus lentement après l'accouchement, ce qui favorise l'écoulement du sang des vaisseaux dilatés.

Par conséquent, en cas de maladie avec laquelle une femme «atteint» la fin de la grossesse, les médecins essaient d'accorder une attention particulière au processus de l'accouchement. Cela est dû au danger pour l'enfant, ainsi que pour la mère - la négligence peut ruiner deux vies à la fois avec des complications.

Grossesse et hernie discale

La période de grossesse est souvent la cause du développement ou de l'aggravation de problèmes de santé de la colonne vertébrale.

Une hernie qui n'a pas été guérie avant la grossesse ou qui est déjà survenue pendant la période de gestation ne doit pas être ignorée.

Un traitement est nécessaire, car à mesure que le fœtus grandit, la pression sur la colonne vertébrale ne fera qu'augmenter, ce qui peut entraîner de graves conséquences. La santé, et même la vie d'un bébé en pleine croissance, peuvent être en danger.

Une hernie n'est pas une contre-indication à la grossesse et à l'accouchement. Cependant, ce problème de santé doit être constamment surveillé à la fois par la femme enceinte et son spécialiste superviseur..

Qu'est-ce qu'une hernie intervertébrale

Les disques intervertébraux sont en forme d'anneau. Sa partie externe est constituée de nombreuses couches de tissu cartilagineux et en médecine s'appelle l'anneau fibreux. Et la partie interne est représentée par le contenu gélatineux - le noyau du disque intervertébral.

Avec une forte pression sur le disque ou lorsqu'il rétrécit en raison d'une maladie, une rupture de l'anneau fibrosus peut survenir. Dans ce cas, son contenu interne - le noyau, s'écoule partiellement ou complètement dans le canal rachidien. C'est ce qu'on appelle une hernie intervertébrale..

Les hernies discales peuvent avoir plusieurs stades de développement:

Prolapsuscette étape est caractérisée par une protrusion discale d'au plus 3 mm au-delà de ses limites anatomiques.
Sailliecette étape est caractérisée par une protrusion discale de 4 mm à 15 mm au-delà de ses limites anatomiques. Dans ce cas, la rupture de l'anneau fibreux n'est pas observée.
Extrusioncette étape est caractérisée par la rupture de l'anneau fibreux et la fuite du noyau interne du disque à l'extérieur.

La raison du développement de la protrusion herniaire peut être une ostéochondrose progressive, des charges non mesurées et régulières sur la colonne vertébrale, une nutrition déséquilibrée, un mode de vie sédentaire, une passion pour les sports actifs.

Planifier une grossesse avec une hernie

Si une femme a déjà eu une hernie avant le début de la grossesse pendant la période de gestation, il est important de subir l'examen nécessaire et d'identifier le stade de développement de la hernie. La consultation d'un neurochirurgien, d'un neuropathologiste et d'un orthopédiste est vivement recommandée.

À un stade avancé d'une hernie, il est permis de consulter un spécialiste de la pharmacopuncture, qui vous conseillera sur la possibilité d'utiliser des médicaments pour soulager l'état de la femme enceinte souffrant de maux de dos sévères résultant du développement d'une hernie.

Au premier trimestre de la grossesse, la hernie provoque le développement d'un œdème des terminaisons nerveuses et leur compression. La raison en est la quantité croissante de progestérone dans le corps, ce qui augmente le flux sanguin dans les capillaires..

Au deuxième trimestre de la grossesse, une hypertrophie du fœtus et un utérus en croissance contribuent à une augmentation multiple de la pression sur la colonne vertébrale. Cela conduit à une compression accrue des nerfs spinaux de la hernie intervertébrale. La saillie du disque augmente considérablement.

Au cours du dernier trimestre de la grossesse, la quantité d'hormone relaxine produite dans le corps d'une femme augmente. Cela détend le corset musculaire qui soutient la colonne vertébrale inférieure..

Remarque! Souvent, afin de connaître la localisation de la hernie et son stade de développement, une méthode de diagnostic telle que l'IRM est prescrite. Mais pendant la grossesse, de nombreux experts conseillent d'exclure catégoriquement l'IRM, au moins jusqu'au dernier trimestre de la grossesse. On pense que l'IRM peut nuire à l'état du fœtus. Pendant la grossesse, il convient de privilégier le diagnostic par échographie.

Dans les derniers stades, une douleur constante dans la région lombaire peut provoquer une augmentation du tonus de l'utérus. Cette condition doit être surveillée par des spécialistes, la meilleure solution serait donc d'hospitaliser la femme enceinte dans le service de gynécologie ou à la maternité (selon l'âge gestationnel) pour la conservation. Pendant longtemps, une augmentation du tonus de l'utérus peut provoquer une fausse couche spontanée ou le début d'un travail prématuré..

L'utilisation de l'IRM à des fins de diagnostic n'est autorisée que dans les cas où une femme est dans le dernier trimestre de sa grossesse et la douleur résultant du développement d'une hernie est si forte qu'elle est insupportable à supporter.

Vidéo: "Comment la hernie rachidienne est-elle traitée chez la femme enceinte?"

Élimination des conséquences et des symptômes d'une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse: exercices, gymnastique, massage

Pour le traitement d'une hernie pendant la grossesse, il est fortement déconseillé de recourir à un traitement médicamenteux, car de nombreux médicaments peuvent nuire au petit organisme qui se développe à l'intérieur de la femme enceinte..

Attention! Il n'est pas toujours possible de guérir une hernie intervertébrale pendant la grossesse, cependant, il est toujours possible de soulager la condition d'une femme et de faciliter le déroulement de la grossesse sous la supervision d'un spécialiste qualifié..

Les principales méthodes pour soulager les symptômes accompagnant une hernie, ainsi que pour contribuer au traitement de cette maladie chez la femme enceinte sont:

  1. Traction sèche (parfois de l'eau) - une femme est placée sur un avion situé à une légère pente (généralement 30 degrés). La colonne vertébrale est étirée sous le poids de la femme. Cette méthode vous permet de remettre la colonne vertébrale et tous ses composants dans la bonne position anatomique..
  2. Gymnastique thérapeutique et éducation physique - ne sont utilisés que sous la supervision d'un spécialiste compétent en thérapie par l'exercice. Tous les exercices doivent être dépourvus de mouvements brusques, leur mise en œuvre doit être alternativement suivie d'une pause. Les secousses brusques, les sauts, les secousses, etc. ne sont pas autorisés.
  3. Natation - Aller à la piscine régulièrement aide à renforcer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale. La natation aide également à ramener les disques intervertébraux et les vertèbres elles-mêmes à leur position anatomique normale..
  4. Pilates - des exercices doux pour les femmes enceintes sont conçus pour renforcer les muscles, restaurer le système musculo-squelettique, contribuer à la relaxation complète de la femme enceinte et améliorer considérablement son bien-être.
  5. Bandage prénatal - il est définitivement recommandé de l'utiliser, à partir du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque le fœtus augmente en taille, et donc l'utérus, ce qui entraîne une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale.

En outre, les femmes enceintes peuvent se voir prescrire l'utilisation d'un corset orthopédique, si nécessaire, d'un collier. Il est vivement recommandé de porter des chaussures orthopédiques. L'utilisation de telles méthodes pendant la grossesse avec une hernie aide également à réduire la charge sur la colonne vertébrale..

Remarque! Pendant la grossesse, toutes les procédures de physiothérapie qu'un spécialiste pourrait normalement prescrire ne peuvent pas être utilisées pour traiter une hernie. De plus, le massage destiné au traitement des hernies discales est contre-indiqué pour les femmes enceintes..

Vidéo: "Élimination des douleurs lombaires chez la femme enceinte"

Hernie de la colonne vertébrale et méthodes d'accouchement

La consultation d'un gynécologue, d'un orthopédiste, d'un neurochirurgien et d'un neuropathologiste si une femme enceinte a une hernie est très importante avant l'accouchement. Cette maladie peut sembler inappropriée lors des tentatives d'accouchement naturel. Il est possible que les nerfs spinaux et leurs racines soient pincés..

Ses caractéristiques sont:

  • sensation de "chair de poule";
  • engourdissement des membres inférieurs;
  • douleur intense dans la région lombaire.

Avec une hernie, il est conseillé aux femmes d'accoucher seules dans les cas où le néoplasme n'est pas volumineux et le risque de pincement est faible. Pourtant, l'accouchement naturel est bien meilleur que la chirurgie.

L'accouchement par césarienne est utilisé dans les cas extrêmes lorsque l'accouchement vaginal présente un risque élevé, c'est-à-dire:

  • avec de grandes hernies intervertébrales;
  • la protrusion herniaire a un emplacement malheureux - dirigée vers le côté inférieur ou latéral du canal rachidien;
  • pendant la grossesse, une femme a présenté une détérioration des symptômes neurologiques, conséquence du développement d'une protrusion herniaire;
  • d'autres avec des pathologies qui, associées à une maladie de la colonne vertébrale, peuvent nuire à l'état de la mère ou de l'enfant à naître.

L'intervention chirurgicale est toujours un dernier recours pour l'accouchement. Si les experts après la consultation s'accordent sur l'idée qu'une femme est capable d'accoucher naturellement, ils ne recourront pas à la chirurgie.

Conclusion

Une hernie rachidienne n'est pas un obstacle à la grossesse et à l'accouchement. Cependant, cela oblige la future maman à être plus attentive à son état de santé. Il est important d'écouter attentivement toutes les recommandations des spécialistes pendant la grossesse et de ne pas hésiter à leur observance.

Si vous prévoyez juste une grossesse, vous devez passer par toutes les mesures diagnostiques nécessaires à l'avance qui aideront à établir la taille du stade de développement de la protrusion herniaire, sa taille et son emplacement. Il est important de consulter les spécialistes ci-dessus avant la grossesse et de déterminer par vous-même ce qui vous attend pendant la période où vous portez un enfant avec une hernie, ainsi que de commencer à prendre des mesures actives pour préparer le corps et son axe principal - la colonne vertébrale, à un stress aussi grave..

Il est tout aussi important pour une hernie de surveiller votre alimentation - un régime équilibré et enrichi en vitamines et en tous les micro-éléments nécessaires aidera à accélérer la récupération et à renforcer toute la colonne vertébrale..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte