Sûrement pas une seule grossesse à notre époque ne passe sans complications, problèmes mineurs, force majeure. Et l'un de ces problèmes lors du port d'un bébé est une hernie ombilicale. Quelle est cette maladie? Comment agir et que faire dans ce cas pour la femme enceinte?

En bref sur la hernie ombilicale

La hernie ombilicale est un processus pathologique. Il s'agit d'un renflement des organes abdominaux dû à un affaiblissement des muscles de l'anneau ombilical.

Il convient de noter que toute femme enceinte risque de développer une hernie ombilicale. Les chances de son apparition augmentent avec les grossesses multiples et répétées, les gros fœtus et les polyhydramnios, ainsi que chez les femmes de plus de 30 ans..

Mais ne paniquez pas lorsque vous trouvez une hernie ombilicale. Si la hernie était avant la grossesse, vous devriez consulter un chirurgien avant de détecter ses symptômes. Il vous observera et, si nécessaire, vous prescrira une thérapie pour minimiser les risques de complications.

Habituellement, la hernie ne se forme pas au cours du premier trimestre. Les plus dangereux en termes d'apparence sont les 2e et 3e trimestres. La raison en est que le bébé grandit dans l'utérus de la mère, que l'utérus augmente et que la pression intra-abdominale augmente. Les muscles affaiblis par une telle pression ne retiennent pas les organes - et c'est ainsi que se forme la saillie de la hernie..

Symptômes d'une hernie ombilicale chez la femme enceinte

Les signes d'une hernie ombilicale chez la femme enceinte sont très typiques. Il s'agit d'une formation oblongue ou arrondie dans la région du nombril. Une telle saillie peut être facilement ajustée avec une légère pression ou en position horizontale de la femme. Cependant, à une date ultérieure, une telle réduction est impossible. La masse augmente et vibre lorsque vous essayez, par exemple, lorsque vous toussez. Les crises douloureuses sont typiques pendant les périodes de mouvement fœtal aux stades ultérieurs..

Tactiques pour le traitement de la hernie de la colonne lombaire pendant la grossesse

Une hernie de la colonne lombaire n'interfère pas avec la conception, mais peut sérieusement compliquer le déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Le déplacement du nucleus pulposus se produit également lors de la naissance d'un enfant, mais il devient beaucoup plus souvent la conséquence d'une maladie déjà existante de la colonne vertébrale. Immédiatement après la détection d'une protrusion herniaire, un traitement conservateur est effectué, l'une de ses tâches est d'améliorer le bien-être de la femme.

L'essence du problème

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

De nombreuses femmes prennent la planification de la grossesse au sérieux. En présence de pathologies chroniques, ils tentent d'obtenir une rémission stable. Cela vous permet d'éviter de prendre des médicaments pharmacologiques avec des effets secondaires graves pendant la gestation. Dans la plupart des cas, cette approche contribue au bon déroulement de la grossesse et à un accouchement sans problème. Mais il existe des pathologies chroniques et lentes de la colonne vertébrale, qui ne se prêtent pas encore complètement au traitement. Pour éviter leur exacerbation, seule la prévention aide, le respect de toutes les recommandations médicales.

Pendant la grossesse, des douleurs lombaires tiraillantes et douloureuses peuvent survenir pour des raisons naturelles et physiologiques. Ils compliquent considérablement la vie de la future mère, qui est obligée de passer du temps au lit au lieu d'une promenade utile au grand air. Une augmentation de la taille de la protrusion herniaire entraîne une augmentation multiple de l'intensité de la douleur, jusqu'à l'apparition d'un «lumbago».

Raisons de l'apparition d'une hernie pendant la grossesse

Pendant 9 mois, le corps subit un stress important, qui augmente à chaque trimestre. Le volume de l'utérus et le poids de l'enfant augmentent progressivement, des hormones sont produites pour préparer le canal génital. Si une femme n'avait pas de corset musculaire solide avant la grossesse, les disques intervertébraux lombaires ne peuvent pas résister au stress. Il y a d'abord une saillie, puis l'anneau fibreux se brise et le noyau pulpeux s'écoule.

Habituellement, une hernie se forme dans le contexte de femmes qui ont déjà des problèmes de bas du dos. L'ostéochondrose devient le principal facteur provoquant le déplacement du disque. En raison de dommages importants aux structures cartilagineuses, l'anneau fibreux n'est pas en mesure de maintenir le noyau pulpeux dans ses limites. Une condition préalable au développement est en cours de création:

L'ostéochondrose se développe de manière asymptomatique, de sorte que la femme enceinte ne demande pas d'aide médicale. Et pendant la grossesse, sous l'influence de nombreux facteurs, elle progresse rapidement, provoquant une protrusion, puis une hernie lombaire.

Symptômes

Au stade initial de la formation d'une protrusion herniaire, aucun symptôme n'apparaît. Ensuite, il y a une gêne dans le bas du dos, plus souvent après un effort physique intense. Au fil du temps, elle est remplacée par des douleurs épisodiques associées à la compression de la hernie des racines spinales. S'il n'y a pas d'intervention médicale, la gravité des symptômes augmente. La douleur au bas du dos devient constante, ne disparaît pas même au repos.

Une hernie qui se forme pendant la gestation d'un enfant peut se manifester cliniquement beaucoup plus tôt. La douleur est ressentie avec toute charge statique ou dynamique, compliquée par une augmentation du tonus musculaire.

Hernie de la colonne cervicale

La douleur à la nuque n'est pas le signe le plus dangereux de déplacement des disques intervertébraux. À mesure que la taille de la protrusion herniaire augmente, la probabilité de développer un syndrome de l'artère vertébrale augmente. Des étourdissements, des maux de tête se produisent, la coordination des mouvements est altérée. La raison des symptômes spécifiques à la pathologie de la colonne vertébrale est une carence en oxygène et en nutriments dans diverses parties du cerveau. Au fil du temps, le tableau clinique est reconstitué avec une diminution de l'acuité visuelle et auditive, torticolis.

Hernie de la colonne thoracique

Une hernie se forme rarement dans la région des vertèbres thoraciques en raison de leur stabilité accrue, de leur forte fixation aux côtes. Mais si le déplacement des disques s'est produit, alors les symptômes semblent extrêmement difficiles à diagnostiquer. La douleur est localisée non seulement dans la partie centrale du dos, mais se propage également aux organes internes. Un patient souffrant d'une hernie thoracique se tourne souvent pour obtenir de l'aide non pas vers un vertébrologue ou un neurologue, mais vers un gastro-entérologue, un néphrologue, un cardiologue. Il se plaint de douleurs au cœur, aux reins, au foie, à l'estomac. Une telle clinique s'explique par l'innervation commune des vertèbres thoraciques et des organes internes..

Hernie de la colonne lombaire

Une manifestation clinique typique d'une hernie lombaire est le «lumbago», ou lumbago. Avec un mouvement maladroit (tourner, basculer), une douleur aiguë survient. Il est si fort qu'une personne a peur de se redresser, se fige littéralement sur place. Plus la pathologie progresse rapidement, plus les symptômes du lumbago apparaissent souvent. Pour minimiser la probabilité de leur apparition, le patient évite délibérément de se pencher ou de se tourner, prend une position corporelle forcée. Et cela conduit déjà à une violation de la posture et de la démarche..

L'évolution de la maladie pendant la grossesse

Une protrusion localisée dans la région cervicale ou thoracique ne complique pas autant le déroulement de la grossesse que le déplacement des disques lombaires. Cette partie de la colonne vertébrale prend les charges principales en raison de l'augmentation du poids fœtal. De plus, l'utérus comprime les organes pelviens et les terminaisons nerveuses sensibles qui les innervent. Cela conduit à une destruction accélérée des tissus cartilagineux, une perte de stabilité des disques et des corps vertébraux.

Trimestres de grossesseCaractéristiques du développement et des symptômes des disques intervertébraux lombaires herniés
La premièreAu début de la grossesse, le taux de progestérone commence à augmenter dans le corps, augmentant la circulation sanguine dans le bas du dos. Dans le contexte de fluctuations hormonales, un œdème se produit, comprimant les racines vertébrales. Le résultat de leur violation est la douleur, que de nombreuses femmes considèrent comme une condition naturelle de la grossesse.
SecondeC'est pendant cette période qu'une exacerbation de la pathologie est observée. La taille de l'utérus est déjà considérablement augmentée et le fond hormonal subit des changements encore plus importants. Les femmes qui ont des grossesses multiples ou qui portent un enfant de grande taille ressentent des douleurs particulièrement sévères
TroisièmeDans les derniers stades, le taux sanguin de relaxine, une hormone produite pour préparer le canal génital, augmente. Il détend l'appareil ligamentaire pour faciliter l'accouchement. Mais en même temps, la relaxine affecte également les structures du tissu conjonctif situées dans la région lombaire, provoquant une saillie encore plus grande de l'anneau fibreux.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Méthodes de diagnostic

La méthode la plus informative pour diagnostiquer le déplacement du disque lombaire est l'IRM. Toutes les structures endommagées sont clairement visualisées sur les images obtenues: disques intervertébraux, vertèbres, tissus mous, racines vertébrales, vaisseaux sanguins. Avec l'aide de l'IRM, vous pouvez établir la localisation de la protrusion, évaluer sa forme et sa taille. En outre, l'étude révèle les signes typiques de l'ostéochondrose lombaire, qui a provoqué la formation d'une hernie dans ce service..

La grossesse n'est pas une contre-indication à l'IRM. Il n'y a eu aucun cas d'impact négatif du champ magnétique sur le développement intra-utérin du fœtus. Mais pendant la procédure de diagnostic, une augmentation de la température du liquide amniotique est possible. Par conséquent, l'IRM n'est pas réalisée au 1er trimestre, lorsque les organes de tous les systèmes vitaux de l'embryon sont posés.

Dans les premiers stades de la naissance d'un enfant, cette méthode de diagnostic n'est utilisée que pour des raisons de santé. Le déplacement des disques est généralement détecté lors d'un examen échographique sûr, en tenant compte des résultats des tests cliniques généraux.

Traitement autorisé

Pendant la grossesse, les femmes enceintes, craignant pour la santé de l'enfant, refusent de prendre des médicaments pharmacologiques. Mais le déplacement vertébral des disques s'accompagne de symptômes si intenses qu'on ne peut se passer de l'utilisation d'analgésiques. Le confort psychologique d'une femme n'est pas moins important pour le bon développement du fœtus que le physique. Si elle souffre de douleur, s'attend constamment à ce qu'elle réapparaisse, cela peut devenir un déclencheur pour l'apparition d'autres pathologies..

Récemment, de nouveaux médicaments plus sûrs ont été synthétisés. Les médecins les prescrivent pendant la grossesse aux doses les plus faibles possibles. La fréquence de réception est également considérablement réduite. Le respect du schéma posologique déterminé par le neurologue exclut complètement tout préjudice causé à l'enfant. La réduction de la charge pharmacologique sur l'organisme et de l'intensité du syndrome douloureux permet la mise en œuvre de recommandations médicales:

  • porter des bandages prénataux pour stabiliser les disques afin d'éviter le déplacement;
  • promenades quotidiennes au grand air, physiothérapie ou gymnastique;
  • marcher dans des chaussures confortables à talons bas avec une semelle amortissante;
  • un changement de position du corps toutes les demi-heures, surtout en cas d'inconfort.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire à la femme enceinte des médicaments à effet sédatif sous forme de comprimés ou de sirops. Vous ne pouvez pas les remplacer indépendamment par des infusions ou des décoctions de plantes médicinales. Presque toutes les «herbes inoffensives» sont strictement interdites pendant la grossesse en raison de la forte probabilité de développer une réaction allergique.

Hernie spinale et accouchement

Lors de l'accouchement, la colonne lombaire est soumise à un stress important. Sous leur influence, même des femmes en parfaite santé peuvent développer ultérieurement des problèmes de dos. Et en présence d'une protrusion herniaire, en particulier de grande taille, la probabilité de complications se développant directement lors du passage de l'enfant dans le canal génital augmente. Il existe un risque d'atteinte de la racine vertébrale lors de la poussée, se manifestant cliniquement par un dysfonctionnement des organes pelviens, une douleur aiguë et perçante, une diminution de la sensibilité des jambes.

La décision d'accouchement naturel ou d'une césarienne est prise par un tandem de spécialistes - gynécologues, neurologues, vertébrologues, obstétriciens, anesthésiologistes. Ils prennent en compte l'état de santé général de la femme, la localisation de la hernie, son type et sa taille..

Césarienne

La césarienne est une opération dans laquelle le nouveau-né est retiré par une incision dans l'utérus. Il est prévu de le réaliser, ce qui exclut complètement toute charge sur les disques lombaires et les vertèbres. Les indications absolues d'une césarienne sont une grande protrusion, une localisation lombo-sacrée, un risque élevé de compression des racines vertébrales et (ou) des vaisseaux sanguins. L'opération sera également réalisée si une progression rapide de la pathologie est détectée. Une femme est également préparée à une intervention chirurgicale pour des hernies compliquées par des symptômes neurogènes graves, par exemple avec une diminution des réflexes et de la sensibilité.

Dans certains cas, l'indication d'une césarienne est une ostéochondrose lombaire de 2 ou 3 degrés de gravité. Elle précède toujours la formation d'une hernie et se caractérise par ses propres symptômes spécifiques. Avec l'ostéochondrose lombo-sacrée, non seulement les disques, mais aussi les ostéophytes (excroissances osseuses) peuvent comprimer les terminaisons nerveuses.

Accouchement naturel

Une femme est autorisée à accoucher naturellement lorsqu'elle est diagnostiquée avec une petite protrusion herniaire. Le déplacement antérieur ou antérolatéral des disques intervertébraux n'est généralement pas non plus une contre-indication. Dans certains cas, après une série d'études instrumentales et en laboratoire, l'accouchement naturel est autorisé même avec une hernie de taille moyenne. Surtout si la femme enceinte n'a pas pris beaucoup de poids pendant la grossesse et que la douleur au bas du dos a été observée assez rarement.

Grossesse après élimination de la hernie intervertébrale

Si le traitement conservateur est inefficace, une opération est effectuée pour retirer la protrusion herniaire. La durée de la période de rééducation dépend du type d'intervention chirurgicale. En moyenne, il faut 5 à 10 mois pour restaurer complètement l'activité fonctionnelle de la colonne vertébrale. Ensuite, le médecin examine la patiente et donne des recommandations sur la planification d'une grossesse. Il est nécessaire de renforcer le corset musculaire du dos pour porter un enfant, empêchant la formation d'une nouvelle hernie. Ceci est aidé par la thérapie quotidienne d'exercice, le yoga, la natation et les procédures de massage..

Actions préventives

Dans la plupart des cas, le déplacement du disque est une complication de l'ostéochondrose. Le traitement opportun de toutes les pathologies articulaires, l'absence d'effort physique accru et un mode de vie actif aident à prévenir son développement. Il faut exclure du régime les aliments riches en graisses (viandes fumées, produits semi-finis), en sel et en épices. Vous devriez privilégier les légumes et fruits frais, les soupes, les viandes maigres. Et pour éliminer les sels minéraux nocifs, les toxines et les toxines du corps, les médecins recommandent de boire au moins 2 litres d'eau pure non gazeuse chaque jour..

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et une vie épanouie...
  • Vous êtes inquiet de l'inconfort, des craquements et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Comment une hernie intervertébrale de la colonne lombaire affecte-t-elle la grossesse?

Comment une hernie affecte-t-elle la conception

Pour concevoir et porter un bébé, le corps d'une femme doit être en bonne santé. Cela s'applique non seulement aux maladies internes, mais surtout au dos et à la colonne vertébrale. Puisque c'est cette zone qui a la charge maximale pendant le roulement. Dans le contexte d'une circulation sanguine altérée, d'une redistribution des nutriments en faveur du fœtus en développement, d'une charge accrue, des vertèbres altérées dystrophiques souffrent.

L'évolution d'une hernie dans le contexte de la grossesse peut entraîner des complications. Par conséquent, il est nécessaire de se préparer à l'avance à la conception. 2-3 mois avant la conception, il est nécessaire:

  • subir des consultations de spécialistes restreints;
  • effectuer des rayons X et une IRM, car ces méthodes sont contre-indiquées pendant la grossesse;
  • guérir la pathologie chronique;
  • normaliser la routine quotidienne;
  • suivre un cours de massage thérapeutique;
  • correction manuelle;
  • aller nager ou marcher léger;
  • diversifier l'alimentation.

Les exercices pour renforcer les muscles droits du dos, la formation d'un corset sont d'une grande importance, car cela aidera à faire face aux tests.

Vidéo "Symptômes de la hernie intervertébrale de la colonne lombaire"

Dans cette vidéo, vous découvrirez les symptômes d'une hernie discale lombaire et des exercices pour la traiter..

Hernie pendant la grossesse

La grossesse avec hernie intervertébrale de la colonne lombaire est une condition défavorable qui nécessite un contrôle spécial et une observation spécialisée par un vertébrologue. La charge accrue sur la colonne vertébrale, qu'une femme subit constamment, augmente le risque de déplacement du nucleus pulposus du disque. Au fur et à mesure que le fœtus se développe et que la taille de l'utérus augmente, la hernie crée de sérieux obstacles à la portance physiologique du bébé..

Un problème grave, comme une hernie, peut être surmonté correctement si les recommandations du médecin traitant sont suivies en temps opportun. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible d'éviter d'autres complications telles que la séquestration.

La grossesse dans le contexte d'une protrusion herniaire présente un certain nombre de caractéristiques:

  • pendant la période de prise en charge du futur héritier, la charge sur la région lombaire, qui représente le centre de gravité principal, augmente fortement. L'utérus en croissance exerce une pression non seulement sur les organes internes de l'abdomen et du bassin, mais également sur le bas du dos. Cela conduit à des crises de douleur plus fréquentes, des douleurs dans le bas du dos. En raison de la violation des terminaisons nerveuses, le syndrome radiculaire se développe;
  • la synthèse de l'hormone progestérone est en cours de manière intensive, ce qui contribue à la préservation de la grossesse. Pour cette raison, la circulation sanguine dans le bas du corps augmente fortement. Sur le site de la hernie, des manifestations inflammatoires se développent, un œdème se développe. La formation herniaire empiète en outre sur les troncs nerveux;
  • à mesure que l'utérus se développe, la pression dans l'abdomen augmente. Il y a une compression importante des racines. Les symptômes progressent. Et si au 1er trimestre une femme enceinte éprouve une gêne, alors dans les 2ème et 3ème périodes, des crises de douleur, un lumbago se rejoignent;
  • sous l'influence de l'hormone relaxine, qui est produite de manière intensive dans les derniers stades, les structures musculaires et ligamentaires du bassin se détendent, ce qui affaiblit le corset des muscles de la région lombaire. Cela affecte négativement la colonne vertébrale avec un défaut sous la forme d'une formation herniaire;
  • la position particulière des femmes enceintes s'accompagne de la formation d'une «posture de la femme enceinte», qui se caractérise par une déviation encore plus grande. Pour une colonne vertébrale saine, il s'agit d'un état physiologique, mais en présence d'une hernie, le risque de séquestration et de rupture du noyau est considérablement augmenté;
  • les vertèbres endommagées reçoivent moins de nutriments et de minéraux, car tout sert à construire le petit corps du bébé. Pour cette raison, les processus destructeurs augmentent, la déformation augmente, l'état de la hernie s'aggrave inévitablement.

Influence sur le processus générique

Chaque femme présentant une pathologie de la colonne vertébrale est préoccupée par le déroulement de la hernie intervertébrale et de la grossesse: ce qui doit être craint pendant l'accouchement, est-il possible d'accoucher par vous-même ou aurez-vous besoin d'une césarienne.

Dans les premiers stades, l'accouchement naturel est autorisé. Les neurochirurgiens pour les hernies intervertébrales de degrés II, III et IV recommandent de pratiquer l'obstétrique chirurgicale, même avec un processus compensé et simple. Cela réduira le stress sur la colonne vertébrale, évitant ainsi les complications..

Le choix du travail pour la saillie dépend de la taille et est décidé dans chaque cas individuellement. Aux premiers degrés de protrusion, le travail vertical est réalisé sous anesthésie péridurale.

Comment réduire les risques

Le processus de conception et de mise en œuvre doit toujours être abordé avec la plus grande responsabilité. La façon dont le processus de gestation se déroulera normalement ou défavorablement dépend de la femme et des conditions créées pour elle..

Les femmes enceintes atteintes de hernie intervertébrale doivent être protégées autant que possible de tout stress et un environnement favorable doit être créé. Par conséquent, les recommandations suivantes seront efficaces:

  1. Si vous ressentez une gêne dans la zone à problème, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  2. Lors d'un travail sédentaire, faites une pause une fois par heure et marchez un peu. Faites un léger échauffement.
  3. Il est nécessaire de porter un bandage, il répartira le poids uniformément et aidera à soulager la colonne vertébrale.
  4. Beaucoup de légumes et de fruits frais, de jus de fruits frais, de smoothies, de germes sont introduits dans l'alimentation.
  5. Il est conseillé de ne pas rester debout longtemps.
  6. Toutes les charges, mouvements brusques et virages sont limités sur la colonne vertébrale.
  7. Depuis quelques mois, il faut se coucher moins sur le dos et plus sur le côté.
  8. Il vaut mieux dormir sur un matelas en latex ou orthopédique intelligent, cela aidera à vraiment soulager les tensions musculaires et à donner à la colonne vertébrale une posture physiologique.
  9. Sous la supervision d'un médecin, une série d'exercices légers est effectuée pour étirer la colonne vertébrale et renforcer le corset musculaire.

Hernie spinale et grossesse

Lors du port d'un enfant, la charge sur la colonne vertébrale augmente, ce qui conduit au développement ou à l'exacerbation de maladies des organes du système musculo-squelettique. La hernie de la colonne vertébrale et la grossesse sont fréquentes, la pathologie provoque un inconfort sévère. Mais avec un traitement approprié, le problème n'interfère pas avec le déroulement normal de la gestation, la plupart des femmes accouchent naturellement.

Ce que c'est

La protrusion herniaire intervertébrale est une pathologie dégénérative dans laquelle les disques intervertébraux deviennent enflammés, ils sont déformés et déplacés et l'anneau fibreux est détruit. Le problème affecte principalement la colonne lombaire, moins souvent la colonne thoracique et cervicale.

Les hernies discales et la grossesse n'ont pas de lien direct, mais si la maladie a été diagnostiquée avant la conception, des douleurs et autres inconforts apparaîtront sûrement à tout âge gestationnel ou après la naissance d'un enfant..

Pourquoi surgit

Chez la femme enceinte, des changements physiologiques importants se produisent dans le corps, ce qui entraîne le développement de problèmes dans le système musculo-squelettique..

  1. Déplacement du centre de gravité. À partir de la croissance du fœtus, la charge sur diverses zones de la région lombaire augmente progressivement..
  2. L'utérus augmente de taille, serre non seulement les organes internes, mais exerce également une pression sur le dos de l'intérieur.
  3. Mode de vie sédentaire.
  4. Passion pour la malbouffe.
  5. Dans les derniers stades, le niveau de l'hormone relaxine augmente, ce qui détend les muscles et les ligaments. En raison de l'affaiblissement du cadre musculaire, les vertèbres et les disques deviennent plus mobiles, ce qui provoque le développement de processus dégénératifs.

Une activité physique intense, un séjour prolongé sur les jambes peut provoquer le développement d'une pathologie vertébrale.

Ce qui est dangereux

Avec la déformation des disques intervertébraux chez la femme enceinte, diverses complications surviennent presque toujours qui affectent non seulement la colonne vertébrale, mais également d'autres organes et parties du corps.

Effets

TrimestreComplications possibles
jeDes niveaux élevés de progestérone provoquent un gonflement des terminaisons nerveuses et une inflammation.
IIUne charge lourde sur le bas du dos affecte négativement la sensibilité et la mobilité des jambes.
IIIL'intégrité de la colonne vertébrale est altérée, ce qui entraîne le développement de maladies graves dans les organes du système musculo-squelettique.

Une protrusion herniaire en elle-même n'est pas dangereuse pour le fœtus, mais en raison d'une douleur intense constante, le tonus de l'utérus augmente, ce qui peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée.

Symptômes

Au cours du premier trimestre, la pathologie est rarement accompagnée de douleur et d'autres sensations désagréables, mais en même temps, le processus de destruction se déroule activement dans les vertèbres. Seul un diagnostic rapide peut évaluer l'état de la colonne vertébrale.

  • syndrome douloureux prononcé dans la zone touchée, augmente avec un changement de position du corps, se penche, tourne;
  • engourdissement des membres inférieurs, des doigts;
  • en cas de lésions de la colonne cervicale, il y a des maux de tête, des crises de vertiges, des baisses de pression artérielle, une gêne dans le cou et le bras;
  • bout des doigts, la peau de la cuisse et de l'aine est froide, perturbe souvent la sensation de fluage
  • boiterie;
  • parfois le renflement peut être ressenti ou vu;
  • rarement - problèmes de miction et de défécation.

La plupart des symptômes sont particulièrement intenses avant l'accouchement..

Diagnostique

L'identification des pathologies de la colonne vertébrale commence par l'examen et la collecte de l'anamnèse. Plusieurs spécialistes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement - un chirurgien, un vertébrologue, un neuropathologiste, un ostéopathe.

La principale méthode de diagnostic - l'IRM, vous permet de voir les zones à problèmes, d'évaluer la taille de la saillie et le degré de destruction des disques. Mais la tomographie ne peut être effectuée qu'après 12 semaines, car la température du liquide amniotique augmente pendant la procédure.

Les femmes enceintes se voient prescrire une échographie et un test sanguin général et biochimique pour confirmer le diagnostic, déterminer l'emplacement du renflement et identifier les symptômes neurologiques. Si la douleur est localisée dans la poitrine, un ECG est effectué pour exclure une maladie cardiaque.

Comment est-il traité

Pour éliminer la protrusion herniaire, ralentir le processus destructeur dans les disques, les femmes enceintes se voient prescrire une pharmacothérapie, des remèdes populaires.

Le traitement d'une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse est réduit à l'utilisation d'agents externes à effet analgésique - Malavit, gel Nurofen, gel Fastum. Dans les cas graves, le paracétamol, l'ibuprofène sont prescrits sous forme de comprimés ou de suppositoires.

Des remèdes populaires, une teinture à base de genièvre ou de propolis, de l'huile de racines de consoude, une compresse de miel et de jus d'aloès aide bien.

Une pommade anti-douleur maison efficace - mélangez 100 g de miel liquide et 1 c. maman, mélange. Avant utilisation, lubrifiez la zone touchée avec de l'huile de sapin, appliquez la pommade en tapotant, enveloppez votre dos avec une écharpe chaude.

Comment éviter les complications

Pour éviter le développement de complications, une femme enceinte doit légèrement modifier son mode de vie habituel..

Grossesse avec hernie intervertébrale - recommandations utiles:

  1. Le port d'un corset de fixation souple aidera à réduire la charge sur le dos, à améliorer l'apport sanguin dans les zones touchées et à réduire l'intensité de la douleur.
  2. Dormez sur un lit dur avec un matelas orthopédique et un oreiller bas.
  3. Avec la défaite de la colonne lombaire, vous ne pouvez vous allonger que de votre côté.
  4. Mangez plus d'aliments contenant du calcium, prenez des complexes vitaminiques spéciaux.
  5. Boire au moins 2 litres d'eau pure par jour, minimiser la consommation de sel.
  6. Faire de la gymnastique spéciale, du yoga pour les femmes enceintes, de la natation, mais uniquement sous la supervision d'un instructeur et avec l'autorisation d'un médecin.
  7. Faites de longues promenades quotidiennes.

Les femmes enceintes ne peuvent pas être en position assise pendant une longue période, chaque heure, vous devez vous échauffer un peu, tout le temps pour surveiller votre posture. Il est interdit de soulever des poids, de faire des mouvements brusques. La meilleure chaussure est orthopédique, avec un talon jusqu'à 3 cm.

Dans quels cas la césarienne est-elle prescrite

Est-il possible d'accoucher avec une hernie de la colonne vertébrale? La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs - la gravité de la maladie, le poids et la structure des os pelviens chez une femme enceinte, la présence de complications et de maladies concomitantes.

Grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale - indications pour une césarienne:

  • la protrusion herniaire est grande - avec un accouchement naturel, la probabilité de destruction complète du disque est élevée;
  • la formation entre les vertèbres est dirigée latéralement ou vers l'avant;
  • il existe un risque de pincement des terminaisons nerveuses;
  • il y a une progression rapide des manifestations neurologiques de la maladie;
  • la présence de maladies graves des organes internes qui sont survenues comme une complication.

Si les modifications dégénératives des disques en sont au stade initial de développement, la maladie ne progresse pas, la femme n'a aucun problème de surpoids, l'accouchement avec une hernie de la colonne vertébrale se déroule naturellement.

Traitement post-partum

Si vous avez réussi à vous débarrasser d'une hernie pendant la grossesse, après l'accouchement, l'inconfort se manifeste souvent avec une vigueur renouvelée. Raisons - affaiblissement du corset musculaire, instabilité émotionnelle, augmentation de l'activité physique.

La protrusion du disque se manifeste sous forme de douleur, de raideur de mouvement et de fatigue accrue. L'IRM est réalisée pour évaluer la gravité de la maladie.

  1. Relaxants musculaires - détendez les muscles tendus. Le plus sûr est Midocalm. Sirdalud est excrété du corps pendant 4 heures, vous devez donc réviser le régime alimentaire ou suspendre temporairement GW;
  2. AINS - Le paracétamol, l'ibuprofène, éliminent la douleur et l'inflammation, les autres analgésiques pendant l'allaitement sont contre-indiqués. Mais avec une douleur insupportable et prolongée, vous pouvez administrer une injection de Ketorolac.
  3. Chondroprotecteurs - Chondroïtine, Artra, restaurent le tissu cartilagineux, aident aux stades initiaux des maladies des articulations et de la colonne vertébrale. Pénétrez dans le lait maternel, vous devrez refuser d'allaiter. Après consultation avec un médecin, les comprimés peuvent être remplacés par du baume Toad Stone.
  4. Sédatifs doux - Glycine, Novo-passit, camomille et thé à la menthe, améliorent l'état psycho-émotionnel.
  5. Vitamines des groupes B, A, C - améliorent la conduction de l'influx nerveux.
  6. Remèdes externes - Diclofénac, emplâtres à la moutarde, teintures alcoolisées au thym ou au poivron rouge.

La physiothérapie - massage, acupuncture, thérapie par l'exercice - a un bon effet thérapeutique. Si les méthodes de traitement conservatrices n'aident pas, une opération est prescrite.

Il est possible de donner naissance à un enfant et de maintenir la santé avec une protrusion herniaire de la colonne vertébrale si vous suivez strictement les recommandations du médecin. L'automédication, ignorant les symptômes désagréables, entraîne le développement de complications et de conséquences graves.

Hernie spinale et grossesse

Notre choix

Chasing Ovulation: Folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - effet fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: Raksalana
Créé il y a 20 heures

Auteur: Gretta25
Créé il y a 23 heures

Auteur: Taylor_99
Créé il y a 20 heures

Auteur: Panter-ka
Créé il y a 12 heures

Auteur: Julia 89
Créé il y a 9 heures

Auteur: Romaшka1
Créé il y a 11 heures

Auteur: Fantastika
Créé il y a 14 heures

Auteur: Lapumo
Créé il y a 9 heures

Auteur: Orchid)))
Créé il y a 20 heures

Auteur: Natali28
Créé il y a 13 heures

À propos du site

Liens rapides

Sections populaires

Les documents publiés sur notre site sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Hernie pendant la grossesse: causes, danger, symptômes, traitement, accouchement avec hernie

La grossesse est une période de stress énorme sur le corps fragile de la femme. Les problèmes auxquels la future mère peut faire face sont sans fin. L'une des pathologies qui peuvent considérablement assombrir l'attente agréable du bébé est une hernie pendant la grossesse. Nous parlerons des types de maladie, de ses symptômes et des méthodes de traitement dans l'article.

Qu'est-ce qu'une hernie

Avec une hernie, une protrusion pathologique apparaît sur le corps, qui se produit en raison du fait qu'un ou plusieurs organes internes sont déplacés de l'endroit anatomiquement placé et font saillie à travers les interstices des muscles et des tendons sous la peau.

Ni les organes ni la peau ne sont endommagés dans ce cas. Il existe plusieurs types de pathologie, mais la hernie abdominale est la plus fréquente pendant la grossesse. La maladie nécessite un traitement rapide, car elle «se résout» rarement d'elle-même.

Par emplacement et facteurs de provocation, les hernies sont divisées en simples et restreintes. Une anomalie simple ne présente pas de danger pour la santé, et plus encore pour la vie humaine, mais elle doit tout de même être supprimée. En raison d'une hernie étranglée, l'apport sanguin à l'intestin est perturbé et, en cas d'inactivité prolongée, une nécrose tissulaire de la hernie elle-même se produit, ce qui constitue une menace directe pour la vie humaine.

Causes d'une hernie pendant la grossesse

Pendant la période de mise au monde d'un enfant, les muscles de la paroi abdominale de l'abdomen d'une femme sont obligés de subir une charge importante, ce qui affecte négativement leur tonus. Cela signifie que toutes les femmes enceintes courent un risque accru de contracter une hernie. Fondamentalement, pendant la grossesse, il existe deux types de défaut désagréable: la hernie ombilicale et inguinale.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une hernie ombilicale peut défigurer le ventre d'une femme enceinte:

  • tendance (si une femme a eu une hernie dans l'enfance, mais a ensuite disparu d'elle-même, le risque de réapparition déjà pendant la grossesse est assez élevé);
  • faible, manque de tonus sain des muscles abdominaux, qui "abandonnent" sous l'assaut de l'utérus en croissance;
  • gros fœtus ou grossesse avec plusieurs bébés;
  • poids corporel élevé d'une femme même au stade de la planification de la maternité;
  • polyhydramnios.

La hernie inguinale pendant la grossesse est beaucoup moins fréquente que l'ombilicale.

Cependant, si une femme ne se prépare pas à devenir mère pour la première fois, le risque de développer une telle pathologie pour elle augmente considérablement..

Le développement d'une hernie à l'aine chez la gent féminine dans une position «intéressante» peut également contribuer à une forte toux, à une constipation chronique, à soulever des objets lourds et à une activité physique.

Symptômes d'une hernie pendant la grossesse (photo)

Il est possible d'établir la présence d'une hernie du nombril à l'aide d'un examen de routine. La hernie ombilicale ne présente aucun autre signe caractéristique du type de sensations douloureuses pendant la grossesse. La pathologie ressemble à une bosse dans le nombril. Lorsqu'elle est légèrement pressée, la saillie est enfoncée vers l'intérieur.

Une hernie inguinale n'a pas non plus de tableau clinique clairement défini. Parfois, la maladie se fait sentir avec un léger inconfort ou une légère douleur qui se propage au sacrum et au bas du dos. Extérieurement, cette formation ressemble à un gonflement de l'aine. Les signes les plus indicatifs d'une hernie inguinale lors du port d'un enfant sont appelés:

  • difficulté fréquente à vider la vessie;
  • problèmes de selles;
  • flatulence;
  • grondant dans l'estomac.

Si la hernie inguinale est considérablement agrandie, l'accouchement naturel doit être abandonné au profit d'une césarienne, sinon la hernie peut se pincer pendant le travail indépendant.

Comment diagnostique-t-on une hernie pendant la grossesse

Lorsqu'un médecin lors d'un examen de routine découvre une saillie caractéristique dans la région ombilicale chez la femme enceinte, la maladie est confirmée à l'aide de méthodes de diagnostic supplémentaires, notamment:

  • Échographie du sac herniaire;
  • CT scan;
  • gastroscopie.

Pour confirmer la présence d'une hernie inguinale, le patient est généralement référé pour une irrigoscopie, une herniographie radio-opaque et une échographie pelvienne. Pour les femmes enceintes de cette liste, seule une échographie convient, car elle seule peut être considérée comme totalement sûre pour le fœtus..

Complication de la hernie pendant la grossesse

Vous devez appeler immédiatement une ambulance si des symptômes apparaissent indiquant une atteinte à une hernie ombilicale ou inguinale:

  • le lieu de saillie n'est pas ajusté vers l'intérieur;
  • il y avait des nausées, qui provoquent de temps en temps des épisodes de vomissements;
  • la région de l'estomac ou de l'aine fait très mal;
  • il y a du sang dans les selles.

L'aggravation d'une hernie pendant la grossesse menace le bien-être de la mère et de son bébé.

Comment traiter une hernie pendant la grossesse

La chirurgie est la méthode la plus efficace pour éliminer la hernie ombilicale et inguinale aujourd'hui. Mais en ce qui concerne les femmes enceintes, elles essaient de ne pas pratiquer une intervention chirurgicale si possible. Les médecins ne le font que si la hernie est pincée. Lorsqu'une hernie ne cause pas d'inconfort à la femme enceinte, le traitement chirurgical est reporté pendant un certain temps après la naissance de l'enfant.

Pendant la grossesse, le traitement d'une hernie ombilicale et inguinale se limite aux éléments suivants:

  • utilisation obligatoire du bandage dans la vie quotidienne;
  • conduite d'un cours de massage;
  • effectuer des exercices de gymnastique spéciaux;
  • ajuster le régime alimentaire pour éliminer les troubles des selles tels que la constipation;
  • une forte limitation de toute activité physique.

C'est tout ce qu'une femme enceinte devrait faire pour arriver calmement à une grossesse avec une hernie.

Prévention de la hernie pendant la grossesse

Il existe des recommandations simples, à la suite desquelles une femme en position n'apprendra jamais de sa propre expérience ce qu'est une hernie ombilicale ou inguinale. Les mesures préventives sont les suivantes:

  • porter un bandage spécial dès le début de la grossesse pour soulager les muscles abdominaux et lombaires;
  • yoga régulier pour les femmes enceintes ou natation - ces sports renforcent les muscles abdominaux, ce qui est important pour un déroulement favorable de la grossesse;
  • contrôle du poids, en particulier peu de temps avant l'accouchement.

Hernie rachidienne pendant la grossesse

Une hernie survenue sur la colonne vertébrale peut sérieusement compliquer la grossesse et, dans certains cas, elle se transforme en complications dangereuses dans les derniers stades de la grossesse..

Les patients à risque ont souffert d'une hernie intervertébrale avant de décider de donner naissance à un bébé..

Cependant, les médecins sont sûrs qu'avec une approche compétente du problème, il est possible d'endurer et d'accoucher avec une hernie lombaire.

Comment se passe une hernie de la colonne vertébrale chez la femme pendant la grossesse

Au cours du premier trimestre, la quantité de progestérone, principale hormone de grossesse, augmente plusieurs fois. Cela conduit à l'activation de la circulation sanguine dans les petits vaisseaux, à la suite de laquelle les racines nerveuses, comprimées par la hernie, gonflent.

Lorsque l'utérus commence à se développer, le centre de gravité du corps se déplace vers l'avant, de sorte que la pression et la charge sur le bas du dos augmentent. Sur cette base, les racines nerveuses sont encore plus pressées par la hernie discale..

Au fur et à mesure que la grossesse se développe dans le corps, la synthèse de l'hormone relaxine augmente..

Cette substance aide à détendre les ligaments pelviens et vertébraux, ce qui conduit à un affaiblissement significatif du corset musculaire et à une augmentation de la pression sur les os de la colonne vertébrale..

Ayant certains problèmes avec la colonne vertébrale, la future mère est presque toujours confrontée à une exacerbation de l'ostéochondrose et de la hernie intervertébrale au deuxième trimestre de la grossesse.

Les symptômes d'une hernie de la colonne vertébrale pendant la grossesse

Nous listons les signes spécifiques par lesquels on peut suspecter la présence de problèmes de disques intervertébraux chez une femme enceinte:

  • sensations douloureuses régulières, contraignant le dos. Ils se propagent dans toute la colonne vertébrale;
  • douleur aiguë qui survient lors du déplacement;
  • inconfort désagréable et douloureux dans la région lombaire à la palpation;
  • dans certains cas, la présence visuelle d'un sac herniaire bombé.

Le diagnostic de la hernie discale pendant la grossesse est effectué par échographie et prises de sang au cours des premier et deuxième trimestres. En fin de grossesse, une IRM peut être réalisée pour aider les médecins à décider exactement comment une femme atteinte de cette pathologie accouchera..

Méthode de donner naissance à un enfant avec une hernie intervertébrale pendant la grossesse

Lorsqu'une future mère arrive au service avec des antécédents de hernie de la colonne lombaire, les obstétriciens ont tendance à accoucher par césarienne, car pendant la période des tentatives, le risque de pincer la hernie est maximal.

Une femme ne peut accoucher seule que dans les conditions du stade initial de la maladie, lorsque:

  • le sac herniaire fait saillie vers l'avant et n'est pas grand;
  • les racines nerveuses ne sont pas pincées;
  • le canal rachidien est dans un état naturel, pas dans un état comprimé.

Complications de la hernie intervertébrale chez un bébé

La principale difficulté rencontrée par une femme enceinte souffrant d'une hernie de la colonne lombaire est qu'elle ne peut pas contrôler le processus d'accouchement..

Cela s'explique par le fait que lorsque les racines nerveuses sont comprimées, les muscles du périnée et de l'utérus ne fonctionnent pas correctement et leur travail échappe complètement au contrôle de la femme en travail..

Cette situation constitue une grande menace pour la vie de l'enfant, car elle se développe principalement lors des tentatives, lorsqu'il n'est plus possible de changer le scénario de l'accouchement naturel en un scénario opératoire..

Le bébé peut rester coincé dans le canal génital et la mère ne peut rien faire pour l'aider. Ils sortent de la situation à l'aide d'un aspirateur ou d'une pince, mais l'utilisation de ces méthodes entraîne de nombreuses conséquences désastreuses pour le bébé (trouble de l'activité mentale et neurologique par exemple).

Avec la rétention forcée du bébé dans le périnée, le risque que le mucus de naissance pénètre dans ses voies respiratoires augmente, ce qui affecte directement sa viabilité. Mais même si vous nettoyez la bouche et le nez de votre enfant à temps, le nombre écrasant de ces bébés ressentira plus tard les conséquences du travail altéré du cerveau et de la moelle épinière..

Complications d'une hernie intervertébrale chez une femme pendant la grossesse

L'exacerbation de la pathologie pendant la grossesse et l'accouchement est très dangereuse pour la mère, se manifestant par les conséquences suivantes:

  • la perte de tonicité des muscles utérins se transforme en saignements sévères et prolongés;
  • en raison de l'incapacité de l'utérus à se contracter, des caillots sanguins s'accumulent dans la cavité du canal génital, ce qui menace une inflammation et une suppuration étendues;
  • le risque d'intoxication du sang augmente considérablement.

Pendant la grossesse, les méthodes chirurgicales et autres méthodes radicales de traitement de la hernie ne sont pas utilisées pour la sécurité de la femme et du fœtus. Il est recommandé à la future mère d'utiliser des sous-vêtements de soutien spéciaux, qui garantissent la position optimale de la colonne vertébrale blessée, et se voient prescrire des analgésiques efficaces avec un risque minimal pour la santé du bébé..

Une hernie rachidienne pendant la grossesse est une maladie grave qui, par négligence, peut entraîner l'invalidité d'une jeune mère. Avec une approche compétente du problème, toutes les conséquences dangereuses de la pathologie peuvent être contournées.

Grossesse avec une hernie de la colonne lombaire

Les hernies discales et la grossesse ne sont pas des phénomènes mutuellement exclusifs. Pendant la grossesse, le corps d'une femme subit non seulement divers changements dans les niveaux hormonaux, mais subit également un stress accru sur tous les systèmes et organes. Avec la croissance et le développement du fœtus, une charge spéciale est placée sur la colonne vertébrale.

À propos de la maladie

Avec une hernie intervertébrale de la colonne lombaire, la grossesse est un risque important d'exacerbations de la maladie. Et bien qu'avec une grossesse réussie, tous les problèmes peuvent être surmontés en suivant les recommandations du médecin, avant de vous retrouver dans une position intéressante, vous devez tout planifier soigneusement.

Il arrive qu'une hernie discale se développe chez une femme pendant la grossesse, mais dans la plupart des cas, ce phénomène est observé si la femme enceinte avait déjà eu une ostéochondrose auparavant. Le caractère insidieux de l'ostéochondrose est qu'elle peut ne pas se faire sentir pendant longtemps, et souvent une femme découvre que sa maladie est déjà enceinte..

Le plus souvent, une hernie commence à se manifester dans les derniers stades de la naissance d'un enfant, car les disques supportent pendant longtemps une charge très lourde chaque jour. En conséquence, leur destruction se produit et, par conséquent, la dernière étape de la hernie.

Le mécanisme d'action d'une hernie pendant la grossesse

Les lésions des disques intervertébraux agissent sur et irritent les tissus environnants. Pendant la grossesse, la paroi arrière de l'utérus est située à proximité de la colonne vertébrale et, par conséquent, reçoit également sa part de l'impact..

Lorsqu'une pression est exercée sur les racines nerveuses, les impulsions qui les traversent commencent à être conduites de manière incorrecte et intermittente. Certaines fibres nerveuses transmettent des signaux aux muscles des organes pelviens et génitaux, en conséquence, les vaisseaux sont pincés et rétrécis, c'est-à-dire que la nutrition de l'enfant se détériore.

La grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale est compliquée par une douleur constante, ce qui oblige une femme à réduire son activité.

En conséquence, le ton de tous les systèmes et organes s'aggrave également, ce qui peut affecter le développement et la croissance du fœtus..

De plus, la douleur épuise le système nerveux d'une femme enceinte, qui se trouve déjà dans une situation difficile en raison d'une émeute d'hormones, et elle peut développer des états dépressifs..

L'enfant ressent bien l'humeur de sa mère et des surcharges nerveuses prolongées affecteront son état. L'accouchement avec une hernie peut également être compliqué: la maladie réduira les tentatives et une césarienne peut être nécessaire.

Raisons de développement

En règle générale, les facteurs suivants contribuent au développement d'une hernie pendant la grossesse:

  1. Une femme ne bouge pas beaucoup, car le mouvement actif est particulièrement important dans les premières étapes de la naissance d'un enfant.
  2. Le régime alimentaire d'une femme enceinte se compose de malbouffe, qui, par conséquent, conduit à des processus d'intoxication qui donnent une impulsion au développement de la maladie.
  3. Pendant la grossesse, une lourde charge supplémentaire est placée sur la colonne vertébrale, par exemple, si une femme porte de lourdes charges ou joue de manière intensive dans le sport.

Ces facteurs affecteront non seulement l'état de la femme enceinte, mais également le déroulement de la grossesse et la naissance elle-même. Par conséquent, ils doivent être pris en compte et éliminés..

Si la hernie est apparue avant la grossesse?

Connaissant son diagnostic, une femme doit traiter la maladie autant que possible avant de concevoir un enfant. Il est nécessaire de contacter la clinique prénatale et de l'informer du désir d'avoir un bébé. Le médecin orientera la patiente vers des spécialistes spécialisés afin de recueillir une anamnèse pour planifier une grossesse.

Le podiatre commandera une IRM pour avoir une idée précise de la taille et de l'emplacement de la masse herniaire. Si nécessaire, une intervention chirurgicale peut être suggérée.

À condition que la hernie d'une femme soit petite, un traitement conservateur peut également être supprimé. Si la dynamique est positive, il n'y aura pas de contre-indications pour la grossesse et l'accouchement, mais pendant toute la période de mise bas, la femme sera sous surveillance médicale.

Si une hernie survient pendant la grossesse?

La grossesse et la hernie de la colonne lombaire, comme déjà mentionné, ne sont pas rares. Dans ce cas, toutes les mesures thérapeutiques doivent être prescrites en tenant compte de sa position. La grossesse est une contre-indication à la prise d'analgésiques puissants et d'anti-inflammatoires..

Les massages, la physiothérapie et d'autres techniques efficaces peuvent nuire à la fois à la santé de la mère et de l'enfant à naître..

Avec une hernie de la colonne lombaire, qui se manifeste dans les derniers stades de la grossesse, il n'y a pas de temps pour le traitement, en outre, la charge sur la colonne vertébrale est déjà trop importante et augmentera encore. Dans ce cas, toutes les procédures possibles et les plus sûres sont prescrites, ce qui peut au moins partiellement atténuer la situation..

Cela peut être intéressant: Comment traiter une hernie lombaire à la maison?

Les symptômes d'une hernie pendant la grossesse

Il est possible de déterminer une hernie rachidienne chez la femme en position par les signes suivants:

  • la femme enceinte a constamment des douleurs lombaires;
  • la douleur survient brusquement et s'intensifie avec le mouvement;
  • en palpant la colonne vertébrale, le médecin trouvera des foyers douloureux;
  • parfois la saillie de la hernie peut être vue visuellement.

Il est assez difficile de diagnostiquer les femmes enceintes, car dans ce cas, les possibilités sont limitées. Si la hernie s'est fait sentir au cours du premier trimestre de la grossesse, une échographie et un test sanguin peuvent être effectués. L'IRM est utilisée à une date ultérieure, et seulement si la hernie est un danger pour le bébé.

Accouchement avec une hernie de la colonne vertébrale

Est-il possible d'accoucher naturellement avec une hernie de la colonne vertébrale? C'est une question complexe et très individuelle..

L'accouchement est un processus qui nécessite un effort physique énorme de la part d'une femme. L'accouchement naturel est une tentative pour laquelle le risque d'atteinte à la hernie est très élevé. En cas d'infraction, engourdissement des membres inférieurs, perturbation des organes pelviens, une douleur intense peut survenir.

Seul un gynécologue peut prendre une décision sans ambiguïté sur une césarienne, et juste avant l'accouchement, une consultation orthopédique est nécessaire.

Actuellement, les médecins sont en faveur d'un traitement conservateur, c'est-à-dire qu'ils essaient de ne recourir à une intervention chirurgicale que dans les cas extrêmes, cela vaut également pour l'accouchement. Dans quels cas n'est-il pas souhaitable d'accoucher naturellement avec une hernie? La césarienne est pratiquée si:

  • la taille de l'éducation est grande;
  • la localisation de la hernie est infructueuse: elle est dans la partie inférieure et est déplacée vers l'arrière ou sur le côté,
  • le risque de contrefaçon est élevé;
  • pendant la grossesse, il y a une progression rapide des symptômes neurologiques;
  • la femme en travail a d'autres problèmes qui, associés à une hernie, constituent une contre-indication à l'accouchement naturel.

Dans d'autres cas, il est permis d'accoucher indépendamment.

Actions préventives

Même si la grossesse se déroule normalement et qu'il n'y a pas de symptômes dangereux et alarmants, il est impossible d'exclure la possibilité d'apparition d'une hernie lors du port d'un enfant. Comme vous le savez, il est toujours plus facile de prévenir une maladie que de la guérir. Par conséquent, la prévention de la hernie pendant la grossesse est nécessaire pour toutes les femmes:

  1. Il est nécessaire de bouger activement, surtout si la femme a un travail sédentaire. Il est recommandé de faire de courtes pauses et de marcher.
  2. Une bonne nutrition n'est pas une nouveauté, mais pendant la période de grossesse, il est préférable de demander à un spécialiste de l'alimentation..
  3. Il est utile pour tout le monde de faire de l'exercice, et plus encore pour les femmes enceintes. Il existe une grande variété d'exercices destinés aux femmes enceintes. Si une femme a peur de s'engager dans l'éducation physique, craignant de nuire au bébé, vous pouvez trouver un spécialiste et vous engager dans un programme individuel sous sa direction..

Il est conseillé de marcher plus, de respirer de l'air frais et de se rappeler qu'une hernie de la colonne vertébrale n'est pas une contre-indication à la naissance d'un enfant. Avec une attention particulière à votre santé et en suivant toutes les recommandations du médecin, tout se passera bien.

Remèdes populaires pour le traitement de la hernie intervertébrale lombaire

Hernie ombilicale pendant la grossesse: que faire

Souvent, la grossesse devient pour une femme une période d'exacerbation ou d'apparition de maladies qu'elle considérait comme atypiques pour elle-même. Une hernie ombilicale devient l'une des pathologies les plus courantes pendant la grossesse..

Cependant, avec un contrôle et un traitement appropriés, les risques de complications pour une femme et un enfant sont pratiquement absents..

Cette maladie est-elle dangereuse? Est-il possible d'accoucher avec une hernie ombilicale? Quelles complications peuvent survenir pendant la grossesse et pendant le processus de travail? Ces questions et bien d'autres concernent les femmes enceintes.

Qu'est-ce qu'une hernie ombilicale

Une hernie ombilicale est une condition pathologique particulière de la paroi abdominale humaine, dans laquelle les organes internes font littéralement saillie dans la zone de l'anneau ombilical.

Cette maladie peut être:

La hernie ombilicale congénitale est diagnostiquée immédiatement après la naissance au premier cri. À ce moment, une sorte de boule apparaît dans la zone du nombril, ce qui signale la présence d'une pathologie.

La hernie ombilicale acquise survient souvent chez les femmes pendant la grossesse en raison de l'étirement des muscles abdominaux.

Dans l'enfance, cette maladie peut disparaître d'elle-même avec un traitement approprié avec des massages et de la physiothérapie. Les adultes se voient attribuer une opération..

Dans la plupart des cas, le pronostic chez les personnes atteintes de hernie ombilicale est favorable et il est bien traité par chirurgie.

Pourquoi une hernie ombilicale survient pendant la grossesse

Le temps d'attente parfait pour un enfant chez chaque femme s'accompagne de changements physiologiques graves dans le corps.

Les principales causes de la hernie ombilicale pendant la grossesse sont:

  • Faibles muscles abdominaux d'une femme enceinte
  • La présence d'une hernie dans l'enfance;
  • L'âge de la femme enceinte est supérieur à 35 ans;
  • Prédisposition génétique;
  • Grand enfant;
  • Polyhydramnios;
  • Grossesse multiple;
  • Deuxième grossesse et suivantes.

Le plus souvent, ce sont des muscles faibles qui deviennent la cause de cette maladie. Par conséquent, pour réduire le risque de développement d'une hernie pendant la grossesse, il est recommandé de renforcer la paroi abdominale avant la grossesse..

Dans la plupart des cas, une hernie ombilicale n'entraîne pas de complications, mais une surveillance régulière par un médecin est nécessaire.

Pourquoi la maladie est-elle dangereuse pour les femmes enceintes?

Malgré le fait que cette maladie n'appartient pas au groupe des pathologies graves, de nombreuses femmes s'inquiètent néanmoins de savoir si une hernie ombilicale est dangereuse pendant la grossesse.

Complications possibles d'une hernie ombilicale pendant la grossesse:

La manifestation négative la plus dangereuse est l'atteinte à la hernie. Dans cette condition, le sac herniaire est comprimé et la circulation sanguine des organes est complètement perturbée..

Les principales raisons d'une hernie pincée:

  • Augmentation de la pression intra-abdominale;
  • Traumatisme abdominal;
  • Tousser;
  • Intervention chirurgicale.

Symptômes d'une hernie étranglée:

  • Douleur aiguë dans l'abdomen et hernie;
  • Abaisser la tension artérielle;
  • Trouble du rythme cardiaque;
  • Pâleur;
  • Nausée et vomissements.

Pincer ou pincer une hernie est dangereux pour l'état de la femme, une altération de la circulation sanguine dans les organes comprimés. Cela provoque le développement d'une nécrose tissulaire et d'une péritonite concomitante..

Les conséquences d'une atteinte à une hernie pour un enfant:

  • Naissance prématurée;
  • Fausse couche;
  • Hypoxie foetale.

Symptômes du développement d'une hernie ombilicale chez la femme enceinte

La présence d'une hernie ombilicale pendant la grossesse est caractérisée par la présence de symptômes tels que la présence d'une sorte de protrusion ombilicale. Cette formation ne devient pas perceptible immédiatement, et pas avant le deuxième trimestre..

Cela est dû au fait que ce n'est qu'à partir de cette période que l'utérus commence à augmenter activement en taille.

Jusqu'au 3ème trimestre de grossesse, cette formation peut être corrigée en plaçant la femme enceinte horizontalement. Par la suite, cela devient plus difficile à faire et à la fin de la grossesse, c'est complètement impossible..

Le reste des symptômes dépend des organes abdominaux tombés dans le sac herniaire.

Si l'épiploon dépasse, il n'y a pas de douleur. Une femme remarque un défaut exclusivement esthétique.

Si des anses intestinales pénètrent dans le sac herniaire, divers troubles digestifs peuvent être observés:

  • Constipation;
  • Grondement des intestins;
  • Douleur;
  • La nausée;
  • Sensation générale d'inconfort.

Diagnostic de la maladie

Si vous trouvez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devez contacter votre médecin dès que possible..

Après un examen externe, une femme enceinte doit se voir prescrire les méthodes de diagnostic suivantes:

Après avoir reçu des conclusions sur chaque méthode de recherche, une femme doit se soumettre à une consultation obligatoire avec un chirurgien, qui prescrira un traitement supplémentaire.

Traitement de la pathologie pendant la grossesse

Comment et comment traiter une hernie ombilicale pendant la grossesse est décidé exclusivement par le médecin traitant.

La principale méthode de traitement de la hernie chez l'adulte est la chirurgie. Mais pour les femmes enceintes, cette méthode n'est pas souhaitable..

Si possible, ils essaient de l'éviter. L'opération sera planifiée immédiatement après le processus de livraison.

Le traitement et la surveillance de la hernie pendant la grossesse dépendent du type.

  • Un sac herniaire vide ne suppose que l'observation par un médecin et le port d'un bandage;
  • Une petite hernie avec contenu est également observée et nécessite le port de dispositifs de fixation spéciaux;
  • Une grosse hernie avec contenu implique l'opération comme prévu;
  • La violation d'une hernie est opérée en urgence.

Ainsi, seule la contrefaçon est requise pour une intervention chirurgicale obligatoire. Il menace la vie des femmes et des enfants. Tous les autres cas peuvent simplement être observés par un médecin.

Ils essaient de reporter l'opération pendant que la femme est enceinte. L'anesthésie est nocive pour l'enfant. Mais en situation de pincement, l'opération et l'action de l'anesthésie sont moins néfastes que les conséquences possibles en l'absence de chirurgie.

Accouchement avec une hernie ombilicale

Une hernie ombilicale chez une femme détermine les options possibles pour l'accouchement. Le mode d'accouchement dépend également du type de hernie..

Un sac herniaire vide n'impose aucune restriction sur le processus de naissance. Par conséquent, une femme peut accoucher naturellement sans stimulation supplémentaire..

  • Une petite hernie avec un contenu vous permet d'accoucher naturellement, mais une consultation médicale est nécessaire avant l'accouchement.
  • Une grande hernie suggère un accouchement par césarienne.
  • Chaque cas est considéré individuellement.
  • En cas d'atteinte à une hernie, l'accouchement est effectué en même temps que l'opération de retrait par césarienne.
  • Ainsi, la présence d'une hernie ombilicale n'est pas un facteur limitant de la possibilité de travail..

Sous réserve de la supervision nécessaire et d'une consultation rapide avec un médecin, les femmes accouchent généralement naturellement. Ce processus n'est pas différent de celui des femmes en bonne santé..

La prévention

Caractéristiques de l'évolution de la grossesse avec une hernie de la colonne vertébrale

On pensait autrefois qu'une hernie de la colonne vertébrale et une grossesse sont des concepts incompatibles. Les femmes diagnostiquées se sont vu proposer un avortement. La médecine moderne utilise constamment les acquis du progrès, donc aujourd'hui, porter un bébé, même avec de telles circonstances aggravantes, n'est pas un problème. De nombreuses filles éprouvent la joie de la maternité.

Au cours de nombreuses études, il a été prouvé que certaines hormones affectent la formation des hernies intervertébrales. Souvent, après l'accouchement, les hernies diminuent considérablement ou se dissolvent complètement. Si vous respectez certaines recommandations du médecin, elles n'apparaissent plus.

Une telle grossesse est considérée comme difficile, tous les obstétriciens-gynécologues n'en entreprendront pas la prise en charge, mais il y a maintenant de plus en plus de médecins qui n'ont pas peur de telles difficultés..

Ils utilisent leurs propres algorithmes pour gérer la grossesse et l'accouchement afin que ni la femme enceinte ni le bébé ne souffrent.

En vous tournant vers un tel spécialiste, vous aurez confiance en une issue favorable, si nécessaire pour les femmes enceintes au cours des premiers mois de grossesse..

Quelle est la hernie la plus dangereuse pendant la grossesse

La grossesse et les hernies discales sont tout à fait compatibles. De nombreux neurologues, gynécologues et vertébrologues en sont convaincus. Mais les risques d'affecter différentes parties de la colonne vertébrale sont également différents. Avec une hernie cervicale ou thoracique, le danger pour la mère et le fœtus est minime. Si une femme reçoit un diagnostic de hernie de la région lombo-sacrée, elle devra alors s'occuper de toute la grossesse.

D'autres critères comptent également:

  • L'emplacement de la hernie;
  • La taille;
  • Caractéristiques bombées;
  • La présence de protubérances sur les disques adjacents;
  • La présence de terminaisons nerveuses pincées, de processus inflammatoires et d'autres complications.

Lors de votre inscription à la clinique prénatale, il est impératif de vous informer de la maladie concomitante existante. Ces patients nécessitent une attention particulière non seulement de l'obstétricien-gynécologue, mais également du neurologue. Ce spécialiste devra effectuer des visites assez souvent.

En plus de l'échographie fœtale traditionnelle, vous subirez périodiquement une IRM pour évaluer l'état des tissus spinaux endommagés au fil du temps. Ce type d'examen ne menace pas le fœtus, il est sûr, n'a presque pas de contre-indications.

Le tissu conjonctif devient plus élastique pour un passage rapide et facile du fœtus dans le canal génital. Le tissu cartilagineux se régénère également.

Il existe un risque de formation de hernie lors d'un accouchement naturel prolongé difficile. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Mauvaise position du fœtus dans le canal génital;
  • Erreurs du personnel médical;
  • Les erreurs de la mère.

Cette probabilité est minime. Pour qu'une hernie se développe sur la colonne vertébrale, l'ostéochondrose doit déjà être présente sous sa forme négligée..

Par conséquent, le processus de planification familiale et de préparation à la conception est d'une si grande importance..

Même avant la grossesse, il est conseillé de subir un examen complet du corps afin d'identifier les facteurs qui peuvent affecter négativement le déroulement de la gestation et de l'accouchement..

Une hernie intervertébrale est-elle une indication d'avortement?

À notre grand regret, même aujourd'hui, des médecins extrémistes travaillent dans des cliniques prénatales, convaincus que la présence d'une hernie intervertébrale, en particulier dans la région lombo-sacrée, est une indication directe d'une interruption de grossesse urgente. Ils refusent d'accepter un tel patient, donnent des recommandations inhumaines. Vous devez être clairement conscient que la grossesse à venir ne sera pas facile, que vous devrez faire face à de nombreuses difficultés non seulement pendant la gestation, mais aussi après l'accouchement. Mais tout cela n'est pas une indication d'interruption. Des milliers de femmes à travers le monde portent calmement et sans le moindre problème des bébés en bonne santé, bien qu'elles souffrent elles-mêmes de hernie intervertébrale. En Occident, un tel diagnostic concomitant est beaucoup plus facile..

N'écoutez pas les médecins qui n'acceptent pas une méthode alternative, trouvez un spécialiste qui confirmera un pronostic positif, peut devenir votre soutien pendant toute la durée de la grossesse.

Dans les grandes villes, les obstétriciens-gynécologues spécialisés dans la gestion des grossesses complexes sont acceptés. Obtenez leurs conseils pour comprendre la feuille de route.

Comment maintenir une grossesse avec une hernie intervertébrale

Avec une hernie intervertébrale, les poids ne doivent pas être levés - c'est le seul argument utilisé par les partisans de l'avortement avec un tel diagnostic. Mais la charge sur la colonne vertébrale dans ce cas n'apparaît pas instantanément, elle augmente progressivement. Le squelette a le temps de s'adapter aux changements.

En cas de processus inflammatoires, de pincement des terminaisons nerveuses, le repos au lit est posé. La femme enceinte peut être placée dans le service de pathologie de la grossesse pour être préservée. Souvent, vous devez mentir de cette façon pendant plusieurs mois. Mais à la fin tu as la joie indescriptible de la maternité, pour cela tu devrais endurer.

S'il n'y a pas de complications significatives, la femme peut mener son style de vie habituel. Il devrait devenir un peu plus mesuré. Donnez-vous plus de temps pour vous reposer, essayez de transférer les responsabilités domestiques standard aux parents.

Si pendant la grossesse vous pouvez refuser le nettoyage, la cuisine, le repassage, cela augmentera déjà les chances de succès. Si toutes les tâches ménagères doivent être effectuées indépendamment, il n'est pas nécessaire d'établir des records..

Personne ne sera offensé si vous ne lavez pas la vaisselle à temps..

Vous ne devez pas non plus abandonner l'activité physique. Les longues promenades à l'air frais ont un effet bénéfique sur tous les systèmes et fonctions du corps. L'activité physique excessive, la course à pied, la levée de poids sont interdites. Sinon, il n'y a pas de restrictions importantes.

Caractéristiques de livraison

En présence d'une hernie intervertébrale dans la région lombo-sacrée, une décision est prise lors de l'accouchement par césarienne. Dans de rares cas, une femme est autorisée à participer au processus naturel, mais avant cela, un examen est nécessaire pour s'assurer qu'il n'y a pas de dynamique négative.

Une césarienne planifiée n'a pas de conséquences négatives. La couture sur l'abdomen est minime, elle guérit rapidement et ne dérange pas. Dès le lendemain de l'accouchement, une femme peut prendre entièrement soin de son bébé..

Pendant la période de récupération, il est conseillé d'utiliser un corset spécial. Tous les tissus sont maintenant doux et élastiques. Il existe une possibilité de modification de la taille et de l'emplacement de la hernie. Le corset vous permet de garder la colonne vertébrale dans la position anatomiquement correcte.

Avec une hernie intervertébrale, vous ne devez pas soulever de poids. Porter un enfant dans vos bras pendant une longue période ne fonctionnera pas. Il est conseillé d'utiliser des dispositifs de port spéciaux qui soulagent la charge du dos - une écharpe, un sac à dos orthopédique, plus tard, un hanche. Essayez de faire des tests pour connaître l'état de votre colonne vertébrale chaque année. Cela vous évitera une détérioration soudaine..

Il n'y a pas d'interdiction d'allaiter, mais il est conseillé à une jeune maman de maîtriser la technique d'application en position couchée.

La hernie discale est une maladie grave nécessitant un traitement complexe. Mais s'il arrive que vous tombiez enceinte avec ce diagnostic, ne désespérez pas. Avec la bonne approche, il sera possible de supporter un bébé en bonne santé sans nuire à sa propre santé..

Pourquoi vous pouvez tomber enceinte et accoucher avec une hernie lombaire

En attendant un bébé, chaque femme s'inquiète follement pour la vie et la santé d'une petite bosse sous son cœur, donc une grossesse avec une hernie de la colonne lombaire est associée à beaucoup de peurs.

Vous pouvez éviter les soucis et les complications inutiles si vous abordez le problème délibérément et vous préparez à l'avance à la grossesse..

Image clinique

L'émergence d'une nouvelle vie entraîne de graves changements physiologiques dans le corps de la femme associés à la naissance d'un enfant. Tous les systèmes et organes sont soumis à un stress supplémentaire, en particulier la colonne vertébrale.

Il y a souvent une exacerbation des maladies chroniques, par conséquent, une grossesse avec une hernie de la colonne lombaire nécessite une attention particulière des médecins. Les obstétriciens-gynécologues et les neuropathologistes pensent que la hernie et la grossesse sont compatibles. De plus, avec la rémission, l'accouchement naturel est montré.

Mais il est nécessaire de planifier la conception et de suivre certaines règles pendant la grossesse. Une hernie de la colonne lombaire et une grossesse nécessiteront la consultation de spécialistes étroits: un neurologue, un neurochirurgien, un orthopédiste, un vertébrologue.

Ils aideront une femme à préparer le corps pour la conception, à soulager la condition pendant la grossesse, à conseiller sur la façon d'éviter les exacerbations et à minimiser le risque de complications pendant l'accouchement. Lorsqu'une femme a une maladie chronique, elle doit planifier et préparer sa grossesse..

Par ailleurs, je voudrais contacter les femmes qui ont une combinaison de grossesse et de hernie intervertébrale de la colonne lombaire - ne cherchez pas de réponses à vos questions sur les forums.

Si quelque chose vous inquiète, si vous avez de graves maux de dos ou si vous doutez qu'il soit possible d'accoucher naturellement, contactez votre médecin..

La maladie chez tout le monde se déroule individuellement, et seul le médecin traitant sera en mesure d'évaluer correctement votre état.

La hernie lombaire n'affecte pas la formation et le développement du fœtus.

La croissance de l'abdomen et le changement du centre de gravité causé par la posture caractéristique des femmes enceintes augmentent la charge de poids sur les vertèbres et, par conséquent, la pathologie discale existante progresse.

De plus, le changement des niveaux hormonaux pendant la grossesse affecte directement la hernie..

Dans les premiers stades, l'augmentation de la sécrétion de progestérone augmente la circulation sanguine dans les petits vaisseaux et peut contribuer au gonflement des racines nerveuses..

Plus près de l'accouchement, la production de relaxine entraîne un relâchement des muscles et des ligaments, provoque un affaiblissement du corset musculaire autour de la colonne vertébrale et une augmentation de la charge sur les vertèbres. En outre, après le 7ème mois, la croissance active de l'utérus commence, qui jouxte la colonne vertébrale avec sa paroi arrière et, avec sa pression sur la protrusion herniaire, peut provoquer une atteinte des racines nerveuses.

Une hernie de la colonne lombaire et une grossesse sont étroitement liées, le port d'un enfant affecte négativement la pathologie existante du disque et provoque une exacerbation de la maladie. Mais! L'évolution de la maladie est strictement individuelle et dépend de la taille de la hernie, de sa localisation, de la condition physique de la femme enceinte et de son comportement.

L'exacerbation la plus courante d'une hernie intervertébrale survient au troisième trimestre.

Traitement de la hernie

Étant donné que la hernie et la grossesse sont inextricablement liées, il est impossible d'effectuer un traitement complet de la maladie. La physiothérapie, les massages et de nombreux médicaments sont contre-indiqués. Pendant la période d'exacerbation, les efforts des médecins visent à réduire la douleur et à réduire le risque de complications possibles.

Le traitement d'une protrusion herniaire pendant la grossesse comprend les domaines suivants:

  1. Prendre des analgésiques (no-shpy, nurofen, riabal) qui ne sont pas nocifs pour le fœtus.
  2. Prendre des sédatifs. Il est permis de prendre une infusion d'aubépine, d'agripaume, de persen, de novopassit, de valériane.
  3. Porter un corset-bandage spécial pour les femmes enceintes atteintes de maladies de la colonne vertébrale.
  4. Réduction maximale de la tension du dos.
  5. Effectuer la traction de l'eau de la colonne vertébrale.
  6. Faire de la gymnastique médicale.

Complications possibles lors de l'accouchement

La hernie de la colonne lombaire a un effet négatif sur le déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Il est dangereux d'accoucher seul lorsque la maladie est en cours et qu'il y a des complications. En raison de son effet sur les racines nerveuses, une protrusion herniaire peut affecter directement le travail, perturbant le travail des muscles de l'utérus et du périnée.

Le plus souvent, il se manifeste sous la forme d'un travail faible. Se contractant mal et irrégulièrement, les fibres musculaires ne peuvent pas former de tentatives complètes et productives.

La femme pousse avec force, mais pas efficacement, à la suite de quoi l'enfant se déplace lentement le long du canal génital. Un tel retard peut entraîner l'entrée de liquide amniotique dans ses voies respiratoires et une privation d'oxygène..

C'est très dangereux pour le cerveau et peut avoir de graves conséquences..

Une autre complication lors des tentatives peut être une violation de la hernie et des symptômes neurologiques vifs qui en résultent, se manifestant par un engourdissement des jambes et une douleur intolérable dans le bas du dos..

Quand une femme est dans un tel état, on ne peut parler d'aucune sorte d'activité de travail et l'enfant peut rester coincé dans le canal génital.

Pour une femme, les conséquences d'une atteinte peuvent être une boiterie et une perturbation des organes pelviens..

Après l'apparition du bébé, les femmes en travail avec une protrusion herniaire peuvent avoir des saignements utérins. Une hernie provoque une perturbation des fibres nerveuses et une mauvaise contraction de l'utérus. Les vaisseaux ne peuvent pas se rétrécir et la perte de sang augmente. Lorsqu'une femme atteinte de maladies chroniques entre dans la salle d'accouchement, les complications survenant pendant l'accouchement peuvent ruiner deux vies.

La décision d'accoucher est prise par le médecin, pas par la femme elle-même, ses parents, amis et conseillers sur les forums.

Césarienne ou accouchement vaginal

Le médecin décide s'il est possible d'accoucher naturellement ou si une césarienne est nécessaire en fonction de l'état de la femme..

L'un des critères suivants est une indication absolue pour une césarienne:

  • grande taille de la hernie;
  • risque élevé de contrefaçon;
  • l'emplacement de la pathologie dans la colonne vertébrale inférieure;
  • symptômes neurologiques évoluant rapidement;
  • combinaison de plusieurs pathologies.

Prérequis pour l'accouchement naturel:

  • petite hernie lombaire;
  • la saillie n'appuie pas sur les racines nerveuses;
  • la femme est pleinement examinée;
  • aucun symptôme d'exacerbation;
  • la femme surveille strictement le poids et fait régulièrement de la gymnastique.

Planification de la grossesse

Avec le mal de dos, il est peu probable de poser un diagnostic précis pendant la grossesse: l'IRM et les radiographies ne peuvent être effectuées, et sans ces études, les causes de la douleur ne peuvent être que supposées. Par conséquent, une femme est généralement informée de la présence d'une protrusion herniaire ou de saillies et est déjà enceinte ou envisage d'accoucher.

Connaître le diagnostic vous permettra de vous préparer à la grossesse, de vous protéger du stress inutile et, éventuellement, d'affecter les tactiques de l'accouchement. La conception et la préparation planifiées à la grossesse en présence d'une hernie éviteront les complications et donneront une chance à un accouchement naturel.

La planification de la grossesse comprend:

  • consultation de spécialistes spécialisés (neuropathologiste, orthopédiste, neurochirurgien);
  • IRM;
  • gymnastique régulière pour renforcer les muscles du dos;
  • élimination des charges lourdes sur la colonne vertébrale;
  • porter un bandage, ce qui peut réduire considérablement le risque de pincer les racines nerveuses;
  • l'adhésion à un régime si nécessaire pour ajuster le poids;
  • promenades en plein air;
  • bon repos et alimentation équilibrée.

Le yoga et la natation sont des activités sportives optimales tant pendant la planification que pendant la grossesse..

Quand le bébé est apparu

Beaucoup de gens après l'accouchement font l'erreur de penser que tous les dangers sont derrière - il n'y a pas de ventre, la naissance a réussi. En fait, juste avec l'apparence du bébé, de grosses charges dans le bas du dos commencent - l'enfant a besoin d'être nourri, emmailloté, baigné et il ne reste pratiquement plus de temps pour s'allonger.

Il est nécessaire de partager les tâches ménagères avec les membres de la famille et la femme devrait essayer de mettre moins de pression sur son dos. Pour ce faire, tout en nourrissant le bébé, vous devez vous asseoir droit, sans vous pencher en avant ni vous pencher, avec un soutien sous le bas du dos. Pour la marche, il est conseillé de porter un corset semi-rigide.

Lors du nettoyage, utilisez une vadrouille et un aspirateur avec un long manche télescopique. Vous devez repasser le linge avec un dos droit, vous ne pouvez pas vous pencher dans la baignoire ou le berceau. Le berceau et la baignoire doivent être hauts.

Vidéos connexes

La hernie intervertébrale de la colonne lombaire n'est pas un obstacle à la naissance d'un bébé. Avec elle, vous pouvez tomber enceinte et accoucher, seulement cela doit être fait délibérément et non spontanément. Vous devez être examiné à l'avance et préparer votre dos au stress à venir.

Pendant la grossesse, vous devez faire de la gymnastique tous les jours, nager, porter un bandage. Si la douleur apparaît, allez chez le médecin et suivez toutes ses recommandations, et ne mentez pas, peur de bouger et en espérant qu'elle passera d'elle-même.

L'essentiel est de ne pas laisser la situation au hasard et de prendre soin de son dos..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte