De nombreuses personnes connaissent un symptôme tel que la «douleur au bas du dos». Habituellement, l'inconfort est associé à diverses maladies de la colonne vertébrale, mais dans la pratique, il s'avère souvent que la cause est différente. Souvent, la douleur au bas du dos survient chez les femmes vers la fin de la grossesse, car la colonne vertébrale est soumise à un stress plus important que d'habitude.

La cause peut également être diverses maladies des organes internes, des modifications dégénératives-dystrophiques de l'appareil osseux-cartilagineux du bas du dos, etc. Mode de vie inactif, conditions de travail intensives, sports professionnels, obésité - tout cela peut provoquer des douleurs dans la colonne vertébrale inférieure.

Les médecins de la lombalgie appellent le terme «lumbodynie». Il s'agit d'un phénomène courant caractérisé par l'apparition et la disparition soudaines de la douleur. Certains patients subissent un traitement de courte durée et ne ressentent plus d'inconfort, tandis que d'autres doivent être traités pendant des mois, voire des années. Pour établir la cause exacte de la douleur dans le bas du dos, vous devez d'abord être examiné par un thérapeute, puis dans sa direction - par des spécialistes étroits.

Les raisons

Le plus souvent, la douleur au bas du dos est un symptôme de diverses maladies du système musculo-squelettique. Souvent, les sensations désagréables dérangent les personnes qui passent beaucoup de temps devant un ordinateur, dans une voiture, effectuent un travail physique intense et se surchargent dans la salle de sport. Les femmes enceintes ou ayant récemment accouché sont à risque.

Maladies accompagnées de douleurs dans le bas du dos

La lombalgie peut indiquer des maladies telles que l'ostéochondrose ou la spondylarthrose. C'est le soi-disant. principales causes de douleur associées aux changements fonctionnels et morphologiques de la colonne vertébrale.

Les causes secondaires des maux de dos comprennent:

  • processus tumoraux dans les vertèbres, la moelle épinière;
  • blessures vertébrales;
  • un processus infectieux dans les disques intervertébraux et les vertèbres;
  • troubles métaboliques des os (ostéoporose, ostéomalacie);
  • maladies inflammatoires d'étiologie non infectieuse (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite);
  • troubles hémodynamiques aigus (par exemple, avec des accidents vasculaires cérébraux);
  • maladies associées à une croissance réduite;
  • maladies gastro-intestinales (évolution atypique de l'appendicite aiguë, obstruction intestinale);
  • maladie rénale (avec lithiase urinaire, le mal de dos est unilatéral, souvent du côté droit);
  • maladies des organes pelviens.

Ainsi, la cause de la douleur ne réside pas toujours dans les lésions du système musculo-squelettique. Si la douleur est causée par un dysfonctionnement des organes internes, elle a un caractère irradiant. De plus, les hommes ont des maux de dos dans la colonne vertébrale inférieure avec prostatite chronique, cancer de la prostate, bien que ce symptôme ne soit pas toujours nécessaire.

Une douleur peut apparaître après une marche prolongée, ce qui suggère une sténose vertébrale. La maladie se manifeste sous la forme d'un syndrome de claudication intermittent. Une personne, en outre, se plaint de crampes et de douleurs musculaires lors de la marche. Les personnes âgées développent une maladie telle que la polymyalgie rhumatismale. Une légère douleur survient en premier, suivie d'une sensation de raideur dans les bras ou les jambes.

L'ostéochondrose est la cause la plus fréquente de douleur au bas du dos, du côté droit, du côté gauche ou du centre. Les méthodes de recherche instrumentale permettent d'identifier divers changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale. Avec eux, l'écart entre les disques vertébraux diminue progressivement, ce qui entraîne un déséquilibre dans la structure de toute la colonne vertébrale..

Une autre source de douleur au bas du dos est la présence de hernies discales. Lorsqu'elles sont pincées, les racines nerveuses sont comprimées, une douleur assez forte et aiguë se produit, que les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens aident à gérer dans les premiers stades..

Un signe d'évolution défavorable est la lumbodynie, qui se manifeste par un spectre de divers symptômes. La douleur le long de la racine nerveuse peut être donnée aux fesses et aux pieds. Une gêne apparaît en se penchant (même lorsque la tête est inclinée vers le bas), en riant, en toussant, etc. Le syndrome douloureux augmente en soulevant une jambe droite couchée sur le dos.

Comment se manifeste la douleur au bas du dos

Les symptômes du mal de dos sont polyvalents et dépendent de la pathologie existante. Lors de l'étirement, la douleur se manifeste sous forme de spasmes, tandis que le mouvement est limité. Le syndrome douloureux irradie vers les fesses, l'arrière des cuisses. Il est difficile pour le patient de se pencher, de faire des virages. Si les racines sont endommagées, une douleur est donnée à la partie inférieure du corps, il peut y avoir une violation de la sensibilité, un engourdissement.

Avec l'ostéochondrose, les symptômes augmentent progressivement. Dans un premier temps, la douleur inquiète d'une part, sa nature ne s'exprime pas. Au fur et à mesure que le processus pathologique se développe, les douleurs deviennent plus fortes, plus difficiles à arrêter avec des analgésiques et affectent une grande zone. Après un long séjour dans une position, la douleur est douloureuse ou tiraillante dans la nature.

En cas de lésions rénales, la douleur n'apparaît pas dans le bas du dos, mais approximativement au niveau de la 12e paire de côtes. Cependant, avec la colique rénale, le syndrome douloureux irradie vers le bas, le long de l'uretère, dans la région de l'aine. La douleur est insupportable, très forte, les analgésiques n'aident pas. Une caractéristique est la localisation unilatérale.

Diagnostique

Pourquoi le bas du dos fait mal, seul un médecin peut le déterminer. En aucun cas, vous ne devez vous engager dans l'autodiagnostic et l'automédication. Le diagnostic est posé sur la base des plaintes du patient, des manifestations cliniques, des données anamnestiques, des résultats des méthodes de recherche instrumentale. Le patient se voit prescrire une radiographie, une myélographie, une IRM, un scanner et d'autres types d'examens.

La tomodensitométrie est un moyen efficace et très informatif de détecter divers changements structurels de la colonne vertébrale causés par un traumatisme, une infection, des formations tumorales, l'ostéoporose et d'autres maladies. La myélographie est basée sur l'utilisation d'un agent de contraste. La méthode est utilisée en cas de suspicion de sténose du canal rachidien, de formations herniaires, de tumeurs et d'autres processus pathologiques de la colonne vertébrale..

Traitement

Que faire si vous avez mal au dos, seul un spécialiste qualifié peut le dire. Les tactiques de traitement dépendent de la cause sous-jacente de la douleur. Vous ne devez pas prendre d'analgésiques seuls, car ils ne donnent qu'un effet temporaire (et dans certaines maladies, ils n'aident pas du tout), "lubrifient" le tableau clinique et aggravent le processus pathologique par le fait qu'une personne, arrêtant constamment la douleur, reporte une visite chez le médecin.

Le principe principal de la thérapie est de ne pas traiter la douleur en tant que telle, mais sa cause. Ainsi, avec l'ostéochondrose, toute une gamme de mesures est nécessaire. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour cette maladie sont utilisés comme thérapie symptomatique pendant la période de pointe. Ces médicaments comprennent le diclofénac, le nimésulide, etc., cependant, ils ont un certain nombre de contre-indications (par exemple, ulcère d'estomac).

Vous pouvez également appliquer des onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Finalgon, Fastum gel). Dans certains cas, des anti-inflammatoires stéroïdiens sont nécessaires (Kenalog, Diprospan). Les principales activités sont effectuées pendant la période sans exacerbation et consistent en une gymnastique thérapeutique, un cours de massage thérapeutique, en organisant le bon régime quotidien et la nutrition.

En outre, des procédures physiothérapeutiques, l'acupuncture, la thérapie manuelle, etc. sont prescrites. En dehors de l'exacerbation, les médecins recommandent de faire des exercices thérapeutiques. C'est le meilleur moyen de renforcer votre dos, de soulager les tensions et les spasmes musculaires. Un complexe d'exercices thérapeutiques (thérapie par l'exercice) est nécessairement inclus dans le programme de prévention des maux de dos.

Il est préférable de faire les cours sous la supervision d'un instructeur, mais certains exercices simples peuvent être faits à la maison:

  • Allongez-vous sur le dos, étirez vos bras le long du corps, pliez légèrement vos jambes au niveau des articulations du genou. Jambes à dévier vers le côté droit, vers le corps et tête à tourner légèrement vers la gauche (l'essentiel est de ne pas en faire trop). Après cinq secondes, revenez à la position de départ, répétez la même chose avec le côté opposé. Juste dix répétitions.
  • Mettez-vous à genoux, posez vos mains sur une chaise. Arquez votre dos, puis pliez-vous autant que possible. Faites dix répétitions.
  • Allongez-vous sur le dos, redressez vos jambes. Soulevez votre jambe droite à 20 cm du sol, maintenez jusqu'à ce que la fatigue apparaisse. Faites de même avec la jambe gauche. Faites cinq répétitions pour chaque jambe.

Le massage et la thérapie manuelle ont un bon effet. Ces procédures sont effectuées uniquement par un technicien qualifié. Une exécution incorrecte, une violation des techniques de mise en œuvre peuvent causer des dommages importants. Lors d'une séance de chiropratique, les mains du spécialiste traversent toute la zone du dos, affectant différents niveaux (fascia, structure osseuse, etc.).

Une attention particulière est portée au niveau neuronal. Le spécialiste a un effet direct sur les neurones grâce à des manipulations de palpation. Un chiropraticien sait comment ralentir ou accélérer les circuits neuronaux. Récemment, l'acupuncture a gagné en popularité. Le cours se compose de plusieurs procédures et vise à réduire la douleur et la relaxation musculaire.

Si vous êtes en surpoids, vous devez établir un régime. La préférence devrait être donnée aux aliments à base de plantes et hypocaloriques. Les protéines représentent un tiers de l'alimentation quotidienne. Vous pouvez manger du poisson maigre, de la volaille, de la viande, des œufs. De plus, les protéines se trouvent dans les légumineuses, le sarrasin, les champignons, les noix (il est important de ne pas en faire trop). Les graisses insaturées doivent être consommées (agneau, poisson blanc, noix, huiles végétales).

Dans les maladies du système musculo-squelettique, les vitamines A et D. jouent un rôle important. La vitamine A se trouve dans les légumes verts, les oignons, les légumes orange et jaunes, l'huile de poisson, le foie et les jaunes. La vitamine D est synthétisée sous l'influence du meilleur solaire. Il peut également être obtenu en petites quantités à partir de lait, beurre, jaunes, foie de morue, caviar. Des quantités adéquates de phosphore (son, laitue, chou, fromage, poisson) et de calcium (foie, fromage, œufs, noix, chou) doivent être consommées pour la santé des os.

En présence de maux de dos, il est préférable de contacter d'abord un thérapeute, qui, sur la base des données collectées, déterminera d'autres tactiques. En présence de maladies des organes internes, le patient subit un certain nombre d'études supplémentaires et est référé à des spécialistes étroits. La règle principale que tous les patients doivent apprendre est de ne pas s'automédiquer et, en cas de manifestations douloureuses, de contacter en temps opportun un spécialiste..

Pourquoi une personne a-t-elle mal au dos en bas?

Quand une personne a mal au dos en bas, tout le monde essaie de l'aider d'une manière ou d'une autre. Certains conseillent de prendre un anesthésique, d'autres de frotter la plaie avec une pommade chauffante, d'autres associent l'apparition de douleurs au système génito-urinaire et insistent sur des tests urgents. Ils ont raison sur une chose: une grande variété de causes peuvent provoquer des maux de dos, y compris des maladies de la colonne vertébrale, des organes internes et une tension musculaire sévère. Seul un médecin peut déterminer la source de la douleur. C'est un voyage à la clinique qui peut garantir un rétablissement rapide et soulager la douleur.

Pathogenèse de la douleur

La douleur au bas du dos peut varier en intensité. Elle peut être forte et faible, intermittente et constante. Il y a aussi des aigus (pointus) et ternes (moins forts, mais constants, douloureux).

La caractéristique de la douleur au bas du dos dépend directement de sa source et peut être:

  • la partie inférieure de la colonne vertébrale;
  • un organe interne malade;
  • spasme musculaire.

En soi, le mal de dos n'apparaît pas. Le corps "signale" de telle manière que quelque chose lui arrive. Il est possible qu'une personne ait un lieu de travail mal organisé et, par conséquent, une violation de la posture, un déplacement des organes internes et l'apparition de problèmes de circulation sanguine. Le groupe à risque comprend les employés de bureau qui passent les huit heures en position assise, étant dans une position forcée. Ils n'ont nulle part où faire du travail physique et ils n'ont pas assez de temps pour aller au gymnase. Les douleurs dans le haut du dos et le bas du dos sont souvent le résultat du travail des chauffeurs routiers..

Un syndrome douloureux peut également apparaître en cas de lésion médullaire. Les athlètes impliqués dans la lutte sont à risque. Cependant, les personnes éloignées du sport peuvent avoir un accident ou être victime d'un vol..

Le dos peut également tomber malade en raison d'un travail physique intense, lorsque les muscles sont tendus, mais il n'y a aucun moyen de les détendre.

Il est difficile pour les femmes enceintes de porter un fœtus, c'est pourquoi elles rencontrent souvent des problèmes similaires. Le stress croissant sur la colonne vertébrale et le système musculo-squelettique provoque des douleurs dans le haut du dos et le bas du dos. Lorsque des sensations douloureuses apparaissent, vous devez en parler au gynécologue observateur et il vous donnera des recommandations sur la façon de résoudre le problème sans nuire à la santé de la femme enceinte et de son bébé..

Les kilos en trop sont une autre raison de la douleur dans le bas du dos. L'obésité devient toujours un problème grave, car l'excès de poids affecte négativement à la fois l'état des organes internes et le système musculo-squelettique..

Caractéristiques de la manifestation de la douleur

Par la localisation de la douleur, on peut juger de sa source et choisir la méthode de traitement appropriée.En ce qui concerne le «dos en bas», nous entendons la zone située sous les côtes - le bas du dos et le sacrum. Lors du diagnostic, le côté est également pris en compte - ça fait mal à droite ou à gauche. Par exemple, des douleurs dans le bas du dos à gauche peuvent apparaître avec une pleuropneumonie, des calculs rénaux, d'autres maladies de la cavité abdominale, ainsi que lorsqu'une personne est dans un état pré-infarctus. C'est une raison pour rechercher une aide médicale qualifiée dès que possible. Sinon, des conséquences extrêmement négatives sont fournies.

Il fait mal dans le bas du dos à droite le plus souvent d'un long séjour dans un mouvement inconfortable et contraignant, une posture, une scoliose et des maladies chroniques de la colonne vertébrale inférieure.

L'apparition de douleurs aiguës au milieu du dos et au bas du dos à gauche et à droite est souvent associée à la levée de poids d'une seule main. La colonne vertébrale subit un stress supplémentaire, ce qui entraîne une surcharge.

Lorsque la colonne vertébrale fait mal, les médecins déterminent sa focalisation en fonction de la direction de l'irradiation de la douleur. Par exemple, s'il s'étend du dos au talon (le long de la fesse et de la cuisse), cela indique une compression des 3e et 4e vertèbres lombaires. Lorsque les vertèbres lombaires 4 et 5 sont pincées, la douleur irradie, bien qu'elle gardera la direction "de haut en bas", mais elle se propagera le long de la surface postéro-latérale de la fesse et de la cuisse jusqu'au bas de la jambe. La compression des racines au bas de la colonne vertébrale se manifeste par des sensations douloureuses en arrière de la fesse le long de la cuisse et du bas de la jambe jusqu'au pied et sur la région latérale de la jambe et du pied. Si le haut du dos fait mal, nous parlons probablement de déformation des vertèbres de la région thoracique.

Dans certains cas, la douleur dans le bas du dos peut irradier vers la jambe, jusqu'au talon, à l'omoplate, à l'abdomen ou à l'aine. Dans le cas d'une maladie du système génito-urinaire, une douleur locale des reins est observée lors du tapotement et de la palpation.

Maladies non liées à la colonne vertébrale

Les maux de dos peuvent être causés par:

  • maladie du rein;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • pancréatite;
  • maladie du côlon;
  • certaines maladies gynécologiques.

Si la cause de la douleur est des problèmes rénaux, la douleur dans la partie inférieure de la colonne vertébrale peut irradier vers la région de l'aine, la température d'une personne augmente, la miction est perturbée et l'analyse de l'urine change. La douleur est forte, persistante.

Avec les calculs rénaux, la douleur est aiguë, paroxystique, elle se propage au coccyx et à l'aine. Chaque mouvement des pierres renouvelle les crises de douleur.

Une douleur grave à la ceinture est caractéristique de la pancréatite. Avec l'inflammation du pancréas, la douleur survient dans la partie supérieure de la colonne vertébrale et dans la partie inférieure, où elle la rejoint avec la section de la queue. Le patient peut vomir et avoir des sueurs froides..

Les douleurs au bas du dos sont accompagnées de maladies du gros intestin. Autres symptômes: troubles des selles, perte de poids et hémorragie interne.

Souvent, les femmes à la veille de la menstruation et dans les premiers jours se plaignent que le bas du dos fait mal à gauche et à droite. La nature de la douleur est une douleur, des crampes ou une explosion. Seul un spécialiste expérimenté peut vous prescrire le traitement approprié en cas de mal de dos. L'examen initial est généralement effectué par un thérapeute. Une échographie des organes internes ou une radiographie de la colonne vertébrale peut être nécessaire pour poser le bon diagnostic. Les médicaments sont souvent complétés par un massage du haut du dos et du bas du dos. Ceci est important pour le lumbago, la radiculite, le pincement du nerf sciatique, la douleur tirante dans les jambes.

Rappelez-vous: toute sensation douloureuse ne peut être ignorée, qu'il s'agisse d'une douleur dans le haut du dos ou dans toute autre. C'est un symptôme alarmant. Cela peut signaler de nombreux problèmes de santé. Et le diagnostic exact, nous le répétons, ne peut être posé que par un médecin.

Causes possibles de douleurs lombaires chez les femmes et les hommes

Les maux de dos sous le lombaire avec des degrés d'intensité variables et les symptômes d'accompagnement des manifestations cliniques devaient bien sûr être ressentis par toute personne de plus de 35 ans. Dans la plupart des cas, les gens ne font pas attention à la douleur dans le bas du dos, jusqu'à ce que les crises de douleur commencent à irradier vers les segments musculo-squelettiques de la colonne vertébrale et d'autres organes anatomiques de la vie humaine..

Souvent, la gravité du syndrome douloureux ne correspond pas à la gravité de la maladie en termes de signes symptomatiques. En d'autres termes, des douleurs parfois légères et périodiquement douloureuses dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui ne causent pas beaucoup d'inconfort à une personne, peuvent être le signe de troubles pathologiques graves qui constituent un danger pour la santé et la vie du patient..

De plus, les signes symptomatiques et les causes de la lombalgie chez les femmes diffèrent de la lombalgie chez les hommes, en raison de différences dans la structure anatomique et le développement physiologique. Considérez les plus courants dans la pratique neurologique, les conditions cliniques et les signes diagnostiques dans lesquels des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos surviennent.

Lombalgie avec ostéochondrose

Les douleurs dorsales sous le lombaire peuvent être le plus souvent une relation causale due à l'apparition d'une ostéochondrose dans la colonne lombaire, dans laquelle des troubles complexes de nature dégénérative-dystrophique se produisent, lorsqu'il y a une réduction du lit vasculaire dans le cartilage articulaire des vertèbres et des disques intervertébraux provoquant une intensité variable de la douleur sous le lombaire à droite ou à gauche. Dans ce cas, chez les hommes et les femmes, cela peut faire mal non seulement à la colonne vertébrale au-dessus du coccyx, mais également en dessous, dans la région des segments pelviens du système musculo-squelettique du cadre squelettique, dans les zones fessières et la cuisse. Déterminez les principales causes de maux de dos sous le bas du dos dans l'ostéochondrose:

  • changements liés à l'âge chez une personne;
  • perturbation hormonale chez les femmes;
  • manque de saturation du corps en microcomposants et vitamines;
  • prédisposition génétique;
  • en surpoids;
  • violation des fonctions métaboliques, à la suite d'une infection ou d'une intoxication des éléments articulaires du système vertébral;
  • blessures et ecchymoses de la colonne lombaire;
  • stress physique et dynamique excessif sur la colonne vertébrale;
  • séjour prolongé de la colonne lombaire en position statique;
  • tension nerveuse et autres facteurs indésirables.

Un symptôme de douleur dans le bas de la colonne vertébrale est une douleur constante d'une évolution tiraillante, douloureuse ou aiguë. S'il est établi que le dos fait mal sous le lombaire en raison d'une destruction dégénérative, alors un complexe de traitement thérapeutique approprié est nécessaire, qui fournit non seulement un effet médicamenteux sur les éléments articulaires, mais implique également des procédures de physiothérapie, des massages, une thérapie manuelle, etc..

Une complication critique après une déformation dégénérative des articulations est la protrusion des disques intervertébraux de la colonne lombo-sacrée, leur déplacement nucléaire pulpeux avec destruction de l'anneau fibrosus, la courbure de la colonne vertébrale inférieure, le rétrécissement de la lumière de l'organisation creuse du canal rachidien, ainsi que des dommages de compression chronique au système radiculaire nerveux trouble du mouvement de toute la ceinture lombaire.

Causes possibles de douleurs aiguës du dos droit ou gauche

Une douleur aiguë survenant sous le lombaire à droite ou à gauche, tout en limitant l'activité motrice des articulations, nécessite un examen diagnostique immédiat. Seulement selon les résultats des diagnostics de laboratoire et instrumentaux, il est possible avec un degré élevé de probabilité de déterminer pourquoi le dos fait mal à droite ou à gauche. Il existe plusieurs explications possibles de la lombalgie aiguë:

  • Le syndrome des facettes lombaires survient assez souvent chez les personnes âgées. Il y a une augmentation des facettes supérieure et inférieure (postérieure) des articulations intervertébrales dans la région lombaire, entraînant une compression des racines au point de sortie du canal rachidien. En d'autres termes, ce terme neurologique est appelé spondylarthrose déformante.
  • La douleur sous le lombaire gauche ou droit peut être fournie par la partie épidurale de l'espace rachidien, causée par une inflammation purulente dans le corps de la colonne vertébrale, et diagnostiquée comme un abcès épidural rachidien. La cause de la douleur dorsale aiguë sous le lombaire gauche ou droit est une lésion infectieuse de l'espace sous-dural de la colonne vertébrale. L'agent causal de l'infection peut être des streptocoques, des staphylocoques, du bacille tuberculeux, d'autres micro-organismes anaérobies.
  • Une douleur dorsale aiguë à droite sous le lombaire ou à gauche peut être fournie par le déplacement des disques intervertébraux dans les vertèbres L1-L5 de la colonne lombaire. La douleur qui en résulte à gauche ou à droite dans le bassin et le bas du dos limite la mobilité du corps et oblige une personne à adopter une position corporelle forcée. Une protrusion unilatérale du disque indique une douleur radiculaire. De plus, une personne a une violation des fonctions génito-urinaires et une compression du rectum. Il y a certaines difficultés et douleurs pendant la miction et la défécation.

De plus, une douleur aiguë dans le côté gauche du dos sous la région lombaire, ou dans la partie opposée de celle-ci, est le résultat d'une entorse, d'une ecchymose grave ou d'une fracture de la vertèbre lombo-sacrée. Un signe caractéristique de dommages mécaniques aux composants articulaires de la colonne vertébrale est l'immobilité partielle ou complète de tous les composants musculo-squelettiques du bas du dos.

Un autre problème est l'ostéomyélite, qui est un processus purulent-nécrotique qui affecte la structure osseuse de la zone lombo-sacrée de la colonne vertébrale. La forme aiguë de la maladie commence à se manifester à un âge précoce. L'enfant se plaint de maux de dos, des nausées et des vomissements apparaissent, la température corporelle atteint 39-40 degrés Celsius, une jaunisse hémolytique est également possible. Douleur dorsale localisée sévère, obligeant le bébé à limiter l'activité motrice. Une telle contracture douloureuse devrait alerter les parents et fournir à l'enfant des soins médicaux urgents. La cause de la forme aiguë de l'ostéomyélite est la pénétration de bactéries pyogènes dans les structures os-articulaires de la colonne vertébrale.

Lombalgie chronique

Lorsque les articulations osseuses font constamment mal dans le côté, légèrement plus bas que le dos, ou que la fesse répond par une douleur tirante, il est probable qu'il y ait une évolution chronique d'une sorte de maladie neurologique. Considérez les cas les plus probables de crises de douleur dans le bas du dos dans diverses situations neurologiques associées à une maladie chronique de la colonne vertébrale:

  • La spondylose déformante est une maladie chronique causée par des modifications dystrophiques du cartilage articulaire de la vertèbre lombaire, qui forme une prolifération osseuse et tissulaire sur le corps de la colonne vertébrale. À la suite d'une ostéochondrose avancée, une dystrophie des fibres externes de la colonne vertébrale et des parties latérales de l'anneau fibrosus se produit, perturbant ainsi la relation anatomique et topographique des éléments du canal rachidien..
  • La croissance osseuse (ostéophytes) le long de la ligne axiale de la colonne vertébrale exerce une pression de compression sur les branches nerveuses (racines), ce qui fournit à une personne des symptômes neurologiques pendant le mouvement et les actions actives. Le patient a perturbé non seulement l'activité motrice du système de soutien, mais également une perte de sensibilité dans la région pelvienne et les extrémités inférieures du cadre ostéo-articulaire, une boiterie et une posture non naturelle apparaissent lors de la marche.
  • La spondylarthrose ankylosante est un autre type de pathologie neurologique observée chez les personnes âgées. Cependant, les symptômes de la lombalgie sont de plus en plus diagnostiqués chez des patients relativement plus jeunes. Les plaintes symptomatiques de douleur constante dans le bas du dos, avec la radiographie, déterminent la destruction de l'articulation sacro-iliaque, la formation de la colonne dite «en bambou» se produit.
[stextbox Tous ces symptômes de douleur sont la preuve que le traitement de l'ostéochondrose n'a pas commencé à temps. [/ stextbox]

Causes de douleur symptomatique chez les femmes

Si le dos d'une femme fait mal et que le diagnostic neurologique n'est pas confirmé, il est probable que la douleur chez les femmes dans le dos, sous la taille, soit causée par d'autres problèmes internes du corps, y compris ceux de nature gynécologique. Les facteurs causaux les plus probables de la formation de douleurs lombaires symptomatiques dans le corps féminin:

  • Lésion infectieuse dans la gonorrhée, lorsque les bactéries à Gram négatif pénètrent non seulement dans la membrane muqueuse des organes génitaux, mais attaquent également la membrane muqueuse du rectum, c'est pourquoi, et ça fait mal sous le bas du dos chez les femmes.
  • La chlamydia est une autre maladie infectieuse qui peut endommager non seulement les organes reproducteurs du système reproducteur, la membrane muqueuse des voies respiratoires, le cœur et les vaisseaux sanguins, mais également affecter la muqueuse synoviale des segments ostéoarticulaires de la colonne lombo-sacrée.
  • Un fibrome utérin est une croissance bénigne du myomètre qui provoque des crises de douleur dans la hanche, le bas du dos ou le dos.
  • Avec une grossesse extra-utérine, il peut également y avoir une douleur à droite ou une douleur au dos à gauche sous le bas du dos. Les raisons de cette condition sont l'attachement utérin hors bande d'un ovule fécondé.
  • Les maladies des organes anatomiques internes peuvent également contribuer au développement de symptômes de douleur dans le bas du dos, le segment lombo-sacré et les membres inférieurs.
[stextbox Tout syndrome douloureux aigu de la hanche et / ou de la région lombaire chez la femme doit être diagnostiqué pour éviter le risque possible de privation de maternité. [/ stextbox]

Recommandation de spécialiste

Pour éviter d'éventuelles complications cliniques avec des symptômes de douleur dans la région lombaire, des actions thérapeutiques et prophylactiques aideront, qui visent à améliorer les propriétés protectrices du corps et à renforcer la structure musculo-squelettique de la colonne vertébrale. Si nous excluons le facteur causal des symptômes de la douleur dans les formes chroniques et aiguës de conditions pathologiques des organes systémiques internes de l'activité vitale, et considérons le problème à travers le prisme du risque neurologique des conditions cliniques, la prévention thérapeutique est la suivante:

  • Vous devez constamment surveiller votre posture..
  • Évitez de soulever des objets lourds, en particulier pour les femmes.
  • Effectuer des exercices d'échauffement quotidiens pour le dos et d'autres segments structurels de la colonne vertébrale.
  • Observez une alimentation saine lorsque le corps reçoit une quantité suffisante de composants minéraux et vitaminiques.
  • Un bon sommeil est l'une des conditions clés pour une colonne vertébrale saine. Un matelas orthopédique vous aidera non seulement à bien dormir, mais fournira également à vos articulations des conditions de repos confortables.

Les aliments avec une teneur optimale en calcium, potassium et vitamines B9, B12, C et D, qui se trouvent en grande quantité dans les aliments végétaux, aideront à dynamiser les tissus articulaires. Vous ne devez pas abuser des aliments gras, marinés, épicés et fumés, et vous abstenir de boire des boissons alcoolisées, à faible teneur en alcool et de fumer. Passer du temps dans la piscine, le terrain de jeu ou le tapis roulant est une bonne idée. Effectuez vous-même la prévention de vos articulations et apprenez aux enfants à le faire.

Douleur dans le bas du dos

Les médecins associent la douleur sous le bas du dos à des maladies assez dangereuses. Il est difficile d'identifier la source des spasmes!

La douleur peut survenir dans différentes zones, les symptômes et les causes sont différents.

Depuis combien de temps souffrez-vous de ce syndrome douloureux??

  • Plusieurs jours (25%, 569 voix)

Total des votants: 2250

Causes d'inconfort

La gauche

La douleur sous la colonne lombaire à gauche est due aux maladies suivantes:

  • Pathologie des organes génitaux;
  • Maladies du rein gauche, maladie de l'uretère gauche;
  • Douleur dans les intestins, maladies de la paroi abdominale;
  • Hernie intervertébrale.

Avec la lithiase urinaire, une sensation douloureuse aiguë et lancinante se produit. Avec une maladie rénale, des spasmes du côté gauche se font sentir, qui deviennent plus forts avec l'effort physique.

Les maladies de la colonne vertébrale, le développement d'une tumeur, sont souvent la cause de la douleur au bas du dos à gauche. Les problèmes de colonne vertébrale peuvent être ressentis sous forme de perte de sensation dans les jambes, avec des sensations telles que des engourdissements ou des picotements.

Sur la droite

Cela peut faire mal sous le bas du dos à droite pour des raisons:

  • Maladies du rein droit;
  • Maladie de la vésicule biliaire;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal;
  • Maladies de la gynécologie chez les femmes;
  • Les processus inflammatoires résultants du tissu musculaire;
  • Blessure récurrente;
  • Maladies de la colonne vertébrale.

Avec l'ostéochondrose, la douleur est douloureuse, surtout ressentie le matin. Un inconfort aigu dans la région du sacrum à droite, avec une autre sensation de douleur dans la jambe, peut signifier une sciatique. Avec les syndromes de lithiase urinaire, les problèmes rénaux, il y a une douleur lancinante dans le côté droit du bas du dos.

Une douleur sourde est ressentie en cas de difficulté du système digestif ou de maladie du foie.

Traitement

Si vous ressentez de la douleur, vous devez consulter un médecin. Dans une situation critique, avec des maux de dos aigus, une ambulance doit être appelée.

Après examen par un médecin, des activités peuvent être recommandées:

  1. Nommé au repos au lit, dont la durée atteint 5 jours, il est recommandé de dormir sur une surface dure.
  2. Différents médicaments, onguents et gels prescrits avec des effets différents (réchauffement, analgésique.), Les médicaments qui soulagent et soulagent l'inflammation visent à éliminer les causes des symptômes.
↑ https: //gidpain.ru/bolit/nizhe-poyasnitsy.html

Que faire en cas de douleur aiguë

Lorsque la douleur sous le bas du dos devient aiguë et qu'il n'y a aucun moyen d'appeler ou d'attendre un médecin, vous devez vous allonger sur une surface dure horizontale, ce qui détendra vos muscles et réduira les spasmes. Dans le cas où il est insupportable à supporter, vous pouvez utiliser des pommades spéciales, des gels ou des médicaments non stéroïdiens, mais ils doivent être utilisés avec beaucoup de prudence, ils ont diverses contre-indications et effets secondaires.

Si vous ressentez des douleurs sous le bas du dos, vous ne devez pas vous soigner vous-même, consulter un spécialiste qui effectuera les procédures nécessaires et, après avoir posé un diagnostic précis, vous prescrira le traitement nécessaire..

Médicaments efficaces

Le traitement pharmacologique consiste à prendre les médicaments suivants:

  1. «Objectif T» (1 comprimé 3 à 5 fois par jour, à dissoudre dans la bouche). Contre-indiqué chez les personnes allergiques cutanées.
  2. "Pirabutol" (2 comprimés 3 fois par jour immédiatement après les repas). Contre-indiqué chez les personnes atteintes d'ulcère gastro-duodénal, les femmes enceintes, les patients hypertendus.
  3. "Chondroxide" (la pommade est appliquée sur la peau dans la zone douloureuse, frottez pendant 2-3 minutes 2-3 fois par jour). Contre-indiqué chez les personnes souffrant d'hypersensibilité.
  4. Médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens ("Voltaren", "Metindol", "Indomethacin", "Aspirin"). Ces médicaments soulageront la douleur et réduiront l'enflure..
  5. Médicaments diurétiques («Furosémide», «Hypothiazide»). Ils sont prescrits pour réduire l'œdème du site de la lésion.Le patient doit être préparé à un long traitement, la maladie devient chronique..

Actions ciblées

Les objectifs du traitement sont de soulager les spasmes musculaires, de rétablir la circulation sanguine normale des tissus et de soulager la douleur..

La thérapie commence par l'immobilisation de la colonne lombaire.

Les ceintures sont utilisées pour réparer le point sensible.

Une alternative serait une longue écharpe nouée autour de la taille. L'immobilisation soulagera la douleur.

Les médecins parlent de plus en plus des méthodes de la médecine orientale:

  • Acupuncture;
  • Acupression;
  • Hirudothérapie.

Pourquoi ça fait mal

C'est la première cloche qui signale des troubles dans le corps. Ils sont principalement associés à des modifications pathologiques du tissu osseux du bassin et de la colonne vertébrale..

On attribue à ces changements le terme collectif d'ostéochondrose..

Objets de défaite dans cette maladie:

La substance osseuse est détruite, abrasée, des néoplasmes pathologiques - ostéophytes - se forment, ce qui entraîne un pincement, des dommages ou une inflammation des fibres nerveuses et des terminaisons.

Les dommages au tissu nerveux entraînent de la douleur.

  • Restriction de mobilité;
  • Lourdeur dans le dos;
  • La douleur du cou
  • Maux de tête;
  • Contraction convulsive des muscles du dos;
  • Engourdissement;
  • Vision floue.

D'autres raisons peuvent également désactiver une personne et la désactiver temporairement pour travailler:

  • Infection aiguë et chronique;
  • Intoxication;
  • Tumeur;
  • Anomalies congénitales de la colonne vertébrale;
  • Maladie du rein;
  • Violation de la circulation sanguine dans le petit bassin.

La nature de la douleur dépendra de la cause de la blessure au bas du dos. La maladie rénale est accompagnée d'une douleur constante, irradiant dans l'uretère.

Ils provoquent une douleur qui se propage le long du nerf sciatique et irradie vers les jambes, des dommages et une inflammation:

  • Ligaments;
  • Les tendons;
  • Muscles;
  • Racines nerveuses lombaires.

La maladie était connue depuis longtemps sous le nom de sciatique..

Méthodes maison

Lorsqu'un symptôme survient en dehors de la ville, dans des conditions de pénurie de soins médicaux.

Souvent, les patients ont le préjugé suivant: soulager la douleur est mieux avec la chaleur. Les médecins pensent différemment.

Ils ne conseillent pas de réchauffer le foyer de la douleur, cela provoquera un flux sanguin vers l'œdème déjà existant à ce moment-là. Le flux sanguin augmentera le gonflement et provoquera une gêne supplémentaire. Il est impossible de réchauffer le bas du dos.

Une série d'exercices d'échauffement aidera à soulager la douleur. En effectuant des mouvements en douceur, en travaillant chaque muscle, vous pouvez obtenir un succès significatif dans la récupération..

Avant de faire les exercices, commencez la gymnastique, vous devez détendre la colonne vertébrale: faites un accrochage ou étirez-vous.

Dans un premier temps, faites les mouvements en position couchée sur le dos ou le ventre, ou en position à quatre pattes. Ensuite, essayez de vous changer pour une chaise ou de vous lever. Allongez-vous sur le dos.

Exercices de récupération utiles:

  1. Respirez profondément, pliez les genoux. Les pieds restent sur le sol. En parallèle, pliez vos avant-bras en posant vos coudes sur le sol. Expirez, revenez à la position d'origine.
  2. Pliez vos genoux, enroulez vos bras autour d'eux et tirez-les vers votre tête. Maintenez cette position et roulez sur votre ventre..
  3. Ramenez vos bras le long de votre torse, soulevez vos jambes, pliez le bas du dos. Maintenez cette position et répétez l'exercice.
  4. Étirez vos bras vers l'avant, les pieds joints. Soulevez votre bras droit et votre jambe gauche en diagonale et fixez cette position. Faites de même avec le bras gauche et la jambe droite et asseyez-vous sur une chaise..
  5. Faites l'inclinaison de la tête alternativement dans chaque direction.
  6. Commencez la rotation circulaire avec votre bassin. Placez vos mains sur le dossier du siège. Soulevez votre bassin et maintenez cette position. Vous pouvez lever et abaisser vos jambes..
  7. Levez les bras en vous tenant à la largeur des épaules. Penchez-vous en avant, puis redressez-vous. Les mains dans une position. En vous appuyant sur quelque chose avec vos mains, faites des mouvements circulaires avec votre bassin dans un sens et dans l'autre.

Construisez votre succès avec le jogging. Réchauffez vos articulations avant de commencer.

Comment les gens se débarrassent de

L'efficacité des recettes folkloriques n'est pas toujours justifiée - du point de vue des médecins.

  1. Compresses de bouleau. Versez de l'eau bouillante sur les feuilles de bouleau et appliquez-les sur le point sensible. Vous pouvez les utiliser comme ceinture, chevauchant étroitement le bas du dos et fixant avec un bandage en laine.
  2. Pommade au raifort. Écraser le raifort jusqu'à consistance lisse. Appliquez la pâte obtenue dans le bas du dos. Tenez pendant environ une demi-heure.
  3. Salle de bain moutarde. Dissoudre 200 g de poudre de moutarde sèche dans un verre. Versez ensuite le mélange obtenu dans la cuve. Prenez des procédures d'eau pendant 15 minutes au maximum, puis essayez de rester au chaud: allongez-vous sous une couverture dans des vêtements chauds.
  4. Réchauffement avec du sable. Faites chauffer du sable de mer ou de rivière dans une poêle. Placez-le dans un sac en tissu, attachez-le à l'endroit sensible. Portez une compresse jusqu'à ce que le sable refroidisse.
  5. Réchauffement du radis noir. Vous aurez besoin d'huile végétale, de radis râpé et de gaze. Oignez votre dos avec de l'huile, ceignez-vous avec de la gaze, mettez le gruau préparé dessus. Portez une compresse avant de brûler.

Lombaire et sacrum

La lombalgie associée à une douleur sacrée concomitante survient en raison d'anomalies congénitales ou de troubles de la structure osseuse.

Facteur provoquant - diverses maladies vertébrales ou autres problèmes de santé.

Les principales causes de douleur comprennent:

  1. Processus inflammatoire dans le petit bassin. Cette situation est observée lorsqu'une défaillance hormonale se produit dans le corps, ce qui conduit au développement de diverses maladies de la colonne vertébrale..
  2. Dommage. À la suite d'un coup ou d'une chute, les vertèbres sont déplacées. Le déplacement des vertèbres de l'os pelvien entraîne la survenue de troubles neurologiques, qui sont associés au piégeage des racines nerveuses.
  3. Grossesse dans laquelle le fœtus est placé dans le dos. Tout au long de la grossesse, une femme peut ressentir des douleurs dans le bas du dos et le sacrum en marchant ou en s'asseyant..
  4. Maladies des femmes avec développement d'un processus inflammatoire dans les ovaires, l'utérus. La douleur est présente avec les varices dans le bassin.
  5. Règles douloureuses. Il se produit dans les parties présentées du dos, "est donné" aux membres inférieurs et à l'abdomen.

Sous le lombaire

Avec des pathologies existantes de la région de la colonne vertébrale inférieure ou des maladies gynécologiques, une femme peut ressentir une douleur juste en dessous du bas du dos.

La principale cause gynécologique est les règles douloureuses..

La plupart des femmes pendant la menstruation ressentent une douleur tiraillante et douloureuse dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. N'ayez pas peur de cela, car une telle réaction du corps est normale..

La deuxième cause de douleur au bas du dos est l'activité physique ou un long séjour dans une position inconfortable. Ces deux raisons mènent à un résultat: la douleur. Sinon, la situation est appelée lumbago ou lumbago (terme médical).

À la suite du lumbago, la femme ressent une douleur aiguë dans le bas du dos et en dessous, qui transperce tout le corps. Il est nécessaire de traiter le lumbago avec de la chaleur, des analgésiques et du repos..

Un mode de vie «sédentaire» ou immobile peut entraîner des douleurs douloureuses et tiraillantes sous le bas du dos. Le corps nécessite des mouvements en quantité suffisante et leur absence conduit au développement de l'ostéochondrose. L'excès de poids est un déclencheur de maux de dos..

Thérapies médicales

Un traitement efficace dépend de l'établissement des causes exactes de son apparition..

Il est nécessaire d'éliminer la cause de la douleur, pas les symptômes.

Le traitement de la lombalgie comprend:

  • Médicament;
  • Anesthésie locale;
  • Massage thérapeutique;
  • Électrophorèse;
  • Hirudothérapie;
  • Thérapie manuelle.

Pour vous débarrasser de la douleur, utilisez des recettes de médecine traditionnelle qui ont fait leurs preuves:

  1. Par exemple, le sel est utilisé comme remède. Une solution est préparée à partir d'un litre d'eau bouillante et de 100 grammes de sel, qui est appliquée sur le point sensible avec un bandage.
  2. Un remède tout aussi efficace est un mélange de miel, de raifort râpé et de pommes de terre. Le mélange est appliqué sous forme de pommade sur la zone touchée et recouvert d'un sac en plastique.

La méthode la plus efficace est la prévention. Pour renforcer les muscles du dos, il est conseillé de marcher davantage, de nager dans la piscine, de faire de l'aérobic, de danser ou de courir. Marcher tous les jours pour un dos sain et des muscles lombaires forts.

Les femmes aux gros seins peuvent avoir des problèmes de dos. Si la poitrine ne cause pas de problèmes de dos, tout va bien, mais si une femme souffre de lourdeur, de courbatures, cela vaut la peine de sonner l'alarme.

À la suite d'un exercice excessif, une macromastie peut se développer..

Le traitement d'urgence pour les maux de dos consiste à prendre un analgésique générique par voie orale. Pas besoin d'utiliser des compresses ou des bains chauds pour réchauffer la plaie.

La moindre douleur ou gêne ne peut être ignorée. Que ce soit à court ou à long terme, cela peut perturber les plans, ruiner l'humeur et causer beaucoup de problèmes à une femme..

Il convient de commencer le traitement à un stade précoce, immédiatement après avoir consulté un médecin.

Diagnostique

Pour le diagnostic, le médecin mène des activités:

  • Prendre l'anamnèse;
  • Inspection générale;
  • Analyse des plaintes;
  • Analyses de sang et d'urine.

Pour le diagnostic différentiel des maladies, des recherches médicales complémentaires sont effectuées:

  • CT scan;
  • Radiographie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Myélographie.

Comment se débarrasser pendant la grossesse

Pour les femmes enceintes, suivez un certain nombre de règles pour éviter les douleurs lombaires récurrentes:

  1. Surveillez la position de votre corps.
  2. Tenez-vous droit, mais ne levez pas le menton haut..
  3. Si possible, ne restez pas longtemps dans la même position..
  4. Si au travail, vous devez rester debout pendant une longue période, déplacez alternativement votre poids corporel d'une jambe à l'autre..
  5. Asseyez-vous lorsque l'occasion se présente et sortez vous promener à l'heure du déjeuner.
  6. Allongé sur le lit, placez un petit oreiller sous le bas du dos. Position de sauvetage - sur le côté avec la tête tournée sur le côté, le haut de la jambe et le bras étendus vers l'avant.
  7. Lorsque vous sortez du lit, roulez d'abord sur le côté, puis asseyez-vous et levez-vous lentement..
  8. Ne portez pas de sacs lourds - faites du shopping avec un ami ou achetez en ligne.
  9. Essayez de ne pas porter le bébé sur une hanche, cela met une lourde charge sur le dos.
  10. Demandez de l'aide pour les tâches ménagères ou, si vous en avez les moyens, embauchez une femme de ménage pour quelques mois.
  11. Portez des chaussures confortables avec des talons larges et des bretelles solides pour éviter que votre pied ne glisse, ne se balance ou ne se tord la cheville.
  12. Portez un soutien-gorge de maternité de bonne taille avec de larges bretelles pour éviter de surcharger vos épaules et votre poitrine.
  13. Au travail, vous pouvez demander un oreiller lombaire spécial ou une chaise orthopédique.
  14. Ne croisez pas les jambes en position assise.
  15. Assurez-vous que la position de l'écran et de la souris de l'ordinateur est confortable.
  16. Levez-vous régulièrement de table, réchauffez-vous et sortez au grand air pendant votre pause déjeuner.
  17. Vous devez vous sentir à l'aise pendant la conduite, régler le rétroviseur pour ne pas avoir à tourner la tête anormalement pour voir ce qui se passe derrière.

Recommander un analgésique / analgésique:

Le dos fait mal sous la taille

Parfois, une personne est confrontée à une douleur au dos désagréable et douloureuse juste en dessous du bas du dos. Les sensations désagréables entravent le mouvement. La douleur est causée par plusieurs facteurs. Les symptômes, les causes d'apparition sont différents, vous ne pouvez connaître la méthode de traitement que auprès d'un médecin. Les femmes ont tendance à aller directement à l'hôpital. Les hommes endurent jusqu'au dernier. Entre-temps, les maux de dos sous le bas du dos peuvent se propager aux jambes, ce qui rend difficile pour le patient de se déplacer sans canne ou aide extérieure. Ne soyez pas insouciant sur le problème. Peu importe où le dos fait mal, en dessous du bas du dos à gauche ou à droite, ou dans le sacrum, un rendez-vous avec un médecin est obligatoire dans tous les cas.

Causes de la douleur

La colonne vertébrale tient tout le squelette humain, une activité physique constante sans la supervision d'un entraîneur compétent ou leur absence entraîne une courbure de la colonne vertébrale, des blessures. Le système musculo-squelettique subit un stress constant dû à la course, à la levée d'objets lourds.

  • L'ostéochondrose, qui survient chez les personnes de plus de 30 ans, est une cause fréquente de lombalgie. La maladie apparaît d'une mauvaise posture, constamment assise devant l'ordinateur dans une chaise inconfortable. Cela se produit en raison de la dystrophie des disques vertébraux qui retiennent le squelette. Les vertèbres elles-mêmes sont également touchées aux stades avancés de la maladie.
  • Une douleur aiguë, vive et douloureuse qui se propage dans la partie inférieure du bas du dos se produit avec des entorses des muscles du dos. Dans ce cas, une douleur est ressentie dans le bassin, sous le bas du dos, irradiant vers l'aine, vers les jambes.
  • Déplacement des disques vertébraux, une blessure dangereuse, au cas où il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste. Elle est causée par une douleur intense jusqu'à l'arrêt de tout mouvement corporel.
  • Lorsque la colonne vertébrale est fracturée, une douleur apparaît dans la région lombaire inférieure. Après l'opération, des sensations douloureuses entravent les mouvements, sont données à l'aine, aux jambes.
  • Le mal de dos à droite indique souvent une maladie rénale, à savoir la bonne. Peut-être avez-vous une néphroptose, en termes simples - un prolapsus du rein, qui apparaît avec un ensemble brusque ou une perte de poids, un effort physique intense. Traités avec des devoirs spéciaux ou sous la supervision d'un formateur expérimenté.
  • Une douleur douloureuse dans le bas du dos peut être due à une grossesse. Avez-vous remarqué d'autres signes? Faites un texte ou faites un test sanguin pour l'hCG, peut-être que le corps met en garde contre une future toxicose. En outre, pendant la grossesse, s'inquiète de la douleur dans le sacrum.
  • L'excès de poids devient souvent la cause d'une mauvaise posture, ce qui entraîne des maladies de la colonne vertébrale.

Types de douleur

La lombalgie peut être aiguë ou chronique. La douleur chronique se rappelle constamment d'elle-même pendant plusieurs années. Si les sensations douloureuses ne disparaissent pas après plusieurs mois, la maladie devient chronique, il sera extrêmement difficile de récupérer, alors ne traitez pas les symptômes avec indifférence. Prévenez les maladies chroniques en contournant constamment les médecins, en particulier lorsque votre dos est concerné.

La douleur aiguë au bas du dos apparaît et disparaît plus rapidement que la douleur chronique. Il s'accompagne de sensations douloureuses, poignardantes, pressantes, selon les dommages, la nature de la douleur est différente. Avec un fort étirement des muscles du dos, les mouvements d'une personne sont limités en raison des spasmes qui rayonnent au bas de la colonne vertébrale. Les sensations douloureuses sont concentrées en un point, sans se déplacer vers d'autres parties du corps.

Avec des fractures et certaines blessures de la colonne vertébrale, le dos fait mal sous la région lombaire en raison de l'affaiblissement du squelette. L'activité physique intense est strictement interdite, un examen par un médecin tous les mois, une radiographie est nécessaire. La colonne vertébrale tient littéralement tout le corps sur elle-même, des complications peuvent aller à vos pieds, ce qui fait qu'il est difficile de marcher.

La douleur dans la partie inférieure du bas du dos apparaît souvent en raison du déplacement des vertèbres, la mobilité de cette zone est absente.

Gauche ou droite?

Les maux de dos à gauche sous le bas du dos sont dans la plupart des cas causés par des maladies des organes internes, des reins et de la vessie. Chez les femmes, une gêne douloureuse à droite peut être causée par des maladies gynécologiques. Si vous avez des douleurs tout le temps, contactez d'urgence un spécialiste. Une échographie est nécessaire pour savoir quels organes sont en panne.

Des sensations désagréables peuvent survenir en bougeant, en marchant, dans une position inconfortable pour s'asseoir ou se coucher. Écoutez votre corps pour comprendre quelles sensations vous dérangent.

La douleur du côté droit du bas du dos est un symptôme de maladies graves qui se transforment en maladies chroniques sans traitement approprié. Une maladie reconnue en temps opportun se guérit facilement, parfois à l'aide de médicaments seuls. Si le bas du dos fait mal, vous pouvez avoir des reins froids, juste attrapé un rhume, avec des symptômes appropriés, vous devez traiter la maladie de l'intérieur, n'oubliez pas de porter des chaussettes chaudes. La nuit, vous pouvez attacher une écharpe en laine dans le bas du dos, l'étaler avec une pommade chauffante ou une teinture de poivron. Les maladies cardiaques peuvent irradier du côté droit. Cela vaut la peine de vous en souvenir si vous souffrez d'une maladie cardiaque chronique..

Lorsqu'un patient a une douleur sous le bas du dos à gauche, la cause peut être une maladie rénale, peut-être que l'un d'entre eux a diminué, ce qu'on appelle la néphroptose. Des sensations douloureuses sont ressenties lorsque le patient prend des objets lourds, fait du sport, marche rapidement. Le côté gauche peut piquer.

Il est facile de confondre des maladies avec des symptômes similaires. Si vous avez mal au bas du dos sur le dos droit, il n'est pas conseillé de vous soigner avec des méthodes traditionnelles. Vous pouvez vous débarrasser de certains symptômes à la maison, mais un spécialiste en découvrira la cause profonde, établira un diagnostic, rédigera le traitement approprié, à l'aide duquel la douleur cessera de vous inquiéter, à moins, bien sûr, que la maladie ne soit chronique. Certaines maladies peuvent être traitées.

Diagnostic et traitement

Il n'y a pas de méthodes correctes standard pour aider à se débarrasser de l'inconfort dans le sacrum, le bas du dos et les omoplates. Une visite chez un médecin est nécessaire pour les plaintes de douleur à droite, en bas, à gauche. Ne tolérez pas les sensations douloureuses, votre santé est entre vos mains. L'examen prend beaucoup de temps, vous devrez d'abord passer des tests sanguins et urinaires, faire une échographie des organes internes et une radiographie de la colonne vertébrale, un ECG. Les femmes peuvent être envoyées chez un gynécologue, un certain nombre de problèmes peuvent provoquer des douleurs dans le sacrum. En cas de fracture, déplacement des disques vertébraux, une intervention chirurgicale urgente peut être nécessaire.

Des exercices de physiothérapie sont prescrits aux patients souffrant d'ostéochondrose, de scoliose. Pour les patients atteints de maladies survenant dans les organes internes, de tels exercices peuvent être contre-indiqués. Faites attention à cela, il n'y a pas de remède universel pour les symptômes de maladies complètement différentes..

La prévention

Achetez des meubles orthopédiques. Le choix d'un matelas est important pour les personnes sujettes à des maux de dos. Dans un rêve, nous passons une partie suffisante du temps, la colonne vertébrale doit se reposer du stress quotidien, le corps doit se détendre complètement. Ensuite, le sommeil sera de bonne qualité, vous commencerez à dormir suffisamment.

Surveillez votre posture, gardez le dos droit en position debout et assise. Vous pouvez acheter un corset de maintien de la posture spécial dans un magasin spécialisé..

Ne négligez pas l'activité physique. Il y a une nuance: il est conseillé de pratiquer sous la supervision d'un entraîneur; en raison d'un exercice inapproprié, vous pouvez vous blesser, vous fatiguer les muscles. La natation est un sport utile pour les patients souffrant de maux de dos. Il est conseillé de visiter la piscine 2-3 fois par semaine. Ne surchargez pas votre corps avec les week-ends. Entraînez différents types de muscles à des jours différents. N'oubliez pas de faire de l'exercice régulièrement, l'incohérence ne vous aidera pas à lutter pour un système immunitaire sain.

Soulevez correctement les objets lourds. Si vous transportez des sacs lourds, le poids doit être réparti uniformément des deux côtés afin que le corps ne se plie pas d'un côté.

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Chiropraticien, traumatologue orthopédique, thérapeute à l'ozone. Méthodes de traitement: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique de soulagement de la douleur, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait-il mal

Le bas du dos fait mal pendant la grossesse au premier trimestre

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte