La cheville est l'une des plus grandes articulations et est en forme de bloc. C'est une connexion mobile du tibia et du péroné avec le talus. Les os de la jambe inférieure sont situés sur les côtés du talus, formant une sorte de fourche, donc la mobilité de l'articulation dans la direction latérale (sagittale) est limitée.

Les mouvements dans l'articulation de la cheville sont effectués principalement le long d'un axe - le frontal, c'est-à-dire que le pied peut se plier et se plier à un angle de 90 °. Mais, malgré la fourche limitant l'articulation, de légers mouvements latéraux y sont également possibles (adduction, abduction et rotation du pied).

Les raisons

La douleur dans l'articulation de la cheville peut provoquer des blessures traumatiques, des processus infectieux, dégénératifs-dystrophiques et inflammatoires.

La liste des conditions et maladies possibles ressemble à ceci:

  • entorses, déchirures et inflammation des ligaments (achillite);
  • fracture de la cheville;
  • contusions sévères, luxations;
  • infections des tissus mous entourant l'articulation;
  • l'arthrose, l'arthrite infectieuse et goutteuse;
  • synovite.

Parfois, la douleur à la cheville est associée à une maladie systémique et est due à un œdème périphérique ou à une obstruction vasculaire. Il peut également apparaître pendant la grossesse, des maladies rhumatismales (lupus érythémateux disséminé), une cirrhose du foie, après une piqûre d'insectes venimeux et sur fond d'insuffisance cardiaque chronique.

La douleur de tiraillement dans une ou les deux jambes survient souvent chez les personnes qui passent beaucoup de temps debout ou qui portent des chaussures serrées et dures.

Toutes les pathologies accompagnées de douleurs à la cheville sont divisées en 3 groupes principaux: inflammatoires, dégénératives et traumatiques.

Traumatisme

L'articulation de la cheville est très souvent sujette à diverses blessures. En premier lieu, en termes de prévalence (plus de 10% du nombre total de blessures à la cheville), il y a des lésions de l'appareil ligamentaire. Des mouvements brusques et infructueux peuvent conduire au fait que les ligaments ne remplissent pas leur fonction de stabilisation de l'articulation et de limitation de ses mouvements. Le résultat est une entorse, une déchirure ou une rupture des ligaments.

Les micro-déchirures de fibres individuelles sont appelées étirement, car les ligaments sont inélastiques et ne peuvent pas s'étirer. Lorsqu'une déchirure se produit, plusieurs cassures de fibres se produisent, mais les ligaments conservent leur fonction. Une rupture est dite si le ligament est complètement déchiré ou arraché de l'attache.

Les symptômes d'étirement comprennent un œdème localisé et un hématome. Les patients se plaignent que l'articulation de la cheville fait mal en marchant et en appuyant sur. Cependant, la capacité même de marcher demeure. En cas de déchirure des ligaments, le gonflement s'étend à l'extérieur et à l'avant-pied, il est très difficile de marcher en raison de douleurs intenses.

La rupture ligamentaire s'accompagne d'un gonflement à grande échelle à l'avant et à l'arrière de la cheville, ainsi qu'à la surface plantaire du pied. Il est presque impossible de bouger car vous ne pouvez pas marcher sur votre pied sans douleur.

En cas de lésion des ligaments, des luxations incomplètes ou des subluxations peuvent se produire, dans lesquelles les surfaces articulaires des os sont partiellement déplacées l'une par rapport à l'autre. La luxation complète est une blessure grave et est extrêmement rare. Le plus souvent, des luxations et des subluxations surviennent lorsqu'une personne se tord la jambe en marchant sur une route glissante ou inégale. Dans de rares cas, la luxation est obtenue à la suite d'une chute de hauteur, d'une violation de la sécurité au travail ou d'un accident de la route.

La douleur dans l'os de la cheville peut être associée à une violation de son intégrité - une fracture. Dans la plupart des cas, la douleur survient immédiatement après la blessure, mais elle apparaît parfois plusieurs heures plus tard. C'est le cas des athlètes qui ont besoin de mettre fin à la compétition, ou en cas d'urgence, lorsque vous devez quitter les lieux de toute urgence ou aider une autre personne..

Le tableau clinique d'une fracture est presque le même que celui d'une entorse et d'une rupture des ligaments: la jambe gonfle et fait mal dans la région de la cheville, en raison du gonflement, les contours de la cheville sont lissés. Gonflement sévère dû à des dommages aux muscles, aux ligaments et aux tissus mous.

Des hématomes et des hémorragies apparaissent près du site de fracture et se propagent au sommet du pied et du talon. Les mouvements du pied sont sévèrement restreints ou impossibles. Le pied prend une position non naturelle. Si la fracture est associée à une luxation, le pied se tourne vers l'extérieur ou vers l'intérieur.

Traitement

En cas de blessure, il faut d'abord assurer le repos du membre blessé. Il est préférable de ne pas marcher sur une jambe douloureuse; pour réduire l'enflure, il est recommandé de s'allonger et de mettre un oreiller sous la jambe. Si les ligaments sont endommagés, vous devez attacher de la glace ou un sac de nourriture du congélateur, en l'enveloppant avec un chiffon ou une serviette.

En cas de déchirures et d'entorses des ligaments, un bandage serré de bandage élastique est appliqué. Tout d'abord, le bandage est fixé sur la partie inférieure de la jambe en deux ou trois tours, puis il s'enroule autour du pied et traverse la cheville. Ce chiffre huit doit être fait 6 à 8 fois afin de fixer solidement le joint. À la fin, le bandage est également fixé au bas de la jambe. Huit bandages réduisent le stress sur la jambe et le fixent à angle droit pour réduire la douleur et l'enflure.

En cas de douleur intense, vous pouvez prendre un médicament anti-inflammatoire analgésique ou non stéroïdien. Analgin, Nise, Ibuprofène et d'autres médicaments qui se trouvent dans l'armoire à pharmacie à domicile feront l'affaire. S'il n'y a pas de plaie ouverte, vous pouvez utiliser une pommade anti-inflammatoire - par exemple, l'indométacine, le dolobène ou le voltarène.

Étant donné que les blessures, luxations et fractures ligamentaires peuvent présenter des symptômes similaires, il est impératif de consulter un traumatologue. Les blessures à la cheville sont dangereuses car elles peuvent entraîner une invalidité à long terme, voire une invalidité. Si une fracture est suspectée, il est préférable d'appeler une ambulance et de confier l'attelle aux médecins.

Processus inflammatoires

Les processus inflammatoires dans l'articulation de la cheville peuvent provoquer de l'arthrite et une achillite. Les symptômes de l'arthrite dépendent de son origine et apparaissent souvent sans raison apparente. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations des jambes gauche et droite sont touchées. L'arthrite goutteuse n'attaque le plus souvent qu'un seul membre.

L'arthrite réactive survient après des infections virales et bactériennes et provoque une inflammation aseptique (non infectieuse). La goutte est un type d'arthrite qui se développe en raison de troubles métaboliques et se manifeste par des crises douloureuses.

L'arthrite infectieuse est provoquée par des infections intestinales et virales - grippe, chlamydia, mycoplasmose, salmonellose et dysenterie. L'arthrite post-traumatique peut se développer après des ecchymoses, des luxations, des fractures ou des dommages mécaniques de l'appareil ligamentaire..

Les principaux symptômes de l'arthrite sont la douleur, l'enflure et la rougeur de la peau sur l'articulation. La nature et la fréquence de la douleur sont très différentes. La polyarthrite rhumatoïde s'accompagne d'une douleur constante, lorsque les ligaments environnants sont impliqués dans la cheville, une instabilité apparaît, conduisant souvent à des subluxations et des luxations.

L'arthrite goutteuse survient sous une forme aiguë et paroxystique: la crise de douleur commence généralement le matin, l'articulation devient rouge et gonfle, tout contact provoque une douleur brûlante.

La douleur dans la jambe inférieure à l'avant peut être le résultat d'une achillite, une inflammation du tendon d'Achille. Une telle maladie est généralement associée à une surcharge physique des muscles des mollets chez les athlètes et les personnes engagées dans un travail acharné. Parfois, la cause de l'achyllite est une charge unique excessive sur un tendon faible, qui survient plus souvent chez les personnes âgées en raison de la diminution de l'élasticité de l'appareil tendineuse liée à l'âge.

L'achillite se caractérise par un développement progressif et, au début, la jambe ne fait mal que dans les premières minutes de marche ou d'entraînement. Après l'échauffement, la douleur disparaît et au repos, elle disparaît complètement. Si la charge continue, alors l'intensité du syndrome douloureux augmente sur plusieurs semaines ou mois..

Un signe caractéristique de l'achyllite est la douleur lors de la descente et de la montée des escaliers, ainsi que lors de la marche sur une pente. L'amplitude des mouvements de la cheville est limitée, la douleur est localisée à l'extérieur du talon.

Traitement

Traitez l'arthrite en soulageant la douleur et l'inflammation. Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des analgésiques et des stéroïdes sont utilisés. Le médecin à qui s'adresser dépend de l'origine de l'arthrite. L'arthrite post-traumatique est traitée par un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses est impliqué dans le traitement de l'arthrite infectieuse et purulente. La polyarthrite rhumatoïde et la goutte relèvent de la compétence d'un rhumatologue, mais s'il n'y a pas de tel spécialiste dans la clinique, vous pouvez contacter un thérapeute.

Avec l'arthrite infectieuse, une antibiothérapie est obligatoire. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde comprend des cytostatiques et des produits biologiques - méthotrexate, léflunomide, cyclosporine, infliximab, adalimumab, anakinra. Ces médicaments constituent la base du traitement des maladies rhumatismales et sont donc appelés.

Que faire avec la goutte dépend de son stade et de la nature du cours. Un aspect important de la thérapie anti-goutte est un régime qui restreint strictement l'utilisation d'aliments contenant des purines - viande, café, thé, viandes fumées et alcool.

L'objectif principal du traitement médicamenteux de la goutte est d'éliminer les crises de goutte aiguës et de les prévenir à l'avenir, ainsi que de prévenir les dépôts d'acide urique dans les tissus des articulations et des reins. Pour résoudre ces problèmes, des agents uricosuriques sont prescrits - Probénécide, Sulfinpyrazone, Benzbromaron, Azapropazone; alcaloïdes végétaux (colchicine) et inhibiteurs de la production d'acide urique (allopurinol).

Le traitement de l'achyllite est généralement conservateur et commence par l'immobilisation de la cheville par un bandage serré. Le bandage se porte principalement en marchant. Le patient est conseillé d'observer un régime doux, en position assise et couchée, garder sa jambe surélevée. Pour soulager la douleur et l'inflammation, les AINS sont prescrits pour le cours le plus court possible.

Lorsque la douleur diminue ou disparaît, la thérapie par l'exercice commence, qui comprend des exercices d'étirement et le renforcement du tendon d'Achille et du muscle du mollet. Parallèlement à la thérapie par l'exercice, la physiothérapie (électrophorèse, électromyostimulation, échographie) et le massage sont prescrits.

Si aucune amélioration n'est observée pendant 6 mois ou plus, le problème est résolu par chirurgie et les tissus pathologiquement modifiés sont enlevés.

Changements dégénératifs-dystrophiques

Les maladies dégénératives-dystrophiques sont caractérisées par une perturbation progressive du métabolisme local dans le tissu cartilagineux des articulations et des modifications pathologiques des surfaces articulaires des os de liaison. Au fil du temps, les structures musculaires ligamentaires environnantes sont impliquées dans le processus et une réponse inflammatoire secondaire se forme..

L'une de ces maladies est l'arthrose, qui se manifeste par des douleurs pendant l'exercice. L'arthrose de la cheville se développe très lentement et cela peut prendre des années, voire des décennies, avant que les premiers symptômes n'apparaissent.

Le symptôme le plus courant de l'arthrose est la douleur de départ qui survient après une nuit de sommeil ou un long repos. Avec une marche ou une position debout prolongée, le syndrome douloureux s'intensifie et passe au repos. Dans les derniers stades, l'articulation est déformée et fait constamment mal. L'axe du membre peut se plier et le pied commence à «couler» vers les côtés intérieurs ou extérieurs.

La défaite des articulations dans l'arthrose est plus souvent unilatérale, mais en raison d'une augmentation de la charge, une articulation symétrique peut également faire mal. Au fur et à mesure de la destruction du tissu cartilagineux, des douleurs nocturnes apparaissent, un craquement lors de la flexion / pliage de la jambe, ainsi que le blocage de l'articulation lorsqu'un fragment de cartilage exfolié pénètre dans sa cavité.

Dans le contexte de l'arthrose, une synovite peut se développer - inflammation de la membrane synoviale de l'articulation et accumulation de liquide pathologique dans la cavité qui la tapisse. Dans ce cas, une douleur éclatante et constante est ajoutée, qui ne dépend pas des mouvements..

Traitement

Le traitement de l'arthrose est toujours à long terme et vise à ralentir le processus destructeur dans le cartilage et à maintenir la fonction de l'articulation touchée. Étant donné que la charge sur la cheville est assez importante, il est nécessaire de prendre des mesures pour la réduire. Les longues marches, les mouvements monotones répétitifs, le levage et le transport d'objets lourds, le séjour prolongé dans des positions immobiles sont exclus. La normalisation du poids corporel en cas d'excès aidera également à soulager l'articulation..

Dans la période aiguë, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (par exemple, l'ibuprofène ou le diclofénac) sont prescrits, si nécessaire, ils sont associés à des relaxants musculaires et des sédatifs.

Dans le cas de la synovite réactive, une ponction médicale est effectuée pour éliminer le liquide suivie de l'administration de stéroïdes. Cette procédure aide à soulager la douleur et l'inflammation, mais elle ne peut être effectuée plus de 4 fois par an..

Dans les premiers stades de l'arthrose, les chondroprotecteurs sont utilisés sous forme d'injections ou de comprimés. Les injections intra-articulaires sont administrées en une courte période, lorsque le patient ressent une douleur intense, la transition vers les formes de comprimés est effectuée.

Dans la phase subaiguë, la physiothérapie est prescrite - thérapie laser et magnétique, OVNI. Après l'élimination des symptômes aigus, l'électrophorèse avec Dimexide, Hydrocortisone et anesthésiques (Novocaïne), ainsi que des bains de radon et de sulfure, l'électromyostimulation, les enveloppements de paraffine et d'ozokérite sont efficaces.

Les exercices thérapeutiques constituent le point le plus important du traitement de l'arthrose à tout moment. Dans les premiers stades, la natation et le cyclisme sont autorisés, dans les cas avancés, des exercices spéciaux sont présentés qui sont effectués en position assise ou couchée.

Le plus important

Si une douleur dans l'articulation de la cheville survient sans raison apparente et dérange pendant plusieurs jours, il est impératif d'en trouver la cause. La plupart des maladies articulaires sont traitées beaucoup plus rapidement et plus efficacement si elles sont identifiées à temps.

Toute blessure à la cheville nécessite une attention particulière, car cette articulation est restaurée suffisamment longtemps et lentement. Même avec un étirement normal, qui à première vue semble être un dommage mineur, il est conseillé de s'assurer qu'il n'y a pas de luxation ou de fracture.

Si la douleur est causée par un œdème dans le contexte d'une pathologie systémique, vous devez contacter un spécialiste spécialisé et suivre un traitement. Parfois, la douleur à la cheville apparaît à cause de charges trop élevées et de porter des chaussures inadaptées: dans ce cas, il est très facile d'y faire face - il suffit de changer de chaussures et de se reposer davantage. être en bonne santé!

Pourquoi la cheville fait-elle mal??

Chaque personne a probablement ressenti une douleur à l'articulation de la cheville, car c'est cette partie du corps qui est soumise à un stress constant et fort. Malgré sa structure complexe, l'articulation de la cheville est très vulnérable, donc tout le monde devrait savoir pourquoi elle peut faire mal. En médecine, il existe un certain nombre de causes et de maladies qui provoquent des douleurs à la cheville, chacune nécessitant un traitement opportun et approprié..

1. Étirement

Au niveau de la cheville, lors de la marche, la douleur est causée par des entorses, une blessure sportive désagréable et courante. Mais les gens ordinaires qui marchent beaucoup sont également à risque..

Les entorses de la cheville sont divisées en trois étapes, chacune nécessitant un traitement de qualité. Parfois, de tels dommages peuvent être ressentis pendant plusieurs mois..

Signes de maladie

La douleur à la cheville est le principal symptôme d'une entorse. Il devient immédiatement difficile pour une personne de bouger son pied, même en y appliquant un effort maximal. Si la blessure est mineure, le pied bougera, mais néanmoins, la personne ressentira une douleur intense.

Après un certain temps, un œdème apparaîtra. Parfois, le gonflement ne survient que le lendemain de la blessure.

Lorsqu'une rupture complète des ligaments se produit, la cheville est déplacée, de sorte qu'une personne ne peut pas du tout faire de mouvements avec le membre.

Souvent, les gens laissent leur entorse de la cheville suivre leur cours et endurent la douleur, ce qui entraîne des perturbations ou des complications. Par conséquent, il est recommandé de consulter un spécialiste qui vous prescrira le traitement nécessaire..

Méthodes de traitement

Lors de la marche, la douleur dans l'articulation de la cheville causée par l'étirement ne fait qu'empirer, il est donc nécessaire de réduire l'activité physique.

Pour éliminer la douleur, les médecins prescrivent:

  • Compresses froides;
  • Anti-douleurs;
  • Venotics;
  • Procédures de physiothérapie.
  • Entretoise.

Toutes les procédures doivent être prescrites par un médecin, car l'automédication est dangereuse pour la santé.

2. Ecchymose

Souvent, l'articulation de la cheville fait mal lors de la marche en raison d'une ecchymose qui survient à la suite d'un coup ou d'une chute.

Même une blessure mineure à l'articulation de la cheville ne peut être ignorée, en espérant que les douleurs elles-mêmes disparaîtront, car les blessures chroniques se feront certainement sentir après de nombreuses années..

Signes de maladie

Une douleur à la cheville causée par une ecchymose peut déranger la victime pendant plusieurs jours.

La maladie se manifeste également:

  • Hématome;
  • Gonflement léger ou important;
  • Boiterie;
  • Douleur avec n'importe quel mouvement;
  • Engourdissement des membres.

Si une personne développe une douleur dans l'articulation de la cheville et les symptômes décrits ci-dessus, vous devez immédiatement vous rendre dans un établissement hospitalier, où elle prodiguera les premiers soins et vous prescrira un traitement approprié..

Méthodes de traitement

En cas d'ecchymose à la cheville, une personne doit se fournir elle-même les premiers soins:

  • Fixez la jambe dans une position statique;
  • Bandez la zone endommagée avec un bandage élastique;
  • Appliquez une compresse froide;
  • Prenez un analgésique si vous ressentez une douleur intense;
  • Aller à l'hôpital.

Des spécialistes examineront et prendront des radiographies pour déterminer l'étendue des dommages. Si l'ecchymose est grave, les médecins immobiliseront l'articulation avec un plâtre.

Ensuite, le patient est affecté:

  • Médicaments anti-inflammatoires;
  • Électrophorèse;
  • Thérapie magnétique;
  • Thérapie UHF;
  • Applications de paraffine.

Si le traitement en temps opportun n'est pas commencé, l'ecchymose peut être compliquée:

  • Arthrose post-traumatique;
  • Synoviite;
  • Hémarthrose;
  • Syndrome de Zudeck.

3. Luxation

Très souvent, les gens ont des douleurs à la cheville dues à une luxation, qui a plusieurs degrés de gravité.

Signes de maladie

Selon le degré de dommage, la luxation se manifeste:

  • Douleurs faibles, douloureuses et aiguës;
  • Gonflement modéré à sévère;
  • Hématome;
  • Incapacité de bouger complètement un membre.

Malheureusement, de nombreuses personnes n'attachent pas beaucoup d'importance aux luxations, ce qui est fortement déconseillé, car chaque affection entraîne de graves troubles ou complications.

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser de la douleur à la cheville, l'activité physique doit être réduite à presque rien. Le pied doit être au repos au début..

Pendant la journée, un bandage doit être appliqué pour aider à maintenir le pied dans un état fixe. Le bandage doit être retiré pendant le sommeil..

Les médecins prescrivent également des crèmes anti-inflammatoires pour soulager l'enflure. Si la personne ne supporte pas la douleur, un analgésique non stéroïdien peut être pris.

Pendant la période de rééducation, il est recommandé d'assister aux procédures de physiothérapie.

4. Arthrite

Lorsque l'articulation de la cheville fait mal sans raison apparente, les médecins diagnostiquent souvent l'arthrite - une inflammation interne du tendon.

Parmi les causes de l'arthrite de la cheville figurent:

  • Charges excessives;
  • Être en surpoids;
  • Toutes sortes de blessures;
  • Âge avancé;
  • Perturbations hormonales;
  • Hypothermie fréquente;
  • Pied plat;
  • Un mauvais métabolisme;
  • Goutte;
  • Rhumatisme et plus.

Signes de maladie

Une maladie insidieuse est très difficile à reconnaître, car le stade initial de la maladie ne se manifeste presque pas par des symptômes visibles. Et les gens confondent souvent les petits signes avec une fatigue ordinaire après une journée de travail..

Les stades ultérieurs de l'arthrite de la cheville se manifestent par:

  • Faiblesse constante;
  • Fatigue;
  • Augmentation de la température
  • Douleurs atroces;
  • Gonflement;
  • Rigidité du mouvement.

Si vous n'attachez pas d'importance à de tels signes, la maladie entraînera une déformation du pied ou, pire encore, un handicap. Par conséquent, vous devez rapidement demander conseil à des spécialistes.

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser d'une maladie qui cause des douleurs à l'articulation de la cheville, une personne doit entreprendre toute une gamme d'activités, notamment:

  • Cours d'antibiotique;
  • Anti-douleurs;
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Régime spécial;
  • Massages;
  • Procédures de physiothérapie;
  • Exercices de guérison.

Le port de chaussures orthopédiques est obligatoire.

Aux stades sévères et avancés de l'arthrite de la cheville, les médecins ont recours à une intervention chirurgicale.

5. Arthrose

En marchant, l'articulation de la jambe fait mal en raison de l'arthrose - un processus dégénératif du tissu cartilagineux. Le manque de traitement approprié entraînera des processus osseux irréversibles.

Les experts ont établi un certain nombre de facteurs provoquant le développement de la maladie de la cheville:

  • Exercice excessif
  • Surpoids;
  • Surcharge physique;
  • Toutes sortes de blessures;
  • Mauvaises chaussures;
  • L'âge de la retraite;
  • Processus inflammatoires chroniques dans le corps;
  • Goutte;
  • L'héritage génétique.

Les personnes à risque doivent surveiller de près leur santé.

Signes de maladie

L'arthrose de la cheville se manifeste par:

  • Douleurs atroces;
  • Croquer;
  • Fatigue;
  • Atrophie tissulaire;
  • Fonctionnalité musculaire altérée;
  • Gonflement;
  • Rigidité du mouvement;
  • Déformation des membres.

De tels symptômes devraient inciter une personne à se rendre dans un établissement médical, car une assistance rapide est la clé d'un rétablissement réussi et rapide..

Méthodes de traitement

Vous pouvez soulager la douleur à la cheville causée par l'arthrose en utilisant une thérapie complexe, notamment:

  • Exercices de physiothérapie;
  • Nutrition adéquat;
  • Rejet des mauvaises habitudes;
  • Médicaments;
  • Onguents anti-inflammatoires;
  • Physiothérapie.

6. Tendinite

Lorsque l'articulation de la cheville fait mal, la cause peut être une tendinite - une inflammation du tissu tendineux, entraînant leur mort.

Signes de maladie

Les symptômes qui apparaissent incluent:

  • Douleur mineure ou vive;
  • Rougeur des téguments locaux;
  • Une sorte de crunch;
  • Tendresse à la palpation;
  • Œdème.

En raison du fait que les signes de tendinite peuvent être confondus avec d'autres affections, vous devez régulièrement subir un examen médical, car un traitement rapide est la clé d'une activité physique à part entière..

Méthodes de traitement

Le traitement médical de la maladie comprend:

  • Corticostéroïdes;
  • Onguents anti-inflammatoires;
  • Médicaments contre la douleur.

Les traitements de physiothérapie comprennent:

  • Cryothérapie;
  • Magnétothérapie;
  • Phonophorèse;
  • Thérapie au laser.

Les stades avancés de la tendinite nécessitent une intervention chirurgicale.

Vous pouvez également utiliser certaines méthodes de médecine traditionnelle. Mais, avant de commencer leur utilisation, vous devez absolument consulter votre médecin..

Médecins traitant la douleur à la cheville

Les causes et le traitement de la douleur à la cheville ne peuvent être identifiés que par un spécialiste expérimenté.

Lorsqu'une personne s'inquiète de symptômes incompréhensibles, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Le médecin examinera et diagnostiquera l'articulation de la cheville, puis référera le spécialiste nécessaire:

Chaque médecin est spécialisé dans le traitement de certaines maladies.

Causes moins populaires de douleur à la cheville

En plus des raisons ci-dessus, l'articulation de la cheville fait mal en raison des maladies suivantes:

  • Goutte;
  • Rhumatisme;
  • Brucellose;
  • Syndrome de Reiter;
  • Fasciite;
  • Pseudotuberculose;
  • Borréliose.

Résumer

Si une personne se demande pourquoi la cheville fait mal, ne cherchez pas de réponses dans les ressources Internet ou ne demandez pas quelque chose à des amis. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est préférable de consulter un médecin, car seul un spécialiste expérimenté sera en mesure d'établir la véritable cause de la douleur et de prescrire un traitement approprié qui aidera à éviter toutes sortes de complications..

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Douleur à la cheville

La douleur peut être déclenchée par diverses raisons.

La douleur dans l'articulation de la cheville est un phénomène courant dans la pratique médicale, c'est une condition fréquente pour les victimes de rechercher une aide thérapeutique. L'une des principales difficultés rencontrées par les médecins est le fait que la douleur peut être provoquée par tout un ensemble de raisons ou avoir des racines différentes qui nécessitent un diagnostic minutieux afin de poser un diagnostic correct. De plus, les patients souffrant de douleurs à l'articulation de la cheville ont tendance à retarder autant que possible la procédure d'aiguillage vers un thérapeute, ne se rendant au cabinet médical qu'en cas de douleur forte et vive..

Les plaintes les plus fréquentes des patients, qui peuvent quelque peu faciliter le diagnostic, sont des plaintes de douleur au moment de l'activité motrice, un gonflement, une inflammation, une augmentation de la température épithéliale locale dans l'articulation de la cheville, la présence d'un resserrement et une diminution de la mobilité de l'articulation du pied. Tout cela dans un complexe est évalué par des médecins spécialistes, leur permettant de déterminer un diagnostic préliminaire.

En présence de douleurs à la cheville, le patient est examiné extérieurement par palpation, puis des radiographies, une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou un scanner sont prescrits pour poser un diagnostic final.

Causes de la douleur à la cheville

Malheureusement, les patients ne réalisent pas à quel point les causes de la douleur dans l'articulation de la cheville peuvent être graves. Aujourd'hui, il est de coutume dans la pratique médicale de distinguer plusieurs groupes de causes pouvant provoquer des douleurs à la cheville, celles-ci peuvent être soit des raisons objectives évidentes, par exemple des blessures, soit des maladies latentes du système musculo-squelettique, endocrinien et auto-immun, qui sont plus difficiles à diagnostiquer. Raisons pour lesquelles l'articulation de la cheville fait mal:

L'arthrose est une cause fréquente de douleur dans l'articulation de la cheville

  • L'arthrite est une cause fréquente de douleur dans l'articulation de la cheville. En tant que maladie auto-immune complexe avec inflammation, l'arthrite affecte généralement toutes les articulations du corps. Dans ce cas, l'articulation de la cheville peut faire mal en parallèle avec de grandes ou petites articulations des mains, de la ceinture scapulaire, etc. La douleur dans ce cas n'est qu'un symptôme secondaire, car l'arthrite menace de dégénérescence complète des tissus durs et mous de l'articulation, d'une déformation du pied et d'une invalidité ultérieure. En règle générale, dans les derniers stades de l'arthrite, une douleur intense survient à la cheville..
  • L'arthrose est une autre maladie du système musculo-squelettique qui provoque une douleur persistante à la cheville. Dans les premiers stades de l'arthrose, une douleur intense dans l'articulation de la cheville peut ne pas être observée. En particulier, le patient apaise la douleur exclusivement sur un pied, car l'arthrose n'affecte pas les membres et leurs articulations de manière symétrique. Par conséquent, les patients ont tendance à corréler la douleur avec le surmenage, les blessures mineures, etc., ce qui complique le diagnostic et le traitement ultérieur. Avec l'arthrose de l'articulation du pied, une douleur intense dans l'articulation de la cheville survient davantage pendant la journée que la nuit, ce qui est plus typique de l'arthrite.
  • La goutte est une autre maladie auto-immune qui peut causer des douleurs très intenses, des coupures, des coutures et des douleurs aiguës à la cheville. La goutte provoque une inflammation des tissus articulaires en raison d'une excrétion inappropriée et d'un dépôt excessif d'acide urique, de sels dans les tissus. Dans ce cas, l'articulation souffre grandement d'une inflammation et d'une augmentation de la température locale. Les patients se plaignent souvent de douleurs et d'un gonflement de la cheville. Ce sont de telles poches sur fond de douleurs aiguës qui peuvent devenir la base du diagnostic de la goutte..
  • La synovite est une autre affection du système musculo-squelettique, qui peut conduire à un complexe symptomatique douloureux au niveau de la cheville. La synovite est une maladie qui affecte la bourse, et il y a une libération excessive de liquide synovial (lubrifiant), entraînant un œdème. Avec cette maladie, les articulations de la cheville font souvent mal et gonflent..

Dans ce cas, la douleur n'est qu'un symptôme secondaire qui se développe sous l'influence d'une maladie latente. En raison de l'image symptomatique, qui convient à tant de maladies, le diagnostic est généralement retardé de semaines et de mois, le diagnostic peut être inexact et corrigé au fil du temps, ce qui est extrêmement dangereux en présence des maladies ci-dessus. Cependant, la douleur dans l'articulation de la cheville peut avoir d'autres causes, généralement plus évidentes et directes..

Douleur à la cheville en marchant

Douleur vive à la cheville

Si un patient souffre de douleurs dans l'articulation de la cheville lors de la marche, les médecins envisagent immédiatement des options en cas de traumatisme éventuel et de stress excessif sur le pied, qui ont causé de la douleur. Ce diagnostic examine la probabilité de blessure à l'articulation, un traumatisme peut indiquer:

  • Douleur ligamentaire à la cheville. Les ligaments remplissent une fonction de stabilisation et de fixation, ils fixent l'articulation dans la position anatomiquement correcte et préviennent les luxations et les blessures articulaires.

La douleur ligamentaire peut indiquer une subluxation ou une luxation complète du pied lors d'un mouvement infructueux.

Si le patient a vraiment récemment subi une blessure au pied et soupçonne que c'est précisément cela qui est la cause de la douleur dans l'articulation de la cheville, l'état de repos maximal doit être maintenu, immobilisé (immobilisé) en lui appliquant une compresse froide, en buvant des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (analgésiques). et aller au centre de traumatologie.

Il est important de se rappeler que le principal symptôme qui aide à identifier la cause des lésions articulaires est une douleur aiguë dans l'articulation de la cheville, qui n'est pas si caractéristique des maladies chroniques du système musculo-squelettique..

Douleurs à la cheville quoi faire?

Les méthodes de réduction de la douleur dépendront des causes sous-jacentes. Par conséquent, le traitement doit partir d'un diagnostic clairement défini, sinon l'élimination d'un symptôme de douleur peut non seulement ne conduire à aucun résultat, mais également aggraver la situation d'un patient qui souffre d'une forme latente de maladie grave. Si la jambe fait mal à l'articulation de la cheville à la suite de blessures, il est indiqué:

Il faut immobiliser complètement la jambe, observer le mode repos

  • Immobiliser complètement la jambe, observer un régime de repos, appliquer un bandage serré sur le pied dans un centre de traumatologie, particulièrement indiqué pour les entorses, luxations ou subluxations mineures de l'articulation;
  • Appliquer un plâtre sur le pied si la douleur est provoquée par une fissure ou une fracture;
  • Prendre des analgésiques, utiliser des compresses rafraîchissantes;
  • Pendant la période de rééducation, faites appel à des exercices qui renforcent les muscles, les ligaments et les tendons. Les exercices doivent être compilés par un spécialiste de la thérapie par l'exercice qui sélectionnera un programme de charges optimales qui ne sont pas capables de provoquer des complications après un traumatisme passé..

Cependant, une jambe dans l'articulation de la cheville peut également être blessée par d'autres maladies évoquées ci-dessus, toutes sont associées, d'une manière ou d'une autre, à des troubles des systèmes endocrinien, auto-immun et musculo-squelettique. Dans ce cas, la thérapie implique un cours plus long, elle comprend immédiatement un ensemble de mesures d'influence et doit être de nature systémique. Si la douleur à la cheville est provoquée par l'arthrose, l'arthrite, la goutte ou la synovite, les mesures thérapeutiques suivantes sont alors prises:

  • Médicament. Prenant des chondroprotecteurs (particulièrement importants lors du diagnostic: l'arthrite), ils restaurent les tissus conjonctifs cartilagineux, empêchant leur dégénérescence, procurant aux articulations une mobilité et une mobilité naturelles. Réception de médicaments pro-inflammatoires non stéroïdiens (recommandés pour les crises de goutte sévères dans l'articulation, pour l'arthrite et l'arthrose). Leur fonction est de soulager les processus inflammatoires et de soulager les douleurs intenses des articulations de la cheville..
  • Application de pommades à effet analgésique, anti-inflammatoire et rafraîchissant. Similaire peut être: gel fastum, voltarengel, émulgel, etc. Ils fournissent une diminution locale de la température, aident à restaurer la circulation sanguine, réduisent l'enflure et les rougeurs de la peau.
    Un ensemble d'exercices thérapeutiques
  • Traitement de physiothérapie. Prévoit l'obtention d'un état de rémission dans les maladies chroniques telles que la goutte, l'arthrite ou l'arthrose, etc. Les plus efficaces sont: l'électrophorèse, la magnétothérapie, la boue, l'hirudothérapie. Ils aident à renforcer les tissus musculaires, les ligaments et les tendons. Quel support et fixe l'articulation, la protégeant des contraintes excessives. Avoir un effet bénéfique sur la microcirculation, les terminaisons nerveuses de l'articulation, empêchant ainsi la dégénérescence articulaire.
  • Ensemble d'exercices thérapeutiques, il est prescrit en fonction du type de maladie qui a provoqué la douleur. Par conséquent, les exercices peuvent varier considérablement, mais en général, leur tâche reste de maintenir un tonus musculaire normal, d'obtenir l'élasticité des ligaments et des tendons..

Ainsi, il n'y a pas de réponse unique à la question: pourquoi les articulations de la cheville font mal. Et seul un diagnostic complet peut aider à établir la cause et à prédire le développement ultérieur du tableau symptomatique du patient. Par conséquent, il est important de consulter un médecin en temps opportun..

Pourquoi la cheville fait mal et comment se débarrasser de la douleur?

L'articulation de la cheville est complexe et joue un rôle important dans la marche et les autres mouvements des membres. Les sensations douloureuses à la cheville ne peuvent être ignorées. Il est nécessaire d'identifier la cause de la douleur et de prendre les mesures appropriées. Des mesures préventives aideront à prévenir les blessures à la cheville.

Les raisons

Les causes possibles de sensations douloureuses à la cheville peuvent être divisées en deux grands groupes: les blessures et diverses maladies. Le premier groupe comprend les facteurs suivants:

  • des ecchymoses;
  • dislocations;
  • les fractures;
  • entorses;
  • blessures de nature différente - poignarder, couper, déchirer, meurtrir, déchirer, couper par balle, mordre.

Si la cause des sensations douloureuses à la cheville est une pathologie, elle s'accompagne généralement d'un processus inflammatoire. Les maladies suivantes peuvent causer de la douleur:

  • Arthrite. Cette pathologie peut être aiguë ou chronique..
  • L'arthrose. Cette maladie articulaire est dégénérative-dystrophique et se caractérise par des lésions du tissu cartilagineux à la surface des articulations. Une telle maladie peut restreindre le travail..
  • Tendinite. Cette pathologie est de nature inflammatoire-dystrophique et affecte le tissu tendineux..
  • Tendovaginite. Dans ce cas, la membrane synoviale de la gaine fibreuse du tendon musculaire devient enflammée..
  • Fasciite plantaire. Cette pathologie est provoquée par des modifications inflammatoires et dégénératives du fascia plantaire. La maladie est souvent appelée éperon du talon, bien qu'elle la précède et ne soit pas synonyme.
  • Éperon de talon. Le processus inflammatoire est localisé à la jonction du long ligament plantaire et au milieu du calcanéum.

Symptômes

Le tableau clinique de la douleur à la cheville peut être différent. Les symptômes dépendent de la cause de la douleur:

  • Lorsqu'il est contusionné, la douleur survient lors d'une blessure. Elle peut être accompagnée d'un hématome, d'un œdème limité ou diffus, d'une boiterie, d'un engourdissement des doigts et des pieds avec œdème.
  • Avec une luxation, la zone de la cheville et du pied gonfle et gonfle, et la zone de la lésion dépend de la gravité de la blessure. Le joint devient raide, la température locale et même générale peut augmenter. Se lever sur la jambe est inconfortable ou impossible.
  • Avec une fracture, la douleur est très forte, la jambe affectée ne peut pas être tournée ou appuyée. Le bas de la jambe gonfle rapidement. Si les ligaments et les tissus sont endommagés, une hémorragie commence, une forte décoloration bleue de la jambe. Les os cassés peuvent être vus avec une fracture ouverte.
  • Les entorses s'accompagnent d'une douleur intense qui augmente progressivement. Le tissu sous-cutané autour de l'articulation gonfle beaucoup, les mouvements deviennent douloureux. En un jour, une augmentation de l'œdème, l'apparition d'ecchymoses, des hématomes étendus sont possibles.
  • L'arthrite s'accompagne d'un œdème et d'une rougeur de la zone touchée, une augmentation de la température locale. L'inconfort et la douleur se manifestent lors de la flexion-extension de l'articulation, de la mise en place de chaussures, de leur port. En raison d'une intoxication et de processus auto-immuns, une faiblesse générale, de la fièvre peut apparaître.
  • Avec l'arthrose, la douleur augmente à cause de l'effort, de la marche, du sport. En raison de la stagnation du sang veineux la nuit, il peut acquérir un caractère terne et douloureux. Dans les heures du matin, la douleur de départ est caractéristique, diminuant progressivement. Les articulations peuvent être contraintes, limitées en mobilité. Parfois, le membre se coince dans une certaine position. L'exacerbation du processus inflammatoire s'accompagne d'une augmentation locale de la température, d'une rougeur, d'un gonflement de la zone touchée.

Diagnostique

Habituellement, lorsqu'ils se plaignent de douleurs à la cheville, ils se tournent vers un chirurgien ou un thérapeute s'il oriente vers des spécialistes restreints. Selon la situation, vous devrez peut-être consulter un chiropraticien, un orthopédiste, un traumatologue, un neurologue.

Le diagnostic de la douleur dans l'articulation de la cheville consiste en des études de laboratoire et instrumentales. Habituellement, ils passent des tests sanguins et urinaires standard, ils peuvent examiner le liquide synovial.

Parmi le nombre de méthodes instrumentales pour la douleur à la cheville, vous pourriez avoir besoin de:

  • radiographie;
  • arthrographie (radiographie avec contraste);
  • Ultrason;
  • tomographie - résonance calculée ou magnétique;
  • goniométrie (examen de la fonction motrice).

Traitement de la douleur à la cheville

Les caractéristiques de la thérapie dépendent de la cause des sensations douloureuses à la cheville. Pour diverses blessures du membre affecté, il est généralement nécessaire de se reposer. Pour réparer la zone endommagée, du plâtre et un bandage spécial peuvent être nécessaires. Parfois, vous devez utiliser une canne ou des béquilles.

Si la maladie de la cheville est secondaire, il est nécessaire de trouver sa cause fondamentale et de commencer le traitement à partir de celle-ci. Sinon, la situation ne fera qu'empirer..

Pour les blessures ou les maladies graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Cela peut consister à enlever les tissus endommagés, à piquer les ligaments. Ils ont également recours à l'arthroscopie, à l'arthrodèse, à l'arthrotomie, aux endoprothèses.

Thérapie médicamenteuse

Le but principal de l'utilisation de médicaments contre la douleur à la cheville est d'éliminer ce symptôme désagréable et de soulager l'inflammation. Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils sont prescrits à la fois pour un usage topique et sous forme orale. Ces médicaments sont utilisés comme thérapie symptomatique. Le diclofénac est utilisé plus souvent.
  • Chondroprotecteurs. Ces fonds sont utilisés lorsqu'il est nécessaire de restaurer la structure du cartilage. Ces médicaments sont plus appropriés au stade initial de la maladie..
  • Si la douleur est très intense, ils ont recours à des analgésiques. D'après le nombre d'analgésiques, cela peut être le métamizole, le kétorolac, le lornoxicam. Si la douleur est insupportable, une injection d'un anesthésique peut être nécessaire - Lidocaïne, Novocaïne.
  • Avec l'inflammation, ainsi que la nature infectieuse de la maladie, ils ont recours à une antibiothérapie. Sélectionnez un antibiotique individuellement.
  • Si la pathologie s'accompagne de spasmes musculaires, ils ont alors recours à des relaxants musculaires. De plus, des complexes de vitamines et de minéraux tels qu'Actovegin ou Cavinton sont prescrits.
  • Si la pathologie est causée par l'accumulation d'acide urique, l'allopurinol est prescrit, ce qui supprime sa synthèse.
  • Avec un dépôt excessif de sels, ils ont recours à l'étamide, à l'anturane, au benzbromaron.

Le traitement médical doit être prescrit par un médecin. L'automédication peut être inefficace ou aggraver la situation.

Physiothérapie

Dans le traitement des blessures et de diverses pathologies de l'articulation de la cheville, diverses méthodes physiothérapeutiques sont souvent utilisées:

  • phonophorèse;
  • Thérapie UHF;
  • électrophorèse;
  • magnétothérapie;
  • applications de paraffine;
  • thérapie sous vide;
  • acupuncture;
  • hirudothérapie;
  • irradiation laser;
  • réflexologie.

La physiothérapie est utilisée non seulement pour le traitement, mais également pendant la période de rééducation. Cette approche est nécessaire après les opérations, les blessures graves.

Gymnastique

Il existe plusieurs exercices qui renforcent l'appareil ligamentaire. Ils doivent être pratiqués pendant les périodes de rémission de la maladie..

Les exercices suivants sont efficaces:

  • Tours de pied. Cela devrait être fait en position couchée dans un état détendu. Tournez d'abord les pieds vers vous, puis éloignez-vous de vous. L'amplitude doit être minimale.
  • Rotation du pied. La position de départ est la même. Vous devez d'abord tourner dans le sens des aiguilles d'une montre, puis vice versa.
  • Imitation de la marche. Cela devrait être fait assis sur une chaise. Il est nécessaire d'abaisser et de relever alternativement les chaussettes avec des talons.
  • Squats peu profonds. Gardez vos genoux droits devant vous, gardez vos talons et vos chaussettes sur le sol.
  • Tenez-vous debout sur les orteils. Vous devez vous tenir sur le sol et vous lever sur les orteils, en vous attardant au point extrême pendant quelques secondes.
  • Crémaillère inversée. Il est effectué de la même manière que l'exercice précédent, seules les chaussettes doivent être soulevées.

Une autre série d'exercices pour la douleur à la cheville nécessitant la présence d'un assistant est présentée dans cette vidéo:

La prévention

Pour éviter les blessures et diverses pathologies de la cheville, les mesures préventives suivantes doivent être observées:

  • Maintenez un poids corporel sain. Avec une forme excessive, les membres inférieurs subissent un stress accru, par conséquent, ils souffrent en premier lieu. Un poids trop faible peut également entraîner des problèmes, en particulier lorsqu'une personne a considérablement perdu du poids. Dans ce cas, le corps n'a pas le temps de se reconstruire, ce qui entraîne souvent des blessures..
  • Stabilité du train. Cela permet de réduire le risque de blessure. L'entraînement consiste à se tenir debout sur une jambe - vous devez tenir le plus longtemps possible. Dans le même temps, la jambe doit être pliée au genou et il est préférable de fermer les yeux.
  • Les bonnes chaussures. Il doit être de la taille appropriée, respirant, avec une semelle souple mais dense. Les femmes devraient abandonner les talons hauts ou passer un minimum de temps dessus. Il est important de choisir la bonne taille de coussin.
  • Utilisez une attelle de cheville. Un tel dispositif est nécessaire après l'opération, retrait du plâtre, lors du traitement du joint, avec son instabilité. Une telle attelle est nécessaire aux athlètes, ainsi qu'aux personnes qui sont debout depuis longtemps..
  • Une bonne nutrition, un apport adéquat en vitamines et minéraux.
  • L'activité physique doit être dosée.

En cas de sensations douloureuses dans l'articulation de la cheville, vous devriez consulter un spécialiste. À l'aide de diverses méthodes de diagnostic, il déterminera la cause de l'inconfort et prescrira un traitement compétent. Vous pouvez éviter les herbes et les pathologies de la cheville à l'aide de mesures préventives.

Douleur à la cheville en marchant

Si l'articulation de la cheville fait mal en marchant, il serait plus raisonnable de limiter la charge sur le membre malade et de consulter un médecin dès que possible. Un examen complet à l'aide d'un équipement moderne est le moyen le plus rapide et le plus fiable d'établir ce qui s'est passé, pourquoi la douleur à la cheville vous dérange et de déterminer les méthodes de traitement. Mais un médecin n'est pas toujours disponible et les douleurs à la cheville affectent gravement la qualité de vie et les performances. Que faire dans ce cas, comment s'aider soi-même? La réponse dépend de la cause de la douleur et de son type..

Douleur aiguë

Si, après une promenade, une activité sportive, une longue journée sur les jambes, une ecchymose ou une chute, la jambe dans la région de la cheville commence à faire très mal, le pied est très probablement une blessure à un membre. Les blessures comprennent:

  • fracture ou fracture de l'un des os de la cheville;
  • dislocation;
  • blessure;
  • entorse ou déchirure des ligaments.

La détermination de la gravité des dommages ne peut être effectuée qu'à l'aide d'une radiographie ou de méthodes de diagnostic alternatives - échographie, imagerie par résonance magnétique calculée. Puisque vous ne savez pas exactement ce qui est endommagé et combien il est, il est préférable de ne prendre aucune mesure active avant l'arrivée du médecin. Si le médecin ne peut pas venir, vous devez trouver un moyen d'amener la personne blessée aux urgences le plus rapidement possible..

Que peut-on faire dans ce cas pour réduire l'inconfort et la douleur, et en même temps prévenir les complications:

  • Assurer un repos complet à l'articulation touchée. Idéalement, asseyez-vous ou allongez-vous et posez votre jambe de manière à ce qu'elle soit juste au-dessus de votre torse. Ensuite, le sang ne se précipitera pas autant vers les pieds, ce qui réduira la douleur et l'enflure. Vous ne pouvez pas fatiguer votre jambe, ils mettent donc un oreiller, un rouleau, des vêtements roulés en dessous.
  • Appliquez à froid. Une compresse froide de tous les matériaux disponibles, de la glace, de la neige, juste de l'eau froide réduira les sensations douloureuses dues à la vasoconstriction et à une diminution du flux sanguin vers la zone meurtrie. Le froid doit être appliqué selon le schéma suivant: une compresse pendant 3-4 minutes, puis une pause de 10-15 minutes. Vous pouvez répéter la procédure aussi souvent que possible au cours des 10 à 12 premières heures suivant la blessure. Mais vous ne pouvez pas réchauffer la jambe blessée..
  • Prenez des analgésiques. Dans ce cas, tous les anti-inflammatoires non stéroïdiens conviennent - ibuprofène, nimid, paracétamol. Pour les douleurs intenses, Analgin, Tempalgin ou Ketanol vous aideront. Il n'est pas recommandé de frotter la jambe et d'utiliser des pommades chauffantes avant l'examen médical..

Conseil: ce que vous n'avez pas à faire si vous avez mal à la cheville après une ecchymose ou une chute - appliquez vous-même une attelle ou bandez fermement l'articulation. En cas de luxation ou de fracture, les actions imprudentes d'une personne incompétente peuvent causer encore plus de tort si les éléments articulaires bougent.

L'arthrose comme cause de douleur à la cheville

Une douleur douloureuse à l'articulation de la cheville lors de la marche, parfois très vive, s'intensifiant après un effort physique, la nuit est un signe typique d'arthrose ou d'arthrose des articulations. C'est l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique humain. Elle survient généralement à un âge avancé pour plusieurs raisons:

  • un stress prolongé et excessif sur les articulations tout au long de la vie, ce qui entraîne une usure naturelle des tissus articulaires;
  • ralentissement et troubles métaboliques, ce qui conduit à une nutrition insuffisante des articulations, ralentissant la régénération et le renouvellement des cellules;
  • d'autres maladies chroniques qui affectent les processus métaboliques;
  • surpoids, dans lequel la charge sur les articulations augmente;
  • blessures antérieures et interventions chirurgicales sur les membres.

Si l'arthrose se développe chez une personne de moins de 40 à 45 ans, la raison peut être une prédisposition héréditaire, un traumatisme et une malnutrition. Les personnes atteintes de diabète sont également à risque..

Image clinique

On peut soupçonner le développement de l'arthrose par un symptôme aussi spécifique que le crissement en marchant, se pencher, s'accroupir. La douleur survient après un effort ou avec un mouvement brusque après une longue pause, une longue position assise ou debout dans une position. L'arthrose se développe très lentement, la phase initiale peut durer des années.

La douleur pendant cette période est insignifiante, car jusqu'à présent, seules de petites zones individuelles des articulations articulaires sont touchées. Si vous reposez vos jambes, les sensations douloureuses disparaissent d'elles-mêmes, sans médicament. Par conséquent, la plupart des gens les attribuent à la fatigue et ne consultent pas un médecin avant que la douleur ne devienne plus longue, plus intense..

Plus les tissus de l'articulation sont affectés, plus la douleur se manifeste souvent, elle devient aiguë après avoir couru, accroupi, porté des poids lourds. Une personne ne peut plus ignorer un tel symptôme et l'attribuer à une fatigue banale. Si vous consultez un médecin à ce stade et commencez un traitement complet, vous pouvez préserver l'articulation d'autres dommages. Malheureusement, il est impossible d'arrêter complètement le processus destructeur. Mais vous pouvez le ralentir considérablement.

Si une personne souffre d'inconfort et ne fait rien, l'arthrose passe à l'étape suivante. Dans ce cas, la douleur survient même avec un effort mineur et ne disparaît pas complètement, même si vous prenez un anesthésique. Une personne vit constamment avec des sensations douloureuses et tiraillantes dans les articulations, qui se transforment en douleur intense en marchant, en s'accroupissant ou en se penchant.

Si vous prenez une radiographie à ce stade, l'image montrera clairement les changements dans les structures articulaires: la couche cartilagineuse est amincie, les os au niveau des articulations des éléments articulaires sont épaissis et déformés. C'est pourquoi la maladie est également appelée arthrose déformante - afin de compenser l'absence de tissu cartilagineux, le corps commence à produire de manière intensive des cellules osseuses..

Des excroissances osseuses se forment, ce qui devrait compenser le cartilage détruit. Mais en fait, ils ne font qu'augmenter la friction des os les uns des autres lorsqu'ils bougent et deviennent la cause de ces douleurs et craquements. Les ostéophytes affectent également la mobilité de l'articulation, l'amplitude des mouvements de la cheville diminue. Mais la principale raison de la diminution de l'efficacité et de l'activité physique d'une personne arthrosique est la douleur.

Remarque: l'arthrose se développe rarement de manière isolée et ne touche qu'une seule articulation. Étant donné que la maladie est causée par des changements liés à l'âge, les troubles métaboliques, les articulations du genou, de la hanche et des vertébrés commencent également à s'effondrer. Parallèlement à l'arthrose de la cheville, l'arthrose du genou et de la hanche est souvent diagnostiquée.

Méthodes de traitement

Une personne attentive remarque généralement quand des changements commencent à se produire dans ses articulations, sait ce qui les cause et commence à chercher des moyens à la maison pour faire face à la maladie imminente. La médecine officielle n'approuve pas les méthodes traditionnelles de traitement de l'arthrose et ne les considère pas comme un substitut équivalent au traitement médicamenteux. Mais dans les premiers stades, les frottements faits maison, les pommades, les compresses, l'exercice et le régime aident vraiment à faire face à la maladie et ralentissent considérablement son développement..

Que peut-on faire à la maison avec l'arthrose:

  • Pour la douleur aiguë, le médicament Diclofenac aidera. Ce médicament anti-inflammatoire non stéroïdien est disponible sous forme de pilule ou de pommade. Si vous utilisez les deux en combinaison, la douleur disparaîtra rapidement et pendant longtemps..
  • En alternative, toute crème pour les pieds à l'extrait de marron d'Inde, d'arnica ou de moustache dorée convient. Si vous avez ces herbes en stock, fraîches ou séchées, vous pouvez faire votre propre pommade. Pour ce faire, faites fondre 100 grammes dans un bain de vapeur ou d'eau. toute graisse ou beurre non salé, ajoutez-y une cuillère à soupe d'herbes hachées ou un mélange d'herbes, remuez, réchauffez. Ensuite, refroidissez et utilisez pour lubrifier les articulations avant de vous coucher ou lorsque la douleur survient.
  • Un agent anesthésique et anti-inflammatoire pour la douleur dans l'articulation de la jambe et du pied peut être remplacé par un remède destiné au traitement des hémorroïdes - Pommade Deep Relief. Les composants actifs de ce médicament soulagent rapidement l'inflammation, stimulent la circulation sanguine et les processus métaboliques. Autrement dit, ils contribuent également à la récupération articulaire.
  • Dans le pays, avec une exacerbation de l'arthrose, la douleur peut être réduite à l'aide d'une feuille de chou ou d'une bardane. La feuille de la plante doit être lavée, froissée pour qu'elle laisse échapper le jus. S'il y a du miel frais naturel, c'est une bonne idée de graisser la feuille avec du miel. Appliquer immédiatement sur l'articulation et fixer avec un bandage. La compresse doit être changée toutes les 3-4 heures, vous pouvez la laisser toute la nuit.
  • Les bains de conifères sont un autre moyen de se débarrasser de la douleur dans l'arthrose. Tout d'abord, un extrait de conifère est préparé: deux verres d'aiguilles de conifères, vous pouvez également prendre de jeunes pousses de sapin ou de pin hachées, verser deux litres d'eau bouillante, couvrir et insister jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Filtrez ensuite l'infusion et versez-la dans 5 litres. eau chaude. La durée du bain est de 15 à 20 minutes. Ensuite, les pieds sont essuyés et enduits de l'une des crèmes ci-dessus. Vous pouvez également appliquer maman.

Conseil: avec l'arthrose, il est important de bien manger et de renoncer aux mauvaises habitudes. Les produits laitiers, les légumes verts frais, les poissons gras marins, les huiles végétales et les céréales devraient prévaloir dans l'alimentation. Vous devez limiter les cornichons, les viandes grasses, les aliments frits et fumés. Aspic et aspic sont utiles pour le cartilage. Mais vous devez les faire cuire à partir d'os de bœuf et de crêtes de poisson. Il est recommandé d'abandonner la nicotine et l'alcool - ils éliminent le calcium et le fluor des tissus, interfèrent avec l'absorption du fer et contribuent à la destruction des articulations.

Arthrite de la cheville

L'arthrite est la deuxième maladie articulaire la plus courante dans laquelle le cartilage, les ligaments, les os et les tissus musculaires sont également enflammés et détruits. Mais sa nature d'origine est complètement différente. L'arthrite est aiguë ou chronique et ses principaux symptômes sont également des douleurs et une mobilité réduite des articulations. Mais l'arthrite n'est jamais isolée, elle est toujours la conséquence d'une maladie systémique..

La deuxième différence importante est que l'arthrite, contrairement à l'arthrose, se développe chez les patients de tout âge. En médecine, il existe un terme spécial «arthrite juvénile» pour définir un groupe de maladies articulaires chez les enfants et adolescents âgés de 3 à 18 ans. La plupart des garçons souffrent d'arthrite juvénile, mais les filles souffrent plus gravement de la maladie.

Aussi, en fonction des manifestations cliniques, polyarthrite rhumatoïde, goutteuse, purulente-inflammatoire, réactive.

  • troubles métaboliques dans le corps;
  • infections sévères;
  • prédisposition génétique;
  • maladies auto-immunes.

Comme l'arthrose, l'arthrite peut se développer de manière asymptomatique pendant une longue période. Plus tard, les patients se rappellent qu'ils ressentaient périodiquement une douleur et une raideur à la cheville ou à d'autres articulations touchées. D'autres symptômes suggérant de l'arthrite comprennent:

  • Raideur de l'articulation - se manifeste généralement le matin, le patient ne peut pas sortir du lit, se lever pendant un certain temps. Ensuite, la mobilité est complètement rétablie, mais seulement jusqu'à un certain stade de la maladie. En cas d'arthrite avancée lors d'une exacerbation, une limitation de la mobilité articulaire est constamment notée, ce qui fait que le patient commence à boiter ou à bouger avec un soutien.
  • Augmentation générale et locale de la température corporelle. La peau sur l'articulation touchée devient chaude et rouge, la marque du thermomètre peut atteindre 39 degrés avec une exacerbation de l'inflammation.
  • Gonflement de l'articulation. La cheville est visiblement hypertrophiée et enflée, le froid n'aide pas à soulager l'enflure.

La douleur dans l'arthrite n'est pas non plus la même que dans l'arthrose. Ils sont tranchants, poignants, perçants. Si le patient fléchit un membre à la cheville, la douleur peut irradier vers le genou et la hanche.

Méthodes de traitement

Dans les premiers stades, l'arthrite est traitable. Il est important d'établir correctement la forme de la maladie et sa cause. Il ne suffit pas d'arrêter le processus inflammatoire local et la douleur qui l'accompagne. Il est important d'éliminer le foyer principal de l'infection. Habituellement, les médecins choisissent un régime qui comprend la prise d'agents anti-inflammatoires, antibactériens et divers agents physiothérapeutiques. Le traitement prendra beaucoup de temps, toutes les méthodes disponibles sont utilisées pour arrêter la destruction des articulations et prévenir le handicap du patient.

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est effectuée. Le médecin enlève les zones détruites de la cheville, qui ne peuvent plus être restaurées, et les remplace par une prothèse. Malheureusement, ces opérations ne sont pas encore répandues dans notre pays. Et le traitement à l'étranger n'est disponible que pour quelques-uns.

Quelle que soit la tactique choisie, le patient doit suivre un régime alimentaire doux pendant le traitement. Les graisses sont limitées, les glucides sont modérément consommés, l'accent est mis sur les aliments protéinés, qui sont également riches en vitamines et minéraux. Les aliments salés, fumés et frits sont interdits, l'alcool est complètement exclu.

En plus des médicaments, divers remèdes populaires sont activement utilisés pour aider à réduire la douleur dans les jambes, les chevilles et les pieds. Dans notre région, il existe un certain nombre de recettes transmises de génération en génération pour aider à réduire l'arthrite et restaurer la mobilité articulaire..

La recette la plus populaire est celle du vinaigre de pomme. Vous aurez également besoin de térébenthine pelée et de coquilles d'œufs. Préparez le médicament comme ceci:

  • Une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme est mélangée avec un jaune.
  • Versez deux cuillères à café de térébenthine dans le mélange et remuez à nouveau.
  • Les articulations de la cheville sont lubrifiées avec l'émulsion résultante, puis recouvertes de sacs en plastique et des chaussettes chaudes sont enfilées.

Cette procédure est effectuée avant d'aller au lit tous les jours, immédiatement après l'application de la pommade, vous devez vous allonger sous la couverture. Les améliorations devraient venir après 2-3 séances. Les critiques des utilisateurs affirment qu'après un traitement complet - 14-20 jours, les douleurs disparaissent complètement, l'amplitude du mouvement articulaire est rétablie, la circulation sanguine s'améliore.

Les médecins ne nient pas l'efficacité possible de ce médicament, car le vinaigre de pomme est saturé de vitamines et de minéraux utiles pour les tissus articulaires et le métabolisme et, en outre, possède des propriétés antiseptiques prononcées. Mais les médecins préviennent également que les remèdes populaires peuvent provoquer des réactions allergiques. Dans tous les cas, dès que l'occasion se présente, vous devriez consulter un médecin, subir un examen complet et obtenir des rendez-vous adéquats..

Résumé: La douleur dans l'articulation de la cheville qui survient lors de la marche est généralement un signe de surmenage, de fatigue, de blessures mineures - contusions et entorses. Si la cheville fait très mal après une chute, qu'elle est enflée et déformée, il est possible qu'une fracture osseuse se soit produite. Une douleur sans raison apparente indique le développement d'une maladie articulaire - arthrite ou arthrose. Leur progression peut être arrêtée sous réserve d'un traitement rapide et complet, de préférence sous surveillance médicale. Les médicaments et les régimes alimentaires traditionnels sont recommandés en complément du traitement traditionnel. Mais tu ne devrais pas compter uniquement sur eux.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte