La douleur musculaire (myalgie) est l'une des principales «balises» du corps, qui, avec l'arthralgie, la fièvre, la faiblesse et d'autres symptômes, peuvent inciter une personne à un dysfonctionnement..

Bien entendu, la présence d'une maladie n'est pas du tout nécessaire à l'apparition d'une myalgie. Les douleurs musculaires peuvent déranger une personne après un travail physique, ou même juste une longue marche.

Le nom de cette condition vient d'une combinaison de deux mots grecs - "myos" (muscle) et "algos" (douleur), donc il sort - douleur musculaire.

La douleur musculaire en elle-même ne présente pas de danger pour une personne, la seule exception peut être une douleur aiguë au cœur, car le cœur est en grande partie composé de fibres musculaires qui forment le myocarde. Dans de tels cas, la douleur peut indiquer un processus aigu et potentiellement mortel - un infarctus du myocarde, dans lequel une personne perd presque conscience de la douleur. D'autres cas de myalgie sont des inconvénients plus physiologiques, dans lesquels il peut être difficile de détendre le corps, de s'endormir ou de simples mouvements corporels (dyspnée).

La nature de la douleur musculaire, en fait, ainsi que la symptomatologie qui l'accompagne, dépendent de la nature de la myalgie. Ils peuvent être locaux ou dans tout le corps (diffus), ainsi que tirer, faire mal, se tordre, couper, etc..

Selon les statistiques, dans les pays occidentaux, près de 75% de la population s'inquiète des maux de dos, qui dans de nombreux cas sont précisément causés par des douleurs dans les muscles du dos. Les localisations populaires de la myalgie sont également: le cou, les épaules. Cela vous dit-il quelque chose, chers lecteurs? Si vous lisez maintenant cet article à partir d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur portable, faites attention à la position de votre corps et pensez au temps que vous passez chaque jour devant un ordinateur et un équipement mobile.

Avant d'examiner les symptômes de la myalgie, quelques lignes de plus sur le fonctionnement des tissus musculaires.

Le fait est que le fonctionnement des muscles est régulé par le système nerveux - à partir du cerveau. Pourtant, les tissus musculaires sont divisés en 2 groupes principaux - squelettiques (qui mettent tout le corps en mouvement) et lisses (qui constituent les organes internes). Lorsqu'une impulsion nerveuse apparaît, les tissus musculaires se contractent et se mettent en mouvement; en l'absence d'impulsion, ils sont relâchés. Les sensations douloureuses dans les muscles dans la plupart des cas sont dues à l'impact négatif de facteurs externes et internes sur le système nerveux humain, à l'exception des blessures, des ecchymoses, des ruptures tissulaires.

Myalgie - ICD

CIM-10: M79.1
CIM-9: 729.1

Symptômes de myalgie

Les symptômes de la myalgie dépendent principalement de l'étiologie et de l'état de santé du patient, par exemple, dans le cas d'un coup de pied avec un pied sur le cadre de la porte, il se termine souvent par un léger gonflement localisé, une douleur, une légère rougeur, alternant avec des ecchymoses.

Cependant, les douleurs musculaires s'accompagnent dans de nombreux cas des symptômes suivants:

  • Douleurs articulaires (arthralgie), à ​​cause desquelles une personne ressent des douleurs musculaires et articulaires, qui sont l'un des complexes de symptômes les plus populaires de diverses maladies, principalement de nature infectieuse;
  • Faiblesse, fatigue accrue, sensation de faiblesse et de dépression, dépression, insomnie;
  • Augmentation de la température corporelle avec des frissons périodiques;
  • Manque d'appétit, nausées, épisodes de vomissements et diarrhée;
  • Perte de poids rapide;
  • Puffiness, parfois avec l'apparition d'hyperémie;
  • Diminution de la capacité mentale, accompagnée d'une détérioration de la concentration, de la mémoire;
  • Maux de tête, étourdissements;
  • Mal de gorge, éternuements, toux;
  • Détérioration de la coordination des mouvements;
  • Gonflement des ganglions lymphatiques - indique généralement une infection du corps et / ou un processus inflammatoire;
  • Sensation d'engourdissement et de picotements (paresthésie), crampes musculaires
  • En cas de blessure, un gonflement se produit, une ecchymose peut apparaître sur la peau.

Symptômes nécessitant une attention médicale urgente

  • Problèmes respiratoires, dans lesquels un essoufflement apparaît en premier, et après des difficultés à respirer de l'oxygène;
  • Douleur thoracique qui irradie vers le bras, le cou, l'omoplate et la mâchoire;
  • Délire, perte de conscience;
  • Crampes sévères sur tout le corps;
  • Capacité réduite à se déplacer indépendamment, incl. en violation de la fonction motrice de l'une des parties du corps;
  • Si une personne ne va pas aux toilettes pendant une longue période en raison d'un manque d'urine;
  • Augmentation de la faiblesse et de l'engourdissement;
  • Cou raide avec fièvre.
  • Une augmentation de la douleur musculaire se produit généralement avec une pression physique sur la zone douloureuse ou lorsque le muscle douloureux est impliqué dans une action.

Complications

Les maladies et affections accompagnées de douleurs musculaires peuvent entraîner les complications suivantes:

  • Syndrome de douleur chronique, stable même avec un traitement conservateur;
  • Atrophie, contracture musculaire, immobilité, paralysie;
  • Détérioration de la qualité de vie.

Causes des douleurs musculaires

Considérez les principales causes de douleurs musculaires, en fonction de leur emplacement.

Douleurs musculaires du dos - causes

  • Maladies du dos, le plus souvent - ostéochondrose, scoliose, cyphose, lordose pathologique, radiculite, présence de hernies intervertébrales, sténose vertébrale, spondylose;
  • Blessure mécanique au dos, incl. développement d'un syndrome douloureux dû à la levée de poids;
  • Violation à long terme et monotone de la posture lorsque vous travaillez sur des ordinateurs, des machines à coudre, pendant les études, mais le plus souvent, ce problème persiste chez les employés de bureau (informatique, gestionnaires, cadres et autres);
  • Massage du dos mal fait;
  • Troubles congénitaux ou acquis de la structure et du fonctionnement du système musculo-squelettique - différentes longueurs des jambes, asymétrie du bassin, pieds plats;
  • Un mode de vie sédentaire, à cause duquel les muscles s'affaiblissent et donnent un «signal de détresse» avec peu d'effort physique;
  • Un lieu de couchage peu pratique - un matelas mal sélectionné, ce qui est particulièrement important pour les matelas orthopédiques modernes et les oreillers à effet anatomique;
  • Hypothermie du dos, ou quand ça souffle.

Douleur dans les muscles des jambes - causes

  • Traumatismes mécaniques aux jambes, fractures, qui, après avoir guéri dans quelques années ou à un âge avancé, peuvent «pleurnicher» pour changer le temps;
  • Effort physique prolongé sur les jambes par habitude, par exemple, faire de la randonnée en montagne pendant les vacances, alors que dans la vie quotidienne, une personne est inactive;
  • Travail sédentaire, qui entraîne un ralentissement de la circulation sanguine dans les jambes et les organes pelviens;
  • Maladies des membres inférieurs, en raison desquelles le corps se restructure de manière compensatoire pour effectuer des tâches quotidiennes - arthrite, arthrose, bursite, synovite, goutte, pieds plats;
  • Maladie des vaisseaux sanguins dans les jambes - varices des membres inférieurs, thrombophlébite (provoque une douleur brûlante avec picotements dans les muscles du mollet), endartérite, athérosclérose;
  • Étirement ou déchirement des tendons, des fibres musculaires.

Douleur dans les muscles des mains - causes

  • Dommages mécaniques à la main, contusions, traumatismes, luxations;
  • Processus inflammatoires dans les mains - bursite, synovite, polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme;
  • Maladies infectieuses - principalement la grippe et d'autres infections virales respiratoires aiguës avec infections respiratoires aiguës, qui peuvent également causer des douleurs musculaires et des courbatures dans tout le corps;
  • Porter des poids par habitude, par exemple, lorsque les jeunes achètent une grande quantité de nourriture au magasin et après avoir mangé, ils les ramènent à la maison;
  • Étirement ou déchirement des tendons et / ou des muscles.

Douleur musculaire du cou

  • Maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose cervicale, cyphose, torticolis;
  • Hypothermie du cou ou soufflage avec un courant d'air;
  • Oreiller ou couchage inconfortable;
  • Blessure au cou;
  • Maladies infectieuses - méningite, encéphalite, tétanos;

Douleur musculaire dans tout le corps - causes

  • Maladies infectieuses - grippe et autres infections virales respiratoires aiguës, amygdalite, pharyngite, laryngite, trachéite, bronchite, pneumonie et autres infections respiratoires aiguës, borréliose à tiques (maladie de Lyme), encéphalite à tiques, toxoplasmose;
  • Maladies musculaires - myosite, rhabdomyolyse, fibromyalgie, abcès;
  • Maladies du système cardiovasculaire - infarctus du myocarde, angine de poitrine, accident vasculaire cérébral, varices;
  • Maladies systémiques courantes - maladie de Parkinson, sclérose en plaques, polymyalgie rhumatismale, maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT), lupus érythémateux disséminé, tumeurs malignes (cancer), hypothyroïdie, ostéoporose, spondylarthrite ankylosante.
  • Prise de certains groupes de médicaments et d'autres substances - statines (anti-cholestérol), inhibiteurs de l'ECA (antihypertenseur);
  • Mauvaises habitudes - drogues (cocaïne);
  • D'autres raisons sont l'hypothermie, la grossesse, une activité physique sur-normalisée et inhabituelle sur le corps (premiers voyages à la gym, jouer au football après une longue pause, etc.), l'hypovitaminose et une carence en vitamines (en particulier les vitamines B6, B12 et D), la violation de l'eau - équilibre électrolytique (déséquilibre ou manque de potassium, calcium, sodium), dépression, insuffisance rénale.

Diagnostique

Le diagnostic de la douleur musculaire comprend les examens suivants:

  • Recueil de plaintes, anamnèse, examen visuel de la zone douloureuse;
  • Tests neurologiques pour la conduction nerveuse;
  • Analyse sanguine générale;
  • Chimie sanguine;
  • Examen échographique (échographie);
  • Tomodensitométrie (CT);
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • Biopsie musculaire - prise en dernier recours en cas de suspicion de maladies pertinentes, par exemple de nature oncologique.

Traiter les douleurs musculaires

Comment se débarrasser des douleurs musculaires? Le traitement de la douleur musculaire vise principalement à traiter la cause sous-jacente de la maladie. Après tout, comme nous l'avons dit au début de l'article, tout d'abord, la myalgie est un symptôme.

Cependant, pour soulager la condition dans la thérapie complexe de diverses maladies et pathologies, des médicaments peuvent également être utilisés pour soulager la douleur, en particulier la douleur musculaire aiguë. Pour augmenter l'efficacité des médicaments, le médecin peut recommander des procédures de physiothérapie..

Comment soulager les douleurs musculaires - recommandations générales

Lorsque vous êtes surmené ou que vous faites de l'exercice, vous n'avez pas besoin de prendre immédiatement des médicaments contre la myalgie. Il suffit d'effectuer quelques procédures à la maison et la douleur s'atténuera.

Considérez les procédures pour le remède contre les douleurs musculaires à la maison:

1. Fournit un soulagement maximal pour le muscle ou la partie du corps douloureux.

2. Pour soulager les douleurs musculaires après l'effort, prenez une douche chaude, ou mieux encore - un bain additionné d'huiles essentielles (en particulier de conifères) ou de sel marin. Les traitements à l'eau chaude détendront également les muscles spasmodiques pour les douleurs au dos, au cou ou aux jambes.

Cependant, rappelez-vous qu'un bain chaud ne doit pas être pris en cas de maladie à température corporelle élevée, afin de ne pas aggraver l'état général du patient..

3. Pour soulager les douleurs musculaires en cas de blessure ou de blessure, appliquez une compresse froide sur le point sensible - une serviette froide et humide ou enveloppée dans un sac et enveloppée de glace. Cela aidera à prévenir le développement de poches et à ralentir le développement du processus inflammatoire..

4. Pour réduire la douleur dans les jambes causée par une mauvaise circulation, il est nécessaire de prendre une position couchée tout en reposant vos pieds sur une légère élévation, comme un oreiller. Si une douleur brûlante dans les muscles du mollet vous inquiète pendant plus d'un jour, assurez-vous d'aller chez le médecin pour un examen..

Médicaments contre les douleurs musculaires

La plupart des analgésiques pour les douleurs musculaires font partie du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). La douleur aiguë sévère dans les maladies graves (onco et autres) est parfois soulagée par des stupéfiants (opiacés, cannabis).

Les médicaments et autres moyens de traitement conservateur des douleurs musculaires sont présentés sous les formes suivantes:

  • Pommades pour les douleurs musculaires - «Voltaren emulgel», «Fastum gel», «Diclofenac», «Apizarton», «Kapsikam», «Menovazin», «Gevkamen», «Naftalgin», «Mioton», «Sanitas», «Indomethacin "," Finalgon "," Vipratox liniment ".
  • Agents systémiques (comprimés, injections, poudres) - «Diclofenac», «Ketonal», «Ketanov», «Nimesil», «Nurofen», «Ibuprofen».
  • En cas d'inflammation sévère du tissu musculaire, des pommades à base d'hormones peuvent être prescrites.

Les pommades, selon le type, ont des actions anesthésiques, relaxantes, réchauffantes et autres..

Procédures de physiothérapie pour la myalgie

La physiothérapie populaire pour les douleurs musculaires, qui est souvent utilisée dans les sanatoriums, est:

  • Électrophorèse de la novocaïne;
  • Électrothérapie;
  • Thérapie au laser;
  • Thérapie par ultrasons
  • Magnétothérapie;
  • Traitement à la paraffine;
  • Thérapie par la boue;
  • Massages (eau, manuel);
  • Physiothérapie (thérapie par l'exercice).

Douleur musculaire - remèdes populaires

Chou. Ce légume du jardin est idéal pour soulager la douleur et l'inflammation d'une méta-plaie. Faire mousser avec du savon à lessive et saupoudrer de bicarbonate de soude sur un côté de la feuille de chou, et attacher l'autre côté propre de la feuille à la partie du corps, fixer la feuille sur le dessus avec un chiffon en coton ou un mouchoir. Il vaut mieux faire une demande la nuit.

Feuille de laurier. Broyer 3 c. cuillères à soupe de feuille de laurier et versez 200 ml d'huile de tournesol dessus, couvrez le récipient avec un couvercle et mettez le produit de côté pendant 10 jours pour infuser. L'infusion de feuilles de laurier est frottée sur la plaie 2 fois par jour - le matin et le soir jusqu'à la guérison.

Queue de cheval. Aide à lutter contre la myosite et la myalgie. Pour préparer, mélanger 1 cuillère à café de prêle hachée et 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de beurre non salé (non salé). Remuez bien le produit et traitez l'endroit avec lui comme une pommade, appliquez de la cellophane ou un film alimentaire sur le dessus, fixez-le avec un chiffon chaud supplémentaire.

Bile et poivre. Mélangez 250 g de bile médicale, 160 ml d'alcool de camphre et 1 cuillère à soupe. une cuillerée de poivron rouge moulu. Fermez bien le mélange avec un couvercle dans un récipient sombre et mettez-le dans un endroit sombre et chaud pendant une semaine pour infuser. Pour l'utilisation, trempez un chiffon en coton dans de l'huile de tournesol, puis dans l'infusion obtenue, appliquez-le sous forme de compresse, en l'enveloppant d'un film sur le dessus, sur lequel nouez une écharpe chaude. Faites de telles compresses avant le coucher, tous les jours, en les tenant sur le corps pendant 2 heures.

Herbe de concombre. Mélangez 2 cuillères à café de feuilles de concombre et 1 cuillère à café des fleurs de cette plante, puis versez les matières premières sèches avec 250 ml d'eau bouillante, couvrez et laissez infuser le produit pendant 5 heures. Filtrer et prendre une infusion de 1 cuillère à soupe. cuillère jusqu'à 6 fois par jour.

Bodyaga. Mélangez ¼ cuillère à café de poudre de bodyagi et 1 cuillère à café de beurre fondu. Le mélange résultant doit être frotté sur la plaie avant d'aller au lit 1 fois par semaine, en le nouant sur le dessus avec une écharpe chaude.

Prévention des douleurs musculaires

Pour réduire le risque de douleurs musculaires, suivez ces directives:

  • Limitez l'excès d'activité physique;
  • Menez une vie active - bougez plus, faites en sorte que les promenades du soir, le vélo ou le patin à roulettes soient une règle;
  • En présence de maladies infectieuses, consultez un médecin en temps opportun pour prévenir les infections chroniques;
  • Évitez le stress car ils sont capables de provoquer des spasmes des muscles lisses, qui constituent de nombreux organes internes, ce qui provoque des nausées, une envie de déféquer, des douleurs internes aiguës et d'autres sensations désagréables;
  • Dans votre alimentation, privilégiez les légumes frais, les fruits et autres cadeaux de la nature, riches en vitamines et minéraux;
  • Arrêter de fumer, boire de l'alcool.

Courbatures, jambes, bras, articulations et muscles - raisons pour quoi faire?

Le corps humain se compose de plus de 600 types de muscles, grâce auxquels une activité physique est pratiquée. L'échec d'un seul muscle peut provoquer des sensations douloureuses, qui sont perçues par une personne comme des douleurs musculaires, articulaires ou osseuses.

Une telle sensation, qui est diffuse, n'est pas un symptôme spécifique, car elle accompagne de nombreuses conditions pathologiques. Dans le même temps, il est impossible d'ignorer les courbatures, car ce symptôme peut indiquer des maladies graves, dont la détection et le traitement tardifs peuvent entraîner une invalidité du patient..

Parlons des causes, des caractéristiques de la manifestation et du traitement des courbatures.

Causes des courbatures

Dans le contexte de maladies infectieuses et inflammatoires, les toxines s'accumulent dans le corps, qui détruisent les cellules et les tissus, provoquant ainsi une irritation des récepteurs de la douleur, ce qui conduit à l'apparition de courbatures.

Les autres causes de courbatures comprennent:

  • Stress physique et émotionnel intense.
  • Déformations de la colonne vertébrale.
  • Anomalies de la structure articulaire.
  • Blessures (chutes, écorchures, ecchymoses).
  • Infections virales.
  • Les piqûres de tiques.
  • Maladies du sang.
  • Processus oncologiques.
  • Maladies dans lesquelles les articulations sont touchées.
  • Botulisme.
  • Intoxication provoquée par un empoisonnement.
  • Immunodéficience.
  • Maladies auto-immunes.
  • Myosite chronique non infectieuse.
  • Hypothermie.
  • Maladies parasitaires.
  • Maladies endocriniennes.
  • Anorexie.
  • Obésité.

Courbatures et fatigue

Une activité physique excessive peut provoquer des douleurs et des courbatures dans les muscles et les articulations. Ces sensations, également appelées «étourdissements», disparaissent sans traitement après 3 à 7 jours. Pour ce faire, il suffit de donner du repos au corps..

De plus, les articulations peuvent être «tordues» dans le contexte d'une fatigue générale, accompagnée des symptômes suivants:

Le plus souvent, la fatigue physique et psycho-émotionnelle se produit sans augmentation de la température corporelle, mais dans certains cas, une augmentation des indicateurs de température à subfébrile est possible..

Les symptômes énumérés disparaissent sans traitement en quelques jours, à condition que le patient soit bien reposé..

Courbatures pour la fibromyalgie

La fibromyalgie est un syndrome de douleur chronique dans les muscles et les articulations, qui ne s'accompagne pas d'un processus inflammatoire et n'a pas d'effet pathologique sur le travail des organes internes.

Certains des principaux symptômes de la fibromyalgie sont:

  • augmentation du syndrome de la douleur après un stress physique ou psychologique;
  • réduire la douleur musculaire après avoir appliqué de la chaleur sur la zone douloureuse;
  • raideur matinale du corps;
  • la présence de points de déclenchement, à la palpation desquels la douleur et les courbatures s'intensifient.

Les autres symptômes de la fibromyalgie comprennent:

  • paresthésie;
  • migraine;
  • insomnie;
  • météosensibilité accrue;
  • crampes dans les jambes;
  • bruit dans les oreilles;
  • faiblesse et fatigue, altérant la qualité de vie, car même après un long sommeil, une personne ne se sent pas vigoureuse et reposée.

Tout d'abord, avec des symptômes similaires, contactez un thérapeute qui, si nécessaire, vous dirigera vers un spécialiste plus étroit..

Courbatures avec infections respiratoires aiguës, infections virales respiratoires aiguës, grippe

Les courbatures sont souvent accompagnées de maladies virales et infectieuses qui se produisent avec une augmentation de la température corporelle: le sang sur son fond commence à circuler plus rapidement, transférant le virus aux muscles et aux articulations.

Avec la grippe, les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës, le corps semble se tordre, tandis que l'intensité du syndrome va s'intensifier pendant le mouvement.

En plus des courbatures et de la fièvre, le patient ressentira des frissons, une faiblesse, une somnolence excessive, des maux de tête, de la toux, des maux de gorge.

L'inconfort dans les muscles et les articulations peut persister après la récupération pendant une longue période.

Le thérapeute ou le spécialiste des maladies infectieuses sélectionnera la thérapie la plus optimale.

Courbatures avec maladies parasitaires

Les parasites, occupant le corps humain, pénètrent dans les muscles et les articulations, les affectant et provoquant une sensation de courbatures.

Autres symptômes de maladies parasitaires:

  • réactions allergiques sous la forme d'une éruption cutanée;
  • inflammation des ganglions lymphatiques;
  • mal de crâne;
  • perte d'appétit;
  • toux débilitante prolongée;
  • violation des selles;
  • douleur abdominale.

Avec une infestation parasitaire massive, la température corporelle peut atteindre 38-40 ° C, bien qu'une condition subfébrile prolongée soit plus souvent observée, dans laquelle les indicateurs de température ne dépassent pas 37-37,2 ° C.

Sur la base des résultats des tests de laboratoire, le médecin spécialiste des maladies infectieuses prescrira un traitement médicamenteux.

Courbatures avec maladies du tissu conjonctif

Si pendant longtemps, sans raison apparente, vous ressentez des douleurs douloureuses ou tiraillantes dans tous les muscles et articulations, cela peut indiquer une pathologie du tissu conjonctif: arthrite ou arthrose.

Étant donné que le composant osseux peut également être impliqué dans le processus pathologique, les patients se plaignent souvent que leurs os font mal et se tordent..

Symptômes typiques des maladies du tissu conjonctif:

  • Douleurs piquantes et coupantes dans les articulations, aggravées par l'effort physique.
  • Changement de démarche.
  • Mobilité réduite des membres.
  • Raideur matinale en mouvement.
  • Gonflement, rougeur et gonflement des articulations.
  • Une augmentation de température avec un parcours compliqué.
  • Douleur dans la région de la poitrine.

Après avoir trouvé des symptômes similaires chez vous, prenez rendez-vous avec un rhumatologue ou un immunologiste.

Courbatures dues à des maladies du sang

Les pathologies sanguines affectent négativement le fonctionnement de tout le corps, y compris le système musculo-squelettique, c'est pourquoi il y a un inconfort constant dans les articulations et les muscles.

Symptômes associés aux maladies du sang:

  • Faiblesse générale.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Agrandissement du foie et de la rate.
  • Hémorragie interne.
  • Blanchiment de la peau qui, quelle que soit la température ambiante, reste toujours froide.
  • ARVI, bronchite et pneumonie fréquents dus à une diminution de l'immunité.

L'hématologue a effectué les tests sanguins nécessaires et prescrit un traitement adéquat.

Courbatures en oncologie

Une tumeur, localisée à la fois à l'intérieur du tissu osseux, de l'articulation ou du muscle, et dans d'autres parties du corps, a un effet systémique négatif sur le corps humain, provoquant d'abord une douleur dans le corps, puis une douleur d'intensité variable..

Les principaux symptômes d'un processus tumoral malin:

  • Perte de poids rapide.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Fatigue et faiblesse.
  • Détérioration et décoloration de la peau.
  • Troubles des selles persistants: constipation ou diarrhée.
  • Maux de tête persistants.
  • Toux de longue durée qui ne répond pas au traitement.
  • Irritabilité.

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement contacter un thérapeute ou un oncologue.

Courbatures pour troubles neurologiques

Le système nerveux est responsable de la régulation de nombreux systèmes et organes, y compris les muscles squelettiques et les vaisseaux sanguins. Avec les troubles neurologiques, les terminaisons nerveuses sont affectées (leur violation se produit) et la circulation sanguine dans les membres est perturbée, ce qui entraîne des courbatures et des douleurs dans les muscles et les articulations.

Les membres deviennent engourdis et engourdis avec le temps. Le patient ressent des picotements désagréables dans les orteils et les mains, des tremblements apparaissent, la coordination des mouvements est altérée, une dystrophie musculaire peut se développer.

Le traitement de ces conditions est occupé par un neurologue.

Courbatures avec dépendance aux intempéries

Les personnes âgées se plaignent souvent de douleurs osseuses et de torsions des articulations dues aux changements climatiques. Cette condition est appelée météopathie articulaire..

Elle est plus fréquente chez les femmes car elles sont plus sensibles et leurs os sont plus minces que chez les hommes. Un autre facteur de risque important est la vieillesse, caractérisée par des troubles du travail du système musculo-squelettique..

Pourquoi tord les articulations pour la météo?

Le fait est que lors des changements climatiques, des fluctuations de la pression atmosphérique sont observées, ce qui entraîne à son tour des différences de pression interne dans le corps humain dans son ensemble et de pression intra-articulaire en particulier. En conséquence, il y a un gonflement des tissus mous et une innervation des fibres nerveuses, ce qui provoque des douleurs..

Vous dépendez de la météo si, lorsque le temps change, vous présentez les symptômes suivants:

  • Mal de crâne.
  • Insomnie.
  • Léthargie et faiblesse.
  • Douleur abdominale.
  • Anxiété déraisonnable.
  • Gonflement des orteils et des mains.

De nombreuses personnes ignorent ces symptômes, les traitent avec des analgésiques ou attendent que le temps s'améliore. Mais c'est faux! Puisque toute sensation inconfortable et même plus douloureuse indique qu'une défaillance s'est produite dans le corps! Par conséquent, si des signes de météopathie articulaire apparaissent, consultez un thérapeute!

Courbatures pendant la grossesse

Des sensations désagréables dans les muscles, les os et les articulations chez les femmes enceintes se développent pour les mêmes raisons que chez les femmes non enceintes.

Mais encore, il existe des facteurs qui affectent l'apparence des courbatures pendant la période de grossesse. Il:

  • Ajustement hormonal.
  • Circulation sanguine altérée dans les membres inférieurs.
  • Augmentation de la production de l'hormone relaxine, qui détend et étire les ligaments articulaires.

Réduire l'inconfort pendant cette période aidera à développer une démarche correcte avec une répartition uniforme du poids corporel, ainsi que le port de sous-vêtements de compression spéciaux pour les femmes enceintes.

Je voudrais noter qu'une caractéristique diagnostique importante est la localisation de la douleur dans les muscles et les ligaments. Par conséquent, nous nous attarderons plus en détail sur ce point..

Causes des douleurs aux jambes

Varices: la douleur douloureuse et lancinante est constante et s'accompagne de lourdeur dans les jambes.

Thrombophlébite: courbatures localisées dans les mollets.

Athérosclérose des artères des membres inférieurs: des douleurs dans les jambes (ou plutôt dans les muscles de la jambe inférieure) apparaissent sur fond de douleurs musculaires pressantes, qui s'intensifient lors de la marche.

Inflammation du nerf sciatique: le patient ressent des douleurs et des courbatures.

Maladies articulaires: avec des dommages modérés aux articulations, une personne ne ressent que des douleurs dans les membres inférieurs, tandis qu'avec une exacerbation, un syndrome douloureux prononcé apparaît.

Pieds plats: sur fond de long séjour sur les jambes, des courbatures et une lourdeur apparaissent dans les membres inférieurs.

Inflammation des muscles des jambes (ou myosite): les courbatures sont associées à des contractures, une diminution de la mobilité et de la sensibilité des jambes.

Maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose, hernies intervertébrales, spondyloarthrose): des douleurs et courbatures, localisées dans la colonne lombaire, sont administrées aux hanches.

Syndrome des jambes sans repos: jambes douloureuses la nuit, en particulier après un effort physique intense pendant la journée, en portant des chaussures inconfortables ou après avoir été dans une position assise ou debout inconfortable pendant une longue période.

Polyarthrite rhumatoïde: les articulations des jambes se tordent au repos, tandis qu'après l'effort physique, les douleurs sont considérablement réduites, tandis que les petites articulations sont touchées en premier, à savoir les phalanges des orteils et des chevilles.

Arthrose: les sensations de douleur inconfortables s'intensifient après un effort physique, ainsi que le soir. De plus, les patients souffrant d'arthrose disent qu'en marchant, les articulations des jambes «claquent» et «grincent». Les articulations de la cheville, de la hanche et du genou sont principalement touchées.

Goutte: avec une exacerbation de la maladie, le patient ressent une douleur intense dans les articulations touchées, tandis que pendant les périodes de rémission, les courbatures dérangent parfois.

Rhumatisme: courbatures et douleurs entrecoupées de fortes douleurs dans les articulations du genou ou de la hanche.

Prendre des médicaments qui provoquent un dysfonctionnement musculaire. Ces médicaments comprennent les statines, qui sont utilisées pour abaisser le taux de cholestérol sanguin..

Prise de poids rapide menant à l'usure des articulations, ce qui provoque finalement des douleurs.

Manque de calcium, en raison duquel la densité des tissus conjonctifs diminue et le squelette devient plus mince.

Considérons plusieurs raisons principales pour le développement de sensations de traction inconfortables localisées dans les mains..

Raisons des mains douloureuses

Syndrome du tunnel: survient chez les personnes qui passent beaucoup de temps devant l'ordinateur. Le poignet devient engourdi et douloureux avec ce syndrome, et avec le temps, la douleur se transforme en douleur intense et constante.

Des douleurs dans les mains et les doigts peuvent se développer dans le contexte d'une blessure à la colonne cervicale. Dans ce cas, tous les doigts de la main seront tordus (moins souvent, les courbatures sont observées exclusivement dans l'auriculaire et l'annulaire).

Une douleur dans l'articulation de l'épaule peut être le résultat d'une capsulite, une maladie caractérisée par une raideur des muscles de la ceinture scapulaire, une raideur de l'articulation de l'épaule et une difficulté à faire pivoter le bras.

Les maux de coude ont plusieurs raisons:

  • Épicondylite latérale (autre nom de la pathologie - "tennis elbow"): d'abord, des courbatures apparaissent, qui se transforment ensuite en une douleur constante qui augmente lors de l'extension du bras.
  • Épicondylite médiale (alias «le coude du golfeur»): se tord et tire à l'intérieur du coude et la douleur peut irradier vers l'avant-bras. Les courbatures et les douleurs sont pires en pliant le bras.
  • Fasciite: articulation du coude douloureuse. De plus, la peau de la face interne de l'avant-bras se rétrécit pour ressembler à une peau d'orange..

Il est très important de ne pas manquer une douleur dans le bras gauche, car, combiné à un essoufflement, une pâleur, une transpiration froide et une douleur dans la région du cœur, ce symptôme peut indiquer un infarctus du myocarde en développement. Et tout le monde sait que retarder la prestation des soins médicaux pour une crise cardiaque peut coûter la vie à un patient!

Voici quelques autres symptômes, avec l'apparition desquels il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin généraliste:

  • Douleur à long terme dans les muscles et les articulations, qui est difficile à soulager les analgésiques.
  • Une combinaison de spasmes musculaires avec fièvre, plaies, décoloration et affections cutanées pouvant devenir rouges ou bleues.
  • Faiblesse, étourdissements, engourdissement ou sensation de brûlure dans les membres avec courbatures.

Traiter les courbatures

Le pilier du traitement des courbatures est d'éliminer la cause de son développement. Cependant, en plus du traitement de la maladie principale, un traitement symptomatique peut être utilisé pour soulager les courbatures et améliorer l'état général du patient..

Ainsi, si des maux et des douleurs sont provoqués par des maladies des articulations, l'utilisation de chondroprotecteurs sous forme de comprimés, d'injections ou sous forme de gel est montrée. Ce groupe de médicaments restaure la fonction et la structure des articulations. De plus, les procédures de physiothérapie aideront à accélérer le processus de guérison..

Si la cause des douleurs musculaires et articulaires est une infection, des médicaments antibactériens sont utilisés.

Les médicaments de désintoxication aident à éliminer les toxines, qui dans certains cas provoquent des douleurs et des courbatures dans les muscles et les articulations.

Des cytostatiques et des immunosuppresseurs sont prescrits si le syndrome douloureux est causé par des maladies auto-immunes, des pathologies sanguines et une oncologie.

Des antidépresseurs peuvent être prescrits pour des problèmes neurologiques.

Les médicaments antiparasitaires sont indiqués dans les cas où les parasites sont devenus la cause de courbatures.

L'inflammation et la douleur dans les muscles et les articulations sont éliminées à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui sont sélectionnés individuellement pour chaque patient, en tenant compte de la durée et de la gravité de la douleur. Notez qu'avec l'introduction d'un anesthésique ou d'un anti-inflammatoire directement dans le foyer de la douleur, un effet plus durable est obtenu..

Les hormones stéroïdes aideront à arrêter les douleurs musculaires et inflammatoires des articulations, mais elles ne peuvent pas être utilisées sans consulter un médecin!

Si le processus pathologique se déroule sans inflammation, des analgésiques sont prescrits pour soulager les maux et les douleurs.

Des myorelaxants sont prescrits pour soulager ou réduire la tension musculaire.

Et, bien sûr, n'oubliez pas les mesures préventives qui aideront à éviter les courbatures et les douleurs musculaires et articulaires. Ceux-ci inclus:

  • Renforcer l'immunité générale, y compris les aliments enrichis, les procédures de durcissement, l'arrêt du tabac et la consommation d'alcool.
  • Lutte contre la sédentarité, qui consiste en une activité physique modérée et des promenades quotidiennes.
  • Éviter le stress physique et émotionnel intense.
  • Détection et traitement en temps opportun des maladies existantes.
  • Éviter la surchauffe et l'hypothermie.

En adhérant à ces simples recommandations, vous pouvez prolonger la jeunesse de vos articulations.!

Que faire si les muscles font mal sur tout le corps

Comment appelle-t-on la douleur musculaire? Le nom généralisé du spasme musculaire est la myalgie. Il peut être d'origines diverses et provoquer diverses maladies. La myalgie ne met pas la vie en danger, mais elle peut causer des inconvénients importants.

Dans cet article, nous examinerons ce qui fait mal aux muscles de tout le corps, ce que c'est et ce qu'il faut faire lorsque tous les muscles du corps font mal.?

Les principales causes de douleurs musculaires dans tout le corps

Probablement, au cours de sa vie, chaque personne a été confrontée à un tel problème et s'est demandée pourquoi les muscles de tout le corps faisaient si mal? Les douleurs musculaires peuvent résulter à la fois d'un effort physique et d'une perturbation au repos. Les causes de certaines douleurs ne sont pas entièrement comprises. Considérons les principaux.

Facteurs provoquant des douleurs musculaires:

  • blessure et surcharge, en cas de blessure, la tension musculaire est une réponse;
  • mauvaise posture, chaise ou table inconfortable, position inconfortable et anatomiquement incorrecte du corps, qui est en position de fixation pendant une longue période, port incorrect d'un sac;
  • stress, stress psycho-émotionnel, choc sévère;
  • maladies infectieuses.

Les douleurs musculaires peuvent être de différents types. Diverses pathologies peuvent provoquer des douleurs musculaires dans tout le corps sans exercice..

Le trouble le plus courant est la fibromyalgie. Ce sont des spasmes qui se produisent dans les muscles fibreux, les ligaments et les tendons. La maladie s'accompagne de troubles du sommeil, d'un état asthénique et d'une raideur dans tout le corps le matin.

Les causes de la fibromyalgie peuvent être le surmenage, l'insomnie chronique, la maladie, l'hypothermie, la surcharge émotionnelle ou physique. Le plus souvent, les femmes ou adolescentes souffrant d'un état émotionnel instable et sujettes à l'anxiété, à la dépression ou à la nervosité sont affectées. La douleur s'étend au cou, aux épaules, à la poitrine ou sous les genoux.

Un autre type est la myalgie primaire. Il s'accompagne de douleurs dans tout le volume des muscles et d'une augmentation des spasmes lors de la pression sur n'importe quelle zone.

Avec une inflammation musculaire, une myosite se produit. Elle survient après un traumatisme, une fatigue physique ou peut être la conséquence d'une maladie inflammatoire. La douleur associée à la myosite est sourde, aggravée par le mouvement.

Les douleurs musculaires peuvent également être des symptômes de polymyosite ou de polymyalgie rhumatismale..

Les sensations de douleur après l'entraînement sportif peuvent être de deux types. Une bonne douleur est associée à la réception d'une charge, après quoi un produit métabolique - l'acide lactique - s'accumule dans les muscles. Après l'entraînement, il est progressivement éliminé, sa présence dans le sang améliore la régénération et se lie aux radicaux libres.

Les spasmes musculaires après l'entraînement, survenus un jour plus tard, sont associés à une charge inhabituelle ou nouvelle. Par exemple, lors de l'introduction d'un nouvel exercice, de l'augmentation de la charge ou de la durée de l'entraînement, c'est également courant pour les débutants..

Si les muscles de vos jambes vous font mal après un exercice pendant une longue période, c'est une raison de consulter un médecin..

La douleur après une blessure est de nature différente. Elle est douloureuse, forte, tirant dans la zone endommagée. Un hématome et un œdème des tissus mous se forment dans la zone touchée.

Ensuite, nous examinerons les causes de la douleur dans tous les muscles du corps sans activité physique, en fonction de leur localisation: dans les bras, les jambes, le dos.

Dans la main

La douleur à la main peut être associée aux raisons suivantes:

  • traumatisme;
  • intoxication après empoisonnement, y compris l'alcool;
  • pathologies infectieuses (lorsque les muscles des bras et des jambes font mal sans raison): grippe, brucellose, MST;
  • diabète sucré, amylose primaire;
  • rhumatisme;
  • maladies du système nerveux;
  • l'ostéomyélite;
  • la fibromyalgie;
  • polymyosite.

Aux pieds

Les facteurs suivants peuvent provoquer des douleurs dans les muscles des jambes:

  • un séjour prolongé en position statique, assis ou debout, conduit à une accumulation de produits métaboliques, ce qui provoque des douleurs sourdes et douloureuses, se transformant parfois en convulsions et en sensations de rampement sur la peau;
  • troubles vasculaires;
  • la thrombophlébite s'accompagne de douleurs brûlantes sévères dans la région du mollet;
  • l'athérosclérose provoque une douleur compressive sévère;
  • les maladies ou les blessures de la colonne vertébrale peuvent être accompagnées de douleurs irradiant vers les membres;
  • maladies du système nerveux ou névralgie (par exemple, avec névralgie intercostale, douleurs musculaires intercostales);
  • en surpoids;
  • la myoenthésite et la paraténonite sont associées à des maladies des tendons et du tissu conjonctif des articulations.

À l'arrière

Les maux de dos peuvent être associés aux raisons suivantes:

  • l'ostéochondrose est la cause la plus fréquente de spasmes douloureux du dos;
  • mauvaise posture, scoliose, cyphose;
  • hernie intervertébrale;
  • les maladies gynécologiques s'accompagnent d'une douleur irradiante dans la région lombaire;
  • maladies de l'estomac;
  • diverses pathologies du développement squelettique (syndrome des jambes courtes, qui entraîne une perturbation du système musculo-squelettique, épaules courtes).

Nous examinerons séparément certains types de douleur associés à diverses conditions du corps..

Pendant la grossesse

La douleur pendant la grossesse est causée par un stress accru sur les muscles abdominaux et squelettiques, les muscles du dos, les jambes et la région pelvienne. Le poids corporel d'une femme augmente constamment et pour maintenir le tonus musculaire, il est nécessaire de faire des exercices pour se renforcer et s'étirer.

Avec température

La douleur associée à une augmentation de la température corporelle peut provoquer un choc toxique. Ses signes sont des douleurs musculaires atroces persistantes, des maux de tête, une augmentation de la température corporelle jusqu'à 39 degrés, des maux de gorge, un gonflement des muqueuses de la bouche et du nez, des vomissements et de la diarrhée, une augmentation du pouls, une confusion et une altération de la coordination des mouvements, des éruptions cutanées sur les paumes ou les pieds, cyanose des membres. Dans ce cas, vous devez chercher une ambulance.

Chez les enfants

La douleur chez les enfants peut être associée aux raisons suivantes:

  • douleur après l'exercice sans échauffement préalable, jeux extérieurs à haute intensité. Ces douleurs disparaissent d'elles-mêmes avec le temps;
  • un gonflement et des crampes douloureuses persistantes dans l'un des membres peuvent être un signe de maladie ou d'inflammation. Dans une telle situation, vous devez consulter un médecin;
  • crampes de chaleur pendant la saison chaude et en l'absence d'accès à l'eau potable. Ils apparaissent principalement la nuit et dérangent le bas des jambes;
  • le manque de vitamines B, de calcium ou de magnésium provoque des douleurs nocturnes;
  • état de surexcitation et manque de sommeil chez l'enfant.

Diagnostique

Le diagnostic de la myalgie commence par l'examen du patient et la question de savoir quelles plaintes la personne éprouve et ce qui a précédé son apparition. Pour dresser un tableau clinique complet, des tests sanguins, des rayons X, un examen échographique, des réflexes sont effectués, si nécessaire, une imagerie par résonance magnétique ou une tomodensitométrie est réalisée.

De nombreuses maladies peuvent être associées à des douleurs musculaires, par conséquent, une approche différenciée est parfois nécessaire pour poser un diagnostic afin d'exclure toutes les options possibles et de choisir la bonne..

Lorsque vous avez besoin de consulter un médecin de toute urgence

Si la douleur après l'entraînement ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez consulter un neurologue, un rhumatologue ou un chirurgien.

Si un spasme musculaire est associé à une augmentation rapide de la température corporelle, un changement de couleur de la peau allant jusqu'à cyanosé, des plaies, des furoncles ou des abcès apparaissent, il y a une faiblesse, des étourdissements, des engourdissements et des brûlures dans les extrémités, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Traitement

En cas de douleur dans les muscles, tout d'abord, il faut assurer la paix, soulager la charge. Ensuite, des agents externes sous forme de pommades ou de gels peuvent être utilisés pour soulager la douleur ou soulager la maladie. Lors du rendez-vous, le médecin vous prescrira des analgésiques et des relaxants musculaires..

Pour les douleurs prolongées et persistantes, des injections peuvent être nécessaires. Pour les blessures ou blessures graves, chirurgie. Pendant la période de rééducation, des cours de gymnastique thérapeutique, de renforcement musculaire, de massage et de thérapie manuelle (réflexologie, acupuncture) sont dispensés.

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement des douleurs musculaires, des agents combinés sont utilisés pour soulager le syndrome douloureux, réduire l'enflure et l'inflammation, réduire la température et éliminer la fièvre. Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés sous forme de comprimés ou de pommades à usage local. Seul un médecin peut dire comment traiter la douleur persistante, car une prise non contrôlée d'analgésiques à long terme peut entraîner des effets secondaires ou aggraver l'état des organes internes..

Pour les spasmes musculaires sévères, des relaxants musculaires sont utilisés. Pour le traitement des maladies associées aux troubles vasculaires, des venotoniques sont prescrits, qui améliorent le trophisme et l'apport sanguin. Pour restaurer le fonctionnement du système nerveux et éliminer la névralgie, des médicaments contenant des vitamines B sont prescrits.

Pour détourner l'attention de la douleur, des pommades à effet chauffant ou irritant sont souvent utilisées..

Traitement opératoire

Des opérations pour myalgies sont effectuées en cas de lésions infectieuses sévères et de présence de suppuration, lorsqu'il est nécessaire de prévenir le développement de la gangrène, en présence de blessures graves et de déformation des os ou des articulations.

Remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires dans le traitement de la myalgie n'est possible qu'après consultation d'un médecin. Vous ne pouvez pas utiliser de telles méthodes de traitement lors d'exacerbations, en présence d'inflammation sévère, de douleur ou de température élevée.

Teinture de banane pour la douleur. Prenez la peau de 5 à 7 bananes, rincez et hachez, versez 0,5 litre de vodka et laissez infuser pendant 2 semaines. Au fil du temps, la teinture peut être utilisée pour frotter les zones douloureuses, les applications et les compresses.

Les sensations douloureuses dans les muscles et les articulations après une séance d'entraînement disparaissent bien lors de la visite d'un sauna. Grâce à l'effet de vapeur et à la chaleur intense, les muscles se détendent, la chaleur favorise l'élimination rapide des déchets du tissu musculaire et la restauration des fibres musculaires.

Les pommades et décoctions à base de menthe, son huile essentielle ou le menthol ont un effet rafraîchissant et soulagent rapidement la douleur.

Les bains avec des décoctions de millepertuis, de mélisse ou avec l'ajout de sel de mer ont également un effet bénéfique..

La prévention

Pour prévenir les myalgies d'origines diverses, il faut éviter les efforts physiques intenses et le stress, ne pas trop refroidir, guérir les maladies infectieuses jusqu'au bout et mener une vie saine..

Conclusion

Les douleurs musculaires peuvent être associées à une fatigue inoffensive après un entraînement sportif, ou elles peuvent être le signe d'une maladie grave. Si vous ressentez une gêne musculaire à long terme, assurez-vous de passer un examen médical et d'en découvrir la cause. Cela aidera à éviter les complications à l'avenir et la transition de la maladie vers une forme chronique..

13 raisons pour lesquelles vos muscles vous font mal

Toutes les personnes ont rencontré une gêne, une raideur des mouvements au moins une fois dans leur vie. La douleur musculaire est appelée myalgie. Son intensité varie de légère à très sévère. Le tissu musculaire se trouve dans presque tout le corps, de sorte que la douleur peut être ressentie n'importe où. Il y a plusieurs raisons à cette condition, certaines parlent de problèmes de santé..

Les infections

La grippe, les infections bactériennes, la polio ou même le rhume peuvent déclencher des douleurs musculaires. Cela est dû aux effets des microbes sur le corps. Ils pénètrent dans le sang et la lymphe, au fur et à mesure de leurs mouvements perturbent le travail de tous les systèmes. Les récepteurs de la douleur répondent à l'invasion et envoient des signaux au cerveau. En plus de l'inconfort musculaire, des douleurs articulaires et de la fièvre apparaissent..

La fibromyalgie

De nombreuses femmes après 50 ans développent des lésions complexes des tissus mous. Cela s'appelle la fibromyalgie. Le groupe à risque comprend les personnes souffrant de troubles du sommeil. Les spasmes musculaires et la douleur sont le problème le plus évident, mais pas le seul, de la maladie. D'autres incluent les troubles de la mémoire, la dépression, la dépendance aux conditions météorologiques. Le traitement se concentre sur le soulagement des symptômes et comprend des médicaments et des techniques de relaxation.

Maladies auto-immunes

Avec certains échecs, le corps, pour des raisons inconnues, commence à réagir de manière incorrecte à ses propres tissus. En conséquence, tous les systèmes fonctionnent mal. Ces maladies sont considérées comme auto-immunes. Ce sont la polymyosite, le lupus, la myasthénie grave et la polyarthrite rhumatoïde. Leurs manifestations comprennent des douleurs musculaires et articulaires. Il n'y a pas de remède pour de telles affections et le traitement vise à soulager la maladie.

Syndrome de fatigue chronique

Si tous les muscles du corps font mal sans raison, que l'insomnie et la mémoire perdent du tourment, prenez rendez-vous avec un psychothérapeute. Ce sont des signes évidents du syndrome de fatigue chronique, qui découle du rythme de vie élevé. Le stress constant et le manque de repos approprié y conduisent. C'est un trouble psychologique qui provoque également des douleurs musculaires..

Empoisonnement

Lorsque des substances toxiques pénètrent dans le corps, elles commencent à se propager avec la circulation sanguine à travers tous les systèmes et tissus. Les produits, les médicaments et les substances toxiques de mauvaise qualité sont des causes courantes d'empoisonnement. Une forte immunité est capable de les traiter rapidement. S'il est affaibli ou si l'empoisonnement s'accompagne de l'ajout d'une infection, des douleurs et des courbatures apparaissent dans le corps..

Problèmes de thyroïde

L'hypothyroïdie est l'une des maladies dans lesquelles les muscles des bras font mal sans raison. Ceci est une violation de la production d'hormones thyroïdiennes. Les principaux symptômes sont la faiblesse des bras, les poches du visage et la chute des cheveux. Dans les cas graves, un gonflement du larynx peut se développer, ce qui entraîne un gonflement et une douleur des muscles du cou. Cette condition nécessite un traitement hormonal urgent..

Carence en potassium

Pour une contraction musculaire complète, des minéraux sont nécessaires. Le potassium est considéré comme le principal. Si cet élément est insuffisant, tous les types de muscles s'affaiblissent, leur tonus diminue. L'hypokaliémie s'accompagne de convulsions, de somnolence et de constipation. Dans les cas graves, tout le corps fait mal, des tourments constants de soif. Au stade initial, le médecin prescrit la prise de préparations de potassium, au stade ultérieur - leur administration intraveineuse.

Morsure de tique

La maladie de Lyme et la fièvre maculée sont des maladies infectieuses dangereuses. Ils sont portés par les tiques. Après la morsure, des symptômes similaires à la grippe apparaissent. Ce sont souvent des frissons, des nausées et des éruptions cutanées. Ces maladies sont également la raison pour laquelle vos muscles font mal. Lomota apparaît au tout début de la maladie. Il s'accompagne de faiblesse et de fatigue. Avec ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Blessure

La raison la plus courante et la plus compréhensible pour laquelle les muscles font mal est leur dommage. Dans ce cas, il n'y a aucun doute sur le diagnostic. Le traitement est prescrit en fonction du type de blessure. Avec une légère entorse, la douleur disparaît d'elle-même après 2-3 jours. La rupture du fascia ou des muscles peut être accompagnée d'un déplacement de l'articulation, nécessite donc l'application d'un plâtre.

Troubles cardiovasculaires

Le blocage des veines qui transportent le sang vers les muscles entraîne une diminution de leur contractilité. La raison en est le plus souvent l'athérosclérose. C'est le dépôt de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins. Dans les premiers stades de la maladie, les problèmes ne se font sentir que pendant l'activité physique. Sans traitement, l'athérosclérose peut entraîner une boiterie, donc si vous ressentez une douleur déraisonnable, consultez immédiatement votre médecin.

Krepatura

Après un exercice intense, des douleurs peuvent apparaître dans le groupe musculaire impliqué dans l'entraînement (jambes, bras, poitrine). Cela est dû à des micro-coupures dans les fibres du tissu conjonctif. La douleur commence 8 à 12 heures après l'activité. Le plus souvent, cela se produit après les pauses dans les cours, ou si la charge était très lourde. Après adaptation musculaire, la douleur musculaire disparaît.

Pseudopolyarthrite rhizomélique

En cas de troubles du système immunitaire, des lésions de tous les groupes musculaires peuvent se développer en même temps. C'est ce qu'on appelle la polymyalgie rhumatismale. Les symptômes comprennent une raideur matinale, des douleurs aux épaules, aux hanches, au cou et à d'autres parties du corps. Les raisons de cette condition sont inconnues, mais le plus souvent, elle est héréditaire. Le traitement de la polymyalgie est à long terme (jusqu'à 2 ans) et consiste à prendre des corticostéroïdes.

Diabète

Les maladies systémiques affectent tous les organes et tissus. L'un d'eux est le diabète sucré. La douleur musculaire n'est pas le symptôme le plus évident. Ils apparaissent déjà comme des complications de la maladie. La cause de leur développement est considérée comme une violation de la circulation sanguine en raison d'un métabolisme médiocre. La plupart des patients se plaignent de crampes aux jambes. Le traitement consiste à contrôler les taux d'insuline.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte