La lombalgie à droite chez la femme ou chez l'homme peut survenir pour deux raisons principales - une perturbation du système musculo-squelettique et / ou une défaillance fonctionnelle des organes anatomiques internes. Il existe de nombreux facteurs causaux différents qui expliquent la douleur au bas du dos du côté droit. Cependant, les symptômes de la lombalgie à droite doivent être différenciés, ce qui nécessitera la consultation de spécialistes expérimentés, par exemple un chirurgien, un neuropathologiste, un orthopédiste, un urologue ou un gynécologue, qui déterminera exactement pourquoi le bas du dos à droite fait mal. Considérez les causes possibles de la douleur au bas du dos à droite chez les femmes, et déterminez également les symptômes cliniques, qui peuvent causer des maux de dos dans le bas du dos chez les hommes.

Qu'est-ce qui peut causer une douleur lombaire

Diverses conditions cliniques de type aigu ou chronique peuvent provoquer des douleurs lombaires du côté droit. Les causes les plus courantes de douleur au bas du dos droit sont:

  • Troubles cliniques congénitaux ou acquis du système musculo-squelettique: ostéomyélite, spondylolisthésis, sacro-iliite, ostéochondrose, etc..
  • Maladies associées à des blessures ou à une inflammation dans la région lombaire ou dans la région du muscle sciatique, lorsque la douleur irradie vers la fesse, ainsi que des signes de cancer, par exemple un néoplasme malin du côté droit.
  • Pathologies cliniques de type neurologique, par exemple, lumbago, névrite du côté droit, hernie discale, sciatique, névromyalgie dans le bas du dos, etc..
  • Processus inflammatoires des organes systémiques internes situés sur le côté droit de l'atlas anatomique: ovaire droit de la femme, vésicule biliaire, intestins, foie, pyélonéphrite du rein droit.

Considérez les principaux symptômes de la douleur (douleur du côté droit du bas du dos) avec des manifestations cliniques possibles, du point de vue des plus courants dans la pratique médicale.

Ostéochondrose de la zone lombo-sacrée

Cette pathologie neurologique explique le plus souvent la douleur du côté droit du bas du dos. L'essence de ce qui se passe est la suivante. Dans les vertèbres articulaires et les tissus cartilagineux, des troubles dégénératifs-dystrophiques se produisent, associés à la croissance des excroissances osseuses, qui limitent la mobilité du système musculo-squelettique de la colonne vertébrale sous le lombaire à droite ou à gauche. Selon le type et le degré de lésion segmentaire de la région lombo-sacrée, le mal de dos survient à droite de la colonne vertébrale ou de l'autre côté de la symétrie. Douleur du côté droit dans le bas du dos avec une telle affection neurologique, peut-être à cause de:

  • les changements des conditions de température, c'est-à-dire l'hypothermie;
  • après un long séjour dans une position inconfortable;
  • après des mouvements brusques ou une activité physique accrue dans la région lombaire.

De plus, avec l'ostéochondrose, une douleur aiguë dans le bas du dos à droite ou à gauche peut survenir après une surcharge psycho-émotionnelle ou nerveuse. La phase aiguë d'une maladie neurologique peut provoquer des douleurs lancinantes ou lancinantes dans le bas du dos, et l'évolution chronique de l'ostéochondrose lombaire est une douleur constamment tirante dans le bas du dos à droite ou à gauche. La douleur dans la région lombaire avec ostéochondrose est traitée avec une thérapie complexe, qui comprend des médicaments et de la physiothérapie. Après avoir supprimé la douleur irradiant vers le côté droit ou gauche, et avec une dynamique de récupération positive, le spécialiste traitant prescrit un cours de massage thérapeutique et de gymnastique préventive.

Radiculopathie et lumbago

La douleur de tir dans le bas du dos vers la gauche ou la droite peut provoquer une sciatique, un autre symptôme de lésions par compression des racines de la moelle épinière. La douleur à droite ou à gauche augmente avec un effort physique actif ou des mouvements brusques. La cause de la radiculopathie est une perte d'élasticité et une diminution de la distance entre les vertèbres, conduisant à une violation des faisceaux de fibres nerveuses s'étendant des canaux rachidiens. Les symptômes de la douleur s'intensifient après une forte pression mécanique ou dynamique sur les racines nerveuses. La zone de douleur irradiante sous le bas du dos:

  • région fessière;
  • zone extérieure de la cuisse;
  • tibia et pied.

Très souvent, une douleur lombaire sévère associée à une sciatique est confondue avec une autre anomalie neurologique - le lumbago. Des tirs et une douleur vive irradient vers le bas du dos après un déplacement brusque du disque intervertébral dans la région sacro-lombaire, ce qui est associé au levage de charges lourdes. De plus, les signes et symptômes du lumbago, le plus souvent retrouvés chez l'homme, sont le résultat d'un état rhumatismal des tissus conjonctifs de la colonne vertébrale, de sa lésion infectieuse ou du développement de formations en forme de tumeur, après quoi des douleurs aiguës et / ou aiguës surviennent dans le côté droit. La durée de la douleur lorsque le dos «pousse» peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, voire parfois des jours. Les spasmes musculaires dans le dos, à droite ou à gauche, dans le bas du dos rendent une personne impuissante, l'obligeant à rester dans une position forcée. C'est dans cet état que le patient est livré chez le médecin..

Méthodes de traitement - thérapie intensive avec des médicaments analgésiques et antispasmodiques à action anesthésique, ainsi qu'une thérapie fonctionnelle.

Blessure à la colonne vertébrale

Une douleur au bas du dos sourde ou douloureuse à droite peut survenir à la suite d'un impact traumatique de force. En règle générale, une telle douleur au bas du dos du côté droit ou gauche survient chez les athlètes professionnels ou les personnes ayant des modes de vie extrêmes. Une imprécision technique dans l'exécution d'exercices ou une répartition incorrecte de la charge dans la partie postérieure du canal rachidien entraîne un déplacement des articulations et une rupture des tissus mous de la colonne vertébrale. Après un examen diagnostique utilisant la topographie par résonance magnétique, la gravité de la lésion vertébrale et les méthodes de son traitement sont déterminées. Méthodes pour éliminer la douleur du côté droit de la colonne vertébrale lombaire - traction de la colonne vertébrale, thérapie anti-inflammatoire non stéroïdienne, physiothérapie, exercices thérapeutiques et massage.

Maladies gynécologiques

Les lombalgies dans le dos droit chez les femmes peuvent être déclenchées par diverses maladies gynécologiques et / ou des anomalies pathologiques:

  • fibromes utérins;
  • menstruations douloureuses;
  • l'endométriose;
  • inflammation du côté droit des appendices - andexite;
  • maladies du système génito-urinaire et autres conditions.

Seul un diagnostic complet par un spécialiste spécialisé vous permet de déterminer pourquoi et pourquoi le côté droit fait mal au dos chez le beau sexe.

Cependant, le risque de douleur du côté droit peut être associé à une négligence élémentaire par rapport à leur propre santé. Hors pathologies traumatiques, urologiques et neurologiques, dans la plupart des cas, la douleur du côté droit est le résultat d'une hypothermie et d'un surpoids du patient.

Et il y a aussi une autre raison de la douleur du côté droit chez les femmes - c'est la grossesse.

Vers le sixième mois de grossesse, le corps de la femme subit des charges isométriques accrues sur la colonne vertébrale et tout le fardeau tombe sur la région lombo-sacrée de la structure vertébrale. La douleur dans le côté droit pendant la grossesse peut être donnée aux régions lombaire, fessière et de la cheville. L'amélioration de la condition est une nutrition diététique à haute teneur en calcium et autres oligo-éléments minéraux, le rejet des mauvaises habitudes, la réduction du stress sur le lobe vertébral, ainsi que la mise en œuvre stricte des recommandations d'un gynécologue consultant.

Pathologie rénale

Les processus inflammatoires dans le système génito-urinaire peuvent également répondre à la question de savoir pourquoi le dos fait mal dans la région lombaire à droite.

Sur une note! Aujourd'hui, l'infection urinaire est le leader des maladies chez les adultes et les adolescents, après les manifestations saisonnières des symptômes respiratoires.

Considérez les principaux signes urologiques de la douleur au dos dans le bas du dos:

  • La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne du rein, qui peut avoir trois variantes de l'évolution de la maladie urologique: type aigu, phase chronique et pyélonéphrite chronique avec exacerbation. Toutes ces manifestations se caractérisent par une douleur du côté droit du dos ou une pathologie symétrique du côté gauche. Avant de débuter une intervention thérapeutique, un examen bactériologique de l'urine du patient est réalisé..
  • L'urolithiase, ou lithiase urinaire, est la formation de calculs dans les voies urinaires humaines. Des pulsations fréquentes dans le côté, accompagnées de douleurs, sont le résultat d'une obstruction urétérale, se manifestant par un syndrome de douleur spasmodique dans la région lombaire.
  • Néphrolithiase, ou pathologie urologique de néphrolithiase, exprimée par la formation et l'accumulation de calculs rénaux, qui provoque également un réflexe douloureux dans la partie inférieure de la colonne vertébrale.

En plus des conditions urologiques ci-dessus qui fournissent des symptômes douloureux dans la partie inférieure droite du dos, il existe d'autres pathologies qui nécessitent une approche diagnostique différenciée..

Sur une note! L'activation enzymatique dans le pancréas pendant l'auto-digestion peut également provoquer une réaction d'attaque dans le bas du dos, exprimée par une douleur intense dans le lobe vertébral de la région lombo-sacrée.

Conclusion

Comme on peut le voir d'après le matériau de l'article, il existe de nombreuses variations anatomiques des symptômes de la douleur de la colonne lombo-sacrée. Tout écart par rapport à l'état sain du corps nécessite une approche thérapeutique compétente et équilibrée. Par conséquent, pour toute manifestation de douleur dans la colonne vertébrale, il est nécessaire de subir un examen médical complet et de suivre l'ensemble des prescriptions thérapeutiques du médecin traitant. Ne soyez jamais seul avec la douleur.

Causes de la douleur dans la région lombaire à droite

Les maux de dos qui surviennent du côté droit dans la région lombaire peuvent être le signe d'un grand nombre de maladies: des maladies du système musculo-squelettique aux processus inflammatoires dans les poumons. Il est assez difficile de déterminer par vous-même l'origine de la douleur, donc si vous avez des symptômes récurrents, vous devriez consulter un médecin. Une consultation en temps opportun avec un spécialiste et un diagnostic professionnel vous permettra d'établir la cause de la douleur le plus précisément possible, de commencer le traitement approprié à temps et donc d'éviter diverses complications.

Ces symptômes sont typiques d'un certain nombre de maladies:

  • voies respiratoires inférieures;
  • le système musculo-squelettique (colonne vertébrale, tissu musculaire du dos);
  • Tractus gastro-intestinal (pancréas, foie, vésicule biliaire, intestins);
  • systèmes urinaire et reproducteur (rein droit, ovaire droit).

Pour déterminer quel organe nécessite une attention supplémentaire, vous devez analyser la nature de la douleur et les caractéristiques de sa manifestation:

  • aussi précisément que possible pour déterminer le lieu d'apparition de ce symptôme;
  • décrire la douleur (coup de couteau, coupure, douleur, tiraillement, brûlure, coupure, lumbago, faible, ondulé, sensation de lourdeur);
  • comprendre où il donne (à la jambe, au bras, à l'épaule, etc.);
  • pour identifier si des symptômes supplémentaires sont présents (étourdissements, nausées, vomissements, troubles des selles, fièvre, toux, faiblesse générale).

Cela vous aidera à vous préparer à votre rendez-vous chez le médecin. En effet, l'exactitude des réponses du patient à l'admission initiale dépend des études qui seront prescrites et de la rapidité avec laquelle le diagnostic sera posé..

De plus, il est important de se souvenir de la première apparition de la douleur et des événements qui l'ont précédée. Peut-être que la douleur qui est survenue est situationnelle et se manifeste après un effort physique sérieux ou une position inconfortable du corps, et les processus inflammatoires dans le corps n'ont rien à voir avec cela. Cela peut arriver avec des activités sportives intenses, un long voyage en bus ou un long vol en avion..

Mais si la douleur ne disparaît pas ou même s'intensifie, cela indique que le corps a été frappé par une maladie grave..

Si cela fait mal à la droite sous les côtes, il y a des contractions sourdes et douloureuses constantes du dos du dos, qui s'intensifient avec un léger tapotement du bout des doigts sur la côte inférieure du côté du rein malade, c'est un signe clair de pyélonéphrite aiguë. Dans le même temps, les sensations douloureuses ne cèdent nulle part, mais sont accompagnées d'une forte fièvre, souvent même de frissons et d'une envie fréquente d'uriner. Dans le contexte d'une baisse générale de la force, des nausées se produisent, parfois des vomissements, un œdème apparaît.

Dans la pyélonéphrite chronique du côté droit, la douleur du côté droit du dos dans la région lombaire est également douloureuse, mais plutôt faible. Il augmente considérablement en cas d'hypothermie. Les symptômes supplémentaires accompagnant cette maladie ne diffèrent presque pas des signes de sa forme aiguë: fièvre légère, mictions fréquentes. Mais il arrive qu'au tout début de la maladie, il n'y ait aucun symptôme d'accompagnement, à l'exception des symptômes de douleur..

Lorsque, au début de la maladie, une douleur sourde intermittente est périodiquement ressentie dans le côté droit au niveau de la taille à partir du dos, qui apparaît souvent après un effort physique ou une toux, une néphroptose (déplacement du rein) est suggérée. La particularité de la maladie est que les symptômes de la douleur apparaissent lorsqu'une personne est en position verticale et disparaissent progressivement si elle se couche. Au cours du développement de la maladie, si elle n'est pas traitée, la douleur latérale ne fera que s'intensifier, des coliques peuvent même survenir.

Si le côté droit du dos est très douloureux, les attaques ressemblent à des contractions, au cours desquelles la douleur irradie du bas de l'abdomen vers le pubis, puis se propage dans le bas du dos, ce qui indique le plus souvent des coliques rénales. Cette maladie peut être accompagnée de fièvre et de vomissements, moins souvent de ballonnements. Avec de tels symptômes, il serait plus juste d'appeler une ambulance et de boire immédiatement un antispasmodique. S'il n'y a aucun signe supplémentaire de la maladie, il est bon d'utiliser un coussin chauffant chaud comme remède contre la douleur. Il est préférable de le prendre à moitié assis pour que l'urine soit plus basse que le rein.

Des douleurs, ne dépendant pas de la position du corps, des maux de dos du côté droit, atteignant parfois des coliques, indiquent une hydronéphrose (expansion du bassin rénal). Avec cette maladie, une faiblesse et des nausées peuvent être ressenties, l'urine s'assombrit et devient rougeâtre, ce qui indique la présence de sang. Il est possible de déterminer la présence d'une maladie uniquement à l'aide d'ultrasons et de rayons X.

Lorsqu'il y a une douleur dorsale aiguë et perçante à droite, accompagnée de symptômes similaires à ceux de la pyélonéphrite et de la lithiase urinaire, ainsi que d'une température très élevée, des frissons, de la soif et de la bouche sèche, il s'agit d'un abcès rénal (inflammation purulente). Dans ce cas, une chose est requise: appelez l'ambulance et préparez-vous à l'opération..

Une douleur sourde d'intensité variable dans le côté droit du dos dans la région lombaire, qui augmente avec la course, la marche rapide et les déplacements pendant le transport, ainsi qu'une grande quantité de liquide ivre, indique la présence d'une lithiase urinaire. La difficulté à uriner accompagne généralement la maladie. le degré de douleur dépend de la taille de la pierre dans les voies urinaires.

Si le côté droit fait mal au dos et que ces sensations sont longues et douloureuses par nature, s'intensifient avec l'effort physique, l'utilisation d'aliments gras et épicés, ainsi qu'après avoir pris des boissons alcoolisées et s'affaiblissent au repos, la maladie du foie est sur le visage. Symptômes supplémentaires: nausées, éventuellement brûlures d'estomac, amertume dans la bouche, fatigue, peau jaune.

Une douleur très intense dans le côté droit sous les côtes est due à une hernie intervertébrale lombaire. Les sensations de douleur peuvent descendre en dessous: à la région poplitée, au bas de la jambe, à l'arrière de la cuisse. Souvent, avec la maladie, les gens se plaignent d'engourdissement dans certaines zones des membres inférieurs, de picotements et de sensation de brûlure dans les orteils, de parésie. La douleur lors de la marche augmente et en position couchée, elle devient supportable. La hernie intervertébrale lombaire est traitée par un chirurgien orthopédiste.

Avec une intensité variable, le côté droit fait mal du dos dans l'hypocondre pendant deux jours après la chute. Cela indique une blessure à la colonne vertébrale. Dans ce cas, vous devez absolument voir un chirurgien. Dans certains cas, à la suite d'un accident, les organes internes d'une personne peuvent être endommagés. En fonction de cela, des symptômes supplémentaires apparaissent: douleur, nausées, vomissements, maux de tête. Ils doivent également être signalés au médecin traitant..

Si une douleur sourde et intermittente qui survient dans le côté droit du dos, irradie vers l'épaule, le bras ou la jambe, interfère avec le mouvement (se pencher, déplier le dos) - il s'agit d'une ostéochondrose (changement dégénératif du cartilage des articulations). La maladie est l'une des plus courantes: dans une plus ou moins grande mesure, elle se manifeste chez un Russe sur cinq. Un mode de vie sédentaire provoque son apparition. Le mal de dos dans le dos survient lors d'un effort physique, d'un mouvement brusque, ainsi que lors d'un séjour prolongé dans une position. En même temps, au repos, les sensations douloureuses s'atténuent..

Une douleur sourde et sourde unilatérale dans le bas du dos, qui gêne, quelle que soit la mobilité du corps et sa position, et se transforme brusquement en un lumbago aigu lorsqu'elle est pressée avec les coussinets des doigts sur la zone inquiétante du dos, indique souvent la survenue d'une spondylose (déformation des vertèbres due à la croissance du tissu osseux). Parfois, avec cette maladie, un engourdissement des jambes est observé. La présence de spondylose peut être déterminée à l'aide d'un examen complet (IRM et radiographie). La maladie est traitée avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques.

Si une douleur tiraillante dans le bas du dos est constamment ressentie, qui s'intensifie pendant la journée et donne un lumbago avec des mouvements brusques (rotation, flexion), il s'agit très probablement d'une hernie intervertébrale. La douleur aiguë disparaît en position couchée. Pour soulager la condition, ils prennent des analgésiques, visitent la salle de thérapie par l'exercice, suivent un cours de massage thérapeutique.

Une douleur intense irradiant dans toutes les parties de la colonne vertébrale, caractérisée par une perte de sensibilité, un engourdissement et des picotements des muscles lombaires, parle de radiculite. Avec cette maladie, les racines de la moelle épinière sont touchées. Parfois, le processus est accompagné d'une sensation de brûlure dans la zone touchée. Pour soulager la condition, prenez des analgésiques et des séances de massage.

La douleur coupante ou coupante caractéristique, aggravée par une respiration profonde, ainsi que par des mouvements brusques, suggère une pleurésie. Avec l'inflammation de la plèvre, la douleur disparaît généralement si vous vous allongez du côté douloureux. Symptômes supplémentaires: toux, fièvre, essoufflement. La maladie peut être identifiée par échographie ou rayons X.

Si la douleur est ressentie sous l'omoplate ou sous les côtes, aggravée par une respiration profonde, une toux, cela peut être l'apparition d'une pneumonie. À l'avenir, la température augmente, une toux apparaît, des expectorations sont libérées, une sensation de faiblesse apparaît.

Si la douleur est très forte, vive, lancinante, irradie vers le bras, l'épaule, s'aggrave avec la respiration et la toux, il s'agit d'un pneumothorax (accumulation de gaz dans la plèvre des poumons). Une personne veut s'asseoir ou prendre une position couchée, un essoufflement et des sueurs froides, de la panique apparaissent. Diagnostiqué par radiographie et ponction pulmonaire.

Une douleur intense insupportable et constante ne survient que dans les derniers stades du cancer, si la tumeur se développe dans la plèvre.

La douleur est très forte, vive, une coupure à droite sous l'omoplate indique un infarctus pulmonaire. Symptômes supplémentaires: essoufflement, tachycardie, crachats de sang.

Ils sont généralement accompagnés de symptômes supplémentaires: douleurs abdominales, nausées, vomissements.

La flatulence est l'accumulation de gaz dans les intestins. La douleur est sourde, tiraillante, accompagnée de ballonnements. Apparaît après la prise de certains aliments (légumineuses, sodas, etc.), à la suite de maladies intestinales ou de névrose. Les symptômes douloureux sont éliminés par les antispasmodiques, les sorbants et les antimousses.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice. Si le processus est situé derrière le caecum, les sensations douloureuses ne surviennent pas dans l'abdomen, comme c'est le cas dans la plupart des cas, mais dans le bas du dos à droite. La douleur est aiguë, constante, irradie vers la jambe, l'aine, la région pelvienne. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela s'intensifiera. Symptômes supplémentaires: nausées, faiblesse, parfois une température supérieure à 38 degrés. Intervention chirurgicale urgente requise!

La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. Douleurs lombaires par le bas, brûlures, crampes: elles s'intensifient, puis diminuent. Après un certain temps, il entre dans l'abdomen. Symptômes supplémentaires: faiblesse, mictions fréquentes, nausées, diarrhée. Causes possibles: intoxication, stress, maladies intestinales, gastrite. Avec les coliques intestinales, des antispasmodiques sont pris et un coussin chauffant est appliqué.

La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur dans le côté droit de l'abdomen dans l'hypochondre irradie vers la zone située sous l'omoplate droite. Il peut passer tout seul après un certain temps (une demi-heure ou une heure). Elle survient plus souvent la nuit ou le matin après avoir mangé des aliments gras ou de l'alcool. Symptômes supplémentaires: goût amer dans la bouche, nausées, vomissements de bile, enduit blanc sur la langue. Diagnostiqué par des tests sanguins, de l'urine, des selles, une échographie de la vésicule biliaire. Peut être traité par chirurgie ou médicamenteux, le régime doit être suivi.

La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Douleur dans le côté de l'abdomen, irradie vers le bas du dos à droite. Dans de rares cas, les sensations abdominales sont absentes et ne sont ressenties que dans le dos dans la partie centrale de la droite. La douleur est sourde, crampe: elle s'intensifie, puis s'affaiblit. Symptômes supplémentaires: nausées, vomissements sans soulagement, le visage devient grisâtre, ballonnements. Appelez une ambulance si la douleur s'intensifie! En attendant le médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique. Dans la pancréatite chronique, il y a une douleur sourde dans le côté droit du dos après avoir trop mangé ou bu de l'alcool.

Des douleurs aiguës ou tiraillantes accompagnées de picotements sous la côte droite peuvent apparaître à la suite de maladies psychosomatiques. Cela se produit généralement par intermittence et ne dure pas longtemps. Dans ce cas, un neurologue ou un psychiatre aidera une personne à se débarrasser de la douleur..

L'inconfort dans le côté inférieur droit du dos peut être causé par des maladies du système urinaire. Avec eux, l'inconfort ne disparaît pas et ne diminue pas, même si la personne est stationnaire. Le beau sexe doit tenir compte du fait que la douleur concentrée sous la côte droite est le signe d'un certain nombre de maladies gynécologiques. Pour les diagnostiquer, vous devez contacter la clinique prénatale.

La douleur dans le côté droit, ressentie dans le dos, est un symptôme qui peut survenir avec les maladies suivantes. La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être déclenchée par des maladies du pancréas. Oui, des douleurs douloureuses à droite, plus près des ovaires, peuvent survenir avant les règles.

Mais la douleur tirante dans le bas du dos n'indique pas toujours des problèmes de santé. S'il survient après la nuit, puis disparaît sans laisser de trace, le lit inconfortable en est la cause. Dans ce cas, la personne a juste besoin de changer le matelas.

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grande variété de raisons. Afin de pouvoir deviner ce qui a causé la douleur, il est nécessaire de comprendre des indicateurs tels que la localisation, la nature, la durée, les facteurs de provocation.

Diverses maladies du système digestif, génito-urinaire et du tissu rétropéritonéal peuvent entraîner des douleurs dans le côté droit sous les côtes et dans le bas de l'abdomen. Le côté droit pendant la grossesse fait mal lorsque l'utérus en croissance appuie sur les organes pelviens et abdominaux.

Pour découvrir la cause du mal de dos à droite ou à gauche, il ne faut pas se laisser guider par les seuls symptômes, il est très important de consulter un médecin en temps opportun et de procéder à un examen de laboratoire et instrumental supplémentaire..

Douleur sourde dans le dos à droite

Qu'est-ce qui peut causer une douleur sourde au dos à droite?

Les maux de dos du côté droit peuvent être causés par divers troubles du corps, des maladies, des blessures et d'autres raisons. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour établir la véritable cause de la douleur..

Vous trouverez ci-dessous une liste de maladies et d'affections pouvant causer une douleur sourde, douloureuse ou aiguë dans le dos du côté droit:

La cause la plus fréquente est la courbure de la colonne vertébrale.

De nombreux facteurs conduisent à une mauvaise posture:

la courbure acquise peut être une conséquence de maladies (rachitisme, poliomyélite, tuberculose et certaines autres affections);

la courbure peut être congénitale (par exemple, en raison d'un mauvais développement intra-utérin);

séjour prolongé dans la mauvaise posture («travail sédentaire»);

un mode de vie sédentaire ou une absence totale d'activité physique;

matelas trop mou ou couchage inconfortable, etc..

Le déplacement des disques intervertébraux entraîne des sensations douloureuses dans le dos. Les disques déformés affectent les nerfs voisins, entraînant une gêne.

Il existe de nombreuses raisons de déplacer les disques:

blessures rachidiennes antérieures (fortes chutes dans le dos, fractures, luxations, etc.);

modifications dégénératives de la colonne vertébrale causées par certaines maladies (par exemple, l'ostéochondrose). Dans ce cas, les disques intervertébraux ne peuvent pas remplir pleinement la fonction de fixation;

opérations sur la colonne vertébrale;

violations de l'état normal des disques vertébraux causées par des processus pathologiques;

travail physique dur, levage de poids;

os faibles dès la naissance;

blessures de l'enfant lors de l'accouchement;

spondylolyse congénitale ou acquise (structure anormale de la colonne vertébrale);

contractions musculaires brusques, changements de température;

être dans la même position depuis longtemps.

Les maux de dos à droite peuvent être le résultat de maladies du tractus gastro-intestinal. Une mauvaise nutrition entraîne des perturbations hormonales, l'apparition de douleurs peut être un symptôme de ce trouble.

Des sensations douloureuses dans le dos du côté droit apparaissent à la suite d'une maladie rénale. Dans ce cas, la douleur peut également être donnée à l'abdomen et sous les côtes. Le plus souvent, cela est dû à la présence de calculs dans les reins ou à une violation de l'écoulement de l'urine.

Les personnes obèses se plaignent souvent de maux de dos à droite. Un excès de poids corporel affecte négativement le travail de tous les organes et du système musculo-squelettique. De lourdes charges entraînent des maux de dos, après avoir ramené le poids corporel à la normale, l'inconfort disparaît généralement.

Chez les femmes, les maux de dos du côté droit sont souvent un symptôme de maladies gynécologiques, dans la plupart des cas - processus inflammatoires. La présence de tumeurs, de kystes et d'inflammation des organes pelviens peut être exprimée sous la forme d'un inconfort modéré ou de douleurs dorsales du côté droit. Les femmes «annulent» souvent de telles sensations pour soulever des poids, des postures inconfortables pendant le sommeil, un mode de vie sédentaire, etc. Et seulement si la douleur est suffisamment forte, une visite chez le médecin devient inévitable. Après une série d'études, la véritable cause de la douleur devient claire..

Si le haut du dos fait mal du côté droit, on peut supposer qu'il y a une maladie respiratoire. Une douleur sourde ou douloureuse constante peut indiquer le passage de la maladie au stade chronique. Dans certains cas, les médecins parviennent à faire l'hypothèse correcte du processus pathologique en se basant uniquement sur les plaintes du patient. Les tumeurs dans les bronches ou les poumons peuvent être accompagnées non seulement de maux de dos, mais également d'une sensation d'inconfort dans la région de la poitrine. Parfois, avec des dommages au système respiratoire, la douleur irradie vers le bras et se propage également sur le côté gauche du dos.

Les troubles du système nerveux périphérique sont parfois à l'origine de maux de dos. La douleur neurologique survient dans tous les groupes d'âge.

Le mal de dos aigu ou douloureux est une conséquence directe de blessures de nature différente. Dans cette situation, vous devez consulter régulièrement un médecin et effectuer les études nécessaires (imagerie par résonance magnétique).

Les maux de dos à droite ou à gauche peuvent être causés par des pathologies des muscles paravertébraux résultant de traumatismes ou de maladies infectieuses. L'intoxication chronique entraîne également parfois une gêne dans le dos..

Les maux de dos des côtés droit et gauche peuvent apparaître après un travail physique intense ou un effort physique intense. Pour réduire la probabilité de telles sensations, vous devez prendre les mesures nécessaires à l'avance. La meilleure prévention est d'effectuer une série d'exercices pour renforcer les muscles du dos. Vous devez également surveiller en permanence votre posture, pour éviter une mauvaise position du dos lors d'une longue position «assise». Les sensations douloureuses après le premier exercice sont un phénomène tout à fait normal, après un certain temps, l'inconfort devrait disparaître. Mais si un mal de dos terne ou douloureux (en particulier à droite) ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez immédiatement consulter un médecin et être examiné. Il existe peut-être des maladies chroniques du système musculo-squelettique.

La grossesse n'est pas une maladie, mais une condition temporaire. Cependant, un grand pourcentage de plaintes de maux de dos sourds et douloureux (à la fois du côté droit et du côté gauche) surviennent chez les femmes enceintes. Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à ce symptôme. Le mal de dos n'est pas dangereux s'il n'y a pas de maladies chroniques de la colonne vertébrale ou des reins. Une douleur de traction à droite survient en raison de l'augmentation du poids corporel et, par conséquent, d'une charge croissante sur le système musculo-squelettique. Pour réduire la manifestation de sensations douloureuses, vous pouvez faire des exercices spéciaux pour les femmes enceintes, si possible nager, porter un bandage spécial et dormir sur un lit confortable. Une activité physique intense est contre-indiquée pour toutes les femmes enceintes..

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université médicale d'État IM Sechenov de Moscou et a reçu un diplôme en neurologie. En 2009, a terminé des études de troisième cycle dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Douleur dans le côté droit du dos

"Le côté droit fait mal au dos" - c'est avec de telles plaintes que les gens viennent le plus souvent chez le médecin, mais c'est un concept tellement abstrait et vague, car ce symptôme peut indiquer un grand nombre de pathologies diverses.

Chez les femmes et les hommes, le côté droit derrière le dos peut être douloureux en raison de pathologies de la colonne vertébrale, de problèmes de reins ou d'intestins, ainsi que d'anomalies du travail du système génito-urinaire. C'est pourquoi l'aide d'un spécialiste expérimenté est nécessaire, car lui seul posera le bon diagnostic et prescrira le bon traitement.

Les raisons

La douleur dans le côté droit du dos se développe en raison de la présence d'une maladie spécifique dans le corps humain, ce qui conduit au développement de ce symptôme. Dans la plupart des cas, cela est dû à un processus inflammatoire prononcé qui progresse dans un organe particulier. N'oubliez pas les lésions du système musculo-squelettique, les terminaisons nerveuses et les structures des tissus mous.

La maladie ne choisit pas une personne et, par conséquent, des douleurs peuvent être observées chez les deux sexes, ainsi que chez des personnes d'âge et de statut social différents. Les raisons qui peuvent causer des douleurs dans le côté droit du dos sont très nombreuses et, pour diagnostiquer avec précision, un examen complet du corps est nécessaire. Voici une courte liste des pathologies les plus courantes associées à la douleur du côté droit.

  • pathologie rénale;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du travail de la vésicule biliaire;
  • maladies du système respiratoire;
  • pathologies gynécologiques;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • grossesse;
  • traumatisme.

De tout ce qui précède, il devient clair que l'identification de la véritable cause de la douleur peut être très longue, il vaut donc la peine d'écouter les premiers changements dans le corps et d'en informer immédiatement le médecin. Cela raccourcira le temps de diagnostic et commencera le traitement..

Douleur dans le côté droit chez les hommes

En présence de douleurs chez les hommes, du côté droit du dos, il est possible de diagnostiquer des pathologies spécifiques qui ne sont caractéristiques que du corps masculin. En présence d'un processus inflammatoire dans les testicules, on peut suspecter une pathologie vénérienne. L'homme ressent une douleur intense dans l'abdomen et dans la région lombaire du côté droit, une augmentation de la température et des vomissements sont ajoutés.

Une douleur tiraillante peut survenir en présence de néoplasmes bénins ou malins dans la région génitale. Une douleur à la ceinture dans le bas du dos peut indiquer un adénome de la prostate ou une prostatite, tandis que des crampes sont présentes pendant la miction.

Variétés et nature de la douleur

Lors de l'entretien d'un patient, le médecin pose toujours des questions sur l'intensité des sensations de douleur, leur nature et leur localisation. Ceci est très important, car cela aidera à un diagnostic plus approfondi et aidera à déterminer pourquoi le dos droit fait mal. La douleur peut être:

  • Coupe;
  • piqûre;
  • stupide;
  • tranchant;
  • douloureux;
  • brûlant;
  • tirant.

En fonction du lieu de localisation: sous la taille, au-dessus de la taille. De plus, la douleur peut être du côté droit, ou elle peut être donnée aux organes et tissus voisins, et également survenir par périodes, ou accompagner le patient en permanence. La douleur de piqûre survient pendant le mouvement. Le plus souvent, une douleur est observée dans le contexte d'une pancréatite aiguë, le patient a des piqûres dans le dos à droite, même à l'état immobile.

Des douleurs brûlantes, aiguës et coupantes se développent dans le contexte de blessures à la colonne vertébrale, dues à des blessures aux muscles du dos et également à des anomalies dans le travail des organes internes. Lorsqu'une personne a des vertèbres pincées, des rhumatismes, une radiculite et des troubles neurologiques, la douleur aura un caractère fulgurant. Le plus souvent, les pulsions douloureuses sont localisées en bas à droite et dans la région lombaire.

Localisation des pulsions douloureuses

Les pulsions douloureuses peuvent être de localisation différente, par exemple, la douleur peut être située à droite au-dessus du bas du dos, ou en dessous, pour chaque personne de différentes manières. Il est très important de connaître l'emplacement car il peut être un indice de diagnostic important lors du diagnostic. La douleur peut être sous les côtes, entre les omoplates, dans la région lombaire, dans le côté droit.

Sous les côtes

De l'arrière, dans la région lombaire, à savoir sous la côte extrême, il y a 4 organes vitaux: la vésicule biliaire, la rate, le foie et le pancréas. En présence d'un processus pathologique dans l'un des organes répertoriés, le patient peut ressentir une douleur intense du côté droit. S'il y a une vive douleur lancinante, la vésicule biliaire en souffre probablement, tandis que la température monte à 39 ° C. Et si le côté droit fait mal et le donne au dos, la personne a des problèmes de foie.

Au niveau des omoplates

Si le côté droit du dos fait mal dans la zone de l'omoplate, on peut suspecter la présence de pathologies du système respiratoire ou de troubles neurologiques. En plus des douleurs soudaines, le patient peut présenter les symptômes suivants: nausées, réflexe de toux, augmentation de la température corporelle, essoufflement.

Dans la région lombaire

Lorsque le dos fait mal dans la région lombaire à droite, c'est un signe de pathologies du système musculo-squelettique, à savoir des problèmes de colonne vertébrale et des maladies du système génito-urinaire. En présence de problèmes avec la colonne vertébrale, le bas du dos fait mal, et l'intensité de la douleur dépendra de la position du corps du patient et monte de bas en haut, et si le système génito-urinaire est affecté, la douleur sera permanente et sera donnée à la région périnéale. Si la douleur est située du côté droit plus près du centre et a un caractère aigu, c'est un signe que le patient a des problèmes rénaux, parfois il peut s'agir d'une appendicite aiguë.

Aide et diagnostics spécialisés

Si une personne s'inquiète de la douleur latérale du dos, il convient tout d'abord de consulter un thérapeute qui, après un examen complet, enverra le patient chez un spécialiste plus étroit. À savoir:

  • pour diagnostiquer les maladies de la colonne vertébrale, il vaut la peine de consulter un neurologue, un orthopédiste et un traumatologue;
  • s'il y a des anomalies dans le travail du système génito-urinaire, il vaut la peine de consulter un urologue;
  • un néphrologue spécialisé dans les pathologies rénales;
  • le beau sexe est référé à un gynécologue.

Pour déterminer la cause exacte des pulsions douloureuses, il vaut la peine de passer par une série de procédures de diagnostic et de passer plusieurs tests. La liste obligatoire comprend:

  • analyse clinique de l'urine;
  • test sanguin clinique et biochimique;
  • Examen aux rayons X;
  • diagnostic échographique des organes pelviens;
  • urine selon Nechiporenko;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Tomodensitométrie.

Activités de guérison

Comme mentionné ci-dessus, dès les premiers signes de douleur sur le côté droit du dos, vous devez demander l'aide d'un médecin, suivre un ensemble de mesures diagnostiques et recevoir un traitement approprié. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend la prise d'analgésiques afin d'éliminer l'inconfort. Le schéma thérapeutique ultérieur dépend du diagnostic.

Le patient peut soulager son état à domicile en suivant ces recommandations:

  • le patient doit être au repos complet;
  • utiliser des analgésiques en cas de douleur;
  • restreindre le patient des facteurs irritants.

Il convient de rappeler que les maux de dos peuvent survenir non seulement avec des problèmes de colonne vertébrale, mais également avec des pathologies des organes internes, qui peuvent être beaucoup plus graves. À la maison, il est impossible de déterminer la cause de la maladie, donc une réunion avec un médecin ne peut être évitée, vous ne devez pas retarder ce processus. Plus tôt une personne se tournera vers un médecin, plus vite elle retrouvera la santé..

La prévention

Le développement de pulsions douloureuses du côté droit du dos peut être évité, il suffit de suivre les recommandations préventives. Ceux-ci incluent un rejet complet de l'alcool et de la nicotine, une activité physique légère, une posture correcte, une alimentation appropriée et équilibrée. Il est important de ne pas surcharger les muscles du dos, de dormir sur un matelas dur, d'éviter l'exposition à des températures basses, dès les premiers signes de déviations, consulter un médecin.

Que disent les douleurs dorsales et abdominales simultanées?

Une personne commence à s'inquiéter pour sa santé à ces moments où le corps donne des signaux de danger. Des douleurs dorsales et abdominales sévères peuvent provoquer une anxiété sévère, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

La douleur de la ceinture dans l'abdomen et le dos peut être provoquée par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Très souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. La douleur des ulcères, de la gastrite ou de la pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe également des situations inverses, lorsque les douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons de plus près toutes les causes de la douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps..

Causes de douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût amer reste dans la bouche et une nette amélioration de l'état se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Les brûlures d'estomac s'ajoutent aux nausées, aux douleurs dans l'abdomen et dans le dos;
  • Lolny est soulagée en prenant une position fœtale, l'activité physique aggrave la condition;
  • Des sensations douloureuses peuvent se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen.

Une douleur dans l'abdomen à gauche, irradiant vers le dos et la poitrine, est une raison de ne pas reporter une visite chez votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime et des médicaments spéciaux. Les médicaments modernes, dont l'action est dirigée vers la guérison des ulcères, sont très efficaces. Mais seuls un mode de vie correct et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir la récidive de la maladie..

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère irradiant vers le dos peut indiquer un estomac perforé ou un ulcère duodénal. Dans le même temps, la douleur est si forte qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de respirer à fond conduit à une aggravation de la condition..

Localisation des sensations douloureuses - la zone du nombril et le côté droit, se propage finalement à tout l'abdomen. Dans certains cas, des douleurs dans l'épaule droite et la clavicule peuvent survenir.

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un tonus aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer une exacerbation d'un ulcère peptique d'un ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque douloureuse commence par un repas, dans le second, après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «aigres» avec un ulcère, un soulagement complet se produit et avec un ulcère perforé, l'amélioration de l'état est insignifiante.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est la chirurgie urgente. Par conséquent, si des signes de maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison complète sont grandes..

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et dans le dos du côté droit peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, le mal de dos est aigu, prononcé et les sensations dans l'abdomen sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la région du cœur. La propagation est affectée par quelle partie du pancréas est enflammée.

Lorsque des crises de vomissement s'ajoutent aux sensations douloureuses, qui n'apportent pas le soulagement tant attendu, la probabilité que la cause réside précisément dans l'attaque de la pancréatite augmente.

Autres symptômes de la pancréatite:

  • Éructations;
  • Hoquet prolongé
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes de jaunisse sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable.

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers le dos et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort survient soudainement et l'attaque peut durer de quelques jours à quelques heures. Les tentatives indépendantes pour améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à la zone de l'omoplate, de la clavicule, du cou. Augmenté lors du déplacement.

Autres symptômes de colique hépatique:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire abdominal, douleur lors de la palpation ou de la pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des selles.

Si vous développez des signes indiquant une colique hépatique, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est interdit de prendre des médicaments sans la nomination d'un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas conseillé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture.

Gastrite

Une douleur sourde dans l'abdomen qui irradie vers le dos peut être le signe d'une exacerbation de la gastrite. La gravité de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté à diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si des douleurs à l'abdomen et au dos surviennent, vous devez abandonner l'autodiagnostic et consulter un spécialiste..

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur augmente avec l'effort physiqueLa douleur s'aggrave après avoir mangé
Au repos, l'état s'amélioreLe tonus musculaire abdominal est observé même au repos
La nature de la douleur est aiguë, palpitanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite repose sur des médicaments et un régime alimentaire strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est tout à fait possible d'atteindre un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos à gauche survient également en violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Le caractère insidieux de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que ses symptômes initiaux correspondent pleinement à de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal..

Et si une personne souffre de maladies gastro-intestinales chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien vous coûter la vie. Par conséquent, si une douleur apparaît dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation du pouls ou d'une opacification de la conscience, vous devez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense du côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort apparaît après 4-6 heures après un repas copieux ou un abus d'alcool.

En plus des douleurs du côté droit de l'abdomen, irradiant vers le dos et le bras, d'autres symptômes apparaissent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Frissons;
  • Vomissement;
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque augmenté.

Dans certains cas, il est possible de soulager l'inflammation de l'appendice avec des médicaments et, dans certains cas, une opération urgente est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devriez consulter un médecin. L'appendice éclatant provoque une péritonite rapidement progressive, qui peut entraîner une intoxication sanguine et la mort.

Douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez la femme

La raison de l'apparition chez les femmes de douleurs simultanées dans l'abdomen et le dos peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingo-ovariite);
  5. L'endométriose;
  6. Torsion de la jambe du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications pendant la grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus de l'utérus, modifications de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais également pour la vie de la mère.Par conséquent, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes au début de la grossesse surviennent en raison du fait que l'ovule n'a pas atteint l'utérus, mais a été fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner de graves conséquences pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Une douleur dans le dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, d'une sensation de brûlure, de l'apparition d'un écoulement, d'une augmentation de la température corporelle.

La thérapie ne peut être choisie qu'après un diagnostic précis, il est donc nécessaire de consulter un spécialiste.

Les douleurs abdominales et lombaires chez les hommes peuvent indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou une infection des voies urinaires.

Étant donné que les mêmes signes ont des pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, il n'est pas recommandé de s'automédiquer. Une visite opportune chez un spécialiste atténuera la maladie et évitera les complications. S'il n'est pas possible d'appeler une ambulance, vous pouvez soulager un peu une crise douloureuse en prenant une dose d'un antispasmodique et en vous rendant seul dans un établissement médical..

Une occlusion intestinale

Des douleurs abdominales, reflétées dans le dos et, rarement, à l'aine, peuvent indiquer une occlusion intestinale. Autres symptômes de la pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Nausées, vomissements - vomissements mousseux, odeur de matières fécales prononcée. En outre, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Selles pauvres, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations précédentes, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleurs dorsales et abdominales chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une fatigue musculaire commune, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur..

N'attendez pas d'autres symptômes ou une aggravation de la maladie - une simple visite chez le pédiatre aidera à garder le bébé en bonne santé.

Résumons

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Il peut s'agir d'une souche musculaire banale qui ne constitue pas une menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, qui menace la septicémie. Auto-médicamenteuse, une personne court le risque d'aggraver l'évolution de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'examen, les analyses et les mesures diagnostiques ne prendront pas beaucoup de temps et d'efforts, mais ils aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic opportun et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et d'un excellent bien-être.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte