Certaines maladies des systèmes nerveux, digestif et cardiovasculaire sont déguisées en pathologies du système musculo-squelettique. La douleur sous l'omoplate gauche n'indique pas toujours des problèmes de dos, même s'ils sont localisés dans le dos. Pour connaître le diagnostic exact, il est préférable de consulter un médecin et d'examiner attentivement les symptômes supplémentaires..

Ça fait mal sous l'omoplate gauche dans le dos - raisons

La première association lorsque le symptôme décrit se produit est l'ostéochondrose. Cette maladie de la colonne vertébrale s'accompagne souvent d'inconfort et de raideur des mouvements dans la zone indiquée, mais il existe d'autres explications pour lesquelles elle fait mal sous l'omoplate gauche dans le dos. Établir les causes de l'état pathologique aidera à clarifier la nature du syndrome et les symptômes qui l'accompagnent.

La douleur sous l'omoplate gauche donne au bras

L'irradiation des sensations désagréables est causée par la transmission de l'influx nerveux. La plupart des maladies du dos, dans lesquelles il fait mal sous l'omoplate à gauche, sont accompagnées du symptôme en question. Cela est dû au pincement des racines nerveuses dans la zone endommagée ou enflammée. Une douleur sous l'omoplate gauche du dos du dos avec irradiation au bras peut indiquer les pathologies suivantes:

  • ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique et cervicale;
  • scoliose;
  • anti-listhesis;
  • saillie du disque intervertébral;
  • spondylolisthésis;
  • cyphose de la région thoracique;
  • hernie intervertébrale;
  • névralgie;
  • blessure mécanique;
  • radiculopathie.

Une autre cause fréquente est le spasme musculaire. Elle survient chez les personnes dont l'activité professionnelle est associée à un stress constant ou à des mouvements monotones de la main gauche:

  • salon de coiffure;
  • les musiciens;
  • couturières;
  • lave-vitres;
  • constructeurs et autres.

La douleur sous l'omoplate gauche irradie vers le cœur

La raison principale des symptômes présentés est considérée comme une attaque imminente ou déjà survenue. L'infarctus du myocarde s'accompagne souvent de douleurs sous l'omoplate du côté gauche du dos. Il peut se propager à la mâchoire inférieure, à la clavicule, au cou. De plus, il y a des pics de pression artérielle, de la panique, un essoufflement et une augmentation de la transpiration, en particulier au niveau du visage.

Autres facteurs probables qui provoquent une douleur sous l'omoplate gauche du dos au dos, irradiant vers le cœur:

  • dissection d'un anévrisme de l'aorte thoracique;
  • maladie ischémique;
  • angine de poitrine;
  • cardialgie;
  • névralgie intercostale;
  • ulcère psychosomatique.

Douleur sous l'omoplate gauche lors du déplacement

Si l'inconfort augmente en raison des virages, des virages, des tensions musculaires, la névralgie est l'explication la plus logique. Lorsque, sur fond d'inflammation, le dos à gauche sous l'omoplate fait mal, les tissus environnants gonflent et gonflent, la température locale ou générale augmente. Ces processus peuvent provoquer des dommages aux racines et aux terminaisons nerveuses, ce qui entraînera un syndrome douloureux aigu, aggravé par les mouvements.

Autres causes alléguées de cette pathologie:

  • ostéochondrose;
  • hernie intervertébrale;
  • scoliose;
  • périarthrose épaule-scapulaire;
  • radiculopathie;
  • protrusion du disque;
  • la spondylarthrose;
  • récidive de la pancréatite chronique;
  • ulcère de l'estomac.

Douleur sous l'omoplate gauche lors de l'inhalation

La condition décrite est également caractéristique de la névralgie intercostale dans la zone sous le diaphragme. En raison de l'inhalation, il se dilate et se déplace, provoquant une violation accrue de la racine nerveuse enflammée, ce qui provoque des douleurs aiguës sous l'omoplate gauche. L'inconfort devient particulièrement prononcé lors du déplacement, en essayant de redresser le dos, de soulever quelque chose ou de le prendre dans la main.

La cause du syndrome douloureux peut également être des maladies des systèmes digestif, urinaire et biliaire:

  • cholécystite;
  • ulcère duodénal, estomac;
  • pancréatite;
  • dyskinésie biliaire;
  • coliques rénales, hépatiques;
  • cirrhose;
  • hépatite.

Si la douleur sous l'omoplate gauche dans le dos du dos est causée par les pathologies énumérées, elle est associée à des symptômes supplémentaires:

  • brûlures d'estomac;
  • la nausée;
  • troubles des selles;
  • vomissement;
  • la faiblesse;
  • augmentation de la température corporelle (parfois);
  • douleur dans l'abdomen, le bas du dos;
  • amertume, acide en bouche;
  • décoloration de l'urine, des matières fécales;
  • engourdissement des mains.

Les dommages au système respiratoire sont un autre facteur qui provoque une gêne. Des sensations désagréables sous l'omoplate gauche peuvent provoquer des pathologies des poumons et des bronches, notamment en présence d'une toux sèche intense:

  • pneumonie;
  • tuberculose;
  • bronchite;
  • trachéite;
  • exacerbation de l'asthme et autres.

Types de douleur

Outre la localisation du symptôme en question et les phénomènes cliniques qui l'accompagnent, il est important de prendre en compte la nature du symptôme. Une description détaillée de la douleur ressentie sous l'omoplate gauche et de sa force, de sa durée, aidera le médecin à deviner les causes probables du problème. À l'aide d'études instrumentales et de laboratoire supplémentaires, le médecin établira le diagnostic correct.

Douleur douloureuse sous l'omoplate gauche

La variante décrite du syndrome est caractéristique des maladies de la colonne vertébrale, en particulier l'ostéochondrose. Au début, il y a un léger inconfort qui ne résulte que du stress ou du surmenage. Plus tard, cela fait souvent mal sous l'omoplate du côté gauche, mais vous pouvez rapidement vous en débarrasser avec du repos, un massage relaxant ou un bain chaud. Peu à peu, les sensations désagréables acquièrent un caractère douloureux constant. Autres causes possibles de cette douleur:

  • la spondylarthrose;
  • saillie du disque intervertébral;
  • scoliose;
  • ischémie cardiaque;
  • ostéomyélite de l'omoplate;
  • myalgie;
  • hernie discale;
  • périarthrose épaule-scapulaire;
  • rhumatisme;
  • tuberculose de l'omoplate;
  • névralgie intercostale;
  • angine.

Dessin de la douleur sous l'omoplate gauche

Cette forme de pathologie est également caractéristique des lésions du système musculo-squelettique, principalement à différents types de courbure de la colonne vertébrale et de l'ostéochondrose. Dans ce cas, cela fait mal sous l'omoplate gauche par derrière en raison de la mauvaise position des structures osseuses, de l'abrasion du cartilage et de l'inflammation des racines nerveuses. De plus, il existe un gonflement, un œdème, une limitation de la mobilité du dos. Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, il y a mal de tête, somnolence et faiblesse. Parfois, le problème présenté est causé par d'autres raisons:

  • La maladie de Sprengel;
  • dommages de compression au nerf au-dessus de l'omoplate;
  • syndrome myofascial;
  • pleurésie;
  • abcès pulmonaire;
  • névralgie intercostale;
  • bronchite aiguë;
  • dystonie végétative-vasculaire.

Douleur piquante sous l'omoplate gauche

La nature aiguë de l'inconfort indique une inflammation intense ou de graves dommages aux racines nerveuses. S'il poignarde, fait mal sous l'omoplate, des pathologies du système musculo-squelettique peuvent également en être la cause. Souvent, le provocateur d'un tel inconfort est une hernie discale ou une protrusion intervertébrale. Parfois, des douleurs lancinantes accompagnent des fractures mécaniques et des ecchymoses de l'os voisin, des structures cartilagineuses, des tissus mous. Lorsqu'il y a une douleur sévère et aiguë sous l'omoplate gauche derrière le dos, les diagnostics présomptifs comprennent:

  • les fractures;
  • trachéobronchite;
  • rechute d'asthme;
  • abcès pulmonaire ou sous-phrénique;
  • pneumonie;
  • pleurésie sèche;
  • tuberculose pulmonaire.

Douleur sourde sous l'omoplate gauche

Un syndrome à long terme et léger, mais tangible, difficile à soulager à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, est caractéristique des maladies chroniques de la colonne vertébrale. Une douleur sourde et pressante sous l'omoplate gauche de l'arrière par derrière peut être un symptôme des pathologies suivantes:

  • ostéochondrose;
  • névralgie intercostale;
  • saillie;
  • fatigue musculaire;
  • périarthrose;
  • gonflement de l'omoplate;
  • hernie intervertébrale;
  • scoliose;
  • cyphose;
  • angine de poitrine;
  • dyskinésie biliaire;
  • colécystite;
  • péricardite.

Douleur aiguë sous l'omoplate gauche

L'inconfort intense et aigu est considéré comme un «compagnon» fréquent des affections cardiovasculaires. Une douleur intense sous l'omoplate gauche du dos du dos peut indiquer une attaque imminente, de sorte que ce symptôme ne peut être ignoré. De plus, il y a transpiration, peau pâle du visage, troubles de la conscience et sensation de compression dans la région du cœur. Autres facteurs qui provoquent une douleur aiguë sous l'omoplate gauche:

  • coliques rénales ou hépatiques;
  • inflammation de la racine nerveuse;
  • ostéomyélite de l'omoplate;
  • cholécystite;
  • ischémie cardiaque;
  • glomérulonéphrite;
  • gonflement, tuberculose de l'omoplate;
  • saignement interne dû à la perforation d'un ulcère de l'intestin ou de l'estomac;
  • hépatite;
  • pyélonéphrite.

Douleur sous l'omoplate gauche - que faire?

Il y a trop de raisons pour lesquelles le symptôme considéré tente de déterminer indépendamment le diagnostic. Le mal de dos sous l'omoplate gauche dans le dos n'est pas un signe spécifique d'une pathologie spécifique, par conséquent, des études instrumentales, matérielles ou en laboratoire supplémentaires sont nécessaires. Si les facteurs à l'origine de ce problème ne sont pas clarifiés de manière fiable, il est important de contacter un spécialiste.

Douleur sous l'omoplate - à quel médecin s'adresser?

Dans l'état décrit, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Un médecin de famille peut aider de la même manière. Le médecin recueillera une anamnèse détaillée, effectuera les études nécessaires et référera des spécialistes étroitement spécialisés. En fonction du diagnostic présumé, la douleur sous l'omoplate gauche du dos du dos sera traitée:

  • neuropathologiste;
  • traumatologue;
  • cardiologue;
  • urologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • gastro-entérologue;
  • chirurgien;
  • vertébrologue;
  • neurologue;
  • psychothérapeute.

Douleur sous l'omoplate gauche - traitement

Le traitement doit être adapté à la cause du symptôme présenté. Si le dos sous l'omoplate gauche fait mal pendant une longue période et que la mobilité est limitée, avant de consulter le médecin, vous pouvez essayer de réduire la gravité de l'inconfort à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, ibuprofène, nimésulide). Ils ne peuvent pas être pris pendant une longue période, uniquement pour stabiliser l'état avant de consulter un médecin.

Si la douleur sous l'omoplate gauche et derrière le dos, et se fait sentir à l'avant, dans la région du cœur, s'accompagne de transpiration, d'essoufflement, d'engourdissement du bras et de la mâchoire, il est préférable d'appeler l'équipe d'urgence. Ces symptômes sont caractéristiques de l'infarctus du myocarde, ce qui suggère un traitement d'urgence de l'attaque. Les anti-inflammatoires n'aideront pas dans ce cas..

Que faire en cas de douleur sous les omoplates

Selon les données statistiques, plus de 70% de la population de la Fédération de Russie âgée de plus de quarante ans souffre de douleurs dans le bas du dos, le dos, sous les omoplates. L'inconfort augmente à la fin de la journée de travail ou après un effort physique. Vous en apprendrez plus sur les causes de la douleur intense sous l'omoplate gauche et droite derrière le dos, les méthodes de définition et les méthodes de traitement de l'article.

Pourquoi ça fait mal sous les omoplates des deux côtés

Vous devez d'abord savoir ce qu'il y a sous les omoplates droite et gauche. Ce sont les côtes, les muscles intercostaux, les terminaisons nerveuses, les organes internes & # 8212, les poumons, le foie, les reins, les organes digestifs. Comme vous pouvez le voir, il peut y avoir de nombreuses raisons pour les symptômes de la douleur..

Les causes de brûlure et d'inconfort dans la zone des omoplates sont divisées en deux groupes:

  • anomalies de l'omoplate de nature infectieuse, oncologique et traumatique,
  • maladies des organes internes, du système nerveux central et de l'APD.

Les sensations douloureuses sont localisées dans les omoplates gauche et droite. Ils sont causés par divers changements pathologiques dans le corps humain:

  1. Les fractures des omoplates se produisent avec de forts coups. Une douleur douloureuse apparaît, tandis que les fonctions motrices des mains ne souffrent pas.
  2. Des lésions infectieuses des omoplates se développent en cas de pénétration du bacille tuberculeux, du streptocoque, du staphylocoque, de la salmonelle dans le corps.
  3. Tumeurs de nature maligne ou bénigne (réticulosarcome, ostéome, chondrosarcome, ostéoclastoblastome, sarcome d'Ewing, ostéome ostéoïde).
  4. L'exacerbation de la cholécystite se manifeste par une douleur paroxystique irradiant vers la zone située entre les omoplates, la poitrine et l'épaule droite.
  5. Une douleur aiguë sous l'omoplate droite indique une maladie de calculs biliaires. Des sensations désagréables sont associées à l'envie de vomir, de la fièvre, un jaunissement de la peau.
  6. La douleur douloureuse dans l'omoplate est un symptôme de maladies chroniques des organes internes. Ainsi, des processus inflammatoires dans le foie, les reins, la vésicule biliaire et le pancréas se manifestent..
  7. Une douleur sourde sous les omoplates du côté droit, irradiant vers le haut du corps et le bas du dos, indique une pyélonéphrite et une néphrite à évolution chronique. S'accompagne de nausées, de fièvre, de mictions douloureuses.
  8. Une douleur intense sous l'omoplate droite et gauche peut signaler une exacerbation de la pancréatite, une perforation pleurale, un déplacement des disques vertébraux.
  9. Une douleur aiguë et des picotements dans la région de l'omoplate droite sont un signe de colique hépatique ou un stade extrême d'un abcès sous-phrénique. Les sensations désagréables augmentent vers la nuit, la douleur irradie vers l'omoplate gauche dans le dos, vers l'épaule et le cou. Des nausées, des vomissements, de la fièvre apparaissent et ce sont des indications directes d'hospitalisation.
  10. Une douleur aiguë au-dessus du bas du dos, aggravée par l'inhalation, indique un dysfonctionnement du foie, de la vésicule biliaire (calculs) et des voies biliaires. De plus, des sensations similaires apparaissent sur fond de surmenage émotionnel, de fatigue physique..
  11. Les douleurs sous les omoplates, qui s'intensifient avec un changement de posture, la tension musculaire le matin, indiquent des changements dégénératifs de la colonne vertébrale. Le syndrome de la douleur s'affaiblit tout au long de la journée après le frottement.
  12. Une sensation de brûlure sous les omoplates apparaît à la suite d'un pincement des terminaisons nerveuses. Pathologies graves & # 8212, pneumonie au stade initial, angine de poitrine ne sont pas exclues.
  13. Une douleur continue dans l'omoplate droite est un symptôme de dyskinésie biliaire. Tout d'abord, une gêne apparaît sous la côte du côté droit, puis migre vers l'avant-bras droit et sous l'omoplate.
  14. La douleur lancinante survient soudainement, disparaît rapidement. Son apparition indique des troubles neurologiques dans les maladies ODA. La douleur survient avec tout mouvement maladroit, surmenage physique.

Le médecin vous expliquera plus en détail les causes de la douleur de la maladie après le diagnostic et l'examen..

Causes possibles liées aux os, aux articulations et aux muscles

Le syndrome douloureux de l'omoplate gauche apparaît en raison de modifications dystrophiques de la colonne vertébrale ou du squelette:

  1. Ostéochondrose de la colonne cervicale. Au stade initial de la formation de la pathologie, il est difficile de déterminer la nature de la douleur. Mais des sensations apparaissent dans la zone des racines nerveuses pincées. La douleur est spontanée, douloureuse ou piquante, disparaît après une exposition à la chaleur (eau chaude, frottements). Au fur et à mesure que la maladie progresse, les vaisseaux sanguins sont comprimés, la douleur est donnée au bras.
  2. Processus destructeurs dans les nerfs intercostaux. C'est la cause la plus fréquente de douleur sous l'omoplate du côté gauche. Avec une profonde inspiration, ça fait mal sous l'omoplate droite dans le dos et en se penchant vers la gauche, l'inconfort augmente. Les patients se plaignent de coups de couteau sous l'omoplate gauche, d'une douleur vive, forte et lancinante. Sans traitement approprié, la maladie progresse rapidement, il y a une sensation de brûlure.
  3. Le syndrome costal-scapulaire est caractérisé par des douleurs douloureuses, des tiraillements et des pousses dans la zone des omoplates. Lorsque vous bougez vos mains, un craquement se fait entendre. La pathologie se forme à la suite d'un stress physique, d'un traumatisme, d'une hypothermie.
  4. Oncologie. Des tumeurs malignes peuvent se former dans différentes parties du squelette et métastaser dans la région scapulaire.
  5. Crunch dans les omoplates. Le problème se développe dans le sous-scapulaire. La douleur est légère, en se déplaçant, le patient entend un son craquant.
  6. L'ostéomyélite dans la région des omoplates se développe à la suite d'un traumatisme grave (blessure par balle).
  7. Périarthrite. Au stade initial de la maladie, les patients ne sont même pas conscients de la pathologie possible. Les signes de maladie apparaissent avec le mouvement, la douleur s'aggrave la nuit. Caractérisé par une mobilité limitée des épaules, de la fièvre, des spasmes musculaires.

Autres raisons

La douleur dans la région des omoplates n'apparaît pas seulement en raison de maladies du système musculo-squelettique. Des sensations désagréables peuvent être les précurseurs de maladies telles que:

  • pneumonie du côté gauche,
  • pleurésie,
  • trachéobronchite,
  • bronchite,
  • abcès pulmonaire,
  • ischémie,
  • infarctus du myocarde,
  • péricardite,
  • angine,
  • anévrisme aortique,
  • ulcère de l'estomac et duodénal,
  • perforation de l'estomac à la suite d'un ulcère (des crampes sont données sous l'omoplate gauche),
  • spasme œsophagien,
  • reflux,
  • pancréatite,
  • dystonie végétative,
  • néphrite, pyélonéphrite,
  • calculs biliaires,
  • symptôme de douleur affamée (apparaît 6 à 8 heures après avoir mangé),
  • symptôme précoce de la douleur (se développe après avoir mangé, disparaît après la digestion des aliments).

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de douleur dans la zone des omoplates est compliqué par la nature du syndrome douloureux, car il indique de nombreux changements pathologiques dans l'évolution aiguë et chronique. Les experts utilisent un ensemble de mesures visant à étudier le corps dans son ensemble. La tâche principale est d'exclure les conditions qui constituent une menace directe pour la vie humaine (ulcère et perforation de l'estomac, angine de poitrine, crise cardiaque, rupture de l'aorte).

Pour déterminer les causes de la douleur, le médecin recueille des données sur l'anamnèse. Détermine l'hérédité, la relation entre les symptômes de la douleur et l'activité professionnelle, l'alimentation, le stress mental. Le spécialiste essaie d'en apprendre le plus possible sur la nature de la douleur, sa localisation.

À la réception, le médecin examine visuellement le patient, applique des méthodes de palpation et d'écoute, mesure le pouls, la pression artérielle, la température corporelle.

Pour la précision du diagnostic, le spécialiste prescrit:

  • rayons X dans différentes projections,
  • un électrocardiogramme pour déterminer les paramètres du muscle cardiaque,
  • imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie,
  • FEGDS (fibrogastroduodénoscopie) en cas de suspicion de reflux ou de gastrite,
  • examen échographique des organes internes.

Quand et à quel médecin contacter

Un inconfort constant avec des respirations profondes, une douleur croissante irradiant vers le bras et d'autres parties du corps, nécessitent immédiatement l'avis d'un spécialiste. L'élimination des symptômes à l'aide d'analgésiques ne fait qu'aggraver la situation et la maladie devient chronique.

Le médecin vous aidera à découvrir pourquoi cela fait mal, brûle et cuit des deux côtés des omoplates.

En fonction de l'intensité, de la nature et de la localisation de la douleur, le patient se tourne vers:

  • un médecin ambulancier - avec faiblesse, perte de conscience sur fond de douleur aiguë, sensation de brûlure intense dans la poitrine, essoufflement avec retour au bras gauche,
  • neurologue - pour la douleur résultant d'un effort physique,
  • traumatologue - avec traumatisme des tissus, des muscles, des os,
  • à un cardiologue - avec une sensation de brûlure dans la poitrine, une douleur sous les omoplates, dans la région de la langue, du bras gauche,
  • gastro-entérologue - pour des sensations douloureuses après avoir mangé,
  • thérapeute ou pneumologue - avec un inconfort qui augmente avec la respiration, un essoufflement, une toux, de la fièvre,
  • au chirurgien - lors de la détection d'une tumeur dans la région des omoplates, des aisselles, de la survenue d'une douleur vive, du syndrome fébrile, de la confusion,
  • psychologue ou psychiatre - pour la douleur d'étiologie incertaine sur fond de signes de troubles psychosomatiques.

Si le patient ne peut pas déterminer avec précision l'emplacement et la nature de l'inconfort, il se tourne vers le thérapeute.

Traitement symptomatique

Comment traiter la névralgie sous l'omoplate? Le spécialiste prescrit un cours de mesures thérapeutiques en fonction de la nature de la pathologie. Pour éliminer la douleur, l'inflammation et la fièvre dans les pathologies de la région scapulaire, des analgésiques du groupe non stéroïdien, des antispasmodiques et des médicaments antibactériens sont utilisés.

Important! La fracture du col de l'omoplate, les ulcères gastriques et la perforation de la paroi nécessitent une intervention chirurgicale.

Médicament

Une fois le diagnostic final posé, le médecin prescrit des médicaments pouvant éliminer l'inconfort:

  • avec des blessures des omoplates, de la colonne vertébrale, de la névralgie intercostale et de la myosite, les patients prennent des anti-inflammatoires non stéroïdiens («Nimesulide», «Nise»),
  • relaxants musculaires dans l'élimination des spasmes musculaires ("Mydocalm"),
  • des antibiotiques sont prescrits pour les processus infectieux (tuberculose du tissu osseux),
  • pour les violations des reins, du foie, de la vésicule biliaire, les patients prennent des antispasmodiques et des analgésiques,
  • en cas de maladies cardiovasculaires, le cours du traitement comprend des médicaments cardiaques, le respect d'un régime alimentaire et une diminution de l'activité physique,
  • les pathologies du tractus gastro-intestinal nécessitent l'utilisation d'antiacides, des changements dans les habitudes alimentaires.

Remèdes populaires

Le traitement des maladies n'est pas complet sans l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle. Les médecins n'interdisent pas l'utilisation de telles méthodes, mais ils se concentrent sur le fait que l'automédication ne garantit pas toujours l'élimination du problème.

Les remèdes suivants aideront à se débarrasser de la douleur dans les omoplates:

  1. Dans un récipient en verre de 0,5 l pour 500 ml de vodka, ajoutez 100 g de blanc d'oeuf fouetté dans de la mousse, 50 g de moutarde sèche moulue et de l'huile de camphre. Le mélange est infusé jusqu'à 12 heures dans un endroit sombre. Le matin, des compresses sont faites dans la zone touchée. La perfusion est efficace pour les douleurs sur fond de lésions articulaires.
  2. Le bain de sel de la mer Morte aide à soulager la tension musculaire, la fatigue et la douleur.
  3. Le frottement, qui est préparé à partir de 125 ml de vodka et de jus de radis avec une cuillère à soupe de miel, a un effet chauffant, soulage l'inflammation et la douleur au niveau des omoplates.

Des consultations avec un médecin avant d'utiliser des remèdes populaires sont nécessaires.

Conclusion

Les sensations douloureuses sous les omoplates ne sont pas une maladie, mais un signe qui signale le développement de processus pathologiques dans le corps. Il existe des centaines de maladies associées à la douleur dans le sous-scapulaire. Certains d'entre eux mettent la vie en danger.

Orientation en temps opportun vers un spécialiste, diagnostic et détermination précise de la nature de la douleur et de sa localisation, vous permettent de commencer le traitement à temps et de vous débarrasser du problème avant que des complications ne surviennent.

Causes de la douleur sous l'omoplate gauche dans le dos du dos, comment traiter?

Les maux de dos surviennent périodiquement chez la plupart des gens, quel que soit leur âge. Un tel symptôme, y compris celui survenant dans la zone de l'omoplate gauche, peut indiquer une tension musculaire. Ou qu'il y avait une blessure, il y avait un «lumbago», un surmenage général, en général, il peut y avoir de nombreuses raisons. Si la douleur sous l'omoplate gauche dans le dos du dos est légère, elle survient rarement et disparaît d'elle-même dans les 1-2 jours - très probablement, il n'y a rien à craindre.

Mais une douleur constante ou fréquente dans ce domaine peut indiquer le développement de maladies dangereuses et graves. Par conséquent, afin de maintenir la mobilité et de ne pas perdre d'efficacité, vous devez essayer d'établir la cause du symptôme et commencer le traitement.

Causes possibles du symptôme

La raison la plus courante de ce phénomène est la pathologie et le dysfonctionnement du système musculo-squelettique:

  1. Ostéochondrose cervicale, moins souvent thoracique. Dans ce cas, la douleur est le plus souvent spontanée, tiraillante ou vive, si vous vous détendez, elle peut disparaître. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome devient chronique, la douleur irradie vers le bras gauche.
  2. Névralgie intercostale - les gens confondent souvent cette pathologie avec une maladie cardiaque. Les lésions nerveuses se manifestent par le fait que la gravité de la douleur est modérée et que lorsque vous inspirez, toussez ou vous déplacez brusquement vers la gauche, la douleur devient vive, très forte.
  3. Syndrome de la côte scapulaire - se produit en raison d'une blessure, d'une hypothermie, d'un effort physique intense. La douleur dans ce cas est douloureuse, se propage en dessous et au-dessus de l'omoplate. Un signe caractéristique de cette pathologie - lorsque vous bougez votre main, vous entendez un léger craquement avec votre épaule.
  4. Métastases à l'omoplate ou à une tumeur maligne primaire dans cette zone.
  5. Périarthrite épaule-scapulaire - à un stade précoce, l'inconfort n'est pas prononcé, avec une exacerbation, il fait généralement mal la nuit. Les principaux signes sont une mobilité limitée des épaules, des spasmes des muscles du dos.

Il est presque impossible de différencier la maladie de l'APD indépendamment. Le seul moyen fiable de découvrir la cause de la douleur sous l'omoplate gauche est de faire un scanner ou une IRM.

Maladie du système cardiovasculaire comme cause de douleur sous l'omoplate

Il faut noter tout de suite que la douleur dans le dos sous l'omoplate du côté gauche, la plus sévère, telle qu'elle irradie vers la gauche dans le sternum, le bras, peut être le signe d'un état pré-infarctus ou d'une crise cardiaque elle-même! Les principales caractéristiques de l'infarctus du myocarde sont une douleur intense qui dure plus de 10 minutes et qui ne disparaît pas après la prise de nitroglycérine. En plus de l'engourdissement du bras gauche, incapacité à respirer profondément.

Autres maladies / conditions qui peuvent se manifester par une douleur sous l'omoplate par derrière par derrière:

  1. Crise végétative - la douleur est localisée dans la zone de l'omoplate gauche, mais peut se propager à d'autres zones du corps. Le patient ressent une oppression dans la poitrine, une suffocation, une boule dans la gorge. Des sentiments de désorientation, de panique peuvent apparaître.
  2. Angine de poitrine - un syndrome douloureux aigu, il y a une sensation de compression de la poitrine. Habituellement, cette condition survient après un effort physique, une hypothermie ou une consommation excessive de boissons alcoolisées. La douleur disparaît avec la nitroglycérine ou des médicaments similaires.

En outre, la cause des symptômes peut être l'une des pathologies telles que la cardiopathie ischémique, la péricardite, l'anévrisme de l'aorte. Si le patient présente des troubles persistants de l'état du cœur et des veines, des artères, des douleurs dans la région de l'omoplate se produiront fréquemment. Surtout en raison de l'influence de facteurs qui d'une manière ou d'une autre contribuent au rétrécissement de la lumière vasculaire.

Maladies du système respiratoire et d'autres organes internes

Les pathologies des systèmes digestif ou respiratoire peuvent provoquer l'apparition d'un symptôme:

  1. Ulcère de l'estomac - des sensations désagréables apparaissent après avoir mangé, si des vomissements se produisent, la douleur disparaît. Des brûlures d'estomac et des éructations peuvent également survenir. La douleur se propage souvent au sternum, à l'hypochondre droit et à la région abdominale. Il est presque impossible de respirer profondément, de se détendre ou, au contraire, de commencer à bouger. Le spasme de l'œsophage, le reflux œsophagien gazeux présente des symptômes similaires..
  2. Exacerbation de la pancréatite - les douleurs dorsales sont de nature zona, surviennent soudainement. Des vomissements et des troubles digestifs peuvent commencer, et de la fièvre est également probable.
  3. Pneumonie, pleurésie sèche - la douleur (légère ou perçante) s'accompagne de difficultés respiratoires, de toux avec crachats, d'éternuements. Le patient développe une faiblesse, un essoufflement et une transpiration abondante. De plus, la bronchite ou l'abcès pulmonaire peuvent devenir la cause d'inconfort..

En raison du fait qu'il existe de nombreuses causes possibles de l'apparition d'un symptôme, la situation ne peut être corrigée qu'après un diagnostic différentiel professionnel.

Diagnostic et traitement

Les mesures diagnostiques comprennent:

  1. Examen externe (au repos, en mouvement) avec palpation de la zone touchée.
  2. Parler au patient, écouter les plaintes.
  3. Mesure du pouls, de la pression et de la température corporelle.
  4. IRM ou CT et ECG.
  5. Référence pour des analyses de sang et d'urine.
  6. Mener d'autres études de laboratoire ou de matériel au besoin.

En fonction du tableau clinique et des résultats du diagnostic, le médecin peut référer le patient pour consultation et examen à:

  • cardiologue;
  • traumatologue ou orthopédiste, vertébrologue;
  • gastro-entérologue;
  • neuropathologiste.

Certains patients nécessitent également une consultation avec un psychothérapeute, un psychologue ou un psychiatre, car souvent un symptôme est dû à des maladies psychosomatiques.

Les méthodes de traitement sont directement liées au diagnostic. Tout d'abord, si l'état du patient est aigu, urgent, il est hospitalisé. Une fois que toutes les mesures thérapeutiques ou chirurgicales primaires ont été prises, le patient est sorti de l'hôpital et il peut poursuivre le traitement à domicile..

Si la maladie du patient n'est pas suffisamment grave pour nécessiter une hospitalisation urgente, le médecin établit un plan de traitement individuel. Dans ce cas, certaines procédures peuvent être effectuées à domicile, tandis que d'autres - dans une clinique externe ou un hôpital..

Prévention de la douleur sous l'omoplate

Pour éviter qu'un symptôme désagréable ne se reproduise, vous devez adhérer à un mode de vie sain, prendre d'autres mesures préventives:

  1. Les patients atteints de maladies cardiovasculaires qui ont eu une crise cardiaque doivent prendre tous les médicaments cardiaques prescrits par un médecin. Et aussi bien manger, éviter le stress, réduire l'activité physique, le stress mental.
  2. Les patients ayant des antécédents de maladies du système musculo-squelettique doivent se conformer aux recommandations du médecin concernant les procédures de physiothérapie. Et prenez également des AINS, des antispasmodiques et des chondroprotecteurs prescrits.
  3. Les patients qui ont des douleurs sous l'omoplate en raison de maladies du système digestif doivent suivre un régime alimentaire, éviter de manger de la malbouffe et des boissons. Et, bien sûr, pour terminer le traitement de la maladie sous-jacente ou obtenir une rémission stable.
  4. Les patients souffrant de maladies respiratoires doivent adhérer à un plan de traitement défini par un spécialiste, se rendre plus souvent à l'air frais et, si possible, augmenter leur activité physique.

La mise en œuvre de mesures préventives implique des examens réguliers par le médecin traitant. Un spécialiste peut détecter l'apparition d'une exacerbation de la maladie ou le développement d'une nouvelle pathologie à temps, prévenir l'apparition d'un syndrome douloureux sous l'omoplate.

La douleur sous l'omoplate gauche peut apparaître soudainement et après un court laps de temps. Dans ce cas, il est très probablement associé à un traumatisme mineur (ecchymose, omoplate fissurée), étirement des muscles du dos, hypothermie du corps. Si le symptôme se produit constamment, a un caractère aigu et aigu, s'intensifie avec le mouvement, irradie vers d'autres parties du corps - c'est une indication directe pour demander une aide médicale. Dans de tels cas, nous parlons généralement de maladies graves du système cardiovasculaire ou d'autres organes internes..

Pourquoi le dos fait-il mal au niveau des omoplates?

Le mal de dos est un symptôme de dysfonctionnements évidents dans le corps. Vous ne pouvez pas dire lesquels exactement. Ils peuvent être associés au système musculo-squelettique ou refléter l'état des organes internes; être une réaction à des stimuli nerveux ou à un processus infectieux et inflammatoire.

Quelles douleurs dans la région des omoplates peuvent être

La particularité de la manifestation de la douleur peut suggérer sa cause..

Une douleur aiguë intermittente, qui se manifeste souvent lors du mouvement, est un signe de piégeage des racines nerveuses et de douleur cardiaque; dans des cas plus rares - les conséquences du processus inflammatoire, la scoliose, l'ostéochondrose ou le résultat de l'irradiation de la douleur des organes internes.

Une douleur sourde et douloureuse indique des problèmes de colonne vertébrale ou des lésions des tissus mous adjacents (ostéochondrose, fibromyalgie, hernie intervertébrale). Moins souvent, une douleur sourde peut être donnée à l'ulcère de l'estomac ou à l'ischémie cardiaque.

Une douleur sévère, presque insupportable peut suggérer une crise cardiaque (accompagnée d'une perte de conscience, une arythmie, des pics de tension artérielle), une pancréatite (abdomen distendu et symptômes supplémentaires du tractus gastro-intestinal), une névralgie (difficulté à respirer), une protrusion (bombement) du disque intervertébral.

Il existe également des sensations de douleur spéciales qui peuvent être identifiées en fonction de la perception subjective:

  • douleur de couture - maladies inflammatoires des organes internes (pyélonéphrite, pleurésie, cholécystite, ulcère gastroduodénal);
  • avec un effet brûlant - un signe de maladie cardiaque ischémique, angine de poitrine;
  • tiraillement - une manifestation possible du syndrome myofascial (un spasme aigu des fibres musculaires).

En fait, il est beaucoup plus difficile de déterminer la cause de la douleur. Dans la région des omoplates, les terminaisons nerveuses d'un certain nombre d'organes internes convergent, donc les raisons pour lesquelles votre dos vous fait mal dans la zone de la colonne vertébrale entre les omoplates peuvent être les plus inattendues: comme on dit, le talon fait mal, mais le donne à la tête.

Dans quels cas le dos fait-il mal au niveau des omoplates lors de l'inhalation

Lors de l'inhalation, 12 paires de côtes, le sternum, les parties adjacentes de la colonne vertébrale et la ceinture des membres supérieurs, le diaphragme, les poumons, la trachée et les bronches, des dizaines de muscles de contrôle, les ligaments et les fascias sont impliqués dans le travail, et le cœur et la partie adjacente du tractus gastro-intestinal situé dans la région de la poitrine sont également affectés. Il est impossible de répondre sans équivoque et immédiatement que de toute cette variété il est impossible de provoquer des sensations douloureuses sous l'omoplate.

  1. Les pathologies inflammatoires et dégénératives des tissus de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylarthrose) conduisent à une dégradation des disques cartilagineux, et dans les cas graves, des vertèbres elles-mêmes. Le tissu endommagé devient sensible et douloureux avec tout mouvement imprudent, y compris l'inhalation profonde. Ce problème est appelé névralgie intercostale..
  2. Les pathologies congénitales ou acquises de la structure de la colonne vertébrale (scoliose, cyphose) privent la colonne vertébrale de sa fonction d'amortissement. Il y a un affaiblissement du corset musculaire et la marche debout devient un problème. Dans ce cas, les racines nerveuses qui s'éloignent de la moelle épinière avec tout mouvement imprudent sont enfreintes et provoquent une douleur d'intensité variable.
  3. Pneumonie, pleurésie (la muqueuse des poumons avec inflammation s'épaissit et devient plus sensible, ce qui provoque des sensations douloureuses caractéristiques lors de l'inhalation) et des problèmes cardiaques, parmi les symptômes, ont une douleur thoracique dans la zone des omoplates, qui s'intensifie lors de l'inhalation. L'inflammation du système respiratoire s'accompagne le plus souvent d'une toux, de la fièvre et d'un essoufflement.
  4. Pathologie cardiaque. Le pire est l'infarctus du myocarde, qui est précédé d'une crise d'angine de poitrine.
  5. Plus la respiration est profonde, plus le diaphragme descend, ce qui exerce une pression sur le foie, le pancréas et l'estomac adjacents. La présence de pathologies dans cette zone (ulcère de l'estomac, pancréatite, cholécystite) peut se traduire par des coliques dans la région thoracique.

Douleur dans l'omoplate à droite et à gauche

La douleur n'est pas toujours centrée ou couvre toute la région thoracique. Il peut se déplacer vers l'omoplate gauche ou droite.

Si le dos fait mal dans la zone des omoplates à gauche, cela peut indiquer des pathologies cardiaques. Une douleur dans une zone limitée du sous-scapulaire indique une péricardite (inflammation du sac péricardique). Si elle diverge des omoplates vers toute la moitié gauche du corps, une angine de poitrine ou même une crise cardiaque doivent être suspectées. Dans des cas plus rares, la douleur du côté gauche peut être due à un ulcère d'estomac..

Si le dos fait mal dans la zone de l'omoplate droite, cela indique une douleur irradiante (irradiante) avec vésicule biliaire colique. Le blocage des canaux avec des calculs biliaires provoque des spasmes et une douleur insupportable de type coupant. Très souvent, ce problème s'accompagne de nausées et de vomissements. Une variante plus rare de la douleur sous-scapulaire droite est la maladie rénale. Avec une néphrite aiguë ou une pyélonéphrite, le dos fait mal dans la zone de l'omoplate droite avec une direction ascendante de sensations douloureuses vers l'épaule et le cou droits. De plus, le problème s'accompagne de mictions fréquentes et de douleurs rongeantes dans la région lombaire.

Sur une note! Avec les pathologies de la colonne vertébrale, le dos peut faire mal au niveau des omoplates, à la fois à droite et à gauche - tout dépend de la localisation du processus pathologique.

Le dos fait mal au niveau des omoplates et du cou

Ce type de douleur est le résultat de la pathologie la plus courante de la colonne vertébrale - l'ostéochondrose. Le problème est caractérisé par une douleur sourde et douloureuse qui s'aggrave le soir et peut disparaître après un long sommeil.

Dans les premiers stades du développement de la pathologie, des sensations douloureuses dans la région des omoplates et du cou peuvent survenir en raison d'une surcharge musculaire. Avec un corset musculaire faible, les structures vertébrales sont déformées - une scoliose cervicale et / ou thoracique, une cyphose apparaissent, ce qui, en l'absence de mesures opportunes, peut provoquer des névralgies, un accident vasculaire cérébral, un essoufflement, ainsi qu'une hernie intervertébrale et une usure prématurée du disque - spondyloarthrose.

Sur une note! L'ostéochondrose cervicothoracique est visiblement «plus jeune». Si auparavant, elle était considérée comme une maladie des personnes âgées, maintenant même les écoliers du primaire y sont sensibles. Très souvent, vous pouvez savoir quand un enfant a mal au dos au niveau des omoplates et du cou en restant assis constamment aux cours ou en passant beaucoup de temps devant l'ordinateur.

De plus, le dos fait mal dans la région des omoplates et du cou avec arthrite de l'articulation de l'épaule, sténose (rétrécissement) du canal rachidien. Causes inhabituelles de sensations douloureuses dans la zone cervico-scapulaire:

  • lymphadénite causée par l'angine (mal de gorge et de dos dans la région des omoplates);
  • infection herpétique aiguë;
  • une attaque aiguë de maladie de calculs biliaires, irradiant vers l'omoplate droite et plus loin vers le cou;
  • thyroïdite aiguë;
  • angine de poitrine (crise cardiaque);
  • pancréatite;
  • cancer du poumon avec métastases;
  • syndrome myofascial chronique.

Causes de la douleur entre les omoplates

Compte tenu de ce qui précède, plusieurs groupes peuvent être distingués parmi les causes de la douleur sous-scapulaire:

  • violation du mode de vie;
  • traumatisme;
  • processus infectieux et inflammatoire;
  • maladies des organes internes.

Causes de la pathologie de la colonne vertébrale, que nous pouvons contrôler:

  • manque de nutrition et de micro-éléments (une carence en calcium, phosphore, magnésium, zinc, silicium, protéines entraîne une dégradation du cartilage et du tissu osseux);
  • manque de mobilité (des spasmes musculaires sont observés, un affaiblissement du corset musculaire provoque une courbure de la colonne vertébrale, une hernie);
  • travail acharné avec redistribution incorrecte de la charge (provoque une usure prématurée des structures squelettiques, des douleurs musculaires et des blessures);
  • hypothermie fréquente (déclenche le développement du processus inflammatoire dans les tissus).

Sur une note! Le fond hormonal du corps doit être mentionné séparément. En cas de dysfonctionnements du système endocrinien, une perte active de calcium par l'organisme peut être observée. C'est pourquoi le dos fait mal au niveau des omoplates chez les femmes, les culturistes, les personnes sous traitement stéroïdien. Lorsque vous portez un enfant, la situation peut également s'aggraver. Dans le contexte d'une carence en micro-éléments, la charge sur l'appareil musculo-ligamentaire augmente.Par conséquent, pour de nombreuses femmes, le dos fait mal au niveau des omoplates même après l'accouchement..

Comment traiter la douleur de l'omoplate

Il faut se rappeler que le mal de dos n'est qu'un symptôme d'un problème interne et que la procédure de traitement doit être directement liée à son élimination. Si vous constatez que vous avez mal au dos au niveau des omoplates et de la colonne vertébrale, vous devez absolument contacter un thérapeute. Il vous aidera à gérer les symptômes et vous orientera vers un spécialiste pour un traitement. Si la douleur est causée par une maladie des organes internes, un examen diagnostique sera nécessaire avec l'identification d'un diagnostic précis et la nomination d'un traitement approprié.

Plus tôt vous consultez un médecin, plus vous avez de chances de résoudre le problème et de vous remettre rapidement d'une maladie..

Dans un processus inflammatoire et dégénératif aigu des structures osseuses et cartilagineuses, un traitement médicamenteux conservateur est prescrit avec des anesthésiques, des anti-inflammatoires (hormonaux et non hormonaux), des chondroprotecteurs, des vasodilatateurs, des relaxants musculaires, des complexes vitaminiques et minéraux..

En éliminant la principale cause de douleur, vous pouvez commencer à restaurer l'activité fonctionnelle du système musculo-squelettique. Pour cela, des exercices thérapeutiques, des massages, de la physiothérapie sont utilisés..

La prévention

La solution la plus indolore et la plus sûre pour prévenir les maux de dos est de prendre les mesures préventives suivantes:

  1. Faites attention à l'hygiène du sommeil, surtout si vous avez mal au dos au niveau des omoplates ou du cou la nuit. Procurez-vous un matelas orthopédique, un oreiller confortable. La surface de sommeil lisse et moyennement dure soutient la forme anatomique des courbes, soulage les spasmes musculaires et empêche la courbure de la colonne vertébrale.
  2. Faites attention à votre posture dans toutes les situations. Si vos propres efforts ne suffisent pas pour cela, utilisez un corset correctif.
  3. Équipez votre lieu de travail d'une chaise confortable à effet orthopédique. De plus, vous pouvez utiliser des rouleaux spéciaux pour le dos et le cou.
  4. Pour un travail sédentaire prolongé, essayez de faire des pauses régulières de cinq minutes. Quelques squats et balançoires de bras peuvent aider à relâcher légèrement la tension musculaire et les spasmes..
  5. Manger une alimentation équilibrée. Cela fournira au système musculo-squelettique l'apport nécessaire en nutriments..

Mais surtout, bougez. Seule une activité physique constante permettra au corps de fonctionner dans sa forme originale. Rappelez-vous: ce qui n'est pas utilisé se dégrade.

Douleur dans l'omoplate et au-dessous: de quelles sensations désagréables peuvent parler

Photo de neurolikar.com.ua

La douleur dans la région de l'omoplate peut être due à l'inhalation, ressentie dans la moitié du corps et / ou dans tout le bras. Dans certains cas, une telle symptomatologie est la "première cloche" de la période d'exacerbation, qui peut être évitée après l'établissement du facteur provoquant.

Causes et localisation

La douleur sous l'omoplate apparaît généralement pendant le mouvement - elle est précédée d'un virage maladroit, debout prolongé avec le dos courbé. Il signale des dommages locaux qui apparaissent pour diverses raisons..

Il existe peu de pathologies avec des lésions unilatérales, dans lesquelles cela ne fait mal qu'à droite ou à gauche sous l'omoplate - généralement la gravité du symptôme est individuelle. Cela est dû à la disposition symétrique des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière..

Traumatisme

Si cela fait mal sous l'omoplate droite et gauche, cela peut être le résultat de dommages aux os et à la structure musculaire. Les symptômes ne sont pas strictement localisés; la gravité dépend du facteur traumatique. La clinique est généralement aiguë, commence brusquement et devient chronique.

Les causes de la douleur traumatique sous l'omoplate gauche ou droite sont les suivantes:

  1. Ecchymoses - dans de tels cas, la douleur est superficielle, le plus souvent les muscles sont endommagés. Habituellement, les muscles du dos sous les omoplates et en dessous font mal, un œdème et une inflammation locale se développent. Après 2-3 semaines, les symptômes disparaissent.
  2. Les fissures et les fractures sont des blessures plus graves, la douleur est concentrée dans l'omoplate elle-même. Au moindre mouvement, cela s'intensifie, le patient ne peut plus bouger sa main ni se pencher.
  3. Subluxation et déplacement des vertèbres - cela conduit à l'apparition de douleurs articulaires au niveau des omoplates et en dessous, parfois des structures osseuses serrent les racines nerveuses.

Les blessures sont caractérisées par une douleur intense sous l'omoplate droite ou gauche qui apparaît spontanément. Pendant les mouvements, un resserrement peut être présent, un gonflement apparaît souvent.

Ostéochondrose

Si la maladie affecte la colonne vertébrale thoracique, le patient a mal au dos près des omoplates et en dessous. Cela est dû au pincement des nerfs ou de la moelle épinière en raison de la déformation du disque articulaire. La pathologie se développe progressivement et à mesure que la distance entre les vertèbres diminue, la clinique de la pathologie est alourdie.

La localisation de la douleur dépend de la zone de la lésion:

  1. Si l'ostéochondrose détruit les disques articulaires de la région thoracique de 2 à 6, une douleur est ressentie dans la région de l'omoplate. Il se dégage généralement au cou et au bras. Lorsque les vaisseaux sont comprimés, des vertiges apparaissent, la pression intracrânienne peut augmenter.
  2. Lorsque les articulations de 6 à 12 segments sont touchées, la douleur irradie sous l'omoplate gauche ou droite, se propage en dessous, dans la moitié correspondante du corps et le bas du dos.

Les racines spinales thoraciques donnent naissance aux plexus qui innervent les bras et le tronc. Par conséquent, lorsqu'ils sont pressés, la douleur se propage le long de leur parcours..

Avec l'ostéochondrose, l'inconfort est unilatéral - cela fait mal dans l'omoplate du côté droit ou gauche et en dessous, en fonction de l'inclinaison de la colonne vertébrale.

La scoliose

Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale dans le sens transversal en raison d'une surcharge des muscles qui maintiennent la posture. Cela conduit à un pincement des racines et de la moelle épinière, à l'apparition de douleurs sous l'omoplate à droite ou à gauche. La pathologie est généralement accompagnée de:

  1. Trouble respiratoire - une inclinaison unilatérale de la colonne vertébrale déforme la poitrine, ce qui affecte les poumons, dont l'un est comprimé, et le second prend la fonction perdue.
  2. Violation du cœur - la fréquence des contractions et des changements de pouls, un essoufflement et une pâleur de la peau apparaissent.
  3. L'apparition d'une déformation visible de la poitrine est la principale cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche. Les vertèbres, ainsi que les côtes, sont déplacées latéralement, à la suite de quoi du côté de la courbure, les structures osseuses se déplacent vers le bas et endommagent la moelle épinière avec ses branches.

Si la moelle épinière est comprimée pendant la scoliose, le dos fait généralement mal entre les omoplates et en dessous, la mise au point est strictement limitée. Si les spasmes musculaires se rejoignent, le symptôme se propage aux structures voisines.

Cyphose

Elle se caractérise par la flexion de la colonne vertébrale dans le sens postérieur, le déplacement de la ceinture scapulaire vers l'avant et un courbure apparaît progressivement. Il y a une douleur au niveau de l'omoplate - généralement bilatérale, irradie vers le bras et le cou. Les mécanismes suivants sont impliqués dans sa formation:

  1. Neurogène - en raison de la courbure, les distances entre les corps vertébraux dans les sections antérieures diminuent, cela provoque un pincement des branches de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans l'omoplate droite et gauche, qui peut irradier vers la clavicule, le cou et l'épaule.
  2. Musculaire - la déviation de la colonne vertébrale entraîne une surcharge des muscles dans la zone du cou, ce qui peut provoquer des spasmes douloureux dans la zone des omoplates et en dessous.

À la suite de la cyphose, l'artère vertébrale est comprimée, la circulation cérébrale est altérée. Le travail des organes internes se détériore progressivement.

Spondyloarthrose


Photo du site yandex.ru

Si l'omoplate droite ou gauche fait mal, l'une des raisons peut être la spondylarthrose - des dommages aux articulations des facettes et aux disques intervertébraux. Elle s'accompagne d'une perte de mobilité, une raideur apparaît, plus prononcée le matin..

Le tableau clinique change à mesure que la pathologie progresse:

  1. Destruction du cartilage - avec un manque de circulation sanguine, l'intégrité du tissu conjonctif est violée, le disque articulaire devient fragile, plus endommagé et récupère plus lentement. À ce stade, une forte activité physique conduit à des microtraumatismes, une douleur apparaît, qui irradie vers la zone des omoplates et en dessous.
  2. Déformation du disque articulaire - des joints apparaissent qui entravent la mobilité. Cela provoque une nouvelle destruction, qui ralentit les processus de régénération, le patient ressent des douleurs dans le dos et les omoplates.
  3. L'apparition de croissances osseuses est caractéristique du stade avancé de la maladie. Les néoplasmes blessent les articulations, les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs.

Avec la spondylarthrose, le dos peut faire mal entre les omoplates ou en dessous - l'attaque est généralement précédée d'une activité physique. Au repos, les symptômes s'atténuent, car les excroissances osseuses ne blessent pas les tissus environnants.

Protrusion et hernie

Dans ces conditions, une douleur aiguë sous l'omoplate gauche et droite inquiète, qui apparaît en raison de la compression de la moelle épinière ou de ses racines. En raison du pincement, la sensibilité le long des fibres nerveuses est perturbée.

La localisation des symptômes est la suivante:

  1. Douleur dans la région des omoplates et au-dessus - protrusion ou hernie dans la région cervicothoracique ou avec la défaite de 1 à 3 segments thoraciques. Le symptôme s'aggrave lorsque vous essayez d'incliner la tête, tournez-la sur le côté.
  2. Douleur dans la région interscapulaire - dans ce cas, les sections médianes, de 3 à 6, peuvent être affectées. L'inconfort augmente lorsque les deux bras sont tirés sur le côté, en inspirant profondément ou en tournant.
  3. Douleur intense sous l'omoplate droite et gauche - les disques articulaires de 6 à 12 sont touchés, le bas du dos peut être impliqué dans la pathologie. Dans ce cas, il existe un risque de développer une hernie, puisque cette partie de la colonne vertébrale est plus chargée que les précédentes..

Contrairement à la spondylarthrose, la douleur d'une hernie et d'une protrusion ne disparaît pas longtemps au repos. Cela est dû à une compression constante du nerf, qui est exacerbée par un spasme musculaire..

Radiculite

Il s'agit d'un pincement des racines lombaires, qui sont collectées dans le puissant nerf sciatique. Si ses parties supérieures sont touchées, le patient ressent une douleur sous l'omoplate et en dessous, elle est bilatérale, augmente avec la flexion et les mouvements brusques.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  1. Il y a un lumbago qui irradie vers le membre inférieur - une vive douleur lancinante est ressentie comme un choc électrique le long du nerf.
  2. Des douleurs brûlantes dans le dos, dans la région lombaire ou sous les omoplates indiquent un pincement prolongé des racines vertébrales dans la région lombaire.
  3. Les convulsions et la perte de sensation se produisent généralement dans la région lombaire, les fesses, parfois un engourdissement apparaît le long des fibres nerveuses sur la cuisse, la jambe et le pied.

Périarthrose épaule-scapulaire

Cette condition signifie une inflammation de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants, une raideur apparaît, qui ne disparaît qu'après l'échauffement.

La douleur est concentrée dans la zone de l'omoplate droite ou gauche et en dessous, en fonction du développement de la motricité de l'hémisphère (droitier ou gaucher). Tout d'abord, il apparaît après un effort physique, puis au repos. En cours de route, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • maux de tête;
  • engourdissement de la main;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale.

Avec la périarthrose huméroscapulaire, les manifestations cliniques augmentent lors de la levée du bras - cela fait mal dans la région de l'épaule droite ou gauche, l'omoplate. Peu à peu, l'amplitude des mouvements diminue, la raideur progresse.

Névralgie

La prochaine cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche est l'inflammation des nerfs dans cette zone. La maladie est causée par l'hypothermie, les courants d'air. Le plus souvent touché:

  1. Nerfs suprascapulaires et supraspinataux - la douleur apparaît dans l'omoplate droite ou gauche du dos, concentrée principalement dans la clavicule. Parfois, l'inconfort s'étend à l'épaule, ce qui indique des dommages aux branches cutanées de cette zone.
  2. Nerfs sous-scapulaires et infraspinatus - dans ce cas, cela fait mal à droite ou à gauche sous l'omoplate, selon le côté de la lésion. Si des muscles du même nom sont impliqués, les manifestations cliniques sont améliorées en déplaçant les bras vers le bas, en enlevant derrière le dos.
  3. Les nerfs intercostaux sont généralement de 1 à 4 paires. Ces branches longent le bord inférieur de la côte, la douleur survient non seulement dans la zone des omoplates et en dessous, mais également sur les côtés de la poitrine, parfois dans les régions antérieures..

La symétrie n'est pas typique de la névralgie - si la moitié gauche du corps a été exposée à des courants d'air, une douleur est notée dans le cou, la poitrine et l'omoplate de ce côté.

Cardiopathie

Les branches du tronc parasympathique, qui est connecté à la moelle épinière et à ses racines, vont au cœur. C'est pourquoi les maladies cardiaques peuvent provoquer des douleurs au niveau de l'omoplate et en dessous. Habituellement, une forme bénigne d'infarctus du myocarde est transférée de manière latente. Il peut être accompagné des symptômes suivants:

  1. Douleur sourde pressante ou brûlante, ressentie derrière le sternum ou sous l'omoplate gauche - peut durer des heures, s'intensifier lors de la marche, mais passer un peu au repos.
  2. Essoufflement - accompagne la douleur, peut se manifester pendant plusieurs jours.
  3. Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, parfois des troubles du rythme.
  4. D'autres symptômes sont une augmentation de la pression artérielle, des étourdissements, des nausées et des vomissements.

Problèmes gastro-intestinaux


Photo du site lady.1mgn.ru

Semblable au mécanisme précédent, la douleur se propage le long des fibres nerveuses. Les signes cliniques peuvent être bilatéraux, mais dans la plupart des cas, il existe un certain schéma dans lequel les symptômes apparaissent en fonction de l'emplacement des organes internes.

La douleur sous l'omoplate gauche dans le dos du dos se produit avec les maladies suivantes:

  • pancréatite;
  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac.

Habituellement, avec ces maladies, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques, de nausées et de vomissements. En cas de saignement interne, il y a une pâleur de la peau, une couleur foncée des selles, une diminution de la pression et une faiblesse.

La douleur sous l'omoplate droite par derrière par le dos accompagne:

  • cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • lésion ulcéreuse du duodénum.

Autres raisons

En plus de ces facteurs, la douleur sous les omoplates peut provoquer:

  1. Matelas inconfortable - s'il s'agit d'un échec et que vous dormez sur le côté droit, le matin, vous pouvez ressentir une douleur sous l'omoplate gauche à l'arrière du dos, car la colonne vertébrale incurvée pince les racines de la colonne vertébrale.
  2. Pleurésie - la douleur dans l'omoplate survient lors de la respiration due au frottement des feuilles les unes contre les autres, atteint un pic lors d'une respiration profonde.
  3. Poliomyélite - la pathologie est accompagnée de symptômes neurologiques, il y a souvent des maux de dos.
  4. Intoxication - une intoxication grave ou un rhume peut se manifester par des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre.
  5. VSD - la dystonie végétative-vasculaire s'accompagne de changements de pression, d'interruptions du travail du cœur et d'essoufflement, parfois d'inconfort dans le dos.
  6. Maladie rénale - ces pathologies sont caractérisées par une douleur douloureuse ou lancinante sous l'omoplate droite, des changements dans le débit et la couleur de l'urine, des symptômes généraux.
  7. Abcès sous-phrénique - s'il y a suppuration à l'étage supérieur de la cavité abdominale, lors de l'inhalation, des douleurs sous les omoplates, de la fièvre et des symptômes d'intoxication seront ressentis.
  8. Troubles mentaux - dans certains cas, des douleurs au niveau des omoplates et au-dessous peuvent être le résultat de tels troubles. Le mécanisme exact d'occurrence n'est pas compris.

La nature de la douleur

La douleur dans la région des omoplates et en dessous peut être différente, de par sa nature, il est possible d'assumer un groupe spécifique de pathologies, parfois pour établir un facteur provoquant:

  1. Pour les nerfs pincés, le lumbago est caractéristique - une douleur lancinante aiguë qui apparaît avec un tour brusque du corps, levant un bras. C'est la principale différence avec la maladie des calculs biliaires, dans laquelle le symptôme n'est pas courbé par le mouvement..
  2. Une douleur douloureuse, lancinante ou brûlante indique une pathologie des organes internes. Cette dernière option se produit lorsque les racines de la moelle épinière sont comprimées, mais elle augmente avec le mouvement et peut se transformer en piercing.
  3. Une douleur contraignante sévère dans la région des omoplates et en dessous est caractéristique d'une hernie. Parfois, il est précédé d'un lumbago, d'un engourdissement des membres.
  4. Une douleur coupante d'intensité variable est caractéristique de la névralgie, l'ennui accompagne souvent l'inflammation des articulations.

Quel médecin traite la douleur dans les omoplates?

Si une douleur apparaît dans la zone de l'omoplate et en dessous, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. S'il n'y a pas de nerfs pincés, le spécialiste vous orientera vers une consultation avec un orthopédiste, un cardiologue, un gastro-entérologue ou un urologue, en fonction de la maladie suspectée.

Diagnostique

Pour identifier la cause de l'inconfort dans la région de l'omoplate et en dessous, un examen de laboratoire et instrumental est effectué:

  1. Radiographie ou CT - ces méthodes peuvent détecter l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale et les conséquences d'un traumatisme.
  2. IRM - examine la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule ou les organes internes, en fonction de la pathologie alléguée.
  3. ECG - aide à identifier les maladies cardiaques.
  4. Analyses de sang et d'urine - informatives pour certaines pathologies somatiques, l'inflammation des muscles et des articulations.
  5. Échographie - prescrite pour les maladies somatiques, s'il est impossible de subir une IRM.

Habituellement, la douleur sous l'omoplate est due à la neurologie. Par conséquent, la tomodensitométrie et l'IRM sont considérées comme «l'étalon-or» dans le protocole de diagnostic.

Principes généraux de traitement

La tâche principale est d'éliminer les symptômes et les facteurs de provocation. Tout d'abord, le bien-être du patient est stabilisé, puis la pathologie sous-jacente est traitée.

Le programme de thérapie comprend:

  1. Médicaments - Les analgésiques (ibuprofène, diclofénac) sont généralement prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation. Ensuite, des médicaments sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente - antibiotiques, gastroprotecteurs, diurétiques.
  2. Physiothérapie - renforce la colonne vertébrale, traite les maladies somatiques. L'électrophorèse médicinale est utilisée dans la zone des omoplates, des procédures de réchauffement, SWT.
  3. Massage - un échauffement est effectué avec des dommages à la colonne vertébrale De telles procédures, les muscles au-dessus et en dessous des omoplates se détendent et la posture s'améliore. Dans ce cas, vous avez besoin de l'aide professionnelle d'un chiropraticien ou d'un ostéopathe..
  4. Gymnastique - effectuée une fois la douleur éliminée, le programme est élaboré en fonction de la maladie subie par un physiothérapeute, un thérapeute en rééducation.

La prévention

Après un traitement réussi, il est conseillé aux patients de suivre un programme préventif qui empêchera la récidive de la pathologie:

  • surveillez votre posture;
  • choisissez un matelas de fermeté modérée et un oreiller orthopédique;
  • massez deux fois par semaine dans la zone des omoplates et en dessous;
  • suivre un régime hypocalorique pour l'obésité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • effectuer la prévention de la pathologie somatique (le cas échéant dans l'anamnèse);
  • consultez un médecin tous les six mois.

La douleur dans les omoplates et au-dessous peut être de nature neurologique ou somatique. En cas de lésions nerveuses, les symptômes sont aigus et soudains et apparaissent spontanément.

Les pathologies des organes internes et des articulations sont caractérisées par une douleur progressive et prolongée, la clinique est toujours accompagnée de symptômes supplémentaires. Aux stades initiaux, des analgésiques sont prescrits, après le diagnostic, le programme est complété par une thérapie étiologique et des procédures de renforcement.

Auteur: Denis Filin, médecin,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la douleur dans les omoplates

Liste des sources:

  1. Andreeva E.M. Comment guérir les maux de dos et les maladies de la colonne vertébrale. - M.: Ripol classique, 2007.
  2. Dikul V. À l'ordinateur sans douleur. - M.: Eksmo, 2011
  3. Maladies de la colonne vertébrale: un guide complet. - M.: Eksmo, 2008.
  4. Medvedev B. Soulagement des maux de dos. - Rostov-sur-le-Don.: Phoenix, 2006.
  5. Pokrovsky B. Maladies du dos. - M.: LLC "ASS-Center", 2006.
  6. Shommer N. Comment arrêter la scoliose. - M.: Kron-Press, 1998.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte