La douleur dans le pied lors de la marche signale non seulement des blessures et des blessures, mais également le développement de processus dégénératifs-dystrophiques dans la structure de l'articulation de la cheville. Les symptômes de la douleur peuvent être à court terme et chroniques, mais dans tous les cas, une consultation avec un médecin et un traitement symptomatique sont nécessaires.

Les raisons du développement de la pathologie

Il existe de nombreuses raisons à la douleur au pied. Un état similaire peut être observé lors de la marche, au repos, lorsque le temps change, etc. Seul le médecin traitant est en mesure de clarifier l'étiologie de la maladie.Par conséquent, aux premières manifestations inconfortables, vous devez contacter un établissement médical.

Le plus souvent, les symptômes de la douleur dans les membres inférieurs peuvent être causés par les conditions suivantes:

1. Surmenage musculaire et manque de calcium

Une douleur dans le cou-de-pied, douloureuse, diffuse et diffuse, qui survient lors de la marche ou de la position debout pendant une longue période, ainsi qu'avec des chaussures mal choisies, peut indiquer une hypocalcémie (apport insuffisant de calcium pour l'orgasme). En outre, des symptômes similaires accompagnent l'ostéoporose, caractérisée par la fragilité et la fragilité des os qui ne peuvent pas résister à un effort physique accru..

2. Pieds plats

L'apparition de douleurs dans les pieds est possible en raison d'un changement de forme et d'un amortissement insuffisant. Dans la plupart des cas, les patients qui recherchent une aide médicale ont les pieds plats (acquis ou chroniques), qui surviennent lors d'un effort physique prolongé sur les membres inférieurs. De plus, avec les pieds plats chez les patients, des douleurs aux pieds et aux chevilles peuvent provoquer l'apparition de crampes dans les muscles du mollet..

3. Fasciite plantaire

Les raisons du développement de la fasciite, qui, à son tour, provoquent des symptômes de douleur en marchant, peuvent être les pieds plats, l'obésité, un stress accru sur les pieds, des chaussures inconfortables et une grossesse. Ces conditions provoquent une tension accrue dans les fascias, qui s'affaiblissent et ne amortissent pas suffisamment. Dans ce cas, la voûte plantaire fait mal lors de la marche, ainsi que l'os du talon. Le patient développe une douleur et une lourdeur dans les jambes, surtout après une nuit de sommeil et le soir, à la fin d'une dure journée de travail.

En l'absence de mesures thérapeutiques, la fasciite plantaire peut provoquer la croissance d'un éperon de talon au niveau des articulations des tendons.

4. Arthrite

Le processus inflammatoire des articulations du pied peut entraîner une arthrite et une arthrose, dans lesquelles le patient ne peut même pas marcher sur le pied. L'arthrite se caractérise par une évolution ondulante (après une phase calme, une exacerbation peut soudainement commencer par une hyperémie de la zone touchée et un gonflement de l'articulation). Le SRAS, l'hypothermie et même un stress sévère peuvent devenir des facteurs prédisposants à la maladie..

5. Arthrose

Les premiers signes du développement de l'arthrose sont des douleurs apparaissant périodiquement lors de la marche et une fatigue du pied. En raison de la croissance de «l'os» sur le pied, le patient ne peut pas rester debout pendant longtemps, sa démarche change et la douleur peut apparaître même au repos. L'apparition de l'arthrose s'accompagne d'une augmentation des charges sur les membres inférieurs, d'un excès de poids, de chaussures mal choisies et d'autres facteurs qui contribuent à la destruction du métatarse, à la suite de quoi un «os» apparaît sur le pouce.

6. Blessures au pied

Les blessures au pied sont les plus courantes et sont causées par les nombreux petits os et articulations du pied. Les blessures à une partie du métatarse (pied ou tarse) provoquent l'apparition de douleurs aiguës, qui augmentent fortement lors des mouvements d'une personne. Assez souvent, les blessures s'accompagnent d'un œdème et d'une hyperémie de la zone touchée, ainsi que de changements dans la position du pied. En règle générale, le diagnostic n'est pas difficile, l'examen visuel et la palpation déterminent que lorsqu'un doigt est blessé, le patient a un coussin, une blessure à la cheville s'accompagne d'une douleur vive et un gonflement et une rougeur sont caractéristiques du métatarse..

7. Névrite et terminaisons nerveuses pincées

Dans ce cas, la douleur dans les pieds lors de la marche s'explique par des processus inflammatoires et des terminaisons nerveuses pincées. Cette condition survient le plus souvent à la suite d'une déformation de la cheville, de troubles circulatoires dans les membres inférieurs et de changements liés à l'âge (métatarsalgie), dans lesquels il existe une diminution naturelle des dépôts graisseux dans le métatarse. Le résultat de la métatarsalgie est une violation de l'amortissement du pied, ce qui conduit à l'apparition de symptômes de douleur sévères lors d'un mouvement ou d'une position debout prolongée sur les jambes.

8. Bursite du pied

Cette maladie est caractérisée par la formation d'un processus inflammatoire dans le sac périarticulaire du tendon d'Achille. Les signes typiques de la bursite sont un gonflement de la zone touchée, une douleur vive au pied et une gêne au moindre mouvement. L'apparition de la bursite est causée par un effort physique excessif sur l'articulation, des processus infectieux d'étiologies diverses et des complications de l'arthrose.

En plus des maladies ci-dessus, l'érythromegalie (pathologie vasculaire) peut provoquer des brûlures, des rougeurs et des douleurs dans la plante des pieds. Avec le diabète sucré, la formation de fissures et d'ulcères non cicatrisants à long terme est possible, ce qui entraîne une rougeur de la zone enflammée et des douleurs lors de la marche. Des facteurs secondaires qui ne sont pas directement liés aux tissus mous et aux articulations du pied peuvent provoquer une douleur intense dans les membres inférieurs. Ceux-ci incluent les verrues plantaires, les callosités ou les ongles incarnés..

Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin hautement qualifié, qui, si nécessaire, prescrira un examen diagnostique et commencera un traitement rapide de la douleur.

Causes de la douleur chez les enfants

Toutes les conditions pathologiques du système musculo-squelettique dans l'enfance nécessitent une attention particulière. Afin de savoir pourquoi il fait mal de marcher et les pieds douloureux chez les enfants, il est nécessaire d'exclure un certain nombre de maladies graves.

Les symptômes de douleur les plus courants chez les enfants lors de la marche sont provoqués par les conditions suivantes:

  • lorsque les pieds font mal, mais qu'il n'y a pas de symptômes supplémentaires, cela peut indiquer le stade initial du rachitisme et un manque de calcium dans le corps;
  • la cause de la douleur au pied peut être l'alitement ou, au contraire, une activité accrue du bébé. De plus, de telles manifestations chez un enfant peuvent entraîner de fortes charges sur les membres inférieurs et une prise de poids rapide;
  • les symptômes de douleur pendant le mouvement peuvent résulter d'une insuffisance de l'apport sanguin et de la polyarthrite rhumatoïde du pied. Les causes de la douleur peuvent être l'obésité, l'athérosclérose oblitérante, la fatigue et la compression des pieds;
  • la compression mécanique des terminaisons nerveuses à la suite d'un névrome (néoplasme bénin) peut provoquer des douleurs dans la plante du pied chez les enfants lors de la marche;
  • des manifestations similaires sont possibles avec un ongle incarné, une bursite, des verrues plantaires et des callosités.

Lorsque les premiers symptômes de la douleur apparaissent chez les enfants, il est important de consulter un médecin professionnel, ce qui permettra un diagnostic approfondi et évitera un certain nombre de complications graves..

Localisation de la douleur

Si le pied fait mal pendant le mouvement, tout d'abord, vous devez déterminer exactement où se trouve la douleur. Sur la base des signes caractéristiques, vous pouvez découvrir la cause de ces symptômes:

  • douleur dans les orteils - dans ce cas, l'inconfort en haut et en bas du pied, en règle générale, est déclenché par un hallux valgus et des ongles incarnés;
  • milieu du pied - Causé par une fasciite et une métatarsalgie. Cette maladie survient avec une violation de la fonctionnalité des muscles tendineux du pied et des articulations. Le déplacement de l'articulation superficielle conduit au développement d'un processus inflammatoire et les patients souffrant de métatarsalgie ressentent un lumbago aigu dans la jambe;
  • talon - en cas de douleur intense au talon lors de la marche, le tendon d'Achille doit être exclu (modifications dégénératives-inflammatoires du tendon d'Achille). Les principaux signes de cette maladie sont le lumbago et les brûlures au talon;
  • semelle - le pied fait souvent mal à la suite d'une fasciite. Avec cette maladie, il y a un processus inflammatoire au milieu de la semelle lors de la marche.

Si des symptômes de douleur apparaissent, la première chose à faire est de consulter un neurologue ou un orthopédiste. Si nécessaire, les spécialistes prescriront un certain nombre de mesures diagnostiques, au cours desquelles la cause du développement de la pathologie sera identifiée et un traitement adéquat sera prescrit.

Activités de guérison

Une fois que le médecin a découvert pourquoi le pied fait mal en marchant, il prescrit un certain schéma de traitement, qui peut comprendre plusieurs étapes:

  • Compte tenu de la nature inflammatoire de la maladie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits, qui sont inclus dans la liste obligatoire des traitements. Ce groupe comprend des médicaments tels que l'indométacine, le nimésil, l'ortofène, l'ibuprofène et d'autres AINS;
  • si la cause des symptômes douloureux est l'arthrose, il est nécessaire de prendre des chondroprotecteurs (Don, Structum, Chondroïtine, etc.), qui ont un effet régénérant sur le tissu cartilagineux;
  • si nécessaire, le traitement de la douleur dans la zone du pied est complété par des antibiotiques, qui aident à soulager le processus inflammatoire non seulement dans le pied, mais dans tout le corps. Avec une préparation correctement sélectionnée, la période de récupération de la fonctionnalité des membres inférieurs est considérablement réduite;
  • en cas de développement sévère d'un état pathologique, il est recommandé de prendre des corticostéroïdes (Prednisolone, Dexamezatone, Metipred, etc.), qui soulagent rapidement les symptômes de la douleur et accélèrent le processus de récupération articulaire;
  • l'apparition de sensations douloureuses lors de la marche en raison d'une blessure implique l'utilisation de dispositifs de fixation spéciaux (attelles orthopédiques, attelles, bandages élastiques, etc.). De plus, la limitation de l'activité physique et la normalisation de la routine quotidienne sont nécessaires;
  • les mesures thérapeutiques incluent nécessairement l'utilisation d'agents externes (Fastum-gel, Ketorol, etc.), qui ne sont pas en mesure d'éliminer la cause profonde de la maladie, mais plutôt de soulager efficacement les symptômes de la douleur et le processus inflammatoire.

Avant d'être traité, selon le schéma traditionnel, il est tout à fait possible de réduire les manifestations inconfortables dans le pied si l'activité physique sur les membres inférieurs est normalisée (plus de repos, temps de marche réduit).

Thérapies supplémentaires

En plus du traitement médical, il existe un certain nombre de mesures auxiliaires qui peuvent réduire les symptômes de la douleur:

Arrosage de contraste

Le principe de cette thérapie est très simple. Pendant 5 à 7 minutes (en alternance), les cuisses sont d'abord versées avec de l'eau froide puis chaude. Cependant, malgré l'effet positif des douches de contraste, vous devez absolument consulter un médecin pour éviter le risque d'effets secondaires. En plus de l'arrosage de contraste, les bains chauds additionnés de sel de mer ont une bonne efficacité..

Utiliser des huiles essentielles

Les huiles les plus couramment utilisées dans le traitement sont le genièvre, le romarin et l'eucalyptus, qui sont ajoutés à un bain chaud (6 gouttes chacun). Ensuite, les pieds sont abaissés dans le bain et la procédure se poursuit jusqu'à ce que l'eau refroidisse. La durée du traitement est de 3 à 5 séances.

Massage

Le moyen le plus simple de soulager l'inconfort et la douleur dans les jambes lors de la marche est l'auto-massage, y compris l'eau. La procédure peut être effectuée à la fois avec l'ajout d'une crème de massage, en massant le pied et les doigts dans un mouvement circulaire, ou sous l'eau courante.

Compresser avec de la glace

Vous pouvez soulager la douleur intense dans la partie supérieure du pied à l'aide de glace, dont des morceaux sont enveloppés dans une serviette propre, après quoi il est appliqué sur la zone enflammée pendant 5 à 10 minutes. Une fois la compresse retirée, la zone sur laquelle la glace a été appliquée peut être lubrifiée avec de la vodka ou de l'alcool, ce qui améliorera la circulation sanguine dans le membre..

Gymnastique

Quand cela fait mal à une personne de marcher sur son pied et que chaque mouvement est accompagné de manifestations désagréables, les médecins recommandent d'effectuer des exercices de gymnastique simples:

  • il faut effectuer 10 rotations avec les pieds (d'abord à gauche, puis à droite);
  • les petits objets (stylos, crayons, jouets) doivent être soulevés du sol avec les orteils;
  • pour assurer un massage des pieds, il est recommandé de verser une petite quantité de haricots secs dans les chaussures, puis de marcher dans ces chaussures pendant 5-7 minutes.

Ces exercices doivent être effectués 1 à 2 fois par jour, cependant, il est important de prendre en compte que, malgré l'efficacité des exercices thérapeutiques, vous devez consulter votre médecin avant de les utiliser..

Mesures préventives

Pour éviter le développement de manifestations pathologiques dans le pied, il est nécessaire d'observer une prophylaxie, qui comprend les mesures suivantes:

  • afin d'éviter l'apparition de douleurs d'en haut dans le pied pendant le mouvement, il est impératif de réduire l'activité physique sur les membres inférieurs, car ils augmentent le risque de développer des maladies inflammatoires des articulations et, par conséquent, entraînent des sensations négatives;
  • il est important de porter les bonnes chaussures, la bonne taille et fabriquées à partir de matériaux naturels qui offrent une bonne respirabilité. De plus, il est conseillé aux femmes d'éviter les talons hauts, mais les semelles plates peuvent également causer des douleurs lors de la marche. La hauteur optimale du talon ne doit pas dépasser 5 centimètres;
  • si une jambe est blessée, vous devez obtenir des soins médicaux professionnels en temps opportun. Sinon, le développement d'un processus inflammatoire est possible, ce qui peut entraîner un certain nombre de complications graves et, dans certains cas, le handicap du patient;
  • aide à prévenir les douleurs au pied, y compris dans l'enfance, en portant des semelles orthopédiques qui soulagent le pied autant que possible et contribuent à la normalisation du mouvement lors de la marche;
  • dans tous les cas de douleur au bas du pied, la nutrition doit être normalisée, y compris plus de légumes et de fruits frais, à l'exclusion des aliments nocifs, qui comprennent les aliments sucrés, gras, salés et fumés.

Un patient qui a soudainement une douleur au pied en marchant doit savoir que son état ultérieur dépend de la rapidité avec laquelle il visite le médecin. La durée du traitement et la période de récupération sont déterminées par plusieurs facteurs, notamment la catégorie d'âge, la gravité de l'état du patient, la négligence du processus inflammatoire et la présence de maladies chroniques.

Avec un traitement précoce des symptômes de la maladie, vous pouvez faire face à un traitement de 2 à 3 semaines et, dans les cas graves, la période de rééducation peut durer de 2 à 4 mois. Dans la plupart des cas, le pronostic de guérison est favorable..

Douleur au pied: causes et traitement

Le pied est la partie la plus basse du membre. C'est un groupe combiné d'os qui remplissent une fonction de soutien. La douleur émergente dans le pied peut signaler diverses maladies, une surcharge physique, des blessures traumatiques. La nature des sensations douloureuses, leur fréquence et leur gravité dépendent des caractéristiques d'âge du patient, du mode de vie et de l'état du corps dans son ensemble. Avec des douleurs occasionnelles, ne vous inquiétez pas, mais si un inconfort douloureux est ressenti en permanence, vous devez contacter un établissement médical.

Causes de la douleur au pied

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

Diverses raisons peuvent provoquer l'apparition d'un syndrome douloureux. Un état similaire peut survenir à la fois en marchant et au repos. La localisation de la douleur se produit soit sur toute la surface du pied, soit sur une partie spécifique de celui-ci. Seul un spécialiste révélera la nature de la pathologie. Par conséquent, avec des plaintes régulières de sensations douloureuses dans les pieds, il est nécessaire de consulter un neurologue ou un orthopédiste..

Causes courantes d'inconfort pathologique dans ce domaine:

  • changements liés à l'âge;
  • long séjour en position debout;
  • déformations héréditaires et anomalies du pied;
  • excès de poids, en raison duquel la pression sur la zone du pied augmente;
  • blessures traumatiques (fractures complexes, entorses, luxations);
  • un excès de stress physique (sportif) sur les membres inférieurs;
  • chaussures inconfortables avec des caractéristiques d'amortissement altérées;
  • affaiblissement du tissu musculaire et des ligaments en raison d'un manque prolongé d'activité physique (patients alités).

Maladies

Les maladies systémiques et chroniques qui affectent le travail de tout le système musculo-squelettique peuvent provoquer des douleurs dans les pieds:

  • névrome du pied ou névrome de Morton. Il s'agit d'une prolifération bénigne du tissu périnéal dans la région plantaire. La pathologie se manifeste par des sensations douloureuses à la base des troisième et quatrième doigts. Une seule jambe est affectée par une telle lésion;
  • maladies des articulations du pied (arthrose, arthrite). Se produit généralement chez les personnes âgées, ce qui est associé à une usure des articulations liée à l'âge, à une altération du flux sanguin dans les membres inférieurs, à des déformations osseuses, à une compression des terminaisons nerveuses. Les pathologies provoquent des violations de l'activité motrice du membre affecté, des douleurs de gravité variable;
  • arthrite goutteuse. Une variété de maladies articulaires a une nature inflammatoire. L'apparition de douleurs dans les membres inférieurs avec cette pathologie est associée à la formation de cristaux d'urate dans les tissus périarticulaires, qui contribuent à la formation de tumeurs ressemblant à des tumeurs;
  • phlébévrysme. Des symptômes tels que la lourdeur et la douleur dans la région des pieds ne sont pas rares avec ce diagnostic. De telles manifestations sont une conséquence de la maladie et surviennent après le développement de varices..

Une douleur dans le pied avec des varices peut signaler le stade final de la maladie. Une attitude frivole envers une pathologie aussi grave peut entraîner une thrombose et une embolie;

  • pieds plats (héréditaires ou acquis). Il y a une violation de la fonction de ressort du pied, la douleur ne s'étend pas seulement aux os et aux articulations du pied, la cheville fait également mal. Des sensations de douleur sévères surviennent à la fois pendant l'activité physique et passivement en position verticale;
  • fasciite plantaire. Le développement de la maladie se produit à la suite de dommages ou d'un étirement du fascia de la semelle. Dans la zone de la lésion, le processus inflammatoire est localisé, provoquant de graves spasmes douloureux, qui tourmentent une personne principalement le matin;
  • hygroma du pied. Il s'agit d'une formation bénigne à l'intérieur de laquelle se trouve un fluide séreux-fibreux. Une telle bosse sur le pied apparaît à la suite du port de chaussures inconfortables et d'un effort physique excessif sur les jambes;
  • l'ostéoporose. Les crises douloureuses sont permanentes, quelle que soit l'activité physique. Le foyer de l'inflammation se propage aux os situés près de la peau. Par conséquent, même un léger contact avec la zone endommagée provoque un inconfort grave;
  • endartérite oblitérante. Les sensations désagréables dans la région du pied sont d'un caractère permanent prononcé. La maladie s'accompagne d'un engourdissement des pieds, d'une augmentation des sensations douloureuses après une exposition à la température, de la survenue de plaies ulcéreuses, d'une boiterie;
  • les éperons sont une source de douleur au niveau du talon. L'apparition de ces excroissances osseuses au niveau plantaire ou arrière du calcanéum est due à une sollicitation excessive des tendons du talon. Ces excroissances irritent les tissus mous, provoquant une douleur aiguë et perçante. La particularité de la pathologie est que les pieds font mal principalement le matin, lorsque le patient se relève après avoir dormi;
  • la ligamentite (une maladie inflammatoire de l'appareil tendon-ligamentaire) se caractérise par l'apparition de sensations désagréables lors de la marche et de l'effort physique. Chaque fois que le patient essaie de déplacer un membre engourdi par la douleur, un cliquetis caractéristique se produit;
  • La tendinite d'Achille provoque une douleur aiguë et perçante au talon et au dos de la jambe. Les symptômes concomitants sont un œdème dans la zone touchée, une sensibilité et une température locales accrues, des contractions convulsives en marchant;
  • érythromélalgie ou maladie de Mitchell. La douleur aiguë est causée par des processus pathologiques neurogènes dans les vaisseaux sanguins et les tissus. La maladie se propage aux mains et aux pieds et se caractérise par de graves crises de douleur et des rougeurs au niveau des pieds. Le plus souvent, les hommes d'âge moyen sont sensibles à la pathologie;
  • tendinite tibiale postérieure. La douleur au pied est associée à l'étirement des tendons et survient dans la zone du cou-de-pied. Les sensations douloureuses s'intensifient avec le surmenage, mais disparaissent rapidement après le repos;
  • bursite. La douleur est localisée à la cheville, mais se propage plus tard au talon et aux orteils, affectant tout le pied. En plus du syndrome douloureux, des œdèmes se forment, des changements de couleur de la peau, des augmentations locales de température;
  • sésamoïdite. La maladie est associée à une fracture de deux os sésamoïdes fragiles, responsables de la flexion-extension du gros orteil et du développement d'un processus inflammatoire dans les tissus voisins. Les symptômes typiques sont un gonflement et une douleur dans la région du pouce;
  • maladies de la peau (verrues plantaires, callosités, cors, mycoses). Toutes ces conditions provoquent des sensations douloureuses, associées au port de chaussures inconfortables ou de mauvaise qualité. La nature de ces douleurs est douloureuse, palpitante, aggravée par la marche;
  • pathologies vasculaires, troubles métaboliques. Les spasmes douloureux dans de tels troubles sont assez prononcés, accompagnés d'une sensation de chaleur ou de froid dans les membres inférieurs, d'une prolifération du réseau vasculaire (réseau veineux). Le trouble des processus métaboliques se reflète dans la composition organique des structures osseuses, le bon fonctionnement des tissus musculaires et articulaires. Cela conduit à des sensations douloureuses dans le pied;
  • hallux valgus est caractérisé par sa déformation, à la suite de laquelle le gros orteil est déplacé sur le côté. Cela conduit à une violation de la démarche, de la douleur et d'autres conséquences désagréables..

Si vous soupçonnez une déformation du pied, il est nécessaire de contacter d'urgence un orthopédiste ou un traumatologue pour identifier la cause et le traitement urgent. Les formes avancées de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale et un suivi par un endocrinologue.

Diagnostique

La variété des raisons qui provoquent l'apparition de douleurs dans les pieds nécessite un diagnostic qualifié. Un examen de qualité joue un rôle important dans l'établissement du diagnostic correct et le choix d'une méthode de traitement. Les méthodes de diagnostic initiales comprennent:

  • étude des antécédents médicaux. Vous permet d'identifier les raisons qui pourraient affecter directement ou indirectement le développement de la pathologie;
  • examen physique. Le médecin évalue l'état général du patient et du membre blessé lui-même: la localisation exacte de la douleur, l'intégrité de la peau (plaies, ulcères), un changement de couleur, la présence d'un œdème ou un gonflement dans la zone du pied sont déterminés.

Clarifier les mesures de diagnostic:

  • tests d'urine généraux et détaillés;
  • un test sanguin pour évaluer ses marqueurs biochimiques;
  • l'imagerie par résonance magnétique vous permet d'évaluer l'état des tissus musculaires, osseux et articulaires, des tendons de la zone du pied. L'étude est considérée comme la plus précise car elle aide à comprendre ce qui cause exactement la douleur: des dommages aux muscles, aux tendons, aux os ou aux articulations du pied;
  • Un examen aux rayons X est nécessaire pour une détection précise des changements organiques et des processus pathologiques dans les structures osseuses;
  • la tomodensitométrie est destinée à l'étude couche par couche du tissu osseux des membres inférieurs. Les résultats obtenus permettent un diagnostic précis. Par conséquent, la tomodensitométrie est la dernière étape de l'examen, confirmant les procédures de diagnostic précédentes..

Les méthodes de diagnostic sont déterminées par un spécialiste en fonction de l'état général et des caractéristiques individuelles du patient, des symptômes concomitants et de l'anamnèse de la maladie.

Traiter les douleurs aux jambes

Lorsque les articulations du pied font très mal, le médecin vous dira quoi faire. Après avoir déterminé la cause de l'inconfort, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible. Cela évitera des complications graves et le développement de maladies concomitantes. La thérapie complexe comprend:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • gymnastique de rattrapage;
  • porter des orthèses;
  • intervention chirurgicale (si nécessaire).

Dr Sperling à propos de la maladie:

Thérapie médicamenteuse

Le traitement consiste à prendre des médicaments qui peuvent contrôler la douleur, soulager l'inflammation, réduire l'enflure et d'autres symptômes désagréables. La prescription de médicaments est effectuée uniquement par un médecin, en tenant compte de la maladie qui a causé une gêne au pied:

  • pour éliminer la douleur, des analgésiques oraux sont prescrits;
  • les antibiotiques sont recommandés pour supprimer l'inflammation ou l'infection;
  • si la douleur dans le pied est causée par une infection fongique, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antifongiques (pommades, gels à usage local);
  • avec une douleur insupportable, l'injection d'anesthésiques est autorisée (solutions de lidocaïne, novocaïne);
  • pour les tumeurs, l'œdème, l'hyperémie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofénac, Ibuprofène) sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades ou de gels;
  • avec des spasmes musculaires, il est nécessaire de prendre des relaxants musculaires avec des complexes vitaminiques-minéraux (Cavinton, Actovegin).

Si une douleur dans les pieds est survenue en raison de dysfonctionnements de la glande thyroïde, du foie ou des reins, il est nécessaire d'orienter tous les efforts pour traiter la maladie sous-jacente. Il est nécessaire de consulter un spécialiste de profil étroit et un traitement selon ses recommandations. Habituellement, après élimination de la maladie sous-jacente, l'inconfort dans les parties distales des membres inférieurs disparaît..

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Physiothérapie

En plus du traitement médicamenteux, les médecins recommandent la physiothérapie - thérapie par ondes de choc et résonance magnétique. Ces procédures augmentent le tonus des muscles et des nerfs des membres inférieurs, restaurent leur capacité motrice, soulagent une personne de la douleur, améliorent la circulation sanguine, accélèrent les processus métaboliques, soulagent l'enflure et la rougeur de la peau.

Les patients peuvent se voir prescrire des applications de boue, des massages, des ultrasons, des lasers et des rayons X. Un tel traitement vise à éliminer les manifestations de la pathologie et à prévenir les complications et les rechutes..

Physiothérapie

La gymnastique thérapeutique est un remède efficace contre les douleurs aux pieds, prévenant diverses pathologies du système musculo-squelettique (pieds plats, névrome de Morton, arthrite, goutte et autres maladies). Un ensemble spécial d'exercices vise à améliorer la circulation sanguine, en étirant l'appareil musculo-ligamentaire, ce qui augmente la force et la flexibilité de la jambe inférieure. Par conséquent, lorsque les articulations font mal, les pieds nécessitent des exercices de santé réguliers:

  1. En position debout, levez-vous sur les "orteils", restez dans cette position pendant 10 secondes, revenez à la position de départ.
  2. En restant dans la même position (debout sur un pied plein), «arrachez» vos orteils du sol. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez à la position de départ.
  3. Sans changer de position, rentrez vos pieds vers l'intérieur pendant 15 secondes. Répétez l'exercice 20 fois.
  4. En position assise sur une chaise, soulevez une jambe (les orteils pointent vers le haut). Effectuez 10 mouvements de pied circulaires. Répétez avec l'autre jambe.
  5. Assis sur une chaise, levez les deux jambes parallèlement au sol. Tirez les chaussettes vers vous avec force, en restant dans cette position pendant 5 secondes, abaissez vos jambes. Répéter 20 fois.

Produits orthopédiques

Le port de semelles orthopédiques-supports de cou-de-pied (orthèses) fait partie intégrante d'une thérapie complexe pour les douleurs persistantes dans les jambes. Ils aident à éliminer les sensations désagréables et les gonflements, à corriger la répartition des charges sur les pieds, à prévenir la formation de cors et de callosités et à faciliter le port de chaussures inconfortables..

Chirurgie

L'intervention chirurgicale est indiquée en cas de traitement conservateur inefficace, d'anomalies héréditaires ou acquises des pieds, de traumatismes graves:

  • opérations pour fractures, lorsqu'une réduction est nécessaire (comparaison correcte des fragments osseux cassés et déplacés);
  • implantation d'implants ou de structures de support dans l'os;
  • arthroscopie pour enlever les fragments d'articulation détruits ou endommagés;
  • ostéotomie.

Remèdes populaires

Beaucoup de gens se tournent vers les remèdes maison pour la médecine traditionnelle. Mais en cas de douleur dans les membres inférieurs, il est strictement interdit d'utiliser une telle thérapie, car un tel symptôme peut indiquer des maladies graves des organes internes. Bien que de nombreux médecins saluent l'utilisation de la médecine alternative dans le traitement des douleurs aux jambes, il est encore nécessaire d'appliquer une prescription particulière en pratique uniquement après avoir consulté un médecin. Les plus efficaces sont les suivants:

Bouillon de conifères pour les bains:

  1. 100 g d'aiguilles de pin sèches versent 1 litre d'eau bouillante.
  2. Faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes, laisser mijoter au bain-marie pendant encore une demi-heure.
  3. Insister jusqu'au refroidissement complet, filtrer.
  4. Verser dans un bassin et cuire les pieds à la vapeur pendant 15 minutes.

Teinture de racine de consoude:

  1. 1 cuillère à soupe. l. verser les matières premières avec 1 litre d'alcool (40% alc.).
  2. Insister dans un endroit sombre et sec pendant 3 semaines, diluer avec 2 litres d'eau.
  3. Prenez 1 cuillère à soupe à l'intérieur pendant 1 mois. l. trois fois par jour 10 à 15 minutes avant les repas.

Infusion de stigmates de maïs:

  1. 4 cuillères à soupe l. matières premières sèches versez 1 litre d'eau bouillante.
  2. Insister sous le couvercle pendant une demi-heure.
  3. Filtrer et boire 100 ml toutes les 2 heures.
  4. Le cours de la thérapie est de 1,5 mois.

Prévention de la douleur au pied

Les mesures préventives incluent le respect de règles simples d'un mode de vie sain:

  • exercice régulier. Idéal à ces fins sont la course à pied, le cyclisme, le ski, la natation, la marche de course. Vous devez commencer les cours avec des charges minimales, en augmentant progressivement leur intensité. Utilisez des chaussures de sport ou des semelles orthopédiques. Réchauffez vos pieds, surtout avant les entraînements à venir;
  • ne portez que des chaussures confortables faites de matériaux de qualité offrant un niveau naturel d'absorption des chocs. En aucun cas, vous ne devez porter des chaussures trop serrées ou trop lâches, ce qui peut entraîner de graves déformations du pied. Les femmes n'ont pas besoin de «s'emballer» avec des chaussures à talons hauts, si possible, de réduire le temps de les porter;
  • effectuer un auto-massage des pieds. Pour cela, un pétrissage élémentaire des pieds avec les doigts, faire rouler une balle de tennis des orteils au talon conviennent. Pendant la saison chaude, vous pouvez souvent marcher pieds nus sur l'herbe, le sable et pendant la saison froide - sur des tapis de massage orthopédiques;
  • contrôlez votre poids. Les kilos en trop augmentent la charge sur les pieds;
  • s'en tenir à une alimentation saine. Éliminez les aliments nocifs (épicés, gras, salés, fumés, sucrés, café, alcool) de l'alimentation. Inclure dans le menu des aliments enrichis en vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement de l'organisme;
  • organisez-vous un repos avec le moindre inconfort et une légère douleur aux pieds. Pour ce faire, vous devez prendre une position horizontale et lever vos jambes, en plaçant un rouleau ou un oreiller sous eux. La tension disparaîtra, les muscles des membres inférieurs se relâcheront, le flux sanguin se normalisera;
  • ne vous soignez pas avec des douleurs régulières aux pieds. Si les sensations douloureuses sont devenues permanentes, vous devez demander de l'aide d'urgence. Seul un spécialiste déterminera la cause de l'inconfort et, éventuellement, empêchera le développement de pathologies graves.

Toutes les maladies du pied existantes entraînent une mobilité et des douleurs limitées. Dans les cas avancés, les pathologies du pied deviennent la cause du handicap. Par conséquent, vous devez tout mettre en œuvre pour empêcher leur développement. En suivant des mesures préventives simples, vous pouvez éviter d'éventuels troubles et préserver la santé de nombreux autres organes..

Douleur au pied lors de la marche sous les orteils: causes, diagnostic, traitement

Beaucoup de gens vont chez le médecin pour des douleurs et une gêne au pied. Ce symptôme peut indiquer diverses affections du système musculo-squelettique. La douleur dans le pied lors de la marche sous les orteils peut être constante ou intermittente. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement efficace..

Facteurs de développement

Quelle que soit la source du problème, toutes les maladies peuvent être déclenchées par un certain nombre de facteurs. Parmi eux:

  1. Activité physique intense. Un stress intense lors de la marche ou de la course affecte la colonne vertébrale, les genoux et les pieds. Plus la vie est active, plus le risque de sensations douloureuses est grand..
  2. Poids corporel élevé. Il existe une corrélation entre le poids et le risque de douleur. Plus une personne est obèse, plus la probabilité de problèmes avec le système musculo-squelettique est élevée..
  3. Mauvaise nutrition. Habituellement, le problème vient de la consommation d'aliments pauvres en calcium et en minéraux.
  4. Maladies du système endocrinien. Le métabolisme peut entraîner la libération de grandes quantités de minéraux dans la circulation sanguine. Le résultat sera le dépôt de calcium et d'autres sels minéraux dans les structures du pied..
  5. Pèse l'hérédité. Ce facteur peut conduire à l'apparition de pathologies du système musculo-squelettique. Et par eux-mêmes, les maux ne sont pas transmis.
  6. Mauvaises habitudes. Le tabagisme et l'alcool réduisent l'élasticité et la flexibilité des structures anatomiques du pied. En conséquence, des changements dystrophiques sont observés dans la région des jambes..
  7. Inactivité physique. Les personnes qui restent constamment assises au même endroit risquent également de souffrir, tout comme les personnes qui travaillent intensément physiquement. La cause est la congestion du système musculo-squelettique..

Types de douleur

Ils sont différents. Par conséquent, vous devez d'abord déterminer les variétés:

  1. Si une douleur survient dans le pied lors de la marche, vous devez déterminer l'endroit où elle est localisée et l'intensité. Lors du déplacement, la charge tombe sur les jambes, une douleur apparaît près des orteils, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Cela résulte de l'ostéoporose, du repos au lit - une personne ne charge pas ses jambes, il y a des problèmes avec le système moteur. Parfois, des dommages se produisent dans le système vasculaire des jambes.
  2. La douleur peut survenir dans les doigts. Dans ce cas, vous devez vous rendre chez le médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, le traitement doit être instauré. L'essence de la pathologie réside dans les troubles métaboliques qui entraînent des sensations désagréables dans les doigts. Une grande quantité de sel apparaît dans le sang, qui se dépose dans les articulations. Des sensations désagréables apparaissent la nuit. Dans les derniers stades de la maladie, l'anxiété survient constamment. Besoin de l'aide d'un médecin pour exclure les maladies graves - l'arthrite et l'arthrose, qui endommagent les doigts.
  3. Une douleur dans la semelle peut indiquer des pieds plats. Le traitement implique la sélection de chaussures, de semelles spéciales. La maladie survient généralement en cas de surpoids.
  4. Des sensations douloureuses peuvent être dans le pied sous les orteils au milieu. Cela est dû à des problèmes physiologiques, aux conséquences d'un traumatisme. Vous devez faire attention aux cors, callosités, entorses résultant de charges soudaines..
  5. Il est important de prêter attention aux plaintes des enfants. À cet âge, le développement de maladies graves des jambes est possible, dans lesquelles un traitement urgent est nécessaire. À l'âge de 16 ans, la formation du squelette de l'enfant se poursuit. Vous devez surveiller attentivement la santé des enfants. S'il se plaint de douleur, il est difficile de localiser le site. Le médecin traite la pathologie après un diagnostic complet. Le sous-développement des artères et des veines des jambes est dangereux pour les enfants..

Les infections pénètrent rapidement lorsque le corps est affaibli. La lésion peut être dirigée vers l'articulation, le pied, les doigts. Après l'examen, un traitement est prescrit. La douleur dans les pieds apparaît avec une courbure de la colonne vertébrale, des varices s'étendant jusqu'aux orteils. Dans ces cas, vous devez consulter un médecin.

Bursite

Si la voûte plantaire fait mal, la cause peut être cette maladie. Avec la bursite, une inflammation apparaît dans la capsule périarticulaire. Le processus est localisé dans le tendon d'Achille. Le syndrome de la douleur apparaît souvent sous les orteils et s'aggrave lors de la marche.

La bursite se manifeste également par les symptômes suivants:

  • œdème local au site du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort dans le pied lors de la marche;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

Si une douleur est ressentie lors de la marche, cela peut être dû à un effort physique intense, au sport professionnel, à la pénétration d'agents pathogènes infectieux, à l'arthrose des articulations.

Fasciite

Un éperon de talon peut causer des douleurs dans le pied lorsqu'on marche dessus. C'est ce que les gens appellent la fasciite. Avec cette pathologie, le tissu osseux se développe, ce qui opprime progressivement les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situées dans les tissus mous du talon. La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • œdème local dans la zone de formation d'une excroissance osseuse;
  • douleur en marchant et même au repos.

La fasciite plantaire peut survenir lorsque des agents infectieux pénètrent dans le corps, une lésion traumatique de l'os du talon. Une autre affection apparaît avec les pieds plats longitudinaux ou transversaux, la polyarthrite rhumatoïde.

Arthrite

La cause de la douleur dans le pied sous les orteils peut être l'arthrite des petites articulations. La douleur avec cette maladie augmente le matin après le réveil. La maladie est caractérisée par:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur des articulations phalangiennes le matin;
  • gonflement de la plante du pied ou du milieu du pied;
  • fatigue rapide des jambes lors de la marche.

Cette affection est susceptible de se manifester sous forme de goutte, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde..

Pied plat

S'il y a une douleur dans le pied lors de la marche sous les orteils, cela peut être dû à des pieds plats longitudinaux ou transversaux. Cette maladie se produit avec une faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, une charge statique sur les jambes.

Les pieds plats peuvent être identifiés par les signes suivants:

  • épaississement du pied, à cause duquel les chaussures s'usent rapidement;
  • fatigue rapide des pieds;
  • crises fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être acquise et congénitale. Si la charge sur le pied est inégale, la personne développe un inconfort et une douleur à la place du fornix externe ou interne.

Névrome

Si le pied d'une femme fait mal et que cela fait mal de marcher, cela peut être dû au port de talons. Avec le névrome de Morton, il y a de la douleur dans la plante du pied, surtout en marchant sur l'orteil. Dans cette condition, l'épaisseur des troncs nerveux interdigitaux augmente..

Le névrome de Morton est une tumeur bénigne du tissu nerveux. Avec cette maladie, la douleur augmente pendant la marche et un gonflement des tissus mous du pied apparaît également..

Ténosynovite

Une douleur dans le pied sous le pouce peut être associée à une lésion traumatique des tissus mous du pied. Il ne sera possible de faire le diagnostic correct que sur la base d'un examen aux rayons X. Si la pathologie affecte le pied en marche, l'apparence est probable:

  • gonflement de la voûte plantaire externe du pied;
  • douleur dans les pieds.

La ténosynovite est souvent causée par le port de chaussures hors taille. Les douleurs douloureuses au pied ne peuvent être éliminées qu'avec l'aide d'un traitement efficace prescrit par un médecin.

Traumatisme

Si le pied fait mal et que ça fait mal de marcher, cela est probablement dû à divers types de dommages. La localisation est déterminée par le site du dommage. Le traumatisme peut provenir d'un coup intense, d'un microtraumatisme régulier à une certaine zone.

Une douleur dans le pied lors de la marche sous les orteils apparaît lorsque:

  • fractures des phalanges des doigts, perforations, fissures dans l'os du talon causées par une chute sur les jambes;
  • étirement ou rupture de grands et petits ligaments.

Le deuxième type de blessure survient lors de sauts infructueux et de secousses rapides d'un endroit. Avec une déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur surviennent dans la zone touchée. En cas de blessures traumatiques des pieds, la situation n'est corrigée que par un médecin.

Ostéoporose

Si la jambe fait mal dans la région du pied, l'une des raisons est l'ostéoporose. La maladie se développe lorsque la quantité d'ions calcium dans le tissu osseux diminue. Ensuite, non seulement la douleur survient, mais le risque de fractures osseuses augmente également..

Érythromélalgie

Il s'agit d'une maladie rare dans laquelle il y a une douleur dans la semelle sous les orteils. Avec la maladie, les petits vaisseaux sanguins se dilatent, la température augmente, des rougeurs apparaissent, provoquant une douleur dans le pied. La maladie se développe à partir de maladies rhumatoïdes, d'engelures, de brûlures.

Habituellement, la pathologie se propage symétriquement, c'est-à-dire sur 2 jambes. La douleur est vive, lancinante. Avec la progression de la maladie, la douleur sera plus forte, la zone touchée peut être agrandie. Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de subir un examen sous la forme d'une radiographie, d'une échographie et d'une analyse. Pour ce faire, contactez un chirurgien ou un rhumatologue. La maladie est traitée avec des onguents, des antipyrétiques et des analgésiques.

Changements d'âge

Avec l'âge, les douleurs aux jambes deviennent plus fréquentes. Ils peuvent gonfler, se fatiguer même à cause de petites charges. Les changements liés à l'âge entraînent une déformation du pied de l'intérieur. Chez les personnes âgées, les os sont fragiles, il y a un amincissement des parois veineuses, une diminution du système immunitaire.

La douleur peut être permanente ou temporaire. Les médecins prescrivent généralement des immunostimulants, où il y a beaucoup de calcium, des onguents. Des sous-vêtements de compression et des analgésiques sont également prescrits. De la médecine traditionnelle, les teintures avec du poivron rouge, du genévrier et d'autres substances chauffantes sont efficaces.

Ongles incarnés

C'est une maladie courante qui cause de nombreux désagréments. La douleur peut être près des doigts, car les ongles s'enfoncent dans la peau jusqu'à ce qu'elle saigne. La suppuration se produit, la température monte.

Les symptômes comprennent des ongles inégaux qui poussent dans la peau du doigt. Des sensations douloureuses surviennent avec des mouvements imprudents. Le médecin peut prescrire une intervention chirurgicale.

Diagnostique

Si vous souffrez de douleurs au pied en marchant sous les orteils, il est nécessaire de déterminer la cause de ce phénomène. J'ai besoin d'une consultation avec un traumatologue et un orthopédiste. Le diagnostic primaire est posé sur la base d'une enquête, d'une analyse des plaintes, d'un examen visuel.

Des recherches supplémentaires sont effectuées en utilisant:

  • Radiographie;
  • arthroscopie des petites articulations;
  • IRM ou CT.

Le diagnostic de laboratoire est présenté sous la forme d'une méthode de recherche supplémentaire dans laquelle les marqueurs de l'inflammation et les symptômes de lésions articulaires rhumatoïdes sont identifiés. Dans ce cas, les tests sanguins suivants sont nécessaires:

  • clinique;
  • pour les tests rhumatismaux;
  • biochimique.

Traitement

En cas de douleur au pied sous les orteils, le médecin prescrit un traitement basé sur des études de laboratoire et instrumentales. Il est important que le patient respecte les conseils suivants pendant le traitement:

  • vous devez utiliser des semelles orthopédiques sélectionnées individuellement;
  • l'activité physique sur la jambe douloureuse doit être réduite;
  • il est conseillé de choisir des chaussures orthopédiques;
  • les femmes ne devraient temporairement pas porter de talons.

Un traitement conservateur

Avec une douleur douloureuse dans le pied, en fonction de la cause de ce phénomène, le médecin peut prescrire des médicaments. L'utilisation de tels médicaments sera efficace:

  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • onguents chauffants et frottements;
  • chondroprotecteurs.

En cas de blessure aux os et aux ligaments, des bandages élastiques d'un membre douloureux, du ruban adhésif, une attelle ou un plâtre sont utilisés.

Si le pied fait mal sous les orteils, le massage vous permet d'éliminer l'inconfort. La procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le flux lymphatique, échange dans les tissus mous.

L'automassage des pieds est autorisé. Il consiste en des caresses légères, des frottements et un pétrissage doux. L'effet peut être amélioré par des onguents chauffants et analgésiques, des gels utilisés lors du massage.

Gymnastique

Le traitement de la douleur au pied peut être effectué avec une gymnastique réparatrice. Il est généralement prescrit pour les tendovaginites et les pieds plats. La thérapie par l'exercice comprend les exercices suivants:

  1. Rotation avec les deux pieds. Il est conseillé d'effectuer cet exercice en position assise ou couchée avec les jambes baissées. La rotation est effectuée simultanément pour 10 répétitions dans chaque sens.
  2. Vous devez soulever les pièces avec vos orteils. Mieux vaut attraper un chiffon ou un crayon sur le sol.
  3. Une petite balle doit être roulée sur le sol. Vous pouvez prendre le tennis. Les pieds doivent être nus.

Traitement traditionnel

Si le pied fait mal près des orteils lors de la marche, en plus d'un traitement conservateur, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Les méthodes suivantes sont utilisées comme thérapie:

  1. Bains de pieds curatifs. Ils vous permettent de vous débarrasser de l'inconfort et de la douleur. Des huiles naturelles de romarin, genévrier, eucalyptus, lavande sont ajoutées aux bains de pieds chauds. De l'eau est versée dans un récipient en émail et en plastique, de l'huile essentielle est ajoutée (4-5 gouttes). Il est important que la température soit de 38 à 40 degrés.
  2. Douche de pied contrastée. Grâce à cette procédure, non seulement la circulation sanguine dans les jambes est normalisée, mais tout le corps est renforcé. Il est conseillé d'effectuer un arrosage contrasté des jambes le matin..
  3. Traitement au froid. Appliquer un contenant de glace pour réduire l'inflammation et l'enflure. Dans cette procédure, une mesure est importante afin que l'hypothermie ne se produise pas. Le temps de rétention de la glace est de 2-3 minutes.

Les méthodes de médecine traditionnelle ne doivent être utilisées que lorsque les procédures sont convenues avec le médecin. L'automédication peut entraîner une exacerbation, ce qui aggravera la condition.

Opération

Lorsque le traitement conventionnel échoue, une intervention chirurgicale est effectuée. L'opération est prescrite pour le névrome de Morton, accompagné d'une inflammation des structures ligamentaires, de la croissance et de la prolifération des tissus. La procédure est douloureuse.

Lorsqu'une névrite traumatique est détectée, une opération est également effectuée. La maladie se développe rapidement et un stade chronique peut apparaître en peu de temps. Dans ce cas, une douleur intense persiste jusqu'à l'opération, et seul le chirurgien peut les éliminer.

Les pathologies vasculaires des pieds entraînent souvent des douleurs dans la plante des pieds et sous les orteils. Seuls des vaisseaux sains peuvent assurer le transport des nutriments présents dans le sang et les varices limitent cette possibilité. Il y a une menace non seulement pour les jambes, mais aussi pour la vie humaine.

Il vaut mieux éviter le danger, faire appel à des chirurgiens vasculaires capables de pratiquer eux-mêmes une chirurgie d'urgence. La douleur peut être dangereuse, car il y a un risque qu'elle soit associée à une maladie.

La prévention

Pour éviter l'inconfort et la douleur sur la plante des pieds, il est nécessaire de faire de la prévention. Il gardera vos pieds sains et beaux. La prévention est la suivante:

  1. Vous ne devriez pas porter de petites chaussures inconfortables. Lorsque la semelle est portée de l'intérieur, des semelles orthopédiques sont nécessaires. Ils prolongent la durée de vie de la chaussure.
  2. Les femmes ne doivent pas porter de chaussures à talons hauts avec des orteils étroits.
  3. Gardez vos pieds propres et chauds. L'hygiène personnelle des pieds est importante. Il faut utiliser des émollients, surtout en été.
  4. Vous ne devez pas porter de chaussettes synthétiques, elles conduisent à la transpiration, les pieds se mouillent et sèchent rapidement. Il est préférable de choisir des chaussettes en matériaux naturels qui ont une bonne hygroscopicité.
  5. La pédicure doit être faite avec soin. Il est important d'éviter les rayures et l'inflammation.
  6. Il est nécessaire de perdre du poids si vous avez des problèmes de jambes. Une bonne nutrition y contribuera..
  7. Vous devez manger des fruits, des légumes, des baies, des noix et de la farine, les aliments gras et salés doivent être exclus.
  8. Vous devez boire au moins deux litres d'eau propre par jour..
  9. Les complexes de vitamines et de minéraux sont efficaces.

Ainsi, les causes et le traitement de la douleur dans les pieds sont interdépendants, par conséquent, un diagnostic est nécessaire. Et sur la base de l'analyse, le médecin prescrit des méthodes de traitement efficaces.

Pourquoi le pied fait-il mal en marchant

Si votre pied vous fait mal sans raison apparente en marchant, cela fait mal de marcher sur votre pied, cela indique une blessure ou le développement de l'une ou l'autre pathologie. Dans de tels cas, il est nécessaire de consulter un médecin, car la plupart des pathologies des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs chroniques et une mobilité réduite pouvant aller jusqu'au handicap.

Dans les cliniques du "Hello!" Des médecins expérimentés travaillent qui se spécialisent dans le traitement des pathologies articulaires et pratiquent une approche individuelle de chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son état. Pour obtenir un résultat réussi, les dernières techniques médicales classiques et éprouvées le permettent. Toutes les cliniques sont situées à proximité des stations de métro, il sera donc facile de s'y rendre même pour ceux qui ont de la difficulté à marcher.

Causes possibles de douleur au pied lors de la marche

De nombreux facteurs peuvent causer des douleurs au pied. Les plus dangereux d'entre eux sont les blessures, ainsi que les maladies chroniques qui se développent lentement, mais sans traitement entraînent une perte de sensibilité et une incapacité à se déplacer normalement..

Les raisons pour lesquelles le pied d'une personne fait mal et que cela fait mal de marcher sur son pied peuvent être des maladies des groupes suivants:

  1. orthopédique;
  2. neurologique;
  3. vasculaire.

Malheureusement, avec de nombreuses pathologies du pied, des déviations des trois types se développent avec le temps, ce qui complique le diagnostic et le traitement. Ainsi, avec les maladies articulaires, des complications liées à l'état des nerfs et des vaisseaux sanguins peuvent apparaître: compression des racines nerveuses, vasoconstriction, altération de la circulation sanguine et autres troubles. Pour identifier la cause profonde des sensations douloureuses dans de tels cas, un diagnostic complet est nécessaire..

La douleur dans les articulations du pied lors de la marche peut être exacerbée par les facteurs suivants:

  • fumer (provoque une détérioration de la circulation sanguine);
  • hypothermie;
  • blessures fréquentes;
  • infections transférées;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • charges sportives excessives;
  • obésité;
  • déshydratation.

Le plus souvent, la douleur est causée par le port prolongé de chaussures mal sélectionnées. Dans le même temps, les baskets et les ballerines à semelle plate et les chaussures à talons trop hauts affectent l'état du pied. Les chaussures à semelle plate déforment le pied avec le temps, ce qui conduit souvent à des pieds plats. La passion pour les talons hauts est lourde de déformations des orteils et de la voûte plantaire. Cependant, les chances de corriger la déformation avec une visite chez le médecin en temps opportun sont élevées: les troubles acquis aux premiers stades se prêtent avec succès à un traitement conservateur à l'aide d'exercices de physiothérapie et de massages.

Remarque: si la raison pour laquelle les pieds font mal et que ça fait mal de marcher est une blessure, il est obligatoire de contacter un traumatologue, aussi insignifiante que cela puisse paraître. Les blessures négligées entraînent diverses maladies chroniques et la destruction progressive de l'appareil ostéo-ligamentaire.

Maladies du pied les plus courantes

La raison la plus courante pour laquelle votre pied vous fait mal lorsque vous marchez dessus après un long repos est la fasciite, une inflammation du tissu conjonctif qui peut s'accompagner d'un gonflement sévère. Souvent, avec cette maladie, il y a une complication telle qu'un éperon au talon..

Si la douleur apparaît soudainement (généralement la nuit) et s'accompagne de spasmes, d'un gonflement croissant, de fièvre, la cause de la douleur est très probablement la goutte. Avec cette maladie, une quantité excessive d'acide urique s'accumule dans le corps - d'abord dans les articulations et les bosses de tophus sous la peau, puis dans les organes internes.

L'arthrite infectieuse a un tableau clinique similaire. Habituellement, l'inflammation se développe lorsqu'une infection pénètre dans l'articulation par une plaie ou après une maladie, comme un mal de gorge ou une intoxication alimentaire.

Si la douleur survient régulièrement, elle peut être causée par une arthrose ou une arthrite non infectieuse. Ces pathologies du tissu cartilagineux se distinguent par les caractéristiques suivantes:

  • l'apparition de clics et de craquements lors du déplacement des doigts et de la marche;
  • inconfort constant, se transformant en douleur avec fatigue ou effort prolongé;
  • mobilité réduite;
  • œdème fréquent.

Les maladies du tissu conjonctif peuvent être contrôlées et, dans les premiers stades, même s'en débarrasser complètement à l'aide d'une thérapie complexe. Cependant, en l'absence de soins adéquats, l'arthrose et l'arthrite entraînent une déformation sévère du pied, une douleur persistante et une mobilité réduite..

Causes non évidentes de douleur au pied lorsque vous marchez sur le pied

Une déshydratation prolongée ou un manque de minéraux peuvent provoquer des crampes et des crampes dans les pieds et les jambes. Les mêmes symptômes apparaissent parfois avec l'abus de café et le manque de sommeil. Des douleurs à la tête, au cœur ou au dos et aux jambes peuvent provoquer un stress nerveux.

Les maladies de la colonne vertébrale, de la hanche et du genou peuvent également entraîner des douleurs dans les pieds. Les causes immédiates de la douleur dans de tels cas sont les troubles circulatoires, la compression des racines nerveuses et une mauvaise répartition de la charge sur le tronc et les membres. Un retour d'expérience est également possible: des pathologies négligées du pied conduisent parfois au développement de maladies de la colonne vertébrale ou de grosses articulations des jambes.

Des sensations désagréables dans les pieds peuvent également être causées par des maladies vasculaires, y compris des varices. Les signes suivants indiquent que la douleur est causée par des troubles circulatoires:

  • pieds froids constants;
  • cyanose de la peau;
  • crampes fréquentes;
  • une sensation de brûlure dans les veines;
  • veines enflées, noueuses ou «cachées»;
  • la présence de petites hémorragies ponctuées.

Diagnostic de la douleur au pied

Si vous êtes sûr que la douleur n'est pas liée à une blessure, vous devez demander l'aide d'un neurologue ou d'un orthopédiste. Le médecin procédera à un examen, évaluera les réflexes et la mobilité du pied, étudiera l'histoire et vous dirigera vers les procédures de diagnostic:

  • radiographie;
  • IRM;
  • CT;
  • Échographie des articulations et des vaisseaux sanguins;
  • tests de laboratoire.

Dans certains cas, un examen des articulations du genou et de la hanche, de la colonne vertébrale peut être nécessaire. Ce n'est qu'après que le médecin a découvert exactement ce qui cause la douleur au pied lors de la marche, il sera en mesure de déterminer comment traiter correctement cette maladie..

Caractéristiques du traitement

Si vos pieds vous font mal lorsque vous marchez, vous n'aurez probablement pas besoin de chirurgie. L'opération n'est nécessaire que lorsque des processus purulents sont détectés, ainsi qu'en cas de dommages ou de déformations graves des articulations et des tendons.

Dans d'autres cas, des méthodes conservatrices sont utilisées:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice;
  • massage;
  • régime;
  • porter des appareils orthopédiques.

Le traitement est généralement à long terme, car l'objectif est de corriger toute modification de l'anatomie du pied causée par une blessure ou une maladie. Le port de chaussures orthopédiques ou de semelles et doublures spéciales, le massage et la physiothérapie peuvent restaurer la mobilité et l'endurance du pied. Au début, si vous avez des difficultés à marcher, vous pouvez utiliser une canne.

Une combinaison de médicaments et de physiothérapie aide:

  • éliminer le syndrome de la douleur;
  • éliminer l'inflammation et le gonflement;
  • restaurer l'appareil ostéo-ligamentaire;
  • normaliser la circulation sanguine.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte