La névralgie est une affection qui s'accompagne d'une douleur aiguë à l'emplacement des troncs nerveux. Cette maladie n'est pas propre aux patients âgés. C'est également courant chez les jeunes. En particulier, la maladie est souvent observée chez les femmes. Une proportion importante de patients présente des lésions du nerf facial (les symptômes de la pathologie et les méthodes thérapeutiques seront décrits plus loin dans l'article).

informations générales

Avant d'expliquer ce qu'est la névralgie faciale, vous devriez l'examiner plus en détail. Quelles fonctions remplit-il? Le nerf facial est un élément du système nerveux facial. Fournir de la sensibilité est sa fonction principale. À cet égard, les branches de ce nerf sont situées des deux côtés du visage. Ils sont "portés" à chaque organe à l'avant de la tête. La névralgie du trijumeau est une maladie qui s'accompagne d'un trouble de ses fonctions. Elle se caractérise par des accès de douleur courts mais extrêmement sévères. Dans la plupart des cas, cette pathologie s'accompagne d'une évolution chronique. L'aigu est remplacé par une longue période de calme. A ce moment, le patient ne ressent pas de douleur. Selon certains experts, la névralgie du nerf facial n'est pas une maladie indépendante. Parfois, il n'est pas possible d'établir sa source..

Les principales causes d'occurrence

La neuropathie du nerf facial est dans la plupart des cas de nature vasculaire. En règle générale, la douleur survient après l'hypothermie. Septembre et mars sont les taux d'incidence les plus élevés. Les gens se promènent sans chapeau, tandis que les vents froids commencent à souffler en basse saison. Beaucoup continuent de porter des vestes légères. Les résidents d'été, de retour de leurs jardins, dorment près des fenêtres ouvertes dans les trains électriques. Dans la région située derrière l'oreille, le nerf facial sort du crâne. En raison de l'hypothermie, un spasme des vaisseaux qui l'alimentent se produit. À cet égard, le nerf "cale" dans les parois du canal osseux. Un gonflement se produit. L'alimentation du nerf est en outre altérée par la crise. Le résultat est un cercle vicieux. Actuellement, il est largement admis que la compression du nerf par les vaisseaux (avec une condition physique altérée) est le principal facteur étiologique de cette maladie. Il en va de même pour les plaques sclérotiques (anormalement envahies). Moins fréquemment, il peut s'agir de tumeurs situées dans la zone péri-cérébelleuse, ainsi que d'autres néoplasmes. La névralgie du nerf facial peut également survenir pour un certain nombre d'autres raisons, parmi lesquelles on distingue les suivantes:

  1. Structure osseuse spécifique (congénitale) de la base du crâne.
  2. Rétrécissement du canal osseux (peut être causé par des caries, une inflammation des sinus maxillaires et des gencives).
  3. Virus de l'herpès (chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli).

Il arrive souvent qu'il ne soit pas possible d'établir la cause exacte de la maladie. Dans ce cas, la névralgie faciale est considérée comme idiopathique..

Facteurs provoquants

Des accès réguliers de douleur peuvent être causés par les éléments suivants:

  1. Brosser les dents.
  2. Rasage.
  3. Mâcher des aliments solides.
  4. Longue conversation.
  5. Baisse de l'immunité.
  6. Blessures faciales.
  7. Par exposition au vent.
  8. Hypothermie.
  9. Contraintes transférées.

Image clinique

Toutes les manifestations de la pathologie sont généralement concentrées le long du tronc nerveux, qui est exposé à des effets pathologiques. Ce sont les domaines suivants:

En règle générale, les points d'approche du nerf à l'épiderme sont les plus douloureux. Dans ce cas, le menton et l'orbite sont signifiés. La névralgie faciale a une caractéristique. Il n'affecte généralement qu'un seul côté. Bien que dans certains cas, il existe également une forme bilatérale. Les patients ressentent différentes sensations. Cependant, dans la plupart des cas, il existe des manifestations générales qui indiquent que le patient a une névralgie faciale. Les symptômes sont le plus souvent les suivants: douleurs intolérables, brûlantes, secousses qui peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. En règle générale, une gêne apparaît dans le triangle nasolabial. Ensuite, ils se sont répandus sur des zones plus larges. En cas de névralgie spontanée, une personne peut geler brusquement. Parfois, il commence à se frotter intensément le visage. Une douleur soudaine peut irradier vers le cuir chevelu, les dents, les oreilles et même les doigts. Le pic de douleur est très fréquent. C'est parce que les muscles près du spasme nerveux affecté. Le tableau clinique de la maladie est complété par d'autres symptômes, parmi lesquels on peut distinguer:

  1. Larmoiement incontrôlé.
  2. Brûler après l'arrêt d'une douleur intense.
  3. Bave incontrôlée.
  4. Rougeur de la peau du visage (sous forme de taches ou générale).
  5. Pas de douleur la nuit.
  6. Réduction de l'inconfort après une forte pression sur la peau.

Le principal danger de la maladie

Certaines personnes ont des épisodes isolés de névralgie tout au long de leur vie. Dans d'autres, la maladie peut survenir sous la forme d'exacerbations et de rémissions. L'inflammation du nerf facial est dangereuse car elle peut évoluer avec le temps. Cela s'accompagne d'une augmentation de la fréquence des périodes aiguës et d'une douleur accrue. Des crises imprévisibles peuvent affecter la survenue de troubles mentaux. Si une personne a une inflammation du nerf facial, elle s'attend à une douleur. Dans certains cas, les gens perdent la maîtrise de soi. Ils négligent l'activité physique, quittent leur emploi, cessent de prendre soin de leur hygiène personnelle et mangent mal. Il existe également des cas particulièrement graves. En raison d'une dépression profonde, les patients décident parfois de se suicider..

Effets médicinaux

Si un patient reçoit un diagnostic de névralgie du nerf facial, le traitement doit viser à éliminer la cause de son apparition. Tout cela doit être confirmé par un diagnostic approfondi. Il est également nécessaire de faire une comparaison différentielle avec les pathologies de la tête suivantes:

  1. Tumeur.
  2. Vasculaire.
  3. Infectieux.

En règle générale, si une névralgie du nerf facial est détectée, le traitement comprend la prise de plusieurs médicaments du groupe suivant:

  • Antiépileptiques:
  1. «Tebantin».
  2. «Carbamazépine».
  3. "Diphénine".
  4. «Oxcarbazépine».
  5. «Acediprol».

Dans la plupart des cas, la carbamazépine est considérée comme le médicament de choix. Cependant, il a de nombreux effets secondaires. Pour cette raison, son utilisation nécessite une évaluation régulière de la fonction hépatique et une surveillance de la numération globulaire. Quant au traitement lui-même, il peut être long. Dans le même temps, la posologie est progressivement réduite. En cas d'inefficacité du premier, des médicaments de deuxième ligne sont utilisés, qui appartiennent au même groupe pharmaceutique. Parmi eux:

Prescrire des médicaments supplémentaires

Lorsque le nerf facial est refroidi, le traitement est sélectionné sur une base individuelle. Des myorelaxants à action centrale sont souvent prescrits, parmi lesquels:

Les médicaments ci-dessus aident à éliminer les spasmes musculaires. Avant le coucher, il est conseillé aux patients d'utiliser des antidépresseurs. La trazodone et l'amitriptyline sont souvent prescrites. Les vitamines du groupe B. sont également injectées par voie intramusculaire. Si le nerf facial est refroidi, des crèmes et des onguents spéciaux peuvent être appliqués localement. Ils doivent contenir des composants anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments aideront à soulager la douleur. Les médicaments suivants sont les plus couramment utilisés:

  1. «Diclofénac».
  2. "Bystrum-gel".
  3. «Diklak».

Caractéristiques de la thérapie dans les hôpitaux

Dans les établissements médicaux, les procédures suivantes sont effectuées pour soulager la douleur:

  1. Thérapie par micro-courant.
  2. Acupuncture.
  3. UHF.
  4. Électrophorèse avec lidocaïne et novocaïne.
  5. Phonophorèse.

L'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens contribue également à soulager l'état du patient..

Mesures thérapeutiques supplémentaires

Une des mesures efficaces pour soulager la douleur si le patient a un nerf facial enflammé est le massage. Le patient peut le faire indépendamment. Avant cela, il est impératif que vous consultiez votre médecin. Sinon, de nouvelles crises de douleur peuvent survenir. Il vaut donc mieux exclure tout de suite la mauvaise technique d'exécution. Techniques de massage de base:

  1. De légers mouvements vibrants dans les joues et les pommettes.
  2. Frotter les mains, le cou, les épaules.
  3. Caressant l'arrière de la tête.
  4. Massage dans la zone du triangle nasolabial, front, sourcils (effectué du bout des doigts).

Chaque mouvement doit être effectué sans forte pression. Un masseur de vibration peut être appliqué. Cependant, avant cela, vous devez consulter votre médecin. La durée des séances peut aller jusqu'à 5 minutes par jour. Le cours comprend 25 procédures.

Gymnastique spécialisée

Les contractions et les mouvements des muscles faciaux aideront à soulager la condition lors de la prochaine crise de douleur. Il aide également à réduire la compression nerveuse plus tard. Ce type de gymnastique apporte des avantages significatifs. En particulier, cela s'applique aux éléments suivants:

  1. Empêche le développement de la congestion musculaire.
  2. La conduction de l'influx nerveux est restaurée (si elle a été rompue).
  3. L'écoulement lymphatique est optimisé.
  4. Améliore la circulation sanguine.

Il est recommandé d'effectuer les exercices devant un miroir. Grâce à cela, le processus est mieux contrôlé. Une séance de gymnastique comprend les exercices suivants:

  1. Relever les sourcils (en même temps, le front est fixé par la main).
  2. Fermer et ouvrir les yeux (cela provoque une forte contraction des paupières).
  3. Rétraction des joues.
  4. Tirer les lèvres dans un «tube», les étirer en un sourire.
  5. L'inhalation d'air et son expiration ultérieure à travers l'espace entre les lèvres.
  6. Étirer la tête et le cou vers chaque épaule (dans la mesure du possible).
  7. Rotations et courbes de la tête circulaire.

La médecine traditionnelle

Des méthodes alternatives sont très souvent utilisées pour traiter cette maladie. Bien sûr, ils ne remplaceront jamais les médicaments complets. Cependant, les méthodes traditionnelles peuvent détendre les muscles et soulager la douleur. Ainsi, il est tout à fait possible d'augmenter le délai avant le début d'une nouvelle attaque..

Recettes populaires

  • Les bourgeons de bouleau doivent être infusés avec de la vodka. Pour 0,25 litre, vous devez prendre trois cuillères à soupe de matières premières. Les reins sont infusés pendant vingt jours. Après cela, des compresses doivent être effectuées quotidiennement sur la zone douloureuse..
  • Vous devez râper le raifort. Il est appliqué sur le visage pendant environ 10 minutes. Dans ce cas, il est utilisé comme lotion.
  • Il est nécessaire de collecter des bourgeons de lilas. Ce sera assez de 50 g. Ensuite, vous avez besoin de 300 ml d'eau. Les reins sont bouillis pendant 15 minutes. Ensuite, vous devez faire fondre deux cuillères à soupe de graisse de porc. Du bouillon y est ajouté (1 cuillère à soupe L.). La pommade obtenue doit être utilisée tous les jours. Les compresses sont fabriquées à partir du bouillon, qui doit être appliqué pendant 30 minutes..
  • Avec cette maladie, il est très utile de boire tous les jours des thés des herbes suivantes:
  1. Hypericum.
  2. Feuille de framboise.
  3. Épilobe.
  4. menthe.

    Les plantes énumérées ci-dessus aident à soulager l'inflammation, à améliorer la résistance du corps et à détendre les muscles. Tous les patients doivent se rappeler que seul un médecin peut prescrire un traitement adéquat pour la névralgie. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même..

    Prévention de la maladie

    Les périodes printemps-automne sont le moment de l'exacerbation de la névralgie. Une visite opportune chez un spécialiste aidera à prévenir la récurrence de la maladie. La plupart des symptômes peuvent être complètement arrêtés par l'utilisation d'anticonvulsivants. En règle générale, les attaques ne reviennent pas. La pathologie qui est survenue en raison d'un traumatisme est plus facile que d'autres cas à un traitement médicamenteux. Il en va de même pour une maladie qui s'est développée chez les jeunes. Quant aux patients âgés, dans ce cas, il est très souvent possible de ramener les patients à une vie bien remplie uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale. La prévention des maladies implique le respect des mesures suivantes:

    1. Élimination en temps opportun de toute infection aiguë.
    2. Durcissement.
    3. Renforcer l'immunité.
    4. Réduire les effets néfastes du stress.
    5. Éviter l'hypothermie.
    6. Traitement opportun de la sinusite, de la sinusite et des dents.

    La névralgie est une maladie à transmission dure. Cependant, il est curable. Un traitement en temps opportun et le respect des mesures préventives sont la clé d'un retour rapide à une vie bien remplie..

    Névrite du nerf facial: traitement, symptômes, causes

    Névrite du nerf facial - inflammation du nerf crânien VII, entraînant une violation ou une perte de sa fonction.

    Le nerf facial est la VII paire de nerfs crâniens, il innerve les muscles faciaux du visage. En règle générale, la névrite survient d'un côté. Dans ce cas, il y a une paralysie des muscles faciaux d'un côté..

    Le nerf facial passe dans son propre canal dans le crâne, lorsqu'un processus inflammatoire se produit, son œdème apparaît, si le canal du nerf facial est étroit, le nerf y est pincé, ce qui entraîne une violation de son apport sanguin, par conséquent, le dysfonctionnement augmente.

    Causes de la névrite du nerf facial

    Dans la plupart des cas, la cause spécifique de la névrite faciale ne peut être établie. Les médecins identifient uniquement les facteurs de provocation probables.

    Les facteurs de déclenchement comprennent:

    • Hypothermie locale. Parfois, il peut suffire de s'asseoir sous le climatiseur ou de conduire une voiture avec une fenêtre ouverte.
    • Maladie infectieuse antérieure, telle qu'une infection virale respiratoire aiguë.
    • Processus inflammatoires chroniques des organes ORL, par exemple, otite moyenne, mésotympanite. Aussi, la survenue de névrite faciale peut être facilitée par les opérations effectuées pour les lésions purulentes de ces organes..
    • Blessure (fissure ou fracture) de la mâchoire ou de la base du crâne.
    • Maladies de nature systémique, troubles métaboliques. Il y a une diminution de la réactivité du corps, dans ce cas, le système immunitaire peut ne pas faire face à une inflammation même légère.

    Classification de la névrite faciale

    La névrite primaire est isolée, elle survient à la suite d'une hypothermie, par exemple. Un secondaire est également isolé, il survient à la suite d'une inflammation déjà existante, par exemple avec une otite moyenne. Certaines formes de névrite faciale doivent être notées séparément..

    • Syndrome de Hunt - névrite faciale avec zona

    La défaite du nerf facial est associée à d'autres manifestations de cette maladie, telles que des éruptions cutanées caractéristiques sur la langue, la membrane muqueuse de la cavité buccale et du pharynx, ainsi que dans la zone de l'oreillette (voir symptômes et traitement du zona). Dans ce cas, le virus de l'herpès affecte le ganglion, à partir duquel l'aide auditive, les amygdales et le palais reçoivent une innervation. Les branches motrices du nerf facial sont situées à proximité de ce ganglion. La maladie commence par des douleurs lancinantes dans la zone de l'oreille, puis il y a une asymétrie du visage, une diminution de la sensibilité au goût dans le tiers antérieur de la langue, des étourdissements, des bourdonnements dans les oreilles et un nystagmus horizontal.

    Peut être unidirectionnel ou bidirectionnel. S'accompagne de fièvre, de signes d'intoxication et d'une hypertrophie des glandes salivaires parotides.

    Des lésions bilatérales du nerf facial sont toujours observées. Elle s'accompagne d'une augmentation de la température, d'un érythème et de symptômes neurologiques généralisés.

    Les symptômes de névrite du nerf facial dans ce cas sont accompagnés de douleurs dans l'oreille, qui sont aiguës. L'infection de l'oreille moyenne entre en contact avec les branches du nerf facial.

    Cette maladie héréditaire, assez rare, se caractérise par une évolution paroxystique. Lors d'une exacerbation, il y a gonflement du visage, névrite du nerf facial et plissement de la langue.

    Le tableau clinique de la maladie - symptômes de névrite

    1 front lisse
    2 il est impossible de fermer la paupière
    3. coin bas de la bouche
    4. nerfs faciaux

    La névrite faciale se développe lentement.

    • Au début, seule une douleur derrière l'oreillette peut apparaître.
    • Après quelques jours, une asymétrie faciale apparaît. Dans ce cas, il y a une douceur du pli nasolabial du côté affecté, omission du coin de la bouche.
    • De plus, le patient ne peut pas fermer les paupières du même côté et, en essayant de le faire, le symptôme de Bell apparaît - le globe oculaire se lève.
    • Le patient ne peut pas montrer ses dents, sourire, hausser les sourcils, fermer les yeux, faire de ses lèvres un tube.
    • Du côté atteint, les paupières sont grandes ouvertes, le globe oculaire est en quelque sorte mis en avant (lagophtalmie). Le symptôme de «l'œil de lièvre» est forcément présent - une bande blanche de sclérotique est visible entre l'iris et la paupière inférieure.

    Étant donné que le nerf facial a plusieurs faisceaux qui fournissent une innervation sensorielle, les symptômes suivants peuvent être:

    • la disparition de la sensibilité gustative dans le tiers antérieur de la langue
    • salivation
    • sécheresse oculaire ou, au contraire, larmoiement
    • Certains patients ont une caractéristique intéressante. Avec les yeux secs, les yeux larmoyants commencent pendant les repas
    • Un certain nombre de patients souffrent d'hyperacousie - les sons ordinaires leur semblent forts et trop durs

    Diagnostic de la névrite faciale

    En règle générale, le tableau clinique de la maladie vous permet de poser immédiatement le bon diagnostic avec précision. De plus, l'électromyographie, les potentiels évoqués ou l'imagerie par résonance magnétique peuvent être prescrits pour identifier la maladie sous-jacente qui pourrait provoquer le développement d'une névrite faciale (tumeur, inflammation).

    Lors d'un examen neurologique, on demande au patient:

    • ferme tes yeux
    • lève sourcils
    • sourire ou montrer tes dents
    • et illustrent également souffler une bougie

    Avec tous ces tests, une asymétrie faciale et l'incapacité à effectuer pleinement ces actions sont observées. Examinez également la sensibilité du tiers antérieur de la langue avec les picotements de cette zone. Observez s'il y a des yeux larmoyants ou des yeux secs, ce qui aide à déterminer le niveau de lésions nerveuses.

    Méthodes de traitement de la névrite faciale

    Plusieurs points importants ressortent de la façon de traiter la névrite du nerf facial. S'il est établi qu'il existe une névrite faciale secondaire, le traitement commence par la maladie sous-jacente qui a causé la pathologie des nerfs faciaux.

    • Au début de la maladie, il est recommandé de prendre des glucocorticostéroïdes (prednisolone, métipred, dexaméthasone). Ils réduisent efficacement l'inflammation.
    • En cas de syndrome douloureux sévère, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits (movalis, nimésulide, voir la liste de tous les AINS dans l'article Injections contre la douleur ou onguents contre la douleur).
    • Les vasodilatateurs sont prescrits car cette maladie entraîne une malnutrition du nerf et ce groupe de médicaments peut améliorer la circulation sanguine. Ceux-ci comprennent l'euphylline, le trental, l'agapurine, la vasonite.
    • Étant donné qu'avec l'inflammation du nerf, son œdème est observé, ce qui aggrave la condition, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui réduisent cet œdème. Les diurétiques (diurétiques) comprennent le triampur, le furosémide et d'autres.
    • Pour améliorer le métabolisme dans le tissu nerveux, les vitamines B sont utilisées dans les injections (combilipen, neurobion, unigamma).
    • Si les troubles du mouvement régressent lentement, il est nécessaire de commencer l'introduction de médicaments anticholiestérases qui améliorent le processus de transmission des impulsions neuromusculaires, par exemple la prosérine..

    Le traitement de la névrite ne se limite pas aux médicaments, de nombreuses autres méthodes auxiliaires sont utilisées, parmi lesquelles la physiothérapie, le massage, la gymnastique, l'acupuncture et d'autres méthodes non médicamenteuses.

    Physiothérapie dans le traitement de la névrite faciale
    • Dès les premiers jours de la maladie, il est possible d'utiliser des procédures thermiques sans contact telles que le solux.
    • À partir de 5 à 6 jours de maladie, des procédures thermiques de contact peuvent être utilisées, par exemple des applications avec de la paraffine ou de l'ozokérite.
    • UHF est également utilisé après 5-6 jours de maladie.
    • Échographie avec hydrocortisone.
    • Le cours minimum de physiothérapie est de 8 à 10 procédures.
    Massage et auto-massage

    Le massage pour névrite des nerfs du visage peut être effectué à la fois par un spécialiste et le patient lui-même. Dans le second cas, vous devez savoir exactement comment le faire. Voici la technique d'auto-massage pour cette maladie.

    • Placez vos mains sur les zones du visage situées devant l'oreillette. Massez et tirez les muscles sur la moitié saine du visage vers le bas et sur la moitié affectée vers le haut.
    • Fermez les yeux. Massez le muscle circulaire des yeux avec vos doigts. Du côté sain, le mouvement doit aller du haut, vers l'extérieur et vers le bas, et du côté affecté, du bas vers le haut et de l'intérieur vers l'extérieur..
    • Placez les index sur les ailes du nez des deux côtés. Du côté sain, caresser de haut en bas et du côté affecté, vice versa.
    • Utilisez vos doigts pour lisser les muscles dans la zone des coins des lèvres. Du côté sain du pli naso-génien au menton et du côté affecté du menton au pli naso-génien.
    • Au-dessus des sourcils, massez les muscles dans différentes directions. Du côté sain à l'arête du nez et en bas, du côté affecté - à l'arête du nez et en haut.
    Acupuncture

    Avec la névrite du nerf facial, la rééducation peut être longue et souvent une méthode de traitement similaire est utilisée pour obtenir un effet précoce.

    Tous les médecins ne maîtrisent pas ces méthodes; seul un médecin spécialement formé peut pratiquer l'acupuncture. Dans le même temps, de fines aiguilles stériles sont insérées dans certains points réflexogènes du visage, ce qui peut provoquer une irritation des fibres nerveuses. Selon de nombreuses études en Asie et dans les pays européens, cette méthode a fait ses preuves dans le traitement de cette pathologie..

    Physiothérapie

    La gymnastique pour la névrite faciale est pratiquée plusieurs fois par jour pendant 20 à 30 minutes. Cela doit être fait devant un miroir, en se concentrant sur le travail des muscles faciaux du côté affecté. Lors de l'exécution des exercices, il est nécessaire de tenir les muscles de la moitié saine du visage avec la main, sinon ils peuvent «tirer» toute la charge sur eux-mêmes..

    Un ensemble d'exercices pour la névrite faciale
    • Fermez bien les yeux pendant 10 à 15 secondes.
    • Soulevez les paupières supérieures et les sourcils autant que possible, fixez la position pendant quelques secondes.
    • Froncez lentement vos sourcils, fixez cette position pendant quelques secondes.
    • Essayez de gonfler lentement les ailes de votre nez.
    • Inspirez lentement l'air par le nez, pendant que vous devez mettre vos doigts sur les ailes du nez et appuyer dessus, en résistant au flux d'air.
    • Souriez aussi large que possible, essayez de montrer les molaires en souriant.
    • Souriez largement avec la bouche fermée et les lèvres fermées tout en prononçant le son "et".
    • Placez une petite noix sur le côté affecté de la joue et essayez de parler comme ça.
    • Gonflez vos joues et retenez votre souffle pendant 15 secondes.
    • Pliez votre langue dans un tube, fermez vos lèvres et inspirez et expirez lentement par la bouche..
    • Déplacez votre langue entre votre joue et vos dents en cercle.
    Chirurgie

    S'il n'y a pas d'effet dans les 10 mois suivant le début du traitement conservateur, une autotransplantation doit être effectuée. Habituellement, un nerf est prélevé sur la jambe du patient et suturé aux branches du nerf facial du côté sain, et l'autre extrémité est suturée aux muscles du côté affecté. Ainsi, l'influx nerveux qui apparaît oblige les muscles faciaux à se contracter des deux côtés en même temps. Cette méthode de traitement est effectuée au plus tard un an après le début de la maladie. Plus tard, une atrophie irréversible des muscles faciaux du côté affecté se produit.

    Traitement avec des remèdes populaires

    Les remèdes populaires pour la névrite du nerf facial ne sont pas très efficaces et peuvent aggraver la maladie et prolonger la maladie. Certaines personnes utilisent des compresses de thé à la camomille, de la chaleur sèche ou des onguents à friction avec des extraits de plantes. Toutes ces méthodes sont pratiquement inefficaces, vous devez donc consulter un médecin pour obtenir de l'aide..

    Prévision et prévention

    Dans la plupart des cas, avec un traitement adéquat, la maladie est complètement guérie. Dans certains cas, il peut y avoir des conséquences sous la forme de mauvaises expressions faciales du côté affecté. En l'absence d'effet du traitement après 3 mois, la probabilité de guérison complète est fortement réduite.

    La prévention des maladies comprend deux moyens principaux de prévenir cette maladie:

    • Évitez l'hypothermie et les courants d'air
    • Traitez en temps opportun et de manière adéquate les processus inflammatoires dans la région de l'oreille et du nasopharynx

    chère.
    S'il vous plaît, dites-moi, j'ai eu une névrite du nerf facial à 22 semaines de grossesse. Lequel des médicaments peut être utilisé et comment est-il traité? Ils ont dit qu'à part la physiothérapie, rien n'est possible, mais j'ai peur de ne pas m'en sortir comme ça.

    Malheureusement, il y a 10 ans et à 35 semaines de grossesse, je suis également tombée malade d'une névrite du nerf facial sur fond d'otite moyenne. Je dirai que le traitement était principalement des vitamines du groupe B. Mais, il ne faut pas désespérer et travailler avec les expressions faciales. La physiothérapie a beaucoup aidé.

    Il y a cinq ans, j'ai eu une névrite du nerf facial après le traitement, ma parole s'est rétablie, le visage a pris une forme plus ou moins correcte, et au cours des trois dernières semaines, j'ai commencé à avoir de graves maux de tête derrière l'oreille et mon visage a rapidement commencé à perdre sa forme la bouche a commencé à diriger ce qui peut être fait dans ce cas comme traiter ou au moins arrêter le processus de courbure s'il vous plaît dites-moi

    Ici, à la 22e semaine de grossesse, une névrite du nerf facial se produira, probablement due à une hypothermie (courant d'air). Nous traitons avec l'homéopathie (hel), l'acupuncture, le massage, les exercices. Nous ne nous baissons pas le nez et espérons que l'engourdissement disparaîtra bientôt. Indiquez qui a pris combien de temps le processus de guérison d'une maladie a pris?

    Il y a exactement 2 ans, j'avais une neuropathie à gauche, maintenant à droite, mais pas si grave! La gauche était très sérieuse! J'ai souffert pendant 1 an. En conséquence, la contracture est restée. Maintenant, je suis allongé à l'hôpital et je vole du côté droit! C'est bien qu'au moins l'œil se ferme et le coin de la bouche se contracte! Les gars, ayez de la patience et de la force et travaillez pour éliminer la maladie!

    Mon conseil est de trouver un bon MASSEURISTE! J'avais une névrite droite du nerf facial. Trois semaines à l'hôpital n'ont donné aucun résultat! J'ai commencé à masser le visage, le cou et la tête pendant deux mois tous les jours et tous les deux jours! Puis, au cours de l'année, tous les trois à quatre mois au cours de massages (cours de 10 à 14 jours) - pour consolider le résultat, car il est arrivé que le muscle se contracte lorsque j'ai ressenti des émotions (à la fois négatives et positives). Pendant deux ans, j'ai complètement tout restauré avec des massages! De plus, le visage est bien meilleur qu'avant la maladie! Et pour une fille c'est particulièrement important! En regardant mon visage, les médecins étaient perplexes et pensaient qu'elle avait restauré son visage avec des aiguilles. Quand elle a dit que seuls les massages - ils ne croyaient pas! Mais le résultat du massage est sur le visage, comme on dit! Pour que ça marche vraiment!

    Veuillez donner les coordonnées de votre masseur.

    Bonne nuit! L'année dernière, à 38 semaines de grossesse, j'ai eu une névrite du nerf facial droit. Les médecins se disputent depuis longtemps l'injection de l'hormone ou non. En conséquence, personne n'a pris la responsabilité. Après avoir accouché, je suis allé à l'acupuncture, la dynamique des mouvements du visage est allée. Seulement maintenant un an s'est écoulé. Mais je ne vois aucune amélioration. Si l'œil est endommagé. Maintenant, au contraire, son rétrécissement me tourmente. Je lève les sourcils vers le haut, ça se rétrécit. Je resserre les parois du nez, ça se rétrécit. En mangeant, nez et yeux larmoyants

    Aujourd'hui, j'ai enflé près de mon nez et ce gonflement est allé à l'œil, mais rien ne fait mal ce que cela peut être

    salut! Je suis tombé sur deux patients atteints de névrite ou de paralysie faciale. La maladie de la fille dure environ trois mois et celle de l'homme plus de deux ans. Une fille sans traitement efficace à l'hôpital avec des injections et des compte-gouttes s'est tournée vers moi. L'homme était riche et il a été traité à Moscou et à Rostov-sur-le-Don, et en vain. Les deux patients ont été testés positifs pour la névrite du nerf facial. J'ai proposé une cure de 10 jours pendant 1 heure, une pause d'un mois. Avec un bon résultat, un examen préventif après 3 mois. Le traitement était simple et indolore.En raison du manque d'aiguilles d'acupuncture, j'ai dû utiliser des allumettes pointues et effectuer une petite vibration avec une légère sensation de picotement. Mais le traitement principal était d'étudier les muscles contrôlés par le nerf facial. Au troisième jour du traitement, de légères rides sont apparues sur le front et sous les yeux, vous auriez dû voir à quel point le visage de la fille était heureux à la vue des rides sur son visage! Lors du traitement des muscles affectés, j'ai utilisé la technique de relaxation musculaire post-isométrique puis l'acupuncture a été réalisée sur les points d'acupuncture associés à ces muscles. Le cinquième jour, l'homme a joyeusement rapporté qu'il était facile de se raser. Cela a déjà commencé à faire fonctionner le muscle sous-cutané du cou.Je fais de la thérapie manuelle depuis plus de 15 ans et je me demande pourquoi nos médecins officiels diplômés n'utilisent pas de méthodes efficaces de thérapie manuelle.Les patients viennent souvent me voir après un traitement prolongé et inefficace dans un hôpital souffrant de maladies neurologiques. Je n'ai pas plus de 5 à 7 jours de traitement sans douleur ni médicament.
    Je suis ingénieur, et je me suis intéressé à la médecine lorsque je suis moi-même tombé très malade et que les médecins m'ont suggéré
    chirurgie pour une hernie vertébrale. Je vous souhaite à tous une bonne santé et pas de désespoir - votre médecin est à proximité!

    mais il y a une chance de guérison après une longue période, j'ai une parésie du nerf facial?

    Pour cela, j'ai aussi une violation du nerf facial du côté gauche depuis 2 semaines déjà, des injections, des compte-gouttes mais aucun sens, vous pourriez m'aider

    Bonjour, cher Forhat. Souhaitez-vous prendre en charge le traitement de la névrite du nerf facial, qui, malheureusement, a déjà 39 ans? J'en souffre dès le moment de ma naissance., La raison n'a jamais été découverte. Cela ressemble à une neuropathie congénitale du nerf facial à gauche. Je m'appelle Natalya, je suis gynécologue. Elle a été traitée pendant longtemps. Depuis l'enfance., Acupuncture, massages. myostimulation, etc., en général, vous comprenez... L'effet est moyen.. Pour le dire légèrement..- faiblement positif.. Je ne peux pas sourire comme tout le monde normal.. J'ai trouvé mon médecin en 40 ans de ma vie. Je ne pouvais pas me guérir., Malgré l'institut médical et tous les efforts., Mon personnel et mes collègues. Puis-je vous contacter?.. Ou ne vaut-il pas la peine d'agiter ce qui n'est pas destiné à se réaliser? par rapport à vous.. Natasha.

    Bonjour Natalia! Si vous l'avez depuis la naissance, je ne peux même pas encore vous recommander quoi que ce soit. Et le meilleur de tous, envoyez-moi vos photos par mail.Photos de préférence un regard direct sans tension, fermez bien les yeux, souriez, souriez, roulez les yeux et soufflez la bougie. Espérons en Allah. Pour ma part, je vais essayer de tout faire pour vous faire sourire joyeusement! Mon courrier est [email protected]

    Bonjour Farhat. Je voudrais vous parler de ma situation. J'ai eu un ganglion lymphatique enlevé sur mon cou après que je suis allé sans chapeau et j'ai probablement refroidi le nerf 2 semaines après l'opération, j'ai commencé à tirer ma lèvre sur le côté et donc plusieurs fois par jour, la lèvre inférieure à droite a commencé à ne pas s'ouvrir, cela est clairement visible en parlant et tire le menton des yeux, on a l'impression gonflé et toujours humide. Et il arrive que la lèvre tressaille, puis la joue, puis l'œil. Je ne possède pas ce côté du fond, comme si je ne savais même pas comment expliquer Et ce côté se trouve être une colite et ça fait mal les médecins ne peuvent vraiment rien faire, les uns les autres, les autres injections ont été faites et c'est tout. Vous pouvez m'aider si vous aviez des gens comme moi. la sensibilité n'est pas perdue. Pouvez-vous m'aider?

    Chère Natalia. Dites-moi si le traitement vous a aidé

    Bonjour Natalia! Le ganglion lymphatique peut faire mal et se développer pour de nombreuses raisons - une mauvaise dent, une oreille fait mal, une blessure ou une ecchymose dans la colonne cervicale... Mais il n'est pas recommandé de les retirer grossièrement! Peut-être que, pendant l'opération, l'une des branches du nerf trijumeau est affectée - ce sont les conséquences d'une opération infructueuse. Les médicaments ne peuvent pas guérir cette question, mais l'acupuncture et des exercices spéciaux pour les muscles du visage du côté affecté peuvent vous aider. Envoyez-moi un courriel [email protected] Je te souhaite la santé et un beau sourire!

    Bonjour Farhad, j'ai une névrite du nerf facial depuis 1,5 ans, rien n'y fait, au début j'ai commencé à me piquer l'oreille, la prednisone a été prescrite à la clinique, puis des aiguilles, des vitamines B, de la physiothérapie, de l'hôpital, des injections précipitées. La moitié droite du visage ne fonctionne pas du tout, pouvez-vous conseiller quelque chose? Miranvar. Tachkent. Ouzbékistan.

    Assalam alaikum, Miranwar! Allah a créé les gens, les maladies et les méthodes de traitement, sauf la mort. Je vis au Daghestan et si vous pouvez - venez. Écrivez-moi par mail. Puisse Allah donner à chacun la santé!

    Bonjour Farhat! Puis-je recevoir votre courrier?

    Bonjour Elmira! Je n'ai pas regardé cette page depuis longtemps... Ci-dessus dans les commentaires j'ai écrit mon adresse mail, je vous écrirai - [email protected] tel. 89034286855. Écrivez, appelez, je vais essayer de répondre à vos questions et, si possible, vous aider
    Je te souhaite santé et bonheur!

    Bonjour Elmira! Mon adresse e-mail est [email protected], j'habite au Daghestan. Décrivez votre problème en détail et, en mon pouvoir, je vous aiderai!
    Je souhaite à tous la santé et le bonheur!

    Moi aussi, je souffre de névrite depuis cinq ans, combien de fois j'ai déjà été traité sans résultat

    Cher Farhat. J'ai une névrite du nerf facial depuis 20 ans. Pouvez-vous faire quelque chose pour m'aider? Merci d'avance

    Bonjour, mon frère avait aussi une névrite du nerf facial depuis longtemps, il avait l'habitude d'avoir une crise seulement en hiver, et maintenant, même en été, ça fait parfois mal. Pouvez-vous l'aider et comment pouvez-vous? Merci d'avance...

    Bonjour, on m'a diagnostiqué une névrite du nerf facial et on m'a prescrit de la prednisone 60 mg pendant 5 jours. Je veux demander que ce n'est pas une très grande dose et comment la prendre. Tout à la fois ou peut être étiré toute la journée

    bonjour, la névrite du nerf facial a déjà 7 ans, dites-moi si j'ai une chance de guérison..

    Farhad.Bonjour.J'ai une névrite du nerf facial du côté gauche.Je bois de la prednisolone.le goutte-à-goutte est mis.des injections de vitamine hier, ils ont prescrit de la prosérine.Je fais un laser et un massage Je suis traité depuis 20 jours, aucun progrès.La bouche sur le côté et les feuilles.la seule chose pour parler un peu plus facile est devenu.

    Mes amis! En tant que neurologue, je peux dire que le traitement de la neuropathie du nerf facial dans la période aiguë est des glucocorticoïdes, à l'avenir - thérapie botulique (botox) par un spécialiste en la matière. Aide même après de nombreuses années. Bonne chance à tous.

    salut! J'ai une névrite du nerf facial à droite depuis un an maintenant. À l'été 2017, il a suivi un traitement dans un hôpital de jour (injections, compte-gouttes, ozokérite, thérapie par l'exercice, etc.). Malheureusement, l'effet est faible. Actuellement, je suis en cours de traitement avec le Dr Farhat (thérapie manuelle, acupuncture). Quatre jours (du 2 au 5 janvier) de thérapie de rééducation et d'acupuncture donnent déjà des résultats. J'ai une dynamique positive (c'est-à-dire que l'œil se ferme complètement, la bouche est uniforme, la pupille de l'œil ne monte pas en roulant, comme c'était le cas au départ, la joue ne voile pas). Je veux dire que ceux qui ont un tel problème n'ont pas abandonné, mais ont travaillé sur eux-mêmes, à la recherche de moyens de guérison. J'exprime ma profonde gratitude au Dr Farhat pour avoir donné l'espoir d'une guérison, ainsi que son soutien et son aide. Et de tout mon cœur, je lui souhaite bonne santé, bonheur, prospérité et succès dans tous ses efforts..

    Névrite faciale ou paralysie de Bell: qu'est-ce qui n'a pas fonctionné et pourquoi le visage a "biaisé"?

    L'herpès et d'autres maladies infectieuses peuvent être compliqués par une inflammation du nerf facial. Les symptômes caractéristiques de la maladie comprennent une faiblesse faciale et une asymétrie faciale. La gravité de l'état du patient dépend de la cause de la maladie et de la zone d'endommagement des fibres nerveuses. Le médecin peut diagnostiquer rapidement, en se concentrant sur les signes externes, cependant, des examens instrumentaux et de laboratoire sont nécessaires pour obtenir des données précises. Le traitement est effectué avec des médicaments, de la physiothérapie et de la chirurgie.

    Information sur la maladie

    La névrite faciale est une maladie inflammatoire du nerf facial, responsable de la contraction des muscles faciaux. Dans la littérature médicale, la pathologie est également appelée paralysie de Bell. En règle générale, les dommages aux fibres nerveuses provoquent une perturbation unilatérale du travail des muscles faciaux. D'autres symptômes comprennent des contractions spontanées des fibres musculaires, une faiblesse et une désensibilisation de la peau du visage. Les signes de paralysie apparaissent dans les 24 à 48 heures suivant la lésion tissulaire. Dans la plupart des cas, les médecins parviennent à guérir la névrite faciale et à restaurer les expressions faciales sans aucune complication..

    Le nerf facial émerge du cerveau et des fourches dans la région faciale du crâne. Cette structure anatomique transmet les impulsions électriques du cerveau pour contrôler les expressions faciales. Le nerf intermédiaire, qui se connecte aux fibres du nerf facial, est responsable du transport des informations sensorielles vers le cerveau. Avec l'aide de cette partie de l'organe, une personne reçoit des informations sensibles des récepteurs de la peau et des tissus sous-cutanés du visage. Les dommages au système nerveux se reflètent principalement dans le travail des muscles faciaux et les fonctions d'un côté du visage sont généralement altérées.

    La névrite faciale est parfois appelée paralysie faciale idiopathique, car les causes exactes du trouble sont inconnues. C'est une maladie courante diagnostiquée chez les hommes et les femmes à tout âge. Selon les données épidémiologiques, une pathologie est survenue au moins une fois dans la vie chez 1,5% de la population et les patients atteints d'infections chroniques âgés de 15 à 60 ans sont à risque.

    Pourquoi surgit

    Les causes de la névrite du nerf facial sont inconnues. De nombreuses études n'ont pas permis aux scientifiques d'établir les sources exactes de dommages aux fibres nerveuses. On suppose que la pathologie peut être une complication de maladies neurologiques et infectieuses existantes. Une forme idiopathique de névrite est également distinguée, dans laquelle la paralysie peut apparaître dans le contexte d'un bien-être clinique complet. Auparavant, l'hypothermie du visage était considérée comme la principale cause de la maladie, mais les données modernes réfutent l'importance de ce facteur étiologique.

    1. L'herpès est une infection de nature virale, caractérisée par des lésions de la peau et des muqueuses. Le plus souvent, la maladie affecte les organes génitaux externes, la peau du visage et la membrane muqueuse de l'œil. Les virus sont principalement transmis sexuellement. Selon les résultats de la recherche, lors d'une infection herpétique de la surface des lèvres, les virus pénètrent dans les longs processus (axones) des neurones sensibles. Les agents pathogènes peuvent détruire la gaine de myéline.
    2. Autres maladies infectieuses: rubéole, maladie de Lyme, grippe, virus Coxsackie, infections à cytomégalovirus et zona. La probabilité d'une maladie en présence d'une infection chronique dépend de l'état d'immunité.
    3. Les maladies auto-immunes sont des pathologies dans lesquelles le système immunitaire commence à attaquer les tissus sains. La sclérose en plaques et d'autres maladies sont caractérisées par la destruction des gaines de myéline des fibres nerveuses et de graves complications neurologiques.
    4. Tumeur cérébrale maligne ou bénigne. La formation pathologique peut comprimer les noyaux du nerf facial.
    5. AVC ischémique ou hémorragique - un trouble aigu de la circulation cérébrale, dans lequel le tissu cérébral est détruit.

    Dans la paralysie secondaire de Bell, s'attaquer à la cause sous-jacente du trouble est la clé du traitement. La névrite chronique du nerf facial est généralement infectieuse.

    Facteurs de risque

    Une prédisposition héréditaire est possible. La névrite aiguë associée à des antécédents familiaux compliqués est retrouvée dans 4% des cas. Le trouble peut être dû à un mécanisme de transfert de gène autosomique dominant. La présence d'autres maladies neurologiques chez des parents proches, comme la névralgie du trijumeau et la sclérose en plaques, augmente le risque de contracter la maladie chez le patient. Les médecins considèrent également les effets d'autres conditions et signes, y compris les choix de mode de vie..

    Facteurs de risque connus:

    1. Âge. La névrite est le plus souvent diagnostiquée chez les patients âgés de 15 à 60 ans. Les enfants ont généralement une paralysie faciale secondaire.
    2. Diabète. L'augmentation du taux de glucose dans le sang endommage les petits vaisseaux qui alimentent les fibres nerveuses.
    3. Lésion cérébrale traumatique. Avec TBI, il est possible d'endommager la moelle épinière et de déformer les os du crâne, suivis d'une compression du nerf facial.
    4. Grossesse. La paralysie faciale est particulièrement fréquente au cours du dernier trimestre ou une semaine après l'accouchement..
    5. Infections chroniques des voies respiratoires supérieures. À partir des voies respiratoires, les virus peuvent se propager aux tissus adjacents.
    6. Affections neurologiques préexistantes, y compris la sclérose en plaques, l'ophtalmoplégie et les tremblements essentiels.
    7. Immunité diminuée congénitale ou acquise. Nous parlons généralement de l'infection à VIH et de ses complications, dans lesquelles le risque de formation d'herpès ou de formes de cytomégalovirus de la maladie augmente.

    Les mesures préventives visant à éliminer les facteurs de risque sont efficaces dans la névralgie secondaire.

    Mécanisme de développement

    Les nerfs crâniens ont leurs propres noyaux dans le cerveau, constitués de corps neuronaux. En elles-mêmes, les fibres nerveuses sont de longues excroissances de cellules qui émergent du cerveau. Certains processus transmettent des informations sensibles aux noyaux du système nerveux central, tandis que d'autres réagissent à la contraction musculaire. Les cellules auxiliaires forment une gaine isolante (myéline) autour des processus neuronaux pour conduire rapidement des impulsions électriques. Les nerfs sont des structures très fragiles qui peuvent être endommagées par des agents infectieux, des toxines et des influences physiques. De plus, si la circulation sanguine est altérée, la destruction des tissus est possible..

    Le mécanisme exact par lequel la paralysie de Bell se développe reste un sujet de controverse. L'une des variantes de la pathogenèse de la maladie est l'œdème dans la région du canal du nerf facial de l'os temporal. Dans ce cas, les fibres nerveuses sont comprimées et des changements ischémiques se produisent. L'œdème peut être causé par une lésion cérébrale traumatique, une hémorragie intracérébrale, une infection ou une maladie auto-immune.

    Classification

    La maladie est classée en raison de la survenue, de la localisation de l'inflammation et de la forme du cours. Ainsi, une névrite chronique ou aiguë du nerf facial est possible. La forme chronique est caractérisée par des exacerbations périodiques et des périodes de rémission, au cours desquelles les symptômes disparaissent temporairement. Ce type de pathologie peut se former avec un traitement inapproprié ou intempestif. Du point de vue de l'étiologie, on distingue la névrite faciale d'origine traumatique et infectieuse. La paralysie idiopathique de Bell est le trouble principal dont les causes ne peuvent être diagnostiquées.

    Classification de la névrite faciale par site d'origine:

    • central, il y a une faiblesse des muscles faciaux uniquement dans la partie inférieure du visage;
    • périphérique, la pathologie se caractérise par des lésions unilatérales de divers muscles faciaux.

    La détermination du type de maladie est importante pour la sélection de soins thérapeutiques ou chirurgicaux efficaces.

    Manifestations de la maladie

    Les symptômes se développent par étapes. Dans les premières heures après une lésion des fibres nerveuses, les patients se plaignent de douleurs dans l'oreille ou dans le processus mastoïde de l'os temporal. Un jour plus tard, les principaux symptômes de la maladie apparaissent, notamment une asymétrie faciale et une paralysie des muscles faciaux. Les plis nasogéniens sont lissés et les coins des lèvres sont abaissés. Il y a un biais du visage dans une direction saine. Le patient ne peut pas fermer complètement les paupières, froncer les sourcils ou sourire. Diminution possible de la sensibilité au goût.

    Les symptômes de la névrite du nerf facial

    Les symptômes des maladies du système nerveux périphérique dépendent de la zone de lésion tissulaire. Ainsi, les dommages aux noyaux nerveux entraînent des complications neurologiques plus graves. La paralysie périphérique, diagnostiquée chez la plupart des patients, se reflète principalement dans les expressions faciales. Un signe spécifique de pathologie est une levée réflexe des yeux vers le haut lors de la tentative de fermeture des paupières (symptôme de Bell).

    Symptômes d'un nerf dans l'os temporal

    Le canal nerveux facial traverse l'os temporal. Ce dernier peut être endommagé par un œdème, une lésion osseuse, une infection et d'autres facteurs pathologiques. Les manifestations cliniques de la paralysie dépendent du site de lésion des fibres nerveuses.

    Types de symptômes liés aux lésions nerveuses:

    • dans la zone de la corde de tambour: une diminution de la sensibilité gustative de l'avant de la langue et de la bouche sèche sur fond de perturbation des glandes salivaires;
    • dans la région du nerf pierreux: diminution de la sensibilité gustative de l'avant de la langue, sécheresse de la bouche, absence de larmoiement et surdité nerveuse;
    • au niveau du nerf de l'étrier: bouche sèche, altération de la perception du goût et augmentation de la sensibilité de l'organe auditif aux sons graves.

    Ainsi, l'inflammation du nerf dans l'os temporal s'accompagne souvent d'une déficience auditive et d'une altération de la fonction glandulaire..

    Symptômes de dommages au noyau nerveux

    La défaite de la partie intracérébrale du nerf facial présente des signes spécifiques que le médecin peut détecter lors de l'examen initial:

    • courbure des expressions faciales du côté opposé de la lésion;
    • mouvements involontaires du globe oculaire (nystagmus);
    • incapacité à déplacer l'œil vers la zone touchée;
    • manque de coordination dans l'espace.

    Le noyau nerveux est endommagé dans les maladies vasculaires du cerveau, les traumatismes et l'oncologie cérébrale.

    Signes supplémentaires

    D'autres symptômes surviennent lors de lésions des structures nerveuses voisines et de certaines formes étiologiques de pathologie.

    • maux de tête et étourdissements;
    • augmentation de la température corporelle;
    • pliage de la membrane muqueuse de la langue;
    • gonflement du visage;
    • propagation de la douleur au cou et à l'arrière de la tête;
    • faiblesse et fatigue.

    La fièvre, les maux de tête et la faiblesse sont fréquents avec la névrite infectieuse..

    Complications

    Les conséquences dangereuses de la névrite du nerf facial sont notées avec de graves lésions des fibres nerveuses et un traitement inadéquat. Chez la plupart des patients, il existe une forte contraction des muscles faciaux, dans laquelle la partie saine du visage semble également paralysée. Des contractions musculaires spontanées se produisent, accompagnées d'une douleur intense. Avec un traitement rapide, cette conséquence négative disparaît après quelques semaines..

    • des lésions irréversibles du nerf facial, en fonction de la localisation du processus pathologique, le patient peut présenter diverses manifestations de névralgie pendant toute une vie, y compris une asymétrie faciale et une sensibilité gustative altérée;
    • diminution de l'acuité visuelle due à l'incapacité d'abaisser la paupière, la cornée se dessèche et est endommagée;
    • larmoiement abondant, qui se produit en raison de l'action de divers stimuli, les glandes lacrymales peuvent sécréter leurs sécrétions lorsque le patient mange ou utilise activement les muscles du visage.

    Des mesures de rééducation compétentes vous permettent de vous débarrasser de la plupart des conséquences négatives de la maladie.

    Diagnostique

    Lorsque les symptômes de la maladie apparaissent, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. L'établissement des plaintes et des données anamnestiques du patient est nécessaire pour identifier les facteurs de risque de formation de la paralysie de Bell. Un examen neurologique général permet d'évaluer l'état des réflexes et de détecter les signes caractéristiques de diverses formes de la maladie. Déjà à ce stade, le spécialiste pose un diagnostic préliminaire, car la névrite présente des signes caractéristiques. L'évaluation de l'état neurologique permet d'exclure les causes profondes dangereuses de la maladie, notamment le cancer du cerveau et les accidents vasculaires cérébraux. Un diagnostic précis n'est posé qu'après avoir réussi des examens instrumentaux et de laboratoire.

    Recherche instrumentale

    Le neurologue doit obtenir une image des structures nerveuses, évaluer la perméabilité des impulsions électriques et exclure les causes profondes de la paralysie causée par des lésions cérébrales.

    1. La tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique est une étude de haute précision qui vous permet d'obtenir des images volumétriques en couches de diverses zones anatomiques. Le neurologue prend des images du cerveau et du nerf facial. La localisation de l'effet pathologique est déterminée et le degré de dommage aux organes est évalué. À l'aide de données de tomodensitométrie ou d'IRM, le patient est préparé pour une intervention chirurgicale pour névrite secondaire.
    2. L'électroneurographie est une méthode de mesure de la vitesse de conduction des impulsions électriques dans les nerfs crâniens. À l'aide de capteurs spéciaux, le spécialiste reçoit des informations sur la sécurité des structures nerveuses. Cette manipulation diagnostique est importante pour déterminer la cause de la maladie et évaluer la gravité des dommages aux organes..
    3. L'électromyographie est une étude de la relation entre les fibres nerveuses motrices et les muscles. Le médecin reçoit des informations sur la vitesse et l'efficacité de la transmission des impulsions aux muscles faciaux. Cette étude est réalisée non seulement lors du diagnostic initial, mais également lors de l'examen du patient après le traitement..
    4. Méthode du potentiel évoqué. L'étude évalue le changement de l'activité du système nerveux qui se produit en réponse à l'exposition à certains stimuli. C'est une méthode de diagnostic des causes cérébrales de névrite, y compris les pathologies vasculaires et auto-immunes..
    Electroneurographie

    Des examens supplémentaires sont effectués par des ophtalmologistes et des oto-rhino-laryngologistes.

    Tests de laboratoire

    Des analyses sont prescrites pour évaluer l'état général du patient, ainsi que pour exclure les pathologies infectieuses et auto-immunes.

    1. Analyses sanguines générales et biochimiques. La quantité et le rapport des cellules sanguines sont estimés. Un test biochimique peut détecter des signes de diabète ou une maladie auto-immune.
    2. Tests sanguins sérologiques - recherche d'anticorps produits par le système immunitaire en réponse à la pénétration d'une infection dans le corps. Une recherche d'antigènes viraux spécifiques est également menée. Tout d'abord, il faut identifier la borréliose, l'infection par le VIH, la syphilis ou l'herpès.

    Le diagnostic différentiel permet au médecin d'exclure des maladies présentant des symptômes similaires. Certains symptômes sont communs à d'autres troubles neurologiques.

    Méthodes de traitement

    Dans la plupart des cas, les symptômes de la maladie disparaissent d'eux-mêmes après quelques semaines, mais sans traitement rapide, le patient peut éprouver des complications. La tâche principale du médecin est d'éliminer rapidement la cause identifiée de la névrite. Lors du choix d'une thérapie, les recommandations cliniques sont prises en compte. Ainsi, en cas de paralysie faciale idiopathique, la thérapie vise à restaurer les fonctions des muscles faciaux et à soulager l'état du patient. Des médicaments, des procédures de physiothérapie et, si nécessaire, des méthodes chirurgicales pour corriger la maladie sont sélectionnés. Réhabilitation en cours.

    Traitement médical de la névrite du nerf facial

    1. Thérapie corticostéroïde. Ce sont des médicaments anti-inflammatoires qui aident à éliminer l'œdème dans la zone de passage des fibres nerveuses. En conséquence, les fonctions de l'organe sont restaurées et la transmission de l'influx nerveux aux muscles faciaux est facilitée. Il est préférable de commencer à utiliser des corticostéroïdes dans les premiers jours après l'apparition des symptômes de névrite..
    2. L'utilisation de médicaments antiviraux. Une telle thérapie n'est justifiée que si l'herpès est détecté. Le patient se voit prescrire un traitement par Valacyclovir ou un autre médicament. Empêcher la propagation du virus dans le corps aide à prévenir la formation d'une forme chronique de la maladie.
    3. L'utilisation de diurétiques pour lutter contre l'œdème. Les patients se voient prescrire du furosémide, du triamteren ou un autre agent. Les diurétiques sont garantis pour les œdèmes sévères compressant les fibres nerveuses.
    4. L'utilisation de médicaments contre la douleur. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont généralement suffisants pour soulager la douleur..
    5. Thérapie avec des médicaments vasodilatateurs. Préparations d'acide nicotinique prescrites, scopolamine et autres médicaments.

    Au cours de la première semaine de traitement, un repos constant est indiqué. Les vitamines peuvent être utilisées comme thérapie réparatrice..

    Chirurgie

    La décision d'effectuer l'opération est prise après réception des résultats du diagnostic visuel. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour un patient présentant des lésions cérébrales, une rupture complète des fibres nerveuses et des anomalies congénitales du système nerveux périphérique. Le nerf déchiré est suturé à l'aide de techniques microchirurgicales. Avec la croissance des cicatrices du tissu conjonctif dans la zone des fibres nerveuses, une neurolyse est effectuée.

    Un traitement chirurgical efficace n'est possible que dans les 12 mois suivant l'apparition des premiers symptômes de la névrite faciale. À l'avenir, des changements irréversibles se produisent. Dans le même temps, la pratique chirurgicale moderne permet la transplantation autologue pour restaurer l'organe. Les fibres nerveuses sont retirées du membre inférieur et suturées au nerf facial.

    Méthodes de rééducation

    La guérison d'une névrite faciale se produit généralement dans un délai d'un mois. La rééducation est effectuée sous la supervision d'un médecin en thérapie par l'exercice et d'un neurologue. Différents types de stimuli physiques aident à restaurer les fonctions du système nerveux périphérique. Il est recommandé de commencer la physiothérapie le plus tôt possible, car ces méthodes complètent parfaitement la pharmacothérapie. Certaines procédures peuvent être effectuées à la maison.

    Physiothérapie et autres méthodes de rééducation:

    1. La thérapie UHF est un effet thérapeutique des courants à haute fréquence. La procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le drainage lymphatique et élimine l'inflammation.
    2. La darsonvalisation est l'effet des courants d'impulsion à haute fréquence afin d'améliorer les propriétés régénératrices des tissus et de normaliser le flux sanguin. Un appareil spécial est utilisé (Darsonval).
    3. Traitement à la paraffine - l'effet thermique de la paraffine chauffée. Cette méthode est principalement utilisée pour soulager la douleur et éliminer les foyers d'inflammation..
    4. Le massage par acupression est une méthode de thérapie manuelle qui implique des effets physiques dans certaines zones. Il est généralement utilisé pour traiter la forme chronique de la maladie au stade de la rémission. Le massage facial pour la névrite du nerf facial permet aux muscles faciaux de récupérer plus rapidement.
    5. Éducation physique. Le médecin explique au patient comment faire des exercices du visage.

    Des méthodes supplémentaires de rééducation comprennent le taping facial, la thérapie à l'ozokérite, la phonophorèse, l'acupuncture et la stimulation électrique musculaire. L'acupuncture et d'autres méthodes non traditionnelles ne sont utilisées qu'après une consultation médicale.

    Combien de névrite du nerf facial est traitée?

    Seul un neurologue qui soigne un patient peut répondre avec précision à cette question. La durée du traitement médicamenteux varie généralement de plusieurs jours à un mois. Avec des interventions chirurgicales complexes, le patient peut nécessiter une longue rééducation. Souvent, l'activité motrice complète n'est rétablie que 6 à 12 mois après le traitement. Des procédures spéciales de gymnastique et de physiothérapie accélèrent considérablement la récupération.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte