Si les articulations du pied font souvent mal et font mal en marchant ou au repos, ne reportez pas la visite chez le médecin et attendez que la situation se résout d'elle-même. Souvent, des douleurs articulaires dans les os du pied peuvent indiquer l'évolution de pathologies dangereuses dans le corps qui nécessitent un traitement adéquat et rapide. Sinon, les complications ne peuvent être évitées et le patient, même à un jeune âge, risque de devenir handicapé.

Pourquoi les articulations du pied font-elles mal: raisons

La douleur aiguë de la partie plantaire du pied ne survient pas d'elle-même, mais est un symptôme du développement d'une maladie dans le corps qui affecte le fonctionnement du système musculo-squelettique.

Indépendamment, sans l'aide d'un médecin, il est impossible de savoir quelle est la cause de la douleur au pied sur la jambe droite ou gauche. Par conséquent, s'il est très douloureux pour une personne de marcher pendant une longue période, les doigts gonflent après l'effort et la sensation de brûlure dans le pied ne disparaît pas après le repos, un besoin urgent de consulter un médecin, de découvrir le diagnostic et de commencer un traitement adéquat.

Arthrite du pied

Une maladie chronique, dégénérative-dystrophique dans laquelle les tissus mous sont d'abord touchés, puis la destruction affecte les os du pied. Le patient s'inquiète de la douleur douloureuse dans la zone articulaire et le haut du pied, où se trouve le talus, gonfle et fait également mal. Après la marche et l'effort physique, les symptômes s'aggravent, dans les cas avancés, l'articulation de la jambe est déformée, le patient ne peut plus se tenir normalement sur la semelle, la fonctionnalité du membre est très limitée.

Maladie de la goutte

C'est le nom de la pathologie qui se développe à la suite de troubles métaboliques dans le corps et de la formation de cristaux de sels d'acide urique dans les structures articulaires. Avec la progression de la maladie, lorsque les accumulations de sel ont augmenté, les douleurs brûlantes à l'intérieur de l'articulation sont perturbées, une inflammation se développe. Des excroissances se forment à la surface du pied, c'est pourquoi il est déformé. Il est impossible de guérir complètement la goutte, mais il est possible d'éliminer les symptômes aigus avec un traitement adéquat.

Arthrose de la cheville

Il s'agit d'une maladie de nature dégénérative-dystrophique, provoquant une douleur dans les jambes, qui irradie vers la partie supérieure du membre - du pied à la cuisse. Tout d'abord, le tissu cartilagineux est détruit, puis les os de la voûte plantaire sont déformés et blessés. Un gonflement des orteils apparaît, ce qui rend douloureux de marcher sur le membre lors d'un mouvement. Au fil du temps, les structures du pied se déforment, le patient acquiert un handicap.

Pied plat

De tels troubles plantaires sont souvent diagnostiqués chez un enfant pendant une période de croissance active. La pathologie est causée par une faiblesse des ligaments du pied et des tissus musculaires du membre, en raison de laquelle le pied des jambes droite et gauche est mal formé. En raison de la charge inégale, les têtes des os métatarsiens à l'intérieur des pieds sont déformées, une douleur aiguë commence à déranger et un gonflement se forme sur la jambe. La partie plantaire du pied est aplatie, l'os du gros orteil est déformé.

Éperons de talon

La douleur aiguë du pied est souvent déclenchée par une fasciite plantaire, dans laquelle la douleur est localisée près du talon. La pathologie est due à un effort physique excessif, à la levée de poids, à la progression des pieds plats, aux blessures. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, un long éperon de talon se développe derrière le pied, ce qui fait mal aux pieds lors du mouvement et les mouvements normaux de la personne sont limités.

Syndromes courants

Si un adulte ou un enfant a une douleur dans la jambe au pied et est enflé, alors qu'une déformation du membre est observée, l'un des syndromes suivants peut se développer dans le corps:

  • Pied équin. Avec cette pathologie, les articulations du pied sont déformées de sorte que la charge est concentrée sur un côté - l'arrière, le talon ou l'avant. Les causes de la maladie peuvent être congénitales et acquises. Si les articulations ne sont pas traitées, le patient sera complètement immobilisé..
  • Pied de diabétique. Si le diabète sucré n'est pas traité correctement et que le taux de glucose dans le sang n'est pas surveillé, la circulation sanguine dans les membres inférieurs est altérée, ce qui entraîne une inflammation de la peau sous et au-dessus du pied, un gonflement se forme, le patient se plaint d'une sensation de douleur dans les os.
  • "Marche pied". C'est souvent une conséquence de la progression de la tendovaginite - inflammation des tendons et des ligaments. Avec ce syndrome, l'articulation de la cheville et la partie supérieure de la voûte plantaire font mal et le gonflement se développe plus près des phalanges. Vous pouvez vérifier la déformation et confirmer le diagnostic après la radiographie.
Retour à la table des matières

Facteur traumatique

Les maladies des articulations ne sont pas les seules causes de douleur dans le haut, le bas ou le milieu du pied. Une douleur coupante et aiguë indique souvent une fracture, une luxation ou une contusion du membre inférieur. Si une telle blessure se produit, la douleur apparaît brusquement, instantanément. Le pied blessé gonfle, ça fait mal de monter dessus, avec des fractures, une faiblesse dans les genoux apparaît, la victime s'immobilise complètement.

Autres violations

Les maladies rares des articulations du pied peuvent provoquer une douleur aiguë et une mobilité réduite, par exemple:

  • Métatarsalgie. Ce défaut du pied survient souvent chez les personnes âgées et est associé à la destruction de la couche graisseuse de la semelle, ce qui provoque douleur et inconfort lors des déplacements..
  • Névrome de Morton. Il est principalement diagnostiqué chez la moitié féminine, qui préfère porter des chaussures à talons hauts inconfortables. En raison de la répartition inégale de la charge, une tumeur de nature bénigne se forme. Le pied fait surtout mal d'en haut, des brûlures, des engourdissements et des picotements des doigts inquiètent.
  • Érythromélalgie. Pathologie dans laquelle il existe un trouble de l'innervation des vaisseaux sanguins. Le patient s'inquiète des crises de douleur sévères. La surchauffe des extrémités, un mode de vie sédentaire, l'hypertension, la toxicomanie de certains groupes peuvent être un facteur affectant son développement..
  • Myélose funiculaire. La principale raison de cet événement est un manque de vitamine B12. La pathologie est plus fréquente chez les personnes qui suivent un régime constamment et qui mangent mal. Et aussi la maladie est diagnostiquée chez des patients souffrant de pathologies gastro-intestinales. Avec myélose funiculaire, coupure, douleur insupportable, localisée dans les pieds, tire la jambe gauche ou droite.
Retour à la table des matières

Comment le diagnostic est-il effectué??

Si un homme ou une femme a des douleurs au pied et que les symptômes augmentent, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir une série de tests diagnostiques. Au stade initial du diagnostic, un examen externe, une palpation et un recueil de l'anamnèse sont effectués. Après cela, le patient est référé pour subir des études telles que:

  • radiographie;
  • CR ou IRM;
  • Échographie Doppler;
  • test sanguin général et biochimique.
Retour à la table des matières

Quel traitement est prescrit?

Une fois que le médecin a établi ce qui fait mal au pied gauche ou au pied droit, il prescrira un schéma thérapeutique qui aidera à soulager les symptômes désagréables et à soulager la maladie. Les AINS aideront à réduire l'inflammation et l'enflure:

Les pilules analgésiques aideront à se débarrasser de la douleur dans le pied:

Pour les maladies auto-immunes, les cytostatiques sont utilisés:

De plus, des glucocorticostéroïdes sont prescrits:

  • «Prednisolone»;
  • «Bétaméthasone».
Sous l'influence du courant, le médicament agit au niveau cellulaire..

À la maison, il est recommandé de faire des exercices thérapeutiques afin d'accélérer la récupération, cela vaut la peine de s'inscrire à un cours de massage manuel et de procédures de physiothérapie, par exemple:

Que faire pour éviter les complications?

Si le pied d'une personne est très malade et que son état ne s'améliore pas après 2-3 jours, il est dangereux d'ignorer le problème et de s'automédiquer. Seule la recherche d'une aide médicale en temps opportun améliore le pronostic d'un rétablissement réussi et permet d'éviter les conséquences négatives..

Si la douleur dans la semelle est causée par diverses maladies du système musculo-squelettique, vous devez d'abord éliminer la cause profonde, puis arrêter le syndrome douloureux lui-même. La plupart des pathologies ne sont pas complètement guéries, mais grâce à un mode de vie sain, il sera possible de prolonger la rémission pendant de nombreuses années. Pour ce faire, il est recommandé de faire régulièrement des exercices, de consommer suffisamment de liquide, de bien manger et de traiter les maladies infectieuses et autres en temps opportun..

Jambes douloureuses sous les genoux derrière: des raisons que de traiter la douleur?

La douleur sous le genou chez une personne complique grandement la vie quotidienne, car l'activité physique diminue. Cela peut être le signe d'une grande variété de maladies. Dans tous les cas, une consultation médicale est requise. Qui devriez-vous contacter pour obtenir de l'aide? Comment traiter une telle maladie? Quelles sont les mesures préventives?

Facteurs de risque

La douleur sous le genou peut survenir pour diverses raisons. Cependant, certains facteurs peuvent affecter le développement d'un tel symptôme..

Le groupe de risque comprend:

  1. Les personnes ayant un poids corporel accru. En raison de l'excès de poids, il y a une charge supplémentaire sur le système musculo-squelettique, ce qui entraîne une déformation et une destruction de l'articulation.
  2. Athlètes professionnels. Une activité physique épuisante constante affecte gravement le corps dans son ensemble, y compris les articulations du genou.
  3. Femmes enceintes. Pendant la période de gestation, le sexe féminin peut ressentir des douleurs dans les jambes, en particulier sous les genoux. Cela est dû au fait qu'un bébé qui se développe rapidement dans l'utérus crée un stress supplémentaire sur les membres inférieurs..
  4. Personnes à activité réduite, travail sédentaire. Les jambes sont en position croisée et pliée pendant trop longtemps.

Causes de la douleur au genou arrière

Les gens ne sont pas toujours pressés de consulter un médecin en cas de douleur courte ou même prolongée sous le genou. Certaines personnes pensent que cela est dû à une activité accrue certains jours, mais ce n'est pas souvent le facteur déterminant. Les jours passent, mais la douleur demeure. Quelle pourrait être la raison de cela?

Maladies des articulations

  1. Arthrite
  2. Bursite
  3. Tendinite
  4. Goutte
  5. Rupture du tendon, désalignement de la rotule dû à une blessure
  6. Blessure au ménisque, kyste du ménisque

Maladies des structures apparentées

  1. Entorse, rupture des ligaments
  2. Dislocation
  3. Maladie infectieuse (p.ex., psoriasis, abcès sous le genou)
  4. Phlébévrysme
  5. Anévrisme de l'artère sous le genou
  6. Ostéochondrose dans la région lombaire
  7. Inflammation du nerf tibial
  8. Crampe
  9. Dommages au cartilage

Pourquoi ça fait mal sous le genou chez un enfant?

Souvent, la douleur sous les genoux survient chez les jeunes enfants. Vous ne pouvez pas fermer les yeux sur cela en pensant qu'un tel phénomène ne dépend que de l'âge. Il peut être associé à des maladies dangereuses.

Les enfants jouent souvent à des jeux de plein air et peuvent donc se blesser: contusions, entorses des ligaments et des tendons. Si l'enfant commence à boiter, un œdème apparaît sur le site de la localisation de la douleur, ne reportez pas la visite chez le médecin. Cela pourrait être le signe d'une blessure grave (telle qu'une fracture), des pieds plats ou de la polyarthrite rhumatoïde.

Pour cette raison, une forte tension est créée dans les ligaments et les muscles, ce qui affecte instantanément les sensations douloureuses. Le meilleur remède est un massage relaxant pour soulager les tensions et les spasmes douloureux..

Symptômes

La douleur sous le genou peut apparaître pour diverses raisons. Les symptômes varient en fonction de la maladie ou de la blessure..

En plus de la douleur sous l'articulation du genou, les signes suivants peuvent s'ajouter:

  1. Crunching pendant l'exercice (comme s'accroupir). Si elle n'est pas traitée, une arthrose survient.
  2. Douleur de flexion. Est un signe d'arthrose de l'articulation ou de la maladie d'Osgut-Schlatter.
  3. Kyste de Baker.
    En plus des sensations douloureuses qui s'intensifient au cours de l'évolution de la maladie, les symptômes suivants peuvent être attribués:
  • Engourdissement du pied
  • Difficulté à plier les doigts sur le membre inférieur
  • À la palpation, une tumeur peut être détectée.
  1. Douleur en s'accroupissant. Cela est dû à la gonarthrose, une infection virale qui s'est propagée dans tout le corps.
  2. Douleur lors de longues marches. Cela peut arriver en raison d'un traumatisme récent, de l'arthrite.
  3. La cause de l'inconfort dans la fosse poplitée n'est pas seulement une lésion, mais aussi l'arthrose, la goutte, la polyarthrite rhumatoïde, l'infection.
  4. Non seulement la douleur, mais aussi les crampes chez les personnes âgées provoquent l'ostéoporose en raison d'un manque de calcium.

Diagnostique

La douleur sous le genou n'est qu'un symptôme qui peut indiquer de nombreuses maladies et syndromes..

Pour poser un diagnostic précis, le spécialiste doit vérifier visuellement le membre inférieur, prendre une anamnèse, poser des questions sur la nature de la douleur (par exemple, tirer ou trancher?), Demander au patient de plier et de redresser les jambes au niveau des genoux.

Après l'admission, le médecin peut orienter le patient vers les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. radiographie
  2. Échographie articulaire
  3. Angiographie
  4. Test sanguin général et biochimique
  5. IRM
  6. Tomodensitométrie
  7. Dans certains cas, ponction de la cavité articulaire

Traitement

Le traitement peut être effectué dans un hôpital (pour les blessures), car cette condition est appelée aiguë. S'il n'y a pas de blessure, le patient sera autorisé à traiter les jambes à domicile sous la supervision d'un spécialiste..

Conservateur

La condition principale du traitement est le repos complet, si possible, le repos au lit.

En outre, le médecin peut prescrire les recommandations suivantes:

  1. Avec l'inflammation et le gonflement de l'articulation du genou, la zone douloureuse est attachée avec un bandage, de la glace ou toute autre compresse froide est appliquée. Médicaments à prendre absolument - anti-inflammatoires et antibiotiques.
  2. Le sulfate de chondroïte et la glucosamine aident à reconstruire le cartilage.
  3. Pour renforcer et stabiliser les muscles, le médecin vous prescrira le passage de la physiothérapie, du massage.
  4. Les sensations douloureuses peuvent être facilement supprimées si la charge sur la jambe est réduite. Dans les cas où il est impossible de corriger le mode de vie habituel, changez le travail en travail léger, des doublures spéciales et des supports de cou-de-pied pour chaussures viennent à la rescousse.
  5. Pour l'arthrite, un traitement par adrénostéroïdes intra-articulaires est généralement recommandé..
  6. La gymnastique réparatrice aidera à prévenir l'atrophie d'un groupe musculaire spécifique.

Pour toute sensation douloureuse sous le genou qui ne disparaît pas pendant plusieurs jours sans laisser de trace, vous devez consulter d'urgence un spécialiste afin de ne pas permettre à la maladie de se développer à temps, pour la guérir complètement dans les premiers stades..

Seul un médecin après une définition précise du diagnostic peut prescrire un traitement sur une base individuelle. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, cela ne peut qu'aggraver la situation. Ne tardez pas à aller chez le médecin pour prévenir les maladies et les syndromes dangereux à temps!

Si une personne a une blessure à la jambe, elle est hospitalisée, toutes les méthodes de diagnostic sont effectuées à l'intérieur de l'hôpital, où la personne subit un traitement. Des analgésiques sont prescrits pour aider le patient à survivre à une douleur intense, la jambe est immobilisée.

Chirurgical

En cas de douleur au genou, le traitement est généralement conservateur..

Si cela n'apporte pas de résultat positif, ainsi que chez le patient:

  1. Arthroscopie
  2. Endoprothèses
  3. Kyste de Becker

Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est prescrite, au cours de laquelle l'exsudat est pompé, un corticostéroïde est injecté et les néoplasmes sont éliminés.

Régime

Des douleurs dans la jambe sous les genoux peuvent survenir en raison d'un manque de certains oligo-éléments et vitamines. Dans ce cas, il vaut la peine d'ajuster votre alimentation pour la rendre plus équilibrée..

De plus, avec l'obésité, vous devez limiter la consommation d'aliments gras, de farine et d'aliments sucrés afin de perdre l'excès de stress du corps, de manger plus de fruits et légumes, de produits laitiers, de viandes et volailles maigres et de légumineuses. Cuire à la vapeur ou simplement mijoter.

Le régime quotidien devrait inclure des noix, des légumes crus. Vous pouvez faire des salades avec des vinaigrettes faibles en gras (huile végétale ou crème sure). Il est préférable d'exclure le café, car il lessive fortement le calcium du corps humain.

Si une habitude s'est formée, ajoutez du lait ou de la crème à la boisson au café. Il est également indésirable de consommer des fruits et des baies acides, ainsi que des tomates, des pommes de terre, des poivrons, des oignons. Une condition préalable à une alimentation équilibrée est d'éviter l'alcool et le tabagisme.

Quels aliments accéléreront le processus de guérison?

  1. Jus de carotte et de betterave, toujours fraîchement pressés. Élimine les toxines et les toxines.
  2. Les agrumes, les bananes, l'ail et les pommes combattent avec succès l'inflammation.
  3. Les bouillons riches, la viande en gelée, le poisson aspique sont utiles pour le cartilage, tout comme les chondroprotecteurs.

Traitement traditionnel

La thérapie avec des méthodes folkloriques est associée à un traitement conservateur prescrit par un médecin.

  1. Le jaune de poulet avec une cuillère à café de térébenthine et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme est bien mélangé, frotté dans le genou pendant la nuit.
    Attachez un point sensible avec une écharpe en laine pour un effet de recouvrement plus efficace. Après le sommeil, la peau est soigneusement lavée du mélange.
  2. Cent grammes de miel naturel et trois grammes de momie sont bien mélangés jusqu'à ce qu'ils soient lisses, qui sont frottés dans l'articulation du genou. Pour obtenir l'effet souhaité, les procédures doivent être effectuées pendant au moins une semaine..
  3. Faire tremper les feuilles de bardane dans de l'eau chaude, graisser le genou avec de l'huile végétale, appliquer de la bardane sur la plaie, l'envelopper dans un sac et une écharpe en laine.

Quel médecin contacter?

Si la fosse sous le genou fait mal, vous devriez absolument consulter un médecin. Mais quoi?

Vous devez contacter un traumatologue, un orthopédiste, un chirurgien, un rhumatologue. Ces spécialistes recommanderont la pharmacothérapie, la physiothérapie, les massages et les exercices thérapeutiques. Physiothérapeutes, masseurs, chiropracteurs aideront à mener à bien le traitement.

La prévention

Afin de ne pas provoquer de douleur dans le capuchon poplité, vous devez suivre certaines mesures préventives.

  1. Ne refroidissez pas trop vos pieds.
  2. Surveillez votre poids. Ne pas porter à critique, et si l'obésité est présente, ajuster le régime.
  3. Répartissez correctement l'activité physique.
  4. Lorsque vous faites du sport, en particulier les arts martiaux, le football, le volleyball, le basket-ball, portez un équipement de protection - genouillères.
  5. Adhérer à un régime spécial, exclure du régime les aliments qui éliminent le calcium du corps humain.
  6. Si le travail est sédentaire, vous devez être dans la même position pendant plusieurs heures d'affilée, faire de petits échauffements ou faire des exercices thérapeutiques le matin.
  7. Après de longues promenades, détendez vos pieds avec un bain de pieds chaud au sel marin.
  8. En cas de blessure, l'activité physique doit être limitée.

La douleur sous le genou peut apparaître pour diverses raisons. Vous devez consulter un médecin afin d'établir un diagnostic précis et d'effectuer le traitement nécessaire, qui comprend des médicaments, de la physiothérapie, des massages, des exercices de physiothérapie.

Dans certains cas, une hospitalisation et une intervention chirurgicale seront nécessaires. Prendre des mesures préventives pour éviter les douleurs poplitées.

Votre pied plié vous fait-il mal? Traitement à Moscou

Souffrez-vous de douleur lorsque vous pliez le pied? Une consultation avec un médecin expérimenté aidera à identifier la cause et à se débarrasser de ce symptôme indésirable. Dans la clinique Stoparthrosis, un traumatologue orthopédique travaille avec les patients. Il effectuera un examen et un examen, identifiera la cause et recommandera un traitement individuel. Ici, les maladies du système musculo-squelettique sont traitées avec des méthodes conservatrices. La clinique utilise plus de 20 techniques modernes efficaces.

IL EST FAVORABLE DE TRAITER AVEC NOUS!

  • 15 ans d'expérience dans le traitement des maladies des articulations et de la colonne vertébrale
  • Tout en 1 jour - examen médical, diagnostic et traitement
  • Réception 0 roubles! pendant le traitement avec nous jusqu'au 31 mai!

Pourquoi le pied plié fait-il mal?

Il peut y avoir plusieurs raisons. Le syndrome douloureux se développe en raison de lésions du fascia, de l'appareil ligamento-tendineux, des muscles et des os. La douleur pendant la flexion survient avec les maladies suivantes:

arthrite - le processus inflammatoire affecte souvent le pouce: il devient rouge, devient douloureux;

fracture des os du pied;

entorse ou déchirure des ligaments.

Au stade initial, la maladie est traitée plus rapidement. Consultez un médecin, soulagez la douleur et revenez à une vie épanouie!

Diagnostique

  • Diagnostic par ultrasons

Une étude non invasive est indiquée pour l'inflammation et les lésions des tissus mous, des muscles, des ligaments, des tendons, des capsules articulaires à l'aide d'ondes ultrasonores.

radiographie

L'examen n'est pas informatif pour l'inflammation des tissus mous.

Analyses

Les analyses générales de sang et d'urine, la biochimie du sang montrent des signes d'inflammation, la présence d'une infection, des troubles des tissus osseux et cartilagineux.

IRM

Imagerie par résonance magnétique Une méthode de haute précision pour diagnostiquer les articulations avec un contenu d'information allant jusqu'à 99%. Permet d'obtenir des coupes de tissus à tout niveau.

Prenez rendez-vous avec nous pour un traitement par téléphone +7 495134 03 41 ou laissez une demande sur le site.

CAUSES DE DOULEURS AU PIED ET AU PIED

Une inflammation du tendon d'Achille (tendinite) peut survenir:

  • avec surcharge des jambes, si vous marchez ou courez une distance inhabituellement longue;
  • faire cela avec des chaussures de sport de mauvaise qualité ou usées;
  • si une personne commence une activité physique intense sans réchauffer les muscles des jambes.

Cependant, l'inflammation du tendon d'Achille peut avoir des causes plus obscures. Souvent, la cause du problème n'est pas dans le tendon, mais, par exemple, dans le mode de vie - si une personne fume, boit beaucoup ou est en surpoids. L'inflammation du tendon d'Achille peut également être le résultat d'une mauvaise posture ou de différences dans l'anatomie du pied, de la jambe ou du genou, entraînant une répartition inégale du stress sur les jambes..

L'inflammation du tendon d'Achille est indiquée par:

  • douleur et raideur plus prononcées le matin et le lendemain d'une activité physique;
  • induration dans le tendon;
  • gonflement qui s'aggrave pendant la journée avec un stress sur la jambe.

Si les symptômes de l'inflammation persistent dans les deux à trois jours, vous devriez consulter un traumatologue orthopédiste.
L'inflammation du tendon d'Achille est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, diverses injections et une thérapie physique. Dans certains cas, la tendinite est traitée par chirurgie.

Si la tendinite aiguë n'est pas traitée, l'inflammation peut devenir chronique. Si elle n'est pas traitée, l'inflammation du tendon d'Achille réapparaît, ce qui augmente le risque de rupture du tendon. Plus l'inflammation chronique du tendon d'Achille dure longtemps, plus elle est difficile à traiter..

Une rupture du tendon d'Achille peut causer les mêmes causes que l'inflammation. Le moment de la rupture du tendon est caractérisé par un son et une sensation, comme si une large bande élastique tendue avait éclaté. Après la rupture du tendon d'Achille, il est impossible de se tenir debout sur la pointe des pieds, un gonflement se forme et s'intensifie rapidement et une douleur intense apparaît. Cependant, bien que ces symptômes soient très courants, ils peuvent indiquer d'autres blessures, comme une déchirure musculaire..

L'expérience des médecins de la clinique ORTO montre que la solution la plus efficace et la plus fiable en cas de rupture du tendon d'Achille est sa suture. Plus ce processus est retardé, plus la distance entre les extrémités du tendon déchiré est grande. Pour les connecter, il peut être nécessaire d'allonger le tendon. Après une opération opportune - dans les cinq premiers jours après la rupture - une cicatrice

5 cm Lorsque les extrémités du tendon sont retirées, une incision plus large doit être pratiquée et une chirurgie plastique du tendon est nécessaire.

Fracture de la cheville. La cheville peut se casser si elle est mal tournée, si elle tombe ou est contusionnée. Une fracture de la cheville est indiquée par une douleur aiguë immédiate, un gonflement, une hémorragie, la douleur s'intensifie lorsqu'une personne pose le pied et tente de marcher, le pied peut être à un angle inhabituel, car une luxation s'est formée à la suite d'une blessure. Étant donné que les symptômes causés par des lésions des ligaments (luxation) peuvent ne pas différer des signes indiquant une fracture osseuse, il est nécessaire de consulter un traumatologue orthopédiste.

Selon les spécificités de la fracture, elle peut être traitée avec un plâtre. Si la fracture est complexe et que les tissus mous sont endommagés, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Cheville luxée. Lorsqu'une personne pose sans succès son pied, les ligaments du pied sont inégalement chargés. Selon la force avec laquelle nous effectuons le mauvais mouvement, certains ligaments sont déchirés. Dans la vie de tous les jours, cette blessure s'appelle une luxation et, en médecine, une lésion des ligaments du pied. Le premier symptôme d'une luxation est la douleur qui apparaît au moment de la blessure. La douleur peut être accompagnée d'un gonflement et d'une hémorragie. Après des luxations mineures de la cheville, vous pouvez marcher, et après des luxations plus graves, il est difficile de mettre le pied au sol en raison d'une douleur intense. Si la douleur est intense et ne s'améliore pas dans les 48 heures suivant la blessure, consultez un traumatologue orthopédiste.

Premiers secours après luxation: limiter les mouvements en fixant le pied avec un bandage élastique. Dans les deux jours, des compresses de glace doivent être utilisées, enveloppant des morceaux de glace et les appliquant sur la zone enflée pendant 10 à 15 minutes. Cette procédure doit être répétée toutes les 3-4 heures. Après 48 heures depuis la blessure, au lieu de procédures à froid, vous devez faire des procédures de réchauffement et des compresses. Il améliore la circulation sanguine et réduit l'inflammation.

Il est conseillé de ne pas charger le pied, si nécessaire, de prendre des analgésiques. Après des entorses graves (ruptures de plusieurs ligaments), dont les conséquences se font sentir pendant plusieurs mois, après avoir consulté un traumatologue orthopédiste, vous devez commencer un cours de physiothérapie pour entraîner les muscles du pied et restaurer l'élasticité des ligaments. À la maison, vous devez faire des mouvements circulaires des pieds, ainsi que des exercices d'étirement et de relaxation..

Douleur au talon - la fasciite plantaire provoque des déchirures et une inflammation du tissu fibreux du tissu conjonctif du talon causées par une surcharge du tissu conjonctif du pied. L'inflammation provoque des douleurs au niveau du talon. Ce problème affecte plus souvent les femmes en surpoids, ainsi que les personnes qui passent la majeure partie de la journée debout. La douleur au talon peut également apparaître chez les athlètes - avec une charge sur la jambe en courant ou en marchant pendant une longue période.

La fasciite plantaire se développe généralement progressivement. La douleur est caractéristique le matin, lorsque le pied est à nouveau soumis à un stress après le sommeil. La douleur survient également en bougeant après une longue période assise..
Si la fasciite plantaire n'est pas traitée, elle peut devenir chronique. Une personne souffrant de douleur persistante développe généralement une démarche irrégulière, ce qui entraîne des problèmes aux genoux, aux hanches et au dos.

Pour traiter la fasciite plantaire, les traumatologues orthopédiques prescrivent généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens et de la physiothérapie. Le but de la physiothérapie est d'enseigner au patient des exercices d'étirement spécifiques du pied. La douleur au talon peut être soulagée par une injection de stéroïdes. Pendant le traitement, il est recommandé de porter des chaussures confortables et d'utiliser des doublures orthopédiques spéciales qui soulagent le stress sur le tissu conjonctif du pied. Dans environ 90% des cas, avec ce traitement de l'inflammation, la douleur disparaît en deux mois. Dans certains cas chroniques, la chirurgie est recommandée.

La douleur au talon peut également être causée par la compression des nerfs dans le dos, la cheville ou le pied, une fracture du talon ou une maladie chronique telle que l'arthrose. Par conséquent, il est important de découvrir la véritable cause de la douleur au talon..

Les éperons calcanéens sont un épaississement du calcanéum (augmentation de la masse) au bas du calcanéum. Habituellement, ces excroissances sont indolores, mais dans certains cas, elles peuvent causer de la douleur, surtout en marchant, en sautant ou en courant. Les éperons du talon se forment lorsque les ligaments, les muscles et les fibres du pied sont surchargés, par exemple si vous courez ou sautez beaucoup.

La maladie se caractérise par une douleur le matin, lorsqu'une personne charge à nouveau la jambe après avoir dormi. La douleur survient également en bougeant après une longue période assise..

Pour traiter les éperons du talon, les traumatologues orthopédiques prescrivent généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens et de la physiothérapie. Le but de la physiothérapie est d'enseigner au patient des exercices d'étirement spécifiques du pied. La douleur au talon peut être soulagée par une injection de stéroïdes. Pendant le traitement, il est recommandé de porter des chaussures confortables et d'utiliser des doublures orthopédiques spéciales qui soulagent la charge sur le tissu conjonctif du talon.

Si des résultats de traitement efficaces n'ont pas été obtenus dans les 9 à 12 mois, une intervention chirurgicale est recommandée.

L'arthrose de l'articulation du pied est une maladie dégénérative de l'articulation de la hanche qui est associée au vieillissement général du corps et survient généralement chez les personnes de plus de 50 ans. L'arthrose peut être causée par une fracture antérieure de l'articulation du pied ou par une autre blessure. À mesure que le cartilage articulaire s'use, sa capacité à protéger efficacement les os des articulations d'un contact direct entre eux diminue. Le résultat est une douleur et une inflammation. Signes pouvant indiquer une arthrose: gonflement, raideur, douleur. Peu à peu, une déformation de l'articulation du pied rejoint ces symptômes, la mobilité articulaire diminue et des difficultés surviennent lors de la marche..

L'intensité des symptômes peut varier, il y a parfois une sensation de guérison complète et parfois des troubles très prononcés.

L'arthrose ne disparaît pas, mais vous pouvez limiter le développement de cette maladie et maximiser votre qualité de vie. Pour ce faire, vous devez prendre soin de votre poids, sous la supervision d'un physiothérapeute, étudier et faire régulièrement une série d'exercices pour renforcer les ligaments et les muscles de la cheville, protéger l'articulation du pied des fortes charges, et également prendre des anti-inflammatoires et des analgésiques après avoir consulté un médecin. L'arthrose est également traitée chirurgicalement - l'éventail des possibilités comprend des chirurgies arthroscopiques (pour enlever des parties du cartilage de l'articulation, des tissus enflammés et des éperons (ostéophytes)), ainsi que des endoprothèses de l'articulation du pied.

Un orteil raide (hallux rigidus) est une conséquence de l'arthrose. Un orteil raide provoque des douleurs dans l'articulation du gros orteil. La douleur est pire en marchant. Il y a une raideur dans l'articulation du doigt et un mouvement limité. Cette maladie se développe plus souvent chez les personnes dont l'anatomie du pied est déformée, ainsi qu'après des blessures au pied.

L'arthrose ne disparaît pas, mais vous pouvez limiter le développement de cette maladie et maximiser la qualité de vie.
Pour réduire les perturbations causées par un doigt raide, les médecins prescrivent généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques et suggèrent également d'injecter des stéroïdes dans l'articulation douloureuse du doigt. Pendant le traitement, il est recommandé de porter des chaussures confortables et d'utiliser des doublures orthopédiques spéciales qui soulagent le stress sur l'articulation du pouce.

Les orteils raides sont également traités chirurgicalement - les options incluent le nettoyage de l'articulation, le remplacement de l'articulation du pouce ou la fermeture de l'articulation.

Le névrome de Morton est causé par une mauvaise charge du pied, par exemple, un port prolongé de chaussures à orteil étroit. Symptômes du névrome de Morton: douleur aiguë et soudaine dans la plante des pieds près des 3e et 4e ou 4e et 5e doigts. Les symptômes sont causés par un épaississement d'un nerf dans les orteils 3 et 4 ou 4 et 5 au bas du pied. Avec une augmentation du volume du nerf, les tissus adjacents commencent à appuyer dessus. En conséquence, des douleurs et une inflammation peuvent survenir..

Pour réduire les troubles causés par le névrome de Morton, les médecins prescrivent généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des analgésiques, et suggèrent également l'injection de stéroïdes pour soulager rapidement la douleur. Pendant le traitement, il est recommandé de porter des chaussures confortables et d'utiliser des doublures orthopédiques spéciales qui soulagent la charge sur la plante du pied.

Le névrome de Morton est également traité chirurgicalement en enlevant le nerf épaissi. Dans certains cas, le névrome peut être traité avec succès par radiofréquence (en brûlant le nerf épaissi avec un instrument spécial).

Halux valgus ou déformation du premier os métatarsien - l'os interne du pied (premier os métatarsien) s'étend vers l'extérieur. Il est communément appelé croissance osseuse et les gens considèrent souvent ce processus comme une croissance osseuse. L'os ne pousse pas réellement. Mais au lieu d'être vertical par rapport au gros orteil, l'os commence à se déplacer vers l'extérieur. Plus cette progression de l'os progresse, plus la relation avec les os adjacents change, ce qui fait que le deuxième orteil peut ne pas être près, mais au-dessus du gros orteil.

Halux valgus provoque le port régulier de chaussures à talons hauts, ainsi que le processus de vieillissement naturel d'une personne. Lors du choix de telles chaussures, le pied n'est pas uniformément chargé et les orteils doivent résister à la charge accrue. Cette maladie se développe également souvent simultanément avec les pieds plats. L'extension de l'os interne du pied vers l'extérieur peut également être causée par des maladies endocriniennes, l'ostéoporose ou une prédisposition génétique..

La déformation osseuse se produit lentement et des chaussures confortables et appropriées doivent être choisies et portées dans cet état. L'inflammation osseuse est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si la déformation devient si grave qu'il est difficile de porter des chaussures et que l'os est régulièrement enflammé et douloureux, la chirurgie est la solution..

Les pieds plats peuvent apparaître et progresser chez les enfants et les adultes. La tâche principale du cou-de-pied (l'arche longitudinale du pied) est de fournir l'équilibre du corps et l'absorption des chocs lors de la marche. Moins il y a de portance, plus notre appareil locomoteur doit supporter de charge - jambes, articulations, colonne vertébrale. Les pieds plats sévères peuvent entraîner des douleurs dans les jambes, les genoux, les hanches, le sacrum et le dos..

Signes de pieds plats: augmentation de la taille du pied, à la fois en largeur et en longueur, piétinement des chaussures sur tout le bord intérieur, douleur et fatigue dans les pieds après une longue marche ou exercice.

Si, lors de la consultation, le traumatologue orthopédiste n'a pas constaté de déformation grave et que la personne ne se plaint pas de douleurs fréquentes et inconfortables, l'état du pied peut être amélioré en choisissant des chaussures confortables et de haute qualité, étudiées sous la direction d'un physiothérapeute et en effectuant régulièrement des exercices spéciaux visant à renforcer ligaments et muscles du pied.

Les pieds plats peuvent être traités chirurgicalement en implantant une vis spéciale entre les os du pied, ce qui assurera en outre une flexion correcte de la voûte plantaire. La principale indication de la chirurgie des os du pied est la douleur et les troubles de la marche, et non des considérations esthétiques.

Les ongles incarnés sont un problème courant lorsque les bords des ongles se transforment en tissus mous. Cela provoque des douleurs, des rougeurs, des gonflements et des inflammations. Ce problème affecte le plus souvent l'ongle. Il est recommandé de consulter un traumatologue orthopédiste si ce problème persiste et entraîne des désagréments. Les chaussures aux orteils étroits contribuent aux ongles incarnés, à l'habitude de couper les ongles trop courts, à couper les coins et aux blessures aux ongles.

L'inflammation lorsque les ongles se transforment en tissus mous peut enflammer l'os du pouce et entraîner une infection osseuse grave.

Pour réduire l'inconfort causé par un ongle incarné, le médecin peut libérer une partie de l'ongle incarné en plaçant une petite attelle entre l'ongle et la peau. Un ongle fixé de cette manière peut changer le sens de la croissance et arrêter de se développer dans les tissus mous. L'ablation chirurgicale partielle ou complète de l'ongle d'orteil est parfois nécessaire pour résoudre les problèmes d'ongle incarnés.

Pourquoi le pied fait-il mal en marchant?

La douleur dans le pied en marchant limite considérablement la mobilité d'une personne, provoque une gêne et peut être assez longue. N'ignorez pas ce symptôme et supportez courageusement la douleur, car une telle douleur peut être le signe de changements dégénératifs dans l'articulation..

Au premier inconfort, vous devriez consulter un médecin qui déterminera la cause des sensations douloureuses et vous prescrira le traitement approprié.

Le pied peut également faire mal au repos, mais le plus souvent, le patient a mal à marcher sur le pied. Ce symptôme peut indiquer absolument n'importe quelle nature de la maladie: de l'effort excessif aux néoplasmes..

Si les pieds font mal, cela n'indique pas toujours un problème local: la douleur au pied peut être de nature rhumatismale, elle peut être une complication de maladies systémiques complexes.

Types de douleur au pied

Selon la nature de la douleur, la cause la plus probable peut être présumée..

Il existe les types suivants de douleurs aux jambes:

  • couvre tout le pied;
  • localisé dans une partie spécifique du pied (orteils, talon, cou-de-pied);
  • douloureux;
  • tranchant, pointu, perçant;
  • diffus (se produit de temps en temps, dure longtemps - plusieurs mois).

Si la douleur au pied est accompagnée d'un gonflement et d'une rougeur de la peau, elle est causée par une inflammation ou une blessure.

La douleur chronique à long terme survient souvent après des blessures non traitées ou en cas de changement, de croissance osseuse ou de déformation articulaire.

Pourquoi, quand tu fais un pas, ta jambe te fait mal: causes de douleur au pied

Toutes les causes de sensations douloureuses dans le pied peuvent être divisées en deux groupes:

  • non pathologique - associés à un stress élevé et à d'autres facteurs, ne sont pas des signes de maladies graves (position debout prolongée, chaussures inconfortables, obésité);
  • pathologique - sont le résultat de maladies systémiques.

«Je ne peux pas marcher sur mon pied» est une plainte courante des femmes qui demandent de l'aide pour ce symptôme. Cette condition est associée au port de chaussures inconfortables à talons hauts: en raison du déplacement de la charge, le poids est réparti de manière inégale, son maximum tombe sur la partie avant.

La douleur au pied est un problème courant chez les femmes

Au début, il y a simplement une douleur due à la surcharge du pied. Mais avec le temps, des déformations et une croissance tissulaire se produisent. Il est presque impossible d'obtenir une guérison complète à ce stade. Par conséquent, si les chaussures offrent des sensations désagréables, provoquent de la douleur, vous devez les refuser..

Maladies qui causent des douleurs aux pieds

Les sensations de douleur survenues à la suite d'un effort excessif disparaissent généralement en 2-3 jours. S'ils persistent plus longtemps, il est probable que la personne présente une pathologie plus grave. Ce symptôme peut indiquer l'une des conditions suivantes.

Traumatisme

Les fractures des os du pied, la luxation de l'articulation de la cheville, les entorses sont les types de blessures les plus courants. Ils se caractérisent par: une douleur aiguë, un gonflement, des ecchymoses. La douleur diminue au repos, augmente en position debout. Couvre uniquement le pied gauche ou droit. Mais si une blessure est reçue en sautant d'une grande hauteur, à la suite d'un accident de voiture, les deux jambes sont souvent blessées..

Pied plat

Cette maladie peut être congénitale ou acquise (avec un port constant de chaussures plates). L'absence de la voûte plantaire est visuellement perceptible. La douleur augmente lors de la marche, s'étend à tout le pied.

Types d'empreintes avec diverses formes de pieds plats au contenu ↑

Bursite

Maladie inflammatoire du sac synovial de l'articulation, dans laquelle le frottement et la destruction de l'articulation augmentent. Il y a environ 10 sacs de ce type dans la région du pied. Le plus souvent, une inflammation se produit dans la bourse de l'articulation de la cheville, provoquant ses blessures - ecchymose ou luxation.

La bursite est une maladie des athlètes, mais elle peut également survenir chez les personnes gravement obèses et les femmes qui portent des chaussures inconfortables. Il est très douloureux pour le patient de marcher. Au repos, l'inconfort diminue, mais ne disparaît pas complètement.

L'absence de traitement peut entraîner une destruction complète de l'articulation..

Goutte

Inflammation de l'articulation (plus souvent dans la région du pouce) associée à un excès d'acide urique. Il survient chez les patients de plus de 40 ans, les diabétiques, les alcooliques chroniques, les personnes présentant un degré élevé d'obésité. La douleur apparaît soudainement, il devient impossible de marcher sur la jambe.

Fasciite

Une maladie associée à une violation de l'élasticité et des dommages au ligament. Il est très douloureux de marcher sur la semelle, les sensations désagréables (douleur, brûlure) sont localisées au talon.

Zone touchée par la fasciite

Cette maladie survient chez les athlètes, les ballerines, les personnes obèses et les femmes qui portent constamment des talons très hauts. La douleur s'étend également à la jambe inférieure.

Ostéoporose

Elle survient lorsque la densité osseuse est altérée, lorsqu'elle devient fragile et sujette aux fractures, même avec une faible charge. Une fracture se produit si le patient se lève brusquement, marche lourdement sur le pied.

L'ostéoporose est l'une des causes possibles de la douleur au pied

Les causes de l'ostéoporose sont les troubles hormonaux, le diabète, l'obésité, les maladies rénales, ainsi que l'âge avancé de plus de 75 ans..

La douleur dans l'ostéoporose est constante, augmente lorsque vous essayez de vous lever après le sommeil, pendant un effort physique minimal.

Myélose funiculaire

Cette maladie ne survient pas d'elle-même, mais en raison d'une maladie grave de la moelle osseuse, dans laquelle l'échange de vitamine B12 est considérablement altéré. Souvent héréditaire.

Le diabète, l'obésité, l'alcoolisme et la présence de parasites dans les intestins peuvent provoquer le développement de lésions aux pieds. Les troubles intestinaux accompagnent souvent cette maladie.

La douleur au pied survient lors de la marche. Il y a également une sensation d'engourdissement dans la zone touchée. Une crise de douleur commence généralement par une légère sensation de picotement et un engourdissement dans les doigts..

Névrome de Morton

Inflammation du nerf entre les 3ème et 4ème orteils. Le facteur provoquant est des chaussures à talons hauts, un stress accru à l'avant du pied. Douleur intense, pire en marchant sur le pied.

La zone d'inflammation nerveuse dans le névrome de Morton

Forme douloureuse de polyneuropathie

Une maladie qui s'accompagne de lésions systémiques du tissu nerveux, de douleurs multiples, d'une activité motrice altérée.

Polyneuropathie des membres inférieurs

Cela commence par une fatigue accrue et une sensation de lourdeur dans les muscles, puis un engourdissement apparaît. Plus tard, il y a une douleur aiguë et lancinante dans la jambe, qui peut être aspergée du genou. Ça fait mal à une personne de se lever, il est presque impossible de marcher.

Maladie vasculaire

Les varices sont souvent accompagnées d'inconfort et de sensation de brûlure dans le pied. Cela est dû à une circulation altérée, lorsque le sang se précipite vers le pied, mais n'est pas retiré en temps opportun. Les sensations douloureuses s'accompagnent d'un gonflement des pieds..

Les varices affaiblissent les parois des vaisseaux sanguins, perturbant la circulation sanguine normale

Dans certains cas, les varices s'accompagnent de la formation de caillots sanguins. Un caillot de sang dans une veine de jambe peut bloquer sa lumière, restreindre l'accès du sang au pied. Si le caillot sanguin est petit, la douleur au pied est légère.

Si le caillot sanguin grossit et arrête complètement l'accès du sang au pied, une douleur intense, un noircissement et une nécrose tissulaire se produisent.

Polyarthrite rhumatoïde

Une maladie auto-immune chronique qui provoque la destruction des articulations. Douleurs douloureuses, aggravées le soir et lorsque le temps change.

Se produit plus souvent dans l'articulation de la cheville, moins souvent dans les doigts. La maladie est pratiquement incurable, le traitement est réduit au soulagement des symptômes (soulagement de l'inflammation et soulagement de la douleur).

Pieds atteints de polyarthrite rhumatoïde

Que faire si une jambe fait mal au pied: qui contacter et quel examen subir?

Si une douleur aiguë survient après une blessure, vous devez contacter un traumatologue. Une augmentation et une déformation du pied est une raison pour prendre rendez-vous avec le chirurgien: il évaluera le degré de déformation et pourra suggérer la marche à suivre. Que faire si la jambe fait mal au pied: qui contacter et quel examen subir?

Pour les causes rhumatismales de la maladie, un rhumatologue ou un cardiologue s'occupe du traitement et pour la neuropathie - un neurologue.

Si le pied est malade sans raison apparente et que le patient ne sait pas quel médecin consulter, vous devez consulter un thérapeute. Après examen et examen minimal, il orientera le patient vers un spécialiste restreint qui sera en mesure de diagnostiquer et de prescrire un traitement plus précisément.

Diagnostic de la douleur au pied

Si la douleur est forte et vive, la personne ne peut pas se lever, le pied lui-même est très enflé, le lieu du gonflement est chaud ou le patient a de la fièvre, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Pour diagnostiquer les maladies, des tests sanguins sont prescrits pour aider à déterminer la présence d'une inflammation, le niveau d'acide urique et d'autres composants. L'état du tissu osseux et des articulations peut être directement observé à l'aide de diagnostics radiographiques, de tomodensitométrie et d'IRM. En cas de suspicion de thrombose vasculaire, une échographie est effectuée.

Traitement de la douleur au pied

La façon de traiter la douleur au pied dépend de la cause sous-jacente. Dans un cas, une limitation temporaire de la mobilité suffira, dans l'autre, le massage et l'éducation physique sont nécessaires, dans le troisième on ne peut se passer d'une grande quantité de médicaments..

Les principales méthodes de traitement sont:

  1. Prendre des médicaments anti-inflammatoires.
  2. Analgésiques (pilules, injections, remèdes topiques)
  3. Pommades et gels qui soulagent l'inflammation et la douleur, améliorent la mobilité.
  4. Traitement de physiothérapie.
  5. Massage.
  6. Physiothérapie. Une restriction de la mobilité est nécessaire en cas de traumatisme et d'inflammation aiguë. Dans d'autres cas, une activité physique minimale aide à maintenir la circulation sanguine, à fournir de l'oxygène et des nutriments à la zone de l'articulation touchée, qui sont nécessaires pour maintenir ses performances. En leur absence, l'articulation est détruite plus rapidement.
  7. Bains et compresses qui donnent un effet anti-inflammatoire.
  8. Prendre des antibiotiques si la maladie est infectieuse.

Souvent, avec les maladies chroniques, la douleur augmente avec l'hypothermie. Dans ce cas, même pendant le sommeil, vous devez porter des chaussettes chaudes pour éviter l'hypothermie..

Si vous avez marché sans succès sur un objet et que la douleur dans le pied est due à une blessure, au contraire, vous devez appliquer du froid pour soulager l'inflammation. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin qui vous prescrira un traitement complémentaire pour éviter la destruction du tissu articulaire et osseux..

Que faire pour les douleurs aux pieds en marchant le matin après le sommeil

Causes de la douleur

Avec une compréhension de l'anatomie et de la fonction des talons, vous pouvez comprendre les causes de la douleur au talon le matin. Habituellement, ces douleurs surviennent dès les premiers pas après le sommeil (douleur de départ) et ont un caractère tranchant, presque coupant, dans la plupart des cas elles disparaissent en marchant.

La fasciite plantaire est la principale cause de douleur au talon et parfois à toute la jambe. Il est également - talon ou fasciite plantaire. Sur Internet, vous pouvez également trouver un synonyme - par exemple, aponévrose plantaire, c'est un nom erroné. L'aponévrose plantaire, l'aponévrose plantaire, n'est pas une maladie, mais un autre nom pour l'aponévrose plantaire, qui pousse étroitement avec la peau de la plante du pied et s'étend du talon à la base des orteils.

Les causes de l'inflammation de l'aponévrose de la plante du pied ne sont pas encore clairement définies. Les facteurs contributifs sont:

  1. Chaussures plates. En raison de l'abaissement de l'arche longitudinale du pied, la tension du fascia plantaire augmente. Vous devez porter des chaussures avec un petit talon - 2-3 cm suffisent. Les baskets et les chaussures orthopédiques sont une solution acceptable.
  2. Charges verticales inadéquates. Il s'agit notamment de sauter et de courir sans chaussures amortissantes ou sans échauffement préalable. La course à pied est en principe un facteur de risque de fasciite, en particulier chez les personnes aux pieds plats ou en sur-pronation. Il est également nocif de rouler beaucoup sur l'asphalte et le béton..
  3. En surpoids. Il fait plutôt référence au point précédent, car avec l'obésité, des charges verticales trop élevées sur le talon se produisent également.

Tous ces facteurs agissent sur le fascia, provoquant un processus dégénératif-inflammatoire..

La principale manifestation de la fasciite plantaire est la douleur. L'apparition de douleurs dans les talons le matin après le sommeil est très caractéristique. Peu à peu, après le «rythme», la douleur diminue. La gravité des sensations désagréables dépend du teint de la personne et du temps pendant lequel elle se tient debout.

Marche pied

Cette pathologie est associée à une déformation des os métatarsiens du pied, causée par un effort physique excessif. En conséquence, les os métatarsiens deviennent plus plats et le pied apparaît visuellement plus large. Le pied qui marche se développe le plus souvent chez les personnes qui n'ont pas d'entraînement physique, mais qui subissent un stress physique sous la forme d'une marche prolongée ou debout au même endroit.

Type de douleur Au cours de l'évolution chronique de la maladie, la douleur est modérée, brûlante et picotante.

En phase aiguë, les sensations douloureuses peuvent être intolérables.

Localisation Le lobe moyen du pied souffre le plus, car il porte la plus grande charge.

Diagnostic Un examen du pied et une radiographie sont utilisés comme mesures diagnostiques..

Traitement L'approche la plus correcte et la plus efficace dans le traitement d'un pied qui marche est le repos complet du membre. Les analgésiques et les AINS aident à réduire la douleur.

Une fois la phase aiguë passée, le patient reçoit un massage et une chaleur sèche.

Pathologies du système nerveux

Les troubles du système nerveux qui provoquent des douleurs au pied sont les suivants:

  1. Érythromélalgie - augmentation du volume des vaisseaux sanguins, qui provoque une douleur aiguë et insupportable.
  2. Convulsions - se développent avec un manque de vitamines B, sont déterminées par des contractions tissulaires spontanées, ce qui provoque une douleur glaciale.

Type de douleur Avec l'érythromélalgie, la douleur est caractérisée par une forte intensité, des bouffées de chaleur sur le site de survenue, ainsi que des spasmes.

Pendant les crises, le pied fait mal, les mouvements sont contraints et la douleur survient par crises.

Localisation La douleur se propage dans tout le pied, mais les doigts et la zone sous eux font autant que possible.

Diagnostic Pour poser un diagnostic, il suffit de discerner le tableau clinique et d'interroger le patient sur les types de douleur. La consultation d'un neurologue est nécessaire, qui, sur la base d'un certain nombre d'expériences avec des terminaisons nerveuses, est en mesure d'évaluer la situation dans son ensemble, ainsi que de poser le diagnostic le plus précis..

Traitement Le patient se voit prescrire un traitement médicamenteux complexe, qui comprend des médicaments tels que:

  • Vitamines B;
  • analgésiques et sédatifs;
  • venotoniques;
  • médicaments contenant de l'héparine.

En combinaison avec des procédures de physiothérapie, un repos adéquat et une bonne nutrition, ces pathologies disparaissent littéralement en 2-3 semaines.

Dans des situations particulièrement difficiles, la résection des vaisseaux sanguins endommagés peut être effectuée.

Causes de la douleur au pied

Tout d'abord, vous devez décider pourquoi vos pieds vous font mal et que cela fait mal de marcher. De nombreux facteurs déclenchent ce symptôme:

La principale raison de cette maladie est une charge élevée sur les pieds. Cela conduit au fait que l'intégrité du fascia est violée et que des processus inflammatoires se développent dans cette zone. Le fascia forme la voûte plantaire entière, car il est situé entre l'os métatarsien et le talon. Cette maladie peut être trouvée chez les personnes qui souffrent d'excès de poids ou de pieds plats. La douleur dans le pied sera douloureuse. C'est une caractéristique. Les sensations désagréables se propagent à la cheville, à tout le pied et à la voûte plantaire. Ça fait mal de se lever le matin.

  • Arthrite de nature diverse.

Par exemple, des sensations désagréables assez fortes tourmentent avec une arthrite de nature rhumatoïde ou goutteuse. Dans les endroits où les articulations sont enflammées, une douleur intense est ressentie, qui augmente lors de la marche.

Il s'agit d'une croissance de tissu osseux, qui se caractérise par une forme effilée et pointue. Situé sur l'os du talon. Une telle croissance se forme à l'endroit où le fascia est fixé sur le talon. Un tel éperon est appelé un type distinct de fasciite, qui est devenue chronique. La raison de la douleur est due au fait que, en raison de l'accumulation, une personne s'appuie davantage sur le talon en marchant, et juste à ce moment, une douleur forte et vive se fait sentir.

  • Problèmes de circulation dans les membres inférieurs.

Pour cette raison, la douleur aura un caractère douloureux, il y a une lourdeur dans les jambes. De tels symptômes apparaissent non seulement lors de la marche, mais également en position assise et couchée..

Dans ce cas, le nerf sera bloqué dans la région de la colonne vertébrale. Le système nerveux est entier. Si le nerf se terminant dans la colonne vertébrale est pincé et enflammé, les symptômes continueront aux jambes. Cela peut être provoqué par une ostéochondrose, une hernie intervertébrale. Les processus inflammatoires sur le nerf sciatique conduiront également à ce résultat. Le nerf est pincé dans la région sacrée et le bas du dos, généralement chez les femmes pendant la grossesse. C'est pourquoi il est désagréable pour eux de marcher sur leurs pieds..

Il s'agit d'un néoplasme bénin. Il se développe généralement sur un seul membre. Ressens une douleur dans le pied lorsqu'on marche dessus. Habituellement, les patients ressentent une gêne au niveau des troisième et quatrième doigts. Dans ce cas, vous devez consulter d'urgence un orthopédiste..

  • Ostéoporose et autres maladies similaires.

Ils se développent du fait que le calcium n'est pas suffisamment absorbé. Cela conduit au fait que le tissu osseux devient progressivement fragile et moins dense. La douleur survient dans le pied lorsqu'on marche dessus et qu'on appuie dessus.

Le pied est soumis à la pression de tout le poids corporel. Dans ce cas, il n'y a pas d'amorti, car il n'y a pas de flexion du pied lui-même. La douleur dans les pieds est ressentie lors de la marche prolongée.

Si une personne ne bouge pas pendant une longue période, une telle maladie se développe. De plus, la grossesse, la prise de poids d'une personne sur une courte période de temps peuvent en être la cause. Des symptômes désagréables apparaissent si vous marchez pendant une longue période. La douleur fait mal dans la nature.

Avant de commencer le traitement, vous devez déterminer la cause de la maladie, puis le médecin sélectionnera les recettes.

Causes d'inconfort douloureux

Blessures reçues

En se réveillant le matin, une personne peut observer des sensations douloureuses dans la région de la plante du pied, si une fracture du talon a déjà été reçue ou une rupture du tendon. De plus, une douleur au pied apparaît le matin lorsque le tendon est étiré, ce qui se produit avec des mouvements brusques, des sauts sur place et des sauts brusques. Le syndrome douloureux causé par les blessures est très prononcé, parfois il peut être accompagné de tirs et de picotements. Il est difficile pour la victime de se tenir debout et toute tentative de mouvement s'accompagne d'une douleur insupportable.

Pathologie du système musculo-squelettique

Cela fait mal de se lever le matin et pour ceux qui ont reçu un diagnostic de maladies articulaires telles que:

  • Oignon du gros orteil. Cette condition pathologique s'accompagne d'un processus inflammatoire dans le sac périarticulaire de l'articulation métatarsophalangienne. En conséquence, le doigt prend la mauvaise position, dépassant sur le côté.
  • Arthrite. Une maladie dans laquelle le foyer d'inflammation dans la zone articulaire entraîne une stagnation dans les tissus environnants, augmentant ainsi la taille du foyer inflammatoire.
  • L'arthrose. Lésion inflammatoire du tissu cartilagineux des pieds, provoquant une raideur des mouvements et une diminution de l'élasticité du tissu conjonctif des articulations.

Chez les personnes souffrant d'arthrite, les symptômes se manifestent par des coupures et des picotements..

Surtout le matin, les pieds souffrent d'arthrose. L'inconfort douloureux s'accompagne de brûlures et d'engourdissements des doigts. Chez les patients atteints de bursite, la douleur est de nature douloureuse et, dans le cas de l'arthrite, les symptômes se présentent sous la forme de coupures et de picotements, qui sont donnés dans la zone de l'articulation du genou. Un gonflement et une rougeur des tissus mous sont souvent observés.

Maladie vasculaire

Une autre raison pour laquelle la douleur au pied est ressentie après le sommeil est une mauvaise circulation sanguine, à la suite de laquelle les cellules de la jambe inférieure ne reçoivent pas suffisamment de nutriments. Les parois des vaisseaux sanguins deviennent moins élastiques, leur contractilité diminue et des varices se développent. Mais, en plus des varices, la thrombophlébite peut provoquer des douleurs matinales dans les pieds. Avec cette maladie, un caillot sanguin se forme dans la lumière vasculaire, qui, adjacente à la face interne du vaisseau, agit comme un obstacle à la circulation sanguine normale. En cas de problèmes de vaisseaux sanguins, la douleur survient dans les premières heures après le sommeil, cela est dû au fait que si les membres inférieurs sont immobiles, les nutriments sont délivrés au pied en quantité minimale. Le symptôme douloureux s'intensifie lorsque vous marchez sur le pied et est douloureux, poignardant dans la nature.

Poids lourd

Avec beaucoup de poids, il y a une forte charge sur le bas du corps, ce qui provoque une gêne.

L'obésité - l'une des causes de la douleur matinale dans les pieds, est causée par un stress accru sur la jambe inférieure en raison d'un poids corporel élevé. Par conséquent, les personnes en surpoids sont souvent confrontées à des douleurs aux pieds le matin. Pour sortir du lit le matin et ne pas ressentir de douleur dans vos pieds, vous devez perdre des kilos en trop.

Maladies du système nerveux central

De nombreuses pathologies du système nerveux central peuvent provoquer des douleurs au pied le matin. L'un d'eux est l'érythromélalgie, qui est la vasodilatation, qui, à son tour, contribue à l'apparition de douleurs aiguës et insupportables. Les convulsions qui se développent en raison d'une carence dans le corps en vitamines B provoquent un syndrome douloureux glacial, qui se manifeste souvent immédiatement après le réveil.

Maladies à l'origine de ce symptôme

Autres raisons. Les pieds plats sont une maladie assez étendue. Il se caractérise par une voûte plantaire abaissée, ce qui rend la semelle plate. Un tel pied ne peut pas remplir correctement la fonction d'amortissement. Il est lourd de douleurs en fin de journée, une sensation de fatigue et de lourdeur dans les jambes. Il est difficile pour une personne ayant un tel problème de faire de l'activité physique: courir, sauter, même se tenir debout. La personne commence à transférer la charge d'un pied à l'autre. Au fil du temps, les douleurs commencent non seulement dans les jambes, mais également dans la colonne vertébrale. Hérédité, excès de poids, travail constant des jambes - ce sont toutes les raisons de la formation des pieds plats.

Ostéophyte - éperon du talon. Ceci est une autre raison qui se caractérise par la formation d'un processus osseux sur l'os du talon. En marchant sur le pied, il y a une sensation de douleur vive, ce qui rend douloureux de marcher sur le pied, il devient impossible de marcher. Cela apparaît avec l'obésité, les pieds plats, les blessures.

Inflammation du fascia - fasciite. Ce processus peut se propager à d'autres tissus mous, c'est pourquoi les pieds font mal. La raison peut être le port de chaussures inconfortables, de lourdes charges sur les pieds, l'obésité.

En outre, les causes sont une inflammation des nerfs, des tumeurs, une inflammation de la capsule articulaire (bursite) du pied et de nombreuses autres maladies qui provoquent des douleurs dans les jambes le matin..

Diagnostique. Outre l'examen externe et le diagnostic manuel, des méthodes de recherche complémentaires jouent un rôle très important: imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie, radiographie, échographie. Avec leur aide, des diagnostics précis sont posés, ce qui évite les erreurs du médecin et le mauvais traitement.

Traitement. Si vous ne commencez pas le traitement, cela menace la personne non seulement d'une douleur accrue. Des problèmes de marche peuvent survenir, la propagation de l'infection (le cas échéant), des complications peuvent commencer. Dans ce cas, il est nécessaire de passer de la médication à domicile au traitement chirurgical. Parfois, avec des formes gravement négligées, les médecins recommandent d'amputer un membre afin de sauver la vie d'une personne. Mais ce sont tous des cas extrêmes.

Comment est-il traité pour une forme aiguë et inédite? La douleur au pied n'est qu'un symptôme. C'est la cause de ce symptôme qui est traitée et le type de thérapie est choisi en fonction du diagnostic. Le traitement étiologique peut être à la fois conservateur et chirurgical. Dans le cas d'un traitement chirurgical, les médecins éliminent les néoplasmes, éliminent les traumatismes et renforcent les os avec des structures métalliques. Habituellement, une telle technique vient en dernier, mais il y a des moments où vous ne pouvez pas vous en passer. Si nous parlons de traitement conservateur, les anti-inflammatoires, les antibiotiques peuvent être prescrits à partir de médicaments. En cas de fracture ou de fissures, du plâtre peut être appliqué.

Pour soulager les symptômes, des analgésiques, des onguents chauffants contenant des anti-inflammatoires sont utilisés. Pour accélérer le traitement, un cours de rééducation est effectué dans les services de physiothérapie et des cours d'exercices de physiothérapie sont prescrits.

La prévention. Pour éviter la douleur dans les pieds, vous devez suivre certaines règles:

  1. Faites un échauffement avant l'activité physique et les activités sportives;
  2. Prenez le contrôle de votre poids. L'excès de poids corporel ne fait que stresser les articulations, ce qui a un effet néfaste sur leur état. Vous devez commencer à porter des chaussures confortables, en particulier pour les femmes pendant la grossesse.
  3. Renforce les os et les pieds en général. Il vaut la peine de commencer à corriger votre alimentation, qui contiendra une quantité suffisante de vitamines et de minéraux. Vous devez commencer à prendre des suppléments de calcium. Pour renforcer le pied, vous devriez faire du sport ou de l'éducation physique. Un mode de vie sédentaire n'a encore récompensé personne avec quelque chose de bon.

La douleur elle-même est le symptôme d'un processus pathologique. Si vos jambes vous font mal le matin, cela signifie que le problème a déjà commencé à se développer et que si rien n'est fait, tout peut mal finir. Par conséquent, il est préférable de ne pas ignorer la douleur et d'aller chez le médecin pour commencer le traitement..

Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin

Il existe plusieurs symptômes dont l'apparition indique la nécessité d'une visite immédiate chez un spécialiste:

  1. Douleur insupportable dans le pied, empêchant la relaxation et un bon repos.
  2. Augmentation de la température corporelle.
  3. Changement de couleur de la peau autour du site de la douleur.
  4. L'apparition d'un gonflement sévère et d'un hématome.

N'attendez pas et espérez que la douleur disparaîtra d'elle-même. Son apparence est le signe que le pied a besoin de l'aide d'un spécialiste..

Parfois, l'automédication coûte cher. Ce n'est pas seulement inefficace, mais cela fait également perdre un temps précieux..

Assurez-vous de regarder la vidéo suivante

Champignon du pied et autres maladies

Le champignon du pied peut également provoquer des démangeaisons et des douleurs sous la jambe. La maladie commence par une rougeur du pied, des cloques apparaissent sur la peau et un œdème peut survenir. Des changements dans l'inflammation fongique apparaissent dans des endroits chauds et humides et sans accès d'air - se produisent le plus souvent dans les espaces entre les quatrième et cinquième doigts.

Les maladies dans lesquelles des douleurs dans la plante du pied peuvent survenir sont la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose, le diabète sucré.

Le pied diabétique est une complication du diabète sucré mal traité. Les dommages aux vaisseaux sanguins résultant d'une hyperglycémie entraînent une diminution de l'élasticité et de l'athérosclérose. Cela conduit à une ischémie et à une nécrose tissulaires. Malheureusement, cela se termine souvent par une amputation de la partie affectée de la jambe.

De plus, des douleurs aux jambes peuvent survenir chez les personnes atteintes d'une hernie de la colonne vertébrale dans la région lombaire lorsqu'il s'agit de suppression des racines nerveuses (sciatique).

Traitement

Il est nécessaire de traiter la fasciite du talon et l'épine de talon comme une seule maladie, car cette dernière est une conséquence de la première.

Le traitement peut être conservateur ou chirurgical. Ce dernier est rarement utilisé, dans les cas les plus avancés. Le traitement commence par un programme d'intervention qui garantit le soulagement des symptômes dans les 6 mois suivant le début du traitement..

Redéfinir l'activité physique

D'une part, la charge sur les pieds doit être réduite. Mais il a été prouvé que seule la réduction de la charge peut aider à soulager la douleur au talon. D'autre part, il est nécessaire d'effectuer des exercices spéciaux de physiothérapie (thérapie par l'exercice) pour étirer l'aponévrose de la semelle.

Quelques exercices pour étirer et renforcer le fascia plantaire:

  1. Obtenez une bouteille en plastique froide ou une canette de limonade du congélateur. En position assise sur une chaise, faites-la rouler sur le sol avec la voûte plantaire avec des mouvements de massage. Une petite boule peut être utilisée à la place d'une bouteille. Effectuer pendant 2-3 minutes.
  2. Tenez-vous debout sur une marche, un rebord ou toute autre surface stable à plusieurs centimètres du sol. Faites face à la marche. Tenez-vous sur le bord avec vos orteils, en balançant vos talons. Tirez et abaissez alternativement les talons sous le niveau de la marche. Pour l'équilibre, il est recommandé de s'accrocher au support pendant l'exercice..
  3. Le visage est dirigé vers le mur, les mains reposent dessus. Apportez une jambe au mur et l'autre pour vous éloigner. Le résultat sera une pose semi-accroupie. Le talon de la jambe éloignée est sur le sol. Dans le même temps, la tension du muscle gastrocnémien se fait sentir - c'est un étirement pour cela. Répétez l'exercice pour les deux jambes..
  4. En position assise sur le sol, étirez-vous avec une serviette, en étreignant vos pieds et en sirotant doucement vers vous.

Chaussures, semelles intérieures et talonnettes

Il a déjà été mentionné ci-dessus à propos d'un talon de 2-3 cm Le matériau de la semelle doit être stable. Vous devez choisir la bonne taille de chaussures pour qu'elles ne soient pas trop serrées ou trop lâches. Remplacez les chaussures lorsqu'elles s'usent..

L'utilisation de semelles orthopédiques individuelles avec un support de cou-de-pied est une méthode de traitement efficace. Les talons sont plus susceptibles d'être un traitement symptomatique, car ils ne font que réduire la douleur au talon et ne traitent pas sa source d'origine.

Bandage (taping)

Soutient la voûte plantaire, l'empêchant de tomber. Cependant, cela est assez laborieux et peu pratique pour le patient. Appliquer du ruban adhésif avant de fabriquer des semelles individuelles.

Orthèses de nuit

Ce sont des appareils orthopédiques utilisés pendant le sommeil et conçus pour immobiliser le pied dans la plus grande flexion possible. L'aponévrose est dans un état allongé pendant une longue période, ce qui contribue à la guérison de ses pauses et empêche les pauses répétées en sortant du lit le matin. Lors de l'utilisation d'orthèses, la douleur du matin diminuera ou disparaîtra complètement.

Thérapie hormonale

Des corticostéroïdes sont utilisés - en particulier, l'hydrocortisone. Ces injections réduisent l'inflammation et soulagent la douleur. Cependant, avec les injections, il existe un risque de rupture de l'aponévrose de la semelle. De nombreux médecins pensent que les effets des stéroïdes n'en valent pas la peine. Pour soulager rapidement la douleur, il est préférable de prendre n'importe quel AINS (comme l'ibuprofène).

Thérapie par ondes de choc extracorporelles

ESWT a été initialement utilisé dans le traitement des calculs rénaux. Des signaux d'impulsion provenant des pierres "écrasées" extérieures. Avec la fasciite, l'ESWT aide à rétablir la circulation sanguine et à «isoler» la douleur. Avec les ondes de choc, les terminaisons nerveuses sont surexcitées et "éteintes", donc la douleur disparaît.

Intervention chirurgicale

Le traitement chirurgical est prescrit lorsque toutes les méthodes ci-dessus n'ont pas eu d'effet dans l'intervalle de 6 à 12 mois (en fonction de la situation clinique, de l'expérience du médecin et de l'intensité de la douleur du patient). L'ablation endoscopique guidée par rayons X est désormais la norme. L'aponévrose plantaire est disséquée et l'ostéophyte (éperon) est retiré à l'aide d'une fraise sous anesthésie locale.

Comme le montre la pratique, vous pouvez essayer de traiter les éperons sur les talons avec des remèdes populaires. Ces méthodes n'ont pas été testées cliniquement, il est donc difficile de parler de leur efficacité..

Avant d'utiliser toute méthode, il est préférable de consulter un médecin pour la nomination d'un traitement qui vous convient..

Se débarrasser de la douleur au talon n'est pas aussi difficile que beaucoup de gens le pensent. Suivre avec précision le programme de traitement, des résultats positifs plairont très bientôt.

Bursite du pied

La pathologie est déterminée par la présence d'un processus inflammatoire dans le sac articulaire du pied. La bursite peut être localisée dans les articulations des orteils et du tendon d'Achille. En raison d'une augmentation du processus inflammatoire, le pied acquiert une forme irrégulière et toute charge sur celui-ci s'accompagne d'une douleur intense, d'un gonflement et d'une rougeur..

Type de douleur La douleur est aiguë, contraignante, lancinante.

Localisation Le foyer de la douleur est situé sur le site du processus inflammatoire (doigt, tendon d'Achille) et le reste du pied n'est que légèrement impliqué dans l'augmentation de la douleur.

Diagnostic Le diagnostic repose principalement sur des manifestations externes: douleur aiguë, déformation articulaire, rougeur de la peau près de l'articulation. Pour confirmer le diagnostic, une fluoroscopie est prescrite et pour identifier l'agent causal du processus inflammatoire, une étude de l'exsudat prélevé dans le sac périarticulaire est nécessaire.

La présence d'un processus inflammatoire dans le corps montrera également un test sanguin et urinaire, dans lequel le nombre de leucocytes sera surestimé.

Traitement La première chose à faire lors du traitement de la bursite est de fixer l'articulation dans une position, en limitant son mouvement. Cela aidera à réduire le processus inflammatoire et à empêcher sa propagation aux tissus voisins..

Les AINS, qui aident également à réduire la douleur, aideront à éliminer l'enflure. Lorsque l'inconfort ne peut être toléré, le blocage de la novocaïne peut être utilisé. Les injections dans la capsule articulaire sont plus efficaces, mais montrent une efficacité à court terme. La physiothérapie, les compresses de boue et le repos du pied accéléreront le processus de guérison.

Dans des situations particulièrement avancées, une opération peut être nécessaire, dans laquelle une partie de l'articulation affectée est complètement retirée.

Causes possibles de douleurs au pied qui ne sont pas causées par une maladie

Non seulement les maladies peuvent causer une gêne dans les membres inférieurs.

L'inconfort est souvent causé par:

  1. Activité physique à long terme - plusieurs heures de marche, entraînement dans la salle de gym, visite de la piscine. Avec une tension musculaire, les veaux sont souvent blessés parce que les cellules manquent d'oxygène et que l'acide lactique cesse d'être excrété. Le traitement à long terme dans ce cas est inutile - il vous suffit de vous allonger et de laisser vos jambes reposer pendant plusieurs heures..
  2. Grossesse - dans ce cas, à mesure que l'abdomen se développe, la charge sur le système musculo-squelettique, en particulier les jambes, augmente, ce qui entraîne une gêne. Vous ne pouvez vous débarrasser complètement du problème qu'après l'accouchement, et avant cela, la femme enceinte a besoin de se reposer davantage en décubitus dorsal.
  3. L'excès de poids met également une charge sur les membres inférieurs, vous ne pouvez vous débarrasser du problème qu'en perdant du poids.

S'il y a une douleur vive dans la jambe, cela peut être un symptôme d'accompagnement de l'élimination du corps, qui survient souvent chez les femmes et les hommes après 45 ans. Mais si les jeunes se tournent vers un spécialiste de ce problème, la raison est ailleurs.

  1. Le premier est la douleur dans le contexte de l'ostéochondrose, qui touche même les adolescents..
  2. Deuxièmement - fort stress émotionnel, dans le contexte duquel la myosite se produit - douleur musculaire.
  3. Le troisième est l'hypothermie et, par conséquent, les troubles circulatoires, avec la restauration desquels la douleur apparaît.

Une autre raison pour laquelle les membres inférieurs font souvent mal est le syndrome de fatigue chronique et la famine en vitamines. Cela devient souvent la cause d'une activité motrice altérée. Dans les cas avancés, un traitement dans un hôpital sous la surveillance d'un médecin est nécessaire.

Traiter les causes courantes d'inconfort dans les jambes

La cause de l'inconfort dans les jambes est parfois un éperon du talon, qui se manifeste par une vive douleur au talon lors de la marche. Les médecins ne recommandent pas l'utilisation de médicaments, mais le vélo et la natation.

Si une gêne régulière dans les pieds, les jambes ou les cuisses est le résultat d'une fracture, vous devez porter un appareil orthopédique spécial - une orthèse.

Si le patient a déjà reçu un diagnostic de goutte, le traitement de la pathologie est réduit à un régime: il est nécessaire d'exclure du régime les plats de viande et de poisson, les bouillons riches en gras, les champignons, les légumineuses, le thé, le café et le chocolat..

L'endartérite est une autre maladie du système circulatoire, dans laquelle la paroi interne des artères devient enflammée. La nicotine aggrave presque toujours l'évolution de la maladie, la première chose à faire est donc d'abandonner la cigarette. La même action aidera à éliminer l'inconfort dans les membres inférieurs avec l'athérosclérose artérielle, l'arthrite et la thrombophlébite..

Névrome de Morton

Un névrome est un processus inflammatoire du nerf plantaire situé entre les troisième et quatrième orteils. La raison la plus courante est le port de talons hauts et un effort physique excessif sur le pied..

Type de douleur Le patient ressent initialement une sensation de picotement sous les orteils, qui se transforme en une sensation de brûlure dans le périnée entre le quatrième et le troisième orteil. À un stade avancé, un engourdissement de tout le pied peut être observé, ainsi qu'une diminution de sa sensibilité.

Localisation Une sensation de brûlure se produit entre le troisième et le quatrième orteil, après quoi la douleur se propage à toute la plante du pied.

Le diagnostic du névrome de Morton est diagnostiqué sur la base de la palpation de la zone douloureuse du pied, ainsi que de l'interrogation du patient sur les sensations. Une radiographie ou une IRM peut être effectuée pour confirmer les hypothèses et différencier l'arthrite et l'arthrose.

Traitement Aux premiers stades de la maladie, un traitement conservateur est utilisé, visant à faciliter le travail du pied, ainsi qu'à réduire la charge sur les orteils. Dans les situations avancées, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, dans laquelle la zone enflammée du nerf est excisée.

Il est important de porter des chaussures orthopédiques, de suivre les conseils et recommandations d'un médecin, et également de réduire l'activité physique

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte