Résumé: La cause la plus fréquente de lombalgie à droite est la présence d'une protrusion ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur peut irradier de la jambe droite aux orteils. Le seul examen informatif dans ce cas est l'IRM.

Dans certains cas, le patient ressent une douleur au bas du dos uniquement ou principalement du côté droit. Comprendre les causes possibles de la lombalgie droite, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace..

Les principales causes de la douleur au bas du dos à droite

Le mal de dos droit est généralement causé par ce qui suit:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons qui entourent et soutiennent la colonne vertébrale (en un mot - tissus mous);
  • problèmes avec les structures vertébrales, telles que les articulations facettaires ou les disques intervertébraux;
  • conditions ou maladies affectant les organes internes des régions médio-dos, abdominale et pelvienne.

Il est recommandé de consulter un médecin si la douleur dans le bas du dos à droite persiste ou s'aggrave quelques jours après son apparition, si la douleur apparaît soudainement et est sévère, ou si elle s'accompagne de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, les maux de dos sont le résultat de dommages mineurs aux muscles et / ou aux ligaments du bas du dos, et notre corps dispose généralement de ressources suffisantes pour faire face seul à ce type de blessure. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, vous devez consulter un médecin.

La douleur dans le bas du dos droit est généralement causée par une blessure ou un traumatisme aux structures vertébrales, telles que les muscles du bas du dos droit, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou les articulations des facettes. Bien que de nombreux problèmes liés à ces structures soient plus susceptibles de provoquer une douleur au centre du dos, il est également probable que la douleur soit ressentie principalement ou complètement d'un côté du bas du dos..

Douleur au dos droit et tension musculaire

Les entorses musculaires sont la cause la plus fréquente de douleurs lombaires et peuvent causer des douleurs ressenties principalement du côté droit.

Les symptômes typiques d'une tension musculaire comprennent:

  • mobilité limitée (les mouvements tels que se pencher en avant ou se tourner sur le côté peuvent être douloureux ou impossibles);
  • douleur et / ou gonflement dans le bas du dos à droite;
  • spasme des muscles du bas du dos;
  • douleur qui est soulagée par le repos, comme s'asseoir avec les jambes surélevées et les genoux légèrement pliés avec support, comme dans une chaise inclinable, dans un lit avec des coussins bien rembourrés
  • douleur qui disparaît avec l'utilisation de compresses froides et chaudes;
  • douleur qui répond au moins partiellement aux analgésiques en vente libre
  • douleur qui s'aggrave en sortant du lit ou en position assise.

Dans la plupart des cas, les entorses musculaires sont le résultat de blessures relativement mineures, comme un virage serré lors du levage d'un sac d'épicerie lourd. Les entorses musculaires peuvent également être le résultat d'une blessure sportive ou d'un accident de voiture.

Le plus souvent, la douleur lors de l'étirement des muscles disparaît après quelques jours et ne nécessite pas l'attention des médecins.

Problèmes de colonne vertébrale

La cause de la douleur dans la colonne lombaire peut être tout problème avec les structures vertébrales, par exemple, les articulations des facettes, les disques intervertébraux dans n'importe quel segment moteur ou les racines nerveuses qui sortent de la colonne vertébrale dans chaque segment du côté droit.

Les problèmes de colonne vertébrale courants qui peuvent causer des douleurs dans le bas du dos droit comprennent:

Hernie de la colonne lombaire

Le disque intervertébral, situé entre les vertèbres adjacentes, peut faire saillie sur le côté droit de la colonne vertébrale. Les hernies discales peuvent provoquer une douleur sourde et douloureuse dans le bas du dos en raison du pincement de la racine vertébrale dans l'ouverture foraminale étroite. La douleur au bas du dos à droite peut être combinée avec une douleur dans la fesse et la jambe droite jusqu'au pied.

Problèmes d'articulation T (spondylarthrose)

La raideur, l'inconfort et la douleur dans certaines zones du bas du dos droit sont probablement des symptômes d'arthrose des articulations des facettes de la colonne vertébrale. Dans certains cas, les nerfs du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par des excroissances osseuses au niveau de l'articulation, ce qui peut entraîner une douleur au bas du dos droit et une sensibilité locale;

Sténose spinale

La lumière du canal rachidien peut être rétrécie en raison d'une hernie intervertébrale, de croissances osseuses et d'autres problèmes, entraînant une douleur dans le bas du dos à droite, ainsi qu'une douleur radiculaire et / ou une faiblesse dans la fesse et la jambe droites;

Dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque

L'articulation sacro-iliaque relie les os du bassin à la base de la colonne vertébrale. Si l'articulation sacro-iliaque est trop ou bouge trop peu, des douleurs peuvent être ressenties dans le bas du dos du côté droit et / ou dans la cuisse droite;

Maladie de Bechterew

Ce trouble inflammatoire peut provenir de l'articulation sacro-iliaque inférieure et une douleur au bas du dos du côté droit et / ou une douleur à la hanche droite peuvent être des symptômes précoces. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut conduire à une fusion des facettes articulaires et des vertèbres, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous considérons l'approche globale la plus efficace pour le traitement de l'ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, le plus grand effet clinique est possédé par la traction sans charge de la colonne vertébrale, à l'aide de laquelle il est possible d'augmenter la distance entre les vertèbres, de réduire la douleur et d'améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. Gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, hirudothérapie en combinaison avec la traction vertébrale donnent de très bons résultats de traitement.

Causes moins courantes de mal de dos droit

Certains problèmes de colonne vertébrale et conditions douloureuses aux conséquences potentiellement graves peuvent également provoquer des douleurs lombaires à droite. Ces conditions comprennent:

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une condition dans laquelle, en raison de modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge, la vertèbre supérieure est déplacée vers l'avant par rapport à la inférieure. Cette condition peut exercer un stress supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que presser les racines nerveuses, ce qui entraînera une douleur dans le bas du dos à droite et, en règle générale, une douleur le long du nerf sciatique - à travers la fesse et / ou la cuisse dans la jambe droite;

Syndromes de douleur chronique

La fibromyalgie et le syndrome de la douleur myofasciale sont des conditions de douleur chronique qui peuvent causer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps ainsi que des douleurs concentrées dans le bas du dos du côté droit. D'autres symptômes comprennent des douleurs dans des zones spécifiques (points de déclenchement) et une fatigue chronique;

Gonflement de la colonne vertébrale

Les cancers se développent rarement directement dans la colonne vertébrale; dans la plupart des cas, ils se propagent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou comprime la racine nerveuse vers la droite, le résultat peut être une douleur dans le bas du dos du côté droit.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui apparaissent par intermittence ou s'aggravent progressivement, une description écrite détaillée du moment où les symptômes apparaissent et de leur gravité peut être tentée. Cela peut aider le médecin à diagnostiquer rapidement et à initier un traitement approprié..

Douleur au bas du dos à droite, causée par des problèmes d'organes internes

Il existe de nombreux problèmes avec les viscères, situés dans les régions médio-dos, abdominale et pelvienne, qui peuvent potentiellement causer des douleurs lombaires du côté droit. La douleur peut être causée par une inflammation ou une irritation des organes internes, ou elle peut être un signe d'infection. Dans de telles conditions, en règle générale, en plus des douleurs lombaires du côté droit, il existe d'autres symptômes qui peuvent réduire considérablement la zone de recherche au stade du diagnostic.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos droit:

Problèmes rénaux

Les symptômes des calculs rénaux et des infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent causer des maux de dos d'un côté, ainsi que des douleurs avec la miction et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner survient généralement lorsque la pierre se déplace à l'intérieur du rein, pénètre dans les uretères et plus loin dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. L'infection du rein droit provoque une élévation de la température, une inflammation locale et une sensibilité dans le bas du dos à droite, où se trouve le rein;

Rectocolite hémorragique

Cette maladie inflammatoire de l'intestin se caractérise par une inflammation persistante du côlon. Les crampes abdominales fréquentes dans la colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs lombaires du côté droit. D'autres symptômes comprennent des problèmes digestifs chroniques tels que la diarrhée, des douleurs rectales, une perte de poids et une faiblesse générale;

Appendicite

L'appendice est situé dans le côté inférieur droit de l'abdomen. Si l'appendice devient enflammé, commence à fuir ou se rompt, cela peut provoquer des symptômes, y compris des douleurs lombaires du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent une douleur soudaine dans le bas-ventre droit, qui peut être accompagnée de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausées et vomissements et / ou douleur au bas du dos droit;

Problèmes gynécologiques

Les problèmes avec divers organes reproducteurs chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs lombaires à droite. Par exemple, l'endométriose est une affection courante qui peut provoquer une douleur sporadique et aiguë dans la région pelvienne qui irradie vers le bas du dos du côté droit. La fibromatose, ou des excroissances de tissu dans ou autour de l'utérus, peut provoquer des douleurs lombaires du côté droit ainsi que des règles anormales, une augmentation de la miction et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Grossesse

Les lombalgies à droite et en général les lombalgies apparaissent souvent pendant la grossesse et sont associées au développement du fœtus. De nombreuses femmes dans une telle situation trouvent utiles des méthodes telles que le repos, la gymnastique et la thérapie complémentaire..

Inflammation de la vésicule biliaire

L'inflammation ou le dysfonctionnement de la vésicule biliaire s'accompagne généralement de troubles digestifs sévères, en particulier après avoir mangé. Le dysfonctionnement de la vésicule biliaire provoque généralement des douleurs dans l'abdomen supérieur droit et le dos droit;

Problèmes de foie

La douleur associée aux problèmes hépatiques peut résulter d'une inflammation (hépatite), d'un abcès, de cicatrices (cirrhose) et d'une hypertrophie et d'une insuffisance hépatique. Les symptômes de problèmes hépatiques comprennent des douleurs dans l'abdomen supérieur droit et / ou dans le dos, la fatigue, la nausée ou le manque d'appétit et la jaunisse. Les problèmes hépatiques sont rares chez les personnes qui ne risquent pas de les développer..

S'il y a un soupçon que les conditions ci-dessus peuvent être la cause de douleurs lombaires du côté droit, il est recommandé de consulter rapidement un médecin..

De toute évidence, il existe un grand nombre de maladies et d'affections des organes internes, qui peuvent également entraîner des douleurs lombaires du côté droit, il est donc important de décrire très clairement vos symptômes lors du rendez-vous chez le médecin afin qu'il puisse rapidement poser un diagnostic correct et élaborer un plan de traitement efficace..

Lombalgie à droite et conditions d'urgence

Dans certains cas, une douleur au bas du dos à droite peut être le signe d'une maladie grave qui nécessite une aide rapide et qualifiée. Par exemple, la douleur au bas du dos à droite est souvent un symptôme des conditions suivantes:

Appendicite

Cette condition se produit lorsque l'appendice, situé dans l'abdomen inférieur droit, devient enflammé et / ou rompu. Cela peut provoquer une douleur aiguë et sévère dans le bas du dos droit et / ou une douleur abdominale basse droite. Les symptômes varient et peuvent inclure des nausées, des vomissements ou une forte fièvre. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement;

Syndrome de la queue de cheval

L'une des complications les plus graves d'une hernie discale de la colonne lombaire. Il se produit avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne dans le contexte d'un canal rachidien étroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement, mais finalement il y a un dysfonctionnement persistant des organes pelviens et / ou un dysfonctionnement des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La condition nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux, pendant une durée limitée. Le syndrome de la queue de cheval peut également être causé par d'autres raisons, par exemple la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose de la colonne vertébrale, etc..

Anévrisme de l'aorte abdominale

Un anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par son élargissement ou sa rupture. Les symptômes comprennent généralement une douleur soudaine et très intense dans l'abdomen ou le bas du dos, ainsi que des symptômes associés à une pression artérielle basse, tels que des évanouissements et / ou des nausées;

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par de graves maux de dos accompagnés d'une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une sensibilité des tissus mous près de la colonne vertébrale.

Les patients doivent comprendre par eux-mêmes quand consulter un médecin. Règle générale: consultez votre médecin si votre mal de dos est si grave qu'il interfère avec les activités normales telles que marcher, se tenir debout ou dormir, ou si un mal de dos sévère survient soudainement et ne s'améliore pas au repos ou après la prise d'analgésiques.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 07/11/2017, 16:57.

Douleur au bas du dos à droite chez la femme

La douleur au bas du dos à droite chez les femmes peut survenir pour diverses raisons. Pour savoir pourquoi le dos du patient fait mal à droite, seul un professionnel de la santé qualifié pourra examiner l'ensemble du corps et prescrire des méthodes diagnostiques de recherche. Il peut s'agir de médecins tels qu'un vertébrologue, un rhumatologue ou un neurologue..

La douleur lombaire est la plus fréquente chez la gent féminine. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps et aux processus physiologiques. La grossesse, le cycle menstruel et la ménopause affectent le corps féminin et sont à l'origine de ses changements structurels et hormonaux, qui affectent principalement les muscles environnants et le système musculo-squelettique en général. Par conséquent, si des sensations douloureuses surviennent dans la région lombaire à droite ou à l'arrière, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les raisons

La cause des douleurs lombaires sévères dans le dos droit chez les femmes peut être de lourdes charges sur le système musculo-squelettique, des maladies des organes internes de la cavité abdominale ou des pathologies dégénératives de la colonne vertébrale. Des douleurs de traction périodiques ou persistantes peuvent indiquer des maladies graves du dos de la femme.

Charges excessives

Les douleurs lombaires à droite chez les femmes peuvent être causées par une activité physique vigoureuse. Cela peut être un soulèvement soudain de poids lourds ou un long transport d'un sac lourd. Toute charge inhabituelle pour le corps peut provoquer un étirement des ligaments et des muscles.Par conséquent, dans de tels cas, il est préférable de refuser de soulever des poids importants et de demander de l'aide. Cela est particulièrement vrai pour les filles qui mènent une vie inactive et négligent l'exercice physique..

Dans le cas où les douleurs sous le bas du dos ou à droite de celui-ci ne disparaissent pas pendant 4 à 5 jours, il est préférable de contacter un thérapeute qui effectuera un examen et prescrira des médicaments. Puisqu'il est possible d'endommager non seulement les muscles, mais également les structures de connexion de la colonne vertébrale.

Maladies degeneratives

Chez les femmes plus âgées et après 40 ans, des maladies dégénératives de la colonne vertébrale peuvent apparaître, qui surviennent dans le contexte d'une altération du métabolisme, d'un traumatisme osseux ou de levage de charges lourdes. Dans la plupart des cas, une femme développe une ostéochondrose, une pathologie qui peut survenir dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale. La maladie est caractérisée par des troubles dystrophiques dans les disques intervertébraux. Au fil du temps, ils perdent leur élasticité et leur fermeté, c'est pourquoi le dos du patient tire légèrement au-dessus du coccyx.

Une autre maladie dégénérative qui cause des douleurs au bas du dos est une hernie discale. Cette pathologie est caractérisée par la rupture de l'anneau fibrosus et le déplacement du noyau. En conséquence, les structures de la colonne vertébrale peuvent comprimer les terminaisons nerveuses et provoquer une douleur intense.

Maladies gynécologiques

Lorsqu'une femme a une douleur au bas du dos, cela indique la présence de pathologies gynécologiques. La maladie gynécologique la plus courante est un kyste dans les ovaires ou la cavité utérine. Il s'agit d'un petit néoplasme, qui à l'avenir peut se transformer en une tumeur oncologique. Avec des formations kystiques, une fille peut avoir des douleurs dans le côté gauche et droit du dos..

Les polypes ou la polypose sont considérés comme une autre maladie qui se forme sur la muqueuse de l'utérus. En raison de la croissance du polype, la fille ressent un inconfort et une certaine douleur dans le bas-ventre. Cette petite prolifération de l'endomètre peut entraîner de graves complications, la fille doit donc subir un examen médical à temps. Une autre raison pour laquelle le côté droit fait mal au dos est l'endométriose. C'est une prolifération de l'épithélium de l'utérus.

Maladie du rein

Les infections rénales provoquent une douleur intense sur le côté du dos. Il y a une forte probabilité qu'une femme souffre de pyélonéphrite, au cours de laquelle des processus inflammatoires sont observés dans l'organe apparié. Pour diagnostiquer avec précision, le médecin doit connaître les symptômes accompagnant la pathologie. Cela peut inclure une légère augmentation de la température, une transpiration élevée, des maux de tête, une gêne pendant la miction et des saignements..

Grossesse

Après la conception d'un enfant, des changements structurels et hormonaux commencent dans le corps d'une femme enceinte, ce qui affecte la relaxation des muscles de l'articulation de la hanche. Ce phénomène s'accompagne d'un déplacement du centre de gravité et de douleurs dans le bas du dos. Sous le poids du fœtus et du liquide amniotique, le coup entier est pris par l'articulation de la hanche et le bas du dos, donc en cas d'inconfort, il est préférable que la fille se rende chez le médecin traitant. Cela doit être pris particulièrement au sérieux dans les derniers stades de la grossesse..

Jours menstruels

Chaque mois, les filles et les femmes adultes peuvent ressentir des sensations de traction désagréables dans la région lombaire, qui sont antérieures au début des menstruations. Habituellement, ce phénomène n'est pas préoccupant; dans les cas extrêmes, la fille prend un médicament, ce qui élimine rapidement le symptôme désagréable. Ces douleurs sont associées à une augmentation du tonus utérin, à des spasmes musculaires lisses et à l'accumulation de grandes quantités de liquide dans l'utérus. Dans de tels cas, les médicaments antispasmodiques à base de drotavérine aident bien..

Tumeurs oncologiques

Les tumeurs de diverses étiologies peuvent être accompagnées à la fois d'un inconfort mineur et d'une douleur intense. Cela est dû à la croissance constante et à la propagation de la tumeur dans les tissus voisins du corps. À l'avenir, le néoplasme exerce une pression sur les terminaisons nerveuses des organes et des tissus. Quel que soit le type de formations oncologiques, le patient doit consulter un médecin. Il convient de rappeler qu'avec le temps, les tumeurs bénignes peuvent se transformer en tumeurs malignes et entraîner la mort..

Obésité

Au fil des années ou après la grossesse, les femmes peuvent prendre du poids. Les enfants, le travail et les tâches ménagères font que la femme cesse de prendre soin d'elle-même et de faire de l'exercice. Tout cela conduit à l'obésité et à une prise de poids rapide. En raison d'un métabolisme médiocre et d'une forte augmentation du poids, la charge sur le système musculo-squelettique, y compris le bas du dos, augmente.

Classification des sensations douloureuses

Les sensations douloureuses peuvent être de gravité et de nature variables. La fille doit comprendre la classification de la douleur afin de décrire de manière fiable ses symptômes au médecin traitant. Cela vous aidera à comprendre la cause et à poser le bon diagnostic..

Les types suivants sont distingués:

  • Douleur vive dans certaines zones du corps. La localisation des sensations désagréables est toujours la même. Cela peut être le côté droit du bas du dos ou sous l'omoplate. Une femme doit être en mesure de déterminer avec précision l'emplacement de la douleur.
  • C'est une douleur sourde. L'émergence de ce type est facilitée par un long processus ou une position corporelle incorrecte, dans laquelle une femme appuie sur une certaine partie du corps.
  • Douleur irradiante. Les sensations douloureuses dans différentes parties du corps sans séquence définie sont considérées comme une différence caractéristique de ce type. Le patient ne peut pas prédire l'apparition de la douleur. Cela peut indiquer des pathologies chroniques de la colonne vertébrale..

Les deux premiers types indiquent la présence d'une maladie non grave qui peut être facilement traitée avec des médicaments ou de l'exercice. Ce dernier type nécessite la consultation d'un spécialiste qui diagnostiquera la présence de maladies dégénératives et inflammatoires du dos et des organes internes..

Diagnostic

Tout d'abord, les patients se tournent vers le thérapeute, qui procède à un examen complet de tout le corps et prescrit la livraison de tests de laboratoire. Si le patient présente des symptômes caractéristiques de pathologies gynécologiques, dégénératives ou oncologiques, le médecin fixe un rendez-vous avec un médecin hautement spécialisé. Cela peut être un vertébrologue, un gynécologue, un rhumatologue ou un oncologue.

Ces spécialistes contrôlent le patient à l'aide de méthodes d'analyse instrumentale. Un gynécologue peut utiliser l'échographie pour étudier l'état d'une femme enceinte et d'un patient souffrant de maladies gynécologiques. C'est une méthode de diagnostic sûre qui utilise des ondes ultrasonores pour obtenir un tableau clinique informatif. Les polypes, les kystes et l'endométriose sont clairement visibles sur le moniteur, de sorte que le spécialiste peut facilement déterminer le lieu de leur localisation et prescrire un traitement chirurgical.

Dans le cas de cancers ou de lésions du bas du dos, le médecin prescrit un scanner ou une IRM de la colonne vertébrale. La tomodensitométrie est bien adaptée aux personnes âgées, lorsque l'effet des substances radioactives sur le corps est bien moindre. L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'examiner le corps d'une jeune femme ou d'un adolescent en utilisant les ondes électromagnétiques comme base.

Traitement

L'inconfort du bas du dos ne se produit pas sans raison apparente. Une attention particulière est portée à la procédure de diagnostic, qui vous permet de détecter ce problème et de prescrire le traitement approprié. Certaines causes ne guérissent pas même en deux semaines. Chaque maladie nécessite sa propre approche et ses propres méthodes de traitement, mais dans la plupart des cas, une thérapie complexe est utilisée.

Pour les douleurs et complications mineures, telles que la grossesse ou la menstruation, il est permis d'utiliser des méthodes de traitement traditionnelles. Après avoir diagnostiqué et déterminé la maladie, avec l'autorisation du médecin, vous pouvez utiliser des analgésiques de médecine traditionnelle. Dans le même temps, il n'y a pas de différence de quel côté le bas du dos fait mal, à droite ou à gauche, il est permis d'utiliser des anesthésiques dans tous les cas.

Voici quelques recettes pour vous aider à vous débarrasser de la douleur agaçante et enfin à vous concentrer sur votre entreprise:

  • des sensations douloureuses dans le bas du dos, la teinture à la racine d'élécampane aide bien. Pour fabriquer la teinture, vous devez prendre environ cinq grammes de racines et les placer dans de l'eau bouillante. Il vaut la peine de boire plusieurs fois par jour, une cuillère à soupe;
  • une teinture similaire, mais à base de prêle, soulage également bien la douleur. Pour ce faire, vous ne devez pas prendre plus de vingt grammes de racines et les mettre dans de l'eau bouillante. Vous devez boire 40 à 50 millilitres environ une fois par heure;
  • vous pouvez également prendre environ 35 grammes de céleri-rave et les placer dans un verre d'eau ordinaire. Tout cela devrait être génial. Après quelques heures, commencez à prendre la teinture en buvant un petit verre deux fois par jour;
  • vous pouvez faire une teinture sur des feuilles de framboise séchées. Pour 70 grammes de feuilles, deux verres d'eau bouillante suffisent. Il est recommandé de boire la teinture deux fois par heure pendant plusieurs jours..

Les infusions à base de plantes sont bonnes pour les femmes enceintes et les filles pendant la menstruation. Ils ne nuisent pas au corps et affectent en toute sécurité les terminaisons nerveuses.

Douleur sourde dans le dos à droite

Qu'est-ce qui peut causer une douleur sourde au dos à droite?

Les maux de dos du côté droit peuvent être causés par divers troubles du corps, des maladies, des blessures et d'autres raisons. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour établir la véritable cause de la douleur..

Vous trouverez ci-dessous une liste de maladies et d'affections pouvant causer une douleur sourde, douloureuse ou aiguë dans le dos du côté droit:

La cause la plus fréquente est la courbure de la colonne vertébrale.

De nombreux facteurs conduisent à une mauvaise posture:

la courbure acquise peut être une conséquence de maladies (rachitisme, poliomyélite, tuberculose et certaines autres affections);

la courbure peut être congénitale (par exemple, en raison d'un mauvais développement intra-utérin);

séjour prolongé dans la mauvaise posture («travail sédentaire»);

un mode de vie sédentaire ou une absence totale d'activité physique;

matelas trop mou ou couchage inconfortable, etc..

Le déplacement des disques intervertébraux entraîne des sensations douloureuses dans le dos. Les disques déformés affectent les nerfs voisins, entraînant une gêne.

Il existe de nombreuses raisons de déplacer les disques:

blessures rachidiennes antérieures (fortes chutes dans le dos, fractures, luxations, etc.);

modifications dégénératives de la colonne vertébrale causées par certaines maladies (par exemple, l'ostéochondrose). Dans ce cas, les disques intervertébraux ne peuvent pas remplir pleinement la fonction de fixation;

opérations sur la colonne vertébrale;

violations de l'état normal des disques vertébraux causées par des processus pathologiques;

travail physique dur, levage de poids;

os faibles dès la naissance;

blessures de l'enfant lors de l'accouchement;

spondylolyse congénitale ou acquise (structure anormale de la colonne vertébrale);

contractions musculaires brusques, changements de température;

être dans la même position depuis longtemps.

Les maux de dos à droite peuvent être le résultat de maladies du tractus gastro-intestinal. Une mauvaise nutrition entraîne des perturbations hormonales, l'apparition de douleurs peut être un symptôme de ce trouble.

Des sensations douloureuses dans le dos du côté droit apparaissent à la suite d'une maladie rénale. Dans ce cas, la douleur peut également être donnée à l'abdomen et sous les côtes. Le plus souvent, cela est dû à la présence de calculs dans les reins ou à une violation de l'écoulement de l'urine.

Les personnes obèses se plaignent souvent de maux de dos à droite. Un excès de poids corporel affecte négativement le travail de tous les organes et du système musculo-squelettique. De lourdes charges entraînent des maux de dos, après avoir ramené le poids corporel à la normale, l'inconfort disparaît généralement.

Chez les femmes, les maux de dos du côté droit sont souvent un symptôme de maladies gynécologiques, dans la plupart des cas - processus inflammatoires. La présence de tumeurs, de kystes et d'inflammation des organes pelviens peut être exprimée sous la forme d'un inconfort modéré ou de douleurs dorsales du côté droit. Les femmes «annulent» souvent de telles sensations pour soulever des poids, des postures inconfortables pendant le sommeil, un mode de vie sédentaire, etc. Et seulement si la douleur est suffisamment forte, une visite chez le médecin devient inévitable. Après une série d'études, la véritable cause de la douleur devient claire..

Si le haut du dos fait mal du côté droit, on peut supposer qu'il y a une maladie respiratoire. Une douleur sourde ou douloureuse constante peut indiquer le passage de la maladie au stade chronique. Dans certains cas, les médecins parviennent à faire l'hypothèse correcte du processus pathologique en se basant uniquement sur les plaintes du patient. Les tumeurs dans les bronches ou les poumons peuvent être accompagnées non seulement de maux de dos, mais également d'une sensation d'inconfort dans la région de la poitrine. Parfois, avec des dommages au système respiratoire, la douleur irradie vers le bras et se propage également sur le côté gauche du dos.

Les troubles du système nerveux périphérique sont parfois à l'origine de maux de dos. La douleur neurologique survient dans tous les groupes d'âge.

Le mal de dos aigu ou douloureux est une conséquence directe de blessures de nature différente. Dans cette situation, vous devez consulter régulièrement un médecin et effectuer les études nécessaires (imagerie par résonance magnétique).

Les maux de dos à droite ou à gauche peuvent être causés par des pathologies des muscles paravertébraux résultant de traumatismes ou de maladies infectieuses. L'intoxication chronique entraîne également parfois une gêne dans le dos..

Les maux de dos des côtés droit et gauche peuvent apparaître après un travail physique intense ou un effort physique intense. Pour réduire la probabilité de telles sensations, vous devez prendre les mesures nécessaires à l'avance. La meilleure prévention est d'effectuer une série d'exercices pour renforcer les muscles du dos. Vous devez également surveiller en permanence votre posture, pour éviter une mauvaise position du dos lors d'une longue position «assise». Les sensations douloureuses après le premier exercice sont un phénomène tout à fait normal, après un certain temps, l'inconfort devrait disparaître. Mais si un mal de dos terne ou douloureux (en particulier à droite) ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez immédiatement consulter un médecin et être examiné. Il existe peut-être des maladies chroniques du système musculo-squelettique.

La grossesse n'est pas une maladie, mais une condition temporaire. Cependant, un grand pourcentage de plaintes de maux de dos sourds et douloureux (à la fois du côté droit et du côté gauche) surviennent chez les femmes enceintes. Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à ce symptôme. Le mal de dos n'est pas dangereux s'il n'y a pas de maladies chroniques de la colonne vertébrale ou des reins. Une douleur de traction à droite survient en raison de l'augmentation du poids corporel et, par conséquent, d'une charge croissante sur le système musculo-squelettique. Pour réduire la manifestation de sensations douloureuses, vous pouvez faire des exercices spéciaux pour les femmes enceintes, si possible nager, porter un bandage spécial et dormir sur un lit confortable. Une activité physique intense est contre-indiquée pour toutes les femmes enceintes..

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université médicale d'État IM Sechenov de Moscou et a reçu un diplôme en neurologie. En 2009, a terminé des études de troisième cycle dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Douleur dans le côté droit par derrière par derrière: analyse des causes possibles de la maladie

Lorsqu'une personne s'inquiète de la douleur dans le côté droit par derrière par derrière, alors même avant de se rendre chez le médecin, beaucoup sont intéressées par des diagnostics potentiels. Les raisons sont assez prosaïques: le patient doit savoir vers quel médecin se tourner, s'il faut se rendre à l'hôpital ou si un traitement ambulatoire suffit. Le patient, comme un commandant planifie une bataille, rassemble des forces, fait des réserves. Certains maux sont insidieux et mortels, tandis que d'autres sont finalement le fruit de l'imagination..

Les maladies aiguës sont la cause de l'inconfort dans la région arrière droite.

Les experts déterminent les causes possibles de la localisation de la douleur et des symptômes qui l'accompagnent. Une attaque douloureuse aiguë à droite sous les côtes se développe dans la cholécystite aiguë, l'appendicite et un certain nombre d'autres maladies. Les douleurs douloureuses provoquent diverses pathologies des reins, du tractus gastro-intestinal et de la colonne vertébrale. Le corps, en utilisant des sensations de douleur, envoie un signal de danger, qui doit être reconnu afin de commencer le traitement en temps opportun.

Maladies aiguës comme causes de douleur soudaine dans le côté droit du dos:

  • inflammation ou abcès du rein droit;
  • cholélithiase;
  • cholécystite (lisez son traitement dans cet article);
  • appendicite;
  • pleurésie;
  • pneumonie;
  • ostéochondrose;
  • infarctus du myocarde.

Important! Un patient présentant une douleur soudaine et intense avec suspicion d'appendicite aiguë, de colique rénale, d'infarctus du myocarde doit être hospitalisé.

L'infarctus du myocarde abdominal est plus fréquent chez les femmes. Il y a une douleur dans l'hypochondre droit, sur le côté du dos, dans la région du nombril. Autres symptômes de la maladie: étourdissements, essoufflement, perte de conscience. Une crise de douleur commence après un effort physique, avec un stress émotionnel, à partir de 45 ans. Une maladie dangereuse peut entraîner la mort si vous n'agissez pas à temps.

Pneumonie

La pneumonie et la pleurésie sont des maladies inflammatoires accompagnées de fièvre, de toux avec expectorations purulentes et d'essoufflement. Si le processus est localisé dans le lobe inférieur du poumon, lors de l'inhalation et de la rotation du corps, la douleur dans l'hypochondre augmente.

Parmi les causes de la douleur figurent les tumeurs malignes. Le développement d'une tumeur cancéreuse dans le poumon droit est donné par une douleur intense à droite sous l'omoplate. Pour poser le bon diagnostic, les spécialistes écoutent attentivement les poumons, les envoient pour une fluorographie et une radiographie pulmonaire.

Maladies des organes urinaires

Dans un contexte de bien-être relatif, des coliques rénales apparaissent. C'est le nom d'une douleur vive et insupportable dans la région de la taille et en dessous due à une blessure à l'uretère par une pierre sortante. Les spécialistes diagnostiquent l'inflammation aiguë des reins par la nature des troubles de la miction, les résultats des tests de laboratoire d'urine et l'échographie des reins. En savoir plus sur les autres symptômes, maladies et traitements rénaux ici.

Dans l'inflammation chronique du rein droit, la douleur douloureuse est localisée dans le côté droit, derrière la taille. Une personne peut ne pas savoir qu'elle a une lithiase urinaire avant de subir une échographie pour une autre maladie. S'il y a du sable dans les reins, le bas du dos fait plus mal avec l'effort physique, la position du corps inconfortable.

Appendicite aiguë

La localisation typique de la douleur dans l'appendicite aiguë et chronique est la région iliaque droite. Parfois, l'appendice «pousse» vers le haut, situé en tout ou en partie sous le foie. Dans ces cas, une douleur se produit, irradiant vers le côté droit, où se trouvent le foie et la vésicule biliaire. L'auto-administration d'analgésiques «lubrifie» l'image de l'appendicite aiguë, il n'est donc pas recommandé d'utiliser des médicaments avant d'être examiné par un chirurgien.

Les douleurs sous la taille à droite peuvent augmenter avec un développement anormal et une position atypique de l'appendice. Une personne peut ne pas être consciente de ces caractéristiques anatomiques de son corps. Aide à clarifier le diagnostic de l'étude: échographie, radiographie, laparoscopie.

Santé des femmes

Le stress sur la colonne vertébrale augmente pendant la grossesse après cinq mois. Pendant cette période, l'inconfort dans le bas du dos ou d'un côté, de l'arrière par rapport au dos, est inquiétant. Dans la seconde moitié du terme, l'utérus considérablement élargi déplace le gros intestin avec l'appendice vers le foie.

Important! En cas d'appendicite aiguë, les femmes enceintes ressentent une vive douleur dans le côté par derrière par derrière, dans l'hypochondre droit.

La ménopause chez la femme se manifeste par des douleurs résultant de troubles de la circulation sanguine dans le petit bassin. Il s'agit d'une réaction des organes à une diminution du taux d'hormones sexuelles féminines et à des troubles métaboliques.

La défaite du tube digestif

Avec une inflammation chronique du foie et de la vésicule biliaire, des douleurs sourdes et douloureuses surviennent au-dessus du bas du dos dans l'hypochondre droit. Des sensations désagréables hantent des semaines et des mois, des années. Pour restaurer leur pleine performance, une attention particulière doit être portée à l'ensemble du tube digestif. Si des parasites sont diagnostiqués dans le foie, vous devez prendre des antihelminthiques.

Traitement complexe d'une maladie parasitaire:

  • respect du régime «Tableau n ° 5»;
  • agent cholérétique;
  • préparation enzymatique;
  • Agent antibactérien;
  • médicament antihelminthique;
  • entérosorbant pour nettoyer les intestins des toxines;
  • probiotiques pour restaurer la microflore intestinale;
  • collection d'herbes camomille, églantier, soie de maïs.

La cholécystite s'accompagne de douleurs dans l'abdomen à droite sous les côtes, qui irradient vers l'omoplate et l'épaule droites. L'alcool, les aliments frits et gras provoquent une attaque. La douleur pancréatique est rarement ressentie depuis le dos. Cependant, cet organe est interconnecté avec l'estomac et la vésicule biliaire. Le pancréas devient enflammé avec une augmentation de l'acidité du suc gastrique, un blocage du canal biliaire. Une crise de douleur sévère se produit.

Dans le cas de pathologies de la vésicule biliaire, la douleur est localisée au-dessus de la ceinture - dans l'hypochondre droit, et la transmet à l'omoplate droite. Il est recommandé de suivre un régime, d'exclure la consommation d'alcool. Pour soulager les spasmes, prenez des médicaments Buscopan et No-shpa.

Les médecins proposent généralement à un patient atteint de cholécystite aiguë de retirer la vésicule biliaire, car il existe un risque élevé de développer une péritonite. La méthode moderne et peu traumatique est la chirurgie endoscopique. Une incision n'est pas faite, mais la vésicule biliaire est retirée par de petites piqûres.

Ostéochondrose vertébrale et névralgie intercostale

Les maux de dos sont ressentis par 80% de la population. Beaucoup considèrent la fatigue, le travail physique épuisant ou l'hypothermie comme la cause. En partie, ces hypothèses sont vraies. Une douleur non spécifique dans le côté droit du dos se produit avec une posture inconfortable, des mouvements stéréotypés. L'inconfort disparaît généralement après le repos..

Qu'est-ce qui peut causer des douleurs dans le côté droit du dos:

  • hernie intervertébrale;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • ostéochondrose;
  • spondylose.

Avec l'ostéochondrose, les nerfs quittant le canal de la moelle épinière sont affectés, le vieillissement des tissus cartilagineux et osseux se produit. L'hypothermie, l'excès de sel et d'acide dans les aliments, un stress excessif sur la colonne vertébrale provoquent des crises de douleur. L'inconfort augmente avec l'inhalation, la torsion, le travail physique ou le sport.

Comment «calculer» une maladie?

Les sensations désagréables ne sont pas nécessairement localisées sur la zone à problèmes. La douleur irradie souvent vers une autre zone, se propage dans tout le corps. L'inconfort peut être court ou long.

Les raisons des différents types de douleur du côté du dos:

La nature de la douleurLes raisons
TranchantAppendice rompu, blocage de l'uretère, hémorragie interne
Tirant, terne, douloureux, grandissantProcessus inflammatoire dans les reins, la vésicule biliaire, le foie, les appendices
CrampesUne forte contraction des muscles des parois des organes creux
LumbagoPathologies de la moelle épinière

Suivre la "règle d'or" aidera à éviter des conséquences désagréables sur la santé. Lorsque la douleur est vive, lancinante, crampe, ils recherchent de toute urgence une aide médicale. Avec une douleur tirante, douloureuse et sourde, vous pouvez prendre un analgésique et vous allonger. Si l'inconfort ne disparaît pas dans les trois jours, il est préférable de consulter un médecin. Pour diagnostiquer correctement la maladie, des recherches seront nécessaires: radiographie, échographie, informatique ou tomographie.

Expérience de travail sur 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Causes et traitement des douleurs lombaires chez les femmes

Le syndrome de la douleur dans le bas du dos accompagne de nombreuses maladies de divers organes et systèmes du corps. Lorsque le dos fait mal à droite ou à gauche, en dessous et derrière le dos chez la femme, de telles sensations sont souvent associées à des maladies de la colonne vertébrale, plus souvent à l'ostéochondrose. Si de tels symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin, car les processus dégénératifs dans les disques intervertébraux peuvent progresser rapidement, conduisant à des symptômes neurologiques, pouvant aller jusqu'au handicap humain..

Raisons principales

Les lombalgies à droite ou à gauche chez les femmes peuvent être associées à un certain nombre de maladies, chacune nécessitant son propre traitement spécifique. Le plus souvent, les patients ont des problèmes de colonne vertébrale, tels que l'ostéochondrose. La pathologie est caractérisée par des modifications dégénératives des disques intervertébraux, ce qui entraîne leur bombement et la possibilité de compression des formations nerveuses et vasculaires.

De tels changements conduisent à l'apparition d'un syndrome douloureux prononcé, qui augmente avec l'inclinaison du torse, les virages serrés et l'effort physique. En l'absence de traitement adéquat, la maladie progresse progressivement, entraînant l'apparition d'un lumbago dans le bas du dos, une altération de la sensibilité et de l'activité motrice des membres inférieurs.

Tout sur une ecchymose au bas du dos lors d'un impact ou d'une chute: méthodes de diagnostic et de traitement.

En plus de l'ostéochondrose, la raison pour laquelle le bas du dos fait mal à droite ou à gauche chez la femme peut être le lupus érythémateux systémique, la spondylarthrite ankylosante, les lésions rhumatismales et d'autres pathologies du système ostéoarticulaire.

Les lésions de la colonne vertébrale ne sont pas le seul groupe de maladies conduisant à un syndrome douloureux sévère. Les maladies rénales (pyélonéphrite infectieuse et abcès, lithiase urinaire) se caractérisent également par de graves maux de dos. Il est important de noter qu'en plus de la douleur chez les patients atteints de ces maladies, il y a une augmentation de la température corporelle, des nausées, des mictions fréquentes ou douloureuses et d'autres symptômes spécifiques. Cela permet un diagnostic différentiel efficace..

Parlant de ces situations où le dos fait mal à droite au-dessus du bas du dos près de la colonne vertébrale, il ne faut pas oublier les maladies gynécologiques courantes qui sont courantes. Tout d'abord, il s'agit de processus inflammatoires dans les organes pelviens, qui se manifestent par un syndrome douloureux et des symptômes d'intoxication: fièvre, maux de tête, faiblesse générale. En plus des processus inflammatoires, les kystes ovariens, l'endométriose, les polypes ou les fibromes utérins entraînent des sensations désagréables dans le bas du dos..

Si la douleur se développe, vous devriez toujours consulter un médecin. Seul le médecin traitant est en mesure de procéder à un examen approprié du patient et de sélectionner un traitement efficace en fonction des résultats obtenus.

Mesures diagnostiques

Le principal spécialiste qui effectue des diagnostics dans les cas où le côté droit et le dos droit sont blessés est un thérapeute. Le spécialiste procède à l'examen selon l'algorithme suivant:

  1. Collecte de toutes les plaintes de la femme. Il est important de noter qu'en plus du fait même de la présence d'un symptôme, le médecin doit savoir depuis combien de temps il s'est produit, des facteurs provoquants, ainsi que des méthodes de traitement auparavant efficaces. En outre, un historique de la vie est recueilli avec une histoire détaillée sur les maladies existantes et passées..
  2. Un test sanguin clinique et biochimique peut détecter des maladies inflammatoires dans le corps. Avec l'inflammation dans l'analyse clinique, on note une leucocytose (augmentation du nombre de leucocytes) et une accélération de l'ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes). Un test sanguin biochimique peut augmenter la quantité de fibrinogène et de protéine C-réactive, qui sont associées à des processus inflammatoires..
  3. Chaque patient présentant des symptômes similaires subit une analyse d'urine générale pour exclure une maladie rénale. En présence de pyélonéphrite dans l'urine, on constate une augmentation du nombre de cellules et de cylindres.
  4. Les meilleures méthodes de détection de l'ostéochondrose et des maladies similaires de la colonne vertébrale sont les approches radiologiques - radiographie générale et tomodensitométrie. Ces méthodes d'imagerie vous permettent d'obtenir une image des formations osseuses et cartilagineuses, révélant tout écart par rapport à leur structure normale..
  5. L'imagerie par résonance magnétique est utilisée pour détecter la pathologie du système nerveux ou des organes internes. L'IRM vous permet d'obtenir des structures volumétriques facilement analysables par un médecin.
  6. Si vous soupçonnez des maladies des reins ou des organes de l'appareil reproducteur féminin, l'échographie est particulièrement informative. Une échographie ne nécessite pas de formation particulière pour une femme et est réalisée en peu de temps.

Seul un médecin doit interpréter les résultats obtenus. Sinon, un diagnostic erroné et la sélection d'un traitement inefficace sont possibles..

Traitement efficace

Lorsque les femmes ont des douleurs latérales à l'arrière du bas du dos à droite ou à gauche, vous devez toujours contacter un hôpital. Des diagnostics correctement effectués vous permettent de sélectionner des méthodes efficaces de traitement non médicamenteux et médicamenteux.

Approche sans drogue

Les traitements non médicamenteux comprennent la physiothérapie, la massothérapie et des exercices spéciaux. La thérapie par l'exercice vise à renforcer le corset musculaire du dos, dont la faiblesse est souvent la cause principale du développement de l'ostéochondrose et de sa progression. Par conséquent, le médecin sélectionne des exercices spéciaux qui vous permettent de renforcer progressivement les muscles..

Le massage effectué par des spécialistes vous permet d'éliminer les spasmes musculaires et d'améliorer la circulation sanguine en eux. Dans le contexte de l'ostéochondrose, il existe un spasme de faisceaux individuels de muscles spinaux, qui sont contractés par réflexe. Cependant, une relaxation complète ne se produit pas, ce qui peut entraîner un syndrome douloureux à long terme. Les approches de physiothérapie jouent un rôle de soutien et ne doivent pas être utilisées en monothérapie.

Médicaments

Chez les patients souffrant de lombalgie, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ketorolac, Nimesulide);
  • antispasmodiques (baclofène, midocalm);
  • agents chondroprotecteurs (sulfate de chondroétine, Artra, Aflutop);
  • médicaments vasodilatateurs (Actovegin, Trental, etc.).

Il est important de noter que les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant, en tenant compte des indications et contre-indications du patient..

Apprenez ce qu'est la spondylose lombaire et comment y faire face.

Aux femmes enceintes! Que faire si le coccyx fait mal pendant la grossesse et qui doit être contacté.

Résumons

Les maux de dos chez les femmes surviennent pour diverses raisons, cependant, le plus souvent, leur apparence est associée à l'ostéochondrose. Cette maladie peut être détectée dans les premiers stades de développement, lorsque les modifications dégénératives du tissu cartilagineux des disques intervertébraux sont minimes. Le traitement efficace de l'ostéochondrose doit être basé sur l'utilisation complexe de médicaments et d'approches non médicamenteuses du traitement.

Causes de la douleur dans le côté droit au niveau de la taille du dos chez les femmes

Le syndrome de la douleur est la plus importante des réactions défensives développées par les êtres vivants en cours d'évolution. Le but de la douleur est de rendre visibles des dysfonctionnements dans un ou plusieurs systèmes corporels avant que le trouble ne devienne irréversible. La douleur dans le côté droit au niveau de la taille du dos chez les femmes est l'un des symptômes d'un certain nombre de pathologies de la colonne vertébrale ou de l'un des organes internes. En cas d'apparition de tels symptômes, l'attention la plus sérieuse doit y être accordée..

Étiologie du syndrome de la douleur

Selon l'emplacement du syndrome douloureux à l'arrière, on peut supposer quelle maladie d'organe en est la cause:

  1. Au-dessus de la taille sous les côtes - la zone de la partie inférieure du poumon, du pancréas, de la vésicule biliaire, du foie.
  2. Au milieu du corps le long de la taille - projection du rein droit.
  3. Le côté droit du dos par le bas - la zone du corset et de la colonne vertébrale musculaires lombaires, ainsi que les intestins et les organes reproducteurs féminins - l'utérus et les ovaires.

Cependant, la symptomatologie externe ne permet qu'une détermination approximative d'une éventuelle pathologie. Pour poser un diagnostic précis, vous avez besoin de l'aide d'un médecin doté de techniques de diagnostic modernes.

Causes pathologiques possibles

Lorsqu'une femme a mal au dos dans la région lombaire à droite ou au niveau de la taille, cela peut signifier une pathologie des organes internes situés dans l'abdomen ou la poitrine. De plus, ces symptômes sont inhérents à certaines affections du système musculo-squelettique..

Pathologie de la cavité thoracique

Les maladies les plus graves pouvant causer des douleurs sous le bas du dos dans le dos droit d'une femme comprennent les pathologies suivantes avec localisation dans le tiers inférieur du poumon droit:

  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le tissu pulmonaire. La pneumonie aiguë s'accompagne d'une forte augmentation de la température corporelle de 38 à 40 degrés, d'une forte toux - sèche ou avec production d'expectorations. La respiration devient difficile, l'inhalation et l'expiration provoquent des douleurs dans la poitrine, la douleur irradie vers le bas du dos et la cavité abdominale.
  • La pleurésie est une inflammation de la plèvre (la paroi externe des poumons). Les douleurs coupantes ou lancinantes sont pires lorsque vous essayez de prendre une profonde inspiration ou un mouvement brusque, mais il vaut mieux être couché du côté droit. Les symptômes supplémentaires sont la toux, l'essoufflement, la fièvre.
  • Le pneumothorax est l'entrée d'air dans la cavité pleurale à la suite d'une plaie pénétrante avec un instrument pointu ou d'un fragment de côte en raison de sa fracture. La nature de la douleur est intense, coupante ou lancinante. Cela devient particulièrement douloureux si vous prenez une position allongée, vous devez donc vous asseoir sur le lit, en soutenant votre dos haut avec des oreillers.
  • Cancer du poumon - au début, la maladie se déroule sans douleur, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le tissu pulmonaire, mais la douleur apparaît au dernier stade, lorsque la tumeur se développe dans la plèvre.
  • Infarctus pulmonaire - nécrose du tissu pulmonaire due au blocage de l'artère, responsable de l'apport sanguin à l'organe. En plus de l'essoufflement et de la tachycardie, la pathologie peut provoquer des saignements lors de la toux.

Pour de tels symptômes, vous devriez consulter un médecin. Au départ, il peut s'agir d'un thérapeute qui, si nécessaire, enverra une référence à un pneumologue - un spécialiste des maladies pulmonaires.

Pathologie du système urinaire

Une autre cause de douleur au bas du dos à droite chez les femmes peut être une maladie du rein droit. Le stade initial de développement de nombreuses maladies rénales ne se fait sentir que par le syndrome douloureux. Les néphropathologies caractérisées par une telle douleur comprennent:

  • L'urolithiase est une urolithiase. La formation de calculs dans le système urinaire provoque une douleur sourde et douloureuse qui, en fonction de la localisation des calculs, irradie vers l'hypochondre droit (bassin rénal), le bas du dos et l'aine (uretère supérieur), la région lombaire inférieure et les organes pelviens (uretère inférieur). Au repos, le cidre de douleur diminue, mais augmente avec le mouvement.
  • L'hydronéphrose est une hypertrophie du bassin rénal. Le bas du dos fait mal, fait mal et tire, quelle que soit la position du corps. En outre, les symptômes de l'hydronéphrose comprennent les coliques rénales, la faiblesse et les nausées. L'urine devient rougeâtre en raison des impuretés sanguines qu'elle contient.
  • La colique rénale est un blocage de la partie supérieure des voies urinaires. La douleur se propage le long de la taille, irradiant bas vers l'abdomen vers la région pubienne. Une crise aiguë de colique rénale s'accompagne de ballonnements, de nausées, de vomissements et de fièvre. Pour soulager la douleur, allongez-vous au lit avec les reins au-dessus de la vessie (à moitié assis).
  • La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne des reins. La symptomatologie ressemble à la colique rénale en ce que la douleur irradie vers le bas de l'abdomen. De plus, il y a une envie fréquente d'uriner, un gonflement du visage et des membres..
  • Néphroptose - déplacement (prolapsus) du rein. La douleur apparaît en se penchant, en soulevant des poids, disparaît au repos.

Dans certains cas, la néphropathologie se produit sans symptômes supplémentaires. La lombalgie est la seule manifestation..

Pathologies du système digestif

Les maladies du tractus gastro-intestinal peuvent également se manifester par une douleur au bas du dos à droite. Cette image symptomatique est démontrée par:

  • Inflammation de la muqueuse gastrique - gastrite. Avec cette pathologie, la douleur est concentrée sous la cuillère, mais elle peut irradier vers le côté droit au niveau de la taille.
  • La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. La douleur survient soudainement et a un caractère de crampes de zona. Les coliques sont souvent accompagnées de nausées et de diarrhée.
  • La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen la nuit, à la suite de la consommation d'aliments gras ou épicés, ainsi que de boissons alcoolisées la veille. Se coucher après un repas copieux doit s'attendre à un sommeil agité. Vous devez vous lever le matin, aux prises avec la lourdeur de l'hypochondre droit et des éructations amères.
  • La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Le syndrome douloureux du côté droit s'affaiblit ou s'intensifie, des vomissements sont possibles.
  • L'appendicite est une inflammation de l'appendice (appendice du caecum). Lorsque l'appendice est situé derrière le caecum, la douleur ne se produit pas dans l'abdomen, comme c'est généralement le cas, mais dans le bas du dos du côté droit. Le syndrome douloureux irradie vers l'aine et / ou la cuisse. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela s'intensifie. Les crises d'appendicite sont accompagnées de nausées et de vomissements.

Avec de tels symptômes, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible. La suspicion d'appendicite nécessite un appel urgent pour une ambulance, car dans un tel cas, retarder ne serait-ce que quelques heures peut avoir des conséquences très graves..

Problèmes gynécologiques

La douleur chez les femmes dans le bas du dos et dans la cavité abdominale à droite peut signifier des maladies liées au domaine de la gynécologie. De tels symptômes se manifestent par les processus inflammatoires de la sphère reproductrice féminine:

  • Endométrite - inflammation de la membrane muqueuse de la surface interne de l'utérus.
  • Myométrite - un processus inflammatoire dans la région des muscles utérins.
  • Salpingite droite - inflammation de la trompe de Fallope droite.
  • Ovariose droite - inflammation de l'ovaire droit.
  • Salpingo-oophorite du côté droit - le développement simultané du processus inflammatoire de la trompe de Fallope et de l'ovaire du côté droit.

Les processus de ce type en médecine sont unis par le nom commun «inflammation de l'utérus et des appendices». De plus, des symptômes de douleur similaires sont mis en évidence par les polypes intra-utérins..

En plus d'être pathologiques, les douleurs de la région lombaire droite chez la femme peuvent également avoir des causes physiologiques de nature gynécologique. Cela comprend la dysménorrhée - douleur pendant le cycle menstruel et inconfort au début de la ménopause (ménopause).

Maladies de la colonne vertébrale

Les pathologies associées à des troubles de la structure des tissus de la colonne vertébrale se manifestent également par des douleurs dans le bas du dos à droite.

  • L'ostéochondrose est une déformation des corps vertébraux et du cartilage intervertébral. La douleur peut irradier non seulement vers le bas du dos, mais également vers d'autres parties de la colonne vertébrale - le sacrum et le coccyx. Le syndrome de la douleur s'aggrave en position assise, la marche est également difficile.
  • Spondylose - formation d'ostéophytes - excroissances osseuses sur les côtés des corps vertébraux. Les ostéophytes pressent les racines nerveuses, ce qui perturbe l'innervation normale. Dans ce cas, il y a des sensations douloureuses aiguës - dans le bas du dos, il semble "tirer", les jambes commencent à s'engourdir.
  • Hernie discale - renflement de son noyau pulpeux dans le canal rachidien avec rupture de l'anneau fibreux.
  • Radiculite - inflammation des racines de la moelle épinière.

Compte tenu d'une telle variété d'étiologie de la lombalgie chez la femme, seul un spécialiste peut en déterminer la cause. Cela se fait à l'aide de diverses techniques de diagnostic..

Diagnostic et traitement

Le thérapeute référera la femme pour consultation avec un spécialiste étroit: gynécologue, néphrologue, neuropathologiste, gastro-entérologue. L'état général compte - la faiblesse, la perte de force, la perte d'appétit font suspecter une pathologie tumorale, qu'un oncologue peut diagnostiquer.

En plus des analyses de sang et d'urine de laboratoire, un examen instrumental sera nécessaire:

  • fluoroscopie;
  • procédure échographique.
  • imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie.

Après avoir clarifié le diagnostic, la question de la nature du traitement requis est décidée. Selon les résultats de l'examen, il peut être pharmacologique ou chirurgical. Certaines formes de pathologies peuvent être traitées avec succès de manière conservatrice à domicile.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte