"Le côté droit fait mal au dos" - c'est avec de telles plaintes que les gens viennent le plus souvent chez le médecin, mais c'est un concept tellement abstrait et vague, car ce symptôme peut indiquer un grand nombre de pathologies diverses.

Chez les femmes et les hommes, le côté droit derrière le dos peut être douloureux en raison de pathologies de la colonne vertébrale, de problèmes de reins ou d'intestins, ainsi que d'anomalies du travail du système génito-urinaire. C'est pourquoi l'aide d'un spécialiste expérimenté est nécessaire, car lui seul posera le bon diagnostic et prescrira le bon traitement.

Les raisons

La douleur dans le côté droit du dos se développe en raison de la présence d'une maladie spécifique dans le corps humain, ce qui conduit au développement de ce symptôme. Dans la plupart des cas, cela est dû à un processus inflammatoire prononcé qui progresse dans un organe particulier. N'oubliez pas les lésions du système musculo-squelettique, les terminaisons nerveuses et les structures des tissus mous.

La maladie ne choisit pas une personne et, par conséquent, des douleurs peuvent être observées chez les deux sexes, ainsi que chez des personnes d'âge et de statut social différents. Les raisons qui peuvent causer des douleurs dans le côté droit du dos sont très nombreuses et, pour diagnostiquer avec précision, un examen complet du corps est nécessaire. Voici une courte liste des pathologies les plus courantes associées à la douleur du côté droit.

  • pathologie rénale;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du travail de la vésicule biliaire;
  • maladies du système respiratoire;
  • pathologies gynécologiques;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • grossesse;
  • traumatisme.

De tout ce qui précède, il devient clair que l'identification de la véritable cause de la douleur peut être très longue, il vaut donc la peine d'écouter les premiers changements dans le corps et d'en informer immédiatement le médecin. Cela raccourcira le temps de diagnostic et commencera le traitement..

Douleur dans le côté droit chez les hommes

En présence de douleurs chez les hommes, du côté droit du dos, il est possible de diagnostiquer des pathologies spécifiques qui ne sont caractéristiques que du corps masculin. En présence d'un processus inflammatoire dans les testicules, on peut suspecter une pathologie vénérienne. L'homme ressent une douleur intense dans l'abdomen et dans la région lombaire du côté droit, une augmentation de la température et des vomissements sont ajoutés.

Une douleur tiraillante peut survenir en présence de néoplasmes bénins ou malins dans la région génitale. Une douleur à la ceinture dans le bas du dos peut indiquer un adénome de la prostate ou une prostatite, tandis que des crampes sont présentes pendant la miction.

Variétés et nature de la douleur

Lors de l'entretien d'un patient, le médecin pose toujours des questions sur l'intensité des sensations de douleur, leur nature et leur localisation. Ceci est très important, car cela aidera à un diagnostic plus approfondi et aidera à déterminer pourquoi le dos droit fait mal. La douleur peut être:

  • Coupe;
  • piqûre;
  • stupide;
  • tranchant;
  • douloureux;
  • brûlant;
  • tirant.

En fonction du lieu de localisation: sous la taille, au-dessus de la taille. De plus, la douleur peut être du côté droit, ou elle peut être donnée aux organes et tissus voisins, et également survenir par périodes, ou accompagner le patient en permanence. La douleur de piqûre survient pendant le mouvement. Le plus souvent, une douleur est observée dans le contexte d'une pancréatite aiguë, le patient a des piqûres dans le dos à droite, même à l'état immobile.

Des douleurs brûlantes, aiguës et coupantes se développent dans le contexte de blessures à la colonne vertébrale, dues à des blessures aux muscles du dos et également à des anomalies dans le travail des organes internes. Lorsqu'une personne a des vertèbres pincées, des rhumatismes, une radiculite et des troubles neurologiques, la douleur aura un caractère fulgurant. Le plus souvent, les pulsions douloureuses sont localisées en bas à droite et dans la région lombaire.

Localisation des pulsions douloureuses

Les pulsions douloureuses peuvent être de localisation différente, par exemple, la douleur peut être située à droite au-dessus du bas du dos, ou en dessous, pour chaque personne de différentes manières. Il est très important de connaître l'emplacement car il peut être un indice de diagnostic important lors du diagnostic. La douleur peut être sous les côtes, entre les omoplates, dans la région lombaire, dans le côté droit.

Sous les côtes

De l'arrière, dans la région lombaire, à savoir sous la côte extrême, il y a 4 organes vitaux: la vésicule biliaire, la rate, le foie et le pancréas. En présence d'un processus pathologique dans l'un des organes répertoriés, le patient peut ressentir une douleur intense du côté droit. S'il y a une vive douleur lancinante, la vésicule biliaire en souffre probablement, tandis que la température monte à 39 ° C. Et si le côté droit fait mal et le donne au dos, la personne a des problèmes de foie.

Au niveau des omoplates

Si le côté droit du dos fait mal dans la zone de l'omoplate, on peut suspecter la présence de pathologies du système respiratoire ou de troubles neurologiques. En plus des douleurs soudaines, le patient peut présenter les symptômes suivants: nausées, réflexe de toux, augmentation de la température corporelle, essoufflement.

Dans la région lombaire

Lorsque le dos fait mal dans la région lombaire à droite, c'est un signe de pathologies du système musculo-squelettique, à savoir des problèmes de colonne vertébrale et des maladies du système génito-urinaire. En présence de problèmes avec la colonne vertébrale, le bas du dos fait mal, et l'intensité de la douleur dépendra de la position du corps du patient et monte de bas en haut, et si le système génito-urinaire est affecté, la douleur sera permanente et sera donnée à la région périnéale. Si la douleur est située du côté droit plus près du centre et a un caractère aigu, c'est un signe que le patient a des problèmes rénaux, parfois il peut s'agir d'une appendicite aiguë.

Aide et diagnostics spécialisés

Si une personne s'inquiète de la douleur latérale du dos, il convient tout d'abord de consulter un thérapeute qui, après un examen complet, enverra le patient chez un spécialiste plus étroit. À savoir:

  • pour diagnostiquer les maladies de la colonne vertébrale, il vaut la peine de consulter un neurologue, un orthopédiste et un traumatologue;
  • s'il y a des anomalies dans le travail du système génito-urinaire, il vaut la peine de consulter un urologue;
  • un néphrologue spécialisé dans les pathologies rénales;
  • le beau sexe est référé à un gynécologue.

Pour déterminer la cause exacte des pulsions douloureuses, il vaut la peine de passer par une série de procédures de diagnostic et de passer plusieurs tests. La liste obligatoire comprend:

  • analyse clinique de l'urine;
  • test sanguin clinique et biochimique;
  • Examen aux rayons X;
  • diagnostic échographique des organes pelviens;
  • urine selon Nechiporenko;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Tomodensitométrie.

Activités de guérison

Comme mentionné ci-dessus, dès les premiers signes de douleur sur le côté droit du dos, vous devez demander l'aide d'un médecin, suivre un ensemble de mesures diagnostiques et recevoir un traitement approprié. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend la prise d'analgésiques afin d'éliminer l'inconfort. Le schéma thérapeutique ultérieur dépend du diagnostic.

Le patient peut soulager son état à domicile en suivant ces recommandations:

  • le patient doit être au repos complet;
  • utiliser des analgésiques en cas de douleur;
  • restreindre le patient des facteurs irritants.

Il convient de rappeler que les maux de dos peuvent survenir non seulement avec des problèmes de colonne vertébrale, mais également avec des pathologies des organes internes, qui peuvent être beaucoup plus graves. À la maison, il est impossible de déterminer la cause de la maladie, donc une réunion avec un médecin ne peut être évitée, vous ne devez pas retarder ce processus. Plus tôt une personne se tournera vers un médecin, plus vite elle retrouvera la santé..

La prévention

Le développement de pulsions douloureuses du côté droit du dos peut être évité, il suffit de suivre les recommandations préventives. Ceux-ci incluent un rejet complet de l'alcool et de la nicotine, une activité physique légère, une posture correcte, une alimentation appropriée et équilibrée. Il est important de ne pas surcharger les muscles du dos, de dormir sur un matelas dur, d'éviter l'exposition à des températures basses, dès les premiers signes de déviations, consulter un médecin.

Causes de la douleur dans la région lombaire à droite

Les maux de dos qui surviennent du côté droit dans la région lombaire peuvent être le signe d'un grand nombre de maladies: des maladies du système musculo-squelettique aux processus inflammatoires dans les poumons. Il est assez difficile de déterminer par vous-même l'origine de la douleur, donc si vous avez des symptômes récurrents, vous devriez consulter un médecin. Une consultation en temps opportun avec un spécialiste et un diagnostic professionnel vous permettra d'établir la cause de la douleur le plus précisément possible, de commencer le traitement approprié à temps et donc d'éviter diverses complications.

Ces symptômes sont typiques d'un certain nombre de maladies:

  • voies respiratoires inférieures;
  • le système musculo-squelettique (colonne vertébrale, tissu musculaire du dos);
  • Tractus gastro-intestinal (pancréas, foie, vésicule biliaire, intestins);
  • systèmes urinaire et reproducteur (rein droit, ovaire droit).

Pour déterminer quel organe nécessite une attention supplémentaire, vous devez analyser la nature de la douleur et les caractéristiques de sa manifestation:

  • aussi précisément que possible pour déterminer le lieu d'apparition de ce symptôme;
  • décrire la douleur (coup de couteau, coupure, douleur, tiraillement, brûlure, coupure, lumbago, faible, ondulé, sensation de lourdeur);
  • comprendre où il donne (à la jambe, au bras, à l'épaule, etc.);
  • pour identifier si des symptômes supplémentaires sont présents (étourdissements, nausées, vomissements, troubles des selles, fièvre, toux, faiblesse générale).

Cela vous aidera à vous préparer à votre rendez-vous chez le médecin. En effet, l'exactitude des réponses du patient à l'admission initiale dépend des études qui seront prescrites et de la rapidité avec laquelle le diagnostic sera posé..

De plus, il est important de se souvenir de la première apparition de la douleur et des événements qui l'ont précédée. Peut-être que la douleur qui est survenue est situationnelle et se manifeste après un effort physique sérieux ou une position inconfortable du corps, et les processus inflammatoires dans le corps n'ont rien à voir avec cela. Cela peut arriver avec des activités sportives intenses, un long voyage en bus ou un long vol en avion..

Mais si la douleur ne disparaît pas ou même s'intensifie, cela indique que le corps a été frappé par une maladie grave..

Si cela fait mal à la droite sous les côtes, il y a des contractions sourdes et douloureuses constantes du dos du dos, qui s'intensifient avec un léger tapotement du bout des doigts sur la côte inférieure du côté du rein malade, c'est un signe clair de pyélonéphrite aiguë. Dans le même temps, les sensations douloureuses ne cèdent nulle part, mais sont accompagnées d'une forte fièvre, souvent même de frissons et d'une envie fréquente d'uriner. Dans le contexte d'une baisse générale de la force, des nausées se produisent, parfois des vomissements, un œdème apparaît.

Dans la pyélonéphrite chronique du côté droit, la douleur du côté droit du dos dans la région lombaire est également douloureuse, mais plutôt faible. Il augmente considérablement en cas d'hypothermie. Les symptômes supplémentaires accompagnant cette maladie ne diffèrent presque pas des signes de sa forme aiguë: fièvre légère, mictions fréquentes. Mais il arrive qu'au tout début de la maladie, il n'y ait aucun symptôme d'accompagnement, à l'exception des symptômes de douleur..

Lorsque, au début de la maladie, une douleur sourde intermittente est périodiquement ressentie dans le côté droit au niveau de la taille à partir du dos, qui apparaît souvent après un effort physique ou une toux, une néphroptose (déplacement du rein) est suggérée. La particularité de la maladie est que les symptômes de la douleur apparaissent lorsqu'une personne est en position verticale et disparaissent progressivement si elle se couche. Au cours du développement de la maladie, si elle n'est pas traitée, la douleur latérale ne fera que s'intensifier, des coliques peuvent même survenir.

Si le côté droit du dos est très douloureux, les attaques ressemblent à des contractions, au cours desquelles la douleur irradie du bas de l'abdomen vers le pubis, puis se propage dans le bas du dos, ce qui indique le plus souvent des coliques rénales. Cette maladie peut être accompagnée de fièvre et de vomissements, moins souvent de ballonnements. Avec de tels symptômes, il serait plus juste d'appeler une ambulance et de boire immédiatement un antispasmodique. S'il n'y a aucun signe supplémentaire de la maladie, il est bon d'utiliser un coussin chauffant chaud comme remède contre la douleur. Il est préférable de le prendre à moitié assis pour que l'urine soit plus basse que le rein.

Des douleurs, ne dépendant pas de la position du corps, des maux de dos du côté droit, atteignant parfois des coliques, indiquent une hydronéphrose (expansion du bassin rénal). Avec cette maladie, une faiblesse et des nausées peuvent être ressenties, l'urine s'assombrit et devient rougeâtre, ce qui indique la présence de sang. Il est possible de déterminer la présence d'une maladie uniquement à l'aide d'ultrasons et de rayons X.

Lorsqu'il y a une douleur dorsale aiguë et perçante à droite, accompagnée de symptômes similaires à ceux de la pyélonéphrite et de la lithiase urinaire, ainsi que d'une température très élevée, des frissons, de la soif et de la bouche sèche, il s'agit d'un abcès rénal (inflammation purulente). Dans ce cas, une chose est requise: appelez l'ambulance et préparez-vous à l'opération..

Une douleur sourde d'intensité variable dans le côté droit du dos dans la région lombaire, qui augmente avec la course, la marche rapide et les déplacements pendant le transport, ainsi qu'une grande quantité de liquide ivre, indique la présence d'une lithiase urinaire. La difficulté à uriner accompagne généralement la maladie. le degré de douleur dépend de la taille de la pierre dans les voies urinaires.

Si le côté droit fait mal au dos et que ces sensations sont longues et douloureuses par nature, s'intensifient avec l'effort physique, l'utilisation d'aliments gras et épicés, ainsi qu'après avoir pris des boissons alcoolisées et s'affaiblissent au repos, la maladie du foie est sur le visage. Symptômes supplémentaires: nausées, éventuellement brûlures d'estomac, amertume dans la bouche, fatigue, peau jaune.

Une douleur très intense dans le côté droit sous les côtes est due à une hernie intervertébrale lombaire. Les sensations de douleur peuvent descendre en dessous: à la région poplitée, au bas de la jambe, à l'arrière de la cuisse. Souvent, avec la maladie, les gens se plaignent d'engourdissement dans certaines zones des membres inférieurs, de picotements et de sensation de brûlure dans les orteils, de parésie. La douleur lors de la marche augmente et en position couchée, elle devient supportable. La hernie intervertébrale lombaire est traitée par un chirurgien orthopédiste.

Avec une intensité variable, le côté droit fait mal du dos dans l'hypocondre pendant deux jours après la chute. Cela indique une blessure à la colonne vertébrale. Dans ce cas, vous devez absolument voir un chirurgien. Dans certains cas, à la suite d'un accident, les organes internes d'une personne peuvent être endommagés. En fonction de cela, des symptômes supplémentaires apparaissent: douleur, nausées, vomissements, maux de tête. Ils doivent également être signalés au médecin traitant..

Si une douleur sourde et intermittente qui survient dans le côté droit du dos, irradie vers l'épaule, le bras ou la jambe, interfère avec le mouvement (se pencher, déplier le dos) - il s'agit d'une ostéochondrose (changement dégénératif du cartilage des articulations). La maladie est l'une des plus courantes: dans une plus ou moins grande mesure, elle se manifeste chez un Russe sur cinq. Un mode de vie sédentaire provoque son apparition. Le mal de dos dans le dos survient lors d'un effort physique, d'un mouvement brusque, ainsi que lors d'un séjour prolongé dans une position. En même temps, au repos, les sensations douloureuses s'atténuent..

Une douleur sourde et sourde unilatérale dans le bas du dos, qui gêne, quelle que soit la mobilité du corps et sa position, et se transforme brusquement en un lumbago aigu lorsqu'elle est pressée avec les coussinets des doigts sur la zone inquiétante du dos, indique souvent la survenue d'une spondylose (déformation des vertèbres due à la croissance du tissu osseux). Parfois, avec cette maladie, un engourdissement des jambes est observé. La présence de spondylose peut être déterminée à l'aide d'un examen complet (IRM et radiographie). La maladie est traitée avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques.

Si une douleur tiraillante dans le bas du dos est constamment ressentie, qui s'intensifie pendant la journée et donne un lumbago avec des mouvements brusques (rotation, flexion), il s'agit très probablement d'une hernie intervertébrale. La douleur aiguë disparaît en position couchée. Pour soulager la condition, ils prennent des analgésiques, visitent la salle de thérapie par l'exercice, suivent un cours de massage thérapeutique.

Une douleur intense irradiant dans toutes les parties de la colonne vertébrale, caractérisée par une perte de sensibilité, un engourdissement et des picotements des muscles lombaires, parle de radiculite. Avec cette maladie, les racines de la moelle épinière sont touchées. Parfois, le processus est accompagné d'une sensation de brûlure dans la zone touchée. Pour soulager la condition, prenez des analgésiques et des séances de massage.

La douleur coupante ou coupante caractéristique, aggravée par une respiration profonde, ainsi que par des mouvements brusques, suggère une pleurésie. Avec l'inflammation de la plèvre, la douleur disparaît généralement si vous vous allongez du côté douloureux. Symptômes supplémentaires: toux, fièvre, essoufflement. La maladie peut être identifiée par échographie ou rayons X.

Si la douleur est ressentie sous l'omoplate ou sous les côtes, aggravée par une respiration profonde, une toux, cela peut être l'apparition d'une pneumonie. À l'avenir, la température augmente, une toux apparaît, des expectorations sont libérées, une sensation de faiblesse apparaît.

Si la douleur est très forte, vive, lancinante, irradie vers le bras, l'épaule, s'aggrave avec la respiration et la toux, il s'agit d'un pneumothorax (accumulation de gaz dans la plèvre des poumons). Une personne veut s'asseoir ou prendre une position couchée, un essoufflement et des sueurs froides, de la panique apparaissent. Diagnostiqué par radiographie et ponction pulmonaire.

Une douleur intense insupportable et constante ne survient que dans les derniers stades du cancer, si la tumeur se développe dans la plèvre.

La douleur est très forte, vive, une coupure à droite sous l'omoplate indique un infarctus pulmonaire. Symptômes supplémentaires: essoufflement, tachycardie, crachats de sang.

Ils sont généralement accompagnés de symptômes supplémentaires: douleurs abdominales, nausées, vomissements.

La flatulence est l'accumulation de gaz dans les intestins. La douleur est sourde, tiraillante, accompagnée de ballonnements. Apparaît après la prise de certains aliments (légumineuses, sodas, etc.), à la suite de maladies intestinales ou de névrose. Les symptômes douloureux sont éliminés par les antispasmodiques, les sorbants et les antimousses.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice. Si le processus est situé derrière le caecum, les sensations douloureuses ne surviennent pas dans l'abdomen, comme c'est le cas dans la plupart des cas, mais dans le bas du dos à droite. La douleur est aiguë, constante, irradie vers la jambe, l'aine, la région pelvienne. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela s'intensifiera. Symptômes supplémentaires: nausées, faiblesse, parfois une température supérieure à 38 degrés. Intervention chirurgicale urgente requise!

La colique intestinale est un spasme des muscles intestinaux. Douleurs lombaires par le bas, brûlures, crampes: elles s'intensifient, puis diminuent. Après un certain temps, il entre dans l'abdomen. Symptômes supplémentaires: faiblesse, mictions fréquentes, nausées, diarrhée. Causes possibles: intoxication, stress, maladies intestinales, gastrite. Avec les coliques intestinales, des antispasmodiques sont pris et un coussin chauffant est appliqué.

La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur dans le côté droit de l'abdomen dans l'hypochondre irradie vers la zone située sous l'omoplate droite. Il peut passer tout seul après un certain temps (une demi-heure ou une heure). Elle survient plus souvent la nuit ou le matin après avoir mangé des aliments gras ou de l'alcool. Symptômes supplémentaires: goût amer dans la bouche, nausées, vomissements de bile, enduit blanc sur la langue. Diagnostiqué par des tests sanguins, de l'urine, des selles, une échographie de la vésicule biliaire. Peut être traité par chirurgie ou médicamenteux, le régime doit être suivi.

La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Douleur dans le côté de l'abdomen, irradie vers le bas du dos à droite. Dans de rares cas, les sensations abdominales sont absentes et ne sont ressenties que dans le dos dans la partie centrale de la droite. La douleur est sourde, crampe: elle s'intensifie, puis s'affaiblit. Symptômes supplémentaires: nausées, vomissements sans soulagement, le visage devient grisâtre, ballonnements. Appelez une ambulance si la douleur s'intensifie! En attendant le médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique. Dans la pancréatite chronique, il y a une douleur sourde dans le côté droit du dos après avoir trop mangé ou bu de l'alcool.

Des douleurs aiguës ou tiraillantes accompagnées de picotements sous la côte droite peuvent apparaître à la suite de maladies psychosomatiques. Cela se produit généralement par intermittence et ne dure pas longtemps. Dans ce cas, un neurologue ou un psychiatre aidera une personne à se débarrasser de la douleur..

L'inconfort dans le côté inférieur droit du dos peut être causé par des maladies du système urinaire. Avec eux, l'inconfort ne disparaît pas et ne diminue pas, même si la personne est stationnaire. Le beau sexe doit tenir compte du fait que la douleur concentrée sous la côte droite est le signe d'un certain nombre de maladies gynécologiques. Pour les diagnostiquer, vous devez contacter la clinique prénatale.

La douleur dans le côté droit, ressentie dans le dos, est un symptôme qui peut survenir avec les maladies suivantes. La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être déclenchée par des maladies du pancréas. Oui, des douleurs douloureuses à droite, plus près des ovaires, peuvent survenir avant les règles.

Mais la douleur tirante dans le bas du dos n'indique pas toujours des problèmes de santé. S'il survient après la nuit, puis disparaît sans laisser de trace, le lit inconfortable en est la cause. Dans ce cas, la personne a juste besoin de changer le matelas.

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grande variété de raisons. Afin de pouvoir deviner ce qui a causé la douleur, il est nécessaire de comprendre des indicateurs tels que la localisation, la nature, la durée, les facteurs de provocation.

Diverses maladies du système digestif, génito-urinaire et du tissu rétropéritonéal peuvent entraîner des douleurs dans le côté droit sous les côtes et dans le bas de l'abdomen. Le côté droit pendant la grossesse fait mal lorsque l'utérus en croissance appuie sur les organes pelviens et abdominaux.

Pour découvrir la cause du mal de dos à droite ou à gauche, il ne faut pas se laisser guider par les seuls symptômes, il est très important de consulter un médecin en temps opportun et de procéder à un examen de laboratoire et instrumental supplémentaire..

Mal de dos droit - causes possibles et traitements

Chacun de nous a souffert de maux de dos au moins une fois dans sa vie. En règle générale, ce symptôme n'est pas très préoccupant et disparaît rapidement de lui-même..

Cependant, si le mal de dos à droite survient avec une cohérence enviable, nous vous recommandons fortement d'écouter les signaux du corps et de demander l'avis d'un médecin..

Dans les informations ci-dessous, les symptômes de la définition principale de la maladie sont collectés, mais seul un spécialiste qualifié est en mesure de délivrer le diagnostic correct..

Mal de dos du côté droit: nature et intensité

La douleur dans le dos peut indiquer un certain nombre de maladies des systèmes urinaire, reproducteur, nerveux, circulatoire et respiratoire.

Habituellement, la douleur est localisée dans la zone où se trouve l'organe malsain, indiquant ainsi une pathologie à l'un ou l'autre endroit. Mais parfois, le mal de dos peut survenir loin de l'organe douloureux..

Indépendamment de l'emplacement de la douleur, sa nature peut aider à établir la cause exacte..

  1. Crampes - généralement associées à une forte contraction des muscles des organes creux.
  2. Constante - indique l'étirement de la coque externe des structures parenchymateuses.
  3. Augmentation - généralement indicative de processus inflammatoires.
  4. Aiguë - indique souvent une rupture de toute formation, un nerf pincé. De plus, une douleur aiguë sur le côté droit du dos peut également indiquer un blocage des vaisseaux sanguins, une sciatique ou un saignement intra-abdominal..
  5. Tir - associé à des problèmes avec le système nerveux périphérique ou la moelle épinière, peut être causé par la présence d'une ostéochondrose thoracique.
  6. Tirage - est un signe de problèmes de disques intervertébraux, peut survenir en raison de l'ostéochondrose, de la présence de hernies intervertébrales ou d'une inflammation des articulations intervertébrales.
  7. Douleur - survient le plus souvent après un effort physique intense et passe rapidement, mais ce n'est pas si inoffensif, car la cause de la douleur au dos à droite peut également être une tumeur de la moelle épinière ou de la colonne vertébrale.

Douleur du côté droit du dos: localisation

En fonction de l'emplacement de la douleur, vous pouvez également essayer de déterminer la cause de son apparition. Bien sûr, un diagnostic précis ne peut être posé par un spécialiste qu'après un examen complet, cependant, l'emplacement de la douleur peut vous aider à comprendre quel spécialiste doit être consulté en premier..

  • Mal de dos dans la partie centrale du côté droit. La cause possible est une maladie rénale.
  • Mal de dos sous l'omoplate à droite. Ce problème, en règle générale, est de nature neurologique (il est la conséquence d'un nerf pincé). De plus, vous devez faire attention à vos poumons, car un tel symptôme peut indiquer la présence d'une tumeur cancéreuse dans les bronches ou les poumons, une pleurésie ou une pneumonie..
  • Mal de dos à droite sous les côtes. Cette zone contient le foie, le pancréas et la vésicule biliaire. Par conséquent, un dysfonctionnement de l'un de ces organes peut provoquer des douleurs. Si la douleur persiste pendant plusieurs jours et s'accompagne de fièvre, de vomissements, de nausées, il y a un risque que vous ayez une cholécystite. De plus, une telle douleur peut parfois être donnée à la poitrine, à l'épaule droite ou à l'omoplate. Si vous suspectez une cholécystite, nous vous recommandons d'appeler d'urgence une ambulance.
  • Douleur dans le bas du dos à droite. Une telle localisation de la douleur peut indiquer la pathologie de la colonne vertébrale et la formation de hernies intervertébrales. Les maladies du système urinaire constituent un autre problème possible. Dans ce dernier cas, quelle que soit la position que le patient tente d'occuper, rien ne lui apportera de soulagement et ne soulagera pas la douleur.

Causes des maux de dos à droite

Comme mentionné ci-dessus, les maux de dos peuvent indiquer un grand nombre de maladies..

Vous trouverez ci-dessous une classification des principales causes de ces douleurs..

Maladies du système digestif:

  • cholécystite aiguë. Douleur intense pouvant durer de plusieurs heures à plusieurs jours. Il est généralement localisé dans la région épigastrique. Peut «donner» au côté droit de la poitrine, l'omoplate droite, l'épaule, la ceinture scapulaire. Souvent, il s'accompagne de fièvre, de vomissements, de nausées, de jaunissement de la peau, de tension des muscles abdominaux et de douleurs à la palpation dans la zone de l'hypochondre droit.

Maladies du système respiratoire:

inflammation des poumons (pneumonie) avec douleur modérée à sévère dans la poitrine ou l'omoplate. De plus, avec une respiration profonde ou une toux, la douleur peut s'intensifier. De plus, cette douleur est généralement accompagnée de fièvre, de toux et de respiration sifflante dans les poumons;

  • pneumothorax avec douleur soudaine et intense dans la région thoracique irradiant vers l'omoplate. Pour le pneumothorax, une diminution de l'excursion thoracique est caractéristique du côté affecté, ainsi que l'absence de bruit lors de l'écoute;
  • Pleurésie «sèche» avec douleurs coupantes du côté droit de la poitrine associées à des mouvements respiratoires;
  • cancer des bronches ou des poumons. La nature et l'intensité de la douleur dépendent de la localisation de la maladie et de sa prévalence. Ainsi, si l'apex du poumon est affecté, il y a une douleur dans l'épaule ou l'omoplate;
  • lorsque la plèvre se développe, une douleur dans la poitrine du côté affecté peut survenir, ce qui est considérablement aggravé par la respiration, les mouvements du tronc, la toux et en cas de lésion du nerf intercostal, la douleur est généralement un zona.

Maladies du système urinaire:

  1. thrombose de l'artère rénale ou colique rénale;
  2. hématome rétropéritonéal. Elle se caractérise par une douleur dorsale soudaine d'origine inconnue chez un patient ayant déjà reçu un traitement anticoagulant;
  3. calculs dans les reins;
  4. violation de l'écoulement de l'urine.

Si vous ressentez une douleur à gauche sous les côtes, ne le laissez pas au hasard, une telle douleur peut entraîner de graves complications.

Les symptômes courants de la douleur lancinante sous la côte gauche sont décrits dans cet article..

Lorsque les articulations des doigts commencent à faire mal, la cause peut être évidente ou cachée, apprenez tout sur la douleur des articulations des mains https://med-atlas.ru/sustavy/bolyat-palcy-ruk.html

Lésions du système nerveux périphérique et de la moelle épinière

Rachiocampsis:

  • violation de la posture à la suite d'un séjour prolongé du tronc dans une position physiologiquement inconfortable pour celui-ci. Le fait est qu'une présence constante dans une mauvaise posture peut entraîner une déformation de la colonne vertébrale et, par conséquent, une répartition inégale de la charge sur les muscles soutenant la colonne vertébrale..

Maladies du système reproducteur chez la femme:

  • processus inflammatoires des organes pelviens;
  • tumeurs et kystes ovariens.

Grossesse

Le mal de dos pendant la grossesse n'est pas dangereux uniquement si les pathologies chroniques de la colonne vertébrale et des reins ont été exclues.

Le fait est que lorsqu'elle porte un enfant, la femme enceinte prend du poids en un temps assez court.Par conséquent, la charge sur les muscles du dos augmente, ce qui peut entraîner des douleurs de traction régulières dans le dos à droite. Pour réduire l'inconfort, vous devez marcher autant que possible, et il ne sera pas superflu de visiter la piscine.

Il est possible que les causes des maux de dos soient des blessures à la colonne vertébrale.

Mal de dos aigu: vaut-il la peine de paniquer?

Souvent, un mal de dos aigu peut indiquer la nécessité d'un traitement urgent et même d'une intervention chirurgicale. Dans de tels cas, la vie du patient peut dépendre de la rapidité des soins. Par conséquent, portez une attention particulière aux signes que vous devez demander de toute urgence à un médecin:

- douleur aiguë et soudaine persistante dans le dos à droite;

- Douleur aiguë sous les côtes;

- douleur intense dans le bas du dos, accompagnée de faiblesse et d'étourdissements, pouvant aller jusqu'à une perte de conscience.

Traitement des maux de dos à droite

Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments sans consulter un médecin, car de nombreux organes vitaux sont concentrés sur le côté droit du corps. Pour un soulagement immédiat de la douleur, vous pouvez prendre un analgésique.

Cependant, cela ne résoudra pas votre problème, cela ne vous permettra de l'oublier que pendant une courte période. Par conséquent, nous recommandons fortement que si vous avez mal au dos du côté droit, contactez un spécialiste qui étudiera vos antécédents médicaux, effectuera une série de tests et identifiera certainement la cause de ces douleurs. Après cela, vous recevrez un diagnostic et un traitement approprié vous sera prescrit.

Quand cela se produit et que faire de la douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière de l'arrière

La plupart des gens qui éprouvent des sensations douloureuses les ignorent. Mais les médecins avertissent qu'il est dangereux de supporter la douleur dans l'hypochondre droit par derrière par le dos. Le syndrome de la douleur, quelle que soit la durée et l'intensité, indique un dysfonctionnement du corps, et c'est peut-être la seule manifestation d'une maladie grave.

Qu'est-ce qui peut blesser

Les récepteurs de la douleur sont situés à tous les points du corps. Lorsqu'ils sont exposés à des facteurs externes et internes destructeurs, ils sont irrités, transmettant une impulsion de signal au cerveau.

La douleur elle-même a une localisation, correspondant le plus souvent au lieu des changements pathologiques. Mais la douleur a la capacité de se propager loin du foyer de la maladie, simulant une similitude avec une autre maladie.

Dans la projection du quadrant droit de l'abdomen se trouvent:

  • organes du système biliaire (foie, vésicule biliaire et ses canaux);
  • une partie du pancréas;
  • nerf intercostal;
  • côlon ascendant;
  • rein du côté droit
  • Duodénum.

Mais non seulement la défaite des organes répertoriés provoque des maux de dos à droite sous les côtes. Les muscles du dos et de la colonne lombaire font mal dans la même projection. Les sensations de douleur réfléchies peuvent donner des pathologies des poumons et du système nerveux périphérique.

Caractéristiques du syndrome douloureux

L'origine du symptôme affecte les spécificités de sa manifestation. En fonction de la durée, de la nature et d'autres indicateurs, le médecin spécialiste détermine le domaine du diagnostic détaillé.

Variétés de douleur dans l'hypochondre droit du dos:

PersonnageFonctionnalités:Étiologie (origine)
De côtéLa localisation sur le côté droit est le sujet de diagnostic le plus complet. La douleur dans cette zone peut être tolérable ou se présenter sous la forme d'une attaque avec une douleur perçante. Une douleur sourde ou douloureuse "informe" sur la chronicité de la pathologie, et la réaction physiologique passe rapidement "sans laisser de trace".Blessures mineures et graves, lésions musculaires, colonne vertébrale. Douleur irradiante - avec des pathologies du pancréas, du foie, du système biliaire. En tant que symptôme courant de lésions rénales ou signe de maladie respiratoire.
StupideCette variété est caractérisée par la constance. Malgré des manifestations modérées, la présence du syndrome indique des changements négatifs persistants. Lorsque la douleur persiste au repos, vous dérange la nuit, cela signifie que la maladie prend le statut de chronique.Changements destructeurs persistants dans les tissus de la colonne vertébrale, apparition de saillies et de hernies entre les vertèbres. Processus inflammatoire chronique dans la vésicule biliaire, le foie, les intestins.
Sharp et netUne impulsion soudaine et douloureuse de nature perçante indique des processus pathologiques à évolution rapide. La douleur viscérale aiguë est très intense, provoque la panique et chez les personnes ayant un seuil de douleur élevé - convulsions, évanouissements, forte diminution de la pression artérielle.Traumatisme externe et interne grave, inflammation aiguë, pénétration de calculs dans le canal ou l'uretère.
BrûlantUne douleur brûlante aiguë indique le développement rapide de la maladie, apparaît lorsque la peau est endommagée par des irritants chimiques, des blessures mécaniques.Brûlures de l'épiderme, ses dommages mécaniques. Une sensation de brûlure "interne" apparaît lorsque les fibres nerveuses sont comprimées, le foie est endommagé par des médicaments toxiques, le développement de hernies et d'autres formations dans la colonne vertébrale.
DouloureuxIl s'agit d'une réaction à une surcharge musculaire, ainsi qu'au développement de maladies des organes internes qui se développent progressivement.Blessures, surentraînement, pathologies hépatiques et intestinales.
FortLa gravité du symptôme indique une évolution aiguë de la maladie, le développement de coliques hépatiques ou rénales et une douleur à long terme qui ne disparaît pas peut s'atténuer. Mais il est trop tôt pour se réjouir - un soulagement temporaire s'accompagne souvent d'une détérioration ultérieure.Inflammation localisée dans les organes situés dans la projection de l'hypochondre droit, migration des calculs biliaires et rénaux, avec des pathologies du système respiratoire et parfois cardiovasculaire.
InconfortLes sensations désagréables peuvent être accompagnées d'une légère douleur, se produire après l'influence de facteurs provoquants, passer rapidement.Modifications pathologiques à un stade précoce de développement, réaction physiologique à l'activité physique, séjour prolongé dans une position inconfortable.
TirantLa douleur primaire dans l'hypochondre droit du dos avec des pathologies à développement lent a un caractère tirant et une localisation claire.Les premiers stades des maladies somatiques du système digestif et excréteur.
Accompagné de nauséesDes manifestations dyspeptiques accompagnent un dysfonctionnement du système digestif.Dysfonctionnement du foie, de la vessie, avec dysfonctionnement des valves du système biliaire, du pancréas.
Après mangerLa douleur causée par la prise alimentaire est associée à des troubles fonctionnels du tractus hépatobiliaire.Mauvais fonctionnement de la vésicule biliaire, des voies biliaires, du sphincter d'Oddi, du pancréas.
Lors de l'inhalation, du mouvementUn symptôme caractéristique de graves lésions des organes internes de la digestion et de la respiration.Lésions sévères du tractus gastro-intestinal, du foie, des troncs nerveux, avec inflammation des voies respiratoires inférieures.

Diagnostic de la douleur

S'il y a une douleur dans l'hypochondre droit, irradiant vers le dos, la personne n'est pas pressée de consulter un médecin. La plupart des gens ne sont pas sérieux au sujet de leur santé. Mais quand on a mal au ventre, il est dangereux de retarder! Il n'est pas possible de poser seul un diagnostic à domicile. La cause du mal de dos ne peut être identifiée par un médecin spécialiste qu'après un examen complet, qui comprend:

  • identification des plaintes des patients, des caractéristiques de l'hérédité et de la génétique;
  • examen externe, palpation, percussion;
  • analyses de sang et d'urine en laboratoire;
  • Échographie de la cavité abdominale, des organes pelviens;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • gastroduodénoscopie;
  • électrocardiogramme.

Compte tenu de l'énorme liste des causes probables, le médecin recommandera une consultation avec des spécialistes restreints - un neurologue, un urologue, un néphrologue, un vertébrologue. Avec une douleur intense, une personne est immédiatement envoyée chez un chirurgien.

Causes physiologiques

La douleur dans l'hypochondre n'est pas toujours le signe d'une maladie. Parfois, c'est la cause d'un trouble physiologique. De telles douleurs ne causent pas de souffrance et passent rapidement sans laisser de trace. Le plus souvent, le symptôme est lié à l'activité physique, qui n'est pas inhérente à la force de l'activité physique habituelle d'une personne..

Les douleurs physiologiques du côté droit et du dos du dos sont plus fréquentes chez les personnes dont les muscles sont atrophiés. Des douleurs temporaires peuvent apparaître après un long séjour dans une position inconfortable ou en raison d'une mauvaise organisation du lieu de couchage - reposez-vous sur un matelas inconfortable.

Une faible douleur sous la côte droite, passant dans le dos, chez une femme enceinte n'est pas considérée comme une pathologie. À partir du deuxième trimestre de la grossesse, lorsque le bébé commence à grandir activement, le ventre augmente, la femme prend du poids. En plus de tout, des troubles hormonaux se produisent, la digestion change, mais les changements sont temporaires, donc après l'accouchement, la douleur disparaît.

Et si la douleur ne disparaît pas après l'accouchement? Lire dans cet article

Causes pathologiques

Le plus souvent, la douleur est une sensation qui se produit en réponse à l'apparition de changements pathologiques dans le travail et la structure de l'organe malade. Si une personne a mal au dos et à droite sous les côtes, c'est peut-être l'un des signes inclus dans le complexe de symptômes pour les pathologies suivantes.

Maladies du foie et du système biliaire

Les causes les plus courantes de douleur dans l'hypochondre droit à droite du dos sont les maladies des organes du système biliaire:

  • cirrhose, hépatite, hépatose;
  • cholécystite aiguë et chronique;
  • cholangite, en présence de calculs dans le canal cholédoque;
  • abcès sous-hépatique;
  • empyème de la vésicule biliaire, formation de fistules dans les parois de l'organe;
  • dyskinésie de la vésicule biliaire et des canaux;
  • cancer de la vésicule biliaire.

En premier lieu, vous pouvez mettre la maladie de calculs biliaires. La maladie se manifeste par une douleur dans la région de la vésicule biliaire, irradiant vers le bas du dos, se propageant sous l'omoplate, dans la clavicule, le long du cou, atteignant l'arrière de la tête. La douleur dans la cholélithiase prend un caractère différent, mais le plus dangereux est la colique hépatique. Il s'agit d'une douleur intense et aiguë de nature paroxystique..

Maladies de la colonne vertébrale

Au cours de la vie, la charge principale tombe sur la colonne lombaire, ce qui a un impact négatif sur la santé de la colonne vertébrale. Les problèmes émergents sont associés à une modification de la structure, d'abord du cartilagineux, puis du tissu osseux, ce qui conduit à l'apparition de douleurs dans l'hypochondre droit, recouvrant le bas du dos:

  • ostéochondrose lombaire;
  • hernie du disque intervertébral dans la région lombo-sacrée;
  • spondylolisthésis - déplacement des vertèbres lombaires;
  • radiculopathie;
  • spondylarthrite ankylosante.

Périodiquement, une douleur peut survenir avec une déformation de la colonne vertébrale - lordose lombaire pathologique, scoliose.

Pathologie rénale

L'organe urinaire apparié est situé juste dans la projection de la douleur, par conséquent, une violation de ses fonctions entraîne une irritation des récepteurs dans cette zone. La douleur est un symptôme:

  • pyélonéphrite, glomérulonéphrite;
  • lithiase urinaire;
  • colique rénale;
  • la présence de formations oncologiques.

Habituellement, les lésions rénales ont des manifestations typiques - l'apparition d'un œdème, du sang dans les urines, une diminution ou une augmentation de la production d'urine. Parfois, la maladie s'accompagne d'une intoxication du corps (faiblesse, fièvre), de problèmes de tension artérielle.

Maladies du tractus gastro-intestinal

La majeure partie du système digestif est innervée dans la zone de l'hypochondre droit, de sorte que la douleur est localisée dans cette zone à l'avant et peut être transmise à l'arrière. Le plus souvent, le syndrome douloureux est associé aux pathologies suivantes:

  • lésion ulcéreuse de l'estomac et du duodénum;
  • pancréatite de nature différente;
  • entérocolite, duodénite.

Une impulsion douloureuse passant de l'épigastre au côté droit peut être observée avec l'appendicite.

Dommages au système respiratoire

Si la douleur apparaît dans le contexte de difficultés respiratoires, d'hyperthermie, de toux, le patient est examiné par des pneumologues pour des maladies:

  • pleurésie sans formation d'exsudat - inflammation «sèche»;
  • pneumonie du poumon droit;
  • la tuberculose est une maladie infectieuse grave;
  • pneumothorax - pénétration d'air dans la cavité pleurale.

En cas de suspicion de formation d'une tumeur cancéreuse dans les poumons, un examen spécifique et une consultation avec un oncologue sont nécessaires..

Autres raisons

L'apparition de douleurs dans le dos et dans l'hypochondre droit peut également contribuer à:

  • myosite - inflammation des muscles du dos;
  • névralgie intercostale;
  • lésions du nerf phrénique.

La cause de la douleur est des blessures - ecchymoses, entorses, fractures, ainsi que brûlures, coupures profondes de la peau.

Premiers secours en cas de douleur aiguë: ce qui peut et ne peut pas être fait

L'apparition d'un syndrome douloureux n'est pas une raison d'auto-traitement. Il n'est pas nécessaire de deviner et d'essayer de vous diagnostiquer. La douleur dans le côté droit de l'abdomen est un signal pour une visite immédiate chez le médecin, et une douleur soudaine et intense est une indication pour appeler une ambulance.

En cas de mal de dos sévère, les premiers soins peuvent être apportés avant l'arrivée des médecins. Mais cela doit être fait correctement pour que la condition s'améliore et ne s'aggrave pas avec de nouveaux problèmes..

  1. Le patient doit s'allonger sur le côté droit et rester au repos.
  2. Il est conseillé de déboutonner les vêtements pour qu'ils ne retiennent pas votre souffle.
  3. Il est permis de mettre du froid sur la zone de l'hypochondre droit. Cela peut être un sac de boule de neige hypothermique, des aliments surgelés ou un sac de glace. Un objet froid doit d'abord être enveloppé dans un chiffon fin pour éviter les engelures. La durée de la compresse de glace ne doit pas dépasser 5 à 10 minutes, après quoi vous devez faire une pause de 15 minutes.
  4. Il est strictement interdit de prendre des analgésiques pour le traitement. Leur action peut brouiller le tableau clinique, ce qui entraînera des difficultés pour poser un diagnostic. Avec une douleur insupportable, ils sont autorisés à boire un antispasmodique.
  5. Lors de l'auto-accouchement d'un patient à l'hôpital, cela doit être fait avec soin. Une forte secousse peut provoquer une migration de pierre, ce qui compliquera considérablement la situation.

Avant un examen médical, le patient ne doit ni boire ni manger. Les lavements, les laxatifs sont interdits. Il est interdit de chauffer la zone douloureuse, donc un coussin chauffant ou autre "chaleur" ne doit pas être appliqué.

Recommandations

La douleur dans l'hypochondre droit du dos du dos peut causer de nombreux facteurs étiologiques, il n'est donc pas réaliste de déterminer la cause vous-même. Un diagnostic correct est impossible sans équipement médical et les connaissances d'un médecin. De plus, les conditions liées à la catégorie mortelle de «l'abdomen aigu» sont accompagnées de telles sensations douloureuses. Dans de tels cas, chaque minute est importante pour un résultat positif, donc une visite chez un médecin doit être immédiate..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte