Lorsque le mal de dos apparaît à gauche, de nombreuses personnes commencent à suspecter des maladies de la colonne vertébrale. Mais non seulement la pathologie de la colonne vertébrale peut provoquer des symptômes désagréables. Près de 95% des personnes, après 35 ans, commencent à ressentir des douleurs dans le dos..

Plusieurs raisons peuvent en être la cause: dysfonctionnement des organes internes, rhumes, hypothermie, sédentarité, mauvaise posture et bien d'autres. Vous ne devez pas commencer à prendre des mesures médicales en cas de douleur dans le côté gauche du dos. Seul un spécialiste compétent reconnaîtra correctement la pathologie et prescrira un traitement. En attendant, il convient d'examiner plus en détail les causes possibles de l'apparition de la maladie..

Causes d'inconfort

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de rechercher la cause de la douleur, d'établir sa localisation exacte, l'heure. Peut-être que la cause était une surcharge musculaire due à un effort physique intense ou à une hypothermie. Voici les principales pathologies dans lesquelles le dos fait mal du côté gauche.

Névralgie intercostale

Syndrome douloureux qui survient lorsque les nerfs situés entre les côtes sont comprimés, irrités ou enflammés. Il existe de nombreuses causes de la maladie. Les principaux sont: une réaction allergique, des maladies du système nerveux, une diminution des forces immunitaires de l'organisme, des néoplasmes des poumons ou de la plèvre, l'hypothermie, certaines maladies infectieuses (tuberculose, zona), des blessures au dos et à la poitrine, des maladies de la colonne vertébrale (scoliose, hernie intervertébrale, etc.) etc.). Si les nerfs sont endommagés à gauche, le côté gauche de la poitrine fait mal, aggravé par le mouvement ou l'inhalation, augmentation de la transpiration, larmoiement, chair de poule, engourdissement des zones touchées, troubles du sommeil.

Pyélonéphrite

Maladie rénale, associée à des lésions du parenchyme, du calice et du bassinet rénal. Dans la plupart des cas, la pyélonéphrite se développe en raison de la présence d'agents infectieux dans la vessie qui remontent les uretères. D'autres maladies contribuent également au développement de la pathologie: lithiase urinaire, diabète sucré, maladies de l'appareil reproducteur féminin, etc..

Les symptômes de la maladie rénale sont une douleur dans la région lombaire du côté affecté, qui irradie vers la région pubienne, une faiblesse générale et un malaise, de la fièvre accompagnée d'une transpiration accrue, l'urine devient trouble et devient rougeâtre, dans l'analyse des protéines de l'urine et la teneur en bactéries sera augmentée dans le sang augmentation de la VS et de la leucocytose.

Maladie d'urolithiase

Une maladie dans laquelle il existe des formations en forme de pierre dure dans les organes du système urinaire. Ces pierres ne sont rien de plus que des cristaux de sels dissous dans l'urine. Plusieurs raisons conduisent à l'apparition de la maladie: prédisposition héréditaire, utilisation d'eau contenant une grande quantité de sels minéraux, apport hydrique insuffisant, sédentarité. En fonction de l'emplacement de la douleur, le médecin peut comprendre exactement où se trouve la pierre..

Cela peut être confirmé à l'aide d'une étude échographique. En plus des maux de dos, les patients ressentent des crampes et des brûlures dans le bas de l'abdomen au-dessus du pubis et dans l'urètre, une augmentation de la température corporelle, des coliques rénales, une opacification de l'urine mélangée à du sang.

Infarctus du myocarde

Forme de maladie ischémique, caractérisée par une nécrose du muscle cardiaque due à un apport sanguin insuffisant. Le plus souvent, la maladie survient chez les hommes de plus de 45 ans. Les causes d'une crise cardiaque peuvent être le diabète sucré, l'obésité, l'hypertension artérielle, l'abus d'alcool, le tabagisme, le stress mental.

Un surmenage psycho-émotionnel aigu peut provoquer une crise cardiaque dans le contexte d'une cardiopathie ischémique et de l'angine de poitrine. Les manifestations cliniques comprennent des brûlures et des douleurs vives dans la région du cœur, qui peuvent irradier vers le bras gauche, la mâchoire, l'omoplate et le bas du dos. De plus, essoufflement, sueurs froides et moites, sensation de manque d'air et sensation de peur de la mort, acrocyanose.

Ulcère de l'estomac

Une maladie chronique caractérisée par l'apparition d'ulcères sur la muqueuse gastrique. La pathologie est sujette à des rechutes fréquentes, à une progression et à la survenue de diverses complications. Un ulcère de l'estomac se développe pour plusieurs raisons: maladies antérieures non traitées du système digestif, exposition à la bile et aux acides chlorhydriques, utilisation prolongée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, ischémie du tissu gastrique.

Il a été prouvé que l'hérédité joue un rôle important et qu'il existe des cas de morbidité entre parents par le sang. L'ulcère gastroduodénal est caractérisé par la présence de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen (sous le processus xiphoïde), parfois elle peut irradier vers le dos ou l'hypochondre. Habituellement, les patients peuvent indiquer l'emplacement du symptôme désagréable. En plus de la douleur, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur, de remplissage de l'estomac à jeun ou après avoir mangé, de selles dérangées, de nausées, de vomissements, conduisant à l'élimination des symptômes désagréables et de la douleur.

Pneumothorax

Une condition pathologique dans laquelle il y a une accumulation de gaz ou d'air dans la cavité pleurale. Elle est causée par des maladies du système respiratoire, des traumatismes, des néoplasmes malins, des maladies du tissu conjonctif, la tuberculose, etc., survient le plus souvent chez les personnes âgées de 20 à 40 ans.

Le pneumothorax se développe toujours soudainement et la gravité des symptômes dépend du degré de collapsus pulmonaire. Les principaux signes de la maladie sont pris en compte: douleur vive au sommet de la poitrine du côté affecté, qui augmente avec l'inhalation et peut être administrée à la main, toux sèche, essoufflement, cyanose de la peau, sueurs froides et moites, baisse de la tension artérielle et parfois évanouissement. Avec une forme ouverte de pneumothorax, du sang moussant de la plaie peut être observé.

Tuberculose pulmonaire

Une maladie infectieuse grave qui affecte les tissus pulmonaires. La tuberculose pulmonaire est la forme la plus courante de la maladie. La cause de la pathologie est le bacille de Koch. Les facteurs provoquant sa reproduction sont des conditions défavorables et certaines maladies qui affaiblissent considérablement le système immunitaire: tabagisme, infection par le VIH, prise de glucocorticostéroïdes, diabète sucré, cancer, insuffisance rénale chronique et autres.

Les personnes incarcérées, les migrants, les toxicomanes et les alcooliques sont également à risque. Au début du développement, la maladie ne présente aucun symptôme ou ils sont bénins et se présentent sous la forme d'un rhume. La toux est absente ou apparaît rarement avec la décharge d'expectorations visqueuses, qui a une odeur désagréable, le dos fait mal à gauche ou à droite lorsque le poumon est affecté d'un côté. En outre, les patients se plaignent d'une fatigue accrue, de transpiration, d'une température corporelle basse, de ganglions lymphatiques enflés, de palpitations cardiaques, parfois d'hémoptysie.

Chez la femme, un kyste de l'ovaire gauche

Un néoplasme bénin avec un contenu liquide à l'intérieur et une tendance à se développer. L'apparition d'un kyste est associée à des irrégularités menstruelles, des troubles du système endocrinien et un mode de vie inapproprié. La pathologie ne dépend pas de l'âge. Au début, le néoplasme ne se manifeste d'aucune façon. Le seul symptôme peut être une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen.

Quand la consultation d'un médecin urgentiste est nécessaire

Si le côté gauche du dos fait mal et que la douleur ne s'atténue pas, alors, après quelques jours, vous devriez suspecter une maladie grave qui nécessite une attention médicale immédiate.

N'ignorez pas non plus l'apparition d'autres signes cliniques:

  • douleur aiguë et soudaine dans l'abdomen;
  • perte de poids injustifiée;
  • mauvais fonctionnement du tube digestif et du système génito-urinaire;
  • faiblesse sévère, augmentation de la température corporelle.

Examen obligatoire

Pour diagnostiquer la maladie, vous devez subir un examen complet. Le médecin peut prescrire les types d'études suivants: sang pour analyse clinique et biochimique, analyse d'urine générale, électrocardiographie, échographie, radiographie ou fluorographie, si nécessaire, IRM et CT, sang et autres matériels biologiques pour les marqueurs.

Douleur au bas du dos à gauche

Résumé: La douleur au bas du dos peut parfois être ressentie d'un seul côté, qu'il s'agisse d'une douleur constante ou d'exacerbations périodiques qui apparaissent pendant un certain temps puis disparaissent. La douleur au bas du dos à gauche peut être sévère, aiguë, perçante, ou elle peut être terne, mais constante. Parfois, la douleur dans le bas du dos gauche peut s'améliorer ou s'aggraver avec certains mouvements et peut également être sensible à la pression.

Mots clés: douleur au bas du dos gauche

Causes courantes de la douleur au dos gauche

La douleur au bas du dos gauche est généralement causée par l'un des éléments suivants:

  • des dommages aux tissus mous qui soutiennent la colonne vertébrale et / ou certaines structures vertébrales telles que les muscles, les ligaments, les articulations;
  • la hernie intervertébrale ou la saillie du disque intervertébral avec déplacement du contenu du disque vers le paramédian gauche ou foraminale sont les causes les plus courantes de douleur dans le bas du dos ou la jambe gauche.
  • problèmes avec les organes internes situés au milieu du dos, dans les régions abdominales ou pelviennes, comme les reins, les organes reproducteurs, les intestins.

D'autres cas de lombalgie peuvent être un signe de problèmes abdominaux ou même un symptôme de problèmes plus graves, tels que la fibromyalgie ou la spondylarthrite ankylosante.

Comprendre les causes possibles de la douleur au bas du dos gauche, ainsi que ses caractéristiques et symptômes typiques, peut aider les patients lors du rendez-vous chez le médecin à obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié..

Quand voir un médecin?

Si la douleur dans le bas du dos gauche répond bien aux analgésiques en vente libre (pas plus de 1 à 2 jours), aux compresses froides ou chaudes, et diminue avec les changements de niveau d'activité, des soins médicaux peuvent ne pas être nécessaires. Il est généralement recommandé de consulter un médecin lorsque la douleur survient après une blessure (chute, blessure sportive, accident de voiture), lorsque la douleur ne s'améliore pas d'elle-même, s'aggrave ou interfère avec les activités normales telles que se tenir debout, marcher ou dormir, ou situations où la douleur s'accompagne d'autres symptômes anxieux ou progressifs.

Parfois, une lombalgie à gauche peut être le signe d'une pathologie grave et nécessiter une attention médicale immédiate. Par exemple, les symptômes suivants accompagnant les maux de dos peuvent indiquer une pathologie grave:

  • maux de dos intenses ou soudains qui ne s'améliorent pas au repos;
  • douleur extrêmement sévère et persistante dans le bas du dos et / ou dans la région abdominale;
  • étourdissements, confusion, essoufflement;
  • forte fièvre persistante ou sporadique, frissons;
  • nausées Vomissements;
  • miction douloureuse ou sang dans l'urine;
  • difficultés à contrôler les fonctions de miction et / ou de défécation;
  • faiblesse grave, engourdissement ou picotements dans le bas du corps;
  • perte de poids inexpliquée et significative.

Chacun de ces symptômes peut être le signe d'une maladie grave et nécessite une hospitalisation urgente..

Étirer les muscles du bas du dos

L'étirement des muscles du bas du dos gauche est une cause fréquente de douleur au bas du dos gauche à court terme. L'étirement des muscles qui entourent et soutiennent la colonne vertébrale peut résulter d'une surutilisation ou de blessures mineures telles qu'une mauvaise position de sommeil ou une position debout ou assise prolongée.

Les symptômes d'un muscle du bas du dos étiré comprennent généralement:

  • douleur sur le côté gauche du bas du dos avec une localisation claire;
  • la douleur peut être suffisamment vive et intense;
  • douleur qui augmente avec le mouvement musculaire;
  • douleur au toucher;
  • spasmes musculaires;
  • douleur qui disparaît au repos, par exemple en position assise en position inclinée avec soutien.

La douleur au bas du dos à gauche peut également être causée par des problèmes de structures vertébrales telles que les articulations facettaires et les disques intervertébraux.

Ces conditions se produisent souvent des deux côtés de la colonne vertébrale et ont tendance à provoquer des douleurs lombaires centrées. Cependant, il est possible que la douleur causée par des problèmes de dos soit davantage ressentie du côté gauche..

Si la douleur au bas du dos gauche dure plus de 3 jours ou ne s'améliore pas avec des traitements simples (repos au lit pendant 1 à 2 jours, analgésiques en vente libre, glace et / ou coussin chauffant), consultez votre médecin pour un diagnostic..

Problèmes de colonne vertébrale

La douleur au bas du dos gauche, comme discuté ci-dessus, peut également être causée par des dommages ou un traumatisme aux structures de la colonne vertébrale, y compris les vertèbres, les articulations vertébrales et le tissu conjonctif. Les problèmes de colonne vertébrale les plus courants comprennent:

Hernie intervertébrale ou protrusion du disque intervertébral

Une partie du matériau du disque intervertébral peut s'échapper du côté gauche du segment vertébral, provoquant ainsi une douleur sourde dans le bas du dos et une douleur aiguë et perçante qui traverse la cuisse gauche et descend le long de l'arrière de la jambe gauche. Le plus souvent, la douleur dans la jambe gauche sera plus forte que la douleur dans le bas du dos. La douleur au dos gauche et la douleur à la jambe peuvent s'aggraver après une longue période assise. En règle générale, les hernies intervertébrales ou les saillies de la colonne lombaire ne surviennent pas de manière aiguë sans facteur traumatique préalable et sont le résultat du développement à long terme d'une ostéochondrose de la colonne vertébrale. Le fait que la lombalgie à gauche soit associée à une pathologie discogène de la colonne vertébrale peut être indiqué par des épisodes antérieurs de syndrome douloureux dans le bas du dos, des douleurs de la jambe au pied, une sensation d'engourdissement ou une paresthésie sous forme de fluage dans le bas du dos et la jambe jusqu'aux orteils.

Problèmes d'articulation facettaire (spondylarthrose)

Une autre complication de l'ostéochondrose est la spondylarthrose de la colonne vertébrale, car avec une diminution de la distance intervertébrale, la charge sur les articulations des facettes augmente plusieurs fois, ce qui entraîne une raideur, une gêne et une douleur sourde au dos. Les excroissances osseuses (spondylose) sur le côté gauche de la colonne lombaire peuvent irriter les racines nerveuses, entraînant une douleur lancinante qui traverse la cuisse gauche et descend dans la jambe gauche;

En règle générale, toutes les complications de l'ostéochondrose se développent en parallèle, ce qui aggrave considérablement l'état de la colonne vertébrale et nécessite une prévention ou un traitement précoce de l'ostéochondrose développée.

Dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque

Un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et la région pelvienne d'un ou des deux côtés du corps si sa mobilité devient limitée. Un mouvement excessif de l'articulation peut provoquer des douleurs dans le bas du dos gauche et / ou des douleurs à la hanche, qui peuvent irradier vers l'aine. Une mobilité insuffisante provoque généralement des douleurs au bas du dos à gauche, irradiant vers la fesse et le long de la jambe. La maladie de Bechterew commence souvent par une douleur dans l'articulation sacro-iliaque.

En règle générale, pour les problèmes de colonne vertébrale, le traitement initial est non chirurgical et peut inclure des massages, des exercices thérapeutiques, de la physiothérapie, une traction vertébrale sans charge et une hirudothérapie. Le traitement médicamenteux de la hernie discale ou de la protrusion est extrêmement inefficace et a un spectre étroit d'effets sur le lien pathologique. Le choix des traitements varie en fonction de l'état et des symptômes ressentis par le patient. Une intervention chirurgicale peut être envisagée si la douleur devient chronique ou si sévère qu'elle interfère avec la vie normale de la personne..

Causes moins courantes de douleur au dos gauche

D'autres conditions qui causent des douleurs lombaires à gauche peuvent inclure des problèmes localisés de la colonne vertébrale ou des conditions avec des conséquences graves possibles affectant l'ensemble du système musculo-squelettique, par exemple:

Spondylolisthésis dégénératif

Dans le spondylolisthésis dégénératif, une vertèbre glisse vers l'avant par rapport à la inférieure à la suite du développement de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Cette condition provoque souvent des douleurs radiculaires d'un côté du bas du dos, car ce processus est généralement associé à d'autres complications de l'ostéochondrose, qui ont été mentionnées précédemment.

Syndromes de douleur chronique

Les syndromes de douleur chronique tels que la fibromyalgie et le syndrome de douleur myofasciale provoquent des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, une faiblesse et une sensibilité dans des zones spécifiques appelées points de déclenchement.

D'autres causes possibles de douleur au bas du dos gauche, telles qu'une tumeur de la colonne vertébrale, une fracture et une infection de la colonne lombaire sont relativement rares.

Douleur au bas du dos à gauche en raison de problèmes avec les organes internes

La douleur au bas du dos à gauche peut être sévère, aiguë et perçante, ou elle peut être terne et chronique. Il peut être difficile de faire la différence entre les maux de dos causés par des problèmes tissulaires avec les structures du dos ou de la colonne vertébrale et les maux de dos causés par des problèmes internes. La douleur au bas du dos, en particulier la douleur au bas du dos gauche, peut être causée par des problèmes avec un ou plusieurs organes, y compris les reins et le gros intestin.

Certaines causes courantes de douleurs dans le bas du dos gauche causées par des problèmes internes sont:

Pierres dans les reins

La douleur dans le bas du dos gauche due à un calcul rénal peut être ressentie lorsque la pierre se déplace à l'intérieur du rein gauche ou passe à travers les uretères, les tubes minces qui relient les reins à la vessie. D'autres symptômes comprennent des douleurs lors de la miction, des difficultés à uriner malgré une envie constante de vider la vessie, du sang dans les urines, des nausées et / ou des vomissements;

Infection rénale

Une infection du rein gauche peut provoquer une douleur intense ou sourde dans le bas du dos à gauche. L'infection débute généralement dans l'urètre et la vessie et de là peut se propager aux reins, provoquant une inflammation et une douleur locales. D'autres symptômes d'infection comprennent la fièvre, des nausées et / ou des vomissements et des mictions douloureuses ou brûlantes. La douleur est généralement ressentie sur l'aine, près de la colonne vertébrale, et est généralement aggravée par le mouvement ou la pression;

Problèmes gynécologiques

Les fibromes utérins et l'endométriose, deux affections courantes chez les femmes, peuvent provoquer des douleurs lombaires à gauche. La douleur dans l'endométriose est généralement sporadique, aiguë et perçante, et est causée par une prolifération de tissu utérin à l'extérieur de l'utérus. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, de la fatigue et des douleurs intenses pendant les règles. Les fibromes utérins - généralement des excroissances bénignes qui se développent dans l'utérus - peuvent causer des douleurs lombaires à gauche, ainsi que diverses irrégularités menstruelles, des mictions fréquentes et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Rectocolite hémorragique

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire de l'intestin et se traduit par une inflammation persistante, principalement du côlon. L'inflammation provoque généralement une diarrhée chronique, des douleurs rectales et une perte de poids. Les crampes et la douleur abdominales sont des symptômes courants de la colite ulcéreuse, qui peuvent causer de graves lombalgies, unilatérales ou bilatérales;

Grossesse

Une lombalgie unilatérale peut survenir pendant la grossesse, car le corps de la mère s'adapte à la croissance du bébé dans l'utérus. La douleur peut aller de douloureuse et chronique à aiguë et perçante. L'exercice, le repos fréquent et certaines des techniques utilisées en thérapie complémentaire peuvent aider à soulager la douleur;

Pancréatite

La pancréatite fait référence à une inflammation du pancréas, qui peut provoquer une douleur dans le haut de l'abdomen qui se propage dans le quadrant inférieur gauche du dos. Les patients peuvent décrire cette douleur comme terne et douloureuse, aggravée par la consommation d'aliments, en particulier les aliments gras.

Pour établir la cause exacte de la lombalgie gauche, un examen approfondi doit être effectué. Parfois, votre médecin peut recommander de passer une radiographie, une IRM, un scanner ou un test sanguin. Dans certains cas, il est important de commencer le diagnostic et, par conséquent, le traitement le plus tôt possible..

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 27/10/2017, 15:59.

Ça fait mal du dos en bas à gauche. Traitement des douleurs lombaires à gauche. Quelles sont les raisons les plus courantes

Le plus souvent, la douleur dans la colonne lombaire est un compagnon des personnes de plus de 35 à 40 ans. Mais il arrive aussi que ce problème arrive à de très jeunes gens. Dans tous les cas, ce moment ne peut être ignoré et, de plus, sans rechercher les raisons de l'origine, avec un médecin, il ne faut pas se laisser emporter par l'automédication - que ce soit la médecine traditionnelle ou les remèdes populaires. Alors que dit la douleur au bas du dos à gauche, et qu'est-ce que c'est?

La nature de la douleur dans le côté gauche du dos

Le plus souvent, la douleur survient près de la zone où il y a des dommages ou un organe malade. Mais parfois, la douleur apparaît quel que soit l'emplacement de l'organe malade, du côté opposé de celui-ci. Alors, quelle est la douleur dans le côté gauche du bas du dos?

Tirant

Une condition préalable à l'apparition d'une douleur de traction peut être des maladies des disques intervertébraux, l'ostéochondrose. La névralgie apparaît également en présence d'une hernie vertébrale et de tout processus inflammatoire.

Sharp (net)

Des sensations douloureuses de cette nature peuvent survenir en raison de lésions ou de la rupture des tissus mous, du pincement d'un nerf. Une douleur aiguë sur le côté peut survenir lors de l'apparition d'une radiculite, tandis qu'un changement de position du corps ne fait qu'augmenter l'intensité de la douleur. Le blocage des vaisseaux sanguins est l'une des conditions préalables à l'apparition d'une douleur aiguë et aiguë dans le côté gauche de la colonne lombaire.

Douloureux

Habituellement, cette nature de la douleur est une conséquence d'un effort physique et, le plus souvent, la douleur disparaît d'elle-même après un certain temps. Cependant, il existe d'autres causes profondes plus graves de névralgie du dos et du dessous - une tumeur de la colonne vertébrale ou de la moelle épinière. Dans le même temps, les sentiments désagréables ne passent pas longtemps et ne changent pas d'intensité..

Tournage

L'ostéochondrose et une autre inflammation du système nerveux périphérique sont une raison possible à l'origine de la douleur au dos. La douleur survient brusquement, en particulier lors de mouvements ou de changements de position corporelle. La douleur est souvent donnée sur le côté.

Croissance

Si la nature de la douleur augmente, nous pouvons supposer l'apparition d'un processus inflammatoire. Dans le même temps, des sensations désagréables peuvent être à la fois dans le haut du dos et légèrement plus bas. Si vous ne trouvez pas la cause profonde de l'origine de la névralgie en temps opportun, leur intensité augmentera progressivement.

Crampes

La névralgie du côté gauche du bas du dos peut être associée à une contraction aiguë et douloureuse des muscles des organes internes. En même temps, les sensations douloureuses roulent dans une vague, puis s'atténuent, après un certain temps elles se répètent.

Concentration de sensations douloureuses dans le dos gauche

  1. Si c'est en bas à gauche, cela peut indiquer des maladies et une inflammation du système urinaire. Dans ce cas, la nature de la névralgie dans cette zone du dos est susceptible d'être tirante, douloureuse, croissante. Changer la position du corps n'aide pas à se débarrasser de la douleur. Une autre localisation de la douleur lombaire en dessous de la gauche peut indiquer la survenue de hernies intervertébrales.
  2. Lorsqu'il est à gauche sous les côtes, c'est probablement le résultat d'une maladie d'un organe interne, alors que les sensations douloureuses peuvent être vives, tirantes. Une attention particulière doit être portée au fait que si la douleur dans cette zone du dos est accompagnée de vomissements, de nausées, de fièvre et si la zone de localisation des sensations désagréables augmente progressivement - une attention médicale urgente est nécessaire.
  3. La concentration de la douleur dans la région centrale du dos sur le côté gauche indique la survenue possible d'un processus inflammatoire dans les reins, tandis que le bas du dos à gauche fait également mal. La nature de la douleur est la douleur, la traction, les crampes, un certain soulagement temporaire peut être donné par un changement de position du corps.

Causes de la névralgie du côté gauche du dos

La liste des raisons de l'apparition de sensations douloureuses est longue et elle ne peut être établie, à gauche, qu'en collaboration avec un spécialiste, après avoir passé les tests nécessaires et passé un examen. Les éléments suivants ne sont que des causes possibles de névralgie. Pourquoi il y avait de la douleur dans le côté gauche dans le bas du dos?

Causes possibles de douleur dans le bas du dos:

  1. Inflammation du système génito-urinaire.
  2. Une maladie intestinale.
  3. Inflammation de l'uretère et du rein gauche.
  4. Maladie de la paroi abdominale.
  5. Formation de hernie intervertébrale.
  6. Blessure au dos.
  7. Maladies de la colonne vertébrale.
  8. Radiculite.
  9. Maladies du système nerveux.
  10. Angor atypique et infarctus du myocarde.
  11. Pneumonie.
  12. Inflammation des appendices utérins.
  13. Processus tumoral.
  14. De plus, des douleurs dans le côté gauche du bas du dos peuvent survenir lors du port d'un enfant..

Symptômes. Maladies accompagnées de douleurs dans le dos et la colonne lombaire

  1. Les coliques rénales accompagnées d'une maladie rénale sont accompagnées de crampes aiguës. Des nausées, des vomissements, de la fièvre peuvent survenir. Entre les attaques, la nature de la douleur change - tirer, du côté gauche dans le bas du dos, peut donner à la cuisse gauche, à l'aine, au côté.
  2. Avec un cours atypique d'angine de poitrine et de crise cardiaque, des sensations douloureuses surviennent dans le côté gauche du dos, tandis que la douleur est très forte, croissante, tiraillante.
  3. Les maladies du système digestif sont accompagnées de douleurs latérales. La nature de la douleur est intense, des crampes, il y a une forte tension dans les muscles abdominaux.
  4. Les maladies et inflammations de la colonne lombaire s'accompagnent de tirs, de douleurs vives, qui peuvent augmenter pendant le mouvement.
  5. La douleur au bas du dos à gauche se produit avec une pneumonie, ainsi qu'avec une inflammation des appendices utérins. Les symptômes de la pneumonie comprennent la fièvre, l'essoufflement, une toux sévère.

Si vous ressentez des douleurs dans le bas du dos à gauche ou à gauche du dos en haut ou en bas, vous ne devez pas reporter votre visite chez le médecin. Plus tôt le traitement approprié est commencé, plus les problèmes ou complications peuvent être évités et le développement de nombreuses maladies peut être évité..

Les causes de douleur du côté gauche du bas du dos peuvent être très nombreuses: de l'hypothermie élémentaire à la pathologie grave de la colonne vertébrale et des organes internes.

Les points suivants sont généralement considérés comme les principaux prérequis:

  • maladie et blessure de la colonne vertébrale;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • angine de poitrine atypique;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • infarctus du myocarde;
  • pneumonie avec atteinte pleurale;
  • hernie intervertébrale;
  • inflammation du côté gauche des appendices utérins chez la femme;
  • l'état de grossesse;
  • le développement de pathologies de la prostate chez l'homme;
  • formation de tumeurs.

Cependant, dans la plupart des cas, les patients confondent l'inconfort du côté gauche du bas du dos avec une douleur de base à court terme, qui peut être soulagée à domicile. Il est important de se rappeler que l'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle telles que l'échauffement peut non seulement échouer à éliminer les causes de la manifestation, mais également aggraver les symptômes déjà existants. L'automédication dans ce cas est strictement interdite..

Maladies possibles de la colonne vertébrale

La douleur au bas du dos dans le dos gauche est le symptôme le plus courant des maladies de la colonne vertébrale et de ses composants. En règle générale, les principales causes de douleur dans cette zone sont les anciennes blessures, les maladies acquises ou l'apparition de processus dégénératifs dans la région pelvienne. On pense que les raisons invoquées sont plus fréquentes chez les hommes que chez le beau sexe. Cela est dû au fait que les hommes sont plus impliqués dans le travail physique, axés sur le levage constant et le transport de charges lourdes. En conséquence, la colonne vertébrale chez les hommes s'use beaucoup plus rapidement, ce qui entraîne des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers la gauche. Cependant, des recherches récentes dans le domaine des traumatismes ont partiellement réfuté cette croyance..

Une autre des principales causes de douleur dans le côté gauche du bas du dos est la présence d'anomalies congénitales chez le patient. Ceux-ci inclus:

  • spondylolisthésis - une violation de la correspondance anatomique entre les vertèbres;
  • spondylose - déformation des bords du tissu osseux sous la forme de néoplasmes épineux;
  • sacralisation - fusion complète ou partielle de la vertèbre lombaire en forme de V avec la colonne vertébrale;
  • lombarisation - un nombre accru de vertèbres dans la région lombaire.

Problèmes dans le système génito-urinaire

Il n'est pas exagéré de dire que le système génito-urinaire est l'un des plus sensibles et sensibles aux influences négatives. Au cours d'une maladie de ce groupe d'organes, les patients présentent souvent un symptôme tel qu'une douleur aiguë dans le bas du dos à gauche.

On pense qu'en raison des particularités de la structure du corps, les femmes sont plus sensibles aux maladies des organes génito-urinaires. Cependant, cette opinion est fausse. Le système génito-urinaire de l'homme est sensible à l'hypothermie et aux courants d'air dans la même mesure.

En outre, en plus de l'impact négatif des facteurs externes, un certain nombre de maladies affectent également négativement le travail de ce groupe d'organes..

Les principales maladies qui peuvent causer des douleurs dans le côté gauche du bas du dos comprennent:

  • pyélonéphrite;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • inflammation du système reproducteur féminin;
  • processus pathologiques affectant les organes génitaux masculins.

Si pendant une longue période le patient a de graves maux de dos, des difficultés à uriner, de la fièvre, il devrait être obligatoire de contacter un établissement médical. Si les symptômes de ces maladies sont ignorés, un problème avec les organes de filtration et de miction, ainsi qu'un dysfonctionnement sexuel et l'infertilité peuvent se développer..

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Les principales causes de la douleur au bas du dos sur le côté inférieur gauche comprennent également les maladies du tractus gastro-intestinal..

La santé humaine est une chose assez fragile et nécessite une attitude respectueuse constante envers soi-même. Même un symptôme apparemment insignifiant comme une douleur dans le côté gauche du bas du dos peut indiquer qu'un préjudice irréparable lui a été causé. Il est important de se rappeler qu'il est impossible d'identifier indépendamment la cause de la douleur dans ce cas. Pour obtenir un tableau clinique complexe et afin d'éviter des complications graves, il est nécessaire de contacter un établissement médical en cas d'urgence. être en bonne santé!

Le syndrome myofascial est une tension douloureuse des muscles de la colonne vertébrale. Cela se produit en raison d'une surcharge des muscles de la colonne vertébrale. Par exemple, une personne a été dans une position inconfortable pendant une longue période. De plus, ce type de douleur apparaît après une blessure au dos. La douleur est située du côté de la colonne vertébrale, intensifiée en appuyant sur les muscles tendus. L'intensité de la douleur varie, de légère à prolongée et sévère, douloureuse. Il ne change pas avec le mouvement, mais augmente avec l'hypothermie et le surmenage..

Le mal de dos à gauche peut être dû à une sciatique. Dans ce cas, les racines nerveuses de la moelle épinière sont affectées. La douleur survient soudainement, elle est vive et perçante. En plus du dos, il s'étend jusqu'aux membres. Attaques lors de la levée de poids ou après une hypothermie, s'éteint au repos. Parfois, cela fait même mal de prendre une profonde inspiration. La sciatique peut affecter différentes parties de la colonne vertébrale. En cas de lésions de la colonne lombaire, la douleur irradie vers la jambe, thoracique et cervicale - sous l'omoplate et dans le bras.

Un prolapsus du côté gauche du disque intervertébral peut survenir après une chute, un effort physique excessif, après une série de blessures accidentelles mineures. La douleur aiguë survient soudainement et s'aggrave à chaque mouvement. Elle s'accompagne d'une sensation d'engourdissement et de "chair de poule". Habituellement, le traitement est conservateur. Mais si l'engourdissement est important et est associé à une incontinence urinaire ou fécale, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

La scoliose du côté gauche de la colonne vertébrale se développe en raison d'un effort physique, d'une mauvaise posture, d'une faiblesse musculaire et d'un excès de poids. Elle se caractérise par une courbure de la colonne vertébrale à des degrés divers. La douleur survient avec un effort physique excessif, assis pendant une longue période dans une position inconfortable.

Douleur du côté gauche dans les maladies des organes internes

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire qui affecte le système tubulaire rénal et les calices rénaux. Avec la pyélonéphrite gauche, la douleur est située à gauche dans la région lombaire et au-dessus. Caractérisé par une forte augmentation de la température corporelle jusqu'à 39-40 degrés. On note une faiblesse, des maux de tête sévères au front et aux yeux. Le patient est attaqué par les fièvres les plus fortes. Douleur sourde, aggravée par l'inhalation et les tapotements dans le dos.

La pancréatite est une inflammation du tissu glandulaire du pancréas. Ça fait mal à gauche sous les omoplates si la queue de la glande est touchée. Le patient a constamment des nausées, mais les vomissements ne soulagent pas. La bouche sèche et le hoquet sont notés. L'abdomen est gonflé, les muscles abdominaux sont en tension constante. Dans les derniers stades, la pression diminue, la température augmente, la peau devient grise.

Urolithiase - provoque une douleur aiguë pouvant durer jusqu'à une heure, insupportable et poignardante. Il perce l'espace du côté gauche du dos à la cavité abdominale; un changement de position du corps n'aide pas. La cause de la douleur est une lésion de la membrane muqueuse par des calculs ou un spasme de l'uretère.

De nombreux problèmes de santé découlent du fait qu'une personne ferme les yeux sur les symptômes et ignore la nécessité d'aller à l'hôpital pour une aide médicale. Au début, la maladie peut se manifester par des symptômes mineurs, mais avec le temps, ils s'intensifieront, ce qui signifiera une aggravation de la situation. Selon les médecins, les causes de la lombalgie chez les femmes méritent une attention particulière. De telles sensations, en règle générale, ne sont pas de bon augure. Apprenez-en plus en détail pour savoir comment agir en cas de symptôme alarmant..

Types de douleur lombaire

Ce n'est pas pour rien que les médecins se posent des questions sur ce que ressent exactement le patient lorsqu'il appuie sur différentes parties du bas du dos. La nature de la sensation douloureuse peut en indiquer beaucoup. Si quelque chose vous dérange, écoutez le corps et essayez de comprendre ce qu'il traverse. En analysant vous-même la situation, vous pouvez affiner la recherche des causes du problème et même identifier les facteurs qui contribuent à son développement. Les médecins identifient plusieurs types de douleur dans le bassin et le bas du dos. Chacun d'eux indique une certaine catégorie de maladies..

Tranchant

Une douleur intense provoque un inconfort important, qui détériore l'humeur, les performances et les soins personnels. En règle générale, il apparaît après un effort physique. Dans certains cas, une douleur aiguë survient après des mouvements brusques. Les gens appellent ce symptôme «lumbago». Il se caractérise par un caractère paroxystique et apparaît soudainement, obligeant une femme à se figer immobile ou à déplacer le centre de gravité vers la gauche, la droite ou vers l'avant. Une douleur insupportable survient à chaque tentative de mouvement. En gros, il est localisé au même endroit.

Tirant

La douleur douloureuse est constamment présente. Cela ne cause aucun inconfort terrible. Cela peut être toléré pendant un certain temps, mais tôt ou tard, cela entraîne une raideur des mouvements. Les exacerbations sont notées avec l'hypothermie, l'effort physique, les mouvements brusques et la marche rapide. Si une femme ne se tourne pas vers des spécialistes pendant une longue période, le corps s'habitue involontairement à des mouvements et des postures qui ne causent pas de douleur. Pour cette raison, des problèmes surviennent avec le système musculo-squelettique et des dysfonctionnements des organes internes se développent..

Pourquoi le bas du dos fait-il mal chez les femmes

Sans les résultats de l'examen, aucun spécialiste ne pourra répondre avec compétence à cette question, car la lombalgie est un signal au cerveau qui indique un problème. Néanmoins, les médecins ont identifié un certain nombre de modèles qui relient certaines caractéristiques d'inconfort à des maladies spécifiques. Cela ne permet pas d'établir un diagnostic, cependant, plus le patient décrit clairement la douleur, plus le cercle de recherche sera étroit. Regardons les principaux groupes de cas afin d'apprendre à analyser notre condition et à trier les options possibles pour l'origine du problème:

Douleur dans le côté gauche du bas du dos

Évolution atypique de l'infarctus du myocarde / angor

Troubles du pancréas / de l'intestin / de la vésicule biliaire

Pneumonie avec atteinte pleurale

Inflammation des appendices utérins (côté gauche)

Développement des processus tumoraux

Douleur dans le côté droit du bas du dos

Ulcère perforé de la paroi intestinale

Formations bénignes dans le système génito-urinaire

Transformations hydronéphrotiques du rein droit

Anomalies de la colonne vertébrale

Le bas-ventre et le bas du dos font mal

Arthrose des articulations intervertébrales

Infection vertébrale

Disques herniés

Sténose du canal intervertébral

Causes des sensations douloureuses

De plus, les douleurs lombaires douloureuses sont très souvent notées comme une manifestation qui accompagne les processus caractéristiques du corps féminin. Le système génito-urinaire du sexe faible est conçu de telle sorte que lorsque le fond hormonal change et que les fonctions des organes reproducteurs sont dysfonctionnelles, une gêne occasionnée dans le bas du dos et le bas de l'abdomen se produit souvent. De telles manifestations peuvent être considérées comme un facteur concomitant qui ne constitue pas une menace. Dans certains cas, les médecins trouvent un lien entre la douleur «féminine» dans la région pelvienne / lombaire et les maladies graves.

Pendant la grossesse

Au cours du premier trimestre de la grossesse, la plupart des filles et des femmes se plaignent constamment de maux de dos sous le bas du dos. Cela ne signifie pas du tout qu'il existe des processus inflammatoires ou des troubles aigus / chroniques dans le fonctionnement des organes du système génito-urinaire. En règle générale, les médecins associent ces manifestations à des changements physiologiques naturels. Le corps commence à se reconstruire, se préparant à porter un fœtus.

La taille de l'utérus augmente, il devient donc à l'étroit dans le bas de l'abdomen. Il se déplace plus haut dans la cavité abdominale. Les ligaments qui soutiennent l'utérus s'étirent, ce qui entraîne souvent une douleur à la ceinture dans le bas du dos. L'inconfort peut durer jusqu'à 9 semaines. Si, au début de la grossesse, la colonne vertébrale de la région lombaire fait mal, cela peut indiquer un changement dans la structure des disques et des ligaments. À la fin du premier trimestre, le centre de gravité de l'abdomen se déplace et les niveaux de progestérone augmentent. Ces facteurs peuvent également causer des douleurs dans le bas du dos droit et gauche..

Avec menstruation

La menstruation s'accompagne d'un certain nombre de changements hormonaux dans le corps féminin. Chaque femme peut le manifester à sa manière. Les facteurs d'accompagnement les plus courants qui surviennent pendant cette période du cycle mensuel sont:

  • la faiblesse;
  • la nausée;
  • somnolence;
  • des os douloureux;
  • augmentation de la température;
  • douleur au bas du dos gauche, etc..

Beaucoup de femmes s'intéressent aux raisons pour lesquelles le bas du dos fait mal pendant la menstruation. La médecine officielle affirme que ces sensations sont directement liées aux soi-disant changements hormonaux. Dans certains des sexes plus gentils, la douleur apparaît avant la menstruation, 20 à 30 heures avant le premier saignement. Parfois, la déviation du dos de l'utérus peut être une cause d'inconfort. Pendant la menstruation, de tels phénomènes sont considérés comme la norme: l'utérus exerce une pression sur les terminaisons nerveuses, provoquant une douleur sourde. Cependant, à cause de cela, il peut tirer et pulser sur le côté.

Outre les causes naturelles de la douleur dans la région lombaire chez les femmes, les médecins notent un certain nombre de facteurs dangereux qui peuvent indiquer la présence de problèmes. Il peut s'agir de douleurs nocturnes aiguës qui surviennent périodiquement, d'une sensation de brûlure dans le vagin (dans la zone de l'utérus), de difficultés à uriner et d'autres sensations désagréables. Si vous remarquez que la gamme habituelle de symptômes accompagnant la menstruation a changé, allez immédiatement à l'hôpital pour une aide médicale. Les médecins effectueront un examen, expliqueront pourquoi des processus inhabituels se produisent pendant la menstruation et aideront à trouver un moyen de sortir de la situation.

Dans la période climatérique

Des douleurs lombaires sévères chez les femmes peuvent survenir pour des raisons naturelles et après la fin de l'âge de procréer. Avec le début de la ménopause, il y a de fortes fluctuations des niveaux d'oestrogène. Le système génito-urinaire est en cours de reconstruction et ce processus s'accompagne de sensations désagréables dans le bas du dos et le bas de l'abdomen. De plus, les symptômes décrits peuvent indiquer des problèmes tels qu'une ostéochondrose de la colonne lombaire, une hernie ou une névralgie, par conséquent, il est fortement conseillé à toutes les femmes qui ont atteint la ménopause de se rendre à l'hôpital pour une aide médicale..

Maladies qui causent des douleurs lombaires

Le spectre des maladies dans lesquelles il y a des douleurs dans la région pelvienne et le bas du dos est incroyablement large. Le citoyen moyen de notre pays n'a jamais entendu parler de la plupart des maux de cette liste, car ils sont très, très rares. Cependant, un certain nombre de maladies courantes sont diagnostiquées chez de nombreuses femmes. Ceux-ci inclus:

  1. Ostéochondrose. Cette maladie peut être l'une des causes de douleur dans la région lombaire chez la femme. En règle générale, l'ostéochondrose est due à un mode de vie sédentaire et à de graves blessures à la colonne vertébrale. En plus des sensations de traction désagréables dans le bas du dos, la douleur peut être donnée du côté gauche ou droit. De plus, avec l'ostéochondrose lombaire, elle peut se casser et poignarder derrière les vertèbres inférieures (derrière). Cela se produit généralement le matin..
  2. Ostéoporose. L'essence de cette maladie est une diminution de la densité osseuse. L'ostéoporose lombaire est dangereuse en augmentant le risque de lésion des vertèbres inférieures. Il se manifeste par une masse de symptômes, y compris des douleurs dans la région lombaire..
  3. La lumbodynie est une douleur chronique dans le bassin et le bas du dos. En règle générale, il est diagnostiqué pour les personnes physiquement actives. Dans 80% des cas, cette maladie se développe en raison de problèmes permanents de la colonne vertébrale. Un traitement correct de la lumbodynie sous la supervision d'un spécialiste qualifié aidera à soulager l'état du patient et à guérir la maladie. Si vous commencez à remarquer des douleurs dans le bas du dos / pelviennes et d'autres symptômes de cette affection, consultez immédiatement votre médecin..
  4. Sciatique. Forme compliquée de lumbodynie. Ce trouble se manifeste par une lombalgie chronique et conduit à l'irradiation d'un ou deux membres inférieurs. Le développement de la lumboischialgie s'accompagne d'une activité physique constante.
  5. La pyélonéphrite est une inflammation des tissus rénaux internes. Pour découvrir les causes de la lombalgie chez les femmes, les médecins interrogent d'abord le patient sur l'hypothermie. S'il y avait un rhume, cela signifie que la probabilité d'inflammation rénale n'est pas exclue..
  6. Cystite. Dans la pratique médicale, des cas de cette maladie sur fond de pyélonéphrite sont souvent notés. De plus, l'inflammation de la vessie peut devenir malade en raison de troubles circulatoires dans les parois du petit bassin..
  7. Maladies gynécologiques. Les causes des lombalgies chez les femmes peuvent être cachées derrière des maladies associées au déplacement / prolapsus / prolapsus des organes génitaux. Dans de tels cas, les sensations deviennent insupportables..

Que faire en cas de douleur intense

Une femme qui souffre de maux de dos doit se rendre immédiatement à l'hôpital pour obtenir une aide médicale. Informez votre médecin de tout ce qui peut être utile pour trouver la cause du problème. Peut-être y a-t-il eu une blessure au dos, une hypothermie, des rapports sexuels non protégés ou autre chose. Il est fortement déconseillé de prendre des mesures sans connaître le diagnostic exact! Si les médecins ne trouvent pas de pathologies et disent que la douleur est causée par des causes naturelles associées à la menstruation ou à la grossesse, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques pour lutter contre l'inconfort:

  1. Racine Elecampane. Un remède efficace qui aide à éliminer la douleur dans la région pelvienne et lombaire pendant les règles. Versez 5 grammes de racine d'élécampane sèche avec un verre d'eau bouillante, laissez infuser pendant 45 à 50 minutes. Prendre 20-25 grammes toutes les 6-7 heures.
  2. Prêle des champs. S'il y a un retard dans la menstruation et qu'il y a des douleurs dans la région lombaire, ce médicament traditionnel aidera à soulager l'état général. Prendre 20 grammes de prêle des champs sèche, couvrir de deux verres d'eau bouillante, puis laisser au frais pendant deux à trois heures. Prenez 55-65 ml toutes les heures et vous vous sentirez beaucoup mieux.
  3. Collection d'herbes: prêle, centaurée, renouée, oie potentille. Combinez les herbes énumérées dans un rapport de 1: 3: 5: 5, prenez 40 grammes du mélange résultant, versez quelques verres d'eau bouillante, laissez infuser pendant 2 heures. Prenez de petites gorgées à intervalles de 20 à 30 minutes le premier jour de vos règles.
  4. Céleri-rave malodorant. Une autre recette efficace pour les douleurs pelviennes et lombaires chez les femmes. Versez 35 grammes de céleri sec avec un verre d'eau fraîche et propre, laissez infuser pendant deux à trois heures, passez au travers de trois à quatre couches de gaze et prenez 60 à 70 grammes toutes les 6-7 heures.
  5. Feuilles d'une pirogue forestière. Ce remède est recommandé aux femmes enceintes pour gérer les douleurs pelviennes et lombaires. Pour le préparer, versez 5 grammes de feuilles de pirogue forestière avec un verre d'eau froide purifiée, mettez-le pendant la nuit dans un endroit sombre avec une température inférieure à la température ambiante. Boire un demi-verre le matin et se débarrasser de la douleur pendant toute la journée.
  6. Feuilles de framboise. Pour que la douleur dans la région lombaire disparaisse, vous devrez prendre ce remède pendant plusieurs jours, toutes les 30 à 40 minutes. Il n'est pas difficile de le préparer: prenez 70 grammes de feuilles de framboise sèches, remplissez-les de quelques verres d'eau bouillante et laissez infuser pendant environ un quart d'heure.

Quel médecin contacter

Si les douleurs pelviennes et lombaires persistent pendant plusieurs jours ou plus, rendez-vous immédiatement à l'hôpital. Tout d'abord, montrez-vous à un vertébrologue. Ce spécialiste vous examinera et vous proposera un moyen de sortir de la situation. Si la nature de la maladie qui vous inquiète n'est pas clairement déterminée par le vertébrologue, vous devrez passer un examen neurologue. Si des signes d'inflammation sont détectés, la consultation d'un néphrologue et d'un urologue sera nécessaire. L'aiguillage vers un gastro-entérologue, un cardiologue et un pneumologue pour les douleurs dans le bas du dos et le bassin chez la femme est extrêmement rare.

Vidéo: que disent les maux de dos dans la région lombaire?

La colonne vertébrale est très stressée. La majeure partie de la population mène un mode de vie qui provoque diverses maladies..

Les maux de dos à gauche au-dessus de la taille peuvent être causés par des changements dégénératifs de la colonne vertébrale. Par exemple, prolapsus du disque intervertébral du côté gauche, hernie, scoliose. Cela comprend également la scoliose de la région thoracique et l'ostéochondrose, les infections et les tumeurs de la colonne vertébrale..

Une mauvaise posture est presque toujours à l'origine de ces maladies. Puis, les unes après les autres, il y a des atteintes aux muscles, aux nerfs, aux vertèbres. Les problèmes ci-dessus peuvent causer et.

Avec des blessures à la colonne vertébrale, la douleur dans le dos au-dessus du bas du dos peut être de nature différente. La douleur (arrière-plan), la douleur chronique de faible intensité est caractéristique de la scoliose du premier et du deuxième degré, de diverses blessures et des processus oncologiques au stade initial. L'apparition de vives douleurs coupantes indique la progression de la pathologie, la compression des terminaisons nerveuses.

En cas de destruction de la colonne vertébrale, il a une propriété en commun: se renforcer pendant le mouvement.

La douleur musculaire entraîne souvent une myosite, ce qui signifie une inflammation d'un muscle squelettique. De plus, la douleur peut être ressentie à la fois du côté droit du dos et du côté gauche. Les sensations douloureuses permanentes d'un caractère tirant sont exacerbées par certains types de mouvement ou de pression sur la zone enflammée.

La myosite, contrairement à la croyance populaire, est provoquée non seulement par les courants d'air, mais aussi par la grippe, les ARVI, voire l'amygdalite. La raison peut être la présence constante dans une position fixe. Les employés de bureau qui passent le plus clair de leur temps à se figer devant un écran d'ordinateur sont les plus à risque..

Une fois à l'hôpital, il est tout à fait possible de contracter une myosite en raison d'une injection de mauvaise qualité, lorsqu'une infection pénètre dans le muscle.

Le mal de dos au-dessus du bas du dos est dû à un étirement banal des muscles pendant le sport, avec des mouvements brusques ou la levée de poids. Il arrive qu'une personne se réveille avec un léger étirement en raison d'une position de sommeil inconfortable. Les sensations douloureuses ne sont pas aiguës, mais constantes. En réponse au mouvement, un spasme se produit. S'il ne disparaît pas pendant une longue période, les fibres musculaires sont déchirées. Dans le rayon de la plaie avec de graves dommages, vous pouvez ressentir un gonflement et même un hématome.

Une douleur intense dans la région lombaire peut résulter d'un pincement des nerfs situés dans la colonne thoracique. Cette maladie est appelée névralgie intercostale. Les processus dégénératifs de la colonne vertébrale (déplacement des disques, hernies) et les spasmes des muscles intercostaux peuvent provoquer une atteinte. Dans cette situation, les vaisseaux sanguins souffrent également, perturbant la nutrition des tissus. Moins souvent, la violation est provoquée par des formations tumorales, des cicatrices.

La douleur dans cette maladie est intense, s'intensifiant à chaque mouvement ou toux.

Maladies des organes internes

Le dos fait mal au-dessus du bas du dos et endommage divers organes. Ces douleurs ont un caractère général - elles se reflètent le plus souvent. Cela signifie que la sensation elle-même ne survient pas au foyer de la maladie, mais irradie (est réfléchie) vers une zone complètement différente, ce qui est parfois trompeur lors de la recherche de la cause de la douleur..

Cela peut faire mal à gauche en raison de problèmes cardiaques:

  1. 1 Angine de poitrine. La douleur survient soudainement dans la région de la poitrine, puis irradie sous l'omoplate gauche.
  2. 2 Infarctus du myocarde. Spasme douloureux sévère, d'une durée de 15 minutes à 1,5 heure, irradiant, provoquant des douleurs dorsales à gauche au-dessus du bas du dos.
  3. 3 Les maux de dos et les spasmes peuvent provoquer des rhumes: pneumonie, grippe, pleurésie, bronchite.

Si la douleur s'accompagne d'un inconfort du système digestif, les raisons suivantes peuvent être admises:

  1. 1 Pancréatite. Caractérisé par une douleur à la ceinture, passant du dessous du sternum au dos au-dessus de la colonne lombaire.
  2. 2 Ulcère de l'estomac. Une douleur aiguë autre que le dos est ressentie dans le péritoine et le sternum.
  3. 3 Cholécystite. Les douleurs sont localisées sous le sternum à droite et irradient vers le dos au-dessus du bas du dos et sont notées sur le côté droit.

Les maladies des reins (pyélonéphrite, glomérulonéphrite) au stade chronique se font sentir avec une douleur tirante et sourde dans le bas du dos et au-dessus. Les calculs rénaux provoquent une douleur intense et insupportable.

Le mal de dos à droite irradie sous l'hypochondre droit avec divers dommages au foie: hépatite, insuffisance hépatique ou en raison d'une surcharge hépatique en prenant des médicaments toxiques.

Trouble de la santé mentale

Une tension excessive du système nerveux peut entraîner des douleurs dans la région des omoplates au bas du dos. C'est ce qu'on appelle le «facteur psychogène». Si une personne est stressée, alors, sans se remarquer, elle lève intuitivement les épaules. C'est un réflexe normal dans cette situation. Mais si le surmenage nerveux prend un caractère permanent, alors la ceinture scapulaire se fixe progressivement dans une position atypique. Par exemple, des personnes déprimées ou régulièrement exposées au stress, vous pouvez souvent entendre des plaintes de maux de dos au-dessus du bas du dos..

Le stress transmet un signal à travers le système nerveux autonome et, par conséquent, il y a un ralentissement de l'apport sanguin aux organes et aux tissus. Peu à peu, le corps perd sa capacité à récupérer et même le moindre manque d'oxygène provoque des spasmes musculaires et des douleurs.

Diagnostics et prévention

Le plus souvent, la douleur est causée par l'ostéochondrose. Dans ce cas, vous pouvez effectuer un diagnostic préliminaire indépendant: tenez-vous droit, redressez votre dos, essayez de toucher votre poitrine avec votre menton. S'il y a une douleur au-dessus du bas du dos, une ostéochondrose est présente. Autre option: depuis une position couchée avec les bras et les jambes redressés, essayez de vous asseoir sans lever les jambes de l'avion. La douleur qui en résulte est la preuve d'une ostéochondrose..

Les méthodes de diagnostic suivantes prescrites par un médecin aideront à identifier les causes des maux de dos au-dessus du bas du dos:

  1. 1 Myélographie (TDM ou IRM). La procédure est une introduction préliminaire d'un agent de contraste sous anesthésie locale dans le canal sous-arachnoïdien de la colonne vertébrale, après un certain temps, une série d'images est prise sur un ordinateur ou un imageur à résonance magnétique. Toutes les vertèbres, cavités, nerfs et racines sont bien visualisés. Grâce à cela, il est possible d'identifier les causes de douleur associées aux sténoses, tumeurs, hernies, troubles de la structure des vaisseaux vertébraux. La procédure est indolore et sans danger pour le corps.
  2. 2 Scintigraphie. En d'autres termes, le balayage des radionucléides. Type de diagnostic du tissu osseux plus efficace que la tomodensitométrie et l'IRM. Le patient reçoit une injection intraveineuse d'un radiopharmaceutique, qui quitte ensuite le corps tout seul. Grâce à cette substance, les moindres changements pathologiques de la colonne vertébrale sont détectés, ce qui peut provoquer des douleurs au-dessus du bas du dos..
  3. 3 Tomodensitométrie. Détecte les problèmes dans les vaisseaux sanguins, les tissus mous et les os.
  4. 4 échographie.
  5. 5 Électrocardiogramme (pour détecter un pré-infarctus).
  6. 6 Test sanguin.

Sur la base des résultats des tests effectués, le médecin pose un diagnostic et prescrit le traitement approprié: basé sur la physiothérapie, la médication ou la chirurgie.

Il est difficile de prévenir toutes les maladies associées aux organes internes. Mais vous pouvez éviter les maux de dos, dont les causes résident dans des troubles de la posture ou des lésions musculaires, en appliquant certaines mesures préventives:

  1. 1 Activité physique modérée. Il n'y a rien de plus dangereux pour la santé de la colonne vertébrale qu'un mode de vie sédentaire. Un petit échauffement tout en travaillant à l'ordinateur, en faisant de l'exercice le matin, en faisant du sport pendant votre temps libre, en visitant la piscine et en marchant simplement en l'air - tout cela peut garder la colonne vertébrale saine et mobile.
  2. 2 Maintenir un poids normal. L'excès de poids crée un stress supplémentaire sur le système squelettique et ralentit le métabolisme.
  3. Traitez les maladies infectieuses à temps et jusqu'à la fin. Les complications peuvent être dangereuses.
  4. 4 Évitez l'hypothermie et les courants d'air.

Toutes ces mesures simples aideront à éviter l'apparition de sensations désagréables dans le dos, mais si elles se produisent, ne retardez pas le diagnostic et le traitement..

Aimé?

Cliquez sur le bouton si vous avez aimé l'article, cela nous aidera à développer le projet. remercier!

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte