Chaque jour, les articulations subissent un stress physique au cours duquel il ne devrait y avoir aucune sensation de raideur ou d'inconfort. La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche peut être le résultat d'une activité physique intense ou de changements de déformation dans les tissus de l'articulation. Les raisons sont des dommages mécaniques ou des micro-organismes pathogènes qui pénètrent dans l'articulation à travers une plaie ouverte ou avec une circulation sanguine. Les analgésiques et les anti-inflammatoires aideront à éliminer le symptôme, à réduire la douleur et à éliminer la réaction à l'introduction de la contrepartie.

Causes de la douleur pendant le mouvement

Un symptôme alarmant d'une pathologie en développement est une douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche. L'apparition d'impulsions de douleur lors d'un exercice modéré indique la probabilité de changements destructeurs dans la grande articulation de la hanche. Une visite chez un médecin et un diagnostic par rayons X et IRM aideront à confirmer ou infirmer l'hypothèse, à déterminer le degré de destruction.

L'articulation de la hanche forme une grande articulation, qui représente la part du lion de la charge lors des mouvements quotidiens. Normalement, les têtes des os glissent doucement dans la capsule articulaire sans se toucher. La couche cartilagineuse élastique joue un rôle protecteur, adoucissant la commotion de l'articulation lors de la marche.

L'apparition de douleurs à l'intérieur de l'articulation se produit par conséquent avec des modifications dystrophiques du cartilage ou des excroissances de tissu osseux (ostéophytes). La convergence pathologique des épiphyses entraîne une déformation et un frottement des surfaces articulaires, ce qui provoque des douleurs.

Un changement dans la composition et la consistance du liquide synovial perturbe la nutrition et les échanges gazeux des cellules articulaires. Les processus dégénératifs se développent progressivement, sans provoquer de symptômes vifs au stade initial, ce qui rend difficile le diagnostic précoce de la maladie. L'amincissement de la couche cartilagineuse au repos n'irrite pas les récepteurs de la douleur, ce qui ne peut être dit après avoir mis l'articulation dans un état actif.

En plus des modifications irréversibles de la structure anatomique, la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche entraîne une compression des gros troncs nerveux. La violation de l'innervation, en plus de la douleur, entraîne l'apparition de symptômes neurologiques - sensibilité altérée, engourdissement des doigts, apparition de picotements et de "chair de poule" sur la peau.

La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche est le principal symptôme de l'inflammation qui affecte la membrane synoviale tapissant la bourse ou la bourse située près de l'articulation de la hanche. Compliqué par un œdème et une réaction locale à l'inflammation, une raideur se développe et le mouvement dans l'articulation douloureuse devient difficile.

Maladies possibles

  1. La coxarthrose (arthrose de l'articulation de la hanche) est une cause fréquente de douleur qui se propage à l'aine et à l'avant de la cuisse. La destruction du cartilage avec compactage ultérieur du tissu osseux se produit en raison de l'usure naturelle des tissus articulaires, de blessures, de pathologies de déformation concomitantes du système musculo-squelettique (scoliose, pieds plats). La progression de la coxarthrose conduit à une déformation de l'articulation avec un déplacement des surfaces articulaires des os. Une modification importante de la structure anatomique à l'intérieur de l'articulation entraîne un raccourcissement du membre et, par conséquent, une violation de la démarche, une douleur accrue avec une charge croissante. Malheureusement, l'apparition d'un symptôme de douleur indique que des modifications irréversibles de l'articulation de la hanche se sont produites..
  2. La nécrose aseptique de la tête fémorale est une pathologie sévère, se manifestant par une douleur vive de haute intensité dans le contexte d'une clinique en développement rapide comme l'éclair de la maladie. En quelques jours, la maladie atteint son apogée, limitant les mouvements en raison de la mort du tissu osseux, de la perturbation de la structure de l'articulation et de l'atrophie des fibres musculaires de la région pelvienne. La pathologie peut être causée par des blessures, un stress excessif, des maladies vasculaires et auto-immunes, un traitement à long terme avec des agents hormonaux ou antimicrobiens.
  3. La trochantérite est une maladie courante, diagnostiquée chez un patient sur trois avec des plaintes de douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche. L'inflammation des tendons de la cuisse survient souvent chez les femmes pendant la ménopause, lorsque le fond hormonal général est perturbé. La nature de la douleur dans la trochantérite est intense, mais ne réduit pas l'amplitude des mouvements dans l'articulation touchée. La localisation de la douleur sur le côté externe de la cuisse se produit pendant l'exercice ou en se tournant vers le côté affecté en position couchée.
  4. Sciatique - névralgie du nerf sciatique, résultat de la compression des racines nerveuses dans la région lombaire. Un syndrome douloureux persistant apparaît dans la région pelvienne et se propage au haut de la cuisse. Les principales raisons sont le rétrécissement du canal rachidien et la déformation des disques intervertébraux (protrusion, hernie). Une crise de douleur est précédée d'une activité physique intense, d'une forte augmentation de poids.
  5. Les blessures (ecchymoses, luxations, entorses, fractures, fissures) s'accompagnent de douleurs dont la nature et la force dépendent du degré de dommage. Les dommages sans violer l'intégrité des tissus provoquent une douleur sourde et, au moment de la blessure, une douleur aiguë, parfois perçante. La traumatisation s'accompagne d'un gonflement, d'une altération des mouvements dans les premiers jours après l'accident, le troisième jour, les symptômes sont atténués, la douleur peut être atténuée et chronique.
  6. Les pathologies inflammatoires de l'articulation de la hanche (arthrite, bursite, tendinite, synovite) sont un symptôme de douleur aiguë, avec des lésions purulentes - pulsantes. Une réaction inflammatoire apparaît comme une réponse à une irritation avec un agent pathogène infectieux, lorsque des manifestations mécaniques apparaissent après un traumatisme, en raison de troubles métaboliques ou de réactions auto-immunes.
  7. Hernie inguinale - une saillie semblable à une tumeur de la paroi abdominale à travers le canal inguinal accompagnée d'une douleur de traction dans la région pelvienne pendant le mouvement ou l'exercice.
  8. Tuberculose osseuse, infection du tissu osseux par le bacille de Koch. Le syndrome douloureux au début de la maladie est de nature chronique, augmentant progressivement dans le contexte de la progression de la maladie.
  9. Tumeurs de nature maligne - la prolifération des cellules cancéreuses s'accompagne d'une douleur intense, qui aux stades thermiques n'est éliminée qu'à l'aide d'analgésiques narcotiques.

Comment se débarrasser de la douleur à la hanche

L'efficacité du traitement de l'articulation de la hanche dépend en grande partie de la détermination correcte de la cause de la douleur. Lors du diagnostic, le médecin découvre le degré de modifications morphologiques des tissus articulaires, la présence d'un facteur infectieux de la lésion, l'état général du patient. Des mesures thérapeutiques sont prescrites en tenant compte d'un traitement spécifique pour éliminer l'irritant et soulager la douleur.

Gestion de la douleur avec pharmacothérapie:

  1. Les AINS (kétoprofène, ibuprofène, flurbiprofène) ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires, tous les médicaments doivent être prescrits par votre médecin.
  2. Les analgésiques non narcotiques (Novocaïne, Lidocaïne) sont principalement utilisés pour les blocages locaux.
  3. Glucocorticostéroïdes (Diprospan, Dexaméthasone) pour administration intra-articulaire pour soulager l'inflammation, l'œdème.
  4. Médicaments antimicrobiens (azithromycine, amoxicilline) pour détruire l'agent infectieux.
  5. Relaxants musculaires (Sirdalud, Mdocalm) pour soulager les tensions musculaires qui entraînent des douleurs.
  6. Immunosuppresseurs (méthotrexate) pour réduire l'agression immunitaire du corps contre ses propres cellules.
  7. Anesthésiques locaux (onguents, gels, crèmes) - dans les premiers jours après la blessure, l'utilisation de fonds sans effet thermique est indiquée (Nise, Dolobene), après l'élimination de l'inflammation aiguë - agents chauffants (Voltaren, Finalgon).

En plus de l'effet thérapeutique des médicaments, l'anesthésie peut être réalisée en déchargeant l'articulation pelvienne. Pour cela, vous pouvez utiliser des bandages de fixation rigides, des semelles orthopédiques avec un effet amortisseur pour réduire le choc du système musculo-squelettique lors de la marche.

L'effet d'acupuncture avec les applicateurs Kuznetsov ou Lyapko, qui, en interaction étroite avec la peau, provoquent la libération d'hormones à effet analgésique, aidera à démarrer les processus naturels de l'anesthésie.

Le traitement chirurgical n'est indiqué que dans les cas graves, lorsqu'aucun effet thérapeutique n'est observé suite à un traitement conservateur. Dans ce cas, l'excision des tissus détruits avec une arthroplastie articulaire sauve..

Actions préventives

Le symptôme de la douleur ne survient pas par lui-même. L'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche est un signal du corps sur une maladie en développement qui nécessite un diagnostic et un traitement approprié. L'accès rapide à un médecin dans les premiers stades donne de grandes chances de restauration articulaire.

La prévention de la douleur dans l'articulation de la hanche est possible si l'alimentation quotidienne est correcte pour fournir les nutriments nécessaires pour maintenir les articulations dans un état optimal. La deuxième raison importante d'éviter les aliments malsains est de ne pas prendre de poids supplémentaire, ce qui augmente le stress quotidien sur les articulations..

Un mode de vie sédentaire, des chaussures inappropriées (talons hauts, baskets, ballerines) provoquent des changements de déformation dus à une mauvaise répartition de la charge lors de la marche. Une activité physique intense, un entraînement sportif intense accélère l'usure de l'articulation. Un mode de vie actif et des examens préventifs réguliers par un médecin spécialiste vous aideront à vivre sans douleur et à rester en forme jusqu'à un âge avancé..

L'articulation de la hanche fait mal

L'un des symptômes les plus courants avec lesquels les patients se rendent dans un établissement médical est la douleur à l'articulation de la hanche. Les raisons, le traitement, les maladies possibles à l'origine d'une telle manifestation ne peuvent être identifiés sans une assistance médicale qualifiée. Un inconfort dans n'importe quelle partie du système musculo-squelettique peut indiquer le développement de pathologies graves, par conséquent, les dysfonctionnements de l'articulation de la hanche ne doivent pas être ignorés.

Anatomie de la région de l'articulation de la hanche

L'articulation de la hanche joue un rôle important dans l'exercice de l'activité physique. C'est l'une des plus grandes articulations humaines pouvant supporter beaucoup de stress en position debout, ainsi que pendant la locomotion bipède..

Les os qui forment l'articulation

L'articulation de la hanche est la tête du fémur et l'acétabulum de l'os pelvien sans nom est la partie la plus puissante et la plus grande du squelette humain. Le nombre minimum d'éléments anatomiques de l'articulation assure sa solidité et sa fiabilité, la capacité de supporter le poids du corps pendant le mouvement. La plupart des pathologies de l'articulation de la hanche commencent par la défaite de l'acétabulum - la partie immobile de l'articulation. De forme, il ressemble à un bol dont le centre est dirigé vers le haut avec un léger angle, ce qui assure une répartition uniforme de la charge entre les os pelviens.

La cavité articulaire est une formation solide et solide qui se compose de 3 types d'os pelviens:

La zone la plus vulnérable de la cavité glénoïde est chez les enfants, dont le tissu osseux n'est pas suffisamment solide. En raison de la présence d'une petite crête osseuse au bord de la cavité, la tête du fémur est complètement immergée dans la «cuvette», qui fournit un support solide pour le membre. La partie mobile de l'articulation est le fémur (tête, cou, grands et petits trochanters). La tête correspond en forme à la cavité de la cavité glénoïde. Il est recouvert de tissu cartilagineux, ce qui assure un alignement parfait des éléments articulaires et leur glissement en douceur. Un ligament solide est situé au centre de la tête, qui relie l'os à l'acétabulum, formant une adhérence et un soutien supplémentaires.

Le col s'étend de la tête fémorale à un angle obtus, ce qui assure la mobilité articulaire et une répartition uniforme de la charge entre les membres. Les trochanters sont les saillies osseuses auxquelles les tendons musculaires sont attachés.

Tissus et structures

Le fonctionnement normal de l'articulation est assuré par une variété de structures, dont chacune a une fonction correspondante..

L'approvisionnement en sang, les performances et la réduction de la sensibilité articulaire fournissent:

  1. Des ligaments et des tendons entourent l'articulation de tous les côtés, couvrant et protégeant le fémur et son cou, ainsi que la glène elle-même.
  2. Le cartilage recouvre la tête du fémur et une partie de l'acétabulum.
  3. Zones sous-chondrales - tissu osseux, composé de cellules et de substance extracellulaire conjonctive.
  4. La membrane ou capsule articulaire est la source d'un secret spécial - le liquide synovial pour la lubrification des parties de l'articulation.
  5. La lèvre acétabulaire relie le bord de l'acétabulum et le ligament transverse.

La nutrition de l'articulation de la hanche avec des substances utiles se fait par un réseau assez isolé de vaisseaux et d'artères. L'apport sanguin aux parties internes de l'articulation est assuré par la branche acétabulaire de l'artère obturatrice, et les capsules, les ligaments et les muscles environnants sont alimentés par les artères profondes de la cuisse et des fesses.

Formations anatomiques situées près de l'articulation de la hanche

Les lésions des structures anatomiques situées à côté sont souvent la cause de la douleur dans l'articulation de la hanche. Ces éléments comprennent:

  1. Peau et tissu sous-cutané - la couverture extérieure du corps
  2. Muscles de la cuisse, du bassin, du bas du dos et des fesses - assurent la mobilité des articulations, les renforcent en outre de l'extérieur
  3. Ligaments extra-articulaires - remplissent une fonction de renforcement, située autour de la capsule articulaire
  4. Sacs périarticulaires - faisceaux de tissu conjonctif qui empêchent la friction entre les tissus mous et durs

Facteurs de risque

Les processus inflammatoires dans la région pelvienne se produisent en raison de dommages mécaniques ou de dommages causés par certains types de bactéries. Dans ce cas, les éléments de l'articulation et les formations anatomiques environnantes peuvent être exposés à des effets pathologiques..

En règle générale, une ou plusieurs structures deviennent enflammées:

  • cuir
  • muscle
  • ligaments (extra-articulaires, tête fémorale)
  • sacs périarticulaires
  • Capsule TZS
  • cartilage
  • lèvre acétabulaire
  • zones sous-chondrales

La douleur dans le TZS est souvent causée par des micro-organismes nocifs qui provoquent le développement de l'arthrite infectieuse. D'autres raisons sont également courantes:

  • troubles du système immunitaire
  • blessure articulaire due à un effort physique excessif
  • âge avancé
  • Troubles métaboliques
  • d'autres maladies

Caractéristiques de la douleur

Des symptômes supplémentaires jouent un rôle important dans le diagnostic de la douleur à la hanche et peuvent indiquer la cause sous-jacente du problème..

L'articulation de la hanche fait mal et se dégage de la jambe

Si la douleur d'une articulation douloureuse irradie vers l'aine, les genoux ou les fesses, le problème est probablement causé par une lésion du nerf qui innerve la jambe, pour l'une des raisons:

  • gonflement des articulations
  • arthrite infectieuse - survient en raison de dommages causés par un agent pathogène
  • fracture du fémur (tête ou cou)
  • Pathologie de Legg-Calve-Perthes - nécrose cartilagineuse de la tête fémorale
  • épiphyseolyse juvénile - une violation de la structure de la tête de l'articulation et de son inflammation

Une douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe, peut signaler des pathologies des tissus cartilagineux et des structures périarticulaires, un manque de lubrification articulaire et des dommages à la synoviale. Les symptômes de la douleur peuvent survenir brusquement ou augmenter progressivement.

Douleur en marchant

Une douleur dans l'articulation de la hanche peut survenir pendant la marche, à condition que l'acétabulum et le tissu cartilagineux de la tête fémorale soient en contact, à la suite de quoi un processus inflammatoire se développe. La cause de ce phénomène peut être des dommages mécaniques, une inflammation des structures anatomiques situées près de l'articulation..

Par l'intensité de la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche, vous pouvez identifier la cause profonde du problème:

  • inconfort qui survient au début de la marche, diminuant progressivement - signe d'inflammation du sac périarticulaire
  • inconfort qui augmente progressivement à partir du moment où vous commencez à marcher - inflammation des surfaces articulaires de l'articulation de la hanche
  • douleur continue de haute intensité, accompagnée d'une violation de la fonctionnalité de l'articulation - se produit avec des luxations et des fractures
  • la douleur survient plus près de la nuit - une conséquence de la déformation du cartilage de la tête fémorale et (ou) du cotyle, qui frottent les uns contre les autres et deviennent enflammés
  • une douleur d'intensité modérée est un signe de blessures mineures et d'ecchymoses

Douleur lors de l'enlèvement de la jambe

La douleur d'abduction est causée par une inflammation des tissus et des structures qui assurent le mouvement: muscles, bourses périarticulaires, tendons. La myosite (inflammation du tissu musculaire), la bursite (inflammation du sac périarticulaire), ainsi que la tendinite (inflammation des tendons) entraînent souvent des symptômes similaires..

Les raisons

Dans la plupart des cas, la douleur pelvienne est causée par l'un des problèmes du patient:

  • arthrite
  • coxarthrose
  • bursite trochantérienne
  • tendinite
  • pathologies infectieuses
  • maladies héréditaires
  • la formation de tumeurs dans la région pelvienne

Sans traitement rapide, chacune de ces raisons peut entraîner de graves complications pouvant aller jusqu'à la perte de l'activité motrice articulaire..

Arthrite

Arthrite (coxite) - une maladie des tissus de l'articulation causée par des troubles du système immunitaire ou des dommages à des agents pathogènes: virus et bactéries.

  • augmentation de la température
  • douleur et gonflement dans la zone articulaire
  • violation de l'activité motrice

La maladie survient sous des formes aiguës, subaiguës et chroniques..

Coxarthrose

Un autre nom de la coxarthrose est l'arthrose de la hanche. Cette pathologie est causée par des troubles métaboliques dans les tissus cartilagineux, à la suite desquels ils meurent. La cause de ce phénomène peut être un traumatisme, une insuffisance sanguine, une activité physique excessive, l'âge à partir de 45 ans, l'hérédité. Le principal symptôme de la coxarthrose est une douleur dans la région lombaire, l'aine, les fesses, qui augmente progressivement pendant l'exercice et conduit à une boiterie. L'inconfort diminue pendant les périodes d'inactivité.

Bursite trochantérienne

La présence d'un processus inflammatoire dans la bourse (bourse trochantérienne) est caractérisée par l'apparition d'une douleur intense dans la zone articulaire. La maladie affecte les athlètes et les personnes âgées. Le principal signe de bursite de la bourse trochantérienne est une douleur dans la région du grand trochanter, qui augmente lorsque vous essayez de vous appuyer sur la jambe blessée.

Tendinite

L'inflammation des tendons est appelée tendinite. Il s'agit d'une maladie qui survient sous des formes aiguës ou chroniques et entraîne des modifications dégénératives des tissus. La pathologie survient souvent chez les athlètes qui ne suivent pas la technique de course à pied, ainsi qu'après une forte charge sur les muscles de la hanche.

En règle générale, la tendinite est une complication d'une autre affection:

  • pathologie thyroïdienne
  • Troubles métaboliques
  • arthrite
  • arthrose
  • processus inflammatoire d'origine systémique ou infectieuse
  • dysplasie de la hanche

La tendinite provoque une gêne chez le patient pendant les mouvements, des douleurs, des changements de démarche, des claquements lors de la marche dans la zone articulaire.

Les infections

Certaines maladies infectieuses provoquent une inflammation des tissus articulaires, ainsi que des structures anatomiques voisines, entraînant une douleur intense dans l'articulation de la hanche. Le plus souvent, les pathologies présentent des symptômes similaires:

  1. La nécrose aseptique de la tête fémorale est une violation de l'apport sanguin dans la région de l'aine, à la suite de laquelle la mort des tissus se produit. La douleur de cette maladie est aiguë et intense. Le problème est plus fréquent chez les hommes.
  2. L'arthrite purulente est une maladie grave qui nécessite un traitement immédiat. Si ce n'est pas rapidement consulter un médecin, une septicémie peut survenir. Symptômes concomitants - intoxication générale, douleur et œdème dans la zone de l'articulation malade, difficulté de l'activité motrice.
  3. L'arthrite tuberculeuse survient souvent chez les enfants et se caractérise par une évolution lente. Les symptômes concomitants sont une fatigue accrue, une diminution de l'activité motrice, une atrophie musculaire. Douleur d'intensité variable, augmente lorsqu'un abcès purulent survient.

Les pathologies infectieuses de l'articulation de la hanche entraînent des complications graves et nécessitent donc un traitement immédiat.

Maladies héréditaires

Les troubles héréditaires de l'articulation de la hanche apparaissent généralement entre 1 et 10 ans et se caractérisent par des modifications pathologiques des tissus de la cavité glénoïde et / ou de la tête du fémur. La maladie héréditaire la plus courante affectant l'articulation de la hanche est le syndrome de Legg-Calvet-Perthes, qui se caractérise par une douleur et des troubles de la marche dus à la mort des tissus cartilagineux de l'articulation..

Tumeurs des os et des tissus mous

Les néoplasmes bénins ou malins des os et des tissus mous de l'articulation de la hanche peuvent provoquer des douleurs lors de la marche ou au repos. Une tumeur peut survenir dans les tissus osseux (ostéomyélite), les tissus cartilagineux (chondroblastome, chondrome), les tissus osseux et cartilagineux (ostéochondrome). En règle générale, les néoplasmes provoquent une gêne et sont ressentis à la palpation. Les formations bénignes sont traitées avec une méthode opératoire, certaines d'entre elles sont capables de se transformer en tumeurs cancéreuses.

Tumeurs des tissus mous de la cuisse:

L'oncologue est engagé dans le diagnostic et le traitement des néoplasmes dans la région de la hanche et du bassin.

Que faire

Avec des pathologies sévères de l'articulation de la hanche, une personne ressent une douleur intense. Inconfort dans la région pelvienne - une raison de visiter un établissement médical pour un examen et un traitement.

Une attention particulière doit être portée à l'intensité de la douleur:

  1. Poumons - se produisent avec des ecchymoses après une blessure. Le froid doit être appliqué sur la zone touchée pour réduire l'enflure. Il est recommandé de prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien pour réduire la douleur. Il est conseillé de consulter un médecin.
  2. Modéré - survient généralement avec des maladies de l'articulation de la hanche, accompagnées de difficultés dans l'activité physique, d'une augmentation de la température corporelle. L'inconfort augmente avec l'exercice. Il est nécessaire de consulter un rhumatologue.
  3. Fort - surviennent à la suite de luxations et de fractures. Ils s'accompagnent d'une limitation ou d'une impossibilité d'activité physique. En cas de douleur intense dans l'articulation de la hanche causée par un traumatisme, vous devez contacter une ambulance.

Il existe de nombreuses recettes populaires utilisées pour la douleur dans l'articulation de la hanche. Il est important de se rappeler qu'ils conviennent tous au traitement symptomatique et au soulagement de la douleur, mais ne corrigent pas la cause du problème. Un traitement efficace est effectué exclusivement sous la surveillance d'un médecin qualifié.

Quel médecin contacter

Si vous ressentez une douleur à l'articulation de la hanche, vous devriez consulter votre médecin de famille ou votre thérapeute, qui vous dirigera vers un spécialiste. Les maladies du système musculo-squelettique sont traitées:

  • traumatologue - douleur dans l'articulation de la hanche due à un effort physique, des entorses, des chutes et d'autres blessures
  • rhumatologue - douleur articulaire manifestée de manière inattendue sans raison apparente

Vous devrez peut-être également consulter d'autres médecins: chirurgien, oncologue, infectiologue, etc..

Diagnostique

La première étape importante dans le diagnostic de la douleur dans l'articulation de la hanche est un examen externe, qui comprend nécessairement la prise d'anamnèse, la palpation. En fonction de la gravité de la maladie et des plaintes des patients, des tests de laboratoire et des méthodes de diagnostic instrumentales sont prescrits:

  • radiographie - l'utilisation de rayons X pour examiner une zone spécifique du corps
  • La tomodensitométrie et l'IRM sont des méthodes de diagnostic modernes et précises qui vous permettent d'obtenir des images très informatives de l'articulation et de la zone qui l'entoure
  • les études microbiologiques d'un échantillon de matériel biologique peuvent révéler la présence d'agents pathogènes: virus et bactéries
  • test sanguin immunologique - vous permet d'identifier les troubles immunitaires, de déterminer la présence de certains auto-anticorps
  • arthroscopie (examen endoscopique) - examen avec une sonde, possibilité de prélever un échantillon du tissu articulaire pour un examen plus approfondi
  • examen en laboratoire de l'épanchement - prélèvement d'un échantillon de liquide intra-articulaire pendant la ponction et identification de l'agent causal d'une maladie infectieuse, vérification de la stérilité

L'utilisation de plusieurs méthodes de diagnostic en combinaison vous permet d'identifier la cause de la douleur dans l'articulation de la hanche avec une grande précision.

Traitement

Le traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche doit être prescrit par un médecin en fonction de l'examen et du diagnostic. Traitement médicamenteux ou chirurgie généralement prescrit.

Médicament

Le traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche doit être complet, visant à éliminer les symptômes et, surtout, à éliminer la cause du problème. Pour cela, un traitement médicamenteux est utilisé, qui comprend l'utilisation de:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - aident à réduire les symptômes de la douleur, soulagent l'enflure
  • des moyens pour améliorer la microcirculation - aider à restaurer la circulation sanguine et la nutrition des tissus articulaires
  • chondroprotecteurs - contribuent à la restauration du tissu cartilagineux
  • relaxants musculaires - réduire la douleur, améliorer la circulation sanguine dans la zone endommagée
  • médicaments hormonaux - pour soulager la douleur et supprimer le processus inflammatoire

Dans le traitement de la douleur dans le TZS, les procédures physiologiques sont très efficaces: massage, acupuncture, cryo- thérapie et laser. En outre, des exercices thérapeutiques spéciaux, une thérapie manuelle sont utilisés.

Chirurgical

La chirurgie est indiquée dans les cas avancés lorsque le traitement conservateur n'aide pas le patient. Dans ce cas, un remplacement partiel ou complet de l'articulation malade par une prothèse est effectué.

La prévention

La réduction de la charge sur les jambes ralentira les processus pathologiques à l'intérieur de l'articulation, il est donc conseillé aux personnes obèses de perdre du poids.

Des mesures préventives aideront à réduire la douleur dans l'articulation de la hanche:

  • marche régulière
  • physiothérapie
  • une alimentation équilibrée riche en vitamines des groupes A, C, E

L'accès rapide à un médecin aux premiers stades de la maladie augmente l'efficacité du traitement et réduit également le risque de complications et de conséquences graves pour le corps.

Pourquoi l'articulation de la hanche fait-elle mal?

Dans le corps humain, il y a plus de 200 articulations et la hanche n'est pas seulement la plus grande, mais elle subit également systématiquement des charges colossales, assurant une marche droite. À cet égard, la douleur dans l'articulation de la hanche et ses maladies dégénératives-inflammatoires occupent une place de premier plan parmi les pathologies du système musculo-squelettique..

Les chirurgiens orthopédistes recommandent fortement aux premières manifestations du syndrome douloureux de demander un avis qualifié, car un diagnostic précoce est la base d'un traitement efficace.

L'articulation de la hanche (HJ) relie le fémur au bassin, absorbant la pression de la moitié supérieure du corps tout en permettant à la jambe de se déplacer librement dans tous les plans. De lourdes charges et une fonctionnalité élevée conduisent au fait qu'il subit souvent diverses blessures, qui se manifestent sous la forme d'un syndrome douloureux.

Lorsque l'articulation de la hanche fait mal, diverses parties de celle-ci peuvent être à l'origine de sensations désagréables: cartilage, os, vaisseaux sanguins, tendons, muscles, ligaments, nerfs. De plus, les modifications de l'articulation de la hanche ne dépendent pas du sexe et peuvent se manifester à tout âge, même chez un enfant. Ainsi, des sensations douloureuses sont assez souvent diagnostiquées chez les femmes pendant la grossesse et après l'accouchement..

Quelle est la douleur dans l'articulation de la hanche

  • douloureux - a une large zone de distribution, peut capturer de longues périodes de temps, est caractérisé par une incohérence et une faible intensité, est difficile à identifier la source;
  • aigu, pointu - il est fort et à court terme, il vous permet de déterminer la source, car initialement le syndrome de la douleur aiguë est concentré dans une certaine zone et seulement en l'absence du traitement nécessaire se propage à d'autres zones, il est plus facile à diagnostiquer;
  • démarrage - apparaît au début de la marche après un état de repos, disparaît progressivement;
  • lors de la marche - apparaît après un certain temps, est une conséquence de la charge sur l'articulation, passe après le repos;
  • nocturne - se produit ou s'intensifie la nuit, presque pas ressenti pendant la journée.

Causes de la douleur

Le syndrome douloureux peut être causé par des facteurs endogènes ou exogènes. Il peut s'agir de diverses maladies et processus pathologiques qui ont conduit à des modifications irréversibles de l'articulation et des structures adjacentes, ou des spasmes musculaires, des échecs de sortie veineuse, l'ostéochondrose, diverses névralgies, la malnutrition, un mode de vie inapproprié et un surpoids, pendant la grossesse et après l'accouchement.

La localisation et l'intensité de la douleur peuvent être différentes, elles peuvent apparaître à la fois dans une articulation (gauche ou droite) et dans les deux à la fois, tandis que des sensations souvent désagréables se propagent aux muscles de l'aine, des fesses et des cuisses. Avec l'âge, les articulations s'usent, le cartilage et ses fragments s'amincissent et les personnes âgées ressentent une gêne et des douleurs dans l'articulation de la hanche lorsqu'elles marchent.

Si la douleur a été causée par une infection ou un processus inflammatoire, elle sera accompagnée de symptômes tels que frissons, fièvre, rougeur de la peau, œdème, boiterie, etc..

Les sensations désagréables survenant dans l'articulation de la hanche peuvent être des symptômes de maladies d'étiologie différente et, pour leur différenciation, il est nécessaire, dès les premiers signes, de consulter un orthopédiste, ce qui permettra de prescrire le traitement correct le plus tôt possible. Toutes les causes variées de douleur à la hanche peuvent être divisées en 4 grandes catégories:

  • anomalies congénitales (dysplasie);
  • maladies (arthrite, bursite, rhumatisme, synovite, tendinite, goutte, arthrose, nécrose aseptique);
  • blessures de l'articulation de la hanche (luxation, subluxation, fracture de la hanche);
  • autres maladies (ostéochondrose, sciatique, hernies discales, courbure de la colonne vertébrale, échecs de sortie veineuse, spasmes musculaires, surpoids, etc.).

Douleur dans l'articulation de la hanche pendant la grossesse et après l'accouchement

Chez la femme, la structure du bassin est adaptée pour porter un enfant et l'accouchement, ce qui fait que ses ligaments élastiques assurent une grande mobilité des articulations osseuses. La grossesse est associée à une charge énorme sur le corps de la future mère, dont une partie importante tombe sur les articulations de la hanche - c'est pourquoi les symptômes de douleur dans la région pelvienne sont souvent diagnostiqués dans les derniers stades et continuent après l'accouchement.

L'une des principales causes de la douleur qui apparaît est la modification des taux hormonaux pendant la grossesse, associée à une sécrétion accrue de l'hormone relaxine, qui est responsable de la relaxation des muscles et des ligaments du bassin pour faciliter l'accouchement..

Une autre raison est souvent le surpoids et des sensations désagréables apparaissent après une marche ou un effort fatigant. Dans ce cas, rien de spécial n'est à faire, il suffit de réduire la charge et de se reposer plus longtemps..

La douleur dans l'articulation de la hanche qui a une cause physiologique n'a pas besoin de traitement et disparaît d'elle-même après l'accouchement. Pour éviter tout inconfort dans le bas du dos et l'articulation de la hanche lors de la marche, le port régulier d'un bandage est recommandé pendant la grossesse, ce qui réduit la charge sur la colonne vertébrale..

Douleur en marchant

Une douleur dans l'articulation de la hanche pendant le mouvement peut survenir soudainement, au début ou au milieu de la marche, avec un mouvement imprudent, une contraction musculaire, une flexion ou une accroupissement. Au début de la maladie, les symptômes sont instables et non exprimés, associés uniquement au mouvement, mais avec le temps et au fur et à mesure que la pathologie se développe, la douleur s'intensifie et peut être présente presque constamment.

De telles sensations désagréables réduisent la qualité de vie, apportent beaucoup d'inconvénients, empêchent une personne de faire ses choses habituelles, en plus, dans certains cas, une limitation de la mobilité leur est ajoutée..

L'identification en temps opportun de la source du syndrome douloureux vous permettra d'éliminer rapidement la cause de l'impact négatif. Par exemple, la douleur qui survient pendant la grossesse lors de la marche est le plus souvent physiologique et ne nécessite pas de traitement..

Très souvent, une mobilité limitée joignant des sensations douloureuses est caractérisée par une raideur dans la région de l'articulation de la hanche, à la suite de laquelle la jambe n'est pas complètement rétractée sur le côté et avec difficulté, le processus de flexion est perturbé.

Au fil du temps, sur fond de douleur, une boiterie peut se développer, causée par un raccourcissement du membre dû à une déformation articulaire. C'est pourquoi l'amplitude des mouvements diminue régulièrement - la douleur ne permet pas beaucoup de marcher. En outre, dans de nombreux cas, les patients se plaignent d'une irradiation de sensations douloureuses aux muscles de la cuisse, du genou, de l'aine, du bas du dos, de la région fessière..

Douleur la nuit

Il n'est pas rare que les chirurgiens orthopédistes éprouvent ces symptômes lorsque la douleur dans l'articulation de la hanche s'aggrave la nuit. La raison de ce phénomène est liée aux caractéristiques du corps. Tout d'abord, au repos, il active la lutte contre divers processus inflammatoires. Deuxièmement, dans le contexte d'une relaxation complète du corps et des muscles la nuit, la douleur dans l'articulation est ressentie plus intensément, car une personne n'a rien besoin de faire, elle n'est pas occupée par les problèmes quotidiens et peut écouter avec sensibilité ses sentiments.

Causes de la douleur nocturne:

  1. maladies dégénératives-inflammatoires des articulations;
  2. l'ostéochondrose et ses conséquences;
  3. causes physiologiques (mauvaise posture, grossesse, chaussures inconfortables).

Comment traiter la douleur à la hanche

Quelle que soit la nature de la douleur, il est nécessaire d'établir la cause exacte des symptômes et seulement après cela, commencer le traitement. En règle générale, le plus grand effet positif peut être obtenu grâce à une approche intégrée qui combine l'utilisation simultanée de plusieurs techniques..

Dans la période aiguë, un repos complet doit être fourni aux muscles et à l'articulation enflammée, pour les protéger de toute charge, ce qui aide à réduire l'inconfort et accélère le processus de guérison. Pour cela, le repos au lit est prescrit, ce qui permet au patient d'être immobile..

La méthode médicale de traitement consiste en une prise complexe de médicaments de différentes directions: relaxants musculaires qui aident à soulager les spasmes musculaires, non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofène, Idomométacine, etc.) et anti-inflammatoires stéroïdiens (Cortisan, Prednisolone), diurétiques et médicaments améliorant la microcirculation. -complexes minéraux.

Les méthodes de médecine traditionnelle impliquent l'utilisation pour le traitement de pommades, de compresses, de lotions, de teintures et de décoctions, telles que la teinture de potentille, les feuilles de lilas, les feuilles de ficus, la décoction de citron avec du miel, la pommade à base de graisse de porc et de perestroïka, etc..

Un massage de l'articulation de la hanche et des muscles adjacents est indiqué, ce qui doit être relaxant et effectué correctement. La procédure de massage ne doit pas procurer de sensations désagréables, mais seulement une relaxation confortable.
Vous ne pouvez faire de la thérapie par l'exercice qu'après la fin de la période aiguë, en effectuant une simple série d'exercices sous la stricte surveillance d'un spécialiste.

Si, à la suite de la maladie, des modifications irréversibles et non traitables sont survenues dans l'articulation de la hanche, ses prothèses sont indiquées.

Une jambe fait mal à l'articulation de la hanche en marchant: traitement à domicile

La douleur pelvienne sévit chez de nombreuses personnes. Cela se produit le plus souvent lors d'une activité physique ou de la marche. Dans la plupart des cas, ces douleurs sont associées à des problèmes et des maladies de l'articulation de la hanche..

Essayons maintenant de comprendre ce qui cause la douleur dans l'articulation de la hanche et comment faire face à cette maladie.

La structure de l'articulation de la hanche

Avant d'examiner les causes de la maladie et le traitement, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de l'articulation. Sur cette base, l'explication de nombreuses maladies deviendra plus compréhensible et, par conséquent, connaître l'ennemi de vue et le combattre sera plus facile..

L'articulation de la hanche est en forme d'écrou. Il relie l'os pelvien par l'articulation de sa cavité glénoïde à la tête fémorale. Les surfaces articulaires des os ont une coquille de cartilage plat.

En outre, ce cartilage enveloppe la tête de la cuisse. L'articulation de la hanche est beaucoup plus profonde et plus solide que l'articulation de l'épaule. Cependant, il a moins de liberté de mouvement..

À la base, l'articulation de la hanche fait un travail énorme dans le corps humain. Grâce à sa structure, une personne peut marcher, courir, s'accroupir, etc. En revanche, ce joint est quotidiennement exposé à des charges assez importantes, ce qui conduit souvent à divers problèmes..

Causes de la douleur dans l'articulation de la hanche

Il vaut la peine de dire que les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche sont nombreuses et que leur détermination est mieux laissée aux professionnels..

Néanmoins, il est nécessaire de connaître toutes les options possibles pour l'apparition de la douleur, ainsi que leurs principaux symptômes et caractéristiques:

  • Arthrite. L'arthrite de la hanche est une inflammation grave des tissus articulaires. Cela peut être causé par diverses raisons, le plus souvent, il s'agit de divers virus et bactéries dans le corps..
    L'arthrite peut également être causée par un dysfonctionnement du système immunitaire humain. Pour l'arthrite, les symptômes caractéristiques sont, comme pour toute inflammation. Douleur, gonflement, fièvre, limitation des mouvements. Le plus souvent, cela est vécu par des personnes qui ont déjà souffert d'arthrite..
    Pour déterminer la cause exacte et le traitement, il est impératif de consulter un spécialiste. Sinon, la situation pourrait empirer.
  • Polyarthrite rhumatoïde. L'un des types d'arthrite, la forme dite chronique. Malheureusement, il n'existe pas de remède complet contre la polyarthrite rhumatoïde.
    Dans le cas de l'articulation de la hanche, la douleur peut survenir et disparaître périodiquement, presque toujours la douleur est symétrique et se fait sentir des deux côtés.
    La polyarthrite rhumatoïde suit une personne tout au long de sa vie, détruisant lentement et méthodiquement les tissus, ce qui conduit le plus souvent à une invalidité.
  • L'arthrose. Une maladie progressive dans laquelle le cartilage et le tissu osseux sont effacés. Une maladie similaire est typique chez les personnes après 40 ans, le plus souvent les raisons sont le vieillissement du corps.
    Mais l'arthrose de l'articulation de la hanche peut également se développer chez les jeunes en raison d'un effort physique régulier et intense, de l'obésité et des blessures. En termes simples, lors du déplacement, le cartilage commence à s'user, ce qui entraîne une douleur intense.
  • Spondylarthrite ankylosante. C'est une maladie chronique progressive causée par une inflammation des articulations. La maladie est similaire aux autres, mais elle peut être distinguée par plusieurs caractéristiques..
    Le pic de douleur survient le matin après le sommeil. Dans les derniers stades, la douleur ne se calme pas, même lorsque la personne est complètement au repos. Cette maladie est toujours associée à une inflammation des articulations de la colonne vertébrale, qui se propage à d'autres articulations..
  • Goutte. Une maladie associée à une augmentation de l'acide urique dans le corps humain, ainsi que de ses sels dans le sang. À l'avenir, des sels se déposent dans les articulations.
    Les causes de la maladie peuvent être une altération du métabolisme de l'acide urique ou des troubles métaboliques. Cette maladie se caractérise par une douleur sous forme d'attaques..
    Plus les sels se déposent dans les articulations, plus les attaques sont fortes et fréquentes. Ils durent plusieurs heures, à ce moment il y a une forte limitation des mouvements (parfois immobilisation complète des membres).
  • Tendinite. On peut l'appeler l'une des maladies les plus populaires parmi les athlètes. En raison de lourdes charges, les articulations tombent rapidement en panne, ce qui provoque par la suite un processus inflammatoire qui provoque des douleurs. Il est très difficile de guérir la tendinite, le traitement principal est d'arrêter la destruction de l'articulation.
    En plus des athlètes, des blessures, des maladies infectieuses graves, une altération du métabolisme du calcium, des modifications des fibres musculaires et des tissus peuvent causer des maladies.
  • Blessures. La douleur à la hanche peut être causée par diverses blessures. Par exemple, une chute sur les jambes d'une grande hauteur aux jambes ou au cinquième point, un virage brusque de la jambe dans une position non naturelle, etc..
    De telles blessures peuvent gravement endommager l'articulation de la hanche et même la désactiver complètement. Après avoir reçu une blessure, il est nécessaire d'envoyer d'urgence un examen à un spécialiste.
  • Infections. Les infections sont des causes très fréquentes de douleur. Le plus souvent, ces douleurs ont une sorte de contexte. Par exemple, une maladie grave. Mais il y a aussi des cas où une personne ne soupçonne même pas la présence d'une infection..
    Il pénètre dans l'articulation et provoque une inflammation. En conséquence, les tissus commencent à se détériorer. Il peut être assez difficile de traiter de telles maladies infectieuses, pour cela, vous devez passer des tests coûteux et prendre des médicaments puissants.
  • Dommages aux tissus mous et aux os. La défaite des tissus mous et des os peut être causée à la fois par diverses pathologies et blessures..

Caractéristiques de la douleur

Il faut dire que la douleur causée par des maladies de l'articulation de la hanche a son propre caractère et ses propres caractéristiques..

Examinons-les et parlons également d'autres symptômes dont les patients se plaignent:

  • Douleur intense et vive lors de l'exercice d'une activité physique.
  • Douleur croissante et oppressante en marchant.
  • La douleur peut se propager dans toute la jambe jusqu'au bas de la jambe.
  • La douleur peut se propager à la colonne lombaire.
  • Diminution de la mobilité articulaire, ainsi que l'incapacité d'effectuer des mouvements brusques en raison d'une douleur insupportable.

Diagnostique

Le diagnostic des problèmes d'articulation de la hanche se déroule toujours en deux étapes principales:

  • Examen médical. Dans un premier temps, un examen visuel est effectué, le médecin pose également au patient diverses questions qui peuvent clarifier l'image.
  • Radiographie. Une radiographie est nécessaire, en projections frontales et latérales. Ils comprennent la cause de la maladie, ainsi que l'état de l'articulation et le degré de sa destruction..

Traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche

Il existe plusieurs options pour traiter la douleur. Il faut dire tout de suite qu'il ne suffit souvent pas de se débarrasser de la douleur en prenant un anesthésique. Dans de nombreux cas, il est beaucoup plus important de se débarrasser des causes de la douleur..

Jetons un coup d'œil aux options de traitement:

  • Médicament. Le traitement médical est le plus souvent prescrit par des spécialistes. Néanmoins, il existe de nombreux médicaments qui sont pratiquement inoffensifs et des moyens d'aider n'importe qui.
    Tout d'abord, cela comprend diverses pommades et gels qui peuvent soulager l'inflammation..
    En outre, un traitement médicamenteux est utilisé dans les cas où il existe une maladie infectieuse dans l'articulation de la hanche. Dans ce cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques puissants capables de combattre les virus et les bactéries..
  • Traitement de physiothérapie. Dans le traitement des maladies de l'articulation de la hanche, un certain nombre de procédures physiothérapeutiques sont très souvent utilisées.
  • Irradiation ultraviolette à ondes moyennes.
  • Thérapie laser infrarouge.
  • Patience UHF.
  • Thérapie par ondes centimétriques de haute intensité.
  • Magnétothérapie.
  • Thérapie par ultrasons.
  • Bains de sulfure d'hydrogène.
  • Chirurgie. Malheureusement, la chirurgie n'est pas rare en ce qui concerne l'articulation de la hanche.
    L'opération la plus grave est le remplacement de l'articulation de la hanche par une articulation artificielle. De telles opérations sont très difficiles et la récupération prend beaucoup de temps..
  • En utilisant des méthodes folkloriques. Dans la médecine populaire, vous pouvez trouver un remède pour toute maladie..
    Jetons un coup d'œil à la médecine traditionnelle la plus populaire et la plus efficace pour traiter la douleur dans l'articulation de la hanche:

  • Prenez quelques grandes feuilles de chou et badigeonnez-les de miel. Attachez-le à un point sensible, puis attachez-le avec du cellophane et une écharpe chaude. La compresse est mise toute la nuit.
  • Chélidoine à l'huile d'olive. Vous devez prendre 200 à 250 grammes de tiges de chélidoine finement hachées et verser 800 à 900 ml d'huile d'olive.
    Laisser infuser 10 jours. Après la date d'expiration, passer à travers une étamine ou un tamis fin. Frottez-vous tous les jours sur le point sensible avant de vous coucher.
  • Feuilles de bardane fraîches. Il est nécessaire de cueillir quelques feuilles de bardane fraîches (jeunes) et de les appliquer sur le site de l'articulation douloureuse la nuit (sous forme de compresse).

La prévention

Les maladies de l'articulation de la hanche sont très graves et peuvent rarement être guéries sans complications et conséquences. C'est pourquoi il est très important de prévenir cette maladie..

Jetons un coup d'œil à certaines des mesures préventives qui peuvent aider à prévenir les problèmes de hanche:

  • Vous devez vous débarrasser de l'excès de poids.
  • Essayez de minimiser l'activité physique sérieuse.
  • Marcher plus et mener une vie active.
  • Exercice.
  • Surveiller l'état général du système immunitaire et le maintenir de toutes les manières possibles.

La jambe fait mal à l'articulation de la hanche en marchant

Souvent, lors d'un rendez-vous avec un traumatologue, les patients se plaignent de douleurs dans l'articulation de la hanche lors de la marche. Tout d'abord, vous devez comprendre que l'inconfort est le symptôme d'un autre trouble. Un certain nombre de raisons peuvent provoquer des douleurs dans le bassin, que seul un médecin peut aider à comprendre. C'est pourquoi il est nécessaire de contacter un spécialiste le plus rapidement possible..

Causes et nature de la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche

L'articulation de la hanche est une grande articulation mobile qui est responsable de la fonction musculo-squelettique, plus spécifiquement de la marche et de la flexion-extension de la jambe.

La douleur peut commencer de manière inattendue - avec un virage ou un squat infructueux, ou elle peut déranger le patient pendant de nombreuses années. Indépendamment de la dynamique des sensations, la douleur dans la région de l'articulation de la hanche est un signal pour le début de la maladie. Les causes possibles du symptôme et les caractéristiques de la manifestation sont indiquées dans le tableau:

Les facteursPathologieLa nature de la douleur
Blessures et leurs complicationsContusions du fémur et du bassinLa jambe blessée fait mal, la douleur s'intensifie le soir et s'atténue après le repos
Luxations et subluxations
Entorses des ligaments et des tendons
Fractures et fissures
Muscles rompus adjacents à l'articulation
Caractéristiques anatomiquesCoxarthrose, arthrose, arthrite, bursite, tendiniteLe plus intense au début du mouvement, se calme en marchant
Chondromatose, syndrome de la hanche cassante
Nécrose
Ostéoporose due à un déséquilibre hormonal
Douleur irradianteHernie inguinaleSharp avec des mouvements brusques et des douleurs en marchant
Coxarthrose
Dysplasie musculaire
Névralgie, myopathie et neuropathie dans le diabète sucré
Maladies systémiquesPolyarthrite rhumatoïdeDoux et terne même au repos
Néoplasmes malins
Inflammation infectieuse
Arthrite psoriasique
Myalgie
Spondylarthrite et spondylarthrite ankylosante
Lupus
Retour à la table des matières

Mesures diagnostiques

Un médecin - un traumatologue, un rhumatologue ou un orthopédiste sera en mesure d'identifier la pathologie. Tout d'abord, le médecin interrogera le patient et découvrira la nature de la douleur, car de nombreuses affections présentent des symptômes très spécifiques. Ensuite, le médecin recueillera et analysera l'histoire, procédera à un examen clinique. Le diagnostic différentiel joue un rôle extrêmement important dans la détermination de la maladie, cela est dû au fait que de nombreuses pathologies systémiques et osseuses ont un tableau clinique similaire. Pour faire le diagnostic final, il est nécessaire de subir un certain nombre de tests instrumentaux et de laboratoire, parmi lesquels:

  • Divers tests sanguins et urinaires. Les paramètres biologiques du patient sont déterminés, la fonction néphrologique est évaluée. Une numération leucocytaire gonflée et une ESR signalent un processus inflammatoire. Une haute teneur en protéines est un signe de maladie rénale et de pathologies systémiques.
  • Radiographie. L'étude confirmera la blessure car elle montre l'intégrité des os et des articulations.
  • Ultrason. Aide à déterminer l'état des vaisseaux sanguins dans l'articulation droite ou gauche, les tissus mous.
  • IRM et CT. Les méthodes de diagnostic informatique sont considérées comme les plus précises et les plus informatives. Grâce à leur utilisation, il est possible d'évaluer l'étendue des dommages, le degré de développement de la maladie, de détecter divers néoplasmes dans l'articulation droite ou gauche..

En fonction d'autres manifestations de la maladie, le médecin peut prescrire des méthodes de diagnostic supplémentaires, par exemple divers tests sanguins, une étude du système cardiovasculaire. Ce n'est que sur la base des données obtenues que le médecin pourra prescrire un schéma thérapeutique efficace et faire un pronostic. L'automédication d'un symptôme est dangereuse et peut avoir des conséquences imprévisibles..

Traitement de la douleur

Le traitement des symptômes dépend de la maladie qui l'a provoqué. En règle générale, pour les douleurs à droite ou à gauche dans l'articulation de la hanche, une thérapie complexe est prescrite. Il comprend: la prise de divers médicaments, la physiothérapie, la thérapie nutritionnelle et les mesures préventives. Des pathologies osseuses et articulaires graves peuvent nécessiter un traitement chirurgical. Le type de thérapie et sa durée sont déterminés par le médecin traitant, en fonction des données du patient obtenues lors de la recherche.

Premiers secours

Lorsque les articulations de la hanche font mal à la suite d'une blessure, les mesures suivantes doivent être prises:

  1. Libérez le membre affecté des vêtements et placez le patient sur une surface plane.
  2. Immobilisez la jambe blessée. Cela peut être fait avec un bandage serré, de préférence l'articulation affectée est plus basse par rapport au corps. Cela diminuera le flux sanguin pour endommager.
  3. Appliquez une compresse rafraîchissante. La glace enveloppée dans un chiffon est parfaite.
  4. En cas de syndrome douloureux sévère, il est nécessaire de prendre un anesthésique, par exemple, "Analgin".
Retour à la table des matières

Médicaments

Habituellement, pour les douleurs dans les articulations de la hanche, les médicaments suivants sont prescrits:

Milgamma aidera à détendre les muscles.

  • Anti-inflammatoire non stéroïdien. Les médicaments sont utilisés pour soulager le processus inflammatoire et réduire la douleur: ibuprofène, nise, nimésulide.
  • Chondroprotecteurs. Les médicaments stimulent la régénération et la restauration du tissu cartilagineux. Ils utilisent de tels moyens: "Teraflex" et "Chondroxide".
  • Relaxants musculaires. Réduit la douleur du côté droit ou gauche du bassin, grâce à l'élimination des spasmes musculaires: «Sirdalud» et «Milgamma».
  • Médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine. Ceux-ci incluent l'acide nicotinique et "Trental".
  • Médicaments hormonaux. Utilisé pour les douleurs intenses, réduire l'inflammation et réduire la douleur: «Prednisolone» et «Dexaméthasone».
Retour à la table des matières

Physiothérapie

La thérapie conservatrice comprend la physiothérapie:

  • massage et auto-massage;
  • laser et thérapie magnétique;
  • électrophorèse;
  • bains de boue;
  • applications de paraffine.
Retour à la table des matières

Intervention opératoire

Pour les processus destructeurs graves des os ou avec l'inefficacité du traitement conservateur, des méthodes chirurgicales sont utilisées. L'ampleur de l'opération dépend des caractéristiques de l'évolution de la maladie et de la zone endommagée. Ainsi, avec une inflammation purulente du sac articulaire, l'exsudat est éliminé de la cavité. En cas de destruction partielle ou complète de l'articulation, accompagnée de déformation, une arthroplastie est utilisée. L'opération consiste à remplacer l'articulation mobile détruite par une prothèse.

Méthodes de prévention

La prévention des pathologies du système musculo-squelettique commence dès l'enfance et comprend des examens préventifs d'un orthopédiste et le suivi du développement correct de la posture.

Des changements de mode de vie doivent être apportés aux patients ayant des antécédents de douleur à la hanche. Une alimentation correcte et équilibrée joue un rôle important, elle fournit au corps le «matériau de construction» nécessaire pour les os et le cartilage, et empêche la prise de poids excessive. Vous devez faire de l'exercice régulièrement. Un stress modéré constant donnera aux articulations de la flexibilité, des muscles et des tendons. Un aspect important de la prévention est la formulation correcte d'un régime, qui comprend un bon repos et un exercice modéré. Le respect de ces principes réduira le risque de développer des pathologies de l'articulation de la hanche.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte