La douleur dans l'hypochondre droit du dos du dos peut être causée par la pathologie des organes abdominaux, du système musculo-squelettique et de facteurs psychologiques. Plus de 80% des personnes ont présenté des symptômes désagréables dans différentes parties de la colonne vertébrale. Le mal de dos est la deuxième cause d'incapacité temporaire chez les patients jeunes et d'âge moyen, après les ARVI.

Variétés de syndrome douloureux

Lorsqu'un inconfort survient dans la région lombaire, il est important d'identifier leur véritable cause. Les médecins distinguent deux types de douleur: non spécifiques et spécifiques. Le premier est associé à un dysfonctionnement des muscles, des articulations et des ligaments du dos. Ces syndromes douloureux sont généralement expliqués par l'ostéochondrose. Cette raison se retrouve chez 90% des personnes qui se plaignent de sensations désagréables dans le dos..

La radiculopathie par compression ou radiculite est détectée chez 15% des personnes. La maladie est associée à des dommages aux racines spinales. Dans 4% des cas, un mal de dos spécifique ou secondaire associé à des maladies graves de la colonne vertébrale et des organes internes est détecté.

Pour la détection en temps opportun de diverses pathologies, les signes d'accompagnement ou «drapeaux rouges» sont analysés.

Liste des symptômes alarmants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • l'âge du patient est jusqu'à 20 ans et après 50 ans;
  • tableau clinique atypique: nausées, vomissements, incontinence, sang dans les urines;
  • faiblesse des jambes, engourdissement;
  • augmentation de l'inconfort la nuit, perte de poids rapide;
  • il y a le VIH ou des maladies malignes, la toxicomanie dans les antécédents médicaux;
  • la douleur dans le bas du dos augmente, ne dépend pas de la position du corps, dure plus d'un mois.

Une attention particulière doit être accordée aux cas d'échec de la pharmacothérapie traditionnelle..

La force de la douleur est un concept largement subjectif. Cela dépend non seulement des vraies causes: pathologies, blessures, mais aussi du niveau du seuil de douleur du patient, de ses qualités personnelles et des caractéristiques du corps. Il est important pour le médecin de comprendre la force des sensations du patient afin de déterminer le type de soulagement de la douleur nécessaire dans ce cas. Pour cela, une enquête, un examen et une palpation de la zone douloureuse du dos sont effectués. Une personne peut se voir proposer une échelle avec des points de 1 à 10, selon laquelle elle peut évaluer ses sentiments: de faible à insupportable. Pour les personnes atteintes de démence profonde, les enfants peuvent se voir proposer une tâche où des visages avec différents degrés de douleur sont schématisés..

Cependant, ce sont des impressions personnelles du patient, qui ne caractérise pas toujours correctement sa santé. Le médecin prête attention aux expressions faciales, au désir d'une personne de prendre une posture plus confortable, aux manifestations vocales: gémissements, cris. À la palpation, un signal alarmant est une tension réflexe des muscles du bas du dos à l'endroit perturbé.

Attribuez le degré de syndrome douloureux:

  • des analgésiques faibles et non narcotiques sont utilisés: paracétamol, ibuprofène, diclofénac;
  • modérée, des combinaisons de deux antispasmodiques ou d'un médicament non narcotique et narcotique sont utilisées pour soulager les symptômes;
  • des stupéfiants puissants et non narcotiques sont utilisés, parfois un blocage nerveux est nécessaire.

La gravité de la douleur dans l'hypochondre droit ne reflète pas toujours le niveau de danger de la maladie. Les personnes âgées et les patients atteints de diabète sucré ont un faible seuil de sensibilité, ce qui rend difficile la collecte d'informations pour un diagnostic en raison de symptômes effacés.

Mal de dos non spécifique

Les maux de dos dans l'hypochondre droit peuvent être déclenchés par des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge. Ce symptôme apparaît après 30 ans. Les pathologies peuvent être différentes: dégénérescence discale, formation de croissances sur le tissu osseux (ostéophytes), développement d'une hernie discale. La cause des maux de dos non spécifiques peut être un microtraumatisme et des entorses musculaires après un effort physique, un mouvement infructueux. Dans ces cas, l'inconfort disparaît tout seul..

Dans le cas de maux de dos non spécifiques, les médecins diagnostiquent généralement l'ostéochondrose. Des méthodes d'examen supplémentaires telles que la radiographie, l'IRM, l'échographie doivent être utilisées pour exclure les pathologies plus graves.

Des maux de dos non spécifiques peuvent apparaître dès l'âge de 20 ans et sont dans la plupart des cas associés à divers troubles de la posture. Des sentiments désagréables surviennent lors de l'exécution de certains mouvements. Dans un article de V. I. Shmyrev, chef du département de neurologie de l'institution fédérale "Centre médical éducatif et scientifique" de l'administration présidentielle de la Fédération de Russie, il est indiqué que la lumbodynie ou la douleur dans le bas du dos survient chez 80% de la population. Les commentaires ont noté que 20% des adultes se plaignent de crises récurrentes qui durent 2-3 jours..

Radiculite

La radiculopathie est associée à des lésions, à une compression des racines des nerfs spinaux. En cas de maladie, la douleur irradie du dos vers d'autres parties du corps, selon l'endroit où la racine est pincée.

Avec la localisation principale de la douleur derrière la droite du dos sous les côtes, un inconfort sera donné à l'aine, au bas de l'abdomen et à l'intérieur de la cuisse. La maladie est à la fois aiguë et chronique.

Une thérapie opportune vous permet d'arrêter le processus pathologique, en particulier dans les premiers stades. Outre les traitements médicaux et chirurgicaux, une grande importance est attachée aux exercices de physiothérapie et à la correction de la posture..

Sensations de douleur secondaires

La douleur spécifique dans l'hypochondre droit du dos est rare et est un symptôme de maladie grave. Il est combiné avec d'autres symptômes caractéristiques de la pathologie existante. Dans ce cas, les consultations de divers spécialistes sont nécessaires: un chirurgien, un gastro-entérologue, un néphrologue..

Si le patient se plaint de maux de dos dans le dos à droite sous les côtes et au-dessus, de fièvre, de toux prolongée, il est référé pour une fluorographie afin d'exclure les pathologies pulmonaires: pneumonie, pleurésie.

Maladies de la colonne vertébrale

Le centre de la douleur dans l'hypochondre droit du dos peut être associé à des lésions sévères de la moelle épinière: fracture vertébrale, tumeur, infections. Si la cause est liée à la neurologie, l'inconfort se manifeste par les symptômes suivants:

  • une sensation de brûlure dans la zone touchée;
  • engourdissement et picotements, non seulement dans le dos, mais aussi dans les membres;
  • inconfort accru au toucher, pressé;
  • lumbago ultra-rapide, qui peut être comparé à un choc électrique;
  • inconfort accru lorsqu'il est exposé à l'eau froide ou chaude.

Dans ces cas, une consultation avec un neurologue, IRM, TDM, radiographie est nécessaire. Pour un néoplasme de la colonne vertébrale, les sensations désagréables durent plus d'un mois, une augmentation progressive des signes d'un trouble neurologique est caractéristique. Le patient a généralement plus de 50 ans. La personne se plaint d'une perte de poids inutile. Le syndrome du mal de dos ne disparaît pas seulement pendant la journée, mais aussi la nuit.

La cause de la douleur derrière la droite sous les côtes peut être le stade initial de la spondylarthrite. La maladie se caractérise par une destruction progressive des vertèbres et une inflammation des nerfs. Au stade initial, le patient est perturbé par une douleur sourde localisée dans le dos lors de l'exécution de certains mouvements, une courbure subtile. La maladie peut entraîner des modifications irréversibles de la colonne vertébrale, de la moelle épinière et une invalidité. Habituellement, la pathologie est détectée chez les personnes après 40 ans..

La douleur est de nature inflammatoire: après des exercices de physiothérapie, elle peut s'atténuer, augmente la nuit.

Une fracture par compression de la colonne vertébrale peut également provoquer des douleurs dans le quadrant supérieur droit du dos. Ce traumatisme est typique des femmes de plus de 55 ans souffrant d'ostéoporose. Elle peut également survenir à la suite d'une chute infructueuse à tout âge. La douleur varie de modérée à sévère et est soulagée en se couchant. L'aggravation se produit avec un effort physique mineur, la toux, la route tremblante.

Dans la région lombaire, l'axe principal de la moelle épinière se divise en un faisceau de nerfs cauda equina qui contrôlent les membres inférieurs et les organes pelviens. S'il est pincé à la suite de changements liés à l'âge ou traumatiques de la colonne vertébrale, il y a une douleur sourde dans le dos, un œdème tissulaire.

Avec le développement de la maladie, des symptômes caractéristiques apparaissent: engourdissement des jambes à différents endroits, perturbation des organes pelviens, incontinence, défécation involontaire, dysfonctionnement sexuel.

Pour une lésion infectieuse de la colonne vertébrale, de la fièvre, une augmentation locale de la température dans la zone touchée du dos et une transpiration accrue sont caractéristiques. La zone affectée devient rouge. Le processus inflammatoire de nature infectieuse se produit après des opérations chirurgicales, une transplantation d'organe. Les personnes qui abusent de l'alcool et les gros fumeurs sont à risque. Risque accru d'infection rachidienne chez les patients atteints de diabète sucré, de tuberculose, d'oncologie.

Maladie du rein

Les causes de douleurs aiguës ou sourdes sur le côté et le bas du dos peuvent être une inflammation des reins, une lithiase urinaire, une néphroptose.

Pour la pyélonéphrite aiguë, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • température 38-40 degrés;
  • sensation de malaise, nausées, vomissements, frissons;
  • maux de dos, douleurs abdominales.

Si l'inflammation s'étend au-delà du rein, le patient adopte une posture forcée couchée ou assise avec les jambes repliées. La douleur douloureuse peut être localisée sur le côté du dos ou se propager dans le bas du dos, pire en marchant et en tapotant sur le rein enflammé. Dans la pyélonéphrite aiguë, il n'y a pas d'œdème. Si une inflammation se produit avec la formation de masses purulentes, un blocage de l'uretère est possible. Dans ce cas, l'attaque coïncide avec les manifestations de coliques rénales..

La pyélonéphrite chronique est caractérisée par des symptômes moins intenses. Les sentiments sur les côtés droit et gauche du dos peuvent être douloureux, faibles, supportables. Le patient l'associe souvent à des maux de dos dus à l'activité physique et à la fatigue. La maladie s'accompagne de pics de pression, de maux de tête. Les symptômes effacés font de la pyélonéphrite une pathologie dangereuse, souvent diagnostiquée au stade du développement des complications.

Pierres dans les reins

Le principal symptôme des calculs rénaux est la colique rénale, qui survient chez 90 à 95% des patients. L'attaque est causée par le mouvement de la pierre, son entrée dans le bassinet rénal et l'uretère. Les coliques surviennent généralement après un exercice, des tremblements, une toux, des vomissements ou une blessure. Parfois, la maladie s'aggrave spontanément la nuit ou pendant un travail sédentaire.

La nature de la douleur et le moment de l'exacerbation dépendent de la taille et de la forme de la pierre. Les petits calculs sont plus susceptibles de déranger le patient. Ils sont plus mobiles que les gros, ils tombent le plus souvent dans le bassin rénal. Les pierres aux extrémités subtiles provoquent une douleur aiguë. Si le calcul est petit et lisse, il passera à travers l'uretère. Dans ce cas, la colique rénale s'arrêtera. La douleur disparaîtra dans deux heures. Des calculs acérés sont souvent logés dans le bassinet du rein ou l'uretère. Ils endommagent la membrane muqueuse et provoquent une inflammation, puis du pus peut apparaître dans l'urine..

Lorsqu'une pierre reste coincée dans le bassinet rénal et l'uretère supérieur, le côté du bas du dos fait mal. Avec l'avancement du calcul, l'accent sur la douleur est noté ci-dessous.

Néphroptose

Le prolapsus des reins est plus fréquent chez les femmes de 25 à 40 ans. Les causes possibles incluent les infections, le levage de charges lourdes et les blessures au dos. Parfois, la néphroptose se développe chez la femme après l'accouchement en raison de l'affaiblissement des muscles de la paroi abdominale à l'avant. Chez une personne en bonne santé, les reins se déplacent lors de l'inspiration et de l'expiration entre 1 et 5 cm. En néphroptose, les organes descendent de 5 à 12 cm. La pathologie du rein droit est plus fréquente.

Au premier stade de la maladie, une personne se plaint d'une douleur sourde dans le côté droit ou gauche du dos et dans la région lombaire inférieure après un effort physique, un long séjour en position verticale. Avec le développement de la pathologie, la douleur augmente, d'autres signes de lésions rénales apparaissent: sang dans les urines, œdème, augmentation de la pression artérielle.

Néoplasmes

Dans de rares cas, la cause de la douleur dans le quadrant supérieur droit peut être une tumeur rénale. Plus de 90% des néoplasmes sont malins. Le plus souvent, cette maladie survient chez les personnes qui fument. Une douleur douloureuse survient lorsque le néoplasme a dépassé le rein et appuie sur les terminaisons nerveuses des tissus et organes voisins.

La tumeur s'accompagne d'hématurie (présence de sang dans les urines), de fièvre pendant une longue période et d'une sensation de formation dans l'abdomen. Le néoplasme peut être ressenti au toucher, en particulier chez les personnes de petite taille..

Maladies du système digestif

Le côté droit sous les côtes à l'avant et à l'arrière peut faire mal avec des pathologies du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas. En outre, la douleur dans cette zone peut être une manifestation d'appendicite, de maladies intestinales.

Maladies de la zone biliaire

Les maladies du foie, de la vésicule biliaire et des canaux peuvent provoquer des maux de dos. Les maladies les plus courantes comprennent:

  • maladie des calculs biliaires et ses complications: coliques hépatiques, cholécystite calculeuse;
  • hépatite, fibrose, cirrhose du foie;
  • cholécystite non calculeuse, cholangite;
  • ulcère gastroduodénal de l'estomac, duodénum.

Lorsqu'il y a une douleur modérée du côté de l'abdomen, sous les côtes et à l'arrière du dos, le foie doit être contrôlé. L'hépatite, la fibrose, la cirrhose peuvent être asymptomatiques pendant longtemps. Une personne ressent une lourdeur dans l'hypochondre droit devant et derrière, de la fatigue, de l'irritabilité. Plus tard, des signes de jaunisse s'ajoutent aux symptômes, la couleur de la peau et du blanc des yeux change et des varicosités apparaissent. De plus, l'intensité des signes augmente.

Le principal symptôme de l'ulcère gastroduodénal est la douleur, qui peut être localisée dans l'épigastre, l'hypochondre gauche et droit. Les sensations désagréables peuvent être accompagnées de nausées et de vomissements. Habituellement, l'apparition de douleurs dans l'hypochondre droit est associée aux repas. L'intensité de la manifestation des signes de la maladie dépend de la localisation de l'ulcère, de sa taille et de sa profondeur.

La douleur dans le côté droit sous les côtes survient lorsque l'ulcère est situé dans le duodénum et la partie inférieure de l'estomac dans la section pylorique. Dans ce cas, le patient est le plus souvent tourmenté par des douleurs tardives qui surviennent une heure et demie à deux heures après avoir mangé. L'exacerbation passe lorsque la masse alimentaire pénètre dans les sections suivantes de l'intestin et cesse d'irriter la muqueuse affectée. Des douleurs de la faim sont également possibles, qui surviennent 2 à 4 heures après avoir mangé et la nuit. Se sentir mieux après avoir mangé.

Calculs dans la vésicule biliaire et les conduits

La maladie biliaire peut ne pas déranger une personne pendant longtemps. Cependant, une exacerbation peut survenir à tout moment. Les complications les plus courantes de la cholélithiase sont les coliques hépatiques et la cholécystite aiguë. Une personne souffre d'une douleur intense dans l'hypochondre droit devant et derrière, ce qui l'oblige à prendre une position allongée sur le côté avec les jambes pliées, augmente avec l'inhalation.

Les symptômes supplémentaires sont:

  • jaunisse obstructive;
  • fièvre avec cholécystite;
  • nausée et vomissements.

L'attaque dure 2 à 4 heures, peut se transformer en complications plus redoutables: péritonite, pancréatite aiguë, septicémie.

La forme chronique de cholécystite se traduit par une douleur moins vive dans l'hypochondre droit. La maladie se poursuit avec des périodes alternées d'exacerbation et de rémission.

Une attaque de calculs biliaires survient après avoir mangé des aliments gras, bu de l'alcool, des médicaments cholérétiques. Parfois, une exacerbation est causée par des causes mineures: mauvais mouvement, toux, bâillement, vomissements, même respiration profonde.

Pancréatite

La défaite du pancréas s'accompagne de douleurs dans différentes zones de l'abdomen et du bas du dos. Des sensations désagréables du côté droit se produisent lorsque l'inflammation a affecté la tête de l'organe. La douleur à la ceinture est possible lorsque la glande entière est touchée. Une exacerbation est généralement associée à la consommation d'aliments abondants, gras et frits, survient une heure après avoir mangé.

Les sensations désagréables s'intensifient lorsqu'une personne se couche, s'affaiblissent en position assise avec une inclinaison incomplète vers l'avant. La douleur peut irradier vers l'omoplate, le bras, l'épaule, imiter l'angor.

Les symptômes associés sont associés à des troubles digestifs:

Si une personne se plaint que son estomac et le bas du dos sont gravement malades selon le principe de la ceinture, des vomissements indomptables ont commencé, la température a augmenté, il est nécessaire d'appeler une ambulance. La douleur peut être si intense qu'il y a une menace de choc douloureux. Ces symptômes peuvent être une manifestation d'une pancréatite aiguë, une maladie potentiellement mortelle.

Conclusion

Pour répondre à la question de savoir pourquoi cela fait mal dans l'hypochondre droit par derrière par derrière, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Le médecin vous prescrira des méthodes de diagnostic supplémentaires, si nécessaire, renvoyez à des spécialistes restreints. Dans 90% des cas, les douleurs ne sont pas dangereuses et sont associées à une mauvaise posture et à des modifications de la colonne vertébrale liées à l'âge. Cependant, il existe une possibilité de maladies plus dangereuses du système respiratoire, de la digestion, du système urinaire, de la colonne vertébrale..

En cas de douleur intense et prolongée qui interfère avec la capacité de travail d'une personne, une ambulance doit être appelée. Les signaux alarmants sont des vomissements, de la fièvre, des troubles urinaires, un engourdissement des membres.

Le côté droit fait mal du dos dans le bas du dos

Photo du site alldrugs.net

Seul un médecin peut déterminer le véritable coupable du mal de dos droit et prescrire le traitement optimal. Par conséquent, lorsque l'inconfort dans le bas du dos apparaît, vous ne pouvez pas faire appel à un spécialiste. Parfois, un retard peut coûter la santé et même la vie..

La nature de la douleur

La douleur dans la région lombaire survient chez tout le monde, sans exception. Ils frappent les jeunes et les moins jeunes, hommes et femmes, et ne contournent pas les personnalités publiques et les athlètes. Pour établir la véritable cause des maux de dos en bas à droite, la nature des sensations joue un rôle énorme.

Ils peuvent être:

  • terne, douloureux;
  • tranchant, poignardant, coupant;
  • avec et sans irradiation;
  • modéré et douloureux;
  • paroxystique ou persistant.

Sur le lieu de l'événement, l'inconfort dans le dos est clairement localisé (région lombaire, sous l'omoplate, sur le côté) ou renversé. Peut être modéré ou intolérable et varier en intensité.

Selon le laps de temps, la douleur dans le bas du dos et le côté droit est divisée en: court terme, long terme, épisodique, saisonnier et permanent. Les conditions d'apparition des sensations sont également d'une grande valeur diagnostique. Il y avait un lien entre l'intensité du symptôme et l'hypothermie, l'activité physique, la position du corps, la nature de la prise alimentaire, l'état psycho-émotionnel..

Localisation

La douleur dans le dos et le bas du dos du côté droit diffère non seulement par la nature des sensations, mais aussi par la localisation.

Mal de dos à droite sous les côtes

Qu'est-ce qui peut faire mal à droite sous les côtes? Dans cette zone se trouvent:

  • foie avec voies biliaires;
  • pancréas;
  • rein avec glande surrénale;
  • partie du gros intestin;
  • demi-ouverture.

Avec n'importe quelle pathologie dans ces organes, la douleur survient dans le bas du dos et le côté droit. De plus, une gêne au dos est possible avec des maladies du duodénum et de la veine cave inférieure. Dans ce cas, une gêne peut irradier sous l'omoplate et même dans l'épaule..

Souvent, le côté droit du dos souffre d'indigestion, de gaz, de constipation. En cas de pancréatite, la douleur à la ceinture est localisée à la taille.

Douleur au dos à droite sous l'omoplate

Qu'est-ce qui fait mal au côté droit sous l'omoplate? Il est difficile de dire ce qui conduit exactement à l'inconfort dans ce domaine. En plus des problèmes avec les organes respiratoires situés dans cette zone, des sensations désagréables provenant d'autres sources d'inflammation peuvent également irradier ici..

Le mal de dos sous l'omoplate du côté droit est souvent un symptôme des problèmes suivants:

  • changements dégénératifs ou traumatisme de la colonne vertébrale dans la région thoracique;
  • maladies du foie et de la vésicule biliaire;
  • pathologie du tube digestif;
  • inflammation des reins;
  • un abcès formé sous le diaphragme;
  • pneumonie ou bronchite avancée;
  • tumeur pulmonaire.


Très souvent, une douleur intense sous l'omoplate du côté droit est un symptôme de névralgie intercostale. Découle du dos et peut irradier vers le sternum ou l'épaule.

Si le syndrome douloureux se manifeste à droite et au-dessus du bas du dos, les pathologies des organes abdominaux ne sont pas exclues. Le tractus gastro-intestinal, les systèmes excréteur et reproducteur sont diagnostiqués.

Mal de dos droit

Pourquoi le bas du dos à droite fait-il mal? Dans la projection de cette zone fait partie de l'intestin, le rein avec la glande surrénale, l'ovaire droit, la vésicule biliaire et le foie. Par conséquent, il peut y avoir de nombreux coupables de malaise, allant des maladies de la colonne vertébrale à l'hypothermie banale. Dans ce dernier cas, il y a une douleur lancinante et perçante qui irradie sous l'omoplate ou dans la fesse.

La cause de l'inconfort peut être une colique rénale ou une pyélonéphrite, irradiant vers le bas du dos et une cystite. Souvent, des sensations douloureuses surviennent après une blessure, un coup, un mouvement maladroit.

Les douleurs tirées du dos dans le côté droit apparaissent souvent comme un symptôme d'inflammation ou de tension musculaire. Dans ce cas, les zones durcies sont palpées à la palpation. Affecte l'état de la colonne vertébrale et une activité physique excessive.

Chez les femmes, la douleur tirante dans le côté inférieur droit du dos se produit dans le contexte de troubles gynécologiques, chez les hommes, l'inflammation du système génito-urinaire est souvent à l'origine de l'inconfort.

Les raisons

Une douleur sourde dans le côté droit peut être un symptôme de dommages aux organes internes situés dans la cavité pelvienne et abdominale. Dans ce cas, en règle générale, en plus de la sensation d'inconfort dans le dos, il existe d'autres signes qui aident à poser le bon diagnostic. Considérez quelques-uns des coupables les plus probables de la douleur au bas du dos droit.

Maladies du système respiratoire

Photo de radiologyassociatesimaging.com

Les maladies chroniques des poumons et des bronches sont l'une des causes les plus courantes d'inconfort au dos..

Parmi eux, une place particulière est occupée par:

  • pneumonie unilatérale, lorsque le poumon droit est affecté;
  • pneumothorax;
  • pleurésie;
  • tuberculose;
  • gonflement des poumons ou des bronches.

Avec la pathologie du système respiratoire, non seulement le côté droit fait mal - le symptôme douloureux irradie vers le dos et le bras du côté de la lésion, augmentant pendant le mouvement. Il s'accompagne d'essoufflement, de pâleur de la peau, de fièvre, de faiblesse.

Maladies gastro-intestinales

Les maux de dos du côté droit dans le bas du dos peuvent également être dus à des pathologies du tube digestif.

Une sensation désagréable est le plus souvent causée par:

  • colite;
  • obstruction intestinale;
  • flatulence;
  • ulcère gastroduodénal.

L'une des causes courantes de douleur dans le dos droit est la dyskinésie, qui s'accompagne d'indigestion, de nausée et de diarrhée..

La gravité du côté droit et du dos est due à une dégénérescence graisseuse du foie, une hépatite, une cirrhose, un lymphome, des néoplasmes (tumeur, kyste). Le tableau clinique de ces pathologies comprend non seulement la douleur, mais aussi la légèreté du champ alimentaire, la fatigue, la somnolence, la perte d'appétit, le jaunissement de la peau.

Des douleurs lombaires du côté droit peuvent également survenir en cas d'appendicite. En général, les manifestations de cette maladie sont très diverses - lors d'une attaque, non seulement elle tire le dos, mais aussi des diarrhées, des nausées, de la fièvre, des vomissements, des crampes abdominales apparaissent.

Maladies du système génito-urinaire

Si une douleur apparaît dans le côté droit qui irradie vers le bas du dos, il est logique de vérifier les reins.

Les pathologies suivantes peuvent provoquer un malaise:

  • pyélonéphrite;
  • une crise de colique rénale;
  • détérioration de l'écoulement de l'urine;
  • calculs dans les reins;
  • cystite.

Une infection du rein droit provoque non seulement des douleurs dans le bas du dos, mais aussi de la fièvre, des frissons, une transpiration abondante, parfois des vomissements, des difficultés à uriner.

Chez les femmes, le bas du dos à droite fait souvent mal avec les troubles gynécologiques suivants:

  • néoplasmes dans l'utérus;
  • salpingo-oophorite;
  • l'endométriose.

L'inconfort dans le dos s'accompagne de menstruations perturbées, d'une sensation désagréable dans le bas de l'abdomen, d'une faiblesse

Problèmes de colonne vertébrale

La cause la plus fréquente de douleurs lombaires. Cela peut se produire à droite et à gauche - tout dépend de quel côté la vertèbre s'effondre. L'inconfort augmente avec le mouvement, irradie vers la jambe, il y a une parésie partielle des membres inférieurs, un engourdissement des doigts, dans les cas particulièrement graves, le travail des sphincters est perturbé.

Les changements courants dans la colonne vertébrale qui peuvent déclencher des maux de dos comprennent:

Des maux de dos juste en dessous du bas du dos à droite et au dos peuvent apparaître en cas de lésion de l'articulation sacro-iliaque - une mobilité réduite de l'articulation provoque une gêne chez 50% des patients. Des sensations désagréables dans la même zone surviennent chez les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante.

Un muscle du dos étiré, des pieds plats, une arthrose de l'articulation du genou et d'autres pathologies articulaires des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs lombaires.

Troubles neurologiques

Le côté droit du dos fait souvent mal dans le contexte de troubles du fonctionnement du système nerveux. Le stress, la tension mentale et les activités qui nécessitent un grand effort moral peuvent provoquer de l'inconfort et des spasmes musculaires. Un trouble similaire survient chez des personnes d'âge et de sexe différents..

Quand appeler une ambulance?

Parfois, la douleur au bas du dos est le symptôme d'une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux urgents. De plus, les sensations douloureuses à droite et à l'arrière sont beaucoup plus dangereuses qu'à gauche, car elles peuvent être le signe des conditions dangereuses suivantes:

  • appendicite. Si le processus aveugle est perforé, il y a une douleur vive dans le bas du dos et le tiers inférieur de l'abdomen;
  • lésion du faisceau de nerfs spinaux (queue de cheval). Elle se présente comme une complication dangereuse de la hernie et nécessite des soins chirurgicaux urgents;
  • ostéomyélite.Avec une infection purulente de la colonne vertébrale, le dos à droite ou à gauche est très douloureux, la température augmente et une intoxication du corps est observée;
  • gonflement de l'aorte abdominale. Le tableau clinique est caractérisé par une douleur aiguë dans le bas du dos et l'abdomen, une diminution de la pression, une perte de conscience.

En général, il existe une règle générale pour les patients - appelez une ambulance lorsque la douleur survient soudainement dans un contexte de bien-être complet, est si grave qu'elle ne permet pas le mouvement, le travail ou le sommeil et ne disparaît pas après la prise d'analgésiques.

Quel médecin traite les maux de dos à droite?

Si vous sentez que le côté droit de votre dos vous fait mal, vous devez aller chez le médecin. Étant donné que les causes d'inconfort peuvent être nombreuses, il est préférable de consulter un thérapeute. Après avoir passé les tests et effectué les principales mesures de diagnostic, le médecin lui-même conseillera le spécialiste nécessaire.

Diagnostique

Trouver la cause de la douleur du côté droit du dos n'est pas si facile. De telles études peuvent faciliter la tâche du médecin:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • radiographie;
  • Ultrason;
  • balayage des radionucléides;
  • KT et MPT.

Sur la base des résultats des tests, le médecin détermine ce qui a provoqué le malaise et oriente le patient vers le spécialiste approprié, qui, à son tour, peut prescrire des études supplémentaires.

Principes généraux de traitement

Photo de drjanchiropractor.com

Si le dos fait mal à droite dans la région lombaire, le traitement dans les premiers stades est prescrit par un syndrome douloureux conservateur et soulageant. Les autres tactiques de traitement dépendent de la cause sous-jacente du malaise.

En général, les activités suivantes sont recommandées:

  • repos au lit;
  • porter un bandage;
  • exclusion des facteurs provoquants;
  • thérapie de blocage.

Si nécessaire, le traitement peut inclure la physiothérapie, la thérapie par l'exercice, le massage. L'utilisation de remèdes populaires est encouragée, mais seulement après avoir consulté un médecin.

Si l'aide conservatrice ne fonctionne pas, ils passent au traitement chirurgical.

La prévention

La prévention des douleurs lombaires du côté droit est très simple. Pour éliminer un symptôme désagréable, il suffit de respecter les recommandations suivantes:

  • éviter l'hypothermie, les blessures et le levage de charges lourdes;
  • traiter les infections en temps opportun;
  • surveillez votre posture;
  • mange correctement;
  • renforcer activement le corset musculaire;
  • subir régulièrement des examens médicaux.

Il est très important d'éviter toutes sortes de stress, d'anxiété, de fatigue mentale et physique, vous ne devez pas vous torturer avec des régimes rigides ou manger des fast-foods. Il est nécessaire de contrôler le poids et de surveiller l'état des articulations, de prendre des multivitamines et des compléments alimentaires contenant du calcium et du phosphore.

Les maux de dos et les maux de dos à droite peuvent être le symptôme de diverses conditions médicales. Il est impossible de déterminer indépendamment quelle a été exactement l'impulsion de son apparition. Par conséquent, lorsqu'un inconfort persistant apparaît, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec un médecin, d'en découvrir la raison et de suivre un traitement..

Auteur: Elena Medvedeva, médecin,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur les causes des maux de dos à droite

Liste des sources:

  • Douleur dans le dos et le bas du dos / N. A. Fadeeva // Ouvrage scientifique. 2013.
  • Mal au dos. Guide pratique / R.G. Esin // Kazan. 2010.
  • Mal de dos chronique. Directives cliniques / Adoptées au IVe Congrès des médecins de premier recours de la IXe Conférence des médecins généralistes (médecins de famille) // Rostov-sur-le-Don. 7 novembre 2014.
  • Douleur dans l'abdomen / Parfenov A.I. // GBUZ "Centre de recherche clinique de Moscou" DZM. "RMZh" n ° 17 du 17.08.2011.
  • Maladies respiratoires. Guide d'étude / I. Viktorova // LLC "Maison d'édition" SpetsLit ", 2013.

Que faire en cas de douleur dans le côté droit sous les côtes derrière?

Les raisons

Toutes les raisons pouvant provoquer cette pathologie peuvent être divisées en deux groupes:

  • Associé à l'APD, c'est-à-dire directement au dos;
  • Associé au travail des organes internes, c'est-à-dire à l'innervation de la douleur de leur part dans le dos.

Les pathologies les plus caractéristiques peuvent être considérées comme la pathologie du système musculo-squelettique - le plus souvent l'ostéochondrose, la sciatique, moins souvent l'arthrose, les hernies peuvent se manifester de cette manière. Mais souvent, la symptomatologie est capable de témoigner de la pathologie droite des organes internes..

Maladies liées à la colonne vertébrale

Le canal rachidien contient une grande quantité de tissu nerveux, divergeant dans différentes parties du dos. Si le long du nerf, dont le point de sortie se trouve sur le côté, il y a un pincement, une inflammation, alors tout cela peut se manifester par un inconfort précisément dans la zone du point de sortie. Une telle érosion de la douleur peut provoquer des pathologies:

  1. L'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique / lombaire est une condition dans laquelle le tissu articulaire des disques intervertébraux se dégrade, s'effondre, les vertèbres se rejoignent, provoquant une compression;
  2. Protrusion, hernie - protrusion, sortie du noyau pulpeux du disque intervertébral dans le canal rachidien, mise en œuvre de la compression du tissu nerveux et vasculaire;
  3. Sciatique, syndrome de la queue de cheval - un nerf pincé dans la colonne lombaire, lorsque la douleur irradie uniquement vers le côté droit;
  4. Pathologies métaboliques des tissus de la colonne vertébrale associées à leur dégradation - ostéoporose, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante;
  5. Déplacement des vertèbres à la suite d'une blessure / d'un stress, lorsqu'elles pincent les tissus mous;
  6. Fractures, fissures, luxations, subluxations des vertèbres à la suite d'un traumatisme, accompagnées d'hypertonicité musculaire, œdème douloureux, tissu nerveux pincé.

Les muscles font également partie du système musculo-squelettique, car leurs pathologies appartiennent également à ce type de cause:

  1. La myosite est un processus inflammatoire du tissu musculaire, de nature infectieuse / non infectieuse, accompagné d'une douleur intense;
  2. Hypertonie, spasme musculaire, douloureux en soi, pincement supplémentaire du tissu nerveux résultant d'un stress excessif;
  3. Blessure du corset musculaire en cas de blessure, surcharge, lorsque l'intégrité des fibres musculaires est perturbée.

Si le côté droit fait mal à l'arrière pour des raisons liées au système musculo-squelettique, la symptomatologie désagréable s'intensifie / se manifeste lors du déplacement, changement de posture, hypodynamie prolongée.

Associé à d'autres maladies

Pourquoi le côté droit fait-il mal derrière le dos? Les symptômes peuvent parler d'une maladie des organes internes, car si un nerf de la moelle épinière innerve également l'organe affecté, l'inconfort de l'organe peut s'éroder dans la zone le long du nerf. Le plus souvent, les pathologies suivantes provoquent des symptômes similaires:

  • La pyélonéphrite est une inflammation des reins, de nature infectieuse, se manifestant par un inconfort permanent à la traction, de la fièvre la nuit;
  • Calculs rénaux - les symptômes ne surviennent que s'ils commencent à bouger et à gratter l'uretère, ou s'il y a un blocage;
  • La cirrhose est détectée par une douleur dans la partie médiane du dos, associée à une dégradation du tissu hépatique pour diverses raisons, accompagnée de processus inflammatoires;
  • Hépatite - dégradation, remplacement du tissu hépatique avec un fonctionnement altéré, est capable d'avoir une nature virale, toxique, auto-immune, métabolique, inconnue. Il s'accompagne d'un jaunissement de la peau, de la sclérotique;
  • La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. L'inconfort est très intense, zona par nature;
  • Maladies gynécologiques de nature inflammatoire - inconfort des ovaires, l'utérus s'érode dans le dos. Sont accompagnés d'irrégularités dans le cycle, de saignements, d'infertilité, de pertes inhabituelles;
  • Les néoplasmes, bénins / malins, peuvent comprimer le nerf, provoquant des douleurs de traction;
  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le poumon, accompagné d'une accumulation de liquide dans celui-ci. Il s'accompagne d'une toux, de fièvre;
  • La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches, les symptômes qui l'accompagnent sont les mêmes que dans le cas précédent;
  • La pleurésie est un processus inflammatoire de la plèvre, accompagné des mêmes symptômes que les deux cas décrits ci-dessus. Il est caractérisé par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale, la compression du poumon;
  • Névralgie, névrite, solarite - processus d'irritation / inflammation du tissu nerveux, dans lequel la douleur s'érode tout au long du parcours du nerf.

Lorsqu'il y a des raisons de croire que le côté droit du dos fait mal pour l'une de ces maladies, il est recommandé de consulter un spécialiste pour prescrire un traitement ou de consulter un spécialiste spécialisé..

Types de douleur dans le côté droit du dos

Les sensations désagréables seront localisées là où se trouve la zone à problèmes. La douleur indique un processus pathologique. Parfois, il est administré à une zone spécifique du corps. Les sensations de douleur peuvent être différentes:

1. Les crampes se produisent en raison du fait que les muscles des organes creux se contractent brusquement.

2. Une douleur persistante apparaît lorsque la membrane externe de la structure parenchymateuse est étirée.

3. Une douleur croissante indique un processus inflammatoire.

4. Un poignard pointu indique qu'une sorte de formation a été rompue, un vaisseau est bouché et une hémorragie interne s'est soudainement produite.

5. La douleur-lumbago est caractéristique des maladies de la moelle épinière, pathologie du système nerveux.

6. Dessin, douleur sourde et douloureuse.

7. Long et court.

Veuillez noter que chaque douleur est très dangereuse, elle signale que de graves troubles du corps.

Quand et où ça fait mal?

Ces caractéristiques sont d'une grande importance, car elles suggèrent l'un ou l'autre diagnostic..

Douleur au mouvement

Lorsque le côté droit du dos fait mal pendant le mouvement, cela indique le cours d'un processus douloureux qui se produit dans l'APD. Les maladies des muscles, la colonne vertébrale peuvent se manifester / augmenter avec un changement de position du corps. Parfois, névrite, névralgie, solarite peuvent également apparaître..

Douleur quand tu mens

S'il survient le matin et disparaît en quelques minutes, il s'agit le plus souvent d'un signe d'hypertonie musculaire, de sciatique, d'exacerbation de l'ostéochondrose. Mais si la symptomatologie est enregistrée même avec un court séjour en position couchée, il est alors capable de parler de maladies pulmonaires, de néoplasmes.

Douleur au dos droit au-dessus de la taille

Un symptôme peut être causé par:

  1. Pathologie ODA;
  2. Pathologie hépatique;
  3. Pancréatite;
  4. Pathologie pulmonaire;
  5. Néoplasmes.

Pour une définition plus précise, il est nécessaire de prendre en compte la nature de la douleur.

Le dos fait mal dans le côté inférieur droit

Cette localisation peut s'expliquer par:

  1. Pathologies rénales;
  2. Maladies de l'APD lombaire;
  3. Pancréatite;
  4. Maladies gynécologiques chez la femme.

Vous pouvez déterminer plus précisément la pathologie par des symptômes concomitants.

Douleur par inhalation

Lorsque le côté droit du dos fait mal lors de l'inhalation, cela peut se produire pour plusieurs raisons:

  1. Pathologie pulmonaire, bronche (se poursuit par une toux, ce qui augmente encore l'inconfort);
  2. Maladie du tissu nerveux (névrite, solarite);
  3. Pathologie ODA - l'inconfort augmente avec un changement de posture.

La douleur dans la région du bas du dos peut également indiquer une maladie rénale.

Ce qui peut faire mal dans le côté droit au niveau de la taille

Il existe de nombreux organes situés au niveau de la taille, d'où peuvent émaner des douleurs. Ceux-ci comprennent le foie, les reins, le pancréas et les intestins. En outre, le médecin envisage la possibilité de développer des problèmes avec la colonne vertébrale et les muscles du dos. L'inconfort est causé par un processus inflammatoire, infectieux, tumoral, destructeur et érosif. Parfois, une sensation désagréable est une conséquence de l'irradiation - lorsque le spectre de la lésion se trouve dans une autre partie du corps et que la douleur couvre la région de la taille.

Chez les femmes

Chez les femmes, la douleur au niveau de la taille est associée à la levée de poids, à une position inconfortable prolongée du corps, à une inflammation des organes génitaux. L'inconfort est causé par l'abus d'un certain type d'aliments, la prise de grandes quantités d'alcool ou de médicaments. En outre, une sensation désagréable au niveau de la taille est causée par l'hypothermie et un changement d'état de la colonne vertébrale (par exemple, après une grossesse difficile).

Chez les hommes

La douleur à la taille est une conséquence d'un entraînement sportif intense, d'une hypothermie et, par conséquent, d'une myosite, d'une glomérulonéphrite. En outre, une sensation désagréable dans le dos avec la transition vers la cavité abdominale est observée en violation de la structure de la colonne vertébrale, des processus tumoraux.

Que parler de la nature de la douleur?

Le type d'inconfort est un autre indicateur de diagnostic important.

  • Une douleur intense dans le côté droit du dos ne peut être ignorée. Ils sont capables de témoigner de maladies du tissu nerveux, d'APD, de pancréatite (dans le cas d'un caractère sifflant);
  • Des coutures, des douleurs vives et vives dans le dos à droite apparaissent soudainement, ont une intensité élevée. Ils parlent des pathologies de l'ODA, de la lithiase urinaire, des processus inflammatoires dans les reins;
  • Une douleur pulsatile dans le côté droit du dos avec une sévérité sévère est le signe d'un processus inflammatoire (myosite, inflammation des reins, maladies pulmonaires). Si la pulsation n'est pas trop douloureuse, alors c'est un signe de pincement du tissu nerveux, son irritation;
  • Le mal de dos à droite n'est pas trop intense, c'est le fond. Typique pour les maladies de l'APD en rémission, hypertonicité, spasme musculaire. Capable d'être un symptôme de pyélonéphrite, de pathologie hépatique, de pleurésie;
  • Une douleur tiraillante est ressentie comme une sensation de lourdeur. Il se produit en présence de néoplasmes, de maladies gynécologiques et rénales;
  • La douleur sourde est le plus souvent causée par les mêmes raisons que la douleur. Mais plus intense.

Le moyen le plus précis de déterminer si l'inconfort est un symptôme de l'APD est de vérifier s'il s'aggrave avec le mouvement.

Premiers secours

Il est impossible de se diagnostiquer à la maison. Même les médecins essaient de ne pas traiter les gens à la maison, car parfois l'examen d'un patient ne suffit pas.

  • si des sensations douloureuses sont apparues au cours d'un exercice physique, arrêtez-les immédiatement;
  • comprendre où sont apparues les sensations désagréables et de quel genre elles sont;
  • prenez un analgésique si les symptômes ne sont pas trop évidents.

Certaines personnes pensent qu'une bouteille d'eau chaude est géniale. En réalité, le chauffage n'est que partiellement efficace, et dans certains cas, au contraire, il est nocif. Par conséquent, si la douleur est sévère et après un certain temps ne disparaît pas, mais s'intensifie, il est préférable d'appeler un médecin.

Comment soulager rapidement la douleur?

Médicament

En cas de processus inflammatoires, les pathologies du système musculo-squelettique, la prise d'un anti-inflammatoire non stéroïdien (ibuprofène, Nurofen) à raison d'un comprimé aidera à soulager les symptômes. Pour les adultes, jusqu'à trois comprimés par jour sont acceptables..

Recettes folkloriques

La compresse de raifort aidera à soulager la douleur dans le bas du dos droit lorsqu'elle est causée par des anomalies de l'ODA ou des muscles. Trempez la feuille de raifort dans de l'eau bouillante, placez-la sur la zone touchée et fixez-la avec un foulard. N'utilisez pas la méthode en cas de suspicion de pathologie des organes internes.

Pancréatite

Des douleurs épuisantes intenses irradiant sous les côtes (ou sous l'une d'elles), dans le bas du dos et la zone de l'omoplate, peuvent survenir avec une inflammation du pancréas (pancréatite). Mais toutes les personnes n'ont pas la maladie qui se manifeste uniquement par des sensations désagréables dans les zones décrites du corps. Souvent, lors d'une exacerbation de la maladie du patient, les douleurs de la ceinture qui recouvrent immédiatement l'abdomen et le dos sont tourmentées.

Ils sont accompagnés de frissons, de vomissements sévères, de diarrhée, de flatulences, de fièvre et d'une perte générale de force. La douleur lors d'une crise de pancréatite dure jusqu'à plusieurs jours et ne disparaît qu'après qu'une personne commence à prendre les médicaments prescrits par un gastro-entérologue, vous ne devez donc pas lui reporter une visite. L'évolution sévère de la maladie nécessite une hospitalisation urgente.

Cette maladie survient chez ceux qui ne mangent pas correctement. La pancréatite est une inflammation du pancréas. Si vous êtes amateur d'aliments frits, gras et de boissons alcoolisées, vous êtes à risque. Souvent, une attaque survient après avoir mangé des produits laitiers froids avec une certaine teneur en matières grasses, tels que du lait fermenté cuit au four, de la crème sure maison. Certains fruits et légumes déclenchent une crise de pancréatite.

Pancréatite - douleur à droite

Cette maladie commence par une douleur dans l'hypochondre à droite, avec une élévation de la température, des douleurs abdominales, des vomissements et des nausées. L'examen comprend un examen endoscopique, une échographie.

Le traitement est effectué avec la nomination de médicaments antispasmodiques analgésiques (papavérine), de médicaments cholérétiques et sédatifs. Il est important de suivre le régime prescrit par votre médecin. N'oubliez pas que sans régime, les médicaments n'aideront pas. Avec cette maladie, vous ne devriez pas manger:

  • nourriture frit; épices;
  • viande ou poisson gras (le poulet, le veau sont autorisés);
  • produits laitiers fermentés gras;
  • lait frais;
  • jaunes d'œuf;
  • fruits aigres (kiwi, oranges);
  • café;
  • boissons alcoolisées;
  • Chocolat.

Si la pancréatite n'est pas traitée, un diabète, une jaunisse et une hémorragie interne peuvent se développer..

Comment traiter?

La thérapie est effectuée comme suit:

  • Pathologies du système musculo-squelettique: administration bien sûr de comprimés d'AINS (Ibuprofène, Nurofène), de chondroprotecteurs (Chondroxide) pour soulager l'inflammation lors d'une exacerbation;
  • Pathologies musculaires: repos physique. En cas d'hypertonie, la chaleur locale (plâtre au poivre) et générale (bains chauds) est indiquée. Avec la myosite, des antibiotiques peuvent être nécessaires, avec des spasmes - des antispasmodiques;
  • Gynécologie, néphrologie: antibiotiques (Ceftriaxone), AINS. Avec les pathologies gynécologiques, des hormones peuvent être nécessaires (Longidaza), avec des calculs rénaux - des médicaments pour leur écrasement (Uralit-U);
  • Système respiratoire: antibiotiques à large spectre (Ceftriaxone, Amoxiclav), médicaments expectorants (ACC). Il est traité en permanence;
  • Pathologies hépatiques: sont traitées en permanence. Hépatoprotecteurs (Essentiale), médicaments métaboliques, agents immunitaires (Polyoxidonium), parfois des antibiotiques sont prescrits;
  • Pancréatite: antibiotiques. Une intervention chirurgicale est parfois indiquée;
  • Néoplasmes: élimination. Oncologie - chimiothérapie et radiothérapie.

Dans les premiers stades du traitement, vous pouvez consulter un thérapeute. Il redirigera déjà le patient vers un médecin spécialiste, suggérant telle ou telle pathologie.

Diagnostique

Vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels que:

Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • tests de laboratoire standard - formule sanguine complète, analyse d'urine générale;
  • analyse générale des matières fécales;
  • chimie sanguine;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Échographie des reins;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH-mètre;
  • PCR;
  • Test d'Helicobacter pylori.


Test d'Helicobacter pylori

Le tableau clinique spécifique dépendra des symptômes présents, ainsi que des antécédents personnels et familiaux recueillis lors de l'examen physique du patient..

Thérapies supplémentaires

Des exercices

Il est possible de soulager l'inconfort plus près du dos dans sa zone inférieure au moyen de l'exercice Cat-Camel. Cela implique l'adoption d'une emphase sur les paumes et les genoux, puis des flexions successives vers le bas et vers le haut, avec fixation pendant 3-4 secondes au point maximum. Répétez 10 fois;

L'inconfort au milieu du dos est éliminé par l'étirement - accrochez-vous à la barre aussi longtemps que vous le pouvez. Prenez au moins cinq ensembles.

Dans la région de la poitrine du dos, l'inconfort est soulagé par la rotation des articulations des épaules - placez vos paumes sur vos épaules et faites pivoter vos épaules. Effectuer 10 rotations dans le sens horaire / antihoraire.

Nager

Pour toutes les maladies de la colonne vertébrale, le style des soutiens-gorge est indiqué. Lorsque vous changez de style, privilégiez ceux où les jambes ne sont pas trop actives et vous n'avez pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour garder la tête hors de l'eau.

Autres méthodes

Au stade de la rééducation après la pathologie, des massages, de la physiothérapie et des exercices physiques sont utilisés. Ils soulagent les gonflements, améliorent la circulation sanguine, soulagent les spasmes et accélèrent la régénération. Thérapie par l'exercice, le massage est interdit lors d'une exacerbation.

Que faire si les côtés font mal des deux côtés du dos?

Si le bas du dos fait mal sur les côtés, la raison doit être recherchée dans la pathologie du système nerveux, le tube digestif. La condition préalable peut être une maladie du système génito-urinaire, une maladie du système musculo-squelettique, du système respiratoire. La douleur se manifeste sur le site de localisation. La nature de la douleur varie. Plus tôt la cause de la maladie est établie, pourquoi les côtés du dos peuvent faire mal, plus vite le médecin prescrira un traitement.

Les raisons

Les conditions préalables à l'inconfort peuvent ne pas être une maladie, mais une surcharge musculaire, par exemple, due à une position de sommeil constante d'un côté ou à une mauvaise posture lorsque la colonne vertébrale est tordue vers la gauche ou la droite. La douleur commence également par un courant d'air, un long séjour dans le froid. Lorsque vous portez des poids dans une main pendant une longue période, le dos sur les côtés peut également faire mal.

Mais souvent, la douleur sur le côté signale la présence des maladies suivantes:

  • Maladies du système respiratoire. Par exemple, un patient développe une pleurésie, un cancer du poumon ou bronchique, une pneumonie, etc.
  • Problèmes avec les reins ou le système génito-urinaire (coliques, prostatite, etc.);
  • Pathologies gynécologiques;
  • Maladies du système nerveux;
  • Maladies de la colonne vertébrale (chondrose, ostéomyélite);
  • Blessures et ecchymoses dues à des chutes et à d'autres causes.

Image clinique

Avec pleurésie

Le patient se plaint d'une douleur coupante dans le sternum, aggravée par l'inhalation et l'expiration. Le mal de dos survient au-dessus du bas du dos.

Avec pneumothorax

Les sensations douloureuses avec cette pathologie surviennent brusquement et de manière inattendue. Le patient ressent une douleur derrière la poitrine, irradiant vers les omoplates.

Avec pneumonie

Il y a des douleurs périodiques dans la poitrine, les omoplates. Cela empire quand une personne tousse ou prend une profonde inspiration. En écoutant, le médecin entend une respiration sifflante dans les poumons, parfois la température augmente, le patient a de la fièvre.

Avec des maladies oncologiques

La nature de la douleur est différente selon le stade de la maladie et la localisation du néoplasme. Symptômes de la maladie La maladie est localisée au sommet du poumon, irradie vers l'omoplate, la section de l'épaule, les bras. Au fur et à mesure qu'il se développe, une douleur se produit dans la poitrine. Cela s'aggrave avec les éternuements, la toux, la marche et d'autres mouvements. Si les terminaisons nerveuses entre les côtes sont touchées, la douleur est de nature zona..

Avec des maladies du tractus gastro-intestinal

Avec la cholécystite et la pancréatite, la nature de la douleur est enveloppée dans la nature. La douleur associée à la cholécystite est administrée du côté droit, et avec la pancréatite, elle peut tomber malade du côté gauche.

Si une personne commence une attaque de l'une de ces maladies, des sensations désagréables et de la douleur sont transmises à la poitrine, au cœur et aux omoplates, les côtés peuvent faire mal des deux côtés du dos, donnant à la colonne vertébrale inférieure.

Avec une maladie rénale

S'il y a une douleur dans la région des reins et que la douleur est localisée à droite, il y a un processus inflammatoire dans le rein droit et vice versa. Dans ce cas, le dos fait mal en dessous.

Avec pyélonéphrite

La nature de la maladie: infection bactérienne. Chez les personnes souffrant de cette maladie, les symptômes sont les suivants: la douleur est de nature douloureuse, l'intensité peut être différente, parfois il y a des accès de douleur. Le patient ressent un manque de force et de faiblesse, l'envie de nausées et de vomissements commence, la personne frissonne. L'intoxication se produit, la température monte.

Avec la pyélonéphrite, qui est passée au stade chronique, la douleur peut être douloureuse dans la nature et localisée dans la région lombaire. Les sensations désagréables s'intensifient par temps frais avec une humidité élevée.

Avec lithiase urinaire

Au cours du développement de la maladie, des calculs se forment dans les organes du système urinaire. De plus, la maladie organique elle-même se développe de manière asymptomatique jusqu'à ce qu'une attaque se produise. Avec lui, une douleur sourde dans le bas du dos commence, qui, avec une charge sur le bas du dos, un voyage sur une chaussée inégale, devient plus forte après une longue marche.

Si l'uretère est bloqué par une pierre, le patient se plaint de crises aiguës de douleur, de vomissements et de vomissements. Le sang apparaît dans l'urine.

Avec colique rénale

Le patient se plaint de sensations douloureuses qui ressemblent à des contractions, alors qu'elles ne changent pas lorsque le corps est au repos ou en marchant.

Avec des dommages au système nerveux et à la moelle épinière

Souvent, une douleur intense commence par une hernie. Souvent, des sensations désagréables non seulement dans le dos, mais aussi irriguent dans la direction du nerf pincé.

Diagnostique

Avec une crise douloureuse aiguë, vous pouvez prendre des médicaments pour soulager la douleur, mais rappelez-vous que la prise de médicaments rend difficile l'établissement d'un diagnostic correct.

Pour diagnostiquer, les médecins utilisent les méthodes suivantes:

  • Radiographie de la colonne vertébrale ou des poumons
  • IRM ou tomographie calculée
  • Examen échographique des organes internes
  • Test sanguin pour anticorps, général, marqueurs, etc..
  • Analyse de l'urine, des expectorations
  • Irrigographie
  • Coprogramme.

Vous devriez absolument consulter un médecin si:

  • Le pouls est très rapide
  • La confusion se produit
  • Haute pression
  • Étourdi
  • Le patient est malade ou vomit

Un neurologue, gynécologue, urologue ou orthopédiste qualifié aidera à comprendre le problème. Vous ne pouvez pas être traité avec la médecine traditionnelle ou l'automédication. Après avoir diagnostiqué la maladie, le médecin vous prescrira un traitement qui soulagera la douleur et éliminera le processus inflammatoire.

Traitement

Si les côtés font mal non pas à cause de pathologies et de maladies, mais d'une simple tension musculaire, il est recommandé de traiter une telle douleur:

  • Cours de massage;
  • Frottements et crèmes chauffantes;
  • Application topique de kétoprofène, de capsicam, de pommades anesthésiques sur la zone endommagée;
  • Porter des ceintures chauffantes en laine de chien et de mouton;
  • Complexe de gymnastique spéciale.

Souvent, une telle douleur disparaît d'elle-même, mais ces procédures accéléreront le processus de récupération..

Si des sensations désagréables sont causées par des pathologies de la colonne vertébrale et des processus dégénératifs qui en découlent, une approche intégrée est nécessaire. Il est classiquement divisé en 3 périodes:

  • Aigu. Le médecin prescrit des analgésiques non stéroïdiens; soulager les spasmes musculaires avec des relaxants.
  • Subaigu. À ce stade, le patient est traité avec des chondroprotecteurs, qui ralentissent le processus de destruction des vertèbres et restaurent les tissus mous. Le médecin prescrit un cours de physiothérapie, parfois les maladies du système musculo-squelettique sont traitées avec un cours de massage, d'acupuncture et de séances de thérapie manuelle. Le patient est engagé dans une gymnastique spéciale qui aide à étirer la colonne vertébrale et à renforcer le corset musculaire. Certains exercices peuvent être effectués de manière autonome à la maison..
  • Remise. Le médecin augmente le stress sur la colonne vertébrale et les muscles, ce qui rend l'exercice complexe plus difficile. Le patient montre une activité et des sports réguliers, car un faible tonus musculaire affecte négativement le processus de récupération. Un traitement thermal est souvent recommandé.

Si une douleur dans le bas du dos survient en raison de problèmes avec le système nerveux, seuls les neurologues travaillent avec ce problème.

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Chiropraticien, traumatologue orthopédique, thérapeute à l'ozone. Méthodes de traitement: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique de soulagement de la douleur, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait-il mal

Le bas du dos fait mal pendant la grossesse au premier trimestre

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte