Une personne commence à s'inquiéter pour sa santé à ces moments où le corps donne des signaux de danger. Des douleurs dorsales et abdominales sévères peuvent provoquer une anxiété sévère, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

La douleur de la ceinture dans l'abdomen et le dos peut être provoquée par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Très souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. La douleur des ulcères, de la gastrite ou de la pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe également des situations inverses, lorsque les douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons de plus près toutes les causes de la douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps..

Causes de douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût amer reste dans la bouche et une nette amélioration de l'état se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Les brûlures d'estomac s'ajoutent aux nausées, aux douleurs dans l'abdomen et dans le dos;
  • Lolny est soulagée en prenant une position fœtale, l'activité physique aggrave la condition;
  • Des sensations douloureuses peuvent se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen.

Une douleur dans l'abdomen à gauche, irradiant vers le dos et la poitrine, est une raison de ne pas reporter une visite chez votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime et des médicaments spéciaux. Les médicaments modernes, dont l'action est dirigée vers la guérison des ulcères, sont très efficaces. Mais seuls un mode de vie correct et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir la récidive de la maladie..

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère irradiant vers le dos peut indiquer un estomac perforé ou un ulcère duodénal. Dans le même temps, la douleur est si forte qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de respirer à fond conduit à une aggravation de la condition..

Localisation des sensations douloureuses - la zone du nombril et le côté droit, se propage finalement à tout l'abdomen. Dans certains cas, des douleurs dans l'épaule droite et la clavicule peuvent survenir.

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un tonus aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer une exacerbation d'un ulcère peptique d'un ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque douloureuse commence par un repas, dans le second, après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «aigres» avec un ulcère, un soulagement complet se produit et avec un ulcère perforé, l'amélioration de l'état est insignifiante.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est la chirurgie urgente. Par conséquent, si des signes de maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison complète sont grandes..

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et dans le dos du côté droit peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, le mal de dos est aigu, prononcé et les sensations dans l'abdomen sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la région du cœur. La propagation est affectée par quelle partie du pancréas est enflammée.

Lorsque des crises de vomissement s'ajoutent aux sensations douloureuses, qui n'apportent pas le soulagement tant attendu, la probabilité que la cause réside précisément dans l'attaque de la pancréatite augmente.

Autres symptômes de la pancréatite:

  • Éructations;
  • Hoquet prolongé
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes de jaunisse sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable.

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers le dos et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort survient soudainement et l'attaque peut durer de quelques jours à quelques heures. Les tentatives indépendantes pour améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à la zone de l'omoplate, de la clavicule, du cou. Augmenté lors du déplacement.

Autres symptômes de colique hépatique:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire abdominal, douleur lors de la palpation ou de la pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des selles.

Si vous développez des signes indiquant une colique hépatique, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est interdit de prendre des médicaments sans la nomination d'un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas conseillé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture.

Gastrite

Une douleur sourde dans l'abdomen qui irradie vers le dos peut être le signe d'une exacerbation de la gastrite. La gravité de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté à diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si des douleurs à l'abdomen et au dos surviennent, vous devez abandonner l'autodiagnostic et consulter un spécialiste..

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur augmente avec l'effort physiqueLa douleur s'aggrave après avoir mangé
Au repos, l'état s'amélioreLe tonus musculaire abdominal est observé même au repos
La nature de la douleur est aiguë, palpitanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite repose sur des médicaments et un régime alimentaire strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est tout à fait possible d'atteindre un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos à gauche survient également en violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Le caractère insidieux de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que ses symptômes initiaux correspondent pleinement à de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal..

Et si une personne souffre de maladies gastro-intestinales chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien vous coûter la vie. Par conséquent, si une douleur apparaît dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation du pouls ou d'une opacification de la conscience, vous devez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense du côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort apparaît après 4-6 heures après un repas copieux ou un abus d'alcool.

En plus des douleurs du côté droit de l'abdomen, irradiant vers le dos et le bras, d'autres symptômes apparaissent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Frissons;
  • Vomissement;
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque augmenté.

Dans certains cas, il est possible de soulager l'inflammation de l'appendice avec des médicaments et, dans certains cas, une opération urgente est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devriez consulter un médecin. L'appendice éclatant provoque une péritonite rapidement progressive, qui peut entraîner une intoxication sanguine et la mort.

Douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez la femme

La raison de l'apparition chez les femmes de douleurs simultanées dans l'abdomen et le dos peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingo-ovariite);
  5. L'endométriose;
  6. Torsion de la jambe du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications pendant la grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus de l'utérus, modifications de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais également pour la vie de la mère.Par conséquent, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes au début de la grossesse surviennent en raison du fait que l'ovule n'a pas atteint l'utérus, mais a été fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner de graves conséquences pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Une douleur dans le dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, d'une sensation de brûlure, de l'apparition d'un écoulement, d'une augmentation de la température corporelle.

La thérapie ne peut être choisie qu'après un diagnostic précis, il est donc nécessaire de consulter un spécialiste.

Les douleurs abdominales et lombaires chez les hommes peuvent indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou une infection des voies urinaires.

Étant donné que les mêmes signes ont des pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, il n'est pas recommandé de s'automédiquer. Une visite opportune chez un spécialiste atténuera la maladie et évitera les complications. S'il n'est pas possible d'appeler une ambulance, vous pouvez soulager un peu une crise douloureuse en prenant une dose d'un antispasmodique et en vous rendant seul dans un établissement médical..

Une occlusion intestinale

Des douleurs abdominales, reflétées dans le dos et, rarement, à l'aine, peuvent indiquer une occlusion intestinale. Autres symptômes de la pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Nausées, vomissements - vomissements mousseux, odeur de matières fécales prononcée. En outre, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Selles pauvres, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations précédentes, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleurs dorsales et abdominales chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une fatigue musculaire commune, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur..

N'attendez pas d'autres symptômes ou une aggravation de la maladie - une simple visite chez le pédiatre aidera à garder le bébé en bonne santé.

Résumons

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Il peut s'agir d'une souche musculaire banale qui ne constitue pas une menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, qui menace la septicémie. Auto-médicamenteuse, une personne court le risque d'aggraver l'évolution de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'examen, les analyses et les mesures diagnostiques ne prendront pas beaucoup de temps et d'efforts, mais ils aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic opportun et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et d'un excellent bien-être.

Dos de la douleur - cause et traitement

La douleur est un signal de notre cerveau qui nous avertit du danger. Sa nature est toujours neuro-réflexive. Ces réflexes sont inconditionnés, au niveau subconscient (par exemple, tirer la main en arrière s'il fait chaud), ou conditionnés, se manifestant sous la forme d'une chaîne entière de relations de cause à effet analysées par le système nerveux supérieur. Le plus multiforme est le mal de dos, car c'est à travers lui qu'un réseau complexe de nerfs se ramifiant à partir des branches de la moelle épinière. Les douleurs latérales surviennent très souvent à l'arrière..

Pourquoi ça fait mal sur les côtés du dos?

Cela se produit le plus souvent pour des raisons assez courantes:

  • Dormir d'un côté sur une surface dure
  • Mauvaise posture inclinée vers la gauche ou la droite
  • Hypothermie, le plus souvent due aux courants d'air
  • Porter un sac lourd dans une main pendant longtemps

Dans tous ces cas, une surcharge musculaire se produit - c'est pourquoi les côtés font mal.

Mais cette douleur disparaît généralement rapidement, même sans traitement spécial. Il est appelé à court terme ou épisodique..

Faire face à un tel malheur aidera encore plus rapidement:

  • Massage
  • Frotter avec des onguents irritants et réchauffants:
  • Viprosal, dolobène, capsicam, kétoprofène
  • Ceintures en laine pour chiens et moutons
  • Physiothérapie

Traitement de la douleur causée par des maladies de la colonne vertébrale

Les côtés du dos peuvent également blesser en raison de processus dégénératifs dans la colonne vertébrale

Souvent, ils sont cachés, mais ils apparaissent lors d'exacerbations sous forme de syndrome radiculaire avec:

  • ostéochondrose ou hernie discale intervertébrale
  • scoliose
  • spondyloarthrose et maladies similaires

Le traitement dans ces cas est déjà systémique et est divisé en trois périodes:

  • Dans la période aiguë
    • des analgésiques sont prescrits, principalement sans stéroïdes
    • l'élimination des spasmes musculaires est effectuée à l'aide de médicaments du groupe des relaxants musculaires
  • Dans la période subaiguë
    • Un long cours de prise de chondroprotecteurs commence, ralentissant les processus dégénératifs et restaurant les tissus de la colonne vertébrale
    • La physiothérapie est effectuée, dans certains cas, selon les indications, thérapie manuelle, massage, acupuncture
    • La thérapie par l'exercice est prescrite correspondant à la période subaiguë
  • Pendant la rémission
    • La thérapie par l'exercice se complique
    • Les modes moteurs actifs sont recommandés pendant le sport
    • Récupération dans un sanatorium ou une station balnéaire

Mais les côtés du dos peuvent faire mal pour des raisons très différentes. Et ici, les vertébrologues sont impuissants. Pourquoi cela arrive-t-il?

Parfois, des maladies éloignées du domaine de la vertébrologie sont déclenchées dans le dos, ce qui signifie que des spécialistes complètement différents devraient traiter le problème

Les fibres nerveuses relient tous les organes au système nerveux périphérique. Cette relation est réciproque:

  • L'inflammation du nerf provoque des douleurs dans l'organe innervé
  • Une maladie d'organe provoque un réflexe nerveux et une sensation douloureuse, parfois situés à distance de la source

Regardons quelles maladies ils peuvent être..

Quelles maladies causent des douleurs sur les côtés

  • Surtout souvent, les côtés du dos nous dérangent en raison d'un défaut du système digestif. Si vous avez une cholécystite ou une pancréatite, le terme «douleur à la ceinture» devrait vous être familier.
    • Avec la cholécystite, la douleur choisit davantage le côté droit
    • Avec pancréatite - à gauche
    • Dans la pancréatite aiguë ou la cholécystite, les calculs biliaires, la douleur est insupportable, elle irradie du dos vers le dos, le sternum, la région du cœur
  • Une autre raison possible pour laquelle vos côtés vous font mal est un problème rénal:
    Pyélonéphrite, glomérulonéphrite, calculs rénaux - toutes ces maladies provoquent des douleurs dans la partie lombaire du dos, irradiant dans les directions latérales
  • Si la douleur est concentrée plus haut - sur les côtés de la région thoracique, des maladies respiratoires sont impliquées ici:
    • Pneumonie
      Il peut également irradier vers le dos, sous l'omoplate sous forme de douleur modérée.
    • Pleurésie sèche due aux mouvements respiratoires de la poitrine
  • Les maladies cardiovasculaires peuvent provoquer des douleurs au sternum irradiant vers l'arrière du dos, le côté gauche et le bras
    • Avec l'infarctus du myocarde, ils sont insupportablement forts, poignard
    • Avec ischémie - modérée

Dans chacun de ces cas, le traitement est prescrit par un médecin spécialiste du domaine auquel appartient l'organe malade..

De nombreuses maladies qui provoquent une douleur aiguë sur les côtés du dos mettent la vie en danger, donc si elles surviennent, vous devez appeler une ambulance

Et plus encore, l'automédication est inacceptable dans ce cas..

Vidéo: thérapie par l'exercice pour les problèmes de la colonne vertébrale et du dos

Douleur au dos (gauche, droite)

Contenu:

Les maux de dos peuvent signaler des maladies de divers systèmes et organes internes. Un symptôme très courant. Cette douleur est à la fois temporaire et permanente..

Causes de la douleur dans le côté droit et gauche du dos

• problèmes du système respiratoire (pleurésie, pneumonie, maladies oncologiques des bronches ou des poumons, etc.);
• problèmes du système urinaire et génito-urinaire (par exemple, colique rénale, pyélonéphrite, prostatite);
• maladies gynécologiques (tiraillements);
• dysfonctionnements du système nerveux périphérique ou de la moelle épinière (lumbago);
• maladies du système musculo-squelettique (en particulier, ostéochondrose, ostéomyélite);
• raisons dynamiques associées à un mouvement infructueux ou à une posture infructueuse, une charge excessive sur le dos;
• ecchymose, traumatisme, chute.

Maladies du système respiratoire
Il ne s'agit bien sûr pas d'un rhume, ni d'infections respiratoires aiguës, mais de maladies plus graves.

Pleurésie

Symptômes typiques:
• douleur à la poitrine de nature coupante;
• la douleur dépend des mouvements respiratoires;
• la douleur irradie sur le côté du dos.

Pneumothorax spontané

Peut être accompagné de douleurs thoraciques aiguës et inattendues. Une telle douleur irradie parfois vers l'omoplate..

Pneumonie

Symptômes typiques:
• douleur thoracique modérée ou intense;
• douleur dans l'omoplate;
• la douleur devient plus forte en toussant, avec une respiration profonde;
• il y a une respiration sifflante dans les poumons;
• la température corporelle est élevée (fièvre).

Cancer du poumon ou des bronches

La nature de la douleur et son intensité peuvent varier, elles dépendent de l'emplacement et de l'étendue du processus.

Symptômes:
• avec une pathologie de l'apex du poumon, il y a une douleur dans l'omoplate, l'épaule, le bras;
• puis il y a une douleur dans la poitrine;
• cette douleur est fortement intensifiée par la toux, la respiration, les mouvements du corps.
Avec des lésions des nerfs intercostaux, la douleur est de nature zona.

Pathologie rénale

Avec des processus pathologiques dans la région rénale, le mal de dos correspond à un rein malade, c'est-à-dire que si le rein droit est malade, le mal de dos sera du côté droit.

Pyélonéphrite

Plus souvent en raison d'une infection bactérienne.

Symptômes:
• douleur dans le bas du dos d'un personnage terne et douloureux;
• la douleur peut être d'intensité variable;
• il peut y avoir une douleur paroxystique;
• faiblesse générale;
• nausées Vomissements;
• frissons;
• syndrome d'intoxication;
• haute température.

La pyélonéphrite chronique peut être exprimée par une douleur sourde et constante dans le bas du dos. La douleur associée à cette affection est plus prononcée par temps froid et humide..

Maladie d'urolithiase

Avec cette maladie, des calculs se forment dans les organes urinaires. La pathologie ne se manifeste pratiquement en aucune façon avant le début d'une attaque:
• maux de dos sourds;
• après un effort physique, la douleur augmente;
• pire après avoir conduit (en particulier, trembler au volant);
• pire après une longue marche.

Le blocage même de l'uretère (c'est-à-dire une crise) se manifeste par les symptômes suivants:
• maux de dos aigus;
• nausées Vomissements;
• présence de sang dans les urines.

Colique rénale

Signes typiques:
• la douleur a un caractère de crampes;
• la douleur ne diminue pas avec un changement de position du corps.

Troubles de la moelle épinière et du système nerveux périphérique

La cause du mal de dos est souvent une hernie du disque intervertébral, et avec cette pathologie, le syndrome douloureux est significativement prononcé.

La douleur est généralement transmise le long du nerf comprimé, de sorte que non seulement le dos commence à faire mal, mais également la partie du corps vers laquelle le nerf est dirigé.

Raisons dynamiques

Une douleur temporaire du côté droit ou gauche peut être déclenchée par divers facteurs dynamiques:
• mouvement brusque;
• position du corps inconfortable en position assise;
• tentative infructueuse de se pencher ou, au contraire, de se redresser.

Stress excessif sur les muscles du dos

De nombreux cas de maux de dos chroniques ou isolés sont associés à un stress important sur le bas du dos.

Une surcharge des muscles du dos se produit dans les cas suivants:
• assis devant l'ordinateur, surtout à long terme;
• long séjour au bureau;
• faire ses devoirs assis (tricot, couture, etc.);
• séjour de longue durée au volant d'une voiture.

Les médecins recommandent à ceux qui travaillent à table d'essayer de s'asseoir plus profondément dans la chaise et de s'appuyer sur le dossier de la chaise..

Douleur lombaire, ses syndromes

Syndrome primaire

Les raisons:
• ostéochondrose;
• spondyloarthrose.

La douleur à la ceinture est caractéristique. Elle est causée par des changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale. Cette condition est généralement typique de l'ostéochondrose, dans laquelle les tissus osseux et cartilagineux sont affectés. Si les articulations intervertébrales sont touchées, un diagnostic de spondylarthrose est posé.

Syndrome secondaire

Les raisons:
• scoliose;
• arthrite;
• tumeurs;
• maladies infectieuses;
• zona;
• accident vasculaire cérébral avec troubles de la circulation cérébro-spinale;
• fracture des vertèbres (région dorsale);
• déplacement des disques intervertébraux;
• MST (maladies sexuellement transmissibles);
• autres maladies des organes pelviens.

Hernie discale

Les hernies discales sont un problème courant. Plus fréquent chez les personnes de plus de 40 ans, bien qu'il puisse être diagnostiqué à un âge précoce.
Une hernie discale est causée par une dégénérescence des muscles et du tissu conjonctif. En grandissant, la colonne vertébrale semble s'enfoncer.

Les vertèbres sont de plus en plus pressées une à une, les disques entre les vertèbres s'aplatissent, commencent à se gonfler au-delà des limites de la colonne vertébrale elle-même. Pour cette raison, les racines nerveuses sont comprimées. Cela conduit à une douleur aiguë au bas du dos. Une telle douleur peut irradier vers la jambe..

Symptômes de la pathologie avec maux de dos à la ceinture

La douleur de la ceinture irradiant sur le côté peut parfois être le seul symptôme d'une condition médicale. Par exemple, dans la pathologie des organes pelviens, la douleur est plus souvent dans la région sacrée et dans les maladies de la cavité abdominale, la douleur est donnée à la région lombaire..
Souvent, la douleur à la ceinture présente des caractéristiques du syndrome douloureux de l'organe touché.

Si la douleur irradie vers le côté gauche, nous pouvons supposer la présence d'un processus inflammatoire dans la partie inférieure du gros intestin..

Symptômes associés:
• troubles des selles;
• grondement dans l'estomac;
• augmentation de la formation de gaz dans les intestins.

Tout mal de dos, zona ou irradiant sur les côtés, nécessite des diagnostics qualifiés pour prescrire un traitement adéquat. Ne vous soignez pas!

Mal de dos à droite

Certaines causes de la douleur au dos droit:
• sur la partie centrale droite du dos - problèmes rénaux;
• sous l'omoplate à droite - éventuellement un nerf pincé ou une maladie pulmonaire (pneumonie, pleurésie, cancer des poumons et des bronches);
• sous les côtes du côté droit - pancréas, vésicule biliaire, foie.
• derrière le bas du dos droit - pathologie de la colonne vertébrale ou hernie intervertébrale ou troubles du système urinaire;
• si la douleur survient uniquement le matin, alors peut-être que le mauvais matelas est à blâmer, mais une dystrophie musculaire est également possible.

Quelques mots plus en détail sur les causes individuelles de la douleur du côté droit du dos.

Crise de cholécystite

Caractéristiques et symptômes de la douleur:
• la douleur peut ne pas disparaître pendant plusieurs jours;
• parfois la douleur du côté droit du dos irradie vers l'épaule droite, l'omoplate ou la poitrine droite;
• la douleur est accompagnée de fièvre;
• nausées Vomissements;
• amertume en bouche;
• les muscles du péritoine sont tendus;
• il peut y avoir des crampes intestinales;
• parfois - déficience auditive;
• il peut y avoir un nez qui coule;
• parfois - étourdissements;
• Tous les symptômes indiquent une maladie de la vésicule biliaire. Les calculs dans la vésicule biliaire ne sont pas exclus. Ensuite, le patient a besoin d'une intervention chirurgicale.

• Colique hépatique
• Une crise est provoquée par une activité physique importante et une mauvaise alimentation.
• Symptômes typiques:
• douleur abdominale soudaine et aiguë;
• la douleur dans l'hypochondre droit augmente rapidement;
• la douleur irradie vers le dos, l'épaule droite, la clavicule, l'omoplate;
• la douleur augmente avec une respiration profonde;
• augmentation de la température;
• nausées Vomissements.

Ulcère de l'estomac et du duodénum

La douleur est aiguë, concentrée au sommet de l'abdomen, irradie vers le dos, l'épaule droite, l'omoplate. Avec de tels symptômes, il existe une possibilité de perforation de l'ulcère, cette situation met la vie en danger. Mieux vaut appeler une ambulance plus rapidement. Avant l'arrivée des médecins, le patient ne doit pas recevoir de nourriture ni de boisson et les analgésiques ne doivent pas être pris. La paix doit être assurée.

Mal de dos à gauche

• maladies du système cardiovasculaire - infarctus du myocarde à petite focale (généralement la paroi postérieure), angine de poitrine, péricardite, anévrisme de l'aorte;
• maladies de la rate;
• maladies du système digestif (en particulier, pancréatite aiguë).

Pancréatite aiguë

Même la pancréatite aiguë, bien que rare, peut causer des maux de dos.
Symptômes typiques:
• douleur soudaine dans l'épigastre, de nature intense;
• douleur de type ceinture;
• sensation d'estomac qui éclate.
• la douleur irradie dans la région du cœur;
• donne à la ceinture scapulaire, à l'omoplate, au bas de la poitrine gauche;
• la douleur s'aggrave une heure après avoir mangé;
• pire la nuit.

Maladies du système cardiovasculaire

Infarctus du myocarde

Le principal symptôme est une douleur aiguë dans la région du cœur.
Signes concomitants typiques d'une crise cardiaque:
• la douleur va à l'arrière du corps - à la zone de l'omoplate;
• la douleur s'étend parfois au côté gauche;
• passe au bras gauche, au cou;
• la nausée;
• vertiges;
• essoufflement;
• étourdissements;
• transpiration abondante (sueur froide et moite).
Avec de tels signes, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Une assistance rapide sera en mesure de prévenir le développement d'un infarctus du myocarde.

Anévrisme aortique

Dans certaines situations, la douleur est causée par la compression des nerfs spinaux thoraciques.
Symptômes:
• douleur brûlante constante;
• lumbago dans la poitrine, l'épaule gauche, le dos.

Péricardite

Caractérisé par une douleur d'intensité variable.

Caractéristiques de la douleur:
• la douleur s'accumule progressivement;
• peut irradier vers le dos, les épaules, le cou.

Rate douloureuse

Les maladies de la rate sont très rares, ce sont des symptômes de troubles sanguins.
La douleur est modérée et terne donne sous l'omoplate gauche, dans l'épaule, donc une telle douleur est souvent confondue avec le cœur.

Signes d'une rate malade:
• éruptions cutanées;
• ecchymoses;
• mauvaise coagulation sanguine;
• avec un infarctus de la rate - nausées, vomissements, frissons.

Différentes caractéristiques de la douleur à prendre en compte lors du diagnostic:
• la douleur peut être temporaire (par exemple, avec un mouvement brusque, dans une position inconfortable) ou périodique;
• une crise aiguë peut survenir en essayant de plier ou de redresser le tronc:
• les crampes, en règle générale, indiquent la contraction des muscles des organes creux;
• une douleur constante indique un étirement de la membrane des organes parenchymateux;
• une douleur croissante indique un processus inflammatoire;
• douleur aiguë associée à la rupture de l'éducation, de l'organe, avec blocage des vaisseaux sanguins, saignement intrapéritonéal;
• lumbago - un problème dans la moelle épinière ou dans le système nerveux;
• douleur prolongée;
• tiraillement douloureux, terne;
• douleur courte.

Diagnostics et recherche pour les maux de dos

Si le mal de dos irradiant sur le côté est de nature périodique, l'avis d'un spécialiste est nécessaire, car une telle douleur peut confirmer que le patient développe un processus inflammatoire chronique..

Vous pouvez d'abord contacter un thérapeute qui, après avoir examiné le patient, posé des questions sur les symptômes et effectué des recherches initiales, peut prescrire une consultation avec un spécialiste étroit - un neuropathologiste, un cardiologue, un urologue, un néphrologue, un gastro-entérologue, un chirurgien, un orthopédiste, un traumatologue, un chiropracteur.

Pour diagnostiquer et déterminer les maux de dos, le médecin vous prescrira les tests suivants:
• obligatoire - échographie des organes internes;
• obligatoire - tests de laboratoire de sang, d'urine;
• en plus - radiographie de la colonne vertébrale;
• en plus - imagerie par résonance magnétique;
• en plus - tomodensitométrie.

Traitement

La douleur latérale du dos peut survenir soudainement ou elle peut être répétitive. Dans tous les cas, n'hésitez pas à contacter un établissement médical. De plus, il n'est pas recommandé de prescrire indépendamment des analgésiques ou de la physiothérapie, des massages.

La prise d'analgésiques peut brouiller le tableau clinique de la maladie et rendre difficile le diagnostic correct, et la thérapie manuelle, utilisée non conformément aux indications, peut parfois être nocive.

Ce n'est qu'après le diagnostic que le médecin vous prescrira un traitement adéquat - les analgésiques et les médicaments nécessaires pour traiter la maladie sous-jacente. Parfois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
N'oubliez pas que la douleur sur le côté du dos peut parfois indiquer une pathologie grave.Par conséquent, la recherche d'une aide médicale en temps opportun aidera à préserver non seulement la santé, mais parfois la vie..

Et, probablement, il est superflu de dire qu'en cas de blessure ou de chute, de blessure, vous devez immédiatement appeler une ambulance, contacter un traumatologue pour des soins d'urgence.

Le côté droit fait mal au dos - maladies probables, diagnostic et traitement

Si le bas du dos fait mal sur les côtés, la raison doit être recherchée dans la pathologie du système nerveux, le tube digestif. La condition préalable peut être une maladie du système génito-urinaire, une maladie du système musculo-squelettique, du système respiratoire. La douleur se manifeste sur le site de localisation. La nature de la douleur varie. Plus tôt la cause de la maladie est établie, pourquoi les côtés du dos peuvent faire mal, plus vite le médecin prescrira un traitement.

Qu'est-ce qui peut causer une douleur lombaire

Diverses conditions cliniques de type aigu ou chronique peuvent provoquer des douleurs lombaires du côté droit. Les causes les plus courantes de douleur au bas du dos droit sont:

  • Troubles cliniques congénitaux ou acquis du système musculo-squelettique: ostéomyélite, spondylolisthésis, sacro-iliite, ostéochondrose, etc..
  • Maladies associées à des blessures ou à une inflammation dans la région lombaire ou dans la région du muscle sciatique, lorsque la douleur irradie vers la fesse, ainsi que des signes de cancer, par exemple un néoplasme malin du côté droit.
  • Pathologies cliniques de type neurologique, par exemple, lumbago, névrite du côté droit, hernie discale, sciatique, névromyalgie dans le bas du dos, etc..
  • Processus inflammatoires des organes systémiques internes situés sur le côté droit de l'atlas anatomique: ovaire droit de la femme, vésicule biliaire, intestins, foie, pyélonéphrite du rein droit.

Considérez les principaux symptômes de la douleur (douleur du côté droit du bas du dos) avec des manifestations cliniques possibles, du point de vue des plus courants dans la pratique médicale.

Caractéristiques chez les femmes

Chez les femmes, les douleurs latérales sont plus souvent observées que chez les hommes, en raison des caractéristiques anatomiques du corps féminin. Les organes reproducteurs sont situés dans la cavité abdominale du beau sexe, ce qui provoque souvent une gêne dans la région pelvienne, et ils développent des infections et des inflammations urogénitales plus souvent que chez les hommes.

Pour les maladies féminines


Les douleurs latérales douloureuses et tiraillantes ne sont pas rares chez les femmes présentant des changements dans les niveaux hormonaux, des néoplasmes des organes reproducteurs, des troubles congénitaux (par exemple, déviation ou flexion de l'utérus).
Les autres causes de douleur persistante sont les infections génitales, les fibromes, les annexites, l'endométriose et d'autres processus inflammatoires.

Symptômes supplémentaires des maladies ci-dessus - irrégularités menstruelles, infertilité, détérioration du bien-être général.

Pour de nombreuses femmes, la douleur latérale est une norme physiologique pendant la menstruation - dans ce cas, elle a un caractère douloureux, est facilement soulagée par la prise d'antispasmodiques et n'est pas accompagnée de symptômes supplémentaires.

Pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'inconfort sur les côtés et le bas du dos survient généralement après le premier trimestre, lorsque le fœtus en croissance commence à appuyer sur la colonne vertébrale et les organes internes.

Dans les premières semaines de la naissance d'un enfant, un tel symptôme peut être le signe de changements hormonaux dans le corps, d'un affaiblissement des ligaments et des muscles, ainsi que d'une fausse couche naissante - dans ce cas, la douleur est intense, accompagnée de saignements ou de taches vaginales, de faiblesse et de détérioration de l'état général.

Après l'accouchement

Toutes les femmes, sans exception, ressentent des douleurs dans le bas-ventre, les côtés et le bas du dos - elles font partie des processus de récupération du système reproducteur. Immédiatement après l'accouchement, ils peuvent être assez forts, mais après quelques jours, ils disparaissent progressivement et disparaissent complètement en deux à quatre semaines..

Ostéochondrose de la zone lombo-sacrée

Cette pathologie neurologique explique le plus souvent la douleur du côté droit du bas du dos. L'essence de ce qui se passe est la suivante. Dans les vertèbres articulaires et les tissus cartilagineux, des troubles dégénératifs-dystrophiques se produisent, associés à la croissance des excroissances osseuses, qui limitent la mobilité du système musculo-squelettique de la colonne vertébrale sous le lombaire vers la droite ou la gauche.

  • les changements des conditions de température, c'est-à-dire l'hypothermie;
  • après un long séjour dans une position inconfortable;
  • après des mouvements brusques ou une activité physique accrue dans la région lombaire.

De plus, avec l'ostéochondrose, une douleur aiguë dans le bas du dos à droite ou à gauche peut survenir après une surcharge psycho-émotionnelle ou nerveuse. La phase aiguë d'une maladie neurologique peut provoquer des douleurs lancinantes ou lancinantes dans le bas du dos, et l'évolution chronique de l'ostéochondrose lombaire entraîne constamment des douleurs dans le bas du dos à droite ou à gauche..

La douleur dans la région lombaire avec ostéochondrose est traitée avec une thérapie complexe, qui comprend des médicaments et de la physiothérapie. Après avoir supprimé la douleur irradiant vers le côté droit ou gauche, et avec une dynamique de récupération positive, le spécialiste traitant prescrit un cours de massage thérapeutique et de gymnastique préventive.

Traitement

Que faire si vous avez mal au dos, seul un spécialiste qualifié peut le dire. Les tactiques de traitement dépendent de la cause sous-jacente de la douleur. Vous ne devez pas prendre d'analgésiques seuls, car ils ne donnent qu'un effet temporaire (et dans certaines maladies, ils n'aident pas du tout), "lubrifient" le tableau clinique et aggravent le processus pathologique par le fait qu'une personne, arrêtant constamment la douleur, reporte une visite chez le médecin.

Le principe principal de la thérapie est de ne pas traiter la douleur en tant que telle, mais sa cause. Ainsi, avec l'ostéochondrose, toute une gamme de mesures est nécessaire. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour cette maladie sont utilisés comme thérapie symptomatique pendant la période de pointe. Ces médicaments comprennent le diclofénac, le nimésulide, etc., cependant, ils ont un certain nombre de contre-indications (par exemple, ulcère d'estomac).

Vous pouvez également appliquer des onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Finalgon, Fastum gel). Dans certains cas, des anti-inflammatoires stéroïdiens sont nécessaires (Kenalog, Diprospan). Les principales activités sont effectuées pendant la période sans exacerbation et consistent en une gymnastique thérapeutique, un cours de massage thérapeutique, en organisant le bon régime quotidien et la nutrition.

En outre, des procédures physiothérapeutiques, l'acupuncture, la thérapie manuelle, etc. sont prescrites. En dehors de l'exacerbation, les médecins recommandent de faire des exercices thérapeutiques. C'est le meilleur moyen de renforcer votre dos, de soulager les tensions et les spasmes musculaires. Un complexe d'exercices thérapeutiques (thérapie par l'exercice) est nécessairement inclus dans le programme de prévention des maux de dos.

Il est préférable de faire les cours sous la supervision d'un instructeur, mais certains exercices simples peuvent être faits à la maison:

  • Allongez-vous sur le dos, étirez vos bras le long du corps, pliez légèrement vos jambes au niveau des articulations du genou. Jambes à dévier vers le côté droit, vers le corps et tête à tourner légèrement vers la gauche (l'essentiel est de ne pas en faire trop). Après cinq secondes, revenez à la position de départ, répétez la même chose avec le côté opposé. Juste dix répétitions.
  • Mettez-vous à genoux, posez vos mains sur une chaise. Arquez votre dos, puis pliez-vous autant que possible. Faites dix répétitions.
  • Allongez-vous sur le dos, redressez vos jambes. Soulevez votre jambe droite à 20 cm du sol, maintenez jusqu'à ce que la fatigue apparaisse. Faites de même avec la jambe gauche. Faites cinq répétitions pour chaque jambe.

Le massage et la thérapie manuelle ont un bon effet. Ces procédures sont effectuées uniquement par un technicien qualifié. Une exécution incorrecte, une violation des techniques de mise en œuvre peuvent causer des dommages importants. Lors d'une séance de chiropratique, les mains du spécialiste traversent toute la zone du dos, affectant différents niveaux (fascia, structure osseuse, etc.).

Une attention particulière est portée au niveau neuronal. Le spécialiste a un effet direct sur les neurones grâce à des manipulations de palpation. Un chiropraticien sait comment ralentir ou accélérer les circuits neuronaux. Récemment, l'acupuncture a gagné en popularité. Le cours se compose de plusieurs procédures et vise à réduire la douleur et la relaxation musculaire.

Si vous êtes en surpoids, vous devez établir un régime. La préférence devrait être donnée aux aliments à base de plantes et hypocaloriques. Les protéines représentent un tiers de l'alimentation quotidienne. Vous pouvez manger du poisson maigre, de la volaille, de la viande, des œufs. De plus, les protéines se trouvent dans les légumineuses, le sarrasin, les champignons, les noix (il est important de ne pas en faire trop). Les graisses insaturées doivent être consommées (agneau, poisson blanc, noix, huiles végétales).

Dans les maladies du système musculo-squelettique, les vitamines A et D. jouent un rôle important. La vitamine A se trouve dans les légumes verts, les oignons, les légumes orange et jaunes, l'huile de poisson, le foie et les jaunes. La vitamine D est synthétisée sous l'influence du meilleur solaire. Il peut également être obtenu en petites quantités à partir de lait, beurre, jaunes, foie de morue, caviar. Des quantités adéquates de phosphore (son, laitue, chou, fromage, poisson) et de calcium (foie, fromage, œufs, noix, chou) doivent être consommées pour la santé des os.

En présence de maux de dos, il est préférable de contacter d'abord un thérapeute, qui, sur la base des données collectées, déterminera d'autres tactiques. En présence de maladies des organes internes, le patient subit un certain nombre d'études supplémentaires et est référé à des spécialistes étroits. La règle principale que tous les patients doivent apprendre est de ne pas s'automédiquer et, en cas de manifestations douloureuses, de contacter en temps opportun un spécialiste..

Radiculopathie et lumbago

La douleur de tir dans le bas du dos vers la gauche ou la droite peut provoquer une sciatique, un autre symptôme de lésions par compression des racines de la moelle épinière. La douleur à droite ou à gauche augmente avec un effort physique actif ou des mouvements brusques. La cause de la radiculopathie est une perte d'élasticité et une diminution de la distance entre les vertèbres, conduisant à une violation des faisceaux de fibres nerveuses s'étendant des canaux rachidiens. Les symptômes de la douleur s'intensifient après une forte pression mécanique ou dynamique sur les racines nerveuses. La zone de douleur irradiante sous le bas du dos:

  • région fessière;
  • zone extérieure de la cuisse;
  • tibia et pied.

Très souvent, une douleur lombaire sévère associée à une sciatique est confondue avec une autre anomalie neurologique - le lumbago. Des tirs et une douleur vive irradient vers le bas du dos après un déplacement brusque du disque intervertébral dans la région sacro-lombaire, ce qui est associé au levage de charges lourdes. De plus, les signes et symptômes du lumbago, le plus souvent rencontrés chez l'homme, sont le résultat d'un état rhumatismal des tissus conjonctifs de la colonne vertébrale, de sa lésion infectieuse ou du développement de formations ressemblant à une tumeur, après quoi il y a une douleur vive et / ou aiguë du côté droit..

La durée de la douleur lorsque le dos «pousse» peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, voire parfois des jours. Les spasmes musculaires dans le dos, à droite ou à gauche, dans le bas du dos rendent une personne impuissante, l'obligeant à rester dans une position forcée. C'est dans cet état que le patient est livré chez le médecin..

Méthodes de traitement - thérapie intensive avec des médicaments analgésiques et antispasmodiques à action anesthésique, ainsi qu'une thérapie fonctionnelle.

Diagnostique

Avec une crise douloureuse aiguë, vous pouvez prendre des médicaments pour soulager la douleur, mais rappelez-vous que la prise de médicaments rend difficile l'établissement d'un diagnostic correct.

Pour diagnostiquer, les médecins utilisent les méthodes suivantes:

  • Radiographie de la colonne vertébrale ou des poumons
  • IRM ou tomographie calculée
  • Examen échographique des organes internes
  • Test sanguin pour anticorps, général, marqueurs, etc..
  • Analyse de l'urine, des expectorations
  • Irrigographie
  • Coprogramme.

Vous devriez absolument consulter un médecin si:

  • Le pouls est très rapide
  • La confusion se produit
  • Haute pression
  • Étourdi
  • Le patient est malade ou vomit

Un neurologue, gynécologue, urologue ou orthopédiste qualifié aidera à comprendre le problème. Vous ne pouvez pas être traité avec la médecine traditionnelle ou l'automédication. Après avoir diagnostiqué la maladie, le médecin vous prescrira un traitement qui soulagera la douleur et éliminera le processus inflammatoire.

Blessure à la colonne vertébrale

Une douleur au bas du dos sourde ou douloureuse à droite peut survenir à la suite d'un impact traumatique de force. En règle générale, une telle douleur au bas du dos du côté droit ou gauche survient chez les athlètes professionnels ou les personnes ayant des modes de vie extrêmes. Imprécision technique dans l'exercice ou répartition incorrecte de la charge dans la partie postérieure du canal rachidien, entraînant un déplacement des articulations et une rupture des tissus mous de la colonne vertébrale.

Après un examen diagnostique utilisant la topographie par résonance magnétique, la gravité de la lésion vertébrale et les méthodes de son traitement sont déterminées. Méthodes pour éliminer la douleur du côté droit de la colonne vertébrale lombaire - traction de la colonne vertébrale, thérapie anti-inflammatoire non stéroïdienne, physiothérapie, exercices thérapeutiques et massage.

Nous vous invitons à vous familiariser avec: Pourquoi le genou fait mal après une arthroplastie de la hanche?

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Chiropraticien, traumatologue orthopédique, thérapeute à l'ozone. Méthodes de traitement: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique de soulagement de la douleur, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Tire le bas du dos à 39 semaines de gestation, que faire?

Tire le bas du dos à 40 semaines de gestation, que faire?

Tire le bas du dos à 8 semaines de grossesse, que faire?

Maladies gynécologiques

Les lombalgies dans le dos droit chez les femmes peuvent être déclenchées par diverses maladies gynécologiques et / ou des anomalies pathologiques:

  • fibromes utérins;
  • menstruations douloureuses;
  • l'endométriose;
  • inflammation du côté droit des appendices - andexite;
  • maladies du système génito-urinaire et autres conditions.

Seul un diagnostic complet par un spécialiste spécialisé vous permet de déterminer pourquoi et pourquoi le côté droit fait mal au dos chez le beau sexe.

Cependant, le risque de douleur du côté droit peut être associé à une négligence élémentaire par rapport à leur propre santé. Hors pathologies traumatiques, urologiques et neurologiques, dans la plupart des cas, la douleur du côté droit est le résultat d'une hypothermie et d'un surpoids du patient.

Vers le sixième mois de grossesse, le corps de la femme subit des charges isométriques accrues sur la colonne vertébrale et tout le fardeau tombe sur la région lombo-sacrée de la structure vertébrale. La douleur dans le côté droit pendant la grossesse peut être donnée aux régions lombaire, fessière et de la cheville.

Caractéristiques chez les hommes

Chez les hommes, les causes des douleurs tiraillantes et douloureuses irradiant sur les côtés, le bas de l'abdomen, l'aine et les jambes deviennent généralement une hyperplasie prostatique, une prostatite, moins souvent une cystite et d'autres maladies de la vessie. D'autres manifestations incluent un écoulement d'urine obstrué, un dysfonctionnement sexuel et une impuissance, avec des maladies sexuellement transmissibles, un écoulement purulent de l'urètre est noté..

Pour les infections génitales chez l'homme, le traitement doit être transmis aux deux partenaires, même dans les cas où la femme ne présente aucun symptôme de la maladie.

Pathologie rénale

Les processus inflammatoires dans le système génito-urinaire peuvent également répondre à la question de savoir pourquoi le dos fait mal dans la région lombaire à droite.

Considérez les principaux signes urologiques de la douleur au dos dans le bas du dos:

  • La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne du rein, qui peut avoir trois variantes de l'évolution de la maladie urologique: type aigu, phase chronique et pyélonéphrite chronique avec exacerbation. Toutes ces manifestations se caractérisent par une douleur du côté droit du dos ou une pathologie symétrique du côté gauche. Avant de débuter une intervention thérapeutique, un examen bactériologique de l'urine du patient est réalisé..
  • L'urolithiase, ou lithiase urinaire, est la formation de calculs dans les voies urinaires humaines. Des pulsations fréquentes dans le côté, accompagnées de douleurs, sont le résultat d'une obstruction urétérale, se manifestant par un syndrome de douleur spasmodique dans la région lombaire.
  • Néphrolithiase, ou pathologie urologique de néphrolithiase, exprimée par la formation et l'accumulation de calculs rénaux, qui provoque également un réflexe douloureux dans la partie inférieure de la colonne vertébrale.

En plus des conditions urologiques ci-dessus qui fournissent des symptômes douloureux dans la partie inférieure droite du dos, il existe d'autres pathologies qui nécessitent une approche diagnostique différenciée..

Causes de la douleur dans le côté droit du dos

Parmi les facteurs étiologiques, il existe un certain nombre de maladies de divers organes et systèmes. Lors du diagnostic dans des situations où il y a une douleur intense dans le côté droit du dos, pour commencer, toutes les conditions pathologiques possibles des poumons, des bronches, du cœur, de l'estomac, des intestins, des reins et des uretères sont exclues.

Afin de déterminer pourquoi le côté droit fait mal derrière le dos, en plus d'une collecte approfondie de plaintes et de données anamnestiques, il est nécessaire d'examiner de manière exhaustive le patient, en utilisant non seulement des méthodes physiques intemporelles, mais également des systèmes de diagnostic modernes.

Le mal de dos à droite apparaît très souvent avec une pneumonie et d'autres maladies inflammatoires du système bronchopulmonaire. En règle générale, les patients se plaignent de transpiration sévère, de très grande fatigue, de toux, de dyspnée (essoufflement) ainsi que de fièvre. Avec le développement de l'inflammation du tissu pulmonaire, une douleur aiguë se développe le plus souvent dans la région de la poitrine. Cependant, en raison d'une innervation similaire, ce syndrome peut être localisé du côté du dos à droite.

Avec la pleurésie et la pleuropneumonie, le côté gauche ou droit fait mal et la douleur irradie vers le dos. Les symptômes augmentent généralement avec la toux, les mouvements et l'inhalation profonde. Le patient cherche à épargner le côté de la poitrine où il y a une inflammation des feuilles pleurales. Lorsque vous vous penchez vers l'avant et sur le côté, couché du côté affecté, la douleur diminue.

Dans le cas d'un changement de l'inflammation sèche de la plèvre en une prédominance de la composante exsudative du processus inflammatoire, un essoufflement sévère apparaît. La douleur dans le côté droit du dos avec pleurésie du côté droit ne dérange pratiquement pas. Les médecins vous recommandent de demander immédiatement conseil et de suivre le traitement nécessaire afin d'éviter des conséquences désagréables..

Une douleur douloureuse dans le bas du dos, ainsi qu'une douleur dans le côté droit du dos avec une pathologie du système digestif, sont associées à une innervation commune. Ces sensations, par leur mécanisme, se reflètent.

Nous vous suggérons de vous familiariser avec: Pourquoi les articulations des doigts font-elles mal pendant la grossesse? Les symptômes et les causes

L'intensité de la douleur la plus prononcée du côté droit apparaît dans les maladies de la zone hépatopancréatobiliaire. En particulier, cela comprend les maladies suivantes:

  • cholécystite;
  • cholélithiase ou calculs dans la lumière de la vésicule biliaire;
  • cholangite - inflammation des voies biliaires;
  • pancréatite - une maladie aiguë des tissus du pancréas;
  • divers types de dyskinésie biliaire.

La nature de projection de la douleur avec inflammation de la vésicule biliaire affecte le fait que le bas du dos fait mal au côté droit. Pour dire au médecin qu'une personne peut avoir une exacerbation de la cholécystite chronique, des données anamnestiques et des recherches objectives aideront. En plus du fait qu'une personne a une douleur dans le côté droit du dos sous les côtes derrière et en dessous, cela fait mal dans l'hypochondre droit de l'abdomen.

Un indicateur de cholécystite peut être une douleur à droite, qui est provoquée en tapotant sur l'arc costal droit.

La maladie biliaire ou cholélithiase est caractérisée par le fait que le côté droit fait mal et irradie vers le dos à droite ou au centre. Une crise douloureuse de colique se produit au moment de l'obstruction, c'est-à-dire l'obstruction de la lumière de la vessie avec une grosse pierre. La douleur dans le côté droit du dos en ce moment est insupportable. Elle ne s'affaiblit dans aucune position, sauf pour le genou-coude.

La dyskinésie (problèmes d'excrétion de la bile) est possible. Dans cette situation, le dos droit et la région sous-costale de l'abdomen sont très douloureux. Des interruptions dans le travail du cœur sont possibles. Les médecins diagnostiquent souvent mal, un infarctus du myocarde manquant de la paroi inférieure du ventricule gauche, dans lequel la région lombaire à gauche ou moins souvent à droite peut également faire mal. L'enregistrement d'un électrocardiogramme et d'un test de troponine exclut une crise cardiaque.

Une douleur tirante dans le dos à droite, qui fait mal et irradie vers le bas du dos, incite le médecin à penser qu'il existe une maladie des reins, des uretères ou de la prostate. Pour les femmes, l'apparition de symptômes similaires dans les processus inflammatoires des organes pelviens est typique..

Avec la pyélonéphrite, le processus est unilatéral. Par conséquent, en cas d'implication uniquement avec une inflammation du côté droit, le dos droit fait mal. Une augmentation de la température et l'apparition de troubles dysuriques sont possibles:

  • pollakiurie - mictions fréquentes;
  • nycturie - prédominance de la diurèse nocturne sur la journée;
  • polyurie - augmentation du volume de liquide sécrété.

Une douleur dans le côté droit du dos apparaît également si un calcul rénal ou uretère est présent. Cette dernière situation est caractérisée par une douleur intense du côté droit, comme dans les coliques biliaires. En urinant, une couleur rouge ou brunâtre de l'urine apparaît.

Une caractéristique importante de cette maladie est un changement dans la consistance, la couleur et l'odeur de l'urine. Lors de la vérification des analyses, d'autres modifications seront également visibles..

Souvent, le côté droit fait mal pendant la grossesse. Cela peut être associé à la cholélithiase, à la pyélonéphrite, ainsi qu'à l'ostéochondrose et à d'autres conditions pathologiques de la colonne vertébrale..

L'ostéochondrose avec localisation du côté droit des processus dégénératifs-dystrophiques se manifeste par une douleur du côté droit et irradie brusquement vers le dos. La colonne cervicale, ainsi que la colonne thoracique, ne sont pas sujettes aux symptômes décrits. Seule la colonne lombaire touchée provoque des douleurs du côté droit du dos. Souvent, il irradie le long du nerf sciatique. Dans ce cas, la boiterie peut être dérangeante en raison de la douleur..

Lorsqu'il fait mal au côté droit en raison d'une inflammation des reins avec pyélonéphrite, un traitement antispasmodique et antibiotique est effectué. Si la colonne lombo-sacrée est affectée (ostéochondrose), des traitements non stéroïdiens et des myorelaxants sont prescrits.

Le traitement de la douleur dépend entièrement de la cause de celle-ci. Ainsi, avec les coliques biliaires, l'introduction du No-shpa ou de la Platifilline est nécessaire. Pour les maladies respiratoires, il est conseillé d'utiliser des antibiotiques et des anti-inflammatoires.

Vous pouvez soulager la douleur par vous-même une fois. En cas d'épisodes systématiques, consultez un médecin pour obtenir de l'aide.

Pour éviter les maux de dos, les médecins recommandent de mener une vie saine, de faire des exercices matinaux et de bien manger. Il est important d'exclure le tabagisme, la consommation d'alcool, qui, comme nous le savons, affectent négativement la santé humaine..

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grande variété de raisons. Afin de pouvoir deviner ce qui a causé la douleur, il est nécessaire de comprendre des indicateurs tels que la localisation, la nature, la durée, les facteurs de provocation.

Diverses maladies du système digestif, génito-urinaire et du tissu rétropéritonéal peuvent entraîner des douleurs dans le côté droit sous les côtes et dans le bas de l'abdomen. Le côté droit pendant la grossesse fait mal lorsque l'utérus en croissance appuie sur les organes pelviens et abdominaux.

Pour découvrir la cause du mal de dos à droite ou à gauche, il ne faut pas se laisser guider par les seuls symptômes, il est très important de consulter un médecin en temps opportun et de procéder à un examen de laboratoire et instrumental supplémentaire..

Traitement

Si les côtés font mal non pas à cause de pathologies et de maladies, mais d'une simple tension musculaire, il est recommandé de traiter une telle douleur:

  • Cours de massage;
  • Frottements et crèmes chauffantes;
  • Application topique de kétoprofène, de capsicam, de pommades anesthésiques sur la zone endommagée;
  • Porter des ceintures chauffantes en laine de chien et de mouton;
  • Complexe de gymnastique spéciale.

Souvent, une telle douleur disparaît d'elle-même, mais ces procédures accéléreront le processus de récupération..

Si des sensations désagréables sont causées par des pathologies de la colonne vertébrale et des processus dégénératifs qui en découlent, une approche intégrée est nécessaire. Il est classiquement divisé en 3 périodes:

  • Aigu. Le médecin prescrit des analgésiques non stéroïdiens; soulager les spasmes musculaires avec des relaxants.
  • Subaigu. À ce stade, le patient est traité avec des chondroprotecteurs, qui ralentissent le processus de destruction des vertèbres et restaurent les tissus mous. Le médecin prescrit un cours de physiothérapie, parfois les maladies du système musculo-squelettique sont traitées avec un cours de massage, d'acupuncture et de séances de thérapie manuelle. Le patient est engagé dans une gymnastique spéciale qui aide à étirer la colonne vertébrale et à renforcer le corset musculaire. Certains exercices peuvent être effectués de manière autonome à la maison..
  • Remise. Le médecin augmente le stress sur la colonne vertébrale et les muscles, ce qui rend l'exercice complexe plus difficile. Le patient montre une activité et des sports réguliers, car un faible tonus musculaire affecte négativement le processus de récupération. Un traitement thermal est souvent recommandé.

Si une douleur dans le bas du dos survient en raison de problèmes avec le système nerveux, seuls les neurologues travaillent avec ce problème.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte