La douleur aux orteils survient chez de nombreuses personnes. Elle perturbe le rythme de la vie quotidienne, ne lui permet pas de porter ses chaussures préférées, de faire ses activités et sports habituels, ses tâches quotidiennes et son travail. Les gens éprouvent souvent un inconfort similaire, qui peut être douloureux, douloureux, palpitant ou insupportablement aigu. Étant donné que les orteils sont soumis à beaucoup de stress tous les jours, participant à la marche, vous ne devez pas reporter le voyage chez le médecin, ce qui vous permet d'identifier l'origine de la douleur..

Pourquoi mes orteils me font-ils mal

Les causes d'inconfort sont nombreuses et parfois très graves. Lors de la clarification de la pathologie qui a conduit au syndrome douloureux, le médecin s'enquiert des symptômes qui l'accompagnent et établit un diagnostic en fonction de la localisation de la douleur:

  • dans l'ongle - se produit le plus souvent en raison du port de chaussures inconfortables ou d'infections fongiques;
  • dans les os et les articulations - associés à des modifications dégénératives du tissu articulaire, des dommages mécaniques;
  • dans le coussin - généralement inquiet des callosités ou de la peau rugueuse.

Les principales raisons pour lesquelles les orteils font mal sont les maladies et les phénomènes suivants:

  • arthrite;
  • l'arthrose;
  • goutte;
  • blessures traumatiques;
  • l'ostéomyélite;
  • Névrome de Morton;
  • ongle incarné;
  • maladies vasculaires.

Arthrite

Avec l'arthrite, un ou tous les doigts peuvent faire mal, et la douleur est causée par une inflammation de l'articulation et des tissus adjacents. La maladie s'accompagne non seulement de douleurs, mais également d'un gonflement, d'une rougeur. Une faiblesse générale et un malaise peuvent être ressentis, la température locale augmente. La douleur est la plus intense la nuit. Au fil du temps, les doigts se plient en raison des articulations enflées, un craquement est observé.

L'arthrite doit être traitée, elle ne disparaît pas d'elle-même et provoque un inconfort sévère.

L'arthrose

Si vos orteils vous font mal, la cause est souvent l'arthrose. La pathologie est une conséquence de l'arthrite ou de la goutte et se caractérise par une inflammation de l'articulation avec destruction progressive du cartilage. Le pouce est touché en premier, puis l'arthrose se propage au reste.

Avec cette maladie, la douleur survient principalement la nuit, le doigt gonfle, devient rouge et peut être chaud. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie, car elles portent des chaussures à talons étroits. La pathologie peut se développer à la suite d'un traumatisme. Avec l'arthrose, les doigts seront très déformés et douloureux, par conséquent, dès les premiers symptômes, une visite chez le médecin est nécessaire.

Goutte

La goutte est une inflammation de l'articulation due à l'accumulation d'acide urique et de sels. Le plus souvent, les hommes sont malades. La maladie présente des symptômes similaires à ceux de l'arthrite et de l'arthrose: rougeur, gonflement, fièvre locale. L'état général peut s'aggraver, des frissons apparaissent, la pression artérielle augmente, l'appétit disparaît.

La goutte résulte très souvent d'une consommation excessive de viande, de poisson, d'aliments gras et sucrés, d'alcool, ainsi que de troubles métaboliques (lorsque l'acide urique n'est pas excrété dans l'urine) et de la fonction rénale.

Traumatisme

Les os du pied et des doigts d'une personne sont très fragiles et petits, ils sont donc facilement endommagés. La plupart des personnes qui se cassent un orteil peuvent ne pas consulter de médecin. Dans ce cas, la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, elle apparaît lorsqu'elle est pressée et déplacée. Les fractures finissent par grandir ensemble, mais dans la mauvaise position, et le syndrome douloureux recule. Les blessures comprennent les entorses, les luxations et les contusions. Tous les dommages mécaniques sont accompagnés d'un gonflement, d'une douleur vive dans les orteils, parfois l'apparition d'un hématome.

Ostéomyélite

À la suite de blessures et de fractures ouvertes de l'os, le processus de suppuration et de mort tissulaire commence, accompagné de douleurs intenses, de fièvre, de maux de tête et de vomissements, et parfois d'une perte de conscience. La température augmente fortement (jusqu'à 39-40 degrés). Le doigt affecté ne peut pas être déplacé.

La maladie se développe rapidement, les sensations de douleur des passages locaux sont généralisées. Si ces symptômes apparaissent, consultez un médecin dès que possible..

Déformation des doigts

Parfois, les orteils acquièrent une forme en forme de marteau en raison de la position incorrecte du pied, de la tension des ligaments et de la charge accrue sur les muscles, et les deuxièmes orteils et les troisièmes sont plus susceptibles de faire mal. Ils rétrécissent et semblent «regarder» vers le bas. Ce trouble peut entraîner une arthrose. Les déformations du marteau sont causées par une prédisposition héréditaire, des chaussures inappropriées, des pieds plats, un cou-de-pied haut, un long deuxième orteil.

Cors

En plus des callosités molles des nouvelles chaussures, une personne développe parfois des callosités centrales à longues racines. Ils ne disparaissent pas d'eux-mêmes, ils doivent donc être supprimés. Les formations sont associées à une kératinisation de la couche superficielle de la peau et sont très douloureuses, surtout lors de la marche.

Névrome de Morton

Avec cette maladie, une prolifération tissulaire se produit dans le pied, ce qui pince les nerfs interdigitaux et conduit à une affection douloureuse. Fondamentalement, un névrome est une tumeur bénigne caractérisée par la sensation d'une pierre dans le pied qui interfère avec la marche. Souvent, la pathologie se manifeste par une douleur entre les orteils, généralement entre le quatrième et le troisième.

Les facteurs prédisposant à l'apparition de la maladie sont les pieds plats, les blessures, le stress sur les pieds, les chaussures serrées.

Maladie vasculaire

L'athérosclérose peut se développer dans les artères, dans lesquelles le flux sanguin est insuffisant. Dans ce cas, les doigts sont froids, engourdis ou endoloris. Les symptômes de la douleur deviennent plus forts en marchant. Le diabète sucré peut également entraîner une altération de l'apport sanguin. Les personnes atteintes de cette maladie souffrent souvent de douleurs aux orteils..

Une autre violation du système circulatoire est l'endartérite, dans laquelle les artères deviennent enflammées, entraînant une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs. Avec une telle maladie, les jambes font généralement mal au-dessous du genou (parfois le syndrome douloureux s'étend à tout le membre), les doigts peuvent devenir engourdis, picotements, gonflement, parfois ils sont crampés, ils sont souvent pâles et froids.

L'endartérite nécessite nécessairement un traitement, car dans les cas avancés, il existe un risque d'amputation d'un membre.

Ongle incarné

Ceci est le plus courant sur le pouce. Cela se produit en raison de chaussures serrées et d'une mauvaise coupe des ongles. Un ongle incarné est une condition très douloureuse, mais vous pouvez vous débarrasser du problème dans le bureau de pédicure, où le maître enlèvera le bord incarné et traitera correctement l'ongle.

Diagnostique

Que faire si vos orteils vous font mal? Tout d'abord, vous devriez consulter un médecin qui examinera la zone touchée et vous prescrira des mesures de diagnostic pour poser un diagnostic. En cas de problème, vous devez rendre visite à un thérapeute qui, sur la base de l'anamnèse, vous dirigera vers des spécialistes étroits - un traumatologue, un neurologue, un rhumatologue ou un chirurgien..

Les principales méthodes de diagnostic utilisées pour la douleur dans les membres inférieurs comprennent:

  • radiographie;
  • tomodensitométrie et IRM;
  • Ultrason;
  • analyse d'urine pour déterminer l'arthrite;
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • détermination du taux d'acide urique.

Traitement et prévention

Si un orteil fait mal, un traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic et du diagnostic..

  • Pour l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui éliminent l'inflammation et la douleur. Les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le cartilage.
  • La goutte est traitée avec des médicaments qui abaissent les niveaux d'acide urique. Un régime spécial est recommandé, limitant les légumineuses, la viande, le café et évitant les boissons alcoolisées.
  • La physiothérapie et les chaussures orthopédiques sont utilisées pour le névrome de Morton. Dans les cas extrêmes, la chirurgie est indiquée.
  • Les callosités et le durcissement sont éliminés avec des adoucissants, et s'il y a une racine profonde, elle est rapidement éliminée.

Pour prévenir les douleurs aux orteils et le développement de maladies, il est recommandé de porter des chaussures confortables et légères avec des orteils larges. À la maison, il vaut mieux marcher pieds nus ou en chaussons souples. Une surchauffe excessive ou une hypothermie des extrémités doivent être évitées, ainsi que le traitement rapide des égratignures et des blessures possibles et contacter immédiatement un traumatologue si des blessures sont suspectées.

L'os du gros orteil fait mal: causes, symptômes, traitement

À l'âge moyen et vieux, les gens s'inquiètent souvent pour l'os du gros orteil. Il peut être situé sur un ou deux pieds, se rapprocher de l'articulation ou du côté du pied, mais, dans tous les cas, réduit considérablement la qualité de vie et interfère avec le port de chaussures. Le diagnostic et le traitement de la pathologie, qui en médecine s'appelle Hallux Valgus (Hallus Valgus), sont traités par des orthopédistes, mais à un stade ultérieur, il est nécessaire de résoudre le problème par chirurgie.

Qu'est-ce que l'hallux valgus?

Hallux Valgus signifie «premier orteil courbé» en traduction. Avec cette maladie, le tissu osseux est déformé au niveau de l'articulation métatarsophalangienne avec une déviation vers l'extérieur. Selon la classification CIM-10, l'hallux valgus acquis au cours de la vie est désigné par le code M 20.1, et congénital - par les codes Q 66.5 et Q 66.6. Une maladie qu'un enfant a depuis la naissance est appelée d'une manière différente - déformation planovalgus du pied.

Un os près du pouce est un phénomène répandu; il est diagnostiqué chez 20 à 70% des personnes âgées et est plus souvent bilatéral. Habituellement, ils remarquent que les os des pieds font mal, chez les femmes de plus de 35 ans, chez les hommes, la pathologie est moins fréquente. Une bosse sur la jambe est perçue comme un néoplasme, une tumeur, mais ce n'est pas le cas. L'excroissance est formée en changeant la position de l'articulation, des ligaments et des muscles.

Chez une personne en bonne santé, la voûte plantaire remplit une fonction d'amortissement des chocs, en maintenant le poids de tout le corps.

Le mécanisme de développement de la pathologie est le suivant:

  • l'apparition de signes de pieds plats - aplatissement de la voûte plantaire dans le sens transversal, longitudinal, transversal-longitudinal;
  • redistribution de la charge sur la jambe;
  • tourner l'os métatarsien vers l'intérieur;
  • étirement et affaiblissement des muscles du pouce;
  • renforcement des muscles abducteurs;
  • raccourcissement des fléchisseurs et des extenseurs;
  • étendre la base du premier orteil;
  • la formation d'une bosse de l'intérieur du pied.

Sans traitement rapide de l'hallux valgus, un déplacement sévère de l'articulation, des tendons, des petits os, une subluxation et une luxation de la tête de la phalange peuvent survenir. À l'avenir, il existe un risque de modifications dystrophiques du cartilage, de sa destruction et de développement d'arthrose.

Causes de l'apparition d'os sur la jambe

Une prolifération osseuse sur un orteil peut être un problème génétique - si l'un des parents ou les deux ont un callus, il est plus probable que les enfants le développent. Le risque est particulièrement élevé s'il existe des anomalies congénitales dans la structure de la jambe. En outre, la cause de l'excroissance est le port constant de chaussures à talons hauts, de chaussures étroites et inconfortables qui mettent le pied dans la mauvaise position et ne laissent pas assez d'espace aux orteils..

Les os sur les gros orteils apparaissent souvent chez les travailleurs dont le travail est associé à une longue marche, à la position debout et à un effort physique. Chez les athlètes, la pathologie peut être provoquée par un sédiment incorrect pendant l'exercice, en courant.

Les autres causes possibles de bosses sur les pieds sont:

  • maladies des articulations et du tissu osseux - bursite, arthrose, arthrite, faiblesse ligamentaire, ostéoporose, toutes formes de pieds plats;
  • maladies métaboliques - diabète, goutte;
  • blessures simples ou multiples à la jambe;
  • paralysie du pied, polio antérieure;
  • troubles hormonaux;
  • maladies auto-immunes.

Même une mauvaise nutrition est considérée comme un facteur de risque d'apparition d'une accumulation, car un manque de vitamines, de protéines entraîne une perturbation de la santé du cartilage et des os. L'obésité et la vieillesse, lorsque les ligaments et les muscles commencent à s'affaiblir, augmentent également le risque de développer un os sur le gros orteil..

Symptômes de la pathologie

Habituellement, à un stade précoce, la déformation du pied n'est pas prise en compte: l'os a une taille minimale et n'est que légèrement frotté lors de la marche prolongée. La plupart considèrent que le problème est un défaut esthétique mineur ou un dépôt de sel, ou même une caractéristique liée à l'âge. Plus tard, l'os de la jambe se développe et fait mal en marchant, bien que pendant le repos, les symptômes désagréables disparaissent rapidement.

Pendant de nombreuses années, luttez-vous sans succès contre les douleurs articulaires? "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera dans 30 jours. Ce remède naturel fait quelque chose que seule la chirurgie a déjà fait."

De plus, la masse devient plus dense, plus dure, ressemble à un os.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les signes suivants apparaissent:

  • gonflement des tissus du pied;
  • déviation du pouce vers l'extérieur;
  • l'imposition du premier doigt sur le milieu;
  • engourdissement des doigts;
  • crampes aux jambes la nuit;
  • rougeur persistante du pied ou cyanose;
  • l'apparition de cors douloureux (callosités), des excroissances verruqueuses sur toute la surface du pied en raison de sa position incorrecte;
  • douleur dans l'articulation métatarsophalangienne.

Après une longue marche, l'os de la jambe fait très mal, il y a une sensation de brûlure, des sensations de contraction et la base du doigt gonfle, devient chaude. Le gonflement peut se propager à tout le doigt. En raison de la torsion de l'orteil, le port de chaussures ordinaires devient impossible. Sans traitement, des complications se développent - bursite de l'articulation (inflammation de la bourse), arthrite (inflammation du cartilage).

Stades de la maladie

Si l'os de la jambe fait mal, vous devez contacter un orthopédiste pour diagnostiquer la pathologie et établir son stade. La principale méthode d'examen est la radiographie et la maladie peut également être détectée par des signes externes. La déformation articulaire est déterminée par la valeur de l'angle de valgus.

Il se développe selon les étapes suivantes:

  1. Première (initiale). Les pieds plats sont modérément prononcés, l'angle atteint 15 degrés. Visuellement, l'os du gros orteil est presque invisible, mais la zone peut devenir rouge, des cors y apparaissent.
  2. Seconde. L'angle peut aller jusqu'à 20 degrés, il y a des douleurs, un épaississement de la peau, un œdème apparaît périodiquement.
  3. Troisième. L'angle de déviation de l'axe du premier doigt peut atteindre 30 degrés, les changements de position de l'articulation sont perceptibles à l'œil nu. En plus de la douleur constante, il y a des épaississements sur la peau du pied, des callosités sur tout le pied.
  4. Quatrième. L'hallux valgus est supérieur à 40 degrés. La déformation de l'orteil est prononcée, ses contours sont modifiés, il y a de fortes douleurs dans tout l'avant du pied. La nuit, une personne s'inquiète des crampes dans les jambes. Il y a souvent des suppurations au niveau des ongles, le pouce est enflammé, agrandi.


À partir d'environ la deuxième étape du développement de l'os près du pouce, les rayons X montrent des symptômes de subluxation articulaire, de rétrécissement de l'espace articulaire, d'ostéosclérose.

Méthodes de traitement d'un os poussant sur le pouce

La façon de traiter cette pathologie dépend du stade. L'os du pied ne tolère pas les retards de traitement, sinon les modifications des articulations deviendront irréversibles. Aux stades 1 et 2, une thérapie conservatrice est généralement effectuée, ce qui comprend nécessairement une bonne nutrition avec une abondance d'aliments végétaux, la consommation de protéines, de bouillons et de gelée. Il est également important de perdre du poids en cas d'obésité et de porter les bonnes chaussures à talons bas.

En présence d'un os sur le gros orteil, la principale méthode de traitement est l'utilisation d'appareils orthopédiques:

  1. Chaussures orthopédiques. Utilisez des produits avec une forme confortable, un nez large, une semelle épaisse, un soutien du cou-de-pied et des talons de 3-4 cm.Au tout début de la pathologie, il suffit d'utiliser des semelles spéciales placées dans des chaussures larges.
  2. Onglets. En collant un tel appareil dans des chaussures amples, vous pouvez déplacer la butée du pied derrière le dos, déchargeant l'avant.
  3. Bandages, pneus, cravates. Ils fixent le pouce dans la bonne position. Ils ressemblent à des sangles ou à des plaques, selon l'épaisseur, ils s'utilisent le jour ou seulement la nuit.
  4. Patin à roulettes. Ils fixent les phalanges des doigts, ne leur permettent pas de se chevaucher, entraînent les muscles et les ligaments.

Médicaments et physiothérapie

Lorsque les os situés sur les gros orteils vous font mal, vous n'avez pas besoin de souffrir d'inconfort. Pour se débarrasser de la douleur, des pommades anti-inflammatoires sont utilisées, qui éliminent également l'œdème, arrêtent le processus inflammatoire. Vous devez prendre n'importe quel remède local basé sur les AINS et le frotter 2 à 3 fois par jour pendant une durée allant jusqu'à 14 jours. Ketoprofen, Diclofenac, Ortofen, Voltaren aident le mieux contre les bosses sur les pieds.

En cas d'inflammation sévère de l'os de l'orteil, le traitement médicamenteux doit inclure des onguents hormonaux - Diprospan, hydrocortisone. De plus, des corticostéroïdes sont injectés dans l'articulation sous forme d'injections: généralement une injection élimine complètement la douleur et l'inflammation pendant plusieurs mois. Pour soulager l'œdème, des compresses avec Dimexide, de la bile médicale, une pommade à l'ichtyol sont également fabriquées. Pour le renforcement général du cartilage, il est nécessaire de suivre des chondroprotecteurs en cours (Artra, Dona, Struktum). Si l'os fait mal sur le côté du pied à cause des cors, ils font de la vapeur avec du soda et enlèvent les callosités avec de la pierre ponce, puis appliquez une crème nourrissante, une pommade.

Parmi les mesures de physiothérapie, la thérapie par ondes de choc est la plus populaire. Il aide à améliorer la circulation sanguine dans les tissus du pied, à restaurer le cartilage et le tissu osseux et à détruire les couches de sel. Habituellement, 4-6 séances d'un tel traitement sont effectuées, en parallèle à l'aide d'appareils orthopédiques.

Massage et gymnastique


Avec des os trop gros sur les jambes, l'impact physique est largement utilisé - le massage. Cette méthode aide à renforcer les muscles, à soutenir les ligaments affaiblis, afin que le doigt puisse changer de position. Il est préférable de masser le soir en se lavant les pieds ou en prenant un bain. Ils commencent à pétrir le pied par le bas dans un mouvement circulaire, en redressant les doigts, en appuyant sur l'os (avec précaution). Ils s'entraînent également à rouler un rouleau à pâtisserie sur le sol avec leurs pieds, à marcher sur des tapis spéciaux, à des pierres pieds nus - cela aide également à traiter l'os du gros orteil. Si vous avez des abcès ou des excroissances hémorragiques avec massage, vous devrez attendre!

La thérapie par l'exercice améliore l'effet du traitement conservateur des déformations et est également nécessairement prescrite après une intervention chirurgicale pour renforcer les muscles des jambes.

Il suffit d'effectuer les exercices les plus simples tous les jours pendant 10 à 15 minutes:

  • marcher sur les talons, les orteils;
  • ramassez de petits objets avec vos orteils;
  • faites des mouvements circulaires avec vos pieds;
  • botter des balles.

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "Le moyen le plus efficace de traiter les articulations et les problèmes de dos" Lire la suite >>>

Traitement traditionnel

Les méthodes non conventionnelles aident à améliorer l'état du pied, aident à soulager l'inconfort, l'enflure, les rougeurs.

Si les os des jambes vous font mal, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Prenez du miel, mettez une cuillère à soupe du produit sur un chiffon épais. Attachez à la jambe, laissez sous forme de compresse pendant la nuit.
  2. Battez la feuille de chou avec un marteau. Attachez-vous à la jambe pendant plusieurs heures. Répétez régulièrement pour éliminer les poches. Pour améliorer l'effet, vous pouvez saupoudrer le chou de sel fin.
  3. Appliquez des pommes de terre crues râpées sur la zone à problème, couvrez d'un chiffon, laissez la lotion pendant une demi-heure - la douleur disparaîtra.
  4. Pétrissez un morceau de propolis dans votre main, attachez-le à votre jambe, nouez avec un bandage. Répétez quand la douleur apparaît.
  5. Écrasez 3 comprimés d'Analgin, ajoutez une cuillère à café d'iode, mélangez. Frottez votre doigt jusqu'à 3 fois par jour pour éliminer la douleur.

Chirurgie

Lorsque l'os de la jambe fait constamment mal et que les méthodes conservatrices sont impuissantes, vous devez recourir à la chirurgie articulaire. Habituellement, les indications sont une déviation du valgus de 35 degrés ou plus, une déformation non seulement du premier, mais aussi du reste des doigts, ainsi que la formation d'épines osseuses.

Il existe différentes chirurgies pour se débarrasser des gros os sur les jambes:

  1. Ostéotomie selon Austin. L'os de la zone articulaire est cassé, placé dans la bonne position et fixé. Vous pouvez marcher le deuxième jour, mais l'opération n'aide qu'à 2-3 stades de la maladie.
  2. Ostéotomie métatarsienne. L'os est excisé à l'aide d'une méthode ouverte ou mini-invasive; dans les cas difficiles, des implants sont placés, sinon la forme du pied ne peut pas être restaurée.
  3. Ostéotomie du foulard. Habituellement utilisé dans les situations les plus négligées. Un coin est coupé du côté de l'os métatarsien, la tête est déplacée dans la direction souhaitée, l'articulation est fixée avec des vis métalliques.

Dans un certain nombre de situations, il est nécessaire de couper le tendon, de retirer la capsule articulaire et de retirer une partie des tissus mous affectés. Les cas les plus difficiles nécessitent la pose d'une prothèse articulaire pour aider à maintenir la mobilité des jambes.

Prévention de la maladie

Pour éviter l'apparition de l'os du gros orteil, vous devez ajuster votre mode de vie et surveiller l'état de vos pieds, car la maladie ne se développe pas soudainement.

Voici les principales mesures pour prévenir les déformations du pied:

  • porter les bonnes chaussures - amples, à talons bas, confortables;
  • se débarrasser de l'excès de poids, une alimentation saine, lutter contre les troubles métaboliques, leur contrôle strict;
  • le repos pour les jambes, la pratique du déchargement et des échauffements avec une longue position forcée;
  • soins des pieds de haute qualité - lavage, bain, élimination des callosités;
  • le traitement approprié de toute blessure, le port d'attelles orthopédiques pour une fusion osseuse correcte;
  • sports, thérapie par l'exercice, massage des pieds.

Si des excroissances apparaissent sur les pieds, vous devez immédiatement contacter un orthopédiste - à un stade précoce, le problème peut être éliminé avec des mesures conservatrices sans chirurgie!

Le gros orteil fait mal - que faire et comment traiter

Un gonflement, des sensations douloureuses, une lourdeur dans les jambes, que la plupart des gens éprouvent périodiquement, introduisent une disharmonie et perturbent le rythme de vie habituel. Des chaussures inconfortables, un horaire de travail spécial, des charges sportives, des blessures peuvent causer de l'inconfort. Le talon ou la voûte plantaire, l'articulation de la cheville, les orteils sont ciblés pour diverses maladies. Pourquoi le gros orteil fait mal et comment y faire face est l'un des problèmes brûlants du rythme de vie moderne.

Causes possibles de la douleur au gros orteil

Des chaussures inconfortables, une alimentation malsaine, un excès de poids, des blessures et des chocs lors de la pratique du sport entraînent douleur et engourdissement dans les membres inférieurs. La présence d'une bosse sur le côté du pied, une gêne lors de la flexion, un gonflement des zones des ongles ou de la plante du pied peuvent être causés par les raisons suivantes:

  • Blessures au foyer. La chute d'objets lourds sur la jambe, les entorses et les entorses sont souvent la source de gonflement et de douleur au gros orteil.
  • Activité physique intense avec un entraînement sportif insuffisant. Un mode de vie sédentaire, des kilos en trop donnent une charge supplémentaire.
  • Sports professionnels. Les luxations des articulations du gros orteil à la fois sur le pied droit et sur le pied gauche des athlètes et des athlètes sont souvent associées à une charge accrue pendant la poussée.
  • "Mauvaises" chaussures.
  • Caractéristiques du travail. Une journée de travail de huit heures sans possibilité de s'asseoir menace de lourdeur du bas du pied, gonflement des gros orteils.
  • Mauvaise pédicure.
  • Maladies congénitales ou acquises.

Quelles maladies peuvent provoquer de la douleur

L'inflammation de toute articulation du corps humain est appelée arthrite. Si votre gros orteil vous fait mal, qu'il y a une rougeur ou un gonflement de cette zone, la mobilité de la phalange métatarsienne a diminué, vous devez absolument consulter un médecin. L'arthrite survient:

  1. Infectieux. Les maladies virales non traitées réduisent l'immunité globale. Les streptocoques envahissent l'articulation, détruisant le tissu cartilagineux. Il commence de manière asymptomatique, se transformant progressivement en douleur douloureuse et lancinante. Les attaques sont plus fortes la nuit et s'atténuent progressivement le matin..
  2. Déficient (excès). Le manque, ainsi qu'un excès de minéraux, de vitamines, de sels, conduit à des troubles métaboliques. Le résultat est l'accumulation de dépôts nocifs dans la zone du gros orteil, qui fait souvent mal pendant l'exercice..

Les raisons des changements dans la structure, l'action des articulations du pouce sont des maladies telles que:

  • L'arthrose. Ce sont des troubles des tissus mous et des modifications négatives du cartilage..
  • Ostéoporose. Tissu osseux réduit, ce qui augmente la fragilité osseuse. Causé par une carence en calcium et en phosphore.
  • Oignon du gros orteil. Inflammation du sac inter-articulaire - sacs. Causes: excès de sel dans le corps, déformation des pieds, troubles immunitaires.
  • Déformation planovalgus du pied. Une condition appelée goutte, un os dans la jambe. C'est le déplacement des gros orteils vers l'intérieur, alors qu'ils perdent fortement leur mobilité, font mal.
  • Névrome de Morton. Nerfs pincés, provoquant l'épaississement des tissus mous autour d'eux. Sensation de brûlure aux extrémités des membres, crampes et picotements - symptômes de la maladie.
  • Blessure à la cheville. La déchirure des ligaments, les luxations, les entorses perturbent la circulation sanguine du pied, les gros orteils deviennent engourdis, gonflent.
  • Diabète. Avec de telles maladies, toute douleur dans les extrémités est une raison de consulter un spécialiste. La violation de la circulation sanguine du pied sans traitement chirurgical entraîne une gangrène et une amputation.

Si l'os près du pouce fait mal

La formation d'un gonflement au début de la phalange du pouce est souvent le début de gros ennuis. Il est nécessaire de rechercher la cause de la formation sur l'os:

  • Goutte. Cela se produit à la suite de l'accumulation de sels d'acide urique dans l'articulation. Ils se calcifient progressivement, provoquant la croissance d'une bosse latérale sur les jambes..
  • Hallux valgus - déformation du pouce. Les causes physiologiques sont l'inclinaison interne du pied, qui provoque une croissance osseuse significative sur le côté et un déplacement (déviation) sur le côté. Considéré comme une "maladie féminine".
  • La bursite favorise la croissance d'une bosse douloureusement rouge et enflée près de la phalange du premier orteil en raison de la prolifération et de l'élimination intempestive du liquide articulaire dans le «sac».

L'articulation du gros orteil fait mal

Les douleurs au pouce sont causées par l'arthrose ou l'arthrite. Une visite opportune chez un spécialiste aidera à se débarrasser de l'inconfort. Sinon, l'articulation «s'usera» progressivement, une intervention chirurgicale sera nécessaire. La cause d'une douleur brûlante et douloureuse à la base du gros orteil est une lésion des ligaments de la cheville à la suite d'un effort physique important ou d'un poids.

Douleur intense près de l'ongle en appuyant ou en marchant

Pourquoi la zone autour du gros orteil fait-elle mal au repos ou en marchant? Une pédicure infructueuse, des lésions de la cuticule de la plaque à ongles, des lésions fongiques, des conditions insalubres, des coins incarnés des ongles déclenchent souvent l'apparition de rougeurs, d'enflures et de douleurs de nature différente. En cas d'infection purulente, il est préférable de consulter un chirurgien pour éviter d'endommager les articulations..

Chaussures inconfortables avec un orteil pointu, l'écart entre la taille des chaussures et le pied provoque un effet mécanique sur le gros orteil, le serrant; marcher avec les talons augmente la pression sur les coussinets, pinçant les terminaisons nerveuses.

Si votre gros orteil est enflé et douloureux

Pour comprendre quoi faire si votre gros orteil est enflé et douloureux, vous devez en découvrir la raison. Souvent, la base de la douleur est un traumatisme physique, lorsqu'un œdème survient au site d'une ecchymose, d'un coup ou d'une entorse. Gardez le repose-pied pendant plusieurs jours, utilisez des anesthésiques, des pommades vasculaires pour soulager les symptômes.

Un ongle incarné qui se purge provoque une douleur aiguë et des contractions dans l'articulation et un gonflement. Des bains chauds de solution saline, des antiseptiques, des remèdes populaires - chélidoine, camomille - aideront à se débarrasser de l'inflammation. Les chaussures inconfortables, les talons hauts en combinaison avec le travail "sur les pieds" sont une cause fréquente de gonflement de la plante du pied et des gros orteils.

Que faire et quel traitement prendre

Pour les douleurs dans les gros orteils, il est conseillé de consulter un spécialiste. Les recommandations générales de prévention sont les suivantes:

  • porter des chaussures confortables avec un talon de 3 à 5 cm;
  • achat de chaussures orthopédiques;
  • l'adhésion à un régime sans sel, au moins gras, épicé, sucré;
  • perte de poids;
  • sélection de salons de manucure éprouvés;
  • porter des chaussures spéciales dans les lieux publics: piscines, plages, clubs sportifs.

Pour l'ostéoporose déformante

La destruction du cartilage autour de l'articulation à la suite du vieillissement rapide, de l'usure entraîne des fissures, voire une destruction complète. En conséquence, le tissu articulaire est déformé et l'os est exposé. Si votre gros orteil vous fait mal, vous devez réduire votre activité physique pendant une exacerbation. Les procédures de physiothérapie - électrophorèse, UHF, magnétothérapie - aident à soulager la douleur. Les onguents chondroprotecteurs, les anti-inflammatoires, les analgésiques sont des compagnons constants dans le traitement de l'arthrose déformante.

Avec la goutte

Le dépôt de sels de lithiase urinaire est lourd d'inflammation douloureuse et de grosseur sur le côté du pied. Une crise de douleur aiguë est soulagée à la maison par l'application de glace. Limitez votre apport en protéines pendant votre convalescence. Consulter un rhumatologue aidera à déterminer le degré de développement de la goutte. Pour arrêter l'attaque, le médecin sélectionnera des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des médicaments qui éliminent rapidement l'acide urique du corps. Un régime strict sans sel avec un apport limité en protéines sera le moyen le plus important de lutter contre la maladie..

Avec mycose des ongles

Les lésions mycotiques sont difficiles à guérir seules. Les médicaments à spectre général annoncés soulagent souvent les symptômes mais ne guérissent pas la maladie. L'enflure, l'inflammation autour de la plaque à ongles, les rougeurs peuvent être efficacement éliminées après avoir passé des tests et consulté un mycologue. Après avoir déterminé le type de champignon infectant, la zone d'infection, la gravité, le spécialiste prescrit des médicaments antimycosiques, des immunostimulants, des pommades et des crèmes. A la maison, des bains de savon et de soude, les décoctions à base de plantes seront d'une bonne aide.

Traitement des ongles incarnés

La plaque à ongles incarnée est la raison pour laquelle les ongles des pouces font mal. Les crises de douleur aiguës sont éliminées par chirurgie. Le stade initial de cette maladie est guérissable à domicile:

  • Les bains adoucissants au sel aideront à soulager les tensions. Peau douce, cuticule "libère" l'ongle incarné.
  • La longueur de la plaque à ongles doit atteindre le bout du doigt. Évitez les pédicures courtes et les vernis réguliers.
  • La forme de l'ongle est droite. Attaché avec des ciseaux pointus. Les coins pointus sont supprimés avec une lime.
  • Les infusions à base de plantes agissent comme un antiseptique, soulagent l'enflure et l'inflammation.

Quel médecin devriez-vous contacter pour diagnostiquer la maladie

Si le gros orteil fait mal pendant une longue période, la douleur est aiguë, elle disparaît avec difficulté - c'est une raison de consulter un spécialiste. Le thérapeute procédera à un examen initial et, si nécessaire, vous dirigera vers un médecin spécialisé. Une visite chez un cardiologue et un rhumatologue aidera à exclure les maladies cardiaques. Les troubles hormonaux sont sous l'autorité d'un endocrinologue. Un chirurgien orthopédiste combattra l'arthrite, l'arthrose et d'autres troubles du pied. Le traumatologue vous expliquera comment se débarrasser de la douleur dans les gros orteils due aux entorses, contusions, luxations.

Si l'articulation du gros orteil fait mal: les principales causes et méthodes de traitement

Presque tout le monde se plaint de temps en temps d'inconfort dans les pieds en marchant. Dans ce cas, l'articulation du gros orteil fait le plus souvent mal. Pour déterminer comment et comment traiter une maladie, il est nécessaire d'en établir la cause. La douleur peut être causée par une simple ecchymose à un orteil ou des chaussures inconfortables, ou une pathologie articulaire grave. Si le symptôme est constamment ignoré ou si la douleur est arrêtée avec des analgésiques, la maladie détruira non seulement l'articulation, mais entraînera également un dysfonctionnement de l'ensemble du système musculo-squelettique du corps..

Les principales causes de douleur dans l'articulation du gros orteil

Une sensation d'inconfort apparemment insignifiante dans la région du gros orteil à l'avenir peut se transformer en problèmes graves. Les raisons pour lesquelles les articulations articulaires des gros orteils font mal et deviennent enflammées sont très nombreuses et variées. Arrêtons-nous sur les principales causes de l'inflammation.

Causes physiologiques

Les sensations douloureuses dans la région du pied ne sont pas toujours le signe d'une maladie. Dans certains cas, c'est ainsi que se manifeste la réponse du corps à un stress excessif sur les membres inférieurs:

  • marche prolongée dans des chaussures inconfortables (petite taille, talons hauts, orteils étroits, orteils serrés);
  • en surpoids;
  • pied plat;
  • charges sportives;
  • callosités sèches dans la zone de contact entre l'articulation et les chaussures;
  • position debout prolongée en position debout, par exemple sur votre lieu de travail.

Si le doigt est enflé, rougi et que cela s'accompagne d'un syndrome douloureux sévère, les raisons physiologiques peuvent être exclues en toute sécurité.

Blessure traumatique

Le moment de la réception du microtraumatisme peut ne pas être remarqué. Les blessures mineures surviennent beaucoup plus souvent qu'on ne le pense. Il suffit de trébucher ou de trébucher pour provoquer un gonflement et une inflammation dus à la blessure. La cause la plus fréquente de douleur est:

  • luxation de l'articulation;
  • entorse;
  • pied meurtri;
  • fracture ou fracture osseuse.

Avec une blessure au doigt, des symptômes externes prononcés apparaissent généralement, selon lesquels il est facile de déterminer vous-même la nature de la blessure. Cependant, seul un traumatologue peut identifier le degré de dommage, poser un diagnostic précis et prescrire un traitement..

En plus des raisons évoquées, des douleurs au gros orteil peuvent survenir avec de nombreuses maladies. Ce sont principalement diverses maladies articulaires. Le plus souvent, ils sont à l'origine d'une inflammation et d'un gonflement des articulations et des tissus environnants..

Maladies typiques

L'articulation du gros orteil est le plus souvent affectée par les affections suivantes:

  1. Arthrite.
  2. Arthrose et arthrose.
  3. Polyarthrite rhumatoïde et autres maladies auto-immunes.
  4. Troubles métaboliques affectant les structures articulaires (goutte).

Toutes ces maladies présentent des symptômes similaires. Le patient souffre de fortes douleurs, notamment lors des mouvements, sa démarche change et il est difficile de trouver des chaussures confortables. En faisant attention aux symptômes qui l'accompagnent, après avoir examiné le patient, le spécialiste identifiera la cause du malaise et établira un schéma thérapeutique.

Douleur dans les articulations des gros orteils - méthodes de traitement

Le traitement des affections articulaires de toute étiologie n'est prescrit qu'après une anamnèse approfondie et un examen médical complet. Dans le même temps, la tâche principale des activités en cours est de soulager la douleur.

Avec une douleur et une inflammation sévères dans l'articulation métatarsienne, il est extrêmement indésirable de prendre des analgésiques pendant une longue période par vous-même, en reportant une visite chez le médecin.

Le traitement doit être complet, son objectif est de restaurer la fonction de l'articulation et la santé des tissus voisins.

Thérapie de l'arthrite

Si la maladie est infectieuse, des antibiotiques à large spectre sont prescrits, y compris l'azithromycine, la doxycycline. En cas de douleur et d'inflammation sévère, le médecin vous prescrira certainement des anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés ou d'injections intramusculaires. Dans les cas avancés, l'administration intramusculaire d'hormones corticostéroïdes en une courte période est possible.

Souvent, avec l'arthrite d'étiologie auto-immune, le patient est purifié d'une certaine quantité de plasma sanguin, appelée plasmaphorèse.

Il est souhaitable d'inclure dans le traitement de l'arthrite des médicaments d'origine qui protègent et restaurent le tissu cartilagineux. Les chondroprotecteurs suivants sont les plus largement utilisés:

  1. Médicaments de 1ère génération - Alflutop, Rumalon. Ils contiennent un extrait du cartilage et des ligaments d'animaux et de poissons. Bien digestible, mais parfois allergique.
  2. Les chondroprotecteurs de 2ème génération sont basés sur des formes facilement assimilables de glucosamine et de chondroïtine: Mucosat, Structum.
  3. Les médicaments de 3 générations contiennent un complexe de vitamines, d'oligo-éléments, de composants anti-inflammatoires, de chondroïtine et de glucosamine - Teraflex, Movex.

Les chondroprotecteurs, comme les autres médicaments, sont prescrits par un spécialiste. Le régime de traitement et le dosage des fonds sont déterminés par le médecin en fonction des données d'examen et de l'état du patient. La durée du cours est d'au moins 4-6 mois.

En plus des chondroprotecteurs, l'administration intra-articulaire de dérivés d'acide hyaluronique (Ostenil, Synvisc, Giastat) est souvent utilisée pour soulager l'état du patient.

Pendant la période de traitement des maladies articulaires, la prévention de l'ostéoporose est nécessaire, basée sur un apport accru en calcium. Pour cela, une alimentation riche en lait, poisson et fromage cottage est appliquée..

Thérapie de l'arthrose

La maladie est caractérisée par la destruction du tissu cartilagineux. Pour arrêter ce processus, des chondroprotecteurs et des injections intra-articulaires d'acide hyaluronique sont utilisés. Pour soulager la douleur et l'inflammation, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits, y compris sous forme de pommades, de gels (Gialgel, Traumeel, Zel-T, Voltaren sous forme de gel, pommade à l'indométacine).

Pendant le traitement, il est nécessaire de réduire le stress physique sur l'articulation touchée. En cas d'exacerbation de la pathologie articulaire, un bandage est appliqué sur l'articulation malade, ce qui fixe le doigt et exclut sa surcharge. Le patient se voit prescrire de la physiothérapie, des ajustements sont apportés à l'alimentation (une alimentation enrichie en aliments contenant du calcium est recommandée).

La tâche principale de la période de récupération est d'empêcher la formation de contracture et de développer l'articulation endommagée.

Traiter la goutte

Un patient présentant une exacerbation de cette maladie doit être traité dans un hôpital. La période de soins intensifs est de 1 à 2 semaines. Pendant ce temps, à l'aide d'un traitement bien choisi, il est possible de localiser le syndrome douloureux, de soulager l'enflure et l'inflammation. Après son congé, le patient continue d'être suivi par un thérapeute et un rhumatologue.

Les médicaments pour la goutte sont sélectionnés par le spécialiste traitant en fonction des caractéristiques individuelles du patient et de la gravité de la pathologie. Souvent, le médecin doit combiner diverses méthodes, appliquant des schémas thérapeutiques complexes.

Au stade initial de la maladie, le patient se voit prescrire de la colchicine. L'agent affecte le métabolisme de l'acide urique dans le corps et a un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé lors d'une crise aiguë de goutte..

Le principal médicament pour le traitement de la goutte à tous les stades est l'allopurinol. L'outil empêche la formation et l'accumulation de dépôts d'urate dans les tissus articulaires et favorise leur dissolution et leur excrétion du corps.

Recommandations générales pour le traitement des articulations

Pour toute pathologie articulaire du gros orteil, il existe plusieurs conseils, à la suite desquels vous pouvez réduire l'intensité des crises de douleur:

  1. En cas de douleur et d'inflammation dans les articulations, le doigt doit être fixé dans une position immobile jusqu'à ce que les causes de la maladie soient clarifiées.
  2. Pour minimiser tout stress sur l'articulation douloureuse - ne pas marcher, abandonner le travail «debout», arrêter de faire du sport.
  3. Portez des chaussures orthopédiques confortables ou spécialement adaptées.
  4. Des bains de pieds chauds avec des herbes ou des huiles essentielles aideront à réduire l'inconfort, l'enflure et l'inflammation..
  5. Pour réduire la charge sur l'articulation douloureuse, vous pouvez utiliser des coussinets orthopédiques, vendus dans n'importe quelle pharmacie.

Le traitement du gros orteil doit être complet. En plus des comprimés et des injections, des onguents anti-inflammatoires et analgésiques doivent être appliqués quotidiennement sur l'articulation douloureuse, des procédures de physiothérapie doivent être effectuées: magnétothérapie, applications d'ozokérite et de boue thérapeutique, exposition au laser.

Avec l'arthrite et l'arthrose du premier orteil, les lotions contenant de la bile médicale et du bischofite sont bonnes..

Dans des cas inédits, vous pouvez essayer de remettre (repositionner) l'articulation endommagée à sa place. Si la déformation de l'articulation est prononcée, le seul traitement sera la chirurgie..

Conclusion

La douleur dans l'articulation du gros orteil est un symptôme de nombreuses maladies parfois dangereuses. Chaque cas mérite l'attention la plus étroite et les conseils d'un spécialiste. Seul un médecin peut établir le diagnostic correct et conseiller sur la façon de traiter la pathologie articulaire.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte