Pour le troisième cycle consécutif, je ressens les mêmes symptômes. Les picotements commencent entre les jambes, comme dans le vagin, si vous restez debout pendant une longue période ou que vous marchez, vos jambes commencent à faire mal au-dessus du genou à l'intérieur et là où le corps rejoint les jambes devant.

Quand ça vient de commencer, j'ai immédiatement couru chez ma gynécologue, elle a regardé, a fait un test de papa, rien, elle a aussi fait un frottis récemment, proprement. À l'échographie, seulement mon endométriose, que nous traitons OK.

Lors de la dernière menstruation, j'ai également remarqué qu'il y avait des douleurs à la fin de la miction, mais je ne peux pas dire que je vais plus souvent aux toilettes..

Où dois-je aller? Chez le chirurgien ou l'urologue, j'ai été confus, la douleur qui est, quelque part au milieu du cycle, alors pas, et puis encore..

Rendez-vous +7 (495) 103-46-23, st. Myasnitskaya, 19 ans

Les consultations dans les messages privés et par téléphone ne sont PAS menées.

À propos du traitement par contumace
Conformément à la législation russe (article 70 de la loi fédérale de la Fédération de Russie n ° 323-FZ sur les principes fondamentaux de la protection de la santé des citoyens de la Fédération de Russie), seul le médecin traitant a le droit de prescrire un traitement.

Pourquoi l'articulation de la hanche fait-elle mal: raisons, que faire, comment traiter

L'articulation de la hanche est considérée comme la plus grande articulation. Et il est aussi le plus chargé du corps humain. Il est situé à la jonction de l'os de la cuisse, ainsi que du bassin. En raison de la structure particulière, le membre se déplace librement dans différentes directions. Cette articulation permet une posture droite. La douleur dans l'articulation de la hanche altère sa fonctionnalité, provoquant un inconfort sévère chez la personne lorsqu'elle marche et même assise. En même temps, le membre devient même parfois engourdi.

Classification générale des causes

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

Le diagnostic d'un dysfonctionnement de l'articulation de la hanche est semé d'embûches, car tout provoque des sensations douloureuses: blessure, maladie du squelette, pathologie concomitante des organes internes. Dans ce cas, la zone endommagée fera mal, les sensations deviendront brûlantes..

Ce problème est le plus courant chez les personnes qui ont franchi la barre des 50 ans. Dans le même temps, les femmes sont beaucoup plus sujettes à des problèmes d'articulation ou de hanche que les hommes..

La douleur dans l'articulation de la hanche est souvent causée par:

  • Traumatique: fracture du col fémoral, lésion directe de la zone articulaire, luxation sévère de la hanche droite ou gauche, myosite ossifiante, qui s'est développée à la suite d'une lésion traumatique de l'articulation, fractures des os pelviens, épiphysiolyse de la tête fémorale.
  • Lésions du tissu conjonctif de l'articulation de la hanche: maladie de Reiter, arthrite et seulement rhumatoïde, maladie de Bechterew.
  • Maladies de l'articulation, accompagnées de processus dégénératifs dans les tissus: coxarthrose.
  • Ostéochondropathies: ostéochondrite disséquante, pathologie de Legg-Calve-Perthes.
  • Problèmes de développement squelettiques: déformation varus épiphysaire du pied qui se développe chez les adolescents.
  • Processus d'inflammation des tissus mous des articulations: bursite, synovite passagère, coxite articulaire, provoquée par un bacille tuberculeux.

La douleur irradiante dans la région de la hanche se développe à la suite de telles lésions: symphysite, syndrome radiculaire, processus pathologiques à l'intérieur de l'articulation sacro-iliaque, enthésopathie. En général, une articulation de la hanche gauche ou droite endommagée provoque un inconfort et une douleur importants. Il doit être traité dès l'apparition des moindres symptômes..

Description détaillée des causes traumatiques

Si l'articulation de la hanche fait mal, la raison du développement d'un tel état pathologique peut être:

  1. Luxation congénitale de la hanche, résultant d'un accouchement infructueux ou pendant le développement intra-utérin. Les dommages peuvent être rapidement diagnostiqués même chez les nouveau-nés. L'enfant a des plis fessiers inégaux, raccourcissement d'une jambe. Un nerf pincé est également fréquent. Pour un nouveau-né, cette maladie est assez complexe et dangereuse, car les conséquences d'un traumatisme peuvent persister à vie..
  2. Luxation traumatique de la hanche. Il se caractérise par une douleur vive, une personne ne peut faire aucun mouvement et il ne peut être question de s'asseoir ou de se tenir debout. L'œdème et l'hématome apparaissent au-dessus de l'articulation. Lors de la luxation de la hanche (course à pied, entraînement sportif) ne fait qu'aggraver la condition, provoque la progression des changements et des processus pathologiques dans l'articulation de la hanche. Ce type de blessure nécessite un traitement immédiat..
  1. Fracture du col fémoral. Ce diagnostic est souvent posé chez les femmes de plus de 60 ans. La cause de tels dommages à l'articulation de la hanche est une chute banale ou un coup ciblé à l'articulation de la hanche. Au moment de la fracture, une douleur très vive est ressentie, aggravée par le mouvement. Des sensations désagréables commencent à se produire sur la surface interne de la cuisse. Sur le site de la blessure, un œdème apparaît, une ecchymose sur la zone de l'articulation de la hanche. La jambe gauche ou droite endommagée devient plus courte et la personne développe une boiterie, l'articulation commence à cliquer. De plus, le traumatisme contribue au pincement du nerf, de sorte que la cuisse commence à s'engourdir..
  2. Fracture transtrochantérienne de l'os du fémur. La douleur dans ce cas est modérée ou sévère. En bougeant, les symptômes de la hanche sont pires. Ici, un nerf pincé est également tout à fait possible. Dans une telle situation, la douleur se déclenche et les membres peuvent s'engourdir..
  3. Contusion de l'articulation de la hanche. Ici, la douleur est d'intensité modérée, mais elle peut devenir sévère lors des mouvements actifs d'une personne. Au repos, les symptômes disparaissent. Cette cause de douleur dans la hanche ou l'articulation de la hanche est très fréquente, en particulier chez les personnes sujettes aux chutes. Le patient a une boiterie, qui passe rapidement.

Les blessures traumatiques à l'articulation de la hanche peuvent être considérées comme la cause principale et fréquente de douleurs désagréables. Fractures graves ou luxations du fémur, du bassin nécessitent souvent une intervention chirurgicale. Si une personne a un nerf pincé et que le patient commence à engourdir le membre, un appel à un médecin doit être immédiat..

Les maladies systémiques comme cause de douleur

La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche ou dans d'autres positions peut être causée par des lésions systémiques du tissu conjonctif. Le traitement de ces maladies doit être effectué en permanence, car elles sont considérées comme pratiquement incurables. De plus, la thérapie doit être complète et avoir un impact, tout d'abord, sur la cause du développement de sensations désagréables.

Ainsi, les pathologies suivantes sont capables de provoquer des douleurs dans l'articulation de la hanche gauche ou droite:

  • Maladie de Bechterew. Ici, la douleur est sourde. Chez un homme ou une femme malade, les sensations douloureuses deviennent plus fortes la nuit. La localisation du syndrome douloureux est le sacrum ou le bassin. En même temps, il est capable de donner au genou, à la cuisse, à l'aine, à tirer. Le mouvement dans ce cas, en particulier la marche, est difficile, le patient ressent une raideur. La douleur à la hanche peut être assez intense. Un processus inflammatoire se développe à l'intérieur de l'articulation droite ou gauche.
  • Syndrome de Reiter. Cette maladie est une lésion des articulations, des organes génito-urinaires, ainsi qu'une inflammation de la conjonctive. La maladie est auto-immune et résulte d'une infection intestinale. Le processus pathologique à l'intérieur de l'articulation commence plusieurs semaines ou plusieurs mois après le début du développement de la maladie. Il se caractérise par une douleur aiguë à la hanche ou à l'articulation, des changements de température. Un gonflement prononcé apparaît dans la région pelvienne à gauche et à droite. Dans la plupart des cas, la maladie entraîne des lésions symétriques des articulations..

Elena Malysheva vous en dira plus sur le syndrome dans cette vidéo:

  • Polyarthrite rhumatoïde. Ce problème est caractérisé par des lésions du tissu conjonctif. Ce type de maladie ne s'accompagne jamais de l'apparition de pus. C'est cette maladie qui est considérée comme une condition préalable à la coxarthrose des articulations de la hanche. Il y a une progression graduelle. Initialement, elle se caractérise par les symptômes suivants: œdème et gonflement (à gauche ou à droite). Une gêne est ressentie lors de la marche, des poussées de douleur. À l'intérieur de l'articulation, en raison du processus d'inflammation, la température augmente (locale et générale). Une progression supplémentaire contribue à l'apparition de raideur dans tout mouvement. Il y a une douleur dans l'articulation de la hanche en position couchée sur le côté la nuit. Habituellement, la pathologie présentée se manifeste simultanément à droite et à gauche. En raison de la destruction de l'articulation de la hanche, les nerfs du patient peuvent être pincés, de sorte que les membres deviennent engourdis. Le traitement ici devrait être immédiat.

Les pathologies systémiques sont capables de délivrer une douleur de nature différente à une personne: vive, extrêmement vive, tirante. Il n'est pas toujours possible de faire face seul à un inconfort sévère, même pendant une période de repos. Par conséquent, seul un médecin doit prescrire le traitement approprié. Cela est particulièrement vrai dans les situations où un nouveau-né est malade. Un traitement inefficace peut ruiner sa vie à l'avenir..

Douleur causée par des changements dégénératifs

Des douleurs articulaires suffisamment vives, brûlantes ou tiraillantes peuvent provoquer de telles maladies:

  1. Déformation épiphysaire en varus, fréquente chez les adolescents. Avec elle, les sensations ont un caractère terne et attirant. Ils sont capables de donner à l'intérieur du genou. La course à pied et d'autres entraînements sportifs provoquent une augmentation de l'intensité du syndrome douloureux. La douleur de temps en temps peut tirer et l'articulation peut cliquer.
  1. Coxarthrose. La pathologie présentée occupe l'une des premières positions parmi toutes les lésions de l'articulation de la hanche. Il est diagnostiqué chez les hommes et les femmes. Il faudra beaucoup de temps pour le traiter et la thérapie est assez compliquée. La maladie est caractérisée par le développement de processus dégénératifs et destructeurs dans l'articulation. Les symptômes de la pathologie sont les suivants: au début, l'articulation du patient commence à faire mal après avoir couru, fait une longue marche ou monté des escaliers. Et au repos, l'inconfort disparaît. Ici, les mouvements ne sont pas encore limités. Au deuxième stade de développement, les symptômes suivants apparaissent: le syndrome douloureux commence à céder dans l'aine, ainsi que dans la cuisse. Le stress quotidien augmente l'intensité des sensations, mais au repos elles disparaissent. Une marche prolongée provoque l'apparition de boiteries, l'articulation commence à cliquer. Le travail des muscles et des tendons est perturbé, leur tonus diminue. Au dernier stade du développement de la maladie, le patient ressent des douleurs même la nuit et elles sont assez fortes. La boiterie devient prononcée. Les muscles perdent leur volume et s'atrophient - une personne devient immobile. Le traitement peut suspendre ou ralentir la destruction articulaire.

Ces pathologies peuvent conduire à une boiterie constante, et c'est déjà une restriction de l'activité professionnelle, le manque d'entraînement sportif à part entière. Même se lever le matin peut être très difficile..

Causes inflammatoires et infectieuses de la douleur

En plus des dommages directs aux os de l'articulation, l'inflammation des muscles, des tendons et de la capsule articulaire peut causer de l'inconfort. Et les maladies infectieuses sont également capables de provoquer un syndrome douloureux:

  • Arthrite purulente. Les signes d'une telle pathologie sont: une augmentation de la température générale, une rougeur de la peau dans la zone articulaire, un œdème sévère, une douleur vive ou vive. Toute charge (courir et même marcher) ou même banale sortir du lit devient impossible. La douleur commence à traverser. Le traitement ici ne peut pas être retardé, car le patient développe une septicémie.
  • Nécrose de la tête fémorale (aseptique). Surtout, il est observé chez des hommes assez jeunes. La maladie apparaît en raison de la détérioration de la circulation sanguine dans cette zone. Le résultat du développement de la nécrose est la mort des cellules tissulaires. La pathologie présente les signes suivants: une douleur aiguë émergent brusquement qui peut irradier vers l'aine, une sensation de brûlure dans la zone touchée. Cela peut faire tellement mal qu'une personne ne peut pas s'appuyer sur la jambe affectée, il lui est difficile de sortir du lit. Dans la plupart des cas, le patient a besoin d'une injection d'un analgésique pour engourdir l'articulation. Les symptômes disparaissent après quelques jours. Si la pathologie continue de progresser, la personne aura des changements dans les muscles et les tendons - elle s'atrophiera. La personne développe un trouble de la marche et une boiterie.
  • Arthrite tuberculeuse. Une caractéristique de la pathologie est qu'elle se développe principalement chez les jeunes enfants dont l'immunité est affaiblie. La pathologie est lente. Le petit patient se fatigue vite, il court très peu. Les muscles de la cuisse s'atrophient progressivement. L'articulation commence à cliquer, la jambe devient plus courte. Au fil du temps, l'articulation touchée commence à faire beaucoup de mal. Parfois, la douleur est vive et parfois tiraillante ou brûlante. De plus, une suppuration apparaît à l'intérieur de l'articulation, les symptômes s'intensifient..
  • La bursite est une lésion inflammatoire de la capsule articulaire. Le principal symptôme de la pathologie est une douleur qui rampe le long de la jambe. Dans le même temps, les sensations sont aiguës et en se levant ou en marchant, l'inconfort se manifeste très fortement. Au repos, le membre blessé fera mal ou brûlera.

Les pathologies infectieuses provoquent une variété de types de douleur à l'intérieur de l'articulation de la hanche: sensations de brûlure, de tiraillement ou d'ennui. Souvent, l'inconfort est tellement ressenti que la personne est incapable de dormir la nuit. Naturellement, toutes ces pathologies doivent être traitées de toute urgence..

Caractéristiques du diagnostic de la pathologie

Pour déterminer avec précision les causes et les facteurs provoquant des douleurs dans l'articulation de la hanche, le patient a besoin de l'attitude attentive des médecins et d'un diagnostic correct. Pour cela, les procédures suivantes sont utilisées:

  • Examen échographique de l'articulation de la hanche.
  • Radiographie de la zone de la cuisse, et cela devrait être fait en deux projections.
  • Analyses de sang de laboratoire: générales, ainsi que biochimiques. Ils détermineront la présence de facteur rhumatoïde, une augmentation du taux de leucocytes et une modification du taux de sédimentation érythrocytaire.
  • Examen externe de l'articulation avec palpation, ainsi que fixation des plaintes du patient.
  • IRM.

Après l'examen, un diagnostic précis est établi et un traitement complet est prescrit..

Comment traiter la pathologie?

Si vous ressentez périodiquement une douleur dans l'articulation de la hanche, elle doit être traitée. La thérapie dépend de la cause qui l'a provoquée. Ainsi, le traitement de l'articulation se produit en fonction de la pathologie.

Luxation congénitale

Si la luxation est congénitale, des produits orthopédiques spéciaux sont appliqués sur l'articulation de l'enfant: étriers, entretoises ou oreiller de Freik sont recommandés. Tous ces outils soutiennent les jambes du nouveau-né dans la bonne position physiologique. L'enfant devra y rester pendant au moins six mois. Si le traitement traditionnel n'est pas efficace, une intervention chirurgicale est prescrite au bébé. Autrement dit, la tête du fémur est ajustée chirurgicalement à un nouveau-né et d'autres lacunes sont également corrigées. Une fois les appareils orthopédiques retirés, le bébé peut recevoir un léger massage pour renforcer ses muscles..

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Luxation traumatique

En présence d'une luxation traumatique, le médecin devra l'ajuster en utilisant des médicaments qui aident à éliminer le tonus musculaire. Après cela, le patient doit se reposer. Un engourdissement du membre indique que le nerf est pincé. Cela nécessitera un examen obligatoire par un neurologue.

Fracture de la hanche

Une fracture de la hanche est traitée par un traumatologue. Avec de tels dommages, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. Les traitements conservateurs sont parfois inefficaces. Mais si l'opération ne peut pas être effectuée, il est recommandé au patient d'appliquer un plâtre sur la jambe gauche (droite), du bas du dos au talon. Chez les femmes ou les hommes après 60 ans, de tels dommages à l'os de la hanche guérissent rarement et le processus de récupération prend des mois. Parmi les conséquences de cette maladie, on peut distinguer une fonctionnalité insuffisante des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, car le patient n'a pas la possibilité de mener une vie active et de se déplacer normalement. Même s'asseoir devient un problème pour lui. Une articulation fracturée peut être accompagnée d'une sensation de brûlure dans les tissus mous. En ce qui concerne l'opération, dans ce cas, la fixation de la tête et du corps de l'os avec des broches ou des vis, ainsi que des endoprothèses est utilisée pour le traitement..

Spondylarthrite ankylosante

Le traitement de la spondylarthrite ankylosante est complexe. Il aide à réduire l'intensité des symptômes provoqués par l'inflammation. La thérapie comprend des médicaments (anti-inflammatoires, hormonaux, immunosuppresseurs), la physiothérapie, des exercices thérapeutiques (l'étirement musculaire est utile). Le massage de l'articulation touchée à gauche ou à droite est considéré comme tout aussi utile. Tous les médicaments, ainsi que les exercices thérapeutiques, sont strictement sélectionnés par un traumatologue, un orthopédiste ou un chirurgien. Pour renforcer vos muscles pelviens, vous devez nager. Dans les cas particulièrement difficiles, on montre au patient une arthroplastie de l'articulation à gauche ou à droite.

Maladie de Reiter

Pour le traitement de la pathologie de Reiter, des antibiotiques seront nécessaires, ainsi que des anti-inflammatoires, des glucocorticostéroïdes, des médicaments pour supprimer la fonction du système immunitaire et des onguents locaux. Le traitement prendra beaucoup de temps - au moins 4 mois. Il est à noter que la pathologie présentée est susceptible de récidive dans la moitié des cas. Pendant le traitement, il est nécessaire de maintenir le tonus musculaire avec de l'exercice physique - des étirements réguliers.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde, qui peut causer de fortes douleurs même au repos, ne peut pas être complètement éliminée. Mais vous devez essayer d'améliorer la qualité de vie d'un homme ou d'une femme malade. Pour cela, un traitement médicamenteux est utilisé avec des cytostatiques, des agents hormonaux, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des médicaments antirhumatismaux. Quant à l'intervention chirurgicale, elle n'est utilisée que dans les dernières étapes, lorsque la marche et la position assise sont presque impossibles. Une fixation ou une arthroplastie de l'articulation est recommandée. L'exercice est également utile, en particulier les étirements, les onguents topiques.

Vous pouvez également en apprendre davantage sur la procédure d'arthroplastie dans cette vidéo:

Coxarthrose

Le traitement de la coxarthrose vise à éliminer la cause du développement des symptômes et des signes. La pathologie aux premiers stades de développement est traitée à l'aide de méthodes conservatrices. Le patient reçoit des AINS («Diclofénac», «Ibuprofène»), des chondroprotecteurs («Artra», «Don»), ainsi que des médicaments pour améliorer la circulation sanguine. Des analgésiques et des onguents chauffants sont utilisés pour le traitement. De plus, le patient reçoit une formation thérapeutique légère. Naturellement, l'articulation doit souvent être engourdie. En cas d'inconfort sévère, des injections sont utilisées.

Le dernier stade de la coxarthrose ne se prête plus à un traitement conservateur. Toute charge sur l'articulation aggrave le bien-être d'une personne. Il est impossible de sortir du lit sans assistance. Le patient doit faire des injections analgésiques. Dans ce cas, il est nécessaire de traiter la maladie uniquement par chirurgie. Généralement, une arthroplastie de l'articulation est nécessaire, cependant, elle est contre-indiquée pour les personnes très âgées. Par conséquent, ces patients ne subissent que des opérations auxiliaires. Après un traitement chirurgical, le patient a besoin d'un cours de récupération: étirements légers, entraînement très simple sous la supervision d'un médecin. La charge doit être minimale.

Un traitement approprié aidera à ralentir quelque peu la progression de la maladie et à éliminer les symptômes désagréables..

Caractéristiques du traitement des pathologies infectieuses et inflammatoires

Tout dépend du type de maladie:

  1. Arthrite purulente. Pour commencer, le patient doit engourdir l'articulation de la hanche touchée. Pour cela, une injection d'un analgésique directement dans l'articulation peut être utilisée. L'infection doit être combattue avec des agents antibactériens et des antibiotiques. De plus, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés simultanément. Seul un médecin peut les prescrire. De plus, l'élimination des abcès est effectuée. La jambe malade doit être complètement au repos, c'est-à-dire qu'un plâtre ou une attelle est appliqué sur le patient.
  1. Le traitement de la nécrose aseptique de la tête fémorale implique la restauration du flux sanguin, la résorption rapide des zones mortes. Le membre doit être anesthésié avec des AINS. On utilise également des complexes de vitamines, des médicaments pour réduire la viscosité du sang. Si la cuisse continue de faire mal, vous devez également appliquer un massage, une pommade anesthésique. Cette condition peut également être traitée avec une thérapie physique et une thérapie par l'exercice. Dans les cas difficiles, des techniques chirurgicales mini-invasives ou une arthroplastie sont utilisées.
  1. Comme avec la bursite, l'articulation de la hanche fait beaucoup mal, elle doit être engourdie. Pour cela, un analgésique et un anti-inflammatoire sont utilisés, et il est administré par injection intramusculaire. Les stéroïdes sont également utilisés pour se débarrasser rapidement de l'inconfort sévère. Étant donné que l'articulation de la hanche et de la hanche peut constamment faire mal, elle devrait se reposer.
  2. L'arthrite tuberculeuse est traitée principalement de manière conservatrice. Le bébé doit limiter sa mobilité avec un bandage serré. Si un abcès se développe dans les tissus mous du bébé, il doit être enlevé chirurgicalement.

Brûlure, engourdissement du membre, douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe - ce sont des sensations désagréables qui indiquent la présence possible de problèmes graves.

Le médecin ostéopathe Evgeniy Lim explique comment traiter les sensations douloureuses:

Traitement alternatif de la douleur dans les articulations de la hanche

Si une personne a une douleur brûlante, des problèmes de tendons, mais qu'il n'est pas souhaitable qu'elle prenne des pilules, des remèdes populaires peuvent être utilisés. On ne peut pas les appeler une panacée, mais ils aident dans un traitement complexe. Naturellement, vous devez consulter un médecin avant utilisation..

Les recettes folkloriques suivantes seront utiles:

  1. Compresse d'argile (bleu, blanc). Un tel remède populaire vous permet de soulager l'enflure et la douleur. Il vaut mieux alterner l'argile. L'argile doit être appliquée pendant la nuit et enveloppée dans un chiffon chaud.
  2. Compresses de chou. Ils auront également besoin de miel. Il est enduit d'une feuille de chou et appliqué à l'endroit où une douleur brûlante ou vive est ressentie. En outre, la compresse est recouverte d'un sac en plastique et isolée avec un tissu de laine. La durée du traitement est de 1 mois. Entre les compresses sur l'articulation de la hanche touchée, vous pouvez faire un léger massage: frotter, caresser.
  1. Pommade maison à base de graisse interne et de racine de perestroot blanche (250 gr.). La graisse doit être fondue, ajouter la racine hachée dans un hachoir à viande et mettre à feu doux. Il est nécessaire de faire bouillir le mélange pendant 7 minutes. Une fois la pommade refroidie, elle doit être appliquée sur l'articulation de la hanche touchée pendant la nuit. Dans ce cas, le joint doit être isolé. Ce remède populaire soulage bien les gonflements et autres symptômes désagréables..
  2. Une sorte de remède populaire à base d'ail, de céleri et de citron, qui soulage les fortes douleurs tendineuses. Pour la cuisson, vous avez besoin de 2 citrons, 300 gr. céleri-rave, ainsi que 130 gr. Ail. Tous les ingrédients sont soigneusement hachés dans un hachoir à viande et placés dans un récipient avec un couvercle hermétique. En outre, le mélange entier est versé avec de l'eau bouillante et mélangé. Maintenant, le produit doit être bien couvert, enveloppé dans une couverture et laissé toute la nuit. Vous devez prendre le médicament dans une cuillère à café avant les repas pendant plusieurs mois.

Un nerf pincé dans l'articulation de la hanche ne peut pas être éliminé par ces remèdes. L'engourdissement du membre doit alerter et vous forcer à consulter un neurologue. Toute lésion de l'articulation de la hanche qui cause de la douleur doit être identifiée et traitée à temps. Et de la gymnastique légère, des exercices d'étirement aideront à prévenir le développement de troubles fonctionnels de l'articulation de la hanche.

Elena Malysheva et ses experts en disent plus sur la maladie dans cette vidéo:

Douleur dans l'articulation de la hanche

L'articulation de la hanche est l'une des articulations les plus portantes du corps. Pour cette raison, la douleur à la hanche qui en résulte peut être débilitante. Cela rend une personne impuissante: il lui devient difficile de marcher, de monter des escaliers et même de se pencher.

Anatomie

L'articulation de la hanche est une rotule. L'articulation est formée au point de rencontre du fémur avec trois os pelviens: l'ilion, l'ischion et le pelvien. Le fémur a une poignée en forme de boule à l'extrémité qui s'insère dans une cavité sur l'os pelvien. Un coussin lisse de cartilage articulaire, d'environ un demi-centimètre d'épaisseur, recouvre la zone de la tête fémorale et de l'acétabulum. Pour que les os puissent se déplacer librement, facilement et sans douleur les uns avec les autres, il y a une doublure entre eux - la membrane synoviale, qui tapisse toute la cavité articulaire et contient les vaisseaux et les nerfs qui nourrissent le cartilage de l'articulation.

Les gros tendons, ligaments et muscles autour de la capsule articulaire maintiennent son contenu (boule et cavité) en place, empêchant la luxation. Pour la libre circulation des muscles et des tendons pendant le mouvement de la hanche, des aides sont fournies par la nature - sacs synoviaux (bourse), sacs remplis de liquide.

La douleur dans l'articulation de la hanche peut être causée par:

  • surcharge physique des muscles et des tendons,
  • traumatisme,
  • hypothermie,
  • congestion due à un mode de vie sédentaire,
  • dysplasie congénitale de l'articulation,
  • forte charge sur l'articulation en raison de l'obésité ou de différentes longueurs de jambe.

Le principal symptôme est la douleur

  • Douleur frontale légère à sévère, débilitante (avant de la cuisse).
  • Difficulté à marcher, s'accroupir ou à d'autres activités impliquant une articulation.
  • Diminution de la mobilité articulaire (raideur).
  • Douleur brûlante irradiant vers la fesse.
  • Douleur à l'aine.
  • Crunch articulaire lors du déplacement.

La douleur peut être aiguë, chronique, augmentant en mouvement. Au repos, il peut diminuer ou disparaître complètement, mais se rappeler plus tard, par exemple la nuit.

  • Arthrose, coxarthrose, Une diminution de la couche cartilagineuse de la rotule du fémur peut entraîner une déformation de l'articulation et l'impossibilité de son fonctionnement normal. Parfois, l'arthrose de l'articulation de la hanche épuise tellement une personne que pour tenter de trouver de l'aide, elle cherche un traitement à l'étranger.
  • L'arthrite est une inflammation d'une articulation. Les causes de cette maladie peuvent être non inflammatoires, comme l'arthrose, ou inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte. De nombreux patients souffrant d'arthrite de l'articulation de la hanche ressentent une douleur et un inconfort intenses, ce qui empêche souvent la mobilité du patient.
  • Sciatique, sciatique, névralgie. Cela peut causer de graves douleurs à la hanche qui se manifestent dans le dos et la cuisse à l'extérieur de la jambe. La sciatique résulte le plus souvent de la compression du nerf sciatique, le plus gros nerf du corps.
  • Bursite. L'inflammation de la bourse provoque une douleur localisée dans l'articulation externe de la hanche.
  • Une fracture ou une rupture de l'un des os de l'articulation de la hanche peut résulter d'une blessure grave, comme un accident de la route ou un impact d'une chute. Problème courant de fractures du fémur chez les personnes âgées.
  • La tendinite est principalement causée par des mouvements répétitifs dans n'importe quelle zone, ce qui provoque une inflammation des tendons qui relient les muscles aux os.

La douleur peut également survenir au niveau de la hanche et être la cause d'autres maladies ou affections impliquant une articulation, un os, un nerf ou des tissus mous qui créent de la douleur à cet endroit. En fait, l'articulation de la hanche est l'une des articulations les plus fréquemment touchées dans les maladies rhumatismales ou auto-immunes..

Compression du nerf sciatique

Vladimir-10, écrit le 9 mars 2015, 20:14

Genre masculin
Requis: neuropathologiste, neurologue vertébral

L'année dernière, j'ai essayé de m'asseoir en position du lotus pendant trois mois. Il n'y avait pas de douleurs sévères, seulement une gêne au niveau des genoux. (J'ai déjà oublié, peut-être qu'il y avait de l'inconfort et ailleurs). Beaucoup de progrès: les genoux ont chuté à mi-chemin de leur état d'origine au sol. J'ai fait cet exercice en combinaison avec d'autres exercices de yoga. Cependant, au milieu du mois d'août, ma jambe droite me faisait mal à NUIT, semble-t-il, partout. J'ai arrêté de faire cet exercice, continuant à faire le reste des exercices de yoga du complexe «yoga thérapie». Mais les douleurs de la nuit ne se sont pas arrêtées. Je suis allé chez le chirurgien local, mais il m'a dit d'aller au dispensaire d'éducation physique. Mais il y avait un besoin pour une référence de la clinique. Je suis allé voir un neurologue. Selon mes propos, il a diagnostiqué le piégeage du nerf sciatique et prescrit du naysilat dans les deux semaines. N'a pas aidé. Je n'avais jamais pris de médicament auparavant. Deux semaines plus tard, un neurologue m'a prescrit deux médicaments (pilules) à la place: le méloxicam et le sirdalud. Mais ils n'ont pas non plus aidé. Je suis allé à la clinique du sport. Un traumatologue, à l'aide de manipulations de jambe, a établi une arthrose du genou de ma jambe droite. Mais ce n'était pas nouveau pour moi, car l'arthrose des DEUX genoux a été diagnostiquée avant l'apparition de douleurs douloureuses dans la jambe droite. Je suis allé voir un neurologue dans une clinique sportive. Il a dit que je n'ai rien de neurologique. Le 1er octobre, j'ai commencé à faire de la gymnastique pour l'arthrose des genoux, que j'ai téléchargée sur Internet. Mais cela n'a fait qu'empirer: ma jambe a commencé à me faire mal (mal) quand je portais une charge relativement lourde, mais pas toujours. Le 20 janvier, je suis allé au CDC voir un orthopédiste-traumatologue, qui m'a prescrit une radiographie. Après radiographie, le diagnostic: coxarthrose bilatérale du premier degré. Je suis allé voir le chirurgien du district, il m'a dit que je devais faire les exercices, il m'a montré lesquels. Mais je fais depuis longtemps des exercices similaires en yoga-thérapie. J'ai téléchargé un complexe pour la coxarthrose sur Internet et j'ai commencé à en fabriquer le 22 janvier. Mais il n'y avait pas d'amélioration: la jambe faisait encore mal la nuit. Récemment, j'ai acheté un livre: «P.V. Ekimenko. Arthrose des articulations de la hanche. Gymnastique de guérison unique ». Il dit qu'avec cette arthrose le principal symptôme: une douleur à l'aine (c'est-à-dire une douleur dans le pli de l'aine, à l'avant - à l'endroit où la jambe rejoint le corps), que je n'ai jamais eu. De plus: «Souvent, cette douleur à l'aine s'étend sur le devant et le côté de la cuisse. Parfois, de telles sensations douloureuses sont rendues à la fesse ou au genou. Habituellement, la douleur se propage le long de l'avant et du côté de la cuisse ou du genou (cette douleur ne descend jamais sous le genou). La douleur n'atteint que très rarement le milieu de la jambe inférieure, mais ne descend pas jusqu'aux orteils - c'est la principale différence entre la douleur causée par la coxarthrose et la douleur causée par une maladie du bas du dos (par exemple, une hernie discale). " Comme je n'ai pas ces symptômes, mais que toute la jambe (derrière) fait mal (courbatures) et la donne parfois au talon la nuit, je conclus que la cause des douleurs douloureuses la nuit n'est pas la coxarthrose.

Le nouveau neurologue de district m'a dit que la radiographie pouvait être une hernie rachidienne. Elle a confirmé le diagnostic initial (cette année-là): piégeage du nerf sciatique. Elle a prescrit des pilules. Je doute du diagnostic car non établi CAUSE de l'infraction.

Depuis le 18 février, je prends des comprimés Artra deux fois par jour.

Récemment, les douleurs nocturnes se sont intensifiées et en montant les escaliers, ma jambe droite a commencé à me faire mal. Cela pourrait-il provenir d'une sorte d'exercice de yoga? Mais lors de l'exécution d'un complexe de yoga, il n'y a pas de sensations désagréables. Je n'ai pas encore regardé le lumbago. Par conséquent, ce n'est pas une hernie.?

Causes, symptômes caractéristiques et traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe

La douleur dans l'articulation de la hanche, qui irradie (irradie) vers la jambe, résulte de blessures, d'une inflammation des tendons et des articulations, d'infections, ainsi que d'une manifestation locale de maladies générales du corps.

Aux stades initiaux des pathologies, lorsque seules les structures intra-articulaires sont détruites ou blessées, la douleur est localisée dans l'articulation elle-même. Lorsque les structures entourant l'articulation (ligaments, muscles, faisceaux nerveux) sont impliquées dans le processus pathologique, la douleur se propage au-delà de l'articulation - c'est ainsi que l'irradiation («recul») apparaît dans la jambe.

Le plus grand danger des pathologies qui provoquent un tel inconfort réside dans leurs complications. Dans la plupart des cas, la douleur qui irradie vers la jambe se produit dans le contexte des quatre changements suivants:

réduire le volume de lubrification des joints,

modifications pathologiques des structures périarticulaires,

lésions synoviales,

dommages au cartilage.

Ce sont des conditions dangereuses. Ignorer la douleur indicative de la pathologie de l'articulation de la hanche (en abrégé en articulation de la hanche) conduit à une violation de sa fonction ou à son immobilité complète.

La bonne nouvelle: une visite chez un médecin en temps opportun peut arrêter le développement de la maladie et éliminer (ou atténuer considérablement) l'inconfort dans l'articulation et dans la jambe. Le traitement de cette douleur (et ses causes) est pris en charge par des rhumatologues, des traumatologues, des orthopédistes et des neurologues - en fonction de la pathologie - les causes du problème.

Sept causes de douleur dans l'articulation de la hanche avec rebond

un apport sanguin insuffisant aux segments articulaires;

une modification de l'anatomie normale de l'articulation lorsque, à la suite d'une luxation ou d'une subluxation (congénitale ou acquise), la tête fémorale est dans une position incorrecte dans l'acétabulum;

maladies d'autres organes et systèmes, lorsque des douleurs articulaires irradiant vers la jambe surviennent dans le contexte de troubles neurologiques: sciatique de la colonne lombaire, névrite du nerf sciatique et syndrome du piriforme.

Luxation de l'articulation de la hanche

Types de douleur irradiant vers la jambe

La douleur dans l'articulation de la hanche irradiant la jambe peut survenir brusquement et être prononcée ou s'accumuler lentement et progressivement. En fonction de cela, le médecin suppose quel type de maladie est en question.

(si le tableau n'est pas entièrement visible, faites défiler vers la droite)

C'est à court terme. Sa source est facile à identifier.

C'est un signal du début du développement d'une maladie ou d'une blessure. Au départ, la douleur est localisée à un endroit spécifique (le plus souvent dans l'articulation de la hanche elle-même), et comme les tissus environnants sont impliqués dans le processus pathologique, elle se propage progressivement à d'autres parties de la jambe.

Facile à traiter.

Les personnes qui souffrent de douleur aiguë sont plus susceptibles de consulter un médecin.

C'est souvent une conséquence de sensations de douleur aiguës, n'a pas une localisation claire, occupe une zone importante de la jambe (par exemple, toute la surface avant ou arrière), est périodique.

Il est difficile d'établir la source de ce type de douleur, ce qui rend le traitement difficile..

Il s'agit d'une douleur irradiant vers la jambe, qui dure plus de six mois. C'est le type de douleur le plus difficile pour le diagnostic et le traitement, car il indique le plus souvent la négligence de la maladie et peut même nécessiter un traitement chirurgical..

Habituellement, il y a des douleurs chroniques dans l'articulation de la hanche, qui irradient vers la jambe, car la plupart des maladies articulaires se développent progressivement et aux premiers stades ne dérangent pas beaucoup une personne.

Symptômes caractéristiques et accompagnants

Les douleurs articulaires irradiant vers la jambe sont toujours accompagnées de symptômes indiquant la nature de la pathologie qui les a provoquées. Exemples:

  • L'inflammation d'autres articulations due à la fièvre est un signe de polyarthrite rhumatoïde.
  • Douleur de nature incertaine, irradiant non seulement vers la jambe, mais aussi vers la fesse, le bas du dos et le genou - un signe de nécrose avasculaire (une maladie très grave).
  • Si l'inconfort augmente progressivement, couvre toute la jambe, s'intensifie pendant le mouvement ou lorsque la position immobile forcée change de démarche - ce sont des signes d'arthrose.
  • La combinaison d'une douleur irradiant vers la jambe et d'une douleur lombaire indique le développement d'une sciatique de la région lombo-sacrée.

Trois principales pathologies à l'origine de la douleur et leur traitement

1. Arthrite de l'articulation de la hanche

La maladie est plus fréquente chez les personnes âgées.

Un symptôme caractéristique est une douleur intense dans l'articulation de la hanche.

Lorsque seules les structures articulaires sont impliquées dans l'inflammation, l'inconfort est localisé dans l'articulation elle-même.

Si l'inconfort commence à se propager le long de la surface avant de la cuisse jusqu'au genou, cela indique la transition de l'inflammation vers les structures périarticulaires. Dans ce cas, lors de la marche et du déplacement de la jambe, des crises de douleur aiguës aiguës se produisent avec un lumbago à l'avant de la cuisse. La raideur des mouvements rejoint progressivement le syndrome douloureux.

Traitement

Méthodes de thérapie de base:

médicaments hormonaux et anti-inflammatoires;

cours de thérapie par l'exercice, massage et physiothérapie.

2. Coxarthrose - arthrose de l'articulation de la hanche

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Habituellement, cette pathologie est diagnostiquée chez les personnes âgées de 40 à 60 ans. Elle se caractérise par un début imperceptible, avec de vagues sensations de douleur d'un seul côté (dans l'articulation de la hanche droite ou gauche). Le symptôme de douleur disparaît pratiquement au repos et n'apparaît que dans l'articulation sous charge.

Au fur et à mesure que le tissu cartilagineux intra-articulaire est détruit, la gravité de la douleur augmente, ils deviennent permanents, leur irradiation apparaît dans la jambe en raison de la compression et de la violation des ligaments et des faisceaux nerveux. À ce stade, ils peuvent devenir insupportables en essayant d'effectuer n'importe quel mouvement, qui se traduit par un lumbago dans l'aine et le genou.

Traitement

Le traitement conservateur n'est efficace qu'aux stades 1 et 2 de la maladie. Pour cela, un rhumatologue choisit un cours de thérapie, qui comprend: des chondroprotecteurs, des AINS, des analgésiques, des cours de thérapie par l'exercice et des massages.

Dans les derniers stades, une chirurgie de remplacement articulaire est indiquée.

3. Bursite

Bursite de l'articulation de la hanche - inflammation des capsules articulaires.

Il existe deux cours possibles de la maladie:

Bursite verticale, dans laquelle la douleur irradie vers la jambe le long de la surface latérale de la cuisse.

Bursite sciatique-fessière, lorsque le symptôme de la douleur devient particulièrement aigu en essayant de s'asseoir.

La bursite est caractérisée par des crampes profondes dans les tissus. Le patient ne peut pas s'allonger du côté affecté, car l'inconfort augmente immédiatement. Avec cette pathologie, la douleur ne se limite jamais à l'articulation - elle irradie toujours vers la jambe.

Traitement

Un traitement efficace par injection d'AINS associé à des corticostéroïdes et une restriction de la mobilité.

Conclusion

L'apparition d'un léger inconfort même vague dans l'articulation de la hanche, qui se propage à la jambe, est un signal pour voir un médecin. Si vous ne savez pas à quel spécialiste vous adresser, contactez un thérapeute. Et il donnera déjà une référence au médecin du profil souhaité.

  • En contact avec
  • Facebook
  • Twitter
  • Camarades de classe
  • Mon monde
  • Google+

En haut du flux de commentaires se trouvent les 25 derniers blocs de questions-réponses. Galina Pivneva, enseignement supérieur dans la spécialité "Santé humaine, professeur des Fondamentaux de la Santé" répond aux questions sous le pseudo Alex admin.

Nous publions des réponses aux commentaires une fois par semaine, généralement le lundi. Veuillez ne pas dupliquer les questions - elles nous parviennent toutes.

salut! Aujourd'hui, j'ai fermé le canapé démonté et, sous un fort stress physique, quelque chose s'est fissuré dans l'articulation de la hanche à droite et il y avait une douleur dans la jambe à l'arrière de la cuisse, ainsi que des douleurs en marchant et en s'asseyant. Ce qui aurait pu arriver?

Bonjour, Natalia. Il est possible que des lésions des ligaments ou des structures osseuses se soient produites. Le sac synovial et le tendon pourraient devenir enflammés. Si la douleur persiste, la blessure est grave et vous devez consulter un chirurgien ou un orthopédiste. Le médecin procédera à un examen visuel de la zone à problème et prescrira des études instrumentales pour identifier la gravité du processus pathologique et son emplacement: radiographie; Échographie des tissus adjacents à la zone touchée; CT ou IRM.

Bonjour.
Avez-vous des questions? Nous nous ferons un plaisir de vous répondre! BonjourFournissez vos contacts afin que nous puissions vous répondreVotre nomVotre téléphoneVotre e-mail * Envoyer Merci! Désormais, vos messages ne seront pas perdus La réponse de l'opérateur viendra au chat et aux contacts spécifiés. Bonjour. Douleurs douloureuses dans l'articulation de la hanche à gauche, la douleur est transmise à la jambe gauche sous le genou avec un engourdissement de la jambe lors de la marche pendant 5 à 10 minutes. Lorsque je me penche vers la droite, c'est tolérable, à gauche, la jambe gauche est enlevée pour que je ne puisse pas marcher et m'asseoir... Aujourd'hui, je me suis inscrit pour un thérapeute et traumatologue. Neurathologue et chirurgien en vacances. Il y a 1 mois, il y avait une blessure à la colonne lombaire après un effort physique. Après la radiographie, l'ostéopathe m'a inséré 3 vertèbres luxées lombaires. Après une semaine de bien-être. Il a commencé à tempérer sur la jambe gauche, suivi de nonym si la position était inconfortable. Hier, je conduisais dans les transports et j'ai commencé à me faire très mal avec des engourdissements et des douleurs lancinantes dans l'articulation de la hanche. Jusqu'à ce qu'ils se soient assis, la douleur ne lâchait pas.

Bonjour Eugene. De tels symptômes sont possibles après une blessure de la colonne lombaire, un traitement complexe par un orthopédiste et un neurologue est nécessaire..

J'ai commencé à tirer ma jambe après avoir mal à la gorge. Il est difficile d'aller chez le médecin, je travaille tout le temps. Aide avec des conseils sur la façon d'éliminer cela, comment suivre un traitement jusqu'à ce que j'arrive chez le médecin. J'ai très peur des complications.

Bonjour Lida. Le principal provocateur du mal de gorge est le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, dans de rares cas une infection staphylococcique, virale ou fongique qui peut affecter non seulement la gorge, mais tout le corps, y compris les articulations. De nombreux petits vaisseaux sanguins traversent l'anneau lymphatique pharyngé. Par conséquent, un agent infectieux peut pénétrer dans le système circulatoire et «s'installer» dans n'importe quel organe (ou articulation). Parmi toutes les complications sur les articulations, le rhumatisme est considéré comme la pathologie la plus courante (une maladie systémique du tissu conjonctif avec des lésions prédominantes du cœur et des vaisseaux sanguins).

Le danger de cette maladie dans la défaite possible de tout l'organisme, il est très difficile à traiter, et la douleur tirante dans la jambe est le premier signe du développement possible d'une pathologie. Par conséquent, assurez-vous de contacter un thérapeute dès que possible, passez les tests qui vous seront prescrits. Après que le thérapeute vous dirigera vers un spécialiste de profil étroit.

J'ai 2 cuillères à soupe de polyarthrite rhumatoïde. Depuis 5 ans maintenant, je prends quotidiennement de la prednisolone, du diclofénac, etc. Il y a deux mois, le TBS gauche a commencé à faire très mal, la deuxième fois que j'étais à l'hôpital de jour, la douleur ne s'est pas dissipée, mais au contraire, les maux de dos au mollet ont augmenté et le talon a commencé à faire mal. La prednisolone est égouttée d'analginum et de diphenhydramine. Je frotte la pommade dans l'articulation et le médecin m'a prescrit de l'acéclofénac - aucun changement de CMI.

Bonjour Valentine. Les recommandations des médecins sont réduites à l'utilisation de médicaments antirhumatismaux de base (BPRP), qui contribuent à l'arrêt supplémentaire de la maladie. Il faut du temps pour s'améliorer. S'il n'y a pas d'amélioration, les médicaments doivent être modifiés ou d'autres ajoutés. Les médicaments les plus efficaces sont la sulfasalazine, le méthotrexate, le Metipred, le Wobenzym. Cependant, ils ont tous des contre-indications, ils ne peuvent donc être utilisés qu'après consultation de spécialistes..

Vous pouvez également ajouter une méthode folklorique - traitement au curcuma (s'il n'y a pas d'allergie). Le curcuma aide à soulager les manifestations douloureuses, ainsi que le gonflement de l'articulation enflammée.
Il n'est pas du tout difficile de préparer un mélange médicinal. Pour ce faire, mélangez le curcuma broyé et l'huile d'olive à parts égales. Le mélange doit être consommé à raison de 2 cuillères à café avec de la nourriture.

Bonne après-midi. La douleur était faible pendant une longue marche a disparu, plus tard le bas du dos, l'arrière de la jambe me faisait mal, je ne pouvais pas marcher 20 mètres, lorsque le corps était incliné vers l'avant, il était plus facile de marcher, accroupi et plié facilement.

Bonjour Sergey. La marche, comme le jogging et les autres sports, doit être commencée très progressivement, car une fois que vous mettez un stress sur les articulations, après cela, cela peut faire mal pendant longtemps, vous ressentez une gêne. De plus, avant de commencer à faire quoi que ce soit, vous devez subir un examen médical, de préférence un orthopédiste et un neurologue (examen de la colonne vertébrale). Vous recevrez des conseils et des recommandations, il est possible que les exercices thérapeutiques, qui sont prescrits par un spécialiste en réadaptation physique, soient les meilleurs pour vous. Si vous ressentez toujours de l'inconfort et de la douleur, consultez immédiatement un spécialiste. Une radiographie de la colonne vertébrale peut être nécessaire.

A commencé il y a six mois, douleur persistante en se penchant, dans le bassin, articulations pauvres. passant dans les jambes jusqu'aux genoux. J'ai encore mal, je peux faire et lever mes jambes, faire de l'exercice, mais assis, couché, debout, douleur à la marche dans le coccyx et le bassin, la sensation lorsque vous vous asseyez les jambes, le perçage constant, donne aux semelles. Diclofenac, Voltaren ont été injectés avec des cours, drastop 20 injections, rien n'y fait. aide moi s'il te plait

Lina, tu as besoin d'un examen, car il peut y avoir de nombreuses raisons à un tel inconfort. Voir un podiatre.

Voici un lien sur votre sujet, où vous pouvez en savoir plus sur les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche avec propagation à la jambe:

salut! Les douleurs douloureuses à l'articulation de la hanche droite tourmentent depuis plusieurs années. Auparavant, la douleur était périodique, mais maintenant elle est constante. C'est plus facile lorsque la jambe est légèrement pliée et relevée. Cela ne se reflète pas sur la posture. En position assise, vous voulez toujours croiser les jambes, quelles sont les raisons et quel médecin dois-je contacter? Merci d'avance!

Entrez votre nom.

Bonjour. Vous avez développé une très mauvaise habitude de jeter vos jambes sur les jambes, à la suite de cela, le nerf sciatique est pincé, ce qui peut ensuite conduire à une paralysie partielle de la jambe. Et avec le temps, les maux de dos progressent, la scoliose, les hernies des disques intervertébraux, les ostéophytes (excroissances osseuses sur les vertèbres) apparaissent et s'intensifient, car lors d'une telle pose, l'axe du corps change, la charge est redistribuée.

La douleur dans l'articulation de la hanche est un symptôme insidieux. Cela est dû à un grand nombre de pathologies de l'articulation de la hanche et des tissus périarticulaires, accompagnées de douleurs. Pour comprendre la vraie raison, un examen est nécessaire. Vous pouvez contacter un orthopédiste.

Douleur constante dans la hanche gauche et engourdissement de l'articulation de la hanche, avec retour de la douleur à l'arrière de la cheville (mollet) avec engourdissement des orteils et de la partie supérieure du pied. Le thérapeute a prescrit des injections, la douleur est restée, a donné une référence à un neurochirurgien. Conclusion: la chirurgie n'est pas nécessaire, à observer par un neurologue et un thérapeute et des recommandations de traitement. J'ai été traité à l'hôpital pendant 10 jours, la douleur et l'engourdissement sont restés.J'étais chez un neurologue, après une IRM, j'ai été envoyé chez un rhumatologue, après son traitement, la douleur et l'engourdissement sont restés. Parmi les analgésiques, seule l'analgine aide temporairement. À qui dois-je m'adresser maintenant et que dois-je faire? S'il vous plaît aviser, je serai très reconnaissant.

Nina, 10 jours de traitement ne suffisent généralement pas et le traitement lui-même doit être complet, visant principalement à éliminer le facteur récurrent. Et pour établir un tel facteur, un examen approfondi est important. L'engourdissement est souvent associé à une circulation sanguine altérée, ainsi qu'à une ostéochondrose de la colonne vertébrale, à la présence de kystes. J'ai besoin d'une radiographie de la colonne vertébrale.
Essayez Dikloberl au lieu d'Analgin. Ce médicament est bien meilleur: il a un effet anti-inflammatoire prononcé en inhibant la synthèse des prostaglandines, a un effet analgésique et décongestionnant (œdème tissulaire pendant l'inflammation).

Pouvez-vous me dire que la dysplasie congénitale de l'articulation de la hanche peut provoquer ou affecter d'autres maladies articulaires? J'ai 49 ans et je travaille debout tout le temps. Depuis un an maintenant, une douleur dans l'articulation à droite, tire la jambe par derrière. J'ai commencé à boiter, et en montant les escaliers, ça me faisait mal de me relever la jambe. Mentir est aussi un inconfort. Quel médecin est préférable de contacter?

Bonjour Veronica. Les adultes atteints de dysplasie peuvent par la suite rencontrer de nombreux problèmes, par exemple, une mauvaise posture se développe, une raideur des mouvements apparaît, un resserrement de l'articulation lors du déplacement, une démarche perturbée, des problèmes se développent dans la colonne lombaire, il y a une forte probabilité de pincement des terminaisons nerveuses, en conséquence - engourdissement et picotements dans la jambe, engourdissement du pied, du bas de la jambe et de la cuisse. Et dans les jeunes années, l'arthrose apparaît souvent - une maladie qui est généralement caractéristique de la vieillesse. Sans aucun doute, la maladie aggrave la qualité de vie d'une personne et cache un danger potentiel - des problèmes avec l'apport nerveux et vasculaire de la jambe sont probables.

La médecine moderne peut éliminer la dysplasie de la hanche même chez une personne âgée, mais uniquement par chirurgie ou au moyen de prothèses. Vous pouvez contacter un orthopédiste.

Bonjour. J'ai 31 ans. Jusque-là, il n'y avait pas de problèmes d'articulations ni de douleurs osseuses. Actif, je fais du sport trois fois par semaine, au travail debout pendant 8 à 12 heures.
Partons en vacances. Après une nuit de devoir familial, le matin, il y avait une douleur dans l'articulation de la hanche gauche, irradiant vers la jambe. La gymnastique, les étirements n'ont pas aidé (pour une raison quelconque, je pensais que le nerf était pincé). Ensuite, le bas du dos et la deuxième articulation ont commencé à faire mal, avec un retour aux deux jambes. En bout de ligne - je devais boire des analgésiques la nuit, car la douleur douloureuse ne s'endormait pas, et cela a donc pris 4 à 5 jours d'affilée.
Plusieurs jours se sont écoulés et la douleur s'est calmée. Maintenant, je m'assois et je réfléchis à ce que c'était et si cela vaut la peine de vérifier avec un médecin. S'il vous plaît dites-moi. Merci d'avance

Bonjour Valentine. L'articulation de la hanche est soumise à des charges importantes et c'est pourquoi le risque d'usure et de blessure est le plus élevé. La douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe, se développe, en règle générale, en raison des facteurs suivants: pathologie de l'articulation elle-même ou de l'appareil musculo-ligamentaire (une gêne survient après une blessure, à la suite d'un processus inflammatoire ou dégénératif), à la suite d'une inflammation des articulations pubienne et sacro-iliaque (arrive parfois aussi après une nuit très orageuse), organes pelviens, muscles fessiers. Les troubles neurologiques entraînent également un inconfort similaire. La douleur peut apparaître avec la névrite du nerf sciatique, la radiculite lombo-sacrée, le syndrome du piriforme. Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs raisons. Si rien ne vous dérange maintenant, vous ne pouvez pas trop vous inquiéter, c'était peut-être une compression temporaire des terminaisons nerveuses, mais si la douleur revient, alors assurez-vous de contacter un spécialiste (vertébrologue ou neurologue).

Bonne journée. Hier soir, je me suis assis sur le sol et j'ai plié une jambe sous elle "comme dans la position du lotus" et j'ai ressenti un déclic dans l'articulation de la hanche (le matin, je ressens une gêne du côté de l'aine, comme si l'os n'était pas à sa place. La marche et la posture ne sont pas cassées, quand je m'assois sur une chaise, je ressens une gêne douloureuse.

Salut elena. Si vous souffrez de douleur et d'inconfort, vous devez prendre une radiographie de l'articulation de la hanche, car il existe de nombreuses raisons de douleur.

Bonjour. En position couchée, la jambe droite ne peut pas décoller du lit, la douleur dans la cuillère à soupe et se propage au genou, en position assise à partir du sol. le fait est que chaque année je me couche avec une lumbodynie, il y avait des symptômes similaires auparavant, mais mon dos me faisait mal et maintenant mon dos ne me fait pas mal, et le traitement de la lumbodynie n'a pas aidé (c'est-à-dire que la douleur à la hanche est revenue après 4 jours

Bonjour Ivan. La lumbodynie apparaît après une lésion des fibres musculaires et du tissu cartilagineux du disque intervertébral, tandis que des spasmes musculaires surviennent lors d'un effort physique intense ou d'une ossature musculaire faible du dos. Il peut se manifester dans le bas du dos, les jambes, les fesses et le périnée. Un mode de vie passif, une petite activité physique altère la circulation sanguine, réduit l'élasticité des disques intervertébraux et affaiblit les muscles. L'hypertrophie commence, l'approche des vertèbres et les nerfs spinaux sont comprimés. Par conséquent, non seulement les médicaments sont importants pour le traitement, mais également des exercices thérapeutiques réguliers, une thérapie manuelle. Seule une approche intégrée et des exercices réguliers sur vous-même aideront à retrouver la santé.

En montant à bord du bateau pneumatique, l'homme assis derrière moi a glissé, et quand il est tombé, il m'a frappé violemment avec ses baskets dans les fesses. Il n'y avait pas d'ecchymose, mais après 2 jours, la partie interne de la jambe (cuisse) a commencé à faire très mal. Il est particulièrement douloureux de monter les escaliers. En position assise, la douleur diminue. Veuillez expliquer ce que cela peut être?

Natalia, lors d'un coup violent sur les fesses, des changements dans les tissus du tissu sous-cutané se produisent. En cas de traumatisme grave, une hémorragie interne peut survenir, entraînant un hématome grave sur la cuisse. Et bien que la douleur d'un coup résultant de dommages mécaniques au muscle fessier passe au fil du temps, de tels dommages peuvent être nocifs pour la santé dans son ampleur et sa profondeur de localisation. Par exemple, la victime sera accompagnée de sensations douloureuses survenant en marchant pendant une longue période. En outre, lors d'un accident, les terminaisons nerveuses peuvent être blessées, ce qui provoque de la même manière de la douleur et, dans certains cas, même une hyperthermie et des ganglions lymphatiques enflés..

Le traitement des fesses meurtries à la maison implique l'utilisation de toutes sortes de compresses, d'infusions préparées selon des méthodes traditionnelles. Pour l'élimination des processus inflammatoires, un remède populaire tel que le vinaigre de cidre de pomme est largement connu. Versez 1 cuillère à café dans un verre de vinaigre. sel et 15 gouttes d'iode. La zone touchée doit être recouverte d'un coton imbibé de la solution; pour réduire le gonflement par le haut, il est conseillé d'appliquer à froid et d'envelopper le site de la blessure.

Si la douleur ne disparaît pas en quelques jours, contactez un traumatologue pour un examen interne.

douleur constante de traction à gauche dans la région lombaire; parfois un engourdissement est ressenti; lors de la marche, une douleur irradie vers la cuisse, l'aine et la fesse; ainsi que des douleurs aux genoux lors de la marche; quelle est la maladie avec ces symptômes?

Bonjour, Tatyana. Il peut y avoir plusieurs raisons. Si le dos fait mal dans la région lombaire à gauche, les raisons sont les suivantes: étirement des muscles et des ligaments inter-articulaires, l'apparition de fractures par compression dans la colonne vertébrale, la présence de blessures dans les articulations intervertébrales et de microtraumatismes des vertèbres; l'apparition de troubles de la posture provoqués par une cyphose, une scoliose ou une ostéochondrose. Il peut également s'agir d'un lymphome, d'une lymphogranulomatose, d'une hémochromatose, d'une alcaptonurie et d'autres maladies graves associées à des troubles métaboliques. En plus de cela, une petite liste, il peut y avoir des maladies des organes internes: pathologies du pancréas, pathologies chroniques du système urinaire, avec calculs rénaux, etc. Par conséquent, lorsque la douleur est localisée dans le dos du côté gauche, l'examen et l'examen les plus approfondis sont nécessaires... Lorsque le diagnostic n'est pas clair, consultez un thérapeute.

Bonne journée! J'ai une hernie intervertébrale L4-L5 0.8mm, derrière le dos, je fais de la gymnastique, de la natation, des séances de thérapie manuelle, je suis en physiothérapie (électrophorèse avec caripazim) et maintenant il y a une douleur dans la hanche, mais cela n'apparaît qu'au moment où je me lève de chaise. Puis après deux ou trois minutes, ça passe. J'étais dans un sanatorium, pratiquant un laser sur l'articulation de la hanche et en même temps une thérapie manuelle. Le dos s'est amélioré, mais il n'y a aucun changement au niveau de la hanche. Il a été ajouté que le muscle du mollet commençait à se contracter la nuit. Quel est ce joint ou ce dos? Si l'articulation, quels examens doivent être effectués pour établir un diagnostic?

Bonjour Olga. Pour établir un diagnostic, vous pouvez consulter un chirurgien orthopédiste ou un neurologue, prendre une radiographie de la zone touchée (meilleure IRM, plus informative et précise). Votre hernie peut également vous donner de la douleur.

Bonne journée! Un an après avoir accouché, elle a commencé à sentir l'articulation de la hanche de sa jambe droite. Ça fait mal de s'accroupir, ça semble me gêner. Et aujourd'hui ça fait mal pour la première fois de s'asseoir et de se lever. En marchant, il semble cliquer. Ce n'est pas toujours le cas. Les règles, c'est-à-dire les symptômes, puis non.

Bonjour Ekaterina. Le même que pour Evgenia. Il faut, pour établir un diagnostic, consulter un chirurgien orthopédiste ou un neurologue, faire une radiographie de la zone touchée (meilleure IRM, plus informative et précise).

Il y avait une douleur dans le côté droit, irradiée dans le bas du dos et une douleur incompréhensible, pour ainsi dire, de pincement dans la jambe droite. En marchant, ça ne fait pas mal, mais c'était presque impossible de s'asseoir. J'ai consulté un thérapeute. Ils ont traité avec des injections de Voltaren et Melgamma. Après 5 jours de traitement, ça s'est amélioré, ils ont prescrit plus 5 injections et demain elles seront déchargées. Mais la douleur n'est pas complètement passée. Alors je pense, attendez qu'elle disparaisse d'elle-même ou contactez un autre spécialiste. Dites-moi lequel?

Bonjour Alla. Cela dépend du type de diagnostic que vous avez reçu (vous n'avez pas précisé). Les maladies du système musculo-squelettique sont traitées par un chirurgien orthopédiste, les maladies associées à une violation de la colonne vertébrale, etc. - un neuropathologiste.

Bonne nuit. J'ai 33 ans et pour la troisième fois apparaissent, des douleurs dans les jambes en alternance en marchant, irradient vers la cuisse, il est impossible de marcher, j'ai récemment eu de l'urticaire. Pendant ce temps, les jambes ont fortement gonflé, les pieds alternativement à des jours différents. Dites-moi quel docteur? Que peut-il être, les onguents analgésiques n'aident pas du tout. Je prends des analgésiques, tout s'en va au bout de quelques jours, puis ça réapparaît.

Bonjour Anastasia. Lorsque le diagnostic n'est pas clair, vous devez contacter un thérapeute. Le médecin vous prescrira les recherches et les tests de laboratoire nécessaires, puis, si vous suspectez un diagnostic particulier, il vous dirigera vers un spécialiste de profil étroit. En règle générale, l'urticaire est plus un symptôme qu'une maladie indépendante. Par exemple, il peut s'agir d'une manifestation cutanée de choc allergique, d'asthme bronchique ou de toute maladie auto-immune. Il est extrêmement rare que l'urticaire soit une réaction allergique indépendante, sans symptômes associés. Cette maladie est traitée par un dermatologue et thérapeute.

Bonne journée. A l'entraînement, après un bon échauffement et un cross-country léger, je relevais une jambe droite en arrière (comme une hirondelle uniquement avec une flexion du corps vers l'avant). Quelque chose s'est cassé dans ma jambe gauche en soulevant. Et maintenant, je ressens une douleur dans l'articulation de la hanche avec un retour à l'arrière de la cuisse. Vaut-il la peine de s'inquiéter et quel médecin est préférable de s'inscrire?
remercier

Bonjour Marina. Cela pourrait endommager le ménisque. Mieux vaut avoir une IRM. Vous devez voir un médecin pour examen par un traumatologue ou un orthopédiste.

salut! L'année dernière, j'ai eu des douleurs lombo-sacrées, de la hanche et du genou en marchant. La plus grande douleur dans l'articulation de la hanche. En se levant et en marchant, il y a une douleur vive dans l'articulation de la hanche. J'ai demandé à mon médecin généraliste de me référer à un neurologue. Mais elle ne me l'a pas donné, mais m'a écrit mydocalm, ce qui ne m'aide pas. Veuillez indiquer quel médecin dois-je contacter, quels types de diagnostics utiliser?

Bonjour, Nadezhda Nikolaevna. Il est nécessaire de subir une consultation et un examen par un orthopédiste et un neuropathologiste. Faire une radiographie. Ce qui sera nécessaire de plus, ils décideront eux-mêmes et nommeront.

salut! Pendant plusieurs semaines, pas tous les jours, mais quelque part dans un jour ou deux, la jambe gauche, l'avant de la cuisse, irradiant vers le bassin, le bas du dos et un petit genou fait mal. Pouvez-vous me dire si cela est dû à une hypothermie ou à un entraînement physique??

Bonjour, Natalia. La partie avant de la cuisse peut faire mal dans des centaines de maladies diverses, par exemple, il peut s'agir d'une lésion des racines L3 et / ou L4, à la suite d'une ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée, d'une inflammation du muscle iliopsoas, d'une pathologie des organes internes, etc. de la colonne lombaire, si nécessaire avec des tests fonctionnels pour exclure la mobilité pathologique de segments individuels de la colonne vertébrale, et il est également souhaitable de faire une IRM de la colonne lombaire, ce qui vous permettra de voir la protrusion ou la hernie du disque intervertébral, le degré de son bombement dans la lumière du canal rachidien, le degré de compression des éléments nerveux. Mais cela sera déjà décidé par un neuropathologiste après un examen clinique, et vous devez le contacter.

Bonjour, je viens d'un neurologue qui ne voit rien de grave et qui ne m'a prescrit que des pilules anesthésiques. Mes jambes me font mal sous les genoux et je ne peux pas du tout marcher jusqu'au bassin, même à 100 mètres, seulement avec la douleur je surmonte ce qui pourrait être

Bonjour Irina. Lorsque le diagnostic n'est pas clair, allez voir un thérapeute et laissez-le prendre soin de vous. Autrement dit, le médecin doit prescrire toutes les études et tests nécessaires. De plus, si un diagnostic est suspecté, le thérapeute doit orienter le patient vers un spécialiste à profil étroit. Dites ce que le neurologue a déjà eu. Vous ne pouvez pas faire de diagnostic via Internet sans examen, et il peut y avoir de nombreuses raisons de douleur. De plus, la même douleur peut être associée à une grande variété de maladies..

Bonjour, j'ai 17 ans, je joue depuis longtemps (pratique 24/7) sur ordinateur. J'avais environ 3 ans. J'étais à la maison. Je suis à peine allé me ​​promener.
Récemment, j'ai décidé de faire du sport (principalement des étirements sur mes jambes + des exercices, etc.).
Je fais des étirements pour qu'à la maison, je m'assoie plus ou moins sur une scission, et pour que les étirements vous permettent d'effectuer des coups de pied (Pour vous inscrire au taekwondo à l'avenir).
Avec quelques coups, en l'air, la hanche fait mal (je me tiens sur ma jambe gauche, jette ma jambe droite vers la droite (le pied est horizontal)).
Je ne sais même pas comment l'expliquer correctement..
Si quelqu'un a compris quelque chose. Je vous serais reconnaissant pour toute information.

AlexeiGi. Bonjour. Il y a plusieurs raisons à cette douleur. Premièrement, vous pouvez commencer à vous entraîner de manière incorrecte, donner des charges élevées à la fois ou effectuer de manière incorrecte la technique d'entraînement elle-même. Cela se fait avec un formateur expérimenté. Deuxièmement, il peut y avoir des maladies qui «se sont fait sentir» après un effort physique (arthrite, tendinite, etc.). Si vous souhaitez continuer à faire de l'exercice, normalement et sans complications, consultez un chirurgien orthopédiste.

Bonjour. Je me suis arraché le dos, le 5ème jour, il est devenu préférable de secouer le réservoir d'eau à droite, il a encore craqué et il y avait de fortes douleurs dans la région pelvienne et des douleurs douloureuses dans l'aine et l'œuf droit

Bonjour Vladimir. Un examen personnel par un orthopédiste et urologue, une échographie est requise.

Bonjour. Je veux te demander. ce matin je suis sorti du lit et j'ai ressenti une douleur à la hanche en marchant sur ma jambe.. après le déjeuner ça a empiré, en marchant, l'intérieur de la cuisse me fait mal, avec un mouvement brusque du lumbago, quand il est calme, il fait mal à un boulon et le donne au genou. Que faire. Je n'ai que 29 ans.. il n'y a pas eu de blessures ni de bleus

Elena, il y a plusieurs raisons: clampage des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, clampage du nerf dans l'aine, hernie ou kystes dans la colonne vertébrale, processus dégénératifs-dystrophiques dans l'articulation de la hanche. En outre, la cause de la douleur à l'intérieur de la cuisse lors de la marche peut être des processus pathologiques dans le travail du système urinaire (formation de calculs, maladies liées à la gynécologie et à l'urologie), des problèmes du système nerveux, etc. Et ceci est une liste incomplète des causes possibles, et donc on ne peut pas se passer d'un examen... Pour clarifier la raison, vous avez besoin d'une radiographie et d'un examen à plein temps par un neurologue, un orthopédiste, un thérapeute (ce spécialiste doit être contacté en premier lieu). Le développement de la coxarthrose est possible.

Une douleur aiguë et douloureuse est apparue, de la jambe au genou, puis j'ai eu peur qu'elle soit transmise par les fesses, maintenant je peux à peine atteindre les toilettes, je suis au lit depuis 4 jours, quand je me lève, la douleur s'intensifie, puis j'attends une demi-heure pour me calmer.

Eugene, si vous ne pouvez pas vous rendre à la clinique pour obtenir une consultation, vous pouvez appeler un médecin à domicile. Il est impossible de vous conseiller quoi que ce soit, car il existe de nombreuses raisons à ces symptômes..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte

Genre de douleurCaractéristique