La douleur aux orteils survient chez de nombreuses personnes. Elle perturbe le rythme de la vie quotidienne, ne lui permet pas de porter ses chaussures préférées, de faire ses activités et sports habituels, ses tâches quotidiennes et son travail. Les gens éprouvent souvent un inconfort similaire, qui peut être douloureux, douloureux, palpitant ou insupportablement aigu. Étant donné que les orteils sont soumis à beaucoup de stress tous les jours, participant à la marche, vous ne devez pas reporter le voyage chez le médecin, ce qui vous permet d'identifier l'origine de la douleur..

Pourquoi mes orteils me font-ils mal

Les causes d'inconfort sont nombreuses et parfois très graves. Lors de la clarification de la pathologie qui a conduit au syndrome douloureux, le médecin s'enquiert des symptômes qui l'accompagnent et établit un diagnostic en fonction de la localisation de la douleur:

  • dans l'ongle - se produit le plus souvent en raison du port de chaussures inconfortables ou d'infections fongiques;
  • dans les os et les articulations - associés à des modifications dégénératives du tissu articulaire, des dommages mécaniques;
  • dans le coussin - généralement inquiet des callosités ou de la peau rugueuse.

Les principales raisons pour lesquelles les orteils font mal sont les maladies et les phénomènes suivants:

  • arthrite;
  • l'arthrose;
  • goutte;
  • blessures traumatiques;
  • l'ostéomyélite;
  • Névrome de Morton;
  • ongle incarné;
  • maladies vasculaires.

Arthrite

Avec l'arthrite, un ou tous les doigts peuvent faire mal, et la douleur est causée par une inflammation de l'articulation et des tissus adjacents. La maladie s'accompagne non seulement de douleurs, mais également d'un gonflement, d'une rougeur. Une faiblesse générale et un malaise peuvent être ressentis, la température locale augmente. La douleur est la plus intense la nuit. Au fil du temps, les doigts se plient en raison des articulations enflées, un craquement est observé.

L'arthrite doit être traitée, elle ne disparaît pas d'elle-même et provoque un inconfort sévère.

L'arthrose

Si vos orteils vous font mal, la cause est souvent l'arthrose. La pathologie est une conséquence de l'arthrite ou de la goutte et se caractérise par une inflammation de l'articulation avec destruction progressive du cartilage. Le pouce est touché en premier, puis l'arthrose se propage au reste.

Avec cette maladie, la douleur survient principalement la nuit, le doigt gonfle, devient rouge et peut être chaud. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie, car elles portent des chaussures à talons étroits. La pathologie peut se développer à la suite d'un traumatisme. Avec l'arthrose, les doigts seront très déformés et douloureux, par conséquent, dès les premiers symptômes, une visite chez le médecin est nécessaire.

Goutte

La goutte est une inflammation de l'articulation due à l'accumulation d'acide urique et de sels. Le plus souvent, les hommes sont malades. La maladie présente des symptômes similaires à ceux de l'arthrite et de l'arthrose: rougeur, gonflement, fièvre locale. L'état général peut s'aggraver, des frissons apparaissent, la pression artérielle augmente, l'appétit disparaît.

La goutte résulte très souvent d'une consommation excessive de viande, de poisson, d'aliments gras et sucrés, d'alcool, ainsi que de troubles métaboliques (lorsque l'acide urique n'est pas excrété dans l'urine) et de la fonction rénale.

Traumatisme

Les os du pied et des doigts d'une personne sont très fragiles et petits, ils sont donc facilement endommagés. La plupart des personnes qui se cassent un orteil peuvent ne pas consulter de médecin. Dans ce cas, la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, elle apparaît lorsqu'elle est pressée et déplacée. Les fractures finissent par grandir ensemble, mais dans la mauvaise position, et le syndrome douloureux recule. Les blessures comprennent les entorses, les luxations et les contusions. Tous les dommages mécaniques sont accompagnés d'un gonflement, d'une douleur vive dans les orteils, parfois l'apparition d'un hématome.

Ostéomyélite

À la suite de blessures et de fractures ouvertes de l'os, le processus de suppuration et de mort tissulaire commence, accompagné de douleurs intenses, de fièvre, de maux de tête et de vomissements, et parfois d'une perte de conscience. La température augmente fortement (jusqu'à 39-40 degrés). Le doigt affecté ne peut pas être déplacé.

La maladie se développe rapidement, les sensations de douleur des passages locaux sont généralisées. Si ces symptômes apparaissent, consultez un médecin dès que possible..

Déformation des doigts

Parfois, les orteils acquièrent une forme en forme de marteau en raison de la position incorrecte du pied, de la tension des ligaments et de la charge accrue sur les muscles, et les deuxièmes orteils et les troisièmes sont plus susceptibles de faire mal. Ils rétrécissent et semblent «regarder» vers le bas. Ce trouble peut entraîner une arthrose. Les déformations du marteau sont causées par une prédisposition héréditaire, des chaussures inappropriées, des pieds plats, un cou-de-pied haut, un long deuxième orteil.

Cors

En plus des callosités molles des nouvelles chaussures, une personne développe parfois des callosités centrales à longues racines. Ils ne disparaissent pas d'eux-mêmes, ils doivent donc être supprimés. Les formations sont associées à une kératinisation de la couche superficielle de la peau et sont très douloureuses, surtout lors de la marche.

Névrome de Morton

Avec cette maladie, une prolifération tissulaire se produit dans le pied, ce qui pince les nerfs interdigitaux et conduit à une affection douloureuse. Fondamentalement, un névrome est une tumeur bénigne caractérisée par la sensation d'une pierre dans le pied qui interfère avec la marche. Souvent, la pathologie se manifeste par une douleur entre les orteils, généralement entre le quatrième et le troisième.

Les facteurs prédisposant à l'apparition de la maladie sont les pieds plats, les blessures, le stress sur les pieds, les chaussures serrées.

Maladie vasculaire

L'athérosclérose peut se développer dans les artères, dans lesquelles le flux sanguin est insuffisant. Dans ce cas, les doigts sont froids, engourdis ou endoloris. Les symptômes de la douleur deviennent plus forts en marchant. Le diabète sucré peut également entraîner une altération de l'apport sanguin. Les personnes atteintes de cette maladie souffrent souvent de douleurs aux orteils..

Une autre violation du système circulatoire est l'endartérite, dans laquelle les artères deviennent enflammées, entraînant une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs. Avec une telle maladie, les jambes font généralement mal au-dessous du genou (parfois le syndrome douloureux s'étend à tout le membre), les doigts peuvent devenir engourdis, picotements, gonflement, parfois ils sont crampés, ils sont souvent pâles et froids.

L'endartérite nécessite nécessairement un traitement, car dans les cas avancés, il existe un risque d'amputation d'un membre.

Ongle incarné

Ceci est le plus courant sur le pouce. Cela se produit en raison de chaussures serrées et d'une mauvaise coupe des ongles. Un ongle incarné est une condition très douloureuse, mais vous pouvez vous débarrasser du problème dans le bureau de pédicure, où le maître enlèvera le bord incarné et traitera correctement l'ongle.

Diagnostique

Que faire si vos orteils vous font mal? Tout d'abord, vous devriez consulter un médecin qui examinera la zone touchée et vous prescrira des mesures de diagnostic pour poser un diagnostic. En cas de problème, vous devez rendre visite à un thérapeute qui, sur la base de l'anamnèse, vous dirigera vers des spécialistes étroits - un traumatologue, un neurologue, un rhumatologue ou un chirurgien..

Les principales méthodes de diagnostic utilisées pour la douleur dans les membres inférieurs comprennent:

  • radiographie;
  • tomodensitométrie et IRM;
  • Ultrason;
  • analyse d'urine pour déterminer l'arthrite;
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • détermination du taux d'acide urique.

Traitement et prévention

Si un orteil fait mal, un traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic et du diagnostic..

  • Pour l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui éliminent l'inflammation et la douleur. Les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le cartilage.
  • La goutte est traitée avec des médicaments qui abaissent les niveaux d'acide urique. Un régime spécial est recommandé, limitant les légumineuses, la viande, le café et évitant les boissons alcoolisées.
  • La physiothérapie et les chaussures orthopédiques sont utilisées pour le névrome de Morton. Dans les cas extrêmes, la chirurgie est indiquée.
  • Les callosités et le durcissement sont éliminés avec des adoucissants, et s'il y a une racine profonde, elle est rapidement éliminée.

Pour prévenir les douleurs aux orteils et le développement de maladies, il est recommandé de porter des chaussures confortables et légères avec des orteils larges. À la maison, il vaut mieux marcher pieds nus ou en chaussons souples. Une surchauffe excessive ou une hypothermie des extrémités doivent être évitées, ainsi que le traitement rapide des égratignures et des blessures possibles et contacter immédiatement un traumatologue si des blessures sont suspectées.

Pourquoi le petit orteil fait-il mal

En général, toute pathologie qui se développe dans les membres inférieurs provoque un inconfort sévère et altère considérablement la qualité de vie. Pour vous débarrasser rapidement des sensations désagréables, vous devez en trouver la raison et commencer à l'éliminer..

Pourquoi votre petit orteil fait-il si mal? Soyons clairs.

Qu'est-ce qui te fait mal au doigt

Les raisons les plus courantes sont:

  • violation de l'approvisionnement en sang;
  • arthrose;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • Névrome de Morton;
  • ongle incarné;
  • cors;
  • cors.

Problèmes vasculaires

Le petit doigt (ou, par exemple, l'annulaire) de la jambe est-il enflé et douloureux après une longue marche ou après avoir été dans le froid? Vous avez probablement un trouble de l'approvisionnement en sang dans le membre inférieur.

Ce type de trouble est le plus courant dans:

  • fumeurs purs et durs;
  • les diabétiques;
  • hommes après 30 ans.

Pour provoquer un ralentissement du flux sanguin sont capables de:

  • l'athérosclérose;
  • endartérite oblitérante.

En raison d'un apport insuffisant de nutriments et d'oxygène, des changements dégénératifs commencent à se produire dans les tissus mous et durs des membres inférieurs. Le premier signe est une douleur dans les petits doigts. Au fil du temps, il s'étendra à la jambe inférieure.

  • sécheresse accrue de la peau;
  • pâleur des doigts;
  • ongles cassants;
  • chute de cheveux;
  • sensibilité au froid.

Arthrose

Avec cette maladie, l'os du petit doigt fait mal. La raison en est essentiellement une: des chaussures aux orteils étroits. Un port constant entraîne une déformation des articulations du pied et une destruction du tissu cartilagineux.

L'arthrose est indiquée par:

  • engourdissement du doigt lui-même et de la peau qui l'entoure;
  • douleur articulaire avec pression;
  • raideur des mouvements;
  • son craquant en marchant.

Si aucune mesure n'est prise, la maladie se propage à l'avenir au reste des doigts..

Polyarthrite rhumatoïde

Avec cette maladie, les petits doigts commencent généralement à faire mal la nuit, plus près de l'aube. Les autres signes sont:

La spécificité de la maladie est que l'inflammation commence sur les deux jambes en même temps. En conséquence, la peau devient rouge et parfois bleue. La température monte localement.

La pathologie nommée d'une autre manière est également appelée "fasciite unique". Cela provoque généralement une douleur assez intense. Le problème ici est l'inflammation des terminaisons nerveuses situées directement à la base du petit doigt. L'inconfort augmente lors de la marche et l'inconfort s'étend à:

  • espace entre les orteils;
  • caviar.

En l'absence de déformation et de dommages aux articulations, un gonflement et un harcèlement avec un degré élevé de probabilité indiquent précisément un névrome..

Traumatisme

Une douleur lancinante dans le petit doigt apparaît si la semelle heurte, par exemple, le coin d'un lit ou le pied d'une table. L'ecchymose est toujours accompagnée d'un gonflement..

D'autres blessures - luxations et fractures - entraînent:

  • immobilisation complète ou partielle du doigt;
  • rougeur des tissus mous;
  • syndrome douloureux sévère;
  • œdème à propagation rapide;
  • hématomes.

Diabète

Souvent, dans ce cas, le petit doigt est endommagé. Souvent avec le diabète, ça démange. Les démangeaisons sont généralement transmises aux tissus environnants. Le problème est formé en raison de la détérioration de l'apport sanguin et des processus destructeurs se développant dans les nerfs situés sur la semelle.

L'inconfort augmente presque toujours la nuit.

Ongle incarné

En règle générale, cela conduit à:

  • porter des chaussures inconfortables (trop étroites);
  • ignorer les règles d'hygiène personnelle;
  • les infections fongiques;
  • hérédité.

La douleur est généralement assez intense. Le petit doigt est enflé. Une inflammation apparaît autour de l'ongle. Souvent, la situation est aggravée par l'introduction d'infections.

Callosités et cors

Cela et un autre apparaissent en raison d'une mauvaise sélection de chaussures. En raison du frottement et de la compression constants, la peau grossit et devient très épaisse. Au fil du temps, l'épiderme mort se fissure et la microflore dangereuse pénètre à l'intérieur. Après cela, l'inflammation et le gonflement commencent..

Traitement

Comme vous pouvez facilement le voir, la douleur du petit doigt n'apparaît pas isolément. Ainsi, pour l'éliminer, il est nécessaire de prendre en charge le traitement de la pathologie sous-jacente..

Il est impossible de poser un diagnostic précis par vous-même - contactez la clinique. Avec le problème à l'étude (si vous ne savez pas exactement quelle est sa nature), cela vaut la peine d'aller chez un thérapeute. Après l'examen, le médecin vous dirigera vers un spécialiste étroit:

  • chirurgien;
  • endocrinologue;
  • traumatologue;
  • neurologue;
  • angiosurgeon;
  • dermatologue.

Si nous parlons de problèmes d'approvisionnement en sang ou de diabète sucré, des médicaments doivent être pris:

  • anti-douleurs;
  • anti-inflammatoire;
  • anticoagulant.

Le régime est important. Refusez d'utiliser:

Débarrassez-vous des mauvaises habitudes.

En cas de fractures, une immobilisation du doigt blessé est nécessaire. La luxation est ajustée par un médecin. À l'avenir, vous devrez vous promener dans un bandage dur pendant un certain temps.

Un ongle incarné est soulagé par:

  • dans les cas bénins, physiothérapie et correction au laser;
  • dans les cas graves - par des méthodes chirurgicales.

Les callosités et les cors sont éliminés dans le salon de beauté par polissage de matériel ou préparations spéciales.

Remèdes populaires

Des recettes comme celles-ci peuvent aider à soulager la douleur au petit doigt. Un bon résultat, en particulier, est donné par l'utilisation de la pommade suivante:

  • un demi-verre d'huile d'olive est chauffé au bain-marie;
  • ajoutez 20 grammes de propolis;
  • sans retirer du feu, remuer jusqu'à ce qu'il soit complètement dissous.

L'outil est refroidi et appliqué sur le doigt la nuit. Vous pouvez également appliquer la pulpe d'aloès.

La prévention

En plus de la thérapie proprement dite, il est conseillé de prendre un certain nombre de mesures qui permettront une récupération plus rapide. Les recommandations sont les suivantes:

  • marcher dans des chaussures légères et confortables sans talon, assorties à la taille;
  • lavez vos pieds au moins deux fois par jour;
  • faire des bains;
  • équilibrer votre alimentation.

Obtenez des traitements des pieds uniques basés sur les dernières avancées médicales

Douleur dans le petit orteil du pied gauche

Qu'est-ce qui peut être associé à la douleur dans les orteils?

La douleur aux orteils survient chez de nombreuses personnes. Elle perturbe le rythme de la vie quotidienne, ne lui permet pas de porter ses chaussures préférées, de faire ses activités et sports habituels, ses tâches quotidiennes et son travail. Les gens éprouvent souvent un inconfort similaire, qui peut être douloureux, douloureux, palpitant ou insupportablement aigu. Étant donné que les orteils sont soumis à beaucoup de stress tous les jours, participant à la marche, vous ne devez pas reporter le voyage chez le médecin, ce qui vous permet d'identifier l'origine de la douleur..

Pourquoi mes orteils me font-ils mal

Les causes d'inconfort sont nombreuses et parfois très graves. Lors de la clarification de la pathologie qui a conduit au syndrome douloureux, le médecin s'enquiert des symptômes qui l'accompagnent et établit un diagnostic en fonction de la localisation de la douleur:

  • dans l'ongle - se produit le plus souvent en raison du port de chaussures inconfortables ou d'infections fongiques;
  • dans les os et les articulations - associés à des modifications dégénératives du tissu articulaire, des dommages mécaniques;
  • dans le coussin - généralement inquiet des callosités ou de la peau rugueuse.

Les principales raisons pour lesquelles les orteils font mal sont les maladies et les phénomènes suivants:

  • arthrite;
  • l'arthrose;
  • goutte;
  • blessures traumatiques;
  • l'ostéomyélite;
  • Névrome de Morton;
  • ongle incarné;
  • maladies vasculaires.

Arthrite

Avec l'arthrite, un ou tous les doigts peuvent faire mal, et la douleur est causée par une inflammation de l'articulation et des tissus adjacents. La maladie s'accompagne non seulement de douleurs, mais également d'un gonflement, d'une rougeur. Une faiblesse générale et un malaise peuvent être ressentis, la température locale augmente. La douleur est la plus intense la nuit. Au fil du temps, les doigts se plient en raison des articulations enflées, un craquement est observé.

L'arthrite doit être traitée, elle ne disparaît pas d'elle-même et provoque un inconfort sévère.

L'arthrose

Si vos orteils vous font mal, la cause est souvent l'arthrose. La pathologie est une conséquence de l'arthrite ou de la goutte et se caractérise par une inflammation de l'articulation avec destruction progressive du cartilage. Le pouce est touché en premier, puis l'arthrose se propage au reste.

Avec cette maladie, la douleur survient principalement la nuit, le doigt gonfle, devient rouge et peut être chaud. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie, car elles portent des chaussures à talons étroits. La pathologie peut se développer à la suite d'un traumatisme. Avec l'arthrose, les doigts seront très déformés et douloureux, par conséquent, dès les premiers symptômes, une visite chez le médecin est nécessaire.

Goutte

La goutte est une inflammation de l'articulation due à l'accumulation d'acide urique et de sels. Le plus souvent, les hommes sont malades. La maladie présente des symptômes similaires à ceux de l'arthrite et de l'arthrose: rougeur, gonflement, fièvre locale. L'état général peut s'aggraver, des frissons apparaissent, la pression artérielle augmente, l'appétit disparaît.

La goutte résulte très souvent d'une consommation excessive de viande, de poisson, d'aliments gras et sucrés, d'alcool, ainsi que de troubles métaboliques (lorsque l'acide urique n'est pas excrété dans l'urine) et de la fonction rénale.

Traumatisme

Les os du pied et des doigts d'une personne sont très fragiles et petits, ils sont donc facilement endommagés. La plupart des personnes qui se cassent un orteil peuvent ne pas consulter de médecin. Dans ce cas, la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, elle apparaît lorsqu'elle est pressée et déplacée. Les fractures finissent par grandir ensemble, mais dans la mauvaise position, et le syndrome douloureux recule. Les blessures comprennent les entorses, les luxations et les contusions. Tous les dommages mécaniques sont accompagnés d'un gonflement, d'une douleur vive dans les orteils, parfois l'apparition d'un hématome.

Ostéomyélite

À la suite de blessures et de fractures ouvertes de l'os, le processus de suppuration et de mort tissulaire commence, accompagné de douleurs intenses, de fièvre, de maux de tête et de vomissements, et parfois d'une perte de conscience. La température augmente fortement (jusqu'à 39-40 degrés). Le doigt affecté ne peut pas être déplacé.

La maladie se développe rapidement, les sensations de douleur des passages locaux sont généralisées. Si ces symptômes apparaissent, consultez un médecin dès que possible..

Déformation des doigts

Parfois, les orteils acquièrent une forme en forme de marteau en raison de la position incorrecte du pied, de la tension des ligaments et de la charge accrue sur les muscles, et les deuxièmes orteils et les troisièmes sont plus susceptibles de faire mal. Ils rétrécissent et semblent «regarder» vers le bas. Ce trouble peut entraîner une arthrose. Les déformations du marteau sont causées par une prédisposition héréditaire, des chaussures inappropriées, des pieds plats, un cou-de-pied haut, un long deuxième orteil.

Cors

En plus des callosités molles des nouvelles chaussures, une personne développe parfois des callosités centrales à longues racines. Ils ne disparaissent pas d'eux-mêmes, ils doivent donc être supprimés. Les formations sont associées à une kératinisation de la couche superficielle de la peau et sont très douloureuses, surtout lors de la marche.

Névrome de Morton

Avec cette maladie, une prolifération tissulaire se produit dans le pied, ce qui pince les nerfs interdigitaux et conduit à une affection douloureuse. Fondamentalement, un névrome est une tumeur bénigne caractérisée par la sensation d'une pierre dans le pied qui interfère avec la marche. Souvent, la pathologie se manifeste par une douleur entre les orteils, généralement entre le quatrième et le troisième.

Les facteurs prédisposant à l'apparition de la maladie sont les pieds plats, les blessures, le stress sur les pieds, les chaussures serrées.

Maladie vasculaire

L'athérosclérose peut se développer dans les artères, dans lesquelles le flux sanguin est insuffisant. Dans ce cas, les doigts sont froids, engourdis ou endoloris. Les symptômes de la douleur deviennent plus forts en marchant. Le diabète sucré peut également entraîner une altération de l'apport sanguin. Les personnes atteintes de cette maladie souffrent souvent de douleurs aux orteils..

Une autre violation du système circulatoire est l'endartérite, dans laquelle les artères deviennent enflammées, entraînant une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs. Avec une telle maladie, les jambes font généralement mal au-dessous du genou (parfois le syndrome douloureux s'étend à tout le membre), les doigts peuvent devenir engourdis, picotements, gonflement, parfois ils sont crampés, ils sont souvent pâles et froids.

L'endartérite nécessite nécessairement un traitement, car dans les cas avancés, il existe un risque d'amputation d'un membre.

Ongle incarné

Ceci est le plus courant sur le pouce. Cela se produit en raison de chaussures serrées et d'une mauvaise coupe des ongles. Un ongle incarné est une condition très douloureuse, mais vous pouvez vous débarrasser du problème dans le bureau de pédicure, où le maître enlèvera le bord incarné et traitera correctement l'ongle.

Diagnostique

Que faire si vos orteils vous font mal? Tout d'abord, vous devriez consulter un médecin qui examinera la zone touchée et vous prescrira des mesures de diagnostic pour poser un diagnostic. En cas de problème, vous devez rendre visite à un thérapeute qui, sur la base de l'anamnèse, vous dirigera vers des spécialistes étroits - un traumatologue, un neurologue, un rhumatologue ou un chirurgien..

Les principales méthodes de diagnostic utilisées pour la douleur dans les membres inférieurs comprennent:

  • radiographie;
  • tomodensitométrie et IRM;
  • Ultrason;
  • analyse d'urine pour déterminer l'arthrite;
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • détermination du taux d'acide urique.

Traitement et prévention

Si un orteil fait mal, un traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic et du diagnostic..

  • Pour l'arthrite ou l'arthrose, il est conseillé d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui éliminent l'inflammation et la douleur. Les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le cartilage.
  • La goutte est traitée avec des médicaments qui abaissent les niveaux d'acide urique. Un régime spécial est recommandé, limitant les légumineuses, la viande, le café et évitant les boissons alcoolisées.
  • La physiothérapie et les chaussures orthopédiques sont utilisées pour le névrome de Morton. Dans les cas extrêmes, la chirurgie est indiquée.
  • Les callosités et le durcissement sont éliminés avec des adoucissants, et s'il y a une racine profonde, elle est rapidement éliminée.

Pour prévenir les douleurs aux orteils et le développement de maladies, il est recommandé de porter des chaussures confortables et légères avec des orteils larges. À la maison, il vaut mieux marcher pieds nus ou en chaussons souples. Une surchauffe excessive ou une hypothermie des extrémités doivent être évitées, ainsi que le traitement rapide des égratignures et des blessures possibles et contacter immédiatement un traumatologue si des blessures sont suspectées.

Pourquoi le petit orteil fait-il mal

L'inconfort dans le petit doigt est un symptôme qui peut indiquer de graves problèmes dans le travail du système musculo-squelettique. L'inconfort dans les membres se développe rarement sans raison, ce qui indique la nécessité d'une approche responsable pour résoudre le problème.

Si vous ne suivez pas de traitement pour de telles pathologies en temps opportun, il existe un risque de complications et de conséquences désagréables. Pour savoir pourquoi le petit doigt fait mal au pied gauche, vous devez vous renseigner sur les principales pathologies accompagnées d'un symptôme similaire.

Les raisons

Parfois, l'inconfort dans la zone du petit doigt n'est pas considéré comme une pathologie grave et ne nécessite pas d'intervention médicale urgente. Par exemple, pour les allergies ou les ampoules causées par de nouvelles chaussures.

Dans d'autres cas, le syndrome douloureux parle d'une maladie en développement et d'un processus inflammatoire nécessitant un diagnostic urgent..

Quels facteurs affectent l'apparition de la douleur dans les doigts:

  1. Ongle incarné. Un ongle incarné apparaît en raison d'une mauvaise technique de manucure ou de dommages mécaniques à la zone à problème. La pathologie affecte souvent les gros orteils, mais se produit souvent sur les petits doigts. Un ongle incarné entraîne le développement de lésions infectieuses et fongiques, l'apparition de douleurs, d'inconfort lors de la pression et de la marche.
  2. Blé. Le plus souvent, le petit orteil fait mal à cause des chaussures serrées, ce qui entraîne la formation de cloques. Ces éruptions cutanées interfèrent avec la marche, les démangeaisons et les blessures du patient. Après un certain temps, les capsules éclatent et des plaies saignantes ouvertes apparaissent à leur place. La douleur et ses causes lors de la marche sont également le résultat d'une transpiration abondante, qui conduit au blocage des glandes sébacées et à l'apparition de formations purulentes.
  3. Champignon. Une infection fongique se produit en raison de l'utilisation des objets d'autrui, d'une mauvaise hygiène, d'une transpiration abondante des pieds. Au cours du développement de la pathologie, le patient développe une douleur au petit doigt, qui est complétée par des démangeaisons, des brûlures et des rougeurs de la peau. Avec une infection fongique, la déformation de la plaque de l'ongle se produit, la pigmentation, l'ongle se recouvre d'un revêtement jaune.
  4. Arthrite. Si le petit orteil de la jambe devient rouge et fait mal, cela indique le développement de l'arthrite. Cette pathologie affecte les articulations et s'accompagne de l'apparition de douleurs, d'un gonflement des membres inférieurs. L'arthrite se développe dans le contexte de troubles endocriniens et d'une immunité réduite. Dans les premiers stades, la maladie se manifeste par des symptômes légers, à mesure que le patient progresse, il y a une douleur dans la zone touchée, un gonflement et un gonflement. Chez certains, l'os près du gros orteil gonfle, ce qui commence à gêner le port de la pointure habituelle.
  5. L'arthrose. La pathologie apparaît à l'âge de 45 ans et s'accompagne de douleurs dans les membres inférieurs, de gonflement, d'inconfort lors de la marche et du changement de position des jambes.
  6. Goutte. La pathologie est plus fréquente chez les hommes. La maladie apparaît en raison du dépôt de sels dans les cavités articulaires et s'accompagne d'une douleur lancinante intense, d'un gonflement, d'un engourdissement des membres.

Autres raisons

  1. Ostéomyélite. Une pathologie rare due à des lésions nécrotiques des os et des articulations. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le patient développe une douleur aiguë dans les pieds, un engourdissement dans les membres, une faiblesse et une gêne lors de la marche. Une immunité réduite, des coupures, des coups peuvent provoquer une ostéomyélite.
  2. Névrome. Une maladie qui apparaît en raison de la prolifération des tissus nerveux. La pathologie affecte tout le pied, le patient ressent une gêne au niveau de la cheville, du petit doigt, du pouce.
  3. Blessure. Les dommages mécaniques et les blessures entraînent une déformation du pied et l'apparition d'un gonflement. Aux premiers stades du développement de la pathologie, le patient ne présente pas de symptômes prononcés. Les premiers changements peuvent se faire sentir 2-3 semaines après les dommages. Ensuite, le patient développe une douleur tirante qui irradie vers la cheville, un gonflement et une gêne lorsqu'il est pressé.
  4. Maladies vasculaires. Lorsque les parois des vaisseaux sanguins sont affaiblies, le patient a des problèmes de circulation sanguine, ce qui entraîne un gonflement et une douleur dans les pieds. La pathologie est due à l'obésité, à l'hépatite, à l'abus de produits du tabac.
  5. Diabète. Avec le diabète, le patient subit des changements hormonaux dans le corps, ce qui entraîne une mauvaise cicatrisation des plaies et des coupures. Les callosités et les ampoules sur les jambes atteintes de diabète peuvent ne pas guérir pendant des semaines, saigner et s'infecter. Pour nettoyer la zone à problèmes, vous devez consulter un médecin.

Chez les enfants, l'inconfort dans le petit doigt provient de bosses, de chaussures mal choisies ou de pieds plats.

Diagnostique

Pour déterminer le diagnostic et les tactiques de traitement ultérieures, vous devez contacter un thérapeute.

Ce que le médecin devrait faire:

  • Interrogez le patient sur les symptômes qui le dérangent, sur les causes possibles qui ont influencé l'apparition de la douleur au petit doigt.
  • Effectuer un examen approfondi de la zone à problèmes.
  • Faites une direction pour la radiographie. La procédure aide à déterminer la nature des pathologies articulaires, le plus souvent une radiographie suffit pour poser un diagnostic.
  • Ultrason. Si vous suspectez le développement de l'arthrite, une échographie est prescrite.
  • IRM. Il est prescrit dans les cas où d'autres méthodes se sont avérées impuissantes et n'ont pas donné de résultat précis..
  • Crevaison. Si une formation maligne est suspectée, un fragment du contenu de la tumeur est prélevé pour déterminer sa nature.
  • Tests sanguins pour le niveau d'hormones, de sucre, de VS.

Thérapie

Sur la base des résultats, un traitement supplémentaire est prescrit, basé sur la prise des médicaments suivants:

  • Analgésiques. Bloquer la douleur.
  • Médicaments anti-inflammatoires. Soulager les poches, les rougeurs.
  • Médicaments antifongiques. Supprimer les infections fongiques.

Si une articulation est détruite dans la zone à problème, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Les traitements à domicile ne sont pas toujours efficaces, ils aident aux premiers stades de la maladie.

Meilleures recettes pour bloquer la douleur et l'inflammation:

  • Versez de l'eau tiède dans un bol d'eau, versez-y une cuillerée de soda et une cuillerée d'iode. Tous les produits doivent être soigneusement mélangés et immergés dans la solution pour pieds, conservés pendant 30 minutes. Après la procédure, appliquez une crème anti-inflammatoire sur la peau, portez des chaussettes chaudes.
  • Ajouter une demi-cuillerée d'huile essentielle de sapin dans un bol d'eau chaude, mélanger tous les ingrédients. Plongez vos pieds dans le bain, cuire à la vapeur pendant 15 minutes, puis essuyez avec une serviette et désinfectez. La procédure est effectuée la nuit. Répétez tous les jours. Cours - 14 jours.
  • Râpez quelques gousses d'ail jusqu'à ce que le gruau se forme. Placez le produit résultant sur la zone à problèmes, enveloppez-le de gaze, mettez une chaussette et prenez une position horizontale. Vous devez tenir la compresse jusqu'à ce qu'une douleur brûlante et insupportable apparaisse. Après cela, retirez la solution, rincez la jambe à l'eau.
  • Versez une cuillerée de camomille avec un verre d'eau bouillante, mélangez et faites infuser le bouillon pendant 2 heures. Filtrez le produit obtenu et versez-le dans une bassine avec de l'eau tiède, abaissez vos jambes pendant 30 minutes. Après la procédure, utilisez une crème anti-inflammatoire.

Conclusion

Les médecins préviennent! Statistiques choquantes - il est établi que plus de 74% des maladies de la peau sont un risque d'infection par des parasites (Ackapida, Giardia, Tokcokapa). Les reflets infligent un poison coloculaire à l'organisme, et notre système immunitaire est le premier à souffrir, ce qui doit protéger l'organisme de diverses maladies. Le chef de l'Institut de parasitologie a partagé un secret, à quelle vitesse pour s'en débarrasser et nettoyer leur peau, cela s'avère suffisant. Lire la suite.

Si les méthodes traditionnelles n'ont pas éliminé l'inflammation et n'ont pas bloqué le syndrome douloureux, vous devez arrêter de les utiliser et consulter un médecin..

Pourquoi le petit orteil fait-il mal à cause des chaussures serrées en marchant?

Des maladies graves des membres inférieurs sont associées aux talons, à la semelle en général et aux orteils individuels en particulier. Souvent, la maladie affecte les gros orteils, mais parfois une douleur dans les petits orteils est ressentie. Mais les gens y prêtent rarement attention, ils vont chez le médecin trop tard, lorsque la maladie est à son dernier stade de développement. Par conséquent, même avec une douleur mineure ou la manifestation d'un nouvel inconfort dans les pieds ou les doigts, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Causes de la douleur

Les personnes qui sont confrontées à ce problème pour la première fois ne savent naturellement pas pourquoi le petit orteil fait mal. Ensuite, examinons les causes les plus courantes de douleur au petit doigt..

  • L'ongle incarné devient enflammé. Habituellement, la croissance de la plaque à ongles se produit sur le gros orteil, à la fois sur le pied gauche et sur le pied droit. Bien que le problème considéré peut parfois affecter le petit doigt. Notez également qu'un ongle incarné peut provoquer une maladie infectieuse ou l'apparition d'un champignon..
  • Blé. Cette formation est une zone kératinisée de l'épiderme. La principale raison de l'apparition de tels néoplasmes peut être précisément des chaussures. Dans des chaussures serrées, les doigts frottent contre l'intérieur. Ainsi, une nouvelle paire de chaussures est tout à fait capable de faire rougir le petit doigt. Il est plus difficile de traiter les callosités si les soi-disant jambes de ces néoplasmes commencent à grossir.
  • Blessures. Si le petit doigt fait mal à la jambe, cela peut être une ecchymose ou toute autre blessure..
  • Déformation. Si le pied est dans une position inconfortable pendant plusieurs mois, il y a une forte probabilité de déformation du petit orteil. Une semelle inconfortable peut être le résultat de chaussures mal ajustées.
  • La défaite du petit doigt avec un champignon. Dans les premiers stades, cette maladie se manifeste par un orteil rougi, une inflammation, des démangeaisons et des brûlures. La déformation de l'ongle se produit assez souvent. Toutes les raisons énumérées qui causent de la douleur dans les petits doigts représentent la moitié de tous les cas d'inconfort..
  • Arthrite. Cette maladie est de nature endogène, ce qui provoque des lésions inflammatoires des articulations. Les symptômes de l'arthrite comprennent des craquements et des douleurs articulaires, des rougeurs, des gonflements et de la fièvre..
  • L'arthrose. Cette maladie n'est pas toujours caractérisée par une évolution agressive..
  • Goutte. Plus commun dans le sexe fort.
  • Une lésion osseuse appelée ostéomyélite.
  • Névrome. La maladie est associée à la croissance du tissu nerveux du pied.
  • Diabète. Cette maladie est également à l'origine de dommages aux structures des pieds et des ongles..

Des raisons assez «ordinaires», pas si importantes à première vue, peuvent provoquer de la douleur. Si au moins l'un des signes d'une maladie grave se manifeste, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. La plupart des maladies au stade initial sont lentes et imperceptibles. Lorsque les symptômes sont plus prononcés, la maladie est allée trop loin et il est beaucoup plus difficile de la traiter..

Méthodes de diagnostic

Si les problèmes avec le petit doigt commencent sur la jambe, il est alors difficile de reconnaître la maladie par les symptômes. Certaines maladies se font sentir à des stades ultérieurs de développement, d'autres "se chevauchent". Cela signifie que certains symptômes peuvent caractériser plusieurs maladies à la fois. Ensuite, nous nous familiariserons avec les méthodes de diagnostic des sensations de douleur, qui sont si nécessaires pour découvrir les causes des maux..

  • Radiographie. Il s'agit de la première méthode pour évaluer l'état des articulations. Une séance peut suffire à déterminer correctement le diagnostic..
  • Si la radiographie n'aide pas, le médecin interroge le patient ou prend une anamnèse. Il s'agit d'un ensemble d'informations qu'un médecin reçoit d'un patient lorsqu'il est interrogé..
  • Inspection visuelle de la zone touchée, dans ce cas, le petit doigt. Dans certains cas, de cette manière, vous pouvez immédiatement poser un diagnostic correct..
  • Tests fonctionnels. Ils ne causent pas d'inconfort ni de douleur, mais ils sont une importante source «d'information». Le patient doit écouter le médecin, suivre ses instructions, puis expliquer ses sentiments. Les tests fonctionnels révèlent le degré d'irrigation sanguine, la mobilité des articulations, si la sensibilité de la peau a disparu.
  • Échographie pour les articulations. Des diagnostics peuvent être prescrits en cas de suspicion d'arthrite et d'arthrose.

Ne vous diagnostiquez pas. Si vous commencez à traiter votre orteil pour la mauvaise maladie, il n'y aura aucun résultat positif. Cependant, un traitement inapproprié amènera la maladie au dernier stade, puis les médecins ne feront que jeter les mains. Il convient donc d'accorder une attention particulière à la question du diagnostic.

Quel médecin contacter

En fonction du diagnostic et des causes de la maladie, l'un des spécialistes spécialisés suivants s'occupera du traitement:

  • Traumatologue. Il s'occupera du petit doigt du patient si le doigt a été soumis à une contrainte mécanique, par exemple un coup. En général, pour toute blessure au petit doigt, un traumatologue s'occupera du traitement.
  • Orthopédiste. Ses responsabilités incluent le traitement du système musculo-squelettique.
  • Rhumatologue. Ce spécialiste est souvent associé à un podiatre. Les deux médecins aident le patient à faire face à la cause de la polyarthrite rhumatoïde.
  • Endocrinologue. Il doit d'abord guérir le diabète, pour que le problème des doigts endoloris disparaisse de lui-même.
  • Néphrologue. Un spécialiste du rein traite les doigts si une insuffisance rénale en est la cause. Naturellement, ce médecin ne traite pas directement les doigts, mais il traite les reins, après la guérison desquels les petits doigts cesseront de faire mal..
  • Phlébologue. Ce spécialiste s'occupe des problèmes vasculaires. En amenant toutes les veines et capillaires à un état sain, les orteils cesseront également de faire mal.

Si les talons, les pieds ou les doigts vous font mal et que vous ne savez pas quoi faire, contactez au moins votre médecin local qui vous dirigera vers un spécialiste. Après tout, seul un médecin qualifié sait comment traiter une maladie..

Méthodes de traitement

Si la cause de la douleur au petit doigt est une blessure, le médecin prescrit un traitement orthopédique au patient. Un bandage élastique ou un plâtre est appliqué sur le doigt. Cela rendra le doigt immobile, grâce à quoi la récupération sera beaucoup plus rapide..

En cas de destruction articulaire ou de blessure grave, il est impossible de se passer de la chirurgie. Avec une ostéomyélite avancée, il est même possible d'amputer le petit doigt. Cependant, avec des douleurs récurrentes dans les petits doigts, il ne faut pas paniquer immédiatement, car ils ne sont pas toujours les signes avant-coureurs d'une maladie grave. La seule chose à faire tout de suite est de consulter un médecin. Une vigilance accrue n'est jamais superflue.

  • Analgésiques. Pour supprimer la douleur, le médecin prescrit Pentalgin, Analgin, Baralgin et d'autres analgésiques.
  • Médicaments anti-inflammatoires. Le plus souvent, ce sont des médicaments non stéroïdiens tels que Nurofen, Ibuprofen, Nise, Ketorolac. Ils réduisent efficacement l'inflammation.
  • Médicaments antifongiques. Ce sont des onguents et des crèmes topiques. Pour l'ostéomyélite, votre médecin vous prescrira des antibiotiques ou des injections. Tout dépend du stade de la maladie.

Cela ne vaut pas la peine d'amener la maladie à un stade avancé. Même avec des douleurs mineures dans les orteils, vous devez immédiatement consulter un médecin. Tout le monde sait qu'un résultat positif et rapide du traitement n'est possible qu'au début du développement de la maladie..

Causes de la douleur au gros orteil, méthodes de diagnostic et de traitement

La douleur dans le gros orteil est un symptôme courant de maladies des tissus articulaires, osseux ou musculaires du pied. L'inconfort peut varier. Les sensations douloureuses ne disparaîtront pas d'elles-mêmes. Accompagné d'une sensation de démangeaisons et de brûlures, d'engourdissement du doigt. Nécessite une consultation médicale.

La douleur au gros orteil peut être causée par un traumatisme, des ongles incarnés, le port de chaussures inconfortables ou une surcharge du pied, et elle peut également être un signe de maladies du système musculo-squelettique ou du système cardiovasculaire. Selon la cause de la douleur, le traitement peut être effectué par un chirurgien, un traumatologue, un neurologue, un endocrinologue ou un chirurgien vasculaire.

Le contenu de l'article

Causes de la douleur dans le gros orteil

Les médecins identifient plusieurs facteurs externes pouvant provoquer une douleur près du gros orteil:

  • les dommages physiques résultent de blessures graves ou d'un impact. Il s'accompagne de sensations douloureuses douloureuses, d'une rougeur de la peau, de la formation d'un hématome;
  • l'utilisation de chaussures inadaptées ou de qualité inférieure. En pressant les phalanges du doigt, un syndrome douloureux est provoqué. L'inconfort survient lors de l'utilisation de chaussures à talons hauts ou de mauvaise taille;
  • un ongle incarné, implique la pénétration de la plaque dans les tissus mous. Il s'accompagne d'un processus inflammatoire et de l'apparition de douleurs aiguës. La décharge de pus est possible;
  • activité physique intense, plus souvent la douleur pour cette raison survient chez les athlètes professionnels et les danseurs. Elle s'explique par une position debout fréquente sur les orteils, ce qui crée une forte charge sur le tissu articulaire;
  • blé.

Les médecins identifient plusieurs maladies accompagnées de sensations douloureuses au niveau du gros orteil:

  • la goutte, accompagnée de l'accumulation d'un grand volume d'acide urique dans le corps. La substance affecte négativement l'état des tissus articulaires, provoque le développement du processus inflammatoire. Les douleurs se développent la nuit;
  • l'arthrite implique une inflammation et une hypertrophie des articulations. Des sensations douloureuses se produisent dans plusieurs doigts en même temps;
  • arthrose, implique une déformation des tissus articulaires. La mobilité du pouce est réduite. Le tissu conjonctif se développe. Dans les cas graves, une déformation du pied est possible;
  • glycémie élevée, accompagnée d'une décoloration de la peau du pied, douleur au gros orteil. Des fissures apparaissent à la surface de la peau;
  • hallux valgus, implique la formation d'une accumulation de tissu osseux. La maladie évolue en marchant, en utilisant des chaussures de mauvaise qualité ou inadaptées;
  • l'ostéoporose signifie une perte osseuse. Il se développe avec une concentration insuffisante de vitamines et de minéraux dans le corps;
  • bursite, inflammation du sac interarticulaire, se développe avec une concentration élevée de sels dans le corps, une utilisation fréquente de boissons alcoolisées;
  • Le névrome de Morton, qui implique un épaississement des tissus mous, évolue avec un pincement des racines nerveuses sur l'une des jambes. En plus des sensations douloureuses, il s'accompagne de picotements et de convulsions;
  • hypothermie fréquente;
  • les conséquences d'anciennes blessures;
  • facteur héréditaire;
  • maladies inflammatoires des articulations;
  • soins insuffisants de la peau des jambes;
  • pieds plats, accompagnés d'une sensation constante de fatigue des membres inférieurs, de sensations douloureuses.

Types de douleur dans le gros orteil

Les médecins distinguent plusieurs types en fonction de la nature de l'inconfort:

  • douleur chronique, caractérisée par une augmentation progressive de l'intensité. Cela signifie une disparition progressive au cours du traitement. Ils progressent dans les maladies chroniques;
  • sensations douloureuses aiguës qui se développent avec des dommages physiques. Ils se distinguent par leur expression vivante.

Diagnostique

Si la douleur survient dans le pouce, la consultation d'un thérapeute est requise. Le médecin procède à un examen visuel, recueille une anamnèse. Pour déterminer la cause de l'inconfort, le patient reçoit un test sanguin général et biochimique pour la concentration de leucocytes et de sucre. Le patient est référé pour une analyse d'urine afin de détecter les signes d'un processus inflammatoire. La radiographie, l'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées si nécessaire. Une fois le diagnostic établi, une consultation avec un spécialiste spécialisé est prescrite. Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées dans le réseau des cliniques CMR:

Le pied fait mal autour du petit doigt

La douleur dans le pied près des doigts est un symptôme ambigu. Cela peut survenir avec une fatigue élémentaire ou lors du port de chaussures inconfortables, ou il peut signaler une maladie grave. Par conséquent, si ce symptôme n'a pas disparu dans les 24 heures, vous devez vous dépêcher de consulter un spécialiste.

La douleur dans la voûte plantaire ou dans les orteils est provoquée par divers facteurs. De tels symptômes peuvent être observés si vous devez marcher pendant une longue période ou lorsqu'une personne porte constamment des chaussures inconfortables. Cependant, cette douleur aux pieds disparaît assez rapidement. Cependant, si la douleur à la jambe devient permanente, elle indique souvent qu'une maladie grave se développe. En règle générale, nous parlons de maladies de l'appareil ostéo-articulaire, des vaisseaux sanguins et des tissus mous des pieds. Un médecin orthopédiste vous aidera à identifier la raison exacte pour laquelle telle ou telle zone du pied fait mal.

Le pied est une structure anatomique complexe qui unit 26 os qui forment deux arcades du pied - l'arc longitudinal et transversal. Les os du pied, à leur tour, sont reliés au tissu fibreux, c'est-à-dire par les ligaments. Les muscles du cou-de-pied, ainsi que le fascia plantaire, soutiennent la stabilité du milieu du pied. Le pied est caractérisé par la présence d'un groupe musculaire profond et superficiel qui provient du bas de la jambe et est attaché aux os à différents niveaux. Il y a aussi des amas graisseux à l'intérieur des jambes, qui servent à compenser l'énergie des coups, qui sont inévitables lors de la marche, du saut et de la course..

Des douleurs dans la voûte plantaire, dans les orteils ou dans d'autres zones du pied, qui peuvent apparaître lors de la marche et même au repos, signalent toujours certains troubles de ces structures internes. Quand et dans quelles circonstances il apparaît, ainsi que son emplacement - ce sont les clés pour comprendre la raison de son apparition. Dans une situation où la voûte plantaire ou la zone près des orteils fait mal, le corps humain réagit aux changements et se met en "mode urgence" afin de réduire l'intensité de ces sensations. Les changements biomécaniques et l'apparition de maladies sont tout à fait capables d'interférer avec les mouvements normaux et peuvent provoquer encore plus de dommages..

Une douleur intense dans la région du pied et de ses orteils se produit pour diverses raisons. Souvent, il est provoqué par de telles maladies:

L'arthrite est souvent indiquée par une douleur intense qui survient la nuit. Chaque type d'arthrite se caractérise par des lésions de certaines articulations. Ainsi, avec l'arthrite réactive et psoriasique, ainsi qu'avec la goutte, une articulation du pouce enflée indique la maladie. Une caractéristique supplémentaire de cette pathologie est le fait qu'une bosse se forme également dans le doigt affecté. Si nous parlons de polyarthrite rhumatoïde, alors les articulations de tous les doigts font mal et leur gonflement est observé..

Les maladies de ce type, affectant les gros orteils, se retrouvent généralement chez les femmes. On peut dire la même chose de l'hallux valgus, qui affecte aussi souvent les pieds. Il n'y a qu'une seule raison à de tels phénomènes - le port prolongé de chaussures étroites à talons hauts. De telles chaussures provoquent une déviation du gros orteil vers l'intérieur, c'est pourquoi il est fermement pressé contre le deuxième orteil. L'os saillant se prête à un traumatisme supplémentaire lors de la marche et se déforme avec le temps.

Ensuite, non seulement l'os est modifié (une masse grossit), mais l'articulation entière (devient plus large). Une personne malade se plaint de mouvements limités dans l'articulation déformée et, en cas d'arthrose sévère, le doigt semble geler dans la mauvaise position et il est plutôt difficile de le ramener à sa position normale.

Diverses blessures aux pieds provoquent souvent une traction désagréable ou, au contraire, un syndrome douloureux aigu, qui accompagne généralement un gonflement et un œdème. Souvent, les blessures sont dues à:

  • pression ou tour brusque du pied;
  • influences externes (chaussures inconfortables);
  • entorses des ligaments, des muscles, ainsi que des fractures osseuses;
  • charge excessive sur les muscles, leur impact ou leur rupture;
  • microtraumatisme dû à une surcharge des structures du pied;
  • déformations du pied (pieds plats, "bosse", "éperon").

Par conséquent, si une personne soupçonne une blessure, c'est-à-dire que la jambe est non seulement douloureuse, mais également enflée, il ne vaut pas la peine de retarder la visite dans un établissement médical. Étant donné que les causes et le traitement ne peuvent être déterminés que par un spécialiste, l'efficacité de la thérapie et une récupération rapide en dépendent directement. Même si seule une «bosse» ou une abrasion apparaît sur la jambe, il vaut mieux s'assurer que ces blessures mineures n'entraînent pas de conséquences plus graves..

Des symptômes tels que des douleurs dans le haut et le bas du pied, une sensation de brûlure dans les pieds et même une perte de sensation sont souvent notés avec des violations de ce type. Il existe deux maladies principales avec un tel ensemble de symptômes: l'athérosclérose artérielle et l'endartérite oblitérante. Dans les deux cas, des perturbations du flux sanguin dans les artères peuvent être observées, ce qui fait que les tissus manquent d'oxygène. Bottom line: le mollet, le tibia, le pied, les orteils font mal, les pieds sont froids, l'apparence de la peau et des ongles en souffre. Mais ce ne sont là que quelques-uns des problèmes qui se posent au stade initial du développement de ces maladies. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, les conséquences seront très tristes..

Cependant, en plus des problèmes d'artères, les maladies veineuses (varices) sont très courantes. Une maladie telle que des varices apparaît sur les jambes en raison de violations de l'écoulement du sang veineux. Dans un premier temps, il se fait sentir par des "astérisques" vasculaires, dont souffre le mollet, le bas de la jambe ou la cuisse. En outre, le mollet ou la cuisse commence à souffrir de veines nodulaires saillantes qui accompagnent inévitablement les varices. Si nous parlons de sensations douloureuses, les veines font souvent mal après le dîner. En outre, les veines font souvent mal après un stress intense sur elles, et surtout une telle douleur est ennuyeuse avant le coucher..

Pourquoi les veines font-elles mal avec les varices? En se pliant et en s'étirant, les vaisseaux s'adaptent à l'augmentation de la pression artérielle et au ralentissement du flux sanguin. Ce sont ces processus qui provoquent des douleurs en direction des faisceaux neurovasculaires. Les varices sont caractérisées par un flux sanguin artériel limité, raison pour laquelle un manque d'oxygène est observé.

De plus, le caviar, le pilon et la cuisse souffrent de la stagnation du sang veineux, dont le but est d'éliminer les produits de carie. Par conséquent, les varices sont souvent accompagnées d'un empoisonnement des cellules par des toxines. Au fil du temps, cela entraîne des troubles trophiques, qui se caractérisent par une dégradation des tissus.

Comme déjà noté, initialement le mollet, le tibia ou la cuisse souffre de la maladie. Si nous parlons des pieds, la douleur dans ces parties des jambes apparaît déjà aux derniers stades de la maladie. Bien sûr, de nombreuses personnes commencent immédiatement à se demander comment éliminer la douleur. En règle générale, des médicaments tels que le diclofénac et l'indométacine aident à soulager rapidement la douleur. Quant aux venotoniques, ils n'anesthésient pas directement, mais agissent indirectement, en réduisant la congestion et en augmentant le tonus vasculaire.

De plus, les personnes souffrant de maux sont souvent intéressées à savoir s'il est possible de faire monter leurs jambes pour éliminer leur douleur. Cela ne vaut pas la peine de le faire, car une telle procédure peut aggraver l'état du patient. Cependant, des bains chauds périodiques avec du sel de mer et des infusions d'herbes, surtout s'ils aboutissent à un rinçage des pieds à l'eau fraîche, peuvent vraiment soulager les symptômes de la maladie..

Cette pathologie se manifeste à la suite d'un traumatisme à la jambe, d'une hernie intervertébrale, d'une lésion du nerf sciatique et d'autres affections. Une caractéristique distinctive du défaut est la parésie du pied. Que signifie cette formulation? La parésie du pied est une faiblesse excessive des muscles des jambes, à cause de laquelle le pied ne se lève pas et semble donner une fessée en marchant. La maladie commence souvent par une douleur aiguë dans le dos, qui tombe ensuite sous le genou. De plus, la douleur disparaît et le pied cesse de bouger et se bloque en marchant..

Au début, une telle maladie se manifeste également légèrement par des douleurs, des engourdissements et des picotements dans le pied, mais plus tard, la parésie du pied se transforme en paralysie et la personne perd la capacité de se déplacer de manière autonome. Par conséquent, il est très important de prêter attention à ces premiers symptômes, apparemment, en aucun cas désastreux. Aux premiers stades du développement de la maladie, la déformation du pied se prête bien à la correction, vous ne devez donc pas attendre l'aggravation de la maladie (le pied peut s'ossifier sous une forme déformée) et vous devez consulter un spécialiste dès que possible.

En fait, il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer des douleurs au pied et aux orteils. Il peut s'agir d'une fasciite plantaire, qui se développe en raison d'une pression accrue sur le nerf, et qui se caractérise par une douleur à la base des doigts. Souvent, un engourdissement et une douleur dans les orteils surviennent en tant que symptôme concomitant du diabète sucré ou des pieds plats. Les ongles incarnés et les callosités incarnées peuvent également apporter beaucoup de douleur. Par conséquent, afin de déterminer avec précision la cause des symptômes désagréables et de les éliminer le plus rapidement possible, vous devez consulter le médecin dès que possible..

Les médecins rencontrent souvent des plaintes de patients concernant la douleur et l'inconfort dans la région du pied. Ce symptôme est une manifestation de diverses maladies du système musculo-squelettique. La douleur au pied peut être limitée ou diffuse.

Afin de choisir les bonnes tactiques de traitement, il est nécessaire de s'assurer que le diagnostic est correct. Si le pied d'une personne fait mal en marchant, diverses maladies du système ostéo-articulaire peuvent contribuer à ce phénomène..

Ces pathologies peuvent survenir sous des formes aiguës et chroniques..

Les facteurs suivants peuvent affecter le développement de l'inconfort: maladies vasculaires des membres inférieurs, pathologies de l'appareil articulaire, lésions traumatiques du pied, maladies du système nerveux périphérique. Une douleur locale dans le pied sous les orteils lors de la marche peut affecter considérablement la qualité de vie d'une personne. Voici les principales causes de douleur au pied lors de la marche.

Bursite

Avec cette maladie, un processus inflammatoire chronique se forme dans la capsule périarticulaire. La localisation du processus est le tendon d'Achille. Le syndrome douloureux avec bursite s'étend souvent à la zone sous les orteils. La douleur est caractérisée par une douleur accrue pendant la marche.

Les symptômes de cette maladie comprennent:

  • œdème local dans la région du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort dans le pied lors de la marche;
  • rougeur de la peau dans la zone de la zone touchée.

Si cela fait mal à une personne de marcher et de marcher sur le pouce, un effort physique excessif, le sport professionnel, la pénétration d'agents pathogènes infectieux, ainsi que la présence d'arthrose des articulations peuvent affecter cela.

Dans la vie de tous les jours, cette maladie s'appelle un talon. La fasciite est caractérisée par une croissance anormale du tissu osseux, qui au fil du temps opprime les vaisseaux sanguins et les nerfs situés dans les tissus mous du talon. Cette maladie est caractérisée par le tableau clinique suivant:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • douloureux de bouger;
  • douleur au repos.

Les facteurs suivants peuvent affecter le développement de la fasciite plantaire: pénétration d'agents pathogènes infectieux dans le corps, blessure traumatique du calcanéum, pieds plats longitudinaux ou transversaux, polyarthrite rhumatoïde.

Si une personne a mal à un pied au milieu en marchant, cette condition est souvent provoquée par la formation d'arthrite de petites articulations. Le syndrome de la douleur avec arthrite a tendance à augmenter le matin après le réveil.

Cette maladie est caractérisée par le complexe de symptômes suivant:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur des articulations phalangiennes après le réveil le matin;
  • gonflement de la plante du pied ou du milieu du pied;
  • fatigue rapide des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde..

La forme longitudinale ou transversale des pieds plats est l'un des maux les plus courants de la planète. La cause de cette condition est la faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, ainsi qu'une charge statique sur les jambes..

Les symptômes des pieds plats comprennent:

  • aplatissement du pied, accompagné d'une usure rapide de la chaussure;
  • fatigue rapide des pieds;
  • crises fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être à la fois acquise et congénitale. S'il y a une charge inégale sur le pied, la personne commence à ressentir de l'inconfort et de la douleur dans la zone du fornix externe ou interne.

Pour les femmes, cette maladie devient un sérieux obstacle en matière de port de talons. Avec le névrome de Morton, les femmes se plaignent de douleurs dans la semelle, surtout lorsqu'elles marchent sur l'orteil. Cette condition pathologique est caractérisée par une augmentation de l'épaisseur des troncs nerveux interdigitaux.

Le névrome de Morton appartient à la catégorie des tumeurs bénignes du tissu nerveux. Cette maladie se caractérise par une douleur accrue lors de la marche, ainsi que par la formation d'un œdème local des tissus mous du pied..

Le plus souvent, cette condition est provoquée par une blessure traumatique des tissus mous du pied. Un diagnostic fiable ne peut être établi que sur la base de données radiographiques. Le tableau clinique suivant est caractéristique du pied marchant:

  • œdème local de la voûte plantaire externe du pied;
  • mal aux pieds.

Souvent, la raison de la formation de la tendovaginite est de porter des chaussures qui ne sont pas de taille.

Les blessures traumatiques au pied entraînent de nombreux problèmes, parmi lesquels la douleur lors de la marche vient en premier. La localisation de la douleur dépend du site de la blessure. Un seul coup intense peut provoquer des blessures traumatiques, ainsi que l'application régulière de microtraumatismes sur une certaine zone.

La douleur sous les doigts lors de la marche se produit dans le contexte de telles blessures:

  • Fractures des phalanges des doigts, ainsi que crevaisons et fissures de l'os du talon causées par une chute sur les jambes.
  • Étirement ou rupture de grands et petits ligaments. Cette blessure traumatique peut être causée par des sauts infructueux et des sauts rapides d'un endroit. Lorsque les ligaments sont déchirés, un œdème local et une douleur sont observés sur le site de la lésion.

En cas de blessures traumatiques des pieds, seul un médecin aidera à corriger la situation, un appel à qui devrait être opportun.

Une diminution de la quantité d'ions calcium dans le tissu osseux conduit à la formation de l'ostéoporose. Dans ce cas, le pied fera non seulement mal, mais augmentera également le risque de fractures osseuses..

Une personne qui s'inquiète de la douleur dans un pied lorsqu'elle marche, les raisons de cette condition sont importantes. Tout d'abord, il est recommandé de consulter un traumatologue et un orthopédiste. Le diagnostic primaire est posé sur la base d'une enquête auprès des patients, l'analyse des plaintes, ainsi que sur la base d'un examen visuel du pied.

Les procédures suivantes sont recommandées comme méthodes de recherche supplémentaires:

  • Examen aux rayons X;
  • arthroscopie des petites articulations;
  • imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Le diagnostic de laboratoire est une méthode de recherche supplémentaire visant à identifier les marqueurs du processus inflammatoire et les signes de lésions articulaires rhumatoïdes. Dans ce cas, les études suivantes sont recommandées au patient:

  • examen clinique général des échantillons de sang;
  • test sanguin pour tests rhumatismaux;
  • analyse biochimique.

En cas de douleur au pied, un traitement est prescrit par le médecin traitant sur la base d'études de laboratoire et d'instruments. Pendant le traitement, le patient doit suivre ces recommandations:

  • porter des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • pour minimiser l'activité physique sur le pied douloureux;
  • privilégier les chaussures orthopédiques;
  • Il est conseillé aux femmes représentantes de refuser temporairement de porter des chaussures à talons hauts.

Selon la cause de la maladie, il est prescrit à une personne de prendre certains groupes de médicaments. Ces fonds comprennent:

En cas de blessure traumatique aux os et aux ligaments, une personne se voit prescrire un bandage élastique du membre affecté, un ruban adhésif, ainsi que l'application d'une attelle ou d'un plâtre..

Le massage du membre affecté aide à faire face à l'inconfort et à la douleur. Cette procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le flux lymphatique et les processus métaboliques dans les tissus mous..

Si nécessaire, une personne peut effectuer un auto-massage des pieds. Le massage thérapeutique comprend les techniques de caresses légères, de frottements et de pétrissage doux. Pour améliorer l'effet, le massage est effectué à l'aide de pommades et de gels chauffants et anesthésiques.

Dans le traitement de maladies telles que la tendovaginite et les pieds plats, la gymnastique thérapeutique est une composante importante de la thérapie. À des fins thérapeutiques, il est recommandé d'effectuer les exercices suivants:

  • Mouvements de rotation avec les deux pieds. Il est recommandé de pratiquer ce type d'exercice en position assise ou couchée avec les jambes baissées. Les mouvements de rotation sont effectués simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction.
  • Pièces surélevées avec les orteils. À cette fin, il est recommandé de saisir un chiffon ou des crayons du sol avec vos orteils..
  • Faire rouler une petite balle sur le sol. Pour cela, vous pouvez utiliser une balle de tennis de table. Lors de l'exercice, les pieds doivent être pieds nus..

Les techniques de médecine alternative agissent comme un complément efficace au traitement conservateur. Les méthodes suivantes sont utilisées à des fins thérapeutiques:

  • Bains de pieds curatifs. Vous pouvez soulager l'inconfort et la douleur avec des bains de pieds chauds avec l'ajout d'huiles naturelles de romarin, de genièvre, d'eucalyptus et de lavande. Pour préparer un bain, vous devez verser de l'eau dans un récipient en émail ou en plastique et y ajouter 4 à 5 gouttes d'huile essentielle. La température de l'eau doit être de 38 à 40 degrés.
  • Douche de pied contrastée. Cette procédure améliore non seulement la circulation sanguine dans les membres inférieurs, mais durcit également tout le corps. Il est recommandé d'effectuer des douches des jambes contrastées le matin..
  • Traitement au froid. L'application de récipients à glace aide à soulager l'inflammation et l'enflure locales. Dans cette procédure, il est important de ne pas en faire trop, afin de ne pas provoquer d'hypothermie du corps. Le temps de rétention de la glace est de 2-3 minutes.

L'utilisation des techniques de médecine traditionnelle n'est autorisée que si ces procédures sont convenues avec le médecin traitant. Toute tentative d'automédication peut conduire à une aggravation de la situation..

Il existe de nombreuses causes de douleur dans la plante des pieds, il existe de nombreux types de douleur. Tous les patients ne se tournent pas vers un orthopédiste, ce qui aggrave leur état. Un programme est en cours d'élaboration pour les patients afin d'aider à guérir la douleur au pied lors de la marche.

Avant le traitement, vous devez étudier attentivement la cause de la douleur. Le médecin examine attentivement la zone où la douleur se produit, demande au patient.

Pour prescrire un traitement, la cause de la douleur est établie, la zone d'origine est analysée. Considérez les causes de la douleur au pied.

  1. L'arthrite est une cause fréquente de douleur. Il apporte des troubles, en plus de la douleur, apparaissent des symptômes qui sont éliminés exclusivement avec des médicaments. La douleur survient dans les jambes - les vaisseaux sanguins et les nerfs sont pincés. Il est impératif de traiter la maladie; sans traitement, une personne peut rester handicapée.
  2. La fasciite est une maladie dangereuse pour les jambes. Un changement se produit dans les tissus mous conjonctifs, entraînant une déformation provoquant une douleur dans le pied lors de la marche.
  3. La raison peut être cachée dans un névrome - il s'agit d'une nouvelle maladie qui n'a pas été complètement étudiée par les médecins orthopédistes. Il consiste en une croissance rapide du nerf dans les tissus mous, une douleur au pied, sous les doigts, lors de la marche. La cause de la maladie est dans les mauvaises chaussures, étroites et inconfortables.
  4. La métatarsalgie est une maladie qui affecte les pieds. Il se manifeste avec l'âge - les ligaments s'usent, l'os est détruit. En conséquence, le fonctionnement normal des jambes devient impossible, il y a une douleur vive dans la partie plantaire. Si vous ne diagnostiquez pas à temps, ne prescrivez pas de traitement, il existe un risque de nouvelle bursite ou de polyarthrite rhumatoïde.
  5. L'érythromélalgie est un trouble complexe qui affecte les nerfs et provoque une thrombocytose des pieds. Il y a une sensation de brûlure dans les doigts, une augmentation de la température corporelle du patient.
  6. Les pieds plats posent beaucoup de problèmes. Les pieds plats peuvent être acquis au cours de la vie si une personne a subi des blessures aux jambes, cela peut également être congénital. La structure naturelle du pied est perturbée et la douleur survient dans la plante du pied lors du mouvement. Cela provoque une gêne, qui augmente si une personne marche dans des chaussures inconfortables..
  7. N'excluez pas les défauts physiologiques qui affectent les causes de la douleur au pied lors de la marche. Ongles incarnés dans les tissus mous des doigts, luxation articulaire.

Toutes les causes de douleur au pied lors de la marche ne sont pas répertoriées. Il y a aussi la goutte, les blessures aux tendons d'Achille, mais les principaux signes et causes de douleur au niveau du pied ont été analysés.

Pour comprendre en détail, attardons-nous sur chaque type séparément:

  1. Si votre pied vous fait mal lorsque vous marchez, identifiez les zones de propagation, à quel point il couvre les jambes. Lors de la marche, la jambe reçoit une charge, la douleur est localisée près des doigts, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Ceci est une conséquence de l'ostéoporose, du repos au lit - lorsqu'une personne n'exerce pas de pression sur ses jambes, de graves problèmes avec l'appareil moteur. Parfois, des lésions apparaissent dans le système vasculaire des jambes.
  2. Les doigts peuvent faire mal. Si tel est le cas, consultez votre médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, un traitement est nécessaire immédiatement, sinon la première étape se transforme en la seconde. L'essence de la maladie réside dans les troubles métaboliques qui provoquent une gêne dans les orteils. Une quantité excessive de sel apparaît dans le sang et se dépose dans l'articulation. Il y a des sensations désagréables la nuit quand une personne est au repos. Dans les derniers stades, la maladie est constamment préoccupée. Il est nécessaire de consulter un médecin pour exclure les maladies graves - l'arthrite et l'arthrose, qui sont nocives pour les os des doigts.
  3. La douleur dans la partie plantaire, sur la voûte plantaire, indique des pieds plats. Le traitement consiste en la sélection de chaussures, de semelles spéciales. Les personnes en surpoids sont exposées aux maladies, la charge dans les jambes augmente, c'est dur pour le corps.
  4. Des sensations surviennent dans le pied sous les orteils, là où se trouve le milieu. Le point est les problèmes physiologiques, les conséquences d'un traumatisme. Faites attention aux cors, aux callosités sur les tissus mous, aux étirements provoqués par des charges pointues.
  5. Une attention particulière doit être accordée aux plaintes d'un petit enfant - dans l'enfance, il existe des maladies graves des jambes qui nécessitent un traitement immédiat. À l'âge de 16 ans, le squelette d'un enfant se forme, les os grandissent et se développent. Une petite défaillance du système menace l'invalidité. La santé de l'enfant doit être étroitement surveillée. Lorsqu'un enfant se plaint de douleur, il est difficile d'identifier ses zones d'origine. Il peut indiquer l'articulation, la voûte plantaire, la semelle. Le médecin traitera la pathologie orthopédique, il est nécessaire de subir un diagnostic du début à la fin. Le sous-développement des artères et des veines des jambes est dangereux pour les enfants.

Les personnes sont facilement exposées aux infections, surtout si le corps est affaibli par d'autres facteurs. La zone touchée peut être dirigée vers l'articulation, le pied, les doigts. Après un examen approfondi, il vaut la peine de commencer le traitement. La douleur dans les pieds est due à la courbure de la colonne vertébrale, les varices s'étendant jusqu'aux orteils. Dans tous ces cas, vous devez consulter un médecin.

Pour les douleurs au pied, le médecin effectuera un certain nombre de mesures diagnostiques. Le médecin est obligé de mener une enquête pour se familiariser avec le problème, découvrir les symptômes.

Le traitement dépend de la pathologie, si l'articulation est touchée, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Le traitement est divisé en plusieurs types - médicaments, physiothérapie, chirurgie. Avec une douleur brûlante près des doigts, dans l'articulation, le médecin peut prescrire des antibiotiques, une large gamme de corticostéroïdes. En cas de blessure - échauffement et analgésiques.

Parfois, le médecin prescrit des compresses sur la zone touchée si l'articulation fait mal. S'il y a une douleur dans les jambes de nature indéterminée et que la personne a beaucoup de poids, le médecin conseille de perdre du poids, de suivre un régime spécial.

Le moyen de se débarrasser de la douleur est une thérapie supplémentaire, représentée par un complexe de thérapie par l'exercice. Il est efficace, élimine la douleur sur la voûte plantaire, l'articulation. Le complexe augmente la force des tissus mous, des os, améliore la fonctionnalité des muscles des jambes.

La thérapie par ondes de choc est efficace, aidant au traitement des tissus mous, soulage la voûte plantaire de la douleur. Ayant beaucoup de cou-de-pied et choisissant des chaussures inappropriées, le coup tombe sur la voûte plantaire. Pour la prévention, vous devez veiller à la bonne sélection de chaussures, le milieu de la voûte plantaire souffre le plus.

Si le traitement ne donne pas les résultats escomptés, le seul moyen est la chirurgie. Après le traitement des tissus mous sur les jambes, veillez à prendre des mesures préventives afin que la maladie ne se reproduise pas à l'avenir..

Faites attention à la voûte plantaire, cela peut être un signe de maladie grave, la jambe commence à faire mal pas du pied. À un âge précoce, les os ne sont pas si formés, l'arc subit une déformation en premier lieu, puis l'effet affecte les tissus mous.

Après avoir identifié les premiers signes, vous devriez consulter un médecin.

La douleur dans le pied sous les orteils lors de la marche peut être un symptôme de nombreuses maladies. Beaucoup de gens pensent que la douleur, l'enflure et l'inconfort dans les jambes à la fin de la journée sont normaux, mais ces signes ne peuvent être ignorés..

Avec l'aide de la douleur, le corps signale qu'il y a des blessures aux jambes et la personne doit enlever la charge du pied.

Lors du diagnostic de telles douleurs, on découvre souvent des maladies chroniques dangereuses qui ne peuvent être détectées que par rayons X ou échographie.

La douleur aux orteils est familière à de nombreuses femmes qui portent des chaussures à talons hauts. Lors de la marche, le poids du corps doit être réparti uniformément sur tout le pied et ses arcades doivent pouvoir bondir.

Dans les talons, le poids est sur les coussinets sous les orteils, donc cette zone sera douloureuse à la fin de la journée. Des chaussures rigides et étroites lient les jambes, pressent les vaisseaux sanguins et les nerfs, c'est pourquoi le pied ne peut pas bouger normalement.

Si le problème persiste lors du changement de chaussures pour des chaussures plus confortables, cela indique un processus chronique qui nécessite un diagnostic et un traitement..

Un pied sain a deux arcades - longitudinale et transversale. Le second est juste sous les orteils et les coussins lors de la marche. Avec les pieds plats, les os du pied sont déformés et la voûte plantaire s'enfonce au sol. En mouvement, la jambe ne peut pas bondir, à la fin de la journée, il y a douleur et gonflement.

Les causes de cette maladie peuvent être de nombreux facteurs:

  • prédisposition héréditaire (chez les enfants, les pieds plats sont diagnostiqués à partir de 3 ans);
  • affaiblissement des muscles et des ligaments du pied après une blessure ou avec l'âge;
  • augmentation de la charge sur les jambes, y compris celles causées par un excès de poids;
  • Troubles métaboliques.

Les patients se plaignent de douleurs au pied après une activité physique, d'inconfort et d'enflure. Au début, l'inconfort n'affecte que les pieds, puis se propage aux genoux, au bas du dos et à la colonne vertébrale. Une caractéristique distinctive de la maladie est qu'elle est bilatérale.

L'arthrose est appelée modifications dégénératives-dystrophiques irréversibles du tissu cartilagineux. Cette pathologie peut se développer dans le contexte d'une arthrite avancée ou de troubles métaboliques. Le cartilage devient inélastique et ne peut pas absorber lors de la marche. Les surfaces osseuses commencent à frotter les unes contre les autres, provoquant des douleurs dans les jambes.

Les pieds plats peuvent être congénitaux ou acquis

L'arthrite est une inflammation des articulations. Puisque le pied contient un grand nombre de petits os, ils sont tous reliés par des articulations. Très souvent, la cause de la douleur est l'arthrite des articulations métatarsophalangiennes, qui unissent la partie médiane du pied avec les phalanges des doigts. Il existe plusieurs types d'arthrite:

  • traumatique ─ survient après des ecchymoses, des coups, des chutes;
  • rhumatoïde - une pathologie auto-immune dans laquelle le système immunitaire détruit les cellules du tissu cartilagineux;
  • goutteux (goutte) ─ dépôt de sels dans la cavité des articulations, à cause de quoi ils deviennent enflammés et douloureux;
  • arthrose ─ inflammation et destruction des tissus osseux et cartilagineux, qui se développent souvent dans le contexte de l'arthrose.

Les ligaments remplissent une fonction de soutien et sont nécessaires au travail bien coordonné des os pendant le mouvement. Le pied contient un grand nombre de petits ligaments longitudinaux et transversaux, dont le plus grand est le ligament plantaire. Parmi les maladies de l'appareil ligamentaire figurent:

  • ligamentite - inflammation des ligaments;
  • la ligamentose est un trouble dans lequel le tissu conjonctif normal est remplacé par du tissu cartilagineux et s'ossifie.

L'inflammation du fascia plantaire est appelée fasciite plantaire. Il est situé sous le pied et s'étend de l'os du talon aux phalanges des orteils. Fondamentalement, avec cette pathologie, la douleur est localisée au milieu du pied, mais chez un petit nombre de patients (environ 8%) des sensations douloureuses sont ressenties près des orteils.

Vous pouvez également lire: Arthrose des articulations du pied

Les maladies osseuses peuvent être associées à des blessures ou à des troubles métaboliques, notamment liés à l'âge.

Pour que les os soient solides et denses, le corps doit recevoir une quantité suffisante de vitamines et de minéraux, et des hormones doivent également être produites.

Avec une carence en nutriments, des troubles métaboliques, une grossesse et à un âge avancé, les os peuvent devenir plus fins et fragiles. Cette pathologie s'appelle l'ostéoporose. Le patient s'inquiète de la douleur en appuyant sur le pied et en marchant, le risque de fractures augmente.

L'ostéomyélite est une maladie dangereuse dans laquelle l'infection pénètre dans le tissu osseux et provoque une inflammation purulente. La moelle osseuse et d'autres structures sont affectées.

Cela peut arriver avec des fractures ouvertes, des maladies infectieuses..

Les facteurs de risque comprennent l'enfance et la vieillesse, l'insuffisance pondérale, les varices, le diabète sucré, des antécédents d'ablation de la rate.

La neuropathie douloureuse est l'une des manifestations du diabète sucré. Dans le contexte d'une augmentation de la glycémie, les nerfs périphériques sont affectés, qui transportent des impulsions vers les membres inférieurs. Les pieds du patient sont douloureux et engourdis, et ce phénomène n'est pas associé à l'activité physique. C'est pourquoi les plaintes de douleur sous les orteils peuvent être une raison pour un test sanguin..

La myélose funiculaire est une lésion de la moelle épinière associée à une carence en vitamine B12. Le premier signe est une douleur et un engourdissement dans les extrémités. De plus, vous pouvez effectuer des tests spécifiques:

  • Le réflexe de Babinsky - lorsqu'il est exposé à la partie externe de la semelle, le pouce se lève et le reste s'ouvre en éventail;
  • Réflexe de Rossolimo - si vous frappez facilement les orteils avec un marteau (sauf le premier), ils se plieront;
  • spondylarthrite ankylosante-réflexe de Mendel ─ le même effet que dans le cas précédent peut être obtenu en frappant la partie plantaire du pied.

De plus, la maladie progresse et l'innervation des organes internes est perturbée. Le patient peut avoir une acuité visuelle diminuée, des étourdissements et des maux de tête, de la somnolence. En outre, une incontinence supplémentaire des matières fécales et de l'urine est observée..

Les chaussures à talons hauts inconfortables ne permettront pas au poids d'être uniformément réparti sur tout le pied, de sorte que les femmes souffrent souvent de douleurs sous les orteils

La maladie de Morton est un épaississement et un durcissement d'un nerf dans le pied, généralement entre le 3ème et le 4ème orteil. La maladie est principalement diagnostiquée chez les femmes de plus de 50 ans..

Les facteurs provoquants peuvent être:

  • augmentation du stress sur l'avant-pied, en particulier lors du port de chaussures à talons hauts;
  • en surpoids;
  • travail associé à passer beaucoup de temps debout;
  • diverses déformations du pied, y compris les pieds plats;
  • traumatisme.

Le terme «névrome» n'est pas tout à fait correct par rapport à cette maladie, car il y a un épaississement local du nerf, et non de sa tumeur. Il se produit souvent sur une jambe, moins souvent symétriquement. Avec le temps, la douleur devient plus palpable et ne disparaît pas même au repos.

L'érythromélalgie, ou maladie de Mitchell, est une expansion des vaisseaux périphériques, souvent dans la région du pied. Sa surface devient rouge et le patient ressent une vive douleur.

De plus, des fissures dans la peau peuvent apparaître et les symptômes deviennent plus prononcés avec le réchauffement naturel de la jambe (avec une augmentation de la température de l'air ou en mouvement).

Il s'agit d'une maladie secondaire qui se développe dans le contexte de pathologies vasculaires (hypertension artérielle), de polyarthrite rhumatoïde, de lupus érythémateux et d'autres troubles.

Il existe des pommades chauffantes et rafraîchissantes, chacune étant utile de différentes manières.

La douleur lors d'un traumatisme est vive et vive. Vous pouvez vous blesser au pied pendant le sport (surtout en sautant), en tombant ou en frappant. Les os des phalanges des doigts sont fins et fragiles, et donc sujets aux blessures. Le plus souvent, les dommages suivants peuvent être diagnostiqués:

  • fractures métatarsiennes;
  • déchirures ligamentaires.

Le pied a une structure telle que même une fracture peut rester visuellement invisible si les fragments osseux ne se sont pas déplacés. Au moment de la blessure, la victime ressent une douleur vive qui s'intensifie lorsqu'elle tente de marcher sur le pied blessé. La meilleure solution dans une telle situation serait d'appeler un médecin, car le déplacement peut survenir non pas au moment de la fracture, mais après celle-ci..

La méthode de traitement dépend de la cause de la douleur sous les orteils. Bien sûr, les blessures impliquent de fixer le pied dans une certaine position afin que les os et les ligaments puissent guérir.

Les troubles métaboliques sont traités en ajoutant des substances manquantes (diabète, hypovitaminose, carence minérale), et certaines maladies nécessitent une intervention chirurgicale.

Cependant, il existe un schéma général qui éliminera la douleur dans les pieds et empêchera le développement de maladies..

Les médicaments doivent être prescrits par un médecin. Pour une consultation, il vaut la peine de consulter un orthopédiste, et il peut déjà référer le patient à un chirurgien, pour une radiographie ou une prise de sang. Vous devrez peut-être prendre des médicaments de l'un des groupes suivants:

  • médicaments anti-inflammatoires (dans de nombreux cas, la douleur est un signe d'inflammation);
  • analgésiques (comprimés ou pommades avec addition de lidocaïne et d'autres composants anesthésiques);
  • chondroprotecteurs ─ médicaments qui stimulent la restauration du cartilage;
  • complexes de vitamines.

Les tapis de massage empêchent non seulement les pieds plats, mais soulagent également la fatigue des jambes en fin de journée

Vous ne devez pas acheter de pommades sans consulter un médecin, même si elles sont disponibles gratuitement dans la pharmacie..

Pour les processus inflammatoires frais, des compresses froides, des gels et des frottements sont nécessaires, puis des onguents chauffants sont utilisés.

Il est nécessaire de comprendre que la douleur est un signal du corps concernant un processus pathologique. Si vous prenez des analgésiques, la douleur disparaîtra et la maladie continuera à se développer.

Dans l'arsenal de la médecine traditionnelle, il existe un grand nombre de recettes pour soulager la douleur et l'inflammation. Ils peuvent être utilisés en parallèle avec les principales méthodes de traitement, s'il n'y a pas de contre-indications à cela..

Les recettes suivantes ont fait leurs preuves:

  • bains de pieds avec addition d'une décoction de camomille, calendula, écorce de chêne, millepertuis et autres herbes;
  • douche de contraste pour les pieds, qui améliore la circulation sanguine locale;
  • compresse avec de la glace (elles doivent être appliquées si la température locale sur les pieds est augmentée).

Le traitement avec des méthodes traditionnelles peut être dangereux pour la santé. Lors de la consultation, vous pouvez demander à votre médecin quels bains seront utiles dans chaque cas. L'essentiel est de les faire régulièrement, car une procédure ponctuelle n'apportera aucun résultat..

La gymnastique spéciale est particulièrement importante pour les pieds plats et d'autres types de déformations du pied. Son but est de renforcer les muscles du pied, qui peuvent par la suite soutenir les os. Il existe toute une gamme d'exercices comprenant:

  • marcher sur des surfaces inégales, des escaliers, des cailloux et du sable;
  • nager de quelque façon que ce soit;
  • soulever des objets du sol avec vos orteils;
  • faire rouler une petite balle avec le pied sur le sol;
  • échauffement et mouvements circulaires dans l'articulation de la cheville.

Le massage n'est pas moins utile. Vous pouvez le faire vous-même à la maison. Pendant la procédure, les muscles sont pétris à la main, les articulations des doigts sont doucement tournées. Il est conseillé aux patients d'acheter un tapis de massage spécial et de marcher dessus tous les jours.

La meilleure façon d'éviter la plupart des maladies du système musculo-squelettique est leur prévention rapide. Un mode de vie sain, une alimentation adéquate et un exercice rationnel garderont les os, les ligaments et les tendons du pied solides pendant longtemps. Principes de base de la prévention des maladies du pied:

  • Les chaussures de tous les jours doivent être douces et ajustées. La taille maximale du talon pour les femmes ne dépasse pas 4 cm.
  • Les semelles orthopédiques ne sont nécessaires que si cela est indiqué et uniquement après consultation d'un orthopédiste. Une personne en bonne santé n'en a pas besoin.
  • De nombreuses maladies se développent avec une carence en vitamines et minéraux, il est donc important de saturer votre alimentation avec tous les nutriments nécessaires.
  • L'enfant doit être régulièrement examiné par un orthopédiste. Lors du choix des chaussures pour enfants, il convient de garder à l'esprit que la semelle doit se plier non seulement entre les mains des parents, mais également lorsque l'enfant marche.
  • Plus important encore, ne vous soignez pas. Certaines maladies sont chroniques et progressent si elles ne sont pas traitées à temps.

La douleur près des orteils est courante, en particulier chez les femmes. En raison de l'habitude de porter des chaussures à talons hauts, ils sont plus susceptibles de devenir des patients orthopédiques et de souffrir d'inconfort en marchant.

Ce n'est pas la seule cause de douleur dans la plante des pieds, mais c'est l'une des principales. Le traitement de la douleur dépend de sa cause, de sa nature et de son emplacement exact.

Sur la base de ces données, ainsi que des radiographies et des tests sanguins, le médecin pourra diagnostiquer et prescrire un schéma thérapeutique..

La structure du pied est un phénomène unique, c'est pourquoi une personne peut beaucoup marcher sans se fatiguer, courir, sauter, sans être blessée par des commotions et sans affecter négativement les jambes et les autres parties du corps. Pour ce faire, les muscles, les os et le fascia forment les arcades du pied, créant une fonction de ressort.

Cela est nécessaire afin de préserver les autres articulations, la colonne vertébrale de la surcharge, des vibrations.Par conséquent, afin d'obtenir un tel effet d'absorption des chocs lors de la marche, la jambe est en contact avec la surface du sol non pas avec la semelle entière, mais avec trois points - 1 et 5 têtes des métatarsiens et la zone du talon.

Pour cette raison, une telle condition est courante lorsqu'il y a une douleur dans le pied sous les orteils lors de la marche, car cette zone a une charge accrue, les pathologies se produisent plus souvent.

La douleur au pied lors de la marche n'est pas toujours associée à des maladies. Les symptômes peuvent apparaître si une personne a beaucoup marché, fait de l'activité physique. Le port de chaussures joue un rôle important si ces chaussures ont un bout étroit, des talons hauts.

En général, la douleur au pied est plus fréquente chez les femmes, et la faute en est l'amour des talons hauts, la tendance à prendre du poids pendant la grossesse, après l'accouchement.

Afin de ne pas deviner ce qui a déclenché la douleur dans la plante du pied, vous devez consulter un chirurgien orthopédiste qui examinera l'état des arcades et, si nécessaire, vous prescrira un examen radiographique. Considérez dans quelles situations la douleur survient près des orteils et comment faire face à de telles maladies.

Beaucoup de gens sous-estiment cette maladie, estimant qu'elle n'a pas d'effet négatif sur le corps. Bien sûr, cette opinion est erronée, car ce ne sont pas les pieds plats eux-mêmes qui sont dangereux, mais ses conséquences. Cette pathologie conduit à l'apparition de maladies graves telles que:

  • arthrose des articulations du pied;
  • bursite;
  • tendinite;
  • l'ostéomyélite;
  • hallux valgus, oignon.

Cette liste peut être prolongée pendant longtemps, il est préférable d'analyser la formation des pieds plats, les symptômes qui apparaissent et ce qu'il faut faire en même temps.

Puisque nous nous intéressons à la douleur dans le pied en marchant près des doigts, nous devons considérer les pieds plats transversaux.

Il aplatit la voûte plantaire transversale du pied, située à l'avant-pied près des orteils, ce qui augmente la charge sur cette zone et diminue la fonction d'absorption des chocs..

Les pieds plats transversaux se développent dans 80% des cas en raison d'une charge excessive sur les jambes et du port de chaussures inconfortables. Ils souffrent plus que les femmes de 35 ans. Moins souvent, la maladie est causée par des blessures, d'autres maladies articulaires, des neuroinfections. Excès de poids et travail associé à la nécessité de se tenir debout ou de marcher beaucoup, c'est-à-dire d'effectuer des mouvements statiques.

C'est avec cette forme de pieds plats que la douleur survient dans la voûte plantaire en avant sous les orteils. Et aussi une personne souffre de fatigue dans les jambes, la forme de la semelle change - elle devient plus large. Au fil du temps, le 1er orteil est plié, un hallux valgus se produit. La zone des orteils sur la semelle commence à se couvrir de callosités et de "cors".

Traiter les pieds plats est un long voyage. Tout d'abord, vous devez abandonner les chaussures inconfortables, n'utilisez que des semelles orthopédiques, avec hallux valgus - des attelles ou un bandage pour l'orteil. Dans le traitement des pieds plats, une approche intégrée est nécessaire, c'est-à-dire qu'il est nécessaire de suivre un cours de massage, de physiothérapie et de faire de la gymnastique. La chirurgie est rare chez les patients adultes.

Une image spécifique de la douleur dans la voûte plantaire sous les orteils peut être associée à la présence d'un épaississement bénin sous forme de tissu fibreux. Cette condition est appelée névrome de Morton..

Le tissu fibreux se développe dans la zone du nerf plantaire, c'est pourquoi la douleur survient à l'avant-pied lors de la marche. Le plus souvent, le néoplasme se développe entre les 3e et 4e orteils et une lésion unilatérale est caractéristique.

Comme les pieds plats, la maladie est plus typique chez les femmes, et après 50 ans.

Un névrome survient en raison d'une action mécanique, c'est-à-dire qu'un objet lourd peut tomber sur la jambe ou si une personne frappe avec un pied, ce qui provoque la compression du nerf et la croissance du tissu fibreux.

Le type transversal de pieds plats viole la forme anatomique du pied, ce qui affecte également négativement le nerf plantaire. Le mode de vie d'une personne joue un rôle, c'est-à-dire le travail debout, le besoin de beaucoup marcher.

Eh bien, comme l'ont noté les médecins, dans la plupart des cas, les patients atteints de névrome sont en surpoids, portent des chaussures inconfortables.

Initialement, avec le névrome de Morton, une personne souffre d'engourdissement dans la région des orteils, parfois il y a une douleur douloureuse, une sensation de brûlure ou une sensation de picotement dans la partie antérieure de la semelle.

Il semble à une personne qu'elle a un objet étranger dans sa jambe. Lorsque la maladie entre au stade actif, de fortes douleurs apparaissent dans le pied lors de la marche, les sensations de brûlure et de picotements s'intensifient.

La douleur devient constante avec le temps.

Le traitement du névrome est effectué de manière conservatrice dans les premiers stades, lorsque la jambe est légèrement affectée par la croissance du tissu fibreux. La physiothérapie est prescrite, les charges excessives sur les pieds sont exclues, pour lesquelles vous devez porter des chaussures à orteils larges. Pour soulager l'inflammation, des injections hormonales sont prescrites, les AINS sont recommandés.

Si la maladie commence, seul un traitement chirurgical peut aider le patient. Sous anesthésie locale, le névrome lui-même est disséqué et une partie du nerf est retirée. Après une telle procédure, la sensibilité est partiellement perdue, mais la personne se débarrasse de la douleur..

La goutte, une maladie associée au dépôt de cristaux d'urate à la surface des articulations, peut provoquer des douleurs dans la voûte plantaire..

Avec la goutte chez l'homme, l'excrétion de l'urée est perturbée, qui est retenue dans le corps.

On remarque que les premiers symptômes de la goutte sont associés à des lésions des articulations du pied, de la cheville et de l'épaule.Par conséquent, lorsque la douleur survient dans le pied lors de la marche sous les orteils, la goutte ne doit pas être exclue..

La goutte est considérée comme une maladie des personnes qui ne suivent pas de régime, mangent beaucoup de viande, de lait et ont des problèmes de reins ou de tractus gastro-intestinal..

La goutte se développe souvent avec une maladie rénale chronique, car elle est le filtre du corps humain.

L'accumulation d'acide urique n'est pas toujours associée à la goutte, il est fort possible que ce soit lorsqu'une personne est activement impliquée dans le sport ou prend certains médicaments qui ralentissent l'excrétion de l'urée du corps..

Avec une rétention d'urée, les doigts sur les pieds font très mal, la pathologie se caractérise par une raideur après le repos ou le sommeil. Si une personne «se disperse», la douleur la libérera un peu. Dans un état négligé, vous pouvez voir un gonflement, une déformation des articulations du pied, y compris les doigts. Le traitement de la goutte commence par la nomination d'un régime, des médicaments spéciaux qui améliorent la dégradation de l'urée.

La douleur dans le pied lors de la marche peut provoquer des rhumatismes, une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire perçoit ses cellules comme étrangères et les attaque.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, le tissu conjonctif est détruit, ce qui fait souffrir les articulations.

Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde repose principalement sur l'élimination des rhumatismes, pour lesquels des agents hormonaux, des cytostatiques, des préparations d'or, des immunosuppresseurs sont prescrits.

L'ostéoporose provoque des douleurs dans le pied lors de la marche, car elle perturbe le processus métabolique dans le tissu osseux, ce qui provoque la destruction et la déformation des articulations.

L'ostéoporose est considérée comme une maladie liée à l'âge, c'est-à-dire qu'elle survient chez les personnes âgées, mais à un âge précoce, elle peut être provoquée par des pathologies congénitales, une altération du métabolisme, l'effet des radiations.

La maladie est dangereuse avec une augmentation du risque de fractures des petites articulations, en particulier des doigts, après quoi une douleur intense apparaît.

En plus de la douleur, avec l'ostéoporose, il y a une sensation de douleurs dans les articulations, surtout lorsque le temps change, c'est-à-dire que les gens deviennent météosensibles. Sous une forme négligée, des crampes musculaires apparaissent.

Le traitement de l'ostéoporose vise à arrêter le processus de destruction du tissu osseux, pourquoi des chondroprotecteurs, du calcium et des préparations de vitamine D. sont prescrits. Traitement par physiothérapie, thérapie par l'exercice aide bien.

Les petites articulations souffrent souvent d'arthrose et les orteils ne font pas exception. L'arthrose est une maladie dans laquelle il existe une inflammation dégénérative des tissus mous de l'articulation, ou plutôt de sa coquille. De l'arthrose, le tissu cartilagineux est détruit en raison d'une altération du métabolisme.

L'arthrose est causée par les pieds plats, la goutte, les rhumatismes, les traumatismes, les charges excessives sur les jambes. Le groupe à risque comprend les personnes obèses, dont le métabolisme est altéré.

Avec l'arthrose, il y a une douleur dans les doigts, qui augmente la nuit. Les articulations touchées deviennent enflées, hyperémiques.

Un processus inflammatoire aigu s'accompagne d'une augmentation locale de la température cutanée, d'une raideur des mouvements.

Pour identifier la maladie, un diagnostic par rayons X est prescrit, après quoi le médecin conseille un traitement chirurgical ou un traitement conservateur. Médicaments prescrits du groupe AINS, avec douleur intense - hormones. Les patients sont sélectionnés pour un cours de physiothérapie et de gymnastique.

La douleur dans la plante du pied survient lorsque la semelle est calcifiée. Les callosités sur les jambes apparaissent sous l'influence d'un stress et d'une friction excessifs.

Bien que les callosités disparaissent rapidement avec des soins et un traitement opportuns, elles peuvent causer beaucoup d'inconfort à une personne, se développant en "cors", purulentes.

Lorsque le coussin de l'orteil est touché par une ampoule, il faut du repos pour passer rapidement, et dans le cas de la plante des pieds, cela est difficile à réaliser. C'est pourquoi, lorsque des callosités apparaissent, vous devez utiliser des emplâtres, le soir, prendre des bains de pieds avec du sel, de la soude ou des herbes médicinales..

Si une personne a déjà marché pieds nus, elle peut même faire mal à cause d'une coupure ou d'un éclat. Les coussinets des orteils, comme la semelle elle-même, sont très sensibles, de sorte que même des lésions cutanées mineures peuvent causer de la douleur. Dans de tels cas, un auto-examen est nécessaire..

On distingue un certain nombre d'autres maladies dans lesquelles une douleur au pied apparaît dans la zone du bout des doigts. Il peut s'agir de lésions nerveuses (neuropathie), musculaires ou ligaments (tendinite, myalgie), toutes ces maladies provoquent des douleurs.

Si vos jambes vous font mal après une longue marche et à cause du port de chaussures inconfortables, vous devez alors passer une radiographie et consulter un orthopédiste. Et pour que cela ne soit pas observé, vous devez faire des exercices pour vos pieds, porter des chaussures avec des talons jusqu'à 5 centimètres et avec un orteil large.

Si les symptômes persistent après 3-4 jours ou s'intensifient, vous devez consulter un médecin pour poser le bon diagnostic.

Les médecins entendent souvent des patients se plaindre de douleurs au pied lors de la marche. Qu'est-ce qui peut provoquer ces sensations de douleur? Il y a de nombreuses raisons et maladies dans lesquelles les pieds font mal.

Par la nature des sensations de douleur peuvent être générales ou diffuses, et selon le degré de distribution, elles sont divisées en local et couvrant complètement le pied entier.

La douleur diffuse, en règle générale, est associée à une surcharge, ce qui provoque une gêne pendant la marche, parfois une douleur diffuse peut être dérangeante même au repos.

Aujourd'hui, nous vous proposons un article sur le sujet: "Le pied fait mal par le bas près des orteils: pourquoi les coussinets font mal, comment traiter le pied." Nous avons essayé de tout décrire clairement et en détail. Si vous avez des questions, posez-les à la fin de l'article.

  • Les préoccupations les plus évidentes
  • Intervention chirurgicale
  • Un mot séparé sur les pieds plats
  • Prévention des maladies du pied

La partie du corps qui subit le plus de stress est également vulnérable. La douleur dans le pied sous les orteils lors de la marche est l'une des plaintes courantes. Il est désagréable pour une personne de marcher, parfois au repos, les pieds font mal.

Le pied n'a que 3 points de pivot: deux à l'avant et le talon à l'arrière. Les orteils ne sont pas aussi développés que sur les mains. Sur les jambes, ils sont pratiquement immobiles et remplissent une autre fonction, prenant appui du talon lors de la marche. Mais le pouce assume la «responsabilité principale» de l'équilibre..

Les préoccupations les plus évidentes

Souvent, les gens se plaignent d'inconfort dans la zone sous les doigts. Les facteurs qui influencent les causes de ces douleurs au pied sont assez variés:

  1. Dommages aux structures des tissus mous de la jambe, ce qui entraîne des douleurs.
  2. Modifications pathologiques des os et des phalanges associées à des modifications de leur structure et de leur relief.
  3. Blessures aux articulations des doigts et des phalanges dues à des entorses, des ecchymoses, des fractures.
  4. Modifications dystrophiques de la colonne lombaire. Dans le même temps, l'inconfort se propage de la semelle vers le haut presque jusqu'au bas du dos, affectant les régions fessières, les cuisses. Le patient ne pourra pas bouger, encore moins marcher sur ses membres.
  5. Piégeage du nerf spinal.
  6. Nerf sciatique pincé.
  7. Pieds plats (longitudinaux ou transversaux).
  8. Arthrite, inflammation de la semelle, arthrose.
  9. Phlébévrysme.
  10. Complications du diabète (sensation de brûlure dans les pieds la nuit ou lorsque le corps humain est en position horizontale à tout moment de la journée).
  11. Surmenage du pied.
  12. Excroissances osseuses.

Pour comprendre exactement votre cause de la maladie, vous devez être examiné par des spécialistes. Il s'agit d'un large éventail de profils et de spécialités de médecins. Vous devrez consulter un rhumatologue, un orthopédiste, un chirurgien, un neuropathologiste, un thérapeute.

La douleur au pied lors de la marche peut être de nature différente:

  • douloureux;
  • tranchant;
  • sensation de picotement;
  • d'un côté (sous les coussinets à gauche ou à droite);
  • propagation de la douleur dans tout le pied.

Regardez de près vos semelles. Il peut y avoir des callosités ou des callosités sous les orteils (épines). Les endroits les plus courants où les bosses sont centrées sont les coussinets des pieds. Les surfaces latérales des orteils peuvent également être frottées avec des chaussures, souvent même pas neuves..

Les Shipigs sont ceux qui ont le plus souffert. Ils ont un arbre "vivant" qui coupe profondément la peau. Après l'avoir retiré, vous pouvez vous débarrasser définitivement de la maladie. Ils sont cuits à la vapeur et, en extrayant la racine, ils sont brûlés. Les verrues ne sont pas moins douloureuses. Ces néoplasmes sont plus fréquents sur les bras, le corps, le visage, mais ils ne contournent pas non plus les jambes. Les supprimer est possible dans le cabinet d'un dermatologue. Pour cela, il existe des appareils et des outils spécialisés..

Les callosités ne causent pas de douleur intense, à l'exception des formations chroniques qu'une personne ne traite pas. Avec une longue marche, ils se font sentir par des picotements et des gémissements désagréables. Les cors sont facilement cuits à la vapeur et éliminés avec une brosse spéciale pour les pieds.

L'ongle incarné de l'un des doigts apporte une douleur insupportable. Vous devez faire attention à vos ongles, maintenir l'hygiène et couper régulièrement.

Une prise de poids forte et rapide chez une personne est capable de mettre un stress important sur les membres. Tant qu'ils ne s'habitueront pas à cette tournure des affaires, ils souffriront. Un mode de vie sédentaire et sédentaire entraîne des perturbations dans la structure de la plante des pieds, des manifestations dystrophiques. Vous devez bouger davantage et entraîner votre corps. Une activité physique modérée empêche le développement de divers types de maladies associées aux articulations, aux vaisseaux sanguins et aux muscles.

Retour à la table des matières

En cas de neurinome de Morton (inflammation des ligaments avec prolifération tissulaire), le traitement sera prescrit par un chirurgien orthopédiste. La maladie entraîne une douleur insupportable, car elle est causée par des nerfs pincés ou une pression accrue sur eux. Plus de femmes souffrent de la maladie - les amatrices de marcher constamment en talons hauts. Plus tard, même dans des chaussures ordinaires, une femme éprouve la sensation d'une pierre prise dans la chaussette. La névrite traumatique se transforme rapidement en stade chronique, si vous ne la traitez pas. La douleur sous les doigts persistera jusqu'à ce que le traitement soit effectué. Cette maladie ne disparaît pas d'elle-même..

La localisation de la douleur dans la jambe avec cette maladie se produit dans les intervalles entre 2 et 3 doigts. Moins souvent - de 3 à 4. Si vous marchez longtemps ou portez des sacs lourds, l'inconfort augmente. Les orteils font aussi mal, ils font mal.

La violation de la circulation sanguine et les problèmes de vaisseaux sanguins entraînent également de nombreux problèmes, dont souffrent également les jambes. La défaite des vaisseaux des extrémités est une raison tout aussi grave conduisant le patient à un chirurgien vasculaire. De telles violations ne conduisent pas toujours à une intervention chirurgicale. Souvent, le cours du traitement aide à faire face à la maladie. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent:

  1. Orteils blanchâtres.
  2. Douleur lors du transport de charges lourdes.
  3. Sensations désagréables lorsque les membres tombent dans un espace froid ou sont très froids dans le froid dans des chaussures serrées.

De telles caractéristiques accompagnent la maladie avec l'athérosclérose artérielle, l'endartérite. L'ostéopathie et le rachitisme commencent par une gêne dans les membres inférieurs. Les semelles se rappellent avec des douleurs dans la zone sous les orteils. Appuyez sur les os avec vos doigts et si vous ressentez les sensations de douleur déjà familières, vous devez consulter un ostéopathe ou un orthopédiste.

Le diagnostic de toutes les maladies concomitantes est établi de plusieurs manières. Parmi eux:

  1. Radiographie de toutes les zones de la colonne vertébrale et des membres.
  2. Imagerie par résonance magnétique.
  3. Tomodensitométrie.
  4. Balayage radio-isotopique pour déterminer s'il y a une inflammation ou une infection dans les tissus et les articulations.

Des changements dans les membres, en particulier les membres inférieurs, se produisent également avec l'âge. En vieillissant, une personne perd ses fonctions protectrices, qui sont concentrées dans les os métatarsiens. Les entorses et blessures entraînent des sensations douloureuses. Mais dans ce cas, la raison est toujours claire.

Retour à la table des matières

Un mot séparé sur les pieds plats

Si cette maladie survient, la fonction d'amortissement de la semelle est perdue. Les membres se fatiguent rapidement et la douleur survient non seulement sous les doigts en dessous, mais également dans le bas de la jambe, les genoux et la cheville. Dans ce cas, une personne peut être au repos..

Les pieds plats sont une préoccupation courante chez les adolescents. Il se forme depuis l'enfance et, si vous ne faites pas de massages, d'exercices visant à éliminer la maladie, vous pouvez devenir handicapé à l'âge de 18 ans. Bien sûr, les degrés de pieds plats sont différents, et tout le monde n'a pas progressé..

Chez les adultes, les pieds plats surviennent lorsqu'ils passent la plupart de leur temps debout. Beaucoup sont tenus de le faire par profession. Les vendeurs, les coiffeurs, les déménageurs, les travailleurs de la machine sont à risque.

La déformation de la semelle se produit également à la suite d'une fracture avec un traitement infructueux, surtout en cas de surpoids.

Retour à la table des matières

Prévention des maladies du pied

Il est urgent d'immobiliser le membre perturbateur, de boire un anesthésique et de consulter un spécialiste. Vous pouvez prendre à la fois un analgésique et un anti-inflammatoire. Après l'examen, en plus des médicaments, action directe dans le but de guérir une maladie établie, le médecin prescrira également des analgésiques.

L'acupuncture est souvent prescrite comme traitement. Il est utilisé lorsqu'un nerf est pincé ou que la colonne vertébrale est blessée lors d'une blessure. Ces techniques sont utilisées comme concomitants dans la principale thérapie sérieuse..

À titre préventif ou après des blessures au stade de la rééducation, des exercices de physiothérapie sont applicables. L'exercice améliore la circulation sanguine et renforce le système musculaire. Montré et physiothérapie, traitement avec sangsues. L'essentiel est d'éliminer l'inflammation, le cas échéant, pour trouver et éliminer la cause de la maladie..

Marcher beaucoup est bénéfique, mais avec modération. Il est nécessaire de trouver un «juste milieu» dans ce processus. Courez si cela vous aide..

Il est préférable de consulter votre médecin sur toutes les mesures préventives.

Tout dépend de la nature de la maladie qui a affecté vos membres. Dans certains cas, un repos complet est indiqué, dans d'autres - une activité physique intense.

- C'est la dernière section de la jambe, qui se compose du métatarse, du tarse et des orteils. Dans le pied, vous pouvez distinguer des parties telles que le talon, le cou-de-pied, la semelle, la voûte plantaire (la partie de la semelle qui ne touche pas le sol en marchant), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur au pied est un symptôme courant qui peut accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous examinerons les principaux..

De par sa nature, la douleur au pied et aux orteils peut être aiguë (survenant en peu de temps) et chronique (inquiétude pendant une longue période). Les sensations de douleur peuvent affecter diverses parties du pied décrites ci-dessus, dans certains cas accompagnées de démangeaisons, d'engourdissement, d'œdème, de sensation de brûlure, de modifications de la peau et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement lié à la maladie des pieds eux-mêmes, à l'ensemble du membre inférieur, aux maladies générales du corps. Les procédures diagnostiques et thérapeutiques sont toujours prescrites en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente.

Ostéoporose

Il s'agit d'une maladie caractérisée par une douleur au pied, non accompagnée d'autres symptômes. La douleur survient au repos et augmente avec l'effort physique. Si vous appuyez sur le pied à l'endroit où les os sont situés près de la peau, une douleur très intense est notée. Cause

- lessivage du calcium et des phosphates des os du pied. Cela peut être facilité par des conditions telles que:

  • teneur insuffisante en calcium et en minéraux dans l'alimentation quotidienne;
  • charges excessives constantes sur les os des pieds;
  • changements osseux liés à l'âge;
  • surpoids: il y a des charges très fortes sur les os des membres inférieurs;
  • mode de vie sédentaire, alitement prolongé pour diverses maladies;
  • grossesse: le fœtus en développement a besoin de beaucoup de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

L'ostéoporose est diagnostiquée à l'aide de rayons X et de tomodensitométrie.

Le traitement de la douleur au pied dans l'ostéoporose consiste à prescrire des suppléments de calcium et de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Pour les maladies endocriniennes, des hormones sont prescrites.

Varices Les varices sont une stagnation du sang dans les membres inférieurs, en raison de laquelle il existe une hyperextension pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir qu'une lourdeur au niveau des pieds et des jambes. L'enflure se produit le soir. À l'avenir, sous la peau des jambes, des veines hypertrophiées et trop étirées deviennent visibles. La douleur et le gonflement des pieds dans la plupart des cas sont observés dans les derniers stades de la maladie. Dans ce cas, la peau des jambes commence à subir une privation constante d'oxygène, sa couleur s'assombrit, des ulcères trophiques peuvent apparaître dessus..

Les principales causes des varices sont des anomalies congénitales de la structure de la paroi veineuse, une insuffisance cardiaque, un surpoids, une position debout ou assise constante à long terme.

La douleur dans les pieds avec des varices est diagnostiquée lors d'un rendez-vous chez le médecin, lors de l'examen. Dans les premiers stades, vous pouvez utiliser différentes crèmes et pommades pour la douleur dans les pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué.

Endartérite oblitérante Une maladie très courante dans le monde moderne, qui se caractérise par des douleurs aux pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante n'ont pas été bien étudiés à ce jour. Le tabagisme est considéré comme l'un des facteurs les plus importants provoquant des troubles.

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et touche le plus souvent les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans ce cas, une douleur chronique dans les pieds est notée, ainsi que d'autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: avec le refroidissement, des douleurs brûlantes dans le pied sont notées;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse des pieds, boiterie.

Au fil du temps, sans traitement, les troubles de la circulation sanguine dans le pied deviennent si graves qu'une endartérite oblitérante conduit au développement de la gangrène..

Le traitement de la pathologie aux premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, onguents et crèmes pour les douleurs aux pieds. À l'avenir, des interventions microchirurgicales sont effectuées sur les vaisseaux du pied. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et que la gangrène se développe néanmoins, une amputation est effectuée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication

, surtout le type I sans traitement approprié.

Le diabète sucré est une condition dans laquelle la glycémie augmente. L'hormone insuline, responsable de l'absorption du glucose par les cellules, n'est plus en mesure de faire face de manière adéquate à ses fonctions. Mais en même temps, il existe un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, l'évolution de l'athérosclérose est considérablement accélérée. Les plaques athéroscléreuses se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins souffrent le plus. Le flux sanguin est perturbé en eux.

Le pied diabétique est un nom figuratif pour les changements qui se produisent dans les pieds lorsque la circulation sanguine est perturbée. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Il y a douleur et gonflement des pieds, boiterie. Des changements trophiques sous forme d'ulcères se développent sur la peau. Engourdissement et douleur dans les pieds, faiblesse des muscles des jambes indiquent un fort trouble circulatoire.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux sanguins causés par le diabète sucré, il est nécessaire de surveiller en permanence la glycémie, de prendre des antihyperglycémiants strictement comme prescrit par un médecin.

Si la complication s'est déjà développée, divers médicaments et physiothérapie sont utilisés. Différents types de traitement chirurgical sont effectués si nécessaire.

Fasciite plantaire et éperon du talon

Le fascia plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part de l'os du talon, longe toute la surface plantaire du pied et se fixe aux têtes métatarsiennes. Le fascia renforce le pied, lui permet de porter des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment exposé à un stress sévère, il est surchargé, blessé et une inflammation s'y développe. Cette condition est connue sous le nom de fasciite plantaire et son principal symptôme est une douleur au pied en marchant..

La fasciite plantaire peut se développer à la suite de ce qui suit:

  • stress constant sur le pied associé à un travail acharné ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: en marchant, l'aponévrose plantaire est lésée par un poids corporel important;
  • les pieds plats entraînent une perturbation de la forme normale du pied et un étirement excessif du fascia.

Les personnes les plus sensibles à la fasciite plantaire sont les personnes qui ont une faiblesse congénitale du tissu conjonctif. Avec cette maladie, une douleur est notée sur le côté du pied et dans le cou-de-pied. Particulièrement caractéristique est l'apparition de douleurs le matin lorsqu'une personne sort du lit et va quelque part. Pendant une longue marche, la douleur augmente également, parfois elle conduit au développement de la boiterie.

Le fascia plantaire enflammé peut s'ossifier au niveau du site de fixation à l'os du talon. Dans le même temps, il y a de fortes douleurs de couture dans le talon du pied, aggravées par la marche. Cette condition est connue en médecine sous le nom d'éperon du talon..

Le traitement de la douleur dans les pieds avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il faut décharger les pieds. Il est nécessaire d'exclure tout exercice physique intense. Si, en marchant, une sensation de fatigue ou de douleur apparaît dans les pieds, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Le massage avec de la glace et une serviette humide froide aide à soulager l'inflammation du fascia.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, surtout si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour les douleurs aux jambes, prescrites par un orthopédiste.

Le diagnostic d'un éperon de talon est établi après un examen par un chirurgien orthopédiste et une radiographie. Dans les premiers stades, cette maladie, comme la fasciite, peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans les derniers stades, la chirurgie est effectuée.

Bursite des têtes des os métatarsiens Les phalanges des orteils sont reliées aux têtes des os métatarsiens au moyen d'articulations. Dans ces endroits, il y a des sacs communs - les soi-disant bourses. Ils sont normalement protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l'âge, il devient plus mince, ce qui fait que les bourses subissent un stress constant en marchant. Cela peut provoquer des douleurs dans les orteils et les articulations du pied, une violation de leur configuration. Il peut y avoir une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes. Lorsqu'il est pressé, la douleur est également notée.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après prise d'une radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures diagnostiques. Le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires qui soulagent la douleur dans le pied, thérapie par l'exercice. Parfois, des injections de médicaments hormonaux dans les poches articulaires sont prescrites. Pour la bursite chronique qui ne répond pas au traitement conservateur, la chirurgie est utilisée.

Pied plat
Pied plat

C'est un problème courant qui entraîne des douleurs dans les pieds et d'autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de sa voûte plantaire - la partie interne de la semelle, qui s'élève au-dessus du sol sous la forme d'une voûte plantaire. En conséquence, une personne commence à se pencher lorsqu'elle marche non seulement sur l'extérieur, mais également sur la partie interne du pied. Dans ce cas, deux processus pathologiques se produisent:

  • des changements dans la relation normale des os du pied, la configuration des articulations, ce qui entraîne des douleurs dans le pied;
  • dans la région de la voûte plantaire, il y a des vaisseaux et des nerfs importants: avec les pieds plats, ils sont comprimés pendant la marche, entraînant une augmentation de la douleur.

Les pieds plats et la douleur associée au pied peuvent être causées par les raisons suivantes:

  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'influence de charges constantes, les ligaments du pied chez ces personnes s'étirent beaucoup plus facilement, ce qui entraîne une déformation;
  • le rachitisme subi dans l'enfance contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale de la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • des charges intenses et excessives, par exemple, soulever la barre en se tenant debout;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • Parfois, les pieds plats se développent après une blessure, au cours de laquelle les os du pied sont fracturés.

Aux premiers stades des pieds plats, il n'y a pas de douleurs au pied. Seule une fatigue extrême peut être ressentie après une longue marche. À l'avenir, le syndrome douloureux se joint. Les pieds plats peuvent être suffisamment graves pour provoquer une douleur intense et une boiterie..

Le diagnostic est effectué par radiographie, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec les pieds plats implique ce qui suit:

  1. Physiothérapie et gymnastique. Avec les pieds plats sévères, il ne doit être effectué que sous la surveillance d'un orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent la configuration normale du pied..
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures générales de renforcement: marche dans la rosée, le gel, les pieds nus sur le sol et les pierres. Il convient de rappeler que les procédures de durcissement doivent être effectuées méthodiquement et progressivement..
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et de pommades spéciales pour la douleur dans les jambes - aujourd'hui, elles sont présentées dans un large éventail de pharmacies.
En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: Pieds platsDisponible sur les pieds plats

Ligamentite La ligamentite est une inflammation des ligaments qui provoque des douleurs au pied. Selon le ligament enflammé, il peut y avoir une douleur sur le côté du pied, sur le cou-de-pied, dans la partie plantaire, dans l'articulation de la cheville. Douleur lors de la flexion du pied ou d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de raisons:

  1. Microtraumatisme sous stress excessif. Dans ce cas, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Pour traiter cette affection, des anti-inflammatoires sont utilisés (crèmes et onguents spéciaux pour les douleurs dans les pieds), du repos, parfois des injections dans les ligaments de médicaments hormonaux sont prescrits (pour des douleurs très intenses).
  2. Maladies infectieuses telles que la brucellose. La base du traitement des pathologies causées par des micro-organismes pathogènes est l'utilisation d'antibiotiques.

Le diagnostic de ligamentite n'est établi que sur rendez-vous chez le médecin, après une radiographie et une échographie.

Ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, qui sont à l'origine de douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds..

La ligamentose se développe avec un effort physique constant trop intense, une circulation sanguine altérée dans les ligaments, leurs microtraumatismes, une ligamentite fréquente. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis par du tissu osseux. Des exemples classiques de ligamentose comprennent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum derrière).

La ligamentose est caractérisée par une douleur intense et aiguë au talon ou au pied qui survient en marchant.

Le diagnostic de ligamentose et de douleur associée au pied est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et comprend les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion d'efforts physiques intenses, séjour prolongé sur les jambes;
  • l'utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour la douleur au pied;
  • appliquer un bandage compressif;
  • exercices de physiothérapie, massages, traitements de physiothérapie.

Blessures au pied

Différents types de blessures sont une cause très courante de douleurs aux pieds. Voici les types de blessures aux pieds les plus courants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes résultant de coups contondants et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, un gonflement, des ecchymoses (ecchymoses) sur la peau. Souvent, en cas de contusion, des radiographies doivent être prises pour exclure une luxation ou une fracture. Des compresses de repos, de glace et froides sont recommandées pendant les trois premiers jours suivant la blessure. À l'avenir, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d'alcool et des filets d'iode sont prescrits..
  2. Entorses des ligaments. Ils se produisent souvent lors de sports, de jeux en plein air, lors d'un travail physique intense. Immédiatement après la blessure, une douleur intense, un gonflement, une hémorragie se produit sous la peau. Comme la plupart des ligaments de la cheville sont touchés, il y a une douleur intense dans la partie supérieure du pied. Le mouvement devient limité. Lorsque les ligaments sont étirés, un bandage est appliqué, le repos et l'utilisation d'anti-inflammatoires pendant plusieurs jours est indiquée. Une entorse doit également être distinguée d'une fracture, pour laquelle une radiographie est utilisée.
  3. Rupture ligamentaire. Pour que cela se produise, un effet traumatique très fort doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il y a une très forte douleur aiguë dans le pied, qui persiste dans le futur. Un œdème prononcé se développe rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué en utilisant les mêmes méthodes que l'entorse, mais pendant plus longtemps.
  4. Luxations. La luxation la plus courante se produit dans l'articulation de la cheville. Le pied peut être dévié vers l'avant, vers l'arrière, sur le côté. Les luxations du talus, qui fait partie du tarse, sont également fréquentes. Souvent, la douleur aux orteils peut également être causée par une luxation de l'orteil. Comme les os du tarse sont reliés de manière fiable les uns aux autres, des subluxations sont le plus souvent rencontrées ici, lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que des luxations associées à des fractures. Dans ce cas, il y a une douleur très intense dans le pied, un œdème prononcé, une hémorragie sous-cutanée, le mouvement du pied est presque impossible. La luxation est diagnostiquée après examen aux rayons X. Traitement - réduction sous anesthésie locale ou anesthésie générale, application d'un plâtre.
  5. Fractures. Dans le même temps, une douleur intense dans la région du pied est associée aux signes classiques: troubles du mouvement, déformation, œdème sévère, hémorragie. Parfois, une petite fracture ou une fissure peut ressembler à une ecchymose ou une entorse, et le diagnostic ne peut être posé qu'après avoir reçu une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, la suppression du déplacement (réduction) est réalisée sous anesthésie locale ou anesthésie générale. S'il n'y a pas de déplacement, une attelle en plâtre est simplement appliquée sur le pied.

Pieds plats transversaux

Il existe un type distinct de pieds plats - les soi-disant pieds plats transversaux. Il se développe avec l'âge et est également appelé en médecine un pied transversalement écarté. Dans le même temps, une douleur est notée au milieu et à la voûte plantaire du pied, dans la zone du coussinet adipeux sous la base des orteils.

Normalement, en position debout ou en marchant, la majeure partie du poids corporel tombe sur le premier métatarsien, auquel le gros orteil est connecté. Les deuxième et troisième métatarsiens ont moins de poids, tandis que les quatrième et cinquième métatarsiens ont un stress minimal. Avec un pied transversalement écarté, ce rapport est violé: les deuxième et troisième métatarsiens subissent les plus grandes charges. C'est le principal mécanisme de développement de troubles.

Les pieds plats transversaux se caractérisent par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, initialement localisée dans la zone du gros orteil, puis pouvant s'étendre à tout le pied;
  • la douleur dans le pied lors de la marche augmente, surtout si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment étalé, tandis que le pouce s'écarte vers l'extérieur;
  • des cors douloureux apparaissent sur le côté plantaire du pied, plus près des orteils - épaississement de la peau.

Le diagnostic est établi avec

. Si la planéité transversale et la douleur dans le pied sont modérément exprimées, le traitement est effectué à l'aide de chaussures orthopédiques spéciales, de crèmes et de pommades pour la douleur dans le pied, d'exercices thérapeutiques, de massage, de procédures de physiothérapie. Dans les cas avancés, une chirurgie du pied peut être indiquée..

Panaritium et ostéomyélite

Parmi les maladies purulentes-inflammatoires qui entraînent des douleurs dans le pied, la plus courante

, lorsque des agents pathogènes pénètrent dans les doigts. Les petites blessures leur servent de portes d'entrée..

Les signes de panaritium sont des piqures sévères ou des douleurs de contraction dans l'orteil, son gonflement, une rougeur. Des gouttes de pus peuvent être libérées de la plaie. Dans les premiers stades, lorsque la suppuration n'a pas encore eu lieu, des pansements contenant une pommade Vishnevsky ou une pommade ichtyol peuvent être appliqués. Si une suppuration a déjà eu lieu, vous devez consulter un chirurgien qui pratiquera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, dans une polyclinique.

L'ostéomyélite est une inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os avec la circulation sanguine - la soi-disant ostéomyélite hématogène se développe. Le processus est provoqué par une blessure mineure. Après cela, la douleur dans les os du pied augmente progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. En cas d'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation urgente dans un hôpital chirurgical est indiquée. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongle incarné

La cause de la douleur dans l'orteil peut être le soi-disant ongle incarné, qui ne se développe pas correctement. Le plus souvent, cette condition se développe après une blessure. Le patient ressent de fortes contractions et des douleurs de couture dans l'orteil. À l'examen, l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n'est que chirurgical. Chez l'adulte, un ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale..

Goutte
Goutte

Est une maladie caractérisée par des troubles métaboliques, à la suite desquels l'acide urique se dépose dans les articulations. Ceci est facilité par des facteurs tels que:

  • consommation excessive de viande rouge, ainsi que d'abats;
  • abus de café, d'alcool, de tabac;
  • insuffisance rénale, - insuffisance rénale, - à la suite de laquelle l'excrétion d'acide urique par l'organisme est altérée.

Une manifestation de la goutte telle que la goutte provoque des douleurs dans les articulations des pieds.

. Une crise d'arthrite goutteuse est caractérisée par les symptômes suivants:

  • la douleur peut survenir dans diverses articulations, très souvent elle est localisée dans la région du premier orteil;
  • le syndrome douloureux survient soudainement, à tout moment de la journée;
  • la douleur dans les pieds est très forte, insupportable pour le patient, elle peut être grandement aggravée par une seule touche de la couverture;
  • dans le même temps, d'autres signes d'inflammation apparaissent: œdème, augmentation de la température cutanée sur le site de la douleur;
  • l'attaque ne disparaît complètement qu'après 6 à 7 jours;
  • avec une longue évolution chronique d'arthrite goutteuse, la formation dans la zone de l'articulation touchée du soi-disant tofus est caractéristique - excroissances causées par des dépôts d'acide urique.

Le diagnostic est établi après avoir examiné un médecin et mené des études spéciales. En tant que traitement, des anti-inflammatoires sont prescrits, un régime alimentaire approprié.

Polyarthrite rhumatoïde

C'est une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations sont touchées, principalement les mains et les pieds. Dans ce cas, des douleurs caractéristiques se produisent dans la zone des orteils. Mécanisme de développement

assez complexe et actuellement mal compris. Mais on sait que la première attaque de la maladie peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.

Les signes de la polyarthrite rhumatoïde sont assez typiques:

  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, il y a une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds;
  • douleur dans les orteils et les mains, qui s'intensifient en position assise, étant dans une position monotone;
  • l'état général du patient en souffre également: malaise, comme pour les infections respiratoires aiguës, diminution de la capacité de travail, dépression, diminution ou manque d'appétit.

Mais la douleur dans les articulations des orteils n'est pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, le patient peut mourir de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale..

Le diagnostic de douleur au pied dans la polyarthrite rhumatoïde ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Des recherches supplémentaires sont en cours, telles que

, radiographie. Le traitement de la douleur dans les pieds et d'autres manifestations de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires,

Rhumatisme Le rhumatisme est une maladie auto-immune déclenchée par des bactéries streptococciques qui causent souvent des maux de gorge. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également ses propres tissus, en particulier les valves cardiaques et le cartilage articulaire..

Les douleurs au pied accompagnées de rhumatismes sont rares. L'articulation de la cheville n'est touchée que dans les cas où la maladie est sévère. Dans ce cas, le syndrome de la douleur présente certaines caractéristiques:

  • la douleur et d'autres symptômes dans la zone du soulèvement du pied sont notés;
  • la douleur est accompagnée d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et augmentation de la température cutanée au-dessus de l'articulation;
  • la douleur est assez forte, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.

Les douleurs articulaires et autres symptômes ne sont pas les pires manifestations du rhumatisme. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des anomalies valvulaires du cœur se forment progressivement.

Le diagnostic est établi par un rhumatologue. Les médicaments anti-inflammatoires, de longs cycles d'antibiotiques sont utilisés pour le traitement.

C'est une structure anatomique complexe composée de 26 os qui forment deux intersections du fornix. La longueur est formée le long de la longueur du pied et transversale - le long de la largeur.
Les os sont principalement interconnectés les uns aux autres par des tissus fibreux - des ligaments. Les muscles, associés à l'aponévrose rigide (fascia plantaire), assurent la stabilité de la partie médiane. Le pied a un groupe de muscles profonds et superficiels qui commencent dans le tiers inférieur de la jambe et s'attachent à différents niveaux aux os. Il y a également des dépôts de graisse à l'intérieur pour absorber l'énergie d'impact qui tombe sur la jambe pendant la marche, la course et le saut.

Une douleur dans le pied sous le pouce et ailleurs lors de la marche indique qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec l'une des structures internes en interaction. Quand et dans quelles circonstances il apparaît, ainsi que sa localisation - ce sont les clés pour déterminer quelle est la cause de son apparition. Lorsque le pied fait mal près des orteils et dans d'autres zones, le corps réagit aux changements, et il passe en "mode urgence" afin de réduire ces sensations. Les changements biomécaniques ou la maladie peuvent interférer avec le mouvement normal et causer d'autres dommages.

La douleur dans la plante du pied sous les orteils et à d'autres endroits peut être causée par de nombreuses raisons différentes, notamment: blessures, déformations, chaussures inappropriées, virus, maladies.

Blessures dues à des influences extérieures
Une raison courante est la mauvaise position de la jambe, ce qui conduit à une violation de l'action des forces vectorielles tombant sur elle. Le port de chaussures trop rigides ou de talons hauts, les chaussures avec un laçage fort peuvent également provoquer des ecchymoses dans la zone de pression, qui font souvent mal sous le gros orteil et ailleurs..

Entorses, muscles et fractures
Viens généralement soudainement. Ils provoquent des tensions dans les muscles du pied. Les entorses de la cheville se produisent lorsque les ligaments qui maintiennent les os ensemble sont trop étirés et trop étirés. La faiblesse de l'appareil ligamentaire dans les articulations conduit au fait que la balle sur le pied sous le pouce fait mal en marchant.

Muscles excessifs, meurtris ou déchirés
Ils surviennent, par exemple, en frappant un objet pointu. Conduire à une surcharge de la structure musculaire et du fascia du pied. Dans le même temps, en marchant, le pied fait mal au niveau du gros orteil et à d'autres endroits. Diverses maladies peuvent être diagnostiquées. La tendinite d'Achille est une blessure au tendon qui s'attache au calcanéum à l'arrière du talon. La métatarsalgie est une douleur qui survient sous la tête des os métatarsiens 2-3-4.

Blessure causée par une pression ou un balancement soudain du pied Peut entraîner des dommages dus au stress aux os et aux articulations. Les blessures contondantes résultant de la pression, comme marcher sur un pied, endommagent les muscles et les ligaments. Dans le même temps, la plante du pied près des orteils et dans d'autres zones fait mal..

Un traumatisme direct d'un coup de pied peut provoquer des ecchymoses, des déchirures de la peau ou même des fractures osseuses.
La métatarsalgie est une douleur qui survient sous la tête de 2-3-4 métatarsiens. Un traumatisme de l'ongle peut entraîner une accumulation d'hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de l'ongle. Blessures répétées aux os, aux muscles, aux ligaments et peuvent entraîner la croissance des tissus osseux et cartilagineux, appelées éperons ou exostoses.

Blessure au pied ouverte ou fermée
Peut provoquer des cassures cutanées, des ecchymoses, un gonflement ou même des fractures osseuses. Une blessure à l'ongle entraîne une accumulation d'hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de la plaque à ongles. Des blessures répétées aux os, aux muscles et aux ligaments entraînent la croissance du tissu osseux et cartilagineux, appelée exostose - un éperon sur la plante du pied.

Microtraumatisme dû à une surtension
Peut être causé par le travail sur des surfaces inégales, trop dures ou molles. Un surmenage constant entraîne des fractures de stress, une tendinite, une fasciite, une arthrose aiguë et chronique. Le traumatisme du fascia plantaire est également une cause fréquente de douleur. Sa base est attachée au calcanéum et se propage distalement sur toute la surface plantaire, se connectant aux têtes des os métatarsiens, fournissant un soutien à l'arc. Lorsque l'aponévrose plantaire est endommagée, une réaction inflammatoire se produit qui peut être une source de douleur dans la plante du pied lors de la marche.

Déformation du pied
Les arcades vous permettent de répartir uniformément la charge du poids corporel lorsque nous sommes debout. Déformés, trop hauts ou bas (pieds plats), ils peuvent provoquer des douleurs et des tensions dans les jambes.

Les chaussures peuvent également être une source de douleur dans les membres inférieurs. Le port de chaussures habillées étroites pendant une courte période entraîne des écorchures, des callosités et des écorchures sur les pieds, quand ça fait mal de marcher sur la plante du pied. L'utilisation à long terme de telles chaussures provoque la formation d '"os", une hyperkératose, une irritation des nerfs et des articulations, un déplacement des doigts, ainsi qu'une source de microtraumatismes. Si des bosses sur vos jambes vous font mal, contactez immédiatement un orthopédiste.

Les verrues sont généralement situées sur la surface plantaire et peuvent provoquer une irritation et une douleur à l'effort. La raison de leur apparition est un virus.

Une source courante de douleur dans le pied près du gros orteil est un ongle incarné. Cela peut provoquer une irritation et parfois une infection.

Le diabète, la maladie de Hansen et la goutte sont des affections courantes qui affectent les membres inférieurs. Les maladies des nerfs des jambes peuvent provoquer un engourdissement et une sensation de brûlure, c'est ce qu'on appelle la neuropathie périphérique.

La douleur au pied est un symptôme qui est le signe d'un certain processus pathologique du système musculo-squelettique du pied ou une conséquence d'une blessure. Dans tous les cas, le traitement n'est prescrit que par un médecin, après examen et diagnostic précis.

La douleur au pied peut être une manifestation des processus pathologiques suivants:

  • l'ostéoporose;
  • pied plat;
  • talon éperon;
  • varices;
  • pied diabétique;
  • endartérite oblitérante;
  • ligamentite;
  • l'ostéomyélite;
  • goutte;
  • rhumatisme;
  • polyarthrite rhumatoïde.

En outre, la douleur dans le pied peut être causée par des dommages mécaniques à l'articulation - fracture, luxation, blessure grave, entorse ou rupture des ligaments.

La douleur au pied lors de la marche ou au repos est des types suivants:

  • diffuser;
  • saisir tout le pied;
  • type local.

La nature de la manifestation de la douleur et sa localisation peuvent indiquer la cause profonde, cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez indépendamment tenter d'éliminer ce symptôme désagréable. L'automédication peut entraîner de graves complications..

Dans ce cas, il est difficile de distinguer le tableau clinique global, car la nature des symptômes dépendra de la maladie sous-jacente..

Une douleur dans la plante du pied peut indiquer le développement de l'ostéoporose ou de l'arthrite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur peut déranger une personne même au repos, avec une pression sur le talon, la douleur peut augmenter;
  • le matin, il peut y avoir une raideur des articulations, un engourdissement des orteils;
  • fatigue accrue, même avec une activité physique courte;
  • la douleur dans les doigts des membres inférieurs peut augmenter après un effort prolongé ou une inactivité prolongée;
  • malaise général;
  • violation du cycle de sommeil;
  • détérioration de la capacité de travail.

La douleur dans le pied par le haut ou dans la partie plantaire est présente dans la clinique de l'arthrose, des pieds plats et de la goutte. Avec de telles affections, les patients seront dérangés par les symptômes suivants:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • crunch dans le pied en marchant;
  • fatiguabilité rapide;
  • amincissement de la peau;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut être vive, paroxystique, même dans un état de repos complet;
  • des déformations du pied sont possibles;
  • le syndrome douloureux peut survenir soudainement;
  • élévation de la température locale;
  • au cours de l'évolution chronique de la maladie, la formation de croissances dans la zone de l'articulation touchée est possible.

Articulation saine et changements dans l'arthrose

Une douleur dans le pied entre le talon et l'orteil, qui irradie sur les côtés, peut être le signe du développement d'un éperon du talon ou d'une fasciite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur dans le pied augmente lors de la marche;
  • la plus grande gravité du symptôme est observée le matin, lorsqu'une personne commence tout juste une activité physique;
  • gonflement;
  • élévation de température locale.

Si le traitement n'est pas commencé rapidement, ce trouble peut entraîner une boiterie chronique..

Une douleur dans le pied sous les orteils lors de la marche peut indiquer à la fois un effort physique excessif et des processus pathologiques graves (arthrite, ostéomyélite, goutte, pieds plats). Le tableau clinique suivant est observé:

  • douleur intense lancinante ou coupante;
  • gonflement, gonflement dans le développement du processus pathologique;
  • à mesure que le processus inflammatoire s'aggrave, la douleur se propage à toute l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • température corporelle subfébrile ou fébrile;
  • signes d'intoxication générale du corps.

La présence d'un tel tableau clinique peut indiquer le développement d'un processus purulent-inflammatoire, qui présente un danger pour la santé et la vie humaines..

La cause de la douleur dans la partie supérieure du pied peut être un rhumatisme, une ligamentite et d'autres maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, le symptôme est accompagné du tableau clinique suivant:

  • la douleur est de courte durée, de courte durée, mais prononcée;
  • inflammation, gonflement de l'articulation;
  • élévation de la température locale;
  • rougeur de la peau dans la zone de l'articulation touchée.

La douleur dans la jambe de la hanche au pied peut être une manifestation d'ostéochondrose et de hernie intervertébrale, mais l'étiologie exacte ne peut être établie que par un médecin, après un examen. Dans de tels cas, le tableau clinique suivant peut être exprimé:

  • le syndrome douloureux se manifeste par une activité physique;
  • irradie vers les fesses, le dos;
  • raideur en mouvement;
  • faiblesse des bras et des jambes;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut déranger une personne même au repos.

Une douleur au pied peut survenir avec une maladie telle qu'un pied diabétique, les symptômes sont les suivants:

  • gonflement du pied, douleur accrue même avec des charges statiques mineures;
  • faiblesse des jambes, engourdissement;
  • rougeur du membre affecté, cyanose de la peau;
  • élévation de la température locale;
  • ulcération de la peau.

Dans ce cas, si le traitement n'est pas commencé à temps, une complication du processus pathologique peut entraîner la nécessité d'une amputation du membre..

Avec les varices des jambes, le syndrome douloureux n'est observé que dans les derniers stades du développement de la maladie. Au stade initial du développement de la maladie, une personne ne peut ressentir qu'un gonflement, une lourdeur, une fatigue accrue des jambes.

Il faut comprendre que la manifestation de ce symptôme peut être le signe à la fois de dommages mécaniques et d'un processus pathologique grave. Par conséquent, il est impossible de s'automédiquer ou d'ignorer ce symptôme. À la première occasion, vous devez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même.

Pourquoi les pieds font mal, seul un médecin qualifié peut le dire après l'examen. Tout d'abord, un examen objectif approfondi du patient est effectué, avec la clarification des plaintes et la collecte d'une anamnèse de la maladie et de la vie. Pour poser un diagnostic et prescrire le bon traitement, les méthodes de diagnostic suivantes peuvent être prescrites:

Arthroscopie de la cheville

  • radiographie du membre affecté;
  • examen échographique de l'articulation;
  • IRM;
  • scintigraphie;
  • arthroscopie;
  • myélographie;
  • discographie contrastée;
  • électrospondylographie.

Le médecin prescrit le programme de diagnostic exact en fonction de l'anamnèse recueillie et du tableau clinique actuel.

La thérapie de base dépendra complètement du diagnostic et de l'étiologie du facteur sous-jacent. Un traitement conservateur n'est pas toujours conseillé, dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Les médicaments peuvent inclure les médicaments suivants:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • anti-douleurs;
  • décongestionnants;
  • anticoagulants - pour les hématomes;
  • améliorer la circulation sanguine;
  • vitamines et mineraux.

En plus du traitement médicamenteux, le médecin peut prescrire des procédures de physiothérapie, un cours de thérapie manuelle, des exercices de physiothérapie.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de corriger le régime alimentaire, car l'excès de poids affecte également négativement le fonctionnement du système musculo-squelettique..

Si le traitement est commencé à temps, des complications graves peuvent être évitées. Sinon, le développement de maladies concomitantes est possible, ce qui conduit finalement à un handicap..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte