La localisation de la douleur dans le côté gauche du bas du dos indique le plus souvent des problèmes de la région génitale (appendices gauches des ovaires et du péritoine pelvien), de l'uretère, des intestins, des maladies de la paroi abdominale ou du rein gauche. La nature de la douleur peut être tiraillante, douloureuse ou aiguë et avoir une durée différente, jusqu'à des conditions chroniques.

La lombalgie aiguë du côté gauche, indépendamment de l'étiologie, de la durée et de l'intensité, est un symptôme alarmant qui nécessite un examen médical approfondi. L'automédication n'apporte généralement qu'un soulagement temporaire, mais ne s'attaque pas à la cause sous-jacente de la douleur. Afin de ne pas commencer l'évolution de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Causes des maux de dos à gauche

L'apparition d'une lombalgie du côté gauche peut être due aux facteurs suivants:

  • anomalies congénitales de la colonne vertébrale, du sacrum, du bassin (spondylose, spondylolisthésis, sacralisation, lombarisation);
  • pathologies acquises du tissu osseux (traumatisme, ecchymoses);
  • processus inflammatoires (spondylarthrite, ostéomyélite, sacro-iliite);
  • processus dégénératifs (spondyloarthrose, spondylose, ostéochondrose);
  • maladies inflammatoires ou lésions des muscles lombaires et sciatiques;
  • maladies neurologiques de la colonne lombo-sacrée (malformations du système nerveux, piégeage des racines nerveuses);
  • troubles métaboliques dans le corps (diabète, goutte) et troubles métaboliques locaux;
  • maladies des organes internes de la cavité abdominale (reins, intestins);
  • maladies des organes de la région pelvienne (utérus, ovaires, vessie, fibre paramétrique et péritoine);
  • processus tumoraux;
  • maladies fonctionnelles (neurasthénie, hystérie).

Diagnostic de la lombalgie à gauche

Dans la plupart des cas, la lombalgie est temporaire et n'est chronique que dans quelques cas. Déterminer la cause de la lombalgie du côté gauche, en règle générale, n'est pas difficile pour un spécialiste. Pour établir le diagnostic correct, vous pouvez avoir besoin d'un examen par un urologue, un néphrologue, un gynécologue, un traumatologue, un chirurgien, un gastro-entérologue, etc..

Sur décision du médecin, divers tests de laboratoire, radiographie et échographie peuvent être prescrits. L'image la plus complète de l'état des tissus mous et osseux dans la zone de localisation de la douleur est fournie par une étude utilisant l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie..

Traitement des maux de dos gauche

En cas de douleur lombaire aiguë du côté gauche, le patient doit immédiatement consulter un médecin. Dans les premiers jours, le patient est alité. Pour soulager les crises de douleur, des analgésiques, des crèmes et des onguents spéciaux sont prescrits.

En fonction du diagnostic établi, le médecin prescrit un traitement visant à éliminer la maladie sous-jacente qui provoque le développement de douleurs dans le bas du dos à gauche. La thérapie comprend une gamme de traitements de physiothérapie et de médicaments topiques (utilisant des analgésiques et des anti-inflammatoires). En outre, le patient peut se voir attribuer un blocage ou une thérapie chirurgicale. Dans certains cas, il peut être nécessaire de porter un bandage spécial.

Douleur dans le côté gauche du dos

Lorsque le mal de dos apparaît à gauche, de nombreuses personnes commencent à suspecter des maladies de la colonne vertébrale. Mais non seulement la pathologie de la colonne vertébrale peut provoquer des symptômes désagréables. Près de 95% des personnes, après 35 ans, commencent à ressentir des douleurs dans le dos..

Plusieurs raisons peuvent en être la cause: dysfonctionnement des organes internes, rhumes, hypothermie, sédentarité, mauvaise posture et bien d'autres. Vous ne devez pas commencer à prendre des mesures médicales en cas de douleur dans le côté gauche du dos. Seul un spécialiste compétent reconnaîtra correctement la pathologie et prescrira un traitement. En attendant, il convient d'examiner plus en détail les causes possibles de l'apparition de la maladie..

Causes d'inconfort

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de rechercher la cause de la douleur, d'établir sa localisation exacte, l'heure. Peut-être que la cause était une surcharge musculaire due à un effort physique intense ou à une hypothermie. Voici les principales pathologies dans lesquelles le dos fait mal du côté gauche.

Névralgie intercostale

Syndrome douloureux qui survient lorsque les nerfs situés entre les côtes sont comprimés, irrités ou enflammés. Il existe de nombreuses causes de la maladie. Les principaux sont: une réaction allergique, des maladies du système nerveux, une diminution des forces immunitaires de l'organisme, des néoplasmes des poumons ou de la plèvre, l'hypothermie, certaines maladies infectieuses (tuberculose, zona), des blessures au dos et à la poitrine, des maladies de la colonne vertébrale (scoliose, hernie intervertébrale, etc.) etc.). Si les nerfs sont endommagés à gauche, le côté gauche de la poitrine fait mal, aggravé par le mouvement ou l'inhalation, augmentation de la transpiration, larmoiement, chair de poule, engourdissement des zones touchées, troubles du sommeil.

Pyélonéphrite

Maladie rénale, associée à des lésions du parenchyme, du calice et du bassinet rénal. Dans la plupart des cas, la pyélonéphrite se développe en raison de la présence d'agents infectieux dans la vessie qui remontent les uretères. D'autres maladies contribuent également au développement de la pathologie: lithiase urinaire, diabète sucré, maladies de l'appareil reproducteur féminin, etc..

Les symptômes de la maladie rénale sont une douleur dans la région lombaire du côté affecté, qui irradie vers la région pubienne, une faiblesse générale et un malaise, de la fièvre accompagnée d'une transpiration accrue, l'urine devient trouble et devient rougeâtre, dans l'analyse des protéines de l'urine et la teneur en bactéries sera augmentée dans le sang augmentation de la VS et de la leucocytose.

Maladie d'urolithiase

Une maladie dans laquelle il existe des formations en forme de pierre dure dans les organes du système urinaire. Ces pierres ne sont rien de plus que des cristaux de sels dissous dans l'urine. Plusieurs raisons conduisent à l'apparition de la maladie: prédisposition héréditaire, utilisation d'eau contenant une grande quantité de sels minéraux, apport hydrique insuffisant, sédentarité. En fonction de l'emplacement de la douleur, le médecin peut comprendre exactement où se trouve la pierre..

Cela peut être confirmé à l'aide d'une étude échographique. En plus des maux de dos, les patients ressentent des crampes et des brûlures dans le bas de l'abdomen au-dessus du pubis et dans l'urètre, une augmentation de la température corporelle, des coliques rénales, une opacification de l'urine mélangée à du sang.

Infarctus du myocarde

Forme de maladie ischémique, caractérisée par une nécrose du muscle cardiaque due à un apport sanguin insuffisant. Le plus souvent, la maladie survient chez les hommes de plus de 45 ans. Les causes d'une crise cardiaque peuvent être le diabète sucré, l'obésité, l'hypertension artérielle, l'abus d'alcool, le tabagisme, le stress mental.

Un surmenage psycho-émotionnel aigu peut provoquer une crise cardiaque dans le contexte d'une cardiopathie ischémique et de l'angine de poitrine. Les manifestations cliniques comprennent des brûlures et des douleurs vives dans la région du cœur, qui peuvent irradier vers le bras gauche, la mâchoire, l'omoplate et le bas du dos. De plus, essoufflement, sueurs froides et moites, sensation de manque d'air et sensation de peur de la mort, acrocyanose.

Ulcère de l'estomac

Une maladie chronique caractérisée par l'apparition d'ulcères sur la muqueuse gastrique. La pathologie est sujette à des rechutes fréquentes, à une progression et à la survenue de diverses complications. Un ulcère de l'estomac se développe pour plusieurs raisons: maladies antérieures non traitées du système digestif, exposition à la bile et aux acides chlorhydriques, utilisation prolongée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, ischémie du tissu gastrique.

Il a été prouvé que l'hérédité joue un rôle important et qu'il existe des cas de morbidité entre parents par le sang. L'ulcère gastroduodénal est caractérisé par la présence de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen (sous le processus xiphoïde), parfois elle peut irradier vers le dos ou l'hypochondre. Habituellement, les patients peuvent indiquer l'emplacement du symptôme désagréable. En plus de la douleur, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur, de remplissage de l'estomac à jeun ou après avoir mangé, de selles dérangées, de nausées, de vomissements, conduisant à l'élimination des symptômes désagréables et de la douleur.

Pneumothorax

Une condition pathologique dans laquelle il y a une accumulation de gaz ou d'air dans la cavité pleurale. Elle est causée par des maladies du système respiratoire, des traumatismes, des néoplasmes malins, des maladies du tissu conjonctif, la tuberculose, etc., survient le plus souvent chez les personnes âgées de 20 à 40 ans.

Le pneumothorax se développe toujours soudainement et la gravité des symptômes dépend du degré de collapsus pulmonaire. Les principaux signes de la maladie sont pris en compte: douleur vive au sommet de la poitrine du côté affecté, qui augmente avec l'inhalation et peut être administrée à la main, toux sèche, essoufflement, cyanose de la peau, sueurs froides et moites, baisse de la tension artérielle et parfois évanouissement. Avec une forme ouverte de pneumothorax, du sang moussant de la plaie peut être observé.

Tuberculose pulmonaire

Une maladie infectieuse grave qui affecte les tissus pulmonaires. La tuberculose pulmonaire est la forme la plus courante de la maladie. La cause de la pathologie est le bacille de Koch. Les facteurs provoquant sa reproduction sont des conditions défavorables et certaines maladies qui affaiblissent considérablement le système immunitaire: tabagisme, infection par le VIH, prise de glucocorticostéroïdes, diabète sucré, cancer, insuffisance rénale chronique et autres.

Les personnes incarcérées, les migrants, les toxicomanes et les alcooliques sont également à risque. Au début du développement, la maladie ne présente aucun symptôme ou ils sont bénins et se présentent sous la forme d'un rhume. La toux est absente ou apparaît rarement avec la décharge d'expectorations visqueuses, qui a une odeur désagréable, le dos fait mal à gauche ou à droite lorsque le poumon est affecté d'un côté. En outre, les patients se plaignent d'une fatigue accrue, de transpiration, d'une température corporelle basse, de ganglions lymphatiques enflés, de palpitations cardiaques, parfois d'hémoptysie.

Chez la femme, un kyste de l'ovaire gauche

Un néoplasme bénin avec un contenu liquide à l'intérieur et une tendance à se développer. L'apparition d'un kyste est associée à des irrégularités menstruelles, des troubles du système endocrinien et un mode de vie inapproprié. La pathologie ne dépend pas de l'âge. Au début, le néoplasme ne se manifeste d'aucune façon. Le seul symptôme peut être une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen.

Quand la consultation d'un médecin urgentiste est nécessaire

Si le côté gauche du dos fait mal et que la douleur ne s'atténue pas, alors, après quelques jours, vous devriez suspecter une maladie grave qui nécessite une attention médicale immédiate.

N'ignorez pas non plus l'apparition d'autres signes cliniques:

  • douleur aiguë et soudaine dans l'abdomen;
  • perte de poids injustifiée;
  • mauvais fonctionnement du tube digestif et du système génito-urinaire;
  • faiblesse sévère, augmentation de la température corporelle.

Examen obligatoire

Pour diagnostiquer la maladie, vous devez subir un examen complet. Le médecin peut prescrire les types d'études suivants: sang pour analyse clinique et biochimique, analyse d'urine générale, électrocardiographie, échographie, radiographie ou fluorographie, si nécessaire, IRM et CT, sang et autres matériels biologiques pour les marqueurs.

Quelles sont les causes de la douleur au dos gauche?

Une douleur désagréable dans le bas du dos ne peut être ignorée. Lorsque le bas du dos fait mal, il devient difficile de mener une vie normale, car la douleur ne permet pas de s'asseoir, de se tenir debout, de marcher et de bouger librement le corps. Un sujet distinct "étroit" dans cette situation sera la douleur au bas du dos à gauche.

La localisation de la douleur suggère qu'il existe des problèmes spécifiques dans la région lombaire qui nécessitent une résolution rapide. Pour vous débarrasser des sensations douloureuses dans cette zone, vous devez identifier de manière fiable leurs causes..

Pourquoi le bas du dos à gauche fait-il mal?

En fait, les raisons de la douleur peuvent être très différentes et souvent inattendues..

Maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique

Les raisons entrant dans cette catégorie sont les plus courantes. Avec des problèmes de colonne vertébrale, tout le dos ou le bas du dos fait souvent mal. Dans certains cas, la maladie se développe de telle sorte que la douleur dans le dos d'un certain côté devient le principal symptôme.

Avec une maladie aussi connue que l'ostéochondrose, les vertèbres sont parfois déplacées de telle sorte que le syndrome ne se fait sentir que dans une zone. De plus, il peut y avoir un pincement des racines des nerfs spinaux sur la gauche..

Une autre variante du problème du système musculo-squelettique est l'inflammation des tissus musculaires. Un signe caractéristique de problèmes musculaires et de la colonne vertébrale ne sera pas une douleur aiguë, mais sourde, douloureuse ou tiraillante de type ceinture. Elle peut céder - à la fesse ou à la cuisse gauche.

Problèmes abdominaux

Le plus souvent, la douleur à gauche peut être perturbée lorsque les organes abdominaux sont malades de ce côté:

  • rein gauche
  • intestins
  • pancréas
  • chez la femme - l'ovaire gauche

Tout processus inflammatoire dans ces organes se manifeste par une douleur dans la partie inférieure du bas du dos..

En règle générale, si la douleur est causée précisément par des maladies des organes internes, elle est complétée par d'autres symptômes: la température d'une personne augmente, le processus de miction ou de défécation est perturbé, le cycle menstruel est confus (s'il y a des maladies ovariennes).

La douleur elle-même est caractérisée comme vive, sévère, insensible au repos ou au mouvement. Il peut s'étendre au-delà du bas du dos, s'étendre vers l'avant du corps ou plus haut dans le dos.

Maladies des organes thoraciques

Étonnamment, mais les organes sous les côtes peuvent également provoquer des douleurs dans la région lombaire. On peut parler de maladies assez graves..

Par exemple, dans l'infarctus du myocarde, si les parties postérieures du muscle cardiaque sont touchées, la douleur qui survient réellement sous les côtes irradie vers la partie latérale gauche. Un autre exemple est la pneumonie, dans laquelle le poumon inférieur gauche est affecté..

Dans les deux cas, il est difficile de localiser exactement la douleur. Une personne ressent une douleur dans le côté gauche du corps, le bas du dos et au-dessus. La douleur semble s'étendre sur toute la moitié gauche du corps, il est impossible de montrer un point précis.

Lombalgie pendant la grossesse

La «position intéressante» n'est pas une pathologie, mais elle altère considérablement le fonctionnement du corps. Ainsi, pendant la gestation d'un bébé, un déplacement d'organes ou un pincement des nerfs à gauche peuvent survenir. Dans le même temps, le dos s'inquiète non seulement dans la région lombaire, mais aussi légèrement plus haut, affectant des parties du corps.

Diagnostic et traitement des douleurs lombaires

L'emplacement et la nature de la douleur ne sont pas des indicateurs fiables d'une maladie particulière. En analysant les causes, nous voyons que le problème est souvent associé à des processus très différents dans le corps. Souvent, le bas du dos qui inquiète le patient n'est pas vraiment l'épicentre du processus pathologique. Oui, et les sensations subjectives d'une personne elle-même ne peuvent pas être fiables: une douleur sous les côtes peut bien irradier vers le bas du corps.

Pour identifier avec précision l'étiologie de la maladie, un diagnostic complet est nécessaire. Il est possible de déterminer un certain minimum diagnostique nécessaire pour établir la cause de la pathologie. Il comprend:

  • test d'urine et de sang
  • examen échographique
  • ECG
  • radiographie
  • IRM et TDM de la colonne vertébrale

Ce n'est qu'après avoir effectué un diagnostic complet que le médecin sera en mesure de nommer avec précision les raisons de l'état du patient.

Naturellement, le traitement ultérieur dépendra entièrement des causes identifiées. Chaque maladie a sa propre approche du traitement, des procédures et des prescriptions. Le traitement, respectivement, sera un spécialiste étroit, dans le «service» duquel se trouve l'organe malade: cardiologue, néphrologue, gynécologue, vertébrologue ou neurologue.

En tant que traitement, en fonction du diagnostic, une thérapie anti-inflammatoire et réparatrice sera effectuée, un cours de massage ou de physiothérapie, de l'acupuncture, des procédures visant à soulager les spasmes musculaires.

Causes des maux de dos

informations générales

La lombalgie survient assez souvent et se manifeste dans différentes circonstances.

Souvent, les patients vont chez le médecin et demandent: si le bas du dos fait mal, que peut-il être, à cause de laquelle une douleur intense se développe.

Les maux de dos dans la région lombaire peuvent se développer avec une variété de pathologies de la colonne vertébrale et des organes internes. En outre, une douleur périodique se développe chez les personnes atteintes de maladies systémiques. La localisation d'une telle douleur peut être différente: de nombreuses personnes se plaignent que cela fait plus mal à droite ou à gauche, en dessous ou au-dessus du bas du dos, et demandent ce qu'il y a dans cette zone. Souvent, cette condition se développe pendant la grossesse, ce qui est possible à la fois au début et à la fin. Si la douleur est aiguë, il y a aussi une température, il est impératif d'appeler les secours..

S'il y a une douleur constante, mais que la température ne l'est pas, un spécialiste vous aidera à comprendre la cause de ce phénomène. Dans un premier temps, vous devez contacter un thérapeute qui évaluera l'état du patient et vous indiquera quels spécialistes vous devez contacter ensuite..

Pour savoir si la colonne vertébrale fait mal, ou si les raisons de cette condition sont différentes, il sera nécessaire de mener un certain nombre d'études, y compris l'échographie, l'IRM, etc..

Causes des maux de dos dans la région lombaire

Si le dos fait mal dans la région lombaire, les causes de ce phénomène sont le plus souvent associées au développement d'un lumbago et d'une sciatique. Ces conditions sont une conséquence de lésions de la colonne lombaire, l'ostéochondrose. De plus, une telle douleur peut être associée à des hernies et des saillies intervertébrales. Cela fait très mal si la vertèbre est déplacée. S'il peut y avoir une température avec l'ostéochondrose dépend de l'état de la femme, mais dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si des douleurs lombaires persistantes se développent, les causes chez les femmes et les hommes peuvent être associées à une irritation des nerfs de la colonne vertébrale, une irritation ou un gonflement des muscles et des ligaments. La réponse à la question de savoir pourquoi le bas du dos peut faire mal peut également être que le patient développe une certaine maladie des organes internes et que la douleur irradie vers la région lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie de plus en plus haut, gauche, droite.

Si nous parlons des raisons pour lesquelles les douleurs lombaires chez les femmes, les raisons peuvent être une pyélonéphrite, une cystite, une lithiase urinaire. Parfois, les raisons de la lombalgie chez les femmes sont associées à des maladies du système génito-urinaire, en particulier à une inflammation des appendices utérins. Mais même s'il fait périodiquement mal et gémit dans la région lombaire, un spécialiste doit absolument découvrir les raisons de ce phénomène.

La raison pour laquelle le bas du dos fait mal chez les hommes dépend également de la maladie, qui doit être diagnostiquée. Si une douleur au bas du dos se manifeste chez l'homme, les causes peuvent être associées à des maladies de la prostate.

En outre, il est possible que la douleur dans la colonne lombaire se développe en raison de problèmes intestinaux, et la douleur peut également irradier lorsque les poumons sont affectés..

Mais quelle que soit la raison pour laquelle une lombalgie sévère se développe, les raisons de ce phénomène doivent être trouvées immédiatement et un traitement adéquat doit être fourni..

Selon les statistiques, jusqu'à 60% des citadins des pays développés se plaignent périodiquement d'avoir mal au bas du dos. Les raisons de ce phénomène sont associées à des pathologies de la colonne vertébrale. Dans la plupart des cas, ces violations sont signalées par des personnes âgées de 30 à 60 ans..

60% des cas de telles douleurs sont une conséquence de l'ostéochondrose, lorsqu'une des racines de la première vertèbre sacrée 4, 5 lombaire est endommagée. C'est ce qu'on appelle le syndrome monoradiculaire. Lorsque deux racines sont endommagées, un syndrome biradiculaire se développe (chez environ 33% des patients). La défaite des trois racines est appelée syndrome triradiculaire, elle est rarement diagnostiquée.

Tests d'ostéochondrose lombo-sacrée

Ces tests sont utilisés pour réaliser des diagnostics préliminaires, ils portent le nom des médecins qui les ont proposés..

Le symptôme de DejerineSi vous resserrez votre abdomen et écoutez le bas du dos, la douleur deviendra plus forte. Dans ce cas, il y a une forte probabilité que le patient souffre d'ostéochondrose.
Le symptôme de NeriSi, lorsque la tête est fortement inclinée vers l'avant avant de toucher la poitrine, il y a une douleur dans le bas du dos, cela indique également des problèmes avec la colonne vertébrale.
Symptôme de LasegueCela peut être ressenti après les actions suivantes: couché sur le dos, à son tour, vous devez lever chaque jambe. Si, après cela, le bas du dos est tordu et que la douleur sera transmise le long du nerf sciatique à la jambe, c'est une preuve de la pathologie de la colonne vertébrale.
Symptôme de LarreySi la douleur survient chez une personne le long du nerf sciatique, après s'être levée vers l'avant, sans plier les genoux, à partir d'une position couchée, nous parlons des manifestations de la chondrose.

Types de douleur

Le mal de dos est un symptôme non spécifique et les causes de son apparition peuvent être très diverses. Il y a des douleurs très différentes dans la colonne vertébrale dans le bas du dos. Et par la façon dont exactement la colonne vertébrale fait mal dans la région lombaire - une douleur forte ou tirante, la lourdeur se manifeste - et la cause de cette condition est déterminée. Il est également important de comprendre où la douleur se manifeste - en haut ou en bas de la colonne vertébrale; il se développe périodiquement ou constamment.

Causes de la douleur aiguë:

  • ostéochondrose;
  • saillie des disques intervertébraux;
  • la spondylarthrite;
  • hernie intervertébrale aiguë;
  • épidurite vertébrale;
  • fractures vertébrales;
  • étirement sous forme aiguë;
  • pathologie de l'articulation de la hanche;
  • sciatique, lumbago;
  • troubles de la circulation vertébrale sous forme aiguë;
  • pyélonéphrite aiguë;
  • appendicite aiguë - évolution atypique;
  • obstruction intestinale.

Les causes de la douleur chronique:

  • spondylarthrite ankylosante;
  • spondylose déformante;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • l'ostéomyélite;
  • scoliose;
  • l'ostéoporose, l'ostéomalacie;
  • tumeur de la moelle épinière, espace rétropéritonéal, vertèbres - primaires, métastases;
  • lésions des vertèbres et des disques intervertébraux de nature infectieuse (brucellose, abcès épidural, tuberculose);
  • inflammations de nature non infectieuse (syndrome de Reiter, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante);
  • tumeurs rénales.

Causes de la douleur irradiante:

  • maladies de l'estomac, du duodénum, ​​du pancréas, de la vésicule biliaire;
  • athérosclérose de l'aorte abdominale et des branches de l'aorte;
  • maladies des organes pelviens;
  • maladies féminines - inflammation des appendices utérins, cancer de l'utérus, endométriose, maladies vénériennes;
  • maladies masculines - cancer de la prostate, prostatite;
  • maladie rénale - calculs rénaux, coliques rénales;
  • maladie intestinale - colite ulcéreuse, inflammation du diverticule, tumeur intestinale non spécifique;
  • anévrisme aortique.

Pourquoi les maux de dos apparaissent au-dessus du bas du dos?

Si la douleur apparaît au-dessus du dos sur les côtés, il est fort possible que nous parlions de maladies du foie - insuffisance hépatique, hépatite, conséquences de la prise de médicaments toxiques, à la suite desquelles le foie fait mal. En règle générale, dans ce cas, le dos à droite fait mal, au-dessus du bas du dos - dans l'hypocondre..

Pourquoi ça fait mal à droite et à gauche juste au-dessus du bas du dos? Très probablement, dans ce cas, une maladie rénale aiguë se développe. Souvent, avec une maladie polykystique, une pyélonéphrite sous forme chronique, des néoplasmes rénaux, des symptômes bénins sont notés. Après tout, l'étirement de la capsule rénale se produit progressivement. Comment déterminer si cela fait mal aux reins ou au bas du dos? Une réponse précise à cette question n'est possible qu'après un diagnostic complet..

Si un œdème se développe dans une pyélonéphrite aiguë ou si le patient a un uretère bloqué, la douleur est intense, mais sourde, souvent douloureuse. Mais de telles sensations apparaissent constamment, pendant longtemps, donnent souvent au nombril, au bas de l'abdomen. De plus, un inconfort et une douleur peuvent apparaître dans l'hypochondre à gauche ou à droite..

Avec les maladies rénales chroniques, des douleurs surviennent parfois en raison de la prise de certains médicaments. Lorsque le traitement est annulé, ces sensations disparaissent..

Parfois, des douleurs musculaires se développent, qui peuvent se manifester non seulement dans le bas du dos, mais aussi dans le sternum, etc. Dans ce cas, il est nécessaire d'établir un diagnostic précis.

Douleur dans le bas du dos

Des douleurs lombaires tiraillantes et douloureuses se développent dans un certain nombre de maladies de la colonne vertébrale. De plus, chez les femmes, cela fait mal dans la région lombaire pendant la menstruation. Dans ce cas, l'estomac et le dos peuvent faire mal en même temps. En outre, ce symptôme se manifeste par des maladies de la région génitale (annexite, salpingo-ovariite, ovariite), péritoine pelvienne. Parfois, le bas du dos fait mal et fait mal lorsque la cause est les intestins, ainsi qu'une inflammation de l'appendice. Elle ne se calme généralement pas même lorsqu'elle est couchée..

Chez les hommes, des douleurs douloureuses ou aiguës dans le bas du dos peuvent se développer avec des maladies de la prostate.

Une douleur aiguë dans le bas du dos est possible avec des affections de la vessie. Le médecin vous aidera à trouver le diagnostic exact.

Sensations de douleur à gauche et à droite

Si le bas du dos fait mal à droite et à gauche en même temps, cela peut indiquer le développement d'une hépatite, d'une pyélonéphrite, d'une cholécystite. La douleur au bas du dos à droite se manifeste également par une inflammation des appendices de l'utérus, de la prostate. Une douleur dans le dos droit de l'hypochondre peut se développer avec une pleurésie, une pneumonie. Si la douleur irradie et est ressentie au-dessus ou en dessous du bas du dos du côté droit, une appendicite atypique est probable, ainsi qu'une obstruction intestinale. En général, les causes de la douleur dans la région lombaire à droite et à gauche ci-dessous peuvent être associées à diverses maladies, à la fois de la colonne vertébrale et des organes internes..

La douleur dans la fesse à droite chez la femme survient à la fois avec l'ostéochondrose et avec des lésions des ligaments et des muscles dans cette zone.

Ainsi, si le bas du dos fait mal à gauche ou à droite, on peut soupçonner que de telles affections se développent:

Maladies de la colonne vertébrale

Si le dos fait mal dans la région lombaire à gauche, les raisons de cette affection peuvent être associées à des maladies acquises - tumeurs, pathologies dégénératives, processus inflammatoires. En outre, l'inconfort à droite et à gauche en bas derrière peut être associé à des blessures traumatiques, des hernies intervertébrales. La douleur au bas du dos à gauche, supérieure et inférieure, est également probable avec des pathologies congénitales - spondylose, sacralisation, spondylolisthésis, lubialisation.

Maladies des organes internes

À droite et à gauche, cela fait mal dans les maladies des organes pelviens (vessie, tissu paramétrique, utérus et appendices, glande prostatique). Parfois, le bas du dos fait très mal avec des pathologies des intestins et des reins. Les symptômes d'inflammation intestinale chez les femmes et les hommes peuvent se manifester par une douleur intense dans cette zone..

Maladies du NS dans la région lombo-sacrée

Dans la région du sacrum, cela fait mal si les problèmes suivants apparaissent: compression des racines, maladies neurologiques (névrite, radiculite, neurasthénie, hystérie), troubles métaboliques, diabète sucré, goutte, etc..

Douleur avec lumbago et nerf sciatique pincé

Si le bas du dos tire, les raisons peuvent être associées à un pincement du nerf sciatique. En cas de pincement ou d'inflammation du nerf sciatique, ainsi qu'en cas de radiculite, la douleur est différente. Le patient ressent parfois un lumbago dans le calme et en se déplaçant, parfois une colite dans le dos, cuit, brûle, brûle. Une sensation d'engourdissement est possible. Dans ce cas, les sensations de douleur peuvent être à la fois modérées et très fortes, intolérables.

Le nerf sciatique est le plus long du corps. Lorsqu'il est pincé, la douleur n'apparaît que d'un côté. Où dépend exactement du sexe du patient: en règle générale, à droite chez les filles et à gauche chez les hommes. Le plus souvent, la sensation d'un lumbago aigu apparaît lorsque vous vous levez d'une position couchée, lorsque vous vous levez et changez de position corporelle. L'endroit le plus douloureux avec une inflammation de ce nerf est l'endroit sous le genou, ainsi que l'endroit où l'os fait saillie au bas de la fesse. Parfois, des nodules apparaissent à l'arrière de la cuisse et sur les muscles de la jambe. Cette bosse est particulièrement sensible lorsqu'elle est touchée. Cette maladie peut déranger jour et nuit..

Lumbago - populairement cette maladie est appelée radiculite. Lumbago soudain, qui se manifeste après une forte charge, un mouvement brusque, un séjour prolongé dans une position, ou avec une hypothermie, un rhume. Si le dos fait mal, les attaques sont obligées de prendre une position dans laquelle la douleur diminue. Quelles méthodes de traitement prendre, il est préférable de demander à un médecin. En règle générale, le massage aide, l'échauffement signifie. Mais il est toujours important de consulter un spécialiste, car le lumbago indique des anomalies de la colonne lombo-sacrée.

Lombalgie pendant la grossesse

De nombreuses femmes se demandent quoi faire en cas de mal de dos dans le bas du dos pendant la grossesse. Il est difficile de comprendre ce qu'il faut faire lorsque de nombreux médicaments, en particulier les antibiotiques, ne peuvent pas être utilisés, et comment traiter cette affection.

Les causes de brûlure et de douleur pendant la période d'accouchement sont associées au fait qu'à ce moment, le corps de la femme est exposé à un stress accru. Au fur et à mesure que le fœtus grandit, le centre de gravité change et les femmes enceintes se plaignent souvent de douleurs lombaires lorsqu'elles se penchent vers l'avant, et plus tard, de douleurs et de brûlures constantes dans le dos. De plus, pendant la grossesse, dans le processus de changements physiologiques, d'autres manifestations sont notées - la tête et la poitrine font mal, les cheveux tombent.

Pendant la grossesse, les articulations hanche-sacrées se détendent pendant que le corps se prépare à l'accouchement. Il provoque également des tensions dans la colonne vertébrale et des maux de dos..

Toute femme qui attend un bébé devrait absolument consulter un médecin. Il est particulièrement important de le faire si des problèmes de dos ont été observés dans le passé. Il est important de consulter un spécialiste dont le domaine d'activité est plus large que la gynécologie et de déterminer comment agir pour prévenir les manifestations négatives.

Le plus souvent, pendant la grossesse, le dos fait mal dans la région des reins chez les femmes qui souffraient auparavant d'ostéochondrose, de courbure de la colonne vertébrale et de douleurs musculaires. Cependant, il convient de garder à l'esprit que la douleur dans la région des reins est parfois le symptôme de maladies des organes internes. Ainsi, une douleur dans le rein à gauche peut indiquer un processus inflammatoire du système génito-urinaire. Par conséquent, avec de telles manifestations pendant la grossesse, il est important d'informer le médecin en temps opportun et de subir un examen. Il vous dira quoi faire si le bas du dos vous fait mal et déterminera la cause de ce phénomène.

Si le nerf sciatique fait mal pendant la grossesse, une thérapie manuelle et des exercices spéciaux sont pratiqués. Tout médicament n'est prescrit que par un spécialiste. Il est très important de suivre à la lettre toutes les recommandations du médecin. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible de minimiser toutes les manifestations négatives..

Formation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa du nom de I. M.I. Pirogov et stage à sa base.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pendant de nombreuses années et un travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

commentaires

Le nerf sciatique était la cause des maux de dos. Une chose désagréable, vous ne pouvez rien faire dans la maison, il suffit de s'allonger et c'est tout. La pommade Salvisar a bien aidé. Je l'ai enduit une fois par jour et c'est devenu plus facile, car la douleur s'est calmée pendant longtemps.

Bystrumgel m'aide beaucoup contre les maux de dos. Le diagnostic est l'ostéochondrose. Je bois périodiquement des chondroprotecteurs et j'utilise le gel comme anesthésique. Il est absorbé rapidement, laissant une sensation de fraîcheur sur la peau. Le mal de dos disparaît en 20 minutes.

J'ai trouvé le salut pendant la grossesse, le bas du dos était très douloureux le soir et mes mains étaient enflées. Le médecin a dit qu'aucun médicament anesthésique ne devait être pris et elle n'a rien prescrit. J'ai dû chercher sur tout Internet et me trouver une sorte de gel et vous savez que j'ai trouvé du gel Sustamed avec de la graisse de blaireau. Oui, il m'a aidé avec un rhume.

5 causes courantes de maux de dos - ce que vous devez savoir et quoi faire

Selon les statistiques, environ 80% des personnes vivant sur la planète ont des problèmes de dos. À propos des causes possibles, des méthodes de diagnostic, de traitement et de prévention - lire l'article.

Chaque personne a ressenti des lombalgies au moins occasionnellement. Mais si cela s'est produit plus tôt chez les personnes âgées, alors aujourd'hui, la douleur dans la colonne lombaire dérange souvent les jeunes. Des douleurs aiguës ou douloureuses, qui ne durent que quelques minutes ou qui dérangent une personne pendant des semaines, voire des mois - des maux de dos - peuvent apparaître pour diverses raisons. Souvent, une personne s'habitue à son état. Les sensations désagréables font partie de la vie. Mais les visites chez le médecin sont encore retardées, réduisant ainsi les chances de guérison..

Causes des maux de dos - ce que vous devez savoir

  • Le plus souvent, la cause de la lombalgie réside dans des modifications dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale - articulations, disques intervertébraux, ligaments, muscles périarticulaires. Ostéochondrose, spondylose, spondylarthrose, ostéoporose, protrusion et hernie du disque intervertébral - ces maladies et d'autres de la colonne vertébrale acquises au fil du temps sont toujours accompagnées de manifestations douloureuses. Dans le même temps, il est important de déterminer les raisons qui ont conduit à ces violations. Il existe une dizaine de théories sur l'origine de ces maladies. L'excès de poids a un effet négatif sur la colonne vertébrale, à la suite de quoi les vertèbres subissent un stress accru, ce qui entraîne une usure prématurée. La violation de la posture ou la position incorrecte du corps pendant le travail entraînera une surcharge musculaire, en conséquence - pincement des nerfs, déplacement des vertèbres. Avec une forte surcharge musculaire, lors de la levée de poids ou d'un mouvement infructueux, les entorses et les microtraumatismes sont inévitables.
  • Cependant, les maux de dos peuvent être secondaires, et pas nécessairement associés à une pathologie de la colonne vertébrale. Un processus infectieux peut en être la cause. Par exemple, dans la brucellose, les dommages aux vertèbres entraînent des changements sclérotiques et l'apparition d'ostéophytes (excroissances) qui compriment les tissus nerveux. Avec la tuberculose, les corps vertébraux sont détruits. Avec l'ostéomyélite, en raison de l'accumulation de contenu purulent, les structures de la colonne vertébrale sont comprimées. Dans tous les cas, il y a une douleur dans la colonne lombaire..
  • Tumeurs (ostéoblastome, myélome, ostéosarcome, métastases dans la colonne vertébrale, etc.) - bénignes ou malignes, en règle générale, sont accompagnées de douleurs dans la région lombaire d'intensité variable, ne se prêtant pas aux analgésiques.
  • De nombreuses maladies des organes internes sont l'une des causes courantes de maux de dos. Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, pyélonéphrite, cystite, lithiase urinaire, inflammation des appendices, maladies de la prostate, ainsi que des problèmes avec les intestins et même les poumons.

5 causes courantes de maux de dos

Le dos peut à juste titre être appelé un indicateur de l'état du corps. Presque tous les problèmes du corps sont accompagnés de douleur. La douleur lombaire peut être de nature très différente: douloureuse ou aiguë, apparaissant après un sommeil ou un séjour prolongé dans une position. Souvent, une douleur soudaine et soudaine empêche une personne de bouger. L'intensité des manifestations douloureuses dépend de la cause de l'origine de la douleur. Les plus courants sont:

1. Mal de dos, également appelé lumbago

C'est l'un des types de maux de dos les plus courants. Apparaît avec un effort physique ou une position corporelle inconfortable. Bien que cela puisse se produire sans raison apparente. Une douleur brûlante et éclatante ne permet pas à la personne de se redresser. Lorsque vous essayez de changer la position du corps, même lorsque vous toussez, les sensations ne font que s'intensifier. La douleur aiguë peut durer de quelques minutes à quelques heures, voire plusieurs jours, mais dans certains cas, elle peut s'arrêter soudainement.

2. Sciatique (névralgie du nerf sciatique, radiculite lombo-sacrée)

La sciatique se manifeste par une douleur lancinante, des picotements, un engourdissement. La douleur se propage souvent le long du nerf sciatique jusqu'à la fesse, le long de l'arrière de la jambe. Les sensations peuvent être si intenses que la personne est incapable de s'asseoir, de marcher ou de se pencher.

3. Lombalgie avec ostéochondrose

C'est le type le plus courant. Le plus souvent, il se développe progressivement et s'intensifie à chaque mouvement, même en éternuant ou en toussant. De plus, la sensibilité de certaines zones du bas du corps ou des jambes peut être altérée..

4. Avec des maladies

La douleur dans la région lombaire avec diverses maladies est très caractéristique. Douloureux, de nature terne, il peut irradier vers le bas de l'abdomen, la zone près du nombril, dans l'hypocondre. Cependant, avec la colique rénale, une personne ressent une douleur très intense et une attention médicale urgente est nécessaire..

5. Spasmes musculaires

Des spasmes musculaires apparaissent lorsque la position du boîtier n'est pas correcte pendant une longue période. En conséquence, la mobilité de la colonne vertébrale est limitée. Cela déclenche le soi-disant «cercle vicieux», lorsque le mal de dos est causé par un spasme musculaire, qui, à son tour, conduit à nouveau à la douleur. Cette condition peut durer longtemps et causer des souffrances assez tangibles à une personne..

Que faire pour les douleurs lombaires aiguës?

La lombalgie aiguë survient avec une grande variété de maladies. Protrusion et hernie intervertébrale, ostéochondrose, lumbago et sciatique, traumatismes et troubles de la circulation vertébrale. Ainsi que diverses maladies des organes pelviens et de la cavité abdominale. Il est presque impossible de déterminer par vous-même la cause de l'apparition de sensations douloureuses, une personne doit donc être emmenée chez un spécialiste.

  • Si vous soupçonnez une blessure à la colonne vertébrale ou aux vertèbres, il est important de restreindre les mouvements avant l'arrivée de l'équipe médicale.
  • Étirement des muscles ou des ligaments. Dans les premières minutes, vous pouvez appliquer du froid, ce qui empêchera la croissance des poches et réduira la douleur.
  • Lors d'une attaque causée par des maladies de la colonne vertébrale, vous devez tout d'abord prendre la position la plus confortable. Le plus souvent, une personne ressent un soulagement en se couchant sur le dos sur une surface dure avec les jambes légèrement surélevées. Si vous ne pouvez pas voir un médecin immédiatement, vous pouvez prendre un analgésique.
  • Si le mal de dos est un symptôme d'une maladie des organes internes, le patient choisit la position la plus confortable pour lui. Il est important de se rappeler: si la cause de la douleur au bas du dos n'est pas connue, il est préférable de refuser les compresses et les onguents chauffants. En effet, en présence d'un processus inflammatoire, ils peuvent aggraver la situation..

Méthodes de diagnostic des maux de dos

Il existe de nombreuses conditions dans lesquelles la lombalgie survient. Pour déterminer leur origine et prescrire un traitement, vous avez besoin de l'aide d'un médecin. La cause de leur apparition n'est pas toujours des maladies de la colonne vertébrale. Dans ce cas, la localisation des sensations douloureuses est tout d'abord importante. Par exemple, une lombalgie à droite ou à gauche peut indiquer des pathologies urologiques, des maladies intestinales: appendicite, colite ulcéreuse, diverticulite, obstruction, etc. Si le dos fait mal sous le bas du dos, une telle localisation peut indiquer des maladies des organes génitaux, par exemple, les appendices de l'utérus chez la femme ou la prostate chez l'homme.

Vous devriez commencer par visiter un thérapeute ou un neurologue, qui vous prescrira les examens nécessaires. Dans certains cas, vous devrez peut-être consulter un urologue, un orthopédiste, un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses et d'autres spécialistes restreints. Grâce aux méthodes de diagnostic existantes aujourd'hui, il est possible de déterminer avec précision la cause de la douleur dans la colonne lombaire. La radiographie de la colonne lombo-sacrée est la méthode d'examen la plus accessible, qui permet de déterminer la violation des structures, la présence d'un processus inflammatoire, l'ostéoporose et les troubles associés. La tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique sont les méthodes de diagnostic les plus efficaces, grâce à une image couche par couche des structures internes, même les plus petites violations peuvent être détectées. De plus, une grande variété de tests de laboratoire peut être prescrite - en fonction des symptômes existants..

Traitement des maux de dos

Le patient doit être maintenu au repos dans toutes les situations. Cependant, les tactiques de traitement sont choisies en fonction de la maladie qui a causé la douleur dans la colonne vertébrale. Avec les changements dystrophiques et fonctionnels de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires, des relaxants musculaires, destinés à soulager les spasmes musculaires, ainsi que des médicaments améliorant la nutrition et la régénération des tissus sont prescrits. La nomination de procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, phonophorèse, magnétothérapie), ainsi que le massage, l'acupuncture et les exercices thérapeutiques sont très efficaces. Dans certains cas, comme des hernies ou des blessures, un traitement chirurgical est indiqué.

Pour réduire la douleur, soulager les tensions excessives et les spasmes musculaires, il est recommandé de porter un bandage spécial. Il est utilisé en complément du traitement médicamenteux pour l'ostéochondrose, la radiculite, les traumatismes et dans la période postopératoire. Mais un spécialiste devrait choisir un modèle, car diverses options de corsets sont en vente.

Si la lombalgie est un symptôme de maladies des organes internes, le traitement est sélectionné en tenant compte de la pathologie existante: agents antibactériens en présence d'un processus infectieux, traitement chirurgical d'une tumeur, obstruction intestinale, appendicite, etc..

Que faire si vous avez mal au bas du dos?

Nous sommes tellement disposés que lorsque des problèmes de santé apparaissent, nous essayons de nous débarrasser seuls des sensations douloureuses. Surtout dans les cas où le mouvement n'est pas limité, la condition ne s'aggrave pas et après avoir pris l'analgésique, la douleur semble s'atténuer. Mais vous devez être conscient que seul le traumatisme est la seule cause de mal de dos, qu'une personne peut déterminer de manière relativement précise par elle-même. Dans d'autres cas, il vaut mieux confier le diagnostic à un spécialiste. Mais il y a des situations où l'aide d'un médecin urgentiste est nécessaire immédiatement:

  • impossibilité ou mouvement limité;
  • diminution de la sensibilité dans certaines zones du corps, picotements dans les membres;
  • incontinence urinaire ou fécale;
  • douleur intense, fièvre, nausées, etc..

Comment maintenir la mobilité pendant de nombreuses années ou un peu sur la prévention

De nombreuses maladies avec mal de dos n'apparaissent pas soudainement. Et les maladies graves accompagnées de douleurs dans le bas du dos peuvent être évitées. Ce qui est nécessaire pour cela?

  • Traiter en temps opportun les maladies existantes et subir des examens préventifs réguliers.
  • L'activité physique doit être adaptée à l'âge, au poids et à l'état général du corps. S'il est impossible d'éviter de soulever des poids, la charge doit être soulevée en gardant le dos droit. De plus, il existe des dispositifs spéciaux pour porter des poids, vous pouvez également utiliser un corset pour soutenir votre dos..
  • Une démarche droite, le refus des talons, une position correcte pendant le travail assis aidera à éviter les déformations de la colonne vertébrale.
  • L'inactivité et une mauvaise nutrition entraîneront certainement un excès de poids - le principal responsable de presque toutes les maladies, y compris la colonne vertébrale. Corriger son alimentation, faire de l'exercice régulièrement, nager dans la piscine, même marcher au grand air vous éviteront de nombreux problèmes. De plus, un mode de vie actif est un moyen efficace de gérer le stress - le principal problème d'une personne moderne. Mais les situations stressantes fréquentes peuvent à juste titre être qualifiées de principal facteur de risque dans le développement de nombreuses pathologies.

Malheureusement, l'envie de s'automédiquer est indéracinable. De nombreuses recettes, des frottements prétendument miraculeux et des onguents largement annoncés s'avèrent souvent inutiles lorsqu'ils sont utilisés de manière incontrôlable. N'oubliez pas que l'automédication est une perte de temps et d'argent! En refusant l'aide de spécialistes, nous risquons d'acquérir une forme avancée de la maladie. Par conséquent, si vous êtes préoccupé par les douleurs lombaires, ne remettez pas à plus tard, prenez rendez-vous avec votre médecin.!

Oksana Matiash, médecin généraliste

21 causes de lombalgie à gauche

Chaque personne a probablement ressenti des douleurs dans le bas du dos du côté gauche. Parfois, cette condition est de courte durée et ne nécessite aucun traitement. Cependant, dans certains cas, cela peut indiquer une maladie grave. Parfois, c'est une douleur irradiante qui irradie vers le bas du dos. Ensuite, le centre de la manifestation primaire doit être recherché parmi d'autres organes et systèmes..

Les principales causes et maladies

Selon les statistiques, les maux de dos occupent la deuxième place après les infections virales. Dans ce cas, les symptômes se manifestent souvent précisément dans le dos à gauche. La raison peut être des changements liés à l'âge ou des facteurs physiologiques, lorsque la charge sur la colonne vertébrale est mal répartie. Cependant, plus souvent, les maladies provoquent de la douleur:

  1. Perturbation du tube digestif (en particulier, des intestins). Cela peut être une colite chronique, une entérite, etc..
  2. Maladies musculaires. Lorsque le côté gauche du dos fait mal, la raison peut être la défaite des muscles lombaires ou sciatiques.
  3. L'urolithiase apparaît généralement sur fond de gros dépôts de sel. Ensuite, des calculs et du sable se forment dans les reins, bloquant progressivement l'uretère. Dans ce cas, une personne ressent une douleur très intense, qui irradie vers le bas du dos. L'urolithiase peut être causée par l'inactivité physique, la prédisposition héréditaire, etc..
  4. Hémochromatose.
  5. Les tumeurs. S'il s'agit d'une maladie bénigne, elle ne présente pas de danger en soi. Cependant, avec la croissance, le néoplasme commence à presser non seulement les organes voisins, mais également les terminaisons nerveuses. Cela peut provoquer une douleur irradiant dans le bas du dos..
  6. Inflammation du pancréas (toute forme de pancréatite).
  7. Maladie du rein. Dans ce cas, la douleur s'intensifie en tapotant sur le côté du dos avec le bord de la paume. Par exemple, avec la pyélonéphrite, le parenchyme, le bassin et le calice sont affectés. D'autres pathologies contribuent souvent au développement de la maladie. Les symptômes commencent du côté affecté. Tout d'abord, le bas du dos à gauche fait mal, puis il commence à céder à la région pubienne. De plus, un malaise général apparaît, l'urine change de couleur, le nombre de leucocytes dans le sang augmente.
  8. Rhumes. Surtout lorsqu'il est accompagné d'une toux persistante sévère.
  9. L'infarctus du myocarde peut être causé par le diabète, l'obésité, l'hypertension, l'alcoolisme, etc. Manifestations cliniques - douleur aiguë et brûlante au cœur, irradiant vers d'autres parties du corps, y compris le bas du dos.
  10. Discite purulente.
  11. Dégâts nerveux. Ils peuvent être affectés par le processus inflammatoire (névrite, plexite, arthrite, etc.), les pathologies neurologiques, la radiculite.
  12. Spondylarthrite tuberculeuse.
  13. Un ulcère d'estomac se caractérise par des rechutes et des complications fréquentes. Cette pathologie est caractérisée par l'apparition de douleurs d'abord dans le haut de l'abdomen. Puis elle commence à céder dans l'hypocondre ou dans le dos.
  14. Grippe.
  15. Avec la cystite, la douleur apparaît d'abord dans la région de la vessie. Puis il commence à donner au bas du dos.
  16. Ostéomalacie (ramollissement du tissu osseux)
  17. L'une des maladies les plus courantes est la névralgie intercostale. Il apparaît lorsqu'un nerf est irrité, enflammé ou comprimé. Les raisons de la pathologie sont nombreuses: perturbation du système nerveux central, traumatisme, néoplasmes, diminution de l'immunité, réactions allergiques, maladies infectieuses. Avec la névralgie, le bas du dos fait mal à gauche si le nerf est pincé de ce côté.
  18. Endocardite.
  19. Pneumothorax. C'est une condition dans laquelle les gaz s'accumulent dans la région pleurale. De nombreuses maladies peuvent en être la cause: tuberculose, cancer, etc. Le pneumothorax se distingue par son apparition soudaine. Premièrement, il y a une douleur dans la poitrine supérieure du côté de la lésion. Puis elle commence à donner dans les mains, parfois - dans le dos ou le bas du dos.
  20. Cancer ou métastase, lymphomes, myélome, lymphogranulomatose.
  21. La tuberculose pulmonaire est une pathologie infectieuse. De nombreuses autres maladies peuvent le provoquer. Au début, les symptômes ressemblent à un rhume, puis une toux apparaît, le dos commence à faire mal du côté du poumon affecté. Puis d'autres symptômes se rejoignent.

Les autres causes de maux de dos dans la région lombaire à gauche sont:

  • immobilité prolongée dans une position;
  • hypothermie;
  • fractures par compression;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • Crampe;
  • hypodynamie;
  • déformation des vertèbres;
  • position du corps incorrecte dans un rêve;
  • obésité;
  • fatigue musculaire;
  • trouble de la posture (cyphose, scoliose, ostéochondrose);
  • consommation excessive de café, tabagisme, alcoolisme.

Les symptômes peuvent être ressentis après un exercice intense ou un manque d'exercice. Apparaît en raison d'une baisse constante.

Douleur au bas du dos à gauche chez les hommes

En plus des maladies courantes répertoriées, le bas du dos fait mal à la gauche chez les hommes atteints de prostatite. Les sensations négatives sont localisées autour de l'anus. Dans le bas du dos, la douleur donne rarement, généralement avec une intoxication du corps. La hernie discale est diagnostiquée plus souvent chez l'homme que chez la femme. Le sexe fort est plus exposé au stress physique. Les lombalgies peuvent être le résultat d'activités professionnelles (chez les lutteurs, les chargeurs, etc.).

Douleur au bas du dos à gauche chez la femme

Les lombalgies chez les femmes peuvent être causées par un kyste ovarien. C'est une masse bénigne avec du fluide à l'intérieur. Le kyste apparaît à la suite de troubles du système endocrinien, de menstruations, d'un mode de vie inapproprié. Le premier symptôme est des douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen. Lorsque la formation commence à grossir, les symptômes affectent le dos et le bas du dos..

Souvent, des douleurs lombaires sur le dos gauche chez les femmes pendant la grossesse. Cela est dû à une augmentation du poids corporel et à un stress supplémentaire sur la colonne vertébrale. En outre, les maux de dos peuvent indiquer une menace de fausse couche. En plus des raisons générales, il existe également des raisons purement féminines: inflammation des appendices, érosion ou myome utérin, vulvite, annexite.

Comment réduire la douleur?

La douleur peut être soulagée à l'aide d'analgésiques et d'antispasmodiques - «No-Shpy», «Tempalgin», «Spazgan», etc. Les médicaments peuvent être utilisés sous forme de comprimés ou d'injections. Si la douleur est causée par des processus inflammatoires, les médicaments appropriés sont sélectionnés. Si le bas du dos fait mal dans la zone à gauche et à l'arrière, cela a commencé soudainement ou s'intensifie, il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques. Vous devez appeler immédiatement une ambulance.

Cependant, pour un certain nombre de maladies, seuls les médecins devraient fournir une assistance. Par exemple, en cas d'infarctus du myocarde, le patient doit être hospitalisé d'urgence. Ensuite, l'attaque est arrêtée, l'ischémie est éliminée et un traitement de soutien est prescrit.

L'autotraitement peut même être fatal. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour soulager la douleur.

Des antibiotiques peuvent également être prescrits (par exemple, pour l'inflammation des ovaires). Pour le traitement des lombalgies, la thérapie est complétée par des exercices de physiothérapie, des massages, de la physiothérapie. Vous pouvez utiliser des remèdes selon des recettes folkloriques (onguents, compresses, frottements, décoctions et infusions). Cependant, ils ne sont utilisés que comme auxiliaires.

Quand voir un médecin?

Si le bas du dos fait mal du côté gauche, le médecin doit être consulté lorsque les symptômes sont devenus permanents, ne disparaissent pas pendant plusieurs jours ou ne s'intensifient pas. Dans ce cas, la douleur indique déjà le développement de maladies. Il est particulièrement important de consulter un médecin d'urgence si le mal de dos est complété par des coupures abdominales, une perte de poids soudaine, une perturbation du tube digestif et du système génito-urinaire. En outre, une faiblesse soudaine et persistante, une augmentation de la température corporelle doit être alertée.

Vidéo utile

Vous ne pouvez pas traiter vous-même les douleurs dorsales ou lombaires. Avant cela, il est important d'établir la cause de l'apparition de symptômes négatifs. Par exemple, parfois le réchauffement de la zone touchée ne peut qu'accroître la douleur et entraîner des complications supplémentaires. Seul un médecin doit être impliqué dans le traitement. Il donne également des conseils sur le choix des remèdes populaires. Ils ne peuvent être utilisés que comme auxiliaires.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte