Photo de neurolikar.com.ua

La douleur dans la région de l'omoplate peut être due à l'inhalation, ressentie dans la moitié du corps et / ou dans tout le bras. Dans certains cas, une telle symptomatologie est la "première cloche" de la période d'exacerbation, qui peut être évitée après l'établissement du facteur provoquant.

Causes et localisation

La douleur sous l'omoplate apparaît généralement pendant le mouvement - elle est précédée d'un virage maladroit, debout prolongé avec le dos courbé. Il signale des dommages locaux qui apparaissent pour diverses raisons..

Il existe peu de pathologies avec des lésions unilatérales, dans lesquelles cela ne fait mal qu'à droite ou à gauche sous l'omoplate - généralement la gravité du symptôme est individuelle. Cela est dû à la disposition symétrique des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière..

Traumatisme

Si cela fait mal sous l'omoplate droite et gauche, cela peut être le résultat de dommages aux os et à la structure musculaire. Les symptômes ne sont pas strictement localisés; la gravité dépend du facteur traumatique. La clinique est généralement aiguë, commence brusquement et devient chronique.

Les causes de la douleur traumatique sous l'omoplate gauche ou droite sont les suivantes:

  1. Ecchymoses - dans de tels cas, la douleur est superficielle, le plus souvent les muscles sont endommagés. Habituellement, les muscles du dos sous les omoplates et en dessous font mal, un œdème et une inflammation locale se développent. Après 2-3 semaines, les symptômes disparaissent.
  2. Les fissures et les fractures sont des blessures plus graves, la douleur est concentrée dans l'omoplate elle-même. Au moindre mouvement, cela s'intensifie, le patient ne peut plus bouger sa main ni se pencher.
  3. Subluxation et déplacement des vertèbres - cela conduit à l'apparition de douleurs articulaires au niveau des omoplates et en dessous, parfois des structures osseuses serrent les racines nerveuses.

Les blessures sont caractérisées par une douleur intense sous l'omoplate droite ou gauche qui apparaît spontanément. Pendant les mouvements, un resserrement peut être présent, un gonflement apparaît souvent.

Ostéochondrose

Si la maladie affecte la colonne vertébrale thoracique, le patient a mal au dos près des omoplates et en dessous. Cela est dû au pincement des nerfs ou de la moelle épinière en raison de la déformation du disque articulaire. La pathologie se développe progressivement et à mesure que la distance entre les vertèbres diminue, la clinique de la pathologie est alourdie.

La localisation de la douleur dépend de la zone de la lésion:

  1. Si l'ostéochondrose détruit les disques articulaires de la région thoracique de 2 à 6, une douleur est ressentie dans la région de l'omoplate. Il se dégage généralement au cou et au bras. Lorsque les vaisseaux sont comprimés, des vertiges apparaissent, la pression intracrânienne peut augmenter.
  2. Lorsque les articulations de 6 à 12 segments sont touchées, la douleur irradie sous l'omoplate gauche ou droite, se propage en dessous, dans la moitié correspondante du corps et le bas du dos.

Les racines spinales thoraciques donnent naissance aux plexus qui innervent les bras et le tronc. Par conséquent, lorsqu'ils sont pressés, la douleur se propage le long de leur parcours..

Avec l'ostéochondrose, l'inconfort est unilatéral - cela fait mal dans l'omoplate du côté droit ou gauche et en dessous, en fonction de l'inclinaison de la colonne vertébrale.

La scoliose

Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale dans le sens transversal en raison d'une surcharge des muscles qui maintiennent la posture. Cela conduit à un pincement des racines et de la moelle épinière, à l'apparition de douleurs sous l'omoplate à droite ou à gauche. La pathologie est généralement accompagnée de:

  1. Trouble respiratoire - une inclinaison unilatérale de la colonne vertébrale déforme la poitrine, ce qui affecte les poumons, dont l'un est comprimé, et le second prend la fonction perdue.
  2. Violation du cœur - la fréquence des contractions et des changements de pouls, un essoufflement et une pâleur de la peau apparaissent.
  3. L'apparition d'une déformation visible de la poitrine est la principale cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche. Les vertèbres, ainsi que les côtes, sont déplacées latéralement, à la suite de quoi du côté de la courbure, les structures osseuses se déplacent vers le bas et endommagent la moelle épinière avec ses branches.

Si la moelle épinière est comprimée pendant la scoliose, le dos fait généralement mal entre les omoplates et en dessous, la mise au point est strictement limitée. Si les spasmes musculaires se rejoignent, le symptôme se propage aux structures voisines.

Cyphose

Elle se caractérise par la flexion de la colonne vertébrale dans le sens postérieur, le déplacement de la ceinture scapulaire vers l'avant et un courbure apparaît progressivement. Il y a une douleur au niveau de l'omoplate - généralement bilatérale, irradie vers le bras et le cou. Les mécanismes suivants sont impliqués dans sa formation:

  1. Neurogène - en raison de la courbure, les distances entre les corps vertébraux dans les sections antérieures diminuent, cela provoque un pincement des branches de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans l'omoplate droite et gauche, qui peut irradier vers la clavicule, le cou et l'épaule.
  2. Musculaire - la déviation de la colonne vertébrale entraîne une surcharge des muscles dans la zone du cou, ce qui peut provoquer des spasmes douloureux dans la zone des omoplates et en dessous.

À la suite de la cyphose, l'artère vertébrale est comprimée, la circulation cérébrale est altérée. Le travail des organes internes se détériore progressivement.

Spondyloarthrose


Photo du site yandex.ru

Si l'omoplate droite ou gauche fait mal, l'une des raisons peut être la spondylarthrose - des dommages aux articulations des facettes et aux disques intervertébraux. Elle s'accompagne d'une perte de mobilité, une raideur apparaît, plus prononcée le matin..

Le tableau clinique change à mesure que la pathologie progresse:

  1. Destruction du cartilage - avec un manque de circulation sanguine, l'intégrité du tissu conjonctif est violée, le disque articulaire devient fragile, plus endommagé et récupère plus lentement. À ce stade, une forte activité physique conduit à des microtraumatismes, une douleur apparaît, qui irradie vers la zone des omoplates et en dessous.
  2. Déformation du disque articulaire - des joints apparaissent qui entravent la mobilité. Cela provoque une nouvelle destruction, qui ralentit les processus de régénération, le patient ressent des douleurs dans le dos et les omoplates.
  3. L'apparition de croissances osseuses est caractéristique du stade avancé de la maladie. Les néoplasmes blessent les articulations, les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs.

Avec la spondylarthrose, le dos peut faire mal entre les omoplates ou en dessous - l'attaque est généralement précédée d'une activité physique. Au repos, les symptômes s'atténuent, car les excroissances osseuses ne blessent pas les tissus environnants.

Protrusion et hernie

Dans ces conditions, une douleur aiguë sous l'omoplate gauche et droite inquiète, qui apparaît en raison de la compression de la moelle épinière ou de ses racines. En raison du pincement, la sensibilité le long des fibres nerveuses est perturbée.

La localisation des symptômes est la suivante:

  1. Douleur dans la région des omoplates et au-dessus - protrusion ou hernie dans la région cervicothoracique ou avec la défaite de 1 à 3 segments thoraciques. Le symptôme s'aggrave lorsque vous essayez d'incliner la tête, tournez-la sur le côté.
  2. Douleur dans la région interscapulaire - dans ce cas, les sections médianes, de 3 à 6, peuvent être affectées. L'inconfort augmente lorsque les deux bras sont tirés sur le côté, en inspirant profondément ou en tournant.
  3. Douleur intense sous l'omoplate droite et gauche - les disques articulaires de 6 à 12 sont touchés, le bas du dos peut être impliqué dans la pathologie. Dans ce cas, il existe un risque de développer une hernie, puisque cette partie de la colonne vertébrale est plus chargée que les précédentes..

Contrairement à la spondylarthrose, la douleur d'une hernie et d'une protrusion ne disparaît pas longtemps au repos. Cela est dû à une compression constante du nerf, qui est exacerbée par un spasme musculaire..

Radiculite

Il s'agit d'un pincement des racines lombaires, qui sont collectées dans le puissant nerf sciatique. Si ses parties supérieures sont touchées, le patient ressent une douleur sous l'omoplate et en dessous, elle est bilatérale, augmente avec la flexion et les mouvements brusques.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  1. Il y a un lumbago qui irradie vers le membre inférieur - une vive douleur lancinante est ressentie comme un choc électrique le long du nerf.
  2. Des douleurs brûlantes dans le dos, dans la région lombaire ou sous les omoplates indiquent un pincement prolongé des racines vertébrales dans la région lombaire.
  3. Les convulsions et la perte de sensation se produisent généralement dans la région lombaire, les fesses, parfois un engourdissement apparaît le long des fibres nerveuses sur la cuisse, la jambe et le pied.

Périarthrose épaule-scapulaire

Cette condition signifie une inflammation de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants, une raideur apparaît, qui ne disparaît qu'après l'échauffement.

La douleur est concentrée dans la zone de l'omoplate droite ou gauche et en dessous, en fonction du développement de la motricité de l'hémisphère (droitier ou gaucher). Tout d'abord, il apparaît après un effort physique, puis au repos. En cours de route, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • maux de tête;
  • engourdissement de la main;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale.

Avec la périarthrose huméroscapulaire, les manifestations cliniques augmentent lors de la levée du bras - cela fait mal dans la région de l'épaule droite ou gauche, l'omoplate. Peu à peu, l'amplitude des mouvements diminue, la raideur progresse.

Névralgie

La prochaine cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche est l'inflammation des nerfs dans cette zone. La maladie est causée par l'hypothermie, les courants d'air. Le plus souvent touché:

  1. Nerfs suprascapulaires et supraspinataux - la douleur apparaît dans l'omoplate droite ou gauche du dos, concentrée principalement dans la clavicule. Parfois, l'inconfort s'étend à l'épaule, ce qui indique des dommages aux branches cutanées de cette zone.
  2. Nerfs sous-scapulaires et infraspinatus - dans ce cas, cela fait mal à droite ou à gauche sous l'omoplate, selon le côté de la lésion. Si des muscles du même nom sont impliqués, les manifestations cliniques sont améliorées en déplaçant les bras vers le bas, en enlevant derrière le dos.
  3. Les nerfs intercostaux sont généralement de 1 à 4 paires. Ces branches longent le bord inférieur de la côte, la douleur survient non seulement dans la zone des omoplates et en dessous, mais également sur les côtés de la poitrine, parfois dans les régions antérieures..

La symétrie n'est pas typique de la névralgie - si la moitié gauche du corps a été exposée à des courants d'air, une douleur est notée dans le cou, la poitrine et l'omoplate de ce côté.

Cardiopathie

Les branches du tronc parasympathique, qui est connecté à la moelle épinière et à ses racines, vont au cœur. C'est pourquoi les maladies cardiaques peuvent provoquer des douleurs au niveau de l'omoplate et en dessous. Habituellement, une forme bénigne d'infarctus du myocarde est transférée de manière latente. Il peut être accompagné des symptômes suivants:

  1. Douleur sourde pressante ou brûlante, ressentie derrière le sternum ou sous l'omoplate gauche - peut durer des heures, s'intensifier lors de la marche, mais passer un peu au repos.
  2. Essoufflement - accompagne la douleur, peut se manifester pendant plusieurs jours.
  3. Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, parfois des troubles du rythme.
  4. D'autres symptômes sont une augmentation de la pression artérielle, des étourdissements, des nausées et des vomissements.

Problèmes gastro-intestinaux


Photo du site lady.1mgn.ru

Semblable au mécanisme précédent, la douleur se propage le long des fibres nerveuses. Les signes cliniques peuvent être bilatéraux, mais dans la plupart des cas, il existe un certain schéma dans lequel les symptômes apparaissent en fonction de l'emplacement des organes internes.

La douleur sous l'omoplate gauche dans le dos du dos se produit avec les maladies suivantes:

  • pancréatite;
  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac.

Habituellement, avec ces maladies, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques, de nausées et de vomissements. En cas de saignement interne, il y a une pâleur de la peau, une couleur foncée des selles, une diminution de la pression et une faiblesse.

La douleur sous l'omoplate droite par derrière par le dos accompagne:

  • cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • lésion ulcéreuse du duodénum.

Autres raisons

En plus de ces facteurs, la douleur sous les omoplates peut provoquer:

  1. Matelas inconfortable - s'il s'agit d'un échec et que vous dormez sur le côté droit, le matin, vous pouvez ressentir une douleur sous l'omoplate gauche à l'arrière du dos, car la colonne vertébrale incurvée pince les racines de la colonne vertébrale.
  2. Pleurésie - la douleur dans l'omoplate survient lors de la respiration due au frottement des feuilles les unes contre les autres, atteint un pic lors d'une respiration profonde.
  3. Poliomyélite - la pathologie est accompagnée de symptômes neurologiques, il y a souvent des maux de dos.
  4. Intoxication - une intoxication grave ou un rhume peut se manifester par des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre.
  5. VSD - la dystonie végétative-vasculaire s'accompagne de changements de pression, d'interruptions du travail du cœur et d'essoufflement, parfois d'inconfort dans le dos.
  6. Maladie rénale - ces pathologies sont caractérisées par une douleur douloureuse ou lancinante sous l'omoplate droite, des changements dans le débit et la couleur de l'urine, des symptômes généraux.
  7. Abcès sous-phrénique - s'il y a suppuration à l'étage supérieur de la cavité abdominale, lors de l'inhalation, des douleurs sous les omoplates, de la fièvre et des symptômes d'intoxication seront ressentis.
  8. Troubles mentaux - dans certains cas, des douleurs au niveau des omoplates et au-dessous peuvent être le résultat de tels troubles. Le mécanisme exact d'occurrence n'est pas compris.

La nature de la douleur

La douleur dans la région des omoplates et en dessous peut être différente, de par sa nature, il est possible d'assumer un groupe spécifique de pathologies, parfois pour établir un facteur provoquant:

  1. Pour les nerfs pincés, le lumbago est caractéristique - une douleur lancinante aiguë qui apparaît avec un tour brusque du corps, levant un bras. C'est la principale différence avec la maladie des calculs biliaires, dans laquelle le symptôme n'est pas courbé par le mouvement..
  2. Une douleur douloureuse, lancinante ou brûlante indique une pathologie des organes internes. Cette dernière option se produit lorsque les racines de la moelle épinière sont comprimées, mais elle augmente avec le mouvement et peut se transformer en piercing.
  3. Une douleur contraignante sévère dans la région des omoplates et en dessous est caractéristique d'une hernie. Parfois, il est précédé d'un lumbago, d'un engourdissement des membres.
  4. Une douleur coupante d'intensité variable est caractéristique de la névralgie, l'ennui accompagne souvent l'inflammation des articulations.

Quel médecin traite la douleur dans les omoplates?

Si une douleur apparaît dans la zone de l'omoplate et en dessous, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. S'il n'y a pas de nerfs pincés, le spécialiste vous orientera vers une consultation avec un orthopédiste, un cardiologue, un gastro-entérologue ou un urologue, en fonction de la maladie suspectée.

Diagnostique

Pour identifier la cause de l'inconfort dans la région de l'omoplate et en dessous, un examen de laboratoire et instrumental est effectué:

  1. Radiographie ou CT - ces méthodes peuvent détecter l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale et les conséquences d'un traumatisme.
  2. IRM - examine la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule ou les organes internes, en fonction de la pathologie alléguée.
  3. ECG - aide à identifier les maladies cardiaques.
  4. Analyses de sang et d'urine - informatives pour certaines pathologies somatiques, l'inflammation des muscles et des articulations.
  5. Échographie - prescrite pour les maladies somatiques, s'il est impossible de subir une IRM.

Habituellement, la douleur sous l'omoplate est due à la neurologie. Par conséquent, la tomodensitométrie et l'IRM sont considérées comme «l'étalon-or» dans le protocole de diagnostic.

Principes généraux de traitement

La tâche principale est d'éliminer les symptômes et les facteurs de provocation. Tout d'abord, le bien-être du patient est stabilisé, puis la pathologie sous-jacente est traitée.

Le programme de thérapie comprend:

  1. Médicaments - Les analgésiques (ibuprofène, diclofénac) sont généralement prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation. Ensuite, des médicaments sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente - antibiotiques, gastroprotecteurs, diurétiques.
  2. Physiothérapie - renforce la colonne vertébrale, traite les maladies somatiques. L'électrophorèse médicinale est utilisée dans la zone des omoplates, des procédures de réchauffement, SWT.
  3. Massage - un échauffement est effectué avec des dommages à la colonne vertébrale De telles procédures, les muscles au-dessus et en dessous des omoplates se détendent et la posture s'améliore. Dans ce cas, vous avez besoin de l'aide professionnelle d'un chiropraticien ou d'un ostéopathe..
  4. Gymnastique - effectuée une fois la douleur éliminée, le programme est élaboré en fonction de la maladie subie par un physiothérapeute, un thérapeute en rééducation.

La prévention

Après un traitement réussi, il est conseillé aux patients de suivre un programme préventif qui empêchera la récidive de la pathologie:

  • surveillez votre posture;
  • choisissez un matelas de fermeté modérée et un oreiller orthopédique;
  • massez deux fois par semaine dans la zone des omoplates et en dessous;
  • suivre un régime hypocalorique pour l'obésité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • effectuer la prévention de la pathologie somatique (le cas échéant dans l'anamnèse);
  • consultez un médecin tous les six mois.

La douleur dans les omoplates et au-dessous peut être de nature neurologique ou somatique. En cas de lésions nerveuses, les symptômes sont aigus et soudains et apparaissent spontanément.

Les pathologies des organes internes et des articulations sont caractérisées par une douleur progressive et prolongée, la clinique est toujours accompagnée de symptômes supplémentaires. Aux stades initiaux, des analgésiques sont prescrits, après le diagnostic, le programme est complété par une thérapie étiologique et des procédures de renforcement.

Auteur: Denis Filin, médecin,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la douleur dans les omoplates

Liste des sources:

  1. Andreeva E.M. Comment guérir les maux de dos et les maladies de la colonne vertébrale. - M.: Ripol classique, 2007.
  2. Dikul V. À l'ordinateur sans douleur. - M.: Eksmo, 2011
  3. Maladies de la colonne vertébrale: un guide complet. - M.: Eksmo, 2008.
  4. Medvedev B. Soulagement des maux de dos. - Rostov-sur-le-Don.: Phoenix, 2006.
  5. Pokrovsky B. Maladies du dos. - M.: LLC "ASS-Center", 2006.
  6. Shommer N. Comment arrêter la scoliose. - M.: Kron-Press, 1998.

Pourquoi le dos fait-il mal juste au-dessus ou en dessous du bas du dos - causes de la ceinture et de la douleur à la traction

Le mal de dos au-dessus du bas du dos est l'une des causes les plus courantes d'invalidité. Une personne sur trois en fait l'expérience.

Environ la moitié des cas sont liés à des maladies de la colonne vertébrale, l'autre est associé à des pathologies des organes internes et signale une maladie potentiellement mortelle. Par conséquent, si la douleur dure plus d'un jour et demi, vous ne pouvez pas reporter une visite chez le médecin..

Causes et conséquences

Le mal de dos juste en dessous des omoplates ou au-dessus de la taille, des deux côtés, est un symptôme très vague. Tout peut faire mal: des deux côtés, la colonne vertébrale, les muscles, un symptôme de douleur des organes internes peut «céder» par derrière.

Maladies qui peuvent se manifester par des douleurs au-dessus du bas du dos:

  • neurologique,
  • cardiovasculaire,
  • pathologie vertébrale,
  • tube digestif,
  • rate,
  • système respiratoire,
  • oncologique,
  • foie,
  • système génito-urinaire.

L'étiologie de la douleur est presque impossible à établir indépendamment. Le symptôme de douleur de certaines maladies n'a pas une localisation claire, est flou, réfléchi ou projeté dans la nature et peut chevaucher l'inconfort d'autres maladies.

La douleur dans les pathologies de la colonne vertébrale se manifeste par une douleur chronique et douloureuse:

  • myosite - inflammation musculaire,
  • scoliose et cyphose dans les deux premiers stades de développement - courbure de la colonne vertébrale ne dépassant pas 30 degrés,
  • blessures mineures,
  • oncologie rachidienne.

La douleur de la myosite, de la scoliose et de la cyphose peut se transformer en poignard, forte avec une exacerbation de la maladie ou des mouvements maladroits.

Ostéochondrose

Le symptôme de la douleur se produit dans le contexte d'un spasme musculaire, pinçant les fibres nerveuses.

La localisation de la douleur se produit toujours au foyer de la maladie.

Au stade initial, la maladie se manifeste peu, de légères douleurs sont possibles à la place du pincement, devenant aiguë, tir lors du changement de posture ou d'activité physique.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'inconfort se transforme en une constante aigu, poignard, irradiant:

  • dans la zone sous l'omoplate et le bras, simulant une douleur cardiaque - avec ostéochondrose de la région thoracique,
  • dans les membres inférieurs et ressemblant à un symptôme de douleur de maladies des organes pelviens - avec ostéochondrose lombaire,

et accompagné de:

  • maux de tête,
  • coups de bélier,
  • engourdissement,
  • restrictions de mouvement,
  • fatigue.

Neuropathie

Les principales causes d'anxiété neuropathique au-dessus du bas du dos sont:

  • lésions du système nerveux (traumatiques, post-traumatiques et diabétiques),
  • maladies neurologiques,
  • psychosomatique,
  • toxique (intoxication alcoolique et substance lourde),
  • mixte (compression).

Caractéristiques caractéristiques des crises:

  • brûlant,
  • choc électrique,
  • spontané,
  • constant,
  • tir occasionnellement,
  • à long terme, parfois continu (avec des dommages complets aux fibres nerveuses).

Un symptôme de douleur peut également se développer à partir de maladies psychosomatiques..

Dans ce cas, la douleur apparaît immédiatement, contrairement aux lésions du système nerveux qui, selon la gravité, peuvent être retardées de deux à trois ans..

Si la douleur neuropathique est causée par le virus de l'herpès, la douleur peut être un zona sur tout le site de l'infection.

Lorsqu'elles sont provoquées par le virus de la névralgie intercostale, les maux de dos ressemblent à des douleurs cardiaques.

Si le virus affecte les organes internes, la nature du symptôme de la douleur est similaire à l'évolution chronique ou aiguë de la maladie de cet organe.

Radiculite

La maladie se développe souvent dans le contexte de l'ostéochondrose et le symptôme douloureux de l'ostéochondrose "passe" à la radiculite. La douleur est causée par:

  • terminaisons nerveuses pincées,
  • microtraumatisme des fibres nerveuses.

Le symptôme de la douleur est toujours:

  • fort,
  • paralysant,
  • tournage,
  • soudain,
  • apparaît même pendant des charges légères ou quelque temps après elles.

Localisation dans la zone de la lésion médullaire, s'étendant parfois aux sections adjacentes.

Hernie intervertébrale

La douleur des hernies ou saillies intervertébrales apparaît en raison du pincement par l'anneau fibreux des racines nerveuses s'étendant de la colonne vertébrale et la moelle épinière elle-même. Douleur dans la maladie chronique, tirant, pressant, douloureux, prolongé, avec attaques - tranchante, tir, poignard.

La localisation est toujours à l'emplacement de la pathologie. Un inconfort dans la région rétropéritonéale, derrière le sternum ou dans les extrémités est souvent accompagné. L'intensité de la douleur augmente avec la palpation et le mouvement. Elle est accompagnée de:

  • brûlant,
  • diminution de la sensibilité,
  • immobilisation temporaire.

Maladies internes

La douleur au-dessus du bas du dos peut être reflétée dans la nature et servir de signe d'un certain nombre d'organes internes:

  • cœur (infarctus du myocarde, angine de poitrine, maladie ischémique) - la douleur est vive, coupante, brûlante. Ne dure pas longtemps, a un caractère paroxystique;
  • maladies respiratoires (pleurésie, pneumonie, bronchite) - inconfort de poignard, aigu, poignard;
  • maladies de l'estomac (ulcère, spasme œsophagien) - symptôme de douleur aiguë, éclatement, se produit par crises.

En raison de la similitude des symptômes de la douleur, pour déterminer le foyer de la maladie, il faut examiner les symptômes qui l'accompagnent (douleur à la palpation, douleur accrue due au mouvement ou à la toux, etc.).

Vessie

Si un symptôme douloureux dans le dos apparaît simultanément avec une gêne dans le bas de l'abdomen et une sensation de brûlure pendant la miction, cela indique un stade aigu de la cystite. Un retard dans le mal de dos parle d'une maladie qui s'est propagée aux reins et qui développe une pyélonéphrite. Il n'est pas toujours possible de comprendre que cela menace de graves conséquences.

L'inconfort est douloureux dans la nature, parfois le bas du dos peut se casser. Avec une inflammation sévère, la douleur peut ceinturer et irradier vers les jambes.

Distinguer la douleur de la cystite d'une ostéochondrose similaire aidera:

  • urination fréquente,
  • urine trouble et nauséabonde.

Foie

Le foie est appelé l'organe du patient. La douleur des maux apparaît dans les formes aiguës de maladies ou dans les derniers stades de la maladie. Le symptôme de douleur peut être donné au dos sous les côtes à droite et à gauche, caractère:

  • terne (amer dans la bouche),
  • tranchant, coupant (accompagné de fièvre).

Le syndrome douloureux augmente avec la palpation à droite. Parfois, la colique hépatique est prise pour la douleur du foie - il s'agit d'un symptôme de maladie de la vésicule biliaire, dans laquelle vous devez immédiatement consulter un médecin.

Un rein

Les processus inflammatoires dans les reins de toute étiologie sont toujours accompagnés de maux de dos, localisés en fonction de la localisation de l'organe malade:

  • avec la pyélonéphrite, le syndrome douloureux est aigu, coupant, survient soudainement;
  • dans la néphrolithiase (calculs rénaux), la douleur est vive, lancinante;
  • la néphropathie se manifeste par une sensation d'inconfort dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos;
  • l'hydronéphrose (problèmes de débit urinaire) ne donne un symptôme de douleur aiguë que pendant les périodes d'exacerbations;
  • avec néphroptose (migration ou prolapsus d'un organe), douleurs tiraillantes, alternant avec des douleurs vives avec des attaques de la maladie;
  • l'insuffisance rénale se manifeste par une douleur dans le dos.

C'est tout le temps douloureux

Dans le cas d'une inflammation bilatérale, le symptôme de la douleur «ceinture» le bas du dos. Vous pouvez distinguer un symptôme de douleur d'un inconfort d'étiologie différente en tapotant légèrement sur la côte du bas du dos. Si la douleur est causée par des maladies rénales, la douleur s'intensifiera et sera administrée à l'intérieur..

Des crampes, des douleurs, des tiraillements, des brûlures, des coupures, des douleurs insupportables à droite ou à gauche dans les segments inférieurs du bas du dos montrent une pathologie intestinale:

  • symptôme du côlon irritable,
  • problèmes dans la section épaisse ou mince,
  • appendicite.

Oncologie

L'intensité de la manifestation du syndrome douloureux dépend de la forme d'oncologie, de la présence et du nombre de métastases. La seule forme qui donne immédiatement un symptôme de douleur insupportable est une tumeur de la colonne vertébrale. Au début, la maladie se manifeste:

Symptômes de la douleur dans la zone touchée, à l'avenir, le symptôme de la douleur se développe, se propage et devient:

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux cesse d'être arrêté par les analgésiques..

Du froid

Les rhumes causent souvent des maux de dos..

Cela est dû à trois raisons:

  • intoxication générale du corps avec les déchets du virus,
  • le travail des cellules immunitaires qui provoquent une augmentation de la température,
  • complications causées par la maladie.

Les deux premiers provoquent une douleur sourde et intense dans les muscles et les articulations, dont la durée est associée à la phase active d'un rhume.

La douleur du troisième apparaît au cours de l'évolution de la maladie, ne disparaît pas après la guérison, présente des signes caractéristiques de douleur de l'organe affecté par la maladie initiale. Pour se débarrasser de ce type de douleur, il est nécessaire de traiter l'organe affecté par des complications..

Zona

Douleur souvent intense et pressante, moins souvent - vive. Il dure paroxystique, la durée dépend de la cause qui l'a provoqué. L'intensité peut être forte ou faible. Il apparaît spontanément, avec de fortes manifestations d'une forme acérée, il peut provoquer une perte de conscience. Capable d'immobiliser une personne pendant un certain temps.

Douloureux

Ou arrière-plan - dure si longtemps qu'une personne s'y habitue et cesse de le percevoir comme un inconfort.

Tirant

L'intensité de la manifestation peut être différente: à la fois faible et poignard. La raison de l'apparition de la douleur détermine soit son cours à un certain moment, soit 24 heures sur 24. Il semble paroxystique. Situé exactement sur le foyer de la maladie.

Stupide

Il caractérise le passage du stade aigu de la maladie au stade chronique. Remplace le symptôme de douleur aiguë des attaques de la maladie. A une expression faible, un emplacement flou, un flux à long terme. Avec les rechutes de la maladie, elle se transforme en une forme aiguë.

Tranchant

Provoque de graves crampes au foyer de la maladie. Apparaît soudainement, avec une attaque, avec une force maximale, ne dure pas longtemps. Capable de provoquer un choc douloureux avec perte de conscience. Caractérise les stades aigus des maladies.

Continu

Peut être tirant, douloureux ou terne.

L'intensité de la manifestation est faible, dure longtemps, la localisation ne dépend pas toujours de la cause.

Par exemple, avec l'ostéochondrose, il peut se manifester par un mal de tête, en cas de maladies de l'estomac - dans l'abdomen.

Une personne peut tolérer un symptôme de douleur sans perdre en efficacité.

Les analgésiques ne sont pas soulagés.

Température pour la douleur

L'apparition simultanée de douleur et de température dans le dos est un symptôme dangereux qui montre un fort développement de maladies. Elle peut être provoquée par plusieurs facteurs:

  • attaques aiguës entraînant la mort d'une personne - infarctus du myocarde, pancréatite aiguë, perforation ulcéreuse de l'estomac ou du duodénum, ​​anévrisme de l'aorte;
  • crises potentiellement dangereuses nécessitant un traitement hospitalier - angine de poitrine, pleurésie, pleuropneumonie, cholécystite aiguë, colique rénale;
  • maladies virales - zona.

Douleur au-dessus du bas du dos le matin

La douleur après une longue période d'immobilité, comme après une nuit de sommeil, suggère une arthrose.
L'arthrose est une maladie des processus épineux de la colonne vertébrale qui relient les vertèbres.

La progression de la maladie s'accompagne de l'apparition de douleurs:

  • stupide,
  • périodique,
  • augmentation de l'effort physique, soulever des objets, trembler;
  • mourir au repos.

Les symptômes associés sont:

  • petits phoques le long de la plaie,
  • mouvement limité (virages et remontées) à tout moment,
  • réaction aux intempéries.

Caractéristiques de la douleur sur les côtés à gauche et à droite

La localisation de l'inconfort ne coïncide pas toujours avec l'emplacement du foyer qui l'a causé. Vous ne pouvez donner qu'une correspondance approximative entre le lieu de manifestation du symptôme de douleur et la source de la douleur, par exemple sur le côté droit:

  • foie,
  • urologique,
  • gynécologique,
  • cancer respiratoire,
  • rate.
  • cardiovasculaire,
  • perforation ulcéreuse de l'estomac,
  • névralgie intercostale,
  • pancréas.

Une localisation bilatérale est possible (en fonction de la localisation de l'organe affecté):

  • Vessie,
  • foie,
  • rénal,
  • oncologique,
  • système musculo-squelettique,
  • neurologique.

Quel médecin contacter pour le diagnostic

Votre médecin généraliste procédera à l'examen initial des maux de dos. Après avoir recueilli l'anamnèse nécessaire, le thérapeute prescrira un examen par un spécialiste étroit:

  • neurologue - si vous soupçonnez des affections neurologiques et musculaires;
  • urologue - pour les maladies du système génito-urinaire;
  • chirurgien - si des maladies du système musculo-squelettique sont révélées;
  • gastro-entérologue - en cas de maladies du tractus gastro-intestinal;
  • pneumologue - si des problèmes avec le système respiratoire sont détectés.

Le diagnostic est effectué par des méthodes de laboratoire:

  • tests sanguins et urinaires généraux,
  • test sanguin biochimique - pour déterminer la concentration de certains éléments chimiques dans le sang,
  • Radiographie - pour vérifier les pathologies du système musculo-squelettique et le déplacement des organes,
  • IRM, CT et échographie - pour détecter les anomalies dans les tissus mous et les organes.

Sur la base des données obtenues, le traitement est prescrit.

Traitement

En fonction des indications, un traitement bien sûr est sélectionné, composé de:

  • thérapie médicamenteuse - soulager l'inflammation et soulager la douleur;
  • massage, thérapie manuelle ou thérapie par l'exercice - réduction des symptômes de la douleur et restauration du flux sanguin et nutrition des organes et des tissus, la prescription après le soulagement d'une crise est autorisée;
  • thérapie au laser - soulagement de la douleur et amélioration des processus métaboliques dans les muscles, élimination des spasmes musculaires;
  • physiothérapie - réduire les spasmes musculaires, soulager la douleur, améliorer la circulation sanguine,
  • intervention chirurgicale - traitement des pathologies de la colonne vertébrale.

Conclusion

Vidéo utile

Comment se débarrasser des douleurs lombaires et soigner son dos en deux semaines, vous apprendrez en regardant la vidéo.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte