Selon les statistiques, près de 20% des personnes se plaignent de douleurs dans le côté droit sous les côtes dans le dos, dans le dos. Ce symptôme peut être accompagné de diverses maladies, dont la plupart affectent les organes internes. Le syndrome de la douleur est soit localisé dans une zone spécifique, soit irradie vers le bas du dos ou le haut du dos.

La source de la douleur est à la fois les structures paravertébrales (paravertébrales) et les organes situés dans d'autres parties du corps. Il convient de noter que la cause du mal de dos à droite peut être physiologique, ne causant que des inconvénients temporaires..

Causes physiologiques

La douleur et l'inconfort du côté droit au-dessus du bas du dos surviennent parfois pendant ou après l'exercice. Les personnes non formées qui mènent une vie sédentaire et ne pratiquent pas de sport sont plus sensibles à cela. Après une course intense, des sauts ou un travail acharné, ils ressentent une vive douleur sous la côte droite.

Dans cette situation, le mécanisme de l'apparition de la douleur est le suivant: sous l'influence de la charge, l'adrénaline est libérée dans le sang et les voies biliaires sont étirées en raison de la stagnation de la bile. Un grand volume de sang pénètre dans le foie et, par conséquent, sa membrane - une capsule de glisson - augmente, provoquant un syndrome douloureux.

La douleur dans l'hypochondre droit du dos du dos apparaît souvent lors d'un travail physique ou de l'exercice immédiatement après avoir mangé.

Lors d'un entraînement sportif ou d'un travail physique intense, un spasme du diaphragme peut survenir. Dans ce cas, la douleur sourde augmente avec la toux, les éternuements et d'autres mouvements mineurs. Tout passe rapidement en fin de charge, lorsque la respiration est rétablie.

L'exercice sur la presse est une autre cause de douleur causée par la compression des organes internes et une violation temporaire de l'écoulement du sang. Les organes commencent à appuyer sur les nerfs sensoriels (nocireceptors) et le côté droit fait mal au dos. L'apparition de la douleur peut être affectée par des changements de force et d'activité aérobie, ainsi qu'un repas copieux après l'effort.

Chez les femmes, ce symptôme survient peu de temps avant la menstruation. Son provocateur est un spasme des voies biliaires sous l'influence de changements hormonaux. La même chose se produit lors de la prise de contraceptifs oraux, en particulier au début de leur utilisation..

La douleur dans la région lombaire est un compagnon fréquent de la grossesse, car l'utérus en croissance constante serre les organes adjacents. De plus, ces derniers mois, les os pelviens commencent à diverger sous l'influence de la progestérone. Avec la compression des voies urinaires et des reins, une femme souffre d'un œdème, ce qui nécessite une intervention médicale obligatoire..

Si le côté droit tire à un stade précoce, cela peut indiquer une grossesse extra-utérine.

Des sensations désagréables dans n'importe quelle partie du dos - au-dessus ou en dessous du bas du dos - sont souvent associées à la colonne vertébrale. Il peut s'agir non seulement de pathologies, mais également d'une mauvaise position du corps pendant le travail ou le repos. Parfois, il suffit de changer d'oreiller ou de matelas pour se débarrasser de l'inconfort.

Causes pathologiques

Dans la zone de la taille à droite, de l'arrière, il y a plusieurs organes: le foie et la vésicule biliaire, la tête du pancréas, une partie de l'intestin, l'appendice et le rein. Les organes de la poitrine sont légèrement plus hauts - le cœur et les poumons. Lorsqu'un ou plusieurs organes sont endommagés, des sensations douloureuses surviennent dans la projection correspondante.

La douleur au bas du dos sur le dos droit peut être un symptôme de l'ostéochondrose et de ses complications - saillies et hernies, ainsi que névralgie intercostale. En présence d'éruptions cutanées, le zona peut être supposé - une maladie dermatologique.
Les signes d'accompagnement qui apparaissent avec la douleur aideront à «calculer» l'organe malade. Grâce à cela, vous pouvez déterminer ce qu'il faut faire et quel médecin contacter..

Maladies du tractus gastro-intestinal

Les maladies du tractus gastro-intestinal sont la cause la plus fréquente de douleur dans le côté droit du bas du dos. Presque toujours, la défaite du tube digestif s'accompagne de symptômes spécifiques qui ne peuvent être négligés. Ceux-ci incluent des nausées, des vomissements, des selles dérangées, un mauvais goût dans la bouche, des brûlures d'estomac, un changement d'appétit, etc..

La douleur dans le bas du dos à droite s'accompagne de:

  • pancréatite;
  • cholécystite;
  • appendicite;
  • gastrite;
  • ulcère gastro-duodénal;
  • Maladie des calculs biliaires - maladie des calculs biliaires;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • colite;
  • La maladie de Crohn;
  • abcès et néoplasmes.

Pancréatite

Une douleur avec inflammation du pancréas apparaît au sommet de l'abdomen et peut être un zona. C'est le principal symptôme de la maladie du pancréas, auquel s'ajoutent souvent nausées, vomissements, hoquet persistant, faiblesse et fièvre. Le signe caractéristique est une douleur accrue en position couchée et après avoir mangé.

La pancréatite est aiguë et chronique. Dans le premier cas, le patient souffre d'une douleur aiguë persistante, qui peut être ressentie à la fois devant et derrière. Les vomissements sont également continus, alors que vider l'estomac de la nourriture n'apporte pas de soulagement.

La pancréatite chronique s'accompagne de douleurs constantes ou paroxystiques irradiant vers la poitrine ou le milieu du dos. En raison de la diminution de l'appétit et des troubles digestifs prolongés, le poids corporel est réduit. Avec le développement de la maladie, la fréquence des attaques augmente..

Cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire causée par un stress psycho-émotionnel, une suralimentation ou un abus d'alcool. Dans la plupart des cas (jusqu'à 90%), la maladie est associée à la présence de calculs. La cholécystite est beaucoup plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

La forme chronique la plus courante de pathologie, dans laquelle il y a périodiquement des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen à droite. Les patients décrivent la douleur associée à la cholécystite de différentes manières: dans certains cas, elle «tire un peu», tandis que d'autres doivent rechercher la position optimale du corps pour atténuer la maladie..

La douleur dans l'hypochondre droit, irradiant vers le dos, est caractéristique de nombreuses maladies. Vous pouvez en savoir plus sur eux ici.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice - l'appendice - se produit le plus souvent sous une forme aiguë et s'accompagne d'une douleur intense dans la région iliaque de droite. Une attaque d'appendicite survient soudainement et il est parfois difficile de comprendre quelle en est la cause. Cela est dû à la nature diffuse du syndrome douloureux, qui peut se propager à la région lombaire, au sacrum ou "aller" vers la gauche.

Dans la plupart des cas, après quelques heures, la localisation de la douleur devient plus claire et le patient la ressent dans le côté droit de l'abdomen sous les côtes. Cependant, avec une localisation atypique de l'appendice, la douleur est concentrée dans le bas de l'abdomen ou plus près du bas du dos. Une caractéristique distinctive de l'appendicite est un certain soulagement de la douleur en position couchée sur le côté avec les jambes pressées contre l'estomac.

Maladies de l'estomac et du duodénum 12

La gastrite est caractérisée par des douleurs tiraillantes sous les côtes qui surviennent 1,5 à 2 heures après un repas ou le matin avant le petit-déjeuner. Les signes typiques de problèmes d'estomac sont une diminution de l'appétit, des éructations aigres, une alternance de constipation et de diarrhée..

Avec l'inflammation de la muqueuse duodénale (duodénite), la douleur apparaît principalement du côté droit de l'abdomen, mais peut irradier sous l'omoplate ou dans le bas du dos. L'ulcère gastroduodénal s'accompagne de crises, au cours desquelles les patients se plaignent de brûlures d'estomac, de vomissements, de selles dérangées et de faiblesse.

Cholélithiase

Les symptômes de la maladie des calculs biliaires dépendent de la taille des calculs et de leur emplacement dans l'organe. Le syndrome de la douleur est causé par une irritation des parois de la vésicule biliaire avec des calculs et son étirement excessif lorsque les voies biliaires sont bloquées. La douleur dans l'hypochondre droit est le principal symptôme de la maladie des calculs biliaires, appelée colique hépatique.

Lors d'une crise douloureuse d'une durée de quelques minutes à plusieurs heures, une douleur intense survient du côté de l'abdomen. Le plus souvent, l'accent pathologique est ressenti à droite, cependant, le syndrome douloureux est souvent diffus et affecte le milieu et le bas du dos.

Avec la maladie des calculs biliaires, des nausées et des vomissements, un jaunissement de la peau, une seule décoloration des selles est également observée.

Hépatite

Avec l'inflammation du tissu hépatique, un œdème se développe et la capsule hépatique s'étire, ce qui provoque une douleur, une lourdeur et une sensation de plénitude dans l'hypochondre droit. L'un des signes caractéristiques de l'hépatite est la douleur musculaire et articulaire due à l'accumulation de toxines due à la dégradation des cellules hépatiques et à la mort du virus..

La maladie commence par un léger malaise, qui se transforme en fièvre en quelques jours. Ceci est suivi par la phase principale de l'hépatite, lorsque le pigment biliaire - bilirubine - s'accumule dans le sang. Il s'accompagne d'un assombrissement de l'urine, d'un éclaircissement des selles, d'une indigestion sévère, d'une peau sèche et qui démange.

Cirrhose du foie

La cirrhose est une lésion hépatique généralisée, accompagnée de la mort de ses cellules. La progression de la maladie conduit au remplacement progressif des tissus morts par des structures fibreuses. En conséquence, la fonctionnalité diminue jusqu'à une insuffisance hépatique complète..

La maladie est souvent asymptomatique ou présente une douleur de faible intensité. Les patients se plaignent de douleurs sourdes récurrentes localisées dans le côté droit et les côtes. Cependant, le tableau clinique de la cirrhose peut inclure un certain nombre d'autres manifestations:

  • fatigue rapide, faiblesse;
  • augmentation de la température corporelle;
  • veines dilatées dans l'abdomen et les jambes;
  • jaunisse, démangeaisons cutanées;
  • une augmentation de l'abdomen due à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (dans les derniers stades);
  • violation de l'activité cérébrale;
  • minceur.

Colite

La colite - inflammation du gros intestin - se manifeste par un syndrome douloureux dans le bas et les côtés de l'abdomen, des troubles digestifs, une fausse envie de déféquer et des flatulences. Pourquoi le dos fait-il mal avec la colite, si l'organe malade est dans l'estomac? Le fait est qu'une caractéristique de la maladie est l'absence de localisation claire de la douleur. Elle peut être ressentie dans presque n'importe quelle partie de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire à droite ou à gauche..

Pathologie du système urinaire

La douleur sous le bas du dos dans le dos droit est souvent provoquée par des maladies telles que la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite et la lithiase urinaire. Ils affectent l'organe principal du système urinaire - les reins, qui, en règle générale, s'accompagnent d'une détérioration de l'état général et d'une miction altérée.

Il n'est pas toujours facile de déterminer que ce sont les reins qui sont malades, car les uretères, le foie, la rate, les intestins et la colonne vertébrale sont situés à proximité d'eux. De plus, d'autres pathologies rénales, notamment diverses néoplasmes, provoquent des douleurs dans le dos sous les côtes..

Pyélonéphrite

Le principal symptôme de la pyélonéphrite - inflammation des reins - est une douleur constante au bas du dos. La lésion étant unilatérale et bilatérale, la localisation du syndrome douloureux peut également différer. Avec l'inflammation des deux reins, tout le bas du dos fait mal, les lésions du rein gauche ou droit s'accompagnent de douleurs à gauche ou à droite, respectivement.

Dans la pyélonéphrite aiguë, des symptômes d'intoxication générale apparaissent - fièvre, nausées, vomissements. Cela est dû à l'entrée de l'infection dans la circulation sanguine et à son effet négatif sur les tissus corporels..

La pyélonéphrite se manifeste également par une miction altérée:

  • brûlure et douleur lors de la miction;
  • envie fréquente, une petite quantité d'urine;
  • l'urine devient sombre et trouble, ainsi qu'une odeur désagréable;
  • il y a du sang dans l'urine.

L'un des critères diagnostiques est le symptôme de Pasternatsky, quand même un léger coup dans le bas du dos provoque des douleurs. Dans les derniers stades de la pyélonéphrite, un œdème symétrique apparaît sur le visage et les membres inférieurs.

Glomérulonéphrite

Avec la glomérulonéphrite, les petits vaisseaux rénaux deviennent enflammés, ce qui perturbe le processus de production d'urine. Contrairement à la pyélonéphrite, la maladie affecte les deux reins. Par conséquent, la douleur se produit des deux côtés du bas du dos. Les symptômes typiques de la pathologie comprennent:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • gonflement du visage le matin;
  • sensation constante de soif;
  • fièvre et faiblesse générale;
  • urine foncée due aux impuretés sanguines;
  • diminution du débit urinaire.

Ostéochondrose

Les médecins ont commencé à diagnostiquer l'ostéochondrose il y a seulement cent ans. Jusque-là, la maladie n'était pas connue de la médecine. Cependant, sur un siècle, sa prévalence a considérablement augmenté, et aujourd'hui des changements dégénératifs de la colonne vertébrale sont enregistrés chez un habitant sur cinq de la planète après l'âge de 30 ans..

Les maux de dos sous les côtes sont le plus souvent causés par des lésions de la colonne lombaire. Les manifestations de l'ostéochondrose sont très diverses et se caractérisent non seulement par la douleur.

Les compagnons de la maladie sont une violation de la sensibilité - engourdissement, picotements, sensation de course à pied dans la région lombaire, les fesses et les membres inférieurs, - une diminution du tonus musculaire, une peau pâle.

La douleur dans l'ostéochondrose est le plus souvent sourde et douloureuse. Il devient particulièrement prononcé après une position inconfortable, une activité physique inhabituelle et une hypothermie. Le lumbago est souvent ressenti dans le bas du dos - lumbago.

Il convient de noter que le syndrome douloureux est dans la plupart des cas unilatéral, alors que non seulement une partie du dos peut faire mal, mais également la jambe correspondante. Par exemple, lorsque les terminaisons nerveuses sont pincées sur le côté droit, les symptômes apparaissent sur la droite. La lésion du côté gauche se caractérise par une douleur à gauche.

Lorsque des soins médicaux urgents sont nécessaires

La douleur sous les côtes dans le dos, causée par des raisons physiologiques, disparaît assez rapidement et ne nécessite pas d'intervention médicale. Vous pouvez subir un examen pour identifier la plupart des pathologies du tractus gastro-intestinal et des reins de manière planifiée en prenant rendez-vous avec un gastro-entérologue ou un néphrologue. En cas de suspicion d'ostéochondrose, un neurologue vous prescrira un traitement.

Cependant, dans certains cas, une douleur dans le dos ou l'abdomen à droite est une raison pour un traitement chirurgical rapide. Des soins d'urgence sont nécessaires en cas de traumatisme grave, de saignement, de perte de conscience et de surtension soudaine. Appeler une ambulance en cas de diarrhée persistante, de vomissements indomptables et de fièvre.

De nombreux organes vitaux sont situés dans la cavité abdominale et l'inflammation aiguë de l'un d'entre eux est tout à fait capable d'entraîner des conséquences négatives pouvant aller jusqu'à la mort. Afin de ne pas salir l'exhaustivité du tableau clinique, il est recommandé de ne pas prendre de médicaments (y compris des analgésiques) jusqu'à l'arrivée de l'équipe médicale.

Que faire des maux de dos sur les côtés

Il y a une grande accumulation de fibres nerveuses dans la région lombaire. Les causes de la douleur sont nombreuses. Cela peut être une blessure sportive ou domestique, une maladie de la colonne vertébrale ou des organes internes.

Aujourd'hui, nous vous dirons comment, par la nature et la localisation de la douleur, déterminer la pathologie qui l'a provoquée et que faire s'il y a une douleur dans les côtés du dos.

Raisons de l'apparition

Nous confondons souvent les maux de dos persistants après un entraînement sportif ou une activité physique avec une maladie vraiment grave. La douleur douloureuse est un symptôme de douleur courant. Voyons quelles raisons peuvent en être la cause..

Les objectifs incluent:

  • position assise ou couchée inconfortable prolongée,
  • hypothermie,
  • activité physique intense.

Attention! Si cela fait mal de s'allonger sur le côté droit ou gauche après un effort physique ou une blessure, il y a une possibilité de fracture des côtes & # 8212, consultez immédiatement un médecin.

Causes pathologiques:

  • infections,
  • maladies de la colonne vertébrale,
  • maladie du rein,
  • maladies urologiques et gynécologiques,
  • perturbation du tractus gastro-intestinal,
  • maladies cardiovasculaires.

Les organes importants du tractus gastro-intestinal sont situés dans le segment gauche de la cavité abdominale et de l'hypocondre.

Les maux de dos peuvent causer:

  • maladies de la rate,
  • rectocolite hémorragique,
  • syndrome du côlon irritable,
  • inflammation des uretères, de la vessie et des reins,
  • diverticulose intestinale.

Les autres symptômes de ces maladies comprennent les coliques et les nausées..

La douleur dans le côté droit du dos est caractéristique d'un certain nombre de maladies rénales et d'autres pathologies des organes internes:

  • pyélonéphrite,
  • hématome rétropéritonéal,
  • pancréatite aiguë,
  • maladie de lithiase urinaire.

Pathologie de la colonne vertébrale

En deuxième lieu en termes de fréquence d'apparition de telles sensations de douleur - maladies de la colonne vertébrale. Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche? La douleur sous les côtes du côté gauche est typique des maladies du système musculo-squelettique telles que:

  • dystrophie musculaire,
  • lésions du disque intervertébral,
  • radiculite,
  • nerfs pincés dans la moelle épinière,
  • ostéochondrose.

La douleur du zona est causée par:

  • hernie intervertébrale,
  • courbure et atteinte des vertèbres.

Si le côté droit fait mal du dos dans la région lombaire, les causes possibles sont les suivantes:

  • spondylolisthésis,
  • ostéochondrose,
  • ostéomyélite,
  • l'ostéoporose,
  • blessures musculaires, entorses et inflammations.

Attention! Des symptômes tels que la gravité et une douleur intense et aiguë irradiant dans le bas du dos et la jambe peuvent indiquer des troubles graves de la colonne vertébrale.

Les raisons de l'inconfort sur les côtés de l'arrière & # 8212, beaucoup. Les symptômes de la douleur ne peuvent être ignorés. La cause de la douleur est déterminée par sa nature..

Traumatisme

En cas de blessure, la douleur est forte, vive, des ecchymoses ou des hématomes apparaissent sur le tronc. En règle générale, les dommages mécaniques aux os, aux muscles, aux ligaments ou au cartilage se produisent à la suite d'un fort impact physique de l'extérieur - chutes, coups.

Le degré de dommage - des ecchymoses mineures aux côtes fracturées. Dans les cas graves, les dommages peuvent entraîner une rupture et des organes internes. Par exemple, une côte cassée peut rompre un poumon ou affecter la rate..

Névralgie intercostale

Avec la névralgie intercostale, la douleur peut être à la fois permanente et paroxystique, tirante, poignardée ou douloureuse. En raison de la compression des terminaisons nerveuses, il se dégage vers la poitrine ou vers le dos sur le côté gauche. Se sent plus fort dans les côtes en toussant, en éternuant et en respirant profondément.

Maladies des organes urinaires

Si le spasme se situe dans la région latérale, les spécialistes peuvent diagnostiquer une maladie rénale. Avec une inflammation chronique, la douleur est concentrée sur le côté droit, dans le dos sous la taille. Avec un effort physique ou dans une position inconfortable, la douleur augmente. Si la douleur est sourde et que le côté droit fait mal, il y a probablement un problème avec les organes du système génito-urinaire.

Dommages au tube digestif

Avec une inflammation du foie et de la vésicule biliaire, des douleurs douloureuses et tiraillantes surviennent au-dessus du bas du dos. L'inconfort peut durer des jours, des semaines voire des mois. Pour restaurer les organes, il est recommandé de faire attention à la santé de l'ensemble du tube digestif..

Maladies du système respiratoire

Les maladies du système respiratoire se caractérisent par une douleur lancinante du côté droit ou gauche, apparaissant lors de la toux et de l'inhalation-expiration. Au tout début de la maladie, la douleur est localisée dans la poitrine et ce n'est que plus tard qu'elle se fait sentir dans les côtes, sur les côtés et dans le dos du côté de la lésion.

Inflammation de la rate

La rate enflammée augmente de taille et commence à appuyer sur les organes du tractus gastro-intestinal. La douleur est ressentie dans le côté gauche sous les côtes et irradie vers la clavicule gauche et l'omoplate. Le principal symptôme de l'inflammation de la rate est que la douleur s'étend au haut du dos..

La douleur des femmes

Les organes génitaux des hommes et des femmes ont des différences dramatiques.

Les maladies suivantes entraînent généralement des maladies qui provoquent une gêne et des crampes dans le côté gauche chez la femme:

  • inflammation des appendices utérins,
  • inflammation des trompes de Fallope,
  • kyste ovarien gauche,
  • grossesse extra-utérine,
  • douleur physiologique pendant la menstruation.

Cette dernière se manifeste souvent par des douleurs du côté gauche dans le bas du dos. Pour d'autres cas, la fièvre et la douleur lancinante dans le côté gauche pendant le mouvement sont caractéristiques. Mais dans tous les cas, seul un spécialiste peut nommer la véritable cause des sensations douloureuses après un diagnostic approfondi..

Chez la femme enceinte

Des sensations douloureuses légères et à court terme surviennent à n'importe quel stade de la grossesse. Mais le plus souvent, ils apparaissent lors d'une augmentation des organes reproducteurs au cours des deuxième et troisième trimestres. La croissance de l'utérus s'accompagne d'un étirement des ligaments. Et cela entraîne un certain inconfort et de la douleur. Il y a de la douleur au-dessus du pubis, tire sur le côté gauche. Des mouvements brusques, une forte toux entraînent également une gêne.

Dans ce cas, il n'y a aucun danger. Et les douleurs douloureuses dans les côtés droit et gauche au niveau de la taille peuvent être éliminées en se relaxant complètement. Par exemple, allongez-vous dans un bain chaud ou faites des exercices de yoga pour les femmes enceintes. Mais même avec cette nature de douleur, une consultation avec un spécialiste est nécessaire.

Chez les hommes

Le sexe fort souffre souvent de douleurs du côté gauche ou droit pour des raisons complètement différentes. Chez les hommes, la douleur du côté gauche peut être le résultat d'un processus inflammatoire dans le système génito-urinaire. Mais ce qui fait mal au côté droit derrière chez les hommes:

  1. Pierres dans la prostate. Avec cette pathologie, le côté fait mal à droite, mais il peut céder au bas du dos..
  2. La cavernite est une inflammation des corps caverneux du pénis. Dans la forme aiguë, le côté droit de l'homme fait mal et coupe mal, dans la forme chronique il fait mal.

Qu'indique la nature de la douleur?

Par les caractéristiques des sensations douloureuses, on peut juger du stade du processus pathologique. Pour déterminer l'urgence d'une intervention médicale, analysez comment le côté fait mal..

  • Des douleurs sévères dans la région de la taille (pression, coupure, coup de couteau) indiquent l'évolution des processus aigus dans le corps. Ils peuvent être le résultat d'un traumatisme interne.
  • Une douleur sourde est caractéristique d'un processus inflammatoire chronique. Il se sent faible et peut être oublié pendant un certain temps ou ne pas être remarqué du tout. Avec une exacerbation de la maladie, la douleur devient plus forte et il n'est plus possible de l'ignorer.
  • & # 171, Tingling & # 187, provoque une circulation altérée. Lorsque l'organe enflammé grossit et comprime les tissus environnants, le flux sanguin normal est perturbé. De plus, le tissu enflammé gonfle, ce qui perturbe également l'approvisionnement en sang. C'est ainsi qu'un sentiment périodique survient, dans lequel il poignarde le côté gauche. Les sensations de picotements sont remplacées par un engourdissement lorsque la sensibilité diminue à la place d'un inconfort récent.
  • La douleur pulsée est caractéristique des processus purulents..

Méthodes de diagnostic

Il est important de consulter un médecin à temps, car provoquer des douleurs peut être grave. Seule une détection rapide de la maladie réduit le risque de transition de la maladie vers une forme chronique de la maladie.

Le premier médecin à voir est un thérapeute. Il posera certainement des questions sur les caractéristiques de la douleur:

  • emplacement exact,
  • regarder (tirant, pointu, douloureux, coupant, palpitant),
  • périodicité,
  • intensité.

Et après l'examen initial, le thérapeute vous dirigera vers un ou plusieurs spécialistes à profil étroit:

  • gastro-entérologue,
  • urologue,
  • gynécologue,
  • spécialiste des maladies infectieuses,
  • neurologue.

Examens prescrits pour les maux de dos sur les côtés:

  • tests sanguins, urine, selles,
  • Échographie du cœur, des organes abdominaux et du petit bassin,
  • ECG,
  • Tomodensitométrie,
  • IRM,
  • fibrogastroduodénoscopie,
  • fibrocolonoscopie,
  • fluorographie,
  • radiographie.

Attention! N'essayez pas de vous diagnostiquer. Seul un spécialiste qualifié est capable d'identifier les causes de la douleur des deux côtés et de poser un diagnostic final.

Quand voir un médecin

Que faire si le côté fait mal à gauche ou à droite? Si la douleur du côté gauche est aiguë, consultez immédiatement un médecin d'urgence. La plupart des maladies avec une telle localisation constituent une menace sérieuse pour la santé et la vie humaines et nécessitent souvent une intervention chirurgicale urgente. Mais même si le côté gauche et droit du dos dans le bas du dos ne fait pas trop mal, une consultation et un diagnostic complet sont nécessaires.

Traitement

Après avoir examiné les résultats de la recherche, le médecin vous prescrira un traitement conservateur ou chirurgical. Pour soulager les symptômes désagréables, des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle sont utilisés.

Si la situation n'est pas critique, alors même avant de contacter un spécialiste, vous pouvez soulager votre état:

  1. Pour réduire la douleur du côté droit au niveau de la taille, prenez un analgésique qui soulage simultanément l'inflammation et abaisse la température.
  2. Refusez de prendre des aliments gras, frits, de l'alcool.
  3. Éliminez le sport et l'activité physique.
  4. Mangez de la nourriture en petites portions, mais souvent. Cela normalise la circulation de la bile, accélère les processus métaboliques et réduit la charge sur l'organe malade..

Médicament

Tout d'abord, le médecin vous prescrira des analgésiques, surtout si la douleur est aiguë. Le médicament le plus courant du groupe des analgésiques est "Analgin". Il soulage les spasmes et ne provoque pas d'effets narcotiques.

Analogues plus chers:

Avec une douleur atroce et intense, les pilules n'aident pas toujours. Dans ces cas, des injections sont prescrites - les mêmes médicaments, uniquement sous forme de solutions à usage intramusculaire.

Les suppositoires rectaux sont également capables de soulager les symptômes de la douleur. Ils préviennent l'inflammation et détendent les muscles.

Souvent attribué:

Important! Notez que les analgésiques ne sont utilisés que pour les douleurs musculaires afin de soulager les spasmes. Si le problème réside dans le tractus gastro-intestinal, les reins ou les organes respiratoires, le spécialiste vous prescrira un autre traitement. Dans la plupart des cas, il est préférable de consulter d'abord un médecin, puis de boire des antispasmodiques, ce qui brouillera l'image de la maladie et rendra difficile le diagnostic..

Remèdes populaires

Les remèdes populaires aident dès les premiers signes d'un processus inflammatoire. Ils ont un effet sédatif et analgésique. La douleur au bas du dos aidera à soulager les compresses. Mais rappelez-vous que cette méthode de traitement est utilisée uniquement pour soulager l'inconfort & # 8212, elle n'affecte pas les causes de la douleur.

Nous vous proposons plusieurs options pour les compresses:

  1. Avec de la moutarde. Diluez 1 cuillère à soupe. l. poudre de moutarde dans l'eau à température ambiante jusqu'à consistance de la crème sure. Étalez le mélange sur le bas du dos, couvrez d'une écharpe en laine ou d'une couverture et laissez reposer 5-7 minutes.
  2. Avec un bodyagi. Bodyag est considéré comme un bon remède contre les maux de dos. Diluez-le avec de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Répartir sur la zone touchée, couvrir et laisser reposer pendant une heure..
  3. Avec du miel. La longe peut être graissée avec du miel d'abeille naturel. Un frottement intense accélérera le processus, normalisera la circulation sanguine et restaurera le tonus musculaire.

Conclusion

Écoutez toujours votre corps - en vous envoyant des signaux sous forme de douleur, cela vous indique que quelque chose ne va pas. Faites d'abord attention aux symptômes, essayez de comprendre quelle pourrait en être la cause. N'ignorez pas la douleur pour ne pas manquer une maladie importante qui, plus tard, sans traitement approprié, évoluera vers un stade chronique..

Assurez-vous de consulter un médecin, ne vous soignez pas. Un spécialiste diagnostiquera le corps et prescrira un traitement compétent.

Douleur dans le côté droit du dos

La douleur dans le côté droit du dos est un symptôme non spécifique qui peut être une manifestation de la maladie du tractus gastro-intestinal, mais d'autres processus pathologiques ne sont pas exclus. Seul un médecin peut déterminer la cause profonde d'un symptôme en prenant les mesures de diagnostic nécessaires.

Il ne peut y avoir de tableau clinique spécifique ici, car la douleur dans le côté droit du dos n'est pas un processus pathologique distinct, mais seulement un symptôme. Par conséquent, la symptomatologie dépendra du facteur sous-jacent. Il en va de même pour le traitement et le pronostic ultérieur..

Étiologie

La douleur dans le côté droit du dos peut être causée par des maladies de nature gastro-entérologique:

De plus, des sensations désagréables du côté droit, qui sont données au dos, sont parfois ressenties même dans le bas du dos, ce qui peut être dû à la grossesse. Dans ce cas, le symptôme n'est pas le signe d'un dysfonctionnement du corps, mais vous devez tout de même consulter un médecin, car seul un spécialiste peut le déterminer de manière fiable..

En plus des maladies gastro-entérologiques, des douleurs dans le bas du dos et du côté droit peuvent être causées par des processus pathologiques qui ne sont pas directement liés au tractus gastro-intestinal..

L'étiologie comprend les éléments suivants:

  • maladies rénales et hépatiques;
  • processus pathologiques dans le pancréas;
  • hernie intervertébrale;
  • maladies neurologiques;
  • problèmes avec le système musculo-squelettique;
  • maladies du système génito-urinaire.

Seul un médecin peut déterminer de manière fiable ce qui a exactement causé les sensations douloureuses du côté droit plus près du dos en effectuant les mesures de diagnostic nécessaires. Il est fortement déconseillé de ne traiter qu'un seul tableau clinique, en comparant les symptômes et la pathogenèse d'une maladie particulière..

Classification

Dans sa manifestation, la douleur peut être:

Une caractérisation précise de la caractéristique principale vous permet souvent de déterminer le type de facteur de cause fondamentale aussi précisément.

Symptômes

Si la raison pour laquelle le côté droit fait mal et donne au dos est une maladie gastro-entérologique, le tableau clinique peut être caractérisé comme suit:

  • Nausée et vomissements. Ces deux symptômes sont généralement liés, survenant souvent après avoir mangé..
  • Douleurs abdominales, dont la nature de la manifestation dépendra de ce qui a exactement provoqué leur apparition.
  • Augmentation des flatulences, grondements dans l'estomac.
  • Goût tiers dans la bouche.
  • Éructations nauséabondes, brûlures d'estomac.
  • Violation de l'acte de défécation - diarrhée sans raison apparente, constipation. La consistance des matières fécales change également..
  • Diminution de l'appétit et, dans certains cas, son absence complète.
  • Faiblesse, malaise croissant.
  • Température corporelle subfébrile avec intoxication alimentaire.
  • Perte de poids.

Il faut comprendre que de tels symptômes accompagnent presque toutes les maladies gastro-entérologiques, il est donc fortement déconseillé de se soigner, sans diagnostic..

La douleur dans le côté droit du dos peut être causée par des maladies du foie, des reins. De plus, les processus pathologiques du système génito-urinaire ne sont pas exclus..

Le tableau clinique peut être caractérisé comme suit:

  • il y a une douleur de traction non seulement dans le côté latéral droit, mais également dans le bas du dos;
  • inconfort dans le bas de l'abdomen, qui est souvent donné à la région de l'aine;
  • problèmes de miction - envie fréquente, douloureuse, n'apporte pas toujours de soulagement, peut être accompagnée d'une sensation de brûlure;
  • les femmes peuvent avoir des irrégularités menstruelles;
  • gonflement des jambes, des bras et du visage, qui sera le plus clairement visible le matin;
  • jaunissement de la peau;
  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse, malaise croissant.

Si la raison de la manifestation d'un tel symptôme est une maladie du système musculo-squelettique, le tableau clinique sera caractérisé par une douleur dans le dos, les membres, une mobilité limitée, etc..

En raison du fait que le symptôme de ce type de pathologie n'est pas spécifique, en présence de signes tiers, vous devez consulter un médecin qui procédera à un examen, diagnostiquera et prescrira le traitement approprié.

Diagnostique

Vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels que:

Le programme de diagnostic peut comprendre les activités suivantes:

  • tests de laboratoire standard - formule sanguine complète, analyse d'urine générale;
  • analyse générale des matières fécales;
  • chimie sanguine;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • Échographie des reins;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH-mètre;
  • PCR;
  • Test d'Helicobacter pylori.

Le tableau clinique spécifique dépendra des symptômes présents, ainsi que des antécédents personnels et familiaux recueillis lors de l'examen physique du patient..

Traitement

Il n'y a pas de programme de traitement général. Le programme de mesures thérapeutiques sera déterminé sur une base individuelle et visant à éliminer la cause profonde.

Le patient peut se voir attribuer les éléments suivants:

  • prendre des médicaments;
  • antibiothérapie;
  • respect de la nutrition diététique;
  • procédures de physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice, un cours de massage thérapeutique, thérapie manuelle.

La liste des médicaments, ainsi que la durée de leur prise, le schéma et la posologie, sont déterminés uniquement par le médecin sur une base individuelle. Il en va de même pour le régime alimentaire - un tableau diététique spécifique selon Pevzner est sélectionné en fonction de la maladie sous-jacente.

Vous ne pouvez pas effectuer les opérations suivantes vous-même:

  • prenez des analgésiques et des antibiotiques;
  • appliquez de la chaleur sur le point sensible;
  • effectuer tout exercice physique, soumettre le corps à un effort physique excessif.

Le traitement n'est prescrit que par un médecin, dont les recommandations doivent être strictement suivies.

En ce qui concerne la prévention, dans ce cas, il faut adhérer aux recommandations générales: bien manger, renforcer l'immunité, traiter toutes les maladies en temps opportun et jusqu'au bout afin de prévenir leur chronicité.

Pourquoi le côté droit fait-il mal le long des côtes?

La douleur dans le côté droit sous les côtes provoque non seulement une gêne, mais est également un signal alarmant du corps.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles la douleur survient, mais elles sont toutes une raison de subir un examen médical.

Les principales causes de douleur ↑

En règle générale, la douleur du côté droit est un signe de la présence de maladies de la cavité abdominale (foie, pancréas, vésicule biliaire et voies biliaires, rein droit, flexion hépatique du côlon), de la colonne vertébrale, des organes de la poitrine.

Une telle pathologie peut être thérapeutique (ne nécessitant pas d'intervention médicale urgente) et d'urgence.

Conditions thérapeutiques

Dans le côté droit sous les côtes et la nausée

Ces symptômes sont caractéristiques de la pancréatite chronique ou aiguë..

L'inconfort se produit lors de l'inflammation de la tête du pancréas et la douleur elle-même se propage au-delà de la zone d'inflammation, donne au dos.

En règle générale, dans cette condition, le patient ressent une faiblesse générale et un malaise, souffre d'un trouble du système digestif.

Une douleur sourde du côté droit et des nausées s'accompagnent également de processus inflammatoires dans le foie:

  • cirrhose;
  • hépatite (aiguë; chronique);
  • tumeurs.

Les signes caractéristiques de la présence de telles maladies, en plus des sensations de douleur sourdes typiques, sont:

  • jaunissement de la peau;
  • pâleur et faiblesse;
  • nausées et troubles dyspeptiques;
  • malaise général;
  • diminution de l'appétit.

La douleur dans le côté droit sous les côtes après avoir mangé est accompagnée d'une duodénite.

Dans ce cas, la douleur irradie vers le dos, l'omoplate. Les patients s'inquiètent des nausées et des vomissements, des troubles du système digestif, de la faiblesse et de la transpiration, des éructations avec de l'air amer.

Du côté droit sous les côtes et de l'amertume en bouche

Ces symptômes sont souvent causés par des maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires..

En règle générale, la douleur est donnée à l'épaule droite, le patient ressent une lourdeur dans l'hypochondre du côté droit, une faiblesse, un malaise, parfois des vomissements.

Douleur sourde et éclatante

Cette nature de la douleur peut être associée à une cholécystite chronique et à la présence de calculs dans la vésicule biliaire..

Une caractéristique de cette maladie est la nature cyclique de la douleur: des sensations désagréables apparaissent souvent, elles sont liées aux repas.

Le régime aide à prévenir la douleur, à réduire sa fréquence et son intensité.

Photo: vésicule biliaire avec des calculs

Une autre cause possible de douleur sourde est la dyskinésie de la vésicule biliaire..

L'évolution de cette maladie, causée par une violation de la contractilité de l'organe, s'accompagne également de douleurs douloureuses ou lancinantes, qui disparaissent également avec un régime alimentaire et un traitement médicamenteux approprié..

Dans l'hypochondre droit et éructations

Ces symptômes peuvent être caractéristiques de la cholangite (inflammation des voies biliaires) et de la bulbite (inflammation du duodénum proximal).

Côté droit sous les côtes et diarrhée (constipation)

Ces symptômes peuvent indiquer une gastrite..

Des sensations douloureuses avec cette maladie apparaissent quelques heures après avoir mangé ou le matin, à jeun.

Un symptôme supplémentaire est les éructations d'air aigre.

Conditions d'urgence

Souvent, la présence de douleur dans le côté droit est un symptôme de la présence de maladies potentiellement mortelles (dites chirurgicales), dans lesquelles le patient a besoin d'une aide d'urgence.

Cholécystite aiguë

Il s'agit d'une inflammation aiguë de la vésicule biliaire, dont les symptômes sont:

  • la douleur du côté droit est aiguë, irradie vers le cou, l'épaule droite et l'omoplate;
  • une forte augmentation de la température;
  • frissons;
  • la faiblesse;
  • nausées et vomissements répétés.

L'apparition de la maladie est associée à la présence de calculs dans la vésicule biliaire, qui bloquent les voies et empêchent la bile de sortir.

Ceci est lourd de rupture de la vésicule biliaire, de péritonite et même de mort..

Maladie du foie

Dans de tels cas, la douleur est vive, lancinante, paroxystique, a le caractère de colique hépatique, qui est causée par la présence de calculs ou de spasmes, un gonflement, des adhérences.

L'écoulement obstrué de la bile conduit à une distension excessive de la vésicule biliaire. En règle générale, cette condition est accompagnée de vomissements répétés..

Maladie du rein

La douleur s'accompagne également de processus inflammatoires dans les reins, de lithiase urinaire.

La nature de la douleur dans ce cas n'est pas locale: elle donne aux organes génitaux, au dos.

Souvent, ces maladies s'accompagnent de rétention urinaire, de nausées et de faiblesse..

Photo: lithiase urinaire

La localisation de la douleur dans l'hypochondre droit se produit parfois avec une pyélonéphrite aiguë - inflammation du rein droit. Dans ce cas, la maladie s'accompagne d'une miction altérée..

Appendicite aiguë

Cette condition provoque souvent des douleurs dans l'hypochondre droit..

Malgré le fait que la source soit située dans le bas de l'abdomen, la douleur se reflète et commence à se faire sentir sous les côtes et au-dessus de l'abdomen, induisant le patient en erreur..

Maladies du cœur et des poumons

La douleur dans l'hypochondre est un symptôme courant des maladies des organes thoraciques:

  • péricardite;
  • infarctus du myocarde;
  • pleurésie droite.

Des symptômes supplémentaires aideront à reconnaître la zone à problème.

Avec les maladies des organes thoraciques, la température augmente généralement, il y a un essoufflement, une faiblesse et une toux fréquente et douloureuse. Douleur lors de la déglutition et hoquet accompagné de pleurésie.

Une douleur à droite sous les côtes survient parfois avec une pneumonie aiguë.

Vous pouvez diagnostiquer correctement en étudiant d'autres symptômes:

  • toux avec expectorations, pus;
  • la présence d'une forte fièvre et d'une hypothermie antérieure.

Tumeurs et blessures

La douleur peut être causée par une modification de la taille du diaphragme due à la pression d'autres organes, une hernie, des tumeurs du diaphragme et ses ruptures en cas de blessures abdominales.

La douleur dans l'hypochondre droit peut être causée par des blessures:

  • Côtes cassées;
  • dommages au foie;
  • rein rompu, vésicule biliaire.

Cependant, une douleur dans l'hypochondre droit peut survenir en raison d'un effort physique inhabituel pour le corps, de virages serrés, de virages, de contact des organes internes avec des côtes.

Pendant la grossesse

Les femmes enceintes méritent une attention particulière: leur douleur dans le côté droit sous les côtes peut être soit associée à des maladies des organes internes, soit pas du tout causées par elles.

Chez les femmes enceintes, la douleur apparaît le plus souvent en raison d'une augmentation des organes internes et de leur déplacement à l'intérieur de la cavité abdominale..

Pour exclure la pathologie, avec des douleurs fréquentes et prolongées dans l'hypochondre, les femmes enceintes sont recommandées:

  • être examiné par un spécialiste;
  • sur ses instructions, faites des analyses de sang et d'urine;
  • faire un examen échographique des organes abdominaux.

Pourquoi l'hygroma apparaît-il? Comment s'en débarrasser? Vous pouvez trouver de nombreuses informations à ce sujet dans notre article sur le traitement de l'hygroma de l'articulation du poignet..

Pour quelle raison un nerf dans le dos peut-il se pincer soudainement? Lisez ici.

Quelle est la nature de la douleur? ↑

En vous concentrant sur la nature de la douleur, vous pouvez découvrir quelle maladie cause de l'inconfort. Ainsi, une douleur intense s'accompagne de maladies du foie, des reins, de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Inconfort accompagné de lourdeur, de nausées et de vomissements

L'inconfort survient lorsque:

  • cholécystite;
  • colique hépatique;
  • cirrhose;
  • lithiase urinaire;
  • hépatite aiguë.

Cette nature de la douleur incite une personne à rechercher une position confortable et tout changement provoque un frisson.

Fig.: Cirrhose du foie

Le patient souffre de vomissements, de troubles dyspeptiques, souvent - des ballonnements.

Avec les maladies des voies biliaires et de la vésicule biliaire, la douleur survient après avoir mangé des aliments gras et frits.

Avec la colique rénale, la douleur ne s'atténue pas même au repos.

Localisation de la douleur - sous les côtes dans le dos, alors qu'elle peut changer, forçant la douleur à se déplacer vers l'abdomen.

Les pathologies hépatiques s'accompagnent non seulement de douleurs dans l'hypochondre droit, mais également d'une gravité tangible, d'un changement de la couleur de l'urine en couleur de la bière, de l'apparition de jaunissement de la peau et de la sclérotique des yeux.

Douleur douloureuse dans l'hypochondre droit

Il est caractéristique de la dyskinésie biliaire. En règle générale, un tel trouble s'accompagne d'amertume dans la bouche, de faiblesse et de fatigue, de perte d'appétit, d'apathie.

Une douleur sourde et douloureuse est souvent un symptôme de la maladie des calculs biliaires.

Des douleurs douloureuses et tiraillantes dans l'hypochondre droit surviennent souvent lors de troubles de l'alimentation et de congestion des voies biliaires.

Parfois, de telles sensations douloureuses apparaissent lors d'un effort physique..

Les raisons de la manifestation peuvent être:

  • pyélonéphrite chronique;
  • rein droit polykystique;
  • pancréatite chronique;
  • inflammation du rein droit, poumon droit;
  • maladies parasitaires des voies biliaires, du foie.

Douleurs de couture

Harceler souvent les gens en courant.

La raison en est l'étirement de la capsule hépatique..

Cela se produit en raison d'une diminution de l'écoulement sanguin, d'une perturbation du diaphragme due à une mauvaise respiration..

Pour éviter l'apparition d'inconfort, il est nécessaire de faire un échauffement avant l'exercice, de surveiller la respiration correcte, de prendre de grandes respirations et de respirer dans l'estomac.

Dans ce cas, l'aide d'un médecin n'est pas nécessaire..

La douleur piquante est accompagnée d'une pneumonie du côté droit.

Dans ce cas, le patient souffre:

  • troubles dyspeptiques;
  • essoufflement;
  • l'élévation de température est caractéristique;
  • cyanose du triangle nasolabial.

La douleur de piqûre survient également avec des pathologies du rein droit.

Douleur vive et aiguë

Ce type de douleur est paroxystique et se manifeste par des coliques hépatiques, généralement la nuit..

Cette nature de la douleur est également observée dans les coliques rénales, qui sont associées au passage d'une pierre à travers l'uretère.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit peut être un symptôme de rupture de la vésicule biliaire, de la trompe de Fallope, du kyste, de l'ovaire, de l'appendicite, de la pyélonéphrite aiguë.

Une douleur aiguë survient avec un ulcère de l'estomac, du duodénum.

Dans ce cas, le patient est tourmenté par des troubles dyspeptiques, des nausées et des vomissements, des brûlures d'estomac et des éructations.

Photo: ulcère peptique

La douleur dans l'hypochondre droit peut également être causée par une dystonie végétative-vasculaire, alors que leur nature est instable.

Une douleur intense est caractéristique de la cholécystite aiguë.

Douleur sourde et constante

Souvent associé à des maladies du foie et du pancréas:

  • Hépatite A;
  • inflammation de la tête du pancréas;
  • tumeurs;
  • intoxication du corps;
  • une augmentation de la taille du foie;
  • inflammation de la vésicule biliaire.

Douleur à la ceinture

Cette douleur peut être causée par:

  • perturbation du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas;
  • le développement de la pleurésie;
  • névralgie.

Si la douleur est vive et ceinturée, il s'agit d'un symptôme de pancréatite aiguë. Une telle douleur est intense, ne disparaît pas même au repos.

De plus, cette maladie s'accompagne de:

  • vomissements répétés;
  • cyanose de la peau;
  • "Marbrure" de la peau de l'abdomen;
  • petites hémorragies autour du nombril et sur les côtés.

Diagnostic des sensations de douleur ↑

Pour déterminer ce qui a causé la douleur, vous pouvez spécifier l'emplacement de la douleur.

Donne dans le dos

Cette douleur peut être un symptôme:

  • pancréatite aiguë;
  • névralgie intercostale.

Une douleur incessante irradiant vers le dos, moins souvent vers l'omoplate, la clavicule, la région cardiaque, qui s'accompagne de nombreux vomissements, de la fièvre, indique une crise de cholécystite aiguë.

De derrière

Une douleur dans le côté droit du dos sous l'omoplate peut survenir en raison de:

  • nerf pincé;
  • pleurésie;
  • pneumonie du côté droit;
  • le développement de tumeurs dans les poumons, les bronches.

La douleur sous les côtes irradie vers le dos, l'omoplate ou l'épaule et en cas de troubles du pancréas, du foie, de la vésicule biliaire et des voies.

Avec l'inflammation des reins, le syndrome de Pasternatsky est observé - la manifestation d'une douleur intense avec un faible impact avec le bord de la paume par derrière le long de la côte inférieure.

Avec la lithiase urinaire, le mal de dos s'étend au bas du dos.

Lors de l'inhalation

Une douleur accrue à l'inhalation indique également le développement d'une cholécystite aiguë..

Une forte augmentation de la douleur lors de l'inhalation peut être un symptôme d'une péritonite locale naissante.

Devant la poitrine

Si la douleur irradie vers l'avant de l'hypochondre droit, c'est un signe de maladies:

  • poumons (pneumonie);
  • vésicule biliaire (cholécystite chronique ou aiguë);
  • foie (cirrhose, hépatite, tumeurs, dégénérescence graisseuse des cellules);
  • estomac et duodénum (ulcères, gastrite, érosion).

Avec une maladie pulmonaire, une douleur de couture, aggravée par l'inhalation, accompagnée de fièvre, de faiblesse; en cas de dysfonctionnement de la vésicule biliaire, une douleur intense dans la région épigastrique est caractéristique.

Dans les maladies de l'estomac et du duodénum, ​​la douleur est ressentie dans la partie antérieure de l'hypochondre, alors qu'elle peut irradier vers le bas du dos et le dos, terne avec la pression.

Une douleur sourde et persistante dans l'hypochondre droit peut être un symptôme d'une maladie du foie, généralement une stéatose hépatique (accumulation excessive de graisse).

Les causes sont l'abus d'alcool, la malnutrition, les troubles métaboliques.

La douleur qui survient après avoir mangé ou bu de l'alcool est également un signe de cholécystite..

La consommation d'alcool provoque le développement d'hépatite et de cirrhose, qui provoquent également l'apparition d'inconfort.

Douleur en toussant

La douleur lors de la toux, qui a un caractère "tirant", est un signal du développement de la névralgie intercostale.

Si cette douleur se propage progressivement, elle peut être causée par une colique rénale..

Figure: Causes des coliques rénales

La douleur de la ceinture dans l'hypochondre lors de la toux peut être un signe de la présence de cellules cancéreuses dans les tissus pleuraux.

La douleur lors de la toux se produit également en raison de blessures aux côtes.

Pendant la conduite et l'inclinaison

Avec la névralgie, la douleur dans l'hypochondre droit se produit également lors de la flexion..

  • La douleur dans le côté droit lors du déplacement est dérangeante lorsque:
  • appendicite aiguë;
  • ulcère d'estomac perforé;
  • inflammation de la capsule hépatique.

Parfois, une telle douleur se reflète dans l'hypochondre droit en raison d'une inflammation des appendices et de l'utérus.

Que faire si ça fait mal sous les côtes? ↑

La douleur du côté droit sous les côtes ne peut à elle seule poser un diagnostic précis..

Afin de détecter la maladie à temps et de commencer le traitement approprié, vous devez demander une aide médicale qualifiée..

En cas de douleur, tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute qui vous dirigera vers le bon spécialiste:

  • chirurgien;
  • gastro-entérologue;
  • cardiologue;
  • gynécologue;
  • traumatologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • endocrinologue.

L'autotraitement ne peut être utilisé qu'après le diagnostic..

Quand devriez-vous voir un médecin immédiatement? ↑

Un examen immédiat est nécessaire pour un patient souffrant de nombreux vomissements, diarrhée ou constipation, qui ne s'arrête pas dans les 24 heures.

Il convient de rappeler que l'apparition de douleurs peut signaler la présence d'un danger pour la vie et la santé du patient (appendicite, grossesse extra-utérine, rupture d'organe, etc.).

Une élévation de la température à des degrés élevés sert également d'excuse pour consulter immédiatement un médecin..

Presque toutes les personnes de plus de 40 ans souffrent d'une maladie telle que l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Lisez sur les raisons du développement de l'ostéochondrose de la région lombo-sacrée dans notre article - Ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée.

Le deuxième plus fréquent est l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Vous pouvez le découvrir ici.

Moins souvent, l'ostéochondrose affecte la colonne thoracique. Vous pouvez lire sur lui ici.

Comment soulager la douleur? ↑

Afin de soulager la douleur, vous pouvez boire du no-shpa, mais vous ne devez pas abuser des analgésiques - cela ne permettra pas d'établir correctement la cause des sensations inconfortables.

Vous ne pouvez pas appliquer de coussin chauffant sur le site de localisation de la douleur, seul le froid est possible.

Comment réduire la douleur chez un enfant?

Afin de soulager la douleur chez un enfant, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les causes de la douleur dans le côté droit sous les côtes chez les enfants peuvent être un dysfonctionnement des organes internes.

Dois-je suivre un régime?

Afin de prévenir ou de se débarrasser des maladies qui provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire approprié..

Le régime consiste à éviter les aliments frits et gras, à limiter l'utilisation d'épices et d'herbes, d'alcool et de fumer. Les boissons gazeuses, les viandes fumées et les bonbons, les conserves sont également exclus.

Dans les maladies chroniques, l'adhésion à un régime fournira une rémission à long terme, un repos pour l'organe endommagé..

Il est important non seulement de respecter le régime alimentaire approprié, mais également de surveiller le rythme des repas..

Manger de petites portions avec une augmentation de la fréquence accélérera non seulement le métabolisme, mais normalisera également l'écoulement de la bile, répartira uniformément la charge sur les organes internes.

Névralgie intercostale. La raison pour laquelle le côté droit d'une personne tire, devient engourdi dans l'hypochondre, peut être une névralgie intercostale. Dans cet état, tire parfois de l'arrière, les côtes font mal des deux côtés à l'avant. Avec la névralgie, elle pique fortement dans différentes zones, jusqu'à la limitation de la mobilité. La douleur devient plus forte en se pliant, en tournant. En outre, la raison pour laquelle il poignarde soudainement dans l'estomac ou des contractions des deux côtés peut être une myosite, lorsque les muscles d'une personne sont enflammés..

Quels médecins dois-je contacter? En fonction de la localisation (dans l'hypochondre, dans la région pelvienne, plus près du bas du dos), la source de la douleur peut être conditionnellement différenciée. Les femmes souffrant de tiraillements dans le bas de l'abdomen devraient consulter un gynécologue. Dans tous les autres cas de douleurs légères lors de la marche et de la course, la première consultation est effectuée par le thérapeute. Lors de la détection d'indicateurs dans les analyses d'urine et de sang qui sont caractéristiques des maladies rénales ou pancréatiques, le thérapeute oriente le thérapeute vers un néphrologue ou un gastro-entérologue. Pour les douleurs causées par le pincement des nerfs intercostaux, il est nécessaire de consulter un neurologue. Que devez-vous faire si vous ressentez de la douleur en marchant? Indépendamment de l'emplacement et de l'intensité de la douleur, son apparence sert de signal pour arrêter l'activité physique. Si la cause de la douleur est physiologique, la fin de la charge conduira à la normalisation des processus et à l'affaissement de la douleur. Dans tous les cas, suivre quelques règles sera utile. Premièrement, il n'est pas recommandé de pratiquer une activité physique forcée sans échauffement préalable. Deuxièmement, tout exercice physique, course à pied, marche rapide immédiatement après un repas sont catégoriquement contre-indiqués. Si vous êtes préoccupé par des tiraillements ou des douleurs constantes en marchant, vous devez en établir la cause sans retarder une visite chez le médecin..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte