Les crises soudaines de maux de dos aigus peuvent être très douloureuses et atroces, mais cela ne signifie pas que vous aurez toujours un «mal de dos». Bien sûr, la douleur aiguë survient le plus souvent en raison de problèmes chroniques, mais dès qu'elle est passée et que l'état de la souris, des ligaments et des articulations du dos est devenu moins critique, vous pouvez également traiter les causes chroniques. Le pilier du traitement des crises de mal de dos aigu est un programme gradué d'exercice physique combiné au repos. Dans cette section, vous apprendrez quoi faire si vous avez une crise et quand appeler votre médecin, découvrez un programme de récupération étape par étape qui comprend de l'exercice, des positions de repos et des méthodes d'auto-assistance..

Causes de la douleur aiguë

La cause la plus fréquente de maux de dos aigus est des anomalies chroniques à long terme, telles qu'une mauvaise posture ou une faiblesse des muscles abdominaux. Ces anomalies peuvent augmenter le stress et la tension sur la colonne vertébrale et les muscles de la colonne vertébrale au point d'être endommagés. Les processus dégénératifs tels que l'arthrose et l'ostéoporose, s'ils se développent au stade de lésions tissulaires, peuvent également provoquer des douleurs aiguës dans le dos. Dans de tels cas, après un jour ou deux, un soulagement temporaire peut survenir, mais il est très probable que les crises de douleur aiguë se répètent jusqu'à ce que leur cause chronique soit éliminée..

Causes chroniques des maux de dos aigus

Si une crise de douleur aiguë est le résultat de dommages causés par une maladie chronique, les causes les plus probables sont:.

Causes mécaniques de la douleur aiguë

Les affections chroniques ne sont en aucun cas toujours la principale cause de maux de dos aigus. Très souvent, une attaque peut être déclenchée par un mouvement qui semble insignifiant en soi, comme se pencher derrière un sac posé au sol. En fait, les dommages sont survenus un jour ou deux plus tôt, avec un effort physique inhabituel. Lorsque les muscles essaient de protéger la colonne vertébrale d'un stress inhabituel, ils se sollicitent excessivement, tout comme les ligaments, les vertèbres et les disques intervertébraux. Le lendemain, les muscles surchargés se raidissent et font mal ou se détendent à un point tel qu'ils sont incapables de soutenir la colonne vertébrale, alors que les ligaments et les articulations ne sont pas encore revenus à leur état habituel. Une telle défaillance purement mécanique déstabilise l'ensemble du système et, par conséquent, un mouvement apparemment insignifiant peut devenir la dernière goutte qui provoquera des spasmes musculaires, des entorses, un déplacement du disque intervertébral ou une inflammation de l'articulation. Le levage et les efforts inappropriés sous un stress inhabituel sont des causes typiques de maux de dos aigus.

Haltérophilie incorrecte

Soulever des poids de manière inappropriée, comme se pencher en avant pour récupérer des objets dans le coffre d'une voiture, met un stress supplémentaire sur le dos. Lorsque vous soulevez des poids en vous penchant, les articulations intervertébrales sont davantage comprimées, ce qui conduit au fait que toute articulation, disque ou ligament déjà affaibli ne peut pas supporter la charge supplémentaire..

Activité physique excessivement intense ou inhabituelle

L'exercice intense, en particulier la torsion du corps (jouer au tennis ou danser), est souvent la cause de graves maux de dos. Dans certains types d'exercices, les mouvements sont dirigés principalement dans une direction (virages vers l'avant) et un seul groupe musculaire y participe. Les muscles du groupe opposé, qui étendent la colonne vertébrale, deviennent trop étirés, s'affaiblissent et ne sont plus capables de se contracter complètement et d'incliner le corps vers l'arrière. Cela signifie que les muscles et les ligaments ne deviennent pas assez forts ou suffisamment flexibles pour supporter la charge accrue lors de la rotation du tronc..

Que faire en cas de douleur?

Si vous ressentez une douleur intense, tout d'abord, arrêtez de faire ce que vous faisiez, allongez-vous sur le lit ou sur le sol, même si vous devez ramper pour le faire (les seules exceptions à cette règle sont lorsque vous avez soudainement une jambe ou les deux jambes, vous avez accident, chute ou soudainement reçu un choc (voir questionnaire ci-dessous). En position couchée, la charge est retirée de la colonne vertébrale, la pression sur elle devient quatre fois inférieure à celle en position debout. Diminuer la pression peut grandement soulager la douleur et donner aux muscles qui sont dans le spasme défensif une chance de se détendre. Vous pouvez également vous aider avec un effort mental visant à détendre l'esprit et le corps: essayez de ne pas vous inquiéter de votre immobilité forcée, quoi que vous fassiez lorsque l'attaque commence, cela peut être complété plus tard..

Quelle position prendre

La meilleure façon de soulager la pression sur votre colonne vertébrale est de vous allonger sur le dos. Au début, essayez de vous allonger sans oreiller, mais si la douleur persiste, placez-le sous votre tête. Si nécessaire, placez un oreiller sous vos genoux pour éviter que votre région lombaire ne fléchisse trop. Si la douleur descend dans vos jambes, placez un oreiller sous vos jambes afin que vos hanches et vos genoux soient à angle droit pour aider à soulager la tension sur votre nerf sciatique..

Dans certains cas, se coucher sur le dos ne soulage pas la douleur. Si vous trouvez cette position douloureuse, essayez les manœuvres indiquées dans l'article Soulagement rapide de la douleur pour trouver une position où la douleur n'est pas ressentie. Les réponses aux questions de la liste ci-dessous vous aideront à déterminer la gravité de votre problème et à déterminer les mesures à prendre..

Quelle est la gravité du problème?

En utilisant le questionnaire ci-dessous, vous pouvez savoir ce qu'il faut faire dans votre cas, mais en cas de doute, consultez votre médecin.
Si au moins l'une des hypothèses suivantes correspond à votre situation, ne bougez pas et demandez à quelqu'un d'appeler une ambulance.

  1. Tu viens d'avoir un accident.
  2. Vous avez récemment chuté ou frappé fort.
  3. Soudain, votre jambe ou les deux jambes sont engourdies.

Si l'une des hypothèses suivantes s'applique à votre situation, consultez immédiatement votre médecin. Appelez le policier du district ou rendez-vous aux urgences.

  1. Vous avez mal à la poitrine, au bras gauche ou au côté gauche de votre mâchoire.
  2. La douleur ne disparaît pas, mais s'intensifie, tandis que le changement de position n'aide pas non plus.
  3. Vous ressentez de plus en plus de faiblesse dans vos jambes, accompagnée d'engourdissements et éventuellement de difficultés à uriner et à vider vos intestins.
  4. La douleur est intense, prolongée, ne disparaît que lorsque vous vous penchez vers l'avant.

Si l'une des hypothèses suivantes s'applique à votre situation, consultez votre médecin dans les prochains jours.

  1. Vous ressentez un engourdissement ou des picotements dans un bras ou une jambe.
  2. Récemment, vous avez perdu du poids et ressentez un malaise général et de la fatigue..
  3. Vous êtes une femme et vous êtes déjà ménopausée.
  4. Tu es enceinte.
  5. Vous êtes végétarien ou avez suivi un régime alimentaire de longue durée.
  6. Vous avez plus de 60 ans.

Si au moins l'une des hypothèses ci-dessous correspond à votre situation, restez au lit pendant 24 heures, et s'il n'y a pas d'amélioration, consultez votre médecin..

  1. Le schéma de la douleur change si vous bougez ou changez la position du corps.
  2. Ont récemment fait des exercices inhabituels de haute intensité.
  3. Vous vous êtes tourné maladroitement ou avez ramassé un objet lourd.

Soulagement rapide de la douleur (premier jour)

Si la posture suggérée dans l'article précédent (Que faire en cas de douleur) est inconfortable pour vous, essayez les postures décrites ci-dessous pour trouver une position où la douleur n'est pas ressentie et reposez-vous pendant 24 heures, mais rappelez-vous que l'exercice est strictement limité. le volume est nécessaire pour réduire l'inflammation et éviter l'immobilité. Étant donné que les causes de la douleur varient d'une personne à l'autre, vous devez essayer chaque pose et chaque exercice pour trouver celui qui vous convient le mieux. Si, avec un changement de position du corps pendant l'exercice, vous sentez que la douleur s'est calmée, prenez cette position pour vous reposer. Inversement, ne restez dans aucune position si la douleur augmente. Essayez de bouger sur le lit si vous avez un matelas dur, sinon utilisez un tapis de gym ou un tapis.

Pose de soulagement de la douleur

1. Allongez-vous sur le ventre, les bras à vos côtés.

2. Si la douleur persiste, placez un oreiller sous votre ventre. Si cela ne vous aide pas, tournez légèrement sur votre hanche, essayez à la fois la droite et la gauche, car l'efficacité d'un mouvement particulier est déterminée par l'emplacement de la blessure. Mettez votre tête entre vos mains si c'est plus confortable pour vous..


avertissement

Si un exercice provoque la douleur, s'aggrave ou se propage davantage, arrêtez immédiatement. En continuant, vous pouvez aggraver le problème. Les deux premiers jours, les exercices suggérés ici ne doivent pas être répétés plus de trois fois chacun, environ trois fois par jour. Reposez-vous le reste du temps. À mesure que la douleur diminue, augmentez progressivement le nombre de répétitions au maximum - 10 fois par exercice.

Inclinaison pelvienne

1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux à angle droit, tout en gardant les pieds sur le sol.

2. Pliez le bas du dos, soulevez votre dos du sol, puis appuyez fermement sur le sol. Gardez votre cage thoracique immobile pendant que vos hanches se balancent d'avant en arrière.

3. Répétez l'exercice trois fois, à la fin de l'exercice, le bas du dos doit prendre une position neutre au milieu entre les extrêmes. Après deux jours, commencez à augmenter progressivement le nombre de répétitions de cet exercice à 10.

Rouler les genoux

1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux comme dans l'exercice précédent, mais vos hanches doivent être sur le sol.

2. Déplacez les genoux d'un côté à l'autre, en les abaissant au sol aussi bas que confortable. Répétez l'exercice trois fois. Après deux jours, commencez à augmenter progressivement le nombre de répétitions jusqu'à 10 fois.

Soulagement de la douleur (deuxième jour)

Les médecins croyaient autrefois que le repos absolu était le meilleur traitement pour les maux de dos aigus, mais il est maintenant constaté qu'il est beaucoup plus efficace d'alterner repos et exercice. Si vous ne ressentez aucune amélioration après 24 heures, appelez votre médecin, mais si la douleur est soulagée, ajoutez les exercices ci-dessous aux exercices recommandés dans l'article Soulagement rapide de la douleur. Ils aideront à prévenir les raideurs musculaires du dos et donc à réduire la probabilité de problèmes futurs, ainsi qu'à maintenir le tonus musculaire et la force..

Déflexions couchées

1. Allongez-vous sur le ventre, sur un tapis ou un matelas ferme, les coudes relevés. Détendez-vous et restez dans cette position jusqu'au compte 10. Asseyez-vous, détendez-vous; répétez l'exercice trois fois.

2. Répétez le premier exercice, mais cette fois levez-vous sur vos paumes, pas sur vos coudes.


Remonter les genoux

Allongez-vous sur le dos sur une surface dure. Pliez vos genoux à angle droit et tirez-les vers votre poitrine. Tenez-les dans cette position pour un nombre de 10, puis abaissez lentement vos pieds au sol. Répétez trois fois.

Coudes latéraux

Tenez-vous droit, les pieds écartés de la largeur des épaules. En tirant légèrement une cuisse sur le côté, faites glisser votre main le long de la jambe du même côté, vous sentirez la tension de l'autre côté du corps. Répétez trois fois. Ensuite, faites cet exercice dans l'autre sens..

Extension du dos

1. Position de départ comme en se penchant sur le côté, les mains sur les hanches. Penchez-vous légèrement en arrière en rapprochant vos omoplates et en soulevant légèrement le menton, mais pas trop haut pour que vous regardiez le plafond. Répétez trois fois.

2. Après avoir terminé la dernière répétition avant de terminer l'exercice dans une position neutre et droite, penchez-vous légèrement vers l'avant en arrondissant les épaules..
avertissement

Arrêtez immédiatement si un exercice provoque une douleur, une aggravation ou une propagation. En continuant, vous pouvez aggraver le problème. Les deux premiers jours, les exercices suggérés ici ne doivent pas être répétés plus de trois fois chacun, environ trois fois par jour. Reposez-vous le reste du temps. À mesure que la douleur disparaît, augmentez progressivement le nombre de répétitions jusqu'à un maximum de 10 fois par exercice.

Le chemin du rétablissement

Si la douleur s'atténue progressivement (sinon, consultez votre médecin), vous pouvez reprendre votre vie normale après deux jours de repos et d'exercice. Pour retrouver mobilité et flexibilité, il est important que vous soyez le plus actif possible; bien sûr, rien ne doit être fait qui puisse interférer avec la récupération finale. Mais même maintenant, il est logique de se reposer sur le dos pendant environ une heure chaque jour pour donner aux tissus le temps de se guérir et de se guérir..
Si la douleur revient

Si vous ne faites pas attention et que vous ne respectez pas les règles énumérées dans le tableau ci-dessous, la menace demeure qu'en faisant un mouvement maladroit, vous annulerez tout le travail effectué, ce qui entraînera une nouvelle douleur au dos. Si cela se produit, arrêtez immédiatement de travailler et allongez-vous sur une surface dure, face contre terre ou sur le dos, ou prenez la position qui fonctionnait le mieux auparavant pour soulager la douleur..
Couché sur le côté

Cette position n'est pas aussi favorable pour votre colonne vertébrale que les autres, mais il se trouve que vous n'êtes à l'aise que dans cette position. Dans ce cas, placez un oreiller entre vos genoux pour empêcher le haut de la cuisse de rouler vers l'avant et de tordre la colonne vertébrale inférieure. Il peut également être utile de placer un autre oreiller contre votre ventre et votre poitrine, comme un coussin, comme si vous l'étreigniez pour soutenir votre colonne vertébrale par l'avant. Ne mettez pas plus d'un oreiller sous votre tête, surtout si vous avez mal au cou ou au haut du dos.


Que faire et quoi ne pas faire pour se rétablir

Après deux jours, vous devriez vous lever complètement et reprendre vos activités normales. Cependant, n'oubliez pas ce qui suit:
Ce qu'il ne faut pas faire

  • Ne soulevez pas de poids ou ne vous penchez pas.
  • Ne pas faire de gros travaux ménagers: ne pas aspirer, ne pas nettoyer, ne pas repasser.
  • Ne faites pas de montées et de descentes raides.
  • Ne transportez pas d'objets lourds tels que des courses, des valises, des piles de linge humide.
  • Ne reprenez pas les activités sportives de haute intensité.
  • Ne restez pas assis ou debout pendant de longues périodes sans changer de position.

Qu'avons nous à faire

  • Continuez à faire des exercices («Soulagement rapide de la douleur», «Deuxième jour») et incluez des exercices pour augmenter la souplesse de la colonne vertébrale..
  • Surveillez votre posture.
  • Promenez-vous tous les jours, augmentez la distance.
  • Revenez à vos tâches habituelles, à l'exception de celles énumérées dans la section «Ce qu'il ne faut pas faire».
  • Si vous travaillez à un bureau, faites des pauses fréquentes. Levez-vous, marchez et redressez votre dos.
  • Continuez une relation intime avec votre partenaire, en vous assurant que la position ne vous fait pas mal, par exemple, utilisez des positions qui ne vous mettent pas de poids supplémentaire. L'activité sexuelle comprend des mouvements similaires aux inclinaisons pelviennes pour augmenter la flexibilité et la relaxation de la colonne vertébrale inférieure.

Maux de dos aigus

Bonjour aux lecteurs de notre blog qui connaissent les maux de dos aigus. Après tout, ce problème affecte presque tous les adolescents et adultes. Elle attend partout une personne avec sa ruse sophistiquée: dans la rue, à la maison, à la campagne, à la salle de sport, au garage ou à la pêche.

Notre voisine, de retour par ascenseur de la datcha, se pencha en vain pour ses sacs et se figea, ne se pliant pas, avec une vive douleur. Merci, deux autres gars sont montés dans l'ascenseur avec elle, ont aidé à sortir de l'ascenseur, à marcher jusqu'à l'appartement, à appeler une ambulance.

Le médecin a administré une injection antichoc anesthésique, recommandé le repos au lit et s'occuper sérieusement de votre colonne vertébrale avec des articulations intervertébrales affaiblies, sinon cette «première déglutition» peut entraîner de gros problèmes, jusqu'à la perte de la fonction de mouvement.

Comment être et que faire avec cette maladie, l'histoire continuera à ce sujet. Nous examinerons les raisons de son apparition, définirons les règles de comportement de base dans ce genre de situations émergentes et comment en sortir.

Déterminé par la source de la douleur

Une douleur aiguë dans le dos indique la présence d'un processus inflammatoire dans le corps, qui peut être causé par:

  • Rupture de l'anneau fibreux;
  • Maladie myogène;
  • Arthropathie facettaire;
  • Disques intervertébraux herniés;
  • Sténose spinale;
  • Médecine interne;
  • Toutes sortes de blessures au dos;
  • Muscles spasmodiques ou tissus périarticulaires.

Pour diagnostiquer correctement la cause de la maladie, vous devez établir la zone de la zone douloureuse, par exemple:

Les douleurs lombaires peuvent provoquer:

  • Pierres dans les reins;
  • Une maladie intestinale;
  • Inflammation de l'uretère;
  • Rupture de kyste chez la femme.

Le syndrome douloureux entre les omoplates peut entraîner:

  • Paralysie des muscles adjacents à eux;
  • Myopie neuromusculaire;
  • Ostémiolite post-traumatique.

Les douleurs symptomatiques à gauche de l'omoplate peuvent indiquer:

  • Névralgie intercostale;
  • Ulcère perforé;
  • Infarctus du myocarde.

La pathologie de l'ostéochondrose de la zone interscapulaire et des hernies intervertébrales se manifeste par une douleur intense lors de l'inhalation, de la toux et des mouvements brusques. Cette symptomatologie confirme le blocage musculaire du corps du danger possible d'une certaine zone de la colonne vertébrale afin de prévenir les dommages à la moelle épinière..

Pendant la grossesse, des maux de dos aigus peuvent survenir au cours du dernier trimestre, lorsque le ventre en croissance exerce un stress supplémentaire sur la colonne vertébrale.
Pour l'instant, écartons un peu des termes médicaux et parlons de l'activité physique pour entraîner notre corps..

Êtes-vous un employé de bureau? Il est clair que c'est la raison pour laquelle vous êtes en surpoids, faites peu d'exercice, mangez de la restauration rapide et n'avez pas la possibilité de charger physiquement votre corps. Ça ne fera pas du tout!

Reconsidérez votre attitude envers le travail et le jeu. Faites des pauses de 10 minutes pour vous éloigner de la chaise, normalisez vos muscles raides avec un peu d'échauffement physique. Un mode de vie sédentaire à l'ordinateur peut provoquer une névralgie intercostale ou une ostéochondrose cervicale.

Essayez de prendre le temps de vous inscrire à une salle de sport, au tennis ou, mieux encore, à une piscine. Bougez plus, marchez à pied, car un corps non entraîné avec un excès de poids et l'inconfort qui en résulte aggrave considérablement la qualité de vie, entraîne des douleurs, des conséquences irréparables, une mauvaise posture, des muscles abdominaux mous ou de l'ostéoporose.

Diagnostique

Le traitement des maux de dos aigus doit être basé sur un diagnostic qui identifie les causes sous-jacentes de la maladie. Pour ce faire, le médecin, lors de l'examen, recueille des informations auprès du patient sur:

  • Manifestations de la maladie;
  • Ses symptômes;
  • Plaintes;
  • La fréquence des attaques;
  • Réactions réflexes tendineuses;
  • La présence d'une sensibilité cutanée.

Le plus efficace et le plus efficace aujourd'hui est le diagnostic matériel, représenté par l'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie. Ces examens fournissent de la manière la plus précise et la plus fiable des informations sur les changements structurels dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, la présence de hernies dans la zone des disques intervertébraux. Une image tomographique permet de représenter visuellement l'état des vertèbres, les causes de la douleur, la nature des paramètres quantitatifs, leurs écarts par rapport à la norme.

Comment supprimer les manifestations de la douleur

Les maux de dos aigus peuvent être non seulement une conséquence de l'ostéochondrose, mais également des maladies internes, il est donc extrêmement nécessaire de consulter un médecin. Connaissant le diagnostic exact lié spécifiquement à la colonne vertébrale, vous pouvez soulager votre état. Pour ça:

  1. Il est nécessaire de décharger la colonne vertébrale autant que possible.
  2. Observez le repos au lit, dormez dans une position confortable, sans forcer la colonne vertébrale avec votre propre poids.
  3. Pour arrêter l'exacerbation de l'ostéochondrose, vous pouvez contacter un chiropraticien et soulager l'attaque.

Préparations pharmacologiques

Les analgésiques recommandés sont:

  • Analgin;
  • Baralgin;
  • Tempalgin.
  • S'ils n'aident pas, utilisez des médicaments plus puissants tels que:
  • Trigana;
  • Diclofénac;
  • Solpadeina.

Pour réduire le gonflement de la zone d'inflammation, vous pouvez prendre le diurétique serrat ou furasémide, la teinture de busserole ou le thé aux reins. En réduisant le gonflement, la pression sur les racines nerveuses est supprimée, soulageant ainsi la douleur.

Pour soulager la douleur et réduire l'inflammation causée par des stimuli mécaniques, les médicaments aideront:

Les injections paravertébrales de dexaméthasone ou d'hydrocortisone ont un bon effet pour soulager les symptômes aigus et stabiliser les membranes de l'arthrose de la hernie intervertébrale..
L'effet analgésique pendant le traitement est fourni par l'utilisation parentérale d'un certain nombre de vitamines B, qui sont des médiateurs du système nerveux.
Pour la phase finale du traitement, les patients de moins de 40 ans se voient prescrire un hondoprotecteur sous la forme d'un arthrovert, les personnes âgées doivent utiliser arthrovert forte.
Les médicaments homéopathiques comme l'arnica peuvent aider à soulager l'inflammation, la sensation après des ecchymoses, des blessures, des traumatismes et accélérer la guérison. Ils apportent un soulagement rapide des symptômes, soulagent la douleur et aident une personne à se rétablir en peu de temps..

Les médicaments sont listés ici pour référence. c'est-à-dire comment appliquer et à quelles doses seul votre médecin peut le dire.

Massage et physiothérapie

La douleur aiguë et les spasmes dans le corps sont causés par l'acide lactique, qui s'accumule dans les muscles. Par conséquent, ses métabolites peuvent être éliminés en utilisant le massage classique de certaines zones du corps: haut du dos gauche ou droit, cou, bras, jambes, colonne lombaire..

Les procédures de physiothérapie constituent une méthode supplémentaire de traitement complexe, notamment:

  • Électrophorèse;
  • Magnétothérapie;
  • Stimulation électrique amplipulse;
  • Neurostimulation avec introduction d'injections métamériques dans des zones ponctuelles biologiquement actives.

Application de plâtres

Récemment, les médecins ont conseillé aux patients d'utiliser divers patchs pour le traitement de la douleur aiguë dans leur pratique médicale. Ils sont très pratiques et efficaces pour une application topique..

Par exemple, le patch transdermique «Olfen» fait référence à des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, a un effet analgésique en raison de l'effet inhibiteur du diclafénac de sodium directement sur la zone douloureuse du corps. Il est utilisé pour les luxations, les ecchymoses, les blessures fermées des tendons, des articulations, des tissus mous, des ligaments.

Récemment, un pansement orthopédique suisse innovant "ZB PAIN RELIF" est considéré comme une super nouveauté dans le traitement des maux de dos aigus. L'effet de son action surprend non seulement les développeurs, mais également les médecins ordinaires. Le patch a été développé sur la base des recettes de la médecine chinoise ancienne en utilisant les dernières nanotechnologies.

Le patch contient 9 herbes médicinales dont l'action est mutuellement renforcée par l'effet thérapeutique l'une de l'autre. L'enduit "ZB PAIN RELIF" présente un certain nombre d'avantages positifs, il:

  • Ne nuit pas au tractus gastro-intestinal;
  • N'a aucun effet secondaire;
  • Agit en continu sur le site de la douleur pendant 72 heures;
  • N'entrave pas le mouvement;
  • Se fixe solidement;
  • Facile à utiliser
  • A un prix abordable;
  • Certifié ISO.

Afin d'éviter tous les problèmes énumérés, pour connaître les nuances de base de la manifestation de la maladie, qui aideront à résoudre ce problème à l'avance, je vous conseille de vous abonner à notre blog.

Ici, vous trouverez sûrement les dernières informations pour aider à soulager les symptômes aigus du dos. De plus, vous pouvez partager vous-même votre propre expérience dans les commentaires, trouver de nouveaux amis "dans le malheur" afin de le comprendre ensemble et trouver des solutions communes à des problèmes urgents.

être en bonne santé!
Au revoir au revoir!

Douleur au dos aiguë et aiguë

Les maux de dos aigus et aigus ne sont pas le symptôme d'un groupe particulier de maladies. Cela peut être le signe de nombreux dysfonctionnements dans le corps..

Avant de traiter un mal de dos aigu et aigu, il est nécessaire d'identifier la cause profonde.

Entorse. Avec des mouvements brusques, la charge sur les articulations peut être si forte que les ligaments s'étirent, provoquant ainsi une douleur intense..

Étirements et spasmes musculaires. Soulever des poids ou faire de l'exercice peut provoquer l'étirement du corset musculaire non préparé. Un fort effet douloureux est associé à des déchirures des tissus mous.

La défaite des articulations intervertébrales. Habituellement, ces problèmes apparaissent à la suite de blessures (un coup violent dans le dos ou des microtraumatismes fréquents mais faibles). Les articulations intervertébrales sont également altérées en raison de sports tels que la gymnastique ou l'aérobic.

Ostéochondrose vertébrale / hernie discale (intervertébrale). Ces maladies sont caractérisées par un faible tonus musculaire et ligamentaire, les disques deviennent moins élastiques, ce qui augmente la charge sur la colonne vertébrale. Il s'agit d'un schéma primitif de formation de hernie, qui provoque une douleur aiguë aiguë dans le dos..

Fracture par compression de la vertèbre. Le plus souvent se produit lors de charges axiales, par exemple, lors d'un saut dans l'eau ou d'une hauteur aux pieds. La vertèbre (et peut-être plusieurs) se brise et sa partie interne est complètement détruite. Extérieurement, il ressemble à un corps en forme de coin avec un bord tranchant. Dans ce cas, la fracture par compression a été obtenue soudainement à la suite d'un traumatisme et immédiatement accompagnée d'une douleur aiguë aiguë dans le dos, irradiant vers les membres supérieurs et inférieurs..

Sclérose sous-chondrale des plateaux de la colonne vertébrale. Il se produit avec une déformation de la plaque sous-chondrale située entre la vertèbre et le disque intervertébral. À la suite de dommages, la plaque s'épaissit et des excroissances peuvent apparaître. En raison de la friction croissante, une inflammation se produit à cet endroit, accompagnée d'une douleur vive et d'une raideur des mouvements.

Spondylolisthésis ou déplacement de la vertèbre. La maladie est associée à la pathologie du disque intervertébral. La nature de la douleur dépend du degré de déplacement de la vertèbre et de l'âge de la personne..

Sténose spinale. Il se produit en raison d'un rétrécissement anormal du canal rachidien et de la compression des terminaisons nerveuses. La sténose est diagnostiquée en cas d'usure et de multiples microtraumatismes de la colonne vertébrale, entraînant des disques bombés, un étirement des tissus mous et un épaississement des ligaments.

Hyperostose idiopathique diffuse. La maladie est caractérisée par une calcification et une ossification des surfaces antérolatérales de la colonne vertébrale et des tissus mous, la formation d'ostéophytes et d'éperons. Apparaît souvent chez les patients atteints de diabète sucré, d'obésité et d'hypertension artérielle.

Kyphoscoliose. Il s'agit d'une forme complexe de scoliose, dans laquelle le torse est tellement courbé que la poitrine est déformée, réduisant ainsi le volume des poumons, les douleurs aiguës sont caractéristiques de la colonne thoracique, en particulier dans l'omoplate.

Ostéochondropathie vertébrale ou maladie de Scheuermann. Caractéristique de l'adolescence et associée à des anomalies congénitales des disques vertébraux: les plateaux insuffisamment solides s'affaissent et entraînent des douleurs dans le dos.

Les troubles mécaniques sont les causes les plus courantes de maux de dos sévères et aigus.

Mais il existe un certain nombre d'autres maladies qui peuvent provoquer une affection similaire:

Infections: ostéomyélite de la colonne vertébrale et des os pelviens, tuberculose de la colonne vertébrale, syphilis, abcès paraspinal, abcès épithélial coccygien, discite, abcès épidural, infections paravertébrales. En règle générale, ces maladies infectieuses affectent les reins et le système urinaire dans son ensemble, ce qui entraîne de graves maux de dos aigus.

Néoplasmes malins: métastases épidurales et métastases aux vertèbres, maladie de la mélamine, lymphomes et lymphogranulomatose, tumeurs épidurales primaires ou intradurales. Le mal de dos en oncologie de la moelle épinière est le seul symptôme, c'est pourquoi il est si important de consulter un spécialiste à temps.

Troubles métaboliques: ostéoporose, ostéomalacie, hémochromatose, alcaptonurie. La pathologie des processus métaboliques conduit à la destruction progressive du tissu osseux, à la suite de laquelle des maux de dos apparaissent.

Maladies rhumatismales: surcharge des articulations affectées par les rhumatismes, étirement des tendons, inflammation de la synoviale; troubles au niveau de la microcirculation; développer des changements inflammatoires et dégénératifs articulaires - c'est dans ces cas que se manifeste souvent une douleur aiguë dans le dos.

Douleur réfléchie associée à des maladies de la cavité abdominale et de l'espace rétropéritonéal, des lésions de l'espace vasculaire de la cavité abdominale, des tumeurs malignes de la cavité abdominale et du zona. La pression des organes enflammés de la cavité abdominale provoque une gêne dans la colonne vertébrale, mais dans les formes sévères de la maladie, des douleurs vives et fulgurantes dans le dos..

Les causes moins fréquentes, mais toujours rencontrées, de douleurs dorsales aiguës et aiguës sont:

Maladie de Paget (l'os cesse d'être remodelé et son architecture est perturbée),

fibromyalgie (les tissus mous extra-articulaires sont affectés, à la suite de quoi des points douloureux spécifiques apparaissent),

douleurs psychogènes et actes de simulation.

Pendant longtemps, les maux de dos ont été évoqués par des personnes assez mûres et âgées. Aujourd'hui, ce problème touche même les adolescents. Cela est dû, tout d'abord, à une diminution de l'activité physique et à des troubles métaboliques. De telles circonstances conduisent à l'apparition d'un certain nombre de maladies, accompagnées d'une douleur aiguë aiguë dans le dos..

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université médicale d'État IM Sechenov de Moscou et a reçu un diplôme en neurologie. En 2009, a terminé des études de troisième cycle dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Maux de dos: les causes les plus fréquentes de

Le mal de dos, selon les statistiques, ce symptôme désagréable et effrayant au moins une fois dans la vie est rencontré par environ 80% des personnes de différents groupes d'âge. Dans le même temps, il est important de pouvoir faire la distinction entre les situations dans lesquelles les sensations douloureuses doivent déranger et celles dans lesquelles il ne faut pas s'inquiéter..

Bien sûr, si l'apparition de la douleur a été précédée d'un effort physique ou d'un coup mineur, elles se dissiperont en 2-3 jours, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais si votre dos vous fait mal, pendant une longue période et que la douleur n'est pas similaire à une douleur musculaire, dépêchez-vous de consulter un médecin.

Pourquoi mon dos me fait-il mal?

Les causes des maux de dos sont variées, allant de facteurs externes mineurs au développement de toutes sortes de processus pathologiques, dont il existe également de nombreux. Dans le même temps, les médecins identifient toujours 3 raisons courantes qui sont les plus courantes:

  1. Douleur non spécifique - combine un certain nombre de facteurs, parmi lesquels les douleurs musculaires causées par une mauvaise posture, un séjour prolongé dans une position (inconfortable), une surcharge due à un effort physique excessif sur la colonne vertébrale et le dos apparaissent plus souvent que d'autres. Ce point peut également inclure des sensations douloureuses survenues après l'hypothermie, dans de tels cas, disent-ils - «refroidi».
  2. Les douleurs irradiantes sont un peu moins fréquentes, mais elles ne peuvent être exclues. Cela comprend les maladies des organes internes situés dans d'autres parties du corps. Par exemple, la formation de tumeurs et de tuberculose pulmonaire, les maladies du tractus gastro-intestinal, du cœur et autres. Dans chacun de ces cas, la douleur peut irradier (donner) vers le dos dans ses différentes parties.
  3. Dommages mécaniques et pathologie de la colonne vertébrale - la douleur dans la colonne vertébrale survient également en raison d'un grand nombre de facteurs, nous parlons de processus pathologiques. Celles-ci incluent toutes les maladies de la colonne vertébrale, commençant par des blessures (ecchymoses, fractures, etc.) et se terminant par l'ostéochondrose, la radiculite, la formation de hernies et d'autres pathologies de la région vertébrale affectant la colonne vertébrale.

Ce sont les principales causes des maux de dos, si vous les mettez en évidence en général. Tous ces problèmes menacent de dysfonctionnement grave de la colonne vertébrale et nécessitent une visite obligatoire chez un médecin..

Dans certains cas, sans traitement adéquat, il existe un risque de développer des problèmes graves qui menacent de graves complications. Si les tissus de la colonne vertébrale ou de la moelle épinière sont touchés, il existe un risque de paralysie des membres ou même de tout le corps.

Symptômes

Pour consulter un médecin en temps opportun et lui décrire correctement vos plaintes, vous devez avoir une idée des symptômes. Dans le même temps, les symptômes du mal de dos peuvent différer légèrement, et si nous prenons en compte le fait que la douleur elle-même est un symptôme, il convient de mettre en évidence ses principales manifestations, qui diffèrent par leur nature et leur emplacement:

  • Par nature, les sensations douloureuses sont: vives, ternes, poignardées, coupantes, douloureuses, tiraillantes, brûlantes, etc..
  • Les sensations douloureuses sont fortes, modérées et faibles, ces indicateurs sont individuels pour chaque personne. Cependant, ils doivent être pris en compte, par exemple, lors de la définition des traitements des maux de dos chroniques..
  • Les maux de dos sur toute la colonne vertébrale sont assez rares. Le plus souvent, les sensations douloureuses sont ponctuelles ou affectées à une section distincte de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique, lombaire).
  • Cependant, il arrive aussi que des douleurs dans la partie supérieure de la colonne vertébrale (ou tout autre) rayonnent. Dans ce cas, le syndrome douloureux affecte d'autres parties du dos, il est souvent appelé errance..
  • En règle générale, la douleur aiguë dans la colonne vertébrale est la plus inconfortable et affecte le plus la vie quotidienne, mais elle est souvent ondulée et plus facile à traiter. Dans le même temps, les douleurs sourdes sont moins intenses, mais elles sont constamment présentes, fixées pendant une période plus longue et répondent moins bien au traitement.

Ce sont les dispositions générales concernant les sensations douloureuses dans différentes parties du dos. Mais en plus de comprendre les symptômes généraux de la douleur, il est également important de savoir qu'en fonction de la maladie, le tableau clinique peut changer. Ainsi, dans un cas, la douleur est ressentie entre les vertèbres de la colonne cervicale, dans un autre cas, elle est localisée dans la région lombaire et a un caractère différent.

Pour cette raison, il convient de considérer séparément les symptômes de divers processus pathologiques accompagnés de maux de dos..

Ostéochondrose

Si le dos fait mal à la colonne vertébrale, le diagnostic le plus probable sera l'ostéochondrose, car cette maladie est plus fréquente que d'autres. Il est également important de comprendre que les médecins distinguent trois types d'ostéochondrose: cervicale, thoracique et lombaire.

Dans chacun de ces cas, la douleur entre les vertèbres est liée à différentes parties de la colonne vertébrale. La maladie elle-même implique la destruction du tissu cartilagineux dans les disques intervertébraux, tandis que le processus pathologique se produit également dans les vertèbres, car en raison de la réduction de l'écart entre eux, ils sont effacés.

Le principal symptôme de la maladie est la douleur, mais des signes cliniques du système nerveux peuvent également être présents, car la moelle épinière est très probablement touchée, ses racines sont violées.

Myosite

Une maladie rare caractérisée par un processus inflammatoire dans les tissus musculaires du corps, y compris le dos. Le plus souvent, la myosite est accompagnée de douleurs douloureuses, mais une douleur aiguë ou un soi-disant mal de dos est également possible.

Le syndrome douloureux est localisé directement à l'endroit où le tissu musculaire est enflammé, mais la douleur peut irradier vers les zones voisines.

Spondylose

Si votre colonne vertébrale vous fait mal, la spondylose peut être l'une des causes probables. Cette pathologie est caractérisée par la croissance des tissus osseux des vertèbres, ainsi que par leurs modifications dystrophiques. Dans ce cas, des sensations douloureuses apparaissent lors d'un effort physique en raison d'un séjour prolongé dans une position, par exemple lors d'un travail sédentaire.

Sciatique

Le terme désigne un pincement du nerf sciatique avec sa poursuite de l'inflammation. Le processus pathologique s'accompagne de douleurs coupantes, lancinantes et aiguës. Avec la sciatique, les douleurs ne sont pas ressenties constamment, elles surviennent soudainement, roulent par vagues.

Cela fait très mal avec la sciatique directement à l'endroit où l'infraction ou l'inflammation s'est produite. Cependant, en raison du fait que le nerf sciatique a une très longue longueur, des sensations douloureuses sont présentes dans différentes zones, le plus souvent les jambes font mal.

Ostéoporose

La maladie se développe en raison d'une carence en calcium dans le corps. En conséquence, les tissus osseux le long de toute la colonne vertébrale perdent leur élasticité et leur rigidité, des microtraumatismes et des fissures se forment partout..

Dans ce processus pathologique, toute la colonne vertébrale fait mal, en particulier dans les derniers stades du développement de la maladie.

Hernie discale

Une douleur aiguë et intense dans la colonne vertébrale peut être le signe d'une hernie discale. Dans ce cas, le syndrome douloureux est constant, mais il augmente avec l'effort physique, la flexion, la toux, les mouvements brusques ou imprudents.

Dans la plupart des cas, une hernie se forme dans la colonne lombaire, ce qui s'explique par la vulnérabilité de cette zone aux charges excessives, au levage de charges lourdes. Une hernie survient souvent comme une complication de l'ostéochondrose, qui est due aux particularités de l'évolution de cette pathologie.

Dans ce cas, une hernie est dangereuse non seulement avec la douleur, il existe un risque d'atteinte aux branches nerveuses de la moelle épinière et le développement de symptômes neurologiques.

Mobilité excessive de la colonne vertébrale

Sinon, ce problème est appelé hypermobilité vertébrale ou instabilité vertébrale. Un signe clair de pathologie est des sensations douloureuses qui s'intensifient avec un effort physique intense et la levée de poids. Les sensations douloureuses dans le dos sont inconstantes, elles s'estompent, puis réapparaissent soudainement.

Dans le même temps, la colonne cervicale souffre le plus, si la maladie progresse, il devient difficile pour une personne de tenir sa tête.

La scoliose

Curieusement, la courbure de la colonne vertébrale est une cause directe du développement de la douleur. L'un des problèmes les plus courants est la scoliose. La douleur dans la scoliose est de nature plus musculaire. Cela est dû à un stress accru sur certains muscles du dos, tandis que d'autres sont détendus..

Dans la scoliose, en raison de la courbure de la colonne vertébrale, les disques vertébraux individuels sont comprimés et le tissu cartilagineux est déformé. Les sensations douloureuses dans la scoliose sont constantes, douloureuses ou tiraillantes, leur intensité est faible, dans de rares cas, la douleur est forte et aiguë.

Blessure à la colonne vertébrale

Bien entendu, tout dommage mécanique, même mineur, est douloureux. Dans ce cas, la douleur est la plus forte, plus les dommages sont graves et parfois, même avec une blessure apparemment insignifiante, une douleur aiguë est ressentie, ce qui peut indiquer des blessures internes graves. Dans ce cas, les coups, les ecchymoses, les entorses, les luxations sont pris en compte, mais les fractures sont le type de blessure le plus grave..

Il est à noter que de vieilles blessures cicatrisées depuis longtemps se font sentir après des décennies. Ainsi, les douleurs au dos et au cou peuvent vous rappeler comment vous êtes tombé sur la glace lorsque vous étiez enfant..

Maladie de Bechterew

Cette maladie dangereuse est également appelée spondylarthrite ankylosante. La pathologie est caractérisée par un processus inflammatoire chronique dans les articulations, en d'autres termes - une inflammation de la colonne vertébrale.

La spondylarthrite ankylosante s'accompagne d'une douleur intense et l'intensité du syndrome douloureux est élevée dès le début du processus pathologique et s'intensifie encore. Dans ce cas, la douleur s'intensifie après le repos et en fonction du changement de temps, mais elles sont bien contrôlées par les médicaments du groupe AINS et la physiothérapie.

Maladies oncologiques

Le cancer est la pathologie la plus dangereuse, dont un signe clair est la douleur. Dans le même temps, le syndrome douloureux apparaît à la fois dans les néoplasmes bénins et malins, s'ils sont localisés non loin de la colonne vertébrale et exercent une pression dessus.

Les métastases sont une manifestation encore plus dangereuse de l'oncologie. Dans ce cas, les douleurs sont constantes et fortes, elles poursuivent une personne toujours et partout, quelle que soit la position du corps ou les actions. Le dos fait tout aussi mal même en position couchée.

Maladie du rein

Les causes des douleurs lombaires ne sont pas toujours liées aux problèmes de dos. En raison de la localisation anatomique des reins, les pathologies les affectant répondent également par une douleur intense dans la région lombaire. Les douleurs peuvent être sourdes et tiraillantes ou coupantes, leur intensité varie en fonction de la maladie et du degré de sa progression.

Il est important de comprendre ici que les sensations douloureuses peuvent être des deux côtés ou seulement d'un côté, ce qui indique quel rein est impliqué dans le processus pathologique.

Pathologie cardiovasculaire

L'opinion selon laquelle dans les maladies du système cardiovasculaire, la douleur survient exclusivement dans la région de la poitrine est erronée. Par exemple, avec une cardiopathie ischémique et un infarctus du myocarde, des sensations douloureuses ceinturent, irradiant vers le dos dans la région thoracique. Ils sont caractérisés comme coupants, poignants, se produisent brusquement.

Les pathologies du système cardiovasculaire comprennent les anévrismes de l'aorte, dans lesquels une douleur aiguë et aiguë survient près de la colonne vertébrale dans la région thoracique.

Pathologie digestive

Les maladies du tube digestif provoquent également souvent des maux de dos, mais dans de tels cas, il existe toujours un certain nombre de signes cliniques distinctifs. En plus de la douleur, une indigestion, des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou de la diarrhée et un malaise général sont présents..

Les infections

Parmi les maladies infectieuses accompagnées de maux de dos, la plus grave et la plus dangereuse est la tuberculose osseuse. La maladie s'accompagne de processus pathologiques graves dans les tissus des os, toute la colonne vertébrale fait mal. Les douleurs sont de nature différente, parfois tiraillantes, parfois poignardées, mais toujours constantes.

Maladies respiratoires

Les poumons occupent la majeure partie de la région thoracique du corps, par conséquent, les pathologies pulmonaires sont souvent accompagnées de maux de dos. Parmi ces affections figurent la pneumonie, la tuberculose pulmonaire, la pleurésie, etc..

Avec de telles pathologies, la douleur augmente lors de la toux, des éternuements, des respirations profondes, des bâillements. De plus, le tableau clinique est enrichi par la toux, l'essoufflement et d'autres symptômes similaires..

Pathologies congénitales

Le facteur des anomalies congénitales est extrêmement rare, mais persiste. Dans ce cas, les principales soupçons reposent sur l'excès congénital ou sur le nombre insuffisant de vertèbres dans la colonne vertébrale. Cela affecte les muscles et les ligaments, la structure du corps, menace la saillie de la colonne vertébrale ou la compression, qui s'accompagne invariablement de douleur.

Grossesse et accouchement

La grossesse est également l'une des causes des symptômes douloureux du dos. La douleur dans la colonne vertébrale et d'autres problèmes de nature similaire apparaissent plus souvent au troisième trimestre, qui dépend entièrement de la croissance du fœtus et de la charge accrue sur la colonne vertébrale.

Dans de tels cas, la douleur est généralement sourde, tiraillante, elle s'atténue ou disparaît temporairement après un court repos, lorsque la femme enceinte se couche.

Processus inflammatoires

La masse de divers processus inflammatoires conduit au développement d'un syndrome douloureux, nous en avons déjà parlé. Prenez la spondylarthrite (spondylarthrite ankylosante). Cette pathologie prend naissance dans la région lombo-sacrée, puis l'inflammation, et avec elle des maux de dos douloureux, remonte la colonne vertébrale.

Douleur irradiant vers la colonne vertébrale

Comme mentionné au tout début, il existe une classe de douleur appelée irradiation. Cela signifie que le mal de dos «envoie» à la colonne vertébrale à partir d'autres parties ou organes dans lesquels la maladie a éclaté. Parlons de cette douleur plus en détail.

Pathologie du cœur et des grands vaisseaux

Les maladies les plus probables du système cardiovasculaire, accompagnées de douleurs dans le dos, ont été mentionnées précédemment. Il est seulement important de comprendre qu'en plus de la douleur, ces pathologies s'accompagnent de violations de la pression artérielle, d'arythmie et de pâleur de la peau, c'est leur caractéristique distinctive..

Maladie de la vésicule biliaire

L'exemple le plus clair d'un tel processus pathologique est la cholécystite, qui conduit à une irradiation de la douleur dans la zone de l'omoplate droite et la partie centrale de la colonne vertébrale dans la région thoracique..

La forme aiguë de la maladie s'accompagne de fortes coupures, tandis que la forme chronique est plus difficile à diagnostiquer, car la douleur est incohérente et de faible intensité.

Lésions pancréatiques

La maladie la plus courante du pancréas est la pancréatite. Le signe clinique d'une telle affection est une douleur dans l'abdomen, mais elles sont également encerclantes, caractérisées par des coups de couteau. Cependant, en plus de la douleur, le patient souffre de nausées, de vomissements et des sensations douloureuses apparaissent après avoir mangé des aliments gras, sucrés et frits..

Pathologies des reins et des voies urinaires supérieures

Les maladies des reins et des voies urinaires sont également accompagnées d'un syndrome douloureux, et il est généralement intense. Une douleur intense survient lors de la lithiase urinaire, mais elle n'est pas ressentie uniquement dans la région lombaire. Un inconfort sévère est présent dans la région du bas de l'abdomen et de l'aine.

Diagnostique

Comme le montre l'énorme liste de problèmes possibles, afin d'éliminer la douleur dans la colonne vertébrale, il est nécessaire d'identifier les principales causes de son apparition. Pour ce faire, vous devez absolument consulter un médecin et effectuer un diagnostic complet, qui comprend:

  • La radiographie est un moyen simple et efficace de déterminer l'état de la colonne vertébrale, de détecter les déformations et diverses pathologies.
  • CT - la tomodensitométrie révèle plus précisément les pathologies des disques intervertébraux et des vertèbres.
  • IRM - l'imagerie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic encore plus avancée et la plus efficace qui montrera non seulement des problèmes dans la structure des vertèbres et des disques intervertébraux, mais permettra également d'identifier ou d'exclure l'implication des nerfs et de la moelle épinière dans le processus pathologique.

Si ces enquêtes n'ont pas donné de résultats, contactez des spécialistes d'un profil étroit dans d'autres domaines. Le problème réside peut-être dans les maladies du cœur, du tractus gastro-intestinal, des reins, des organes pelviens, etc..

Comment traiter les maux de dos

Le traitement des maux de dos aigus nécessite une approche globale et systématique. Les méthodes de lutte deviennent claires après un examen complet et un diagnostic précis. Il est également important de comprendre qu'en cas de problèmes de cette nature, seul un médecin prend soin de lui, l'automédication est inacceptable.

Le médecin traitant déterminera le régime de traitement, qui comprendra très probablement la pharmacothérapie, la physiothérapie, la thérapie par l'exercice et un cours de massages.

Physiothérapie

C'est l'une des principales méthodes de traitement des pathologies impliquant la colonne vertébrale. Le traitement des maux de dos implique les procédures suivantes:

Le traitement est effectué en 7 à 10 procédures ou plus, les intervalles entre les procédures sont de 3 à 5 jours.

Gymnastique

La physiothérapie et la gymnastique sont également incluses dans le traitement du syndrome douloureux, cependant, ces techniques sont principalement utilisées pour la récupération lorsqu'il n'y a plus de douleur intense. La gymnastique est nécessaire pour restaurer l'élasticité musculaire, la mobilité, les maintenir en bonne forme et accélérer la récupération des blessures au dos.

Il est important de diriger les premiers cours avec un physiothérapeute, qui corrigera la méthodologie et répartira la charge, vous apprendra comment le faire correctement. À l'avenir, les cours sont dispensés à domicile et, surtout, les exigences sont une approche systématique.

Thérapie médicamenteuse

La pharmacothérapie est au cœur de tout traitement. Chaque médicament est prescrit par un médecin sur la base des données diagnostiques obtenues. La technique dépend de l'intensité du syndrome douloureux, du stade de progression de la maladie.

Les médicaments suivants sont nécessaires pour les maux de dos:

  • Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) - sont prescrits sous forme de pommades, de comprimés, d'injections, parfois sous forme de suppositoires. Les AINS ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques, réduisent la température locale.
  • Analgésiques - analgésiques qui bloquent les centres nerveux responsables de la détection de la douleur.
  • Des relaxants musculaires sont injectés dans les cas où les spasmes musculaires doivent être éliminés.
  • Complexes de vitamines, y compris les vitamines B. Leur effet contribue à la restauration des fibres nerveuses et à la mise en place de processus métaboliques. Une bonne option serait les injections de médicament "Neuromultivit", qui comprend un complexe de vitamines B.

La durée du traitement médicamenteux, la fréquence d'utilisation des médicaments et les dosages sont déterminés par le médecin.

Massage

Les massages sont une autre méthode efficace pour se débarrasser de la douleur. Attribué lorsque les sensations douloureuses disparaissent, effectué exclusivement par un spécialiste étroit.

La massothérapie peut stimuler la circulation sanguine, soulager la douleur, restaurer l'élasticité du nez et des muscles, etc. Pour obtenir un effet tangible, un cours de massages est nécessaire, composé d'au moins 10 séances.

La prévention

Pour minimiser le risque de développer des pathologies dans lesquelles des douleurs dans la colonne vertébrale sont ressenties ou pour réduire le risque de récidive de maladies, vous devez suivre des recommandations préventives simples:

  • Éliminez les mauvaises habitudes.
  • Mangez bien, mangez moins de malbouffe, passez à un système de nutrition fractionné.
  • Mener une vie active, faire du sport, de préférence la natation ou une sorte de gymnastique.
  • Il est utile que le dos soit suspendu à la barre horizontale au moins 3-4 fois par semaine.
  • Lorsque vous êtes sédentaire, prenez des pauses pour vous échauffer.
  • Évitez les activités physiques intenses et les blessures.
  • S'il est impossible d'éviter de soulever des poids, faites tout correctement, soulevez des poids lourds avec le dos droit.
  • Dormez sur un lit moyennement dur, achetez un matelas orthopédique.

N'oubliez pas que si la douleur persiste pendant plus de 4 à 5 jours, ou si elle est si intense qu'il est difficile de la supporter, consultez immédiatement un médecin. Un traitement commencé en temps opportun vous permet de sauver la santé et d'éviter de nombreuses complications dangereuses.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte