Les testicules mâles sont un organe extrêmement sensible et vulnérable, sujet aux blessures, aux attaques infectieuses, ainsi qu'aux pathologies vasculaires et aux formations tumorales. En réponse à l'impact de facteurs négatifs, une douleur d'intensité variable survient, ce qui, dans certains cas, est le signe du développement d'une maladie grave. Si l'inconfort vous dérange pendant une longue période ou progresse, vous devriez consulter un urologue ou un andrologue. Un diagnostic et une identification rapides de la cause de la douleur testiculaire chez les hommes permettront de prévenir les conséquences de l'infertilité ou de l'impuissance.

Dommages mécaniques

Si une douleur aiguë dans un testicule sain est apparue soudainement et sans raison apparente, il existe une forte probabilité de torsion du cordon spermatique. Le plus souvent, la pathologie survient chez les adolescents âgés de 12 à 16 ans, environ 35% des cas sont des hommes adultes. La torsion peut être provoquée par le port de vêtements serrés, des mouvements brusques, une surcharge de la presse et même une toux persistante.

  • douleur de couture dans le scrotum;
  • nausées et vomissements (typiques des enfants);
  • rétention urinaire aiguë;
  • augmentation de la température corporelle;
  • le testicule augmente de volume et durcit;
  • le scrotum devient bleuâtre et enflé.

Cette condition nécessite une attention médicale immédiate. Dans les premières heures après la détection de la pathologie, il est possible de ramener le testicule à sa position normale en utilisant la méthode de détorsion (manuellement sans chirurgie), mais uniquement chez les enfants et les adolescents. Avec une manipulation réussie, la douleur disparaît, le testicule devient mobile. La chirurgie d'urgence est généralement prévue pour les adultes. Si l'intervention est effectuée dans les 6 premières heures, les complications sont rares. Les testicules sont retirés dans les cas où son apport sanguin n'est pas rétabli dans les 15 minutes.

Toute bosse ou compression des testicules entraîne également une douleur aiguë. Le plus souvent, les athlètes souffrent de blessures à l'aine reçues pendant l'entraînement. Avec un coup violent, le scrotum gonfle, des hémorragies sous-cutanées sont visibles, le testicule grossit et reste douloureux pendant encore 2-3 semaines. Les blessures sont dangereuses par torsion du cordon, rupture des membranes des testicules, lésions de la vessie. En cas de décoloration bleue et de gonflement du scrotum, il est nécessaire de contacter un établissement médical ou d'appeler un médecin, avant l'arrivée duquel il est important que la victime reste calme.

Maladies inflammatoires

Une douleur aiguë dans le scrotum est caractéristique non seulement des blessures et de la torsion, mais également des processus inflammatoires. Sans traitement opportun, les conséquences sont fréquentes sous forme d'infertilité, de développement d'abcès, de lésions gangreneuses..

Épididymite

L'épididyme (épididyme) est une formation de 1 à 2 cm de large et de 6 à 8 cm de long, étroitement attachée à la partie postérieure du testicule et reliée au canal déférent. Un appendice sain est mou, bien palpable à travers le scrotum, et celui enflammé gonfle et répond à la pression avec une douleur intense.

  • MST (gonorrhée, syphilis, chlamydia) et bactéries intestinales;
  • coup, torsion, chirurgie;
  • hypothermie;
  • prendre certains médicaments (par exemple, «Amiodarone»);
  • urétrite, prostate infectée;
  • phénomènes stagnants;
  • complications de la grippe, pneumonie, varicelle.

La maladie se développe rapidement, généralement en une journée. Signes typiques:

  • douleur aiguë dans le testicule. Chez certains hommes, il irradie vers le bas du dos, le sacrum, l'aine, la jambe, le bas de l'abdomen et l'anus, augmente avec la marche;
  • augmentation du volume des testicules de 2 à 3 fois;
  • augmentation de la température, fièvre;
  • inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • apparition possible de sang dans les urines, augmentation de la fréquence des mictions, incontinence.

L'épididymite sans traitement entre dans une phase chronique, au cours de laquelle l'épididyme reste sensible à la palpation.

Le traitement consiste à prendre des antibiotiques, prescrits en fonction des résultats des tests, des vitamines, des anti-inflammatoires. Pour les abcès, les suppurations, les torsions, les rechutes fréquentes et l'obstruction de l'épididyme, une intervention chirurgicale est utilisée.

Orchite

L'orchite est diagnostiquée avec une inflammation des testicules. Les oreillons (oreillons) sont la cause la plus dangereuse de la pathologie. Cette maladie virale affecte d'abord les glandes salivaires, puis peut compliquer les testicules..

À la fin de la période d'incubation, un gonflement prononcé apparaît dans la zone de la mâchoire inférieure, la température augmente et après 3-4 jours, les testicules gonflent, deviennent chauds et commencent à faire mal (un ou les deux).

La thérapie consiste à adhérer au repos au lit et à un régime alimentaire spécial, à prendre des anti-inflammatoires, des analgésiques, des corticostéroïdes. Dans l'orchite commune causée par des agents infectieux moins dangereux, le testicule devient également enflé et douloureux, mais une cure d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires aide rapidement à soulager l'enflure et à réduire la douleur. Les médicaments sous forme de bougies sont efficaces.

L'orchite et l'épididymite, avec la propagation de l'inflammation, se transforment en orchiepididymite - une lésion synchrone du testicule et de son épididyme.

Maladies de la prostate

La cause de la douleur dans les testicules peut être une pathologie de la prostate: prostatite, adénome (hyperplasie) ou tumeur maligne. Un symptôme indiquant que la prostate est la principale source du problème est l'irradiation de la douleur dans le bas du dos, la jambe, le bas-ventre.

Dans un processus inflammatoire aigu de la prostate, la douleur survient spontanément, est paroxystique, lancinante et se calme après la prise d'analgésiques. Dans le contexte de la prostatite chronique, l'inconfort est ressenti de manière diffuse dans tout le scrotum et est généralement provoqué par l'acte de défécation, de miction et d'éjaculation. Dans ce cas, la douleur de traction peut durer 2 à 3 heures, puis disparaît.

L'efficacité du traitement de la prostatite infectieuse dépend de l'identification correcte de l'agent pathogène et du régime médicamenteux prescrit. La pathologie de nature non infectieuse est souvent causée par des processus stagnants ou des perturbations hormonales, qui, dans la plupart des cas, sont corrigées avec succès avec des médicaments et à l'aide de compléments alimentaires.

Néoplasmes

Les néoplasmes bénins dans la région de l'aine se manifestent rarement comme des symptômes douloureux, ils ne constituent une menace potentielle pour la santé que dans certaines conditions. Les tumeurs testiculaires malignes ne sont diagnostiquées que dans 5% des cas, mais sont extrêmement agressives.

Hernie inguinale

Une hernie inguinale survient lorsqu'une partie de l'intestin fait saillie dans un canal formé par des fibres musculaires. Un trait distinctif de l'éducation est le changement de sa taille en fonction de la position du corps et de l'activité physique. Une petite hernie peut remonter dans le canal, mais à mesure qu'elle progresse, elle descend dans le scrotum, s'adaptant parfaitement au testicule.

Une protrusion herniaire fait périodiquement mal (tire), parfois vous ressentez un recul vers le bas de l'abdomen, l'intérieur de la cuisse et même vers le bas du dos. Une douleur insupportable, dans laquelle il est impossible de bouger, indique une hernie pincée. Cette condition nécessite une hospitalisation urgente, car avec des troubles circulatoires prolongés, elle est lourde de nécrose de la région intestinale.

Le traitement de la hernie est uniquement chirurgical, dans la plupart des cas, des méthodes mini-invasives sont applicables. Chez les hommes adultes, les protubérances formées ne peuvent pas être éliminées par des méthodes conservatrices (en particulier folkloriques)..

Kystes

Le kyste testiculaire est généralement localisé dans l'épididyme ou le cordon spermatique. Dans la plupart des cas, il ne se manifeste pas par des signes cliniques et n'est détecté que lors des examens. La douleur dans le testicule droit chez les hommes en raison de kystes survient rarement, principalement le testicule gauche en souffre. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps masculin. Si la formation progresse et dépasse 3 cm, les symptômes suivants apparaissent:

  • l'activité physique s'accompagne de douleurs et même de spasmes dans le testicule, irradiant souvent vers la jambe;
  • le scrotum du côté du kyste augmente de taille, une tumeur molle est ressentie à travers la peau;
  • avec une inflammation du kyste, la douleur dans le testicule s'intensifie, commence à tirer et à pulser.

L'augmentation et l'inflammation du kyste sont lourdes de rupture et de sortie du contenu dans la cavité scrotale. La formation est enlevée chirurgicalement, mais dans certains cas, une sclérothérapie ou une ponction est utilisée (avec des rechutes - la croissance du kyste peut reprendre).

Pathologies vasculaires et neurologiques

La cause de la douleur tirante dans les testicules peut être des perturbations du fonctionnement des vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que des lésions des terminaisons nerveuses.

Varicocèle

Le diagnostic de «varicocèle» est posé avec des varices situées dans le scrotum (plexus de l'aine). Normalement, les valvules veineuses empêchent le mouvement inverse du sang résiduel; avec la varicocèle, leur fonctionnement est altéré. En conséquence, le sang du testicule est drainé lentement, gonflant les parois des veines. Les principales causes de la pathologie: prédisposition génétique aux varices, augmentation de la pression dans la veine, résultant de sa surcharge ou de sa violation.

La varicocèle se développe généralement à gauche, à droite, elle est extrêmement rare. À l'extérieur, du côté de la veine endommagée, au fil du temps, une modification du relief de la peau du scrotum devient perceptible. Dans les premiers stades, la varicocèle est asymptomatique, se manifestant par des picotements périodiques pendant l'exercice, une pulsation à l'arrière du testicule ou en dessous est possible. Ensuite, une sensation désagréable constante de lourdeur dans le scrotum est ajoutée. Pendant les rapports sexuels ou avec l'excitation, des courbatures, des douleurs sourdes, des lombalgies apparaissent.

Hydrocèle

L'hydrocèle, également appelée hydropisie du testicule, peut également provoquer des douleurs douloureuses à l'aine. La pathologie se développe en raison de l'accumulation de liquide dans l'espace entre les membranes du testicule. Elle est provoquée par des blessures, des infections vénériennes, un stress excessif. Parfois, il suffit de fixer le testicule pendant un long cycle. Dans la phase aiguë de l'hydrocèle, les testicules gonflent, il est douloureux de le toucher, un joint souple en mouvement se fait sentir sous la peau. La fièvre et la faiblesse sont probables. Sans traitement, la pathologie passe dans une phase chronique, la douleur aiguë disparaît, laissant place à une douleur.

  • hernie scrotale;
  • suppuration;
  • atrophie testiculaire;
  • infertilité;
  • impuissance.

Les tactiques de traitement dépendent de la cause profonde de la pathologie identifiée lors du diagnostic. S'il y a un processus inflammatoire, des antibiotiques sont utilisés, le port d'un bandage spécial est prescrit. Avec une douleur intense, la menace d'une atrophie testiculaire et un grand volume de grappes, une opération est effectuée.

Neurologie

Les causes de la douleur testiculaire chez les hommes peuvent résider dans des lésions des nerfs du plexus lombaire de la colonne vertébrale, qui sont responsables de l'innervation de la région anogénitale. Caractérisé par une propagation unilatérale de la douleur dans la jambe, la fesse, le bas du dos. Par exemple, lorsque le testicule gauche fait mal, le recul va vers le côté gauche. Dans ce cas, la sensibilité des doigts est souvent perturbée. Ces manifestations peuvent être des signes de névralgie des nerfs ilio-inguinaux ou fémoraux..

Le diagnostic et le traitement de ces douleurs pelviennes chroniques sont du ressort des neurologues. La tomodensitométrie ou l'IRM vous aidera à déterminer quel nerf est pincé. Après cela, le médecin vous prescrira un traitement conservateur visant à décompresser l'extrémité endommagée. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Autres raisons

Une douleur dans la région de l'aine peut survenir dans le contexte de la lithiase urinaire lorsque des grains de sable se déplacent le long de l'uretère. Des symptômes supplémentaires sont caractéristiques:

  • crampes pendant la miction et brûlure résiduelle après celle-ci;
  • impuretés de sang dans l'urine;
  • augmentation de la miction, comme avec la cystite.

Les crises de douleur s'intensifient après avoir bu de l'alcool, de l'exercice ou pendant les rapports sexuels. Le traitement est conservateur (physiothérapie, médicaments, régime) ou chirurgical (s'il est nécessaire d'éliminer les gros calculs ou de bloquer l'uretère).

Dans certains cas, l'inconfort dans le scrotum est provoqué par une excitation sexuelle non réalisée, c'est-à-dire lorsque l'afflux de sang vers les organes génitaux ne se termine pas par l'orgasme. Chez certains hommes, cela provoque la constriction des testicules, ce qui provoque une douleur intense. Le problème peut être résolu par l'éjaculation ("cumming"), ainsi que par la prise d'une pilule anesthésique.

Les testicules peuvent également tomber malades en raison de perturbations hormonales dues à la prise de stéroïdes synthétiques, en particulier "Turinabol". Ceci est démontré par de nombreuses critiques d'athlètes. Symptômes supplémentaires:

  • faiblesse, maux de tête;
  • diminution de l'endurance;
  • augmentation de la température;
  • l'apparition de l'acné "testostérone" rouge foncé;
  • démangeaisons et éruptions cutanées sur le corps;
  • diminution des testicules, inflammation de la prostate.

Une douleur tiraillante dans le scrotum est possible en raison d'une hypothermie banale, dans laquelle il y avait un spasme des vaisseaux sanguins. Après un certain temps, l'inconfort disparaît. Un rhume peut provoquer le développement d'une infection, puis la douleur augmente en raison de l'inflammation.

L'inconfort dans le scrotum alarme toujours les hommes de tout âge, mais tout le monde ne se tourne pas vers un urologue. Il est déraisonnable de rechercher la cause et de se soigner soi-même, en se concentrant sur les symptômes qui l'accompagnent. L'infertilité et l'impuissance peuvent ne pas être les pires conséquences..

Qu'est-ce qui peut être une douleur dans le bas du dos et donner aux testicules

La douleur lombaire, si elle survient en parallèle avec une douleur dans les testicules, une miction douloureuse ou difficile, des nausées ou des vomissements, indiquent la présence de la maladie. Habituellement, ces symptômes sont associés à une infection ou des calculs rénaux, une vertèbre luxée, une inflammation de l'épididyme ou une tumeur..

De nombreuses personnes souffrent de douleurs lombaires de temps en temps. Les douleurs lombaires accompagnées de douleurs dans les testicules, le bas de l'abdomen sont moins fréquentes, mais un tel «tandem» peut indiquer la présence d'une maladie nécessitant un traitement. Dans cet article, nous avons rassemblé les causes possibles de la douleur dans la région lombaire et vous indiquons dans quelles situations vous devez absolument consulter un médecin..

Spondylolisthésis lombaire

Le spondylolisthésis lombaire est une affection pathologique dans laquelle l'une des vertèbres de la partie inférieure de la colonne vertébrale, la région dite lombaire, est déplacée. Elle peut résulter d'un traumatisme, d'un stress répétitif sur la colonne vertébrale ou d'une usure générale qui survient avec l'âge. Une vertèbre déplacée peut provoquer des douleurs lombaires si elle appuie sur l'un des nerfs spinaux. Parfois, la douleur peut se propager plus bas - aux testicules ou aux jambes.

D'autres symptômes comprennent:

  • engourdissement ou picotements dans le dos, les fesses ou les jambes
  • sensation de faiblesse dans les jambes en marchant ou debout
  • raideur ou sensibilité dans le dos

Ces symptômes peuvent s'améliorer ou disparaître complètement en position assise ou en se penchant en avant..

Traitement

Les options de traitement du spondylolisthésis lombaire peuvent inclure une thérapie physique pour renforcer les muscles du bas du dos et des anti-inflammatoires pour réduire la douleur et l'enflure. Pour les symptômes plus graves, votre médecin peut vous prescrire des injections de stéroïdes. Si un traitement conservateur n'aide pas ou si des troubles neurologiques sont observés, un traitement chirurgical peut être prescrit.

Infection urinaire

Des infections peuvent survenir lorsque des bactéries s'accumulent dans les voies urinaires - la vessie, les reins, les uretères ou l'urètre. Ils provoquent une sensation de brûlure lors de la miction et des douleurs qui peuvent se propager aux testicules. De plus, la personne peut avoir une envie constante d'uriner..

Des douleurs lombaires ou abdominales sévères accompagnées de fièvre, de nausées et de vomissements peuvent indiquer une infection rénale, qui est le type d'infection urinaire le plus dangereux..

Traitement

Une personne présentant des symptômes d'une infection des voies urinaires, en particulier une infection rénale, devrait consulter un médecin dès que possible. Dans le cas d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont généralement prescrits, pour lesquels il est important de suivre les recommandations du médecin et de suivre l'ensemble du traitement. Boire beaucoup d'eau et uriner plus souvent peut accélérer votre rétablissement. Les médicaments en vente libre peuvent être utilisés pour soulager la douleur et l'inconfort..

Épididymite

L'épididymite est une inflammation de l'épididyme, un canal long et étroit qui stocke et propulse le sperme. Il peut causer des douleurs dans le scrotum et les testicules, qui irradient parfois vers d'autres parties du corps, y compris l'aine, le bas du dos et les côtés. Les causes possibles de l'inflammation comprennent les infections sexuellement transmissibles telles que la chlamydia et les infections des voies urinaires. Cependant, la raison n'est pas toujours évidente; chez certains hommes, l'épididymite peut être chronique.

Selon la cause, des mictions douloureuses, de la fièvre et une envie fréquente d'uriner peuvent s'ajouter aux symptômes courants..

Traitement

Le type de traitement dépend toujours de la cause de la maladie. Pour une infection bactérienne, votre médecin vous prescrira des antibiotiques. L'élévation du scrotum aide à réduire l'enflure. Les anti-inflammatoires en vente libre tels que l'ibuprofène et le naproxène peuvent être pris pour soulager la douleur et l'inconfort.

Pierres dans les reins

Les calculs rénaux sont des dépôts durs de minéraux et de sels. Les petits calculs ne se manifestent pas toujours comme des symptômes, mais de gros calculs peuvent bloquer l'écoulement de l'urine par les reins et provoquer ainsi une douleur aiguë dans la région lombaire et sur les côtés, qui peut se propager au bas de l'abdomen, à l'aine et au bout du pénis.

D'autres symptômes comprennent:

  • présence de sang dans l'urine
  • miction douloureuse ou difficile
  • envie fréquente d'uriner
  • nausée et vomissements

Traitement

Le traitement est choisi en fonction de la gravité des symptômes et de la taille des calculs. Avec de petites pierres, ce n'est pas toujours nécessaire, car elles peuvent quitter le corps par elles-mêmes - avec l'urine. Boire beaucoup de liquides aidera à accélérer ce processus. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des analgésiques et des médicaments pour réduire le tonus des parois de l'urètre.

Pour les gros calculs qui sont très douloureux ou affectent la fonction rénale, votre médecin peut vous recommander de les retirer. Il peut s'agir d'une chirurgie ou d'une lithotritie par ondes de choc à distance. Ce dernier est un écrasement extracorporel de calculs rénaux par ondes électromagnétiques. Pénétrant à travers les tissus mous, les ondes de choc écrasent la pierre en petits fragments, qui quittent ensuite le corps sans douleur pendant la miction.

Cancer des testicules

Dans de rares cas, des maux de dos et des douleurs testiculaires peuvent indiquer un cancer des testicules. Mais ces symptômes sont secondaires. Le signe principal de l'oncologie est l'apparition d'une tumeur sur le testicule, son gonflement ou son élargissement. Parfois, le cancer peut provoquer une sensation de lourdeur dans le scrotum ou le bas de l'abdomen. Chez certains hommes, en raison de changements hormonaux qui se produisent dans le corps avec un cancer des testicules, une sensibilité ou une croissance des seins peut être observée.

Si la tumeur se propage à d'autres parties du corps, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître, tels que:

  • douleur dans le bas du dos
  • douleur abdominale
  • maux de tête ou confusion
  • difficulté à respirer et douleur thoracique

Traitement

Le type et le stade du cancer dans lequel il a été diagnostiqué déterminent le schéma thérapeutique. Les options de traitement comprennent généralement:

  • intervention chirurgicale
  • radiothérapie
  • chimiothérapie

Quand voir un médecin

Les hommes souffrant de douleurs au bas du dos et aux testicules doivent consulter un médecin dès que possible si la douleur est intense, ne s'améliore pas avec le temps ou interfère avec la vie quotidienne. Consulter un médecin vaut également la peine si la douleur survient en parallèle avec d'autres symptômes, tels qu'un gonflement inexpliqué du testicule ou son œdème.

Consultez un médecin si vous présentez des signes de calculs rénaux ou une infection rénale. Ceux-ci inclus:

  • augmentation de la température corporelle et frissons
  • présence de sang dans l'urine
  • nausée et vomissements
  • douleur intense dans le côté, le dos, le bas-ventre ou l'aine
  • miction douloureuse ou difficile

Production

Lorsque la douleur testiculaire survient avec une douleur au bas du dos, elle peut signaler la présence d'une condition médicale qui nécessite un traitement. Les causes possibles comprennent les calculs rénaux, les infections et les problèmes de dos..

Si la douleur est sévère, ne disparaît pas pendant une longue période et se produit avec d'autres symptômes alarmants, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Des douleurs dans les testicules et le bas du dos peuvent survenir chez les hommes à tout âge. Les sensations douloureuses peuvent être très fortes et accompagnées d'un réflexe nauséeux, d'une hyperhidrose, provoquer un inconfort psychologique.

Prérequis pour la douleur testiculaire

La douleur testiculaire peut être causée par les conditions suivantes.

  1. Blessure traumatique du scrotum. En cas d'ecchymose, vous devez consulter un spécialiste dès que possible.
  2. Torsion testiculaire. La cause de cette condition est encore inconnue, mais les conséquences pour un homme peuvent être très graves. Dans le pire des cas, le testicule peut mourir. L'aide d'un médecin dans cette situation est nécessaire de toute urgence.
  3. Kyste testiculaire. Un kyste peut être diagnostiqué par palpation et à la suite d'un examen échographique. À la palpation de la formation, une douleur douloureuse apparaît. Le kyste n'est pas dangereux pour un homme. Mais si les sensations douloureuses apportent de l'inconfort et augmentent avec le temps, il y a des inconvénients lors du déplacement, le néoplasme est enlevé chirurgicalement.
  4. Une hernie inguinale peut provoquer des douleurs testiculaires. Dans ce cas, vous aurez certainement besoin d'une consultation avec un chirurgien..
  5. Dropsie du testicule. Cette maladie est associée à l'accumulation de liquide séreux dans les testicules. La cause de l'hydropisie, en règle générale, est un traumatisme du scrotum et des lésions du système lymphoïde dans l'aine ou le bassin.
  6. Varices dans le testicule et le cordon spermatique. Les causes de cette condition sont l'hérédité alourdie ou une pression excessive dans les veines situées dans le petit bassin. Le problème est éliminé par une intervention chirurgicale.
  7. Anomalies des reins ou du système urinaire, caractérisées par une sensation telle qu'une douleur intense dans le bas du dos et les testicules.

L'insatisfaction sexuelle peut également provoquer des douleurs testiculaires. Pour la prévention, il est nécessaire d'avoir une vie sexuelle régulière..

L'infection peut causer de la douleur

Des sensations douloureuses dans les testicules peuvent être déclenchées par la présence des phénomènes pathologiques suivants.

    1. La présence d'infections sexuellement transmissibles. Lorsqu'elles sont infectées, les douleurs testiculaires surviennent assez souvent. Chez les femmes dans des situations similaires, les ovaires font mal. Des mesures thérapeutiques sont prescrites après l'examen et comprennent la prise de médicaments antibactériens spéciaux et d'agents immunomodulateurs.
  1. Processus inflammatoire dans l'épididyme. Elle se caractérise par des signes tels que des frissons, une envie fréquente d'uriner, une forte augmentation de la température corporelle. Un symptôme important est la douleur irradiant dans le bas du dos. En présence de telles manifestations, le médecin prescrit le repos au lit et, après examen, détermine le traitement nécessaire.
  2. Orchite (inflammation des testicules eux-mêmes). Cette maladie est causée par le virus des oreillons. Dans cette situation, les testicules gonflent, le sperme n'est pratiquement pas formé. Le patient note une augmentation significative de la température corporelle, tandis qu'il y a une douleur vive et aiguë. La douleur est donnée au bas du dos, au périnée et à l'aine. Le médecin peut prescrire des médicaments antibactériens, des analgésiques, des AINS, une hormonothérapie. Des traitements de physiothérapie sont utilisés, le repos au lit est indiqué.
  3. Processus inflammatoire dans les vésicules séminales. La cause de la maladie est une infection par une infection purulente. La prostatite chronique et d'autres infections dangereuses peuvent entraîner une inflammation..

Les symptômes de la manifestation des maladies et leur diagnostic

La douleur peut être douloureuse, coupante, terne. Les sensations douloureuses s'intensifient souvent avec le mouvement, la palpation. La douleur peut survenir dans le testicule droit ou dans le gauche, ou les deux. Une augmentation de la température locale de l'organe malade est possible, tandis que la température de tout le corps sera normale. Parfois, le testicule grossit et le scrotum se durcit. Dans certains cas, les patients se plaignent de nausées, de vomissements, de faiblesse. La présence d'une maladie grave est indiquée par une augmentation des veines du scrotum..

À la palpation, une tubérosité testiculaire est notée. À titre de mesures diagnostiques, le médecin peut prescrire:

Le spermogramme est un élément important dans le diagnostic de la maladie

  • analyse sanguine générale;
  • analyse d'urine générale;
  • spermogramme;
  • examen échographique;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • biopsie testiculaire.

Pour éliminer la douleur dans le bas du dos et les testicules, vous devez en connaître clairement la cause. les provoquant. Un point important est la consultation préalable avec un andrologue ou un urologue. Les spécialistes prescrivent l'examen nécessaire et, en fonction de ses résultats, sélectionnent les méthodes de traitement.

Pour éviter l'apparition de douleur, il est recommandé de mener une vie saine et active, d'adhérer à une alimentation équilibrée et d'utiliser des contraceptifs pendant les rapports sexuels..

Causes des maux de dos

Douleur causée par le déplacement de la vertèbre

La lombalgie n'irradie pas toujours vers les testicules. Le plus souvent chez l'homme, elle est causée par un surmenage, un effort physique excessif et une absence prolongée de tout type de mouvement. Dans tous les cas, demander conseil à un spécialiste est obligatoire.

Les causes de la douleur dans le bas du dos peuvent être différentes..

  1. Fracture de la colonne vertébrale. Cela peut survenir d'un coup dans le dos ou d'une chute soudaine sur les jambes.
  2. Crampe. Se produit à la suite de mouvements brusques ou lors du levage d'objets lourds.
  3. La scoliose.
  4. Ostéochondrose et toute partie du dos. Entraîne inévitablement des douleurs et une congestion dans le bas du dos.
  5. Dommages aux disques entre les vertèbres. La maladie est une conséquence de l'ostéochondrose.
  6. Spondyloarthrose. Les articulations entre les vertèbres sont touchées. Dans ce cas, la maladie est toujours chronique..
  7. L'apparition de néoplasmes bénins et malins, à la suite desquels une douleur peut survenir dans les testicules et le bas du dos.
  8. Lésion tuberculeuse de la colonne vertébrale.
  9. Accident vasculaire cérébral. De plus, dans la plupart des cas, le bas du dos fait mal..
  10. Douleur irradiante dans le testicule droit ou le bas du dos. Les sensations douloureuses peuvent être la conséquence de lésions d'autres organes.

La cause de la douleur dans la colonne lombaire, accompagnée d'une lourdeur dans les testicules, peut être une maladie de la colonne vertébrale ou de la région urogénitale. Si une douleur au bas du dos est ressentie légèrement sous les côtes, le patient peut avoir des coliques rénales. Des pierres ou du sable dans les reins ou la vessie peuvent causer des douleurs d'un côté de la colonne vertébrale ou de l'autre.

Avec des douleurs dans le bas du dos, accompagnées d'une augmentation de la température corporelle, la cause peut être une maladie urologique. Dans tous les cas, vous devez demander l'avis d'un spécialiste. Il est impossible de retarder le diagnostic avec de tels symptômes, car cela peut entraîner des conséquences désagréables et plutôt graves.

Une douleur tiraillante dans les testicules chez les hommes se produit avec diverses maladies survenant dans cette zone. Un tel symptôme est indiqué par des pathologies à évolution chronique..

En plus de l'inconfort physique, les douleurs douloureuses apportent également des douleurs psychologiques, qui suivront une dysfonction érectile secondaire psychogène.

Quelles maladies sont accompagnées de douleurs tirantes

Une douleur tiraillante dans les testicules indique un processus lent ou une maladie chronique. Souvent, un symptôme survient après une hypothermie, lorsqu'un syndrome de douleur tirante est complété par un écoulement blanchâtre de l'urètre, un dysfonctionnement de la fonction érectile. L'inconfort augmente avec la miction.

Lors de l'abstinence prolongée des rapports sexuels, une douleur tiraillante se produit également, une sensation de lourdeur dans le scrotum, qui se manifeste à la suite de l'accumulation de sang dans le corps caverneux. L'inconfort survient lors du premier rapport sexuel après l'éjaculation. Aucun effet pathologique sur la fonction érectile ne se produit.

Parmi les maladies provoquantes, il convient de souligner la varicocèle - une pathologie qui se développe dans la zone du plexus uviforme du cordon. La douleur douloureuse augmente avec le temps, il y a une décoloration bleue de la peau du scrotum, qui est causée par une circulation sanguine altérée dans cette section.

Autres causes de douleur

Les autres raisons de l'inconfort d'un personnage pleurnichant et tirant comprennent:

  • lésion du nerf spinal;
  • la présence d'un néoplasme selon le type de tumeur (maligne ou bénigne);
  • un processus inflammatoire qui se produit dans le tissu testiculaire (dangereux par le développement de l'infertilité);
  • la présence d'une hernie inguinale.

Une cause tout aussi fréquente de douleur tirante dans le testicule est la blessure, qui survient souvent chez les athlètes..

Il n'est pas rare de diagnostiquer un symptôme de prostatite, qui est de nature lente, et de maladies sexuellement transmissibles.

Symptômes associés

Si une certaine maladie se développe, une douleur tiraillante dans les testicules ne sera pas le seul symptôme..

Les manifestations cliniques concomitantes comprennent:

  • augmentation de l'inconfort, irradiation de la douleur vers les zones voisines (par exemple, sensation d'inconfort dans le bas de l'abdomen et le bas du dos) lors de la sensation du testicule, en position assise, en courant;
  • gonflement et augmentation de la taille du scrotum d'un côté (ou des deux);
  • hyperémie de la peau;
  • changements dans la structure du scrotum, asymétrie;
  • symptômes généraux d'intoxication: syndrome de nausées-vomissements, fièvre;
  • la présence d'un joint, renflement par le type de tumeur.

Pour identifier la cause de la douleur tirante dans l'organe génital masculin, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira les mesures de diagnostic nécessaires.

Comment le médecin diagnostique

Tout d'abord, le médecin recueille des informations sur la prescription de l'apparition de l'inconfort, sa nature, l'intensité de la manifestation et les symptômes qui l'accompagnent. Ensuite, la palpation de la zone touchée et des zones suivantes est effectuée: pénis, aine, cavité abdominale.

Les mesures de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • Analyse d'urine;
  • test sanguin;
  • frottis urétral pour la recherche.

Des études instrumentales sont également menées, y compris des diagnostics échographiques, qui permettent de déterminer le niveau de flux sanguin dans les testicules.

Une telle étude est également réalisée pour examiner l'état d'autres zones, par exemple les organes de la région abdominale. Dans les testicules, l'échographie montrera des abcès, des varicocèles, des néoplasmes de type tumoral.

En cas de syndrome de tiraillement dans le scrotum, un scan nucléaire est prescrit à l'aide d'un colorant radioactif, qui est injecté à l'aide d'un cathéter veineux. Un tel événement permet d'identifier la torsion testiculaire..

Comment traiter un symptôme

Le médecin à qui s'adresser en cas de douleur douloureuse dépend de la cause profonde du symptôme. Tout d'abord, vous devez consulter un urologue qui, si nécessaire, vous dirigera vers un autre spécialiste.

Le traitement de l'inconfort est déterminé en tenant compte de la maladie primaire. Il n'est pas nécessaire de supporter la douleur, car ce n'est qu'avec le début opportun d'un traitement approprié que nous pouvons espérer un pronostic favorable et un rétablissement rapide..

Si le diagnostic d'inflammation est posé, des médicaments antibactériens sont prescrits. Le type de médicament est déterminé après l'identification de l'agent pathogène et selon les résultats d'une étude pour sa sensibilité aux médicaments. Vous pouvez éliminer les symptômes de l'inflammation avec des anti-inflammatoires..

L'une des maladies les plus dangereuses des organes génitaux masculins est le cancer. Afin d'éviter la propagation des cellules tumorales vers d'autres organes, une intervention chirurgicale est effectuée, au cours de laquelle le néoplasme est retiré avec le testicule. Si la propagation des métastases ne peut être évitée, une chimiothérapie ou une radiothérapie est effectuée.

Si des varices (varicocèle) sont diagnostiquées, une opération appropriée est effectuée. La torsion est également traitée par chirurgie.

Prévention de la douleur

Hélas, il est impossible de prévenir complètement l'apparition d'un inconfort douloureux. La seule chose que vous pouvez prendre pour prévenir les symptômes provoquant une maladie.

Les mesures préventives comprennent:

  • prévention des traumatismes du scrotum (par exemple, lors de la pratique d'un sport - utilisez un dispositif de protection spécial);
  • prévention de l'infection par une maladie sexuellement transmissible en contrôlant l'activité sexuelle, en utilisant des contraceptifs de barrière;
  • une visite opportune chez un médecin pour une vaccination préventive (en particulier, il s'agit de la vaccination ROR, qui minimise les risques de développer des oreillons et une orchite virale);
  • visites de suivi chez le médecin pour identifier les néoplasmes de type tumoral et commencer leur traitement en temps opportun.

Il est également nécessaire de s'assurer que les sous-vêtements de tous les jours sont fabriqués dans un matériau de qualité, confortable, ne frottent ni ne pressent le scrotum. Vous ne devez pas autoriser l'hypothermie, qui n'affecte pas au mieux l'état de tous les organes et systèmes..

Conclusion

Les médecins préviennent! Statistiques choquantes - il est établi que plus de 74% des maladies de la peau sont un risque d'infection par des parasites (Ackapida, Giardia, Tokcokapa). Les reflets infligent un poison coloculaire à l'organisme, et notre système immunitaire est le premier à souffrir, ce qui doit protéger l'organisme de diverses maladies. Le responsable de l'Institut de Parasitologie a partagé un secret, à quelle vitesse pour s'en débarrasser et nettoyer leur peau, cela semble suffisant... Lire la suite...

Toute maladie peut être guérie si elle est diagnostiquée à un stade précoce de développement. Par conséquent, vous ne devez pas vous soigner vous-même, mais vous devez consulter un médecin au premier inconfort.

Le bas du dos fait mal dans le testicule gauche

Questions connexes et recommandées

1 réponse

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, génétique, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, oncourologue, orthopédiste-traumatologue, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,63% des questions.

Causes du bas du dos et des testicules chez les hommes

La douleur irradie vers le testicule, le scrotum

Que faire lorsque le bas du dos a mal et que les testicules sont tirés? La douleur irradiant vers le testicule ou le scrotum est une question fréquente des visiteurs de mon site Web et de mon forum. D'où viennent-ils? Comment sont-ils traités? Je décrirai brièvement les principales options pour une telle douleur et comment il est possible de les diagnostiquer..

Les testicules eux-mêmes, le scrotum fait mal

Les maladies peuvent être différentes - de l'inflammation ou du traumatisme du testicule, à l'inflammation ou aux kystes de l'épididyme, etc. Il est assez facile de l'identifier.

Un simple examen du scrotum (par les mains d'un urologue, andrologue, sexologue expérimenté), tout d'abord, peut révéler ou la dépendance de changements dans la taille, la densité et la douleur du contenu du scrotum de la douleur, de l'état. Ou - l'absence d'une telle dépendance.

Un traitement par un urologue ou un andrologue est fortement recommandé. Ils commencent par une échographie du scrotum, puis en fonction de la situation. Il existe de nombreuses options - de la variacocèle à l'épididymite et même à la torsion (traitement chirurgical urgent!).

Douleur à l'extérieur du scrotum, mais "cède"

Très rugueux - vous pouvez distinguer la douleur «du bas du dos» et «de la prostate».

Ce sont deux endroits principaux, dont l'inflammation ou les lésions ne sont pas rares, et en même temps, ils peuvent vraiment "donner" aux zones voisines.

Je ne décrirai pas des maladies plus évidentes, comme les coliques rénales, lorsque la douleur irradie vers le scrotum. mais il est difficile de dérouter. Et une personne atteinte de colique rénale ne restera pas à la maison et ne devinera pas sur Internet. Ou une hernie inguinale - elle est souvent visible à l'œil nu.

Vous pouvez vous adresser séparément à un urologue et à un neurologue, lesquels trouveront «les leurs». Ou à un "spécialiste spécialisé" qui est constamment engagé dans le traitement de ces douleurs.

Vous pouvez également faire une échographie de la prostate et une IRM (conditionnelle) de la colonne vertébrale.

Vous pouvez simplement soupçonner le véritable lieu de la maladie par la zone qui vous dérange à proximité. Autrement dit, si le bas du dos et le testicule font mal, mais qu'il n'y a pas de symptômes «prostatiques», alors vous pouvez consulter un neurologue sans vous inquiéter.

Personnellement, j'utilise ces deux méthodes à la fois, pour la fiabilité.

Mais j'ai toujours besoin d'un "journal" détaillé sur le statut de tous les sites intéressés, pour ne pas me tromper.

Ils traitent une chose, mais la raison en est une autre

Le fait est que cela arrive aussi.

Blesser - ça fait mal. Mais - dans le vrai problème - ils ne trouvent rien, ou ils disent «rien de terrible», mais dans l'autre - ils le trouvent. Disons qu'une échographie a été faite à travers l'estomac et qu'il ne semblait y avoir aucun problème avec la prostate. Seule la taille est légèrement augmentée, mais "dans la plage normale".

Mais l'IRM montre quelques hernies dans le bas du dos. Que faire? Traitez votre dos, obstinément et presque désespérément?

Que traiter en premier?

Je vous rappelle que les petites hernies, et parfois même assez grandes, peuvent être asymptomatiques et n'affectent pas (pour le moment) la condition!

Et tandis que la prostatite invisible - au contraire - peut affecter à la fois la douleur dans le scrotum et des symptômes supplémentaires déjà familiers, tels qu'un affaiblissement du jet pendant la miction. Qui ne sont généralement pas perçues comme une maladie, mais plutôt comme «liées à l'âge. ".

Dans ce cas, la colonne vertébrale doit être traitée! Les hernies ne disparaîtront pas d'elles-mêmes, non?

Mais avant tout, il faut s'occuper de la focalisation la plus importante, quoique invisible, mais la plus importante du «cœur masculin»! Il s'agit d'une tâche urgente et prioritaire..

Je n’attire l’attention que sur les cas où de nombreux médecins haussent les épaules et disent: «Je ne vois rien de tel, le mien! Arrêtez d'y penser!

Par conséquent, dans les cas difficiles et particulièrement difficiles, vous pouvez obtenir ma recommandation ou vous inscrire à un traitement d'audit.

Quelle douleur dans le bas du dos et les testicules peut signaler

La douleur lombaire, si elle survient en parallèle avec une douleur dans les testicules, une miction douloureuse ou difficile, des nausées ou des vomissements, indiquent la présence de la maladie. Habituellement, ces symptômes sont associés à une infection ou des calculs rénaux, une vertèbre luxée, une inflammation de l'épididyme ou une tumeur..

De nombreuses personnes souffrent de douleurs lombaires de temps en temps. Les douleurs lombaires accompagnées de douleurs dans les testicules, le bas de l'abdomen sont moins fréquentes, mais un tel «tandem» peut indiquer la présence d'une maladie nécessitant un traitement. Dans cet article, nous avons rassemblé les causes possibles de la douleur dans la région lombaire et vous indiquons dans quelles situations vous devez absolument consulter un médecin..

Spondylolisthésis lombaire

Le spondylolisthésis lombaire est une affection pathologique dans laquelle l'une des vertèbres de la partie inférieure de la colonne vertébrale, la région dite lombaire, est déplacée. Elle peut résulter d'un traumatisme, d'un stress répétitif sur la colonne vertébrale ou d'une usure générale qui survient avec l'âge. Une vertèbre déplacée peut provoquer des douleurs lombaires si elle appuie sur l'un des nerfs spinaux. Parfois, la douleur peut se propager plus bas - aux testicules ou aux jambes.

D'autres symptômes comprennent:

  • engourdissement ou picotements dans le dos, les fesses ou les jambes
  • sensation de faiblesse dans les jambes en marchant ou debout
  • raideur ou sensibilité dans le dos

Ces symptômes peuvent s'améliorer ou disparaître complètement en position assise ou en se penchant en avant..

Traitement

Les options de traitement du spondylolisthésis lombaire peuvent inclure une thérapie physique pour renforcer les muscles du bas du dos et des anti-inflammatoires pour réduire la douleur et l'enflure. Pour les symptômes plus graves, votre médecin peut vous prescrire des injections de stéroïdes. Si un traitement conservateur n'aide pas ou si des troubles neurologiques sont observés, un traitement chirurgical peut être prescrit.

Infection urinaire

Des infections peuvent survenir lorsque des bactéries s'accumulent dans les voies urinaires - la vessie, les reins, les uretères ou l'urètre. Ils provoquent une sensation de brûlure lors de la miction et des douleurs qui peuvent se propager aux testicules. De plus, la personne peut avoir une envie constante d'uriner..

Des douleurs lombaires ou abdominales sévères accompagnées de fièvre, de nausées et de vomissements peuvent indiquer une infection rénale, qui est le type d'infection urinaire le plus dangereux..

Traitement

Une personne présentant des symptômes d'une infection des voies urinaires, en particulier une infection rénale, devrait consulter un médecin dès que possible. Dans le cas d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont généralement prescrits, pour lesquels il est important de suivre les recommandations du médecin et de suivre l'ensemble du traitement. Boire beaucoup d'eau et uriner plus souvent peut accélérer votre rétablissement. Les médicaments en vente libre peuvent être utilisés pour soulager la douleur et l'inconfort..

Épididymite

L'épididymite est une inflammation de l'épididyme, un canal long et étroit qui stocke et propulse le sperme. Il peut causer des douleurs dans le scrotum et les testicules, qui irradient parfois vers d'autres parties du corps, y compris l'aine, le bas du dos et les côtés. Les causes possibles de l'inflammation comprennent les infections sexuellement transmissibles telles que la chlamydia et les infections des voies urinaires. Cependant, la raison n'est pas toujours évidente; chez certains hommes, l'épididymite peut être chronique.

Selon la cause, des mictions douloureuses, de la fièvre et une envie fréquente d'uriner peuvent s'ajouter aux symptômes courants..

Traitement

Le type de traitement dépend toujours de la cause de la maladie. Pour une infection bactérienne, votre médecin vous prescrira des antibiotiques. L'élévation du scrotum aide à réduire l'enflure. Les anti-inflammatoires en vente libre tels que l'ibuprofène et le naproxène peuvent être pris pour soulager la douleur et l'inconfort.

Pierres dans les reins

Les calculs rénaux sont des dépôts durs de minéraux et de sels. Les petits calculs ne se manifestent pas toujours comme des symptômes, mais de gros calculs peuvent bloquer l'écoulement de l'urine par les reins et provoquer ainsi une douleur aiguë dans la région lombaire et sur les côtés, qui peut se propager au bas de l'abdomen, à l'aine et au bout du pénis.

D'autres symptômes comprennent:

  • présence de sang dans l'urine
  • miction douloureuse ou difficile
  • envie fréquente d'uriner
  • nausée et vomissements

Traitement

Le traitement est choisi en fonction de la gravité des symptômes et de la taille des calculs. Avec de petites pierres, ce n'est pas toujours nécessaire, car elles peuvent quitter le corps par elles-mêmes - avec l'urine. Boire beaucoup de liquides aidera à accélérer ce processus. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des analgésiques et des médicaments pour réduire le tonus des parois de l'urètre.

Pour les gros calculs qui sont très douloureux ou affectent la fonction rénale, votre médecin peut vous recommander de les retirer. Il peut s'agir d'une chirurgie ou d'une lithotritie par ondes de choc à distance. Ce dernier est un écrasement extracorporel de calculs rénaux par ondes électromagnétiques. Pénétrant à travers les tissus mous, les ondes de choc écrasent la pierre en petits fragments, qui quittent ensuite le corps sans douleur pendant la miction.

Cancer des testicules

Dans de rares cas, des maux de dos et des douleurs testiculaires peuvent indiquer un cancer des testicules. Mais ces symptômes sont secondaires. Le signe principal de l'oncologie est l'apparition d'une tumeur sur le testicule, son gonflement ou son élargissement. Parfois, le cancer peut provoquer une sensation de lourdeur dans le scrotum ou le bas de l'abdomen. Chez certains hommes, en raison de changements hormonaux qui se produisent dans le corps avec un cancer des testicules, une sensibilité ou une croissance des seins peut être observée.

Si la tumeur se propage à d'autres parties du corps, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître, tels que:

  • douleur dans le bas du dos
  • douleur abdominale
  • maux de tête ou confusion
  • difficulté à respirer et douleur thoracique

Traitement

Le type et le stade du cancer dans lequel il a été diagnostiqué déterminent le schéma thérapeutique. Les options de traitement comprennent généralement:

  • intervention chirurgicale
  • radiothérapie
  • chimiothérapie

Quand voir un médecin

Les hommes souffrant de douleurs au bas du dos et aux testicules doivent consulter un médecin dès que possible si la douleur est intense, ne s'améliore pas avec le temps ou interfère avec la vie quotidienne. Consulter un médecin vaut également la peine si la douleur survient en parallèle avec d'autres symptômes, tels qu'un gonflement inexpliqué du testicule ou son œdème.

Consultez un médecin si vous présentez des signes de calculs rénaux ou une infection rénale. Ceux-ci inclus:

  • augmentation de la température corporelle et frissons
  • présence de sang dans l'urine
  • nausée et vomissements
  • douleur intense dans le côté, le dos, le bas-ventre ou l'aine
  • miction douloureuse ou difficile

Production

Lorsque la douleur testiculaire survient avec une douleur au bas du dos, elle peut signaler la présence d'une condition médicale qui nécessite un traitement. Les causes possibles comprennent les calculs rénaux, les infections et les problèmes de dos..

Si la douleur est sévère, ne disparaît pas pendant une longue période et se produit avec d'autres symptômes alarmants, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Pourquoi une douleur tiraillante dans les testicules apparaît-elle chez les hommes

Une douleur tiraillante dans les testicules chez les hommes se produit avec diverses maladies survenant dans cette zone. Un tel symptôme est indiqué par des pathologies à évolution chronique..

En plus de l'inconfort physique, les douleurs douloureuses apportent également des douleurs psychologiques, qui suivront une dysfonction érectile secondaire psychogène.

Quelles maladies sont accompagnées de douleurs tirantes

Une douleur tiraillante dans les testicules indique un processus lent ou une maladie chronique. Souvent, un symptôme survient après une hypothermie, lorsqu'un syndrome de douleur tirante est complété par un écoulement blanchâtre de l'urètre, un dysfonctionnement de la fonction érectile. L'inconfort augmente avec la miction.

Lors de l'abstinence prolongée des rapports sexuels, une douleur tiraillante se produit également, une sensation de lourdeur dans le scrotum, qui se manifeste à la suite de l'accumulation de sang dans le corps caverneux. L'inconfort survient lors du premier rapport sexuel après l'éjaculation. Aucun effet pathologique sur la fonction érectile ne se produit.

Parmi les maladies provoquantes, il convient de souligner la varicocèle - une pathologie qui se développe dans la zone du plexus uviforme du cordon. La douleur douloureuse augmente avec le temps, il y a une décoloration bleue de la peau du scrotum, qui est causée par une circulation sanguine altérée dans cette section.

Autres causes de douleur

Les autres raisons de l'inconfort d'un personnage pleurnichant et tirant comprennent:

  • lésion du nerf spinal;
  • la présence d'un néoplasme selon le type de tumeur (maligne ou bénigne);
  • un processus inflammatoire qui se produit dans le tissu testiculaire (dangereux par le développement de l'infertilité);
  • la présence d'une hernie inguinale.

Une cause tout aussi fréquente de douleur tirante dans le testicule est la blessure, qui survient souvent chez les athlètes..

Il n'est pas rare de diagnostiquer un symptôme de prostatite, qui est de nature lente, et de maladies sexuellement transmissibles.

Symptômes associés

Si une certaine maladie se développe, une douleur tiraillante dans les testicules ne sera pas le seul symptôme..

Les manifestations cliniques concomitantes comprennent:

  • augmentation de l'inconfort, irradiation de la douleur vers les zones voisines (par exemple, sensation d'inconfort dans le bas de l'abdomen et le bas du dos) lors de la sensation du testicule, en position assise, en courant;
  • gonflement et augmentation de la taille du scrotum d'un côté (ou des deux);
  • hyperémie de la peau;
  • changements dans la structure du scrotum, asymétrie;
  • symptômes généraux d'intoxication: syndrome de nausées-vomissements, fièvre;
  • la présence d'un joint, renflement par le type de tumeur.

Pour identifier la cause de la douleur tirante dans l'organe génital masculin, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira les mesures de diagnostic nécessaires.

Comment le médecin diagnostique

Tout d'abord, le médecin recueille des informations sur la prescription de l'apparition de l'inconfort, sa nature, l'intensité de la manifestation et les symptômes qui l'accompagnent. Ensuite, la palpation de la zone touchée et des zones suivantes est effectuée: pénis, aine, cavité abdominale.

Les mesures de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • Analyse d'urine;
  • test sanguin;
  • frottis urétral pour la recherche.

Des études instrumentales sont également menées, y compris des diagnostics échographiques, qui permettent de déterminer le niveau de flux sanguin dans les testicules.

Une telle étude est également réalisée pour examiner l'état d'autres zones, par exemple les organes de la région abdominale. Dans les testicules, l'échographie montrera des abcès, des varicocèles, des néoplasmes de type tumoral.

En cas de syndrome de tiraillement dans le scrotum, un scan nucléaire est prescrit à l'aide d'un colorant radioactif, qui est injecté à l'aide d'un cathéter veineux. Un tel événement permet d'identifier la torsion testiculaire..

Comment traiter un symptôme

Le médecin à qui s'adresser en cas de douleur douloureuse dépend de la cause profonde du symptôme. Tout d'abord, vous devez consulter un urologue qui, si nécessaire, vous dirigera vers un autre spécialiste.

Le traitement de l'inconfort est déterminé en tenant compte de la maladie primaire. Il n'est pas nécessaire de supporter la douleur, car ce n'est qu'avec le début opportun d'un traitement approprié que nous pouvons espérer un pronostic favorable et un rétablissement rapide..

Si le diagnostic d'inflammation est posé, des médicaments antibactériens sont prescrits. Le type de médicament est déterminé après l'identification de l'agent pathogène et selon les résultats d'une étude pour sa sensibilité aux médicaments. Vous pouvez éliminer les symptômes de l'inflammation avec des anti-inflammatoires..

L'une des maladies les plus dangereuses des organes génitaux masculins est le cancer. Afin d'éviter la propagation des cellules tumorales vers d'autres organes, une intervention chirurgicale est effectuée, au cours de laquelle le néoplasme est retiré avec le testicule. Si la propagation des métastases ne peut être évitée, une chimiothérapie ou une radiothérapie est effectuée.

Si des varices (varicocèle) sont diagnostiquées, une opération appropriée est effectuée. La torsion est également traitée par chirurgie.

Prévention de la douleur

Hélas, il est impossible de prévenir complètement l'apparition d'un inconfort douloureux. La seule chose que vous pouvez prendre pour prévenir les symptômes provoquant une maladie.

Les mesures préventives comprennent:

  • prévention des traumatismes du scrotum (par exemple, lors de la pratique d'un sport - utilisez un dispositif de protection spécial);
  • prévention de l'infection par une maladie sexuellement transmissible en contrôlant l'activité sexuelle, en utilisant des contraceptifs de barrière;
  • une visite opportune chez un médecin pour une vaccination préventive (en particulier, il s'agit de la vaccination ROR, qui minimise les risques de développer des oreillons et une orchite virale);
  • visites de suivi chez le médecin pour identifier les néoplasmes de type tumoral et commencer leur traitement en temps opportun.

Il est également nécessaire de s'assurer que les sous-vêtements de tous les jours sont fabriqués dans un matériau de qualité, confortable, ne frottent ni ne pressent le scrotum. Vous ne devez pas autoriser l'hypothermie, qui n'affecte pas au mieux l'état de tous les organes et systèmes..

Conclusion

Les médecins préviennent! Statistiques choquantes - il est établi que plus de 74% des maladies de la peau sont un risque d'infection par des parasites (Ackapida, Giardia, Tokcokapa). Les reflets infligent un poison coloculaire à l'organisme, et notre système immunitaire est le premier à souffrir, ce qui doit protéger l'organisme de diverses maladies. Le chef de l'Institut de parasitologie a partagé un secret, à quelle vitesse pour s'en débarrasser et nettoyer leur peau, cela s'avère suffisant. Lire la suite.

Toute maladie peut être guérie si elle est diagnostiquée à un stade précoce de développement. Par conséquent, vous ne devez pas vous soigner vous-même, mais vous devez consulter un médecin au premier inconfort.

La douleur irradie vers le testicule, le scrotum

Que faire lorsque le bas du dos a mal et que les testicules sont tirés? La douleur irradiant vers le testicule ou le scrotum est une question fréquente des visiteurs de mon site Web et de mon forum. D'où viennent-ils? Comment sont-ils traités? Je décrirai brièvement les principales options pour une telle douleur et comment il est possible de les diagnostiquer..

Les testicules eux-mêmes, le scrotum fait mal

Les maladies peuvent être différentes - de l'inflammation ou du traumatisme du testicule, à l'inflammation ou aux kystes de l'épididyme, etc. Il est assez facile de l'identifier.

Un simple examen du scrotum (par les mains d'un urologue, andrologue, sexologue expérimenté), tout d'abord, peut révéler ou la dépendance de changements dans la taille, la densité et la douleur du contenu du scrotum de la douleur, de l'état. Ou - l'absence d'une telle dépendance.

Un traitement par un urologue ou un andrologue est fortement recommandé. Ils commencent par une échographie du scrotum, puis en fonction de la situation. Il existe de nombreuses options - de la variacocèle à l'épididymite et même à la torsion (traitement chirurgical urgent!).

Douleur à l'extérieur du scrotum, mais "cède"

Très rugueux - vous pouvez distinguer la douleur «du bas du dos» et «de la prostate».

Ce sont deux endroits principaux, dont l'inflammation ou les lésions ne sont pas rares, et en même temps, ils peuvent vraiment "donner" aux zones voisines.

Je ne décrirai pas des maladies plus évidentes, comme les coliques rénales, lorsque la douleur irradie vers le scrotum. mais il est difficile de dérouter. Et une personne atteinte de colique rénale ne restera pas à la maison et ne devinera pas sur Internet. Ou une hernie inguinale - elle est souvent visible à l'œil nu.

Vous pouvez vous adresser séparément à un urologue et à un neurologue, lesquels trouveront «les leurs». Ou à un "spécialiste spécialisé" qui est constamment engagé dans le traitement de ces douleurs.

Vous pouvez également faire une échographie de la prostate et une IRM (conditionnelle) de la colonne vertébrale.

Vous pouvez simplement soupçonner le véritable lieu de la maladie par la zone qui vous dérange à proximité. Autrement dit, si le bas du dos et le testicule font mal, mais qu'il n'y a pas de symptômes «prostatiques», alors vous pouvez consulter un neurologue sans vous inquiéter.

Personnellement, j'utilise ces deux méthodes à la fois, pour la fiabilité.

Mais j'ai toujours besoin d'un "journal" détaillé sur le statut de tous les sites intéressés, pour ne pas me tromper.

Ils traitent une chose, mais la raison en est une autre

Le fait est que cela arrive aussi.

Blesser - ça fait mal. Mais - dans le vrai problème - ils ne trouvent rien, ou ils disent «rien de terrible», mais dans l'autre - ils le trouvent. Disons qu'une échographie a été faite à travers l'estomac et qu'il ne semblait y avoir aucun problème avec la prostate. Seule la taille est légèrement augmentée, mais "dans la plage normale".

Mais l'IRM montre quelques hernies dans le bas du dos. Que faire? Traitez votre dos, obstinément et presque désespérément?

Que traiter en premier?

Je vous rappelle que les petites hernies, et parfois même assez grandes, peuvent être asymptomatiques et n'affectent pas (pour le moment) la condition!

Et tandis que la prostatite invisible - au contraire - peut affecter à la fois la douleur dans le scrotum et des symptômes supplémentaires déjà familiers, tels qu'un affaiblissement du jet pendant la miction. Qui ne sont généralement pas perçues comme une maladie, mais plutôt comme «liées à l'âge. ".

Dans ce cas, la colonne vertébrale doit être traitée! Les hernies ne disparaîtront pas d'elles-mêmes, non?

Mais avant tout, il faut s'occuper de la focalisation la plus importante, quoique invisible, mais la plus importante du «cœur masculin»! Il s'agit d'une tâche urgente et prioritaire..

Je n’attire l’attention que sur les cas où de nombreux médecins haussent les épaules et disent: «Je ne vois rien de tel, le mien! Arrêtez d'y penser!

Par conséquent, dans les cas difficiles et particulièrement difficiles, vous pouvez obtenir ma recommandation ou vous inscrire à un traitement d'audit.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte