Les douleurs articulaires de la main sont l'une des raisons les plus courantes de consulter un médecin. Son apparition peut être déclenchée par une blessure subie lors d'une chute, un impact direct, une blessure, une compression prolongée. L'inconfort devient souvent l'un des premiers symptômes du développement d'une pathologie inflammatoire ou dégénérative-dystrophique. Par conséquent, les principales tâches du médecin sont de diagnostiquer la maladie, de mener un traitement et des mesures préventives pour éviter d'éventuelles rechutes..

Pour établir la cause du syndrome douloureux, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées - radiographie, arthroscopie, tomodensitométrie, IRM. Si une origine infectieuse de la pathologie est suspectée, des études bactériologiques et sérologiques d'échantillons biologiques sont effectuées. Les tactiques de traitement sont déterminées par le type de maladie détectée, le stade de son évolution, le degré de lésion tissulaire, le nombre de complications survenues.

Pourquoi vous avez besoin de voir un médecin

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

Le moyen le plus simple de se débarrasser de la douleur dans les articulations des mains (arthralgie) est de prendre des médicaments ayant des effets analgésiques. Cela aidera à améliorer votre bien-être, à vous sentir en bonne santé. Mais seulement pendant un certain temps. La fréquence de la douleur augmentera, tout comme la gravité. Au stade initial de toute pathologie du système musculo-squelettique, seul un inconfort mineur se produit. Ils peuvent être provoqués par un changement de temps, un entraînement sportif intense et un travail physique intense. L'arthralgie dans de tels cas ne dure pas longtemps, disparaît après un court repos.

Mais l'intensité du processus inflammatoire ou dégénératif destructeur dans les articulations des mains augmente progressivement. Bientôt, d'autres manifestations cliniques de pathologies en développement se joignent à la douleur:

  • sensations de raideur le matin. Ce symptôme persiste pendant une période relativement courte - 40 à 60 minutes, puis disparaît sans laisser de trace. Mais bientôt la raideur se fera sentir pendant plusieurs heures, puis elle deviendra permanente;
  • gonflement, gonflement des articulations. C'est l'un des signes d'un processus inflammatoire qui a lieu directement dans le sac synovial ou dans les structures du tissu conjonctif à proximité;
  • hyperémie (débordement de vaisseaux sanguins) de la peau sur l'articulation. Elle devient rouge, devient chaude au toucher. Un symptôme caractéristique d'une rechute d'un processus inflammatoire aseptique ou infectieux;
  • craquements, cliquetis, crépitements lors de la flexion ou de l'extension de l'articulation. Les phénomènes sonores peuvent être provoqués par l'effondrement des bulles de dioxyde de carbone dans la cavité articulaire, mais indiquent plus souvent la destruction des tissus cartilagineux tapissant les têtes osseuses;
  • la formation d'un joint rond, élastique et douloureux dans la zone articulaire. Cela n'indique pas toujours la formation d'une tumeur maligne ou bénigne. Une bosse sous la peau peut apparaître dans de nombreuses pathologies inflammatoires ou dégénératives-dystrophiques.

Si la douleur est accompagnée de l'un de ces symptômes, la pathologie a depuis longtemps dépassé le stade initial. Un besoin urgent de consulter un médecin pour un traitement immédiat, alors que des complications irréversibles ne sont pas encore apparues.

Une caractéristique de la clinique des maladies dégénératives du système musculo-squelettique est l'absence complète de symptômes avec une destruction constante du cartilage hyalin. La douleur aux stades 2-3 de la pathologie signale une diminution de l'activité fonctionnelle de l'articulation, sert de sorte de réaction protectrice.

Avec son aide, le corps compense la perte d'efficacité. Il protège l'os, les tissus mous cartilagineux situés à côté du foyer pathologique en augmentant l'apport sanguin capillaire (hyperémie), les spasmes musculaires (raideur), la formation d'œdème (gonflement des articulations). En prenant une pilule anesthésique, une personne exclut simplement le lien le plus important dans le mécanisme de défense. Et l'intensité des processus pathologiques augmente, provoquant une dégénérescence irréversible des structures articulaires.

Causes et facteurs provoquants

Si la cause de l'inconfort dans les mains n'est pas éliminée, une rechute se produira certainement bientôt. Mais dans de nombreux cas, même se débarrasser de la pathologie qui provoque la douleur ne suffit pas. Un diagnosticien expérimenté comprendra certainement les raisons de son développement. Par exemple, le syndrome de la douleur persistante se produit avec la synovite - un processus inflammatoire dans la membrane synoviale.

Pendant le traitement, le médecin utilisera une ponction pour extraire l'exsudat accumulé, traiter la cavité articulaire avec des antiseptiques et des glucocorticostéroïdes. L'arthralgie disparaîtra avec l'enflure et la raideur des mouvements. Mais bientôt une rechute se produira, car la cause de la synovite elle-même n'a pas été éliminée - un trouble endocrinien ou métabolique, une violation de l'hématopoïèse ou de l'ostéoporose.

Traumatisme

Dans la plupart des cas, la douleur apparaît immédiatement au moment de la blessure. Il est tranchant, perçant, irradiant vers les mains, les coudes, les avant-bras, les épaules. Après quelques heures, un hématome et un œdème se forment dans la zone endommagée et la taille de l'articulation augmente considérablement. Après avoir consulté un médecin, une thérapie est effectuée pour restaurer toutes les fonctions de l'articulation endommagée. Mais souvent, la victime n'évalue pas la gravité de la blessure, elle est traitée à la maison avec des onguents et parfois même des remèdes populaires. Il n'est pas surprenant qu'après quelques semaines ou quelques mois, l'arthralgie devienne constante et son intensité augmente inexorablement. Quelles blessures précèdent les douleurs articulaires:

  • ecchymoses, coups directs, compression prolongée;
  • fractures articulaires et extra-articulaires, fissures dans l'os;
  • dislocations et subluxations;
  • déchirures partielles ou complètes des muscles, des tendons, des ligaments ou leur séparation de la base osseuse.

Un traitement incorrect des ruptures des cordons du tissu conjonctif conduit à une fusion inadéquate de leurs fibres. L'activité fonctionnelle de l'articulation diminue - la démarche change, la posture est perturbée, même après un effort physique mineur, des douleurs et une fatigue musculaire se produisent. Dans de tels cas, le traitement conservateur est inefficace - une intervention chirurgicale est effectuée, généralement une arthroplastie.

L'appareil tendon-ligamentaire n'est pas nécessairement endommagé par un impact mécanique direct dépassant ses limites de résistance. Par exemple, une épicondylite de l'articulation ulnaire se développe en raison d'un microtraumatisme des fibres tendineuses individuelles. Cela se produit lorsque l'articulation repose sur une surface dure pendant une longue période ou lorsque vous effectuez de fréquents mouvements monotones de la main. Le groupe à risque comprend les peintres, les travailleurs des convoyeurs, les plâtriers, les joueurs de tennis, les joueurs de volleyball, les golfeurs. De plus en plus de tendons sont progressivement endommagés, provoquant un processus inflammatoire aigu ou chronique.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Pathologies inflammatoires

L'arthrite est la cause la plus fréquente de douleurs articulaires dans les mains. Les pathologies inflammatoires sont infectieuses-allergiques, traumatiques, métaboliques, dystrophiques, réactives. En plus de l'arthralgie, les principaux symptômes de l'arthrite sont une raideur des mouvements, un gonflement, une hyperémie et, dans les derniers stades, une déformation sévère des articulations. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la bourse, les membranes synoviales, les tissus cartilagineux et l'appareil ligamento-tendineux sont impliqués dans le processus de pathologie. Certains types d'arthrite répondent bien au traitement, en particulier avec des soins médicaux en temps opportun. Mais il existe des pathologies, par exemple la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte, qui ne sont pas encore complètement guéries..

Le rhumatisme est une maladie inflammatoire caractérisée par une arthralgie. Il affecte non seulement les grandes et petites articulations, mais également le système nerveux central cardiovasculaire. Des douleurs à court terme ou des douleurs qui ne disparaissent pas pendant une longue période se produisent avec une inflammation des tendons des articulations ou de leurs gaines - tendobursite, tendinite, tendovaginite.

Types d'arthriteManifestations cliniques spécifiques
RhumatoïdeL'atteinte symétrique bilatérale des articulations est caractéristique. La douleur survient de temps en temps, accompagnée de fatigue, d'asthénie, de transpiration excessive, d'une élévation fréquente de la température corporelle à 37,1-38,0 ° C, de raideur matinale. La gravité de l'arthralgie augmente avec la flexion ou l'extension des coudes, du poignet ou des articulations métatarsophalangiennes
RéactifL'arthralgie survient généralement après des signes spécifiques d'urétrite et de conjonctivite. La pathologie se manifeste de manière aiguë - gonflement, rougeur de la peau, augmentation de la température locale, détérioration du bien-être général
InfectieuxCaractérisé par l'apparition de symptômes locaux prononcés: douleur douloureuse au repos, aggravée par la palpation, exécution de mouvements actifs et passifs. Le gonflement augmente constamment, les contours articulaires changent, des rougeurs locales et une augmentation de la température cutanée sont observées
GoutteuxAvec une crise de goutte, il y a des douleurs vives et perçantes dans la zone d'articulation, la température locale et générale augmente, les articulations gonflent, il y a de la brillance et une hyperémie de la peau dessus, l'amplitude des mouvements diminue

Maladies dégénératives-dystrophiques

L'ostéochondrose est une pathologie chronique dans laquelle des modifications dégénératives se produisent dans les vertèbres et les disques intervertébraux situés entre elles. La maladie affecte non seulement les structures vertébrales, mais également les articulations des mains. L'intensité de l'arthralgie est en constante augmentation, surtout avec l'effort physique. L'inconfort s'accompagne de raideurs articulaires matinales, d'enflure, de craquements lors de la flexion ou de la flexion des doigts, des coudes et des poignets.

La douleur dans l'ostéochondrose est "reflétée". Ceci est typique pour le développement d'une pathologie de 2 ou 3 degrés de gravité. Avec une rechute d'ostéochondrose cervicale ou thoracique, une douleur intense survient, irradiant vers les épaules, les avant-bras et même les poignets.

L'arthrose est une autre pathologie dégénérative-dystrophique redoutable, mais totalement incurable. Au fur et à mesure de sa progression, le tissu cartilagineux est détruit, ce qui agit comme un amortisseur lorsque les os sont déplacés. Lorsqu'elles glissent, des difficultés surviennent, les structures adjacentes du tissu conjonctif sont endommagées. Tout cela conduit d'abord à une arthralgie, et au stade final de l'arthrose - à une immobilisation partielle ou complète de l'articulation..

Les principales méthodes d'élimination de l'arthralgie

Après avoir diagnostiqué une pathologie provoquant des douleurs dans les articulations des mains, sa thérapie est effectuée. S'il est incurable, alors la tâche des médecins est d'obtenir une rémission stable, pour empêcher la propagation d'un processus inflammatoire ou destructeur aux tissus sains. Selon le type de maladie détecté, les schémas thérapeutiques peuvent inclure des antibiotiques, des immunosuppresseurs, des cytostatiques, un médicament pour excréter les sels d'acide urique du corps. Pour augmenter l'efficacité du traitement et réduire la gravité de la douleur, la physiothérapie est utilisée:

  • électro- ou phonophorèse avec anesthésiques, analgésiques, chondroprotecteurs;
  • magnétothérapie;
  • balnéothérapie;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie au laser;
  • applications avec ozokérite et (ou) paraffine.

Pour éliminer les douleurs articulaires et l'enflure, des compresses avec Dimexidum, bischofite, bile médicale sont utilisées. Dans le traitement des pathologies du système musculo-squelettique, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont toujours utilisés dans les pommades, les comprimés, les injections - Diclofénac, Indométacine, Kétoprofène, Nimésulide, Ibuprofène.

S'ils sont inefficaces, les patients se voient prescrire des glucocorticostéroïdes Diprospan, Triamcinolone, Dexamethasone. Et après l'arrêt de l'inflammation, des pommades à effet chauffant aident à se débarrasser de la douleur: Finalgon, Kapsikam, Viprosal.

Il n'est pas recommandé d'essayer d'éliminer la douleur dans les mains avec des remèdes populaires - l'utilisation de plats avec de la gélatine, l'utilisation de teintures de bardane ou d'oignon chinois. Cela ne mènera qu'à une prise de poids et à une progression rapide de la pathologie. Si une arthralgie survient, vous devriez consulter un médecin pour un examen et un traitement approprié..

Les articulations des mains font mal. Causes et principaux symptômes.

note de l'article 4.90

Savez-vous que plus de 80% des personnes, âgées de plus d'une cinquantaine d'années, éprouvent des sensations très inconfortables lors des mouvements - articulations des bras, des jambes, des douleurs au bas du dos? Et c'est une pratique tout à fait normale. Mais le plus triste est que récemment (environ les 10 dernières années), de telles affections apparaissent chez des personnes complètement jeunes. Essayons de comprendre comment cela s'est passé et pourquoi les articulations des mains font mal, le tout à un âge plus précoce..

Les articulations de la main sont parmi les plus fonctionnelles de notre corps. Dans le même temps, la variété de la motricité fine augmente chaque année, cela est dû à l'émergence d'un nombre croissant d'appareils. Et surtout, nous avons commencé à utiliser ces appareils non seulement dans des activités directement liées au travail, comme c'était le cas il y a plusieurs décennies. À cet égard, il existe de plus en plus de conditions préalables au développement de toutes sortes de maladies des mains.

Différentes douleurs et différences de symptômes

Immédiatement, nous notons que les sensations douloureuses dans les articulations diffèrent par nature. Et en conséquence, ils aident à diagnostiquer correctement la maladie lors de l'examen initial par un médecin. Les cas d'une seule manifestation de douleur dans les articulations des mains ne doivent en aucun cas vous alarmer. Disons après une lourde charge ou une blessure évidente aux mains, dans laquelle vous êtes confiant. Vous devriez vous méfier si la douleur est votre compagnon constant.

Les rhumatologues ont établi deux groupes principaux de sensations douloureuses dans les articulations: inflammatoires et mécaniques. Ces derniers sont caractéristiques d'un groupe de maladies dégénératives telles que l'arthrose. Avec de telles douleurs, il n'y a pratiquement pas de raideur dans les mouvements le matin, et si c'est le cas, elle ne se fait pas sentir plus d'une demi-heure. Et au repos, la sensation d'inconfort diminue.

Alors que les douleurs sont inflammatoires: elles s'atténuent avec le mouvement, accompagnées de raideurs assez prolongées. De plus: rougeur, gonflement, diminution significative de la capacité à effectuer des mouvements, ce sont des compagnons fréquents de ce genre de douleur.

Causes possibles de douleurs articulaires.

Syndrome du canal carpien

Elle se traduit par une atteinte neurologique de la section du poignet de la main due à un travail prolongé avec une souris d'ordinateur. Le nerf médian du poignet est comprimé, ce qui entraîne des sensations douloureuses dans la main. Le syndrome est plus fréquent chez les femmes et est considéré comme une maladie professionnelle chez les travailleurs qui effectuent des mouvements prolongés de flexion et d'extension. Travailler dans un bureau n'est pas classé comme dangereux, mais un certain nombre de maladies sont considérées comme professionnelles pour les employés de bureau, telles que le syndrome du canal carpien.

Âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons de développement.

Cette maladie peut apparaître chez toute personne qui travaille longtemps avec une souris d'ordinateur. Mais il existe également des facteurs prédisposants qui augmentent la probabilité de la maladie, notamment:

  1. L'hérédité est le facteur le plus influent;
    Certaines conditions chez la femme (grossesse, changements hormonaux, ménopause et autres) peuvent également contribuer à la rétention d'eau dans la membrane synoviale;
  2. L'âge est également important. Il a été confirmé que la maladie est plus fréquente chez les femmes âgées de 50 à 55 ans;
  3. Certaines maladies (arthrite, diabète et autres) peuvent également provoquer cette maladie..
Les symptômes de la maladie.

Parmi les symptômes du syndrome du canal carpien figurent:

  1. Douleur dans les poignets
  2. picotements et engourdissement de la main
  3. faiblesse lors de la flexion du poignet, du pouce et de l'index.
Processus de diagnostic et de traitement de la maladie.

Le diagnostic consiste à effectuer l'un des trois tests:

  1. Test de Tinnel - le tapotement est effectué à l'endroit où passe le nerf, si en même temps le patient ressent une sensation de picotement, on considère que la maladie est confirmée;
  2. Test de Phalen: le médecin fléchit et déplie la main. Si le patient ressent un engourdissement, des douleurs et des picotements, la maladie est considérée comme confirmée;
  3. Le test NCS (étude de conduction nerveuse) est le test le plus fiable. Un électromyogramme est effectué, dont le résultat est de déterminer le degré de conduction du tissu nerveux dans le poignet. En utilisant cette méthode, la zone d'endommagement est déterminée.

Traitement du syndrome du tunnel.

Dans le cas du syndrome du canal carpien, un traitement conservateur et chirurgical est utilisé. Le traitement conservateur implique un certain nombre de manipulations et de médicaments qui ont un effet positif dans les premiers stades de la maladie. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas où le traitement conservateur à long terme n'a aucun effet.

Dans le cadre d'un traitement conservateur, il existe:

  • À l'aide d'appareils spéciaux (orthèse), la main est fixée, l'amenant à son état physiologique. Le nerf est au repos et non comprimé;
  • Des médicaments sont prescrits pour soulager la douleur et réduire l'inflammation;
  • Dans les cas où au travail il est impossible d'éviter la position de la main, aggravant la maladie, il est recommandé de changer le type d'activité.

Si pendant longtemps un traitement conservateur n'apporte pas d'effet positif, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

L'opération est réalisée par l'une des deux méthodes: «ouverte» ou endoscopique.

La méthode ouverte consiste en une dissection directe de la peau sur le ligament, tandis que la méthode endoscopique n'implique pas d'incision ouverte, le chirurgien travaille par des ponctions dans lesquelles un endoscope fin est inséré. La méthode est considérée comme moins traumatique et plus efficace en termes de rééducation postopératoire.

À long terme, les opérations ont un résultat favorable avec une restauration systématique de la fonction de la main à 100%.

Prévention du syndrome du canal carpien.

L'exercice est considéré comme une méthode efficace de prévention du syndrome du canal carpien. En faisant une série d'exercices simples plusieurs fois par jour, les effets douloureux du travail de bureau peuvent être évités..

  1. Mettez vos paumes ensemble, entrelacez vos doigts, pressez et ouvrez la serrure avec force;
  2. Serrez vos poings et tournez vos pouces dans le sens horaire et antihoraire;
  3. Serrer et desserrer les poings avec effort;
  4. Faites pivoter les mains avec les poings fermés;
  5. Soulevez régulièrement vos mains du clavier et serrez-vous la main.

L'exercice continu aidera à améliorer la circulation sanguine dans les muscles de l'articulation du poignet et à prévenir les symptômes douloureux. Après tout, on sait depuis longtemps qu'il vaut mieux prévenir la maladie que guérir.

Arthrose (arthrose)

Peut-être est-ce considéré comme la forme la plus courante de lésions articulaires dans la pratique médicale. Dans le processus de pathologie de l'arthrose, en plus du cartilage articulaire, la capsule, l'os sous-chondral, la membrane synoviale, les ligaments, ainsi que le muscle périarticulaire sont impliqués. La maladie commence par un dysfonctionnement de la nutrition du cartilage et sa destruction ultérieure. La couche de cartilage devient plus mince, à la suite de quoi la force de l'articulation est perturbée et le corps la remplace par des excroissances et des sels pour améliorer la résistance.

Âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons de développement.

L'arthrose peut être déclenchée par diverses causes, notamment évolutives, héréditaires, métaboliques et traumatiques. Dans certains cas, la maladie survient sans raison apparente et une telle arthrose est appelée primaire ou idiopathique. Dans la plupart des cas, une arthrose secondaire se produit, qui se développe à la suite de l'un ou l'autre processus de pathologie. Il existe également une forme aiguë de la maladie, accompagnée de la formation de déformations articulaires, en raison d'une mobilité limitée.

Les principaux facteurs sont généralement:

  1. Âge, ostéoporose.
  2. Violation de l'équilibre endocrinien dans le corps, y compris (période postménopausique) une diminution du niveau de sécrétion d'œstrogènes.
  3. en surpoids.
  4. Troubles métaboliques.
  5. Maladies des articulations et des os acquises.
  6. Carence en oligo-éléments dans le corps.
  7. Inflamation des joints.
  8. Manifestations neurodystrophiques de processus pathologiques dans la colonne cervicale (périarthrite humérale-scapulaire) ou dans la colonne lombo-sacrée (syndrome du muscle lombo-iliaque).

Les facteurs de risque supplémentaires sont des facteurs environnementaux:

  1. Hypothermie.
  2. Microtraumatismes répétés, lésions articulaires.
  3. Interventions opérationnelles (infructueuses) sur les articulations
  4. Occupation du patient et activité physique atypique au travail.
  5. L'action de certaines toxines chimiques.
  6. Détérioration de l'équilibre écologique à proximité.
Les symptômes de la maladie.

Le plus souvent, avec l'arthrose, les articulations des mains sont touchées. Crunching, douleur, gonflement - ce sont un certain nombre de symptômes désagréables par lesquels vous pouvez identifier une maladie articulaire.

  1. douleur articulaire
  2. Croquer
  3. Diminution de la mobilité et déformation articulaire
Processus de diagnostic et de traitement de la maladie.
  1. La présence de douleurs dans les articulations, survenant en fin de journée, ou dans la première moitié de la nuit, ainsi qu'après un stress mécanique, qui diminue au repos.
  2. Examen aux rayons X.
  3. Révéler une déformation de l'articulation due à la croissance osseuse.

Après détection, un traitement est prescrit, respect du régime orthopédique, thérapie par l'exercice, limitation de l'exercice, physiothérapie.

Polyarthrite rhumatoïde

Un type d'arthrite, au cours duquel le système de défense du corps humain fonctionne mal, affectant principalement les petites articulations. La maladie est auto-immune. Avec cette maladie, plusieurs petits tissus articulaires sont touchés à la fois. En eux, le développement de phénomènes érosifs-destructeurs, qui sont irréversibles, a lieu. Les articulations commencent à s'effondrer progressivement en raison du fait que le corps considère ses propres cellules comme étrangères. Des lésions extra-articulaires peuvent également survenir. La maladie peut survenir dans n'importe quelle articulation, mais en règle générale, avec cette maladie, la douleur apparaîtra du côté opposé. Autrement dit, les articulations des deux mains feront mal..

Âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons de développement.

Il est généralement admis que la polyarthrite rhumatoïde se manifeste à la suite d'un dysfonctionnement du système immunitaire. La polyarthrite rhumatoïde fait référence à un processus pathologique qui se produit dans le tissu conjonctif. Cette maladie est généralement appelée auto-immune. Par conséquent, il est assez difficile de nommer la raison exacte..

Les principaux facteurs sont généralement:

  1. Prédisposition héréditaire.
  2. La présence de diverses infections.
  3. L'impact de l'environnement extérieur, sous forme d'hypothermie, le travail dans les industries dangereuses, l'utilisation de produits de qualité inférieure et non naturels, l'air pollué.
  4. L'impact des facteurs internes sous forme de situations stressantes, de grossesse et d'allaitement.
  5. Blessure.
  6. Interventions chirurgicales reportées.
  7. Manifestation allergique.
Les symptômes de la maladie.

Malheureusement, les patients ne font pas toujours attention aux symptômes de l'arthrite, car ils sont similaires à d'autres maladies. Les premiers signes de la maladie comprennent:

  1. Fatigue chronique.
  2. Faiblesse musculaire persistante.
  3. Perte de poids drastique.
  4. La manifestation d'une sensation douloureuse dans les structures musculaires, sans raison apparente.
  5. Transpiration excessive.
  6. Sauts constants dans les indicateurs de température.

Plus tard, le patient commence à prêter attention au développement de la maladie. Ensuite, la maladie est caractérisée par:

  1. Sensation douloureuse dans les tissus articulaires.
  2. Raideur matinale dans les structures articulaires.
  3. Changements dans l'apparence des articulations. Des poches, des rougeurs, des déformations apparaissent.
  4. Limitation persistante de la mobilité.
Processus de diagnostic et de traitement de la maladie.

Le diagnostic est posé sur la base des plaintes du patient. S'il y a plus de quatre symptômes similaires, il est courant de parler du développement de la polyarthrite rhumatoïde. Pour confirmer le diagnostic, les éléments suivants sont prescrits:

Examen aux rayons X.
Un test sanguin pour la détermination du facteur rhumatoïde, la présence d'anticorps contre la protéine.

Après cela, un traitement est prescrit, qui comprend l'utilisation de médicaments hormonaux et anti-inflammatoires. La physiothérapie est prescrite comme thérapie supplémentaire..

Goutte

Maladie métabolique chronique caractérisée par une altération du métabolisme des purines (dégradation excessive des protéines), alors que les reins sont incapables d'excréter l'acide urique. La maladie se manifeste principalement après la ménopause chez les femmes et les hommes, quelque part après 40 ans. La goutte a tendance à affecter absolument toutes les articulations: les articulations des mains, des mains, des doigts, des genoux, des coudes et des pieds font mal. L'apparition de la goutte est associée à l'apparition d'un excès d'acide urique dans les tissus du corps. La maladie est caractérisée par une douleur et une rougeur de l'articulation..

Âge moyen d'apparition de la maladie:
Raisons de développement.

Et dans un corps sain, les acides uriques sont présents. Ils sont le produit du métabolisme. Les changements pathologiques ne commencent que si l'acide urique et ses sels sont lentement excrétés par les reins.

Les plats contenant des composés spéciaux - les purines, contribuent au développement de la goutte.

Des quantités importantes de purines se trouvent généralement dans les aliments suivants:

Le plus souvent, des crises de douleur peuvent être observées en cas de suralimentation, avec une modification de la synthèse de l'acide urique. Les pathologies endocriniennes (hypothyroïdie, thyrotoxicose) peuvent servir d'impulsion à l'apparition de crises de goutte.

Processus de diagnostic et de traitement de la maladie.

En plus d'éliminer les niveaux élevés d'acide urique, les méthodes thérapeutiques visent à réduire l'inflammation des articulations. Dans la phase active du développement de la maladie, l'ibuprofène, le Movalis, le diclofénac, la colchicine sont utilisés. Dans l'évolution aiguë de l'arthrite goutteuse, il est conseillé d'administrer des glucocorticoïdes. En traitement externe, des gels et des onguents sont utilisés:

L'allopurinol abaisse les niveaux d'acide urique. Les traitements de physiothérapie aident à réduire la douleur et l'inflammation dans le tissu cartilagineux. Souvent, les patients reçoivent une thérapie de boue. Pour la goutte, des traitements thermiques sont utilisés. Ils réduisent l'inflammation active. Le plus souvent, des compresses d'ozokérite et des applications de paraffine sont prescrites..

Dans la phase de rémission, des bains de sulfure d'hydrogène et de radon sont utilisés. Des bandages avec Bischofite sont appliqués sur la zone touchée. La composition de la solution Bischofite comprend des minéraux:

Les spécialistes prescrivent la réflexologie, le massage et la gymnastique réparatrice pour la goutte. Les sanatoriums où la goutte est traitée avec succès sont situés dans le sud de la Russie (dans le territoire de Krasnodar) et dans l'Altaï.

Un régime qui restreint les aliments contenant des purines a un effet significatif sur l'état du patient. Les lentilles, les haricots, les épinards, les bouillons, les champignons sont retirés de l'alimentation. Réduisez la quantité d'aliments gras et protéinés dans le menu. Afin d'éliminer activement les sels, ils consomment plus de liquide quotidiennement. Les plats sont préparés avec un minimum de sel. Le menu pour la goutte est composé de baies, de légumes, de fromage cottage frais, de viande bouillie. Lorsque la goutte se développe, les patients doivent augmenter leur activité physique et réduire leur poids corporel.

Douleur dans la main - causes, diagnostic, traitement

Le site fournit des informations de base à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

La main humaine est un instrument très sophistiqué et délicat, qui souffre souvent de diverses blessures, blessures, infections et autres pathologies. L'un des symptômes de nombreuses conditions pathologiques est la douleur dans les mains. Il peut servir à la fois d'indicateur direct des maladies des mains et de symptôme de troubles d'autres organes et systèmes du corps..

Listons les principales maladies pour lesquelles l'apparition de ce symptôme est caractéristique. Dans la plupart des cas, ils provoquent des douleurs à la main:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • goutte;
  • l'arthrose;
  • inflammation des articulations (arthrite);
  • syndrome du canal carpien (carpien);
  • inflammation des ligaments et des tendons (péritendinite);
  • traumatisme;
  • lésions de la colonne cervicale;
  • cardiopathie ischémique et infarctus du myocarde.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est l'une des maladies auto-immunes les plus courantes et les plus graves. La raison en est que le système immunitaire du patient commence à percevoir les cellules de son propre corps comme étrangères et les attaque, ce qui provoque une inflammation, un dysfonctionnement d'un organe ou d'un système et conduit au développement d'une pathologie. La polyarthrite rhumatoïde survient principalement à l'âge moyen - entre 25 et 55 ans, mais les enfants sont également sensibles à cette maladie, en particulier pendant la puberté. L'apparition de la maladie chez les enfants est plus souvent aiguë. Dans le même temps, non seulement les articulations des extrémités sont impliquées dans le processus inflammatoire chronique, mais également les articulations de la colonne cervicale. Cette maladie chez les femmes est beaucoup plus fréquente, mais le sexe fort y est également sensible.

Dans la plupart des cas, l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde est chronique. Le processus inflammatoire commence généralement dans les articulations des orteils et des mains et commence à se propager le long des extrémités, capturant les articulations de la cheville, du genou, du coude, de la hanche et de l'épaule. Assez souvent, le processus pathologique affecte la région du poignet, provoquant l'apparition de douleurs dans les articulations des mains.

Une caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde est la symétrie des lésions articulaires - l'inflammation se développe dans les mêmes articulations des bras et des jambes. Un gonflement et une rougeur de la peau sont observés dans les zones touchées. Les articulations enflammées ont une mobilité limitée et acquièrent une forme de fuseau caractéristique. La douleur est à la fois constante et périodique. Les sensations de douleur aiguë pour cette maladie, en règle générale, ne sont pas typiques et la douleur est généralement d'intensité modérée. Les patients signalent une raideur pendant plusieurs heures après le réveil et ressentent le besoin de «se disperser». De plus, la douleur de la polyarthrite rhumatoïde est également légèrement réduite après l'effort..

Dans la polyarthrite rhumatoïde, non seulement les articulations sont touchées, mais également le tissu cartilagineux adjacent, ainsi que les structures osseuses. Une inflammation continue et prolongée provoque une lente destruction des tissus environnants.

En plus de la douleur, la polyarthrite rhumatoïde de la main est également dangereuse en raison du développement rapide des troubles et des difficultés de flexion et d'extension des doigts. De plus, il existe des déformations de la main difficiles à corriger. Si vous ne prenez pas de mesures en temps opportun, des luxations et des subluxations se développent souvent dans les articulations touchées. Dans les cas graves de maladie, la main peut même dévier du côté du coude..

Ces déformations des doigts sont dues à deux raisons principales:
1. La destruction des ligaments et des capsules articulaires prive les articulations de stabilité, mais les tendons continuent d'exercer une traction, ce qui conduit au développement d'une déformation - les doigts commencent à dévier du côté du coude, l'extension est limitée et des subluxations apparaissent.

2. Les tendons impliqués dans le processus rhumatoïde sont détruits, remplacés par du tissu cicatriciel et, dans les zones où ils sont le plus exposés au frottement et à la pression, sont déchirés. Un symptôme qui précède ces ruptures tendineuses «spontanées» est une douleur au dos de l'articulation du poignet..

Le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde est basé sur la collecte des plaintes typiques des patients, des données d'examen aux rayons X et des tests de laboratoire, au cours desquels la présence du facteur dit rhumatoïde est déterminée dans le sang du patient. Si vous pensez que vous commencez à développer une polyarthrite rhumatoïde, vous devez contacter un rhumatologue dès que possible. Cette maladie est complètement incurable, mais avec l'aide d'un traitement anti-inflammatoire ou même d'une chirurgie, il est possible d'arrêter les changements progressifs des articulations dans le temps..

Goutte

La raison du développement de la goutte est l'accumulation dans les articulations de substances qui se forment au cours du métabolisme de l'azote, en particulier l'acide urique et ses dérivés, les soi-disant urates. La source de ces substances dans notre alimentation est la viande, c'est pourquoi la goutte est aussi souvent appelée la maladie des mangeurs de viande. La plupart des hommes tombent malades, en outre, la probabilité de cette pathologie augmente avec l'âge..

Avec la goutte, les articulations des membres inférieurs sont le plus souvent touchées: orteils, pieds, chevilles et genoux. Un symptôme caractéristique de cette pathologie est un début aigu avec une douleur insupportable dans le gros orteil. Un œdème et une rougeur prononcée se développent dans cette zone. À l'avenir, le processus pathologique se propage à d'autres articulations et peut également s'étendre aux membres supérieurs, affectant en particulier la région du poignet, provoquant l'apparition de douleurs dans les articulations des mains. Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, avec la goutte, les lésions des membres droit et gauche ne sont pas symétriques.

Dans la période aiguë de la goutte, le patient éprouve une douleur intense atroce dans les articulations touchées, qui sont généralement caractérisées par une sensation de brûlure, de pression, d'éclatement et de pulsation. La douleur est à son intensité maximale la nuit et diminue le matin. Avec le passage de la maladie au stade chronique, des bosses goutteuses caractéristiques se forment autour des articulations impliquées. Les exacerbations de la goutte se produisent deux à six fois par an et leur durée peut aller jusqu'à plusieurs jours.

Les facteurs qui déclenchent le début d'une attaque sont généralement:

  • prendre des boissons alcoolisées;
  • grandes portions de viande ou de plats gras;
  • abus de café, de thé fort ou de cacao;
  • procédures de bain.

Le diagnostic de goutte est basé sur les plaintes du patient, ainsi que sur les résultats d'études chimiques et microscopiques du liquide articulaire. On y trouve des cristaux d'acide urique.

Les analgésiques sont utilisés pour soulager la douleur lors d'une crise aiguë de goutte, et des anti-inflammatoires (par exemple, l'indométacine) sont utilisés pour soulager l'inflammation. À l'avenir, il est nécessaire de respecter strictement le régime alimentaire, qui consiste à limiter les produits à base de viande, de poisson et d'alcool. En outre, à la discrétion du néphrologue, il est périodiquement indiqué de suivre des traitements avec des médicaments qui réduisent la teneur en acide urique dans le sang..

L'arthrose

La douleur dans une articulation de la main peut être causée par l'arthrose, une maladie basée sur le vieillissement prématuré et la détérioration du cartilage qui recouvre les articulations des os qui forment l'articulation. Le cartilage affecté commence à s'amincir, se fissurer, se déshydrater et perdre ses propriétés d'amortissement. Une manifestation de ceci est le syndrome de la douleur. Au fil du temps, les ostéophytes commencent à apparaître sur la surface articulaire - des excroissances osseuses en forme de pointes qui modifient la configuration de l'articulation, provoquent sa déformation et blessent les structures tissulaires environnantes, provoquant une douleur accrue. Presque toujours, cette pathologie est le lot des personnes âgées, bien qu'il existe également des formes d'arthrose familiale héréditaire, dans lesquelles l'apparition de la maladie est notée à l'adolescence ou même dans l'enfance..

La douleur dans l'arthrose est plus fréquente dans les articulations du genou et / ou de la hanche. Cependant, cette pathologie affecte souvent les membres supérieurs. Avec l'arthrose des articulations des mains, un syndrome douloureux est noté dans les petites articulations des mains, l'articulation métacarpienne-poignet du pouce, dans les articulations du coude et de l'épaule. Les fractures non unitaires des os de la main sont souvent à l'origine du développement de l'arthrose de l'articulation du poignet..

Les symptômes classiques de l'arthrose dans l'articulation du poignet sont:

  • douleur à l'effort physique;
  • sensibilité douloureuse à la pression dans l'articulation du poignet;
  • limitation de la mobilité articulaire.

La douleur dans l'arthrose est de nature terne, augmente dans la journée, en particulier pendant l'effort physique. L'intensité de la douleur est considérablement réduite le matin, ainsi qu'après un long repos. Dans les articulations, des craquements et des cliquetis caractéristiques sont périodiquement notés. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux devient plus prononcé, la douleur ne disparaît pas après le repos et peut également apparaître la nuit. L'évolution de la maladie ressemble à une vague: parfois l'exacerbation se poursuit pendant plusieurs mois, et parfois l'attaque s'arrête après quelques jours.

L'examen aux rayons X joue un rôle important dans le diagnostic de l'arthrose. Sur la radiographie, la présence de croissances osseuses, le rétrécissement de l'espace articulaire, l'aplatissement et les déformations des surfaces cartilagineuses des articulations, ainsi que la destruction du tissu osseux lui-même sont déterminés. Le traitement de l'arthrose commence par l'élimination de l'inflammation et de la douleur avec des anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens. Sont également utilisés des agents qui augmentent les propriétés protectrices du cartilage. Mais la place principale dans le traitement de cette maladie est occupée par les exercices de physiothérapie, les procédures de physiothérapie et les cures thermales..

Arthrite

L'arthrite est une inflammation d'une articulation. Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, qui est causée par une inflammation auto-immune, dans l'arthrite ordinaire, une lésion infectieuse est à la base du processus pathologique. Les agents infectieux peuvent pénétrer directement dans l'articulation ou y pénétrer par la circulation sanguine à partir d'autres zones du corps.

Il existe deux formes d'arthrite:
1. Aiguë, qui se caractérise par une douleur intense, un gonflement, une rougeur de la peau dans la zone articulaire et une augmentation de la température;
2. Chronique, progressant lentement, non prononcé et ne se rappelant que parfois avec des sensations douloureuses.

Cette absence de symptômes est l'un des principaux dangers de l'arthrite chronique. Ne prêtant pas attention à la maladie pendant une longue période, le patient court le risque d'amener l'articulation touchée à une déformation complète voire à une destruction.

L'arthrite de l'articulation du poignet est caractérisée par une douleur persistante à la main. La présence de douleur ne dépend pas de l'existence ou non d'une activité physique. De plus, le syndrome de raideur matinale de l'articulation touchée après une nuit de sommeil est courant..

Le diagnostic de l'arthrite repose tout d'abord sur des études en laboratoire du liquide synovial - le contenu interne du sac articulaire - et sur la détermination de la présence d'agents infectieux. Dans le traitement de cette maladie, en plus des anti-inflammatoires et des analgésiques, les antibiotiques sont largement utilisés pour éliminer la principale cause de la pathologie.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien se manifeste par un pincement, un pincement et un gonflement du nerf, qui est responsable de la sensibilité du milieu, de l'index et du pouce, ainsi que de la paume. La maladie commence par des picotements, des engourdissements, des brûlures et des douleurs dans ces zones. Ces sensations surviennent généralement la nuit ou le matin. Peu à peu, les sensations pathologiques se transforment en une forte diminution de la sensibilité des doigts et de la paume. Le syndrome du canal carpien est souvent observé chez les femmes ménopausées et le membre droit est plus souvent atteint. La douleur dans la main droite amène ces patients à se réveiller plusieurs heures après le coucher. Masser et serrer la main est un soulagement au début. Le matin, il y a une sensation de gonflement de la main, et il y a aussi des difficultés pendant plusieurs heures avec des mouvements fins des doigts.

De plus, le syndrome du canal carpien peut être associé aux conditions de travail. Auparavant, cette pathologie était courante chez les dactylographes et, dans le monde moderne, elle affecte les personnes qui travaillent longtemps sur un ordinateur. Une charge statique constante sur le même groupe musculaire, ainsi qu'une position inconfortable des mains lorsque vous travaillez avec un clavier ou une souris, conduit à un nerf pincé.

Pour éviter le développement de cette pathologie, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Par exemple, il sera utile d'utiliser des tapis de souris spéciaux dotés de rouleaux pour soutenir la brosse. Ils aident à organiser la main plus confortablement et à soulager la majeure partie de la charge. En outre, pour prévenir le développement du syndrome du canal carpien, si vous devez travailler longtemps à l'ordinateur, vous devez faire des pauses fréquentes, ainsi que pétrir et serrer la main..

Inflammation des ligaments et des tendons (péritendinite)

Blessures à la main

On distingue grossièrement trois types de blessures à la main:

  • blessures osseuses;
  • blessures aux tendons et aux appareils ligamentaires;
  • blessure musculaire.

Les blessures osseuses impliquent le plus souvent des fractures - les os lunaires et scaphoïdes du poignet sont les plus sensibles.

Ces affections et blessures aiguës sont le résultat de chutes de la main ou de coups directs au poignet. Après des blessures au poignet associées à des fractures, des complications telles qu'une dystrophie avec œdème diffus de l'articulation du poignet, un lissage des contours de l'articulation et un syndrome douloureux très intense peuvent se développer.

Selon la gravité et la nature de la blessure, les symptômes de fracture peuvent aller d'un gonflement et d'un léger inconfort à une douleur atroce et à une déformation évidente de la main. Les fractures des os du poignet sont souvent asymptomatiques et donc diagnostiquées à tort comme des entorses. C'est leur danger: des fractures mal traitées ou non identifiées des os du poignet peuvent avoir des conséquences graves, par exemple une perte de mobilité articulaire. Par conséquent, il convient de rappeler que les signes d'une fracture des os de la main ne sont pas toujours évidents. Dans certains cas, la blessure survient après un coup, et reste inaperçue, ne se manifestant que par un effort physique sérieux, et les sensations douloureuses qui l'accompagnent sont considérées comme le signe d'une simple ecchymose.

Les blessures aux tendons et à l'appareil articulaire-ligamentaire de la main se manifestent par une subluxation, une luxation, des entorses et des ruptures ligamentaires. Toutes ces conditions pathologiques dans la très grande majorité des cas s'accompagnent d'un syndrome douloureux d'intensité variable..

Les subluxations et luxations témoignent de blessures et d'incompétence de l'appareil articulaire-ligamentaire de la main. À la suite d'influences physiques soudaines ou d'un affaiblissement de la capsule articulaire en raison d'une inflammation ou de changements dégénératifs, la configuration spatiale normale de l'articulation est perturbée. En termes simples, les surfaces articulaires des os sont dans la mauvaise position les unes par rapport aux autres..

De telles conditions provoquent un étirement et parfois une rupture de la capsule articulaire et sont assez faciles à diagnostiquer. La présence d'une luxation dans de nombreux cas est déterminée visuellement et il est possible de confirmer sans ambiguïté le diagnostic, comme dans le cas d'une fracture osseuse, à l'aide d'un examen aux rayons X.

Avec l'affaiblissement de l'appareil articulaire, qui est causé par des changements dystrophiques dans le tissu du sac articulaire, la subluxation et la luxation peuvent devenir «habituelles». Ils peuvent survenir à plusieurs reprises au cours de la journée et le patient les met lui-même en place. Vous ne devriez pas penser que c'est un soulagement. Au fil du temps, de telles luxations habituelles affaiblissent de plus en plus toute l'articulation et, tôt ou tard, elle peut perdre complètement sa fonction..

L'étirement est appelé étirement anormal (plus possible) des ligaments et des tendons. L'étape finale et la plus prononcée de l'étirement est une rupture ligamentaire, c.-à-d. perte de son intégrité physique. Le plus souvent, les entorses dans cette zone impliquent soit les ligaments qui maintiennent les extrémités inférieures de l'avant-bras, les os ulnaire et radial ensemble, soit les ligaments qui unissent les os du carpe (os du carpe).

Symptômes des tendons foulés:

  • douleur aiguë au poignet;
  • gonflement;
  • limiter l'amplitude des mouvements de la main;
  • instabilité d'une ou plusieurs articulations.

Les blessures musculaires se manifestent principalement par des ecchymoses ou, dans les cas graves, des plaies ouvertes et des blessures par écrasement des tissus mous de la main. Dans le cas de plaies ouvertes, les questions sur le diagnostic de la cause de la douleur à la main ne se posent pas. La contusion des tissus mous est caractérisée par l'absence de violations de la peau, mais en même temps des hématomes (hémorragies) de différentes zones et une localisation. Dans de telles lésions traumatiques, une radiographie de la main doit toujours être prise pour s'assurer qu'il n'y a pas de fracture osseuse. De plus, des douleurs à la main peuvent survenir avec une tension musculaire trop forte, provoquée par un effort physique excessif, une position inconfortable du membre ou un travail prolongé..

Il convient de rappeler que dans la plupart des cas, les blessures à la main combinent plusieurs types de lésions. Par exemple, les fractures osseuses sont presque toujours accompagnées d'une lésion des tissus mous et souvent d'entorses ou de ruptures du tendon. Par conséquent, le diagnostic et le traitement des blessures aux mains doivent être abordés de manière globale. Une collecte minutieuse des plaintes des patients et une identification détaillée des causes et des circonstances de la blessure sont d'une grande importance. La clarification du volume et de la localisation des blessures à la main est effectuée par radiographie. Le traitement consiste en une limitation artificielle des mouvements de la main blessée, et en cas de fractures ou de ruptures des ligaments, une intervention chirurgicale est indiquée afin de restaurer l'intégrité anatomique des structures blessées.

Lésions de la colonne cervicale

Si aucune cause locale de douleur dans la main n'est trouvée, telle que des lésions articulaires ou des blessures, il est nécessaire de faire attention à la colonne cervicale. Dans certains cas, ce sont des pathologies dans cette zone qui peuvent se manifester par des douleurs à la main:

  • saillie du disque intervertébral;
  • hernie intervertébrale;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • sciatique de la colonne cervicale.

La douleur dans la main avec ces pathologies est associée au fait que la compression ou l'inflammation des voies nerveuses à la sortie de la moelle épinière entraîne des perturbations de la transmission et des «perversions» de l'influx nerveux allant à la main. La douleur peut irradier vers tout le bras, vers l'articulation du poignet ou vers des doigts individuels. Le syndrome de propagation de la douleur du coude à la main est caractéristique. Dans certains cas, cela contient des informations de diagnostic et vous permet de déterminer laquelle des vertèbres a causé le développement du syndrome douloureux.

Le diagnostic des lésions de la colonne cervicale repose en grande partie sur la collecte des plaintes typiques des patients, ainsi que sur les résultats de l'imagerie par rayons X et par résonance magnétique et de la tomodensitométrie de la colonne vertébrale. Ces examens vous permettent de connaître avec précision la localisation du processus pathologique, son volume et sa prévalence..

Le traitement de telles pathologies est toujours difficile et prend une longue période de temps. Dans les premiers stades, ces maladies sont plus ou moins sujettes à un traitement conservateur. Dans le même temps, les méthodes d'influence manuelle (à l'exception d'une hernie discale!), Les procédures physiothérapeutiques, l'utilisation d'exercices de physiothérapie et les soins thermaux gagnent en importance. Aux stades ultérieurs du développement de ces pathologies, dans la plupart des cas, pour soulager l'état du patient, il faut recourir à des interventions chirurgicales sur la colonne vertébrale..

Cardiopathie ischémique et infarctus du myocarde

Dans certains cas, la douleur dans les mains peut être un signe de pathologie cardiaque, surtout si la douleur est localisée dans la main gauche et irradie en même temps vers les membres supérieurs. Ce symptôme est un signe caractéristique d'une exacerbation d'une maladie coronarienne, voire d'un infarctus du myocarde. De plus, la douleur dans la main peut être accompagnée des manifestations suivantes:

  • douleurs pressantes derrière le sternum, dans le membre supérieur, sous l'omoplate gauche;
  • difficulté à respirer, essoufflement;
  • pâleur de la peau;
  • l'apparition de sueurs froides;
  • la nausée;
  • peur et anxiété inexpliquées.

Si vous ressentez une douleur dans la main gauche associée aux symptômes énumérés ci-dessus, vous devez appeler un ambulancier..

Le diagnostic de la maladie coronarienne repose tout d'abord sur la réalisation d'une étude électrocardiographique, un recueil approfondi des plaintes et un examen du patient. Le traitement de cette maladie est à long terme et comprend l'utilisation d'un grand nombre de médicaments utilisés pour améliorer l'apport sanguin au muscle cardiaque..

Douleur localisée

Diagnostique

Traitement de la douleur à la main

La douleur à la main peut devenir un problème important, surtout si le symptôme fait perdre au patient la capacité de faire son travail habituel. Il est clair que si la douleur est associée à des blessures à la main (fractures, ecchymoses des tissus mous, entorses ou ruptures ligamentaires), alors avec un traitement adéquat et rapide, cette douleur est le plus souvent temporaire. À mesure que les fonctions de l'organe blessé se rétablissent et que les tissus guérissent, le syndrome douloureux disparaît.
Mais en même temps, il ne faut pas oublier le développement fonctionnel de la main pendant la période de rééducation. Négliger ces activités et laisser le processus de guérison suivre son cours peut être semé d'embûches à l'avenir. Avec une diminution de l'activité fonctionnelle dans les petites articulations de la main et des doigts, des contractures peuvent se développer - des restrictions douloureuses du mouvement. En outre, les tendons et ligaments fusionnés peuvent former des contractions pathologiques, qui peuvent également altérer considérablement les qualités de travail de la main. Au fil du temps, vous constaterez peut-être que votre main n'est plus aussi efficace qu'elle l'était auparavant. Dans certains cas, par exemple, si l'activité professionnelle du patient était associée à la motricité fine des doigts, cela peut être un problème grave..

Les traitements à domicile et traditionnels pour la douleur à la main comprennent des compresses avec des décoctions de romarin et d'ortie. Les applications sont faites à partir d'un mélange de ces herbes. Il est nécessaire de préparer le mélange, de mettre du gruau aux herbes chaud sur votre main et de le recouvrir de plastique. D'en haut, vous devez envelopper votre main avec quelque chose de chaud, par exemple une écharpe ou un mouchoir. Cependant, vous devez comprendre que si les méthodes traditionnelles n'apportent pas de soulagement rapide, vous devez rechercher une aide médicale professionnelle..

Douleur dans la main: lorsque vous devez consulter un médecin de toute urgence?

  • douleur dans la main, durant plus de deux jours;
  • diminution de la sensibilité des doigts et des paumes;
  • la douleur augmente avec l'effort physique de la main;
  • la déformation de la main ou des articulations devient visuellement perceptible;
  • il y a des restrictions ou des perturbations dans les mouvements des articulations de la main;
  • les phénomènes œdémateux commencent sur le membre affecté.

La douleur à la main n'est pas une maladie distincte, mais seulement un symptôme, qui peut être un indicateur de la présence de nombreuses pathologies différentes décrites ci-dessus. Par conséquent, le traitement médical du syndrome douloureux lui-même consiste généralement à prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires. Cependant, dans la très grande majorité des cas, une telle thérapie est temporaire - elle soulage le patient pendant un certain temps, mais n'élimine pas la cause immédiate de la douleur. Ce qui signifie que tôt ou tard la douleur reviendra.

Un traitement à part entière de la douleur dans les mains, qui apporte un effet positif persistant et à long terme, doit être basé sur l'identification et l'élimination de la cause sous-jacente de la douleur. Souvent, pour une telle thérapie, il est nécessaire d'impliquer une variété de médecins spécialistes afin d'élaborer un schéma thérapeutique complet. En effet, souvent la douleur dans la main peut être le résultat de maladies d'autres systèmes et organes du corps, par exemple nerveux ou cardiovasculaires..

Si vous ressentez de la douleur dans vos mains, vous devriez consulter les spécialistes suivants:

  • neuropathologiste;
  • traumatologue;
  • rhumatologue.

La prévention de la douleur dans les mains comprend:
  • l'adhésion à une alimentation équilibrée;
  • soin des mains lors de l'exécution de tout travail traumatique;
  • alternance de périodes de travail et de repos avec massage et relaxation des mains lors du travail devant un ordinateur.

N'oubliez pas qu'une visite opportune chez un médecin pour une douleur dans la main et un traitement précoce de la maladie sous-jacente peuvent empêcher le développement de nombreuses complications, ce qui signifie garder vos mains en bonne santé et fortes pendant de nombreuses années..

Auteur: Pashkov M.K. Coordonnateur de projet de contenu.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte