Lorsqu'il y a des processus pathologiques dans les organes internes, cela tire souvent le bas de l'abdomen, le dos fait mal. Il n'est pas réaliste de comprendre immédiatement les raisons de ces conditions pathologiques, en analysant uniquement les plaintes du patient. Le patient doit être soigneusement examiné, un tel diagnostic doit être passé dès que possible. Aujourd'hui, vous découvrirez pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font mal chez les hommes et les femmes.

Les raisons

Les femmes sont plus susceptibles de ressentir des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos que les hommes. Les gens utilisent souvent des analgésiques pour soulager ces symptômes. Pourquoi ça fait mal? Le syndrome douloureux, localisé sous la zone abdominale, dans le segment lombaire est causé par des processus pathologiques aigus et chroniques. Au stade aigu (hémorragie, organe rompu), la douleur est très forte, vive.

Si le processus inflammatoire se déroule de manière chronique, les douleurs sont sourdes, de nature douloureuse, se produisent constamment. Avec une douleur pulsée, la pression à l'intérieur des cavités est augmentée. Un diagnostic précis est fait dans des conditions stationnaires après les procédures de diagnostic.

Si les intestins sont enflammés

S'il y a douleur dans le dos et l'abdomen en même temps, les causes de la douleur résident dans le dysfonctionnement du tractus intestinal. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui irradie vers la région de l'aine, peut être le résultat d'une inflammation du tractus intestinal. Si vous ignorez ces sensations douloureuses, des processus ulcéreux se produiront dans les intestins..

Si une telle douleur était de nature douloureuse et transmise à différentes parties du corps, puis devenait des crampes, le patient a besoin de soins médicaux urgents. En plus de la douleur, le patient souffrira de flatulences, d'hyperthermie. Le stade aigu de la colite peut durer 2 jours. Sans thérapie, cela deviendra chronique, cela fait toujours mal à l'abdomen, mais la douleur n'apparaît pas de manière aiguë.

Inflammation de l'appendice

Avec l'appendicite, une douleur abdominale sévère irradie dans le bas du dos, une hyperthermie se produit également, le patient vomira, vomira. Si vous ignorez une telle douleur en bas à droite, l'appendice se rompra, il y aura une condition septique de la cavité abdominale. En outre, les douleurs peuvent être sourdes et douloureuses. Sans traitement, le patient mourra.

Plus de causes de douleur:

  • Avec une hernie inguinale. Le patient a une douleur intense dans l'abdomen et le dos, le syndrome douloureux est similaire à l'appendicite. Une personne souffrant d'une telle douleur peut perdre conscience. Chirurgie urgente requise.
  • Pathologie rénale. Si la zone lombaire fait mal, parfois la miction est perturbée, une hyperthermie apparaît, une douleur survient à gauche ou à droite dans le bas-ventre, c'est ainsi que se manifestent la pyélonéphrite et d'autres pathologies du système urinaire. Le syndrome de la douleur irradiera toujours dans la région de l'aine.
  • Processus infectieux. Tout d'abord, il y a une douleur tirante dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, plus tard, la douleur s'aggravera. Les selles contiennent du mucus avec du sang. Avec une infection à salmonelles, une septicémie est possible, qui se produira dans quelques jours. Si traité en temps opportun, les complications ne surviendront pas.
  • La prostate s'est enflammée. Avec la prostatite, il tire le bas de l'abdomen et le bas du dos. Il sera également douloureux d'uriner avec une selle..
  • Il souffre d'ostéochondrose. Le bas du dos fait mal et tire le bas de l'abdomen également avec l'ostéochondrose. Les processus dystrophiques et dégénératifs sur la colonne vertébrale conduiront au fait que les racines nerveuses sont pincées, les organes internes seront mal innervés. Par conséquent, le patient tire le bas du dos, la douleur irradie vers l'aine, les membres inférieurs.
  • Oncologie. Si l'estomac et le dos font mal en même temps, il existe une possibilité de développement de néoplasmes malins dans le corps.

Douleur chez les femmes

Des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes peuvent survenir en raison de la menstruation, avec syndrome prémenstruel. La lourdeur dans l'abdomen apparaît en raison du fait que les contractions sont intenses. Cette condition se manifeste chez une femme lorsque le fond hormonal est instable. Si une femme accouche, la présence d'une telle réaction symptomatique indique des pathologies graves:

  • Inflammation de l'utérus, des trompes de Fallope, du vagin et des ovaires.
  • Processus oncologiques, les tumeurs peuvent être bénignes et malignes.
  • L'ovaire s'est rompu. Le sang peut pénétrer dans la cavité abdominale, une septicémie apparaîtra.
  • La jambe du kyste est tordue.
  • Condition après un avortement. Le retrait de l'ovule ne s'est pas produit complètement, il existe un risque d'infection septique.

Si le ventre vous fait mal pendant la grossesse, il est possible que le travail commence prématurément, une fausse couche se produise. La douleur dans la région de l'aine sera plus intense que dans la région lombaire. Si, en plus de la douleur, une hémorragie est observée, une hospitalisation est nécessaire.

Cette condition peut survenir en raison de travaux physiques, de processus infectieux, de traumatismes, de changements pathologiques intra-utérins. Les femmes enceintes peuvent avoir mal à l'estomac en raison d'une grossesse qui survient en dehors de l'utérus. Une douleur tiraillante se produira dans la zone où l'ovule est attaché. Une femme souffrira de flatulences, de douleurs dans l'abdomen, dans le bas du dos.

Quand tu as besoin d'aide?

Une assistance médicale est nécessaire dans les cas suivants:

  • si le syndrome douloureux ne s'arrête pas dans les 60 minutes;
  • il augmente avec la toux, le mouvement;
  • avant la douleur, les selles ne se produisent pas pendant un jour, le patient souffre de flatulences;
  • les matières fécales contiennent des caillots sanguins. S'il a une couleur noire, une hémorragie interne se développe.

Ce qui est interdit de faire?

L'automédication n'est pas recommandée. Si le patient boit un analgésique, la symptomatologie du processus pathologique changera. La maladie peut s'aggraver, car le symptôme est temporairement éliminé, de sorte que le patient ne demande pas l'aide d'un médecin. Vous ne devez pas boire de liquides. Il est permis de mouiller la langue et les lèvres; il est impossible que le liquide pénètre dans l'estomac. Les compresses chaudes ne sont pas appliquées, car les micro-organismes bactériens se multiplieront plus rapidement dans un environnement chaud.

Causes de la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen chez une femme

La fréquence de combinaison de douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes est due aux particularités de la structure anatomique du corps féminin. Avec la prévalence d'un symptôme couplé aussi douloureux, les causes de son apparition peuvent être de nature variable..

Pourquoi le bas du dos et le bas de l'abdomen peuvent-ils faire mal??

Les causes des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme peuvent être d'étiologies très différentes, et par conséquent, l'établissement de la pathologie qui les a provoquées longtemps et graves est un examen, un diagnostic et un diagnostic différentiel, souvent effectués par plusieurs spécialistes. Souvent, la sensation «mal au dos et au bas de l'abdomen», une femme associe des problèmes purement féminins, ce qui est une raison pour aller chez un gynécologue, mais ceux-ci peuvent aussi être des maladies qui sont l'apanage d'un urologue, d'un vertébrologue, d'un gastro-entérologue et d'un spécialiste des maladies infectieuses.

L'inadmissibilité de retarder une visite chez le médecin avec des symptômes similaires est également due au fait qu'une telle douleur est un signe courant de processus inflammatoires chroniques ou aigus.

Les raisons pour lesquelles le dos peut faire mal sont conditionnellement divisées en 4 grands groupes:

  • la présence de maladies associées aux segments vertébraux, ostéochondrose, infections, névrite, myosite, néoplasmes, hernies intervertébrales,
  • raisons physiologiques naturelles associées aux caractéristiques fonctionnelles du corps féminin, menstruation, ménopause, grossesse des derniers stades,
  • maladies chroniques et inflammatoires des organes internes, des organes pelviens, avec inflammation, pathologies rénales, maladies intestinales et urétérales, hernie, pathologie de la paroi abdominale,
  • raisons pathologiques associées aux particularités de l'appareil féminin, déviations dans le développement des organes génitaux et reproducteurs, apoplexie ovarienne, myome utérin, infections aiguës.

Les analgésiques que la plupart des femmes préfèrent utiliser, anti-inflammatoires et antibactériens avec un diagnostic auto-diagnostiqué et le manque de mesures thérapeutiques nécessaires, conduisent souvent à une aggravation du processus, qui au stade initial pourrait être éliminé sans problèmes. La raison d'aller chez le médecin est la présence d'une douleur aiguë et intolérable, mais une douleur chronique et inactive peut être un signal beaucoup plus grave.

La conséquence du processus inflammatoire peut être une combinaison de douleurs lombaires et de sensations négatives dans l'abdomen, si aucune assistance médicale n'est fournie. Cela peut conduire à des conditions irréparables, telles que la mort..

Pourquoi l'estomac et le bas du dos font-ils mal principalement chez les jeunes filles??

Si, avec un simple mal de dos, il est possible de reconnaître la cause de l'apparition de sensations négatives, alors en combinaison avec des symptômes dans le bas de l'abdomen, les raisons les plus imprévisibles sont probables. Une cause non diagnostiquée et, par conséquent, un processus de traitement non commencé peut conduire à la consolidation et au développement de la pathologie. Une attention médicale immédiate devient évidente pour toute personne ayant des connaissances médicales minimales..

La dynamique de la croissance d'une condition dans laquelle la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme a un caractère de toute intensité, mais toujours constante, peut avoir des conséquences menaçantes.

Chez les jeunes filles, le ventre et le bas du dos font le plus souvent mal au début de la menstruation ou lors de son passage. Plus de la moitié des femmes souffrent de douleurs associées au syndrome prémenstruel ou aux menstruations. Certains médecins ont tendance à associer cela à la quantité de prostaglandines présentes dans le corps féminin. Beaucoup moins souvent, le passage du cycle menstruel passe avec l'apparition de douleurs atroces et intolérables. De tels symptômes sont associés à la présence dans le corps de processus négatifs ou de facteurs menaçants (endométriose, fibromes).

Parfois, cela est dû à la présence de certaines caractéristiques du dispositif des organes reproducteurs, de la structure individuelle (une petite distance entre la paroi du péritoine et l'ovaire). Une douleur aiguë après la menstruation indique la présence d'un processus inflammatoire grave, qui est de la prérogative du gynécologue.

Les causes les plus courantes de douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos

La prise en compte d'un tel syndrome est généralement effectuée sous trois points de vue, ce qui est naturel, car les causes les plus courantes d'occurrence sont les maladies des organes pelviens, de la colonne vertébrale et des maladies neurologiques.

Une telle douleur est caractéristique du corps féminin et est associée, le plus souvent, à des modifications physiologiques ou pathologiques du système reproducteur. Les raisons de cette étiologie comprennent la douleur prémenstruelle dans un certain état de l'utérus, les troubles hormonaux, la grossesse, les maladies inflammatoires et infectieuses, les néoplasmes.

Douleurs chroniques abdominales et lombaires

Les plus difficiles à diagnostiquer sont les douleurs liées à une combinaison de troubles. Bien souvent, les études matérielles et biochimiques ne permettent pas d'établir l'étiologie de l'apparition d'un symptôme douloureux. La similitude externe des plaintes avec certains signes de maladie n'est pas confirmée par les résultats des tests. Dans ce cas, le côté gauche et le côté droit peuvent faire mal, donnant une ressemblance externe à des conditions aiguës, mais ne justifiant pas les soupçons qui ont surgi.

Dans de tels cas, la thérapie des causes profondes devient le travail du neurologue. La neurologie croit que l'apparition de telles sensations de douleur se situe au centre du cerveau et n'a rien à voir avec le système nerveux autonome et d'autres causes profondes, encore une fois probables..

Traitement et premiers soins

Dans les conditions aiguës, les premiers soins consistent à assurer un repos complet au patient, en lui donnant une posture confortable, de préférence en décubitus dorsal. Une compresse froide ou une bouteille d'eau chaude avec de la glace est un moyen fiable de réduire les symptômes de la douleur et de ralentir le processus d'inflammation dans toute maladie. Aucun médicament n'est autorisé, à l'exception du No-Shpa pour soulager les spasmes. En aucun cas la chaleur ne doit être affectée.

Le traitement d'un processus négatif ne se produit qu'après un ensemble de mesures diagnostiques, y compris des études de laboratoire et instrumentales. Il est nommé de manière conservatrice ou rapide. La probabilité d'un tel traitement est déterminée après que la cause exacte a été établie. Les conclusions préliminaires ne servent que de base à des diagnostics supplémentaires.

Tests de diagnostic requis

À partir d'études matérielles, un examen aux rayons X, une IRM et une échographie peuvent être prescrits, en fonction des soupçons qui ont surgi. La nécessité de poursuivre les recherches sera dictée par les résultats obtenus. Une analyse générale de l'urine et du sang est obligatoire, des tests sont presque toujours effectués pour la présence de maladies inflammatoires, d'infections génitales, car il s'agit d'une cause assez courante de telles plaintes. Après avoir découvert la cause et établi le diagnostic, vous pouvez commencer le traitement.

Que disent les douleurs dorsales et abdominales simultanées?

Une personne commence à s'inquiéter pour sa santé à ces moments où le corps donne des signaux de danger. Des douleurs dorsales et abdominales sévères peuvent provoquer une anxiété sévère, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

La douleur de la ceinture dans l'abdomen et le dos peut être provoquée par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Très souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. La douleur des ulcères, de la gastrite ou de la pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe également des situations inverses, lorsque les douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons de plus près toutes les causes de la douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps..

Causes de douleur dans l'abdomen et dans le dos en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût amer reste dans la bouche et une nette amélioration de l'état se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Les brûlures d'estomac s'ajoutent aux nausées, aux douleurs dans l'abdomen et dans le dos;
  • Lolny est soulagée en prenant une position fœtale, l'activité physique aggrave la condition;
  • Des sensations douloureuses peuvent se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen.

Une douleur dans l'abdomen à gauche, irradiant vers le dos et la poitrine, est une raison de ne pas reporter une visite chez votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime et des médicaments spéciaux. Les médicaments modernes, dont l'action est dirigée vers la guérison des ulcères, sont très efficaces. Mais seuls un mode de vie correct et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir la récidive de la maladie..

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère irradiant vers le dos peut indiquer un estomac perforé ou un ulcère duodénal. Dans le même temps, la douleur est si forte qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de respirer à fond conduit à une aggravation de la condition..

Localisation des sensations douloureuses - la zone du nombril et le côté droit, se propage finalement à tout l'abdomen. Dans certains cas, des douleurs dans l'épaule droite et la clavicule peuvent survenir.

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un tonus aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer une exacerbation d'un ulcère peptique d'un ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque douloureuse commence par un repas, dans le second, après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «aigres» avec un ulcère, un soulagement complet se produit et avec un ulcère perforé, l'amélioration de l'état est insignifiante.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est la chirurgie urgente. Par conséquent, si des signes de maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison complète sont grandes..

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et dans le dos du côté droit peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, le mal de dos est aigu, prononcé et les sensations dans l'abdomen sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la région du cœur. La propagation est affectée par quelle partie du pancréas est enflammée.

Lorsque des crises de vomissement s'ajoutent aux sensations douloureuses, qui n'apportent pas le soulagement tant attendu, la probabilité que la cause réside précisément dans l'attaque de la pancréatite augmente.

Autres symptômes de la pancréatite:

  • Éructations;
  • Hoquet prolongé
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes de jaunisse sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable.

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers le dos et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort survient soudainement et l'attaque peut durer de quelques jours à quelques heures. Les tentatives indépendantes pour améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à la zone de l'omoplate, de la clavicule, du cou. Augmenté lors du déplacement.

Autres symptômes de colique hépatique:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire abdominal, douleur lors de la palpation ou de la pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des selles.

Si vous développez des signes indiquant une colique hépatique, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est interdit de prendre des médicaments sans la nomination d'un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas conseillé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture.

Gastrite

Une douleur sourde dans l'abdomen qui irradie vers le dos peut être le signe d'une exacerbation de la gastrite. La gravité de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais également dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté à diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si des douleurs à l'abdomen et au dos surviennent, vous devez abandonner l'autodiagnostic et consulter un spécialiste..

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur augmente avec l'effort physiqueLa douleur s'aggrave après avoir mangé
Au repos, l'état s'amélioreLe tonus musculaire abdominal est observé même au repos
La nature de la douleur est aiguë, palpitanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite repose sur des médicaments et un régime alimentaire strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est tout à fait possible d'atteindre un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos à gauche survient également en violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Le caractère insidieux de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que ses symptômes initiaux correspondent pleinement à de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal..

Et si une personne souffre de maladies gastro-intestinales chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien vous coûter la vie. Par conséquent, si une douleur apparaît dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation du pouls ou d'une opacification de la conscience, vous devez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense du côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort apparaît après 4-6 heures après un repas copieux ou un abus d'alcool.

En plus des douleurs du côté droit de l'abdomen, irradiant vers le dos et le bras, d'autres symptômes apparaissent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Frissons;
  • Vomissement;
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque augmenté.

Dans certains cas, il est possible de soulager l'inflammation de l'appendice avec des médicaments et, dans certains cas, une opération urgente est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devriez consulter un médecin. L'appendice éclatant provoque une péritonite rapidement progressive, qui peut entraîner une intoxication sanguine et la mort.

Douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez la femme

La raison de l'apparition chez les femmes de douleurs simultanées dans l'abdomen et le dos peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingo-ovariite);
  5. L'endométriose;
  6. Torsion de la jambe du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications pendant la grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus de l'utérus, modifications de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais également pour la vie de la mère.Par conséquent, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes au début de la grossesse surviennent en raison du fait que l'ovule n'a pas atteint l'utérus, mais a été fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner de graves conséquences pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Une douleur dans le dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, d'une sensation de brûlure, de l'apparition d'un écoulement, d'une augmentation de la température corporelle.

La thérapie ne peut être choisie qu'après un diagnostic précis, il est donc nécessaire de consulter un spécialiste.

Les douleurs abdominales et lombaires chez les hommes peuvent indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou une infection des voies urinaires.

Étant donné que les mêmes signes ont des pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, il n'est pas recommandé de s'automédiquer. Une visite opportune chez un spécialiste atténuera la maladie et évitera les complications. S'il n'est pas possible d'appeler une ambulance, vous pouvez soulager un peu une crise douloureuse en prenant une dose d'un antispasmodique et en vous rendant seul dans un établissement médical..

Une occlusion intestinale

Des douleurs abdominales, reflétées dans le dos et, rarement, à l'aine, peuvent indiquer une occlusion intestinale. Autres symptômes de la pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Nausées, vomissements - vomissements mousseux, odeur de matières fécales prononcée. En outre, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Selles pauvres, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations précédentes, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleurs dorsales et abdominales chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une fatigue musculaire commune, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur..

N'attendez pas d'autres symptômes ou une aggravation de la maladie - une simple visite chez le pédiatre aidera à garder le bébé en bonne santé.

Résumons

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Il peut s'agir d'une souche musculaire banale qui ne constitue pas une menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, qui menace la septicémie. Auto-médicamenteuse, une personne court le risque d'aggraver l'évolution de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'examen, les analyses et les mesures diagnostiques ne prendront pas beaucoup de temps et d'efforts, mais ils aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic opportun et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et d'un excellent bien-être.

Estomac et bas du dos - causes de douleur chez les hommes et les femmes

Causes des maux de dos et des douleurs abdominales

La douleur abdominale irradiant vers le bas du dos peut être associée à diverses raisons. Par conséquent, si une telle douleur persiste pendant plusieurs jours, il est impératif de subir un examen afin de poser un diagnostic précis..

Pour un diagnostic préliminaire de pathologie, le médecin devra informer sur la nature de la douleur dans l'abdomen et le bas du dos. En règle générale, avec une inflammation chronique, la douleur est sourde et douloureuse. Avec l'exacerbation des maladies, des douleurs pulsatiles sont notées. Il est également important d'indiquer si la température augmente lorsque le syndrome douloureux augmente et si elle se déclenche à cause d'une douleur intense. De plus, vous devrez indiquer spécifiquement l'emplacement de la douleur.

Les principales causes de douleur dans l'abdomen et le bas du dos peuvent être les pathologies suivantes:

  • Appendicite. Les vomissements et la fièvre sont généralement des symptômes supplémentaires. Le plus souvent, une douleur aiguë survient, mais parfois il y a des douleurs de tiraillement qui donnent envie de supporter. Mais au moindre soupçon d'appendicite, il faut appeler une ambulance. Sinon, une attaque d'appendicite peut être fatale..
  • Infections du système génito-urinaire associées à des processus inflammatoires. En plus de la douleur aiguë, des caillots sanguins dans les urines peuvent également être observés.
  • Maladies infectieuses intestinales. Dans ce cas, il y a des douleurs constantes dans l'abdomen et le bas du dos. Des symptômes supplémentaires peuvent être des traces de sang dans les selles. Vous devez consulter immédiatement un médecin, car les infections peuvent menacer de septicémie, ce qui peut être mis en évidence par la transition de douleurs douloureuses en crampes..
  • Inflammation des intestins. Dans ce cas, la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos. Cette pathologie doit être diagnostiquée en temps opportun. Sinon, les processus inflammatoires peuvent provoquer l'apparition d'un ulcère..
  • Colite. Avec cette pathologie, les douleurs dans l'abdomen et le bas du dos s'accompagnent d'une augmentation de la température et des ballonnements. Au début, il y a une douleur aiguë, mais progressivement elle devient terne. Et cela indique que la maladie devient chronique..
  • Hernie inguinale. La pathologie est associée au fait que l'organe interne est pincé par les muscles. Dans le même temps, les douleurs dans l'abdomen et le bas du dos sont souvent si insupportables qu'une personne dans son arrière-plan peut perdre connaissance. Les vomissements et les nausées peuvent être d'autres symptômes. Étant donné qu'avec une telle pathologie, une opération est indiquée, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  • Maladie d'urolithiase. Dans ce cas, l'estomac fait mal périodiquement. Le syndrome douloureux est terne. Mais lorsque la pierre commence à bouger, la douleur dans l'abdomen et le bas du dos devient très forte..
  • Ostéochondrose. Dans ce cas, le pincement des nerfs lombaires par les vertèbres entraîne l'apparition de douleurs de traction dans l'abdomen et le bas du dos..
  • Néoplasmes. Dans ce cas, les sensations douloureuses tirent dans la nature et s'intensifient progressivement. Si une telle pathologie n'est pas diagnostiquée en temps opportun, elle constitue une menace pour la vie..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal, mais donne au bas du dos

Lorsque le bas-ventre et la région lombaire font mal, les raisons peuvent être complètement différentes. Très souvent chez les femmes et les hommes, ces symptômes surviennent après l'exercice. Mais cela ne se produit que si la personne mène généralement une vie inactive..

Dans la plupart des cas, ces signes indiquent le développement de maladies graves..

Quel que soit le sexe, les causes suivantes de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos peuvent être distinguées:

Appendicite. Dans certains cas, lors d'une crise aiguë, le bas-ventre du côté droit fait mal et il y a une douleur tirante dans le bas du dos. La pathologie peut être accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements.

Maladies infectieuses intestinales. Les sensations de douleur peuvent initialement être localisées n'importe où dans l'abdomen, mais diminuer progressivement. Si des mesures ne sont pas prises, des symptômes supplémentaires apparaissent rapidement, difficiles à manquer. Il s'agit de mucus et de traces de sang dans les selles..

Pathologie du système rénal. Avec une exacerbation du processus inflammatoire, les douleurs sont aiguës, mais après leur disparition, le syndrome douloureux devient terne. De plus, il peut y avoir de la douleur en urinant. Avec la lithiase urinaire, il y a une gêne constante et lorsque les calculs se déplacent, des douleurs aiguës surviennent dans les lombaires et le bas de l'abdomen.

Colite. La maladie commence toujours à se développer sous une forme aiguë. Après un certain temps, sans aucune mesure thérapeutique, la maladie devient rapidement chronique, caractérisée par une douleur constante dans le bas-ventre et dans la région lombaire. De plus, la température monte et des flatulences sont observées..

Pathologie du système musculo-squelettique. Ceux-ci incluent l'ostéochondrose et l'arthrite. En règle générale, l'estomac fait mal au bas et donne au bas du dos sur fond de surmenage ou d'hypothermie. Il est à noter que le syndrome douloureux augmente avec le mouvement..

Chez les femmes

Les femmes ont plus souvent des douleurs abdominales et lombaires que les hommes. Les raisons en sont associées à des pathologies du système reproducteur et urinaire. Très souvent, de tels signes surviennent avec une algodisménorrhée, c'est-à-dire pendant la menstruation.

Il existe deux types de pathologie:

  • Algoménorrhée primaire. Dans ce cas, l'inconfort n'est pas associé à des changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Habituellement, la douleur est des crampes et survient dans les premiers jours de la menstruation, mais ne dure pas plus de quelques jours. De plus, des vomissements, des troubles intestinaux et des maux de tête peuvent survenir.
  • Algodisménorrhée secondaire. La douleur survient dans le contexte du développement de changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Il peut s'agir d'adhérences, d'endométriose, de fibrome utérin, etc..

En outre, le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes font mal dans le contexte des pathologies suivantes:

  • Maladies gynécologiques infectieuses. Les plus courantes sont la colpite et la candidose..
  • Diverses tumeurs dans les organes du système reproducteur. Souvent, ils sont provoqués par un cancer polykystique, fibrome ou ovarien. De telles pathologies entraînent une détérioration progressive de l'état et peuvent en outre être accompagnées de nausées et de vomissements..
  • Annexite. Cette pathologie est associée à un processus inflammatoire dans les trompes de Fallope et les ovaires après une infection par divers agents pathogènes..
  • Grossesse extra-utérine. C'est une condition très dangereuse. Lorsqu'il y a des douleurs aiguës dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, une attention médicale rapide doit être fournie. Sinon, le tuyau pourrait éclater, ce qui entraînerait un danger de mort..

Très souvent, les femmes ont des douleurs dans le bas-ventre et des spasmes surviennent lors de l'irradiation de la région lombaire pendant les rapports sexuels. Cela est dû à la présence d'une maladie telle que le vaginisme, qui se caractérise par des contractions anormales du vagin pendant les rapports sexuels. De plus, l'érosion et tout autre processus inflammatoire peuvent entraîner des douleurs pendant les rapports sexuels..

Des douleurs abdominales basses et des douleurs lombaires peuvent survenir pendant la grossesse. Ils doivent être signalés au gynécologue, car ils peuvent indiquer une interruption involontaire de grossesse. Mais cela ne vaut pas la peine de s'inquiéter prématurément, car le plus souvent, ces signes sont provoqués par la compression des organes abdominaux par l'élargissement de l'utérus ou sont associés à une suralimentation. Au troisième trimestre de la grossesse, des douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent être un signe de l'apparition de contractions prénatales..

Chez les hommes

Les hommes peuvent également avoir de nombreuses maladies spécifiques qui entraînent des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos. En règle générale, le syndrome douloureux dans ce cas est de nature terne, donc très souvent, les patients l'éloignent, attribuant l'inconfort à un simple malaise.

Les causes les plus courantes de symptômes inconfortables sont:

  • Prostatite. Cette maladie est associée à une inflammation et à un œdème. Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique. Même si des douleurs surviennent, elles ne sont pas aiguës. Avec le développement de la maladie, des troubles de la miction sont toujours observés et un dysfonctionnement sexuel peut survenir..
  • Hernie inguinale. Une telle pathologie est dangereuse car, avec son développement, une occlusion intestinale peut survenir, ce qui, à son tour, peut provoquer une péritonite. Une douleur aiguë indique une maladie grave, dans son contexte, il y a une difficulté à uriner et une intoxication du corps.

Que faire et comment traiter

L'automédication pour les douleurs dans l'abdomen et le bas du dos peut avoir des conséquences imprévisibles. Par conséquent, avant de prendre des mesures, il est d'abord nécessaire de subir un examen dans un établissement médical afin de poser un diagnostic précis..

Si la douleur est aiguë, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance. Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments avant l'arrivée du médecin. Il est strictement interdit d'utiliser le chauffage. De plus, vous ne devez pas utiliser de laxatifs ou de lavements, même si vous pensez qu'il y a des problèmes avec les intestins..

Dans un cas très grave, avec des crampes irradiant vers le bas du dos, il est permis de mettre une compresse froide sur le ventre et de prendre un antispasmodique (No-shpu). Il est important de trouver une position dans laquelle le syndrome douloureux est minime. En règle générale, chez les femmes atteintes de maladies gynécologiques, c'est la «position de l'embryon». Et pour soulager le syndrome douloureux lié à la lithiase urinaire, vous devez vous lever. Vous ne devez pas faire de mouvements brusques, vous devez également exclure l'activité physique.

Si la douleur dans le bas du dos et l'abdomen est chronique, vous devez d'abord consulter un thérapeute. Après l'examen, le médecin orientera vers un spécialiste au profil étroit. Cela peut être un chirurgien, un gynécologue ou un neurologue..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal et tire le bas du dos?

Souvent, les gens n'attachent pas beaucoup d'importance aux douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, car elles peuvent être le résultat d'une suralimentation ou d'un effort physique excessif. Cependant, ces symptômes peuvent indiquer l'apparition ou la progression active de maladies graves qui doivent être traitées de toute urgence..

Souvent, des douleurs dorsales et abdominales surviennent en même temps. Les terminaisons nerveuses deviennent la raison de ce «paquet». Seul un médecin peut déterminer la cause exacte du syndrome douloureux, car des manifestations négatives peuvent accompagner des perturbations dans le travail de tout organe ou système interne.

Classification de la douleur

L'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos, peut indiquer une inflammation, des spasmes musculaires et des troubles circulatoires. Souvent, le patient ne peut même pas décrire la nature des symptômes, car ils sont vagues, combinant plusieurs options à la fois. Dans d'autres cas, ils sont assez distincts, clairement manifestés. La classification de la douleur est variée:

  1. Crampes (sous forme de coliques) d'abord faibles, progressivement leur intensité augmente. La douleur devient très intense, mais après un certain temps, elle s'affaiblit, puis s'intensifie à nouveau. Parfois, il est possible de soulager la douleur en appuyant votre poing sur la zone touchée.
  2. Les symptômes peuvent apparaître dans l'abdomen et ensuite se répandre dans le bas du dos - ou vice versa.
  3. Les crampes disparaissent rapidement lorsque la personne est au repos.
  4. La douleur est caractéristique de l'inflammation et des pathologies chroniques. Dans le premier cas, ils sont plus longs et plus constants..
  5. Lors d'une exacerbation des maladies, les symptômes sont si forts qu'ils s'intensifient même sous le poids de la couverture.
  6. Déversements - n'ont pas d'emplacement clair et il est très difficile d'établir le centre de leur localisation sans diagnostic matériel.
  7. La douleur régulière est souvent accompagnée de maladies chroniques, de flatulences. Les symptômes diminuent après la libération de gaz ou de selles.
  8. Les Tenzemas sont des envies fréquentes et fausses d'aller à la selle. Parfois, il y a une douleur intense ou des crampes dans le rectum..
  9. Tirage - se produit souvent dans un contexte de distension intestinale, de suralimentation, de maladies chroniques, se manifestant généralement initialement dans l'abdomen.

La nature des symptômes dépend de la pathologie, de la nutrition, de l'alimentation et d'autres facteurs. Par exemple, la douleur dans le bas de l'abdomen apparaît souvent pendant la menstruation, après le stress et en même temps irradie souvent vers le bas du dos. Les douleurs aiguës peuvent se transformer en douleur et vice versa..

Maladies possibles

De nombreuses maladies peuvent causer des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Les pathologies courantes les plus courantes comprennent:

  1. Appendicite. Il s'agit d'une inflammation de l'appendice, qui fait partie du caecum. L'appendicite peut apparaître dans le contexte de lésions infectieuses, de vascularite, de corps étrangers pénétrant dans les intestins. Avec cette maladie, une douleur apparaît dans le bas de l'abdomen à droite, irradiant parfois vers le nombril ou l'estomac. Symptômes - en croissance, passant lentement au bas du dos. Lorsque la douleur s'intensifie et se propage, elle peut se manifester dans le foie. Dans le même temps, la température augmente considérablement, des vomissements apparaissent. Parfois difficulté à uriner et à déféquer.
  2. Cancer. La sévérité du bas-ventre et la douleur au bas du dos accompagnent généralement la plupart des cancers. De plus, douleur douloureuse avec lumbago périodique dans le bas du dos. La cause est des tumeurs cancéreuses qui provoquent des processus pathologiques. Par exemple, les néoplasmes malins de la vessie provoquent un dysfonctionnement de nombreux organes internes, le péritoine et la douleur irradie vers la colonne vertébrale.
  3. Maladies du système musculo-squelettique. La pathologie la plus courante est l'ostéochondrose. Il affecte les articulations, provoque des modifications dégénératives des disques intervertébraux. L'ostéochondrose est cervicale, thoracique et lombaire. Dans ce dernier cas, une douleur aiguë apparaît dans cette zone, qui irradie également vers l'estomac. Sans traitement approprié, les symptômes deviennent persistants - tir ou douleur.
  4. Les douleurs musculaires accompagnent une grande activité physique. Dans ce cas, les symptômes peuvent affecter tous les corps vertébraux. Parfois, la cause est l'acide lactique accumulé, qui irrite les terminaisons nerveuses..

Avec l'exacerbation de l'appendicite, l'appendice peut se rompre et l'infection de la cavité abdominale, entraînant la mort.

Lorsque le bas de l'abdomen tire, des infections intestinales peuvent en être la cause. Par exemple, la salmonelle, qui provoque une intoxication sanguine. Au 2ème stade de la maladie, le bas du dos commence à faire mal, des caillots sanguins et du mucus apparaissent dans les selles.

Pathologie de la colonne vertébrale

Le bas du dos peut provoquer une maladie lorsque le bas-ventre fait mal et tire. Par exemple, en raison de la spondylarthrite, une maladie de la colonne vertébrale. Les excroissances osseuses croissantes commencent à comprimer les terminaisons nerveuses. Des douleurs sourdes et douloureuses apparaissent dans le dos, qui irradient vers l'aine, le bas de l'abdomen, les cuisses.

L'ostéochondrose devient une autre raison. Dans ce cas, la compression des racines nerveuses se produit également en raison de la saillie des disques. Cela indique généralement le stade initial de la formation de la hernie. La douleur s'intensifie avec le physique. stress, chutes, mouvements brusques, toux et éternuements. Ceci est accompagné d'une prise de vue dans le bas du dos et les hanches..

Troubles du système urinaire

L'une des maladies les plus courantes, quel que soit le sexe, est la cystite. Dans le même temps, le dos et l'estomac font mal en même temps. La pathologie est de nature infectieuse, souvent sous forme chronique, avec des exacerbations périodiques, mais survient plus souvent chez les femmes. Pendant cette période, des douleurs aiguës apparaissent (en particulier lors de la miction), des tiraillements dans le bas du dos et les reins.

L'urolithiase est encore plus intolérable. Pendant la miction, des douleurs coupantes sévères se produisent et lors du changement de position du corps ou de la consommation excessive d'alcool, les symptômes sont complétés par des spasmes dans la région lombaire. La cause est le mouvement du sable et des pierres le long de l'urètre.

L'urétrite (inflammation du canal qui excrète l'urine) entraîne une douleur intense. Les produits chimiques, les blessures et les infections en sont la cause. La pathologie s'accompagne d'un écoulement fétide, d'une miction douloureuse avec du sang et du pus et l'apparition d'une douleur intense dans le bas-ventre, qui est donnée au bas du dos.

Pathologies gastro-intestinales

Avec la colite (par exemple, à droite), les symptômes apparaissent soudainement. La douleur est aiguë, irradiant vers la colonne vertébrale. La maladie accompagne la diarrhée, avant laquelle les spasmes apparaissent, et disparaissent dès que les selles sont normalisées. À la palpation, les sensations négatives ne s'intensifient pas, mais cela se produit avant les selles. Peu à peu, de faux désirs apparaissent, une sensation de lourdeur dans les intestins. La colite chronique est caractérisée par une douleur douloureuse irradiant vers le dos.

Avec une occlusion intestinale, les symptômes sont d'abord violents et soudains. Des spasmes sévères apparaissent, en particulier dans les zones d'obstruction. La douleur est localisée dans l'abdomen. Au début, il se manifeste sous la forme de spasmes, puis il devient poignardant. Au départ, les mêmes manifestations cliniques accompagnent la pancréatite. Ensuite, la douleur devient ceinture et affecte le dos..

Échecs du système nerveux

La névralgie pelvienne peut provoquer des maux de dos et une traction dans le bas de l'abdomen. Il apparaît à la suite de varices, d'une hernie, de nerfs pincés. Dans ce cas, la douleur n'a pas de localisation spécifique et peut se propager à l'abdomen ou au périnée. Périodiquement, les symptômes s'intensifient ou diminuent lentement. Devient plus intense avec le physique. charges.

Tirant la douleur - parfois une sorte de maladie nerveuse, apparaît souvent après des sentiments forts, du stress.

De plus, les troubles du système nerveux se propagent à d'autres organes et systèmes, par exemple l'estomac, le tube digestif.

Causes de douleur à gauche et à droite

Tous les organes internes ont un emplacement spécifique. Cela facilite le diagnostic de la douleur. S'il survient dans le côté droit, cela peut indiquer une maladie du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas ou une inflammation de l'appendice. Dans ce cas, des nausées, des vomissements, un jaunissement de la peau et des muqueuses apparaissent souvent. Par exemple, cette dernière symptomatologie accompagne l'hépatite. Dans le même temps, la température corporelle augmente encore et le corps devient intoxiqué..

Une douleur dans le bas-ventre gauche (et en même temps dans le bas du dos) indique des maladies du cœur, de la rate, de l'estomac ou du pancréas. La suralimentation, la consommation excessive d'alcool, des blessures mineures peuvent également en être la cause..

La pathologie la plus courante est la gastrite. Elle s'accompagne souvent de douleurs du côté gauche, de nausées et d'éventuelles ulcérations. Parfois, la localisation des symptômes sur le côté gauche indique une inflammation du système génito-urinaire..

Pourquoi ça fait mal dans le bas du dos et le bas de l'abdomen chez les femmes

La cause de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes est principalement une inflammation des appendices. C'est un processus infectieux dans les trompes de Fallope qui se propage aux ovaires. La douleur apparaît après un grand physique. charges ou après un rapport sexuel. Les symptômes peuvent s'aggraver avant les règles. De plus, il est localisé d'abord dans le bas de l'abdomen, puis capture le bas du dos (parfois les jambes). Autres conditions et pathologies lorsque le dos et le bas de l'abdomen font mal chez la femme:

  1. Prolapsus complet ou partiel de l'utérus. Cela se produit en raison de l'affaiblissement de la région pelvienne inférieure. La raison peut être la vieillesse, une grande activité physique, des accouchements fréquents, l'inactivité. Tout d'abord, une gêne apparaît dans le bas de l'abdomen, puis - des douleurs convulsives qui irradient vers le bas du dos et le péritoine.
  2. L'endométrite. Il s'agit d'une inflammation (de nature infectieuse) de la muqueuse utérine. À la palpation, une douleur est ressentie dans le bas de l'abdomen, qui irradie vers le dos et la région coccyx-sacrée.
  3. Les kystes. Formations bénignes dans les organes du système reproducteur féminin. Les petites excroissances ne causent pas de douleur, mais à mesure qu'elles se développent, une pression commence à être exercée sur les organes voisins. Parfois, la jambe du kyste se plie sous son propre poids ou se tord. Ces processus sont toujours accompagnés de douleurs lancinantes intenses. Leur localisation dépend de l'emplacement du kyste..

De plus, une douleur peut survenir en raison de la rupture du follicule et de la libération de l'œuf. Les symptômes apparaissent du côté de l'ovulation.

La douleur peut irradier vers le bas du dos, accompagnée d'un écoulement muqueux et de nausées. Ces symptômes peuvent apparaître avec des menstruations douloureuses (algodisménorrhée), une grossesse extra-utérine ou compliquée, après un avortement.

Causes de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les hommes

Les maladies masculines, accompagnées de douleurs dans l'abdomen et le bas du dos, comprennent la prostatite (inflammation). Les symptômes apparaissent d'abord dans le scrotum et le périnée, puis recouvrent le passage anal et le dos. La miction est accompagnée de coupures et de brûlures.

Avec l'adénome, les voies urinaires sont comprimées. L'inconfort vient en premier. Ensuite, une douleur intense apparaît dans le bas de l'abdomen. Avec l'orchite (inflammation des vaisseaux testiculaires), la température monte à 40 degrés. Cela s'accompagne d'autres symptômes: douleur dans l'abdomen, le coccyx, le bas du dos.

De nombreuses maladies chez les hommes et les femmes se développent sous une forme latente et peuvent ne pas apparaître avant des années. À ce moment, des douleurs intermittentes surviennent périodiquement dans le bas de l'abdomen, irradiant souvent vers le dos. Ils sont généralement faibles et passent rapidement, ils ne sont donc pas préoccupants. Cependant, cela indique également le développement persistant de la pathologie et, avec le temps, les symptômes deviendront plus prononcés..

Vidéos connexes

En raison de la structure anatomique, l'estomac fait plus souvent mal et donne au bas du dos chez la femme. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire de voir immédiatement les médecins dès les premiers symptômes, bien que faibles. Parfois, cela peut prolonger la vie ou même la sauver. Il est impossible de déterminer indépendamment la cause de la douleur et un traitement inapproprié entraînera également de graves complications.

Le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font mal - que faire, raisons

Le beau sexe ressent souvent un inconfort dans la région pelvienne en raison des particularités de la physiologie. Les changements d'humeur, la faiblesse, la somnolence, les étourdissements s'ajoutent à l'inconfort..

Si le problème inquiète souvent, ne coïncide pas avec le cycle mensuel, vous devez vous demander pourquoi le bas-ventre et le bas du dos chez une femme font mal.

Que faire, quelles mesures d'influence thérapeutique utiliser - le médecin vous le dira en fonction des résultats du diagnostic.

Si les douleurs deviennent persistantes, restreignent la mobilité, réduisent la qualité de vie, il ne faut pas retarder une visite à la clinique: de nombreuses causes d'inconfort sont loin d'être anodines. Le médecin déterminera pourquoi le bas-ventre fait mal, fournira à la femme l'aide nécessaire.

Pourquoi l'estomac et le bas du dos font-ils mal chez les femmes?

La pratique montre que l'apparition de douleurs lombaires et abdominales chez les femmes est un problème courant.

Pour en connaître les causes, le médecin pose au patient des questions de clarification:

  • de quel caractère sont des sensations désagréables (ternes, tirantes, paroxystiques);
  • à quelle fréquence l'inconfort survient;
  • si la température corporelle du patient augmente;
  • où la douleur est localisée: couvre le bas du dos, le centre de l'abdomen, le côté;
  • y a-t-il des symptômes d'accompagnement (étourdissements, nausées, problèmes urinaires, etc.).

Selon les résultats d'une enquête orale, le médecin émet une hypothèse sur les raisons pour lesquelles le bas du dos fait mal, ce qui est confirmé ou réfuté après des tests de laboratoire.

Les sensations désagréables ne sont pas toujours associées aux règles. Souvent, ils sont causés par des pathologies graves du corps, autres que des problèmes gynécologiques..

Une maladie intestinale

La cause de l'inconfort dans la région pelvienne est une maladie intestinale.

Ils provoquent le complexe de symptômes suivant:

  • le patient a mal au ventre;
  • l'inconfort est donné au bas du dos, à l'aine et à la poitrine;
  • augmente la production de gaz dans les intestins, ce qui donne l'impression à une femme que son estomac «éclate» de l'intérieur;
  • il y a des nausées, des vomissements, une perte d'appétit;
  • les selles sont dérangées.

Si le patient a des douleurs intestinales, le médecin peut suspecter les problèmes suivants: infection, empoisonnement, obstruction intestinale, colite ulcéreuse, perforation de l'intestin grêle, etc. Pour éliminer l'inconfort, vous devez absolument contacter un médecin: un retard ou l'utilisation de méthodes alternatives entraîne une aggravation de la situation, la progression de la maladie.

Une attention particulière est requise si la douleur devient des crampes. Vous devez appeler une ambulance: un symptôme similaire indique le danger d'une maladie pour la vie d'une femme.

Un rein

La douleur abdominale irradiant vers le dos est une manifestation des affections suivantes associées aux reins: pyélonéphrite, kyste, développement de néoplasmes malins, insuffisance rénale. Ils surviennent en raison de la malnutrition, de l'hypothermie, de la prédisposition héréditaire et d'autres facteurs.

Les douleurs de traction dans le bas de l'abdomen et le bas du dos sont complétées par les symptômes caractéristiques suivants:

  • inconfort en urinant;
  • impuretés de sang dans l'urine;
  • turbidité de l'urine;
  • nausées, épisodes de vomissements;
  • la diarrhée;
  • gonflement des jambes, du visage;
  • migraine;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • fatigue générale, dépression.

Si le problème dérange le patient pendant une longue période, une visite chez le médecin est nécessaire, qui établira un diagnostic précis, prescrira un traitement.

Maladie d'urolithiase

Une douleur douloureuse irradiant dans le bas du dos est un signe de lithiase urinaire. Elle affecte les patients âgés de 25 à 50 ans. Les médecins expliquent le problème par l'influence défavorable de la mauvaise écologie, du mauvais mode de vie des patients.

Appendicite

Les sensations désagréables apparaissent de manière inattendue et se développent rapidement. Le patient peut avoir de la fièvre, ce qui indique une forme purulente de la maladie.

Les douleurs capturent la région épigastrique, puis se déplacent vers l'abdomen et le bas du dos, en particulier le côté droit. Avec l'appendicite purulente, l'inconfort est plus faible, en raison de la perte de sensibilité des terminaisons nerveuses. Possible perte de conscience, épisodes de vomissements.

Souvent, une femme a le sentiment que l'inconfort de la droite saisit la jambe. Cela l'oblige à boiter en marchant. La faiblesse générale, l'irritabilité, les troubles urinaires et la diarrhée s'ajoutent progressivement.

En l'absence d'intervention médicale, l'appendicite aiguë est fatale. Lorsque des symptômes apparaissent, vous devez appeler une ambulance. Avant son arrivée, la patiente doit être couchée, quelque chose de froid doit être placé sur le ventre droit ou sous le bas du dos. La prise d'analgésiques est strictement interdite.

Vidéo

Vidéo - Comment identifier un appendice enflammé?

Menstruation

Selon les statistiques, 70% des femmes ressentent une gêne au niveau de l'abdomen et du bas du dos pendant la menstruation. La principale cause d'inconfort est une modification des niveaux hormonaux. Les muscles de la région pelvienne et de l'utérus commencent à se contracter, ce qui irrite les terminaisons nerveuses.

Un symptôme caractéristique apparaît - tire le bas de l'abdomen de la femme.

Il s'accompagne d'autres manifestations désagréables:

  • douleur thoracique;
  • détérioration de l'humeur: la femme devient léthargique, nerveuse;
  • fatigue accrue;
  • légère augmentation de la température corporelle;
  • selles molles;
  • étourdissements, etc..

La pratique montre que l'inconfort mensuel poursuit principalement les femmes nullipares.

La symptomatologie est dangereuse en ce qu'elle peut être expliquée non seulement par des processus cycliques naturels, mais également par des maladies de nature sexuellement transmissible, l'endométriose, des processus inflammatoires dans les ovaires et les trompes de Fallope. Par conséquent, il est important pour une femme d'écouter son propre corps et de pouvoir distinguer la norme des signes d'une maladie..

Douleur pendant la grossesse

Les femmes «en position» se plaignent souvent que leur bas-ventre et leur bas du dos tirent. En règle générale, les médecins considèrent les symptômes désagréables comme normaux. Dans les premiers stades (premier et deuxième trimestres), ils sont causés par un déplacement du centre de gravité de la colonne vertébrale, une prise de poids, une augmentation du tonus musculaire dans la région pelvienne.

Dans les derniers stades, le poids du fœtus atteint trois kilogrammes. Il n'est pas facile pour une femme enceinte de porter un tel poids, alors elle s'inquiète constamment pour le bas du dos. La charge sur le système génito-urinaire augmente, un œdème se produit, de sorte que le bas-ventre fait mal. Parfois, l'inconfort devient si grave que la femme préfère s'asseoir ou se coucher la plupart du temps..

Les sensations douloureuses sont considérées comme la norme, si elles ne sont pas d'un caractère vif et tirant, l'estomac ne devient pas dur. Dans ces cas, vous devez voir un médecin et être examiné.

Grossesse extra-utérine

Un signe caractéristique d'une condition dangereuse est une douleur à la ceinture dans l'abdomen et le bas du dos. L'inconfort est souvent localisé du côté droit ou gauche - plus près de la trompe de Fallope touchée, et s'aggrave lors de la marche ou de la rotation du corps. Une femme remarque des pertes vaginales sanglantes.

La douleur dans le bas du dos et dans la région pelvienne augmente progressivement, devenant insupportable, des crampes. Une grossesse extra-utérine met la vie de la patiente en danger, par conséquent, si ses premiers symptômes apparaissent, un besoin urgent de consulter un médecin.

Diagnostique

Pour poser un diagnostic, le médecin mène une conversation orale avec la patiente pour identifier ses plaintes. Il s'intéresse à l'endroit où la douleur est localisée: de dessous, de côté, elle encercle l'abdomen et le bas du dos, etc., quel caractère elle a, à quelle fréquence elle apparaît, quels symptômes supplémentaires sont accompagnés.

Pour poser le bon diagnostic, des tests de laboratoire sont nécessaires:

  • numération globulaire complète - un niveau accru de VS indique le développement d'un processus inflammatoire dans le corps;
  • analyse d'urine générale - un taux accru de leucocytes indique une maladie rénale;
  • L'échographie des organes pelviens - vous permet d'exclure ou de confirmer des maladies du système génito-urinaire;
  • Radiographie - révèle l'ostéochondrose et d'autres maladies de la colonne vertébrale;
  • densitométrie d'absorption - diagnostique l'ostéoporose;
  • irrigoscopie - le médecin examine le gros intestin et identifie les problèmes gastro-intestinaux.

Nous vous conseillons de lire: 13 causes de douleurs dans le côté droit sous les côtes dans le dos dans le dos

Sur la base des résultats de la recherche, le médecin tire des conclusions sur ce qui a causé l'inconfort dans le bas du dos et sur ce qu'il faut faire dans ce cas.

Traitement

Lorsque le médecin a découvert pourquoi la patiente avait mal au dos et à l'estomac en même temps, il lui a prescrit un traitement. Les méthodes thérapeutiques diffèrent selon la cause de l'inconfort..

Si le dos fait mal en raison d'une appendicite aiguë, le patient se voit prescrire une opération dans 100% des cas. Le refus d'une intervention chirurgicale est fatal.

Si des problèmes intestinaux sont détectés, le patient se voit prescrire des absorbants et (ou) des antibiotiques, substances qui normalisent la microflore gastro-intestinale. Il est nécessaire d'ajuster le mode de vie et d'abandonner les mauvaises habitudes, de suivre un régime. Ignorer les prescriptions du médecin entraînera la transition du problème vers un stade chronique.

Si le bas du dos souffre de problèmes rénaux, la femme se voit prescrire des analgésiques, des antispasmodiques, des médicaments antibactériens, des substances. Dissoudre les calculs. La thérapie complexe est sélectionnée individuellement par le médecin. Il est associé à un régime strict..

Si une gêne survient pendant la menstruation, l'inconfort peut être facilement soulagé avec des analgésiques pris sous forme de pilules ou par voie rectale. En cas de manifestations aiguës de douleur, vous devez consulter un médecin: une maladie gynécologique ou vénérienne peut refuser de provoquer.

Si une femme reçoit un diagnostic de grossesse extra-utérine, elle doit être hospitalisée d'urgence. En règle générale, un traitement chirurgical est utilisé.

La pratique montre que les femmes se tournent vers les médecins lorsque la douleur devient insupportable, mais même de faibles manifestations d'inconfort peuvent être une manifestation de pathologies dangereuses. Afin de ne pas commencer une maladie, vous devez subir des examens et suivre les recommandations des médecins.

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font-ils mal chez une femme: maladies et traitement

Le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font mal dans différentes circonstances. Ce symptôme peut avoir à la fois des causes fonctionnelles et organiques.

Les premiers comprennent des sensations douloureuses qui surviennent pendant la menstruation ou l'ovulation..

Ces derniers incluent non seulement les maladies gynécologiques, mais également les pathologies de la vésicule biliaire et du système urinaire. Ces symptômes devraient être une raison de consulter un médecin..

Les douleurs abdominales et lombaires peuvent être causées par les facteurs suivants:

Les raisonsCaractéristique
Troubles du tube digestifCeux-ci incluent les maladies inflammatoires de l'intestin (colite, entérite), le gonflement de l'intestin grêle (diverticulite), l'obstruction intestinale, l'appendicite, la constipation et le syndrome du côlon irritable (SCI), qui peut être une maladie à part entière ou le signe d'un trouble plus grave. :

Avec l'inflammation de l'intestin grêle, la douleur est localisée à gauche. Avec l'appendicite, elle survient d'abord dans le nombril, puis se déplace vers le côté droit de l'abdomen. Le SCI est caractérisé par des flatulences, des ballonnements et une appendicite, une obstruction intestinale et une diverticulite nécessitant une intervention chirurgicale. La constipation et le SCI impliquent une correction du régime alimentaire et l'exclusion de celui-ci des produits contenant des fibres grossières, etc. Les maladies inflammatoires nécessitent un traitement complexe, dans lequel des médicaments 5-ASA sont utilisés - mésalazine.

Maladies du système urinaireIl s'agit de pyélonéphrite (maladie inflammatoire des reins) ou de cystite (inflammation de la vessie). Les pathologies diffèrent par les symptômes. Avec la pyélonéphrite, la région lombaire fait mal. Des douleurs d'intensité variable surviennent. Si une forme calculeuse se développe, c'est-à-dire qu'il y a des calculs, les douleurs sont paroxystiques. Les symptômes supplémentaires de la pyélonéphrite sont une forte fièvre, une diminution de l'appétit, des nausées et parfois des vomissements. Avec la cystite, les douleurs dans la région lombaire sont rares, elles sont plus souvent localisées dans le bas de l'abdomen. Les crampes et l'inconfort lors de la miction sont un symptôme caractéristique. Le traitement des maladies inflammatoires du système génito-urinaire dépend de l'agent causal de l'infection qui les a provoquées. Comme il s'agit le plus souvent de bactéries, des antibiotiques sont prescrits - du groupe des pénicillines et des fluoroquinolones. Diverses méthodes sont utilisées pour normaliser l'écoulement de l'urine. Avec le développement de la lithiase urinaire, un traitement chirurgical est généralement prescrit
Pathologies musculo-squelettiquesIl s'agit notamment de l'étirement des muscles abdominaux qui se produit pendant la grossesse et l'accouchement, la discordance de la symphyse pubienne. Ce dernier est une fusion des os pubiens du bassin à l'aide d'un disque fibrocartilagineux. Il a une cavité articulaire remplie de fluide. Cette union est renforcée par des ligaments. Dans certaines situations, une maladie telle que la symphysite se développe - il s'agit d'un terme général désignant divers dommages à l'articulation décrite. Il s'agit notamment de la divergence, de l'étirement, de la présence d'un processus inflammatoire, etc. Des pathologies similaires apparaissent à la fois pendant la grossesse ou pendant l'accouchement, et dans la période post-partum. Une certaine anomalie de l'articulation pendant l'accouchement est la norme, plus tard, les ligaments et les os reviennent à la normale et la douleur disparaît d'elle-même

Les causes psychologiques de la douleur dans le bas-ventre ne peuvent être exclues. Dans ce cas, des sédatifs sont prescrits - racine de valériane, Novo-Passit.

Le bas du dos et le dos peuvent faire mal en raison de l'ostéochondrose de la section correspondante. Des symptômes supplémentaires se produisent - la douleur irradie souvent vers la jambe, un engourdissement des membres est ressenti.

Dans de tels cas, la douleur est soulagée avec du diclofénac ou de l'ibuprofène - anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Il est impossible de les utiliser sous forme de comprimés pendant une longue période, car ils affectent négativement la membrane muqueuse, provoquant des douleurs à l'estomac.

Mais il existe des pommades à base de ces principes actifs (gel Fastum, gel Diclofenac). Ces fonds peuvent être utilisés pendant une longue période..

Le traitement des maladies de la colonne vertébrale implique diverses procédures de physiothérapie, y compris la magnétothérapie et le massage (en dehors des périodes d'exacerbation), la gymnastique thérapeutique.

Il existe différentes causes fonctionnelles de la douleur. Ceux-ci inclus:

CauseCaractéristique
OvulationIl s'agit d'un processus naturel pour le corps féminin qui se produit tous les mois. Pendant l'ovulation, le follicule se rompt et un ovule mature en est libéré. Dans la plupart des cas, cela se produit au milieu du cycle menstruel, mais pour chaque femme tout est purement individuel, et certaines déviations sont possibles.Pendant l'ovulation, les douleurs aiguës sont caractéristiques, elles sont particulièrement intenses au début du processus. Puis ils disparaissent. Chez certaines femmes, l'inconfort lors de l'ovulation est faible, l'estomac tire. Cet état ne persiste que quelques jours. Parfois, il y a une légère décharge, à raison de quelques gouttes. Dans ce cas, vous n'avez pas besoin de prendre de médicaments, tout se normalisera tout seul
DysménorrhéeC'est le nom d'une condition dans laquelle la douleur dans le bas-ventre est ressentie avant les règles et pendant les règles. La dysménorrhée peut être primaire (survient chez les filles avant les premières règles à l'adolescence) et secondaire. Ce dernier est typique des femmes qui ont des maladies chroniques des organes génitaux et des pathologies quelconques, quelle que soit la cause qui les a provoquées.Malgré le fait que la douleur est généralement de nature sourde, d'autres manifestations sont possibles. Il se trouve qu'avec la dysménorrhée, la douleur est vive et irradie dans le rectum ou la zone des appendices. Dans ce cas, le traitement consiste principalement à soulager le syndrome douloureux par des médicaments non stéroïdiens - ibuprofène ou nimésulide. Parfois, des contraceptifs hormonaux combinés sont utilisés si la dysménorrhée est associée à des troubles hormonaux.

Avec la ménopause, la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen est due à un certain nombre de raisons. L'hormone œstrogène cesse d'être produite, ce qui provoque immédiatement un affaiblissement des vaisseaux sanguins et des muscles. Pour la colonne vertébrale, il s'agit d'une charge supplémentaire, car le corset musculaire ne peut pas y faire face complètement. Par conséquent, une douleur au bas du dos se produit..

En raison d'une perturbation hormonale, un excès de poids apparaît, ce qui augmente également la charge sur la colonne vertébrale. En raison du manque de cette hormone, le système digestif en souffre également, d'où les douleurs abdominales. Dans la plupart des cas, la seule façon de faire face à l'inconfort est de suivre un traitement hormonal substitutif, c'est-à-dire de prendre des médicaments contenant des œstrogènes..

Toutes ces conditions sont également accompagnées de faiblesse, de fatigue, de nausées et de vomissements..

L'inflammation de l'utérus ou des appendices est une maladie assez grave qui se produit avec une forte fièvre et tous les signes d'intoxication. La douleur apparaît dans le bas de l'abdomen.

L'inflammation des appendices est appelée annexite. Son développement est indiqué par des douleurs dans le bas de l'abdomen. Il est localisé à la fois à droite et à gauche, en fonction de l'organe affecté. Si la douleur est ressentie strictement au centre, la situation indique une endométrite.

Le plus souvent, l'inflammation est causée par une infection bactérienne. Par conséquent, le traitement implique généralement l'utilisation d'antibiotiques. Le cours est conçu pour 7 à 14 jours. Même si la douleur disparaît plus tôt (cela peut arriver le deuxième ou le troisième jour), vous ne pouvez pas arrêter de prendre des médicaments jusqu'à la fin du traitement prescrit par le médecin.

Les douleurs abdominales pendant la grossesse devraient alerter une femme. Le fait est qu'il existe une possibilité d'une pathologie aussi grave qu'une grossesse extra-utérine. Avec lui, l'œuf fécondé ne pénètre pas dans l'utérus, mais se fixe à d'autres organes - parfois aux appendices, et parfois à la région abdominale, mais ce dernier arrive rarement.

Une grossesse extra-utérine est difficile à diagnostiquer, car les premiers signes à ses débuts coïncident avec les manifestations cliniques de la.

Ainsi, une femme a un retard dans la menstruation, le test donne un résultat positif. Un indicateur qui devrait être alarmant est la production inférieure de l'hormone hCG par rapport à une grossesse normale. Pour cette raison, il arrive parfois que le test soit négatif, malgré le fait que tous les autres signes, y compris un retard des menstruations et une toxicose, sont déjà là.

Mais avec une grossesse extra-utérine, il y a une douleur vive - généralement au milieu de l'abdomen. Les saignements peuvent commencer à tout moment. Pour éviter d'aggraver la situation, vous devez appeler une ambulance. La maladie ne peut pas être traitée à domicile..

Toute douleur abdominale pendant la grossesse, où qu'elle se trouve: sur le côté ou dans la région inférieure, constitue un danger pour l'enfant et la mère. Ils indiquent souvent la menace d'interruption de grossesse..

Si de tels symptômes apparaissent avant la 22e semaine, si l'estomac fait mal ou tire, la raison en est qu'à ce moment les contractions utérines se produisent. Les médecins essaieront de maintenir la grossesse.

Mais une femme devra se conformer au repos au lit..

Pendant cette période, des préparations hormonales à base de progestérone sont prescrites, par exemple l'Utrozhestan. La douleur soulage les antispasmodiques.

À une date ultérieure, lorsqu'il reste 3 à 4 semaines avant l'accouchement, de telles sensations surviennent avec un décollement placentaire prématuré. Les douleurs sont caractérisées par un degré élevé d'intensité. Ils apparaissent dans le bas de l'abdomen. Des saignements peuvent survenir. Dans une telle situation, un travail urgent est effectué par césarienne..

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font-ils mal chez les femmes?

Les sensations douloureuses pendant la menstruation sont considérées comme la norme si elles ne durent pas plus de trois jours et ne sont pas particulièrement intenses. Le phénomène est souvent associé à un manque de prostaglandines - des neurotransmetteurs qui bloquent les signaux de douleur lors des contractions utérines.

Les femmes font face assez facilement aux problèmes temporaires à l'aide de médicaments antispasmodiques et d'un bon repos. La raison d'aller chez le gynécologue doit être une douleur intense dans le bas-ventre et la région lombaire, accompagnant chaque menstruation.

Douleur dans l'abdomen et le bas du dos chez la femme enceinte

Les douleurs lombaires et abdominales occasionnelles ou persistantes chez les femmes enceintes méritent une attention particulière. Il peut y avoir plusieurs raisons à de tels sentiments:

Grossesse extra-utérine, dans laquelle la douleur abdominale est localisée d'un côté, passant parfois à la région lombaire. Si le test a donné un résultat positif et que des symptômes similaires sont apparus après un certain temps, vous devez immédiatement contacter un établissement de santé pour obtenir une aide d'urgence..

La rupture de la trompe de Fallope provoque des hémorragies internes, souvent mortelles. Dans la seconde moitié de la grossesse, la douleur peut être causée par des troubles intestinaux. Le fœtus en croissance exerce une pression sur tous les organes abdominaux et les empêche souvent de fonctionner normalement.

Dans ce cas, il est nécessaire de réviser le régime alimentaire et de contacter le gynécologue local pour prescrire un traitement médicamenteux sûr. Une autre raison d'appeler une ambulance et une hospitalisation d'urgence est des crampes abdominales intenses et des douleurs lombaires à tout stade de la grossesse..

Le plus souvent, ils indiquent une menace sérieuse de fausse couche ou de naissance prématurée. Cette douleur est généralement accompagnée de saignements..

Normalement, une petite douleur dans le dos et l'abdomen chez une femme enceinte peut survenir juste avant l'accouchement, lorsque le corps commence à se préparer à un événement important.

Les sensations désagréables dans la région lombaire sont causées par un stress prolongé sur la colonne vertébrale en raison d'une augmentation du poids corporel. Tirant des douleurs périodiques dans le bas de l'abdomen - ce sont les contractions dites «d'entraînement».

Ils apparaissent dans les dernières semaines de grossesse et signalent une naissance imminente..

Maladies de la sphère génito-urinaire

Le petit bassin contient les organes reproducteurs et urinaires féminins. Les changements pathologiques et les processus inflammatoires en eux répondent toujours par des douleurs dans la colonne lombaire et le bas-ventre.

Pour un diagnostic plus précis, vous devez connaître la nature des sensations (tiraillement, coupure, douleur vive ou sourde), ainsi que l'intensité et la fréquence du phénomène.

Le diagnostic primaire ne peut être confirmé qu'à l'aide d'un examen et d'une analyse complets, cependant, selon un certain nombre de signes, la pathologie peut être attribuée au préalable à l'un ou l'autre domaine.

Maladies gynécologiques

Une douleur constante dans le bas de l'abdomen avec la transition vers le bas du dos, aggravée par la menstruation, peut indiquer une inflammation chronique de l'utérus et de ses appendices.

Les causes de la pathologie sont généralement les infections sexuellement transmissibles et l'hypothermie. La prise de contact avec un spécialiste et le traitement prescrit par lui ne peuvent pas être reportés, car les processus inflammatoires chroniques se terminent souvent par une infertilité.

Pour la prévention, il suffit de rationaliser la vie intime et de s'habiller pour la saison..

Les néoplasmes de l'utérus et des ovaires sont une autre cause possible de sensations douloureuses. Les polypes, les kystes, les fibromes et les tumeurs malignes se développent et interfèrent avec le fonctionnement normal des organes.

Les symptômes caractéristiques de ces maladies, en plus de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, sont des irrégularités menstruelles, des saignements fréquents et l'infertilité..

Les néoplasmes sont le plus souvent traités chirurgicalement et des examens préventifs réguliers aideront à prévenir leur développement.

  • La douleur qui survient pendant les rapports sexuels et persiste pendant un certain temps après peut être le signe des pathologies suivantes:
  • structure anormale des organes génitaux internes (courbures ou prolapsus de l'utérus), qui contribue à leurs dommages mécaniques pendant les rapports sexuels; érosion ou polypes du col de l'utérus; lésions de la muqueuse vaginale par des bactéries et des champignons.
  • Des visites régulières chez le gynécologue et un traitement en temps opportun aideront à se débarrasser de ces problèmes avec succès..

Maladies du rein et de la vessie

Situé à côté du système reproducteur, le système excréteur est soumis aux mêmes influences négatives. L'hypothermie et les agents infectieux provoquent une inflammation des reins, des uretères et de la vessie.

Outre les douleurs d'intensité variable dans le bas du dos et l'abdomen, le symptôme le plus caractéristique de la maladie est l'hématurie - sang dans les urines.

Les processus inflammatoires aigus des organes du système excréteur s'accompagnent d'une forte augmentation de la température corporelle.

La croissance de tumeurs dans le rein ou la vessie s'accompagne également de douleurs dorsales et abdominales. Contrairement aux inflammations de la phase aiguë, avec les néoplasmes, la douleur augmente progressivement. Vous devez vous rendre chez le médecin pour tout dysfonctionnement des organes excréteurs et inconfort, car un traitement précoce a un effet positif sur le succès du traitement.

Douleurs abdominales avec problèmes intestinaux

Une douleur de nature différente dans le bas de l'abdomen, passant dans le bas du dos, peut être un signe de dysfonctionnement intestinal (trouble):

Si les sensations douloureuses sont accompagnées de diarrhée ou de constipation, la question est très probablement en violation du péristaltisme. Lorsque du mucus ou du sang apparaît dans les selles, une inflammation de la muqueuse intestinale est généralement diagnostiquée - colite.

Dans les deux cas, vous devez consulter un médecin et suivre un traitement approprié sans auto-médication.Les douleurs dans l'abdomen à droite et dans le dos, accompagnées d'une forte augmentation de la température et de nausées, sont extrêmement dangereuses. La cause la plus probable de ces symptômes est une inflammation de l'appendice, qui doit être retirée de toute urgence..

Sans chirurgie, les ruptures de l'appendice et la péritonite commencent, se terminant souvent par la mort par septicémie.

Dans les intestins, des tumeurs bénignes et malignes peuvent également se développer.Par conséquent, avec des douleurs caractéristiques, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les médecins recommandent de subir des examens préventifs chaque année pour la détection rapide des néoplasmes.

Problèmes de colonne vertébrale

Les maladies et les lésions de la colonne lombaire sont l'une des causes possibles de douleurs persistantes dans le dos et le bas de l'abdomen.

Les dommages mécaniques aux vertèbres s'accompagnent souvent de leur déplacement et, par conséquent, d'une atteinte des nerfs spinaux. En fonction de l'emplacement de la blessure, la douleur peut se propager non seulement au dos, mais également aux organes pelviens..

À titre préventif, les femmes doivent éviter les situations traumatiques et ne pas soulever de lourdes charges.

Les changements liés à l'âge chez la femme s'accompagnent très souvent du développement de l'ostéochondrose. Dans cette maladie, le cartilage et le tissu osseux de la colonne vertébrale sont déformés, ce qui entraîne un pincement et une inflammation des nerfs..

Lorsque la colonne lombaire est touchée, la douleur s'étend à l'abdomen. La prévention de l'ostéochondrose est une activité physique et une bonne nutrition (le régime alimentaire d'une femme doit être riche en aliments contenant du collagène et du calcium).

Pourquoi le bas du dos fait-il mal chez les femmes (vidéo)

Pour le traitement réussi de toute maladie, un diagnostic correct est le plus important. La douleur dans la région lombaire et l'abdomen peut indiquer une variété de maladies, de sorte que seul un médecin peut établir une cause fiable de douleur.

Il prescrira également un traitement adéquat, en tenant compte d'éventuelles caractéristiques individuelles. Il est totalement inacceptable de se diagnostiquer soi-même: de nombreuses maladies énumérées ci-dessus deviennent non seulement chroniques, mais entraînent également la mort..

Par conséquent, si une femme a des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos (pour une raison quelconque), vous devez immédiatement consulter un médecin..

Le bas-ventre et le bas du dos font mal

Diagnostic, symptômes

Tout d'abord, tout médecin demande à un patient souffrant de douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, la force, l'intensité de la douleur, ainsi que leurs autres caractéristiques. Il s'intéresse particulièrement à:

  • Quelle est la nature de la douleur (crampes aiguës, courbatures).
  • La température corporelle change-t-elle à cause de cela, la personne ressent-elle des frissons, la met-elle dans une fièvre?.
  • Où exactement la douleur est localisée (dans le bas du dos, dans l'abdomen inférieur droit, dans le coin inférieur gauche, des deux côtés, au centre).
  • Provoque-t-il: vomissements, saignements, fièvre, difficulté à uriner, envie fréquente d'uriner.

Le médecin demandera certainement aux patientes si la douleur a quelque chose à voir avec la menstruation, une éventuelle grossesse.

Lors du diagnostic de l'origine de la douleur dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans le bas du dos, les médecins font ce qui suit:

  • Effectuer des tests de laboratoire pour détecter une infection herpétique.
  • Un test sanguin général est effectué. Si le test montre une augmentation du contenu en leucocytes, une augmentation de l'ESR, la présence d'un processus inflammatoire est évidente.
  • Prenez l'urine pour analyse. Lorsque le nombre de leucocytes ou d'érythrocytes y est augmenté, des problèmes des voies urinaires sont très probables.
  • Une échographie des organes situés dans la région pelvienne est réalisée. Il est produit pour s'assurer que la douleur n'est pas causée par des maladies du système génito-urinaire..
  • Faites des diagnostics spéciaux pour identifier les maladies qui peuvent être détectées pendant les rapports sexuels (par exemple, culture avec un antibiotique).
  • Examen aux rayons X des os pelviens et des zones individuelles de la colonne vertébrale.
  • Une densitométrie d'absorption est réalisée pour exclure la possibilité d'ostéoporose.
  • Effectuer une irrigoscopie, ainsi qu'une endoscopie de l'estomac, des intestins, de la vessie.

Qu'est-ce qui a causé des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos

La douleur peut être causée par diverses causes et maladies. Il est généralement très fort lorsqu'un organe à l'intérieur du corps est déchiré, qu'une perforation s'est produite et qu'une personne a une hémorragie interne.

Dans l'inflammation chronique, la douleur est sourde, douloureuse, tiraillante et avec une pression intracavitaire, elle a généralement un caractère pulsatoire.

Voici les principales maladies qui peuvent être symptomatiques de douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos:

  • Inflammation de l'appendice (appendicite). La douleur est accompagnée de vomissements, de fièvre. Il est généralement fort, très tranchant, mais parfois douloureux. Un traitement intempestif de l'appendicite peut entraîner sa rupture et le développement d'une maladie mortelle - septicémie abdominale.
  • Infections du système d'excrétion urinaire, processus inflammatoires de la vessie (urétrite, cystite, etc.). Outre les douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, ces maladies sont également caractérisées par la présence de caillots sanguins dans les urines..
  • Diverses infections intestinales. La localisation de la douleur se situe généralement dans le bas de l'abdomen, mais également dans le bas du dos. Elle a un caractère attirant. D'autres symptômes typiques des infections intestinales comprennent des inclusions muqueuses et sanglantes dans les selles. Vous devez consulter immédiatement le médecin, sinon tout peut se terminer par une complication grave - septicémie (empoisonnement du sang). Une transition inattendue de la douleur tirante aux crampes est un signe qu'elle a déjà commencé.
  • Inflammation des intestins. Localisation de la douleur - dans le bas de l'abdomen. Il se rappelle également dans le bas du dos et l'aine. Si l'inflammation est ignorée, un ulcère du rectum ou du duodénum apparaîtra bientôt..
  • Colite. En plus de la douleur douloureuse dans la région lombaire, une personne a une augmentation de la température avec des ballonnements. Au début, la douleur est aiguë, mais devient progressivement sourde (lorsque la maladie devient chronique).
  • Hernie inguinale. Lorsqu'un organe interne passe sous la peau et que les muscles le pincent, le bas du dos fait si mal qu'une personne peut même perdre connaissance. Les autres symptômes courants d'une hernie inguinale comprennent les vomissements et les nausées. Vous ne pouvez pas vous passer de chirurgie, c'est pourquoi une ambulance doit être appelée immédiatement.
  • Maladie d'urolithiase. La douleur est périodique, son caractère est terne, mais elle peut aussi être vive (lorsque la pierre commence à bouger). Localisation dans différents bas-ventre et bas du dos.
  • Ostéochondrose. La destruction des vertèbres lombaires entraîne un pincement des racines nerveuses, l'apparition de douleurs tiraillantes. Sa localisation est sur le dos, mais elle peut donner à la fois au bas du dos et au bas de l'abdomen.
  • Néoplasmes. La douleur abdominale peut également signaler un cancer du système digestif et du système génito-urinaire.

Les causes moins courantes de douleur intense dans les lombaires et le bas-ventre comprennent:

  • arthrose des articulations intervertébrales;
  • arthrite (rhumatoïde);
  • sténose (dans le canal intervertébral);
  • scoliose.

En outre, des sensations douloureuses dans cette zone du tronc sont possibles avec un accident vasculaire cérébral..

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

L'apparition de douleurs dans le bas-ventre et dans la région lombaire chez la femme est causée par des maladies génitales, mais elles ne sont pas seules. Avec les affections gynécologiques, la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen droit ou gauche, mais couvre parfois toute la région abdominale et le bas du dos. Elle est un signe de conditions et de maux tels que:

  • Syndrome prémenstruel. Elle s'accompagne d'une douleur sourde dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. La cause du syndrome est des contractions spastiques de l'utérus. Ils sont observés avant le début et dans les premiers jours de la menstruation. Le syndrome est causé par une inflammation chronique ou des adhérences.
  • Les douleurs menstruelles. Pendant la menstruation, l'utérus féminin commence à grossir, à se contracter, de sorte qu'il est plus facile pour le corps de se débarrasser des caillots sanguins. Les manifestations douloureuses dans le bas de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire, sont précisément causées par ces contractions intenses. Moins les niveaux hormonaux d'une femme sont stables, plus les symptômes douloureux sont forts. Si elle a déjà accouché, de telles manifestations de douleur indiquent des maladies graves..
  • Kyste et autres néoplasmes bénins.
  • Apoplexie de l'ovaire. Cela se produit après un rapport sexuel, un effort physique, lorsqu'un follicule mature avec un ovule se rompt. Localisation de la douleur dans le bas-ventre, mais en même temps, elle se fait sentir dans le bas du dos. Son caractère est pointu. Symptômes concomitants - étourdissements, nausées, faiblesse générale.
  • Inflammation des trompes de Fallope, du vagin ou du corps utérin. La douleur est forte, vive. Il est impossible de retarder le traitement de ces inflammations..
  • Courbure de l'utérus. Elle est causée par des pics, la génétique. Localisation des manifestations de la douleur - le bas de l'abdomen. Ils ont un caractère attirant.
  • Annexite - les processus dits inflammatoires des appendices utérins. La maladie commence généralement après l'accouchement, l'avortement. Au début, la douleur est légère, leur localisation se situe dans le bas de l'abdomen. Si la maladie n'est pas traitée, une péritonite (inflammation du péritoine pelvien) se développera. Après cela, la douleur deviendra insupportable, sa localisation se déplacera vers la région de l'aine (droite ou gauche).
  • Myome. C'est une tumeur bénigne qui est souvent localisée dans le bas de l'abdomen ainsi que dans la région lombaire du corps. Habituellement accompagné de crampes douloureuses.
  • Grossesse extra-utérine. Après que l'ovule a rejoint la trompe de Fallope, des douleurs de traction désagréables apparaissent dans le bas de l'abdomen (droit ou gauche), qui sont transmises au bas du dos. Des saignements d'intensité variable, une perte de conscience sont des symptômes fréquents de cette affection. Les symptômes de la douleur s'intensifient pendant les mouvements et les selles. Il est nécessaire de liquider immédiatement une grossesse extra-utérine - sinon une rupture de la trompe de Fallope ne peut être évitée.
  • Endométriose (inflammation de la cavité utérine et des ovaires). La douleur en présence de cette maladie est particulièrement forte pendant la menstruation..
  • Ovaire ou oviducte rompu Les sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen avec cette maladie sont tout simplement intolérables, elles entraînent une perte de conscience. Un patient atteint d'une maladie similaire nécessite une intervention chirurgicale urgente, car il existe un grand risque d'infection de la cavité abdominale après que du sang y soit entré..
  • Détachement du placenta avant la fin de la grossesse. Le placenta est séparé des parois de l'utérus avant même la naissance du bébé. La maladie s'accompagne d'une douleur intense dans le bas de l'abdomen. Leur caractère est terne, croissant, paroxystique. D'autres symptômes de la maladie sont des saignements, ainsi que des problèmes avec le cœur du fœtus.
  • Risque de fausse couche. La douleur est plus prononcée dans le bas de l'abdomen, mais dans la région lombaire, elle est plus faible.
  • Naissance prématurée. Sont accompagnés de crampes, ainsi que de douleurs tiraillantes dans la région lombaire ou dans le bas de l'abdomen.

En savoir plus Maux de dos, irradiant vers la jambe

Le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent faire mal immédiatement après un avortement. Ici, la douleur est un signe que l'avortement n'a pas réussi, l'ovule n'a été que partiellement retiré. Il doit être traité de toute urgence, sinon une septicémie se produira.

Ils font également mal après des relations sexuelles trop brutales, après avoir brisé les parois ou le fornix du vagin, avec l'érosion du col de l'utérus, ses dommages.

Si après un rapport sexuel non seulement de la douleur est ressentie, mais aussi du sang est libéré, la femme a probablement attrapé une sorte d'infection (généralement la chlamydia).

Les polypes sont une autre cause fréquente de douleur dans le bas-ventre après un rapport sexuel. Ils saignent fréquemment. Les polypes doivent être enlevés car ils dégénèrent parfois en tumeurs malignes.

Les symptômes de la douleur accompagnés de saignements après un rapport sexuel peuvent également être causés par une dysplasie (changements pathologiques dans les cellules du col de l'utérus).

De plus, chez les femmes, la douleur dans ces zones de l'abdomen peut être de nature psychogène, être causée par le stress, la frustration et les troubles dépressifs. Dans un tel cas, une femme a besoin d'une consultation avec un psychothérapeute ou un psychiatre et, éventuellement, une psychopharmacothérapie.

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font mal chez les hommes

Ils font beaucoup moins mal chez les hommes que chez les femmes. Les principales raisons (comme chez les femmes) sont les maladies du système reproducteur. Ceux-ci inclus:

  • Prostatite. C'est à cause de lui que de telles sensations douloureuses apparaissent généralement. La douleur pendant la miction ou la défécation est un autre symptôme courant de l'inflammation de la prostate..
  • Orchoépididymite. Avec cette maladie, les testicules avec leurs appendices deviennent enflammés. Cela est dû à la chlamydia, aux gonocoques et à d'autres microbes. La maladie peut également être causée par un traumatisme postopératoire. La douleur est assez forte. D'autres symptômes courants de la maladie comprennent la fièvre, la nausée et la migraine..

Comment se débarrasser d'une telle douleur

Les médecins découragent fortement l'automédication, essaient de les éliminer eux-mêmes en utilisant des analgésiques. La première chose à faire est d'aller chez le médecin qui diagnostiquera et prescrira un traitement adéquat. Des soins médicaux pour ces douleurs sont nécessaires si:

  • Ils durent plus d'une heure.
  • Ils s'intensifient lorsqu'une personne bouge ou tousse.
  • Il n'y a pas de selles pendant plus d'un jour, mais des flatulences sont observées.
  • Les selles ont des caillots sanguins ou une couleur noire non naturelle (signe de saignement interne).

En savoir plus Fréquence cardiaque chez la femme

Les douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos ont de nombreuses causes et sont causées à la fois par un étirement musculaire ordinaire lors d'un effort physique et par une maladie aussi redoutable que la septicémie, qui survient lorsqu'un organe interne se rompt.

Vous ne pouvez pas poser de diagnostic par vous-même et vous ne pouvez pas vous passer d'un médecin. Lui seul peut tout clarifier et aider à se débarrasser de la souffrance. Essayer de se débarrasser soi-même de la douleur est une entreprise très dangereuse qui peut aboutir à une tragédie..

L'essentiel est donc de ne pas avoir peur de faire confiance aux médecins, car notre santé en dépend, et donc la qualité de vie..

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal et tire le bas du dos?

Souvent, les gens n'attachent pas beaucoup d'importance aux douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, car elles peuvent être le résultat d'une suralimentation ou d'un effort physique excessif. Cependant, ces symptômes peuvent indiquer l'apparition ou la progression active de maladies graves qui doivent être traitées de toute urgence..

Souvent, des douleurs dorsales et abdominales surviennent en même temps. Les terminaisons nerveuses deviennent la raison de ce «paquet». Seul un médecin peut déterminer la cause exacte du syndrome douloureux, car des manifestations négatives peuvent accompagner des perturbations dans le travail de tout organe ou système interne.

Classification de la douleur

L'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen, irradiant vers le bas du dos, peut indiquer une inflammation, des spasmes musculaires et des troubles circulatoires. Souvent, le patient ne peut même pas décrire la nature des symptômes, car ils sont vagues, combinant plusieurs options à la fois. Dans d'autres cas, ils sont assez distincts, clairement manifestés. La classification de la douleur est variée:

  1. Crampes (sous forme de coliques) d'abord faibles, progressivement leur intensité augmente. La douleur devient très intense, mais après un certain temps, elle s'affaiblit, puis s'intensifie à nouveau. Parfois, il est possible de soulager la douleur en appuyant votre poing sur la zone touchée.
  2. Les symptômes peuvent apparaître dans l'abdomen et ensuite se répandre dans le bas du dos - ou vice versa.
  3. Les crampes disparaissent rapidement lorsque la personne est au repos.
  4. La douleur est caractéristique de l'inflammation et des pathologies chroniques. Dans le premier cas, ils sont plus longs et plus constants..
  5. Lors d'une exacerbation des maladies, les symptômes sont si forts qu'ils s'intensifient même sous le poids de la couverture.
  6. Déversements - n'ont pas d'emplacement clair et il est très difficile d'établir le centre de leur localisation sans diagnostic matériel.
  7. La douleur régulière est souvent accompagnée de maladies chroniques, de flatulences. Les symptômes diminuent après la libération de gaz ou de selles.
  8. Les Tenzemas sont des envies fréquentes et fausses d'aller à la selle. Parfois, il y a une douleur intense ou des crampes dans le rectum..
  9. Tirage - se produit souvent dans un contexte de distension intestinale, de suralimentation, de maladies chroniques, se manifestant généralement initialement dans l'abdomen.

La nature des symptômes dépend de la pathologie, de la nutrition, de l'alimentation et d'autres facteurs. Par exemple, la douleur dans le bas de l'abdomen apparaît souvent pendant la menstruation, après le stress et en même temps irradie souvent vers le bas du dos. Les douleurs aiguës peuvent se transformer en douleur et vice versa..

Maladies possibles

De nombreuses maladies peuvent causer des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Les pathologies courantes les plus courantes comprennent:

  1. Appendicite. Il s'agit d'une inflammation de l'appendice, qui fait partie du caecum. L'appendicite peut apparaître dans le contexte de lésions infectieuses, de vascularite, de corps étrangers pénétrant dans les intestins. Avec cette maladie, une douleur apparaît dans le bas de l'abdomen à droite, irradiant parfois vers le nombril ou l'estomac. Symptômes - en croissance, passant lentement au bas du dos. Lorsque la douleur s'intensifie et se propage, elle peut se manifester dans le foie. Dans le même temps, la température augmente considérablement, des vomissements apparaissent. Parfois difficulté à uriner et à déféquer.
  2. Cancer. La sévérité du bas-ventre et la douleur au bas du dos accompagnent généralement la plupart des cancers. De plus, douleur douloureuse avec lumbago périodique dans le bas du dos. La cause est des tumeurs cancéreuses qui provoquent des processus pathologiques. Par exemple, les néoplasmes malins de la vessie provoquent un dysfonctionnement de nombreux organes internes, le péritoine et la douleur irradie vers la colonne vertébrale.
  3. Maladies du système musculo-squelettique. La pathologie la plus courante est l'ostéochondrose. Il affecte les articulations, provoque des modifications dégénératives des disques intervertébraux. L'ostéochondrose est cervicale, thoracique et lombaire. Dans ce dernier cas, une douleur aiguë apparaît dans cette zone, qui irradie également vers l'estomac. Sans traitement approprié, les symptômes deviennent persistants - tir ou douleur.
  4. Les douleurs musculaires accompagnent une grande activité physique. Dans ce cas, les symptômes peuvent affecter tous les corps vertébraux. Parfois, la cause est l'acide lactique accumulé, qui irrite les terminaisons nerveuses..

Avec l'exacerbation de l'appendicite, l'appendice peut se rompre et l'infection de la cavité abdominale, entraînant la mort.

Lorsque le bas de l'abdomen tire, des infections intestinales peuvent en être la cause. Par exemple, la salmonelle, qui provoque une intoxication sanguine. Au 2ème stade de la maladie, le bas du dos commence à faire mal, des caillots sanguins et du mucus apparaissent dans les selles.

Pathologie de la colonne vertébrale

Le bas du dos peut provoquer une maladie lorsque le bas-ventre fait mal et tire. Par exemple, en raison de la spondylarthrite, une maladie de la colonne vertébrale. Les excroissances osseuses croissantes commencent à comprimer les terminaisons nerveuses. Des douleurs sourdes et douloureuses apparaissent dans le dos, qui irradient vers l'aine, le bas de l'abdomen, les cuisses.

L'ostéochondrose devient une autre raison. Dans ce cas, la compression des racines nerveuses se produit également en raison de la saillie des disques. Cela indique généralement le stade initial de la formation de la hernie. La douleur s'intensifie avec le physique. stress, chutes, mouvements brusques, toux et éternuements. Ceci est accompagné d'une prise de vue dans le bas du dos et les hanches..

Troubles du système urinaire

L'une des maladies les plus courantes, quel que soit le sexe, est la cystite. Dans le même temps, le dos et l'estomac font mal en même temps. La pathologie est de nature infectieuse, souvent sous forme chronique, avec des exacerbations périodiques, mais survient plus souvent chez les femmes. Pendant cette période, des douleurs aiguës apparaissent (en particulier lors de la miction), des tiraillements dans le bas du dos et les reins.

L'urolithiase est encore plus intolérable. Pendant la miction, des douleurs coupantes sévères se produisent et lors du changement de position du corps ou de la consommation excessive d'alcool, les symptômes sont complétés par des spasmes dans la région lombaire. La cause est le mouvement du sable et des pierres le long de l'urètre.

L'urétrite (inflammation du canal qui excrète l'urine) entraîne une douleur intense. Les produits chimiques, les blessures et les infections en sont la cause. La pathologie s'accompagne d'un écoulement fétide, d'une miction douloureuse avec du sang et du pus et l'apparition d'une douleur intense dans le bas-ventre, qui est donnée au bas du dos.

Pathologies gastro-intestinales

Avec la colite (par exemple, à droite), les symptômes apparaissent soudainement. La douleur est aiguë, irradiant vers la colonne vertébrale. La maladie accompagne la diarrhée, devant laquelle apparaissent des spasmes, et disparaissent dès que les selles sont normalisées.

À la palpation, les sensations négatives ne s'intensifient pas, mais cela se produit avant les selles. De faux désirs apparaissent progressivement, une sensation de lourdeur dans les intestins.

La colite chronique est caractérisée par une douleur douloureuse irradiant vers le dos.

Avec une occlusion intestinale, les symptômes sont d'abord violents et soudains. Des spasmes sévères apparaissent, en particulier dans les zones d'obstruction. La douleur est localisée dans l'abdomen. Au début, il se manifeste sous la forme de spasmes, puis il devient poignardant. Au départ, les mêmes manifestations cliniques accompagnent la pancréatite. Ensuite, la douleur devient ceinture et affecte le dos..

Échecs du système nerveux

La névralgie pelvienne peut provoquer des maux de dos et une traction dans le bas de l'abdomen. Il apparaît à la suite de varices, d'une hernie, de nerfs pincés. Dans ce cas, la douleur n'a pas de localisation spécifique et peut se propager à l'abdomen ou au périnée. Périodiquement, les symptômes s'intensifient ou diminuent lentement. Devient plus intense avec le physique. charges.

Tirant la douleur - parfois une sorte de maladie nerveuse, apparaît souvent après des sentiments forts, du stress.

De plus, les troubles du système nerveux se propagent à d'autres organes et systèmes, par exemple l'estomac, le tube digestif.

Causes de douleur à gauche et à droite

Tous les organes internes ont un emplacement spécifique. Cela facilite le diagnostic en cas de douleur..

S'il survient dans le côté droit, cela peut indiquer une maladie du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas ou une inflammation de l'appendice. Dans ce cas, des nausées, des vomissements, un jaunissement de la peau et des muqueuses apparaissent souvent..

Par exemple, cette dernière symptomatologie accompagne l'hépatite. Dans le même temps, la température corporelle augmente encore et le corps devient intoxiqué..

Une douleur dans le bas-ventre gauche (et en même temps dans le bas du dos) indique des maladies du cœur, de la rate, de l'estomac ou du pancréas. La suralimentation, la consommation excessive d'alcool, des blessures mineures peuvent également en être la cause..

La pathologie la plus courante est la gastrite. Elle s'accompagne souvent de douleurs du côté gauche, de nausées et d'éventuelles ulcérations. Parfois, la localisation des symptômes sur le côté gauche indique une inflammation du système génito-urinaire..

Pourquoi ça fait mal dans le bas du dos et le bas de l'abdomen chez les femmes

La cause de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes est principalement une inflammation des appendices. C'est un processus infectieux dans les trompes de Fallope qui se propage aux ovaires. La douleur apparaît après une grande.

charges ou après un rapport sexuel. Les symptômes peuvent s'aggraver avant les règles. De plus, il est localisé d'abord dans le bas de l'abdomen, puis capture le bas du dos (parfois les jambes).

Autres conditions et pathologies lorsque le dos et le bas de l'abdomen font mal chez la femme:

  1. Prolapsus complet ou partiel de l'utérus. Cela se produit en raison de l'affaiblissement de la région pelvienne inférieure. La raison peut être la vieillesse, une grande activité physique, des accouchements fréquents, l'inactivité. Tout d'abord, une gêne apparaît dans le bas de l'abdomen, puis - des douleurs convulsives qui irradient vers le bas du dos et le péritoine.
  2. L'endométrite. Il s'agit d'une inflammation (de nature infectieuse) de la muqueuse utérine. À la palpation, une douleur est ressentie dans le bas de l'abdomen, qui irradie vers le dos et la région coccyx-sacrée.
  3. Les kystes. Formations bénignes dans les organes du système reproducteur féminin. Les petites excroissances ne causent pas de douleur, mais à mesure qu'elles se développent, une pression commence à être exercée sur les organes voisins. Parfois, la jambe du kyste se plie sous son propre poids ou se tord. Ces processus sont toujours accompagnés de douleurs lancinantes intenses. Leur localisation dépend de l'emplacement du kyste..

De plus, une douleur peut survenir en raison de la rupture du follicule et de la libération de l'œuf. Les symptômes apparaissent du côté de l'ovulation.

La douleur peut irradier vers le bas du dos, accompagnée d'un écoulement muqueux et de nausées. Ces symptômes peuvent apparaître avec des menstruations douloureuses (algodisménorrhée), une grossesse extra-utérine ou compliquée, après un avortement.

Causes de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les hommes

Les maladies masculines, accompagnées de douleurs dans l'abdomen et le bas du dos, comprennent la prostatite (inflammation). Les symptômes apparaissent d'abord dans le scrotum et le périnée, puis recouvrent le passage anal et le dos. La miction est accompagnée de coupures et de brûlures.

Avec l'adénome, les voies urinaires sont comprimées. L'inconfort vient en premier. Ensuite, une douleur intense apparaît dans le bas de l'abdomen. Avec l'orchite (inflammation des vaisseaux testiculaires), la température monte à 40 degrés. Cela s'accompagne d'autres symptômes: douleur dans l'abdomen, le coccyx, le bas du dos.

De nombreuses maladies chez les hommes et les femmes se développent sous une forme latente et peuvent ne pas apparaître avant des années. À ce moment, des douleurs intermittentes surviennent périodiquement dans le bas de l'abdomen, irradiant souvent vers le dos. Ils sont généralement faibles et passent rapidement, ils ne sont donc pas préoccupants. Cependant, cela indique également le développement persistant de la pathologie et, avec le temps, les symptômes deviendront plus prononcés..

Vidéos connexes

En raison de la structure anatomique, l'estomac fait plus souvent mal et donne au bas du dos chez la femme. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire de voir immédiatement les médecins dès les premiers symptômes, bien que faibles. Parfois, cela peut prolonger la vie ou même la sauver. Il est impossible de déterminer indépendamment la cause de la douleur et un traitement inapproprié entraînera également de graves complications.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte