Vous voulez savoir pourquoi votre hanche vous fait mal? Cet article traite des causes les plus courantes de cette manifestation clinique. Des sensations douloureuses peuvent survenir en raison d'un effort physique et disparaîtront dans quelques jours. Mais si la hanche vous fait mal constamment ou régulièrement (surtout le matin), si la douleur est accompagnée d'une sensation de raideur et de mouvements limités, vous devriez consulter un médecin à la Clinique de la Douleur CELT!

Causes de la douleur à la hanche

Les causes de la douleur à la hanche (ainsi que sa nature) peuvent être différentes. La cuisse peut être douloureuse sur le côté dans la zone articulaire ou dans les tissus mous, tandis que l'inconfort peut survenir périodiquement et être intense, aigu ou chronique. La hanche droite et la hanche gauche peuvent faire mal; de plus, la douleur peut être localisée dans la région de l'aine.

  • Consultation initiale - 4 000
  • Consultation initiale avec le responsable de la clinique de la douleur - 4500
Prendre rendez-vous

Blessure à la hanche

Les blessures à la hanche comprennent:

  • ecchymoses du bassin, de l'articulation de la hanche, du haut de la cuisse;
  • fracture dans la région du trochanter du fémur;
  • fracture du sacrum;
  • luxation du fémur;
  • entorses et déchirures des muscles et des ligaments;
  • fracture du col fémoral;
  • fracture par compression de la 5e vertèbre lombaire.

Il convient de noter qu'une rupture des ligaments de la cuisse peut survenir non seulement à la suite d'un traumatisme, mais également en raison de l'apparition et du développement de processus dégénératifs. La rupture est caractérisée par une douleur aiguë et une mobilité articulaire réduite.

Arthrose de l'articulation de la hanche

La coxarthrose, ou arthrose de l'articulation de la hanche, est une maladie dans laquelle se produit une usure de l'articulation de la hanche. C'est l'une des causes les plus fréquentes de douleur à la hanche droite et / ou gauche. Un trait distinctif de cette maladie est une douleur localisée dans l'aine et irradiant vers la surface fémorale latérale et antérieure. Souvent, les sensations peuvent être projetées sur la fesse ou irradier vers le genou; ils apparaissent en marchant ou en se levant d'une chaise. Les autres manifestations cliniques de la coxarthrose comprennent:

  • une limitation significative de la mobilité du membre affecté (incapacité à effectuer des mouvements de rotation, tirer la jambe vers la poitrine ou la prendre sur le côté);
  • crunch dans l'articulation de la hanche;
  • raccourcissement de la jambe (apparaît aux stades avancés de la maladie).

Arthrite de l'articulation de la hanche

Il existe un certain nombre d'arthrite qui peuvent provoquer une inflammation des articulations de la hanche. Malgré le fait que ce phénomène soit assez rare, il existe et y est soumis, principalement, aux personnes âgées de 15 à 40 ans..

Les symptômes de la douleur sont le plus ressentis la nuit et leur intensité est assez élevée. Ils ne disparaissent pas même avec un changement de position du corps. En marchant, la douleur s'atténue quelque peu et le soir (après que le patient s'est «dispersé») peut disparaître complètement, mais la nuit, elle se fera à nouveau sentir.

Infarctus de l'articulation de la hanche - nécrose aseptique de la tête fémorale

Infarctus de la hanche - c'est le diagnostic posé à cinq pour cent des patients qui se plaignent de douleurs à la hanche. Cette maladie se caractérise par un développement rapide; les symptômes de la douleur augmentent en 1 à 3 jours et deviennent pratiquement insupportables la nuit. Leur affaiblissement est observé à 4-5 heures du matin. Les hommes souffrent de cette maladie 8 fois plus souvent que les femmes.

Inflammation des tendons fémoraux

Cette maladie est diagnostiquée par 25 à 30% du nombre de patients qui se plaignent de symptômes de douleur. Le plus souvent, les femmes souffrent de cette maladie et le pic d'incidence tombe à la ménopause, au cours de laquelle un affaiblissement des muscles et des tendons est souvent observé. Le développement de la maladie se produit rapidement - dans la période de 3 à 15 jours. La cuisse fait mal du côté dans les tissus mous le long de la surface externe, soit d'un côté, soit des deux côtés. Les sensations désagréables sont assez intenses; ils apparaissent en marchant ou en se couchant sur le côté affecté. Les restrictions de mouvement dans l'articulation de la hanche ne sont pas observées.

Syndrome du piriforme

Le syndrome du piriforme est une autre cause très fréquente de douleur à la hanche. Il se produit avec des processus pathologiques dans la colonne lombaire et, en règle générale, est unilatéral. L'augmentation de la douleur survient en 1 à 3 jours en raison de:

  • stress;
  • soulever des poids;
  • mouvement brusque infructueux.

La douleur est localisée dans la région fessière et lombaire, le sacrum fait souvent mal. Parfois, des sensations douloureuses descendent le long de l'arrière du membre inférieur jusqu'au talon.

Autres raisons

De plus, la hanche peut faire mal à l'intérieur ou à l'extérieur pour diverses autres raisons:

  • pathologies du système endocrinien, conduisant à la destruction du cartilage et des tissus osseux;
  • pathologie des vaisseaux artériels;
  • processus infectieux dans les os de la cuisse et du bassin;
  • tumeurs osseuses malignes.

Pourquoi la face interne de la cuisse fait-elle mal?

Il existe de nombreux facteurs qui provoquent des douleurs à l'intérieur de la cuisse, dans l'aine. Pour déterminer les actions dans de tels cas, nous comprendrons les raisons de l'apparition de douleurs à l'aine..

Causes courantes d'inconfort dans la région de l'aine

La face interne de la cuisse fait mal pour un certain nombre de raisons. C'est là que les parties supérieure et inférieure du corps sont reliées; voici les accumulations de vaisseaux sanguins, de la vessie et de l'os pubien. Les muscles responsables du mouvement sont directement connectés à l'intérieur de la cuisse.

Causes possibles de douleur au niveau du muscle interne de la cuisse:

  • maladies des organes internes:
  1. Processus pathologiques dans le travail du système urinaire (formation de calculs, maladies liées à la gynécologie et à l'urologie).
  2. Maladies intestinales (inflammation de l'appendicite, obstruction intestinale).
  • maladies du système musculo-squelettique:
  1. Clamp du nerf spinal, radiculite.
  2. Maladies du bassin.
  3. Faiblesse musculaire (hernie de l'aine, flexion anormale de l'estomac).
  • problèmes du système nerveux du corps;
  • blessures à l'aine;
  • inflammation de nature infectieuse;
  • compression du nerf dans l'aine;
  • processus oncologiques.

Douleur unilatérale dans la région de l'aine

La douleur localisée d'un côté se manifeste souvent par des anomalies: hernie inguinale, crampes dans les reins, inflammation de l'appendicite. Une hernie apparaît comme un gonflement. La cause est une faiblesse de la paroi abdominale et des muscles.

Avec des coliques dans les reins, la douleur est unilatérale. La douleur se manifeste à la surface de la crête lombaire, lorsque les calculs se déplacent vers la vessie, accompagnés de mictions fréquentes.

Avec l'inflammation de l'appendicite, la zone située à droite de la face interne de la cuisse fait mal, l'inconfort augmente en descendant. En marchant et en position couchée sur le côté gauche, l'inconfort s'intensifie, donne une coupure à la zone du gros intestin.

Hernie inguinale

Une hernie est une cause fréquente d'inconfort musculaire à l'intérieur de la cuisse. Classiquement, les hernies sont divisées en plusieurs types, en fonction de facteurs:

  • moment de la manifestation (congénitale ou acquise);
  • emplacement de localisation;
  • présence de contrefaçon.

En plus de la cause principale de la manifestation de la maladie, il existe des facteurs conduisant à la formation de la maladie. Ceux-ci incluent: toux, éternuements, problème de surpoids, grossesse, constipation, port constant d'objets lourds.

Les symptômes d'une hernie émergente comprennent:

  • l'apparition d'un tubercule dans l'aine;
  • douleur à l'intérieur de la cuisse;
  • gonflement;
  • constipation.

La nature de la manifestation de la douleur

En fonction de la nature et de l'intensité de la douleur à l'intérieur de la cuisse, les processus pathologiques dans le corps du patient sont déterminés.

La douleur aiguë se manifeste par une cystite, une lithiase urinaire, un nerf pincé, des processus inflammatoires dans les ganglions lymphatiques. Les muscles de la région de la cuisse font très mal pendant les processus oncologiques, le dysfonctionnement ovarien, les douleurs menstruelles. Une douleur sourde chez les hommes signale des varices dans le testicule. Les sensations de traction surviennent après un entraînement intense, sont le résultat d'une prostatite, de maladies gynécologiques. Une sensation de pulsation se manifeste lors de la rupture des vaisseaux sanguins, qui sont beaucoup concentrés dans l'aine.

Les athlètes éprouvent souvent des sentiments désagréables après une compétition et un entraînement intense. Les muscles de la face interne de la cuisse chez les athlètes impliqués dans le hockey, le basket-ball, le tennis et le football sont soumis à de lourdes charges. De telles douleurs tirent dans la nature. Le sport s'accompagne souvent de blessures graves sous forme de déchirures musculaires dans l'aine. Dans ce cas, la douleur devient aiguë..

Douleur en marchant

Une cause fréquente de douleur à l'intérieur du muscle de la cuisse, qui augmente pendant la marche, est un type chronique de maladie de l'articulation pelvienne - la coxarthrose. La maladie s'accompagne d'une modification des tissus des articulations.

Au repos, la maladie ne présente pas de symptômes vifs. Les sensations de douleur ont une localisation unilatérale. Les symptômes sont dus à un processus inflammatoire aigu dans le testicule et l'épididyme.

Douleur au-dessus ou au-dessous de la région de l'aine

L'apparition de tels symptômes est un signal de maladies de l'urètre, de calculs dans la vessie, de processus inflammatoires de l'utérus et de son prolapsus. Les mêmes symptômes et grossesse extra-utérine.

Les douleurs musculaires juste au-dessus et à droite de l'aine indiquent un processus inflammatoire dans l'appendicite. Les maladies de la vessie provoquent également des douleurs dans cette partie de la cuisse..

La douleur localisée sous l'aine est une douleur musculaire ou indique une prostatite chez l'homme.

Douleur dans l'aine et la jambe

Souvent, les sensations douloureuses passent de la zone intra-fémorale à la jambe, tandis que les symptômes désagréables se propagent à la fois dans la partie fémorale du muscle et dans toute la jambe. De tels symptômes indiquent la présence d'une maladie de coxarthrose. Ces symptômes sont: manifestations oncologiques, ostéochondrose de la colonne vertébrale dans la colonne lombaire, hernie inguinale, maladies liées à la gynécologie et à l'urologie, blessures à l'aine.

Douleur lombaire s'étendant jusqu'à l'aine

Avec l'apparition de douleurs dans la région lombaire, passant à l'aine, la présence d'une ostéochondrose est probable. En outre, de telles sensations provoquent des processus inflammatoires dans les articulations pelviennes et les éléments sacro-iliaques et la prostatite..

Traitement de la douleur à l'aine

La douleur inguinale est la conséquence d'une maladie grave. Il est dangereux de noyer les symptômes désagréables avec des analgésiques. Que faire dans de tels cas est décidé par le médecin, sur la base des résultats d'un examen complet et des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Mesures thérapeutiques pour les hernies inguinales

Lorsqu'une hernie est détectée, le chirurgien détermine les méthodes de traitement. Le seul traitement efficace des hernies est la chirurgie. Le patient se voit prescrire l'utilisation d'un bandage, une réduction ou un rejet complet de l'activité physique et une opération pour éliminer la pathologie. En cas de hernie pincée, une intervention chirurgicale est requise d'urgence.

Traitement de la lithiase urinaire

Si des calculs sont trouvés dans le système génito-urinaire, les consultations d'un thérapeute et d'un urologue sont nécessaires. Compte tenu de l'emplacement et de la taille de la pierre, une thérapie est prescrite qui favorise l'écrasement de la formation pierreuse et son élimination ultérieure de manière naturelle. Dans les cas difficiles, chirurgie pour enlever les calculs en pratiquant des incisions dans la paroi abdominale et la vessie.

Méthodes pour écraser les calculs rénaux et vésicaux:

  • pneumatique;
  • mécanique;
  • ultrasonique;
  • laser;
  • utilisant un système électro-hydraulique.

Pour l'écrasement, le patient est placé sur une chaise avec les jambes largement écartées et un tube spécial avec une sonde est inséré dans la vessie. La vessie est remplie d'un liquide spécial, après quoi la pierre est écrasée d'une manière présélectionnée. La méthode de concassage est choisie en fonction des résultats du test, de l'état général du patient et de la nature de la pierre. Les fragments de pierre brisée sont enlevés à l'aide d'outils spéciaux. Parfois, après la procédure, le patient est laissé avec un cathéter pendant une courte période de temps pour faciliter le retrait de l'urine avec les restes de copeaux de pierre.

Ostéochondrose

Les problèmes de ce type sont résolus par un neuropathologiste. Le traitement utilise des méthodes de physiothérapie, de massage. Également des exercices de physiothérapie avec l'utilisation de médicaments qui aident à soulager la douleur, les spasmes et l'enflure, éliminent les processus inflammatoires. En cas de maladie grave, une méthode chirurgicale est utilisée pour résoudre le problème..

Traitement de la coxarthrose

Les procédures thérapeutiques de la coxarthrose, qui provoque une douleur à la surface de la face interne de la cuisse et dégagent des sensations désagréables dans toute la jambe, comprennent:

  • exercices de physiothérapie, pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition de la zone endommagée. Avec l'aide de celui-ci, vous pouvez à la fois développer des articulations contraintes et les empêcher de se desserrer;
  • mesures de physiothérapie conduisant à une amélioration du métabolisme et de la circulation sanguine, ainsi qu'au soulagement des spasmes;
  • l'utilisation de médicaments qui réduisent le tonus musculaire, soulagent les spasmes, régénèrent les tissus cartilagineux, améliorent la circulation sanguine et soulagent les processus inflammatoires;
  • intervention chirurgicale. Il est effectué dans les derniers stades de la maladie, lorsque d'autres méthodes de traitement sont inutiles.

Dans le traitement visant à éliminer les symptômes de la douleur dans la zone de la face interne de la cuisse et les maladies qui les ont entraînés, il est recommandé d'abandonner les mauvaises habitudes et de suivre un régime qui restreint l'utilisation d'aliments gras, frits, fumés et salés.

Douleur dans l'articulation de la hanche - causes, symptômes et traitement

L'articulation de la hanche est une grande articulation osseuse qui maintient le fémur et les os pelviens ensemble, donne aux membres la capacité de se plier, de se plier et d'enlever. La douleur dans l'articulation de la hanche est un symptôme de nombreuses maladies inflammatoires, infectieuses, dégénératives et autres. Les causes de la douleur à la hanche varient considérablement, un diagnostic approfondi est donc indispensable..

Causes de la douleur dans l'articulation de la hanche

La douleur articulaire dans la région de la hanche n'est pas la même - aiguë et régulière, constante et périodique. L'inconfort le plus courant survient chez les personnes de plus de 50 ans, bien qu'il puisse même être noté chez les enfants. Les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche varient considérablement. L'événement le plus courant est la coxarthrose - une maladie dégénérative avec usure du cartilage articulaire, dans laquelle les os commencent à se rapprocher et à se déformer.

La douleur dans l'articulation de la hanche droite et gauche peut avoir d'autres causes:

  • blessures - fractures, fissures, luxations;
  • lésions du tissu conjonctif et pathologies auto-immunes;
  • ostéochondropathie;
  • troubles du développement du squelette;
  • inflammation.

Parfois, la cause d'une douleur assez intense est des dommages à d'autres parties du corps (par exemple, la colonne vertébrale, le sacrum, les intestins). Dans ce cas, le traitement devrait résoudre le problème principal, alors seulement l'articulation de la hanche cessera de déranger la personne.

Blessure comme cause de douleur

Une douleur aiguë affectant une seule articulation de la hanche peut être un symptôme de blessure traumatique. Il est difficile pour une personne en bonne santé de casser une articulation de la hanche, mais en présence d'ostéoporose, cela se produit régulièrement. Fondamentalement, le diagnostic de «fracture de la hanche» est posé aux femmes de plus de 60 à 65 ans, chez qui la ménopause et les troubles du travail des organes producteurs d'hormones deviennent la cause de l'ostéoporose. Si le cou de la hanche fait mal après une chute, une ecchymose, il est impératif de réaliser un diagnostic instrumental!

Un accident de voiture peut provoquer une fracture pertrochantérienne de la hanche. Il y a une douleur vive dans l'articulation de la hanche, car les nerfs sont pincés.

En outre, des sensations de douleur à droite ou à gauche apparaissent en arrière-plan:

  • ecchymose de l'articulation des os lors d'une chute, impact direct;
  • luxation traumatique de la hanche;
  • luxation congénitale de la hanche.

Un traumatisme à la naissance, des déformations osseuses au cours du développement intra-utérin peuvent provoquer une luxation congénitale. Sans traitement, les jambes de l'enfant à l'avenir peuvent avoir des longueurs différentes, la coxarthrose se développe tôt.

Provoquer des maladies chez les adultes et les enfants

Si les symptômes réapparaissent ou si la douleur dans l'articulation de la hanche devient chronique, ils sont souvent causés par des pathologies systémiques ou directement des maladies de l'articulation de la hanche.

En plus de la coxarthrose, l'articulation de la hanche fait mal pour les raisons suivantes:

Pendant de nombreuses années, luttez-vous sans succès contre les douleurs articulaires? "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera dans 30 jours. Ce remède naturel fait quelque chose que seule la chirurgie a déjà fait."

  1. Arthrite purulente. Cela se produit en raison d'une infection de la région de la cuisse par des bactéries pyogènes. Tout mouvement dû à une douleur aiguë devient impossible, la zone touchée devient rouge, gonfle.
  2. Nécrose aseptique de la tête fémorale. La raison en est une mauvaise circulation sanguine dans l'articulation de la hanche. La maladie survient principalement à un jeune âge. Sans traitement, il existe un risque d'atrophie musculaire et tendineuse, une personne devient handicapée..
  3. Myosite ossifiante. Dérive de l'inflammation des muscles et du tissu conjonctif, est héréditaire ou survient après une blessure.
  4. Maladie de Bechterew (spondylarthrite ankylosante). Provoque des lésions inflammatoires de l'articulation osseuse, conduit à une limitation de la mobilité due à la prolifération de la cavité articulaire.
  5. Ostéochondrite disséquante de la cuisse. Le cartilage de l'articulation de la hanche exfolie, une nécrose tissulaire se développe souvent.
  6. Bursite et synovite. Dans ce cas, une douleur intense dans la région de l'articulation de la hanche est associée à une inflammation de la bourse ou de la capsule..

Pourquoi les articulations de la hanche font-elles mal d'un côté ou des deux côtés, quelles sont les autres conditions préalables??

La raison peut être de telles maladies:

  • Syndrome de Reiter;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • lésion rachidienne avec syndrome radiculaire;
  • déformations des pieds, des jambes, des genoux;
  • enthésopathie.

Chez la femme enceinte, la cause de la douleur dans l'articulation à droite ou à gauche est souvent une symphysite - inflammation de la symphyse pubienne avec divergence des os pubiens. Dans de rares cas, les tumeurs, la goutte de l'articulation de la hanche peuvent provoquer des symptômes chez l'homme.

Symptômes de pathologies

Les signes de maladie, ainsi que l'ordre du traitement, varient considérablement. La douleur dans l'articulation de la hanche après une blessure grave est forte, vive, localisée dans la région de la cuisse. Les tissus autour de lui gonflent, on observe une boiterie. Ce dernier, avec une légère blessure, passe rapidement. S'il y a une luxation, une fracture, les mouvements des jambes sont limités ou impossibles.

Avec une fracture de la hanche, les symptômes sont:

  • augmentation de la douleur lors du déplacement;
  • irradiation des sensations dans la surface interne de la jambe;
  • gonflement, ecchymose;
  • boiterie;
  • clic commun;
  • engourdissement musculaire.

Avec l'inflammation de la bourse, la membrane synoviale, la douleur s'accompagne d'une sensation de brûlure, augmente avec la marche. Avec l'ostéochondrose, des picotements, la chair de poule apparaît dans l'articulation de la hanche. La coxarthrose s'accompagne de douleurs douloureuses, qui sont plus fortes le matin et disparaissent pendant la journée. Avec la polyarthrite rhumatoïde, l'articulation de la hanche fait mal avec le lumbago, la température augmente à l'intérieur et une raideur musculaire apparaît.

Des douleurs brûlantes et tiraillantes peuvent être des signes de spondylarthrite ankylosante, et les sensations sont données au bassin, au sacrum et deviennent plus fortes la nuit. La zone de l'articulation de la hanche fait mal dans les maladies inflammatoires chroniques - arthrite, goutte (sans exacerbation).

Diagnostic des maladies

Le traitement de l'un de ces symptômes doit être instauré immédiatement après le diagnostic par un orthopédiste, un chirurgien ou un traumatologue. Le médecin pourra suggérer une lésion de l'articulation de la hanche gauche ou droite dès l'examen initial. Pendant la flexion et l'extension passives, des douleurs apparaissent, une sensation de brûlure, les mouvements sont limités, les abductions sur les côtés sont particulièrement difficiles.

L'articulation de la hanche est située assez profondément, de sorte que les examens instrumentaux deviennent les principales méthodes de diagnostic:

Dans certains cas, des mesures diagnostiques supplémentaires doivent être prises. Ainsi, avec les processus infectieux et purulents, un réservoir est prescrit pour l'étude du liquide synovial. Si un cancer est suspecté, une biopsie est réalisée. Si les vaisseaux de l'articulation de la hanche sont endommagés, une échographie avec échographie Doppler est nécessaire. Avant de traiter la douleur dans l'articulation de la hanche, un test du facteur rhumatoïde est nécessaire pour exclure le rhumatisme.

Traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche pour les blessures et les infections

Chez les nourrissons, un traitement de la luxation congénitale de l'articulation de la hanche est effectué. Pour ce faire, utilisez un oreiller Frejka, des entretoises - des dispositifs orthopédiques spéciaux qui aident à maintenir les jambes dans la bonne position. La durée du traitement peut être de 6 à 8 mois, si cela n'aide pas, vous devrez effectuer une réduction chirurgicale de l'os.

En cas de fracture de la hanche, un traitement chirurgical est indiqué, car les mesures conservatrices n'aident le plus souvent pas. Des broches, des vis sont installées ou une arthroplastie est réalisée. Seulement s'il y a des contre-indications, des bandages sont appliqués sur la jambe de la taille au talon. Malheureusement, dans la vieillesse, cela conduit rarement à une fusion de l'os de la cuisse et le patient ne peut pas marcher ni même s'asseoir normalement..

Que faire si la zone de l'articulation de la hanche est très douloureuse en raison d'une inflammation infectieuse? Dans ce cas, un traitement antibiotique est effectué. Les médicaments sont mis en injections, injectés goutte à goutte ou directement dans la cavité de l'articulation de la hanche. Aussi, le traitement consiste à limiter la mobilité de la jambe, afin que la récupération soit plus rapide. Pour soulager les symptômes, des analgésiques, des anesthésiques sont injectés dans l'articulation. Avec l'arthrite purulente, une intervention chirurgicale est effectuée pour éliminer les abcès et rincer la cavité articulaire avec des antibiotiques.

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "Le moyen le plus efficace de traiter les articulations et les problèmes de dos" Lire la suite >>>

Mesures médicamenteuses

Le choix des méthodes de traitement médicamenteux est effectué uniquement par un médecin, en fonction du type de maladie. La douleur douloureuse est généralement bien contrôlée en prenant des analgésiques - Revalgin, Spazgan, bien que souvent les sensations reviennent rapidement. Si la jambe fait très mal, fortement, dans la zone de l'articulation de la hanche, il sera nécessaire d'injecter des blocages avec des anesthésiques. Le traitement des pathologies chroniques de la hanche doit être effectué avec des traitements réguliers d'anti-inflammatoires non stéroïdiens - seulement ils élimineront les symptômes récurrents, bien qu'ils n'affecteront pas l'évolution de la maladie elle-même. Avec la coxarthrose, des médicaments hormonaux (Kenalog, Diprospan) sont généralement administrés, qui soulagent l'inflammation et la douleur pendant une longue période.

Le traitement des maladies de l'articulation de la hanche peut être effectué par de tels moyens:

  1. Relaxants musculaires (Sirdalud, Midocalm). Utilisé pour soulager les spasmes musculaires qui peuvent augmenter la douleur.
  2. Diurétiques (Lasix, Furosémide). Aide à soulager l'enflure sévère entourant les tissus mous.
  3. Préparations de vitamines. Améliore la nutrition de l'articulation de la hanche, accélère les réactions biochimiques.
  4. Chondroprotecteurs (Artra, Dona, Struktum). Reconstituer la carence en chondroïtine, glucosamine, aider à restaurer le cartilage endommagé.

Si l'enfant a régulièrement des douleurs à l'articulation de la hanche, alors que le diagnostic de nécrose aseptique est confirmé, la base du traitement est la prise et les injections de médicaments vasculaires. Les médicaments améliorent la microcirculation sanguine, le métabolisme et aident les tissus à se régénérer.

Appareils orthopédiques et physiothérapie

Le traitement des maladies de l'articulation de la hanche comprend l'utilisation de produits orthopédiques. Ils sont le plus souvent utilisés après des blessures, lorsqu'une immobilisation complète ou partielle est nécessaire pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ainsi, en cas de fractures, une orthèse de fixation rigide est utilisée, qui, contrairement au plâtre, ne provoque pas d'irritations et d'allergies.

Si une personne doit mentir pendant longtemps, elle a certainement besoin d'un matelas anti-escarres. Lors de la rééducation après une blessure, des marcheurs, des cannes, des béquilles sont utilisés pour le soutien. Avec la symphysite, il est conseillé aux femmes enceintes de porter un corset pelvien avec des côtes rigides. Il est également important pendant le traitement et pour la prophylaxie de porter des chaussures orthopédiques qui soulagent le pied.

La physiothérapie est également indiquée pour améliorer l'état de l'articulation de la hanche. Un tel traitement élimine les symptômes, soulage la douleur et optimise la circulation sanguine. Avec le traitement par cours, l'inflammation diminue, l'œdème disparaît et le processus de réparation tissulaire est lancé. La thérapie au laser a fait ses preuves: les faisceaux laser réchauffent les tissus jusqu'à 10 cm d'épaisseur, éliminent rapidement la douleur, arrêtent l'inflammation.

Les autres techniques de physiothérapie utilisées sont:

  • électrophorèse;
  • darsonval;
  • magnétothérapie;
  • thérapie par ondes de choc;
  • balnéothérapie;
  • microcourants;
  • bains de térébenthine.

Il est également recommandé d'utiliser régulièrement l'applicateur de Kuznetsov à la maison - il augmente la circulation sanguine et aide à réduire la douleur. Au stade aigu de la maladie, il est utilisé pendant 5 minutes jusqu'à 5 fois / jour, au stade chronique, le temps est augmenté à 20 minutes trois fois / jour.

Traitement alternatif de la douleur dans l'articulation de la hanche

La médecine traditionnelle peut également expliquer comment traiter les maladies de l'articulation de la hanche. Un traitement non traditionnel doit être associé à un traitement conservateur, sinon il n'apportera pas l'effet souhaité. Les méthodes externes sont moins efficaces, car l'emplacement de cette articulation des os est très profond. À partir de mesures externes, un massage peut être appliqué.

Le traitement se fait comme suit:

  • mélanger également la menthe, les cônes de houblon, le millepertuis;
  • verser une cuillerée de collection avec 100 ml de vaseline fondue au bain-marie;
  • insister dans un endroit chaud pendant 2 jours;
  • réchauffez à nouveau la masse, tendez;
  • appliquer pour un frottement doux avec des mouvements de massage.

Les bains peuvent être utilisés dans le traitement de l'articulation de la hanche - ils soulagent rapidement la douleur. Une décoction de menthe, des aiguilles (50 g de matières premières par litre d'eau) est versée dans de l'eau tiède, prenez un bain pendant 15 minutes, répétez les procédures tous les deux jours, faites 10 séances. Vous devez également prendre les analgésiques suivants par voie orale:

  • Versez ½ verre de fleurs de lilas avec 250 ml de vodka, laissez reposer 10 jours, buvez une cuillère à café trois fois / jour pendant 14 jours;
  • mélanger une cuillère à soupe de boutons de bouleau, de fleurs de tilleul, infuser 300 ml d'eau bouillante, boire 150 ml deux fois par jour pendant un mois;
  • faire bouillir 1 kg d'os de bœuf, verser le bouillon dans des contenants en portions, manger 250 g de cette "gelée" par jour.

Autres traitements

Avec la défaite de l'articulation de la hanche, des exercices thérapeutiques sont indiqués. L'articulation des os doit nécessairement bouger, puis un plus grand volume de fluide intra-articulaire y sera produit. En conséquence, la qualité de la nutrition et le taux de réparation des tissus augmenteront. L'ensemble d'exercices est sélectionné individuellement, pour différentes maladies ce n'est pas le même (en fonction de la charge admissible). Au début, le nombre de répétitions est petit, après quoi il augmente. Ne faites pas de mouvements brusques - ils peuvent provoquer une nouvelle crise de douleur.

Dans certains cas, un traitement chirurgical de l'articulation de la hanche est nécessaire. Il est indiqué pour les blessures, les formes avancées de coxarthrose, la polyarthrite rhumatoïde, qui provoquent une déformation osseuse sévère. De plus, un membre est opéré lorsque des abcès (abcès) apparaissent dans la cavité articulaire ou dans les tissus mous..

Les types d'opérations les plus courants sont les suivants:

Prévention des maladies articulaires

La douleur dans l'articulation de la hanche peut être évitée si des mesures préventives sont prises à temps pour prévenir ses maladies. Il faut éviter les charges importantes sur le fémur et l'articulation, se méfier des chocs, des chutes, ne pas soulever de poids. Déjà au stade initial, il est nécessaire de traiter toutes les maladies inflammatoires dans le corps, ainsi que de garder les problèmes vasculaires sous contrôle.

La gymnastique, la thérapie par l'exercice, le yoga, la natation aideront à renforcer l'articulation de la hanche. Il est important de maintenir un poids santé afin de ne pas surcharger le cou de la hanche et toute l'articulation de la hanche. Pour réduire le poids corporel, un régime est utilisé avec le rejet des aliments gras, sucrés, farineux, des viandes fumées et des aliments salés. Il est également avantageux pour l'articulation de la hanche de porter des bandages préventifs, des chaussures confortables et des semelles intérieures. Lorsque les premiers symptômes désagréables apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin et effectuer le traitement en temps opportun - cela aidera à éviter une intervention chirurgicale.

Pourquoi la hanche fait-elle mal? Douleur musculaire de la cuisse: causes et traitements

Matériaux populaires

Aujourd'hui:

Pourquoi la hanche fait-elle mal? Douleur musculaire de la cuisse: causes et traitements

Les membres inférieurs sont souvent à l'origine de sensations douloureuses chez les personnes de tout âge. Le problème s'intensifie avec l'âge, lorsque les principales maladies dégénératives-dystrophiques apparaissent. Un des symptômes courants est la douleur dans le muscle de la cuisse. Cependant, il existe de nombreuses raisons à une manifestation aussi désagréable et, dans chaque cas, une approche individuelle des mesures thérapeutiques est nécessaire..

Causes et diagnostics

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires..."...

Des sensations douloureuses dans le muscle de la cuisse peuvent survenir dans de nombreuses situations pathologiques. Les raisons menant à ce symptôme sont mieux divisées en plusieurs groupes qui ont un mécanisme commun pour la formation du problème. Les principaux facteurs qui entraînent des douleurs dans le muscle de la cuisse:

  • maladies du système musculo-squelettique. et d'autres maladies résultant de modifications involutionnelles dégénératives-dystrophiques dans le tissu osseux-cartilagineux;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif. Toute maladie de ce groupe peut provoquer des douleurs dans le muscle fémoral, mais le plus souvent, le symptôme est provoqué par une dermatomyosite ou une sclérodermie systémique. Le syndrome douloureux secondaire est caractéristique de la spondylarthrite ankylosante, en tant que processus immuno-inflammatoire;
  • blessure traumatique. Un groupe de maladies causées par des effets mécaniques aigus ou contondants: déchirures et entorses des muscles et des ligaments, fractures osseuses, ecchymoses;
  • processus inflammatoires locaux -. Souvent, sous l'influence de micro-organismes, une lésion isolée du muscle fémoral est observée;
  • pathologie vasculaire. Diverses thromboses, varices ou phlébites peuvent provoquer des douleurs dans les muscles de la cuisse, car une inflammation locale avec œdème se produit autour du vaisseau dans les tissus;
  • parasites. Les vers peuvent vivre et se multiplier dans les tissus musculaires. Le syndrome douloureux le plus prononcé est causé par Trichinella, mais les filaires et les cysticerques peuvent également entraîner des sensations désagréables dans le muscle fémoral;
  • maladies rares: maladies congénitales et acquises qui surviennent chez un nombre limité de personnes et sont associées à des anomalies génétiques. Ce groupe comprend les thrombocytopathies, les processus auto-immuns de la hanche, les tumeurs malignes, le raccourcissement des membres.

Les hanches sur les côtés font mal. Pourquoi la hanche fait-elle mal sur le côté dans la zone articulaire en marchant ou la nuit

peut survenir à tout âge et pour diverses raisons. Cependant, le plus souvent, un symptôme désagréable apparaît chez les athlètes, les personnes âgées et les personnes qui effectuent un travail physique difficile. Des sensations douloureuses en eux peuvent indiquer. maladies congénitales et acquises ou autres.

L'articulation de la hanche fait mal en raison de l'irritation des fibres nerveuses sensibles innervant le périoste, les ligaments, la capsule articulaire ou les tissus périarticulaires. Le syndrome de la douleur peut apparaître lorsque l'une des structures énumérées est affectée..

La hanche me fait mal quand je mens. Que faire en cas de douleur dans l'articulation de la hanche la nuit en étant couché sur le côté?

| Médecin-orthopédiste de la catégorie la plus élevée

Il arrive souvent que la nuit, une personne ressent une douleur douloureuse dans l'articulation de la hanche en position couchée sur le côté. Cela prive le patient de la possibilité d'un repos convenable, ce qui entraîne de nombreux problèmes. Pourquoi l'articulation de la hanche fait-elle mal? Comment se débarrasser des sensations atroces?

Les raisons

La douleur dans l'articulation de la hanche, couchée sur le côté, la nuit peut varier en nature et en durée. Il y a les raisons suivantes qui provoquent l'apparition de douleur.

Diverses blessures

Ces types de blessures comprennent les blessures suivantes:

  • fracture de la hanche;
  • entorse et luxation;
  • rupture ligamentaire;
  • hanche meurtrie.

Les blessures sont particulièrement dangereuses chez les personnes de plus de 40 à 45 ans, en raison de la fragilité accrue des os, un risque élevé de développer une ostéoporose.

Maladies associées

Presque toutes les maladies des articulations de la hanche sont accompagnées d'un syndrome douloureux:

  1. Différents types d'arthrite. La douleur apparaît en marchant, elle est vive, vive. Peut donner à la cuisse ou à l'aine.
  2. Coxarthrose. La structure du cartilage, sa nutrition et son apport sanguin sont perturbés. À un stade avancé de la maladie, la douleur est ressentie à la fois en mouvement et au repos.
  3. Maladie de Bechterew. La douleur se manifeste dans la région lombaire et sacrée. Cette maladie est caractérisée par des douleurs nocturnes dans l'articulation de la hanche..
  4. Bursite. Processus inflammatoire dans le sac synovial de l'articulation. Est accompagné de douleur et de courbatures.
  5. Tendénite. Inflammation des ligaments. Pour cette affection, en plus de la douleur, la limitation des mouvements articulaires est caractéristique..
  6. Processus nécrotiques dans les tissus de l'articulation de la hanche. Un exemple est la maladie de Perthes.
  7. Troubles neurologiques de la colonne vertébrale, la douleur peut irradier vers la zone des articulations de la hanche.

Si les articulations de la hanche font mal la nuit, c'est certainement une raison pour demander l'aide d'un médecin. Il déterminera les causes de la douleur, recueillera l'anamnèse du patient, prescrira l'examen et les tests nécessaires, en fonction des résultats desquels le traitement sera prescrit.

Plaintes des patients

Symptômes fréquents des patients lorsqu'ils contactent un spécialiste:

  1. Douleur douloureuse dans l'articulation pelvienne, surtout la nuit en position couchée sur le côté.
  2. Le syndrome de la douleur peut irradier vers le genou, la cuisse latérale, l'aine.
  3. Sensation d'engourdissement ou, au contraire, de chaleur dans la jambe affectée.
  4. Tir, douleur brûlante à l'arrière de la cuisse, en particulier lors de la flexion, de l'accroupissement.

Que faire si le patient ne peut pas dormir, qu'il lui est difficile de bouger, de se lever d'une position assise ou couchée? Diverses méthodes de diagnostic aideront à déterminer l'état actuel des articulations de la hanche et des vaisseaux environnants:

De plus, des diagnostics détaillés et complets permettent de différencier une maladie d'une autre..

Thérapie pour la douleur dans les articulations de la hanche

Les symptômes des maladies des articulations pelviennes sont assez graves et apportent une gêne au patient et réduisent la qualité de vie. Presque tous les processus pathologiques associés à l'articulation pelvienne sont traités pendant une longue période et nécessitent un traitement complexe.

Important! Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier les causes de la maladie, de savoir pourquoi les douleurs sont apparues et de gérer les symptômes.

Méthodes de traitement conservatrices

Comment traiter un patient qui a une douleur à la jambe dans la région pelvienne, surtout la nuit? Pour soulager la douleur et l'inflammation, le cas échéant, le médecin prescrit d'abord un médicament.

Thérapie médicamenteuse

Cela comprend plusieurs groupes de produits pharmaceutiques.

Médicaments contre la douleur

Exemples d'analgésiques, d'anti-inflammatoires:

Ils apportent un soulagement temporaire, ils sont autorisés à utiliser pendant 14 jours au maximum.

Médicaments qui réparent le tissu cartilagineux

Les chondroprotecteurs sont le plus souvent prescrits:

Ces médicaments inhibent le processus de destruction des tissus articulaires, améliorent les processus métaboliques.

Important! Il est recommandé d'utiliser des chondroprotecteurs pendant une longue durée de 3 à 6 mois.

Relaxants musculaires

Des exemples de ces médicaments de relaxation comprennent:

Ils éliminent l'hypertonicité musculaire, améliorent la circulation sanguine.

Douleur dans la hanche et la fesse. Douleur dans les fesses et les hanches

La fesse est un muscle situé sur la cuisse. Sur elle se trouve une couche de tissu adipeux sous-cutané. La douleur dans les fesses et les hanches peut être troublante à la fois après une blessure et à la suite du développement du processus inflammatoire. Parfois, l'inconfort est transmis par la colonne vertébrale, ainsi que par le coccyx ou le sacrum. S'il y a des anomalies dans ces parties du corps, la fesse peut sembler douloureuse. En fait, il ne s'agit souvent que d'un signe de pathologie des articulations, des vaisseaux sanguins, des terminaisons nerveuses.

Douleur dans la hanche et la fesse droites

L'inconfort peut apparaître par intermittence sur plusieurs mois ou ne déranger qu'occasionnellement. Une douleur aiguë dans les fesses et les cuisses accompagne généralement un exercice excessif. Si vous ne parvenez pas à évaluer correctement votre force dans la salle de sport ou pendant le jogging, le lendemain, vous pourriez ressentir une gêne.En outre, des douleurs dans la hanche et la fesse droites peuvent être causées par des troubles de:

L'inconfort peut s'aggraver avant le coucher et disparaître complètement la nuit. La nature des sensations est différente, par exemple, des douleurs sourdes apparaissent souvent. S'il devient difficile de marcher ou de courir, vérifiez la colonne lombaire pour une hernie.

Douleur dans la fesse et la hanche en position assise

Parfois, il y a un inconfort sévère en position assise ou couchée d'un certain côté. C'est souvent ainsi que le corps signale la bursite trochantérienne. La cause de la douleur dans la fesse et la hanche en position assise est l'arthrose de la hanche. Ce malaise est traitable, l'essentiel est de ne pas le déclencher, car les complications entraînent un handicap. De plus, un inconfort peut apparaître en conséquence:

  • lésions radiculaires de la moelle épinière;
  • pathologie du muscle fessier moyen ou petit;
  • radiculite.

Toutes ces affections sont dangereuses dans leurs complications. Pour les éviter, vous devez prendre rendez-vous avec un traumatologue ou un orthopédiste le plus tôt possible. En moyenne, un diagnostic précis peut être posé en 1 à 2 jours.

L'articulation de la hanche fait mal la nuit. Causes d'inconfort

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour...

Si l'articulation de la hanche fait mal la nuit, il peut y avoir plusieurs raisons. L'inconfort est de courte durée ou peut déranger une personne pendant une longue période. L'intensité de la douleur est également différente. Quelqu'un fait attention aux douleurs de traction légères, tandis que d'autres les décrivent comme des brûlures et des interférences avec le sommeil.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
En savoir plus ici...

Les causes de la douleur nocturne dans l'articulation de la hanche (articulation de la hanche) peuvent être grossièrement divisées en deux groupes:

  • Blessures reportées;
  • Maladies des articulations.

Le traitement diffère selon la cause du syndrome douloureux. Consultez votre médecin avant de prendre tout médicament.

Lorsque la cause de la douleur est un traumatisme

L'articulation de la hanche remplit une fonction motrice importante dans le corps. C'est l'une des plus grandes articulations. Les jambes humaines portent la plus grande charge. Les facteurs suivants peuvent causer de la douleur:

  • Fracture de la hanche;
  • Élongation;
  • Blessure;
  • Rupture ligamentaire.

Avec une fracture du col fémoral, les patients ne peuvent généralement pas effectuer de mouvements seuls, et si la blessure est reçue à la suite d'une chute, ils ne peuvent même pas se lever..

Le plus grand risque de blessures à l'articulation de la hanche est pour les patients âgés de 45 ans, en particulier chez les femmes. Cela est dû au début de la ménopause, lorsque le calcium est excrété de manière intensive par le corps, ce qui entraîne une fragilité accrue des os..

Quand la cause de la douleur est la maladie

Presque toutes les maladies articulaires sont accompagnées de douleurs intenses. Leur intensité dépend du stade de la pathologie. En pensant aux raisons pour lesquelles l'articulation de la hanche fait mal la nuit, il convient de vérifier les maladies suivantes:

  • Arthrite;
  • Coxarthrose;
  • Bursite de l'articulation de la hanche;
  • Tendinite
  • Nécrose;
  • La maladie de Bechterew;
  • Névralgie.

Avec l'arthrite, la douleur est ressentie à la fois en position couchée et en mouvement. Des douleurs douloureuses la nuit apparaissent lorsque la maladie a progressé. Dans les premiers stades, les sensations désagréables dans les articulations ne surviennent que sur fond de surmenage.

La coxarthrose est une forme sévère de pathologie, une arthrose progressive, dans laquelle la nutrition et l'apport sanguin du tissu cartilagineux de l'articulation sont altérés. Lorsque le patient est allongé sur le côté ou marche activement, la douleur augmente.

Avec la bursite, une inflammation se produit à l'intérieur de la capsule articulaire de l'articulation. Le processus pathologique dans le service synovial est capable de provoquer des douleurs, à la fois pendant la journée et pendant le sommeil la nuit.

Avec une tendinite, le patient ressentira plus que de la douleur la nuit. Étant donné qu'avec cette pathologie, une inflammation des ligaments se produit, la maladie affecte la capacité de se déplacer. Il y a une amplitude de mouvement limitée de l'articulation, ressent une raideur.

Les changements nécrotiques dans le tissu osseux autour de l'articulation et dans le cartilage entraînent des douleurs la nuit. Plus la zone touchée est grande, plus l'inconfort est fort.

Avec la spondylarthrite ankylosante et les troubles névralgiques, des douleurs dans les articulations de la hanche sont également possibles. Un examen est nécessaire pour poser un diagnostic précis. Les sensations de douleur peuvent irradier vers les zones voisines, par conséquent, un diagnostic précis est toujours important avant le traitement.

Dessin de la douleur dans la hanche, la fesse et l'aine

Traitement dans notre clinique:

  • Consultation médicale gratuite
  • Élimination rapide du syndrome douloureux;
  • Notre objectif: récupération complète et amélioration des fonctions altérées;
  • Améliorations visibles après 1-2 séances; Méthodes non chirurgicales sûres.

Une douleur de traction désagréable dans la hanche peut être un symptôme de nombreuses maladies associées à des lésions de la colonne vertébrale, du lit vasculaire, des fibres nerveuses. À un jeune âge, une douleur tiraillante dans les fesses et les hanches est le plus souvent un signe caractéristique de destruction du tissu cartilagineux des disques intervertébraux de la colonne lombo-sacrée. Avec l'ostéochondrose, une diminution de la hauteur de l'anneau fibreux est observée. Cela crée une pression sur les nerfs radiculaires qui forment le nerf sciatique. Il longe l'arrière des fesses et des cuisses jusqu'à la fosse poplitée. Lorsqu'il est comprimé, des sensations de traction et des crampes désagréables se produisent..

Chez les personnes âgées, la douleur tirante de la hanche et de l'aine est presque toujours associée à la destruction de la structure de l'articulation de la hanche. L'arthrose déformante (coxarthrose) se produit avec des changements dégénératifs liés à l'âge associés à la destruction de la membrane synoviale cartilagineuse de la tête fémorale. Avec une telle maladie, une invalidité complète se produit souvent avec l'incapacité de se déplacer indépendamment dans l'espace..

Si vous ressentez ces symptômes, ne perdez pas de temps précieux et consultez immédiatement votre médecin. Dans une clinique de la ville, il est préférable de choisir un neurologue ou un orthopédiste. En règle générale, le thérapeute connaît mal les problèmes du système musculo-squelettique et prescrit un traitement anti-inflammatoire de base. En conséquence, les patients se tournent vers un spécialiste plus étroit avec un stade avancé de la maladie, lorsque la médecine conservatrice n'aidera plus.

Si vous êtes géographiquement situé à Moscou ou dans la région de Moscou, vous pouvez utiliser notre offre. Nous offrons à chaque patient la possibilité de recevoir une première consultation avec un médecin entièrement gratuite. Pour ce faire, il suffit de prendre rendez-vous. Lors de la consultation, le spécialiste procédera à un examen et établira un diagnostic préliminaire, vous informera de toutes les possibilités et perspectives de traitement sans chirurgie.

Pourquoi il y a une douleur tiraillante dans la jambe de la hanche au genou?

Toute douleur tirant dans la jambe de la hanche est un symptôme de problème. Les changements pathologiques peuvent affecter les structures suivantes:

  • colonne vertébrale (ostéochondrose, protrusion, hernie intervertébrale;
  • articulations intervertébrales découvertes et instabilité de la position des corps vertébraux;
  • vaisseaux sanguins situés dans la cavité pelvienne et dans les tissus mous de la cuisse (endartérite oblitérante, athérosclérose, varices des membres inférieurs, etc.);
  • stagnation du liquide lymphatique et inflammation secondaire des ganglions lymphatiques (la lymphadénopathie accompagne souvent les processus inflammatoires);
  • pincement et inflammation de la fibre nerveuse dans le contexte de l'ostéochondrose, des blessures au dos, des syndromes tunnel;
  • lésion du site de localisation du nerf sciatique dans la fosse poplitée (dans ce cas, la douleur est de la nature d'une pathologie ascendante);
  • le diabète sucré et ses complications telles que l'angiopathie diabétique et la neuropathie;
  • processus tumoraux dans la cavité pelvienne.

Il est impossible de diagnostiquer par vous-même les douleurs de traction de la hanche au genou, car la plupart des sensations sont subjectives. Seul un médecin expérimenté, lors de l'examen complet d'un patient à l'aide de diagnostics différentiels, sera en mesure d'établir un diagnostic préliminaire. Pour clarifier la cause de l'apparition d'une douleur tirante dans la cuisse, l'aine et la fesse, cela n'est possible qu'à l'aide d'un examen de laboratoire. Les patients se voient attribuer une radiographie ordinaire, une tomodensitométrie, une IRM, une échographie des tissus mous et de nombreux autres types d'examens.

Causes de la douleur tirante dans les hanches

Il existe d'autres causes potentielles de douleurs tiraillantes dans les hanches et, à bien des égards, elles diffèrent selon l'âge et le sexe du patient. Chez la femme, très souvent, un tel inconfort à un jeune âge est associé à une déformation du squelette axial pendant la grossesse et à un âge avancé à la destruction de l'articulation de la hanche. Chez les hommes, les douleurs de traction dans la région de la hanche à un jeune âge sont presque toujours associées au développement de la spondylarthrite ankylosante, et dans la période âgée de la vie, elles sont un signe de destruction des articulations du genou.

Les autres causes de douleur à la traction dans les hanches peuvent inclure les conditions suivantes:

  • une période fébrile d'augmentation de la réaction hyperthermique avec rhumes, infections virales et bactériennes;
  • migration des larves de certains parasites intestinaux;
  • anémie en carence en fer et sous forme hémolytique;
  • dystrophie des fibres musculaires après une longue période d'immobilité forcée du patient;
  • conséquences de troubles aigus ou transitoires de la circulation cérébrale avec paralysie des membres inférieurs;
  • la poliomyélite, l'ostéomyélite, l'encéphalite à tiques et certaines autres infections dangereuses affectant les membranes arachnoïdiennes du cerveau et de la moelle épinière;
  • blessures au dos;
  • modifications cicatricielles du tendon et de l'appareil ligamentaire des membres inférieurs;
  • syndrome convulsif;
  • syndrome des jambes sans repos;
  • carence dans le régime alimentaire de certains micronutriments importants, tels que le potassium, le magnésium, le calcium;
  • fibromyalgie.

Il est nécessaire de clarifier les causes de la douleur tirante avant de commencer le traitement. À la base, une douleur tiraillante dans la région de la cuisse, de l'aine ou de la fesse n'est qu'un symptôme d'une autre maladie. Ce n'est pas une pathologie indépendante, mais un moyen de sa manifestation. Par conséquent, le traitement doit toujours viser à éliminer la maladie sous-jacente. Traiter la douleur elle-même est à la fois inutile et dangereux. En masquant l'inconfort à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, vous courez le risque d'amener votre système musculo-squelettique à un stade de destruction tel que seule la chirurgie peut aider..

Dessin de la douleur à l'arrière de la cuisse

Dans la plupart des cas, la douleur de traction dans la hanche est due à un pincement ou à une inflammation du nerf sciatique. Il sort de la colonne vertébrale et se dirige vers la région fessière. Ensuite, il descend le long de l'arrière de la cuisse jusqu'à la fosse poplitée. Là, il est divisé en deux nerfs tibiaux qui innervent les tissus de la jambe, de la cheville et du pied..

En conséquence, la cause de la douleur tirante à l'arrière de la cuisse peut être dans les changements pathologiques suivants:

  • destruction des tissus de l'articulation du genou (gonarthrose déformante);
  • lésions des tissus mous du genou (bursite, tendovaginite, chondromatose, ankylose, etc.);
  • dommages aux muscles de l'arrière de la cuisse avec potentiel de tension excessive et spasme des tunnels dans lesquels passe le nerf sciatique;
  • insuffisance veineuse, conduisant à une thrombose veineuse profonde de la cuisse;
  • insuffisance du lit vasculaire lymphatique, conduisant à un épanchement lymphatique dans la couche adipeuse sous-cutanée et formant un effet de compression sur le tissu nerveux;
  • destruction de l'articulation de la hanche (coxarthrose déformante, périarthrose, destruction de la tête fémorale et de son cou);
  • syndrome du piriforme;
  • ostéochondrose lombo-sacrée.

Ce n'est pas une liste complète des maladies possibles. Il est nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel avec des tumeurs situées dans le gros intestin et la cavité pelvienne, des infections neurotoxiques graves et des lésions de la colonne vertébrale.

Dessin de la douleur dans la hanche de la jambe gauche et droite

Il n'est pas rare qu'un patient se plaigne d'une douleur de tiraillement à la hanche gauche ou droite, la présence simultanée de ce symptôme sur les deux membres est extrêmement rare. Habituellement, une douleur tiraillante dans la cuisse droite ou gauche est un symptôme d'une lésion des fibres nerveuses. C'est toujours une compression (compression). Mais qu'est-ce qui peut provoquer une pression accrue sur le tissu nerveux:

  1. inflammation (par exemple, avec arthrite ou arthrose);
  2. stagnation de la lymphe et du sang veineux;
  3. traumatisme (par exemple, étirement de l'appareil ligamentaire de l'articulation du genou ou de la hanche et accumulation de sang sous la forme d'un hématome interne);
  4. prolifération de tissu osseux dans les cavités articulaires (arthrose déformante);
  5. pression mécanique exogène (port de vêtements serrés, habitude de croiser les jambes en position assise, etc.).

S'il y a une douleur tirante dans la cuisse de la jambe gauche (ou droite), assurez-vous d'examiner le membre pour décoloration de la peau, la présence de blessures traumatiques. Ensuite, sentez doucement tous les tissus et articulations. Cela peut vous donner une première idée de la cause de l'inconfort..

Si vous avez des douleurs de traction aiguës dans la hanche de la jambe droite ou gauche, nous vous conseillons de consulter d'urgence une assistance médicale. S'il s'agit d'une compression du nerf sciatique ou de tout autre nerf, avec un début tardif du traitement, une perte partielle des fonctions du membre inférieur est possible. Il sera très difficile de restaurer l'innervation des tissus de la jambe plus tard..

Traitement de la douleur tirante dans la région de la hanche

Toute douleur tiraillante dans la région de la cuisse est un signal de détresse du tissu nerveux. Par conséquent, une assistance médicale doit être fournie le plus rapidement possible. La prévention de la nécrose des tissus neuraux est primordiale. Par conséquent, dans notre clinique de thérapie manuelle, tout traitement de la douleur tirante dans la hanche commence par une recherche urgente de la cause et de son élimination. Ainsi, si le nerf sciatique est pincé dans le contexte de la saillie du disque intervertébral dans la colonne lombo-sacrée, l'attaque peut être arrêtée à l'aide de 1 à 2 séances de traction par traction. Et si la raison réside dans la destruction de l'articulation de la hanche, l'ostéopathie et la thérapie manuelle viendront à la rescousse..

À l'avenir, après l'arrêt de l'attaque douloureuse, le traitement complexe de rééducation du patient commence. Il est développé individuellement, en fonction de la maladie qui a causé la douleur de traction dans la hanche. Nous utilisons généralement le massage et l'ostéopathie, la réflexologie et la kinésiothérapie, l'exposition au laser et la gymnastique thérapeutique.

Inscrivez-vous pour une première consultation gratuite dans notre clinique de thérapie manuelle. Après l'examen et le diagnostic, le médecin vous expliquera comment le traitement sera effectué et quelles sont les perspectives de guérison complète..

Rappelles toi! L'automédication peut être dangereuse! Voir un docteur

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte