Selon les statistiques, une personne ordinaire parcourt plus de 100 000 kilomètres au cours de sa vie entière. Bien entendu, la distance exacte dépend de nombreux facteurs (mode de vie, sexe, profession, forme physique, tempérament, etc.). Une chose est claire: les pieds de nos pieds sont constamment soumis à un stress qui peut nuire à leur état. Aujourd'hui, nous allons vous parler des maladies du pied auxquelles les gens sont les plus sensibles..

Tendinite d'Achille

Le tendon d'Achille est attaché avec son extrémité inférieure à la face postérieure du calcanéum et l'extrémité supérieure au muscle gastrocnémien. Il fournit le mouvement de l'articulation de la cheville associé à la marche et au mouvement sur une pente.

Avec l'apparition de microtraumatismes aux fibres du tendon, un processus inflammatoire se développe, appelé tendinite. La pathologie est caractérisée par une douleur intense, une sensation de brûlure dans la zone touchée, ainsi qu'un gonflement du mollet de la jambe et une sensation de tiraillement de la peau. Il y a une limitation de la mobilité de la cheville, la personne commence à boiter.

Malgré le fait que le tendon d'Achille soit l'un des ligaments les plus solides, il est soumis à un stress si sévère qu'il est souvent endommagé. À risque:

  • athlètes - le tendon est souvent blessé lors d'un entraînement intensif;
  • les patients présentant des troubles métaboliques dans lesquels les urates (sels d'acide urique) s'accumulent dans l'organisme. Les urates cristallisent dans les tissus (y compris dans les fibres de l'appareil ligamentaire), ce qui réduit leur élasticité et augmente le risque de microtraumatismes;
  • personnes en surpoids.

Les personnes ayant les pieds plats et le pied bot sont plus susceptibles de développer une tendinite, et celle-ci augmente avec l'âge..

Si des symptômes d'inflammation du tendon d'Achille apparaissent, il est urgent de consulter un médecin. Au stade initial de la maladie, la cheville est généralement fixée. Le traitement conservateur consiste en l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques, généralement sous forme d'agents externes (pommades, frottements) et de procédures de physiothérapie. En cas de traumatisme grave, une intervention chirurgicale est indiquée.

Bursite du pouce

Avec le port constant de chaussures aux orteils trop étroits, une courbure spécifique des gros orteils se développe. Dans ce cas, les premières phalanges, pour ainsi dire, sont inversées, s'éloignant du reste des doigts, tandis que les secondes phalanges sont déviées dans la direction opposée. En conséquence, l'articulation située entre les phalanges est déplacée, son fonctionnement normal est perturbé. Il y a une inflammation de la capsule articulaire (bursite), qui se caractérise par une douleur et un gonflement. L'articulation gonfle, la douleur apparaît en marchant.

Des dommages similaires aux petits orteils (le soi-disant os du tailleur) sont observés chez les personnes qui s'assoient pendant de longues périodes chaque jour, gardant les jambes croisées dans la région des jambes. Elle s'accompagne également de douleur et de gonflement, ce qui rend difficile le choix des chaussures. Les deux pathologies sont traitées presque exclusivement par chirurgie..

Cors et callosités

Les callosités (zones de peau kératinisée), en règle générale, apparaissent à la suite du port de chaussures à talons trop hauts, de chaussures très serrées ou trop lâches. De telles formations se produisent dans les zones des pieds qui sont soumises aux contraintes les plus fortes (par exemple, sur les surfaces latérales des pouces ou des petits doigts). Des callosités molles peuvent se développer sur la plante des pieds et entre les orteils pour des raisons similaires, qui durcissent et durcissent avec le temps. Les cors ne sont pas seulement un défaut esthétique. Ils interfèrent souvent avec la marche, provoquent des douleurs et une fatigue accrue des jambes..

Il existe des préparations pharmaceutiques avec lesquelles vous pouvez vous débarrasser des cors et des callosités, mais vous ne devez pas les utiliser sans consulter un médecin. Il est particulièrement dangereux d'essayer de couper vous-même la peau kératinisée. Si les callosités ou les callosités deviennent un problème, vous devriez demander une aide spécialisée..

Orteil en marteau

Il s'agit d'une déformation spécifique dans laquelle les orteils sont pliés et fixés, prenant la forme de griffes. Les seconds doigts sont le plus souvent touchés. La cause est un affaiblissement musculaire, qui se produit souvent dans le contexte d'une bursite des pouces. La situation est aggravée si la personne porte des chaussures serrées ou des chaussettes trop serrées.

Au début, la pathologie peut être corrigée à l'aide d'inserts spéciaux et de tampons interdigitaux, qui doivent être sélectionnés par un chirurgien orthopédiste. Dans les cas avancés, vous devez demander l'aide d'un chirurgien.

Éperon talon

Un éperon de talon est une prolifération de tissu où le tendon plantaire se fixe à l'os du talon. Elle survient généralement dans le contexte de troubles métaboliques (par exemple, la goutte). Les facteurs de risque sont les troubles circulatoires, l'arthrite et le surpoids. L'éperon peut exister longtemps sans causer de désagrément. Mais chez certains patients, la croissance devient périodiquement enflammée, provoquant une douleur qui s'aggrave avec la marche. L'inflammation disparaît parfois d'elle-même, mais le plus souvent, elle nécessite un traitement pour la corriger. Dans les cas graves, des injections de stéroïdes sont utilisées. De plus, avec un éperon de talon, les médecins recommandent de porter des supports de cou-de-pied et de faire des exercices spéciaux qui aident à réduire la charge sur l'appareil ligamentaire..

Ongle incarné

Parfois, les coins des plaques à ongles se développent dans la peau des orteils. En conséquence, des zones se forment qui sont douloureuses lorsqu'elles sont pressées et créent des sensations désagréables lors de la marche. Le problème nécessite une solution immédiate, car les zones de croissance sont sujettes à l'inflammation.

Un mauvais soin des ongles est considéré comme la cause la plus fréquente de la maladie, mais il peut également survenir après une blessure aux ongles et dans le contexte d'infections fongiques de la peau des pieds. Les personnes qui choisissent des chaussures serrées sont à risque (ce n'est pas pour rien que les femmes souffrent d'ongles incarnés une fois et demie plus souvent que les hommes).

Le chirurgien doit traiter l'ongle incarné. Les tentatives de résoudre le problème par vous-même peuvent entraîner des lésions cutanées et une infection de la plaie.

Névrome

Lorsque vous portez des chaussures mal choisies (serrées ou lâches) ou des charges excessives, la prolifération du tissu nerveux se produit, situé entre les troisième et quatrième orteils du pied. Le trouble peut ne pas causer d'inconfort au patient, mais entraîne parfois un engourdissement, des picotements ou une légère brûlure. Moins fréquemment, un névrome se manifeste par une douleur dans la plante des pieds et les orteils. Dans de tels cas, des médicaments sont recommandés, ainsi que le port d'appareils orthopédiques..

Fasciite plantaire

La maladie est une inflammation du tissu conjonctif de la plante des pieds et se manifeste généralement par une douleur pas trop intense, mais obsessionnelle. Seul un médecin peut diagnostiquer une fasciite plantaire. Le traitement dure au moins six mois. Médicaments prescrits, physiothérapie et fixation régulière du pied (généralement la nuit).

Verrue plantaire

C'est une formation qui se développe sur la partie molle de la semelle. Une verrue est similaire à un maïs, mais, contrairement à lui, est capable de se développer dans les tissus. Peu à peu, il s'épaissit et commence à provoquer une douleur vive lors de la marche. Une verrue plantaire est causée par une infection virale. Se débarrasser d'un problème n'est pas facile. Il est nécessaire de consulter un médecin qui choisira la méthode de traitement (pharmacothérapie, cautérisation à l'azote, etc.).

Sésamoïdite

Les sésamoïdes sont deux petits os fragiles situés profondément dans les tendons qui permettent au gros orteil de fléchir. Un affaiblissement des tissus tendineux et un stress excessif sur le pied peuvent entraîner une fracture de ces os et le développement d'un processus inflammatoire dans les tissus environnants (sésamoïdite). La pathologie se manifeste par une douleur et un gonflement de la plante du pied près du gros orteil. Un examen aux rayons X est nécessaire pour un diagnostic précis. Le traitement consiste à appliquer des anti-inflammatoires et des analgésiques. La jambe affectée doit être maintenue au repos, en appliquant périodiquement des compresses avec de la glace. En période de rééducation, le port d'un support de cou-de-pied est montré.

Fracture de fatigue

Avec un effort prolongé, des fractures dites de fatigue des os du pied se produisent. Ce sont de petites fissures (généralement dans les os métatarsiens). Les personnes qui sont obligées de rester debout pendant longtemps tous les jours et qui portent des chaussures trop amples sont les plus à risque de subir de telles blessures..

Une fracture de fatigue guérit rapidement au repos. Le danger de dommage consiste principalement en l'impossibilité d'autodiagnostic. Avec des charges continues, la fissure peut se dilater, formant une véritable fracture, ce qui nécessitera une immobilisation prolongée et une réhabilitation ultérieure..

Mycoses

Les infections fongiques des ongles et de la peau des pieds sont un problème très courant. Il est très facile d'attraper une infection: il suffit de mettre les chaussons d'une personne malade ou d'utiliser son essuie-pieds. Il y a un risque d'infection lors de la visite d'une piscine publique, d'un bain public ou d'une plage.

La mycose des ongles perturbe la structure de la plaque à ongles. Il change de couleur, devient trouble, épais et cassant. Parfois, l'ongle s'écaille de son lit. Le doigt affecté fait mal et gêne la marche. La maladie est difficile à traiter et prend du temps (jusqu'à six mois). Parfois, l'ablation chirurgicale de l'ongle est nécessaire.

L'épidermophytose est causée par un champignon qui endommage la peau des pieds (le plus souvent dans la région interdigitale). Il devient lâche; des zones suintantes apparaissent, dégageant une odeur désagréable. Les lésions sont traitées avec des agents externes (sprays et lotions), mais dans les cas graves, un traitement général est utilisé.

Personne n'est à l'abri des maladies du pied, mais tout le monde peut réduire le risque de leur survenue. En ce sens, il est important de suivre scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle: gardez vos pieds propres, utilisez une crème pour adoucir la peau, ainsi que des poudres et lotions qui réduisent la transpiration. Il est nécessaire de choisir les bonnes chaussures (en particulier les chaussures de tous les jours) et de suivre les recommandations des médecins concernant le port des appareils orthopédiques, si nécessaire.

Tout problème avec les pieds nécessite une assistance qualifiée. Les tentatives d'automédication ne font généralement qu'exacerber la situation, qui est lourde d'invalidité à long terme et d'une diminution de la qualité de vie..

Quelles maladies des jambes existent

Le contenu de l'article

  • Quelles maladies des jambes existent
  • Symptômes et traitement des vaisseaux des membres inférieurs
  • Qu'est-ce que l'éléphantiasis

Maladies des vaisseaux des jambes

Quand on remarque que des douleurs surviennent dans les muscles du mollet, ils sont crampés, les pieds deviennent froids, des «étoiles» vasculaires apparaissent sur les jambes, ce sont des signes sûrs d'une violation de la circulation veineuse. Ainsi, les varices, l'athérosclérose, la thrombose veineuse peuvent se manifester.

Ces maladies sont le plus souvent le résultat d'une sédentarité, d'un travail sédentaire, d'un tabagisme prolongé, d'un excès de poids, d'erreurs nutritionnelles, de stress. À propos, l'épilation au laser ne provoque pas l'apparition de telles maladies..

Maladies des articulations des jambes

Les pieds plats - déformation du pied avec affaissement de ses arcades - provoque des maladies non seulement de la colonne vertébrale, mais aussi des jambes. Par exemple, des pathologies dystrophiques telles que l'arthrose, la déformation des articulations et du cartilage, dans lesquelles se produisent une douleur intense et une raideur des mouvements, peuvent se manifester. Les principales causes d'arthrose sont le surpoids, les blessures aux jambes, les aliments contenant des nitrates.

Maladies du tissu osseux

Le rhumatisme est un processus inflammatoire infectieux qui implique le tissu conjonctif. On dit de lui qu'il lèche les articulations, mais mord le cœur. Les agents responsables de la maladie sont les streptocoques hémolytiques. Contrairement aux autres types de streptocoques, ils produisent des toxines extrêmement toxiques qui empoisonnent le corps et détruisent le myocarde, le muscle cardiaque..

Une autre condition douloureuse - la goutte - est causée par des «dépôts» de sels d'acide urique dans les tissus osseux. Les microcristaux pointus créent des frottements dans les articulations, ce qui provoque une douleur insupportable. En plus des os, du cartilage, des tendons, les membranes synoviales sont également touchées..

Épines très douloureuses - des «éperons» sont souvent formés sur les os du talon. Ils surviennent généralement en raison de microtraumatismes fréquents des tendons, des pieds plats, d'une circulation sanguine altérée, d'un excès de poids, d'un effort excessif, de chaussures serrées et même de la chlamydia.

Maladies inflammatoires

Il s'agit de diverses «-ites»: arthrite, polyarthrite. Ils provoquent des douleurs vives, des articulations resserrées, qui rougissent et gonflent. De telles inflammations surviennent souvent en raison de troubles métaboliques, de maladies virales.

Une maladie redoutable - l'endartérite oblitérante, dans laquelle les jambes ont froid, se lasse rapidement de marcher. Les muscles du mollet font très mal et sont souvent à l'étroit. La maladie progresse rapidement, la douleur devient insupportable. Les tissus mourants se transforment en ulcères non cicatrisants et il existe un risque de gangrène.

Si le sac périarticulaire entre les tendons et les os devient enflammé, lubrifiant l'articulation, une bursite se développe. Le liquide (exsudat) s'accumule dans le sac, ce qui l'étire considérablement, provoquant également une douleur intense.

Maladies de la peau

Souvent, diverses verrues, verrues génitales, kératomes liés à l'âge apparaissent sur les jambes. Bien que dans la plupart des cas, ils soient de nature bénigne, ils sont très similaires aux néoplasmes qui peuvent dégénérer en tumeurs malignes..

Avec la kératinisation de la peau due au port de chaussures serrées ou trop grandes, des callosités apparaissent. Comme ils sont forcés de se développer vers l'intérieur, ils pressent les terminaisons nerveuses avec le temps, provoquant de la douleur. Les callosités et les ongles incarnés provoquent également des souffrances considérables..

En marchant, l'apport sanguin et la température des jambes augmentent. Pour les protéger de la surchauffe, environ 250 000 glandes sur les pieds sécrètent de la sueur. Mais sa quantité excessive dans l'hyperhidrose est un excellent terrain de reproduction pour les bactéries, à cause de laquelle une odeur piquante et désagréable apparaît. De plus, la sueur, détruisant la peau, provoque le développement d'eczéma, de dermatite, de mycoses. Les mycoses sont tout un groupe de maladies causées par des champignons. Ils peuvent affecter la peau, les cheveux et les plaques des ongles des orteils. Le développement des mycoses est facilité par les perturbations du métabolisme, les infections, les traumatismes, l'hyperhidrose, les troubles circulatoires, la dysbiose.

Maladies vasculaires des membres inférieurs

Athérosclérose des vaisseaux des jambes

La maladie se développe progressivement et se manifeste, en règle générale, après 50 ans. Caractérisé par un blocage partiel ou complet des artères par des plaques de cholestérol.

Pour des raisons, les médecins incluent:

  • Vieillissement naturel du corps.
  • Diabète.
  • Mauvaise alimentation: manger des aliments riches en cholestérol.
  • Fumeur.
  • Prédisposition génétique.
  • Surpoids, ce qui entraîne une augmentation du stress sur les vaisseaux sanguins.
  • Situations stressantes fréquentes.

Au stade initial, l'athérosclérose ne se manifeste d'aucune manière et souvent ils l'apprennent par hasard lors d'un examen par un médecin

Les symptômes de la maladie sont causés par une circulation sanguine altérée:

  • Membres pâles et bleuâtres.
  • Engourdissement dans les jambes et rampement.
  • Frilosité dans les membres inférieurs sous le genou.
  • Douleur au mollet en marchant et plus tard au repos.
  • Troubles de la mémoire, étourdissements.
  • Développement d'une maladie cardiaque.

Le diagnostic est posé sur la base de l'histoire du patient sur son mode de vie, des études instrumentales et de laboratoire. Le médecin traitant prescrit au patient:

  • Coagulation sanguine et tests lipidiques.
  • Procédure d'échographie.
  • Angiographie.
  • Capillarographie.

Avec l'athérosclérose, un traitement complexe est effectué, y compris le respect du régime alimentaire, des médicaments, de la physiothérapie. Des médicaments, en règle générale, des anticoagulants sont prescrits, qui empêchent la formation de caillots sanguins. En cas de fermeture significative de la lumière du vaisseau, une intervention chirurgicale (pontage) peut être indiquée, au cours de laquelle un shunt est inséré dans l'artère pour l'élargir et restaurer la circulation sanguine..

Symptômes et traitement de l'athérosclérose des vaisseaux des jambes

Contrairement à la maladie précédente, dans l'athérosclérose des artères des membres inférieurs, un obstacle à la circulation sanguine est créé par des dépôts sur la paroi interne des vaisseaux sanguins - d'abord du cholestérol, puis incrusté de chaux.

Les raisons de la violation ne sont pas seulement dans le tabagisme et l'alcoolisme sous sa forme chronique, non seulement dans la dépendance à la caféine sous forme de café et de thé fort, mais aussi dans:

  • habitudes alimentaires - dans l'abus d'aliments riches en graisses avec une digestibilité facile et rapide, conduisant à un trouble du métabolisme du cholestérol;
  • travail associé à une hypothermie fréquente des jambes, en particulier des pieds.

Un rôle tout aussi important est joué par la présence d'hypertension artérielle chez le patient - hypertension et diabète sucré.

En plus du rétrécissement de la lumière et de la perte d'élasticité, l'incapacité de la paroi artérielle à se contracter en raison d'une atrophie irréversible de la couche musculaire se développe.

Tous ensemble, cela conduit à l'émergence et à la croissance de sentiments dans les jambes:

  • frissons sous les genoux par tout temps et dans tout environnement;
  • engourdissement et "fourmilière";
  • douleur dans les jambes, d'abord en marchant, puis au repos.

Il y a un changement à la fois dans l'apparence et la structure de la peau: pâle et froide au début, elle perd progressivement les poils qui y poussent et le volume musculaire - le diamètre des jambes diminue, puis la peau devient hyperémique et œdémateuse.

Le processus se termine par un assombrissement de la peau des orteils, l'apparition de plaies trophiques, d'abord sur les pieds, puis sur les jambes. Ou gangrène avec amputation d'une partie du membre.

Diagnostic et traitement

Dans le diagnostic de l'athérosclérose des artères des membres inférieurs, tout est important. D'une «investigation» approfondie du mode de vie du patient et de la détermination des caractéristiques du pouls en appliquant un doigt aux points classiques pour une extrémité aux méthodes de laboratoire et instrumentales d'étude de ses vaisseaux.

Implémenté à l'aide de méthodes:

Le traitement de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs comprend à la fois des mesures pour le traitement de la maladie en général et visant à lutter contre ses manifestations purement privées - avec des complexes lipides-calcium. La prévention de la thrombose et la restauration du flux sanguin dans les intestins de ces zones sont également incluses dans la tâche des actions médicales..

Mais sans solution radicale à la question de l'alimentation et du mode de vie, les mesures thérapeutiques donneront un effet faible et de courte durée. Par conséquent, la participation au programme de réadaptation nutritionniste est obligatoire.

Nos lecteurs recommandent!

Pour le traitement et la prévention des varices et des hémorroïdes, nos lecteurs utilisent la méthode d'abord exprimée par Malysheva. Après l'avoir soigneusement examiné, nous avons décidé de le proposer à votre attention. L'avis des médecins. "

Après un examen approfondi, le patient se voit attribuer un cours d'admission obligatoire à domicile:

  • Atorvastatine ou Atoris. empêcher le dépôt de cholestérol sur les parois artérielles;
  • Aspirine ou Cardiomagnyl - anticoagulants.

De plus, il est fortement recommandé que des perfusions intraveineuses d'Actovegin, Trental et des traitements à l'acide nicotinique, si nécessaire, avec de l'héparine soient effectués régulièrement au moins deux fois par an..

Méthodes de traitement chirurgical de l'athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs:

  • endatérectomie - nettoyage de la paroi artérielle des plaques sclérotiques en la rétrécissant;
  • stenting - expansion forcée des zones de rétrécissement avec l'installation d'un cadre artificiel de stent;
  • shunt - création d'un chemin détourné pour la circulation sanguine;
  • remplacement d'une section d'une artère par une prothèse.

Méthodes de diagnostic et concept de traitement

Comme pour toute pathologie vasculaire, s'il y en a une sur les membres inférieurs, les méthodes de recherche sont applicables en utilisant:

Le traitement thérapeutique des vaisseaux des membres inférieurs vise:

  • restauration des propriétés rhéologiques du sang - réduction de sa viscosité à l'aide d'agents antiplaquettaires: Aspirine, Héparine, souvent ignorée Hirudine et d'autres moyens;
  • restauration des dommages à la paroi vasculaire à l'aide de divers angioprotecteurs de l'acide ascorbique et de la Troxevasine aux AINS et aux glucocorticoïdes;
  • augmentation du tonus vasculaire à un état de circulation sanguine de haute qualité dans le membre, adapté aux besoins de ses structures, à la fois par des méthodes d'électrophysiologie (physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice) et par des effets psychothérapeutiques.

Si nécessaire, la restauration de la circulation sanguine dans cette partie du corps est réalisée par chirurgie obligatoire.

Pathologie veineuse

Les maladies courantes suivantes des veines des membres inférieurs peuvent être distinguées:

  • Varices;
  • Thrombophlébite;
  • Blocage des veines.

Avec certaines pathologies, les veines superficielles des membres inférieurs sont touchées, avec d'autres - profondes.

Cette maladie se caractérise par une diminution de l'élasticité, de la flexibilité des veines, de leur allongement et de leur déformation. Cela est dû à un dysfonctionnement des valves vasculaires, dont la fonction principale est d'assurer une circulation sanguine correcte. En raison de cet échec, les veines débordent de sang, puis se dilatent progressivement..

Les symptômes des varices sont:

  • lourdeur dans les membres inférieurs;
  • fatigue;
  • hypertrophie des veines saphènes;
  • gonflement;
  • C'est une douleur sourde;
  • saisies, qui sont le plus souvent observées la nuit.

Les femmes sont particulièrement sujettes à la maladie. Les varices provoquent de nombreuses complications dangereuses.

Thrombophlébite

Cela se produit à la suite de varices. Dans cette maladie, la thrombose vasculaire et l'inflammation de la paroi veineuse sont combinées.

  • hyperémie de la peau des jambes;
  • douleur aiguë à la palpation;
  • haute température;
  • faiblesse générale.

La thrombophlébite est une maladie dangereuse qui survient chez les personnes âgées.

Blocage des veines

Fondamentalement, avec cette pathologie, les veines profondes sont touchées. Les interstices sont obstrués par un caillot de sang, dont la formation provoque un mode de vie inapproprié.

Les signes de blocage des veines sont:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • sensation d'augmentation de la température cutanée dans la zone endommagée;
  • sensations douloureuses.

Toutes les maladies vasculaires répertoriées sont dangereuses, car elles peuvent provoquer de graves conséquences

Par conséquent, il est important de savoir à quels signes vous devez faire attention pour vous rendre chez un spécialiste à temps. Après tout, il est plus facile de traiter la maladie dans les premiers stades que lorsque la pathologie implique de nombreuses autres conditions désagréables

Pensez-vous toujours qu'il est impossible de guérir complètement?

Souffrez-vous depuis longtemps de maux de tête constants, de migraines, d'un essoufflement sévère au moindre effort et, en plus de tout cela, d'une HYPERTENSION prononcée? Maintenant, répondez à la question: cela vous convient-il? TOUS CES SYMPTÔMES peuvent-ils être tolérés? Et combien de temps avez-vous déjà «gaspillé» un traitement inefficace?

Saviez-vous que tous ces symptômes indiquent une augmentation du taux de CHOLESTÉROL dans votre corps? Mais il suffit de ramener le cholestérol à la normale. Après tout, il est plus correct de ne pas traiter les symptômes de la maladie, mais la maladie elle-même! Se mettre d'accord?

C'est pourquoi nous avons décidé de publier une interview exclusive avec le chef de l'Institut de cardiologie du ministère de la Santé de Russie - Akchurin Renat Suleimanovich, dans lequel il a révélé le secret du TRAITEMENT de l'hypercholestérolémie. Lire l'article >>>

Symptômes et traitement des maladies vasculaires des membres inférieurs

La circulation sanguine dans le corps est effectuée comme suit: le sang est aspiré dans le cœur, puis il est poussé à travers le corps à travers les vaisseaux sanguins. La force du battement cardiaque est telle qu'elle se propage à la périphérie sans perte.

Les vaisseaux et le cœur forment un système fermé dans lequel une certaine pression est maintenue. Son optimum est régulé par l'influence du système nerveux, qui réagit aux émotions qui surviennent chez une personne..

À la périphérie, il n'y a ni artères ni veines - il y a des capillaires avec une paroi si fine et une lumière si petite que les érythrocytes se faufilent littéralement à travers. Au moment du contact de la surface érythrocytaire avec la paroi capillaire, un échange se produit: les érythrocytes sont "déchargés" de l'oxygène et des substances pour la nutrition tissulaire, et "chargés" de substances toxiques transportées par le sang vers les organes des systèmes de purification.

Des deux côtés du réseau de capillaires, non seulement la lumière des vaisseaux change - le plus proche du cœur, le plus large, mais aussi des signes apparaissent divisant les organes sanguins en deux types: dans la paroi des artères - "renforcement" musculaire, dans les parois des veines - valves pour empêcher la circulation sanguine vers le bas.

La fonction principale des vaisseaux est de transporter le sang: à travers les artères vers les organes, à travers les veines dans les cavités cardiaques.

En fonction de la structure de la paroi vasculaire, les maladies qu'elle subira seront différentes: pour les artères - atrophie des structures musculaires et surcroissance de la lumière, pour les veines - étirement en largeur avec les conséquences qui en découlent.

Traitement traditionnel

Les remèdes populaires et les recettes pour le traitement des maladies vasculaires des membres inférieurs sont nombreux et variés, ont des degrés d'efficacité variables, mais leur utilisation nécessite un accord obligatoire avec un phlébologue, un angiologue ou un chirurgien. Dans toutes les situations, ils ne peuvent jouer un rôle de premier plan, mais ne sont applicables que comme moyens auxiliaires.

Des varices

Pour préparer le thé d'ortie, versez une pincée d'herbes séchées avec un verre d'eau bouillante, laissez reposer une heure; buvez l'infusion pendant la journée, divisée en 3 doses; cours - six mois, avec une pause de 2 semaines à la fin de chaque mois.

La compresse d'ail nécessite de l'ail dans une enveloppe blanche qui, après avoir été pelée et hachée, est mélangée à deux fois le volume de beurre. La composition finie est appliquée sur les zones à problèmes des veines la nuit.

Pour une infusion ail-miel, il est nécessaire, en mélangeant 350 g de miel et 250 g d'ail haché haché et en infusant la composition pendant 2 semaines, prenez-la avec des cuillères à soupe trois fois par jour - une 40 minutes avant les repas pendant un à deux mois.

De l'athérosclérose des artères des jambes

Ail en quantité de 50 g, pelé et écrasé dans un mortier jusqu'à bouillie, rempli de 1 verre de vodka, conservé 1 semaine dans un endroit sombre (pas au réfrigérateur), en agitant méthodiquement. Prenez 10 gouttes de la composition diluée avec de l'eau trois fois par jour. Après une pause de deux mois, le cours est répété.

Pour se débarrasser de l'excès de cholestérol, on utilise des racines de pissenlit qui, après séchage et hachage, se consomment en prenant 1 cuillère à café avant chaque repas pendant six mois.

La phlébite et la thrombophlébite sont des maladies veineuses dangereuses des jambes

Parfois, la paroi veineuse n'est pas seulement étirée, mais en fait enflammée. conduisant au développement de la phlébite.

Les symptômes de cette maladie des vaisseaux des membres inférieurs seront aussi locaux:

  • plus ou moins de douleur;
  • hyperémie et augmentation de la température cutanée sur le site de l'inflammation veineuse.

Et général sous la forme

  • frissons;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse et divers degrés de malaise sous forme de maux de tête;
  • nausées et autres.

La veine affectée elle-même ressemble à une bande rouge très dense - un brin douloureux "étiré" sous la peau le long du membre, la tension de la peau pendant les mouvements des jambes aggrave fortement la douleur.

En cas d'inflammation de la veine profonde de l'extrémité, l'image locale sera terne, sous forme de gonflement flou, de douleur focale profonde, la peau elle-même sera sans signes de compactage et acquiert une teinte blanc laiteux.

La phlébite n'a pas à être du caractère le plus aigu, elle devient souvent chronique, se déroulant moins violemment. En raison des dommages obligatoires de l'endothélium avec phlébite, le risque de développer une thrombophlébite est élevé..

Ensuite, les signes d'un blocage veineux se superposent à l'image de la phlébite. Il peut être complet ou partiel. Mais il est toujours ressenti physiquement sous la forme d'une maladie accompagnant une condition subfébrile.

Le blocage local se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleur le long de la veine. augmentant avec les mouvements des membres;
  • gonflement des jambes. perceptible par rapport à une jambe saine;
  • la présence d'infiltrats de phoques en forme de cordon significativement douloureux, clairement palpables dans les varices saphènes;
  • la peau au-dessus des lésions est nettement hyperémique, avec une teinte de cyanose, des reflets gras, gonflée et douloureuse, chaude au toucher.

Un gonflement sévère du membre doit suggérer une thrombophlébite veineuse profonde aiguë.

Avec cette maladie, la température corporelle s'élève soudainement à 39-39,5 ° C, avec des frissons, des maux de tête, des étourdissements et des palpitations, un degré insuffisant d'augmentation de la température. La douleur dans le membre est à la fois indépendante et aggravée par la toux.

En plus du gonflement aigu du membre, l'attention est attirée sur l'apparence de la peau caractéristique de la maladie. Elle est fortement tendue, pâle, avec un motif de marbre cyanotique, et - froide

L'apparition d'une douleur "en coulisses" causée par la palpation de la région calcanéenne interne de la cheville est aussi caractéristique que la douleur lorsque la main serre le muscle du mollet et lorsque le pied est plié vers l'arrière..

Du côté atteint, un affaiblissement du pouls est noté jusqu'à disparition complète et une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux avec leur douleur peu vive. La maladie est rarement guérie, devenant souvent chronique.

Semblable aux varices, le développement de la phlébite et de la thrombophlébite est possible dans les organes internes, provoquant des dysfonctionnements de leurs fonctions, entraînant des troubles circulatoires dans tout le corps.

La phlébite des membres supérieurs peut être à la fois de nature infectieuse et toxique et être le résultat de manipulations médicales avec des veines.

Les symptômes de maladies vasculaires des jambes reconnaissent une maladie vasculaire des membres inférieurs

Les symptômes de la maladie vasculaire des jambes sont un certain nombre de signes courants qui indiquent une altération du flux sanguin dans les artères des membres inférieurs. L'apparition de tels symptômes est une raison de subir un examen des vaisseaux des extrémités afin d'identifier la cause et les caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Les symptômes des maladies vasculaires des jambes sont variés. Certaines personnes atteintes de maladie artérielle périphérique présentent des symptômes légers ou inexistants, tandis que d'autres ont de fortes douleurs aux jambes lors de la marche (claudication intermittente). Un certain nombre de signes indiquent des violations du fonctionnement du système vasculaire. Symptômes courants: douleur localisée dans les jambes (jambe inférieure, pied, région poplitée, muscles du mollet), lourdeur et brûlure musculaires, frissons et engourdissement. Ils sont observés dans l'athérosclérose, la thromboangéite oblitérante des membres inférieurs et d'autres affections.

Les principaux symptômes

Les symptômes de la maladie vasculaire des membres inférieurs comprennent:

  • Crampes douloureuses à la hanche, douleurs musculaires à la cuisse ou au bas de la jambe après une activité physique, en marchant ou en montant des escaliers (claudication intermittente).
  • Engourdissement ou faiblesse de la jambe.
  • Froid de la jambe ou du pied par rapport à l'autre jambe.
  • Des blessures aux orteils qui ne guérissent pas. Avec occlusion vasculaire - ulcères trophiques.
  • Décoloration des pieds.
  • Perte ou croissance lente des poils des jambes.
  • Retard de croissance des ongles.
  • Peau brillante sur les jambes.
  • Manque de pouls ou pouls faible sur les jambes - signes de maladie vasculaire.
  • Dysfonction érectile chez les hommes.

À propos de la claudication intermittente

La claudication intermittente (ou maladie artérielle périphérique) est une lésion des vaisseaux sanguins alimentant les jambes, généralement causée par la progression de l'athérosclérose des vaisseaux des jambes. c'est pourquoi un groupe de symptômes douloureux apparaît, appelés claudication intermittente. Avec un traitement approprié, de nouveaux vaisseaux (collatéraux) se forment, distribuant du sang autour des artères touchées.

La claudication intermittente se manifeste par des symptômes qui incluent des douleurs musculaires ou des crampes dans les jambes ou les bras qui surviennent à l'effort mais disparaissent après quelques minutes de repos. La localisation de la douleur dépend de la localisation des vaisseaux rétrécis. La douleur dans les muscles du mollet est typique.

La gravité des symptômes de la claudication intermittente peut varier considérablement, allant d'un inconfort léger à une douleur débilitante - tout dépend du degré d'ischémie des membres inférieurs. Claudication intermittente sévère - un problème grave avec la marche ou une autre activité physique.

Que faire?

Après avoir ressenti les symptômes caractéristiques des maladies vasculaires des jambes, il est nécessaire de consulter un médecin dans une clinique vasculaire spécialisée..

Les signes énumérés caractérisent à la fois l'athérosclérose des artères périphériques et l'endartérite oblitérante. et le processus inflammatoire des vaisseaux sanguins. Pour guérir une maladie, déterminez la cause première de son apparition. Pour cela, un examen complet des navires est effectué. Pour déterminer la nature de la maladie, des procédures de diagnostic seront nécessaires: angiographie. Échographie, CT. Sur la base des données obtenues, le médecin établira un diagnostic final. Ce n'est qu'après cela que commence le traitement des vaisseaux des jambes, dont les méthodes lisent la prochaine publication.

Thrombophlébite

Cette maladie se caractérise par une inflammation des parois des veines avec une augmentation simultanée de la viscosité du sang, la formation de caillots sanguins, un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins et une altération de la circulation sanguine. Les caillots sanguins mettent la vie en danger car ils peuvent se rompre et pénétrer dans n'importe quelle partie du système circulatoire, y compris l'artère pulmonaire. La thrombophlébite des membres inférieurs se développe souvent avec des varices, mais il existe d'autres causes de la pathologie:

  • Maladies infectieuses.
  • Blessures des membres inférieurs.
  • Augmentation de la coagulation sanguine.
  • Modifications de la composition sanguine, par exemple, à la suite de la prise de certains médicaments.
  • Grossesse et accouchement.

La thrombophlébite qui s'est développée avec des varices capture généralement le bas de la cuisse et le tiers supérieur de la jambe. Dans ce cas, les symptômes suivants sont notés:

  • détérioration générale du bien-être (malaise, fièvre);
  • douleur dans la zone du vaisseau affecté, qui augmente avec le mouvement;
  • rougeur et brillance de la peau dans la projection de la veine affectée;
  • gonflement d'une jambe douloureuse et sa différence notable par rapport à une jambe saine;
  • les infiltrats sous forme de joints en forme de cordon se font facilement sentir.

Le traitement de la thrombophlébite consiste principalement à prendre des anticoagulants pour prévenir les caillots sanguins, suivi de l'inclusion d'anti-inflammatoires. En présence d'un thrombus, une intervention chirurgicale est indiquée, au cours de laquelle le blocage de la veine est éliminé. De plus, il est nécessaire de porter des bas de compression, l'utilisation de gels, des massages, des exercices qui améliorent la circulation sanguine dans les veines..

L'inflammation des veines profondes et la formation de caillots sanguins dans celles-ci s'appelle la thrombose. Un thrombus se forme rapidement et s'il est attaché de manière lâche à la paroi veineuse, il peut à tout moment se rompre et se déplacer le long du lit vasculaire.

Les principales causes de thrombose sont les suivantes:

Lisez aussi: Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs et médicaments pour le traitement

  • pathologies vasculaires congénitales;
  • troubles hormonaux;
  • tumeurs;
  • blessures avec lésions vasculaires;
  • les fractures;
  • interventions chirurgicales;
  • paralysie des jambes et parésie;
  • infections sévères;
  • surpoids.

De plus, les facteurs provoquants comprennent:

  • âge avancé;
  • activité physique intense;
  • mode de vie sédentaire;
  • alitement prolongé et immobilité;
  • mauvaises habitudes (consommation d'alcool, tabagisme).

Les symptômes de la maladie ne sont pas toujours clairement exprimés. La thrombose peut être suspectée par les signes suivants:

  • Douleurs éclatantes, tremblantes, serrantes le soir.
  • Engourdissement et rampement dans les tibias.
  • Lourdeur dans la jambe à la fin de la journée.
  • Gonflement et élargissement du membre affecté.
  • Amincissement de la peau d'une jambe douloureuse, pâleur et cyanose.
  • Cuir brillant.
  • Augmentation de la température (générale et locale).
  • Remplissage sanguin des veines superficielles et leur motif prononcé sous la peau.
  • La température de la jambe affectée est inférieure à celle du sain.

Le traitement de la thrombose peut être conservateur et opératoire. Dans le premier cas, des médicaments des groupes suivants sont prescrits:

  • anti-inflammatoire;
  • anticoagulants à action directe et indirecte;
  • enzymes aux propriétés thrombolytiques;
  • agents qui améliorent la microcirculation et la circulation sanguine.

En outre, un bandage élastique ou le port de bas de compression est illustré..

Un traitement chirurgical est prescrit pour une inflammation sévère, un thrombus flottant et un risque élevé de séparation du thrombus avec le développement ultérieur d'une embolie pulmonaire. La chirurgie la plus courante est la thrombectomie, au cours de laquelle un caillot sanguin est retiré et la circulation sanguine rétablie..

Maladies vasculaires des jambes et méthodes de traitement

En règle générale, les maladies vasculaires des jambes surviennent chez 2 à 3% de la population et après 50 ans chez 5,7 personnes sur 100. Ce n'est pas seulement beaucoup. C'est un gros problème social, car une part importante des malades sont des personnes en âge de travailler. Il est également préoccupant que le nombre de patients augmente régulièrement.

Jambes douloureuses. ils causent beaucoup de souffrance, handicapant parfois la capacité de travailler, rendent la vie insupportable! De nos jours, une variété de maladies vasculaires des jambes dépassent les personnes non seulement les personnes âgées.

L'essence de la maladie est en violation du flux sanguin normal dans les artères alimentant les vaisseaux des jambes. Très probablement, cela est dû au fait qu'il y a un rétrécissement des vaisseaux des jambes ou leur blocage complet. Un apport limité en oxygène aux tissus entraîne souvent diverses complications. Il devient plus difficile de bouger, des douleurs atroces dans les jambes apparaissent. Aux stades critiques de l'ischémie, les tissus meurent, ce qui peut menacer la gangrène et l'amputation.

Maladies des vaisseaux des jambes

  • Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs. Manifesté par des douleurs dans les muscles du mollet lors de la marche, claudication intermittente.
  • L'endartérite est une maladie vasculaire chronique des jambes, affectant principalement les artères des jambes. Les vaisseaux se rétrécissent progressivement, jusqu'à l'obstruction complète de leur lumière avec la nécrose des tissus privés d'approvisionnement en sang. Symptômes: crampes, fatigue des jambes, puis claudication intermittente et douleur atroce.
  • L'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des jambes est une maladie qui survient lorsque les parois des vaisseaux artériels sont épaissies, en raison de dépôts de cholestérol et de lipides, qui, à leur tour, forment des plaques athéroscléreuses. provoquant un rétrécissement progressif de la lumière de l'artère et conduisant à son chevauchement absolu. Les signes caractéristiques sont une douleur accrue lors de la montée des escaliers, de la course, de la marche rapide.
  • Une obstruction aiguë des artères des extrémités se produit à la suite d'une hypercoagulation, de modifications de la paroi artérielle à la suite d'un processus athérosclérotique ou inflammatoire, ainsi que d'une pathologie du flux sanguin. Il s'accompagne de spasmes artériels sur la jambe malade et saine.
  • Les varices sont une maladie dans laquelle les veines perdent leur élasticité, se dilatent et s'étirent. Symptômes: présence de veines dilatées, crampes nocturnes, sensation de lourdeur dans les jambes, hyperpigmentation de la peau au niveau de la cheville interne. Des complications de saignement ou de thrombophlébite aiguë sont probables.
  • La thrombose veineuse aiguë est la formation d'un caillot sanguin dans une veine associée à une hypercoagulation, un traumatisme de la paroi veineuse ou une inflammation, une altération de l'écoulement sanguin. Symptômes: gonflement du membre en augmentation rapide, hyperthermie locale, douleur et cyanose, qui survient dans les cas graves et s'accompagne d'un spasme artériel aigu.
  • La thrombose du système veineux superficiel est une maladie des vaisseaux des jambes, qui survient dans le contexte de varices, à laquelle l'infection se joint souvent. Le patient se plaint d'une forte rougeur, d'une douleur dans la jambe, d'une infiltration le long de la veine thrombosée.

Comment soigner l'inflammation des vaisseaux des jambes

  • Exercices pour drainer le sang.
  • Une combinaison obligatoire d'exercice des vaisseaux sanguins et d'échauffement avec un bandage avec des bandages élastiques des membres inférieurs.
  • En tant qu'agent trophique anti-inflammatoire, anti-infectieux, appliquez des compresses avec de la vodka.
  • Montré une boisson abondante avec des herbes.

Au cours de rhumes aigus avec complications dans les vaisseaux des jambes, il est important de prendre en compte que même si le patient a guéri et se sent mieux, il ne se sent pas bien. Ceci est mis en évidence par des problèmes avec les vaisseaux des jambes, sous forme de petit gonflement, de rougeurs sur les jambes, parfois de contractions des muscles des jambes, de petites crampes au mollet, une douleur tolérable le long des veines

Nous vous conseillons également de lire:

  • Obstruction des vaisseaux sanguins sur les jambes et comment les nettoyer
  • Échographie Doppler des vaisseaux des membres inférieurs
  • Greffe de dérivation et numérisation recto-verso comme méthodes de traitement des vaisseaux des membres inférieurs
  • Exercices pour renforcer les vaisseaux sanguins dans les jambes

Cela indique vraiment des processus pathologiques graves qui ont commencé à se produire dans les vaisseaux des membres inférieurs. Et avec tout nouveau rhume, ces phénomènes s'intensifieront, car les foyers infectieux chroniques sont activés, à la suite de cela, avec le rhume, il est nécessaire de traiter les membres inférieurs. Il est nécessaire d'arrêter les processus négatifs à leurs premières manifestations, il est également nécessaire de vérifier les vaisseaux des jambes avec un spécialiste et, surtout, d'être traité jusqu'à guérison complète.

Phlébévrysme

Avec les varices, pour une combinaison de raisons, les parois des veines sur les jambes sont inégalement étirées, provoquant l'apparition d'une tortuosité typique de leurs canaux et la formation de "billes".

Mais la pathologie ne se limite pas à un défaut esthétique - les varices compliquent gravement l'apport sanguin aux tissus des membres inférieurs, ainsi que la circulation sanguine dans le corps dans son ensemble, entraînant une augmentation de l'insuffisance veineuse.

Et avec le passage à chaque étape suivante, les symptômes de la maladie augmenteront: d'un «gonflement» initialement insignifiant des veines saphènes des jambes à une stagnation presque complète du sang dans celles-ci, d'un léger œdème et de sensations cutanées désagréables à une perte complète de sensibilité des zones cutanées individuelles, d'une hyperémie légère à une destruction complète peau dans cette partie du corps avec formation d'ulcères trophiques non cicatrisants.

La maladie ne se limite pas aux varices externes - elle se développe en parallèle dans les organes pelviens. dans les zones de l'œsophage. dans les veines du système tête-cou.

Les varices peuvent se développer sur les mains à cause d'un travail acharné constant, mais ici ce n'est pas aussi prononcé et dangereux que sur les jambes.

Maladies des membres inférieurs - les vaisseaux, veines et muscles les plus courants, leurs symptômes et leur traitement

La plupart des pathologies des membres inférieurs sont associées aux vaisseaux sanguins. Le danger de telles affections est qu'elles peuvent entraîner une invalidité et même une amputation. Pour cette raison, il est important de remarquer les symptômes des maladies des membres inférieurs à temps. Sévérité, gonflement et fatigue des jambes - tout cela indique des problèmes possibles avec les vaisseaux. Ces symptômes accompagnent diverses maladies, bien que le traitement ait plusieurs principes généraux. Elle est réalisée de manière conservatrice ou chirurgicale. De plus, des méthodes de physiothérapie et de physiothérapie sont utilisées.

Quelles sont les causes des maladies des membres inférieurs

Dans le corps humain, le cœur et les vaisseaux sanguins sont un système fermé dans lequel une certaine pression est maintenue. Son niveau est régulé par le système nerveux, qui réagit à la condition humaine. Les vaisseaux suivants sont présents sur les membres inférieurs:

  • Vienne. Sur les pattes, ils sont profonds et peu profonds. Les veines accompagnent les artères. Mensonge superficiel dans le tissu adipeux sous-cutané, possède un grand nombre de valves pour empêcher la circulation sanguine.
  • Artères. Par rapport aux veines, ils ont des parois plus épaisses et plus solides - un «renforcement» musculaire, à travers lequel le sang circule vers les organes.
  • Capillaires. Ce sont les plus petits vaisseaux situés sous la peau. Seuls les capillaires sont présents à la périphérie. Leur paroi est mince, de sorte que les érythrocytes semblent s'y faufiler pour échanger de l'oxygène contre des substances toxiques.

La fonction principale des capillaires est le transport sanguin. Par les artères, il pénètre dans les organes et leur donne de l'oxygène avec des nutriments, par les veines - il retourne dans les cavités cardiaques, emportant avec lui les toxines. Selon la fonction exercée, les navires sont:

  • résistif,
  • échange;
  • capacitif;
  • manœuvre;
  • Absorption de choc;
  • sphincters.

La couleur du sang artériel et veineux est différente. Le premier est écarlate, car saturé en oxygène, le second a une teinte rouge foncé voire bordeaux. Les maladies vasculaires des jambes sont principalement associées aux artères et aux veines. Dans le premier, une atrophie des structures musculaires ou une diminution de la lumière est observée, dans le second, un étirement en largeur. En raison de ces écarts, la circulation sanguine est altérée, ce qui entraîne la mort des tissus ou d'autres conséquences dangereuses jusqu'à l'amputation.

Les raisons

Les membres inférieurs sont les plus éloignés du cœur. Le sang en eux devrait monter de bas en haut, surmontant la force de gravité. De plus, les jambes sont des organes de soutien et sont soumises à une forte pression de tout le corps. Pour cette raison, les vaisseaux ici doivent être plus puissants et entraînés par rapport à ceux situés sur les mains. D'où les causes des maladies des membres inférieurs: surpoids, sédentarité, ou au contraire trop active avec une charge maximale. Il existe d'autres facteurs de risque:

  • Diabète;
  • prédisposition héréditaire;
  • fumeur;
  • stress fréquent;
  • changements liés à l'âge;
  • obésité;
  • troubles de la coagulation sanguine;
  • infections chroniques;
  • réactions allergiques;
  • augmentation du taux de cholestérol sanguin;
  • alimentation déséquilibrée;
  • maladies du système nerveux.

Classification

Les maladies des membres inférieurs sont un concept général de tous les problèmes associés aux vaisseaux des jambes. Certaines pathologies ont leurs propres spécificités de manifestation, caractéristiques de thérapie et complications. Pour faciliter le diagnostic et le traitement, les médecins ont compilé une classification de ces maladies. Le critère pour cela est le type de navire affecté. En tenant compte de ce facteur, les éléments suivants se démarquent:

  • Maladie artérielle. Ceux-ci incluent la thromboangiite, l'athérosclérose, l'artérite oblitérante, l'endartérite.
  • Maladies des veines. Ce sont la phlébite, la thrombose, la thrombophlébite, les varices.

Les symptômes de la maladie vasculaire

Le tableau clinique dépend du type de maladies des membres inférieurs. Chacun a ses propres caractéristiques inhérentes à une seule pathologie. Des problèmes de veines ou d'artères peuvent être suspectés par certains signes généraux:

  • changement dans la structure ou la couleur de la peau;
  • l'apparition de varicosités dans certaines zones;
  • crampes et douleurs dans les mollets la nuit;
  • douleur lors du déplacement;
  • jambes souvent lourdes ou fatiguées;
  • engourdissement de certaines zones ou de tout le membre;
  • gonflement fréquent des jambes, surtout en fin d'après-midi.

L'athérosclérose

La cause de l'athérosclérose est le dépôt de cholestérol sur les parois des artères, ce qui entraîne un rétrécissement de leur lumière et une diminution du flux sanguin. En conséquence, des carences en oxygène et en nutriments se développent. En progressant, une telle maladie vasculaire des membres inférieurs peut conduire à un blocage complet de l'artère par la plaque athéroscléreuse. La pathologie se développe en raison de:

  • fumeur;
  • alcoolisme;
  • hypodynamie;
  • abus d'aliments riches en graisses;
  • travail associé à une hypothermie des jambes, en particulier des pieds;
  • hypertension;
  • diabète sucré.

Les artères fémorales et poplitées sont plus sensibles à l'athérosclérose. La peau de la zone touchée devient pâle et froide. Puis elle perd progressivement les cheveux qui poussent sur elle. À l'avenir, le volume musculaire de la jambe inférieure diminue et la peau peut devenir œdémateuse et hyperémique. Autres signes caractéristiques de l'athérosclérose des membres inférieurs:

  • sensation de frisson sous les genoux dans toutes les conditions;
  • engourdissement;
  • douleur dans les mollets, d'abord en marchant, puis au repos;
  • fatigue;
  • performances réduites;
  • jambes fatiguées;
  • vertiges;
  • déficience de mémoire;
  • assombrissement de la peau des orteils;
  • plaies trophiques, d'abord sur les pieds, puis sur les jambes - à un stade avancé de la maladie;
  • gangrène - au stade terminal.

Endartérite oblitérante

Cette maladie des vaisseaux des membres inférieurs est l'une des plus difficiles. L'oblitération signifie un blocage, c'est-à-dire un processus qui bloque la lumière de n'importe quel canal. L'endartérite oblitérante est une inflammation chronique des vaisseaux des membres inférieurs, qui conduit d'abord à une altération de la circulation sanguine, puis à la fermeture complète de la lumière vasculaire et à la formation de gangrène. Les artères des pieds ou des jambes sont principalement touchées. À mesure que la maladie progresse, de moins en moins d'oxygène est fourni aux jambes, ce qui fait que les tissus commencent à mourir..

Les hommes d'âge moyen qui fument sont plus sujets à l'endartérite. Pour cette raison, la maladie est même appelée boiterie du fumeur. Un autre nom est la maladie de Burger. Les médecins ne parviennent toujours pas à un point de vue commun sur les causes de cette maladie. Les pathologies du système immunitaire, l'allergie à la nicotine, les infections, l'athérosclérose des jambes, les troubles de la coagulation sanguine et les antécédents de gelures des jambes sont appelés facteurs de risque. Symptômes typiques de l'endartérite:

  • fatigue rapide des jambes;
  • convulsions;
  • la claudication intermittente;
  • douleurs aiguës dans les membres;
  • couleur de peau pâle des jambes;
  • sécheresse, arrêt de la croissance des poils sur les jambes;
  • l'apparition d'ulcères trophiques;
  • douleur en courant ou en marchant;
  • gonflement.

Varices

Cette pathologie vasculaire des membres inférieurs est plus souvent diagnostiquée chez la femme. La maladie est une diminution de l'élasticité des parois veineuses dans le contexte d'une défaillance de la valve veineuse. Ces écarts provoquent une stase sanguine et une vasodilatation. Une caractéristique est des nœuds saillants sous la peau. Les facteurs de risque de varices comprennent des charges importantes sur les membres inférieurs, un excès de poids et un mode de vie sédentaire, ainsi que la prise de contraceptifs hormonaux. Les principaux symptômes des varices:

  • hypertrophie des veines saphènes;
  • gonflement des jambes;
  • lourdeur dans les membres inférieurs;
  • C'est une douleur sourde;
  • convulsions qui surviennent principalement la nuit;
  • jambes fatiguées le soir;
  • varicosités sur la peau;
  • démangeaisons cutanées, eczéma;
  • sécheresse, desquamation, pigmentation, arrêt de la pousse des poils sur les jambes.

Phlébite

C'est le nom de l'inflammation des parois des veines due à une diminution de sa perméabilité, des maladies infectieuses (causées par le streptocoque), l'introduction de substances irritantes (solutions hypertoniques ou glucose). La phlébite peut résulter d'un traumatisme de la paroi veineuse pendant le cathétérisme, de brûlures chimiques de la peau ou d'une perfusion intraveineuse prolongée de médicaments. La maladie se développe souvent dans le contexte des varices. La raison en est une violation du flux sanguin qui se produit avec des varices.

La phlébite se transforme très rapidement en thrombophlébite. Cela se produit si des caillots sanguins apparaissent dans la lumière des vaisseaux enflammés. Pour cette raison, il est très important d'identifier la phlébite à temps. Les symptômes de cette maladie des membres inférieurs:

  • hyperémie et rougeur de la peau sur le site de l'inflammation;
  • élargissement de la veine affectée;
  • inconfort dans une jambe douloureuse, gonflement;
  • mal de crâne;
  • douleur lors du déplacement de la jambe en raison de la tension cutanée;
  • augmentation de la température;
  • gonflement flou, douleur profonde, teint blanc laiteux - avec inflammation des veines profondes.

Thrombophlébite

La maladie thrombophlébite se développe à partir de la phlébite et, en plus de l'inflammation des veines, s'accompagne d'une augmentation simultanée de la viscosité du sang. En conséquence, des caillots sanguins se forment, la lumière des vaisseaux se rétrécit, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine. Cette condition est dangereuse pour les humains. À tout moment, un caillot sanguin peut se détacher et pénétrer dans n'importe quelle partie du système circulatoire avec la circulation sanguine. En conséquence, une thromboembolie se développe - un blocage aigu du vaisseau, conduisant à une ischémie (mort tissulaire).

La thrombophlébite est causée par une coagulation sanguine élevée, des blessures aux jambes, certains médicaments, des infections, la grossesse et l'accouchement. Une telle maladie est indiquée par un œdème aigu du membre. La température corporelle monte à 39-39,5 degrés. Dans ce contexte, on observe les éléments suivants:

  • frissons;
  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • douleur dans la jambe affectée, aggravée par la toux;
  • peau cyanosée tendue, pâle, froide et marbrée;
  • douleur dans la jambe à la palpation de la région calcanéenne interne de la cheville;
  • douleur lors de la compression du muscle du mollet avec la main;
  • affaiblissement du pouls sur le membre affecté;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques régionaux.

Thrombose

La thrombose signifie le blocage des vaisseaux des membres inférieurs en raison de l'inflammation des veines profondes et de la formation de caillots sanguins. S'ils sont attachés de manière lâche à la paroi vasculaire, ils se détachent facilement et se déplacent avec la circulation sanguine. Les raisons de ce processus pathologique:

  • opérations chirurgicales;
  • troubles hormonaux;
  • pathologies vasculaires congénitales;
  • infections sévères;
  • les fractures;
  • tumeurs;
  • surpoids;
  • parésie et paralysie des jambes;
  • mode de vie sédentaire;
  • adhésion à long terme au repos au lit;
  • tabagisme, alcoolisme.

Avec une thrombose le soir, des douleurs d'éclatement et de compression se produisent dans les jambes. De plus, les membres ressentent une lourde lourdeur, un engourdissement, des picotements et des creeps. Autres signes caractéristiques de thrombose:

  • gonflement et augmentation de la taille de la jambe touchée;
  • cuir brillant;
  • élévation de température générale et locale;
  • amincissement de la peau, pâleur et cyanose;
  • motif veineux prononcé.

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, le médecin mesurera la pression artérielle dans les deux jambes. Pour déterminer le pouls, un capteur Doppler est placé sur l'artère tibiale postérieure. Lors d'un examen externe, le médecin procède à des percussions (tapotements) et à une auscultation (écoute du travail des organes). Le spécialiste le fait pour une évaluation initiale de l'état du flux sanguin. Pour confirmer vos soupçons, le médecin nommera:

  • Test sanguin. Nécessaire pour vérifier sa coagulabilité.
  • Angiographie (vasographie). Il s'agit d'un examen aux rayons X de contraste de l'état du flux sanguin et des vaisseaux.
  • Caplillaroscopie. Est-ce que l'étude de la microcirculation au niveau tissulaire.
  • Échographie Doppler des vaisseaux. Aide à visualiser la vitesse, la direction et le volume du flux sanguin en temps réel, grâce auquel il est possible de détecter les anomalies existantes, les caillots sanguins et les inflammations.
  • Thermométrie. Suppose une mesure locale de la température cutanée sur le site suspecté de l'inflammation.
  • Angiographie par résonance magnétique ou IRM avec contraste. Une personne reçoit une injection intraveineuse d'une substance spéciale. Pour cette raison, lors d'une IRM, un spécialiste obtient des informations plus précises sur la localisation des caillots sanguins.

Traitement

Les maladies des membres inférieurs sont traitées de manière globale. Le choix d'un schéma thérapeutique spécifique dépend du type de pathologie diagnostiquée et de sa gravité. En général, le traitement est effectué dans plusieurs directions principales à la fois:

  • Restauration des propriétés rhéologiques du sang, c'est-à-dire une diminution de sa viscosité. A cet effet, des antiagrégants sont utilisés: Héparine, Aspirine, Girudine.
  • Régénération des parois vasculaires endommagées. Ceci est aidé par les angioprotecteurs, y compris l'acide ascorbique, la Troxevasine, les glucocorticoïdes et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
  • Augmentation du tonus vasculaire pour assurer une circulation sanguine de haute qualité. Atteint grâce à la physiothérapie, la thérapie par l'exercice, le massage.

Nutrition

Une des directions du traitement est l'adaptation du mode de vie du patient. Cela est particulièrement vrai pour la nutrition. Le patient se voit prescrire un régime avec une diminution de la teneur en glucides et en graisses simples. À cet égard, les produits suivants sont interdits:

  • viande et abats gras;
  • bananes;
  • les raisins;
  • saucisses;
  • saucisses;
  • saucisses;
  • Fast food;
  • produits semi-finis;
  • les poissons gras;
  • viandes fumées;
  • marinades, cornichons;
  • farine;
  • bonbons;
  • sauces et condiments.

Il est utile d'utiliser diverses baies de couleurs jaunes, rouges et foncées. Pour les fruits, les agrumes et les grenades sont recommandés. Les verts sont utiles pour les récipients, en particulier le persil. Les autres aliments recommandés pour les maladies vasculaires comprennent:

  • une petite quantité de fruits secs;
  • poisson maigre;
  • des légumes;
  • jusqu'à 40 g de noix par jour;
  • bouillon d'églantier;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • champignons;
  • viandes maigres;
  • thé et café faibles - pas plus de 3-4 fois par semaine.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments sont à la base du traitement des maladies vasculaires. En tenant compte de la pathologie et des symptômes individuels, le médecin peut prescrire des médicaments de plusieurs groupes à la fois. Dans la plupart des cas, les moyens suivants sont utilisés:

  • Venotonique: Diosmin, Troxevasin, Pentoxifylline. Ils aident à normaliser les vaisseaux sanguins. Appliqué sous forme de pommades, gels, comprimés, baumes et crèmes.
  • Phlébotonique: Detralex, Phlebodia 600, Lyoton, Venoruton, Anavenol, Troxerutin. Ils sont utilisés en interne sous forme de comprimés ou en externe sous forme de pommades. Prescrit pour améliorer l'écoulement veineux.
  • Anticoagulants: Héparine, Warfarine, Hirudine, Lépirudine, Danaparoïde. Diminue la viscosité du sang, ce qui aide à éliminer les caillots sanguins. Ces médicaments sont utilisés en interne sous forme de comprimés ou en externe sous forme de pommades.
  • Anti-inflammatoires (AINS): solutions injectables, gel, comprimés, pommade Indométacine ou Diclofénac. Aide à réduire l'inflammation et les symptômes.
  • Désagrégants: Aspirine, Cardiomagnet, Tirofiban. Réduit le risque de caillots sanguins. Sont pris par voie orale sous forme de pilule.
  • Antioxydants: Venarus, Ascorutin. Ils ont un effet vasoconstricteur.
  • Statines: Lovastatine, Simvastatine. Sont capables de bloquer la formation de cholestérol dans le foie.

Ces médicaments sont utilisés dans différentes combinaisons en fonction de la maladie vasculaire. Dans l'athérosclérose, des médicaments hypolipidémiants (statines) et des anticoagulants sont prescrits. Schémas thérapeutiques pour d'autres pathologies:

  • Endartérite. Montré pour prendre des anticoagulants et des anti-inflammatoires.
  • Varices. Parmi les médicaments, les AINS, les anticoagulants, les venotoniques et les antioxydants sont prescrits. Recommander en outre de porter des bas de compression.
  • Phlébite. Injections prescrites d'anti-inflammatoires, d'anticoagulants.
  • Thrombophlébite. Il est nécessaire de prendre des anticoagulants, des angioprotecteurs, des phlébotoniques.
  • Thrombose. Des thrombolytiques, des anticoagulants et des anti-inflammatoires sont utilisés pour traiter cette pathologie..

Procédures de physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie aident à faire face aux symptômes désagréables de la maladie et accélèrent le processus de réparation des tissus endommagés. Pour cette raison, de telles procédures sont prescrites après la fin de la période aiguë de la maladie. Avec les pathologies vasculaires, les bénéfices sont:

  • Electrophorèse. Il consiste en l'introduction de médicaments dans le corps par l'action d'un courant galvanique. Pour cette raison, les ingrédients actifs pénètrent plus profondément et soulagent efficacement l'inflammation..
  • Thérapie UHF. Il s'agit d'une irradiation avec des ondes à haute fréquence, qui aident à soulager le processus inflammatoire dans les veines et à accélérer la régénération tissulaire.
  • Barothérapie. Il est effectué afin d'améliorer les processus métaboliques et l'apport sanguin aux tissus affectés.
  • Darsonvalisation. Il consiste à influencer les foyers d'inflammation par des courants sinusoïdaux. Effet - les processus inflammatoires sont éliminés, les tissus sont saturés d'oxygène, le syndrome douloureux est réduit.

Physiothérapie

L'exercice vise à réduire les symptômes de la maladie des membres inférieurs. Une personne augmente son endurance, grâce à laquelle elle peut passer plus longtemps sans l'apparition de signes de pathologie. Cela améliore la qualité de vie du patient. De plus, l'exercice aide à réguler le flux sanguin des membres inférieurs. La gymnastique thérapeutique est indiquée pendant les périodes de rémission, lorsque le patient n'est pas gêné par une douleur intense. Options d'exercice pour faire:

  • Faites le tour de la pièce en levant les genoux pendant 1 à 3 minutes. Il est utile pour l'athérosclérose.
  • Tenez-vous droit, montez sur les orteils, tout en redressant vos bras. Descendez à la position de départ. Répétez cette opération 8 à 10 fois pour 3 à 4 séries.

Intervention chirurgicale

L'opération est prescrite au patient si le traitement conservateur est inefficace. Les indications d'une intervention chirurgicale comprennent une inflammation sévère, un risque élevé de rupture de thrombus avec le développement ultérieur d'une thromboembolie pulmonaire. Pour éviter de telles complications, les types d'opérations suivants sont utilisés:

  • Phlébectomie. Il implique l'ablation de toute la veine sous anesthésie générale.
  • Sclérothérapie. La veine pathologiquement altérée est résorbée avec l'introduction de médicaments spéciaux.
  • Thérapie au laser. Il consiste à éteindre la veine malade de la circulation sanguine.
  • Stenting. Il s'agit d'une expansion forcée de la lumière des vaisseaux rétrécis en raison de l'installation d'un cadre artificiel - un stentor.
  • Chirurgie de pontage. Représente la création d'un canal différent pour la circulation sanguine.
  • Endartériectomie. Lors d'une telle opération, l'artère est nettoyée des plaques athéroscléreuses qui l'ont rétrécie..
  • Thrombectomie. Il s'agit d'une procédure pour éliminer un caillot sanguin et rétablir la circulation sanguine.
  • Amputation. C'est la mesure la plus extrême pour les maladies des membres inférieurs. L'amputation est effectuée pour une gangrène progressive, une infection incurable et une douleur incontrôlable au repos.

Remèdes populaires

La méthode de traitement la plus fiable est un médicament prescrit par un spécialiste. Les recettes folkloriques ne peuvent être utilisées que comme mesure supplémentaire et après accord avec le médecin traitant. S'il le permet, les moyens suivants peuvent être utilisés:

  • Pour 50 g de marronnier d'Inde, prenez 0,5 litre de vodka. Mélanger les ingrédients, verser dans un récipient en verre foncé et envoyer infuser pendant 2 semaines. Après l'heure spécifiée, vous pouvez commencer à prendre la perfusion de 30 à 40 gouttes jusqu'à 3 fois par jour.
  • Prenez des feuilles de pissenlit et de l'alcool dans un rapport de 1: 5. Après avoir mélangé les ingrédients, laissez-les infuser pendant 14 jours. utilisez la teinture prête à l'emploi pour essuyer les jambes fatiguées. La procédure est répétée quotidiennement avant le coucher. Vous pouvez également faire une compresse la nuit. Pour ce faire, un bandage est humidifié dans de la teinture et attaché à un point sensible..

Prévention des maladies des membres inférieurs

Une bonne activité physique est une condition nécessaire à la prévention. Marcher, marcher au grand air, exercices thérapeutiques - tout cela aidera à éviter les caillots sanguins et à saturer les tissus des jambes en oxygène. Pour la prévention, une bonne nutrition doit également être observée. Ne pas trop manger la nuit, car cela augmente la coagulation sanguine. Autres conditions de prévention:

  • portez des vêtements et des chaussures confortables et non serrés;
  • réduisez le temps que vous portez des talons hauts;
  • boire périodiquement des complexes de vitamines;
  • éviter la surchauffe du corps;
  • manger une alimentation équilibrée avec une abondance de légumes et de fruits dans l'alimentation;
  • en cas de travail sédentaire, prenez des pauses régulières - toutes les demi-heures.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte