L'articulation de la hanche est considérée comme la plus grande articulation. Et il est aussi le plus chargé du corps humain. Il est situé à la jonction de l'os de la cuisse, ainsi que du bassin. En raison de la structure particulière, le membre se déplace librement dans différentes directions. Cette articulation permet une posture droite. La douleur dans l'articulation de la hanche altère sa fonctionnalité, provoquant un inconfort sévère chez la personne lorsqu'elle marche et même assise. En même temps, le membre devient même parfois engourdi.

Classification générale des causes

Il est important de savoir! Les médecins sont choqués: "Il existe un remède efficace et abordable contre les douleurs articulaires." En savoir plus.

Le diagnostic d'un dysfonctionnement de l'articulation de la hanche est semé d'embûches, car tout provoque des sensations douloureuses: blessure, maladie du squelette, pathologie concomitante des organes internes. Dans ce cas, la zone endommagée fera mal, les sensations deviendront brûlantes..

Ce problème est le plus courant chez les personnes qui ont franchi la barre des 50 ans. Dans le même temps, les femmes sont beaucoup plus sujettes à des problèmes d'articulation ou de hanche que les hommes..

La douleur dans l'articulation de la hanche est souvent causée par:

  • Traumatique: fracture du col fémoral, lésion directe de la zone articulaire, luxation sévère de la hanche droite ou gauche, myosite ossifiante, qui s'est développée à la suite d'une lésion traumatique de l'articulation, fractures des os pelviens, épiphysiolyse de la tête fémorale.
  • Lésions du tissu conjonctif de l'articulation de la hanche: maladie de Reiter, arthrite et seulement rhumatoïde, maladie de Bechterew.
  • Maladies de l'articulation, accompagnées de processus dégénératifs dans les tissus: coxarthrose.
  • Ostéochondropathies: ostéochondrite disséquante, pathologie de Legg-Calve-Perthes.
  • Problèmes de développement squelettiques: déformation varus épiphysaire du pied qui se développe chez les adolescents.
  • Processus d'inflammation des tissus mous des articulations: bursite, synovite passagère, coxite articulaire, provoquée par un bacille tuberculeux.

La douleur irradiante dans la région de la hanche se développe à la suite de telles lésions: symphysite, syndrome radiculaire, processus pathologiques à l'intérieur de l'articulation sacro-iliaque, enthésopathie. En général, une articulation de la hanche gauche ou droite endommagée provoque un inconfort et une douleur importants. Il doit être traité dès l'apparition des moindres symptômes..

Description détaillée des causes traumatiques

Si l'articulation de la hanche fait mal, la raison du développement d'un tel état pathologique peut être:

  1. Luxation congénitale de la hanche, résultant d'un accouchement infructueux ou pendant le développement intra-utérin. Les dommages peuvent être rapidement diagnostiqués même chez les nouveau-nés. L'enfant a des plis fessiers inégaux, raccourcissement d'une jambe. Un nerf pincé est également fréquent. Pour un nouveau-né, cette maladie est assez complexe et dangereuse, car les conséquences d'un traumatisme peuvent persister à vie..
  2. Luxation traumatique de la hanche. Il se caractérise par une douleur vive, une personne ne peut faire aucun mouvement et il ne peut être question de s'asseoir ou de se tenir debout. L'œdème et l'hématome apparaissent au-dessus de l'articulation. Lors de la luxation de la hanche (course à pied, entraînement sportif) ne fait qu'aggraver la condition, provoque la progression des changements et des processus pathologiques dans l'articulation de la hanche. Ce type de blessure nécessite un traitement immédiat..
  1. Fracture du col fémoral. Ce diagnostic est souvent posé chez les femmes de plus de 60 ans. La cause de tels dommages à l'articulation de la hanche est une chute banale ou un coup ciblé à l'articulation de la hanche. Au moment de la fracture, une douleur très vive est ressentie, aggravée par le mouvement. Des sensations désagréables commencent à se produire sur la surface interne de la cuisse. Sur le site de la blessure, un œdème apparaît, une ecchymose sur la zone de l'articulation de la hanche. La jambe gauche ou droite endommagée devient plus courte et la personne développe une boiterie, l'articulation commence à cliquer. De plus, le traumatisme contribue au pincement du nerf, de sorte que la cuisse commence à s'engourdir..
  2. Fracture transtrochantérienne de l'os du fémur. La douleur dans ce cas est modérée ou sévère. En bougeant, les symptômes de la hanche sont pires. Ici, un nerf pincé est également tout à fait possible. Dans une telle situation, la douleur se déclenche et les membres peuvent s'engourdir..
  3. Contusion de l'articulation de la hanche. Ici, la douleur est d'intensité modérée, mais elle peut devenir sévère lors des mouvements actifs d'une personne. Au repos, les symptômes disparaissent. Cette cause de douleur dans la hanche ou l'articulation de la hanche est très fréquente, en particulier chez les personnes sujettes aux chutes. Le patient a une boiterie, qui passe rapidement.

Les blessures traumatiques à l'articulation de la hanche peuvent être considérées comme la cause principale et fréquente de douleurs désagréables. Fractures graves ou luxations du fémur, du bassin nécessitent souvent une intervention chirurgicale. Si une personne a un nerf pincé et que le patient commence à engourdir le membre, un appel à un médecin doit être immédiat..

Les maladies systémiques comme cause de douleur

La douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche ou dans d'autres positions peut être causée par des lésions systémiques du tissu conjonctif. Le traitement de ces maladies doit être effectué en permanence, car elles sont considérées comme pratiquement incurables. De plus, la thérapie doit être complète et avoir un impact, tout d'abord, sur la cause du développement de sensations désagréables.

Ainsi, les pathologies suivantes sont capables de provoquer des douleurs dans l'articulation de la hanche gauche ou droite:

  • Maladie de Bechterew. Ici, la douleur est sourde. Chez un homme ou une femme malade, les sensations douloureuses deviennent plus fortes la nuit. La localisation du syndrome douloureux est le sacrum ou le bassin. En même temps, il est capable de donner au genou, à la cuisse, à l'aine, à tirer. Le mouvement dans ce cas, en particulier la marche, est difficile, le patient ressent une raideur. La douleur à la hanche peut être assez intense. Un processus inflammatoire se développe à l'intérieur de l'articulation droite ou gauche.
  • Syndrome de Reiter. Cette maladie est une lésion des articulations, des organes génito-urinaires, ainsi qu'une inflammation de la conjonctive. La maladie est auto-immune et résulte d'une infection intestinale. Le processus pathologique à l'intérieur de l'articulation commence plusieurs semaines ou plusieurs mois après le début du développement de la maladie. Il se caractérise par une douleur aiguë à la hanche ou à l'articulation, des changements de température. Un gonflement prononcé apparaît dans la région pelvienne à gauche et à droite. Dans la plupart des cas, la maladie entraîne des lésions symétriques des articulations..

Elena Malysheva vous en dira plus sur le syndrome dans cette vidéo:

  • Polyarthrite rhumatoïde. Ce problème est caractérisé par des lésions du tissu conjonctif. Ce type de maladie ne s'accompagne jamais de l'apparition de pus. C'est cette maladie qui est considérée comme une condition préalable à la coxarthrose des articulations de la hanche. Il y a une progression graduelle. Initialement, elle se caractérise par les symptômes suivants: œdème et gonflement (à gauche ou à droite). Une gêne est ressentie lors de la marche, des poussées de douleur. À l'intérieur de l'articulation, en raison du processus d'inflammation, la température augmente (locale et générale). Une progression supplémentaire contribue à l'apparition de raideur dans tout mouvement. Il y a une douleur dans l'articulation de la hanche en position couchée sur le côté la nuit. Habituellement, la pathologie présentée se manifeste simultanément à droite et à gauche. En raison de la destruction de l'articulation de la hanche, les nerfs du patient peuvent être pincés, de sorte que les membres deviennent engourdis. Le traitement ici devrait être immédiat.

Les pathologies systémiques sont capables de délivrer une douleur de nature différente à une personne: vive, extrêmement vive, tirante. Il n'est pas toujours possible de faire face seul à un inconfort sévère, même pendant une période de repos. Par conséquent, seul un médecin doit prescrire le traitement approprié. Cela est particulièrement vrai dans les situations où un nouveau-né est malade. Un traitement inefficace peut ruiner sa vie à l'avenir..

Douleur causée par des changements dégénératifs

Des douleurs articulaires suffisamment vives, brûlantes ou tiraillantes peuvent provoquer de telles maladies:

  1. Déformation épiphysaire en varus, fréquente chez les adolescents. Avec elle, les sensations ont un caractère terne et attirant. Ils sont capables de donner à l'intérieur du genou. La course à pied et d'autres entraînements sportifs provoquent une augmentation de l'intensité du syndrome douloureux. La douleur de temps en temps peut tirer et l'articulation peut cliquer.
  1. Coxarthrose. La pathologie présentée occupe l'une des premières positions parmi toutes les lésions de l'articulation de la hanche. Il est diagnostiqué chez les hommes et les femmes. Il faudra beaucoup de temps pour le traiter et la thérapie est assez compliquée. La maladie est caractérisée par le développement de processus dégénératifs et destructeurs dans l'articulation. Les symptômes de la pathologie sont les suivants: au début, l'articulation du patient commence à faire mal après avoir couru, fait une longue marche ou monté des escaliers. Et au repos, l'inconfort disparaît. Ici, les mouvements ne sont pas encore limités. Au deuxième stade de développement, les symptômes suivants apparaissent: le syndrome douloureux commence à céder dans l'aine, ainsi que dans la cuisse. Le stress quotidien augmente l'intensité des sensations, mais au repos elles disparaissent. Une marche prolongée provoque l'apparition de boiteries, l'articulation commence à cliquer. Le travail des muscles et des tendons est perturbé, leur tonus diminue. Au dernier stade du développement de la maladie, le patient ressent des douleurs même la nuit et elles sont assez fortes. La boiterie devient prononcée. Les muscles perdent leur volume et s'atrophient - une personne devient immobile. Le traitement peut suspendre ou ralentir la destruction articulaire.

Ces pathologies peuvent conduire à une boiterie constante, et c'est déjà une restriction de l'activité professionnelle, le manque d'entraînement sportif à part entière. Même se lever le matin peut être très difficile..

Causes inflammatoires et infectieuses de la douleur

En plus des dommages directs aux os de l'articulation, l'inflammation des muscles, des tendons et de la capsule articulaire peut causer de l'inconfort. Et les maladies infectieuses sont également capables de provoquer un syndrome douloureux:

  • Arthrite purulente. Les signes d'une telle pathologie sont: une augmentation de la température générale, une rougeur de la peau dans la zone articulaire, un œdème sévère, une douleur vive ou vive. Toute charge (courir et même marcher) ou même banale sortir du lit devient impossible. La douleur commence à traverser. Le traitement ici ne peut pas être retardé, car le patient développe une septicémie.
  • Nécrose de la tête fémorale (aseptique). Surtout, il est observé chez des hommes assez jeunes. La maladie apparaît en raison de la détérioration de la circulation sanguine dans cette zone. Le résultat du développement de la nécrose est la mort des cellules tissulaires. La pathologie présente les signes suivants: une douleur aiguë émergent brusquement qui peut irradier vers l'aine, une sensation de brûlure dans la zone touchée. Cela peut faire tellement mal qu'une personne ne peut pas s'appuyer sur la jambe affectée, il lui est difficile de sortir du lit. Dans la plupart des cas, le patient a besoin d'une injection d'un analgésique pour engourdir l'articulation. Les symptômes disparaissent après quelques jours. Si la pathologie continue de progresser, la personne aura des changements dans les muscles et les tendons - elle s'atrophiera. La personne développe un trouble de la marche et une boiterie.
  • Arthrite tuberculeuse. Une caractéristique de la pathologie est qu'elle se développe principalement chez les jeunes enfants dont l'immunité est affaiblie. La pathologie est lente. Le petit patient se fatigue vite, il court très peu. Les muscles de la cuisse s'atrophient progressivement. L'articulation commence à cliquer, la jambe devient plus courte. Au fil du temps, l'articulation touchée commence à faire beaucoup de mal. Parfois, la douleur est vive et parfois tiraillante ou brûlante. De plus, une suppuration apparaît à l'intérieur de l'articulation, les symptômes s'intensifient..
  • La bursite est une lésion inflammatoire de la capsule articulaire. Le principal symptôme de la pathologie est une douleur qui rampe le long de la jambe. Dans le même temps, les sensations sont aiguës et en se levant ou en marchant, l'inconfort se manifeste très fortement. Au repos, le membre blessé fera mal ou brûlera.

Les pathologies infectieuses provoquent une variété de types de douleur à l'intérieur de l'articulation de la hanche: sensations de brûlure, de tiraillement ou d'ennui. Souvent, l'inconfort est tellement ressenti que la personne est incapable de dormir la nuit. Naturellement, toutes ces pathologies doivent être traitées de toute urgence..

Caractéristiques du diagnostic de la pathologie

Pour déterminer avec précision les causes et les facteurs provoquant des douleurs dans l'articulation de la hanche, le patient a besoin de l'attitude attentive des médecins et d'un diagnostic correct. Pour cela, les procédures suivantes sont utilisées:

  • Examen échographique de l'articulation de la hanche.
  • Radiographie de la zone de la cuisse, et cela devrait être fait en deux projections.
  • Analyses de sang de laboratoire: générales, ainsi que biochimiques. Ils détermineront la présence de facteur rhumatoïde, une augmentation du taux de leucocytes et une modification du taux de sédimentation érythrocytaire.
  • Examen externe de l'articulation avec palpation, ainsi que fixation des plaintes du patient.
  • IRM.

Après l'examen, un diagnostic précis est établi et un traitement complet est prescrit..

Comment traiter la pathologie?

Si vous ressentez périodiquement une douleur dans l'articulation de la hanche, elle doit être traitée. La thérapie dépend de la cause qui l'a provoquée. Ainsi, le traitement de l'articulation se produit en fonction de la pathologie.

Luxation congénitale

Si la luxation est congénitale, des produits orthopédiques spéciaux sont appliqués sur l'articulation de l'enfant: étriers, entretoises ou oreiller de Freik sont recommandés. Tous ces outils soutiennent les jambes du nouveau-né dans la bonne position physiologique. L'enfant devra y rester pendant au moins six mois. Si le traitement traditionnel n'est pas efficace, une intervention chirurgicale est prescrite au bébé. Autrement dit, la tête du fémur est ajustée chirurgicalement à un nouveau-né et d'autres lacunes sont également corrigées. Une fois les appareils orthopédiques retirés, le bébé peut recevoir un léger massage pour renforcer ses muscles..

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'enduire une fois par jour..

Luxation traumatique

En présence d'une luxation traumatique, le médecin devra l'ajuster en utilisant des médicaments qui aident à éliminer le tonus musculaire. Après cela, le patient doit se reposer. Un engourdissement du membre indique que le nerf est pincé. Cela nécessitera un examen obligatoire par un neurologue.

Fracture de la hanche

Une fracture de la hanche est traitée par un traumatologue. Avec de tels dommages, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. Les traitements conservateurs sont parfois inefficaces. Mais si l'opération ne peut pas être effectuée, il est recommandé au patient d'appliquer un plâtre sur la jambe gauche (droite), du bas du dos au talon. Chez les femmes ou les hommes après 60 ans, de tels dommages à l'os de la hanche guérissent rarement et le processus de récupération prend des mois. Parmi les conséquences de cette maladie, on peut distinguer une fonctionnalité insuffisante des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, car le patient n'a pas la possibilité de mener une vie active et de se déplacer normalement. Même s'asseoir devient un problème pour lui. Une articulation fracturée peut être accompagnée d'une sensation de brûlure dans les tissus mous. En ce qui concerne l'opération, dans ce cas, la fixation de la tête et du corps de l'os avec des broches ou des vis, ainsi que des endoprothèses est utilisée pour le traitement..

Spondylarthrite ankylosante

Le traitement de la spondylarthrite ankylosante est complexe. Il aide à réduire l'intensité des symptômes provoqués par l'inflammation. La thérapie comprend des médicaments (anti-inflammatoires, hormonaux, immunosuppresseurs), la physiothérapie, des exercices thérapeutiques (l'étirement musculaire est utile). Le massage de l'articulation touchée à gauche ou à droite est considéré comme tout aussi utile. Tous les médicaments, ainsi que les exercices thérapeutiques, sont strictement sélectionnés par un traumatologue, un orthopédiste ou un chirurgien. Pour renforcer vos muscles pelviens, vous devez nager. Dans les cas particulièrement difficiles, on montre au patient une arthroplastie de l'articulation à gauche ou à droite.

Maladie de Reiter

Pour le traitement de la pathologie de Reiter, des antibiotiques seront nécessaires, ainsi que des anti-inflammatoires, des glucocorticostéroïdes, des médicaments pour supprimer la fonction du système immunitaire et des onguents locaux. Le traitement prendra beaucoup de temps - au moins 4 mois. Il est à noter que la pathologie présentée est susceptible de récidive dans la moitié des cas. Pendant le traitement, il est nécessaire de maintenir le tonus musculaire avec de l'exercice physique - des étirements réguliers.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde, qui peut causer de fortes douleurs même au repos, ne peut pas être complètement éliminée. Mais vous devez essayer d'améliorer la qualité de vie d'un homme ou d'une femme malade. Pour cela, un traitement médicamenteux est utilisé avec des cytostatiques, des agents hormonaux, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des médicaments antirhumatismaux. Quant à l'intervention chirurgicale, elle n'est utilisée que dans les dernières étapes, lorsque la marche et la position assise sont presque impossibles. Une fixation ou une arthroplastie de l'articulation est recommandée. L'exercice est également utile, en particulier les étirements, les onguents topiques.

Vous pouvez également en apprendre davantage sur la procédure d'arthroplastie dans cette vidéo:

Coxarthrose

Le traitement de la coxarthrose vise à éliminer la cause du développement des symptômes et des signes. La pathologie aux premiers stades de développement est traitée à l'aide de méthodes conservatrices. Le patient reçoit des AINS («Diclofénac», «Ibuprofène»), des chondroprotecteurs («Artra», «Don»), ainsi que des médicaments pour améliorer la circulation sanguine. Des analgésiques et des onguents chauffants sont utilisés pour le traitement. De plus, le patient reçoit une formation thérapeutique légère. Naturellement, l'articulation doit souvent être engourdie. En cas d'inconfort sévère, des injections sont utilisées.

Le dernier stade de la coxarthrose ne se prête plus à un traitement conservateur. Toute charge sur l'articulation aggrave le bien-être d'une personne. Il est impossible de sortir du lit sans assistance. Le patient doit faire des injections analgésiques. Dans ce cas, il est nécessaire de traiter la maladie uniquement par chirurgie. Généralement, une arthroplastie de l'articulation est nécessaire, cependant, elle est contre-indiquée pour les personnes très âgées. Par conséquent, ces patients ne subissent que des opérations auxiliaires. Après un traitement chirurgical, le patient a besoin d'un cours de récupération: étirements légers, entraînement très simple sous la supervision d'un médecin. La charge doit être minimale.

Un traitement approprié aidera à ralentir quelque peu la progression de la maladie et à éliminer les symptômes désagréables..

Caractéristiques du traitement des pathologies infectieuses et inflammatoires

Tout dépend du type de maladie:

  1. Arthrite purulente. Pour commencer, le patient doit engourdir l'articulation de la hanche touchée. Pour cela, une injection d'un analgésique directement dans l'articulation peut être utilisée. L'infection doit être combattue avec des agents antibactériens et des antibiotiques. De plus, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés simultanément. Seul un médecin peut les prescrire. De plus, l'élimination des abcès est effectuée. La jambe malade doit être complètement au repos, c'est-à-dire qu'un plâtre ou une attelle est appliqué sur le patient.
  1. Le traitement de la nécrose aseptique de la tête fémorale implique la restauration du flux sanguin, la résorption rapide des zones mortes. Le membre doit être anesthésié avec des AINS. On utilise également des complexes de vitamines, des médicaments pour réduire la viscosité du sang. Si la cuisse continue de faire mal, vous devez également appliquer un massage, une pommade anesthésique. Cette condition peut également être traitée avec une thérapie physique et une thérapie par l'exercice. Dans les cas difficiles, des techniques chirurgicales mini-invasives ou une arthroplastie sont utilisées.
  1. Comme avec la bursite, l'articulation de la hanche fait beaucoup mal, elle doit être engourdie. Pour cela, un analgésique et un anti-inflammatoire sont utilisés, et il est administré par injection intramusculaire. Les stéroïdes sont également utilisés pour se débarrasser rapidement de l'inconfort sévère. Étant donné que l'articulation de la hanche et de la hanche peut constamment faire mal, elle devrait se reposer.
  2. L'arthrite tuberculeuse est traitée principalement de manière conservatrice. Le bébé doit limiter sa mobilité avec un bandage serré. Si un abcès se développe dans les tissus mous du bébé, il doit être enlevé chirurgicalement.

Brûlure, engourdissement du membre, douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe - ce sont des sensations désagréables qui indiquent la présence possible de problèmes graves.

Le médecin ostéopathe Evgeniy Lim explique comment traiter les sensations douloureuses:

Traitement alternatif de la douleur dans les articulations de la hanche

Si une personne a une douleur brûlante, des problèmes de tendons, mais qu'il n'est pas souhaitable qu'elle prenne des pilules, des remèdes populaires peuvent être utilisés. On ne peut pas les appeler une panacée, mais ils aident dans un traitement complexe. Naturellement, vous devez consulter un médecin avant utilisation..

Les recettes folkloriques suivantes seront utiles:

  1. Compresse d'argile (bleu, blanc). Un tel remède populaire vous permet de soulager l'enflure et la douleur. Il vaut mieux alterner l'argile. L'argile doit être appliquée pendant la nuit et enveloppée dans un chiffon chaud.
  2. Compresses de chou. Ils auront également besoin de miel. Il est enduit d'une feuille de chou et appliqué à l'endroit où une douleur brûlante ou vive est ressentie. En outre, la compresse est recouverte d'un sac en plastique et isolée avec un tissu de laine. La durée du traitement est de 1 mois. Entre les compresses sur l'articulation de la hanche touchée, vous pouvez faire un léger massage: frotter, caresser.
  1. Pommade maison à base de graisse interne et de racine de perestroot blanche (250 gr.). La graisse doit être fondue, ajouter la racine hachée dans un hachoir à viande et mettre à feu doux. Il est nécessaire de faire bouillir le mélange pendant 7 minutes. Une fois la pommade refroidie, elle doit être appliquée sur l'articulation de la hanche touchée pendant la nuit. Dans ce cas, le joint doit être isolé. Ce remède populaire soulage bien les gonflements et autres symptômes désagréables..
  2. Une sorte de remède populaire à base d'ail, de céleri et de citron, qui soulage les fortes douleurs tendineuses. Pour la cuisson, vous avez besoin de 2 citrons, 300 gr. céleri-rave, ainsi que 130 gr. Ail. Tous les ingrédients sont soigneusement hachés dans un hachoir à viande et placés dans un récipient avec un couvercle hermétique. En outre, le mélange entier est versé avec de l'eau bouillante et mélangé. Maintenant, le produit doit être bien couvert, enveloppé dans une couverture et laissé toute la nuit. Vous devez prendre le médicament dans une cuillère à café avant les repas pendant plusieurs mois.

Un nerf pincé dans l'articulation de la hanche ne peut pas être éliminé par ces remèdes. L'engourdissement du membre doit alerter et vous forcer à consulter un neurologue. Toute lésion de l'articulation de la hanche qui cause de la douleur doit être identifiée et traitée à temps. Et de la gymnastique légère, des exercices d'étirement aideront à prévenir le développement de troubles fonctionnels de l'articulation de la hanche.

Elena Malysheva et ses experts en disent plus sur la maladie dans cette vidéo:

Douleur dans l'articulation de la hanche: pourquoi il y a des sensations désagréables

Causes et nature de la douleur

Quelle que soit l'intensité de la douleur, qu'elle survienne pendant le mouvement ou au repos, vous devez vous rendre à l'hôpital. Certaines maladies articulaires aux stades initiaux ne se manifestent pas par un syndrome douloureux prononcé et, aux stades ultérieurs, il est difficile à traiter.

La douleur intense est le plus souvent d'origine traumatique. Si la douleur dans la région de l'articulation de la hanche n'est pas causée par une blessure, des maladies infectieuses ou inflammatoires peuvent en être la cause. Le syndrome de la douleur survient avec de telles maladies:

Avec les processus dégénératifs-dystrophiques, la douleur ne se concentre pas dans les articulations du sacrum et de la hanche, elle se propage à toute la cuisse et aux membres inférieurs, atteint la jambe inférieure. Une raideur des mouvements apparaît.

Douleur douloureuse dans l'articulation de la hanche

L'apparition d'une douleur douloureuse dans l'articulation de la hanche, qui disparaît en position couchée, peut être associée à une arthrite fongique. Sa particularité est qu'il est difficile de s'arrêter à l'aide d'analgésiques, il s'inquiète principalement lors du mouvement..

Si les muscles de l'articulation de la hanche commencent à faire mal, cela indique des dommages aux terminaisons nerveuses à la suite de blessures ou d'opérations antérieures. En outre, des anomalies congénitales dans le développement des fibres musculaires en sont la cause. Les douleurs sont douloureuses dans la nature, irradient vers l'aine et les fesses.

Le tendon de l'articulation de la hanche peut faire mal en raison de dommages à l'appareil musculo-ligamentaire. La douleur tirante apparaît lors d'entorses, de myosite, de fatigue musculaire.

Douleur dans l'articulation de la hanche du côté droit ou gauche

Si l'articulation de la hanche ne fait mal que du côté droit ou gauche, cela indique souvent une blessure à l'articulation articulaire.

Le syndrome du piriforme peut également en être la cause. La douleur est causée par des dommages à la colonne lombaire. Le syndrome de douleur aiguë survient après un effort physique ou une blessure. La douleur se propage au dos, aux fesses et aux jambes et ne disparaît pas même la nuit. Cela fait mal à une personne de lever une jambe redressée ou de se pencher en avant, mais il n'y a pas de raideur dans l'articulation.

Avec la bursite, la douleur est plus prononcée en position horizontale, si vous vous allongez sur un membre douloureux.

Douleur dans l'articulation de la hanche la nuit

Une douleur nocturne dans l'articulation de la hanche peut indiquer une fonte musculaire due à une nécrose de la tête fémorale. Le syndrome de la douleur se manifeste 24 heures sur 24.

Le syndrome du piriforme peut provoquer une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche droite ou gauche. Avec ce diagnostic, une personne ne peut pas trouver une position confortable pendant le sommeil..

La raison pour laquelle l'articulation de la hanche fait mal la nuit est l'arthrite. Le syndrome de la douleur est le plus intense à 3-4 heures du soir, une raideur apparaît après le sommeil.

Douleur dans l'articulation de la hanche chez la femme

Les maladies suivantes peuvent provoquer des douleurs dans l'articulation de la hanche chez les femmes:

  • pseudopolyarthrite rhizomélique;
  • trochantérite;
  • fracture de la hanche.

Les maladies entraînant des douleurs dans l'articulation de la hanche chez les femmes surviennent pendant la ménopause.

La polyarthrite rhumatoïde peut également causer de la douleur. C'est une maladie auto-immune difficile à guérir. Les symptômes de cette maladie de l'articulation de la hanche chez la femme sont:

  • raideur matinale;
  • rougeur et gonflement de la peau;
  • douleur qui s'aggrave le soir, irradie vers l'aine et les fesses.

La douleur pelvienne survient également chez les femmes enceintes au troisième trimestre..

Douleur dans l'articulation de la hanche chez les hommes

La douleur dans la région de l'articulation de la hanche chez l'homme est plus souvent causée par une nécrose aseptique de la tête fémorale. La maladie est généralement diagnostiquée chez les jeunes hommes âgés de 20 à 45 ans, ainsi que chez les hommes plus âgés. Facteurs prédisposants:

  • l'abus d'alcool;
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux;
  • anémie;
  • maladies du système circulatoire, qui se manifestent par une violation de la coagulation sanguine;
  • augmentation du taux de cholestérol;
  • Diabète;
  • obésité.

Douleur insupportable aiguë dans l'articulation de la hanche

Une douleur brûlante indique une arthrite purulente. Avec cette maladie, l'articulation de la hanche fait mal, la température corporelle monte à 39-40 ˚С, des maux de tête, des nausées apparaissent. La zone endommagée devient rouge, gonfle. La douleur est causée par une accumulation d'exsudat purulent. Il est si fort que le patient ne peut pas marcher, ne s'arrête pas même au repos.

La nécrose aseptique de la tête fémorale peut provoquer une douleur aiguë dans l'articulation de la hanche, irradiant dans l'aine, l'avant de la cuisse et le bas du dos. Le syndrome douloureux peut survenir de manière inattendue, sans symptômes antérieurs.

La douleur dans l'articulation de la hanche est sévère. Le patient ne peut pas s'appuyer sur le membre douloureux, même en étant assis, il ressent une douleur dans le bassin. L'attaque dure plusieurs jours, puis la douleur disparaît. Au fil du temps, le syndrome douloureux se répète, mais s'accompagne de nouvelles manifestations, par exemple, une boiterie apparaît.

La coxarthrose peut provoquer des douleurs dans l'articulation de la hanche en sortant du lit ou d'une chaise. Le syndrome douloureux est intense, mais passe au repos. Il augmente après un effort physique, des problèmes de mobilité de la hanche apparaissent. Une douleur dans l'articulation de la hanche apparaît lors de l'enlèvement de la jambe, en essayant d'amener le genou vers la poitrine, en mettant des chaussures, en soulevant le membre. Il s'étend à l'avant de la cuisse, jusqu'au genou.

L'arthrose est dans la plupart des cas associée à des changements liés à l'âge, elle est donc plus fréquente chez les patients âgés.

Si une douleur dans les articulations de la hanche survient après une position assise ou une marche prolongée, une trochantérite (inflammation des tendons fémoraux) peut en être la cause. La douleur se propage sur l'extérieur de la cuisse.

Une douleur insupportable peut indiquer des formations oncologiques bénignes ou malignes.

Douleur constante dans l'articulation de la hanche

Si l'articulation de la hanche du côté droit ou gauche fait constamment mal, il peut s'agir d'un sarcome du col fémoral ou d'un cancer des os. La maladie entraîne la destruction de l'articulation articulaire, des fractures. Dans le contexte du syndrome douloureux sévère, des symptômes d'intoxication apparaissent.

Si l'articulation de la hanche droite ou gauche fait constamment mal, il vaut la peine de rechercher une arthrite infectieuse ou une spondylarthrite ankylosante. Avec la défaite de la colonne lombaire, en particulier des racines de la moelle épinière, la douleur peut être régulière. Douleur ressentie dans les articulations de la hanche et le bas du dos.

L'ostéochondrose et la spondylarthrose entraînent également des sensations douloureuses au niveau de la cuisse et des fesses. En plus de la douleur, il y a un engourdissement, des picotements. La douleur diminue au repos, augmente avec le mouvement. La cause du syndrome douloureux peut également être une hernie intervertébrale, un spasme musculaire, un traumatisme.

Quel médecin traite la douleur à la hanche?

Les spécialistes suivants peuvent traiter la douleur dans l'articulation de la hanche:

Si vous avez des doutes sur le choix du médecin traitant, vous devez contacter un thérapeute.

Diagnostique

La thérapie ne réussira que si le diagnostic correct est posé. L'enquête peut inclure les techniques suivantes:

  • analyse générale et biochimie du sang;
  • Radiographie du bas du dos, articulation de la hanche;
  • procédure échographique;
  • CT ou IRM;
  • ostéoscintigraphie;
  • densitométrie;
  • électromyographie;
  • dopplerographie;
  • angiographie.

L'examen vous permet de détecter les dommages mécaniques, les processus inflammatoires et dystrophiques, d'évaluer l'état des tissus mous et des vaisseaux sanguins.

Si la douleur survient occasionnellement et qu'elle est légère, un autodiagnostic peut être effectué. Le traumatisme est souvent la cause de la douleur. Parfois, la douleur survient après un certain temps, lorsqu'une personne a déjà oublié les dommages.

Les diagnostics à la maison ressemblent à ceci:

  • En cas de luxation ou de fracture, la jambe sera tordue sur le côté. Pour détecter une blessure, vous devez vous allonger sur le sol avec les jambes droites. Les membres doivent être parallèles à la ligne du torse.
  • Avec les blessures et l'arthrose, tous les mouvements de rotation, les balançoires d'avant en arrière seront difficiles. Ils sont accompagnés de douleurs intenses. Si la mobilité n'est pas altérée, ces diagnostics doivent être exclus..
  • Avec l'arthrose, les mouvements des membres sont accompagnés d'un craquement ou d'un crépitement.

Si le patient connaît la nature de la douleur, ainsi que les facteurs qui conduisent à son intensification, il est alors plus facile pour le médecin de diagnostiquer.

Traitement

Vous ne devriez pas commencer le traitement avant d'avoir trouvé la cause. Avec un syndrome douloureux sévère, le patient a besoin de premiers soins. Les analgésiques tels que l'ibuprofène ou le paracétamol aident à soulager la douleur. Il est important de permettre au membre malade de se reposer, pour éviter tout stress. En position couchée, vous devez vous appuyer sur votre jambe saine..

Souvent, une attelle ou un plâtre est appliqué pour reposer l'articulation douloureuse.

Si la douleur est causée par un surmenage ou un effort physique excessif, les traitements thermiques favorisant la relaxation musculaire conviennent. Vous pouvez appliquer un coussin chauffant chaud (mais pas chaud) sur le foyer de la douleur ou prendre un bain (température de l'eau jusqu'à 35 ° C).

Avec l'arthrite, la myosite, la bursite, vous ne pouvez pas vous passer d'anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux. Ils réduisent la douleur et l'inflammation. Le gel Fastum ou Voltaren est efficace. Les formes infectieuses d'arthrite sont traitées avec des antibiotiques. Si du pus s'est accumulé dans la cavité articulaire, la cavité est drainée.

Avec l'arthrose, les AINS ne suffiront pas. Vous ne pouvez pas vous passer de chondroprotecteurs; dans certains cas, des injections d'acide hyaluronique, des corticostéroïdes sont utilisées. Les relaxants musculaires sont efficaces pour les spasmes musculaires. Sirdalud et Midocalm soulagent rapidement les spasmes.

Pour restaurer la mobilité articulaire et améliorer la circulation sanguine, on ne peut pas se passer de thérapie manuelle et d'exercices de physiothérapie, les cours dans l'eau sont utiles.

Le massage et la thérapie par l'exercice sont contre-indiqués lors d'une exacerbation de l'arthrite.

Aux stades avancés de la coarthrose, une intervention chirurgicale est indispensable. Les parties détruites de l'articulation sont remplacées par des prothèses. Si l'opération n'est pas effectuée, la personne restera désactivée. Les formations oncologiques nécessitent également une intervention chirurgicale..

Traitement assez long et complexe de la nécrose de la tête fémorale. Malheureusement, la maladie ne peut être guérie. Le but de la thérapie est de prolonger la rémission. Si les techniques conservatrices sont inefficaces, une opération est effectuée pour éliminer les tissus morts et les remplacer par des tissus sains. En cas de dommage grave, l'articulation est remplacée par une prothèse.

La prévention

Afin de prévenir les maladies de l'articulation de la hanche, il convient d'exclure la probabilité de blessure. Il est nécessaire de prendre des vitamines, de bien manger, de maintenir un poids dans les limites normales. N'oubliez pas que cette articulation représente le poids du haut du corps, donc l'obésité est lourde de blessures à l'articulation.

Les femmes ménopausées doivent surveiller le fond hormonal, prendre des complexes vitaminiques ainsi que des chondroprotecteurs. Cela évitera les problèmes articulaires..

La douleur à la hanche peut indiquer une variété de maladies. Peu importe si elles sont douloureuses ou acérées, le traitement doit être débuté le plus tôt possible..

Auteur: Oksana Belokur, médecin,
spécialement pour Ortopediya.pro

Vidéo utile sur les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche

Sources:

  • S. Bubnovsky. La vérité sur l'articulation de la hanche. La vie sans douleur, 2010-227 s.

Douleur dans l'articulation de la hanche du côté droit. Douleur dans les os pelviens: causes et traitement

Les os de la hanche remplissent non seulement une fonction de protection pour les organes internes, mais supportent également toute la charge principale de tout le corps. Pour cette raison, les os de la région pelvienne font souvent mal à droite ou à gauche..

Pour savoir pourquoi la douleur survient et ce qui la cause, vous devez consulter un médecin..

Pourquoi la douleur pelvienne apparaît-elle

Les os, en tant que partie la plus importante du corps, peuvent échouer en raison de toutes sortes de perturbations dans le travail de tout le corps.

L'arthrite est un problème courant et courant chez les personnes âgées. Dans ce cas, le membre inférieur fait mal, la douleur se propage à la région de l'aine, qui irradie vers l'avant et le côté de la cuisse et atteint souvent le genou.

Lorsqu'une personne s'appuie sur la jambe du patient, les symptômes s'aggravent. Des douleurs de tir sont également ressenties en essayant de se lever d'une position assise..

Il survient généralement chez les patients d'âge moyen. La maladie se développe imperceptiblement, mais les principaux symptômes peuvent être détectés à un stade précoce.

Le patient ressent une douleur dans l'articulation de la hanche droite ou gauche. Au deuxième stade de la maladie, une gêne est ressentie en se levant, en tournant le corps, en commençant à bouger.

Les muscles de la zone touchée sont constamment tendus même la nuit, de sorte que la maladie peut se manifester même pendant le sommeil.

  1. Avec la bursite de la bourse trochantérienne, la douleur survient dans la région fessière externe. Si le patient se trouve du côté affecté, la douleur augmente. En outre, l'inflammation peut affecter le peigne ilio et la bourse ischiatique..
  2. La tendinite, ou inflammation des tendons, survient chez les personnes qui pratiquent régulièrement une activité physique vigoureuse. Cette maladie est particulièrement souvent diagnostiquée chez les sportifs. Dans ce cas, la douleur survient avec des mouvements actifs et un stress accru sur l'articulation de la hanche douloureuse. Si la charge est légère, la douleur n'est généralement pas ressentie.
  3. La douleur dans la région pelvienne à droite ou à gauche peut provoquer des maladies infectieuses et inflammatoires. La maladie la plus grave est l'ostéomyélite hématogène, qui s'accompagne d'un processus purulent-inflammatoire dans le tissu osseux. Dans le cas de l'ostéomyélite, le patient ressent une douleur aiguë. En outre, une douleur dans la région pelvienne apparaît avec la syphilis et la tuberculose. Même avec un rhume, le virus se propage dans tout le corps et provoque des douleurs osseuses..
  4. Les maladies héréditaires des articulations de la hanche comprennent la maladie de Legg Calve Perthes, qui est détectée chez les garçons à un âge précoce. Avec cette pathologie, la douleur est ressentie soit dans l'articulation droite, soit dans l'articulation gauche. Très souvent, cette maladie commence par l'apparition de douleurs dans la région du genou..

Une activité physique excessive pendant l'entraînement sportif peut provoquer des douleurs dans les articulations de la hanche à droite ou à gauche. Ceci est généralement observé chez les athlètes avides qui n'ont pas le temps de se reposer complètement et chez les débutants qui souhaitent vivre une expérience sportive plus rapidement. Avec une pression constante, les os pelviens commencent à faire mal régulièrement.

En outre, la douleur peut survenir non seulement pendant l'entraînement, mais également la nuit. Pour éliminer les sensations désagréables, il est nécessaire de fournir au corps un repos adéquat et d'arrêter les exercices physiques pendant un certain temps. Inclure des analgésiques et des onguents chauffants peut aider.

Le bassin fait mal lorsqu'il est luxé, fracturé, meurtri ou fissuré dans l'os de la hanche. En outre, une douleur dans le bassin peut apparaître avec des blessures à d'autres parties des membres inférieurs. En particulier, avec une fracture du pied, la démarche d'une personne change, ce qui affecte directement la position de tout le corps. Pour cette raison, la pression accrue sur les os provoque une gêne et le bassin fait mal..

Les os de la hanche font souvent mal si une tumeur se développe dans la région pelvienne. De plus, la douleur survient lorsque les métastases d'une autre zone se propagent dans le membre inférieur. Le plus souvent, le syndrome douloureux est observé avec un histiocytome et un fibrosarcome. Dans un premier temps, la douleur apparaît la nuit ou pendant une période de travail physique intense.

Cependant, progressivement, la douleur commence à apparaître plus souvent et ne permet pas au patient de bouger complètement. De plus, le patient peut avoir de la fièvre, une perte de poids et une déformation articulaire..

Avec des dommages à la moelle osseuse de l'os pelvien, une douleur constante apparaît. En particulier, le myélome est caractérisé par une douleur atroce dans le bassin, les côtes et la colonne vertébrale. Cela rend les os fragiles. Dans la leucémie aiguë, le patient peut ressentir de la douleur dans différentes parties du corps, le patient a également de la fièvre et une faiblesse.

À l'examen, le médecin peut révéler une rate et des ganglions lymphatiques hypertrophiés. La leucémie myéloïde chronique se manifeste par des douleurs similaires dans tout le corps, mais elles s'accompagnent de la présence d'une infection persistante.

Souvent, le bassin fait mal lorsqu'il y a un trouble métabolique dans le corps, en particulier avec un manque de calcium et d'autres micro-éléments essentiels. La source de douleur de l'os de la hanche peut être une carence en vitamines D et B1, une augmentation des niveaux d'hormone parathyroïdienne et d'hormones thyroïdiennes.

Y compris la raison peut être la prise de médicaments hormonaux, un trouble métabolique congénital, une immobilité prolongée.

Trouble osseux dans la région pelvienne

En règle générale, la douleur survient avec tout type de lésion des os pelviens. Le médecin peut connaître au préalable la nature de la violation lors de l'examen initial. Ainsi, s'il y a rupture de la symphyse, les hanches du patient sont fortement adduites. Avec une fracture de l'os pubien, le patient prend la position d'une «grenouille».

Si le demi-anneau antérieur est endommagé, un gonflement et une hémorragie surviennent dans la région de l'aine et du scrotum. Si l'hématome se développe rapidement, le médecin peut diagnostiquer une lésion osseuse ou artérielle..

Si une fracture du bassin se produit, la personne ne peut pas bouger complètement, alors que le soi-disant symptôme d'un talon coincé est observé.

Selon les caractéristiques et la localisation de la douleur, il existe trois symptômes principaux:

  • Avec le symptôme de Verney, la douleur s'intensifie dans la zone endommagée si les côtés gauche et droit du bassin sont simultanément pressés.
  • Avec le symptôme de Larrey, la douleur devient plus forte si les ailes des os iliaques sont écartées.
  • Avec le symptôme de Studdart, une douleur est ressentie dans les articulations ilio-sacrées lors de la réduction et de la dilution des os iliaques.

Si une douleur est ressentie dans la zone de la symphyse, le médecin diagnostique sa rupture. Des hématomes et des fragments osseux saillants peuvent également être trouvés. Pour vérifier le diagnostic, des examens rectaux et vaginaux sont effectués.

Si les fragments des os pubiens sont déplacés, la palpation est effectuée par le vagin.

L'apparition de douleurs pelviennes chez la femme

Les femmes peuvent avoir leurs propres raisons pour lesquelles la douleur pelvienne se fait sentir.

  1. Souvent, la douleur peut être ressentie avec des varices dans la région pelvienne. Malheureusement, une telle maladie est assez difficile à détecter en raison de l'absence de pathologie gynécologique visible. Les varices, à leur tour, se développent avec une faiblesse congénitale des parois vasculaires. En outre, la cause peut être une inflammation antérieure des ovaires..
  2. Avec des maladies des organes génitaux, une femme peut se plaindre de douleurs dans la région pelvienne. Le plus souvent, le gynécologue détecte les kystes ovariens ou l'endométriose. Dans ce cas, le traitement vise à éliminer la maladie..
  3. Avec une grossesse extra-utérine, une femme peut ressentir une douleur à droite ou à gauche. Vous devez consulter un médecin immédiatement pour arrêter une urgence..
  4. Douleur pelvienne pulsante ressentie à différents moments du cycle menstruel.
  5. Avec l'inflammation des organes pelviens, le processus se propage souvent aux trompes de Fallope ou à l'utérus. Cela conduit à des cicatrices qui causent de la douleur..

Si aucun trouble gynécologique n'est détecté, le problème peut résider dans une maladie du tractus gastro-intestinal ou une pathologie psychosomatique.

Avec les calculs rénaux, la douleur est aiguë. Cette maladie doit être traitée immédiatement..

Comment se débarrasser de la douleur

La première étape consiste à trouver la cause exacte de la douleur et à commencer le traitement nécessaire. L'automédication n'est pas recommandée dans ce cas, car cela peut aggraver considérablement l'état déjà grave du patient.

Aux premiers symptômes suspects, vous devriez consulter un médecin et subir un examen complet. Étant donné que la cause peut être très grave, une aide médicale rapide évitera les complications et guérira plus rapidement..

En fonction de la maladie à l'origine de la douleur, le médecin prescrit un traitement médicamenteux. De plus, le patient subit une physiothérapie, effectue des exercices de physiothérapie, si nécessaire, et utilise des méthodes de traitement traditionnelles. Un tel traitement complexe donnera l'effet thérapeutique nécessaire et conduira à une guérison rapide..

  1. Si la maladie a un stade initial, des compresses, des lotions, des pommades et des gels aideront. Avec une douleur intense, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des médicaments hormonaux, des relaxants musculaires sont prescrits. Avec une inflammation sévère de la région pelvienne, Ortofen, Diklak, Ibuprofen sont utilisés pour se débarrasser des poches.
  2. Pour l'arthrose, des chondroprotecteurs tels que Dona, chondroïtine sulfate, glucosamine, Rumalon, sont utilisés. Ces préparations imprègnent les tissus cartilagineux et restaurent leur structure antérieure..
  3. Pour améliorer la circulation sanguine dans la région pelvienne, utilisez Trental, Nicotinate, Cinarizin. Ces médicaments dilatent les vaisseaux sanguins et ralentissent le processus dégénératif sur le site de la lésion..
  4. Une douleur intense aidera à éliminer rapidement les relaxants musculaires, qui agissent efficacement sur la zone touchée. Les médicaments hormonaux aident à se débarrasser du processus inflammatoire dans les os pelviens.
  5. Soulagez efficacement la douleur avec un massage thérapeutique, une thérapie au laser, une cryothérapie. Des exercices thérapeutiques spéciaux aident également à soulager l'état du patient..
  6. Dans les cas graves, lorsque la destruction de l'articulation de la hanche s'est produite, le médecin prescrit un traitement chirurgical sous la forme d'un remplacement partiel ou complet de l'articulation endommagée..

Qui contacter pour les douleurs pelviennes

S'il y a une douleur dans la région de la hanche, elle ne peut pas être ignorée. Le choix d'un médecin dépend des causes de l'inconfort. Si les os pelviens sont blessés, un traumatologue ou un chirurgien peut vous aider. Si les dommages visuels ne sont pas visibles, il vaut la peine de contacter un thérapeute, il dirigera à son tour le patient vers.

Aujourd'hui, la douleur articulaire est l'une des premières au monde parmi les syndromes retrouvés dans la pratique d'un médecin de famille. Selon les statistiques, 80% de la population mondiale souffre de douleurs articulaires à un degré ou à un autre..

La douleur articulaire est un symptôme d'une maladie très complexe du système musculo-squelettique. Une personne souffre de douleurs prolongées et souvent aiguës qui sont très difficiles à supporter. Quelles sont les causes et les caractéristiques des douleurs articulaires ?

Le complexe de symptômes de la douleur articulaire, qui se développe lorsqu'une ou plusieurs articulations sont impliquées dans le processus pathologique, est appelé syndrome articulaire. Le diagnostic de ce syndrome dans la pratique d'un médecin de famille est parfois une tâche assez difficile. Tout d'abord, cela peut s'expliquer par l'existence d'un grand nombre de maladies impliquant des lésions de divers os et articulations, ainsi que par la présence d'un tableau clinique inhabituel et effacé de la maladie, en particulier chez les patients qui reçoivent ou ont reçu la veille des médicaments tels que les hormones stéroïdes, les antibiotiques.

Parfois, le diagnostic est entravé par la rareté des manifestations cliniques, une longue évolution latente de la maladie, des lésions monosymptomatiques du système musculo-squelettique, ce qui crée des conditions permettant de déguiser la maladie en d'autres conditions. Les lésions articulaires et les douleurs articulaires dans certains cas sont en avance sur les manifestations extra-articulaires typiques de la maladie pendant un certain temps. Les changements de laboratoire typiques et les signes radiologiques peuvent être absents pendant une longue période. Dans tous ces cas, le diagnostic différentiel des lésions articulaires prend un laps de temps assez long (des mois voire des années).

En outre, il existe un groupe important de maladies qui provoquent des douleurs articulaires et se produisent avec des lésions des tissus périarticulaires et s'accompagnent de manifestations cliniques similaires au syndrome articulaire. Ces maladies comprennent la bursite, la tendovaginite. Et seulement occasionnellement, le diagnostic est effectué en fonction d'un ou plusieurs signes spécifiques - symptômes pathognomoniques (par exemple, plaques cutanées dans le rhumatisme psoriasique, un titre élevé d'anticorps contre l'ADN dans le lupus érythémateux systémique). Dans le même temps, un historique médical soigneusement recueilli par le médecin est l'un des maillons centraux et déterminants du diagnostic différentiel du syndrome articulaire. L'anamnèse et l'examen objectif contiennent 60 à 75% des informations requises par un médecin généraliste pour poser un diagnostic. Les méthodes de laboratoire, les rayons X et d'autres études instrumentales ne permettent de clarifier la nature des lésions articulaires que dans certains cas. L'analyse de la douleur joue un rôle particulièrement important dans l'histoire du diagnostic.

Quelles sont les causes des douleurs articulaires?

De nombreux patients souffrent de douleurs articulaires - plus d'un tiers de la population mondiale. De plus, plus de la moitié des patients ont plus de 40 ans, et plus de 90% des patients sont des personnes de plus de 70 ans. C'est-à-dire qu'avec l'âge, cette maladie prend de plus en plus de personnes dans ses pattes tenaces.

Si vous ne consultez pas un médecin à temps pour le traitement des douleurs articulaires, elles s'aggravent de plus en plus et sont alors beaucoup plus difficiles à guérir..

Quelles maladies peuvent provoquer des douleurs articulaires?

L'arthrite est l'une de ces maladies qui provoquent des douleurs articulaires. Les personnes atteintes de ce diagnostic souffrent d'inflammations articulaires - plusieurs ou une, ainsi que de douleurs dans les ligaments et les tendons. Douleur dans une zone, une articulation est la monoarthrite et dans plus de trois formations articulaires - polyarthrite.

Comment reconnaître l'inflammation des articulations et des tendons? Surveillez votre corps. Vous pouvez souffrir d'arthrite si vous présentez l'un des symptômes suivants.

  • Articulation enflée
  • Augmentation de la température
  • Douleurs articulaires dans ou autour de la zone de gonflement
  • Incapacité de bouger librement en raison de la douleur
  • Fossile musculaire

Pourquoi l'arthrite se développe?

Cette maladie est provoquée par des infections, une mauvaise circulation sanguine, des troubles métaboliques, une carence en calcium dans l'alimentation..

Si la cause de l'inflammation articulaire est une infection, la personne sera blessée même au repos. Et peu importe si vous êtes surmené physiquement ou bougez un peu.

Avec la nature infectieuse de l'arthrite, les douleurs articulaires peuvent être dérangeantes à la fois dans un état de repos complet (par exemple, lorsqu'une personne est couchée ou debout), et au moindre mouvement, sans parler des mouvements brusques.

En plus de la douleur, les membres ou les doigts d'une personne peuvent gonfler. La zone de ce gonflement est l'articulation douloureuse. Ensuite, le membre sera inactif en raison de la douleur, sa forme change progressivement en raison de gonflements permanents et de liquide, qui s'accumule inévitablement sous la peau au milieu de l'articulation malade.

Ces signes visibles s'accompagnent également d'une fatigue intense, de la fièvre, des maux de tête, des sautes d'humeur, une irritabilité accrue..

Qu'est-ce que l'arthrose? Il s'agit d'une maladie des articulations, dans laquelle elles sont déformées et enflées, des douleurs dans les articulations apparaissent. Cette maladie est considérée comme la plus courante en rhumatologie..

Comment se produit l'arthrose? Au fil des ans, le cartilage qui se trouve entre les articulations et est conçu pour les protéger des blessures devient plus vulnérable. Il n'est plus aussi flexible, s'effondre rapidement, durcit et peut s'enflammer. Le cartilage peut frotter les uns contre les autres, ses tissus s'usent et s'enflamment. Ensuite, les tendons et les ligaments qui y sont attachés sont étirés et également enflammés, il y a des douleurs dans les articulations.

Aucune articulation ne peut être protégée de l'inflammation, chaque articulation peut être la cible de cette maladie. Avec l'arthrose, les genoux, la colonne vertébrale, les doigts ou les orteils et les hanches peuvent être affectés.

Au niveau visible, les articulations peuvent être enflées, dans la zone des plis, des épaississements se forment dessus - les soi-disant bosses. Il peut y avoir des rougeurs.

Que faire lorsque vous recevez un diagnostic d'arthrose?

Consultez votre médecin pour voir si la perte de poids et la modification de votre régime alimentaire soulageront vos douleurs articulaires. Bien sûr, vous devrez certainement acheter des analgésiques, ainsi que des vitamines et du glucose..

Réduit bien le stress sur les articulations en nageant.

Polyarthrite rhumatoïde (PR) et ses signes

Avec cette maladie des articulations, ils deviennent enflammés, blessés. Mais il y a aussi des signes qui distinguent cette maladie des autres. C'est ce qu'on appelle la symétrie - des douleurs articulaires surviennent sur les côtés droit et gauche du corps. Sur cette base, vous pouvez distinguer la PR des autres types et commencer à la traiter..

La PR est très dangereuse, au point qu'elle peut entraîner la mort. Plus tôt vous commencez à traiter la maladie, plus vite vous pouvez y faire face. Par conséquent, aux premiers signes de PR, il est impératif de consulter un médecin pour un traitement..

Artérite temporale - pourquoi est-ce dangereux?

L'artérite temporale est une inflammation et une douleur dans les articulations. Il s'accompagne de douleurs dans les tempes, d'où son nom. La douleur dans les tempes est due à une inflammation des vaisseaux des yeux et de la tête. Cette maladie ne vient pas seule - avec elle, une personne est également affectée par la polymyalgie rhumatismale (douleur musculaire multiple).

Elle est causée par des dysfonctionnements du système immunitaire de l'organisme, en particulier la réponse immunitaire aux stimuli externes.

L'artérite temporale est caractérisée par

... des douleurs dans différentes parties du corps, en particulier les cuisses, les yeux, la tête, les épaules. Cette maladie peut survenir soudainement et une personne ne peut même pas bouger de la douleur..

Les autres symptômes sont une faiblesse soudaine, une fatigue accrue, des restrictions de mouvement, de la fièvre, une perte de poids rapide, des maux de tête sévères, des douleurs aux épaules, aux hanches.

Si le traitement n'est pas effectué à temps

Une personne peut devenir aveugle, avoir un accident vasculaire cérébral, il peut y avoir d'autres conséquences irréversibles..

Beaucoup de gens ne savent pas qu'ils ont une artérite temporale, la prenant uniquement pour des maux de tête. Mais vous devez être vigilant et consulter un médecin à temps à la moindre détérioration de votre santé, afin de ne pas aggraver la maladie.

Fibromyalgie et ses signes

Avec cette maladie chronique, une personne a de graves douleurs articulaires et une sensibilité accrue. Il suffit de toucher la peau - et une personne peut ressentir une douleur soudaine et aiguë. Dans le même temps, l'insomnie, la fatigue accrue et la faiblesse tourmentent encore.

La nature de la fibromyalgie est encore mal connue. Mais les médecins disent que les coupables de la maladie ne sont pas des blessures et des ecchymoses. Bien que les nerfs, les muscles et les articulations soient affectés dans cette condition, ils peuvent ne pas être blessés auparavant..

La fibromyalgie est associée à une sensibilité accrue des cellules nerveuses du cerveau - le cerveau et la moelle épinière. Ses causes sont également appelées déséquilibres hormonaux (faibles niveaux d'hormones qui contrôlent l'humeur, sensibilité à la douleur).

Signes de fibromyalgie - troubles du sommeil, douleurs dans les articulations, les muscles, les ligaments et les tendons, humeur dépressive, sensibilité accrue au toucher, mélancolie, dépression.

Tout cela empêche une personne de vivre pleinement et de profiter pleinement de la vie, par conséquent, l'objectif principal du traitement est de restaurer l'état de santé antérieur et de soulager la dépression..

Comment la fibromyalgie est-elle traitée??

Tout d'abord, les patients prennent des sédatifs pour améliorer leurs habitudes de sommeil.

Les antidépresseurs peuvent également faire partie du traitement de la fibromyalgie, car la dépression peut vous rendre plus sensible à la douleur.

Les médicaments pour réduire l'inflammation, tels que le naproxène ou l'ibuprofène, figurent également sur la liste. Certes, ils peuvent lutter contre la douleur pendant une courte période, parfois sans faire face à ce rôle. Ensuite, le médecin prescrit d'autres analgésiques plus puissants.

Si vous ressentez des symptômes de fibromyalgie ou de douleurs articulaires, vous devez immédiatement consulter un médecin pour commencer à traiter la maladie à son stade initial..

À propos de la structure des articulations et de la nature de la douleur

Si vous savez pourquoi les douleurs articulaires surviennent, il est beaucoup plus facile de les traiter et de les traiter. Par conséquent, vous devez comprendre les symptômes afin de savoir quelles maladies les provoquent. Ensuite, le traitement optimal peut être prescrit..

Quelques mots sur la structure des articulations. Qu'est-ce qu'un joint? C'est la partie d'un membre - un bras ou une jambe - qui est mobile et qui est reliée à d'autres articulations par des ligaments. Deux os peuvent être liés ensemble à l'aide d'articulations.

Les os peuvent se déplacer à travers les tendons et les muscles auxquels ils sont attachés. Si au moins l'un de ces composants (tendons, muscles, ligaments) commence à faire mal - les médecins l'appellent un terme général - douleurs articulaires.

Douleur dans les os pelviens: la nature de la douleur

De plus, la douleur peut être aiguë ou chronique. Dans le premier cas, cela se produit de manière inattendue et est noté pendant une courte période. Dans le second, c'est permanent. De plus, la cause des deux types de douleur peut être la même..

Principaux symptômes et causes

Chez les femmes, des douleurs peuvent survenir avec des maladies gynécologiques, de sorte que le médecin peut l'envoyer au gynécologue pour examen..

Qu'est-ce que la douleur pelvienne chronique (vidéo)

Maladies du système squelettique

Maladies du système circulatoire

  • Le myélome multiple fait référence à des néoplasmes malins directement dans l'os de la hanche. Les symptômes comprennent une douleur aiguë, des fractures fréquentes, une compression de la moelle épinière, une hypercalcémie, une paraprotéinémie.
  • La leucémie aiguë se manifeste par l'affaiblissement du corps dans son ensemble, l'incertitude du syndrome douloureux, une augmentation des ganglions lymphatiques. L'état subfébrile est également noté sous une forme instable..
  • La leucémie myéloïde chronique. Les signes supplémentaires sont une faiblesse générale, une transpiration accrue, une augmentation de la taille du foie et de la rate.
  • Le lymphome de Hodgkin se manifeste par des ganglions lymphatiques enflés dans l'aine, de la fièvre, une sensation de fatigue constante et une perte de poids. Des démangeaisons et des éruptions cutanées sont observées sur la peau.
  • Réaction à certains groupes de médicaments, en particulier la chimiothérapie.

Maladies métaboliques

Maladie de Paget

L'os de la hanche / l'articulation de la hanche du côté droit ou gauche fait mal

Cependant, d'autres raisons peuvent être distinguées qui ne sont caractéristiques que du syndrome douloureux à droite. Par exemple, une attaque d'appendicite, la formation d'hémorroïdes à droite, une pyélonéphrite chronique, une hépatite. Si une personne est droitière, elle effectue le travail principal avec sa main droite. En raison de la charge unilatérale, la douleur survient du côté droit du bassin. Cela perturbe la circulation sanguine..

Si l'articulation de la hanche ne fait mal que du côté gauche, cela indique une surcharge de ce côté du corps. Par exemple, lorsque le pied gauche est le pied de jogging. Dans ce cas, la charge tombe exclusivement sur le côté gauche..

Douleur dans les os pelviens pendant la grossesse et après l'accouchement

Cette condition est appelée symphysite. La douleur est localisée dans la région sacrée et le coccyx change de position. Cela se produit au milieu du 2e trimestre. Plus près de la période de l'accouchement, une gêne survient en raison d'un changement du centre de gravité. De plus, pendant la grossesse, une femme cesse de mener une vie active, ce qui conduit à la stagnation..

Mais après l'accouchement, une douleur dans l'os de la hanche survient en raison de la divergence des os pendant le travail et de la convergence ultérieure. Cela se produit également lorsqu'il y a un manque de calcium, ce qui affaiblit le système squelettique, les os deviennent fragiles et les ligaments se ramollissent. Une autre raison peut être une blessure à l'articulation de la hanche lors de l'accouchement, ainsi que des pathologies gynécologiques..

Diagnostics et méthodes de traitement

Lors du rendez-vous chez le médecin, le patient doit parler des principaux symptômes. Le médecin examinera attentivement le patient et prescrira l'examen suivant:

  • une analyse générale du sang et de l'urine révélera le niveau de leucocytes et d'autres substances, ce qui indiquera la présence de certains troubles pathologiques;
  • La radiographie révélera des facteurs traumatiques, des néoplasmes osseux, la présence de dommages et de croissance;
  • l'échographie déterminera le degré d'accumulation de liquide synovial et les déviations dans les organes pelviens;
  • l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie détecte les lésions du tissu osseux et du cartilage;
  • L'échographie Doppler examine les vaisseaux sanguins;
  • l'arthroscopie détecte les lésions osseuses.

La méthode de traitement et de thérapie est choisie en fonction de la cause du syndrome douloureux de l'os de la hanche. Cela prend en compte les caractéristiques individuelles de chaque organisme, la catégorie d'âge, les pathologies concomitantes et d'autres facteurs.

Médicaments contre la douleur

Physiothérapie

Gymnastique thérapeutique pour les articulations de la hanche (vidéo)

Intervention opératoire

ethnoscience

Il est nécessaire d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle après avoir consulté un médecin. Le fait est que dans chaque cas, différents moyens peuvent être utilisés..

La prévention

Si vous suivez toutes les précautions et suivez strictement les règles de prévention, vous ne ressentirez pas de douleur dans l'articulation de la hanche et ne rechuterez pas. Ceci est très important, car le bassin remplit de nombreuses fonctions, le bien-être général et la santé d'une personne dépendent de son état..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte