Selon les statistiques [1], 70 à 80% de la population de notre pays au moins une fois dans sa vie souffrent de maux de dos dans la région lombaire ou, en termes médicaux, de douleurs dans le bas du dos. Sa prévalence au Royaume-Uni est de 59%, au Danemark - 70%, en Finlande - 75% [2]. Parmi tous les «arrêts maladie» délivrés dans notre pays, un tiers est représenté par des cas de maux de dos [3].

Les causes des maux de dos peuvent être très diverses - des facteurs psychogènes aux métastases cancéreuses. Heureusement, les pathologies graves ne représentent pas plus de 5% des cas de douleurs dans le bas du dos, dont la principale cause est une surcharge musculaire ou un spasme, ainsi que d'autres problèmes du système musculo-squelettique..

Types de maux de dos dans la région lombaire

Le mal de dos, comme dans tout autre organe, est varié. Le plus souvent, c'est la nature de la douleur qui est le premier signe par lequel le médecin peut faire une hypothèse sur la nature de la maladie..

L'origine des maux de dos peut être:

  • primaire - causé par des changements fonctionnels ou dystrophiques chroniques dans les tissus de la colonne vertébrale et des muscles, parfois avec la participation de structures voisines - les racines des nerfs spinaux;
  • secondaire - causé par un traumatisme, une inflammation, une arthrite ou une arthrose des articulations intervertébrales, des lésions des organes internes.

La durée de la douleur peut être:

  • aiguë - résulte d'une nouvelle blessure ou d'un état pathologique nouvellement apparu, y est inextricablement liée, dure jusqu'à six semaines;
  • subaigu - dure 6 à 12 semaines;
  • chronique - durant plus de 12 semaines.

Les manifestations cliniques typiques dépendront de la source de la douleur.

Syndromes de douleur musculo-tonique et myofasciale

L'hypothermie, une posture inconfortable constante pendant le travail ou le repos, des mouvements incorrects, des maladies dégénératives de la colonne vertébrale, qui modifient la hauteur et l'élasticité des disques intervertébraux, entraînent une répartition inégale de la charge sur les muscles. Certains d'entre eux deviennent constamment surchargés, certains au contraire ne reçoivent pas la charge nécessaire. En conséquence, un spasme commence dans les muscles individuels, provoquant de la douleur. Les soi-disant points de déclenchement apparaissent, dont l'impact augmente le spasme et la douleur. Caractéristiques typiques de la douleur myofasciale:

  • zone clairement limitée (douleur locale);
  • ressenti profondément dans la couche musculaire;
  • dans le muscle, une zone ou un cordon dense et serré est ressenti, dans lequel se trouvent des points particulièrement douloureux;
  • lorsqu'il est exposé à ces points, la douleur augmente fortement, forçant le patient à tressaillir (symptôme de saut);
  • limitation de la mobilité;
  • si vous pouvez étirer le muscle, la douleur diminue.

C'est sur ce type de douleur que les onguents chauffants ou les appareils populaires comme l'applicateur d'aiguille de réflexothérapie de Kuznetsov fonctionnent parfaitement. Certes, leur effet est à court terme, car ils n'éliminent pas la cause qui a causé le spasme musculaire. Une méthode plus fiable est l'injection d'un médicament anesthésique ou l'acupuncture directement dans le point de déclenchement, ainsi que la kinésiothérapie, la physiothérapie, la thérapie manuelle.

Radiculopathie de compression

Causé par une compression ou un étirement des racines nerveuses vertébrales en raison d'une hernie discale ou d'une diminution de sa hauteur et, par conséquent, de la distance entre les vertèbres. Cette douleur est plus souvent ressentie comme "superficielle", se propageant plus dans la peau que dans les profondeurs des tissus. Il augmente considérablement lors des éternuements, de la toux, du stress sur la colonne vertébrale. C'est cette douleur qui est ressentie comme un "lumbago" classique, rayonnant le long de la racine nerveuse.

Sténose spinale

Cela se produit en raison d'une hernie discale, d'une saillie (saillie) de sa partie dans le canal rachidien ou de l'apparition d'une séquestration - une partie détachée du disque. D'une manière ou d'une autre, une formation appelée «queue de cheval» est comprimée - les racines des nerfs spinaux inférieurs qui innervent les membres inférieurs. Dans ce cas, la douleur se propage le long de la racine nerveuse, du bas du dos au pied, apparaît à la fois au repos et en marchant, augmente avec l'extension de la colonne vertébrale et diminue en se penchant en avant.

Syndrome des facettes

Elle est causée par la pathologie des petites articulations intervertébrales (facettes). La douleur peut être locale, ainsi que rayonner (donner) à l'aine, au coccyx, le long de l'arrière de la cuisse. Aggravé par la flexion et la rotation dans le bas du dos.

Tous ces types de syndrome douloureux apparaissent de manière aiguë, parfois le patient peut même dire quel jour et après quel impact (soulevé quelque chose, tourné mal, etc.). La douleur s'intensifie le soir et après un effort physique, diminue après le repos. Le plus souvent, ce type de douleur est caractéristique des personnes d'âge moyen et âgées..

Douleur inflammatoire

Elle est causée par des lésions inflammatoires des articulations de la colonne vertébrale - divers types d'arthrite: rhumatoïde, maladie de Reiter, spondylarthrite ankylosante, etc. La douleur inflammatoire survient plus souvent chez des personnes relativement jeunes et se développe progressivement. Elle est maximale en début de journée et diminue le soir ou après l'effort. Souvent accompagné de raideurs matinales.

D'autres causes possibles de douleurs lombaires sont des anomalies des organes internes, telles que des calculs rénaux ou une inflammation des appendices chez les femmes. Étant donné que de nombreuses maladies peuvent se manifester de la même manière, au moins en ce qui concerne la douleur, il est préférable de ne pas s'auto-diagnostiquer, mais de consulter un médecin.

Un avis spécialisé immédiat est requis si:

  • la douleur est apparue après une blessure, en particulier chez les femmes âgées;
  • une histoire de cancer;
  • la douleur s'accompagne d'une augmentation de la température;
  • le poids diminue fortement et sans raison apparente;
  • les changements de démarche ou les jambes sont enlevées;
  • difficulté à uriner et à déféquer.

Ces signes peuvent être une manifestation de maladies graves nécessitant un traitement immédiat..

Diagnostic de pathologie

Pour les douleurs dorsales et lombaires, le médecin doit d'abord exclure les conditions potentiellement mortelles - heureusement, elles sont assez rares.

Des tests sanguins généraux et biochimiques peuvent détecter des changements inflammatoires, détecter une augmentation du taux de calcium, caractéristique des métastases de néoplasmes malins dans les structures osseuses, ainsi qu'une modification du nombre de cellules sanguines en cas de myélome multiple, etc. Les hommes âgés peuvent se voir prescrire un test d'antigène spécifique de la prostate pour écarter un éventuel cancer de la prostate.

L'examen aux rayons X révélera une modification de la hauteur des disques intervertébraux, d'éventuels ostéophytes - croissance du tissu osseux causée par une charge mal répartie sur les vertèbres, un changement de forme des vertèbres elles-mêmes.

La tomodensitométrie et l'IRM montreront un renflement du disque intervertébral, des calcifications (zones de calcification), une sténose du canal rachidien.

Aujourd'hui, ces deux études sont progressivement remplacées par des ultrasons de la colonne vertébrale, ce qui permet de détecter des changements similaires sans exposer le patient à une exposition excessive aux radiations..

La consultation du neurologue est obligatoire, selon les indications - chiropraticien.

Après un examen complet, la stratégie de traitement devient claire. En règle générale, des méthodes thérapeutiques peuvent être utilisées pour faire face à la douleur dans la colonne lombaire; la chirurgie est indiquée relativement rarement.

Médicaments contre les maux de dos lombaires

Dans 95% des cas, le patient n'a aucune raison de s'inquiéter: le mal de dos ne constitue généralement pas une menace pour la santé et peut être guéri. Le syndrome myofascial est corrigé plus rapidement - cela peut prendre plusieurs mois pour éliminer la douleur radiculaire. D'une manière ou d'une autre, dans la plupart des cas, un traitement médicamenteux est nécessaire. Utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur et réduire l'œdème, des chondroprotecteurs pour maintenir le cartilage intervertébral. Parfois, des médicaments hormonaux sont également prescrits pour réduire la douleur et l'enflure: ils agissent plus rapidement que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, ils sont administrés sous forme de blocages et de compte-gouttes sous la surveillance d'un médecin.

Les médicaments peuvent être sous forme de pommades et de gels - une forme de traitement de la lombalgie popularisée dans les publicités. Mais en tant que méthode d'introduction d'une substance active dans le corps, l'utilisation d'agents externes est la moins efficace que l'on puisse prévoir, car la plupart de l'agent ne pénètre même pas dans la peau..

Une autre méthode populaire est la médication orale ou, plus simplement, les comprimés et les gélules. Il n'est pas difficile de boire une pilule, l'effet se produit assez rapidement - généralement en une demi-heure ou une heure, mais l'utilisation prolongée de médicaments peut affecter l'état du tractus gastro-intestinal.

Par conséquent, le moyen le plus rapide et le plus efficace de soulager la douleur consiste à injecter directement dans un muscle spasmodique ou dans la zone de la racine touchée, ce que l'on appelle le blocage. Leur seul inconvénient est l'exigence stricte de qualifications élevées du médecin qui effectuera cette manipulation..

Thérapie non médicamenteuse

En règle générale, le traitement médicamenteux est complété par des méthodes non médicamenteuses. Le type de physiothérapie nécessaire est décidé par le médecin traitant. Il peut s'agir de massage classique ou de thérapie manuelle, et de procédures ostéopathiques, ainsi que d'acupuncture. Les résultats sont présentés par un massage par ventouses avec une saignée minimale aux points de déclenchement. Il soulage les spasmes musculaires et rétablit la circulation sanguine. L'utilisation de diverses herbes stimule la circulation sanguine dans la section spasmodique, améliore la fonction hématopoïétique de la rate et la fonction rénale pour contrôler l'état du tissu nerveux. La kinésithérapie gagne également en popularité - gymnastique spéciale sous forme d'exercices sur des simulateurs de décompression spéciaux qui aident à soulager les muscles tendus, à former de nouveaux stéréotypes moteurs, éliminant ainsi la cause du mal de dos.

Ainsi, la meilleure option pour le traitement des maux de dos est une combinaison de médicaments et d'une approche non médicamenteuse. Un travail aussi complexe dans plusieurs directions vous permet de faire face rapidement à la maladie, de vous débarrasser complètement de la douleur ou d'obtenir un effet durable..

Quelle clinique puis-je contacter?

Zhang Ziqiang, le principal médecin de la clinique TAO de médecine traditionnelle chinoise, nous a fait part de ses commentaires sur cette question:

«Je pense qu'il n'y a pas de telle personne qui n'a jamais fait face à des maux de dos. Et ce problème nécessite toujours l'attention globale de spécialistes. Tout d'abord, vous devez vous assurer que les médecins sont correctement qualifiés. Par exemple, la clinique TAO de médecine traditionnelle chinoise emploie de vrais professionnels dans leur domaine. Ils sont diplômés des meilleures universités de Chine et exercent désormais en Russie sous contrat. Nous y sommes parvenus grâce au fait que nous avons conclu un accord avec l'Université du Henan, qui nous envoie des spécialistes.

Lors du traitement des maux de dos, il est également important que le patient soit vu par le même médecin. Dans la clinique TAO, des spécialistes travaillent depuis plusieurs années, il n'est donc pas nécessaire de changer constamment de médecin. Bien sûr, cela a un effet positif sur le traitement..

Notre clinique propose divers services de médecine traditionnelle chinoise. Il s'agit de l'acupuncture, de différents types de massage, de la phytothérapie et bien plus encore. Grâce aux procédures fournies par la clinique TAO, il est possible d'éviter une intervention chirurgicale même dans les cas où il semblerait que l'on ne puisse pas s'en passer..

Nous effectuons généralement un traitement de cours. En règle générale, un cours comprend dix sessions. Si le patient paie la totalité du cours en une seule fois, il bénéficie d'une remise de 15% ".

P. S. Des informations détaillées sur les services et les prix peuvent être trouvées en appelant la Clinique TAO de médecine traditionnelle chinoise ou sur le site Web.

Licence pour la fourniture de services médicaux n ° LO-77-01-000911 datée du 30 décembre 2008 délivrée par le ministère de la Santé de Moscou.

Le mal de dos peut être un symptôme de nombreuses conditions médicales. Une visite opportune chez un médecin peut considérablement accélérer et simplifier le processus de traitement.

Pour le traitement de la colonne vertébrale dans les cliniques de médecine traditionnelle chinoise, on peut prescrire:

  • acupuncture;
  • phytothérapie;
  • massage;
  • complexe d'exercices (exercices de physiothérapie) qigong.
Services offerts.

Les cliniques de médecine traditionnelle chinoise peuvent aider avec les conditions de la colonne vertébrale telles que:

  • hernie intervertébrale;
  • saillie du disque intervertébral;
  • scoliose;
  • ostéochondrose.
Pour apprendre plus.

La médecine traditionnelle chinoise vise à stimuler les propres ressources protectrices du corps et peut être utilisée en conjonction avec des traitements traditionnels.

Le coût du traitement de la colonne vertébrale peut dépendre des procédures prescrites, de la durée du traitement et des qualifications du médecin.

Vous pouvez en savoir plus sur la clinique et le coût des procédures en vous inscrivant à une première consultation.

L'acupuncture peut être recommandée pour de nombreuses maladies, y compris les stades aigus et chroniques.

Découvrez les réductions sur les traitements dans les cliniques de médecine traditionnelle chinoise!

  • 1 http://www.chelsma.ru/files/misc/bol_v_spine_tekst_lekcii_2_.pdf
  • 2 clck.ru/EENZg
  • 3 http://sevgb6.ru/doc/klinicheskie-rekomendacii/xronicheskaya-bol-v-spine.pdf

La douleur dans le bas du dos - dans la région lombo-sacrée, qui ne compte que huit vertèbres - peut soudainement s'aggraver. Cela arrive assez souvent, et parfois, étant insupportable, ils peuvent nécessiter d'appeler une équipe de médecins à domicile et une hospitalisation supplémentaire. Pour éviter cela, prenez des mesures préventives: bougez plus, mangez une variété d'aliments et n'oubliez pas de vous présenter chez le neurologue au moins une fois tous les deux à trois ans.

Lorsque les éternuements donnent au bas du dos

Mal de dos sous la colonne lombaire

Le dos fait mal sous la taille

Parfois, une personne est confrontée à une douleur au dos désagréable et douloureuse juste en dessous du bas du dos. Les sensations désagréables entravent le mouvement. La douleur au bas du dos est causée par plusieurs facteurs. Les symptômes, les causes d'apparition sont différents, vous ne pouvez connaître la méthode de traitement que auprès d'un médecin. Les femmes ont tendance à aller directement à l'hôpital. Les hommes endurent jusqu'au dernier. Entre-temps, les maux de dos sous le bas du dos peuvent se propager aux jambes, ce qui rend difficile pour le patient de se déplacer sans canne ou aide extérieure. Ne négligez pas le problème des douleurs lombaires. Peu importe l'endroit où le dos fait mal, sous le bas du dos à gauche ou à droite sous le bas du dos, ou dans le sacrum, un rendez-vous avec un médecin est obligatoire dans tous les cas.

Causes de la douleur

La colonne vertébrale tient tout le squelette humain, une activité physique constante sans la supervision d'un entraîneur compétent ou leur absence entraîne une courbure de la colonne vertébrale, des blessures. Le système musculo-squelettique subit un stress constant dû à la course, à la levée d'objets lourds.

  • L'ostéochondrose, qui survient chez les personnes depuis plus de 30 ans, est une cause fréquente de douleur au bas du dos. La maladie apparaît d'une mauvaise posture, constamment assise devant l'ordinateur dans une chaise inconfortable. Cela se produit en raison de la dystrophie des disques vertébraux qui retiennent le squelette. Les vertèbres elles-mêmes sont également touchées aux stades avancés de la maladie.
  • Une douleur aiguë, vive et douloureuse qui se propage dans la partie inférieure du bas du dos se produit avec des entorses des muscles du dos. Dans ce cas, la douleur est ressentie du bas du bas du dos, la donnant à la région de l'aine, aux jambes.
  • Déplacement des disques vertébraux, une blessure dangereuse, au cas où il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste. Elle est causée par une douleur intense jusqu'à l'arrêt de tout mouvement corporel.
  • Lorsque la colonne vertébrale est fracturée, une douleur apparaît dans la région lombaire inférieure. Après l'opération, des sensations douloureuses entravent les mouvements, sont données à l'aine, aux jambes.
  • Le mal de dos à droite indique souvent une maladie rénale, à savoir le rein droit. Peut-être avez-vous une néphroptose, en termes simples - un prolapsus du rein, qui apparaît avec un ensemble brusque ou une perte de poids, un effort physique intense. Traités avec des devoirs spéciaux ou sous la supervision d'un formateur expérimenté.
  • Une douleur douloureuse dans le bas du dos peut être due à une grossesse. Avez-vous remarqué d'autres signes? Faites un texte ou faites un test sanguin pour l'hCG, peut-être que le corps met en garde contre une future toxicose. En outre, pendant la grossesse, s'inquiète de la douleur dans le sacrum.
  • L'excès de poids devient souvent la cause d'une mauvaise posture, ce qui entraîne des maladies de la colonne vertébrale.

Types de douleur

La lombalgie peut être aiguë ou chronique. La lombalgie chronique se rappelle constamment d'elle-même pendant plusieurs années. Si l'inconfort ne disparaît pas en quelques mois, la maladie devient chronique, il sera extrêmement difficile de se rétablir, alors ne traitez pas les symptômes de la maladie avec indifférence. Prévenez les maladies chroniques en contournant constamment les médecins, en particulier lorsque votre dos est concerné.

La douleur aiguë au bas du dos apparaît et disparaît plus rapidement que la douleur chronique. Il s'accompagne de sensations caractéristiques désagréables, de douleurs, de piqûres, de pressions, en fonction des dommages, la nature de la douleur est différente. Avec un fort étirement des muscles du dos, les mouvements d'une personne sont limités en raison de spasmes sévères qui rayonnent au bas de la colonne vertébrale. Les sensations désagréables sont concentrées en un point, sans se déplacer vers d'autres parties du corps.

Avec des fractures des vertèbres, certaines blessures de la colonne vertébrale, le dos fait mal sous le bas du dos en raison de l'affaiblissement du squelette après la blessure. L'activité physique intense est strictement interdite, un examen par un médecin tous les mois, une radiographie est nécessaire. La colonne vertébrale tient littéralement tout le corps sur elle-même, des complications peuvent aller à leurs pieds, à la suite desquelles des complications apparaissent, il est difficile de marcher.

La douleur dans la partie inférieure du bas du dos apparaît souvent en raison du déplacement des vertèbres, la mobilité de cette zone est absente.

Gauche ou droite?

Les maux de dos à gauche sous le bas du dos sont dans la plupart des cas causés par des maladies des organes internes, des reins et de la vessie. Chez les femmes, une gêne douloureuse sous le bas du dos à droite peut être causée par des maladies gynécologiques. Si vous ressentez constamment des douleurs sous le bas du dos, contactez d'urgence un spécialiste. Une échographie est nécessaire pour savoir quels organes sont en panne.

Des sensations désagréables peuvent survenir lors de mouvements, de marche, de mouvements brusques, dans une position inconfortable pour s'asseoir ou se coucher. Écoutez votre corps pour comprendre quelles sensations vous dérangent.

La douleur du côté droit du bas du dos est un symptôme de maladies graves qui se transforment en maladies chroniques sans traitement approprié. Une maladie reconnue en temps opportun se guérit facilement, parfois à l'aide de médicaments seuls. Si le bas du dos fait mal, vous pouvez avoir des reins froids, juste attrapé un rhume, avec des symptômes appropriés, vous devez traiter la maladie de l'intérieur, n'oubliez pas de porter des chaussettes chaudes. La nuit, vous pouvez attacher une écharpe en laine dans le bas du dos, l'étaler avec une pommade chauffante ou une teinture de poivron. Les maladies cardiaques peuvent irradier du côté droit. Cela vaut la peine de vous en souvenir si vous souffrez d'une maladie cardiaque chronique..

Lorsqu'un patient a une douleur sous le bas du dos à gauche, la cause peut être une maladie rénale, peut-être qu'un rein est tombé, ce qu'on appelle la néphroptose. Des sensations désagréables sont ressenties lorsque le patient prend des objets lourds, fait du sport, marche rapidement. Le côté gauche peut piquer.

Il est facile de confondre des maladies avec des symptômes similaires. Si vous avez mal au bas du dos sur le dos droit, il n'est pas conseillé de vous soigner avec des méthodes traditionnelles. Vous pouvez vous débarrasser de certains symptômes à la maison, mais un spécialiste en découvrira la cause profonde, diagnostiquera, prescrira le traitement approprié, à l'aide duquel la douleur du côté droit du dos cessera de vous inquiéter, à moins, bien sûr, que la maladie ne soit chronique. Certaines maladies peuvent être traitées.

Diagnostic et traitement

Il n'y a pas de méthodes correctes standard pour aider à se débarrasser de l'inconfort dans le sacrum, le bas du dos et les omoplates. Une visite chez un médecin est nécessaire pour les plaintes de douleur à droite, en bas, à gauche. Ne tolérez pas l'inconfort, votre santé est entre vos mains. L'examen prend beaucoup de temps, vous devrez d'abord passer des tests sanguins et urinaires, faire une échographie des organes internes, assurez-vous de faire une radiographie de la colonne vertébrale, un ECG. Les femmes peuvent être envoyées chez un gynécologue, un certain nombre de problèmes peuvent provoquer des douleurs dans le sacrum. En cas de fracture, déplacement des disques vertébraux, une intervention chirurgicale urgente peut être nécessaire.

Les exercices de physiothérapie sont prescrits aux patients souffrant d'ostéochondrose, de scoliose, tandis que pour les patients atteints de maladies survenant dans les organes internes, de tels exercices peuvent être contre-indiqués. Faites attention à cela, il n'y a pas de remède universel pour les symptômes de maladies complètement différentes..

La prévention

Achetez des meubles orthopédiques. Le choix d'un matelas est important pour les personnes sujettes à des maux de dos. Dans un rêve, nous passons une partie suffisante du temps, la colonne vertébrale doit se reposer du stress quotidien, le corps doit se détendre complètement. Ensuite, le sommeil sera de bonne qualité, vous commencerez à dormir suffisamment.

Surveillez votre posture, gardez le dos droit en position debout et assise. Vous pouvez acheter un corset de maintien de la posture spécial dans un magasin spécialisé..

Ne négligez pas l'activité physique. Il y a une nuance: il est conseillé de pratiquer sous la supervision d'un entraîneur; en raison d'un exercice inapproprié, vous pouvez vous blesser, vous fatiguer les muscles. La natation est un sport utile pour les patients souffrant de maux de dos. Il est conseillé de visiter la piscine 2-3 fois par semaine. Ne surchargez pas votre corps avec les week-ends. Entraînez différents types de muscles à des jours différents. N'oubliez pas de faire de l'exercice régulièrement, l'incohérence ne vous aidera pas à lutter pour un système immunitaire sain.

Soulevez correctement les objets lourds. Si vous transportez des sacs lourds, le poids doit être réparti uniformément des deux côtés afin que le corps ne se plie pas d'un côté.

Tire le bas du dos à 39 semaines de gestation, que faire?

Injections de radiculite

Tire le bas du dos à 40 semaines de gestation, que faire?

Tire le bas du dos à 8 semaines de grossesse, que faire?

Douleur au bas du dos chez les femmes

Les maux de dos sous le lombaire chez les femmes, le plus souvent, peuvent indiquer la présence de pathologies de la colonne vertébrale, car c'est la région lombaire qui a la plus grande charge. Mais, parfois, ce symptôme peut indiquer la présence de maladies des organes internes, à savoir des organes situés dans le petit bassin.

Il est très important d'identifier en temps opportun la cause du processus pathologique et de commencer le traitement en temps opportun. De plus, n'oubliez pas l'ostéochondrose, ou la scoliose, qui peut entraîner un nerf pincé, et adoptez une approche complètement différente du traitement..

La douleur sous le bas du dos chez les femmes après 30 ans, dans le monde moderne, est considérée comme presque la norme, mais les premières manifestations, et les soi-disant «cloches» peuvent apparaître beaucoup plus tôt, il vaut donc la peine d'écouter tout changement dans le corps. Le plus important est de découvrir la raison de cette situation. Une femme peut éliminer elle-même certaines pulsions douloureuses à la maison, mais pour ne pas nuire, il vaut la peine de consulter un médecin.

Les lombalgies peuvent se former pour un certain nombre de raisons spécifiques, dans la pratique médicale, elles peuvent être conditionnellement divisées en plusieurs catégories. À savoir:

La douleur de nature réfléchie ne se développe pas dans la région du dos, mais implique déjà la poitrine, les organes pelviens et le péritoine dans le processus. Avec la douleur d'origine primaire, on observe des changements dégénératifs dans les structures musculaires du dos. De tels écarts par rapport à la norme sont observés dans: la spondylarthrite ankylosante, la scoliose, l'ostéochondrose, la spondylose, l'arthrose déformante et la spondylarthrose.

Les raisons qui conduisent au développement de la douleur de nature secondaire comprennent les pathologies suivantes:

  • maladies du système génito-urinaire;
  • colique rénale;
  • formations tumorales et kystiques;
  • un processus infectieux localisé dans la zone des disques vertébraux;
  • changements gynécologiques (grossesse extra-utérine, inflammation de l'utérus et des appendices, grossesse normale);
  • déjà subi des fractures ou des ecchymoses graves au niveau de la taille;
  • apport sanguin insuffisant au bas du dos et aux organes pelviens.

De tout ce qui précède, nous pouvons conclure que les causes des maux de dos sont très diverses, mais que les sensations douloureuses d'origine primaire sont le plus souvent diagnostiquées. Cela est dû au fait que la colonne vertébrale est le support principal de tout le squelette humain et qu'elle subit chaque jour de nombreuses charges, dans différentes catégories de poids. En conséquence, le déplacement des disques vertébraux se produit, suivi d'un pincement des terminaisons nerveuses périphériques, et parfois du nerf sciatique.

Caractéristique des pulsions douloureuses

La lombalgie chez les femmes peut être chronique ou aiguë. De plus, chaque type de sensations douloureuses peut être observé avec diverses pathologies, puis brièvement à leur sujet.

Maux de dos aigus

La douleur aiguë est caractérisée par des spasmes des longues structures musculaires du dos et, par conséquent, une sensation d'inconfort se développe dans le bas du dos. Les membres inférieurs et la région de l'aine ne sont pas impliqués dans ce processus. Une douleur aiguë peut survenir dans les conditions suivantes:

  • traumatisme du dos;
  • fracture des vertèbres lombaires;
  • abcès épidural dans les vertèbres thoraciques;
  • syndrome des facettes;
  • déplacement des disques intervertébraux.

À la suite d'une blessure grave à la colonne vertébrale, dans laquelle les vertèbres sont endommagées, une douleur aiguë se développe. Chez les personnes âgées, des modifications dégénératives du système musculo-squelettique sont très souvent observées, en raison desquelles des fractures vertébrales se produisent. Le plus souvent, une telle douleur survient à la suite de telles maladies: ostéoporose, hyperparathyroïdie, ostéoporose, maladie de Paget, cancers, syndrome de Cushing.

Un abcès épidural dans les vertèbres thoraciques conduit à la formation de pulsions douloureuses de haute intensité. En présence de cette condition, il est possible d'endommager la moelle épinière. Dans cette situation, vous devez passer par un certain nombre de mesures de diagnostic, à l'aide desquelles le médecin déterminera le diagnostic et prescrira le traitement approprié. Le syndrome de la facette se développe en raison de la compression des racines nerveuses, situées près de la sortie du canal vertébral. Les principaux symptômes du syndrome sont des pulsions douloureuses, dont le développement n'est pas associé à des lésions du disque vertébral..

Lors du déplacement des disques vertébraux, une douleur aiguë se développe et leur fonction motrice est altérée. Dans cette situation, une femme peut s'allonger sur le côté gauche ou droit, ou prendre toute autre position forcée dans laquelle la douleur disparaît. Le déplacement peut se produire n'importe où dans la colonne vertébrale.

Maux de dos chroniques

Si le dos fait mal sous le lombaire pendant une longue période, avec de petits intervalles de soulagement, il convient de juger du développement de pulsions douloureuses de nature chronique. La douleur chronique à la ceinture se développe dans le contexte de:

  • la spondylarthrose ankylosante;
  • l'ostéomyélite;
  • formations tumorales, ainsi que métastases;
  • les neurofibromes, les lipomes et les méningiomes;
  • spondylose déformante.

La spondylarthrite ankylosante se développe progressivement. Elle se caractérise par une courbure de la colonne vertébrale, ou par la courbure de la seule région thoracique, à la suite de cela, lors de l'inhalation, une sensation d'inconfort, de compression et de raideur se développe le matin. L'ostéomyélite entraîne le développement de douleurs chroniques, dans le contexte desquelles il y a une augmentation de la température du corps, mais parfois la température peut ne pas augmenter.

Aux premières manifestations de douleur à droite ou à gauche de la colonne vertébrale, vous pouvez penser au stade initial du lipome, du neurofibrome ou du méningiome. Plus l'une des pathologies est diagnostiquée tôt, plus le traitement commencera rapidement. La spondylose déformante est caractérisée par la formation de croissances osseuses sur les canaux rachidiens. Ces formations exercent une pression sur les racines nerveuses et, par conséquent, une douleur douloureuse se développe..

En plus de tout ce qui précède, il existe un certain nombre de problèmes gynécologiques en raison desquels le bas du dos d'une femme fait mal, et ils diffèrent tous par l'intensité et la nature de la douleur. Par conséquent, le médecin doit être très prudent lors du diagnostic. Le dos peut tomber malade pendant la période des saignements menstruels, tandis que la douleur de traction ne sera pas seulement dans le bas du dos, mais également dans le bas de l'abdomen. D'un point de vue médical, ce phénomène est associé à une augmentation de la quantité de prostaglandines dans le corps féminin..

Pendant la période de naissance d'un futur bébé, de nombreuses femmes ont des maux de dos sous la taille. La nature de la douleur et son intensité dépendront des paramètres de l'enfant à naître (taille, poids), de plus, la jeune femme subit une charge sur toutes les articulations et ligaments du corps, qui sont déjà affaiblis en raison de la production active de progestérone.

L'endométriose peut également causer des douleurs dans le dos sous la taille, irradiant vers l'abdomen. Cette pathologie est très dangereuse pour une femme, si elle n'est pas traitée, elle peut se développer

  • infertilité. De plus, la liste des problèmes gynécologiques comprend:
  • douleur dans la période post-partum;
  • processus inflammatoire sur la muqueuse utérine;
  • décollement placentaire, fausse couche;
  • grossesse extra-utérine;
  • prolapsus ou prolapsus de l'utérus;
  • torsion du pédicule du kyste ovarien.

Douleur au bas du dos: causes, traitement. Mal de dos à gauche, juste en dessous du bas du dos: causes

Aujourd'hui, beaucoup de gens se plaignent de diverses sensations de douleur, et cela est particulièrement vrai du dos. Ces sensations sont très désagréables, car elles gênent souvent littéralement les mouvements..

Les lombalgies sont très fréquentes chez les patients de plus de 30 ans, quel que soit leur sexe. Certaines personnes n'y prêtent pas attention, mais parfois de fortes douleurs les obligent à se rendre à l'hôpital. Ils peuvent être de nature différente et avoir différentes causes et symptômes associés, par exemple, difficulté à bouger, faiblesse, fièvre.

Parfois, une légère douleur sous le bas du dos peut indiquer qu'il y a un problème grave qui est dangereux pour le corps..

La douleur irradie souvent vers les jambes, elle est également aiguë ou chronique. Très souvent, des maux de dos sous le lombaire apparaissent après un effort sur le corps ou lorsque le corps est trop refroidi.

Causes de la douleur au bas du dos

Très souvent, il apparaît après une série de modifications du squelette et des muscles causées par diverses maladies de la colonne vertébrale. Ceux-ci comprennent: l'ostéochondrose (une maladie des disques intervertébraux) et la spondylarthrose (arthrose des articulations intervertébrales). Ces maladies sont les principales causes.

En outre, des maux de dos sous le bas du dos peuvent survenir en raison de tumeurs de la moelle épinière et des vertèbres, de diverses infections de la colonne vertébrale (tuberculose, brucellose).

Les causes de la douleur peuvent être une fracture des vertèbres, une scoliose, une inflammation, une altération du flux sanguin lors d'un accident vasculaire cérébral et des problèmes dans le tractus gastro-intestinal. Les maladies pelviennes et les maladies gynécologiques et infectieuses peuvent également affecter le dos.

Le mal de dos sous le lombaire, ses causes et les symptômes qui l'accompagnent ne peuvent être ignorés, car cela conduira au fait que la maladie progressera.

Douleur aiguë et chronique

La lombalgie est de deux types: aiguë et chronique. Les principales causes d'une telle douleur peuvent être des lésions de la colonne vertébrale ou des terminaisons nerveuses. Une douleur aiguë survient souvent avec diverses entorses, puis les longs muscles du dos font mal, car en raison de spasmes dans ces muscles, les mouvements de la zone touchée sont douloureux ou généralement limités. La douleur ne se déplace pas vers l'aine ou la jambe.

Parfois, le mal de dos est localisé à gauche sous le bas du dos. Elle peut être causée par des fractures vertébrales, des blessures au dos. Cela est très probable, en particulier lorsque les os sont affaiblis en raison d'une maladie, alors même avec une blessure légère, une fracture peut survenir..

Le déplacement des vertèbres dans le bas du dos est l'une des nombreuses raisons après lesquelles une telle douleur apparaît. Dans le même temps, il n'y a pas de mobilité de cette zone..

Souvent, une douleur aiguë survient avec le syndrome des facettes, lors de l'inflammation des terminaisons nerveuses à la sortie du canal rachidien. Il existe une douleur dite radiculaire, mais elle n'est pas associée à un disque endommagé.

Un abcès épidural peut également se développer, ce qui peut provoquer une douleur intense. Le plus souvent, il s'agit d'une maladie de la région thoracique et nécessite une hospitalisation immédiate et même une intervention chirurgicale..

Si le mal de dos persiste pendant plus de quelques mois, cela signifie que la maladie est devenue chronique.

La douleur chronique n'est pas aussi grave que la douleur aiguë, mais elle est tout aussi nocive. Lorsque les gens ne le prennent pas au sérieux, cela peut le faire progresser et être très difficile à guérir. Les maladies accompagnées de douleurs chroniques sont: les tumeurs, la spondylarthrose ankylosante et la spondylose déformante.

Mal de dos à droite sous le bas du dos. Les raisons

Cette douleur est causée par une maladie des organes internes, du système urinaire et du système musculo-squelettique. La douleur peut être temporaire ou intermittente. Cela se produit souvent lorsque vous êtes assis dans une position inconfortable ou lorsque vous faites des mouvements brusques lorsque vous essayez de vous lever ou de vous asseoir. Lorsque des douleurs dans le bas du dos à droite surviennent périodiquement, vous devez consulter un médecin. Il peut devenir plus fort en mouvement et plus faible lorsque le dos est au repos..

Le mal de dos à droite en dessous du bas du dos peut être un symptôme grave, les raisons de son apparition doivent être trouvées dès que possible.

Une douleur dans le côté droit du bas du dos peut signaler une maladie grave nécessitant un traitement urgent. Il peut également s'agir d'ostéomyélite, qui nécessite un traitement conservateur urgent..

Les douleurs lombaires chez les femmes peuvent être causées par des maladies dans le domaine de la gynécologie.

Si le dos et le côté droit font mal en même temps, cela peut signifier la présence d'une cholécystite, d'une hépatite, d'une pneumonie ou d'autres maladies qui ne peuvent pas être retardées avec le traitement..

Les maux de dos sous la région lombaire chez les hommes peuvent indiquer le stade initial de la prostatite, qui est facile à éliminer si vous commencez le traitement à temps. Pour ce faire, vous devez d'abord contacter un thérapeute qui, à son tour, vous orientera vers un spécialiste plus étroit..

Mal de dos à gauche

Le mal de dos à gauche sous le bas du dos est un symptôme courant, et de nombreuses personnes croient à tort qu'il est causé par des problèmes de colonne vertébrale. Mais faire un diagnostic précis sans examen est difficile. Après tout, la source de la douleur peut être les organes internes..

La douleur peut être variée: et douloureuse, aiguë et monotone. Les maux de dos à gauche sous le bas du dos peuvent avoir les causes suivantes: maladies cardiaques et rénales, maladies du système musculo-squelettique avec lésions de la colonne vertébrale, lésions des poumons et de la plèvre, maladies de la cavité abdominale et même grossesse.

Très souvent, la présence d'un excès de poids ou d'une immunité affaiblie, qui entraîne des troubles métaboliques et un amincissement des disques spinaux, et peut provoquer une douleur aiguë. En effet, avec l'effort physique, le disque affaibli se déplace vers la gauche et les nerfs postérieurs sont pincés et leur inflammation supplémentaire se produit..

La maladie du rein gauche affecte également, la douleur sera alors vive ou douloureuse et sourde. Il est très facile de confondre le syndrome de la douleur rénale avec une maladie de la colonne vertébrale, car l'état du corps est très similaire. Seul un spécialiste peut diagnostiquer et prescrire un traitement qui sera efficace.

Avec la défaite des parties postérieures du muscle cardiaque, la douleur thoracique passe dans le bas du dos gauche, le bras gauche et la mâchoire. La douleur peut être si intense que seuls les médicaments peuvent aider. Mais vous ne devez les prendre qu'à l'hôpital, sous la supervision de médecins..

En outre, les maladies des organes internes peuvent provoquer une gêne dans le bas du dos. Par exemple, avec une inflammation des poumons, les surfaces frottent lors de la respiration, ce qui provoque des douleurs. De plus, la douleur augmente lorsque la température augmente..

Mal de dos chez les femmes

Très souvent, les maux de dos surviennent chez les femmes pendant la grossesse. Cela est dû aux changements qui se produisent dans le corps. En raison de l'augmentation de l'abdomen, leur centre de gravité se déplace, le dos se plie davantage et il a d'énormes charges. La prise de poids affecte également.

En relation avec la production de relaxine (hormone), des modifications se produisent dans le cartilage et les os. Ils deviennent plus élastiques et mobiles. Cela est également dû au fait que le corps donne à l'enfant une énorme quantité de nutriments nécessaires au bon fonctionnement du système musculo-squelettique. Et un manque de vitamines peut causer de nombreux problèmes, dont les symptômes peuvent être des maux de dos..

Traitement avec des remèdes populaires

La médecine traditionnelle offre de nombreuses façons de soulager les maux de dos. Par exemple, des compresses pour aider à soulager l'inflammation et la douleur. Pour les compresses chaudes, utilisez de la camomille, du thym ou du millepertuis, il vaut mieux le faire la nuit. Vous pouvez également utiliser de la poudre de moutarde, qui est diluée dans de l'eau (le mélange doit ressembler à de la crème sure en consistance) et étalée sur un point sensible. La compresse ne doit pas rester sur la peau plus de cinq minutes afin de ne pas brûler.

La règle principale des compresses pour se réchauffer est qu'elles ne doivent pas brûler, le maximum est la chaleur. Si la compresse est brûlée, vous devez la retirer et rincer l'endroit avec de l'eau.

Les feuilles de bardane soulagent également parfaitement la douleur et l'inflammation. Ils doivent être aspergés d'eau bouillante et appliqués sur le dos. Tenez pendant environ une heure, puis décollez et enveloppez votre dos.

Si vous mélangez de la poudre de bodyagi avec de l'huile d'olive, vous pouvez obtenir une pommade avec laquelle il est recommandé de faire des compresses. Le marron d'Inde mélangé avec de l'huile de camphre et du saindoux fondu aidera également..

Les compresses froides sont faites avec de l'ail et du jus de citron. Ensuite, le mélange est appliqué sur une serviette et appliqué sur le dos pendant vingt minutes. Le miel est également utilisé pour frotter la plaie. Il aide à normaliser la circulation sanguine et à tonifier les muscles.

Divers frottements sont également efficaces pour les douleurs lombaires. Par exemple, "triple eau de Cologne", iode, valériane et quelques cosses de piment fort sont mélangés et infusés pendant une journée. Ensuite, ils enduisent le dos et l'enveloppent avec un chiffon chaud.

La médecine traditionnelle

Il existe plusieurs façons principales de traiter les maux de dos: la chirurgie, la thérapie non médicamenteuse et divers médicaments.

Lequel est le mieux adapté que seul un médecin peut déterminer après un examen complet du corps. Si le patient ressent une douleur dans le dos sous le lombaire, son traitement doit être prescrit et réalisé uniquement sous la surveillance d'un médecin.

Les médecins utilisent souvent diverses pommades chauffantes, du pansement au poivre ou des analgésiques pendant le traitement. Les pommades sont utilisées pour le massage. La physiothérapie est également utilisée pour les maux de dos. C'est l'électrophorèse et l'analgésie.

Le port de corsets, de ceintures et de bandages spéciaux aidera à réduire le stress sur la zone enflammée. Le corset correct sera sélectionné par un orthopédiste, qui tiendra compte du diagnostic et de la taille requise. Changer le matelas pour un matelas plus dur aidera également..

Si cela fait moins mal, utilisez la physiothérapie, la thérapie thérapeutique et manuelle, les bains thérapeutiques ou de boue.

Afin d'éliminer la principale cause de douleur, vous devez consulter un médecin qui fera les tests nécessaires et vous orientera vers des spécialistes: un neurologue, un orthopédiste.

Traitement des maux de dos gauche

Il n'y a pas de moyen unique de traiter la douleur à gauche sous le bas du dos. De nombreux médicaments et analgésiques ont été développés pour aider à résoudre ce problème. Mais les analgésiques ne font que soulager la douleur, ils ne suppriment pas la cause de la maladie. En outre, ils ne peuvent pas être pris avant un examen médical, car ils compliquent le diagnostic et donnent des résultats de test incorrects..

Vous devez utiliser soigneusement des méthodes folkloriques. Utilisez-les uniquement avec les médicaments prescrits. La gymnastique, le massage, diverses procédures médicales aideront le mieux. Mais parfois, ils n'apportent aucun bénéfice: pour les tumeurs, pathologie du système cardiaque.

Maux de dos à droite sous le bas du dos: traitement

Les maladies des reins, du foie, des intestins, de la vésicule biliaire peuvent provoquer des maux de dos à droite. Pour vous en débarrasser, vous devez éliminer l'objet de la douleur lui-même (pour guérir les reins, le foie). Il est également important de se rappeler que les analgésiques ont un effet à court terme, qui ne supprime pas la cause de la maladie, mais supprime temporairement les symptômes..

Par exemple, la douleur causée par des ecchymoses ou diverses chutes, qui s'accompagne de sensations aiguës, est une raison de contacter un traumatologue qui vérifiera l'état des organes internes. Il vous prescrira des onguents ou des baumes qui doivent être frottés sur la peau pour que la douleur disparaisse.

Parfois, une simple consultation avec un médecin ne suffit pas pour résoudre le problème, vous devrez alors suivre un traitement hospitalier ou ambulatoire dans un hôpital.

Prévention des maux de dos

Afin d'éviter la douleur, vous devez prendre quelques précautions. Par exemple, surveillez votre posture, car cela réduira le stress sur le bas du dos. Pas besoin de soulever des poids, mais si le travail vous oblige encore, vous devez plier les genoux et garder le dos droit.

Dans le travail sédentaire, une chaise avec un dossier doit être utilisée pour soutenir le dos et rendre l'assise confortable et confortable. Vous devez également surveiller votre poids, car l'excès de poids exerce un stress supplémentaire sur votre dos. Vous devez essayer de moins forcer la colonne vertébrale et de moins vous plier. Vous devez également renforcer les muscles du dos, alors il n'y aura pas de douleur.

Puisque la plupart des gens ignorent les maux de dos, il devient de plus en plus difficile à guérir. Par conséquent, il est préférable d'éviter l'apparition de symptômes. Pour ce faire, vous devez travailler efficacement sur le corps et vous tourner vers un spécialiste qui vous aidera à établir correctement un programme d'entraînement et d'activité physique. Pour que l'approche soit globale, vous devez changer vos habitudes: exclure l'alcool et ne pas fumer.

Un mode de vie sain, une alimentation adéquate et une activité physique quotidienne aideront à maintenir la santé et à prévenir l'apparition de maladies. Vous devez surmonter la paresse et ajouter des promenades en plein air, des sports et un sommeil sain et sain à votre emploi du temps.

Une attelle dorsale aidera également, ce qui réduira la charge sur la colonne vertébrale et un matelas orthopédique, ce qui donnera au dos un repos normal..

Chacun choisit ce qui est le plus simple: la prévention ou le traitement. Mais il est beaucoup plus facile de prévenir l'apparition de la maladie que de dépenser beaucoup d'argent et d'énergie pour être en bonne santé. En outre, lorsque vous traitez avec des remèdes populaires, vous devez faire très attention à ne pas aggraver les choses..

Beaucoup de gens s'intéressent à la question de savoir comment traiter les maux de dos sous la taille. La meilleure solution est de contacter un spécialiste qui vous aidera certainement.

Sources: http://pozvonochnik.guru/boli-v-poyasnitse/bolit-spina-nizhe-poyasnitsy.html, http://spina.guru/diagnostika/boli-spine-nizhe-poyasnicy-zhenshchin, http: // www.syl.ru/article/197430/new_bol-v-spine-nije-poyasnitsyi-prichinyi-lechenie-bol-v-spine-sleva-sprava-nije-poyasnitsyi-prichinyi

Le mal de dos irradiant vers la jambe - une analyse complète, les causes, le traitement et la prévention

Toute douleur qui survient sans raison apparente doit immédiatement alerter la personne qui en souffre. Mais rien ne peut faire de mal comme ça. Surtout devrait être préoccupé par les cas où la douleur survient à un endroit, et coule ou donne à un autre. Par exemple, une douleur aiguë dans le bas du dos irradiant vers la jambe droite ou gauche.

introduction

Avec les premiers signes de l'apparition de la maladie, une personne est perdue et ne sait pas comment se trouver dans une situation particulière, à quel médecin se rendre et quelle en est la raison. Les plus courants dans de telles situations sont les références à un neurologue, orthopédiste, rhumatologue, ostéopathe, gynécologue. Parfois, l'appel ne se termine pas avec un seul spécialiste et plusieurs médecins doivent demander de l'aide à la fois.

Les causes des maux de dos irradiant vers la jambe droite ou gauche ou vers les deux jambes à la fois sont différentes et dépendent des situations dans lesquelles elles surviennent, de la durée de la douleur au bas du dos, de la nature de la douleur, etc..

Causes de la douleur irradiant dans la jambe

Une douleur au bas du dos irradiant vers la jambe peut survenir pour les raisons suivantes:

  1. Hernie intervertébrale.
  2. Tumeurs de la moelle épinière.
  3. Protrusion du disque intervertébral.
  4. Vascularite du nerf sciatique.
  5. Neuropathie piriforme.
  6. Nerfs fémoraux pincés.
  7. Oncologie génitale chez la femme.
  8. Ostéoporose.
  9. Déformations congénitales de la colonne vertébrale.
  10. Syndrome des facettes.

Ce n'est pas une liste complète des raisons qui provoquent une gêne dans la colonne lombaire, irradiant vers la jambe gauche ou droite. Les raisons sont très graves et nécessitent une visite urgente chez le médecin et un traitement de haute qualité, qui sera prescrit par un médecin qui a étudié en profondeur le problème et les causes.

Lieu de localisation de la douleur et sa nature

Par ce qui a exactement causé la douleur dans le bas du dos, à quelle partie de la jambe elle donne, quelle est sa nature, nous pouvons parler de la raison spécifique de l'apparition de la douleur.

  1. Une douleur dans la colonne lombaire avec un retour à la cuisse suggère qu'elle a été causée soit par une hernie discale, soit par une protrusion (c'est-à-dire un gonflement). Si la douleur s'accompagne d'une transpiration accrue, cela indique des tumeurs de la moelle épinière ou des lésions du nerf sciatique.
  2. La douleur au bas du dos, qui irradie vers l'arrière de la jambe, indique un nerf sciatique pincé.
  3. La lombalgie irradiant vers la jambe par le côté (douleur en forme de rayures) indique des hernies intervertébrales, un pincement des racines nerveuses de la moelle épinière, une faiblesse des muscles de la cuisse.
  4. La douleur lombaire avec un retour vers l'avant de la cuisse est une conséquence de la défaite du nerf fémoral.
  5. Une douleur sourde dans le bas du dos et le genou indique en même temps des maladies oncologiques des organes génitaux internes, une arthrose de l'articulation de la hanche.

Maladies courantes avec douleur au bas du dos irradiant vers la jambe

La pratique à long terme des médecins impliqués dans le traitement du système musculo-squelettique a montré que les maladies les plus courantes associées à la névralgie de la colonne lombaire, irradiant vers la jambe, sont:

  • sciatique - compression des racines nerveuses de la région sacrée de la colonne vertébrale. La douleur survient dans le bas du dos et irradie vers les fesses et le genou;
  • lumboischialgie - compression des racines nerveuses de toute la colonne vertébrale. Avec ce phénomène, la douleur est localisée dans le bas du dos et se propage le long de la colonne vertébrale, se terminant dans la jambe juste en dessous de la cuisse. La lumboischialgie peut être le résultat de nombreuses maladies orthopédiques et rhumatismales (ostéochondrose, chondrose, rhumatisme);
  • la sciatique est une conséquence de la lumboischialgie et de la sciatique. La nature de la névralgie avec radiculite de la région lombo-sacrée est aiguë, douleur lancinante dans la région lombaire, irradiant parfois vers la jambe droite ou gauche. Il survient après une hypothermie prolongée, des mouvements physiques, brusques, des charges, des poids de levage;
  • maladies somatiques (urologiques et gynécologiques). Souvent, des problèmes dans le bas du dos avec des maladies urologiques ou gynécologiques commencent dans la région de l'aine; la douleur coule dans le bas du dos et les jambes.

Traitement des douleurs lombaires irradiant vers la jambe

La névralgie du bas du dos est un phénomène répandu et bien étudié. Par conséquent, la médecine moderne dispose de diverses méthodes pour traiter de telles pathologies. Après l'examen initial par le médecin, des tests sont prescrits pour déterminer le diagnostic. Lors de l'examen, le médecin détermine si une tension apparaît dans la jambe à droite ou à gauche, dans quelle partie du membre, découvre les raisons qui ont provoqué la douleur.

Le traitement n'est prescrit qu'après le diagnostic.!

Traitement des problèmes orthopédiques

Si les raisons sont orthopédiques, rhumatismales, un cours composé des médicaments suivants est généralement prescrit:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  2. Analgésiques.
  3. Chondroprotecteurs.
  4. Corticostéroïdes.

Après avoir éliminé l'inflammation, la douleur, la relaxation des muscles, la restauration de la circulation sanguine normale dans les tissus, le traitement se poursuit:

  • physiothérapie;
  • massage;
  • bains thérapeutiques (iode-brome, boue, sulfure d'hydrogène);
  • gymnastique médicale.

En cas de causes non orthopédiques d'inconfort dans le bas du dos, les causes sont d'abord déterminées, puis le traitement est prescrit par un médecin dans la zone dans laquelle les problèmes ont été détectés.

Prévention des maladies orthopédiques

Un rôle important est joué par la prévention des maladies du système musculo-squelettique. Bon pour le bien-être des patients:

  1. Utilisation de matelas et d'oreillers orthopédiques.
  2. Mener un mode de vie sain.
  3. Promenades en plein air.
  4. Nager.
  5. Balades à cheval.
  6. L'exercice quotidien.
  7. Respect de la routine quotidienne.
  8. Apport saisonnier de vitamines et de minéraux (printemps et automne).

L'exercice physique est très important à la fois pour la douleur dans la colonne lombaire et pour la prévention de diverses maladies du dos..

Des douleurs simultanées à la jambe, droite ou gauche, et au bas du dos sont une raison pour demander une aide médicale le plus tôt possible, sans attendre qu'elle disparaisse d'elle-même. Vous pouvez vous aider temporairement par vous-même si le problème est pris par surprise. Faites une injection anesthésique, frottez la plaie avec une pommade anesthésique et chauffante, prenez une position confortable du corps, mais le traitement ne doit pas être évité.

Conclusion

Lorsque la névralgie survient dans la colonne lombaire, le traitement est basé sur la clarification et l'élimination de la cause de la névralgie, le soulagement du processus inflammatoire et du syndrome douloureux, et le maintien de la colonne vertébrale dans un état normal. Causes d'inconfort dans le bas du dos - orthopédiques et non orthopédiques.

Avec les patients non orthopédiques, la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens n'est pas pratique, car la raison n'est pas dans la colonne vertébrale, mais dans des problèmes avec les organes internes. Dans les maladies orthopédiques, un rôle important est joué par la rapidité avec laquelle les causes ont été découvertes, le traitement a commencé et le diagnostic correct a été posé.

L'accès en temps opportun à un médecin et à un traitement correctement prescrit est la clé du succès et de la santé.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte