L'épuisement nerveux et physique provoque souvent l'apparition d'une neurasthénie - une déviation de la fonctionnalité du système nerveux. Outre les méthodes médicales, les patients atteints de neurasthénie reçoivent un traitement à domicile, y compris un certain nombre de procédures relaxantes visant à corriger activement l'immunité, modifiant la perception des facteurs irritants..

Tactiques de traitement

Les symptômes de la neurasthénie à domicile sont traités sur ordonnance d'un médecin. S'il y a des anomalies dans le travail du système nerveux, il est nécessaire de demander l'aide d'un spécialiste. Le médecin diagnostiquera et sélectionnera un schéma thérapeutique individuel. Avec un traitement non contrôlé, des complications peuvent survenir.

Le premier symptôme de la neurasthénie est l'irritabilité. Il apparaît rarement au début. Cela peut se produire à tout moment. Les neurasthéniques sont chassés d'eux-mêmes par les bruits forts, la musique, etc. La crise d'irritabilité passe aussi soudainement qu'elle commence. Ensuite, des symptômes supplémentaires commencent à apparaître sous la forme de:

  • rhumes;
  • insomnie;
  • violations dans le tube digestif;
  • manque d'appétit suivi de faim.

Sous l'influence d'un stress constant, les cellules nerveuses sont détruites. La connexion neuro-médiateur est perdue. La capacité de travail diminue, la personne ressent une fatigue constante. Le principe du traitement est la correction de l'environnement psychogène. Si possible, il est nécessaire d'arrêter le facteur de stress. Le patient doit apprendre des techniques de relaxation rapide, restaurer son système nerveux avec des médicaments.

Au stade initial, la neurasthénie se prête avec succès au traitement à domicile, qui comprend des activités relaxantes, mais la pharmacothérapie est obligatoire pour tous les patients.

La prise de sédatifs légers et de complexes vitaminiques permet d'éliminer les tensions nerveuses et de restaurer les performances du corps.

Traitement à domicile

La tâche principale du patient est d'organiser correctement son régime afin de pouvoir se reposer complètement. Si la neurasthénie a été provoquée par une fatigue physique, suivez ces règles simples:

  • dormir pendant au moins 7 à 8 heures;
  • marcher au grand air pendant 1 à 2 heures;
  • Ayez une alimentation saine comprenant des repas riches en nutriments abandonnez le gras, le salé, buvez plus d'eau;
  • essayez d'éviter le stress; maîtriser plusieurs techniques de relaxation qui vous permettent de rétablir rapidement l'équilibre mental dans une impasse;
  • consultez votre médecin sur l'utilisation de recettes folkloriques.

Apprendre à se reposer

Aujourd'hui, de nombreuses personnes travaillent loin de 6 à 8 heures, mais de 12 à 24 heures. Pour vous détendre, vous devez oublier le travail. Cependant, beaucoup d'entre nous ne savent pas ce qu'est la vraie relaxation. Les appels constants le week-end, les appels au travail maintiennent une personne dans un stress nerveux et physique.

Apprenez à vous comporter correctement en société. Vous et votre opinion devez être respectés et appréciés. Lisez votre contrat, qui a été signé avec l'employeur: il ne vous a pas acheté ni votre temps. Demandez à votre employeur de suivre ces directives. Si vous avez un jour de congé, dites-leur que vous ne vous occuperez pas de problèmes de travail. Éteignez votre téléphone si possible. Planifiez votre horaire de fin de semaine. Assurez-vous de réserver du temps pour vos besoins personnels. Profitez-en.

Nous acceptons les traitements de l'eau

Les bains apaisants sont l'une des techniques de relaxation les plus efficaces. L'eau doit être à une température confortable pour vous. Ajoutez du sel et votre mousse préférée au bain. Allumez de la bonne musique et allongez-vous pendant 20 minutes. Il vaut mieux faire de l'exercice le soir, avant de se coucher. Vous pouvez boire un verre de vin rouge (100-200 ml).

Prenez une douche de contraste le matin. Cela va vite se réveiller, tempérer le corps.

Méditer

Le traitement de la neurasthénie chez les femmes et les hommes à domicile implique le développement de diverses techniques de relaxation. La méditation est une de ces méthodes. Allongez-vous confortablement sur le sol. Ferme tes yeux. Resserrez et détendez les muscles de tout votre corps. Évaluer mentalement l'état des muscles et la présence de pinces, de spasmes.

Respirez profondément, uniformément, concentrez-vous sur la respiration. Signalez à votre corps de se détendre dans votre esprit. Puis tendez votre bras et détendez-le avec un effort de volonté. Lorsque la réception donne un résultat positif, passez à l'autre main, passez donc alternativement à travers tous les muscles et articulations. À l'avenir, il vous sera facile de vous donner le commandement de vous détendre dans une situation stressante..

Utiliser des affirmations

L'auto-hypnose est l'une des méthodes les plus efficaces pour résoudre de nombreux problèmes associés à une perturbation du système nerveux. Les affirmations sont de courtes phrases qui définissent un état d'esprit spécifique pour le cerveau. Les 1-2 premières semaines, le résultat peut être peu perceptible, mais plus tard, l'esprit commence à percevoir l'esprit comme une réaction comportementale naturelle.

Par exemple, vous êtes agacé par un employé au travail ou avez peur de parler à votre patron. Vous ne pouvez pas éviter ces personnes et vous devez communiquer avec elles tous les jours. Vous devez vous fixer un objectif et décider de vos envies. Avant le coucher 20 min. prononcer:

  1. «Demain, je vais rencontrer (dites le nom de l'employé) et je ne ressentirai aucune émotion»;
  2. "Je n'ai pas peur du patron, c'est juste une personne comme moi".

Vous pouvez utiliser toutes les phrases courtes qui simulent votre comportement.

Ajuster le flux de travail

Beaucoup d'informations et la peur de ne pas terminer une tâche sont souvent des causes de stress. Faites un programme, tenez un journal. Faites le travail un par un. Rédigez une liste de choses à faire en peu de temps. Commencez par le travail le plus dur, ne vous concentrez pas sur de petites tâches faciles qui peuvent être reportées à plus tard. En optimisant votre flux de travail, vous pourrez soulager votre système nerveux. Après avoir rédigé une liste de choses à faire sur papier, vous serez en mesure d'évaluer correctement la situation et n'oublierez rien.

Faites la liste de vos réalisations. Reflétez même les plus petits succès sur papier. Cela peut vous aider à développer votre estime de soi et à vous fixer des objectifs réalistes..

Guérir avec des remèdes populaires

Le traitement de la neurasthénie avec des remèdes populaires peut remplacer la pharmacothérapie. Les tisanes aideront à détendre le système nerveux et à enrichir le corps en vitamines et minéraux qu'il ne reçoit pas avec la nourriture.

Les extraits de plantes sont utilisés dans le traitement de la neurasthénie:

Pour 1 c. les matières premières séchées nécessiteront un verre d'eau bouillante. Infuser le bouillon pendant une heure, diluer dans un rapport de 1: 3. Prenez le bouillon au lieu du thé à tout moment.

Des décoctions à base de plantes peuvent être ajoutées au bain pour se détendre.

Un bain à la lavande, au thé à la rose, à la camomille a un effet positif sur le système nerveux. Si vous souffrez du syndrome asthénique-névrotique, le traitement avec des remèdes populaires réussit dans les premiers stades. Dans les cas difficiles, une personne a besoin d'un traitement plus sérieux, y compris la prise d'antidépresseurs.

Renforcer l'immunité

L'avitaminose réduit la résistance du corps au stress. Une fois tous les six mois, à titre préventif, vous devez suivre un cours de vitamines. Les complexes de vitamines "Neurobeks Forte", "Smart Omega", "Calcium D3", "Magnésium B6" ont un effet positif sur le système nerveux.

Recherchez des médicaments contenant des vitamines B et des antioxydants. Ils sont activement impliqués dans la construction des cellules nerveuses, les processus de récupération.

Ajustez votre horaire et ajoutez une activité physique légère. 20 à 40 minutes de sport suffisent. Privilégiez les charges cardio, s'il n'y a pas de contre-indications, ou les pratiques de yoga. Pendant les cours, concentrez-vous sur la respiration, éloignez les pensées obsessionnelles. L'effet positif de l'activité physique est que le corps reçoit un stress positif. Après 20 minutes, le cerveau se concentre uniquement sur l'adaptation du corps à la charge, par conséquent, il rejette toutes les sensations inutiles.

Conclusion

Le traitement de la neurasthénie est possible à domicile. La base de la thérapie est la maîtrise de soi et les techniques d'apprentissage pour une relaxation efficace. Une personne peut corriger indépendamment son comportement et contrôler l'état du système nerveux à l'aide de la méditation, de l'auto-hypnose et des remèdes populaires.

Comment traiter la névrose: causes, symptômes, techniques

Le rythme de la vie moderne oblige les gens à assumer de nombreuses tâches. Lorsque les capacités et les objectifs d'une personne ne correspondent pas, un conflit interne et un stress surviennent. Cette condition conduit souvent à un trouble fonctionnel des fonctions mentales - la névrose. L'article explique comment traiter la névrose, ainsi que les causes et les symptômes de cette maladie..

Les raisons

Les facteurs de départ pour le développement d'un état névrotique sont:

  • surmenage, nerveux et mental, suivi d'épuisement;
  • manque de sommeil et de repos adéquats;
  • un changement de l'environnement habituel est à l'origine d'une névrose obsessionnelle infantile;
  • traumatisme mental.

Les signes de névrose chez les hommes et les femmes sont similaires. Mais il convient de noter que les manifestations physiques de la maladie sont plus typiques chez les hommes. Les femmes sont plus susceptibles d'avoir des plaintes mentales.

Symptômes

La névrose est une condition pathologique caractérisée par une fatigue accrue, une diminution de l'humeur, des troubles du sommeil, de l'irritabilité. Selon les symptômes dominants, cette condition est divisée en trois groupes principaux..

  1. La neurasthénie, ou syndrome asthéno-névrotique, est caractérisée par une irritabilité accrue, qui est remplacée par une fatigue et une faiblesse accrues. En règle générale, il se caractérise par une violation des processus d'endormissement, des réveils fréquents la nuit.
  2. Trouble obsessionnel compulsif. Une personne peut être dérangée par des pensées dérangeantes obsessionnelles. Ou il commet des actions obsessionnelles: renifler, secouer son épaule.
  3. Névrose hystérique. Il est caractéristique des personnes enclines à une activité créative. Plus souvent les femmes souffrent.

Les manifestations mentales courantes pour les trois groupes sont:

  • irritabilité;
  • augmentation de l'anxiété, de l'anxiété;
  • la peur est déraisonnable;
  • incapacité à se détendre;
  • diminution des performances;
  • distraction;
  • la faiblesse.

En règle générale, le patient est plus souvent de mauvaise humeur, il est agacé par presque tout, il réagit négativement aux événements qui nécessitent de «sortir de la zone de confort».

Les manifestations physiques sont variées:

  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • changements de pression artérielle;
  • problèmes de sommeil;
  • douleur dans tout le corps: dans le cœur, les articulations;
  • diminution de la puissance et de la libido.

Avec la névrose hystérique, l'image peut être complétée par des crises convulsives. Dans ce cas, les crises de perte de conscience seront différentes des crises d'épilepsie. En règle générale, les patients atteints d'hystérie tombent doucement pour ne pas frapper, les contractions diffèrent de celles de l'épilepsie, il n'y a pas de morsure de la langue et de miction involontaire. Après une crise hystérique, ils dorment rarement, contrairement à l'épilepsie. Il est important d'examiner attentivement chaque patient avec des plaintes, pour exclure la pathologie organique. Seulement après cela, un état névrotique est diagnostiqué par un psychothérapeute.

L'essentiel dans le traitement de la névrose est de déterminer la cause, qui peut souvent être associée à l'enfance, aux peurs inconscientes.

Diagnostique

Afin d'exclure la pathologie organique et les perturbations dans le travail des systèmes corporels, le médecin recommandera de subir des examens:

  • test sanguin général;
  • test sanguin biochimique;
  • électroencéphalographie;
  • IRM du cerveau.

Il s'agit de la recherche minimale requise approximative. De plus, avec des changements dans les tests sanguins, un examen détaillé supplémentaire du patient est possible. Après que le neurologue a exclu la pathologie organique et les perturbations du travail des organes, le patient est envoyé pour une consultation avec un psychothérapeute.

Test de névrose

Le spécialiste en psychothérapie, après avoir discuté avec le patient, posera un diagnostic. De plus, il peut effectuer des tests de névrose. Ce sont des questionnaires avec des questions spécifiques. Sur la base des résultats du test, le spécialiste établit un diagnostic final. De plus, ces tests sont courants sur Internet; si vous le souhaitez, n'importe qui peut effectuer un auto-test.

Traitement de la névrose

La névrose peut-elle être guérie? La tâche est difficile, mais résoluble. En règle générale, le patient est traité par un psychothérapeute. Dans chaque cas, le spécialiste décide si un traitement médicamenteux est nécessaire ou si des méthodes psychothérapeutiques sont suffisantes..

Pour que la thérapie réussisse, il est nécessaire d'identifier la cause et d'éliminer le facteur provoquant. Si c'est lié au travail, cela peut valoir la peine de changer de lieu de travail. En cas de manque de sommeil adéquat, vous devez prendre le plus grand soin à établir une nuit de repos de 8 heures.

Où traiter la névrose? Le traitement est effectué en ambulatoire. L'hospitalisation n'est généralement pas nécessaire. Le plus souvent, le médecin prescrit un traitement complexe - combine la pharmacothérapie avec des techniques psychothérapeutiques.

Médicaments pouvant être prescrits.

  1. Les sédatifs sont indiqués pour les troubles légers..
  2. Les tranquillisants sont prescrits pour une anxiété accrue, ils réduisent le taux de transmission des impulsions dans le cerveau.
  3. Antidépresseurs. Ce groupe régule la teneur en sérotonine, dopamine et norépinéphrine dans le corps, ce qui affecte le fond de l'humeur.
  4. Les nootropiques sont prescrits en présence de maux de tête, de plaintes de diminution de la mémoire, de distraction.
  5. La bétahistine est indiquée pour les vertiges..

Les méthodes de traitement psychothérapeutiques jouent un rôle extrêmement important dans l'élimination de la cause du processus. Cela évite le re-développement d'un état névrotique après un traitement médicamenteux. Dans ce cas, les spécialistes utilisent la thérapie rationnelle lorsqu'il y a une étude de la personnalité, une compréhension des problèmes. Dans certaines situations, le médecin peut recommander une thérapie familiale, une thérapie centrée sur la personne.

Traitements non médicamenteux qui se sont révélés positifs.

  1. L'hypnose est utilisée pour diagnostiquer la cause sous-jacente de la maladie. Aide particulièrement à comprendre dans les cas difficiles, causés par un traumatisme infantile.
  2. L'entraînement autogène fonctionne toujours. L'utilisation systématique de la méthode est importante..
  3. Les pratiques respiratoires aident à se débarrasser des pensées négatives, à soulager les tensions corporelles.
  4. L'aromathérapie a des propriétés apaisantes.
  5. L'art-thérapie joue un rôle important dans la libération d'énergie négative.
  6. La musicothérapie stimule l'activation de la zone de plaisir.
  7. Photothérapie - La luminothérapie a une expérience positive dans la thérapie de la névrose.
  8. La thérapie par la couleur stimule également la zone de plaisir.
  9. Ergothérapie.
  10. Bibliothérapie.
  11. BFB - thérapie. Traitement de biofeedback, réalisé à l'aide d'un équipement spécial, sous la supervision d'un spécialiste.
L'hypnose est souvent utilisée dans le traitement des névroses, car elle permet de déterminer la cause profonde de la pathologie

Traitement de la névrose à domicile

Est-il possible avec la névrose de rester à la maison et d'être soigné seul sans aller chez le médecin? Non, de cette façon, vous pouvez perdre du temps et cela peut devenir compliqué. Peut être guéri en suivant les conseils d'un psychothérapeute. Cependant, à la maison, il sera utile de prendre les mesures de santé suivantes.

  1. Une alimentation rationnelle et équilibrée pour la névrose, riche en vitamines, légumes et fruits. Les vitamines pour la névrose n'interfèrent pas sous la forme de complexes multivitaminés.
  2. Rétablir un sommeil et un repos adéquats.
  3. Effectuer des exercices de physiothérapie et des exercices de respiration.
  4. Le traitement alternatif de la névrose est mieux coordonné avec le médecin traitant, car la prise d'herbes peut également nuire.

conclusions

Ainsi, la névrose est une condition pathologique réversible qui peut être traitée. Pour ce faire, vous devez tout d'abord demander l'aide d'un spécialiste afin d'exclure la pathologie organique. Deuxièmement, suivez les recommandations du médecin.

Comment restaurer le système nerveux et guérir la neurasthénie

La neurasthénie signifie un trouble fonctionnel du système nerveux dans le contexte d'un épuisement mental ou physique prolongé. Dans la classification internationale des maladies (CIM 10), il porte le code F48. Malgré le nombre apparemment élevé de symptômes, son diagnostic est difficile. Cela est dû au fait que les plaintes liées à la neurasthénie peuvent être de nature somatique, c'est-à-dire que lors de l'examen d'une personne présentant des symptômes lumineux de gastrite, FGDS, l'image peut ne rien montrer. Dysfonctionnement de la machine? Patient mensonge? Bien sûr, cela peut être le cas, mais le syndrome douloureux apparaissant dans le contexte d'une tension nerveuse constante ne peut être exclu..

Les sensations désagréables peuvent être localisées dans absolument n'importe quelle partie du corps. C'est pourquoi il est nécessaire de procéder à un examen complet de haute qualité avant de poser un diagnostic de ce type. L'asthéno est un syndrome névrotique, alias la neurasthénie est un diagnostic d'exclusion, et ne doit être posé que lorsque l'absence de pathologie somatique est confirmée. Contrairement aux maladies psychiatriques, avec le syndrome asthéno-névrotique, la critique de son état demeure, une personne sent qu'elle a besoin d'aide et s'efforce de toutes les manières possibles d'obtenir un rendez-vous avec un médecin. Cependant, souvent, de tels patients sont observés chez des médecins généralistes, des gastro-entérologues, des endocrinologues, sans se rendre compte que la cause des symptômes désagréables est l'épuisement nerveux. La neurasthénie est un processus réversible, mais avec une préservation prolongée du facteur de stress, elle peut déclencher le développement d'un trouble mental.

Prévalence

Le syndrome neurasthénique survient généralement entre 20 et 40 ans. Mais il y a une tendance à une augmentation de l'incidence de la neurasthénie chez les enfants d'âge préscolaire et les adolescents en raison de la lourde charge de travail à l'école. Le tableau clinique chez les femmes et les hommes est le même, cependant, chez le beau sexe, il est plus prononcé en raison de caractéristiques psycho-émotionnelles. Les signes de neurasthénie chez l'homme sont plus lissés et sont le plus souvent associés à des problèmes sur le lieu de travail.

Certains médecins affirment que la neurasthénie est une maladie des habitants des grandes villes. Ce n'est pas entièrement vrai. Le fait est que les villageois ne perçoivent pas leur état comme une maladie. Ils travaillent dur, accomplissent de nombreuses tâches ménagères et considèrent leur fatigue comme une réaction tout à fait normale du corps à l'ampleur du travail qu'ils ont accompli. Après le repos, les forces sont rétablies et les ruraux reprennent leurs activités, s'oubliant à nouveau jusqu'au soir. Mais les citadins consultent beaucoup plus souvent les médecins, d'où la conviction que la neurasthénie est l'avantage des habitants de la métropole. Les signes de neurasthénie chez les femmes augmentent en fonction de l'état du fond hormonal, par exemple, leur humeur se détériore considérablement avant un nouveau cycle menstruel (syndrome du SPM).

Dans certaines sources, vous pouvez trouver un terme tel que l'asthénie cérébrale - il s'agit d'un syndrome neurasthénique qui se produit dans le contexte d'une lésion des terminaisons nerveuses du cerveau ou d'une instabilité de la circulation sanguine (par exemple, VSD).

Image clinique

Une personne atteinte du syndrome d'asthéno-névrotique peut se plaindre de tout, mais, le plus souvent, les éléments suivants sont observés:

  • Faiblesse même après un léger effort physique, et parfois fatigue le matin, qui indique l'apparition de l'insomnie ou ses troubles causés par d'éventuels irritants la nuit (bruit fort, lumière, bruissement);
  • Tension nerveuse constante - même les conflits mineurs sont perçus par un névrosé comme la fin du monde;
  • Syndrome de la tête floue - «opacification» de la conscience, bien sûr, en l'absence de lésions cérébrales;
  • Manifestations somatiques (boule dans la gorge, sensation de bouffées de chaleur dans la tête et le cou, douleur au cœur, troubles gastro-intestinaux, mal de dos, et bien plus);
  • Maux de tête comme un casque neurasthénique (le syndrome douloureux a un caractère pressant, comme s'il «recouvrait la tête du côté des tempes, la serrant de plus en plus»);
  • Sensation de lourdeur dans la tête;
  • Neurasthénie génitale - l'impossibilité d'avoir des rapports sexuels normaux en raison de la présence d'un facteur de stress;
  • Faiblesse des fonctions cognitives (troubles de la mémoire, incapacité de continuer à travailler ou à étudier en raison d'une fatigue extrême).

Si, au stade initial de la maladie, des symptômes de fatigue apparaissent après un stress physique ou émotionnel important, alors au cours de son évolution chronique, le seuil de perception du stimulus diminue considérablement et le tableau clinique devient plus prononcé. Ainsi, un grand nombre de patients se plaignent d'une sensation de lourdeur dans la tête et perçoivent ce symptôme comme une pathologie somatique.

Les signes de fatigue qui disparaissent après le repos sont physiologiques et ne nécessitent aucun traitement.

Caractéristiques

L'apparition de la maladie est caractérisée par un stress mental et physique prolongé. Une transition d'une forme de névrose à une autre est possible. A titre d'exemple: sur fond d'insomnie, d'irritabilité et de fatigue, apparaissent des pensées obsessionnelles sans arrière-plan. Si le patient se rend à l'hôpital pour cela, il est nécessaire de différencier cette condition avec la schizophrénie. L'insatisfaction sexuelle, la consommation de drogues et de stupéfiants peuvent également être des compagnons de trouble de la personnalité névrotique.

Probablement, de nombreuses personnes sont préoccupées par la question de savoir comment restaurer le système nerveux. Après la normalisation de la journée de travail, le sommeil et l'élimination du facteur irritant, la psyché est progressivement restaurée. Si cela ne se produit pas, vous devez consulter un psychiatre.

Étiologie

Le syndrome asthéno-névrotique est une maladie multifactorielle. Une raison est peu susceptible de provoquer le début de la neurasthénie, mais leur complexe est très probable.

Il existe les causes suivantes du syndrome neurasthénique:

  • Prédisposition génétique;
  • Traumatisme à la naissance;
  • Infections intra-utérines;
  • Mauvaises habitudes;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Fort choc émotionnel;
  • Stress chronique
  • Traits de personnalité spécifiques (mélancolie, larmoiement, irritabilité);
  • État après des infections antérieures (par exemple, après la grippe);
  • Signes de neurasthénie lors de l'apparition d'une maladie mentale (schizophrénie, trouble bipolaire).

L'influence constante d'un facteur irritant sur une personne forme en lui le développement d'un conflit interne entre le désiré et l'actuel. La situation n'est pas résolue, elle devient encore plus chaude, les symptômes somatiques se rejoignent et, il est facile de le deviner, une image classique de la névrose se pose. Une surcharge nerveuse apparaissant constamment signale la psychopathisation de la personnalité ou le développement d'un trouble mental.Par conséquent, avec un changement persistant du fond émotionnel, il vaut la peine de contacter un neurologue et un psychothérapeute..

Classification des névroses

En plus de la neurasthénie, on distingue les névroses hystériques, obsessionnelles-compulsives, hypocondriaques et anxieuses. Ils doivent être distingués les uns des autres, car les personnes atteintes de ces pathologies ont besoin d'un traitement compétent. Si le diagnostic est incorrect, une assistance thérapeutique complètement différente sera prescrite, ce qui peut provoquer le passage de la névrose à un état psychotique.

La névrose hystérique est observée principalement chez les femmes. La manifestation principale est le comportement démonstratif, le désir d'attirer l'attention. Ces patients parlent fort et rient, montrent des émotions inappropriées, peut-être un bégaiement et une vision et une audition altérées.

L'anxiété se manifeste dans le contexte du développement d'un trouble de la personnalité anxieux généralisé. La principale composante de la névrose est la peur incontrôlable, l'agitation, un grand nombre de symptômes végétatifs (palpitations, boule dans la gorge, transpiration, bouche sèche, etc.). Cela peut également inclure des crises de panique (éclairs d'anxiété à court terme qui surviennent dans une situation stressante pour une personne ou pendant le sommeil).

La névrose obsessionnelle-compulsive ou trouble obsessionnel-compulsif est un trouble dans lequel, comme son nom l'indique, il y aura un afflux constant de pensées et d'actions que la personne ne peut pas contrôler (se ronger les ongles, trembler les jambes, se lécher les lèvres, etc.).

Et enfin, la névrose hypocondriaque. En plus d'être irritable, léthargique et fatigué, cela implique d'être trop préoccupé par votre santé..

Stades de la neurasthénie

Il existe les étapes suivantes de la neurasthénie:

  • Hypersthénique. Il se caractérise par une excitabilité et une irritabilité accrues. Une personne perd facilement son sang-froid à cause de choses apparemment insignifiantes. Il n'est pas retenu par rapport aux autres, il ne tolère pas les grandes foules et les bruits forts. La perception est altérée en raison de laquelle une diminution des performances est observée. Il est très difficile pour de telles personnes de se concentrer sur le travail qu'elles font, en règle générale, elles en assument beaucoup, mais elles ne font jamais les choses. Il y a souvent un "casque neurasthénique", une intolérance aux situations stressantes et une agressivité en réponse aux commentaires ou demandes;
  • Faiblesse irritable. C'est le deuxième stade de la maladie et se caractérise par une irritabilité, laissant place à un sentiment d'impuissance. Toute situation de conflit éloigne d'abord une personne d'elle-même, puis la fait rire ou la rend apathique. Les symptômes sont similaires, mais les manifestations d'instabilité émotionnelle (pleurs ou rires non motivés) sont plus prononcées;
  • Neurasthénie hyposthénique. Avec cette forme de syndrome asthéno-névrotique, les patients notent une apathie profonde, une anhédonie (incapacité à profiter des choses précédemment aimées), souvent des plaintes de douleur dans le cœur.

Une transition d'une forme à une autre est possible, si la neurasthénie n'est pas traitée, elle réduit considérablement la qualité de vie du patient.

Diagnostique

Le diagnostic est posé par un neurologue avec un examen général, vérifiant les réflexes et l'état du dos. Une réponse accrue au tapotement avec un marteau est courante, en particulier sous la rotule. Une collecte minutieuse de l'anamnèse révélera l'hérédité, la présence de mauvaises habitudes, la médication du patient et son état de santé général. Pour exclure la pathologie somatique, des tests sanguins et urinaires sont effectués, une TDM, une IRM et un USDG du cerveau sont effectuées. Avec un tableau clinique prononcé, une consultation avec un psychothérapeute ou même un psychiatre est possible. Un test est effectué avec le patient, qui comprend une série de questions suggestives sur l'état mental du névrosé.

Traitement

Répondant à la question de savoir comment traiter la neurasthénie, il est prudent de dire que le syndrome neurasthénique ne se prête qu'à un traitement complexe. Le soulagement des symptômes à lui seul ne suffit pas; une consultation avec un psychothérapeute est nécessaire pour résoudre les contradictions internes.

Le traitement médicamenteux est effectué lorsque les conversations avec un psychothérapeute n'ont pas apporté les résultats escomptés. Des sédatifs légers d'origine végétale (valériane, agripaume, aubépine) sont prescrits. La forme hypersthénique est traitée avec des tranquillisants et la forme hyposthénique est traitée avec des toniques (életeurococcus, citronnelle, ginseng) et / ou des antidépresseurs (sonapakas, amitriptyline, etc.). Pour améliorer la circulation cérébrale avec VSD - nootropics (piracetam, nootropil).

Le massage pour la neurasthénie peut être à la fois général et local. Un léger massage de la tête pendant 5 à 10 minutes aidera à se débarrasser des maux de tête, à la relaxation générale du corps et au traitement de l'insomnie - massage du dos, des pieds et de la zone du cou. L'aromathérapie, un bain à remous avec des aiguilles de pin apporte de bons résultats. Il convient de noter que certains patients atteints de neurasthénie présentent une intolérance à la chaleur prononcée en raison d'un trouble du système végétatif-vasculaire, par conséquent, avant d'utiliser des bains thérapeutiques, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Le régime doit contenir une grande quantité de protéines et de micro-éléments; il est possible d'utiliser des compléments alimentaires et des complexes vitaminiques pour améliorer l'absorption des nutriments. Le traitement avec des remèdes populaires peut être un bon complément à la thérapie principale - les décoctions de camomille, de millepertuis, de menthe ont un effet positif sur le système nerveux, le renforçant et augmentant la résistance au stress.

Prévoir

Surtout favorable. La névrose aux premiers stades répond bien au traitement, mais la neurasthénie négligée, qui dure des années, nécessite beaucoup d'efforts de la part d'une personne malade pour se débarrasser de la maladie pour toujours. Hélas, il est très difficile de faire face seul au syndrome asthéno-névrotique en raison d'une référence tardive à un neurologue. Le traitement opportun de la neurasthénie réduit le risque de survenue à l'avenir.

La prévention

La prévention de la neurasthénie comprend:

  • Normalisation de la journée de travail;
  • Éviter les situations stressantes;
  • Sommeil sain de 8 heures;
  • Régime équilibré;
  • Promenades régulières au grand air;
  • Rejet des mauvaises habitudes;
  • Le yoga et la méditation peuvent renforcer le système nerveux;
  • Prendre des sédatifs s'il y a un risque d'apparition de névrose.

Comment traiter la neurasthénie

Le contenu de l'article:

  1. Description de la maladie
  2. Raisons principales
  3. Les étapes de la névrose
  4. Comment reconnaître un neurasthénique
  5. Méthodes de traitement
    • À la maison
    • À l'hôpital

La neurasthénie (névrose asthénique) est un trouble grave du système nerveux lorsque, sous l'influence de tout facteur, une irritabilité et une fatigue accrues apparaissent, les ressources psychophysiques du corps sont épuisées, l'activité mentale diminue et l'intérêt pour la vie est perdu.

Description de la maladie de la neurasthénie

Parmi les nombreux types de névroses, la plus courante est la neurasthénie. Les personnes dont le système nerveux est brisé y sont soumises. De nos jours, une maladie très courante, environ 5% des personnes en âge de travailler souffrent de ce trouble.

Un exemple est une image familière à beaucoup, je pense: une personne mince et tressaillée est nerveuse pour une raison quelconque, ses mouvements sont nets, son discours est irritable. À propos de ces types désagréables, ils disent généralement: une sorte de neurasthénique.

À la fin du XIXe siècle, le médecin américain Georg Beard a attiré l'attention sur les manifestations neurasthéniques et en est venu à la conclusion qu'elles caractérisent une maladie grave du système nerveux. Les causes de la neurasthénie sont associées aux particularités du développement physique et mental, lorsque des anomalies indésirables dans le corps entraînent un épuisement des «nerfs» et une perturbation de l'activité.

Un exemple est le surmenage sévère, par exemple, une personne travaille beaucoup et, par conséquent, ne dort pas suffisamment ou ne sait pas comment organiser correctement son repos.

Un corps affaibli par une longue maladie, un traumatisme mental, une mauvaise alimentation, de l'alcool, des drogues, des problèmes domestiques conduisant au stress, quand l'incapacité à trouver une issue à une situation difficile vous rend nerveux, devient irritable sans raison - tout cela est provocateur de neurasthénie.

Si de tels facteurs défavorables agissent pendant une longue période, cela épuise le système nerveux et affecte l'apparence. La silhouette devient mince, le visage acquiert une couleur jaune pâle malsaine, la transpiration apparaît, les sautes d'humeur soudaines s'accompagnent de pics de pression, les muscles des bras et des jambes deviennent malades.

Une personne devient apathique, la capacité de supporter un grand stress physique et mental diminue. Il est prêt à s'allonger sur le canapé pendant des jours, à regarder le plafond, tant qu'ils ne le touchent pas, et s'ils font un commentaire, il explose avec un cri. Devant vous est une personnalité neurasthénique toute faite, communiquant avec qui personne ne fait plaisir.

La névrose asthénique peut apparaître à tout âge. La neurasthénie chez les enfants se développe à la suite d'une situation de stress prolongée dans laquelle un enfant peut se retrouver, par exemple, alors qu'il est encore à la maternelle. Le garçon éprouve de l'inconfort à communiquer avec ses pairs, pleure tout le temps et appelle sa mère. Les adultes n'y prêtent pas suffisamment attention, ne comprennent pas ce qui se passe avec le bébé et ne prennent aucune mesure. Il développe du stress, il devient nerveux, déséquilibré dans son comportement.

Un travail physique intense contribue au développement de la neurasthénie chez l'homme. Lorsqu'il n'est pas possible de bien se reposer après cela, la fatigue s'accumule progressivement, une irritation apparaît. Le corps travaille à la limite de ses capacités, ce qui se fait ressentir par une douleur constante, par exemple dans les muscles du mollet.

La neurasthénie chez la femme est beaucoup plus grave que chez l'homme. La léthargie générale du corps entraîne une diminution de l'activité mentale et professionnelle, la libido diminue, des problèmes surviennent dans la vie intime. Les jeunes femmes de l’âge le plus actif et le plus «familial» tombent plus souvent malades que les personnes âgées.

Il y a beaucoup plus de neurasthéniques dans les villes que dans les zones rurales. Ceci est provoqué par un rythme de vie rapide et un grand cercle social. Les citadins communiquent souvent avec des inconnus, ce qui n'a pas toujours un bon effet sur l'humeur. Un système nerveux faible dans des situations critiques est «indigné», ce qui conduit à une dépression nerveuse, au stress. La névrose asthénique en est la conséquence..

La neurasthénie n'est pas une psychose, lorsque la perception de la réalité est perturbée, le contrôle de son comportement est perdu et la personnalité devient inadéquate. L'épuisement du système nerveux ne perturbe pas l'activité du cerveau, il est donc traité avec succès. Après le cours de rééducation, le patient revient à sa vie normale antérieure..

Les principales causes de la neurasthénie

La neurasthénie est causée par l'épuisement du système nerveux. D'autres facteurs défavorables comprennent les maladies somatiques, par exemple les maladies cardiaques, endocriniennes ou respiratoires. L'intoxication chronique du corps avec des produits alimentaires de mauvaise qualité, de l'alcool et des drogues sont également une cause de la maladie.

Les raisons fondamentales pour lesquelles la neurasthénie (névrose asthénique) est «attrapée» comprennent:

    Fatigue chronique. Un travail acharné constant, une incapacité à se détendre et à se reposer, l'absence d'une routine de vie raisonnable - tout cela conduit au surmenage. Si cela se répète pendant une longue période, le système nerveux faible échoue. Dans de tels cas, ils disent que «les nerfs se sont abandonnés». Une excitabilité et une irritabilité accrues entraînent des maladies.

Problèmes domestiques. Travail acharné, tout ne se passe pas bien à la maison non plus. Les émotions négatives provoquent du stress. L'appétit disparaît, la force s'affaiblit, la psyché travaille à la limite. Un mauvais environnement domestique vous rend nerveux.

Traumatisme mental. Disons que la mort d'un proche a affecté l'état de santé, cela est devenu la cause de la neurasthénie.

Blessure grave à la tête et à d'autres parties du corps. Des expériences profondes que vous pouvez rester handicapées à vie peuvent conduire à une névrose asthénique.

Malnutrition. Le travail est difficile, il n'y a pas de différence - mentale ou physique. Et la table est déséquilibrée, pauvre en calories. En conséquence, perte de poids, fatigue chronique, irritation et dépression nerveuse.

Intoxication du corps. L'abus d'alcool, de stupéfiants et de substances psychotropes, une alimentation de mauvaise qualité conduit au développement d'une neurasthénie. Conclusion: ne mangez pas de saucisses bon marché et divers abats douteux. Mieux vaut mourir de faim que de manger quoi que ce soit. Ceci est une garantie que vous ne serez pas nerveux, puis allez voir le médecin au sujet de vos inquiétudes..

Charges importantes. Si une personne est physiquement et mentalement faible, les conséquences d'une surtension affecteront certainement la santé. La fatigue s'accumule, en conséquence, le sommeil est perturbé.

Trouble du système nerveux autonome. Conduit à des maladies des organes internes: cœur, foie, reins, tractus gastro-intestinal. Le système endocrinien, les organes respiratoires sont perturbés, la circulation sanguine est perturbée. Tout cela est à l'origine de la névrose asthénique..

Mauvaise hérédité. Lorsqu'il y a une faille dans le pool génétique. Des maux de tête sévères (migraine) ou un syndrome de Klinefelter (infertilité masculine) sont héréditaires, ce qui peut entraîner une neurasthénie.

Diverses infections. Maladie grave des organes internes à la suite d'une infection.

Écologie sans importance. Cela concerne souvent les conditions de travail. Disons qu'un chantier de construction doit fonctionner par temps chaud et froid. Cela devient la cause de diverses maladies somatiques, la névralgie se développe.

  • Oncologie. Diverses tumeurs, opérations pour cela, chimiothérapie ultérieure, lorsqu'elle se sent extrêmement mal, conduisent à un état dépressif et neurasthénique.

  • Étapes de la névrose asthénique

    Il y a trois étapes dans l'évolution de la maladie. À son insu, une personne descend une échelle conduisant à un grave problème de santé, alors qu'il est déjà nécessaire de consulter un médecin.

    Considérons le développement de la névrose asthénique plus en détail:

      Phase hypersthénique. Il se caractérise par une excitabilité mentale accrue, même un petit bruit vous rend nerveux. La maîtrise de soi est facilement perdue et l'insatisfaction se manifeste lorsqu'il entend une conversation bruyante entre des membres de la famille ou des collègues, disent-ils, ils interfèrent avec la concentration. L'attention à ce moment est dispersée, il n'y a aucune possibilité de se rassembler afin de terminer le travail commencé à temps et efficacement. Le sommeil est faible, il semble à une personne qu'il s'est réveillé avec une douleur à la tête, il a besoin de prendre une pilule. L'ambiance est ruinée pour toute la journée.

    Le stade de la faiblesse irritable. Elle s'accompagne d'une fatigue accrue. Des poussées soudaines pour une raison insignifiante passent rapidement, non pas à cause de la douceur de caractère, mais à cause de l'épuisement nerveux et physique. La personne est simplement faible, n'a pas l'air bien. Difficulté à tolérer les sons forts, le bruit, réagit violemment aux odeurs. L'humeur est larmoyante et déprimée. Léthargie dans les mouvements, les intérêts sont réduits à des besoins physiologiques: manger, boire, aller aux toilettes. L'activité sexuelle diminue. L'insomnie souffre et la somnolence s'installe pendant la journée. Des maux de tête sévères apparaissent. Pas d'appétit, des problèmes d'estomac commencent (brûlures d'estomac, éructations).

  • État neurasthénique sévère. La personnalité a complètement atteint le "manche". Les crises d'irritation effrénée allant jusqu'à la colère deviennent plus fréquentes. Le système nerveux est absolument épuisé. Le travail tombe littéralement hors de contrôle. Une humeur morose prévaut, l'apathie pour tout, ne serait-ce que pour quitter le travail et rentrer le plus tôt possible pour aller dormir. Bien qu'il n'y ait pas de sommeil, couché dans son lit, une personne est complètement fixée sur ses problèmes, les faisant constamment défiler mentalement. Il ne désespère pas, ne croit pas que tout va mal dans la vie, mais l'humeur est pleurnicher. À ce stade, le traitement médicamenteux en milieu hospitalier est indicatif..

  • Comment reconnaître un neurasthénique

    Les symptômes de la neurasthénie sont un changement brusque d'apparence et de comportement, une humeur qui pleure et des plaintes fréquentes de mauvaise santé. Le dysfonctionnement somatovégétatif du système nerveux est également caractéristique des neurasthéniques..

    Considérons tous ces facteurs en détail:

      Mauvaise humeur (dysphorie). Pas seulement "sous le bras", mais tous les jours. Cela peut être provoqué, par exemple, par le mauvais temps ou une cuillère tombée accidentellement au petit-déjeuner. Ils disent à propos de ces personnes que "je me suis levé du mauvais pied". Un tel "se leva" toute la journée dans une humeur sombre et pleurnichard, grogne constamment, il a des accès d'irritation déraisonnables. Et les gens, les animaux et la nature - tout ce qui l'entoure provoque le mécontentement. Parfois, la mauvaise humeur prend les caractéristiques d'une forme dépressive légère, mais ne se transforme pas en dépression sévère.

    "A peine une âme dans un corps." C'est quand une personne est apathique, elle ne s'intéresse plus à rien. La vitalité est fortement réduite. Tout travail, même un travail préféré avant, tombe hors de contrôle. Le cercle d'intérêts est fortement réduit, je ne veux pas rencontrer d'amis.

    Insomnie. Je ne peux pas dormir la nuit, mais pendant la journée, il a tendance à dormir. Une telle somnolence vous rend léthargique et le manque d'initiative, gâche votre humeur. D'autres montrent de l'anxiété, bougent constamment sans raison, ne peuvent pas s'asseoir au même endroit ou déplacer quelque chose sur le bureau tout le temps.

    Perte de poids douloureuse. L'apparence change radicalement. Visage pâle et creux avec des perles de sueur proéminentes, corps émacié.

    Augmentation de la fatigue. Le système nerveux est émacié, même un petit effort causera de la fatigue. Les performances sont réduites. Par exemple, un partenaire a dit que «vous travaillez et je me reposerai». Ici, vous pourriez penser qu'il est juste paresseux. En fait, ce n'est pas de la paresse ou de la ruse de sa part, mais le signe d'une maladie.

    Sensibilité accrue ou diminuée. Une lumière vive ou un son fort est perçu douloureusement, au point de cris et de scandale. Dans d'autres cas, cela ne provoque pas du tout d'émotions, comme on dit, une personne «s'en fiche». Cela indique une diminution du seuil de sensibilité. La personnalité est si nerveuse qu'elle n'est même pas capable de répondre adéquatement à de forts stimuli externes.

    Douleur dans la région du cœur. Le spasme des vaisseaux cardiaques donne l'impression que le «moteur» a été écrasé par une pierre. Un homme attrape sa poitrine tout le temps, disent-ils, le cœur fait des farces.

    Migraine. Des maux de tête constants et sévères irradiant dans les tempes et à l'arrière de la tête affectent les performances et l'humeur.

    Chutes de pression. La pression artérielle augmente et diminue pendant la journée.

    Problèmes d'estomac. Brûlures d'estomac fréquentes, éructations, lourdeur dans l'estomac après avoir mangé, nausées.

    Petit appétit. Je n'ai pas envie de manger, l'odeur de la nourriture est dégoûtante.

    Distraction. Quand il est difficile de se concentrer sur une chose. L'attention est dispersée, la mémoire est affaiblie, les actions simples sont difficiles à retenir. Par exemple, j'ai mis le dossier sur la table et j'ai immédiatement oublié. Je me suis rattrapé et j'ai commencé à la chercher partout.

  • «Détachement» sexuel. Des problèmes de santé persistants, une instabilité émotionnelle et une mauvaise humeur affectent les performances sexuelles. Il diminue nettement. Récupère seulement après le traitement.

  • Méthodes de traitement de la neurasthénie

    Le traitement de la neurasthénie dépend du degré de la maladie. Dans les cas bénins, les procédures à domicile peuvent être supprimées, ce qui réduira et éliminera les facteurs négatifs à l'origine de la maladie. Dans une situation difficile, un traitement médicamenteux avec psychothérapie de soutien est nécessaire. Considérons toutes les étapes plus en détail.

    Caractéristiques du traitement de la neurasthénie à domicile

    Le traitement de la neurasthénie à domicile est réduit à des activités qui limitent l'impact des causes indésirables.

    L'horaire de travail doit être économe, les heures supplémentaires devront être exclues pour que le patient ne donne pas le meilleur.

    Le repos, nuit et jour, doit être complet, calme et silencieux, sans sons inutiles qui provoquent des crises d'irritation.

    La nutrition est nécessaire équilibrée, en fonction de l'âge et de l'état du patient.

    Les activités sportives sont utiles pour restaurer une santé fragile. Par exemple, le vélo ou la randonnée.

    Pour soulager les tensions excessives, c'est une bonne idée de maîtriser l'une des techniques de relaxation - détendre le corps. Ce sont du yoga, des exercices de respiration, de l'eau ou des massages. Ce n'est que dans ce cas que le traitement indépendant de la neurasthénie réussira..

    Comment la neurasthénie est-elle traitée dans un hôpital

    Le traitement de la neurasthénie dans un hôpital est effectué lorsque le neurasthénique ne peut pas faire face seul à son problème. Les adaptogènes, médicaments naturels ou synthétiques qui augmentent la résistance du corps aux effets néfastes de l'environnement extérieur, deviennent les principaux dans le cours de rééducation..

    En cas de fatigue accrue, des produits végétaux, animaux ou minéraux sont recommandés. Ce sont le ginseng, l'éleuthérocoque, la citronnelle, le gingembre, l'argousier, le miel et ses dérivés (par exemple, l'apilak,) les bois de renne, la momie et autres. Pour renforcer le système nerveux et améliorer la mémoire, les vitamines B sont administrées par voie intraveineuse.

    Avec une forme avancée de neurasthénie, lorsqu'une sensation accrue d'anxiété, des troubles du sommeil persistants, le patient a abusé de l'alcool, des tranquillisants et des antipsychotiques. Cela peut être, par exemple, le rudotel et la thioridazine.

    Les médicaments sont associés à des séances de psychothérapie. Les techniques psychothérapeutiques peuvent être différentes, par exemple des effets hypnotiques, mais l'essence de tout est la même: amener le patient à abandonner le mode de vie désordonné antérieur. Le médecin tente de changer radicalement la pensée et le comportement du patient afin qu'une rechute de la maladie soit impossible.

    Comment traiter la neurasthénie - regardez la vidéo:

    Traitement de la neurasthénie

    Obtenez un laissez-passer pour visiter la clinique.

    La consultation via Skype ou WhatsApp est également disponible tous les jours.

    La neurasthénie (névrose asthénique) est un état pathologique de la psyché résultant de son épuisement. Elle se manifeste par une fatigue accrue, une irritabilité et une diminution des performances. Plaintes de maux de tête, étourdissements, palpitations, douleurs musculaires, troubles des selles, problèmes de sommeil.

    Souvent, les patients ne prêtent pas attention aux premiers signes de la maladie et ne réfléchissent pas à la manière de traiter la neurasthénie et à savoir si cela vaut la peine de le faire. Ignorer le problème conduit à une aggravation des manifestations et à l'apparition de nouveaux symptômes. En savoir plus sur les symptômes et le diagnostic de la neurasthénie.

    Cette condition peut durer des années. L'épuisement du système nerveux est dangereux car avec le temps, le patient perd complètement la capacité de se concentrer et d'effectuer tout travail de manière productive.

    Tout cela ne permet pas de vivre normalement, interfère avec le travail et la communication avec les proches. Heureusement, si vous ne retardez pas la recherche d'aide, le médecin sera en mesure d'interpréter rapidement les symptômes de la neurasthénie et un traitement sera prescrit en temps opportun, ce qui évitera les complications..

    Les manifestations de neurasthénie ne sont pas seulement une fatigue temporaire. Vous ne pouvez pas y faire face par vous-même. Un spécialiste expérimenté élaborera un plan individuel sur la façon de récupérer et de reprendre une vie active.

    Comment traiter la neurasthénie?

    L'approche thérapeutique doit être individualisée. En raison de la variété des symptômes chez les adultes atteints de neurasthénie, le traitement doit être effectué par un spécialiste compétent et expérimenté qui abordera le problème de manière globale. La thérapie complexe comprend:

    1. Psychothérapie individuelle.
    2. Correction des médicaments.
    3. Thérapie de biofeedback.
    4. Physiothérapie.

    La psychothérapie individuelle est la méthode la plus efficace pour lutter contre la maladie. Il aide à comprendre et à déterminer les causes du trouble et à y faire face, vous apprend à vous détendre et à gérer le stress. Utilisé, par exemple, thérapie cognitivo-comportementale.

    Le psychothérapeute aide le patient à trouver des liens pathologiques dans les pensées et le comportement qui l'empêchent de sortir d'un état douloureux, et à les éliminer.

    La technique hypno-suggestive est une méthode sûre qui permet, au niveau subconscient, de réduire la gravité des réactions négatives, de former des attitudes positives et de se débarrasser progressivement de l'épuisement nerveux. L'auto-formation, la thérapie gestaltique, la psychothérapie familiale sont utilisées avec un bon effet..

    Si nécessaire et avec l'accord du patient, le médecin prescrit des antidépresseurs, des nootropiques, des sédatifs. Ces remèdes aident à stabiliser l'humeur, à améliorer la fonction cérébrale et à éliminer les problèmes de sommeil. Le traitement de la neurasthénie hypersthénique comprend des tranquillisants. Tous les médicaments sont sélectionnés individuellement et ajustés en fonction de l'évolution des symptômes de la névrose asthénique.

    Dans la lutte contre la maladie, il est important d'éliminer le facteur déclencheur - la cause, le problème psychologique qui enlève toute la force d'une personne. Un psychothérapeute expérimenté peut gérer cela..

    Pour contrôler les symptômes autonomes, les médecins recommandent de suivre un traitement par biofeedback. À l'aide du programme et des capteurs, le patient apprend à contrôler la tension des principaux systèmes du corps. Tout d'abord, avec l'aide d'un spécialiste et après le traitement - à tout moment, une personne contrôle la fréquence de la respiration, la fréquence cardiaque, la tension musculaire et la pression artérielle. Les compétences de relaxation peuvent aider à lutter contre le stress et à empêcher le trouble de se reproduire.

    Avec la neurasthénie cérébrale, le traitement peut être complété par des méthodes physiothérapeutiques: réflexologie, électrochirurgie, aromathérapie. Cela permet d'améliorer rapidement l'état du patient..

    Le médecin traitant donnera des recommandations détaillées qui aideront à éliminer enfin la tension du système nerveux, à restaurer ses ressources et, ainsi, à faire face complètement à la maladie.

    Comment guérir vous-même la névrose?

    La névrose est le nom général d'un groupe de troubles psychogènes réversibles (état mental, pas de trouble physique). Les problèmes de la vie personnelle, les difficultés financières, la pression psychologique des gens autour, un complexe de culpabilité, une forte auto-hypnose sont les principales raisons du développement des névroses.

    Comment la névrose se manifeste?

    Malgré la nature psychogène de la névrose, parmi les symptômes d'un tel trouble, il y a des manifestations mentales et physiques..

    Manifestations mentales:

    1. Sensibilité accrue au stress, à la vulnérabilité et au ressentiment;
    2. Anxiété;
    3. Larmes;
    4. Troubles du sommeil (il est difficile de s'endormir, le matin, une personne ne se sent pas endormie);
    5. Diminution de la mémoire, capacité de concentration.

    Manifestations physiques:

    1. Augmentation de la fatigue;
    2. Haute sensibilité à la lumière vive et aux sons forts;
    3. Diminution ou augmentation de la pression;
    4. Problèmes digestifs;
    5. Transpiration;
    6. Cardiopalmus;
    7. Diminution de la puissance.

    Les symptômes sont d'un caractère négatif prononcé et, s'ils ne sont pas traités avec la névrose, conduisent à son aggravation. Les médecins recommandent qu'en cas de névrose, demandez immédiatement l'aide d'un psychothérapeute - c'est une décision absolument correcte, mais elle peut être complétée par un ensemble de mesures générales de santé. De plus, en cas de névrose, ces mesures peuvent être suffisantes pour la disparition complète du problème..

    Comment soigner soi-même la névrose, à la maison?

    Puisque la cause de la névrose est toujours de nature psychologique - et, d'une manière ou d'une autre, est associée au stress - la tâche principale de l'auto-traitement de la névrose est de réduire le stress au minimum. Pour cela, des techniques assez simples mais très efficaces sont utilisées. Le premier...

    Repos normal

    Dans le rythme effréné de la vie moderne, beaucoup de gens oublient simplement qu'une personne a besoin en moyenne de sept à neuf heures de sommeil pour se reposer. C'est le manque de sommeil, combiné à une charge quotidienne élevée, qui conduit à l'émergence de névroses: une personne est surchargée de travail, n'a pas le temps de récupérer, le surmenage est encore plus fort...

    En conséquence, un stress physique constant s'accumule, la qualité de vie est fortement réduite. De plus: sans dormir suffisamment, une personne perd la capacité de se concentrer sur son travail, réussit moins bien dans les affaires quotidiennes - le stress psycho-émotionnel commence à s'accumuler.

    Si vous voulez guérir vous-même la névrose, vous devez normaliser le sommeil et l'éveil. Allouez au moins 7 à 8 heures de sommeil, en vous couchant et en vous levant en même temps. Cela vous sauvera non seulement de la névrose, mais conduira également à une amélioration générale du corps..

    Alimentation équilibrée

    Bien que les névroses soient de nature psychogène, il ne faut pas oublier que l'humeur et le bien-être général d'une personne dépendent en grande partie de raisons physiologiques objectives. Les éléments essentiels sont:

    Acide folique. Favorise la production de sérotonine, «l'hormone du bonheur». Trouvé dans les bananes, les agrumes, le chou et les légumes verts (oseille, laitue, épinards, etc.)

    Vitamine B. Également essentielle pour la production de sérotonine. De plus, avec un manque de vitamines du groupe B, une personne ressent une fatigue et une faiblesse constantes, une anxiété prononcée - de tels troubles provoquent des névroses. Les vitamines B se trouvent dans les produits laitiers fermentés, les céréales, les légumes verts, la viande de poulet, les noisettes, les œufs;

    Vitamine C. Elle est nécessaire à l'absorption des vitamines B, protège le corps des surcharges et aide à soulager les symptômes de la névrose. Trouvé dans les agrumes, les baies, les légumes.

    Essayez de manger à la même heure de la journée, en observant le régime. Dans ce cas, les nutriments sont absorbés de la meilleure façon et le niveau de stress est minime. Il est également fortement recommandé d'abandonner tout stimulant (par exemple, le café) - avec une utilisation constante, ils provoquent une légère dépendance et appauvrissent le système nerveux. Il est absolument nécessaire de réduire au minimum la consommation d'alcool et de cigarettes, et idéalement de les abandonner complètement..

    Exercices physique

    Le stress physique constant est une autre cause fréquente de névrose. Pour le combattre, les exercices et entraînements habituels sont utilisés:

    Le sport et la danse aideront à détourner l'attention des problèmes quotidiens, à tonifier le corps, à se sentir plus revigoré. Ils n'affectent pas directement les causes de la névrose, mais ils améliorent l'état général et aident à faire face au stress..

    Exercices respiratoires

    Pour guérir vous-même la névrose, vous devez faire attention à une bonne respiration. Les exercices de respiration aident à améliorer la circulation sanguine, à fournir le flux sanguin au cerveau et à calmer le système nerveux. En vous concentrant sur la respiration, vous pouvez vous distraire du stress mental et obtenir la libération dans le sang d'endorphine, une hormone qui affecte l'humeur positive..

    Des exercices de respiration normaux peuvent augmenter l'oxygénation du sang. Pour un effet complexe - la normalisation du niveau de CO2 - vous pouvez utiliser le simulateur de respiration Samozdrav, il rend les exercices de respiration aussi efficaces et pratiques que possible.

    Bains de guérison

    Un bain chaud aide à se détendre, à soulager le stress physique et psycho-émotionnel - ce qui est nécessaire pour l'auto-traitement de la névrose. Pour améliorer l'effet, vous pouvez ajouter de la camomille, des aiguilles de pin, de la lavande ou du romarin à l'eau. Une douche de contraste donne également un bon effet: en alternant arrosage avec de l'eau froide et chaude.

    Frais apaisants

    Si vous avez du mal à vous détendre et que vous êtes constamment stressé, essayez de boire avant de vous coucher et éventuellement d'utiliser des infusions apaisantes tout au long de la journée. Ça peut être:

    1. 3 parts de camomille, 2 parts de racine de valériane, 5 parts de graines de carvi. Infuser 1 cuillère à soupe du mélange dans un verre d'eau bouillante, laisser reposer 20 minutes;
    2. 2 parties de feuilles de montre, 1 partie de cônes de houblon, 1 partie de racine de valériane, 2 parties de feuilles de menthe. Brasser et insister de la même manière que la première collection;
    3. Parties égales de racine de valériane, d'églantier, d'agripaume, de feuilles de menthe et de cônes de houblon. 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau bouillante, infusée pendant une heure.

    Toutes ces tisanes ont d'excellents effets apaisants et aucun effet secondaire..

    L'essentiel dans le traitement indépendant de la névrose

    Le rôle clé dans le traitement de la névrose est toujours joué par l'élimination du stress psycho-émotionnel et la normalisation du sommeil et du repos. Assurez-vous un sommeil stable et long, évitez le surmenage et les conflits, faites des exercices de respiration et des exercices physiques. Dans la plupart des cas, cela suffit..

    Sauvez vos nerfs, restez calme et abonnez-vous à notre blog pour lire chaque semaine des articles intéressants sur la santé.

    Nous proposons notre manière de se débarrasser des névroses à l'aide d'exercices de respiration sur le simulateur "Samozdrav". Vous pouvez en savoir plus en suivant le lien.

    Il Est Important De Savoir Sur La Goutte