Coxa vara est une maladie de l'extrémité proximale du fémur dans laquelle l'angle cervico-diaphysaire diminue. Normalement, il est de 125-130 °. Avec la déformation en varus du col fémoral, l'angle diminue à 90 ° et même à 45 °. La déformation se développe en raison de nombreuses raisons.

Coxa vara peut être une maladie congénitale indépendante ou se présenter sous forme de complexe de symptômes dans des lésions systémiques congénitales, telles que la chondrodystrophie, la dysostose enchondrale. La déformation du cou varus se développe également dans le contexte de maladies acquises: rachitisme, ostéomyélite, tumeurs du cou et de la région trochantérienne du fémur.

Figure. 216. Coxa vara dystrophique bilatérale congénitale chez un enfant de 9 ans. radiographie.

Une diminution de l'angle cervico-diaphysaire modifie la position du grand trochanter et rapproche les points d'attache des muscles fessiers. Dans ce cas, la biomécanique normale de l'articulation de la hanche est perturbée, ce qui se manifeste par des signes particuliers.

Cliniquement, la maladie se traduit par un changement de démarche: «canard» avec lésions bilatérales ou boiterie avec coxa vara unilatérale. Lordose lombaire renforcée. Symptôme positif de Trendelenburg. La grande broche est située au-dessus de la ligne Roser - Nelaton. L'abduction et la rotation interne de la cuisse sont limitées. Les symptômes énumérés sont similaires aux signes cliniques de luxation congénitale de la hanche, mais contrairement à cela, dans le cas de la charrue vara, la tête du fémur est définie dans le triangle Scarp. Sur la radiographie des articulations de la hanche, la tête fémorale est projetée sur la zone acétabulaire. L'angle cervico-diaphysaire est réduit. Au niveau du col fémoral, des zones de restructuration du tissu osseux peuvent être tracées: zones d'illumination ou sclérose (Fig. 216). La zone du cartilage de croissance peut être élargie. Il est nécessaire de différencier avec des luxations de hanche d'étiologies diverses (Tableau 9).

Le traitement de la déformation varus sévère du col fémoral est opératoire. L'opération vise à restaurer l'angle cervico-diaphysaire correct. Ceci est réalisé en effectuant une ostéotomie sous-trochantérienne du fémur. Après l'élimination de la déformation, les fragments sont fixés dans la bonne position avec une épingle métallique et le membre - avec un plâtre pendant 4 à 6 semaines. L'opération est indiquée chez les patients à partir de 3 ans.

En cas de légère modification de l'angle cervico-diaphysaire (jusqu'à 100 °) avec déformation acquise sur la base du rachitisme, un traitement conservateur et anti-rachitique est effectué.

Isakov Yu. F. Chirurgie pédiatrique, 1983.

Vara de Cox

universalité

Coxa vara est une déformation de la hanche dans laquelle l'angle entre le complexe de la tête fémorale et le corps de la cuisse est inférieur à la valeur minimale considérée comme normale et est de 120 degrés.

Image tirée de en.wikipedia.org

Un exemple de varus est une déformation congénitale du bassin (c'est-à-dire présente dès la naissance) ou acquise (c'est-à-dire développée au cours de la vie après une maladie ou une autre condition).

Chez les personnes souffrant de l'articulation de la hanche, la présence de symptômes dépend de la gravité de la déformation: si la déformation est légère, l'articulation de la hanche est asymptomatique; à l'inverse, si la déformation est sévère, l'articulation de la hanche est responsable de divers symptômes et signes, dont douleur, raideur des articulations, boiterie, valgus genou, développement anormal des abducteurs de la cuisse, etc..

Un diagnostic de Cox's Ware est généralement basé sur: un examen physique, des antécédents médicaux et un examen aux rayons X associés à la hanche.

Dans les cas les plus graves, le traitement de Cox Var est exclusivement chirurgical..

Lien court vers le varisme

Le varisme est un terme orthopédique qui désigne des déformations des membres dans lesquelles, en raison d'une relation anormale entre deux os adjacents ou entre deux parties du même os, la plus distale des deux présente une orientation médiale, c'est-à-dire qu'elle a tendance à s'approcher du plan sagittal de manière atypique.

La présence de varus peut avoir diverses conséquences pour une articulation dans laquelle un élément squelettique dévié est impliqué; conséquences, qui peuvent être anatomiques et, dans les cas les plus graves, également fonctionnelles. De plus, certains symptômes douloureux peuvent également être influencés par le varus.

Cela signifie "plus loin du centre du corps" ou "plus loin du point d'origine".

    La jambe inférieure est distale du fémur;

  • Dans la cuisse, le membre bordant le genou est l'extrémité distale.
  • Tableau Valeurs des plans proximal-distal, sagittal et médial-latéral
    proximaldistal
    Cela signifie «plus près du centre du corps» ou «plus près du point d'origine». Exemples:
    • Le fémur est proximal du tibia, qui est proximal des os du pied;
    • Dans la cuisse, le membre bordant le tronc est l'extrémité proximale.
    Plan sagittal
    La partie antéropostérieure du corps humain, à partir de laquelle deux moitiés égales et symétriques sont formées.
    médianlatéral
    Cela signifie "proche" ou "plus proche" du plan sagittal.

    Exemple:

      Le premier doigt (pouce) est médial par rapport aux autres doigts.

    Cela signifie «loin» ou «plus loin» du plan sagittal.

    Exemple:

    • Deuxième, troisième, quatrième et cinquième doigts sur le côté du pouce.

    Qu'est-ce que Coxa Vara?

    Coxa vara est le nom d'une déformation fémorale dans laquelle l'angle caractéristique qui existe entre la tête fémorale et le complexe fémoral est inférieur à 120 degrés, c'est-à-dire la limite minimale qui définit la plage normale de l'angle en question (note: la limite maximale est de 135 degrés).

    Pourquoi est-ce un exemple de varus?

    Coxa vara est un exemple de varus car en raison de l'angle plus faible entre le complexe de la tête fémorale et le corps fémoral, ce dernier a tendance à prendre une orientation plus moyenne que d'habitude afin de compenser cette gradation plus faible de l'angle précité.

    Coxa Vara peut être simple ou double face

    Coxa vara peut affecter une ou les deux articulations de la hanche; lorsqu'il s'agit d'une seule hanche, on l'appelle le bassin unilatéral, alors que lorsqu'il est présent sur les deux cuisses, on l'appelle la hanche bilatérale.

    C'est le contraire de Cox Valga?

    Koksa vara est une déformation de la cuisse, opposée au bassin de coke. Selon les définitions médicales, l'articulation de la hanche est en fait une anomalie de la hanche dans laquelle l'angle qui existe entre l'extrémité proximale de la cuisse et le corps de la cuisse est d'au moins 5 à 15 degrés plus large que la normale (donc si la limite normale maximale est de 135 degrés mesurant au moins 140 degrés,).

    Avant de fermer cette courte parenthèse sur Cox Valga, il faut se rappeler que ce dernier est un exemple de valgisme, une condition qui contredit le varisme.

    les raisons

    Coxa vara peut être une déformation congénitale présente dès la naissance, ou une déformation acquise qui se développe au cours de la vie en raison d'une maladie ou d'un événement spécifique.

    Causes de l'articulation de la hanche congénitale

    Une cause congénitale du développement de l'articulation de la hanche est une erreur au cours du développement fœtal qui est associée à une malformation du fémur chez le sujet affecté.

    Un bassin congénital peut être vu à la naissance ou à un stade ultérieur pour être précis lors des premiers pas.

    curiosité

    Selon certains experts, le nom le plus correct de la veine de la hanche congénitale observée aux premiers stades est la foi de la hanche du développement..

    Raisons d'acquérir un bassin

    Les raisons d'acheter Cox Vara incluent:

    • Rachitisme;
    • Certaines maladies osseuses telles que la maladie de Paget, l'ostéogenèse imparfaite, l'ostéoporose;
    • Maladie de Perthes;
    • l'ostéomyélite;
    • Blessure à la cuisse à un jeune âge, telle qu'une perturbation du processus de croissance approprié du fémur;
    • Dysplasie fibreuse, cancer des os;
    • Certaines conditions inflammatoires d'origine infectieuse, comme la tuberculose.

    Facteurs de risque

    Les facteurs de risque de développement de l'articulation de la hanche comprennent une blessure à la hanche à un jeune âge, la présence de la maladie de Perthes, une maladie osseuse, une ostéomyélite, une dysplasie fibreuse et des anomalies squelettiques des membres inférieurs dues à un développement anormal du fœtus..

    épidémiologie

    Les seules données épidémiologiques fiables associées à la corneille sont congénitales..

    La cire de hanche congénitale est une maladie très rare (elle touche un nouveau-né tous les 25000), elle affecte les deux sexes de manière égale et est bilatérale dans un cas tous les 3.

    Symptômes et complications

    Chez ceux qui souffrent de coxae, la présence de symptômes dépend de la gravité de la déformation..

    En fait, s'il est mou, le bassin a tendance à être asymptomatique; au contraire, s'il est grave, il est généralement responsable d'un tableau symptomatique large, qui comprend:

    • Douleur à la hanche (ou à la hanche si la déformation est bilatérale);
    • Raideur articulaire, ressentie d'un côté ou des deux côtés, selon que la déformation est mono- ou bilatérale;
    • boiterie;
    • Raccourcissement d'un ou des deux membres inférieurs, selon que la déformation est mono ou bilatérale (comme on peut le deviner, dans un coke unilatéral, l'objet de la réduction du membre inférieur est celui avec la déformation de la cuisse)
    • Développement inhabituel des muscles abducteurs de la cuisse;
    • Développement du soi-disant genou valgus ou genou en X. Il s'agit d'une déformation anatomique spéciale dans laquelle un ou les deux genoux pointent vers l'intérieur.

    Dans les cas graves de l'articulation de la hanche, le genou valgus est le résultat d'une forte orientation médiale d'un ou des deux fémurs.

    Maladies associées au bassin congénital

    Très souvent, en raison de la même cause de l'articulation congénitale de la hanche (c'est-à-dire des erreurs lors du développement embryonnaire), les porteurs de cette dernière présentent d'autres anomalies congénitales, comme par exemple une hémimélie fibulaire ou une dysidose du crâne.

    Ces anomalies sont responsables de leur propre structure symptomatologique, qui s'ajoute clairement à celle du bassin..

    • Hemimelia fibulare → signes caractéristiques: absence du péroné, l'un des deux os de la jambe (l'autre est le tibia);
    • Dysostose cléidocrânienne → traits caractéristiques: absence de clavicules, échec ou fermeture retardée des fontanelles dites, mauvais développement des os et des articulations, petite taille, front saillant et anomalies des dents.

    complications

    À long terme, un cuisinier de hanche sévère a une forte probabilité de développer une coxarthrose ou une arthrose de la hanche. Dans l'arthrose de la hanche, l'articulation subit un processus dégénératif progressif, qui conduit à un amincissement progressif du soi-disant cartilage articulaire, c'est-à-dire du «roulement» qui protège la tête fémorale et l'acétabulum des frottements et frottements mutuels.

    La coxarthrose est une maladie irréversible qui, aux stades les plus avancés, peut affecter considérablement la qualité de vie des patients; en effet, sa présence peut être un obstacle aux actions motrices les plus simples, rendant le patient dépendant des autres et, chez les personnes psychologiquement plus fragiles, provoquer une dépression.

    Diagnostique

    Canoniquement, un diagnostic de Cox's Ware est basé sur: un examen physique approfondi, des antécédents médicaux approfondis et un examen radiographique tel qu'une radiographie de la hanche.

    Que peuvent être des examens approfondis?

    Parfois, les médecins peuvent ajouter d'autres tests de diagnostic, tels que l'imagerie par résonance magnétique nucléaire ou la tomodensitométrie, sur une radiographie de la hanche.

    Pour justifier l'utilisation de ces tests instrumentaux plus approfondis, il y a le manque d'informations utiles concernant les causes de Cox Ware qui ont émergé des examens canoniques..

    À quoi ressemble le fémur sur les radiographies?

    Une image radiographique d'une articulation de la hanche humaine avec une articulation de la hanche montre que la tête du fémur est presque perpendiculaire au corps du fémur. Ceci est dû à une diminution par rapport à l'angle normal entre les deux parties fémorales considérées.

    thérapie

    Réservé aux cas les plus graves (présence de symptômes incompatibles avec la vie normale), le seul traitement actuellement disponible pour les patients souffrant de l'articulation de la hanche est une intervention chirurgicale appelée ostéotomie fémorale valgatique..

    Ostéotomie fémorale à effet valgatique

    Opération assez délicate, une ostéotomie fémorale à effet valgus consiste à remodeler le fémur proximal pour réduire la présence de varus (note: provenant du valgus, condition opposée au varus, le terme «effet valgus» fait référence à sa propre finalité précitée).

    En présence d'une veine de hanche sévère, le rapport bénéfice / risque d'une opération délicate telle qu'une ostéotomie fémorale valgatique a tendance à être de quelques secondes. En d'autres termes, lorsque l'articulation de la hanche est lourde, il vaut mieux agir et risquer le traitement anticipé plutôt que de laisser place à d'éventuelles complications de la déformation actuelle..

    La guérison spontanée est-elle possible??

    Un certain pourcentage de cas d'articulation congénitale de la hanche (environ 20%) guérit spontanément (c'est-à-dire sans aucun traitement) au cours du processus de croissance normal.

    prévoir

    Dans le cas de Coxa Vara, le pronostic dépend de plusieurs facteurs, dont:

    • La gravité de la déformation. Plus la déformation est sévère, plus le traitement est difficile;
    • Rapidité du traitement. Un traitement tardif, lorsque l'articulation de la hanche est déjà la cible de l'arthrose, peut avoir des avantages limités;
    • Cause causale (cela s'applique, bien entendu, aux formes acquises du bassin). Il existe des causes cliniquement plus graves du développement de l'articulation de la hanche que d'autres.

    Dans des conditions idéales (déformation traitable, traitement rapide, etc.) Les interventions chirurgicales visant à corriger le bassin peuvent garantir d'excellents résultats.

    Dysplasie. Coxa Valga (VARA) Déformation Valgus / varus. Qui a fait face, entrez, PLZ!

    Filles, de l'âge de 9 mois d'une fille à maintenant, j'ai commencé à concentrer l'attention des médecins sur ses jambes. À plusieurs reprises, à la fois neurologue et orthopédiste, elle a souligné que les jambes étaient visuellement un petit pied bot. Plus tard, à mon avis, il a également été ajouté qu'il y avait une légère déformation dans la région du genou, en quelque sorte en forme de X. Mais, ce n'était pas tellement frappant qu'en plus des conseils pour choisir des chaussures bonnes et correctes et les phrases "Maman, ne trouve pas à redire à l'enfant", les recommandations étaient limitées. Ils ont dit que les os et les muscles ne sont pas encore solides, donc il peut y avoir un tel effet. Quelque part dans 1,2 mois. néanmoins, nous avons été diagnostiqués avec un neurologue «valgus» et un orthopédiste avec «varus déformation des pieds». Des massages étaient prescrits. Jusqu'à l'âge de 2 ans, nous avons suivi 4 cours de 10 à 15 séances. Le résultat est visible. Mais encore, d'un point de vue esthétique, je ne suis toujours pas content de tout. Il y a quelques jours, nous avons de nouveau rendu visite à l'orthopédiste et «pour ne rien manquer», nous avons été envoyés pour une radiographie. Nous l'avons fait aujourd'hui. Je suis choqué. Je l'ai décodé moi-même à l'aide d'un Internet. Ma propre version, dans mes propres mots, telle que je l'ai comprise: dysplasie bilatérale de la hanche.

    (Plus d'infos pour ceux qui sont tombés sur, que dites-vous? Qu'avez-vous fait, comment l'avez-vous traité?)

    ShDU (angle cervico-diaphysaire) à droite 165 degrés, à gauche 172. Il s'agit d'un grand angle de déflexion?

    Violation de la ligne de Shenton à gauche (le style est cassé?) Je comprends par moi-même que le col fémoral ne "passe" normalement pas dans l'ouverture obturatrice du bassin (

    Demain à l'orthopédiste pour une transcription. Cela rend furieux que là, en tant que soldat, le temps soit donné, pendant que le match brûle, vous devez vous intégrer pour notifier l'essence du problème, montrer à l'enfant et écouter les méthodes d'actions futures.

    Qui sait combien coûte une telle procédure à Sitenko? Échographie de l'articulation de la hanche.

    Et pourtant, vous n'avez aucune idée du nombre de mères qui ne font pas attention à ces problèmes. Je regarde parfois les enfants et il me semble que je vois une situation similaire avec nos jambes. Et combien de messages similaires que j'ai rencontrés ici avec des photos et des questions de mères "Pensez-vous que mon enfant a des jambes comme un X ou une roue" et beaucoup ont des réponses négatives dans les commentaires, comme "Pensez-vous"...

    Coxa vara

    Radiographie de la hanche de Coxa var

    Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

    Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour...

    L'axe du col fémoral et de la diaphyse forme un angle qui, dans des conditions normales, est de 125 à 130 degrés chez les adultes et de 130 à 135 chez les jeunes patients..

    NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

    Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
    En savoir plus ici...

    Sous l'influence de divers facteurs, cet indicateur peut diminuer ou augmenter. Si l'angle cervico-diaphysaire est réduit et est inférieur à 120 degrés, on parle de coxa vara.

    Attention! Parmi les facteurs étiologiques du développement du coke, on trouve: les changements pathologiques congénitaux, les traumatismes, le rachitisme, les troubles statiques.

    Causes du valgus fémoral

    La cause est considérée comme une lésion partielle de la partie latérale du cartilage épiphysaire sous la tête, ainsi que des lésions de l'apophyse du grand trochanter. La déformation du col fémoral (coxa valga) survient souvent pendant la croissance d'un enfant en raison d'une dysplasie de la hanche non traitée.

    À la naissance d'un enfant, la tête avec le col du fémur est dans le valgus physiologique et est retournée, progressivement au cours de la croissance de l'enfant, à la suite d'une torsion physiologique (inversion), les rapports changent, et chez un adulte l'angle cervico-diaphysaire est en moyenne de 127 °, et l'angle d'antéversion - 8-10 °. Avec les violations ci-dessus dans le cartilage épiphysaire pendant la croissance de l'enfant, ce processus physiologique est perturbé, ce qui provoque l'apparition de coxa valga.

    De plus, l'hallux valgus est «symptomatique»:

    • avec une prédominance des muscles adducteurs (adducteurs) de la cuisse;
    • avec la maladie de Little;
    • après la polio;
    • avec dystrophie musculaire progressive;
    • ainsi que pour les tumeurs et les exostoses qui perturbent la croissance normale du cartilage épiphysaire.

    Très rarement, l'hallux valgus survient après un rachitisme, un traitement inapproprié d'une fracture du col du fémur et une dysplasie de la hanche non traitée.

    Diagnostic

    Coxa valga est reconnu principalement par les rayons X graphiquement. Dans ce cas, le membre doit nécessairement s'ajuster strictement le long de l'axe normal pour que la rotule, la spina iliaque antérieure supérieure et le deuxième métatarsien soient sur la même ligne. Le signe clinique de la coxa valga est un trochanter majeur inférieur d'un côté.

    Le mécanisme de développement de la coxarthrose

    L'articulation de la hanche est la plus grande articulation du corps humain. Il porte une charge énorme pendant le mouvement et a un espace articulaire étroit, ce qui le rend vulnérable aux facteurs défavorables..

    L'articulation de la hanche est formée par la tête fémorale et l'acétabulum des os pelviens, renforcés de l'extérieur par le sac articulaire et l'appareil musculo-ligamentaire.

    De l'intérieur, la capsule articulaire est tapissée d'une membrane synoviale. Il synthétise le liquide synovial, un lubrifiant biologique qui nourrit l'articulation et assure un mouvement fluide dans l'articulation.

    Les surfaces intra-articulaires des os sont recouvertes de cartilage hyalin élastique et brillant, qui remplit une fonction d'amortissement des chocs pendant la marche.

    Une structure anatomique correcte et une activité fonctionnelle de toutes les structures articulaires garantissent une activité motrice normale sans limitation ni douleur.

    En raison de changements corporels liés à l'âge ou de l'influence de facteurs défavorables, l'apport sanguin et le métabolisme dans l'articulation sont perturbés. Le tissu cartilagineux perd de l'eau, devient moins élastique et fragile, des fissures apparaissent à sa surface - ce sont les premiers signes d'arthrose

    La progression de la maladie entraîne la formation de défauts cartilagineux, son abrasion et sa fissuration. Les particules de cartilage pénètrent dans la cavité articulaire et provoquent une inflammation aseptique ou «stérile» sans la participation d'agents pathogènes.

    En outre, le processus inflammatoire se propage au tissu osseux, provoquant une nécrose aseptique (nécrose) de l'acétabulum et de la tête fémorale. Des excroissances osseuses se forment - des ostéophytes - qui blessent les tissus environnants, aggravent le processus inflammatoire et provoquent une douleur intense.

    Au stade avancé de la maladie, il y a des signes de périarthrite, lorsque les tissus mous périarticulaires (muscles, ligaments, nerfs, vaisseaux sanguins) sont touchés.

    La fin de la maladie - destruction complète de l'articulation, qui conduit à son immobilisation - ankylose de l'articulation de la hanche.

    Traitement de l'articulation de la hanche Coxa Var

    Pendant de nombreuses années, essayant de guérir les JOINTS?

    Chef de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de soigner les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour...

    L'axe du col fémoral et de la diaphyse forme un angle qui, dans des conditions normales, est de 125 à 130 degrés chez les adultes et de 130 à 135 chez les jeunes patients..

    NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

    Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Voyant une telle popularité de cet outil, nous avons décidé de le proposer à votre attention..
    En savoir plus ici...

    Sous l'influence de divers facteurs, cet indicateur peut diminuer ou augmenter. Si l'angle cervico-diaphysaire est réduit et est inférieur à 120 degrés, on parle de coxa vara.

    Attention! Parmi les facteurs étiologiques du développement du coke, on trouve: les changements pathologiques congénitaux, les traumatismes, le rachitisme, les troubles statiques.

    La structure de l'articulation de la hanche

    Pour comprendre ce qu'est l'arthrose des articulations de la hanche et pourquoi elle se produit, vous devez imaginer la structure de l'articulation de la hanche. Cette articulation des membres inférieurs est l'une des plus grandes et des plus mobiles. Il est formé par:

    • l'acétabulum de l'os pelvien;
    • Tête fémorale.

    Il y a plusieurs mots en latin qui ressemblent à peu près à du coca (coca, coca). La cuisse est coxa, l'os pelvien est os coxae et l'articulation de la hanche est articulatio coxae. Le nom de la maladie coxarthrose est pris pour le mot coxa, c'est-à-dire qu'il signifie littéralement «arthrose de la hanche».

    Le nom d'arthrose de l'articulation de la hanche n'est pas tout à fait correct, car l'articulation n'est pas formée par un fémur, mais par le fémur et le bassin. Ce dernier, à son tour, se compose de 3 os: iliaque, pubien et sciatique.

    Jusqu'à l'âge de 14 à 16 ans environ, ils sont interconnectés par des cartilages, ces articulations sont relativement mobiles (symphyse), puis le tissu cartilagineux s'ossifie et l'os devient monolithique.

    Tous les os du bassin sont appariés, la jonction des os pubiens est appelée symphyse pubienne (pubienne). Son inflammation et ses dommages sont possibles, mais il n'est pas tout à fait correct de parler d'arthrose de l'articulation pubienne; l'arthrose est le nom des maladies des vraies articulations mobiles. Les pathologies de l'articulation pubienne sont généralement appelées symphysites..

    L'acétabulum a une structure complexe, il a une surface lunaire qui entoure une petite fosse approximativement au centre de la cavité. Il n'y a pas de cartilage hyalin dans cette zone.

    La profondeur de l'acétabulum est insuffisante pour accueillir la tête sphérique du fémur, mais l'acétabulum longe son bord. Cette formation de cartilage fibreux augmente la profondeur de l'acétabulum de 30% et assure la congruence (conformité) des surfaces articulaires.

    L'articulation de la hanche (articulation de la hanche) est en forme de coupe (un type de boule).

    Il effectue des mouvements selon 3 axes:

    • flexion-extension - grâce à cela, la jambe se déplace d'avant en arrière;
    • abduction - mouvement de la jambe sur le côté, adduction - dans la direction opposée;
    • les mouvements de rotation ou de rotation sont subdivisés en pronation, dans laquelle le pied tourne les orteils vers l'intérieur, et en supination (rotation externe);
    • également la jambe dans l'articulation de la hanche peut effectuer des mouvements circulaires avec une amplitude significative, ils sont effectués simultanément autour des trois axes.

    Var de Cox

    L'axe du col fémoral avec l'axe de la diaphyse fait un angle, qui chez les adultes varie de 125 à 130 °, chez les enfants - 130 à 135 °. Sous l'influence de divers processus pathologiques, cet angle peut évoluer vers une diminution ou une augmentation. Si l'angle est inférieur à 120 °, cette condition est appelée coxa vara - koksa vara.

    Parmi les différents aspects étiologiques de l'émergence de la charrue vara, on peut noter des déformations congénitales, des traumatismes, des modifications osseuses branlantes, des troubles statiques.

    Il existe deux grands groupes de coke vara: les formes congénitales de coxa vara; formes acquises de coxa vara.

    Forme congénitale de coke vara (coxa vara congenita)

    En tant que signe le plus caractéristique d'une déformation congénitale de ce type, la disposition verticale de la ligne épiphysaire doit être notée, tandis que dans la forme rachitique de coxa vara, cette ligne est située obliquement - de haut en dehors, de haut en bas et vers l'intérieur. La maladie peut être unilatérale et bilatérale..

    Elle se manifeste précocement sous forme de raccourcissement du membre, légère adduction dans l'articulation de la hanche, légère boiterie de l'enfant avec une mobilité totale dans l'articulation de la hanche. Le raccourcissement et l'adduction progressent progressivement et à l'âge de 8 ans, le raccourcissement peut atteindre 6 à 7 cm ou plus.

    Avec une déformation bilatérale, une lordose apparaît, une démarche oscillante, un symptôme de Trendelenburg positif; la tête n'est pas palpable lors des mouvements de rotation, ce qui sert de signe clinique favorable, parlant contre la luxation congénitale de la hanche. La radiographie confirme le diagnostic clinique.

    Au début, seul un léger angle de déformation est noté, mais au fil des ans, l'angle cervico-diaphysaire devient plus net. Le sommet du grand trochanter est déplacé loin dans la direction proximale.

    Il n'y a pas de théorie suffisamment satisfaisante pour expliquer l'étiologie de la forme congénitale des cokes var..

    Formes acquises de coke var

    Forme rachitique (coxa vara rachitica). La forme branlante du coke est caractérisée par une courbure non seulement dans la région du cou, mais également dans le tiers supérieur de la diaphyse du fémur. Souvent, en même temps, il existe d'autres phénomènes résiduels de rachitisme chez un enfant: perles branlantes, forme caractéristique du crâne, etc..

    Normalement, comme on le sait, il y a une petite antéversio du col fémoral. Avec le rachitisme, au contraire, on note une retroversio, qui peut être assez importante. Avec une vraie forme de rachitisme, coxa vara trochanterica se produit le plus souvent, dans laquelle la déformation s'étend à l'ensemble du cou et de la tête du fémur.

    La ligne épiphysaire est élargie et oblique.

    La forme juvénile du coke vara (coxa vara adolescentium). Sous le nom d '"épiphyse fémorale glissante", de nombreux auteurs décrivent la déformation cervico-épiphysaire initiale ou prononcée, qui se développe progressivement à l'âge de 12-18 ans et se transforme en une forme prononcée de cokes var. La lésion bilatérale survient 4 à 5 fois moins souvent qu'unilatérale et se produit rarement simultanément.

    Étiologie

    Bien qu'un traumatisme soit noté chez un certain nombre de patients, ce n'est apparemment pas un facteur décisif pour le développement de telles formes de maladie cervicale.

    La base endocrinienne de l'émergence de «l'épiphyse fémorale glissante» est prouvée par la violation des processus de croissance.

    Les troubles de la croissance et du développement se reflètent dans le syndrome adiposo-génital (obésité et retard du développement sexuel); plus rarement, une croissance anormalement rapide est observée chez les enfants de grande taille et minces.

    Les hormones de croissance et les hormones sexuelles ont un effet indéniable sur la croissance et le développement des plaques cartilagineuses du cartilage épiphysaire..

    Harris a prouvé expérimentalement que l'hormone de croissance réduit et que l'hormone sexuelle augmente la résistance à l'étirement du cartilage épiphysaire.

    Dans certains cas, la lésion est notée après l'apparition des premiers symptômes de glissement de la glande pinéale. Dans d'autres cas, il n'y a aucun antécédent de blessure,

    Anatomie pathologique

    Sur la base des études histologiques de Lacroix, il a été prouvé que le principal processus pathologique se produit dans le cartilage épiphysaire. L'essence du processus réside dans le fait que le cartilage, au lieu de produire de l'os enchondral, est transformé en tissu fibreux. Les modifications de la tête et du col du fémur doivent être considérées comme secondaires..

    Symptômes et évolution clinique

    Il y a trois phases de coke var [Wiles].

    Première phase. Dans cette période, il n'y a toujours pas de glissement clairement prononcé de l'épiphyse de la tête fémorale. Parfois, il n'est décrit que sous la forme d'une rotation de la glande pinéale, déterminée par une radiographie prise en projection latérale (position de Laueshptein).

    Sur une telle radiographie, on peut également voir une violation de la structure et une décalcification du cartilage. Cliniquement définie comme une boiterie légère, un léger spasme musculaire de la cuisse et une limitation de l'abduction.

    Dans cette phase, la maladie peut être confondue avec la forme initiale de coxite..

    Seconde phase. Le glissement de la glande pinéale est clairement exprimé. Cela se produit progressivement, et la tête tourne, le cou, reposant contre la tête avec son extrémité inférieure, se déplace vers le haut avec la diaphyse. Une large bande claire est visible entre la glande pinéale et le cou.

    Dans certains cas, un tel déplacement est détecté immédiatement, parfois après une blessure mineure. Dans le futur, le glissement vers le haut du col fémoral et la diaphyse progressent et atteignent une valeur significative.

    Dans cette période, un raccourcissement de la jambe est déterminé, une boiterie significative avec un symptôme prononcé de Trendelenburg; l'abduction de la cuisse est fortement limitée. La douleur et la fatigue sont notées lors de la marche.

    La ligne de Shenton sur le radiogramme est brusquement cassée.

    Troisième phase. Récupération. Si la maladie est établie dans la première phase et que des mesures de traitement appropriées sont prises, la structure du col fémoral est restaurée. Une adhérence osseuse prématurée de la glande pinéale au cou empêche son déplacement ultérieur. La douleur et la boiterie disparaissent. Le glissement supplémentaire de la glande pinéale s'arrête.

    Mais la phase de récupération ne se produit pas toujours. Le plus souvent, la maladie entre dans la deuxième phase. Une arthrose déformante se développe souvent chez l'adulte.

    Prévisions pour coke var

    Vous avez des questions ou ne comprenez pas quelque chose? Demandez à l'éditeur de l'article - ici.

    Le pronostic est défavorable, les conséquences aussi, si le processus n'est pas suspendu dans la première phase de la maladie. Un raccourcissement progressif des jambes et une incapacité sont à prévoir.

    L'article a été préparé et édité par: le chirurgien Pigovich I.B..

    Déformation en valgus des articulations de la hanche chez les enfants: types et méthodes de traitement

    La déformation en valgus des articulations de la hanche est extrêmement rare et le plus souvent cette maladie est retrouvée chez les enfants lors d'un examen de routine par un orthopédiste, après un examen radiologique supplémentaire. Les garçons et les filles sont les mêmes. Chez 1/3 des patients, cette anomalie congénitale est bilatérale.

    Clinique

    Cliniquement, l'hallux valgus peut ne pas se manifester par des lésions bilatérales, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de symptômes. Alors qu'une atteinte unilatérale peut provoquer un allongement fonctionnel du membre, entraînant une démarche altérée, une boiterie dans une jambe.

    Le valgus du col fémoral est cliniquement difficile à détecter car la fonction de l'articulation de la hanche est préservée.

    En règle générale, un traitement conservateur est effectué chez les personnes souffrant d'hallux valgus mineur..

    Les déformations postrachitiques s'auto-corrigent avec la croissance de l'enfant, ce qui est également observé avec un traitement approprié des enfants pour la dysplasie des articulations de la hanche, lorsqu'une tête bien centrée (fixe) est dans l'acétabulum.

    Lire aussi: Knee Valgus

    En outre, les enfants sont traités de manière conservatrice avec la coxa valga, qui se produit lorsque le cartilage de croissance est endommagé. Étant donné que le processus a un long cours, un traitement complexe est effectué en cours.

    Déformation en varus du col fémoral (coxa vara)

    coxa vara Sous le nom de "coxa vara", on entend la déformation de l'extrémité proximale du fémur, lorsque l'angle cervico-diaphysaire est réduit, parfois en ligne droite, avec raccourcissement simultané du cou.

    La déformation en varus de l'extrémité proximale du fémur chez les enfants et les adolescents représente 5 à 9% de toutes les maladies de l'articulation de la hanche.

    Les déformations varus du col fémoral sont congénitales et acquises.

    Diagnostique

    La radiographie à la naissance d'un enfant n'est pas visible sur les pivots cartilagineux et les têtes fémorales. Ce n'est qu'après 5-6 mois qu'une ossification secondaire des noyaux d'ossification des têtes apparaît. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, ces noyaux s'ossifient de plus en plus et le col fémoral grossit. Ce processus est interconnecté avec le cartilage épiphysaire des trochanters, qui s'ossifie également progressivement..

    Entre la cinquième et la huitième année de vie, l'extrémité proximale du fémur est complètement formée. L'angle cervico-diaphysaire, qui est de 150 ° à la naissance, devient plus petit et égal à 142 °. Aussi, la rétroversion du cou due à la torsion lors de la croissance se transforme en antéversion (positionnement vers l'avant). Ces changements physiologiques se produisent lentement, jusqu'à la fin de la croissance humaine..

    Types d'hallux valgus

    Les troubles congénitaux de l'ossification du col fémoral sont causés par un emplacement incorrect du cartilage épiphysaire (articulaire), alors qu'il est normalement situé plus horizontalement et perpendiculairement à l'axe du cou et à la direction de sa charge. Cela provoque une déformation en varus du cou et sa croissance lente en longueur..

    Parfois, une déformation varus congénitale du cou peut être combinée:

    • avec hypoplasie (sous-développement) du fémur;
    • avec un manque de l'extrémité proximale du fémur;
    • avec dysplasie épiphysaire multiple.

    Le troisième groupe peut avoir la forme acquise de la déformation en varus du cou:

    • post-traumatique à un âge précoce;
    • en raison du rachitisme transféré;
    • être combiné avec la maladie de Perthes;
    • après luxation congénitale du fémur ou dysplasie de l'articulation de la hanche.

    Lire aussi: Que faire si un os se développe sur la jambe?

    Il existe également un groupe de patients présentant une déformation varusienne isolée du col de l'utérus, qui ne présentent pas de combinaison d'anomalies congénitales, de traumatisme ou de troubles métaboliques qui expliqueraient l'insuffisance du col de l'utérus ou une altération de la croissance du cartilage..

    Chez ces patients, un raccourcissement du membre à la naissance n'est pas visible, le diagnostic n'est donc posé que lorsque le poids corporel de l'enfant augmente et que l'endurance du cou diminue. Cela se produit plus souvent lorsque l'enfant commence à marcher..

    Il existe plusieurs autres classifications de la déformation en varus du col fémoral. Par exemple, quatre types de déformations sont distingués radiologiquement:

    • déformation congénitale isolée en varus (coxa vara congenita);
    • déformation infantile (coxa vara infantilis);
    • déformation juvénile (coxa vara adolescentium);
    • déformation symptomatique (coxa vara sumpomatica).

    (coxa vara congenita) sans aucune combinaison avec d'autres maladies du squelette est maintenant reconnue par tout le monde. Cela arrive extrêmement rarement et est détecté immédiatement à la naissance, car le raccourcissement de la cuisse et le haut standing du grand trochanter sont visibles. Parfois, dans de tels cas, une luxation congénitale de la hanche peut être suspectée, par conséquent, des examens supplémentaires sont utilisés pour clarifier le diagnostic.

    À l'examen, on constate un raccourcissement du membre inférieur dû à la hanche. Le grand trochanter est palpable au-dessus de l'opposé. Soutenir la cuisse, car la tête fémorale est dans l'acétabulum.

    Lorsque l'enfant commence à marcher, une boiterie apparaît. Un symptôme de Trendelenburg positif peut alors être identifié. Chez un enfant de un à deux ans, des signes typiques de déformation congénitale en varus du col fémoral, qui est plié à angle droit et un peu plus court, sont révélés radiologiquement.

    Le cartilage épiphysaire est situé presque verticalement et la tête du fémur est parfois agrandie, déployée et inclinée vers le bas, mais est située dans la cavité trochantérienne. La cavité trochantérienne est peu profonde et plate lorsque l'angle cervico-diaphysaire est inférieur à 110 °. Lorsque cet angle est corrigé à 140 ° ou plus, la dépression se développe normalement..

    Le grand trochanter est situé au-dessus du niveau du col de l'utérus et est légèrement incliné médialement, et sa taille augmente avec la progression de la déformation cervicale.

    Lire aussi: Causes d'un os sur la jambe près du gros orteil

    La déformation varus infantile du col du fémur (coxa vara infantilis) chez les enfants survient à l'âge de trois à cinq ans. Les parents vont chez le médecin car l'enfant a commencé à boiter sur la jambe et à se tordre en marchant, bien qu'il ne ressente pas de douleur à la jambe. L'anamnèse sait principalement que l'enfant est né normal et que la jambe était auparavant en bonne santé.

    Une visite opportune chez un chirurgien orthopédiste pour établir un diagnostic et commencer le traitement raccourcit considérablement le temps de récupération. Le traitement est conservateur, dans de très rares cas, une opération chirurgicale est prescrite. Si elle n'est pas traitée, une personne finira par avoir une «démarche de canard» avec un roulement d'un côté à l'autre, ce qui affecte le handicap et la fatigue. Par conséquent, le traitement doit être instauré dès l'enfance..

    Sokha valga de l'articulation de la hanche chez les enfants

    Nous vous proposons de vous familiariser avec l'article sur le sujet: "Sokha valga de l'articulation de la hanche chez les enfants" de professionnels pour les personnes. Nous proposons une description complète de la problématique et de la méthodologie.

    Autorisation

    Derniers Commentaires

    Je cherchais VALGA XTKJDTRF HIP DYSPLASIA. A TROUVÉ! la dysplasie des charrues. caxa valga des 2 côtés. charrue configuration valga des deux articulations de la hanche chez les enfants qu'est-ce que c'est. labourer la valga chez les enfants. diagnostic de valga de charrue chez un enfant.
    La déformation, lorsque l'angle du cou est supérieur à la normale, est de valga coke (valga charrue), est beaucoup moins fréquente que. Il y a 2 ans, on nous a diagnostiqué une dysplasie des articulations de la hanche, mais un autre orthopédiste n'a pas confirmé ce diagnostic.
    Une contracture paralytique de l'articulation de la hanche est observée à la suite d'une paralysie flasque et spastique. La démarche avec charrue valga est très similaire à la démarche avec charrue vara.
    La déformation du col fémoral (coxa valga) survient souvent pendant la croissance d'un enfant en raison d'une dysplasie de la hanche non traitée.
    La luxation congénitale de la hanche (syn. Dysplasie de l'articulation de la hanche) est une insuffisance articulaire congénitale.
    Pourquoi la dysplasie de la hanche se développe-t-elle??

    Comment prévenir la dysplasie de la hanche?

    La violation de cet angle (diminution - coxa vara ou augmentation - coxa valga) est le mécanisme de développement de la dysplasie.
    Diagnostic des articulations de la hanche. Chapitre 1 L'articulation de la hanche Dysplasie des articulations de la hanche de la charrue valga xtkjdtrf - PLUS DE PROBLÈMES!

    Termes et concepts. 5. Hallux valgus (charrue valga) est une condition dans laquelle l'angle cervico-diaphysaire est supérieur à l'angle moyen correspondant à l'âge..
    «Vara de charrue dystrophique pour enfants» Sokolovsky, O.A. Sokolovsky, A.B. Dementsov. Diagnostic échographique de la dysplasie de la hanche. Ultrason.
    Questions et réponses. Joindre. Dysplasie fémorale cosa valga - qui a fait face?

    Si vous prenez soin de l'enfant, il est possible d'éviter la chirurgie et de sauver l'articulation.
    Dysplasie des articulations de la hanche. La dysplasie de la hanche est une anomalie congénitale qui peut provoquer une subluxation ou une luxation de la hanche.
    Charrue dystrophique pour enfants vara. Institut biélorusse de recherche en traumatologie et orthopédie. Ce groupe comprend les articulations de la hanche dans lesquelles l'angle cervical-diaphysaire (CDA) du fémur est inférieur à 120 °. Dysplasie des articulations de la hanche de la charrue Valga XTKJDTRF - 100 POUR CENT!

    La dysplasie des articulations de la hanche, en tenant compte de la gravité, est divisée en trois types. 2e degré. Il y a un léger déplacement de la tête fémorale (subluxation)
    Dysplasie des articulations de la hanche Causes de la dysplasie Degrés de la dysplasie Diagnostic du TPA Conséquences de la dysplasie Traitement. Zakl:
    coxa valga. Les filles ont 8 ans. s'il te plait dis moi ce que c'est?

    Jusqu'à l'âge d'un an, ma fille a été traitée pour une dysplasie de la hanche.
    Jusqu'à un certain âge, la coxa valga bilatérale dysplasique est considérée comme une variante de la norme anatomique. L'antétorsion dysplasique des deux cuisses proximales n'est pas la même que la dysplasie de la hanche.
    La dysplasie de la hanche (HJD) est une pathologie liée à des anomalies congénitales dans le développement de l'articulation. Si la valeur de cet angle dépasse la norme d'âge, nous parlons de dysplasie - coxa valga, et si la valeur de l'angle est inférieure, alors.
    La dysplasie des articulations de la hanche est un diagnostic avec lequel les patients me contactent régulièrement. En fait, j'aimerais en parler. Dysplasie de l'articulation de la hanche - pathologie congénitale.
    La pathologie orthopédique du système musculo-squelettique est détectée chez les nouveau-nés lors de l'examen initial. La dysplasie congénitale caractérise la formation et le développement anormaux des articulations pelviennes.
    Le médecin faisant autorité Yevgeny Komarovsky explique comment agir pour les parents si le bébé est diagnostiqué avec une dysplasie de la hanche. Qu'est-ce que c'est et pourquoi cette maladie se produit?

    Var de Cox

    L'axe du col fémoral avec l'axe de la diaphyse fait un angle, qui chez les adultes varie de 125 à 130 °, chez les enfants - 130 à 135 °. Sous l'influence de divers processus pathologiques, cet angle peut évoluer vers une diminution ou une augmentation. Si l'angle est inférieur à 120 °, cette condition est appelée coxa vara - koksa vara.

    Parmi les différents aspects étiologiques de l'émergence de la charrue vara, on peut noter des déformations congénitales, des traumatismes, des modifications osseuses branlantes, des troubles statiques.

    Il existe deux grands groupes de coke vara: les formes congénitales de coxa vara; formes acquises de coxa vara.

    Forme congénitale de coke vara (coxa vara congenita)

    En tant que signe le plus caractéristique d'une déformation congénitale de ce type, la disposition verticale de la ligne épiphysaire doit être notée, tandis que dans la forme rachitique de coxa vara, cette ligne est située obliquement - de haut en dehors, de haut en bas et vers l'intérieur. La maladie peut être unilatérale et bilatérale. Elle se manifeste précocement sous forme de raccourcissement du membre, légère adduction dans l'articulation de la hanche, légère boiterie de l'enfant avec une mobilité totale dans l'articulation de la hanche. Le raccourcissement et l'adduction progressent progressivement et, à l'âge de 8 ans, le raccourcissement peut atteindre 6 à 7 cm ou plus. Avec une déformation bilatérale, une lordose apparaît, une démarche oscillante, un symptôme de Trendelenburg positif; la tête n'est pas palpable lors des mouvements de rotation, ce qui sert de signe clinique favorable, parlant contre la luxation congénitale de la hanche. La radiographie confirme le diagnostic clinique. Au début, seul un léger angle de déformation est noté, mais au fil des ans, l'angle cervico-diaphysaire devient plus net. Le sommet du grand trochanter est déplacé loin dans la direction proximale.

    Il n'y a pas de théorie suffisamment satisfaisante pour expliquer l'étiologie de la forme congénitale des cokes var..

    Formes acquises de coke var

    Forme rachitique (coxa vara rachitica). La forme branlante du coke est caractérisée par une courbure non seulement dans la région du cou, mais également dans le tiers supérieur de la diaphyse du fémur. Souvent en même temps, il y a d'autres phénomènes résiduels de rachitisme chez un enfant: chapelet branlant, forme caractéristique du crâne, etc. Normalement, comme vous le savez, il y a une petite antéversio du col fémoral. Avec le rachitisme, au contraire, on note une retroversio, qui peut être assez importante. Avec une vraie forme de rachitisme, coxa vara trochanterica se produit le plus souvent, dans laquelle la déformation s'étend à tout le cou et à la tête du fémur. La ligne épiphysaire est élargie et oblique.

    La forme juvénile du coke vara (coxa vara adolescentium). Sous le nom d '"épiphyse fémorale glissante", de nombreux auteurs décrivent la déformation cervico-épiphysaire initiale ou prononcée, qui se développe progressivement à l'âge de 12-18 ans et se transforme en une forme prononcée de cokes var. La lésion bilatérale survient 4 à 5 fois moins souvent qu'unilatérale et se produit rarement simultanément.

    Bien qu'un traumatisme soit noté chez un certain nombre de patients, ce n'est apparemment pas un facteur décisif pour le développement de telles formes de maladie cervicale.

    La base endocrinienne de l'émergence de «l'épiphyse glissante de la cuisse» est prouvée par la violation des processus de croissance. Les troubles de la croissance et du développement se reflètent dans le syndrome adiposo-génital (obésité et retard du développement sexuel); plus rarement, une croissance anormalement rapide est observée chez les enfants de grande taille et minces. Les hormones de croissance et les hormones sexuelles ont un effet indéniable sur la croissance et le développement des plaques cartilagineuses du cartilage épiphysaire..

    Harris a prouvé expérimentalement que l'hormone de croissance réduit et que l'hormone sexuelle augmente la résistance à l'étirement du cartilage épiphysaire.

    Dans certains cas, la lésion est notée après l'apparition des premiers symptômes de glissement de la glande pinéale. Dans d'autres cas, il n'y a aucun antécédent de blessure,

    Anatomie pathologique

    Sur la base des études histologiques de Lacroix, il a été prouvé que le principal processus pathologique se produit dans le cartilage épiphysaire. L'essence du processus réside dans le fait que le cartilage, au lieu de produire de l'os enchondral, est transformé en tissu fibreux. Les modifications de la tête et du col du fémur doivent être considérées comme secondaires..

    Symptômes et évolution clinique

    Il y a trois phases de coke var [Wiles].

    Première phase. Dans cette période, il n'y a toujours pas de glissement clairement prononcé de l'épiphyse de la tête fémorale. Parfois, il n'est décrit que sous la forme d'un tour de la glande pinéale, déterminé par une radiographie prise en projection latérale (position de Laueshptein). Sur une telle radiographie, on peut également voir une violation de la structure et une décalcification du cartilage. La définition clinique est une légère boiterie, un léger spasme musculaire de la cuisse et une limitation de l'abduction. Dans cette phase, la maladie peut être confondue avec la forme initiale de coxite..

    Seconde phase. Le glissement de la glande pinéale est clairement exprimé. Cela se produit progressivement, et la tête tourne, le cou, reposant contre la tête avec son extrémité inférieure, se déplace vers le haut avec la diaphyse. Une large bande claire est visible entre la glande pinéale et le cou.

    Dans certains cas, un tel déplacement est détecté immédiatement, parfois après une blessure mineure. Par la suite, le glissement vers le haut du col fémoral et la diaphyse progressent et atteignent une valeur significative. Dans cette période, un raccourcissement de la jambe est déterminé, une boiterie significative avec un symptôme prononcé de Trendelenburg; l'abduction de la cuisse est fortement limitée. La douleur et la fatigue sont notées lors de la marche. La ligne de Shenton sur le radiogramme est brusquement cassée.

    Troisième phase. Récupération. Si la maladie est établie dans la première phase et que des mesures de traitement appropriées sont prises, la structure du col fémoral est restaurée. Une adhérence osseuse prématurée de la glande pinéale au cou empêche son déplacement ultérieur. La douleur et la boiterie disparaissent. Le glissement supplémentaire de la glande pinéale s'arrête.

    Mais la phase de récupération ne se produit pas toujours. Le plus souvent, la maladie entre dans la deuxième phase. Une arthrose déformante se développe souvent chez l'adulte.

    Prévisions pour coke var

    Le pronostic est défavorable, les conséquences aussi, si le processus n'est pas suspendu dans la première phase de la maladie. Un raccourcissement progressif des jambes et une incapacité sont à prévoir.

    Autorisation

    Derniers Commentaires

    charrue la cuisse; valgus courbé vers l'extérieur, courbé) Déformation du fémur, caractérisée par
    Le contenu de l'article:
    Causes d'occurrence. Diagnostique. Clinique. Déformation en varus du col fémoral (coxa vara). Diagnostique. Types d'hallux valgus.
    JOINT DE HANCHE, articulatio coxae (coxa, ae est un vieux mot latin; cuisse français), le terme de Vesalius. Un groupe d'impasses très complexe et hétérogène. états, combinés sous le nom de sokha vara et coxa valga, comprend
    Figure. 3. Schéma de l'apport sanguin à l'articulation de la hanche:
    a - vue de face (1 - artère iliaque commune; 2 dysplasie la plus courante de T. c., coxa vara congénitale et valga charrue, luxation congénitale et subluxation de la hanche.
    Le développement ultérieur de l'extrémité proximale du fémur dépend du degré du défaut primaire et de l'état des éléments des tissus mous du fémur et de l'articulation de la hanche. Sokha vara. KCC. Articulation de la hanche.
    Une contracture paralytique de l'articulation de la hanche est observée à la suite d'une paralysie flasque et spastique. La démarche avec la charrue valga est très similaire à la démarche avec la charrue vara. Sokha valga des articulations de la hanche - 100%!

    Le volume des mouvements actifs et passifs dans les articulations de la hanche est vérifié. L'hallux valgus congénital (charrue valga) est caractérisé par une augmentation de l'angle cervico-diaphysaire, se produit beaucoup moins fréquemment.
    qui a les enfants labourent valga?

    quelles procédures faites-vous?

    Marina n'a toujours pas compris)) ma sœur avait une disposition de l'articulation de la hanche des deux côtés.
    De nombreux médecins accordent une attention particulière à la dysplasie de la hanche, aux luxations congénitales et aux subluxations de la hanche. Mais il convient de noter que ces dernières années, le nombre d'enfants atteints de charrue vara congénitale a augmenté.
    Une luxation de l'articulation valgus (charrue valga luxans) est l'un des résultats de la préluxation ou luxation congénitale, lorsque, après réduction (spontanée, thérapeutique), l'articulation de la hanche ne revient pas à la normale.
    Déformation, lorsque l'angle du cou est supérieur à la normale, il s'agit de valga coke (valga charrue), cela se produit beaucoup moins souvent qu'il y a 2 ans, on nous a diagnostiqué une dysplasie de la hanche, mais un autre orthopédiste n'a pas confirmé ce diagnostic.
    Les symptômes énumérés sont similaires aux signes cliniques de luxation congénitale de la hanche, mais contrairement à celui du charrue vara Sur la radiographie des articulations de la hanche, la tête du fémur est projetée sur l'acétabulum.
    Récemment diagnostiqué avec coxa valga. Qui est avec ce signe?

    Contracture de l'articulation de la hanche

    Souvent, la cause de la contracture de l'articulation de la hanche est également une immobilisation prolongée du membre dans un plâtre, lorsque la capsule articulaire et les tissus périarticulaires rétrécissent et que les muscles sont régulièrement raccourcis.

    Une contracture paralytique de l'articulation de la hanche est observée à la suite d'une paralysie flasque et spastique. La contraction de la position de flexion et d'adduction est une complication de la paralysie infantile. Pour affaiblir les muscles adducteurs de la cuisse, les tendons du muscle adducteur long près de l'os pubien sont coupés.

    Une contracture spastique bilatérale dans les positions d'adduction et de flexion accompagne la maladie de Little. Un patient atteint de la maladie de Little marche par petits pas, croisant alternativement les genoux pliés et tournés vers le milieu.

    La marche s'améliore après avoir coupé le nerf obturateur. Une contracture spastique de l'articulation de la hanche de nature temporaire est observée avec la paranéphrite, la psoite et la coxite tuberculeuse.

    La laxité de l'articulation de la hanche se développe avec une paralysie infantile flasque, s'étendant aux muscles reliant le bassin à l'extrémité supérieure de la cuisse, ainsi qu'après de larges résections de l'articulation de la hanche.

    Après des blessures par balle de l'articulation de la hanche avec fragmentation de la tête fémorale et lésion de l'acétabulum, une ankylose se forme généralement, une mobilité excessive se développe parfois.

    Avec une articulation de la hanche pendante unilatérale, une arthrodèse articulaire est réalisée. Le cartilage articulaire est retiré de la tête fémorale et de l'acétabulum, l'extrémité supérieure de la cuisse est insérée dans la cavité articulaire et fixée avec des clous en os, qui sont enfoncés à travers les parois postérieure et supérieure de l'acétabulum. Pour soutenir la cuisse et limiter la mobilité excessive au-dessus de son extrémité supérieure, un surplomb osseux est également formé à partir d'un lambeau osseux prélevé sur l'ilion.

    Dans un rapport normal, le col du fémur et la diaphyse forment un angle compris entre 108 et 145 °, en moyenne environ 125 °. Une plus grande inclinaison du cou vers le bas avec une diminution de l'angle vers une ligne droite et même vers un aigu représente une condition pathologique appelée coxa vara.

    La position du cou redressé par rapport à la diaphyse avec la formation d'un angle supérieur à 145 ° est appelée coxa valga.

    Coxa vara est une maladie courante qui survient d'elle-même. Il apparaît comme s'il s'agissait d'une maladie primaire ou de l'une des manifestations ou conséquences d'une autre maladie, par exemple, ostéochondropathie, tuberculose de la hanche, ostéomyélite, fracture cervicale.

    Il existe trois formes de coxa vara:

    Congénitale coxa vara - une conséquence d'un ralentissement du processus normal d'ossification du col de l'utérus ou, éventuellement, parfois une conséquence d'un mauvais placement des jambes du fœtus avec un liquide amniotique insuffisant.

    La forme infantile de la coxa vara est assez courante, principalement chez les filles. La maladie débute dans la petite enfance et est apparemment associée au rachitisme ou à la dyschondroplasie du cartilage de croissance du col fémoral.

    Les premiers symptômes cliniques de la maladie apparaissent généralement vers l'âge de 4 à 5 ans ou un peu plus tard. La démarche de l'enfant ressemble à la démarche avec luxation congénitale de l'articulation de la hanche, c'est-à-dire que l'enfant marche en se balançant, se fatigue facilement, se plaint de douleurs dans l'articulation de la hanche.

    À l'examen, l'attention est attirée sur la position du grand trochanter et sa haute position par rapport à l'autre côté. La pointe du grand trochanter est située au-dessus de la ligne Roser-Nelaton. La jambe est raccourcie.

    Certains mouvements de l'articulation de la hanche sont limités. Flexion limitée. La limitation de l'abduction et de la rotation de la hanche est particulièrement caractéristique. Le symptôme de Trendelenburg est constant. Lors du diagnostic, il faut garder à l'esprit la luxation congénitale de l'articulation de la hanche, dont la similitude est grande. Une radiographie aide à résoudre les doutes.

    La coxa vara juvénile est observée pendant la puberté, ainsi que chez les adolescents âgés de 14 à 17 ans, plus souvent chez les garçons. Apparemment, le col fémoral fléchit principalement sous l'influence de la pression sur l'os fragile de la sévérité du corps, en particulier lors d'une station debout prolongée ou de porter des poids.

    À l'adolescence, la charrue vara peut être une conséquence de l'ostéochondropathie de la tête fémorale, à l'âge sénile - arthrose défigurante.

    La maladie se développe généralement progressivement. Au début, les patients se plaignent de douleurs pendant une position debout prolongée. Après s'être reposé en position horizontale, la douleur s'arrête. Parfois, généralement après une blessure, la douleur devient immédiatement si aiguë que la pensée d'une fracture de la hanche survient.

    Les symptômes sont généralement les mêmes que ceux de la forme infantile de la coxa vara. Dans la forme juvénile, en plus de la courbure du cou de la cuisse vers le bas, il y a souvent une courbure du cou en arrière avec la formation d'un renflement vers l'avant. Dans les cas prononcés de ce type, la jambe prend la position d'adduction et de rotation latérale. Le diagnostic est confirmé par les données radiographiques.

    Une image aux rayons X montre un cou courbé et une tête penchée vers le bas, et dans une période ultérieure, en plus, une déformation.

    La tâche du traitement conservateur est d'empêcher le développement ultérieur de la maladie, qui est résolue en déchargeant l'articulation. Pour ce faire, interdisez la station debout prolongée, recommandez de marcher dans un appareil orthopédique, avec des béquilles, du vélo. Parfois, une traction constante est utilisée. Prescrire un traitement fortifiant.

    Pour suivre l'évolution de la maladie, des radiographies sont périodiquement prises. Avec un dysfonctionnement important du membre et une douleur prolongée, ils ont recours à une intervention chirurgicale sous forme d'ostéotomie sous-trochantérienne. Après dissection du xsti, les fragments sont installés avec la formation d'un angle ouvert sur le côté.

    Les patients atteints de coxa vara peuvent effectuer un travail qui n'est pas associé à un effort physique important, à une marche prolongée et à une position debout prolongée.

    COXA VALGA

    Coxa valga est la position du cou par rapport à la tige de la cuisse à un angle supérieur à 145 °.

    Coxa valga peut être congénitale et acquise. La coxa valga acquise se développe lorsqu'il n'y a pas de charge sur la tête fémorale, par exemple après une amputation ou avec une mauvaise répartition de la traction des muscles attachés d'un côté aux os pelviens et de l'autre à l'extrémité supérieure de la cuisse, ce qui est observé dans la paralysie infantile et l'atrophie musculaire progressive. La démarche avec charrue valga est très similaire à la démarche avec charrue vara.

    Les caractéristiques distinctives sont la capacité d'enlever la cuisse et l'emplacement de l'apex du grand trochanter sur ou en dessous de la ligne Roser-non-Lathonian.

    Un diagnostic précis est fait à l'aide d'une radiographie. Le traitement conservateur vise à renforcer les muscles fessiers (massage, bains). L'intervention chirurgicale n'est indiquée qu'avec une tête mobile et consiste en la formation d'une canopée osseuse au-dessus de la tête, qui maintient la tête dans la cavité glénoïde. Une ostéotomie sous-trochantérienne est également pratiquée.

    Lipatov V.A..

    Blog personnel

    Certains aspects du traitement chirurgical de la coxa valga dysplasique chez les enfants

    Garbuz I.F.. Garbuz A.V., Garbuz A.I., Mazur V.G., Bordiyan N.S. http://drli.ds8.ru
    Université d'État de Transnistrie nommée d'après T.G. Shevchenko
    Département de traumatologie, orthopédie et VPH (chef de département, docteur en sciences médicales, professeur I.F. Garbuz)

    La dysplasie du tissu conjonctif chez les enfants est l'un des premiers endroits parmi les défauts de développement.

    Coxa valga est l'une des formes de manifestation d'une pathologie complexe avec une violation de la biomécanique de l'articulation de la hanche, la forme et la fonction des structures anatomiques qui forment l'articulation et principalement l'apparition d'un syndrome douloureux persistant.

    Les facteurs contribuant au développement de la dysplasie de la hanche sont: les troubles métaboliques chez la mère, principalement dus à son âge, la constitution génétique.

    De plus, les facteurs externes et internes de l'environnement dans lequel se trouve la mère pauvre jouent un rôle important dans le développement de la dysplasie tissulaire chez l'embryon. Il:
    - maladies infectieuses de la mère elle-même;
    - nutrition insuffisante ou inadéquate;
    - hypovitaminose;
    - divers troubles endocriniens;
    - rayonnement ionisant;
    - chimérisation irrationnelle;
    - l'impact des médicaments;
    - exposition aux nitrates, etc..

    Un point important dans le développement de la dysplasie chez l'embryon est son hypoxie. Une carence en oxygène inhibe la synthèse des acides nucléiques et des protéines ou fausse leur synthèse, ce qui entraîne des troubles structurels dans le développement des tissus de l'embryon.

    La plupart des dysplasies du tissu conjonctif sont causées par des troubles locaux de la croissance et du développement des tissus:
    • arrêt de la croissance des tissus, croissance lente ou accélérée des tissus pervertis. La pathologie survient tôt, le 16e jour de la vie intra-utérine;
    • violations du processus normal de fusion tissulaire, différenciation retardée des tissus, qui se manifeste sous la forme de phénomènes dysplasiques à divers endroits du corps, y compris dans la région de l'articulation de la hanche.

    Le diagnostic de la coxa valga dysplasique, en particulier chez les enfants, est simple - des antécédents de dysplasie des articulations de la hanche, des symptômes dysplasiques sont cliniquement visibles (forme des oreilles, forme des membres, forme des doigts, etc.), le patient se plaint de douleurs ou d'inconfort dans les articulations de la hanche, principalement en fin de journée, radiologiquement augmentation de l'angle joue-arbre de la cuisse.

    Le traitement efficace de cette pathologie complexe n'est qu'opératoire - la création d'un angle cervico-diaphysaire normal de la hanche.

    Au cours des 5 dernières années, 28 enfants avec un diagnostic de dysplasie coxa valga ont été sous notre surveillance, dont 18 ont été opérés, dont 13 filles et 15 garçons..

    L'âge des patients était le suivant: jusqu'à 3 ans 5, jusqu'à 7 ans 8, jusqu'à 12 ans 11, jusqu'à 15 ans 2.

    L'indication du traitement chirurgical est:
    - syndrome douloureux,
    - dysfonctionnement de l'articulation de la hanche avec des éléments de modifications secondaires des muscles et des ligaments,
    - augmentation radiographique de l'angle cervico-diaphysaire du fémur, violation de la congruence entre la tête fémorale et l'acétabulum et déplacement du centre de la tête fémorale.

    18 enfants ont été opérés, dont 8 ont subi une ostéotomie varisante transtrochantérienne et 10 ont subi une ostéotomie varisante sous-trochantérienne avec fixation de fragments avec des structures métalliques.

    L'âge des patients opérés était le suivant: jusqu'à 7 ans 5, jusqu'à 12 ans 10, jusqu'à 15 ans 1.

    Après la chirurgie, un plâtre de coxite a été appliqué à tous les enfants et les patients ont reçu un traitement médicamenteux symptomatique. Le gypse a été retiré en moyenne après 45 jours et une thérapie de rééducation a été prescrite sous forme de thérapie par l'exercice, d'applications de paraffir-ozokérite, de massage.

    La charge sur le membre opéré est autorisée trois mois après la chirurgie, mais le critère principal est le degré de régénération du tissu osseux. La charge sur la hanche opérée doit être strictement sous la surveillance d'un chirurgien orthopédiste et est effectuée de manière dosée et douce avec des exercices thérapeutiques simultanés et un massage des muscles de l'articulation de la hanche affectée..

    Des résultats à long terme jusqu'à 5 ans de profondeur ont été tracés:

    Vidéo (cliquez pour lire).

    Sur les 18 enfants opérés atteints de coxa valga dysplasique, le syndrome douloureux a disparu dans l'ensemble, la fonction de l'articulation de la hanche a été complètement restaurée chez 16 (89%) patients, la forme anatomique et le volume des tissus mous dans la région de l'articulation de la hanche ont été restaurés chez 15 (83%) patients..

    Autorisation

    Derniers Commentaires

    Figure. 3. Schéma de l'apport sanguin à l'articulation de la hanche:
    a - vue de face (1 - artère iliaque commune; 2 dysplasie la plus courante de T. c., coxa vara congénitale et valga charrue, luxation congénitale et subluxation de la hanche.
    Le contenu de l'article:
    Causes d'occurrence. Diagnostique. Clinique. Déformation en varus du col fémoral (coxa vara). Diagnostique. Types d'hallux valgus.
    Une contracture paralytique de l'articulation de la hanche est observée à la suite d'une paralysie flasque et spastique. La démarche avec charrue valga est très similaire à la démarche avec charrue vara.
    Récemment diagnostiqué avec coxa valga. Qui est avec ce signe?

    Nous avons besoin d'au moins quelques informations. Pour être honnête, 5 ans est un âge tardif pour le traitement coxa valga:
    (Nous sommes sous traitement depuis 2 ans et il n'y a toujours pas de sens.
    JOINT DE HANCHE, articulatio coxae (coxa, ae est un vieux mot latin; cuisse français), le terme de Vesalius. Un groupe d'impasses très complexe et hétérogène. états, combinés sous le nom de sokha vara et coxa valga, comprend
    Le développement ultérieur de l'extrémité proximale du fémur dépend du degré du défaut primaire et de l'état des éléments des tissus mous du fémur et de l'articulation de la hanche. Sokha valga de l'articulation de la hanche - 100%!

    Hallux valgus du fémur chez un enfant: causes et méthodes de traitement

    Aujourd'hui, diverses pathologies des os du fémur chez les enfants sont très courantes. Les maladies associées à l'orthopédie peuvent être divisées en plusieurs groupes: malformations congénitales, malformations à la naissance, malformations acquises.

    Les pathologies congénitales sont associées au développement intra-utérin du fœtus - certaines complications sont survenues pendant la période de développement fœtal, ce qui a affecté l'appareil de soutien.

    Des anomalies congénitales apparaissent lors de l'accouchement. Si une intervention obstétricale auxiliaire a été impliquée à la naissance du bébé.

    Des anomalies acquises sont apparues chez le bébé en raison de maladies: diverses infections, tumeurs, dystrophie, conséquences des dommages.

    Hallux valgus, oignon

    Hallux valgus est un terme scientifique utilisé en orthopédie. Scientifiquement parlant, c'est l'état des os lorsqu'ils sont situés au mauvais angle, c'est-à-dire vers l'extérieur. Le terme latin «valgus» parle de lui-même: «frappe à genoux». Dans cet état, les genoux semblent être en contact les uns avec les autres et sont tournés vers l'extérieur.

    Les raisons de ce problème ne sont pas entièrement connues. Cependant, on suppose que les changements pathologiques sont associés à la génétique ou à certains traumatismes..

    Chez les enfants, l'hallux valgus est difficile à reconnaître. La seule chose qui peut indiquer ce diagnostic, ce sont les genoux en forme de valgus et les pieds planovalgus. Les experts notent que ces déformations des articulations de la hanche sont congénitales. Dans certains cas, la pathologie s'accompagne d'une maladie telle que la dysplasie..

    Qu'est-ce que la dysplasie et quelles sont ses causes?

    Le bébé a besoin de beaucoup d'attention et de soins particuliers. Maman ne quitte pas le bébé des yeux et le regarde pendant des heures. Parfois à l'œil nu, vous pouvez voir des écarts par rapport à la norme: les jambes sont de longueurs différentes, les plis des hanches et des fesses sont asymétriques.

    Les grands-mères viennent à la rescousse, qui conseillent de plier les jambes et de les écarter dans des directions différentes. Si vous ne pouvez pas faire cela et que les jambes n'atteignent pas le support, la première chose à faire est d'aller chez le médecin orthopédiste.

    Cette méthode de contrôle à domicile peut indiquer une pathologie des articulations de la hanche. Très probablement, ils sont simplement sous-développés. Et si un spécialiste découvre une dysplasie, l'essentiel est de ne pas paniquer, car elle est traitable.

    Tout dépend de la distance parcourue par la tête fémorale. La manifestation de la dysplasie est une pré-luxation, une subluxation et une luxation de l'articulation..

    La pré-luxation est une modification mineure d'un trouble articulaire. Dans cette condition, la tête du fémur est toujours située dans l'articulation..

    En ce qui concerne la subluxation, la tête du fémur est déjà déplacée vers l'extérieur et vers le haut. Il est possible de déterminer l'écart entre le centre de la tête et le milieu de l'acétabulum. Lorsque l'os est luxé, la tête du fémur est située derrière la cavité glénoïde.

    Les orthopédistes pensent que même pendant la période prénatale, un enfant développe une condition dans laquelle la tête du fémur est déplacée. Après la naissance, vous pouvez voir s'il existe une pathologie similaire. L'hérédité joue un rôle énorme.

    Un enfant qui a suggéré cette pathologie doit être soigneusement examiné. Il est préférable de faire une échographie des articulations de la hanche ou une radiographie. C'est la dernière procédure qui peut confirmer l'état des articulations..

    Il vaut la peine de contacter un spécialiste si les symptômes suivants sont identifiés:

    • Les jambes de l'enfant ne peuvent pas être écartées;
    • Disposition asymétrique des plis des fesses;
    • Si vous écartez les jambes de l'enfant, vous pouvez entendre un clic;
    • Tourner l'une des jambes vers l'extérieur.

    Ce dernier symptôme est le plus perceptible pendant le sommeil. Maman fera attention au fait qu'une jambe est, pour ainsi dire, raccourcie. Malheureusement, il est assez difficile de mesurer les jambes des bébés. Les experts font attention: vous devez vérifier si les rotules correspondent.

    Dislocation congénitale de la hanche

    Quant à ce diagnostic, il n'est pas fait aussi souvent. Et ils révèlent la pathologie de la hanche, en règle générale, chez les filles.

    Chez les enfants plus âgés, il est beaucoup plus facile de diagnostiquer une luxation congénitale. En marchant, ils semblent se dandiner du pied au pied (luxation bilatérale), boiter (unilatéral). Si le bébé est debout sur un membre, alors que les muscles des fesses ne peuvent pas tenir le bassin.

    Vous devez être attentif à la santé du bébé et identifier ces pathologies le plus tôt possible. Un traitement en temps opportun a de meilleures chances de succès.

    Traitement de la dysplasie

    Si le spécialiste a déjà conclu et confirmé le diagnostic, il prescrira définitivement un traitement, qui doit être commencé immédiatement. Si cela n'est pas fait, un degré léger peut se transformer en une forme plus sévère. Dans tous les cas, les parents doivent être patients. La luxation congénitale nécessite des mesures thérapeutiques pendant un an.

    En ce qui concerne le premier mois de vie, un principe de couche spécial est approprié. Après avoir porté la couche et la barboteuse, une couche est posée sur tout, qui doit être fixée sur les épaules du bébé. C'est ce qu'on appelle un emmaillotage large, dans lequel le bébé s'habitue à tenir les jambes, en les déplaçant légèrement sur les côtés.

    La gymnastique curative est l'un des moyens les plus efficaces de lutter contre les maladies orthopédiques. Un exercice utile consiste à écarter les hanches..

    Cependant, il y a des cas où cela ne suffit pas et l'orthopédiste prescrit ce qui suit:

    • L'utilisation des étriers de Pavlik est l'un des remèdes orthopédiques économes qui sont utilisés pour les enfants à partir de la troisième semaine après la naissance;
    • Utiliser des culottes en plastique lorsque les jambes sont en position «grenouille»;
    • Application de barres d'espacement.

    L'objectif principal de ces fonds est de sécuriser les articulations de la hanche dans la position souhaitée..

    Dans le traitement d'un bébé, des exercices thérapeutiques, des massages, des procédures de physiothérapie sont également utilisés. La condition la plus importante est de ne pas arrêter le traitement..

    Il est à noter que certains parents ont pitié de leurs enfants et enlèvent leurs étriers. Les experts sont convaincus que cela ne peut pas être fait. Si elle n'est pas traitée, une coxarthrose dysplasique peut se développer. Cette maladie est difficile et s'accompagne de douleurs constantes et de divers troubles. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

    Si l'orthopédiste a prescrit l'utilisation d'attelles, il peut corriger leur position pendant le traitement. Si l'enfant a plus de 12 mois, il n'est pas possible de corriger la luxation congénitale à l'aide d'attelles. Dans ces cas, l'appareil d'Ilizarov et, en combinaison, un plâtre sont prescrits..

    La médecine moderne offre une nouvelle façon de traiter la luxation congénitale de la hanche - selon Volkov. Cette méthode comprend la réduction de la hanche en étirant le squelette et en appliquant une attelle de berceau. Le traitement dure un peu plus de trois semaines.

    Un bébé atteint de malformations congénitales de la hanche doit être surveillé jusqu'à 5 ans. Dans ce cas, vous devez parfois faire une radiographie.

    Les opérations avec un tel diagnostic ne peuvent être attribuées à un enfant qu'après l'âge de deux ans. Dans les cas particulièrement sévères, un spécialiste peut prescrire une opération à 1 an.

    Avec une déformation du col fémoral (ce diagnostic est associé à la pathologie de son développement), certains défauts peuvent être détectés chez un enfant en marchant. Si nous parlons comme les gens ont l'habitude de l'exprimer, cet enfant a «les jambes comme une roue». Il roule d'un côté à l'autre comme un canard. Des changements similaires se produisent en raison de maladies dont le bébé a souffert: rachitisme, ostéohodropathie, traumatisme, inflammation.

    Avec hallux valgus, aucune anomalie évidente n'est observée. Cependant, certains changements sont visibles avec la démarche et peuvent également être préoccupants pour les imperfections cosmétiques..

    Il existe un traitement conservateur de la luxation congénitale. Dans le même temps, le bébé ne peut pas commencer à marcher pendant longtemps, le spécialiste interdit de mettre le bébé sur ses pieds.

    Si les méthodes de traitement conservateur n'apportent pas de résultats, une opération est nécessaire. Son essence est de fixer la tête de l'os fémoral et de restaurer la correspondance anatomique de l'articulation.

    Chaque opération est individuelle. Après la chirurgie, l'articulation est fixée pendant une longue période. Ensuite, vous devez effectuer des mesures de restauration avec l'inclusion obligatoire d'exercices de physiothérapie et de procédures de massage.

    Ce qui attend le bébé après une dysplasie?

    Il est impératif de savoir ce qui attend le bébé si rien n'est fait sur la pathologie des articulations de la hanche. Des défauts tels que la boiterie, l'abduction de la jambe sur le côté sont possibles. Le bébé peut ressentir des douleurs dans les articulations du genou et dans la région pelvienne. La chose la plus désagréable est que les os peuvent "biaiser", pour ainsi dire. Les changements dépendent de l'évolution de la maladie elle-même.

    L'activité physique est très importante pour les enfants. L'enfant adore sauter et courir. Ne le privez pas de cette opportunité. Si la dysplasie n'est pas traitée, avec le temps, ce problème peut affecter le reste des articulations, ainsi que le fonctionnement de tout le corps. Et puis, l'enfant peut être complètement limité en mouvement. Un engourdissement musculaire peut survenir, les organes situés dans la région pelvienne sont touchés.

    Pour éliminer le risque de pathologies des articulations de la hanche, les mesures préventives suivantes doivent être prises: examen en temps opportun (échographie, radiographie). J'ai besoin d'une consultation orthopédique. Ne chargez pas vos jambes tant que le médecin ne le permet pas. L'application de la méthode du "large emmaillotage" et de la gymnastique médicale est présentée.

    DÉFORMATION DU GENOU VALGUS ET PIEDS VALGUS PLATS, PLANCHE DYSPLASTIQUE VALGA

    Bonne journée! J'ai vraiment besoin d'une consultation spécialisée.
    Un enfant de 1,8 an a reçu un diagnostic de déformation en valgus des articulations du genou et des pieds planovalgus de 1 degré, charrue valgus dysplasique légère.
    À 1 mois, le diagnostic était fait de diplasie des articulations de la hanche, à 1 an le diagnostic était retiré (selon l'image radiographique des articulations de la hanche en projection frontale: les têtes sont centrées, de taille 12x8 mm, les lignes de Shenton et Calvet sont lisses, angles acétabulaires à 23 °, SD à 140 °).
    Distance entre les mollets 4 cm, les os du talon 9 cm sous charge. Je l'ai mesuré moi-même, pour une raison quelconque, aucun des médecins ne l'a mesuré pour nous! Photo des jambes dans le fichier joint.

    Les rendez-vous du médecin orthopédiste étaient:
    1. électrophorèse avec calcium,
    2. thérapie à la paraffine,
    3. bains de sel,
    4. thérapie magnétique laser,
    4. massage, tapis de massage,
    5. chaussures orthopédiques 5 heures par jour,
    6. tuteur pour la nuit,
    7. Vitamine D

    Les prescriptions des physiothérapeutes étaient:
    1. électrophorèse avec calcium,
    2. coussinets chauffants en sel,
    3. CMT,
    4. thérapie magnétique laser,
    5. massage, tapis de massage,
    6. Vitamine D (Vigantol)

    Maintenant, l'enfant a 2,1 ans. L'analyse d'urine de Sulkovich est négative. De tout ce qui précède, seulement:
    - électrophorèse au calcium sur les articulations du genou n ° 10,
    - CMT longitudinalement sur la face interne de la cuisse et du bas de jambe n ° 10,
    - bu pendant 10 jours du gluconate de calcium à 0,25 g. 2 fois par jour,
    - un massage
    - bains de sel 10 jours
    - à la maison, nous portons des chaussures orthopédiques avec des semelle intérieure
    - nous prenons Vigantol 2 gouttes (le premier mois de traitement nous avons bu 6 gouttes).
    Le résultat n'est pas visible. Nous sommes allés voir un chirurgien. Le médecin a dit que tout serait corrigé, que l'enfant s'étirerait. Mais nous avons besoin de garanties! Nous sommes issus d'une famille de pilotes et souhaitons continuer la dynastie. Nous avons besoin d'une santé parfaite. Je vous en supplie, dites-moi le bon traitement. Peut-être avez-vous besoin de quelque chose de spécial ou de corriger l'attribution? Peut-être avez-vous encore besoin d'un tuteur? (nous les avons d'abord abandonnés). Merci d'avance.

    Déformation en valgus des articulations de la hanche

    La déformation en valgus des articulations de la hanche est extrêmement rare et le plus souvent cette maladie est retrouvée chez les enfants lors d'un examen de routine par un orthopédiste, après un examen radiologique supplémentaire. Les garçons et les filles sont les mêmes. Chez 1/3 des patients, cette anomalie congénitale est bilatérale.

    Causes du valgus fémoral

    La cause est considérée comme une lésion partielle de la partie latérale du cartilage épiphysaire sous la tête, ainsi que des lésions de l'apophyse du grand trochanter. La déformation du col fémoral (coxa valga) survient souvent pendant la croissance d'un enfant en raison d'une dysplasie de la hanche non traitée.

    À la naissance d'un enfant, la tête avec le col du fémur est dans le valgus physiologique et est retournée, progressivement au cours de la croissance de l'enfant, à la suite d'une torsion physiologique (inversion), les rapports changent, et chez un adulte l'angle cervico-diaphysaire est en moyenne de 127 °, et l'angle d'antéversion - 8-10 °. Avec les violations ci-dessus dans le cartilage épiphysaire pendant la croissance de l'enfant, ce processus physiologique est perturbé, ce qui provoque l'apparition de coxa valga.

    De plus, l'hallux valgus est «symptomatique»:

    • avec une prédominance des muscles adducteurs (adducteurs) de la cuisse;
    • avec la maladie de Little;
    • après la polio;
    • avec dystrophie musculaire progressive;
    • ainsi que pour les tumeurs et les exostoses qui perturbent la croissance normale du cartilage épiphysaire.

    Très rarement, l'hallux valgus survient après un rachitisme, un traitement inapproprié d'une fracture du col du fémur et une dysplasie de la hanche non traitée.

    Diagnostic du valgus de la hanche

    L'essentiel dans le diagnostic de la coxa valga est un examen aux rayons X, qui est nécessairement effectué avec rotation interne (rotation) du membre, car la rotation latérale de la hanche sur la radiographie augmente toujours l'angle de l'hallux valgus.

    Même un os «négligé» peut être guéri à la maison. N'oublie pas une fois par jour.

    Cliniquement, l'hallux valgus peut ne pas se manifester par des lésions bilatérales, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de symptômes. Alors que les dommages unilatéraux peuvent causer des

    allongement du membre, entraînant une démarche altérée, une boiterie dans une jambe.

    En règle générale, un traitement conservateur est effectué chez les personnes souffrant d'hallux valgus mineur. Les déformations postrachitiques s'auto-corrigent avec la croissance de l'enfant, ce qui est également observé avec un traitement approprié des enfants pour la dysplasie des articulations de la hanche, lorsqu'une tête bien centrée (fixe) est dans l'acétabulum.

    En outre, les enfants sont traités de manière conservatrice avec la coxa valga, qui se produit lorsque le cartilage de croissance est endommagé. Étant donné que le processus a un long cours, un traitement complexe est effectué en cours.

    Déformation en varus du col fémoral (coxa vara)

    La déformation en varus de l'extrémité proximale du fémur chez les enfants et les adolescents représente 5 à 9% de toutes les maladies de l'articulation de la hanche.

    Les déformations varus du col fémoral sont congénitales et acquises.

    Diagnostique

    La radiographie à la naissance d'un enfant n'est pas visible sur les pivots cartilagineux et les têtes fémorales. Ce n'est qu'après 5-6 mois qu'une ossification secondaire des noyaux d'ossification des têtes apparaît. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, ces noyaux s'ossifient de plus en plus et le col fémoral grossit. Ce processus est interconnecté avec le cartilage épiphysaire des trochanters, qui s'ossifie également progressivement..

    Entre la cinquième et la huitième année de vie, l'extrémité proximale du fémur est complètement formée. L'angle cervico-diaphysaire, qui est de 150 ° à la naissance, devient plus petit et égal à 142 °. Aussi, la rétroversion du cou due à la torsion lors de la croissance se transforme en antéversion (positionnement vers l'avant). Ces changements physiologiques se produisent lentement, jusqu'à la fin de la croissance humaine..

    Types d'hallux valgus

    Les troubles congénitaux de l'ossification du col fémoral sont causés par un emplacement incorrect du cartilage épiphysaire (articulaire), alors qu'il est normalement situé plus horizontalement et perpendiculairement à l'axe du cou et à la direction de sa charge. Cela provoque une déformation en varus du cou et sa croissance lente en longueur..

    Parfois, une déformation varus congénitale du cou peut être combinée:

    • avec hypoplasie (sous-développement) du fémur;
    • avec un manque de l'extrémité proximale du fémur;
    • avec dysplasie épiphysaire multiple.

    Le troisième groupe peut avoir la forme acquise de la déformation en varus du cou:

    • post-traumatique à un âge précoce;
    • en raison du rachitisme transféré;
    • être combiné avec la maladie de Perthes;
    • après luxation congénitale du fémur ou dysplasie de l'articulation de la hanche.

    Il existe également un groupe de patients atteints de déformation varus isolée du col de l'utérus qui ne présentent pas de combinaison d'anomalies congénitales, de traumatismes ou de troubles métaboliques qui expliqueraient l'insuffisance du col de l'utérus ou des anomalies dans la croissance du cartilage. Chez ces patients, un raccourcissement du membre à la naissance n'est pas visible, le diagnostic n'est donc posé que lorsque le poids corporel de l'enfant augmente et que l'endurance du cou diminue. Cela se produit plus souvent lorsque l'enfant commence à marcher..

    Il existe plusieurs autres classifications de la déformation en varus du col fémoral. Par exemple, quatre types de déformations sont distingués radiologiquement:

    • déformation congénitale isolée en varus (coxa vara congenita);
    • déformation infantile (coxa vara infantilis);
    • déformation juvénile (coxa vara adolescentium);
    • déformation symptomatique (coxa vara sumpomatica).

    (coxa vara congenita) sans aucune combinaison avec d'autres maladies du squelette est maintenant reconnue par tout le monde. Cela arrive extrêmement rarement et est détecté immédiatement à la naissance, car le raccourcissement de la cuisse et le haut standing du grand trochanter sont visibles. Parfois, dans de tels cas, une luxation congénitale de la hanche peut être suspectée, par conséquent, des examens supplémentaires sont utilisés pour clarifier le diagnostic.

    À l'examen, on constate un raccourcissement du membre inférieur dû à la hanche. Le grand trochanter est palpable au-dessus de l'opposé. Soutenir la cuisse, car la tête fémorale est dans l'acétabulum.

    Lorsque l'enfant commence à marcher, une boiterie apparaît. Un symptôme de Trendelenburg positif peut alors être identifié. Chez un enfant de un à deux ans, des signes typiques de déformation congénitale en varus du col du fémur, qui est plié à angle droit et un peu plus court, sont révélés radiologiquement. Le cartilage épiphysaire est situé presque verticalement et la tête du fémur est parfois agrandie, déployée et inclinée vers le bas, mais est située dans la cavité trochantérienne. La cavité trochantérienne est peu profonde et plate lorsque l'angle cervico-diaphysaire est inférieur à 110 °. Lorsque cet angle est corrigé à 140 ° ou plus, la dépression se développe normalement. Le grand trochanter est situé au-dessus du niveau du col de l'utérus et est légèrement incliné médialement, et sa taille augmente avec la progression de la déformation cervicale.

    Vidéo supprimée.
    Vidéo (cliquez pour lire).

    La déformation varus infantile du col du fémur (coxa vara infantilis) chez les enfants survient à l'âge de trois à cinq ans. Les parents vont chez le médecin car l'enfant a commencé à boiter sur la jambe et à se tordre en marchant, bien qu'il ne ressente pas de douleur à la jambe. L'anamnèse sait principalement que l'enfant est né normal et que la jambe était auparavant en bonne santé.

    Il Est Important De Savoir Sur La Goutte