Un réflexe est une action incontrôlée qui est la réponse du corps à une stimulation externe. Ils sont acquis et congénitaux..

Le réflexe du genou appartient à un groupe de réflexes d'étirement ou non conditionnés. Il peut être testé en demandant au patient de mettre un genou sur l'autre et de frapper légèrement mais brusquement la zone sous la rotule (dans la fosse). Normalement, le membre s'étendra. La physiologie du processus repose sur le fait qu'en agissant sur le tendon musculaire (muscle quadriceps de la cuisse), il s'étire et agit sur le muscle de la jambe extenseur. Cela provoque une extension spontanée de la jambe. L'importance du réflexe du genou pour assurer la fonction de maintien de la posture et de l'équilibre.

Arche réflexe du genou

L'arc réflexe est le chemin par lequel une impulsion nerveuse passe d'un récepteur à un muscle ou à un organe.

Le schéma de transmission est basé sur le fait que l'impulsion reçue lors d'un choc des récepteurs (fuseaux neuromusculaires) est transmise le long des axones aux corps des neurones sensibles (cellules situées dans les nœuds près de la moelle épinière). En outre, l'excitation est transmise aux motoneurones alpha (dans la matière grise de la moelle épinière), après quoi les cellules motrices forcent le muscle quadriceps à se contracter (la jambe «rebondit»).

Il existe également une voie par laquelle le muscle agoniste (muscle fléchisseur) se détend. La physiologie est similaire, le chemin part de cellules sensibles similaires, mais le signal passe par des collatérales aux neurones qui inhibent l'impulsion, ils sont situés dans les cornes latérales de la matière grise. A partir de ces formations, le signal d'inhibition va aux motoneurones du muscle fléchisseur.

Comment vérifier le réflexe?

Le travail des neurones responsables de la survenue de la réaction est évalué dans plusieurs positions de patients. Vous pouvez vérifier le réflexe des manières suivantes:

  • Le patient est assis sur une chaise, la jambe examinée est jetée sur l'autre. Il y a une modification lorsque les pieds sont au sol. Cette méthode est décrite ci-dessus.
  • Examiné en décubitus dorsal, le médecin soulève sa jambe d'une main au niveau d'un angle obtus, reposant sur la fosse poplitée, frappe le muscle quadriceps, le faisant se contracter.
  • Le patient s'assoit sur le canapé de manière à ce que les deux jambes en pendent et ne touchent pas le sol, le médecin agit de la même manière.
  • Le patient est allongé sur un canapé et met le genou d'une jambe sur le genou de l'autre.

Lors de la réalisation de cette procédure, il est nécessaire d'expliquer au patient comment détendre correctement les jambes, provoquant souvent un réflexe du genou. L'étude peut être difficile précisément parce que le patient n'a pas relâché les muscles du membre.

Les médecins utilisent souvent la ruse pour amener le patient à résoudre des problèmes simples dans sa tête. Ils aident à distraire le patient de la manipulation..

Changements réflexes

Il y a des changements pathologiques dans le système nerveux, qui se manifestent par une modification du réflexe du genou. Les écarts peuvent être de la nature suivante:

Un neurologue, notant de tels phénomènes, procédera à un examen complet pour poser un diagnostic.

Hyperréflexie

Le réflexe du genou est augmenté (hyperréflexie) - au moindre impact sur la zone sensible, la jambe est étendue autant que possible.

Le plus souvent observé avec des lésions du tractus pyramidal dans la moelle épinière antérieure (cornes antérieures de la matière grise). Le rôle de ces structures est qu'elles inhibent les impulsions qui émanent du cerveau en réponse à la stimulation..

Ce réflexe est observé chez les personnes de type névrosé, avec quelques intoxications, névrite, radiculite, plexite (maladies inflammatoires des fibres nerveuses).

La conséquence de l'augmentation des réflexes sera des clonus - des mouvements pathologiques, caractérisés par des contractions rythmiques et rapides d'un groupe musculaire dues à un tendon étiré. Il s'agit d'une chaîne de réflexes tendineux constants. Les clonus de la rotule et du pied sont les plus courants.

Hyporéflexie

Les réactions d'irritation dans ce type de pathologie diminueront (hyporéflexie) ou seront absentes (aréflexie). Le phénomène se manifeste par le fait que lorsqu'il est irrité, le genou réagit faiblement ou ne réagit pas du tout. La pathologie survient en raison d'une violation de l'intégrité et de la conductivité le long de l'arc réflexe à l'une des étapes de la transmission d'impulsions à travers les neurones.

Le plus souvent, l'absence de réflexe indique une maladie organique du système nerveux (il y a une formation pathologique dans le cerveau). Elle peut également être associée à une infection antérieure, une intoxication ou une cachexie (perte de poids corporel). Ces processus conduisent à l'épuisement des neurones et au dysfonctionnement de ces cellules. La réaction peut disparaître temporairement après une crise d'épilepsie, une anesthésie ou lorsqu'un garrot est appliqué. Avec tabes dorsalis, le réflexe sera absent sur les deux jambes..

Dans certains cas, l'aréflexie chez les personnes en bonne santé sera une variante de la norme (en cas de maladies infantiles associées à des lésions de l'arc réflexe).

Réactions perverses

Un type particulier de pathologie du réflexe du genou est la réaction pervertie ou pathologique. Ils ne se produisent que lorsqu'il existe une pathologie grave du système nerveux..

La physiologie des réactions inconditionnelles aux stimuli est d'une grande importance clinique pour un neurologue. Le réflexe du genou est un élément indispensable d'un examen complet, dont l'état indique diverses maladies du système nerveux.

Comment la réflexe du genou aide à diagnostiquer?

Afin de diagnostiquer une maladie du système nerveux chez une personne, les neuropathologistes vérifient le réflexe du genou à l'aide d'une méthode spéciale, qui appartient aux réflexes inconditionnés. Le concept même de réflexe désigne l'action incontrôlée du corps sur l'irritation de l'environnement extérieur. Une telle réaction couvre tout un complexe de commandes au sein du système nerveux, qui sont distribuées dans un court laps de temps..

Importance de la réponse du tendon du genou non conditionné

Le réflexe du genou inconditionné est un réflexe tendineux moteur, à l'aide duquel une personne maintient une posture en position verticale du corps. Une réaction inconditionnée se produit lors d'une exposition à court terme au tendon, qui conduit à une contraction du muscle quadriceps de la cuisse.

La réaction comprend le concept d'un arc réflexe - le chemin d'une impulsion du nerf au cerveau et vice versa, qui, dans des conditions normales, ne prend pas plus d'une seconde.

Qu'est-ce qu'un arc réflexe?

Les arcs sont de deux types: de type monosynaptique et à deux neurones. L'arc réflexe du réflexe du genou appartient au premier type. Le diagramme de l'arc réflexe du genou comprend les éléments suivants:

Les récepteurs sensoriels comprennent les terminaisons nerveuses - les axones. Ils reçoivent le signal de stimulation et le transmettent le long d'une fibre nerveuse, appelée lien, aux cellules du système nerveux central. Après cela, les motoneurones des cornes ventrales de la moelle épinière donnent l'ordre de contracter le muscle effecteur, qui est le muscle fémoral quadriceps.

Pour référence! Le centre de contrôle des réflexes du genou est situé dans les 3e et 4e vertèbres lombaires.

Le diagramme de l'arc réflexe du réflexe du genou est montré sur la photo.

Dans le même temps, une autre réaction du système nerveux inconditionné se produit immédiatement, responsable de la flexion. Il fonctionne selon le schéma suivant:

  1. Le signal vient de l'axone vers le corps du neurone sensible, qui est responsable de la fonction d'inhibition.
  2. Le signal retourne le long des fibres nerveuses vers le muscle fléchisseur.
  3. Les motoneurones du muscle le relâchent, la jambe revient à sa position d'origine.

Deux réactions, l'excitation et l'inhibition, sont liées à soi-même. Une violation de leur rapport peut être le signe d'une maladie du système nerveux..

Troubles pathologiques de la réaction du tendon du genou

Il existe trois types de troubles réflexes du genou:

  1. Hyperréflexie - la réponse d'excitation domine l'inhibition.
  2. Hyporéflexie - la réaction d'inhibition prévaut sur l'excitation.
  3. Aréflexie - absence de réaction.

Chacun des types de pathologie réflexe du genou indique un certain nombre de maladies.

Raisons de l'absence de réponse du quadriceps fémoral

Les facteurs conduisant à une diminution de la réflexion du genou ou à sa disparition complète peuvent être les maladies et affections suivantes:

  • les maladies infectieuses, y compris celles affectant le cerveau et la moelle épinière;
  • intoxication de diverses étiologies, en particulier médicamenteuses, alcooliques, narcotiques;
  • les troubles mentaux;
  • application incorrecte et trop longue d'un bandage médical;
  • état postopératoire;
  • trait individuel d'une personne.

Une perte de poids importante peut être l'un des facteurs du trouble du système nerveux central. La dystrophie conduit non seulement à des maladies des organes internes et des glandes, elle affecte également les réflexes inconditionnés.

Fait! Si le réflexe du genou est absent sur les deux jambes, il est tout à fait possible qu'il y ait une maladie de la moelle épinière appelée tabès dorsal. Il s'agit du troisième stade de la neurosyphilis, qui affecte les ganglions de la moelle épinière..

Causes de l'hyperréflexie

L'état de prédominance des réactions d'excitation sur l'inhibition est un signe des troubles suivants de l'activité nerveuse centrale d'une personne:

  • névrose;
  • névrite;
  • radiculite;
  • plexite;
  • réaction d'intoxication.

En outre, une telle réaction peut être le résultat du stress mental d'une personne avant de consulter un médecin, et également être une caractéristique individuelle d'un patient atteint d'un type névrotique du système nerveux..

Important! En l'absence de traitement de la pathologie, une complication est observée, exprimée par une contraction musculaire constante autour de la rotule. Ce trouble est appelé clonus..

Techniques pour l'étude du réflexe du genou chez l'homme

Le réflexe du genou dans la pratique neurologique est étudié par plusieurs méthodes. Le choix de la méthode d'enquête est basé sur des données objectives. La technique traditionnelle implique une forme d'induction d'une réaction du genou, tandis qu'une forme modifiée de dépistage est utilisée en cas d'urgence médicale. Au total, trois méthodes principales sont utilisées:

  1. Le premier suppose une position horizontale du sujet avec les jambes pliées selon un angle obtus. Le médecin met une main sous les genoux et l'autre fait de légers coups sur l'os de la cuisse dans la zone d'articulation avec la rotule.
  2. La deuxième méthode est utilisée comme une variante de la recherche traditionnelle. Assis sur une chaise, le sujet se tient fermement sur le sol avec les deux jambes. Les jambes sont légèrement étendues vers l'avant. Le médecin déplace légèrement la rotule vers le bas, tout en frappant de haut en bas sur le genou.
  3. La troisième méthode consiste à vérifier le réflexe du genou le plus souvent. Le patient est assis sur une chaise, jette ses jambes sur les jambes et le neurologue frappe avec un marteau sous la rotule. Dans ce cas, le genou est étendu et fléchi..

Il est également recommandé de lire un autre article sur la souris articulaire.

En variante de la troisième méthode, le patient peut être couché sur le dos et mettre une jambe pliée sur l'autre. Ou placez-le sur une chaise haute, de sorte que ses jambes pendent librement et frappent sous le genou.

Techniques de relaxation neurologique

Si une personne est trop serrée, le médecin peut recourir à la méthode Endrassik et Shvetsov, lorsque la relaxation est utilisée de la manière suivante:

  • respiration profonde et uniforme;
  • faire des calculs mathématiques faciles à haute voix;
  • diriger une forte lueur vers les yeux du patient.

De telles méthodes sont distrayantes, la personne cesse de contrôler la contraction musculaire avec conscience et lorsqu'elle touche le genou, un véritable réflexe du genou est atteint..

Thérapie pour la pathologie du réflexe du genou

Le traitement de l'hyper ou de l'hyporéflexie n'est pas une fin en soi, car ce ne sont que des signes de lésions du système nerveux central. Par conséquent, après un diagnostic différencié, dont l'un des points sera de vérifier et d'évaluer la réaction inconditionnée du tendon du genou, le traitement sera spécifique. Il existe plusieurs techniques pour se débarrasser du réflexe du genou, en particulier:

  1. Traitement antibiotique combiné pour les infections cérébrales.
  2. Bloqueurs mentaux pour troubles mentaux graves.
  3. Traitement du SPVP pour la radiculite et la plexite.
  4. L'utilisation de la thérapie anticancéreuse pour la parésie causée par le cancer.
  5. Coudre les fibres nerveuses lorsqu'elles se cassent, ce qui provoque une paralysie.
  6. Traitement post-AVC si la paralysie des membres inférieurs est due à une hémorragie.
  7. Mesures de nettoyage après une intoxication.

Dans le même temps, les massages et les exercices thérapeutiques constituent un élément important du traitement des pathologies du réflexe du genou, qui non seulement renforceront les muscles, mais auront également un effet relaxant sur l'ensemble du système nerveux. Utile pour restaurer la capacité motrice normale de visiter la piscine.

Fait! Les personnes au tempérament névrotique doivent régulièrement être traitées avec des médicaments sédatifs qui aideront à réduire la réponse d'excitation du système nerveux central..

Mesures préventives

La prévention est également spécifique. Mais il existe des méthodes générales par lesquelles vous pouvez prévenir les situations conduisant à des pathologies du réflexe du genou:

  • le refroidissement à contre-courant doit être évité;
  • ne soulevez pas de poids s'il y a un risque de blessure à la colonne vertébrale;
  • plus souvent à l'air frais, marcher dans la zone du parc;
  • éviter les situations stressantes.

Sans aucun doute, la prévention de l'intoxication sera un mode de vie sain, évitant l'abus excessif d'alcool. Pour les personnes atteintes de troubles mentaux, il vaut la peine de s'assurer que le bon médicament est toujours à portée de main.

Sous réserve de mesures préventives, le réflexe du genou affichera toujours des valeurs normales du système nerveux central.

Si vous trouvez une erreur, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

MED-anketa.ru

Portail médical sur la santé et la beauté

Comment vérifier le réflexe du genou et pourquoi il tombe?

Les méthodes standard utilisées par la médecine depuis de nombreuses années se révèlent parfois beaucoup plus efficaces que les nouvelles technologies.

L'une de ces méthodes de recherche neurologique consiste à tester le fonctionnement du réflexe du genou (rotulien). C'est l'un des premiers réflexes à vérifier lors d'un examen neurologique..

Arc réflexe et concepts de réponse

Un réflexe est la réponse du corps à un facteur externe. La réponse est régulée par le système nerveux et le chemin le long duquel l'influx nerveux se déplace s'appelle l'arc réflexe. Il comprend les terminaisons nerveuses percevantes, les neurones sensoriels, moteurs, d'insertion et exécutifs..

L'élément réflexe statique fonctionne lorsque le muscle est dans un état étiré. L'élément dynamique fonctionne pendant plusieurs instants, se manifestant comme une réponse à une transformation brutale de la longueur du muscle. La base du réflexe à deux composants réside dans la présence de deux types de fibres musculaires intrafusales:

  1. Responsable du moment statique, appelé chaîne et capable de s'étirer uniformément. Lorsqu'ils sont étendus, ils vous permettent d'augmenter la fréquence des signaux.
  2. Responsable de la composante du mouvement, les fibres marsupiales ont un renflement au centre, grâce auquel elles sont plus élastiques. Sous l'action de l'étirement rapide, le milieu est d'abord étiré, puis les parties latérales dont l'expansion peut accompagner la compression de la partie centrale. En conséquence, l'impulsion des terminaisons nerveuses parle d'abord d'étirement, puis de compression, c'est-à-dire de fluctuations de la longueur du muscle..

Arche monosynaptique réflexe du genou réflexe schématiquement

La présence d'impulsions réflexes assure la sécurité humaine et une réponse normale aux transformations de l'environnement.

En plus de cet arc, il existe une connexion entre le réflexe tendineux et d'autres processus neuronaux qui fournissent le mouvement intersegment des impulsions le long des chemins ascendants et descendants. La moelle épinière lombaire signale le cerveau, aidant à répondre consciemment aux transformations clés du corps. La personne sent que sa jambe n'est pas pliée. Ce sont les courants montants.

Les chemins inversés participent à la création d'un mouvement conscient, fournissant une contraction volontaire de certains muscles et une relaxation d'autres. En conséquence, les réflexes ont une relation étroite avec les centres du cerveau, qui sont situés dans le cortex et d'autres zones..

Test réflexe: physiologie et pathologie

Sous l'action du stimulus, l'impulsion est perçue par les terminaisons sensibles, puis elle est transmise le long des nerfs afférents aux centres efférents de la moelle épinière, où l'information est instantanément traitée et un signal de retour est envoyé, quand il atteint les muscles, ils se contractent, et une partie du corps se met à bouger.

L'absence de réflexe du genou indique que le patient souffre d'une maladie des tissus musculaires, du cerveau et d'autres parties du système nerveux, ou est dans un état émotionnel difficile.

Lors du test du réflexe du genou, le neuropathologiste frappe avec un marteau spécial à la base du tendon du muscle quadriceps, réveillant une impulsion nerveuse en lui, dont la réponse devrait être la compression de la fibre musculaire et le mouvement de la jambe. La force du coup n'a pas d'importance, le coup correct du marteau et le relâchement de la jambe sont importants.

La réaction réflexe normale du genou se produit en plusieurs étapes:

  • à la suite d'un coup de marteau sur le tendon, il s'étire, ce qui entraîne la formation d'un potentiel récepteur;
  • un potentiel d'action est provoqué dans l'axone, il pénètre dans la moelle épinière et est transféré au motoneurone;
  • le long du long processus de la cellule nerveuse, le message se déplace vers le muscle gastrocnémien;
  • ça se contracte et la jambe se contracte.

Si la méthode utilisée pour évaluer le réflexe du genou n'a pas fonctionné, vous pouvez évaluer sa manifestation d'une autre manière:

  • le candidat est assis sur une chaise de telle manière que ses orteils soient au sol et que ses jambes soient légèrement plus inclinées que droites, mais le coup tombe de haut en bas sur la rotule tirée, qui dans le processus devrait se lever;
  • placer la jambe requise sur le deuxième genou et frapper;
  • utiliser un siège haut sur lequel les jambes du patient pendent, ce qui signifie qu'il sera dans un état de relaxation;
  • le candidat est placé sur le dos et ses genoux sont posés l'un sur l'autre.

Il existe des situations où le patient n'est pas en mesure de détendre complètement le membre; dans une telle situation, les spécialistes ont recours à des techniques de désinhibition réflexe..

Pourquoi le réflexe du genou abandonne-t-il?

Pour la médecine, le réflexe du genou est l'un des moyens les plus importants et simples de tester l'efficacité du plus gros nerf de la cuisse et le travail des segments spinaux du lombaire de 2 à 4.

Le fait de son absence, de sa diminution ou de son excès indique la présence de certaines maladies cérébrales. Le réflexe tendineux (qui comprend le réflexe rotulien) est permanent, il est extrêmement rare lorsqu'une personne en bonne santé n'est pas en mesure de le manifester, généralement cela est dû à une maladie subie dans l'enfance.

Dans l'état standard, le réflexe rotulien se manifeste avec un niveau de gravité moyen, appelé normoréflexie. En cas de violation, le niveau du signal change, ce qui permet d'utiliser ce réflexe comme méthode de diagnostic.

Certaines maladies ont des manifestations évidentes dans les déviations de ce réflexe..

Seul un spécialiste peut poser un diagnostic final. En règle générale, cela se produit après un ensemble d'études, dont l'une consiste à vérifier l'action du réflexe du genou.

Maladies associées à des troubles du réflexe rotulien

Si, au cours du processus de vérification, il est révélé que les réflexes du genou sont augmentés, cela se traduit par une extension excessive de la jambe inférieure, ce qui peut être observé avec une détérioration des processus d'inhibition, qui sont réalisés par le cerveau en raison de voies pyramidales et sont signalés par une augmentation des réactions de mouvement de la colonne vertébrale..

Cela se produit lorsque le complexe de symptômes de paralysie spastique ou de pathologies affectant les fibres motrices: radiculite, plexite, névrite et empoisonnement.

Une augmentation du réflexe peut également se développer chez une personne en parfaite santé, mais avec un entrepôt névrotique. Une augmentation du réflexe du genou peut entraîner une contraction brutale de certains groupes musculaires de la région rotulienne.

Une diminution de l'activité du réflexe rotulien se manifeste à la suite d'un échec du mouvement de l'impulsion le long du motoneurone externe, lorsque sa partie centrale et ses processus sont endommagés.

En conséquence, la source du trouble se situe dans les cornes antérieures de la moelle épinière lombaire, ses racines, ses nerfs et leur plexus. La raison peut aussi être que l'arc réflexe du réflexe du genou est perturbé au stade du lien sensible..

Dans ce cas, déterminez d'abord le stade de l'arc dans lequel l'échec s'est produit, puis tirez des conclusions et prescrivez un traitement.

Une variante est également possible dans laquelle il n'y a pas du tout de réaction, ce qui indique des dommages importants au système nerveux, par exemple une paralysie. Les maladies infectieuses passées du système nerveux central, l'épuisement nerveux, les lésions musculaires affectent également la perte de la réaction du genou.

Schéma de test du réflexe du genou

Une privation temporaire de réaction du genou peut survenir à la suite de:

  • crises d'épilepsie;
  • anesthésie générale;
  • clampage de l'artère fémorale.

Dans chaque situation, il est nécessaire d'évaluer avec précision la cause de la maladie, la localisation de la lésion et l'état de santé général du patient, en tenant compte d'autres symptômes. Ce n'est qu'alors qu'ils sont déterminés avec le diagnostic et la méthode de traitement.

Réaction du marteau du genou

Schéma de l'arc réflexe du réflexe du genou

Un exemple de voie neuronale dans le système nerveux somatique est le réflexe tendineux du genou, que tous les humains ont. Dans les pathologies neurologiques, le réflexe du genou peut être réduit ou, au contraire, augmenté, par conséquent, le neurologue vérifie d'abord cette réaction. L'arc réflexe du genou commence au niveau d'un récepteur cutané qui répond à l'impact d'un marteau neurologique.

Il est possible de vérifier le réflexe du genou même chez un patient allongé, pour cela le médecin soulève simplement le membre et agit avec un marteau sur les ischio-jambiers

L'impulsion qui en résulte est ensuite transmise aux neurones de la moelle épinière, après quoi elle passe au centre correspondant, aux neurones effecteurs. Une longue branche d'un neurone effecteur sort de la moelle épinière avec les fibres nerveuses motrices qui se terminent dans les muscles. Ainsi, l'impulsion atteint l'organe effecteur, c'est-à-dire le muscle poplité, et la jambe de la personne remonte brusquement: le réflexe du genou se ferme.

Le réflexe du genou est une réponse du corps qui se produit dans le contexte d'un étirement du muscle fémoral. La contraction de l'appareil musculaire est la conséquence d'un léger coup sur la rotule ou la rotule, sous laquelle se trouve le tendon.

Diagramme d'arc réflexe

Le tendon commence à s'étirer sous l'influence de facteurs externes et active les muscles extenseurs. La base structurelle du réflexe du genou est un arc réflexe ou un chemin qu'un signal passe d'un récepteur à un organe.

L'arc réflexe est situé dans les cellules de la moelle épinière. Lorsqu'ils sont excités, l'impulsion est transmise à l'appareil musculaire. Il existe deux types d'arcs: simples et complexes. Le premier type est appelé monosynaptique, il comprend l'arc réflexe du réflexe du genou.

Composants qui composent l'arc:

  • liens (centraux, efférents, afférents);
  • récepteurs;
  • effecteur.

Les terminaisons nerveuses ou axones sont un exemple de récepteurs sensoriels. Ils agissent comme un récepteur du signal de stimulation et le transmettent le long de la fibre nerveuse aux cellules qui composent le système nerveux central. De plus, les motoneurones des cornes ventrales donnent au muscle fémoral quadriceps l'ordre de se contracter.

Simultanément à la contraction du muscle quadriceps, la jambe au niveau du genou est pliée. Le modèle de flexion ressemble à ceci:

  • le signal va à l'axone, puis au corps du neurone, qui est responsable de la fonction d'inhibition;
  • le signal le long des fibres nerveuses revient au muscle fléchisseur;
  • les motoneurones forcent le muscle à se détendre, ce qui ramène le membre à sa position d'origine.

Comment ça marche

Après que le stimulus agit sur le tendon sous la rotule, l'impulsion se déplace le long des terminaisons nerveuses sensibles jusqu'à la moelle épinière, à savoir ses cornes postérieures. Après cela, le neurone dit intercalaire est activé, dont la tâche est de rediriger l'impulsion vers les cornes antérieures, responsables du mouvement..

En raison de la fermeture de l'arc réflexe, la jambe inférieure est redressée après exposition au marteau neurologique le long du tendon.

Troubles de la réaction des tendons du genou

Le réflexe normal du genou est modéré et est appelé flexion normale. S'il y a des perturbations dans l'activité du système nerveux, le passage de l'impulsion neurale est entravé, ce qui se traduit immédiatement par des réactions réflexes.

Chez les personnes en bonne santé, le réflexe reste normal en toutes circonstances, les seules exceptions étant les patients ayant tendance aux névroses. Dans la pratique médicale, il existe 3 types de déviations, lorsque le genou réflexe:

  • augmenté (hyperréflexie);
  • abaissé (hyporéflexie);
  • absent (aréflexie).

Tout écart ci-dessus nécessite une surveillance médicale et une correction appropriée..

Hyperréflexie

Un réflexe accru du genou est caractérisé par une déviation brusque de la jambe inférieure à un angle significatif et une extension presque complète de la jambe dans l'articulation. Dans ce cas, un effet très faible sur le ligament poplité suffit à le provoquer.

Cette condition peut être observée avec une excitabilité élevée des neurones dans les cornes antérieures de la moelle épinière en raison d'un faible contrôle inhibiteur. Autrement dit, les cornes antérieures de la matière grise cérébro-spinale retardent les signaux du cerveau en réponse à des stimuli externes.

L'hyperréflexie est caractéristique de la parésie spastique ou centrale et peut être l'un des symptômes de la névrite, de la plexite, de la radiculite et accompagner également divers intoxications par des substances toxiques..

Avec une augmentation du réflexe du genou, il se produit des clonus - des contractions spastiques des structures musculaires dues à l'étirement du tendon. La structure de la rotule est telle que si vous saisissez sa partie supérieure puis la relâchez soudainement, les muscles du quadriceps de la cuisse se contracteront et se contracteront pendant un certain temps..

Hypo- et aréflexie

Une diminution de la réaction au cours d'un test neurologique indique une violation de la conduction le long du nerf fémoral, des terminaisons nerveuses lombaires supérieures. Dans certains cas, un faible degré de réflexe du genou peut indiquer une lésion des cornes antérieures de la moelle épinière à la sortie des racines nerveuses L3-L4.

Le résultat d'une crise épileptique est souvent la perte des réflexes, y compris le genou

L'hyporéflexie est l'un des signes de parésie des membres inférieurs, l'absence totale de réponse tendineuse à l'irritation est observée pour un certain nombre de raisons:

  • paralysie;
  • épuisement physique (cachexie de diverses étiologies);
  • compression de l'artère de la cuisse;
  • crise d'épilepsie;
  • après anesthésie générale;
  • tabes dorsales.

Les réactions réflexes normales sont un critère diagnostique important pour un neurologue. Par conséquent, le réflexe du genou est d'abord vérifié afin de tirer des conclusions sur l'état du corps. Dans chaque cas, une approche intégrée est nécessaire, tenant compte des caractéristiques individuelles du patient et des résultats de l'examen.

Trois types de troubles réflexes du genou:

  1. Hyperréflexie - la prédominance de la réponse d'excitation sur la réponse d'inhibition.
  2. Hyporéflexie - une situation opposée à la précédente, l'inhibition prévaut.
  3. Aréflexie - la réaction (aucune) est complètement absente.

Lorsque le réflexe du genou peut être altéré

Du point de vue du fonctionnement du corps, la présence ou la perte du réflexe du genou ne joue pas un rôle significatif. Cela signifie que le corps fonctionnera toujours normalement sans crainte de mort..

Dans les cas où le réflexe du genou est absent, cela peut indiquer une perturbation du fonctionnement du système nerveux périphérique. De plus, cette pathologie peut survenir avec le soi-disant syndrome des troisième et quatrième racines lombaires. Ces syndromes sont également connus sous le nom de névrite fémorale..

Il existe plusieurs options pour la manifestation d'un réflexe pathologique du genou. Selon le mouvement de la jambe inférieure, il est possible d'établir à quel niveau de la moelle épinière la blessure s'est produite.

Avec les lésions cérébrales, la partie inférieure de la jambe effectue un mouvement de type pendule après une exposition à un stimulus. Lorsque les voies pyramidales sont endommagées, le stimulus conduit à l'apparition d'une réponse réflexe pathologiquement améliorée, souvent accompagnée de clonus.

En outre, la perte complète du réflexe du genou signale souvent une lésion organique du système nerveux central. Le plus souvent, cela signifie une violation de l'intégrité de l'arc réflexe. De plus, l'absence ou la diminution de la réponse réflexe peut être observée avec l'intoxication, les maladies infectieuses, ainsi qu'avec la cachexie, qui apparaît souvent dans les tumeurs malignes..

Les raisons qui peuvent causer divers troubles du système nerveux peuvent être très différentes: des ecchymoses et blessures aux carences en vitamines, empoisonnement et exposition aux radiations.

La secousse du genou peut disparaître pendant un certain temps après une crise d'épilepsie. Les cas sont décrits lorsqu'il peut ne pas apparaître après la sortie du patient d'une anesthésie profonde. En raison de la forte tension musculaire, il sera impossible d'induire une telle réponse réflexe lors d'une crise narcoleptique..

Raisons de l'aréflexie

Schéma réflexe du genou

Lorsque les éléments de l'arc réflexe d'une personne réduisent l'activité ou cessent complètement de fonctionner, ils parlent de pathologies:

  • processus infectieux, y compris dans la moelle épinière et le cerveau;
  • intoxication: médicament, narcotique, alcoolique;
  • les troubles mentaux;
  • violation des règles d'imposition et du moment du port d'un bandage médical;
  • état postopératoire;
  • caractéristiques individuelles.

La perturbation du système nerveux central est indiquée par une diminution rapide du poids corporel. La dystrophie est la cause de nombreuses maladies des organes internes. Il affecte tous les réflexes inconditionnés, y compris le genou.

Causes de l'hyperréflexie

La névrite provoque une hyperréflexie

Une condition dans laquelle l'excitation prévaut sur l'inhibition indique un dysfonctionnement du système nerveux central:

  • névrite;
  • névrose;
  • plexite;
  • radiculite;
  • réaction d'intoxication.

Souvent, l'excitation prend une position dominante en raison d'un stress mental accru ou de la manifestation d'une caractéristique individuelle avec un type névrotique du système nerveux.

Causes de l'hyporéflexie

La réaction d'inhibition commence à prédominer dans les cas où le patient a des neurones périphériques altérés qui composent l'arc réflexe du genou. L'extinction des réflexes est observée avec des lésions de la racine sensible, du nerf périphérique, de la racine motrice, des cornes antérieures de la moelle épinière, de l'appareil musculaire.

L'hyporéflexie se manifeste en cas de parésie du membre inférieur. La dominance de la réaction d'inhibition est observée dans de tels cas:

  • paralysie;
  • épuisement physique;
  • compression de l'artère fémorale;
  • épilepsie;
  • anesthésie générale transférée;
  • tabes dorsales.

Méthodes de recherche

Le réflexe du genou est étudié à l'aide de plusieurs méthodes. Si des soins médicaux urgents sont nécessaires en raison d'une blessure ou d'une attaque d'étiologie incertaine, la forme de vérification est différente des méthodes traditionnelles..

Il existe trois méthodes de recherche:

  • Le patient est en position horizontale, les jambes sont pliées à un angle obtus. Une main du médecin est située sous le genou, de l'autre, il tient un marteau spécial et produit des coups de petite amplitude sur le fémur dans la zone de connexion avec la rotule.
  • Le patient est assis sur une chaise, les pieds des deux membres sont fermement pressés contre le sol, les membres eux-mêmes sont légèrement étendus vers l'avant. Le médecin déplace légèrement la rotule vers le bas, puis frappe doucement le marteau de haut en bas au-dessus du genou.
  • Le patient est assis sur une chaise, une jambe est jetée sur l'autre, après quoi le médecin frappe sous la rotule. En l'absence de pathologie, le genou se pliera et se pliera.

La troisième méthode a des variations. Par exemple, le patient est allongé sur une surface horizontale, un membre plié repose sur l'autre, ou une chaise haute est utilisée, à partir de laquelle les jambes pendent librement.

Parfois, lors d'une visite chez le médecin, le patient est très tendu. Cela rend le diagnostic difficile, ne donne pas de résultats fiables. Pour obtenir une relaxation psychologique, les neurologues ont recours à la méthode d'Endrassik et de Shvetsov:

  • respiration profonde et uniforme;
  • des calculs mathématiques simples sont effectués à haute voix;
  • diriger un puissant faisceau de lumière dans les yeux.

Activités thérapeutiques

La couture chirurgicale des fibres nerveuses du genou rompues supprime la paralysie

Le traitement de l'hyper ou de l'hyporéflexie n'est pas délibérément traité, car ce ne sont que des signes de lésions du système nerveux central et non des maladies indépendantes.

Il existe plusieurs façons de corriger les troubles réflexes du genou:

  • antibiothérapie pour une infection cérébrale confirmée;
  • les bloqueurs mentaux pour les troubles mentaux graves;
  • thérapie avec des anti-inflammatoires stéroïdiens en cas de plexite et de radiculite;
  • couture chirurgicale, si la cause de la paralysie est la rupture des fibres nerveuses;
  • traitement post-AVC si la paralysie de la jambe est survenue dans le contexte d'une hémorragie antérieure;
  • nettoyer le corps en cas d'intoxication.

Les exercices thérapeutiques, le massage sont un élément important du traitement des pathologies réflexes du genou. Ils aident à renforcer les muscles, à détendre tout le système nerveux en général. Nager dans la piscine est également utile pour restaurer les réflexes. Les premiers cours sont encadrés par un moniteur professionnel.

Le genou ne répond pas à un coup de marteau

Et voici ce que le professeur Pak a donné de précieux conseils sur la restauration des articulations douloureuses:

Arc réflexe et concepts de réponse

Un réflexe est la réponse du corps à un facteur externe. La réponse est régulée par le système nerveux et le chemin le long duquel l'influx nerveux se déplace s'appelle l'arc réflexe. Il comprend les terminaisons nerveuses percevantes, les neurones sensoriels, moteurs, d'insertion et exécutifs..

L'élément réflexe statique fonctionne lorsque le muscle est dans un état étiré. L'élément dynamique fonctionne pendant plusieurs instants, se manifestant comme une réponse à une transformation brutale de la longueur du muscle. La base du réflexe à deux composants réside dans la présence de deux types de fibres musculaires intrafusales:

  1. Responsable du moment statique, appelé chaîne et capable de s'étirer uniformément. Lorsqu'ils sont étendus, ils vous permettent d'augmenter la fréquence des signaux.
  2. Responsable de la composante du mouvement, les fibres marsupiales ont un renflement au centre, grâce auquel elles sont plus élastiques. Sous l'action de l'étirement rapide, le milieu est d'abord étiré, puis les parties latérales dont l'expansion peut accompagner la compression de la partie centrale. En conséquence, l'impulsion des terminaisons nerveuses parle d'abord d'étirement, puis de compression, c'est-à-dire de fluctuations de la longueur du muscle..

Arche monosynaptique réflexe du genou réflexe schématiquement

La présence d'impulsions réflexes assure la sécurité humaine et une réponse normale aux transformations de l'environnement.

En plus de cet arc, il existe une connexion entre le réflexe tendineux et d'autres processus neuronaux qui fournissent le mouvement intersegment des impulsions le long des chemins ascendants et descendants. La moelle épinière lombaire signale le cerveau, aidant à répondre consciemment aux transformations clés du corps. La personne sent que sa jambe n'est pas pliée. Ce sont les courants montants.

Les chemins inversés participent à la création d'un mouvement conscient, fournissant une contraction volontaire de certains muscles et une relaxation d'autres. En conséquence, les réflexes ont une relation étroite avec les centres du cerveau, qui sont situés dans le cortex et d'autres zones..

Le réflexe du genou est une réponse du corps qui se produit lorsque le muscle de la cuisse est légèrement étiré. La contraction musculaire se produit à la suite d'un léger coup sur la rotule, sous laquelle se trouve le tendon.

Sous un facteur externe, les tendons sont étirés et le muscle extenseur est activé. Ce réflexe est très important pour diagnostiquer une variété de maladies. Mais cette procédure est impossible sans un arc réflexe..

L'activité du corps dépend de la réponse aux récepteurs irritants qui proviennent du système nerveux central. C'est cette base structurelle du réflexe qui est l'arc réflexe..

L'arc réflexe est le chemin du signal entrant du récepteur vers l'organe correspondant, qui y a réagi. D'une autre manière, on l'appelle aussi un arc nerveux..

Ce nom est expliqué par le fait que le réflexe du genou est effectué en raison d'impulsions nerveuses qui passent par un certain chemin.

L'arc est situé dans les cellules de la moelle épinière qui, après excitation, sont capables de transmettre une impulsion aux muscles. Le schéma avec les désignations de l'arc réflexe n'est pas compliqué, et il est possible de comprendre le fonctionnement du processus à l'aide d'une photo. L'arcade nerveuse comprend les éléments suivants:

  • Liens (centraux, efférents, afférents);
  • Récepteurs;
  • Effecteur (organe qui peut changer lors d'un réflexe).

Les arcs réflexes sont de deux types: simples et complexes. Les arcs réflexes simples ou monosynaptiques sont constitués de 2 neurones (efférents et afférents) et d'une synapse. Ils présentent les caractéristiques suivantes:

  • Durée réflexe courte;
  • Effecteur et récepteur très étroitement liés;
  • L'arc est à deux neurones;
  • Les muscles ont une seule contraction musculaire;
  • Fibres neuronales du groupe A.

Les arcs complexes ou polysynaptiques contiennent trois neurones (effecteur, récepteur ou une paire d'intercalations). Caractéristiques d'un arc neuronal complexe:

  • L'arc est à trois neurones;
  • Les fibres nerveuses des groupes B et C;
  • Le récepteur et l'effecteur ne sont pas contigus;
  • Contraction musculaire selon le type de tétanos.

En termes simples, un arc nerveux est un chemin le long duquel une impulsion passe d'un récepteur à un organe ou un muscle. Selon ce facteur, l'arc réflexe est conçu pour transmettre des impulsions nerveuses.

Le schéma de transmission d'impulsions est basé sur le fait qu'un signal est transmis du récepteur aux neurones sensibles. En outre, la réaction excitatrice est transmise aux cellules de la matière grise de la moelle épinière.

En conséquence, les cellules motrices se contractent et la jambe peut secouer ou monter.

Le choc agit comme un stimulus externe du système nerveux. Grâce à la connexion entre la moelle épinière, le système sensoriel, les motoneurones, le processus a lieu. Un dessin montrant un arc nerveux aidera à présenter visuellement une description et à comprendre le chemin d'une impulsion nerveuse.

Les récepteurs d'arc reçoivent des signaux du stimulus et, à la suite de la rétroaction, ils sont excités sur eux. Les liens effectuent la transmission d'impulsion à un organe spécifique. Ils sont: centraux, efférents et afférents. Effecteur - est un organe qui répond à l'action d'un récepteur.

Selon ces composants de l'arc, il remplira les fonctions suivantes:

  • Transmet un signal au muscle gastrocnémien;
  • Des neurones, il donne une impulsion aux muscles moteurs;
  • En fonction du stimulus, il génère une impulsion neurale se transmettant à l'effecteur (organe);
  • Affecte le mouvement des membres, la contraction musculaire de la jambe.

Comment le définir?

Afin de déterminer correctement la présence d'un réflexe du genou, vous devez effectuer les étapes suivantes:

  1. Le patient est placé dans une telle position sur la chaise pour qu'il puisse croiser librement ses jambes ou pour que les membres ne touchent pas le sol.
  2. Le médecin frappe ensuite la rotule avec un marteau neurologique, la faisant réagir. Ces mesures aideront le spécialiste à déterminer l'arc réflexe du genou..

Les racines de la matière grise peuvent entrer en contact avec d'autres neurones. Ensuite, ils entrent en contact avec les neurones centraux, formant les liens de la voie. Dans ce cas, l'arc réflexe peut mal fonctionner, en raison de l'attachement des neurones au réflexe spinal.

Des excitations rapides du système nerveux peuvent être transmises au cortex cérébral et provoquer de nouveaux réflexes. En conséquence, l'irritation peut revenir au neurone périphérique, entraînant une absence complète du réflexe du genou (aréflexie).

Le réflexe peut diminuer par intoxication du corps, infection, crise d'épilepsie.

Au repos, l'arc du genou est dû à la pathologie du système nerveux, aux caractéristiques personnelles du patient.

Les modifications pathologiques du système nerveux, se manifestant dans le réflexe du genou, peuvent avoir le caractère suivant: hyporéflexie, hyperréflexie et aréflexie.

Hyporéflexie

  • La réaction irritante avec cette pathologie diminuera. Une caractéristique de ce phénomène est que le genou réagit mal à un stimulus. Une déviation se produit en raison d'une violation de la conductivité et de l'intégrité de l'arc réflexe lors de la transmission d'une impulsion à travers les neurones.
  • L'absence de réflexe peut indiquer une maladie des centres du cerveau. La perte de poids, l'infection entraînent une déplétion des neurones et un dysfonctionnement des cellules. La réaction disparaît après l'application d'un garrot, une anesthésie.

Hyperréflexie

  • Le moindre impact sur le membre entraîne une augmentation du réflexe du genou. Il est très souvent observé dans le département de la moelle épinière. Puisque ces structures bloquent les impulsions, en réponse à l'irritation.
  • Il survient chez les individus de type névrotique, avec névrite, plexite, radiculite. De plus, des mouvements pathologiques, avec une contraction rapide des muscles du tendon étiré, agissent comme une augmentation du réflexe. Ils affectent souvent le pied et la rotule..

Aréflexie

  • C'est un type particulier de pathologie réflexe du genou, qui se manifeste à la suite de la présence d'une maladie grave du système nerveux central. Avec un tel processus pathologique, il n'y a généralement pas de réaction irritable au facteur imitant..
  • L'aréflexie survient en cas de névrite, poliomyélite, polynévrite, tabès. Il y a un dommage au neurone conducteur ou motoneurone, fibres sensorielles. Les fonctions réflexes associées à des lésions des sections nerveuses du cerveau et de la moelle épinière diminuent, les réflexes musculaires disparaissent.

Comment effectuer un examen neurologique par un spécialiste, vous pouvez le voir dans la vidéo suivante.

Un mauvais fonctionnement du réflexe du genou indique une perturbation grave du corps. Pour diagnostiquer la maladie à un stade précoce, vous devez savoir ce que dit votre réaction à un coup de marteau sous le genou. Considérez ceci dans l'article.

La réception des informations de l'extérieur et leur transmission dans tout le corps: à travers les muscles, les organes, la moelle épinière et le cerveau est assurée par un fonctionnement stable des nerfs. Le cerveau a un schéma standard pour transmettre des impulsions le long du chemin.

Dans les cas où une réponse immédiate est nécessaire, le réflexe traverse la moelle épinière. Une telle réaction se produit, par exemple, si vous marchez sur une aiguille, la jambe est soudainement retirée.

Si le réflexe passait par le cerveau, il y aurait certainement un retard dans le processus, ce qui peut être dangereux pour la vie de l'organisme..

Ainsi, un réflexe est une réponse instantanée à un stimulus externe, il est coordonné par le système nerveux. Et son chemin s'appelle un arc réflexe.

Le signal de stimulation est transmis par les nerfs afférents aux centres efférents de la moelle épinière. Il est ensuite transféré aux muscles qui se contractent.

Le manque de réflexes est un symptôme d'une maladie des muscles, du système nerveux, du cerveau et d'un état émotionnel particulier.

Les processus vitaux du corps fonctionnent également de manière réflexe, comme l'apport de salive lors de la consommation de nourriture..

L'apparition du réflexe du genou est due au fait que lorsque le marteau frappe le tendon du muscle quadriceps, il se contracte. Cette contraction fait redresser la jambe..

Le coup doit être appliqué exactement sous la rotule car le tendon extenseur quadriceps est ancré au début du tibia.

Il n'est pas nécessaire de frapper avec force, l'essentiel est que les muscles soient aussi détendus que possible.

Vous pouvez jeter une jambe sur l'autre, puis lorsqu'un réflexe rotulien se produit, il se secoue.

Si la méthode traditionnelle ne fonctionne pas, il existe plusieurs autres méthodes pour la manifestation du réflexe du genou:

  • la personne doit être assise sur une chaise de manière à ce que les orteils reposent sur le sol et que les jambes soient pliées à un angle légèrement supérieur à 90 degrés. Le coup doit être appliqué de haut en bas sur la rotule étendue. En conséquence, la rotule s'élève;
  • le genou de la jambe requise doit être placé sur le deuxième genou;
  • vous pouvez utiliser un siège haut pour que vos jambes pendent dans un état détendu;
  • il existe également une méthode lorsque le patient est abaissé sur le dos avec les genoux posés les uns sur les autres.

Réflexe du genou humain et sa signification. Arche réflexe du genou

Cette étude amusante est faite pour déterminer le réflexe du genou..

Quelle est la signification de cette procédure, comment doit-elle être effectuée correctement et comment fixer le résultat? - la réponse à ces questions se trouve dans cet article.

Structure du genou

Avant de parler de la façon dont le réflexe du genou se produit, il est nécessaire de comprendre la structure de l'articulation du genou et le mécanisme du réflexe. En parlant du genou, la plupart des patients pensent à l'articulation elle-même, bien qu'il y ait beaucoup plus de composants du genou, les voici:

  • le fémur, ainsi que le tibia;
  • ménisque;
  • rotule;
  • condyles;
  • muscle.

Lorsqu'il y a un concept sur le fonctionnement de l'articulation du genou, nous pouvons parler du mécanisme de l'apparition des réflexes..

Un réflexe est la réponse rapide du corps à un stimulus externe. Cette action est guidée par l'arc réflexe, qui est localisé dans le système nerveux central d'une personne. Tous les réflexes par leur origine sont divisés en deux groupes:

  • réflexes conditionnés;
  • réflexes inconditionnés.

Le réflexe rotulien (genou) est une réponse réflexe inconditionnée du corps qui se produit avec un court étirement du muscle fémoral quadriceps.

La contraction musculaire se produit à la suite d'un léger coup sur la rotule, sous laquelle se trouve le tendon.

En cas d'irritation externe, le tendon s'étire, ce qui active le muscle extenseur.

Grâce à un léger coup au tendon, le médecin peut évaluer immédiatement le fonctionnement du nerf fémoral et de la colonne lombaire.

Mais il est impossible de réaliser cette étude sans un arc réflexe du réflexe rotulien.

L'arche réflexe du réflexe du genou, ou, comme on l'appelle aussi, la voie nerveuse, est le chemin emprunté par l'influx nerveux. Il existe deux types d'arcs:

Le schéma de cet arc réflexe est assez simple, et vous pouvez le comprendre en connaissant les principaux composants, à savoir:

Comprendre ce processus aidera le dessin, qui montre le diagramme complet de l'arc et sur lequel vous pouvez voir visuellement le chemin complet de l'influx nerveux.

Le récepteur est les extrémités du processus sensible de l'axone qui reçoivent les signaux du stimulus et sont excités en réponse à eux..

Un effecteur est un organe qui change en réponse à un récepteur spécifique. Dans ce cas, il s'agit d'un muscle qui se contracte en réponse à un coup avec un marteau médical..

Sur la base du diagramme d'arc réflexe, le réflexe du genou peut être divisé en plusieurs étapes:

  1. Étirement du tendon, qui se produit à la suite d'un coup avec un marteau médical, un potentiel récepteur apparaît dans les récepteurs correspondants.
  2. Un potentiel d'action apparaît dans le long processus d'un neurone, qui est chimiquement transmis au corps d'un motoneurone.
  3. Le signal au muscle gastrocnémien passe par l'axone du neurone efférent.
  4. Le muscle de la jambe se contracte, avec un mouvement de flexion caractéristique de la jambe.

Comment déterminer?

Pour vérifier correctement la présence d'un réflexe du genou, vous devez procéder comme suit:

  1. Proposez au patient de s'asseoir sur une chaise avec une jambe sur l'autre, ou de s'asseoir sur une chaise haute afin que les membres inférieurs pendent librement sans toucher le sol.
  2. Le médecin frappe avec un marteau neurologique ou le bord de sa propre main sur la zone sous la rotule.

En neurologie, une autre technique de diagnostic est utilisée pour aider à déterminer l'arc réflexe du réflexe du genou. Pendant ce temps, le patient est placé sur une surface plane sur son dos.

Les membres inférieurs du patient sont pliés à un angle de 100-1100 afin qu'ils reposent fermement leurs pieds sur le canapé, un coup est également appliqué sur le tendon.

Cette méthode permet au médecin de voir et d'évaluer l'arc réflexe rotulien.

Du point de vue de la médecine, la présence de tous les réflexes indique le fonctionnement normal du système nerveux, et donc de tous les organes..

Si vous vous trouvez en l'absence ou en affaiblissement du réflexe du genou, ne paniquez pas..

Confiez votre santé à un neurologue qualifié qui effectuera des recherches et tirera une conclusion.

Il existe plusieurs options pour s'écarter de la norme du réflexe rotulien:

  • hyporéflexie (tabès de la moelle épinière);
  • hyperréflexie (maladie de la moelle épinière);
  • perte complète (lésions organiques du système nerveux central, intoxication, lésions infectieuses, cachexie oncologique).

Seul un médecin hautement qualifié peut déterminer la présence d'un écart par rapport à la norme et le degré de sa gravité, qui prescrira certainement des méthodes de recherche supplémentaires.

Le réflexe du genou, comme les autres réflexes d'étirement, est avant tout un réflexe de maintien de la posture. Ils permettent aux muscles de résister à l'étirement, par exemple en raison du poids du corps en position debout, conservant ainsi une position verticale (composante statique, voir ci-dessous). Avec une forte augmentation de la charge (la charge tombe sur les épaules), la composante dynamique du réflexe est déclenchée (voir ci-dessous), que le médecin vérifie. Réflexe

Dans d'autres parties du corps, en particulier sur les membres supérieurs, des contractions musculaires sont également observées lors de la frappe de leurs tendons (exemples: réflexe du poignet, réflexe du tendon du muscle biceps brachial). Cependant, le réflexe du genou est le plus important de tous les réflexes tendineux. Le test réflexe du genou est, à son tour, un test du fonctionnement du nerf fémoral et des segments lombaires de la moelle épinière du deuxième au quatrième (L2-L4).

L'absence, la diminution (hyporéflexie) ou l'augmentation (hyperréflexie) du réflexe du genou sont des symptômes importants de certaines maladies du cerveau et de la moelle épinière. Par exemple, avec tabes dorsalis (tabes dorsalis), le réflexe du genou est réduit sur les deux jambes (symptôme Erb-Westphal) Ce symptôme se manifeste à un stade précoce de tabes dorsalis et est l'un des signes importants de la maladie dans les études diagnostiques.

Les étapes du passage d'une impulsion nerveuse

Le mécanisme d'action du réflexe du genou est caractérisé par une connexion de neurones. L'impulsion provient de la zone des propriocepteurs du quadriceps fémoral, qui agissent comme des capteurs sensoriels. Ensuite, l'impulsion est transmise à la région lombaire.

La fermeture de l'arc réflexe du réflexe du genou se produit au niveau L2-L4, d'où l'impulsion va aux motoneurones, qui sont situés près des cornes antérieures de la moelle épinière. Après cela, les fibres motrices transmettent une impulsion au muscle quadriceps, qui étend la jambe inférieure.

Schéma de l'arc réflexe du réflexe du genou

La physiologie du réflexe du genou est la suivante. Lorsqu'un stimulus agit, les fibres sensorielles enregistrent l'impulsion. Après cela, il est transmis aux centres efférents de la moelle épinière, d'où part, après traitement instantané des informations, un signal de retour. En atteignant les muscles, le signal les conduit à la contraction et une partie du corps bouge. S'il n'y a pas de réaction, le patient est sensible à la pathologie du tissu musculaire, du cerveau, des parties du système nerveux.

La raison de l'absence du réflexe du genou peut être un état émotionnel sévère du patient..

Qu'est-ce que le réflexe d'Achille: un schéma d'un arc réflexe, sa description et sa vérification

Le neurologue vérifie le réflexe du genou en effectuant des actions avec les positions suivantes du patient:

  • Le patient est assis sur une chaise, une jambe jetée sur l'autre.
  • Le médecin tient la jambe du patient allongée sur la table à un angle obtus.
  • Le patient est assis sur une chaise, les jambes sont abaissées.
  • Le patient est placé sur un canapé en décubitus dorsal, une jambe est sur le genou de l'autre.

Le neurologue frappe légèrement le ligament rotulien avec un marteau neurologique, cette action conduit à l'extension de la jambe inférieure. À ce stade, le patient doit désactiver le contrôle conscient des mouvements. A cet effet, le médecin peut lui proposer la réalisation d'opérations mentales. Le réflexe du genou est évalué par l'ampleur de la déviation du membre inférieur. Quelle façon de tester le réflexe du genou à utiliser, le médecin choisit.

Le tendon qui va de l'arrière de la jambe le long de la jambe au début du pied a été nommé d'après l'éminent Grec ayant des problèmes de talon.

Physiologiquement, ce réflexe inconditionné, qui se caractérise par une manifestation profonde, ne se forme chez un enfant qu'à l'âge de 7 jours..

Le néonatologiste fixe sa formation grâce à l'impact d'un marteau à percussion sur les ligaments d'Achille. Le muscle triceps de la jambe inférieure réagit à l'action mécanique, il se contracte, après quoi les pieds sont pliés par réflexe.

À quoi ressemble le tendon d'Achille

La définition du «réflexe d'Achille» en médecine s'entend comme une contraction réflexe des muscles des mollets des jambes - tricipite surae, se produisant simultanément avec la réponse plantaire à un coup de marteau sur les pointes du tendon du talon. Ce réflexe a une nature physiologique profonde. Le schéma réflexe d'Achille comprend une réponse à un stimulus externe des tissus musculaires et tendineux des ligaments du genou, à travers les muscles du mollet et les tendons à l'extérieur des talons.

Un arc réflexe simple, dont le motif est fermé dans les tissus du système nerveux central, améliore l'adaptation humaine à l'environnement - éloignant involontairement la main du fer chaud, ajustant la taille des pupilles lorsque la lumière change.

Le groupe des réponses physiologiques constantes du corps aux stimuli externes qui sont présents chez les personnes en bonne santé toute leur vie comprend le réflexe d'Achille, dont la description n'est pas difficile aujourd'hui, car il a été minutieusement étudié par les médecins, est parfaitement représenté dans la littérature pédagogique et méthodologique pour les écoles de médecine..

La méthode acceptée pour déterminer la présence d'un réflexe normal est que le patient doit s'agenouiller de sorte que les pieds pendent de la chaise sans tension. Pour détendre complètement les jambes, le patient doit serrer fermement le dossier de la chaise avec ses mains.

Dans cette position, le réflexe d'Achille est vérifié. Lors de l'examen des enfants, le médecin prend les doigts des deux pieds avec sa paume, l'enfant est allongé sur le ventre, les jambes sont pliées au niveau des genoux.

Le médecin fixe les jambes en flexion moyenne, en ciblant doucement et précisément les points clés des tendons d'Achille avec un marteau à percussion.

Méthodes de recherche

Il existe une méthode pour tester les réflexes d'Achille lorsqu'une personne est allongée sur le dos..

Le neurologue fixe le pied droit du patient à l'aide de sa main gauche, provoque la flexion de la jambe dans l'articulation du genou et de la hanche en appuyant sur, réalise la flexion du pied vers l'arrière avec relaxation simultanée, après quoi il examine et frappe les points sensibles avec un marteau à percussion.

  • tabès dorsaux - le troisième stade de la syphilis;
  • polynévrite - lésions massives des tissus nerveux et des terminaisons;
  • neuropathie du nerf sciatique;
  • radiculite;
  • myélodysplasie;
  • dommages radiculaires à la moelle épinière;
  • maladies périphériques NS.

Une augmentation de la réponse réflexe, jusqu'au clonus du pied, est un signe d'endommagement des voies pyramidales..

Arc réflexe du genou

L'arc de la réponse réflexe au stimulus comprend la réaction des tissus du nerf tibial reliés par des fibres nerveuses à la moelle épinière dans les segments S1-S2. Le réflexe se produit à la suite du mouvement des muscles triceps des jambes.

Le médecin doit voir la force de la réaction réflexe. Avec une exposition répétée au marteau à percussion, la réponse change, mais reste dans le cadre normatif.

Si la réponse réflexe diminue ou augmente, le médecin considère la situation de dysfonctionnements dans les structures osseuses..

L'arc réflexe nerveux est le chemin parcouru par une impulsion. Il:

  • un récepteur qui accepte l'effet d'un irritant;
  • liaison centripète afférente - processus des neurones qui transmettent une impulsion au système nerveux central;
  • lien central;
  • lien efférent;
  • effecteur - un organe qui exécute une commande d'un signal nerveux.

L'exemple le plus simple d'un arc réflexe implique la participation de deux neurones - sensoriel et moteur.

La tâche d'un neurone sensoriel est de transmettre une impulsion au cerveau, où les informations reçues sont traitées par les centres nerveux correspondants, puis envoyées vers le bas aux motoneurones spinaux, entraînant une modification des mouvements des organes testés. L'arc du chemin d'impulsion peut être fermé, fournissant un rythme de mouvement. Une faible impulsion est un indicateur de la maladie dans les parties examinées du système nerveux central..

Certaines maladies provoquent une diminution de la réponse réflexe. Il:

  • la moelle épinière présente des processus de dégradation;
  • atrophie des muscles vertébraux;
  • VSD;
  • dommages aux motoneurones.

Avec des pathologies aussi graves, les fibres et les terminaisons des tissus nerveux du cerveau du dos et de la tête sont affectées..

Le réflexe d'Achille est absent si le patient examiné n'est pas malade, mais il n'y a toujours pas de réaction. Dans une telle situation, le médecin lit les antécédents médicaux, où il doit trouver une description des plaintes correspondantes du patient.

La suspicion du médecin est toujours causée par l'absence ou un affaiblissement significatif du réflexe d'Achille, car il s'agit très probablement d'un signe de maladies qui commencent à se développer dans les structures osseuses de la colonne vertébrale, dans la moelle épinière..

Les maladies les plus dangereuses sont:

  1. Radiculite.
  2. Ostéochondrose lombo-sacrée.
  3. Hernie intervertébrale.

Avec de telles maladies, les canaux nerveux sont pincés, la transmission du signal à travers les récepteurs est perturbée. L'aréflexie se développe - une diminution des réflexes du tissu musculaire.

L'aréflexie est causée par des maladies spéciales qui affectent uniformément toutes les zones des connexions nerveuses de la moelle épinière et du cerveau.

L'absence du réflexe d'Achille est considérée comme un phénomène pathologique..

Diagnostic des réflexes d'Achille

L'importance du diagnostic des réflexes d'Achille est la capacité à identifier les maladies de la colonne vertébrale à un stade précoce.

Dans le même temps, l'absence de changements dans la réaction n'affecte pas le mode de vie des gens..

Néanmoins, il est important de détecter en temps opportun une défaillance des fonctions de la colonne vertébrale, ce qui est facilité par la détermination d'une diminution ou d'une augmentation de la réponse musculaire, indiquant le début de la maladie..

Lorsqu'un diagnostic tel que le réflexe d'Achille est supposé, le schéma d'examen est établi pour chaque patient individuellement et dépend des symptômes manifestés..

Par conséquent, le médecin prescrit un examen instrumental plus précis, qui est le plus correct à effectuer dans des conditions stationnaires..

Une radiographie de la colonne lombo-sacrée en plusieurs projections est forcément réalisée, l'étude du liquide céphalo-rachidien, un test sanguin pour RW pour trouver les causes de la maladie, pour son traitement efficace.

Le dysfonctionnement des membres blessés se traduit par les symptômes correspondants qui dérangent une personne lorsqu'elle marche, effectue des mouvements normaux, travaille avec des poids.

Les principaux symptômes sont:

  • douleur dans la région sacrée;
  • engourdissement des jambes;
  • gel constant des pieds;
  • augmentation de l'excitabilité des nerfs du dos;
  • haute force de réaction musculaire;
  • violation de l'arc réflexe jusqu'à la paralysie nerveuse;
  • manque de soutien sur la partie antérieure du pied;
  • diminution du tonus musculaire;
  • atrophie musculaire du triceps;
  • boiterie en marchant.

Le traitement vise à restaurer les fonctions gaspillées, à restaurer les connexions intervertébrales.

Pendant le traitement thérapeutique et même chirurgical d'Achille, le réflexe peut ne pas récupérer, être complètement absent, cependant, ce fait restera simplement dans la mémoire de la maladie précédente, sans affecter la qualité de vie.

Types de maladies du tendon d'Achille:

Ce sont tous des processus inflammatoires, auxquels est associé un régime de traitement, qui a pour objectif d'éliminer les processus inflammatoires et de restaurer les fonctions motrices des jambes. Les femmes sont immédiatement interdites de talons hauts et des restrictions sont imposées aux hommes dans les entraînements sportifs liés aux charges sur les jambes..

Les principaux facteurs provoquant la maladie sont:

  • diminution de l'élasticité causée par les changements liés à l'âge;
  • les charges du moteur entraînant des dommages aux tendons;
  • certaines formes de pieds plats, accompagnés d'hyperpronation, dans lesquels il y a un enroulement plantaire du pied vers l'intérieur lors de la marche;
  • chaussures inconfortables entraînant une mauvaise répartition de la charge.

Sous l'action du stimulus, l'impulsion est perçue par les terminaisons sensibles, puis elle est transmise le long des nerfs afférents aux centres efférents de la moelle épinière, où l'information est instantanément traitée et un signal de retour est envoyé, quand il atteint les muscles, ils se contractent, et une partie du corps se met à bouger.

L'absence de réflexe du genou indique que le patient souffre d'une maladie des tissus musculaires, du cerveau et d'autres parties du système nerveux, ou est dans un état émotionnel difficile.

Lors du test du réflexe du genou, le neuropathologiste frappe avec un marteau spécial à la base du tendon du muscle quadriceps, réveillant une impulsion nerveuse en lui, dont la réponse devrait être la compression de la fibre musculaire et le mouvement de la jambe. La force du coup n'a pas d'importance, le coup correct du marteau et le relâchement de la jambe sont importants.

La réaction réflexe normale du genou se produit en plusieurs étapes:

  • à la suite d'un coup de marteau sur le tendon, il s'étire, ce qui entraîne la formation d'un potentiel récepteur;
  • un potentiel d'action est provoqué dans l'axone, il pénètre dans la moelle épinière et est transféré au motoneurone;
  • le long du long processus de la cellule nerveuse, le message se déplace vers le muscle gastrocnémien;
  • ça se contracte et la jambe se contracte.

Si la méthode utilisée pour évaluer le réflexe du genou n'a pas fonctionné, vous pouvez évaluer sa manifestation d'une autre manière:

  • le candidat est assis sur une chaise de telle manière que ses orteils soient au sol et que ses jambes soient légèrement plus inclinées que droites, mais le coup tombe de haut en bas sur la rotule tirée, qui dans le processus devrait se lever;
  • placer la jambe requise sur le deuxième genou et frapper;
  • utiliser un siège haut sur lequel les jambes du patient pendent, ce qui signifie qu'il sera dans un état de relaxation;
  • le candidat est placé sur le dos et ses genoux sont posés l'un sur l'autre.

Chemins descendants

En plus des arcs réflexes les plus simples qui se produisent dans un segment de la moelle épinière, il existe également des voies réflexes ascendantes et descendantes intersegmentales. Considérez les chemins ascendants. Lors de l'exécution du réflexe du genou, le muscle extenseur se contracte et la jambe se détend involontairement.

Les signaux du neurone sensoriel, signalant que la jambe a changé de position, remontent le collatéral du neurone sensoriel. Ce collatéral court dans la substance blanche de la moelle épinière jusqu'au thalamus. C'est là que les signaux entrants sont filtrés. Par exemple, si le signal est unique et faible, il ne passe tout simplement pas..

Un tel système permet de réguler le passage des signaux vers le cortex et permet de répondre au plus vite à des signaux plus importants. Après avoir traversé le thalamus, une impulsion nerveuse arrive aux neurones du cortex somatosensoriel des hémisphères cérébraux du télencéphale. Dans ce cas, la personne a le sentiment que la jambe n'est pas pliée.

Dans les chemins descendants, le signal part du cerveau. Le mouvement effectué dans ce cas est considéré comme arbitraire et n'est pas un réflexe. Avec une extension arbitraire de la jambe au niveau du genou, un signal du cerveau pénètre dans les cornes ventrales de la moelle épinière, où se trouvent les neurones excitateurs et inhibiteurs.

L'influx nerveux excite un motoneurone agissant sur le muscle extenseur. En outre, le signal va le long de la collatérale à l'interneurone inhibiteur, qui, à son tour, agit sur le motoneurone du muscle fléchisseur. Cela détend le muscle fléchisseur, permettant au muscle extenseur de se contracter. Et les fuseaux musculaires du muscle extenseur, qui sont des récepteurs d'étirement, réagissent à l'étirement et envoient un signal (les impulsions nerveuses deviennent plus fréquentes).

Le signal se déplace le long de la dendrite du neurone sensoriel, puis pénètre dans les cornes ventrales de la moelle épinière, où il doit exciter le motoneurone du muscle fléchisseur. Mais cela est empêché par un interneurone inhibiteur (mentionné précédemment). En conséquence, la personne étend la jambe. Ainsi, les signaux descendant les voies ont une grande influence sur l'activité réflexe..

Les écarts

Hyperréflexie

Le contrôle fixe l'extension maximale du bas de jambe. Un phénomène similaire est souvent le résultat de déviations accompagnées d'une irritation des fibres motrices:

En outre, une hyperréflexie est observée chez des personnes en bonne santé d'un entrepôt névrotique..

Hyporéflexie

Elle se caractérise par une faible réaction du genou à un stimulus due à un échec de la conduction de l'arc réflexe. Une forte diminution du poids humain, les maladies infectieuses provoquent un épuisement des neurones et une défaillance des fonctions cellulaires. La raison de la disparition de la réaction est également l'anesthésie transférée..

L'absence de réflexe peut conduire à des pathologies du cerveau

Aréflexie

Le plus souvent trouvé dans les pathologies du système nerveux central. Avec l'aréflexie, la réaction au stimulus ne se manifeste pas. La paralysie est souvent la raison de son absence. Une aréflexie temporaire apparaît si l'artère fémorale est pincée, lors d'une anesthésie, lors d'une crise d'épilepsie. Un changement de la force du réflexe du genou est la preuve d'une pathologie du système nerveux.

L'hyperréflexie, l'hyporéflexie ne sont pas des maladies indépendantes, elles signalent uniquement des lésions du SNC. Éliminez le dysfonctionnement de chaque lien du réflexe du genou de la manière suivante:

  • Traitement antibiotique pour infection cérébrale.
  • Les bloqueurs psychiques sont utilisés en cas de troubles mentaux.
  • Lorsque la radiculite est diagnostiquée, un traitement avec des stéroïdes anti-inflammatoires est effectué.
  • Pour la paralysie des jambes causée par une hémorragie, un traitement post-AVC est effectué.
  • En présence d'intoxication, le nettoyage du corps est montré.

Il est important d'établir la cause de la violation du réflexe du genou afin de correspondre à la séquence de traitement de la maladie qui a causé la pathologie. L'étude des causes après la désignation des violations du réflexe du genou comprend des études instrumentales et des diagnostics de laboratoire.

Lorsque les fibres nerveuses se cassent, entraînant une paralysie, une couture chirurgicale est effectuée

Le massage et la gymnastique curative sont un traitement spécial pour les troubles réflexes du genou. Les leçons dans la piscine sont utiles. Si la sensibilité du genou échoue, une surveillance constante est nécessaire, car le risque de pathologies cachées est augmenté. Le maintien d'un mode de vie sain, l'élimination des situations stressantes contribue à obtenir un résultat positif dans le traitement des troubles de l'articulation du genou, qui dure toute la vie.

Composantes des réflexes d'étirement

Les réflexes d'étirement sont caractérisés par des composants dynamiques et statiques. La composante statistique agit lors de l'étirement musculaire. La durée de la composante dynamique est de courte durée, résulte de changements de longueur musculaire.

  • Fibres à chaîne nucléaire. En raison de leur structure, ils fournissent un composant statique. Les fibres minces et longues se caractérisent par un allongement uniforme. Avec leur élongation, les extrémités des neurones des arcs augmentent considérablement la fréquence des signaux, qui est le mécanisme de la composante statique.
  • Fibres marsupiales nucléaires. Au milieu, ils ont un renflement, autour duquel les extrémités des nerfs sont enlacées, signalant le début de l'étirement. Le milieu d'une fibre est capable de s'allonger rapidement lorsqu'il est étiré. Les côtés de la fibre résistent à l'étirement rapide, mais l'étirement se produit toujours lorsque la fibre est étirée pendant une courte période.

Il en découle que si les fibres sont influencées par un étirement rapide, le milieu prendra la part du lion de l'étirement, tout en étirant les parties latérales, le milieu se contractera. La terminaison nerveuse donne d'abord des signaux intenses, puis le flux de fréquence des impulsions diminue en raison de l'étirement des parties latérales, et le milieu redevient plus court.

Une expérience peut être menée pour révéler les caractéristiques des réflexes médullaires. On sait que l'étirement du tendon conduit à l'extension du membre inférieur au niveau du genou. Lors de la démonstration, le réflexe s'affaiblira si le sujet est serré sur la jambe. Pour se distraire, on lui propose de serrer les mains dans le château.

Au cours de l'expérience, un coup est fait sur le tendon avec un marteau médical. Si l'impact n'étire pas le tendon, la réaction ne se produira pas. De cela, nous pouvons conclure: le réflexe du genou ne se produit que s'il y a un étirement du tendon, lorsque les impulsions pénètrent dans la moelle épinière, après quoi elles pénètrent dans la moelle épinière par les motoneurones.

Les «fibres de la chaîne nucléaire», responsables du composant statique, et les «fibres nucléaires marsupiales», responsables du composant moteur. Les fibres de la chaîne sont longues et fines, uniformément étirées. Lorsqu'elles sont étirées, les terminaisons nerveuses des neurones sensoriels de l'arc réflexe du genou augmentent la fréquence des signaux.

ils résistent à un étirement rapide, mais s'étirent progressivement si la fibre reste étirée pendant un certain temps. Ainsi, si ces fibres sont soumises à un étirement rapide, le milieu prend d'abord l'essentiel de l'étirement; lorsque les côtés sont étirés, le milieu peut se contracter.

En conséquence, la terminaison nerveuse, qui transmet un signal d'étirement, signale d'abord intensément l'étirement, puis la fréquence de ses impulsions diminue, car les parties latérales sont étirées et le milieu peut à nouveau être raccourci. C'est une composante dynamique du réflexe: un signal fort d'un changement rapide de la longueur musculaire.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte