À partir de cet article, vous apprendrez: quelles maladies et blessures provoquent des douleurs dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe. Si la douleur est intense, elle irradie du côté droit ou gauche. Diagnostic et traitement.

Auteur de l'article: Stoyanova Victoria, médecin de 2e catégorie, chef du laboratoire du centre de traitement et de diagnostic (2015-2016).

La douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe, survient pour diverses raisons. Le plus souvent, il apparaît en raison de:

  • blessures - fractures, fissures, déplacement des surfaces articulaires, interventions chirurgicales;
  • pathologies chroniques - arthrose, ostéochondropathie de la tête de la hanche ou maladie de Perthes;
  • inflammation aiguë ou subaiguë de diverses structures de la cuisse - arthrite bactérienne, bursite.

Pourquoi la douleur donne-t-elle à la jambe? Avec toute inflammation dans le corps, des substances spéciales sont libérées - des médiateurs inflammatoires (prostaglandines et kinines). Ces substances se forment sur le site de l'inflammation et la soutiennent. Parmi eux, les kinines se distinguent - elles augmentent la pression intravasculaire, augmentent la perméabilité vasculaire et provoquent des douleurs; prostaglandines - dilatent les vaisseaux sanguins, activent l'afflux de leucocytes dans le foyer, augmentent la température corporelle et conduisent à un œdème. Ils se concentrent au centre de l'inflammation et provoquent de la douleur, car ils irritent les terminaisons nerveuses.

Dans la zone du bassin et des articulations de la hanche, il existe plusieurs nerfs de ce type qui, en se ramifiant, descendent plus bas dans la jambe..

Propagation de la douleur dans le bassin et les jambes

Si le foyer de l'inflammation est important, non seulement de petits nerfs sont impliqués dans le processus, mais également de gros troncs nerveux. À travers eux, le signal de douleur se propage loin de la source de la douleur (par exemple, si l'articulation de la hanche est touchée, la douleur irradie vers la jambe).

Système nerveux dans la zone de l'articulation de la hanche et des jambes

Les changements pathologiques dans les cuisses droite et gauche ne sont pas différents les uns des autres.

Certaines des maladies à l'origine du symptôme sont incurables (arthrose) - peuvent entraîner une invalidité et une invalidité. D'autres sont traités avec succès de manière conservatrice (tendovaginite) ou chirurgicale (fractures).

Les pathologies sont traitées par différents spécialistes:

  • arthrologue ou orthopédiste - arthrose;
  • chirurgien - arthrite infectieuse;
  • traumatologue - traumatologie.

Causes de douleur, maladies possibles

Un symptôme tel qu'une douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe, est caractéristique de nombreuses maladies.

Vous trouverez ci-dessous les causes et les caractéristiques des pathologies, dont la caractéristique est cette symptomatologie..

Coxarthrose

La coxarthrose est une lésion de l'articulation de la hanche qui commence par la destruction du cartilage articulaire et se termine par une déformation ou une destruction complète de l'articulation.

En conséquence, non seulement les structures de la cuisse (cartilage et surfaces articulaires des os du bassin et du fémur) sont affectées, mais également l'appareil auxiliaire de l'articulation (membrane articulaire et capsule).

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La coxarthrose est plus souvent diagnostiquée à plus de 40 ans, principalement chez la femme.

À risque - athlètes, personnes en surpoids.

Apport insuffisant de nutriments au cartilage, qui se produit sous l'influence de divers facteurs (blessures, surpoids, maladies)

Douleur douloureuse dans l'articulation de la hanche qui s'étend au genou, à la hanche, à l'aine et aux fesses

Aux premiers stades de la coxarthrose, la douleur survient après un effort physique, au repos elle passe

Aux stades 2 et 3, la douleur augmente, un "lumbago" apparaît pendant l'exercice, reste au repos pendant la journée

Une personne développe une démarche de dandinage caractéristique, une boiterie

Une douleur au genou sévère dans la coxarthrose peut être causée par une atrophie des muscles de la cuisse (perte de volume et de force) dans les derniers stades de la maladie.

Éliminer l'arthrose du genou, le syndrome radiculaire (compression des troncs nerveux qui s'étendent de la moelle épinière, les disques intervertébraux saillants ou les bords des vertèbres), la spondylarthrite ankylosante (maladie inflammatoire chronique des articulations et de la colonne vertébrale, conduisant à leur immobilité complète)

Dans les premiers stades - thérapie conservatrice (prescrire des anti-inflammatoires, des injections analgésiques, des onguents et des pilules, de la physiothérapie)

Avec progression - traitement chirurgical (endoprothèses)

La maladie est incurable, mais dans les premiers stades, son développement peut être arrêté

Dans les derniers stades de la coxarthrose, l'articulation est déjà détruite, le problème n'est donc résolu que par les endoprothèses

Traumatisme

Lésions tissulaires pouvant être affectées:

  1. Os du fémur (fracture, fissure).
  2. Capsule articulaire, ligaments, surfaces articulaires (luxation, déplacement des surfaces articulaires).
  3. Graisse sous-cutanée, muscles, vaisseaux sanguins (contusion).

Les jeunes de moins de 40 ans qui pratiquent une activité physique active (athlètes extrêmes), ainsi que les personnes âgées (après 60 ans) atteintes d'ostéoporose sénile (une diminution de la densité minérale osseuse avec une augmentation de leur fragilité) sont plus sujettes aux blessures.

Causes de la maladie
Symptômes
Diagnostic différentiel
Traitement
Prévoir

Chute, coup de pied directionnel, torsion maladroite, rotation vers l'intérieur ou vers l'extérieur de la jambe, poussée

L'inflammation aseptique (non purulente) devient une réaction à une irritation mécanique, une fracture, un déplacement des tissus

Plus la blessure est étendue, plus la douleur lancinante et brûlante dans la hanche est intense, plus elle irradie activement vers la jambe (jusqu'à la cheville et le pied), vers l'aine, les fesses, même vers le bas du dos

En cas de blessures graves, la douleur devient insupportable avec toute tentative de bouger la jambe, de tourner le genou ou le pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur, l'hématome (ecchymose) et l'enflure n'apparaissent pas immédiatement (pendant 2-3 jours)

Premiers soins après une blessure (compresses froides, analgésiques)

Restauration chirurgicale de l'intégrité tissulaire, élimination du liquide de la capsule (en cas de ruptures ligamentaires, fractures, luxations)

Immobilisation (gypse), prescription de médicaments symptomatiques (pour la douleur, l'inflammation), physiothérapie (thérapie par l'exercice)

Dépend du degré de lésion tissulaire

Les blessures mineures et modérées guérissent complètement dans la plupart des cas

Grave peut entraîner une destruction de l'articulation, une invalidité partielle ou complète (dans 65% des cas)

Coxite infectieuse (arthrite)

Il s'agit d'une maladie causée par une infection qui pénètre dans l'articulation depuis l'environnement en raison de lésions cutanées ou d'un foyer infectieux à l'intérieur du corps via la circulation sanguine ou le système lymphatique.

Le processus inflammatoire implique non seulement les structures de l'articulation elle-même (cartilage et surfaces articulaires des os), mais également des structures auxiliaires (sac articulaire, synoviale, tissus mous environnants).

Plus souvent que d'autres, on leur diagnostique une arthrite aiguë purulente et tuberculeuse de l'articulation de la hanche.

Causes de blessure
Symptômes
Traitement
Prévoir

Violation de l'intégrité tissulaire, plaies ouvertes, opérations chirurgicales, foyers infectieux chroniques (tuberculose pulmonaire)

Dans l'arthrite purulente aiguë, les symptômes sont prononcés

Une douleur forte, lancinante, vive et constante survient dans la hanche et irradie vers le genou, elle peut s'atténuer un peu si une personne prend une position forcée

Symptômes concomitants - lissage du pli de l'aine (dû à un œdème et à une inflammation), augmentation de la température générale, faiblesse, transpiration, douleur insupportable lors de la pression sur la cuisse

Avec l'arthrite tuberculeuse, les symptômes augmentent progressivement: la douleur devient constante, aiguë, pulsante avec le temps

Éliminer les phlegmon (inflammation purulente généralisée), les abcès (inflammation purulente limitée par la capsule), l'ostéomyélite (nécrose osseuse purulente), la bursite aiguë (inflammation de la bourse synoviale de l'articulation)

L'arthrite infectieuse aiguë est traitée chirurgicalement

Après avoir ouvert la cavité articulaire et enlevé le pus et le tissu nécrotique, le patient se voit prescrire des antibiotiques

L'arthrite chronique est due à une inflammation non infectieuse.Par conséquent, ils sont traités avec des anti-inflammatoires et ne nécessitent pas d'antibiotiques.

Dans 70% des cas, l'arthrite infectieuse aiguë est complètement guérie avec un traitement rapide

Dans 30% des cas, les conséquences de l'arthrite peuvent être des troubles anatomiques après la cicatrisation des tissus enflammés (contracture, ankylose) et une diminution de la mobilité articulaire

Les conséquences de l'arthrite tuberculeuse peuvent être un raccourcissement du fémur et une boiterie (dans 50% des cas)

Maladie de Perthes

Il s'agit d'une destruction non infectieuse de la tête fémorale due à une circulation sanguine altérée. Le processus pathologique implique la tête du fémur, l'acétabulum et la synoviale.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La maladie est diagnostiquée dans 17% des cas de maladies des tissus cartilagineux. Surtout - chez les enfants de 3 à 14 ans, chez les filles - 5 fois plus souvent.

Les raisons
Symptômes
Diagnostic différentiel
Traitement
Prévoir

Microtraumatisme de la tête fémorale, apport sanguin insuffisant dû à une malformation congénitale de la moelle épinière lombaire (myélodysplasie)

Au stade initial, une légère douleur survient lors de la marche, se propageant le long de l'avant de la cuisse, irradiant vers le genou ou la jambe inférieure

L'enfant traîne sa jambe, boite

La mort supplémentaire du cartilage entraîne la destruction de la tête de l'os de la hanche, la douleur devient intense, constante, insupportable

Tous les mouvements de la hanche sont très limités, ça fait mal de marcher sur la jambe

Exclut l'arthrite, les traumatismes, les tumeurs, l'épiphyse juvénile

Conservateur - déchargement complet de la cuisse pendant une longue période à l'aide d'appareils orthopédiques (brassard, plâtre), cours de physiothérapie, prise de vitamines, chondroprotecteurs

Dans les derniers stades - chirurgical: restauration de la tête fémorale endommagée ou des endoprothèses

Dans 80% des cas, la limitation de la mobilité de l'articulation de la hanche reste à vie (l'abduction est altérée), souvent boiterie

Si le régime n'est pas suivi, l'articulation commence à faire mal et s'effondre rapidement (coxarthrose)

Épiphyseolyse juvénile

Il s'agit d'un déplacement unilatéral de la tête fémorale par rapport au cou en arrière et vers le bas. Également souvent diagnostiqué à droite ou à gauche.

Dans 20% des cas, environ un an après le début de la maladie, la deuxième articulation de la hanche est touchée.

La pathologie est enregistrée chez les enfants âgés de 11 à 14 ans. Chez les filles, la maladie commence souvent plus tôt..

Causes de la maladie de Perthes
Symptômes
Diagnostic différentiel
Traitement
Prévoir

Le déplacement de la glande pinéale (l'extrémité supérieure du fémur) se produit en raison d'une violation des hormones de croissance et des hormones sexuelles

Après un effort physique ou être dans la même position pendant une longue période, l'enfant développe une boiterie et une légère douleur sous le genou ou l'aine, qui s'aggrave avec le temps.

L'amplitude des mouvements de la hanche est nettement limitée

Méthodes chirurgicales (fixation de la tête au cou avec des aiguilles)

Immobilisation du membre jusqu'à 3 mois, traitement de physiothérapie pendant la période de récupération

Avec un traitement rapide, les prévisions sont positives

Des changements irréversibles et des complications surviennent chez 8 à 10% des patients (destruction articulaire, invalidité, rechute de la maladie)

Chondromatose synoviale

Il s'agit d'une maladie rare dans laquelle la membrane synoviale de l'articulation est remplacée à certains endroits par des zones cartilagineuses (corps chondromiques).

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La chondromatose est plus souvent diagnostiquée chez les jeunes hommes de moins de 40 ans, parfois chez les enfants de moins d'un an.

Les raisons
Symptômes
Traitement
Prévoir

Altération du développement des tissus intra-utérins ou troubles métaboliques causés par des traumatismes répétés, une surutilisation ou des infections

La maladie ressemble à une arthrite subaiguë (en baisse)

La cuisse est douloureuse, chaude au toucher, mobilité limitée en raison de l'accumulation d'épanchement ou de piégeage de nodules chondromateux dans l'articulation

La douleur peut irradier vers le genou

Pré-exclure l'arthrite et la chondrocalcinose (formation de cristaux de calcium dans les tissus)

Chirurgie - excision de la synoviale, nodules cartilagineux, arthroplastie

Dépend de la gravité de la lésion de la synoviale

La forme stable ne nuit pas à la qualité de vie, progresse rapidement - conduit à l'arthrose

Rarement, les nodules deviennent malins

Pseudogout

L'arthropathie au pyrophosphate, ou pseudogoutte, est une inflammation des grosses articulations causée par la formation de cristaux de pyrophosphate de calcium dans le tissu synovial.

Avec la progression de la maladie, toutes les structures de l'articulation sont affectées.

Pseudogoutte (par exemple, l'articulation du genou)

La pseudogoutte survient chez 25% des patients présentant des cristaux de calcium dans le cartilage (chondrocalcinose) de plus de 60 ans.

Les raisons
Symptômes
Diagnostic différentiel
Traitement
Prévoir

Inconnu, mais un certain rôle est joué par: des changements pathologiques dans le métabolisme minéral; maladies hormonales (hyperparathyroïdie); blessures, maladies et affections affectant la structure du cartilage

La maladie ressemble à la goutte - l'articulation d'une personne devient soudainement enflammée, le gonflement augmente, la température locale et générale augmente, une rougeur apparaît

Une douleur à la hanche modérée mais persistante survient, s'étendant parfois vers l'avant de la cuisse et de l'aine

Lors d'une attaque, les mouvements sont difficiles voire impossibles

Pré-exclure l'arthrite et la polyarthrite, l'arthrose

Conservateur - prescrire des injections de glucocorticostéroïdes dans une capsule, des analgésiques (colchicine) et des anti-inflammatoires (AINS).

Favorable - la maladie n'est pas complètement guérie, mais provoque rarement une destruction articulaire (arthrose)

Tendovaginite et tendinite

Inflammation de la synoviale recouvrant les tendons (tendovaginite) et inflammation des tendons eux-mêmes (tendinite). Les membranes synoviales (vagin), les tendons et les muscles autour de l'articulation de la hanche sont également touchés..

Une inflammation aseptique (non purulente) est souvent diagnostiquée chez les athlètes - patineurs, biathlètes, skieurs.

Cause
Symptômes
Diagnostic différentiel
Traitement
Prévoir

Mouvements stéréotypés répétitifs, stress constant, troubles métaboliques, maladies (arthrite, arthrose)

Avec des dommages réguliers aux tendons et à leur vagin, les symptômes augmentent progressivement, d'abord la douleur survient avec un effort sérieux, puis lors de l'exécution de simples tâches quotidiennes

Dans les tendinites chroniques et les tendovaginites, une douleur modérée (moins souvent brûlante) est ressentie le long des tendons endommagés et peut se propager à l'aine, aux cuisses latérales et postérieures et au genou

Immobiliser un membre pour permettre aux tendons de guérir

Anti-inflammatoires, pour les douleurs intenses - blocage analgésique ou injections de glucocorticostéroïdes, physiothérapie

S'il n'y a pas de résultats d'un traitement conservateur, un traitement chirurgical est utilisé - excision des tissus endommagés

Avec un traitement rapide, la maladie est complètement guérie dans 80 à 90% des cas

Douleur après la chirurgie

La douleur après une chirurgie de la hanche est une réponse normale du corps à la perturbation des tissus. Plus l'opération est grave, plus la jambe et la hanche guérissent et font mal..

Cependant, même après une arthroplastie de la hanche, la douleur disparaît dans les 2, maximum 3 semaines après la chirurgie. Un inconfort mineur peut durer jusqu'à 6 mois.

Si la douleur ne s'atténue pas, mais s'intensifie, irradie vers la jambe, c'est un signe de complications postopératoires:

  • compression des nerfs - douleur brûlante, picotement ou douleur;
  • infections - pulsantes, pointues, tirantes.

Si la douleur augmente après l'opération, vous devez consulter un médecin pour obtenir des conseils.

Une douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers l'avant de la cuisse, de l'aine et du talon, peut être associée à:

  • spondylarthrite ankylosante (une maladie du tissu conjonctif qui affecte la colonne vertébrale) et bursite (inflammation des poches périarticulaires);
  • moins souvent - arthropathie diabétique (lésions articulaires sur fond de diabète sucré);
  • très rarement - hydrarthrose intermittente (hydropisie de la cuisse) et maladie de Koenig (il s'agit d'une nécrose et d'un détachement d'un morceau de cartilage dans l'espace articulaire).

Diagnostic des pathologies à l'origine de la douleur

Pour établir la cause de la douleur à la hanche, diverses méthodes de recherche sont utilisées:

Les raisons
Symptômes
Traitement
Prévoir

Avec son aide, ils découvrent la cause de la douleur (maladie, blessure), identifient les facteurs provoquants et les maladies concomitantes

Examen, palpation, tests diagnostiques

La pression aide à localiser la douleur, certains troubles

Les tests évaluent à quel point la mobilité de l'articulation est limitée

Aide à établir des changements dans l'articulation et ses os

Informatif dans les derniers stades des maladies articulaires

Imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie

Vous permet de diagnostiquer non seulement les changements pathologiques les plus insignifiants dans l'articulation, mais également dans les tissus mous environnants

Très informatif dans les premiers stades de la maladie

Ponction diagnostique - extraction du liquide accumulé dans l'articulation pour examen en laboratoire

Permet de déterminer la nature du fluide, la présence de cellules et formations spécifiques (filaments de fibrine)

Études microbiologiques - microscopie d'échantillons, culture de fluide extrait de l'articulation

Aide à identifier les agents pathogènes infectieux

Analyse du sang du patient pour les anticorps contre divers agents pathogènes, anticorps auto-immunes

Ce n'est pas une liste complète des études qu'un médecin peut prescrire si l'articulation de la hanche fait mal..

La nature de la douleur

Par la nature et l'intensité de la douleur, on peut prendre la forme de la maladie:

Méthode de diagnosticBut de la
Examen endoscopique ou arthroscopiqueUne méthode peu invasive qui vous permet d'explorer la cavité articulaire à l'aide d'une sonde spéciale avec un dispositif optique à l'extrémité

Fort, vif, intense, insupportable

Forme aiguë, exacerbation d'une maladie chronique ou blessure grave à l'articulation de la hanche

Douleur, persistante ou intermittente, modérée ou légère

Forme chronique de la maladie en rémission, contusion légère et modérée

Augmentation progressive, augmentation de la douleur

Pathologie chronique progressive

Remèdes populaires pour la douleur à la hanche

Dans la lutte contre la douleur qui survient dans la hanche droite ou gauche, des remèdes préparés selon des recettes folkloriques peuvent aider:

  1. Teinture de cloisons en noyer. Hachez les cloisons intérieures en noyer dur. Versez un verre de cloisons avec 500 ml de vodka, laissez reposer 21 jours sans accès à la lumière. Prenez 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour. La durée du traitement est de 1 mois. Après 2 semaines, vous pouvez répéter le cours.

Teinture de potentille. Pliez les tiges sèches de potentille dans un récipient en verre au 1/3, remplissez de vodka, laissez reposer 21 jours dans un endroit sombre. Prendre 10-20 ml 3 fois par jour. Durée du cours - 1 mois.

Frotter les fleurs de châtaignier. Versez 40 grammes de fleurs de marron d'Inde séchées avec 1 litre de vodka. Laissez infuser pendant 2-3 semaines. Frottez sur la cuisse douloureuse pour la douleur (2-3 fois par jour).

Les feuilles de bardane, de raifort ou de chou sont bonnes pour la douleur à la hanche. Vous pouvez en faire des compresses la nuit (appliquer des feuilles de bardane sur la peau avec le côté pelucheux).

Principales sources d'information, matériels scientifiques sur le sujet

  • Maladies rhumatismales. Manuel de médecine interne. Nasonov V. A., Bunchuk N. V., Medicine, 1997, pages 363–373.
  • Manuel du thérapeute. Shulutko B. I., ELBI-SPb, 2008, pages 239 à 242.
  • Great Medical Encyclopedia, EKSMO, 2011, pages 563–564.
  • Manuel de médecine interne. Harrison TR Version électronique, sections: "Principaux symptômes et signes", "Allergie", "Immunologie clinique et rhumatologie".
  • Maladies internes, V. I. Makolkin, S. I. Ovcharenko Version électronique, section "Maladies des articulations".
  • Traumatologie et orthopédie, Kavalsky GM Version électronique, sections: "Méthodes d'examen", "Soins d'urgence", "Blessures aux tendons", "Luxations, fractures de la hanche", "Ostéochondropathie", "Spondylarthrite ankylosante".

L'articulation de la hanche fait mal lors de la marche: causes, traitement et diagnostic

L'apparition soudaine de douleurs dans l'articulation de la hanche pendant la marche peut altérer considérablement la qualité de vie d'une personne. Cet inconfort apparaît chez 50% des personnes après 60 ans. Il peut être difficile de comprendre la cause d'une telle maladie. Dans ce cas, une aide peut être fournie en évaluant et en analysant des symptômes supplémentaires. Mais que faire s'il n'y a pas d'autres signes de la maladie que la douleur? Dans cette situation, vous aurez besoin de l'aide d'un médecin spécialisé et d'un diagnostic approfondi..

Il est nécessaire de consulter un orthopédiste ou un chirurgien souffrant de douleurs. Le médecin découvrira la cause de la maladie et, en fonction du diagnostic, commencera le traitement. La douleur dans la hanche lors de la marche est urgente. C'est pourquoi, il vaut la peine de contacter un spécialiste dès que possible et de commencer le traitement..

Raisons possibles

Il existe de nombreuses raisons de douleur dans la région de la hanche. De nombreux facteurs de risque peuvent entraîner un inconfort auquel les patients ne font parfois même pas attention..

Nécrose aseptique

La nécrose aseptique des tissus de la tête fémorale peut provoquer des douleurs lors du mouvement. La destruction et la mort des éléments articulaires devient un facteur de douleur. Ce processus provoque l'arrêt d'un apport sanguin sain. La maladie se complique avec la thrombose d'un certain type et la prise de médicaments hormonaux.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Avec lui, le corps du patient souffre d'une réponse immunitaire incorrecte. Une sensation inconfortable lors de la marche survient après un gel, une vaccination ou un changement climatique. Ces douleurs peuvent être distinguées par les paramètres suivants:

  • En plus de la douleur lors des mouvements, le patient souffre de douleurs nocturnes.
  • Dans les premiers stades de développement, la maladie se manifeste périodiquement et ne tourmente pas constamment.

Bursite

La bursite est une affection inflammatoire qui peut entraîner des douleurs dans la région de la hanche. Avec cette maladie, la douleur survient en raison de l'inflammation du sac synovial. La douleur irradie généralement vers les fesses. Le symptôme peut s'aggraver en raison de charges supplémentaires sur le membre malade. Par exemple, l'inconfort peut augmenter en position horizontale si le patient est allongé du côté affecté. Le syndrome de la douleur survient uniquement lorsque le patient sollicite les ligaments et les tendons affectés.

Tendinite

La tendinite est due à une surcharge physique constante. Dans ce cas, le patient ressent une douleur très intense lors du mouvement. La douleur disparaît si le patient est au repos. Il peut devenir moins intense ou disparaître complètement pendant un certain temps. Cette caractéristique de la maladie la distingue des autres affections..

Infection de l'articulation de la hanche

Des douleurs dans l'articulation de la hanche peuvent également apparaître en raison de maladies infectieuses ou virales. Cela pourrait être:

Pendant de nombreuses années, luttez-vous sans succès contre les douleurs articulaires? "Un remède efficace et abordable pour restaurer la santé et la mobilité des articulations aidera dans 30 jours. Ce remède naturel fait quelque chose que seule la chirurgie a déjà fait."

Le développement de douleurs à la hanche avec des maladies infectieuses ou virales est très rapide. La seule exception est la tuberculose. Dans ce cas, la douleur progresse lentement et progressivement. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les patients présentent d'autres symptômes supplémentaires, notamment un œdème tissulaire, des mouvements limités et une légère boiterie..

Traumatisme

Une blessure à la hanche peut causer différents types de douleur, y compris une douleur de départ au moment de commencer à bouger ou simplement un léger inconfort. Parmi toutes les blessures entraînant ces symptômes, il convient de souligner les luxations de la hanche, les entorses ou les tendons.

Maladies héréditaires

Les maladies de l'articulation de la hanche peuvent également être héréditaires. Le plus souvent, il s'agit de la maladie de Legg Calve Perthes. La maladie se manifeste principalement chez les garçons à un très jeune âge..

La nature des symptômes

Les facteurs à l'origine de la douleur peuvent être intra-articulaires et extra-articulaires. Dans le même temps, les types de douleur eux-mêmes sont très différents:

  • Douleur mécanique - apparaît lors d'un stress sur l'articulation. Ils se caractérisent par une augmentation de l'intensité le soir et une amélioration de l'état du patient après le sommeil..
  • La douleur de départ survient au début du mouvement ou de l'activité physique. Ils se caractérisent par une diminution progressive dans le temps et une reprise après le repos..
  • La douleur inflammatoire survient uniquement pendant le mouvement, qui implique les muscles et les tendons de la cuisse. Apparaître dans une position articulaire spécifique.
  • Le spasme des muscles périarticulaires (muscles entourant l'articulation) peut également entraîner des douleurs.
  • Douleurs nocturnes. Ce type de spasme est causé par une congestion sanguine dans les tissus. Habituellement, la douleur s'intensifie la nuit et s'atténue le matin lorsque la personne se réveille. Les patients pensent que la raison en est le manque d'activité et pour le soulagement, il est nécessaire de «disperser».

Il convient de noter que la douleur dans la plupart des cas est combinée. Il est extrêmement rare qu'il n'y ait qu'un seul type de douleur caractéristique.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie est une condition préalable pour identifier la cause de la douleur à la hanche. Pour effectuer toutes les recherches nécessaires, vous devez contacter un chirurgien ou un orthopédiste. Tout d'abord, le médecin demande ce qui inquiète spécifiquement le patient et quels symptômes supplémentaires le patient éprouve. Le médecin examine ensuite la zone douloureuse pour les signes suivants:

  • rougeur des tissus;
  • gonflement;
  • douleur à la palpation.

Ressentir la zone de localisation de la douleur est une mesure diagnostique inestimable. Lorsqu'il sent les tissus, le médecin peut tirer des conclusions équitables sur le gonflement de toute zone de la cuisse, une entorse, une blessure musculaire ou ligamentaire. Tout d'abord, la gravité de la douleur et de l'œdème est détectée. Ce n'est qu'après cela que le médecin passe à d'autres méthodes de diagnostic plus précises..

Parmi les méthodes de recherche, il existe un certain nombre d'autres mesures diagnostiques plus précises qui sont prescrites au patient. L'examen aux rayons X est presque le plus fiable. Les rayons X peuvent être utilisés pour identifier la présence de blessures dans la zone qui trouble le patient. Il peut s'agir de fractures ligamentaires, de fractures ou de ponctions. Habituellement, ces mesures sont suffisantes pour déterminer la cause du syndrome douloureux..

Traitement

Le traitement de la douleur à la hanche lors de la marche commence par le soulagement de la douleur et d'autres symptômes désagréables. Pour cela, les patients reçoivent un traitement complexe avec des pommades, des comprimés ou des anesthésiques intramusculaires..

Selon le type de maladie qui a conduit à la maladie, le patient se voit prescrire d'autres médicaments, y compris des médicaments d'un spectre d'action très différent..

En outre, le patient est tenu de suivre tous les principes de base du traitement, notamment:

  • Conformité totale à la pharmacothérapie et à ses principes.
  • Adhésion stricte au régime orthopédique recommandé par le médecin.
  • Cours de physiothérapie, selon le calendrier prescrit par le médecin.
  • Une approche rationnelle et correcte de la nutrition. Si nécessaire, suivez un régime strict.
  • Traitement complet avec des agents physiothérapeutiques, y compris magnétique, choc et électrothérapie. La thérapie au laser peut également être prescrite pour améliorer la condition.
  • Traitement au sanatorium tel que prescrit par un médecin.
  • Se débarrasser du stress excessif sur l'articulation de la hanche. Pendant le traitement, la charge est complètement éliminée.

Le traitement avec des méthodes alternatives n'est pas rationnel. Dans ce cas, les patients ont souvent recours à des compresses, des teintures et des frottements, ce qui conduit souvent à une détérioration de l'état général et à une progression de la maladie sous-jacente. Certaines recettes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées par les patients, mais seulement après accord préalable avec le médecin traitant. Il ne faut pas oublier qu'un tel traitement complémentaire doit nécessairement être lié au principal.

La prévention

La prévention de la douleur à la hanche et aux autres articulations doit être basée sur une attention particulière à leur santé. Pour que votre vie soit pleine et ne soit pas éclipsée par des sensations inconfortables, vous devez respecter les règles suivantes:

  • accès en temps opportun à un médecin lorsque les premiers symptômes suspects apparaissent;
  • une alimentation équilibrée qui contient toutes les vitamines et minéraux nécessaires;
  • apport supplémentaire de vitamines;
  • ajustement de la composante physique de la vie (pratique de sports de nature modérée);
  • traitement rapide des pathologies identifiées;
  • exercices de physiothérapie et procédures de physiothérapie.

L'état de nos articulations est directement lié à la façon dont nous prenons soin de notre corps dans son ensemble. L'apparition d'une maladie grave est beaucoup plus facile à prévenir qu'à la traiter complètement à l'avenir, en recourant à l'utilisation de médicaments et d'un régime alimentaire spécial.

Si vous avez des problèmes d'articulations et que vous vous inquiétez périodiquement de sensations de douleur désagréables, vous devez alors passer des examens périodiques chez votre médecin afin d'éliminer les risques éventuels de développer la maladie..

Un remède oublié depuis longtemps pour les douleurs articulaires! "Le moyen le plus efficace de traiter les articulations et les problèmes de dos" Lire la suite >>>

Douleur à la hanche lors de la marche - causes possibles et traitements

Souvent, les gens vont chez un chirurgien orthopédiste et se plaignent de s'inquiéter de la douleur dans l'articulation de la hanche en marchant. De telles sensations douloureuses entraînent beaucoup d'inconvénients.De plus, dans certains cas, avec la douleur, une limitation de la mobilité est également ressentie..

C'est pourquoi il est important d'établir la cause spécifique de la douleur afin d'éliminer rapidement le facteur négatif. Parlons des circonstances qui provoquent l'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche.

Le plus souvent, la douleur est causée par des dommages à diverses structures de l'articulation de la hanche ou des tissus situés autour d'elle.

Par exemple, cela peut être des dommages aux os ou au cartilage et aux tendons. De plus, les dommages au fascia et aux muscles peuvent agir comme des facteurs de douleur. Il convient de noter que la douleur n'est pas toujours localisée exclusivement dans l'articulation elle-même: dans de nombreux cas, elle s'étend également à la cuisse, et parfois aussi au bas de la jambe.

La nature de la douleur qui survient est très étroitement liée à l'état de l'articulation de la hanche. Au fur et à mesure que ce dernier s'use, on observe un amincissement de son cartilage, ce qui prédétermine le développement de processus inflammatoires dans les surfaces articulaires.

Des cas plus graves sont également possibles lorsque le cartilage est complètement absent, ce qui provoque une douleur intense en marchant. Une certaine proportion de cas est occupée par des situations où la douleur n'est pas associée à l'état de l'articulation elle-même, mais est causée, par exemple, par certaines pathologies de la colonne lombaire.

Comme indiqué ci-dessus, avec des sensations douloureuses, les patients indiquent dans de nombreux cas une mobilité limitée..

La condition est décrite comme une raideur, entraînant une flexion altérée, par exemple, ou avec une difficulté à déplacer la jambe sur le côté. Une situation similaire s'explique par l'innervation générale de la cuisse et du genou..

De plus, dans certains cas, une boiterie se développe, une jambe peut par la suite devenir plus courte par rapport à l'autre. En conséquence, la gamme des mouvements possibles est encore réduite, la personne ne peut pas beaucoup marcher.

Raisons possibles

Les raisons suivantes peuvent être notées qui provoquent des douleurs lors de la marche dans l'articulation de la hanche:

    Fracture de l'os de la hanche. Une fracture du col fémoral doit être particulièrement notée ici, car il s'agit de la partie la plus étroite de tout l'os..

Cette raison est typique principalement pour les personnes âgées. Les fractures sont parfois compliquées par la thrombose et les maladies infectieuses.

La situation la plus défavorable survient lorsque l'ostéoporose est également présente. Ensuite, il y a une diminution générale de la résistance et de la densité osseuses;

  • Nécrose aseptique de la tête fémorale. En présence de cette raison, on note la mort de la partie articulaire des os de la cuisse, ainsi que sa destruction. Cela est dû à l'arrêt de l'approvisionnement en sang.

Ce processus pathologique peut être considérablement compliqué si des médicaments hormonaux sont pris. De plus, une complication est provoquée par une thrombose de type antiphospholipide;

  • L'arthrose. Et ce symptôme est également caractéristique de patients plus âgés. L'arthrose se manifeste par des lésions de l'articulation de la hanche, qui sont inflammatoires et dégénératives-dystrophiques..
  • Dans ce cas, les patients ont des douleurs, initialement localisées dans la région de l'aine. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur commence à céder dans la hanche, augmente considérablement lors de la marche et au moment de se lever après un long séjour en position assise;
  • Maladies de nature rhumatismale. Diverses maladies de ce type peuvent provoquer des douleurs à la hanche lors de la marche, mais il est surtout nécessaire de mettre en évidence le lupus érythémateux disséminé;
  • Tendinite. Une maladie similaire est caractérisée par une inflammation des tendons, à la suite de laquelle une personne ressent une douleur à la hanche;
  • Lésions infectieuses des articulations de la hanche. De nombreuses infections peuvent provoquer des douleurs à la hanche, de manière persistante ou lors de la marche. Par exemple, la cause de la douleur peut être une inflammation septique, qui survient lorsqu'elle est infectée par des staphylocoques ou des streptocoques. L'inflammation est également causée par les virus de la grippe;
  • Dommages tuberculeux aux articulations. Dans ce cas, au départ, la douleur n'est observée que lors de la marche, en plus il y a une légère boiterie. Cependant, au fur et à mesure que la lésion des articulations progresse, la douleur dans la hanche augmente de plus en plus et les mouvements deviennent fortement limités;
  • Blessures. Les causes les plus courantes de douleur à la hanche sont les luxations et les entorses des ligaments ou des tendons;
  • Bursite acétabulaire. La bursite est un processus inflammatoire qui se produit dans la bourse de l'articulation de la hanche. En conséquence, une douleur à la hanche se développe, s'aggravant particulièrement lors de la marche;
  • Les tumeurs. La douleur dans la hanche peut être due au développement d'une tumeur dans les os ou les tissus situés près de l'os;
  • Enfin, les pathologies héréditaires. Nous parlons de ces cas où la douleur à la hanche est causée par une pathologie qui se développe dans le contexte de l'ostéochondropathie de la tête fémorale.

Comme vous pouvez le voir, la liste des causes de la douleur dans l'articulation de la hanche est assez impressionnante. Dans tous les cas, les sensations douloureuses jouent un rôle important, car elles indiquent la gravité des changements pathologiques survenant dans l'articulation de la hanche elle-même, ainsi que dans les tissus voisins.

Caractéristiques de la douleur

De la liste de raisons ci-dessus, il s'ensuit que la douleur dans la hanche peut être causée par des facteurs d'origine intra-articulaire et extra-articulaire..

Diverses maladies et processus pathologiques provoquent des changements hétérogènes dans l'articulation.

Ainsi, des déformations à l'intérieur de l'articulation sont possibles (c'est-à-dire qu'il s'agit de facteurs intra-articulaires): l'apparition d'un épanchement dans l'articulation elle-même, une charge accrue sur les os sous-chondraux, une rupture des ligaments intra-articulaires, des fractures des trabécules, une inflammation des membranes synoviales ou un étirement de la capsule articulaire.

Les facteurs extra-articulaires comprennent des spasmes musculaires, des échecs de sortie veineuse (ils entraînent à leur tour une stagnation de l'os sous-chondral) et une inflammation qui se manifeste dans le tendon périarticulaire.

En raison de l'influence des facteurs décrits, diverses douleurs peuvent apparaître. Considérons leurs principaux types:

  1. Tout d'abord, il convient de noter la douleur de nature mécanique. Il survient à la suite d'un stress sur l'articulation, augmente généralement le soir et diminue d'un ordre de grandeur après la nuit;
  2. Début de la douleur. Elle est souvent causée par une synovite réactive. Une telle douleur tire son nom du fait qu'elle apparaît en marchant, mais disparaît progressivement (c'est-à-dire qu'elle n'est présente qu'au début);
  3. Douleur de fond. Nous parlons d'une telle douleur à la hanche, qui survient dans le contexte, par exemple, d'une tendobursite. Pour cette raison, la douleur n'apparaît que si le tendon (ou muscle) affecté est impliqué dans le mouvement;
  4. Douleur nocturne. Ce type de douleur est dû au fait que la nuit, le sang stagne dans les parties sous-chondrales de l'os de la cuisse. Cela explique également le fait qu'en marchant, la douleur commence à diminuer..

Les types de douleur ne se limitent pas à cela. Ainsi, les processus dégénératifs-inflammatoires peuvent provoquer leur propre syndrome douloureux individuel, prédéterminé par un

contraction de la capsule articulaire. Les membranes synoviales irritées par les ostéophytes sont également caractérisées par leur propre type de douleur.

Il y a souvent des cas où les sensations douloureuses ressenties dans l'articulation de la hanche sont de nature complexe, c'est-à-dire plusieurs types d'options sont combinés.

En conclusion, il convient de noter que la douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche est souvent complétée par certaines manifestations. Par exemple, dans de nombreux cas, il y a irradiation de sensations douloureuses dans l'articulation du genou, dans l'aine, la région fessière ou lombaire..

En outre, la douleur peut initialement avoir un caractère inexprimé et inconstant, mais à mesure que la pathologie se développe, elle commence à s'intensifier et est déjà présente non seulement lors de la marche, mais presque constamment..

Dans le contexte de la douleur, une boiterie se développe, ce qui s'explique par une faiblesse musculaire en termes fonctionnels, ainsi qu'un raccourcissement du membre affecté à la suite d'une déformation de l'articulation de la hanche.

Compte tenu de ce qui précède, il faut se rappeler: même les douleurs mineures qui apparaissent dans l'articulation de la hanche lors de la marche ou juste au repos sont toujours une raison de consulter un spécialiste.

Causes, symptômes caractéristiques et traitement de la douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe

La douleur dans l'articulation de la hanche, qui irradie (irradie) vers la jambe, résulte de blessures, d'une inflammation des tendons et des articulations, d'infections, ainsi que d'une manifestation locale de maladies générales du corps.

Aux stades initiaux des pathologies, lorsque seules les structures intra-articulaires sont détruites ou blessées, la douleur est localisée dans l'articulation elle-même. Lorsque les structures entourant l'articulation (ligaments, muscles, faisceaux nerveux) sont impliquées dans le processus pathologique, la douleur se propage au-delà de l'articulation - c'est ainsi que l'irradiation («recul») apparaît dans la jambe.

Le plus grand danger des pathologies qui provoquent un tel inconfort réside dans leurs complications. Dans la plupart des cas, la douleur qui irradie vers la jambe se produit dans le contexte des quatre changements suivants:

réduire le volume de lubrification des joints,

modifications pathologiques des structures périarticulaires,

lésions synoviales,

dommages au cartilage.

Ce sont des conditions dangereuses. Ignorer la douleur indicative de la pathologie de l'articulation de la hanche (en abrégé en articulation de la hanche) conduit à une violation de sa fonction ou à son immobilité complète.

La bonne nouvelle: une visite chez un médecin en temps opportun peut arrêter le développement de la maladie et éliminer (ou atténuer considérablement) l'inconfort dans l'articulation et dans la jambe. Le traitement de cette douleur (et ses causes) est pris en charge par des rhumatologues, des traumatologues, des orthopédistes et des neurologues - en fonction de la pathologie - les causes du problème.

Sept causes de douleur dans l'articulation de la hanche avec rebond

un apport sanguin insuffisant aux segments articulaires;

une modification de l'anatomie normale de l'articulation lorsque, à la suite d'une luxation ou d'une subluxation (congénitale ou acquise), la tête fémorale est dans une position incorrecte dans l'acétabulum;

maladies d'autres organes et systèmes, lorsque des douleurs articulaires irradiant vers la jambe surviennent dans le contexte de troubles neurologiques: sciatique de la colonne lombaire, névrite du nerf sciatique et syndrome du piriforme.

Luxation de l'articulation de la hanche

Types de douleur irradiant vers la jambe

La douleur dans l'articulation de la hanche irradiant la jambe peut survenir brusquement et être prononcée ou s'accumuler lentement et progressivement. En fonction de cela, le médecin suppose quel type de maladie est en question.

(si le tableau n'est pas entièrement visible, faites défiler vers la droite)

La nature de la douleurForme de maladie ou de blessure

C'est à court terme. Sa source est facile à identifier.

C'est un signal du début du développement d'une maladie ou d'une blessure. Au départ, la douleur est localisée à un endroit spécifique (le plus souvent dans l'articulation de la hanche elle-même), et comme les tissus environnants sont impliqués dans le processus pathologique, elle se propage progressivement à d'autres parties de la jambe.

Facile à traiter.

Les personnes qui souffrent de douleur aiguë sont plus susceptibles de consulter un médecin.

C'est souvent une conséquence de sensations de douleur aiguës, n'a pas une localisation claire, occupe une zone importante de la jambe (par exemple, toute la surface avant ou arrière), est périodique.

Il est difficile d'établir la source de ce type de douleur, ce qui rend le traitement difficile..

Il s'agit d'une douleur irradiant vers la jambe, qui dure plus de six mois. C'est le type de douleur le plus difficile pour le diagnostic et le traitement, car il indique le plus souvent la négligence de la maladie et peut même nécessiter un traitement chirurgical..

Habituellement, il y a des douleurs chroniques dans l'articulation de la hanche, qui irradient vers la jambe, car la plupart des maladies articulaires se développent progressivement et aux premiers stades ne dérangent pas beaucoup une personne.

Symptômes caractéristiques et accompagnants

Les douleurs articulaires irradiant vers la jambe sont toujours accompagnées de symptômes indiquant la nature de la pathologie qui les a provoquées. Exemples:

  • L'inflammation d'autres articulations due à la fièvre est un signe de polyarthrite rhumatoïde.
  • Douleur de nature incertaine, irradiant non seulement vers la jambe, mais aussi vers la fesse, le bas du dos et le genou - un signe de nécrose avasculaire (une maladie très grave).
  • Si l'inconfort augmente progressivement, couvre toute la jambe, s'intensifie pendant le mouvement ou lorsque la position immobile forcée change de démarche - ce sont des signes d'arthrose.
  • La combinaison d'une douleur irradiant vers la jambe et d'une douleur lombaire indique le développement d'une sciatique de la région lombo-sacrée.

Trois principales pathologies à l'origine de la douleur et leur traitement

1. Arthrite de l'articulation de la hanche

La maladie est plus fréquente chez les personnes âgées.

Un symptôme caractéristique est une douleur intense dans l'articulation de la hanche.

Lorsque seules les structures articulaires sont impliquées dans l'inflammation, l'inconfort est localisé dans l'articulation elle-même.

Si l'inconfort commence à se propager le long de la surface avant de la cuisse jusqu'au genou, cela indique la transition de l'inflammation vers les structures périarticulaires. Dans ce cas, lors de la marche et du déplacement de la jambe, des crises de douleur aiguës aiguës se produisent avec un lumbago à l'avant de la cuisse. La raideur des mouvements rejoint progressivement le syndrome douloureux.

Traitement

Méthodes de thérapie de base:

médicaments hormonaux et anti-inflammatoires;

cours de thérapie par l'exercice, massage et physiothérapie.

2. Coxarthrose - arthrose de l'articulation de la hanche

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Habituellement, cette pathologie est diagnostiquée chez les personnes âgées de 40 à 60 ans. Elle se caractérise par un début imperceptible, avec de vagues sensations de douleur d'un seul côté (dans l'articulation de la hanche droite ou gauche). Le symptôme de douleur disparaît pratiquement au repos et n'apparaît que dans l'articulation sous charge.

Au fur et à mesure que le tissu cartilagineux intra-articulaire est détruit, la gravité de la douleur augmente, ils deviennent permanents, leur irradiation apparaît dans la jambe en raison de la compression et de la violation des ligaments et des faisceaux nerveux. À ce stade, ils peuvent devenir insupportables en essayant d'effectuer n'importe quel mouvement, qui se traduit par un lumbago dans l'aine et le genou.

Traitement

Le traitement conservateur n'est efficace qu'aux stades 1 et 2 de la maladie. Pour cela, un rhumatologue choisit un cours de thérapie, qui comprend: des chondroprotecteurs, des AINS, des analgésiques, des cours de thérapie par l'exercice et des massages.

Dans les derniers stades, une chirurgie de remplacement articulaire est indiquée.

3. Bursite

Bursite de l'articulation de la hanche - inflammation des capsules articulaires.

Il existe deux cours possibles de la maladie:

Bursite verticale, dans laquelle la douleur irradie vers la jambe le long de la surface latérale de la cuisse.

Bursite sciatique-fessière, lorsque le symptôme de la douleur devient particulièrement aigu en essayant de s'asseoir.

La bursite est caractérisée par des crampes profondes dans les tissus. Le patient ne peut pas s'allonger du côté affecté, car l'inconfort augmente immédiatement. Avec cette pathologie, la douleur ne se limite jamais à l'articulation - elle irradie toujours vers la jambe.

Traitement

Un traitement efficace par injection d'AINS associé à des corticostéroïdes et une restriction de la mobilité.

Conclusion

L'apparition d'un léger inconfort même vague dans l'articulation de la hanche, qui se propage à la jambe, est un signal pour voir un médecin. Si vous ne savez pas à quel spécialiste vous adresser, contactez un thérapeute. Et il donnera déjà une référence au médecin du profil souhaité.

  • En contact avec
  • Facebook
  • Twitter
  • Camarades de classe
  • Mon monde
  • Google+

En haut du flux de commentaires se trouvent les 25 derniers blocs de questions-réponses. Galina Pivneva, enseignement supérieur dans la spécialité "Santé humaine, professeur des Fondamentaux de la Santé" répond aux questions sous le pseudo Alex admin.

Nous publions des réponses aux commentaires une fois par semaine, généralement le lundi. Veuillez ne pas dupliquer les questions - elles nous parviennent toutes.

salut! Aujourd'hui, j'ai fermé le canapé démonté et, sous un fort stress physique, quelque chose s'est fissuré dans l'articulation de la hanche à droite et il y avait une douleur dans la jambe à l'arrière de la cuisse, ainsi que des douleurs en marchant et en s'asseyant. Ce qui aurait pu arriver?

Bonjour, Natalia. Il est possible que des lésions des ligaments ou des structures osseuses se soient produites. Le sac synovial et le tendon pourraient devenir enflammés. Si la douleur persiste, la blessure est grave et vous devez consulter un chirurgien ou un orthopédiste. Le médecin procédera à un examen visuel de la zone à problème et prescrira des études instrumentales pour identifier la gravité du processus pathologique et son emplacement: radiographie; Échographie des tissus adjacents à la zone touchée; CT ou IRM.

Bonjour.
Avez-vous des questions? Nous nous ferons un plaisir de vous répondre! BonjourFournissez vos contacts afin que nous puissions vous répondreVotre nomVotre téléphoneVotre e-mail * Envoyer Merci! Désormais, vos messages ne seront pas perdus La réponse de l'opérateur viendra au chat et aux contacts spécifiés. Bonjour. Douleurs douloureuses dans l'articulation de la hanche à gauche, la douleur est transmise à la jambe gauche sous le genou avec un engourdissement de la jambe lors de la marche pendant 5 à 10 minutes. Lorsque je me penche vers la droite, c'est tolérable, à gauche, la jambe gauche est enlevée pour que je ne puisse pas marcher et m'asseoir... Aujourd'hui, je me suis inscrit pour un thérapeute et traumatologue. Neurathologue et chirurgien en vacances. Il y a 1 mois, il y avait une blessure à la colonne lombaire après un effort physique. Après la radiographie, l'ostéopathe m'a inséré 3 vertèbres luxées lombaires. Après une semaine de bien-être. Il a commencé à tempérer sur la jambe gauche, suivi de nonym si la position était inconfortable. Hier, je conduisais dans les transports et j'ai commencé à me faire très mal avec des engourdissements et des douleurs lancinantes dans l'articulation de la hanche. Jusqu'à ce qu'ils se soient assis, la douleur ne lâchait pas.

Bonjour Eugene. De tels symptômes sont possibles après une blessure de la colonne lombaire, un traitement complexe par un orthopédiste et un neurologue est nécessaire..

J'ai commencé à tirer ma jambe après avoir mal à la gorge. Il est difficile d'aller chez le médecin, je travaille tout le temps. Aide avec des conseils sur la façon d'éliminer cela, comment suivre un traitement jusqu'à ce que j'arrive chez le médecin. J'ai très peur des complications.

Bonjour Lida. Le principal provocateur du mal de gorge est le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, dans de rares cas une infection staphylococcique, virale ou fongique qui peut affecter non seulement la gorge, mais tout le corps, y compris les articulations. De nombreux petits vaisseaux sanguins traversent l'anneau lymphatique pharyngé. Par conséquent, un agent infectieux peut pénétrer dans le système circulatoire et «s'installer» dans n'importe quel organe (ou articulation). Parmi toutes les complications sur les articulations, le rhumatisme est considéré comme la pathologie la plus courante (une maladie systémique du tissu conjonctif avec des lésions prédominantes du cœur et des vaisseaux sanguins).

Le danger de cette maladie dans la défaite possible de tout l'organisme, il est très difficile à traiter, et la douleur tirante dans la jambe est le premier signe du développement possible d'une pathologie. Par conséquent, assurez-vous de contacter un thérapeute dès que possible, passez les tests qui vous seront prescrits. Après que le thérapeute vous dirigera vers un spécialiste de profil étroit.

J'ai 2 cuillères à soupe de polyarthrite rhumatoïde. Depuis 5 ans maintenant, je prends quotidiennement de la prednisolone, du diclofénac, etc. Il y a deux mois, le TBS gauche a commencé à faire très mal, la deuxième fois que j'étais à l'hôpital de jour, la douleur ne s'est pas dissipée, mais au contraire, les maux de dos au mollet ont augmenté et le talon a commencé à faire mal. La prednisolone est égouttée d'analginum et de diphenhydramine. Je frotte la pommade dans l'articulation et le médecin m'a prescrit de l'acéclofénac - aucun changement de CMI.

Bonjour Valentine. Les recommandations des médecins sont réduites à l'utilisation de médicaments antirhumatismaux de base (BPRP), qui contribuent à l'arrêt supplémentaire de la maladie. Il faut du temps pour s'améliorer. S'il n'y a pas d'amélioration, les médicaments doivent être modifiés ou d'autres ajoutés. Les médicaments les plus efficaces sont la sulfasalazine, le méthotrexate, le Metipred, le Wobenzym. Cependant, ils ont tous des contre-indications, ils ne peuvent donc être utilisés qu'après consultation de spécialistes..

Vous pouvez également ajouter une méthode folklorique - traitement au curcuma (s'il n'y a pas d'allergie). Le curcuma aide à soulager les manifestations douloureuses, ainsi que le gonflement de l'articulation enflammée.
Il n'est pas du tout difficile de préparer un mélange médicinal. Pour ce faire, mélangez le curcuma broyé et l'huile d'olive à parts égales. Le mélange doit être consommé à raison de 2 cuillères à café avec de la nourriture.

Bonne après-midi. La douleur était faible pendant une longue marche a disparu, plus tard le bas du dos, l'arrière de la jambe me faisait mal, je ne pouvais pas marcher 20 mètres, lorsque le corps était incliné vers l'avant, il était plus facile de marcher, accroupi et plié facilement.

Bonjour Sergey. La marche, comme le jogging et les autres sports, doit être commencée très progressivement, car une fois que vous mettez un stress sur les articulations, après cela, cela peut faire mal pendant longtemps, vous ressentez une gêne. De plus, avant de commencer à faire quoi que ce soit, vous devez subir un examen médical, de préférence un orthopédiste et un neurologue (examen de la colonne vertébrale). Vous recevrez des conseils et des recommandations, il est possible que les exercices thérapeutiques, qui sont prescrits par un spécialiste en réadaptation physique, soient les meilleurs pour vous. Si vous ressentez toujours de l'inconfort et de la douleur, consultez immédiatement un spécialiste. Une radiographie de la colonne vertébrale peut être nécessaire.

A commencé il y a six mois, douleur persistante en se penchant, dans le bassin, articulations pauvres. passant dans les jambes jusqu'aux genoux. J'ai encore mal, je peux faire et lever mes jambes, faire de l'exercice, mais assis, couché, debout, douleur à la marche dans le coccyx et le bassin, la sensation lorsque vous vous asseyez les jambes, le perçage constant, donne aux semelles. Diclofenac, Voltaren ont été injectés avec des cours, drastop 20 injections, rien n'y fait. aide moi s'il te plait

Lina, tu as besoin d'un examen, car il peut y avoir de nombreuses raisons à un tel inconfort. Voir un podiatre.

Voici un lien sur votre sujet, où vous pouvez en savoir plus sur les causes de la douleur dans l'articulation de la hanche avec propagation à la jambe:

salut! Les douleurs douloureuses à l'articulation de la hanche droite tourmentent depuis plusieurs années. Auparavant, la douleur était périodique, mais maintenant elle est constante. C'est plus facile lorsque la jambe est légèrement pliée et relevée. Cela ne se reflète pas sur la posture. En position assise, vous voulez toujours croiser les jambes, quelles sont les raisons et quel médecin dois-je contacter? Merci d'avance!

Entrez votre nom.

Bonjour. Vous avez développé une très mauvaise habitude de jeter vos jambes sur les jambes, à la suite de cela, le nerf sciatique est pincé, ce qui peut ensuite conduire à une paralysie partielle de la jambe. Et avec le temps, les maux de dos progressent, la scoliose, les hernies des disques intervertébraux, les ostéophytes (excroissances osseuses sur les vertèbres) apparaissent et s'intensifient, car lors d'une telle pose, l'axe du corps change, la charge est redistribuée.

La douleur dans l'articulation de la hanche est un symptôme insidieux. Cela est dû à un grand nombre de pathologies de l'articulation de la hanche et des tissus périarticulaires, accompagnées de douleurs. Pour comprendre la vraie raison, un examen est nécessaire. Vous pouvez contacter un orthopédiste.

Douleur constante dans la hanche gauche et engourdissement de l'articulation de la hanche, avec retour de la douleur à l'arrière de la cheville (mollet) avec engourdissement des orteils et de la partie supérieure du pied. Le thérapeute a prescrit des injections, la douleur est restée, a donné une référence à un neurochirurgien. Conclusion: la chirurgie n'est pas nécessaire, à observer par un neurologue et un thérapeute et des recommandations de traitement. J'ai été traité à l'hôpital pendant 10 jours, la douleur et l'engourdissement sont restés.J'étais chez un neurologue, après une IRM, j'ai été envoyé chez un rhumatologue, après son traitement, la douleur et l'engourdissement sont restés. Parmi les analgésiques, seule l'analgine aide temporairement. À qui dois-je m'adresser maintenant et que dois-je faire? S'il vous plaît aviser, je serai très reconnaissant.

Nina, 10 jours de traitement ne suffisent généralement pas et le traitement lui-même doit être complet, visant principalement à éliminer le facteur récurrent. Et pour établir un tel facteur, un examen approfondi est important. L'engourdissement est souvent associé à une circulation sanguine altérée, ainsi qu'à une ostéochondrose de la colonne vertébrale, à la présence de kystes. J'ai besoin d'une radiographie de la colonne vertébrale.
Essayez Dikloberl au lieu d'Analgin. Ce médicament est bien meilleur: il a un effet anti-inflammatoire prononcé en inhibant la synthèse des prostaglandines, a un effet analgésique et décongestionnant (œdème tissulaire pendant l'inflammation).

Pouvez-vous me dire que la dysplasie congénitale de l'articulation de la hanche peut provoquer ou affecter d'autres maladies articulaires? J'ai 49 ans et je travaille debout tout le temps. Depuis un an maintenant, une douleur dans l'articulation à droite, tire la jambe par derrière. J'ai commencé à boiter, et en montant les escaliers, ça me faisait mal de me relever la jambe. Mentir est aussi un inconfort. Quel médecin est préférable de contacter?

Bonjour Veronica. Les adultes atteints de dysplasie peuvent par la suite rencontrer de nombreux problèmes, par exemple, une mauvaise posture se développe, une raideur des mouvements apparaît, un resserrement de l'articulation lors du déplacement, une démarche perturbée, des problèmes se développent dans la colonne lombaire, il y a une forte probabilité de pincement des terminaisons nerveuses, en conséquence - engourdissement et picotements dans la jambe, engourdissement du pied, du bas de la jambe et de la cuisse. Et dans les jeunes années, l'arthrose apparaît souvent - une maladie qui est généralement caractéristique de la vieillesse. Sans aucun doute, la maladie aggrave la qualité de vie d'une personne et cache un danger potentiel - des problèmes avec l'apport nerveux et vasculaire de la jambe sont probables.

La médecine moderne peut éliminer la dysplasie de la hanche même chez une personne âgée, mais uniquement par chirurgie ou au moyen de prothèses. Vous pouvez contacter un orthopédiste.

Bonjour. J'ai 31 ans. Jusque-là, il n'y avait pas de problèmes d'articulations ni de douleurs osseuses. Actif, je fais du sport trois fois par semaine, au travail debout pendant 8 à 12 heures.
Partons en vacances. Après une nuit de devoir familial, le matin, il y avait une douleur dans l'articulation de la hanche gauche, irradiant vers la jambe. La gymnastique, les étirements n'ont pas aidé (pour une raison quelconque, je pensais que le nerf était pincé). Ensuite, le bas du dos et la deuxième articulation ont commencé à faire mal, avec un retour aux deux jambes. En bout de ligne - je devais boire des analgésiques la nuit, car la douleur douloureuse ne s'endormait pas, et cela a donc pris 4 à 5 jours d'affilée.
Plusieurs jours se sont écoulés et la douleur s'est calmée. Maintenant, je m'assois et je réfléchis à ce que c'était et si cela vaut la peine de vérifier avec un médecin. S'il vous plaît dites-moi. Merci d'avance

Bonjour Valentine. L'articulation de la hanche est soumise à des charges importantes et c'est pourquoi le risque d'usure et de blessure est le plus élevé. La douleur dans l'articulation de la hanche, irradiant vers la jambe, se développe, en règle générale, en raison des facteurs suivants: pathologie de l'articulation elle-même ou de l'appareil musculo-ligamentaire (une gêne survient après une blessure, à la suite d'un processus inflammatoire ou dégénératif), à la suite d'une inflammation des articulations pubienne et sacro-iliaque (arrive parfois aussi après une nuit très orageuse), organes pelviens, muscles fessiers. Les troubles neurologiques entraînent également un inconfort similaire. La douleur peut apparaître avec la névrite du nerf sciatique, la radiculite lombo-sacrée, le syndrome du piriforme. Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs raisons. Si rien ne vous dérange maintenant, vous ne pouvez pas trop vous inquiéter, c'était peut-être une compression temporaire des terminaisons nerveuses, mais si la douleur revient, alors assurez-vous de contacter un spécialiste (vertébrologue ou neurologue).

Bonne journée. Hier soir, je me suis assis sur le sol et j'ai plié une jambe sous elle "comme dans la position du lotus" et j'ai ressenti un déclic dans l'articulation de la hanche (le matin, je ressens une gêne du côté de l'aine, comme si l'os n'était pas à sa place. La marche et la posture ne sont pas cassées, quand je m'assois sur une chaise, je ressens une gêne douloureuse.

Salut elena. Si vous souffrez de douleur et d'inconfort, vous devez prendre une radiographie de l'articulation de la hanche, car il existe de nombreuses raisons de douleur.

Bonjour. En position couchée, la jambe droite ne peut pas décoller du lit, la douleur dans la cuillère à soupe et se propage au genou, en position assise à partir du sol. le fait est que chaque année je me couche avec une lumbodynie, il y avait des symptômes similaires auparavant, mais mon dos me faisait mal et maintenant mon dos ne me fait pas mal, et le traitement de la lumbodynie n'a pas aidé (c'est-à-dire que la douleur à la hanche est revenue après 4 jours

Bonjour Ivan. La lumbodynie apparaît après une lésion des fibres musculaires et du tissu cartilagineux du disque intervertébral, tandis que des spasmes musculaires surviennent lors d'un effort physique intense ou d'une ossature musculaire faible du dos. Il peut se manifester dans le bas du dos, les jambes, les fesses et le périnée. Un mode de vie passif, une petite activité physique altère la circulation sanguine, réduit l'élasticité des disques intervertébraux et affaiblit les muscles. L'hypertrophie commence, l'approche des vertèbres et les nerfs spinaux sont comprimés. Par conséquent, non seulement les médicaments sont importants pour le traitement, mais également des exercices thérapeutiques réguliers, une thérapie manuelle. Seule une approche intégrée et des exercices réguliers sur vous-même aideront à retrouver la santé.

En montant à bord du bateau pneumatique, l'homme assis derrière moi a glissé, et quand il est tombé, il m'a frappé violemment avec ses baskets dans les fesses. Il n'y avait pas d'ecchymose, mais après 2 jours, la partie interne de la jambe (cuisse) a commencé à faire très mal. Il est particulièrement douloureux de monter les escaliers. En position assise, la douleur diminue. Veuillez expliquer ce que cela peut être?

Natalia, lors d'un coup violent sur les fesses, des changements dans les tissus du tissu sous-cutané se produisent. En cas de traumatisme grave, une hémorragie interne peut survenir, entraînant un hématome grave sur la cuisse. Et bien que la douleur d'un coup résultant de dommages mécaniques au muscle fessier passe au fil du temps, de tels dommages peuvent être nocifs pour la santé dans son ampleur et sa profondeur de localisation. Par exemple, la victime sera accompagnée de sensations douloureuses survenant en marchant pendant une longue période. En outre, lors d'un accident, les terminaisons nerveuses peuvent être blessées, ce qui provoque de la même manière de la douleur et, dans certains cas, même une hyperthermie et des ganglions lymphatiques enflés..

Le traitement des fesses meurtries à la maison implique l'utilisation de toutes sortes de compresses, d'infusions préparées selon des méthodes traditionnelles. Pour l'élimination des processus inflammatoires, un remède populaire tel que le vinaigre de cidre de pomme est largement connu. Versez 1 cuillère à café dans un verre de vinaigre. sel et 15 gouttes d'iode. La zone touchée doit être recouverte d'un coton imbibé de la solution; pour réduire le gonflement par le haut, il est conseillé d'appliquer à froid et d'envelopper le site de la blessure.

Si la douleur ne disparaît pas en quelques jours, contactez un traumatologue pour un examen interne.

douleur constante de traction à gauche dans la région lombaire; parfois un engourdissement est ressenti; lors de la marche, une douleur irradie vers la cuisse, l'aine et la fesse; ainsi que des douleurs aux genoux lors de la marche; quelle est la maladie avec ces symptômes?

Bonjour, Tatyana. Il peut y avoir plusieurs raisons. Si le dos fait mal dans la région lombaire à gauche, les raisons sont les suivantes: étirement des muscles et des ligaments inter-articulaires, l'apparition de fractures par compression dans la colonne vertébrale, la présence de blessures dans les articulations intervertébrales et de microtraumatismes des vertèbres; l'apparition de troubles de la posture provoqués par une cyphose, une scoliose ou une ostéochondrose. Il peut également s'agir d'un lymphome, d'une lymphogranulomatose, d'une hémochromatose, d'une alcaptonurie et d'autres maladies graves associées à des troubles métaboliques. En plus de cela, une petite liste, il peut y avoir des maladies des organes internes: pathologies du pancréas, pathologies chroniques du système urinaire, avec calculs rénaux, etc. Par conséquent, lorsque la douleur est localisée dans le dos du côté gauche, l'examen et l'examen les plus approfondis sont nécessaires... Lorsque le diagnostic n'est pas clair, consultez un thérapeute.

Bonne journée! J'ai une hernie intervertébrale L4-L5 0.8mm, derrière le dos, je fais de la gymnastique, de la natation, des séances de thérapie manuelle, je suis en physiothérapie (électrophorèse avec caripazim) et maintenant il y a une douleur dans la hanche, mais cela n'apparaît qu'au moment où je me lève de chaise. Puis après deux ou trois minutes, ça passe. J'étais dans un sanatorium, pratiquant un laser sur l'articulation de la hanche et en même temps une thérapie manuelle. Le dos s'est amélioré, mais il n'y a aucun changement au niveau de la hanche. Il a été ajouté que le muscle du mollet commençait à se contracter la nuit. Quel est ce joint ou ce dos? Si l'articulation, quels examens doivent être effectués pour établir un diagnostic?

Bonjour Olga. Pour établir un diagnostic, vous pouvez consulter un chirurgien orthopédiste ou un neurologue, prendre une radiographie de la zone touchée (meilleure IRM, plus informative et précise). Votre hernie peut également vous donner de la douleur.

Bonne journée! Un an après avoir accouché, elle a commencé à sentir l'articulation de la hanche de sa jambe droite. Ça fait mal de s'accroupir, ça semble me gêner. Et aujourd'hui ça fait mal pour la première fois de s'asseoir et de se lever. En marchant, il semble cliquer. Ce n'est pas toujours le cas. Les règles, c'est-à-dire les symptômes, puis non.

Bonjour Ekaterina. Le même que pour Evgenia. Il faut, pour établir un diagnostic, consulter un chirurgien orthopédiste ou un neurologue, faire une radiographie de la zone touchée (meilleure IRM, plus informative et précise).

Il y avait une douleur dans le côté droit, irradiée dans le bas du dos et une douleur incompréhensible, pour ainsi dire, de pincement dans la jambe droite. En marchant, ça ne fait pas mal, mais c'était presque impossible de s'asseoir. J'ai consulté un thérapeute. Ils ont traité avec des injections de Voltaren et Melgamma. Après 5 jours de traitement, ça s'est amélioré, ils ont prescrit plus 5 injections et demain elles seront déchargées. Mais la douleur n'est pas complètement passée. Alors je pense, attendez qu'elle disparaisse d'elle-même ou contactez un autre spécialiste. Dites-moi lequel?

Bonjour Alla. Cela dépend du type de diagnostic que vous avez reçu (vous n'avez pas précisé). Les maladies du système musculo-squelettique sont traitées par un chirurgien orthopédiste, les maladies associées à une violation de la colonne vertébrale, etc. - un neuropathologiste.

Bonne nuit. J'ai 33 ans et pour la troisième fois apparaissent, des douleurs dans les jambes en alternance en marchant, irradient vers la cuisse, il est impossible de marcher, j'ai récemment eu de l'urticaire. Pendant ce temps, les jambes ont fortement gonflé, les pieds alternativement à des jours différents. Dites-moi quel docteur? Que peut-il être, les onguents analgésiques n'aident pas du tout. Je prends des analgésiques, tout s'en va au bout de quelques jours, puis ça réapparaît.

Bonjour Anastasia. Lorsque le diagnostic n'est pas clair, vous devez contacter un thérapeute. Le médecin vous prescrira les recherches et les tests de laboratoire nécessaires, puis, si vous suspectez un diagnostic particulier, il vous dirigera vers un spécialiste de profil étroit. En règle générale, l'urticaire est plus un symptôme qu'une maladie indépendante. Par exemple, il peut s'agir d'une manifestation cutanée de choc allergique, d'asthme bronchique ou de toute maladie auto-immune. Il est extrêmement rare que l'urticaire soit une réaction allergique indépendante, sans symptômes associés. Cette maladie est traitée par un dermatologue et thérapeute.

Bonne journée. A l'entraînement, après un bon échauffement et un cross-country léger, je relevais une jambe droite en arrière (comme une hirondelle uniquement avec une flexion du corps vers l'avant). Quelque chose s'est cassé dans ma jambe gauche en soulevant. Et maintenant, je ressens une douleur dans l'articulation de la hanche avec un retour à l'arrière de la cuisse. Vaut-il la peine de s'inquiéter et quel médecin est préférable de s'inscrire?
remercier

Bonjour Marina. Cela pourrait endommager le ménisque. Mieux vaut avoir une IRM. Vous devez voir un médecin pour examen par un traumatologue ou un orthopédiste.

salut! L'année dernière, j'ai eu des douleurs lombo-sacrées, de la hanche et du genou en marchant. La plus grande douleur dans l'articulation de la hanche. En se levant et en marchant, il y a une douleur vive dans l'articulation de la hanche. J'ai demandé à mon médecin généraliste de me référer à un neurologue. Mais elle ne me l'a pas donné, mais m'a écrit mydocalm, ce qui ne m'aide pas. Veuillez indiquer quel médecin dois-je contacter, quels types de diagnostics utiliser?

Bonjour, Nadezhda Nikolaevna. Il est nécessaire de subir une consultation et un examen par un orthopédiste et un neuropathologiste. Faire une radiographie. Ce qui sera nécessaire de plus, ils décideront eux-mêmes et nommeront.

salut! Pendant plusieurs semaines, pas tous les jours, mais quelque part dans un jour ou deux, la jambe gauche, l'avant de la cuisse, irradiant vers le bassin, le bas du dos et un petit genou fait mal. Pouvez-vous me dire si cela est dû à une hypothermie ou à un entraînement physique??

Bonjour, Natalia. La partie avant de la cuisse peut faire mal dans des centaines de maladies diverses, par exemple, il peut s'agir d'une lésion des racines L3 et / ou L4, à la suite d'une ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée, d'une inflammation du muscle iliopsoas, d'une pathologie des organes internes, etc. de la colonne lombaire, si nécessaire avec des tests fonctionnels pour exclure la mobilité pathologique de segments individuels de la colonne vertébrale, et il est également souhaitable de faire une IRM de la colonne lombaire, ce qui vous permettra de voir la protrusion ou la hernie du disque intervertébral, le degré de son bombement dans la lumière du canal rachidien, le degré de compression des éléments nerveux. Mais cela sera déjà décidé par un neuropathologiste après un examen clinique, et vous devez le contacter.

Bonjour, je viens d'un neurologue qui ne voit rien de grave et qui ne m'a prescrit que des pilules anesthésiques. Mes jambes me font mal sous les genoux et je ne peux pas du tout marcher jusqu'au bassin, même à 100 mètres, seulement avec la douleur je surmonte ce qui pourrait être

Bonjour Irina. Lorsque le diagnostic n'est pas clair, allez voir un thérapeute et laissez-le prendre soin de vous. Autrement dit, le médecin doit prescrire toutes les études et tests nécessaires. De plus, si un diagnostic est suspecté, le thérapeute doit orienter le patient vers un spécialiste à profil étroit. Dites ce que le neurologue a déjà eu. Vous ne pouvez pas faire de diagnostic via Internet sans examen, et il peut y avoir de nombreuses raisons de douleur. De plus, la même douleur peut être associée à une grande variété de maladies..

Bonjour, j'ai 17 ans, je joue depuis longtemps (pratique 24/7) sur ordinateur. J'avais environ 3 ans. J'étais à la maison. Je suis à peine allé me ​​promener.
Récemment, j'ai décidé de faire du sport (principalement des étirements sur mes jambes + des exercices, etc.).
Je fais des étirements pour qu'à la maison, je m'assoie plus ou moins sur une scission, et pour que les étirements vous permettent d'effectuer des coups de pied (Pour vous inscrire au taekwondo à l'avenir).
Avec quelques coups, en l'air, la hanche fait mal (je me tiens sur ma jambe gauche, jette ma jambe droite vers la droite (le pied est horizontal)).
Je ne sais même pas comment l'expliquer correctement..
Si quelqu'un a compris quelque chose. Je vous serais reconnaissant pour toute information.

AlexeiGi. Bonjour. Il y a plusieurs raisons à cette douleur. Premièrement, vous pouvez commencer à vous entraîner de manière incorrecte, donner des charges élevées à la fois ou effectuer de manière incorrecte la technique d'entraînement elle-même. Cela se fait avec un formateur expérimenté. Deuxièmement, il peut y avoir des maladies qui «se sont fait sentir» après un effort physique (arthrite, tendinite, etc.). Si vous souhaitez continuer à faire de l'exercice, normalement et sans complications, consultez un chirurgien orthopédiste.

Bonjour. Je me suis arraché le dos, le 5ème jour, il est devenu préférable de secouer le réservoir d'eau à droite, il a encore craqué et il y avait de fortes douleurs dans la région pelvienne et des douleurs douloureuses dans l'aine et l'œuf droit

Bonjour Vladimir. Un examen personnel par un orthopédiste et urologue, une échographie est requise.

Bonjour. Je veux te demander. ce matin je suis sorti du lit et j'ai ressenti une douleur à la hanche en marchant sur ma jambe.. après le déjeuner ça a empiré, en marchant, l'intérieur de la cuisse me fait mal, avec un mouvement brusque du lumbago, quand il est calme, il fait mal à un boulon et le donne au genou. Que faire. Je n'ai que 29 ans.. il n'y a pas eu de blessures ni de bleus

Elena, il y a plusieurs raisons: clampage des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, clampage du nerf dans l'aine, hernie ou kystes dans la colonne vertébrale, processus dégénératifs-dystrophiques dans l'articulation de la hanche. En outre, la cause de la douleur à l'intérieur de la cuisse lors de la marche peut être des processus pathologiques dans le travail du système urinaire (formation de calculs, maladies liées à la gynécologie et à l'urologie), des problèmes du système nerveux, etc. Et ceci est une liste incomplète des causes possibles, et donc on ne peut pas se passer d'un examen... Pour clarifier la raison, vous avez besoin d'une radiographie et d'un examen à plein temps par un neurologue, un orthopédiste, un thérapeute (ce spécialiste doit être contacté en premier lieu). Le développement de la coxarthrose est possible.

Une douleur aiguë et douloureuse est apparue, de la jambe au genou, puis j'ai eu peur qu'elle soit transmise par les fesses, maintenant je peux à peine atteindre les toilettes, je suis au lit depuis 4 jours, quand je me lève, la douleur s'intensifie, puis j'attends une demi-heure pour me calmer.

Eugene, si vous ne pouvez pas vous rendre à la clinique pour obtenir une consultation, vous pouvez appeler un médecin à domicile. Il est impossible de vous conseiller quoi que ce soit, car il existe de nombreuses raisons à ces symptômes..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte

Genre de douleurCaractéristique