Une fracture est une violation de l'intégrité de l'os qui survient lors d'une chute, d'un accident ou d'un impact. En fonction de l'apparence de la fracture, elle est divisée en fermée et ouverte. Lorsque la peau est endommagée et que l'os est visible, une fracture ouverte se produit dans les plaies. Si seule la forme du membre est modifiée, la fracture est fermée.

Les fractures, le plus souvent, surviennent lors d'accidents, lors de chutes, en raison d'un fort impact sur un objet dur ou un objet lourd, en raison d'une forte charge sur les muscles.

Signes de fractures

Les signes de fractures diffèrent visuellement: une fracture osseuse fermée est caractérisée par une déformation visible et un gonflement du site de la lésion, une douleur intense, une incapacité à bouger le membre blessé et une douleur pendant le mouvement. Avec une fracture osseuse ouverte, une plaie apparaît à la surface et, dans la plupart des cas, des saignements sévères.

Selon la façon dont la force dommageable est dirigée, apparaissent des lignes de fracture multidirectionnelles, qui peuvent être transversales, spirales, multidirectionnelles multiples en cas de blessures comminutives, etc. La fracture peut survenir sans changer l'axe de l'os et sans déplacement des fragments. Si la force d'impact était suffisamment élevée, la fracture osseuse peut entraîner un déplacement significatif des fragments. Dans certains cas, plusieurs lignes de fracture peuvent apparaître, conduisant à des déformations visibles des parties du corps, qui sont soutenues par l'os cassé. Les fractures les plus graves sont des fractures comminutives, fragmentaires, des os. La cause de telles fractures est due à des facteurs traumatiques excessivement élevés. Les causes les plus fréquentes sont les chutes et les accidents de la route..

Signes de fractures fermées

Les signes de fractures fermées comprennent:

- l'apparition de douleurs pendant l'exercice;

- la présence d'un grincement lors de la sensation du site de fracture;

- incapacité à s'appuyer sur la zone endommagée.

Signes de fractures ouvertes

Les fractures ouvertes sont primaires et secondaires. Cela dépend du moment où la peau a été blessée: immédiatement ou après une blessure, à la suite d'un mouvement ou d'un transport inapproprié, lorsque des fragments d'os en mouvement blessent les vaisseaux, les organes et les troncs nerveux à proximité. À cet égard, il est très important que la fixation primaire correcte des fragments osseux soit effectuée avant le transport..

Avec les fractures ouvertes, une plaie est observée dans la zone de la fracture. Les fractures ouvertes peuvent mettre la vie de la victime en danger en raison du fait que le développement d'un choc traumatique est souvent observé, il existe une possibilité d'infection, de perte de sang. Une telle blessure, le plus souvent, a un mécanisme d'action direct, par exemple, heurter un train, un tramway, un accident de voiture, entrer dans des mécanismes en mouvement au travail. Moins souvent, il est possible de blesser les tissus mous et la peau de l'intérieur avec un fragment osseux pointu.

Les fractures peuvent être compliquées par un saignement, qui se produit à la suite du bord tranchant d'un fragment blessant un vaisseau voisin. En cas de fractures vertébrales, les fragments peuvent endommager les troncs nerveux et la moelle épinière. Si les côtes sont brisées par des fragments, la plèvre et les poumons peuvent être endommagés; avec fractures des os du crâne, traumatisme cranio-cérébral sévère, etc..

Signes d'une fracture fermée: comment reconnaître une fracture d'un membre?

Il n'est pas toujours possible de protéger le squelette humain contre les blessures, et si avec une fracture ouverte toutes les complications sont visibles immédiatement, il n'est pas si facile de déterminer une fracture fermée. Il est nécessaire de faire la distinction entre diverses blessures et les signes des deux, en particulier fermés.

La fracture est comme une blessure osseuse

Le concept lui-même est défini comme suit: une fracture osseuse est caractérisée par une violation complète ou locale de l'intégrité de l'os en cas de charge excessive dépassant la résistance du squelette lui-même. Les fractures apparaissent à la fois en raison d'un impact mécanique et de maladies osseuses.

Selon la révision de la Classification internationale des maladies 10 (CIM-10), les fractures sont distinguées sous les numéros suivants:

  • S02 - traumatisme du crâne et des os du visage (souvent fermés);
  • E10 - fractures du membre supérieur, en particulier du cou (ouvert et fermé);
  • S22 - blessures aux côtes, à la région thoracique et au sternum (fermé et ouvert);
  • S42 - fracture au niveau de la ceinture scapulaire et de l'épaule (fermée et ouverte);
  • S92 - Blessure au pied (souvent fermée).

En plus des sites spécifiques de lésion osseuse, il existe une catégorie de fractures de plusieurs parties du corps (T02) et de blessures à un niveau non spécifié (T08, T10 et T12).

Types de fractures osseuses

Il existe deux types de fractures:

  • Traumatique. Se lever grâce à l'action mécanique d'une force puissante.
  • Pathologique. Exposition à des maladies qui détruisent la structure osseuse. La fracture n'est pas due à de fortes influences externes. L'os devient si faible qu'il se brise même à cause d'une légère pression.

En ce qui concerne les blessures fermées, la déformation de la peau ne se produit le plus souvent pas, ce qui rend difficile de distinguer la complexité de la blessure.

Les médecins font la distinction entre la destruction et le long de la ligne des fissures:

  • En forme de T et de V;
  • longitudinal et transversal;
  • oblique;
  • hélicoïdal.

Il existe également des fractures avec et sans déplacement, complexes et simples.

Causes de fracture

Les fractures fermées des os diffèrent dans les signes à la fois en raison d'influences externes et de l'affaiblissement des os en raison d'un manque d'oligo-éléments.

Les raisons les plus courantes sont les suivantes:

  • le surmenage et une contrainte excessive sur l'os entraînent des fissures et des blessures fermées. Cela se produit à l'entraînement avec des haltères lourds, lors de combats et de compétitions;
  • les maladies chroniques aiguës endommagent le tissu osseux par exposition aux antibiotiques pendant le traitement;
  • l'ostéoporose est une maladie chronique qui diminue la densité osseuse et augmente la fragilité;
  • le tissu osseux affaibli devient vulnérable aux fractures fermées, car le manque de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments rend les os mous et la structure lâche. Cela peut se produire à la fois lors de régimes déséquilibrés avec un excès, par exemple, de protéines, et l'élimination complète des glucides, et avec un excès de malbouffe dans l'alimentation..

La différence entre une fracture et une ecchymose ou une luxation

Les ecchymoses et les luxations, comme les fractures fermées, sont caractérisées par une douleur localisée douloureuse ou aiguë, un membre enflé et des difficultés à bouger. Mais les trois types de blessures diffèrent à la fois par des signes particuliers et des conséquences..

Caractéristique de contusion

La contusion est une lésion fermée des tissus et des organes due à un impact mécanique..

Les caractéristiques distinctives fiables d'une ecchymose sont:

  • hémorragie, manifestée par une ecchymose sur la peau;
  • gonflement dû à un œdème;
  • hématome - une vessie sanguine résultant de lésions vasculaires internes:
  • température localement élevée sur le site de la blessure;
  • la douleur après une blessure est atténuée.

Il devient difficile de distinguer une ecchymose en présence d'un hématome (peut être confondu avec un fragment osseux saillant), car la douleur devient très intense. Une évaluation professionnelle d'un traumatologue est requise.

Description de la luxation

Quant aux luxations, il s'agit de l'ouverture de la surface des articulations. Une séparation incomplète des articulations est appelée subluxation..

Signes de luxation:

  • douleur articulaire locale sévère;
  • raideur des mouvements due à la douleur lors du changement de position;
  • déformation externe caractérisée par un membre visuellement raccourci.

En cas de luxation, il est important de consulter un médecin le plus tôt possible, car une luxation qui dure plus de trois jours est plus difficile à corriger qu'une nouvelle.

Caractéristiques des fractures

Une fracture est un dommage mécanique au tissu osseux, mais les blessures fermées peuvent être accompagnées d'hématomes, c'est pourquoi il existe un risque de confusion du type de blessure.

Panneaux:

  • la capacité de plier légèrement un membre dans un endroit non naturel;
  • mauvaise position du membre;
  • craquement lorsqu'il est légèrement pressé sur le site de la blessure (la principale différence par rapport aux blessures précédentes);
  • gonflement dans la zone de la blessure;
  • augmentation des syndromes douloureux lorsqu'il est pressé.

Signes de fractures par type

Les principaux indicateurs de fracture ont été énumérés ci-dessus, il reste à traiter les signes locaux de dommages des types fermés et ouverts.

Signes d'une fracture d'un membre ouvert

En ce qui concerne le développement, les blessures ouvertes sont divisées en:

  • Ouverture primaire (lésion simultanée des tissus mous).
  • Secondaire-ouvert (rupture des muscles et de la peau avec des fragments osseux).

La gravité des dommages est révélée par les caractéristiques suivantes:

  • Dommages mineurs, dans lesquels une rupture de la peau ressemble à une plaie coupée.
  • La gravité modérée des dommages est caractérisée par une violation de la viabilité des tissus mous dans la zone de la blessure.
  • Dommages irréversibles nécessitant une intervention chirurgicale vitale.

Signes d'une fracture fermée

Un signe caractéristique d'un os cassé sans endommager la peau est la crépitation sur le site de la blessure. Si même avec un léger toucher au point sensible, un léger craquement se fait entendre et ressentir - c'est une fracture sûre. L'endroit est également encadré par une ecchymose ou un hématome et se plie anormalement.

Autres fractures

La classification distingue les types suivants:

  • en raison de l'apparence, ils distinguent traumatique (influence externe) et pathologique (maladies chroniques);
  • la gravité de la lésion est incomplète (une fissure dans l'os) et incomplète. Ces derniers sont également divisés en: déplacés - les os changent de position correcte les uns par rapport aux autres; pas de déplacement - dommages aux os sans mouvement dans le corps;
  • la forme et la direction de la fracture divisent les blessures en blessures transversales, comminutives, en forme de coin, etc.
  • il existe des fractures mixtes et combinées - combinant plusieurs signes de différentes catégories à la fois;

Fracture du calcanéum

L'os du talon est la plus grande partie osseuse du pied, qui transfère la charge principale pendant la position verticale du corps et le mouvement.

L'incidence des dommages à l'os du talon représente environ 4 pour cent de la masse totale des types de dommages. Elle survient le plus souvent en raison d'une chute de hauteur et d'un atterrissage sur les pieds. Pour la même raison, en plus des fissures et des fractures des pieds, des lésions de la colonne vertébrale se produisent..

Diagnostic de fracture

Seul un traumatologue (parfois un chirurgien ou un neurologue) peut déterminer avec précision la complexité et le type de blessure par des signes après les antécédents du patient et des contrôles spéciaux, y compris des radiographies..

En ce qui concerne l'étude professionnelle du problème, les médecins utilisent principalement la radiographie, où deux photos sont prises avec la lésion elle-même et les articulations adjacentes.

Il aide également à l'étude des signes:

  • tomographie par ordinateur (examen de la structure osseuse) et par résonance magnétique (étude des tissus mous);
  • Échographie articulaire;
  • arthroscopie.

Premiers secours en cas de fracture fermée

Avec une fracture fermée, les premiers soins sont nécessaires:

  • Tout d'abord, la victime doit recevoir un bon analgésique (ibuprofène, cétorol).
  • Une fracture fermée ne garantit pas l'absence de saignement interne, donc l'endroit juste au-dessus de la blessure doit être rembobiné avec un garrot et appliqué avec un papier au fil du temps (vous ne pouvez pas le tenir plus d'une heure et demie en desserrant le garrot pendant quelques minutes et en l'appliquant à nouveau).
  • Il est préférable de réparer la zone touchée avec un pneu spécial. Il est important de donner au membre une position naturelle et d'appliquer ensuite un bandage.

Aide avec une fracture ouverte à la maison

Des soins d'urgence correctement fournis avant l'arrivée du médecin peuvent éviter une hémorragie dangereuse abondante et des dommages supplémentaires:

  • Tout d'abord, l'immobilité locale doit être organisée. Une attelle de transport et des bandages et pansements stériles y contribueront..
  • La zone de la plaie elle-même doit être traitée le long des bords avec de l'iode ou un autre désinfectant.
  • Il est important de parler constamment avec une personne, de ne pas la laisser perdre connaissance et d'empêcher la progression de l'état de choc.
  • Si les vaisseaux sanguins sont brisés, un garrot doit être appliqué pour arrêter la perte de sang, bloquant l'accès au sang. Une note avec le temps de superposition y est attachée et change toutes les heures et demie.
  • Il est nécessaire de transférer la victime à l'hôpital le plus tôt possible.

Traitement des fractures

Après avoir fourni les premiers soins et l'hospitalisation du patient, des médecins spécialisés fournissent une assistance professionnelle..

Immobilisation

La méthode de fixation de la zone endommagée peut être de deux types:

  • Transport (pour le transport jusqu'au lieu de traitement).
  • Moulage en plâtre (avec élément de traitement).

Le transport est imposé par les médecins à l'arrivée en ambulance à la victime. Pour cela, des bandages et des pansements stériles sont utilisés, ainsi que des planches et des objets oblongs durs qui peuvent fixer le membre.

Le deuxième type convient à ceux dont le traitement chirurgical est impossible en raison de certaines circonstances. Ensuite, du plâtre est appliqué et l'os se développe tout seul. Il est important de faire correspondre correctement les parties du membre. sinon, une épissure incorrecte peut se produire.

Drogues

Une fracture peut être traitée avec les médicaments suivants:

  • Anti-douleurs. Soulage les symptômes de la douleur. Exemple: Ketorol, Pentalgin, Analgin;
  • Anti-inflammatoire. Ils sauvent d'un œdème léger et d'une fièvre locale et générale. Par exemple: Nurofen, Ibuprofen;
  • Diurétiques Les diurétiques peuvent drainer l'excès d'eau du corps, ce qui contribue à un gonflement persistant des extrémités. Par exemple: diacarbe, mannitol, furasémide, etc.
  • Contenant du calcium. Favorise une guérison osseuse accélérée. Ce sont: Gluconate de calcium, Calcemin, Calcium D3 Nycomed, etc.;
  • Autres médicaments. Il peut s'agir à la fois de pommades chauffantes (contenant du venin d'abeille ou de la graisse de blaireau) et avec un effet rafraîchissant (avec l'ajout de menthol).

Opération

Pour tout signe de destruction, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. Le chirurgien doit placer correctement les fragments osseux et réparer les dommages secondaires sous la forme de tissus déchirés et de vaisseaux perforés.

Exercices et thérapie par l'exercice

Après la récupération, il est nécessaire de remettre le membre en état de fonctionnement. Pour cela, les médecins prescrivent divers exercices et complexes d'activité physique..

Sur le site de la blessure, la circulation sanguine est normalisée avec une charge adéquate. Voici quelques exercices de récupération:

  • Une main après une fracture peut être restaurée à l'aide de petites boules dans la main, qui doivent être déplacées à l'aide d'un doigt sur la paume. Vous ne pouvez pas déposer d'objets. Vous pouvez le faire même en étant couché dans la salle ou à la maison pendant votre temps libre..
  • Un morceau de pâte à modeler dure et froide est pris dans la main avec une fracture envahie. Pendant qu'elle se réchauffe dans la main, la pâte à modeler se plisse et se rompt avec les doigts et la paume aussi loin que le peut le patient. Lorsque le matériau a atteint la température corporelle, une pause est prise pendant 5 à 10 minutes. L'échauffement est répété plusieurs fois.
  • Vous pouvez développer des fonctions de réaction et de saisie à l'aide d'un videur ou d'un ballon rebondissant. Il se jette dans le mur avec sa main blessée et est pris avec. L'essentiel est de ne pas faire de mouvements brusques et de ne pas consacrer trop de temps à un tel entraînement..
  • Pour développer une jambe après une fracture, les médecins recommandent de faire un «vélo» ou des «ciseaux» avec les jambes 10 fois en position couchée, améliorant ainsi le travail musculaire.
  • Vous pouvez également vous entraîner debout: en vous penchant des deux mains sur une surface stable, effectuez doucement des mouvements circulaires avec la jambe blessée dans le sens horaire et antihoraire. Les balançoires sont répétées environ 8 à 10 fois et pour chaque mouvement, la jambe est brièvement suspendue en l'air.

Récupération de fracture

Il y a trois étapes pour mettre la partie endommagée du corps en état de fonctionnement:

  • Immobilisation. Le plus souvent, il s'agit de l'imposition de plâtre, dont le port peut durer d'un mois à six mois ou plus. Avec l'immobilisation des membres, le repos au lit est également prescrit, qui dure de deux jours à deux semaines. Il faut comprendre que l'immobilité contribue à la détérioration du travail musculaire et à une diminution de sa masse..
  • Postimmobilisation. Ici, l'accent est mis sur la régénération des tissus osseux et musculaires et la restauration de la capacité de contrôler le membre. Cela inclut la lumière physique. charges, y compris la physiothérapie et la mécanothérapie. L'accent principal est mis sur la capacité de fléchir l'articulation. Ils font cela de six mois à deux ans, selon les résultats.
  • Récupération. Il est déterminé par le retour complet de l'os en état de fonctionnement. Les cours dans l'eau (piscine) et avec l'utilisation de simulateurs aident. La dernière étape peut durer presque toute une vie, car il est important de maintenir constamment le ton de la zone endommagée et d'éliminer les signes résiduels.

Conséquences des fractures fermées et ouvertes

Une blessure fermée sur une courte période (un à deux jours) peut se transformer en une plaie ouverte en raison du développement d'une nécrose (mort) de la peau et d'une pression excessive, dans laquelle le fragment perce la peau fragile. Ce phénomène est appelé fracture ouverte secondaire..

Autres conséquences:

  • Parfois, de petits fragments d'os restent dans la peau et deviennent une sorte d'éclat qui peut se transformer en une masse sous-cutanée avec douleur.
  • Une plaie ouverte mal traitée est sensible à l'infection et peut accueillir des bactéries nocives, qui à l'avenir entraîneront une suppuration de la plaie.
  • La conséquence négative la plus courante d'une fracture est une fusion osseuse incorrecte, ainsi que de fausses articulations. L'œdème post-traumatique peut également être troublant, interférant avec le fonctionnement normal de la partie restaurée du corps..
  • Pendant le traitement, il est nécessaire de prendre constamment et en temps opportun des radiographies à la fois du site de la lésion et des os et des articulations adjacents afin d'éviter les fragments osseux, une mauvaise adhérence et des callosités.

Quelle que soit la gravité des dommages au membre, il vaut la peine d'exclure l'automédication en l'absence de la capacité de fournir les premiers soins et d'appeler immédiatement une ambulance.

Qu'est-ce qu'une fracture fermée

Une fracture fermée est une violation de la structure de l'os sans détruire la peau et se forme sous l'action d'une force dommageable qui dépasse considérablement la résistance de l'os. Cette lésion survient à tout âge, mais le risque de fracture d'un membre augmente avec l'âge. Souvent, une telle fracture osseuse survient chez les enfants, les personnes âgées, les personnes impliquées dans des sports actifs ou engagées dans un travail physique intense..

Comment sont-ils classés?

Les principaux signes d'une fracture fermée sont l'absence de fragments osseux qui sortent et des lésions cutanées. En fonction de facteurs étiologiques, les blessures aux membres sont:

  1. Traumatique (en raison d'une force excessive sur l'os).
  2. Pathologique (les blessures aux membres apparaissent lors de l'utilisation d'une force insignifiante, associées à des lésions osseuses, un processus tuberculeux, une ostéomyélite).

Une fracture fermée, en fonction du lieu de formation des fragments osseux, peut être:

  1. Avec déplacement (avec une fracture avec déplacement, les bords de l'os détruit sont situés dans une position physiologiquement incorrecte).
  2. Pas de déplacement (les fragments d'os ne changent pas d'emplacement).

Les blessures aux membres sont classées selon la direction du tissu osseux:

  • Longitudinale (une ligne de fracture se trouve le long de l'os);
  • Transversale (le défaut est détecté dans le sens opposé à l'axe);
  • Oblique;
  • Comminuté (des fragments se forment);
  • Spirale;
  • Touché;
  • Comprimé (la ligne de fracture n'est pas formée dans ce cas).

Selon le lieu de localisation, les types de dommages suivants au système musculo-squelettique sont distingués:

  • Épiphysaire (l'os est blessé dans la région de la tête);
  • Diaphysaire (les lésions osseuses sont localisées dans son corps);
  • Métaphysaire (l'os est blessé dans l'intervalle entre la diaphyse et la glande pinéale).

Selon la gravité, les fractures sont classées en complètes et incomplètes (fissures, fractures, blessures perforées, etc.).

Causes de blessure

Une fracture fermée se produit souvent sous l'influence des facteurs externes suivants:

  • La chute;
  • Mouvements brusques infructueux;
  • Impacts avec des objets lourds;
  • Combats de rue ou de ménage;
  • Incidents industriels;
  • Soulever des objets lourds (dans de tels cas, les patients ont des types de compression de fractures de la colonne vertébrale);
  • Les blessures sportives;
  • Facteurs naturels (par exemple, tremblements de terre, inondations, etc.);
  • Accidents de la route;
  • Décombres.

Les blessures pathologiques peuvent avoir les raisons suivantes:

  • Maladies tumorales;
  • Destruction tuberculeuse;
  • Destruction tissulaire due à l'ostéoporose ou à l'ostéomyélite;
  • Métastases;
  • Kystes;
  • Amincissement de l'os à la suite d'une intervention chirurgicale;
  • Inconvénients de l'ostéogenèse;
  • Processus pathologiques chroniques sévères.

Avec l'amincissement et la destruction du tissu osseux, des blessures surviennent même avec des mouvements imprudents au lit.

Comment se manifestent-ils?

Les symptômes d'une fracture osseuse fermée sont relatifs et absolus..
Les caractéristiques relatives permettent une supposition éclairée qu'une fracture se produit.
Les signes absolus permettent avec une très forte probabilité de juger de la présence d'une fracture, ainsi que de la classer par rapport à d'autres blessures similaires.
La confirmation la plus précise du dommage en question, ainsi que de son type et de sa gravité, est un examen aux rayons X correctement vérifié.

Manifestations absolues d'une fracture fermée:

  • Déformation du bras ou de la jambe;
  • Crepitus (craquement caractéristique sur le site de la fracture. On l'entend souvent à la palpation de la partie blessée du corps);
  • Mobilité atypique et non naturelle.
  • Augmentation de la douleur pendant le mouvement;
  • Forte douleur;
  • Œdème (la zone endommagée gonfle et augmente en taille);
  • L'apparition et la croissance d'un hématome massif;
  • Diminution de la mobilité dans une partie spécifique du corps.

Les blessures graves à la hanche peuvent être dangereuses en raison du risque de perte de sang. Les fractures osseuses fermées peuvent être combinées avec la formation d'un hématome jusqu'à deux litres de volume.

Avec une prestation tardive et inappropriée de soins médicaux, le patient peut développer un choc traumatique, entraînant la mort. Les fractures des os pelviens sont particulièrement dangereuses pour le patient..

Parfois, les symptômes d'une fracture fermée peuvent être compliqués par une embolie, un empoisonnement du sang et une hémorragie interne. Tout cela nécessite un traitement supplémentaire..

Que faire avec une fracture fermée

Que faire avec une fracture fermée - cette question intéresse tous ceux qui ont au moins une fois été témoins de telles blessures. Parfois, les gens autour sont perdus lorsqu'ils voient une victime dans une telle situation, ou à cause de la panique, ils font quelque chose de complètement différent de ce qui est requis. L'angoisse est transmise à la victime, ce qui aggrave son état déjà grave..

Toutes les mesures doivent être prises pour transporter la victime à la clinique. Les premiers soins avant l'arrivée de l'ambulance et le transport de la victime en traumatologie sont les suivants:

  • Donnez des analgésiques pour éviter le choc douloureux;
  • Arrêtez le saignement (s'il y a des plaies saignantes dans la zone de fracture, il est nécessaire de les traiter - désinfectez, essayez d'arrêter le saignement, appliquez un pansement stérile).
  • Assurer l'immobilité du membre affecté. Si possible, appliquez un bandage (attelle) qui fixe le membre.

Les premiers soins correctement fournis réduisent le risque de complications supplémentaires et augmentent l'efficacité du traitement. L'équipe d'urgence peut également appliquer une attelle. S'il n'y a pas de pneu, il peut être fabriqué à partir de planches. Les premiers soins doivent également consister à arrêter les saignements, à empêcher la migration de fragments osseux et à endommager les tissus adjacents. Tout cela doit être fait avec soin et sans panique..

Diagnostic, traitement des lésions osseuses

Les rayons X sont nécessaires pour diagnostiquer les lésions osseuses traumatiques. La section cassée est examinée en deux projections. De plus, une tomodensitométrie ou une IRM peut être prescrite. Le traitement d'une blessure à un membre est effectué de manière conservatrice ou chirurgicale. Avec un traitement conservateur, les fragments osseux sont comparés et immobilisés pendant plusieurs semaines, en fonction de la nature des dommages. Le plus souvent, un tel traitement est effectué si une personne a une fracture fermée sans déplacement.

La probabilité d'une fusion osseuse normale dépend de la masse de l'os, de l'âge et de l'état du corps. Plus le patient est âgé, plus ses os se développent lentement. Le temps de fusion est influencé par la présence ou l'absence de complications chez le patient..

En cas de traumatisme compliqué de déplacement, l'os est comparé et fixé à l'aide d'une opération. Pour cela, des vis, des aiguilles à tricoter, des agrafes sont utilisées. Dans certains cas, le port de l'appareil Ilizarov est montré. Pendant la période de récupération et de rééducation, un massage des membres, de la physiothérapie, une thérapie par l'exercice peuvent être montrés.

L'exercice est d'une grande importance pour restaurer la capacité de travail normale d'une personne, améliorer son état physique et émotionnel général..

À propos de la rééducation

Quelles mesures de rééducation sont nécessaires pour restaurer pleinement la mobilité des membres et ramener une personne à une vie active? Ceux-ci peuvent inclure des exercices spéciaux, des massages, de la physiothérapie, un régime alimentaire spécial et, si nécessaire, le port d'orthèses. La tâche de la rééducation est de minimiser toute manifestation de traumatisme, de restaurer la circulation sanguine, la force musculaire et de ramener le patient dans un état sain dès que possible..

Dans la formation de callosités, le patient bénéficie d'un bain de soleil, d'une électrophorèse. Dès que le plâtre est retiré, le patient peut être soumis à une thérapie par la boue, à la paraffine ou à l'ozokérite. Tout type de lésion osseuse nécessite la responsabilité du médecin et du patient.

Il est très important d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool pendant le traitement. Une alimentation de haute qualité, des émotions positives, une éducation physique aident à faire face aux conséquences d'une fracture et à prévenir ses complications.

Une fracture fermée est une blessure grave qui est traitée de manière conservatrice. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. À condition que les premiers soins aient été effectués correctement et que le patient ait suivi toutes les instructions du médecin, les os blessés se développent ensemble et le temps de rééducation est relativement réduit..

Os de jambe cassés

Fracture - types, signes et premiers soins

Une jambe cassée (fracture des os de la jambe) est une blessure qui endommage son tissu osseux. Cela se produit dans le processus d'entraînement sportif et est également la conséquence d'accidents, de chutes, de contusions et d'autres types d'impact. Une fracture de la jambe peut survenir dans différentes parties du membre inférieur. Dans le même temps, il est important de déterminer correctement le type de fracture et de pouvoir fournir les premiers soins..

os de jambe cassés

Types de fractures de la jambe

Sur cette base, les fractures sont divisées en:

• complet sans déplacement;

En fonction de la localisation des dommages, il y a:

Sur la base des caractéristiques de l'emplacement de la ligne de fracture, il est divisé en:

• oblique - l'axe de la fracture fait un angle;

• hélicoïdal - l'axe des dommages a une forme en spirale.

Dans une catégorie distincte se trouve la séparation des fractures, à la suite de laquelle des fragments d'os se sont effondrés. Distinguer:

• blessure polyfocale - une blessure qui a entraîné le détachement de 2 fragments osseux ou plus;

• blessure impactée - des fragments de tissu osseux sont percés les uns dans les autres;

• dommages par éclats d'obus - caractérisés par l'apparition de fragments à la suite d'une fracture;

• dommages fragmentés - une blessure qui a entraîné la formation de nombreux petits fragments;

• fracture par compression - une blessure résultant d'une forte compression du membre inférieur.

Une place distincte dans l'étude des fractures de la jambe est occupée par le thème des fractures ouvertes et fermées, des fractures avec et sans déplacement, ainsi que des fractures par compression.

Fracture fermée des os de la jambe

Une caractéristique distinctive de ce type de fracture est l'intégrité de la peau.

Une telle fracture de la jambe est difficile à distinguer de la contusion et de la luxation. Cependant, il est extrêmement important de le faire, car en présence d'une fracture, le patient doit prendre des mesures de premiers soins immédiats et un examen urgent par un spécialiste..

Une fracture fermée peut être identifiée par un certain nombre de caractéristiques distinctives:

• des craquements apparaissent lors du sondage;

• augmente la mobilité du membre là où il ne devrait pas être;

• au site de la fracture, la peau s'assombrit.

Il existe deux types de fracture fermée - avec et sans déplacement. Une caractéristique du premier est un changement de forme de la jambe, le second est son allongement.

Fracture de la jambe ouverte

Elle se caractérise par une violation de l'intégrité de la peau sur le site de la fracture, la saillie d'un fragment osseux à l'extérieur de la peau.C'est le type de fracture le plus dangereux en raison de la forte probabilité d'infection de la plaie. En outre, les signes d'une fracture ouverte sont des douleurs douloureuses, un gonflement, des saignements..

Symptômes supplémentaires suggérant une fracture ouverte:

• pulsation au site de la plaie;

• affaiblissement du corps et faiblesse;

• apparition possible d'écoulement purulent;

Fracture de l'os de la jambe déplacée

Avec ce type de fracture, l'os se déplace de sa position d'origine. Distinguer le déplacement complet et partiel. Avec un déplacement complet, des fragments d'os sont déconnectés les uns des autres et constituent une menace de blessure pour d'autres organes, nerfs et vaisseaux sanguins. Dans ce cas, le degré de danger est également déterminé par les particularités de l'emplacement de la ligne de fracture (voir ci-dessus). En cas de déplacement incomplet, les fragments osseux sont fixés par le périoste. Une fracture déplacée peut être diagnostiquée sans radiographie pour les raisons suivantes:

• avec une fracture ouverte - la présence de fragments osseux dans la plaie;

• avec une fracture fermée - possibilité d'allongement des membres;

• capacité motrice excessive;

Le traitement est réalisé par une opération de repositionnement. Il s'agit de restaurer l'intégrité du tissu osseux. L'opération est toujours précédée d'une radioscopie. L'image donne une image complète des dommages: où il s'est cassé et combien l'os s'est déplacé, y a-t-il des fragments d'os.

Pendant l'opération, l'os est aligné. Parfois, cela nécessite l'utilisation de structures supplémentaires. En outre, le traitement est effectué en appliquant du plâtre ou en utilisant un extrait. Si la fracture par déplacement n'est pas traitée à temps, une inflammation peut commencer, ce qui entraînera des conséquences extrêmement graves..

Fracture de la jambe non déplacée

Fracture de la jambe par compression

Signes d'une fracture

Dans la plupart des cas, la présence d'une fracture est confirmée par l'apparition des symptômes suivants:

• douleur perçante aiguë, surtout en essayant de marcher sur la jambe;

• limitation de la capacité motrice;

• assombrissement de la peau, ecchymose et gonflement;

• craquement, apparaissant en raison du frottement de fragments osseux entre eux;

• la survenue d'une mobilité anormale au site de la fracture;

• la capacité de distinguer les fragments osseux lors de la palpation - en présence de déplacement;

• blessure, saignement - avec une fracture ouverte;

• position non naturelle des jambes;

• température corporelle élevée;

• après la guérison, la jambe devient plus courte qu'elle ne l'était à l'origine;

• altération partielle de la fonctionnalité et léger gonflement - avec une fracture des os du pied;

• perte complète des fonctions de la composition du genou - avec une lésion rotulienne.

Étant donné que beaucoup des signes ci-dessus se manifestent également dans d'autres types de blessures, il est nécessaire de les traiter avec une attention accrue afin d'exclure ou de diagnostiquer avec précision une fracture. Ceci est important, entre autres, pour la fourniture correcte des premiers secours..

Premiers secours

La fourniture correcte et en temps opportun des premiers soins est la clé de l'efficacité du traitement ultérieur, ainsi que d'une guérison réussie et rapide d'une blessure. Tout d'abord, vous devez déterminer le type de fracture - ouverte ou fermée. Vous pouvez donner immédiatement des analgésiques à la victime et appeler une ambulance.En cas de fracture ouverte, il est nécessaire d'agir rapidement, tout d'abord, pour arrêter le saignement. Les saignements artériels (sang écarlate rapide) peuvent être arrêtés en saisissant le vaisseau avec une main à 5 cm au-dessus du site de la lésion. Si cela n'est pas fait, la perte de sang peut être fatale pour le patient. Ensuite, un garrot est appliqué à cet endroit. Vous ne pouvez pas le conserver plus de 2 heures. Une utilisation prolongée du garrot entraîne une nécrose tissulaire. Les saignements veineux (le sang de couleur foncée s'écoule lentement) nécessite une approche différente. Le garrot doit être appliqué sous le site de fracture.

premiers soins pour les fractures osseuses

Le plus important est de prévenir le développement d'une infection. Pour ce faire, vous pouvez appliquer une pommade antibactérienne (streptocide) et faire un pansement avec un bandage stérile.

Le membre cassé est maintenant fixé avec des attelles. N'essayez pas de corriger vous-même l'os endommagé - cela peut entraîner des blessures supplémentaires..

Après la fixation, il est nécessaire de transporter le patient pour fournir des soins médicaux qualifiés.

Diagnostic de fracture

Pour déterminer correctement le type de fracture, diagnostiquer et prescrire le traitement approprié, la séquence de procédures suivante est appliquée:

• diagnostic préliminaire;

• clarification du diagnostic par rayons X;

• si nécessaire - imagerie par résonance magnétique ou calculée.

Traitement des fractures osseuses

Les méthodes de traitement des fractures dépendent de leur type et se réduisent à la restauration de l'intégrité des os des jambes et de leur emplacement correct. Dans ce cas, le membre blessé est soumis à une fixation fiable. Le patient se voit prescrire des analgésiques et des médicaments contenant du calcium.

Pour une fracture sans déplacement, un plâtre est suffisant.

Pour restaurer un membre après une fracture avec déplacement, une aiguille est insérée dans l'os pour le tirer dans la direction souhaitée, puis le membre doit être fixé.

traitement des fractures osseuses

La durée de la fusion osseuse après une fracture est de plusieurs mois, en fonction de la gravité de la blessure, du nombre de sites de blessure, etc. À ce moment, le patient suit des cours de physiothérapie, de massage, d'exercices de physiothérapie. Il pourra bouger pour la première fois après avoir retiré les aiguilles à l'aide de béquilles. Pour les patients âgés, les broches ne sont pas retirées après la récupération en raison d'une fragilité osseuse accrue.

Une méthode chirurgicale plus radicale de repositionnement osseux est rarement utilisée en raison de la mauvaise tolérance du patient et de la complexité accrue de l'opération.

Langette sur la jambe en cas de fracture

Une attelle (attelle) est un moyen simple de réparer un membre endommagé, disponible pour la fabrication et l'application à domicile. La langette peut être utilisée sur n'importe quelle partie du membre et accélérer considérablement le processus de récupération. Ceci est un bandage amovible avec des clips spéciaux. Il est pratique et facile à utiliser.Les bandages ordinaires agissent comme des attaches dans une attelle maison. Pour le fabriquer vous-même à la maison, vous devez couper un morceau de bandage et y appliquer un gypse préparé. Pour augmenter la rigidité de l'attelle, plusieurs couches de gaze supplémentaires y sont appliquées et pliées vers le centre du dispositif de retenue.

L'utilisation d'une langette assure une fixation fiable du membre et favorise une bonne fusion osseuse.

Fracture

informations générales

Les fractures sont une violation de l'intégrité de l'os, qui est causée par un stress mécanique. Les fractures endommagent les tissus environnants et altèrent la fonction de la partie endommagée du corps.

Selon les statistiques, les fractures des membres sont plus fréquentes et viennent en second lieu les côtes. Les dommages aux os du crâne et de la colonne vertébrale sont moins courants. Les blessures articulaires sont graves, car de graves déficiences fonctionnelles se développent, limitant les capacités de la victime et sa capacité à travailler. Dans 9% des cas, les fractures intra-articulaires entraînent un handicap.

En plus d'une fracture causée par un stress mécanique, il existe une fracture pathologique qui survient spontanément. Cela peut-il arriver à tout le monde? Non, les fractures pathologiques sont le résultat d'un processus pathologique dans les os. Ces conditions comprennent les tumeurs osseuses, la tuberculose, la maladie de Paget, l'ostéomyélite, l'ostéoporose sévère, l'échinococcose et la syphilis des os, dans lesquelles un stress normal peut provoquer des lésions osseuses spontanées. Dans cet article, nous examinerons à quoi ressemblent les lésions osseuses, les premiers soins et ce que vous devez faire pour accélérer la guérison du défaut osseux. Selon la CIM-10, les fractures de différentes localisations sont classées séparément, couvrent les codes de S12 à S92.

Pathogénèse

Les mécanismes de fracture font la distinction entre direct (impact direct sur l'os) et indirect, résultant d'une chute. L'impact mécanique détermine le type de fracture - cela dépend de la direction de la force agissante. Un coup direct frappe l'os avec un objet qui se déplace à grande vitesse. La compression de l'os est observée avec une charge importante sur la longueur de l'os (tombant sur un bras tendu, tombant d'une hauteur sur les fesses). Lors de la chute, la charge sur l'os provoque sa flexion et la torsion de l'os est notée lorsque le corps tourne avec un membre fixe.

La pathogenèse est associée à des lésions non seulement des os, mais également des tendons, des tissus mous, des fascias, des nerfs et des vaisseaux sanguins. Une augmentation de la perméabilité des petits vaisseaux provoque le développement d'un œdème et d'une inflammation, et les dommages aux gros vaisseaux avec perte de sang s'accompagnent de changements d'hémodynamique et d'une diminution de la pression.

Les lésions nerveuses s'accompagnent d'une douleur aiguë, qui est suivie d'une anesthésie dans le membre. Lors d'une fracture, le corps épuise les réserves d'énergie dans les tissus situés à proximité de la zone lésée et à distance. Les réactions métaboliques augmentent, la consommation de protéines, de minéraux, de lipides, de vitamines et d'eau dans les tissus atteint des valeurs élevées. Une consommation accrue d'énergie et de ressources plastiques est liée à la dégradation des tissus.

Classification

Quels sont les types de rupture osseuse? Il existe différents types de fractures osseuses.

  • Acquis (subdivisé en traumatique et pathologique).
  • Congénitale (obtenue in utero avec un traumatisme à l'abdomen d'une femme enceinte).

En ce qui concerne les lésions de la peau et des tissus: ouvert et fermé.

  • Épiphysaire (dans les parties terminales des os proximal et distal).
  • Diaphysaire (au milieu de l'os tubulaire).
  • Métaphysaire (situé entre la glande pinéale et la diaphyse - le tissu cartilagineux dans lequel se trouvent les ostéoblastes, qui assurent la croissance osseuse en longueur).

Par la position des fragments osseux:

Le long de la ligne de fracture par rapport à l'axe longitudinal, il y a:

  • Transversal.
  • Longitudinal.
  • Oblique.
  • Hélicoïdal (spirale).
  • Comminuté.
  • Empalé.

Fracture fermée

Ces dommages ne s'accompagnent pas de traumatismes ouverts des tissus et de la peau communiquant avec l'environnement extérieur. Les fractures fermées sont accompagnées de saignements interstitiels, dont l'ampleur dépendra de la gravité de la fracture, et lorsque les fragments sont déplacés, le membre sera considérablement déformé. Ainsi, les signes d'une fracture fermée sont la préservation de l'intégrité de la peau, des saignements interstitiels, un œdème important et une déformation lors du déplacement des fragments..

Fracture ouverte

Ils en parlent s'il y a une lésion des tissus mous qui communique avec l'environnement externe. Ses signes sont des lésions cutanées, la présence d'une plaie, des saignements vers l'extérieur, une contamination obtenue par exposition directe à un facteur mécanique. Les fractures ouvertes secondaires sont également distinguées - la plaie ne se produit pas lors de la réception d'une blessure, mais à la suite de l'impact des fragments osseux résultants, qui déchirent les tissus mous et la peau. Les fractures ouvertes sont accompagnées de blessures étendues, d'écrasement des tissus, d'écrasement des os, de lésions des vaisseaux sanguins, des tendons et des nerfs. Blessures subies lors d'effondrements de bâtiments, lors d'un accident de transport ou d'un accident de chemin de fer, il y a d'importantes blessures par écrasement de la peau et des muscles, des fractures osseuses écrasées et une contamination importante de la plaie par la terre.

Plus les dommages à la peau et aux tissus sont profonds et étendus, plus le risque d'infection est grand. Il existe un risque élevé d'infection aérobie et anaérobie (tétanos, gangrène gazeuse) avec les accidents de la route. Le risque de développer une infection infectieuse est beaucoup plus élevé avec les fractures des membres inférieurs, car il y a une plus grande masse de muscles et une probabilité plus élevée de contamination du sol. Les plus dangereuses sont les fractures, dans lesquelles les tissus et les os sont écrasés sur une longue distance, les gros vaisseaux et les nerfs sont endommagés. Ce sont ces facteurs qui déterminent la gravité de la victime. La gravité de l'évolution des fractures ouvertes des os dépend en grande partie de l'emplacement de la fracture..

Photo visuelle d'une fracture ouverte

Les fractures de la hanche sont des blessures graves et surviennent chez les personnes âgées. se produisent en tombant sur le côté et en frappant dans la zone du grand trochanter. La fracture du col fémoral peut être intra-articulaire (à l'intérieur de l'articulation ou elle est appelée médiale) et extra-articulaire (ou latérale, subdivisée en trochantérienne, transtrochantérienne, sous-trochantérienne). Les fractures médiales ont une fusion à long terme, qui ne se produit qu'après 6-8 mois.

L'alitement prolongé chez les personnes âgées est associé au développement d'escarres, de pneumonie congestive et de thromboembolie - ce sont les principales causes de décès à cet âge. Par conséquent, la principale méthode de traitement des fractures médiales du col fémoral est chirurgicale, dans laquelle un clou métallique à trois lames est inséré dans l'os.

Les fractures latérales extra-articulaires guérissent plus rapidement (2,5 à 3 mois), par conséquent, dans ce cas, une méthode de traitement conservatrice est utilisée. Une attelle Beler est placée sur la jambe et la traction squelettique est effectuée. Lors d'une immobilisation forcée, les patients dès les premiers jours doivent s'asseoir dans leur lit et effectuer des exercices de respiration, tourner la tête et le torse, bouger activement leurs bras et une jambe saine. Une jambe douloureuse doit bouger les orteils, plier le pied. Après 2-3 semaines, les mouvements de l'articulation du genou sont connectés pour éviter sa raideur.

Si, à la suite d'une fracture, les fragments restent en place, alors ils parlent d'une fracture sans déplacement. Mais le plus souvent, ils changent de position. Le déplacement est possible tant en cas de blessure qu'en cas de transport inapproprié de la victime. Le déplacement secondaire des fragments est possible sous l'influence de la contraction musculaire, ce qui conduit au déplacement des fragments.

Il existe des types de déplacement de fragments: en largeur (les fragments divergent sur les côtés), en longueur (déplacés le long d'un grand axe), en angle (les fragments sont situés en angle) et le long de la périphérie (déplacement en rotation - le fragment est tourné autour de l'axe). Le déplacement des fragments entraîne une déformation du membre: avec un déplacement transversal, il s'épaissit et augmente en cercle, avec un déplacement sur la longueur, il se raccourcit ou s'allonge. Si la force du facteur traumatique est insignifiante, les fragments sont conservés intacts par le périoste - il s'agit d'une fracture sous-périostée. Ce type se produit dans l'enfance..

L'impact est formé lorsque l'os est pressé - dans ce cas, un fragment entre (est martelé) dans un autre. Les fractures incluses sont plus fréquentes dans le radius distal, le col fémoral et l'épaule. Une substance compacte de plus petit diamètre est enfoncée dans la substance spongieuse de la glande pinéale, qui a un diamètre plus grand. Les fragments impactés sont déterminés par examen aux rayons X et sur la ligne de fracture, vous pouvez voir un épaississement de l'ombre.

Si l'os est endommagé par la formation de fragments (fragments), une telle fracture est appelée comminutive. Si une fracture fragmentaire comporte de nombreux petits fragments, elle est classée comme fragmentée. Le terme fracture «marginale» signifie la séparation d'un fragment plat de l'os. Le plus souvent, il se produit sur les phalanges des doigts et des orteils. L'évolution d'une telle fracture est légère: seuls un gonflement, une douleur, une déformation de la plaque de l'ongle, un mouvement non naturel et une position inhabituelle de la phalange sont observés.

Dans les os à structure spongieuse (calcanéum, vertèbres, épiphyses d'os tubulaires), l'introduction d'os cassés se produit sous l'influence de la compression - une fracture par compression («compression» signifie compression). La méthode de traitement est la traction. Ne le confondez pas avec l'impression. Le mot «impression» est traduit par impression. Il s'ensuit que ces mots ne sont pas synonymes. L'impression fait partie intégrante des fractures intra-articulaires, par conséquent, une fracture d'empreinte est toujours une lésion intra-articulaire.

Par exemple, des fractures des condyles tibiaux, qui sont des empreintes et sous la forme de fractures. La réduction (traction manuelle ou squelettique) ne donne pas d'effet avec de tels dommages, mais il est nécessaire d'améliorer le trophisme tissulaire, d'éviter la résorption des parties osseuses déprimées et pour la préparation préopératoire. Avec ce type de fracture, la greffe osseuse du défaut est réalisée.

Fracture de fatigue

Avec une charge excessive et monotone, l'équilibre entre la destruction et la restauration du tissu osseux est perturbé et une fracture de fatigue ou une fracture de stress due à une surcharge se produit. Le plus souvent, les os métatarsiens II et III du pied sont endommagés, moins souvent IV et V, ainsi que l'os du talon. Une fracture de stress se produit chez les joueurs de tennis, les athlètes-coureurs, le personnel militaire qui surcharge le pied lors de marches forcées, les soldats de première année, les danseuses de ballet et les femmes qui marchent de manière prolongée en talons hauts. Se manifeste cliniquement par une douleur au pied, un gonflement des tissus mous ou un hématome et une gêne lors de la marche.

Dans les os, le flux sanguin capillaire ralentit et une ischémie du périoste se produit. Au stade initial, cette pathologie n'apparaît pas lors de l'examen radiographique, mais la zone locale de raréfaction du tissu osseux est visualisée par tomodensitométrie. À ce stade, la thérapie vitaminique, l'utilisation de suppléments de calcium, une alimentation équilibrée, le port de chaussures confortables et la limitation de l'activité physique sont efficaces. Dans le même temps, il est recommandé aux patients de suivre une thérapie par l'exercice et de nager dans la piscine. Au stade de fracture «classique», le traitement consiste en une immobilisation du plâtre pendant une durée de 3 à 6 mois.

Il existe un tel terme médical "fracture de consolidation". Le processus de restauration de l'intégrité du tissu osseux est appelé «consolidation». Fracture consolidée, qu'est-ce que c'est? Si, après un examen radiographique de contrôle, une telle conclusion est faite, cela signifie une restauration complète du tissu osseux. La consolidation est un processus biologique important qui entraîne une formation osseuse identique à celle antérieure à la fracture. Ce processus en plusieurs étapes prend un laps de temps différent en fonction de l'emplacement et de la complexité de la blessure et est influencé par de nombreux facteurs. Les principaux dans ce processus sont les ostéoblastes (cellules à partir desquelles le tissu osseux se développe, ils synthétisent le collagène) et les ostéoclastes (cellules impliquées dans la résorption osseuse). Les médicaments qui stimulent les premières cellules et suppriment les secondes favorisent la régénération osseuse. Le temps moyen pour la formation de callosités est de 4 semaines.

Les raisons

  • Traumatisme.
  • Surcharger les athlètes avec un entraînement excessif.
  • Ostéoporose. Il s'agit d'une maladie métabolique liée à l'âge dans laquelle la résistance osseuse diminue et le risque de fractures augmente considérablement, même en cas de traumatisme mineur. Les fractures dangereuses et graves des vertèbres et du fémur chez les personnes âgées sont. L'activité physique avec des charges qui ne dépassent pas les réserves de densité osseuse est une méthode de prévention de la perte osseuse. La charge dynamique est importante pour améliorer la densité minérale osseuse.
  • Tumeurs du tissu osseux. Dans ce cas, il existe plusieurs mécanismes d'action sur le tissu osseux avec le développement ultérieur de fractures. Tout d'abord, la tumeur affecte mécaniquement les trabécules osseuses, ce qui conduit à une résorption (résorption) du tissu. De plus, une tumeur en croissance produit des substances qui activent directement ou indirectement les ostéoclastes ou modifient les niveaux hormonaux, entraînant l'ostéoporose..
  • Kystes osseux.
  • Affection syphilitique des os. Dans la syphilis tardive, les os sont affectés sous forme de gomme. Le remplacement du tissu osseux par la granulation entraîne une fragilité osseuse accrue et des fractures pathologiques.
  • Tuberculose des os et des articulations.
  • Dysplasie fibreuse. Une maladie dans laquelle le développement du squelette est altéré et le tissu osseux est remplacé par du tissu fibreux.
  • Ostéogenèse imparfaite. Une condition génétiquement déterminée qui survient chez les enfants et les adultes, associée à une production altérée de collagène de type I. Modifications structurelles de la progression du tissu osseux, ce qui conduit finalement à des fractures récurrentes. Dans les cas graves, les fractures surviennent même pendant la période prénatale. À l'état adulte, des blessures par compression des vertèbres, des fractures des os tubulaires et des côtes se produisent.
  • Maladie de Paget. Avec cette maladie, qui est génétiquement déterminée, le métabolisme du tissu osseux est accéléré. Les ostéoclastes actifs, responsables de la destruction du tissu osseux, augmentent de taille et acquièrent une activité anormale. Dans le même temps, la fonction des ostéoblastes est améliorée, ce qui produit de manière intensive du tissu osseux grossièrement fibreux de la structure modifiée. L'os s'épaissit, mais parce qu'il a une structure anormale, il s'affaiblit et devient sujet aux fractures. Les fémurs, le crâne et les os pelviens sont plus souvent touchés, moins souvent - vertèbres, tibia et clavicule.
  • Syndrome d'Ehlers-Danlos. Une maladie génétique causée par une altération de la synthèse du collagène, accompagnée d'une ostéopénie (diminution de la densité osseuse, qui entraîne un risque accru de fractures).
  • Le syndrome de Marfan. Maladie congénitale du tissu conjonctif, dans laquelle se développe une ostéopénie, se manifestant dans l'enfance et l'adolescence par des fractures des os tubulaires.

Symptômes de fracture osseuse

Comment reconnaître une fracture? Avec les fractures ouvertes, cela peut être vu immédiatement - des fragments d'os baillent dans la plaie et, à la suite de lésions vasculaires, des saignements externes sont notés. Les signes d'une fracture fermée des os des membres sont voilés, mais on peut toujours le soupçonner.

Les signes absolus comprennent:

  • Mobilité osseuse pathologique au site de fracture.
  • Crépitation osseuse («craquement» au site de fracture pendant le mouvement et la palpation).
  • La douleur est l'un des symptômes principaux et constants. Il y a une sensibilité locale, qui est déterminée par la palpation et la charge le long de l'axe de l'os. La zone de fracture correspond à la douleur maximale, toujours localisée.
  • Gonflement. Il se produit sur le site de la fracture et peut se propager aux zones voisines.
  • Hémorragie. C'est aussi un symptôme persistant, en particulier dans le cas d'une lésion osseuse qui n'est pas couverte par un large éventail de tissus mous.
  • Dysfonctionnement des membres.
  • Température. Le plus souvent, la température locale augmente, ce symptôme est particulièrement prononcé avec les fractures intra-articulaires. Une augmentation de la température corporelle globale peut indiquer la présence de complications (infection, ostéomyélite, etc.).
  • Déformation du membre. Particulièrement prononcé avec des fractures complètes avec déplacement.

Symptômes des fractures intra-articulaires: douleur aiguë, déformation du membre et de l'articulation (changement de forme, de position et de longueur), dysfonctionnement.

Comment distinguer une ecchymose d'une fracture?

En fait, il n'est pas facile de distinguer ces blessures. Les ecchymoses sont des lésions tissulaires fermées, le plus souvent sans violer l'intégrité de la peau. Cependant, à coups glissants, la peau et les tissus sous-cutanés peuvent s'exfolier. Les symptômes d'une ecchymose sont similaires à ceux d'une fracture fermée. Et pourtant, comment identifier une ecchymose?

  • les ecchymoses sont moins douloureuses que les fractures;
  • il n'y a pas de déformation du membre et sa position non naturelle;
  • manque de mobilité excessive, comme avec une fracture.

Toute contusion de tissus s'accompagne d'un œdème sur le site de la lésion en raison du fait que les tissus et la peau sont imbibés de lymphe et de sang libérés et qu'une inflammation aseptique se développe. Il est possible de comprendre que la victime a une ecchymose par un trait caractéristique - une ecchymose, qui se manifeste immédiatement ou le deuxième jour après la blessure. La contusion d'une masse musculaire importante s'accompagne de l'apparition d'hématomes dans l'épaisseur des muscles.

La nécrose traumatique peut même se développer dans les masses musculaires ayant subi un traumatisme grave. Avec un nerf meurtri, les blessures suivantes sont possibles: étirement, hémorragie et rupture de fibres nerveuses individuelles. Avec une légère ecchymose, les petites hémorragies disparaissent, le gonflement disparaît rapidement et la perméabilité de l'influx nerveux le long de la fibre nerveuse est rapidement restaurée. Dans les lésions nerveuses graves, la nature des troubles de la conduction dépend du degré de lésion des faisceaux nerveux. Vous pouvez reconnaître une articulation meurtrie par son élargissement et son dysfonctionnement de l'articulation. La situation est aggravée par l'ajout de synovite, de bursite et d'hémarthrose. Il n'est pas nécessaire d'exclure la possibilité d'une fracture par vous-même - il vaut mieux faire confiance à votre médecin.

De même, il est difficile de distinguer une luxation d'une fracture, malgré le fait que le tableau clinique soit typique. Les luxations sont inhérentes à toutes les articulations - il s'agit d'un déplacement complet des surfaces articulaires, accompagné d'une rupture de la capsule et des ligaments. La luxation peut être déterminée par une douleur vive, une modification de la forme de l'articulation, une restriction importante ou un manque de mouvement. La plus caractéristique de cette pathologie est la déformation articulaire, qui dépend du déplacement.

L'articulation perd sa forme, un lissage des contours est noté et des saillies et des indentations inhabituelles pour elle apparaissent. Le bras ou la jambe prend une position forcée et leur longueur change. L'adduction ou l'abduction du membre est difficile, douloureuse et il y a toujours une résistance à cela. Le degré de déplacement des extrémités articulaires peut être différent. En cas de luxation complète, des dommages importants à la capsule, aux ligaments et aux tendons sont notés. La capsule de l'articulation et les ligaments avec subluxation souffrent également, mais pas si prononcés. Distinguer les luxations fraîches (existantes jusqu'à 3 jours), périmées (3 semaines) et anciennes (plus de 3 semaines). Avec des luxations fraîches, une intervention sous forme de réduction fermée est indiquée.

Analyses et diagnostics

Une anamnèse correctement recueillie établit le mécanisme typique de la blessure et même la nature de la fracture. Par exemple, en tombant sur un bras tendu, une fracture du radius se produit et en tombant d'une hauteur sur les fesses ou les jambes - une blessure par compression du corps vertébral. De plus, les plaintes du patient sont clarifiées et un examen est effectué, dans lequel des signes relatifs et absolus sont révélés.

La conclusion finale est faite après un examen aux rayons X, qui confirme le diagnostic, clarifie la localisation et la nature des modifications osseuses. Pour obtenir des informations complètes, les radiographies sont prises en plusieurs projections. L'examen aux rayons X vous permet de surveiller le processus de guérison et d'établir la période de fusion complète. L'examen radiographique de contrôle est également effectué immédiatement après une intervention chirurgicale ou une réduction des fragments. Le réexamen est effectué 10 jours après la réduction, car à ce moment-là, l'œdème diminue et un déplacement secondaire des fragments est souvent noté (avec des fractures des os de l'avant-bras, cela est particulièrement fréquent). Une fois de plus, la radiographie est effectuée après avoir retiré le plâtre pour établir la fusion.

CT scan. Dans le cas de fractures complexes, notamment intra et périarticulaires, la tomographie précise le type et le type de déplacement des fragments (notamment en rotation). En outre, les tissus mous sont examinés pour différencier l'œdème des formations de tissus mous.

Traitement des fractures

Quelle que soit leur nature, le traitement est basé sur les principes:

  • comparaison de fragments;
  • les fixer dans la bonne position jusqu'au moment de la fusion complète;
  • restauration de la fonction du membre blessé.

Les fractures d'empreinte comminutives avec destruction prononcée de la surface articulaire sont les plus difficiles à traiter. Habituellement, ils sont associés à des lésions des ligaments, ils ont donc recours à un traitement chirurgical - ils restaurent les surfaces articulaires et l'intégrité des ligaments. La complexité des fractures intra-articulaires est qu'il est nécessaire de créer du repos pour l'articulation pour une bonne fusion des fragments, et une immobilisation prolongée affecte la fonction de l'articulation, conduit à des modifications des tissus osseux et cartilagineux, qui se terminent souvent par une raideur ou une ankylose de l'articulation. Voyons ce qu'il faut faire en cas de fractures des os des extrémités, du bassin et de la colonne vertébrale et comment transporter correctement la victime, car l'issue de la blessure dépend de la fourniture des premiers soins et du transport de la victime..

Premiers secours pour les fractures

Les premiers soins pour les fractures comprennent:

  • Immobilisation de la zone endommagée. Il s'agit d'une méthode pour créer l'immobilité de la partie blessée du corps et est la principale pour fournir les premiers soins. Pour l'immobilisation, des matériaux à portée de main sont utilisés - des bâtons, une planche, un parapluie, des branches d'arbres, du carton, des paquets de broussailles ou de contreplaqué. Si ce n'est pas à portée de main, pour créer la paix, les mains sont bandées sur le corps dans une position pliée au niveau du coude (à angle droit). Vous pouvez accrocher votre main sur un mouchoir ou une ceinture jeté sur votre cou. L'immobilisation de la jambe en l'absence de matériel disponible est réalisée en la bandant sur une jambe saine. Si les os pelviens sont endommagés, le patient doit être allongé sur une surface dure, tandis que les jambes doivent être pliées au niveau des articulations de la hanche et du genou et écartées. Un rouleau est placé sous les genoux. En cas de blessure aux côtes, la poitrine est attachée à l'expiration avec un mouchoir, un morceau de tissu ou un matériau élastique - cette technique réduit l'excursion des poumons et la douleur associée.
  • Placez des blocs de glace ou des bouteilles d'eau froide autour du site de la blessure.
  • Le traitement des fractures comprend des attelles et un soulagement de la douleur. Une attelle est un moyen officiel d'immobilisation, qui a une conception différente selon le lieu de la blessure. L'attelle doit non seulement fixer le site de fracture, mais également saisir les articulations voisines. Il est important de ne pas presser les tissus trop mous. L'option la plus simple est les pneus échelle de Kramer. Leur conception est universelle, ils sont bien modelés, ils peuvent donc fixer le membre dans n'importe quelle position. Les pneus à mailles sont faits de fil mince et sont enroulés comme un bandage. Ils sont utilisés pour les blessures des petits os du pied ou de la main..

Avec une fracture fermée, les personnes fournissant le PMF ne sont pas perdues, elles agissent de manière coordonnée et elles n'ont aucune crainte pour la vie de la victime. Mais que faire d'une fracture ouverte accompagnée de saignements? C'est une situation vraiment grave et il faut avant tout arrêter le saignement et appliquer un pansement stérile. Un arrêt temporaire du saignement est obtenu en appliquant un bandage compressif, en pliant le membre et en le fixant dans cette position, en appliquant une torsion impromptue ou, si disponible, un garrot. Après cela, les premiers soins pour une fracture osseuse ouverte comprennent l'immobilisation du membre, comme dans le cas précédent, et la livraison urgente de la victime dans un établissement médical..

Lors des premiers soins, vous ne devez pas essayer de redresser l'os qui est sorti de la plaie ou de faire correspondre les fragments d'os, en souhaitant éliminer la courbure du membre. Le repositionnement (comparaison de fragments osseux) est effectué uniquement par un médecin après un examen aux rayons X. La manipulation est réalisée sous anesthésie locale, parfois sous anesthésie générale. Les fragments sont réparés immédiatement après l'admission de la victime dans un établissement médical ou dans les quatre premiers jours si la traction squelettique est effectuée en premier.

Lorsque vous fournissez une assistance pour les luxations, vous ne pouvez pas l'ajuster, car cela provoque des blessures. Il est important de garder l'articulation calme en appliquant une immobilisation. Il faut appliquer du froid dessus (une bulle de glace ou d'eau froide). Ne faites pas de compresses chauffantes. Avec une luxation ouverte, un bandage est appliqué sur la plaie. Dans un établissement médical, dans les premières heures de la blessure, la luxation est ajustée.

Avec des ecchymoses, une hémorragie se produit dans les tissus et une douleur apparaît. Les ecchymoses fermées ne sont pas accompagnées de lésions cutanées. L'utilisation du froid aide à réduire la douleur avec des ecchymoses: un coussin chauffant ou un sac de glace, des lotions froides.

Le repos est créé pour le membre blessé - avec une ecchymose à la main à l'aide d'un mouchoir, et avec des ecchymoses, les jambes du patient sont posées et le membre est surélevé. Pour toute blessure accompagnée de douleur, la victime doit recevoir des analgésiques (Baralgin, Ketanov, Maksigan, Aertal) ou une injection, si possible (Baralgin, Deksalgin, Analgin, Ketorolac).

Dans le traitement des blessures du système musculo-squelettique, deux méthodes sont utilisées: conservatrice et chirurgicale, en fonction de la gravité de la fracture.

Un traitement conservateur

Quel que soit le type de fracture, le traitement conservateur comprend:

  • Soulagement du syndrome douloureux. À cette fin, des analgésiques sont utilisés..
  • Comparaison de fragments osseux.
  • Création d'immobilité (fixation et immobilisation) et repos du membre blessé.
  • Création de conditions pour que la guérison de la fracture se déroule plus rapidement et plus efficacement - l'utilisation d'agents qui accélèrent la formation de callosités.

Avec un traitement conservateur, la fixation et la traction sont utilisées. Des plâtres, des attelles et des appareils sont utilisés pour réparer les blessures. Un plâtre correctement appliqué retient les fragments et assure une bonne immobilisation du membre. Pour mieux garantir l'immobilité avec un plâtre, deux ou trois articulations adjacentes au site de la blessure sont fixées. Les plâtres sont divisés en attelles et bandages circulaires. Ces derniers sont fenêtrés et pontés..

Les principes de base de la traction squelettique sont la relaxation des muscles des membres, la mise en charge progressive pour éliminer le déplacement des fragments et l'immobilisation du membre. La traction squelettique est utilisée pour les fractures à déplacement, hélicoïdales, obliques, comminutives, les fractures du bassin, des vertèbres cervicales, du calcanéum et de l'articulation de la cheville. Le plus souvent, la traction est effectuée à l'aide d'un fil de Kirschner, qui est étiré dans un support. Tout d'abord, l'aiguille est passée à travers les segments du membre, un poids est attaché au support (la taille du poids est calculée individuellement). Après avoir retiré la traction, après 30 à 50 jours (cela dépend de l'âge, de la nature et de l'emplacement des dommages), un plâtre est appliqué.

Dans les premiers stades d'une fracture vertébrale, la tâche principale est de soulager la douleur, de se reposer et de porter des corsets orthopédiques rigides. Dans ce cas, l'alitement doit être réduit à 4-5 jours, car l'hypotrophie se développe très rapidement dans les muscles immobilisés. Les activités de rééducation commencent par des exercices de respiration, un entraînement musculaire des membres supérieurs et inférieurs. Les exercices sur les muscles du dos sont effectués un peu plus tard et très soigneusement, car leur rendez-vous dans la phase aiguë aggrave le syndrome douloureux.

Comment soulager le gonflement après une fracture? Le gonflement des tissus se produit avec toute fracture, mais il est plus prononcé avec une blessure à la cheville. Cela est dû à une violation de l'intégrité des vaisseaux lymphatiques et sanguins et du liquide intercellulaire s'accumule dans la région de la cheville. L'œdème après une fracture de la cheville peut se produire même après une récupération osseuse complète, car le drainage lymphatique s'est aggravé en raison d'une immobilisation prolongée et de la présence constante de l'articulation de la cheville dans une position. L'œdème est aggravé par la compression des vaisseaux veineux avec un plâtre et la rupture partielle des ligaments. À cet égard, les patients se posent souvent une question: après une fracture de la cheville, combien de temps dure l'œdème? Ça dépend de nombreux facteurs.

Dans le meilleur des cas, l'œdème persiste pendant 2-3 semaines après le retrait du plâtre, mais il est possible qu'il persiste jusqu'à 2 mois. De plus, plus le patient participe activement aux exercices de physiothérapie et au développement de l'articulation, plus la lymphe et la circulation sanguine s'amélioreront rapidement. L'une des méthodes pour réduire l'œdème tissulaire consiste à créer une position surélevée de la jambe et des compresses froides, en appliquant le gel Troxevasin, Venoton, pommade à l'héparine.

À quelle vitesse les os guérissent-ils? Pour tout le monde, ce processus se produit à des moments différents, car la réparation osseuse passe par plusieurs étapes..

La première étape est le «collage» des fragments, qui se produit pendant les 10 premiers jours. Les fragments pendant cette période sont mobiles et bien déplacés. La distance entre les fragments est remplie de sang qui, à partir du cinquième jour, devient plus dense à cause de la fibrine. Des extrémités des fragments vers la fracture, les fibroblastes se développent dans l'hématome compacté. Au 12ème jour, un tissu fragile de granulation se forme. Dans l'hématome, la quantité de calcium et de phosphore augmente. L'appariement précis des fragments, un bon contact entre eux, une immobilisation suffisante créent des conditions favorables à la guérison des os. Le développement du réseau capillaire est d'une importance primordiale dans la formation du maïs..

La deuxième étape est la fusion de fragments avec du maïs. Se produit 10 à 50 jours après la blessure, lors de la formation d'un cal périosté cartilagineux mou. Par la suite, le cal cartilagineux est remplacé par des formations osseuses. La troisième étape est la fusion osseuse. Se produit 30 à 90 jours après le début de la blessure.

Le tissu cartilagineux a été absorbé et remplacé par de l'os. Le patient n'a aucune douleur pendant cette période où la force est appliquée. La quatrième étape est caractérisée par un remodelage osseux fonctionnel. Cette étape dure un an ou plus. L'examen aux rayons X détermine une forte fusion de fragments.

Ainsi, le processus est très long et le cal primaire se forme en 2-3 mois et la calcification complète seulement après 5-9 mois. Les traumatologues recommandent, après la formation de callosités, de donner une légère charge au membre pour améliorer la microcirculation.

Si le radius est endommagé, la fusion dure un mois, les côtes se développent ensemble en trois semaines et le fémur met 2,5 à 4 mois pour grandir ensemble. Ces périodes sont moyennées et il est difficile de dire exactement combien la fracture guérit chez différents patients, car la formation de callosités est causée par un certain nombre de facteurs..

La malnutrition, l'ostéoporose liée à l'âge, la cachexie, diverses maladies concomitantes retardent la fusion. Il est également difficile de dire combien de temps la fracture guérit, car cela dépend de son type. Avec la fusion oblique et en spirale est plus rapide qu'avec la transverse. La fusion se produit plus rapidement avec des blessures coincées. Mais même avec le même type, le même âge et le même état de santé, le moment de la fusion peut être très différent. C'est une erreur de considérer la fusion comme pathologique uniquement parce qu'elle ne correspond pas à la période moyenne - la guérison se produira, mais dans une période plus longue.

Pourquoi l'os ne guérit-il pas ou grandit-il lentement ensemble? La régénération osseuse est un processus programmé influencé par des facteurs exogènes et endogènes. Le taux de formation de callosités est influencé par la teneur en calcium sanguin, l'apport sanguin et les niveaux d'hormones. En outre, la raison pour laquelle la réfraction ne se développe pas ensemble est:

  • mauvais repositionnement des fragments;
  • immobilisation insuffisante;
  • trouble circulatoire,
  • charge prématurée;
  • le développement de complications infectieuses;
  • l'âge du patient et les maladies concomitantes (par exemple, tuberculose, amylose, état décompensé, obésité, diabète sucré);
  • changement de la réactivité du corps;
  • manque de nutrition protéique;
  • manque d'oligo-éléments et carence en vitamines.

Que faire dans de tels cas et comment accélérer la guérison de la fracture? Une ostéogenèse perturbée peut être stimulée par des exercices thérapeutiques et des procédures de stimulation (stimulation électrique, exposition à un champ magnétique). L'utilisation de Miacalcic (l'hormone calcitonine dans les injections, qui supprime la résorption osseuse en agissant sur les ostéoclastes), des glucocorticostéroïdes, qui réduisent la réponse inflammatoire et favorisent la synthèse du collagène à petites doses, et des médicaments qui normalisent l'apport sanguin et stimulent la régénération du tissu osseux (Osteogenol), aide. Vous pouvez combiner tout cela avec la kinésithérapie.

Les médicaments contre les fractures pour une guérison rapide des os sont les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter l'ostéoporose. Le médicament Osteogenon normalise l'échange de calcium et de phosphore dans l'os, améliore la croissance osseuse, il est donc utilisé comme traitement supplémentaire pour les fractures. L'ingrédient actif est un composé d'osséine-hydroxyapatite qui a la capacité d'affecter la réparation osseuse et le taux de consolidation. Ossein (dans sa composition ostéocalcine et collagène de type I) stimule la prolifération des fibroblastes, des ostéoblastes, des chondrocytes et a un effet positif sur les deux premières étapes de l'union de la fracture. Le calcium et le phosphore sous forme d'hydroxyapatite suppriment la fonction des ostéoclastes, par conséquent, ils ralentissent la résorption osseuse et augmentent sa minéralisation au stade du cal, améliorant la qualité de ce dernier.

Le plus souvent, les médicaments de fusion sont prescrits à un âge avancé pour les fractures survenues dans le contexte de l'ostéoporose. Les comprimés d'Osteogenon sont pris 2 à 4 morceaux deux fois par jour avec les repas. Son utilisation réduit la période de consolidation des os tubulaires de 3 semaines et a également un effet positif sur le syndrome douloureux..

Pour les fractures intra-articulaires, des préparations de chondroïtine et de glucosamine sont souvent prescrites. Les deux substances sont des éléments structurels du tissu conjonctif, des os et du cartilage, favorisent le renouvellement des tissus lorsqu'ils sont endommagés. Ils se complètent, ils font donc souvent partie d'un même médicament. En combinaison avec des exercices de physiothérapie et de physiothérapie, les chondroprotecteurs sont utilisés en rééducation.

Le médicament Theraflex est une combinaison de chondroïtine et de glucosamine. Son utilisation après une intervention chirurgicale pour une fracture du col du fémur vous permet d'annuler la prise de médicaments non stéroïdiens le 3ème jour, et le processus de rééducation est indolore et l'effet est atteint au 6-7ème mois.

Les préparations de calcium ont un effet positif sur la régénération: Calcemin Advance, Calcium D3 Nycomed, Osteomed, Calcemin, Feminex Calcium, Calcemin Silver. D'autres minéraux sont également nécessaires - phosphore, magnésium et zinc (la préparation combinée Calci-M contient, en plus du calcium, du magnésium, du zinc et de la vitamine D3). Le zinc accélère la croissance des callosités. Le manque de phosphore entraîne une fragilité osseuse accrue. Le magnésium et la vitamine D retiennent le calcium dans les os.

Les vitamines sont également nécessaires au processus normal de régénération osseuse:

  • Analogues de la vitamine D3: Alpha D3 Teva, Alphadol, Aquadetrim. La vitamine D favorise l'absorption et la distribution du calcium dans les os.
  • Vitamine C. En raison de son manque, les ostéoblastes ne peuvent pas synthétiser du collagène de haute qualité, ce qui entraîne une altération de la calcification osseuse. En outre, il y a également des changements dans la synthèse des glycosaminoglycanes (sulfate de chondroïtine et sulfate de glucosamine).
  • Vitamine A.
  • La vitamine K, essentielle à la synthèse normale de l'ostéocalcine.
  • Vitamine E, avec une carence dont le taux de magnésium dans le tissu osseux diminue.

Il faut se rappeler que tout médicament destiné à la guérison rapide des lésions osseuses doit être recommandé par un traumatologue. Shilajit peut être pris indépendamment s'il est toléré. C'est un immunomodulateur naturel qui a des effets anti-inflammatoires, antibactériens, réparateurs, analgésiques et stimulants.

Le médicament aide à accélérer la formation de callosités en raison de sa composition en minéraux (zinc, potassium, calcium, manganèse, silicium, phosphore, soufre), en acides aminés et en vitamines. Les critiques indiquent que les patients ont utilisé la momie à l'intérieur selon les instructions, ont fait des bains avec le médicament après avoir enlevé l'emplâtre, utilisé sous la forme d'une crème artisanale ou sous forme de compresses. À la maison, ils font généralement des bains au sel de mer, en alternance avec des bains avec une solution de momie. La température de l'eau ne doit pas dépasser 40 degrés, car les températures élevées ralentissent le processus de guérison. Pour les compresses, prenez 1 g de mumiyo (préalablement dissous dans de l'eau tiède) et 1 c. miel pour 100 ml d'eau. Le mélange est soigneusement mélangé, appliqué sur une serviette en gaze et appliqué sur le site de la blessure, en le recouvrant d'un film alimentaire et en isolant la compresse. Il est laissé du jour au lendemain. Le cours du traitement dure 10-15 jours.

Une pommade après une fracture à base d'anti-inflammatoires non stéroïdiens a un effet anti-inflammatoire, elle est donc prescrite à de nombreux patients. Il peut s'agir de Diclofenac, Diclac, Dolobene, Indovazin, Ketonal, Nimid gel, Voltaren. Bien que l'efficacité de ces pommades ait été prouvée, il est impossible de les utiliser lors de l'application d'un plâtre circulaire.Vous pouvez donc utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens à l'intérieur sous forme de comprimés: Ketorolac, Ketonal, Ibuprofen, Nise, Nimesulide, Ksefokam, Ksefokam Rapid. En cas de douleur intense, des pommades, des gels ou des aérosols avec des anesthésiques peuvent être prescrits: anesthésine, pommade Lidocaïne 5%, spray Lidocaine Flacon, gels Gelikan et Luan, crème Emla. La pommade à base d'héparine aide à éliminer les œdèmes et la douleur: pommade à l'héparine, Lyoton, gel Essaven, Hepatrombin.

Pendant cette période, un régime riche en calcium doit être suivi - ce sont les produits laitiers, les graines de sésame (leader en calcium), le miel, le yogourt Rastishka (il est enrichi en calcium et en vitamine D), le poisson sous toute forme, en particulier séché et séché, qui doit être consommé avec les os (ils contiennent du phosphore et du calcium. Il est utile d'ajouter des produits de confiserie sur de la gélatine (bonbons, gelée), de la gelée ou une décoction de jarret de bœuf à l'alimentation. Un régime laitier sera utile si cela réduit la consommation de produits carnés, car un excès d'aliments protéinés peut entraîner acidose, qui favorise le lessivage du calcium des os.

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte