La névralgie est une maladie qui peut affecter différentes parties du corps avec son emplacement, affectant le nerf périphérique, le plexus et les vaisseaux des nerfs, en les pressant avec les tissus environnants, ce qui entraîne une forte douleur.

Il est important de savoir que cette douleur n'affecte pratiquement pas la sensibilité et la mobilité de la zone touchée, sinon c'est déjà une manifestation d'une autre maladie, telle que la névrite, qui sont souvent confondues les unes avec les autres.

Le problème prend de l'ampleur, tant de gens s'intéressent à la façon de se débarrasser de la névralgie à la maison et est-ce possible? Peut-être, si vous faites attention à la présence et au développement de la maladie en temps opportun et que vous fournissez une assistance et un soutien appropriés à votre propre corps.

Absolument tout nerf se trouve dans la zone à risque, dans la structure du corps humain, mais un groupe se détache qui se prête le plus souvent à l'attaque de cette maladie:

  • dorsal;
  • facial ou trijumeau;
  • sciatique;
  • occipital;
  • nerf glossopharyngé.

Causes de névralgie

Les raisons dépendent de la zone qui a succombé à la maladie, pour chaque type elles sont caractéristiques et individuelles, par conséquent, nous découvrirons ce qui cause la névralgie, en fonction de l'emplacement de la lésion.

Nerf sciatique

  • Des causes identiques de développement provoquent une névralgie vertébrale..
  • Grossesse avec prise de poids significative (plus de 20 kg);
  • Infections et inflammations des organes pelviens, ainsi que hypothermie;
  • Charge excessive dans le bas du dos;
  • Inactivité physique (inactivité);
  • En surpoids;
  • Ostéochondrose (lésion, parfois déplacement des tissus et du cartilage des disques vertébraux);
  • Fractures du bassin ou des hanches;
  • Tumeurs sur le site du nerf;
  • Hernie intervertébrale.

Nerf occipital

  • Exposition de l'occiput à l'hypothermie;
  • Goutte (trouble métabolique, qui conduit à l'accumulation de dépôts de sel dans les articulations);
  • Tumeurs de toute nature ou traumatisme modéré à sévère sur les vertèbres cervicales et les zones adjacentes;
  • Ostéochondrose.

Nerf facial

  • Anévrisme artériel (expansion et accumulation de vaisseaux sous forme de sacs dans les artères menant au cerveau, le diamètre de l'artère augmente et la circulation sanguine ralentit)
  • Athérosclérose (blocage et durcissement des vaisseaux sanguins qui forment les tissus adipeux autour d'eux, perdent leur élasticité et bloquent la circulation du sang vers l'organe);
  • Tumeurs cérébrales, bénignes et malignes;
  • Infections persistantes qui se transforment en forme chronique, ainsi que des inflammations purulentes (par exemple: sinusite, pulpite, carie...);
  • Hypothermie de n'importe quelle partie du visage.

Nerf glossopharyngé

  • Maladies infectieuses (tuberculose, pneumonie, grippe...);
  • Manifestations allergiques à long terme;
  • Intoxication, épuisement du corps;
  • Violation du métabolisme général;
  • Diabète;
  • L'abus d'alcool;
  • Sclérose (épaississement et lésions du système nerveux et des organes internes).

Symptômes de névralgie

Les signes sont également individuels pour tout type. Pour diagnostiquer correctement une maladie, vous devez comprendre clairement ses symptômes et, idéalement, avoir la confirmation du diagnostic par un médecin. Ce n'est que dans ce cas que l'on peut se poser des questions sur la manière de traiter la neurologie dans son ensemble et d'éviter sa récidive à l'avenir. Nous analyserons les symptômes les plus prononcés qui aideront à confirmer ou à dissiper vos soupçons.

Névralgie sciatique

  1. La douleur se propage dans tout le nerf et cela ressemble à un tir paroxystique.
  2. Il y a de l'inconfort dans une partie spécifique, sans aller au-delà.
  3. Une sensation de brûlure peut survenir dans les fesses et le bas du dos.
  4. Il y a un sentiment que de petites chair de poule rampent sur le point sensible, en particulier pendant le sommeil, lorsque le corps est dans un état détendu.

Névralgie glossopharyngée

  1. Sensation douloureuse à la racine de la langue, dans le pharynx et les amygdales en mangeant, bâillements, toux.
  2. Une production accrue de salive alterne avec une sécheresse absolue de la cavité buccale.
  3. Goût amer dans la bouche avec n'importe quel aliment, même des bonbons.

Névralgie occipitale

  1. Attaques soudaines et violentes de douleur en tournant le cou ou même en grattant légèrement la circonférence de la tête.
  2. Douleur intense ressemblant à un mal de dos derrière les oreilles, à l'arrière de la tête et également à la surface de toute la nuque.
  3. En règle générale, une partie est touchée, le côté du cou et de la tête, mais dans de rares cas, les deux côtés sont également touchés..

Névralgie faciale

  1. Sensibilité excessive de la peau sur le visage.
  2. Les crises de douleur sont vives, mais à court terme, disparaissent souvent d'elles-mêmes, leur durée est de 10 secondes à plusieurs minutes, mais en même temps, de telles crises de douleur peuvent survenir jusqu'à trois cents par jour.
  3. La plupart du temps, la zone du visage du côté droit fait mal, très rarement des douleurs des deux côtés peuvent déranger.
  4. Une attaque douloureuse peut survenir soudainement lorsqu'elle est exposée à un objet physique sur certains points du visage: les ailes du nez, le pli nasogénien, les coins des yeux. Cela peut se produire involontairement pendant le rasage, l'application du maquillage, ainsi que pendant que vous mangez, en mâchant. Ce type de douleur est appelé névralgie du trijumeau..

Névralgie intercostale, rachidienne

  1. L'attaque apparaît spontanément avec une toux intense, un changement de position de rivière ou une respiration profonde.
  2. La douleur est de type zona et peut durer très longtemps, de 2-3 heures à trois jours.
  3. Dans la partie affectée et douloureuse, la sensibilité de la peau diminue presque toujours, dans certains cas, elle peut complètement disparaître.

Remèdes populaires pour la névralgie

La douleur associée à cette maladie est très débilitante, les analgésiques ne fonctionnent pas efficacement et ne soulagent la douleur que pendant une courte période, et à un moment donné, ils cessent complètement de fonctionner, provoquant une dépendance à la substance principale du médicament. Par conséquent, les informations sur la façon de traiter la névralgie à la maison restent populaires et demandées..

saule

Une recette efficace pour le traitement des douleurs dorsales et vertébrales. Il est nécessaire de hacher finement l'écorce de saule et de la faire bouillir sous un couvercle fermé pendant 20 minutes, après refroidissement, filtrer et consommer 1 cuillère à soupe. trois fois par jour.

Chambre Géranium

Placez quelques feuilles fraîchement cueillies de la plante sur un chiffon, de préférence naturel à partir de lin ou d'un autre matériau, et appliquez-le sur le point sensible sous la forme d'une compresse, appliquez un pansement dessus et enveloppez-le avec quelque chose de chaud pendant deux heures, répétez chaque jour toutes les 2-4 heures.

Onguent de bricolage

Faire bouillir les boutons de lilas jusqu'à ce que le bouillon soit épais, filtrer et mélanger avec du porc, de la graisse fraîche, remuer jusqu'à consistance d'une pommade et frotter dans la zone douloureuse au besoin pendant la journée. Conserver dans un endroit frais ou au réfrigérateur.

Huile d'ail

Vous aurez besoin d'une pharmacie, d'une huile prête à l'emploi, vous devez en faire une teinture. Versez une cuillère à soupe d'huile dans 0,5 litre de vodka ou de brandy, remuez jusqu'à ce que complètement combiné et dissous. Lubrifiez les zones touchées pas plus de 3 fois en 24 heures, la durée du traitement est individuelle.

Raifort

Les racines et les feuilles sont utilisées pour éliminer la douleur. Râpez la racine sur une râpe fine et appliquez une compresse sur la zone, de la même manière, une feuille de raifort est utilisée, seulement bien lavée à l'eau courante, attachez-la avec du cellophane ou un bandage élastique sur le dessus et enveloppez-la avec une écharpe en laine. Gardez jusqu'à ce que vous ressentiez une sensation de brûlure notable, rincez les restes. Répétez pas plus de quatre fois en 10 jours.

Un radis

Passez le radis noir dans un hachoir à viande ou pressez le jus par une autre méthode et frottez-le fraîchement sur tout le nerf malade. Il suffit de le faire une fois par jour pendant deux semaines.

Teinture

Mélangez 100 grammes d'alcool et 10 grammes de thym commun, laissez reposer pendant une journée. Buvez quinze gouttes trois fois par jour, aux moments où vous ressentez la douleur la plus aiguë.

Mélanger No1

Mélangez 0,5 litre de miel liquide avec la même quantité de citrons râpés avec la pelure et les noyaux, et ajoutez-y 40 grammes de noyaux d'abricot pelés, mélangez jusqu'à consistance lisse. Mangez chaque matin et soir (seulement s'il n'y a pas d'excès de poids) 2 cuillères à café pendant 1,5 mois.

Mélanger No2

Broyer le zeste d'un gros citron avec 30 grammes de feuilles de mélisse sèches, 50 grammes de feuilles de cassis et 600 millilitres d'eau (eau bouillante), laisser reposer une heure, filtrer et utiliser 70 ml deux fois, au moins 8 heures, après la prise précédente en trente minutes avant les repas.

Névralgie - herbes, traitement

Les herboristes considèrent la médecine traditionnelle comme très efficace pour lutter contre les problèmes neurologiques. Après tout, une telle thérapie peut avoir un effet thérapeutique et analgésique pendant une longue période par rapport à la thérapie médicamenteuse, ce qui est contre-indiqué pour une utilisation à long terme..

menthe

La plante est connue pour ses effets calmants et relaxants non seulement sur le système nerveux central, mais sur toutes les terminaisons nerveuses en général. Faites bouillir 15 grammes de menthe séchée dans un verre d'eau bouillante pendant environ 8 à 10 minutes. Boire cent millilitres matin et soir.

Bourgeons de bouleau

Il est très important de savoir que les bourgeons n'ont besoin que de la moitié de la floraison, donc une poignée de matières premières est versée avec un demi-litre de vodka ou d'alcool concentré, vous pouvez l'utiliser immédiatement après dilution sous forme de frottements de points douloureux ou de compresses, pour le deuxième cas, la teinture doit être diluée un peu avec de l'eau, afin de ne pas provoquer brûler. Faites les procédures quotidiennement, mais pas plus de 15 jours.

Achillée

1 cuillère à soupe mélanger des herbes avec 250 ml d'eau bouillie ou décongelée, faire bouillir pendant 5 minutes à feu vif, filtrer et utiliser pour la douleur trois à cinq fois par jour, quelle que soit la prise alimentaire.

Tremble

Il sera utilisé pour le traitement sous forme de bains. Faites bouillir l'écorce de jeune tremble dans deux litres d'eau, prenez tellement de matière première qu'un bouillon concentré en résulterait, versez-le dans un bain avec de l'eau principale et faites cuire à la vapeur dans une telle solution pendant dix minutes. Répétez la procédure tous les soirs une heure et demie avant le coucher jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement.

Camomille

En général, le thé à la camomille peut être considéré comme l'une des boissons les plus cicatrisantes; en cas de névralgie, il est également très efficace. Il vous suffit de verser de l'eau bouillante sur une poignée de fleurs, de la laisser reposer et de boire 0,5 tasse avant les repas 3 fois toutes les 12 heures.

Collection d'herbes

Mélangez dans des proportions égales les herbes du pied de bœuf, de l'absinthe et des feuilles de bouleau, versez 30 ml de kéfir ou de lactosérum dans le mélange, broyez le tout en une bouillie et appliquez sous la forme d'une compresse, mettez immédiatement le produit sur un bandage, puis sur la partie affectée du corps, enveloppez avec un chiffon ou fixez bandage et dormir sous une couverture chaude. Le matin, nettoyez le reste de la compresse avec de l'eau savonneuse. Répétez tous les trois à quatre jours, jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

Prévention de la névralgie

  1. Exercice ou exercice, l'échauffement doit être fait quotidiennement, surtout si vous êtes inactif.
  2. La nourriture doit être variée et riche en fibres, protéines.
  3. Curieusement, il est important de visiter le dentiste en temps opportun, afin de ne pas permettre la fermentation, les infections, la carie des dents et des gencives.
  4. Ne courez pas de maladies infectieuses de quelque nature que ce soit, en particulier la grippe et toutes ses complications, ainsi que les infections de la cavité abdominale et des organes de la hanche. Si vous avez des problèmes rénaux, subissez un examen médical, une échographie au moins une fois par an, car une telle maladie augmente les chances de développer la maladie.
  5. Évitez l'hypothermie, habillez-vous en fonction de la météo et ne restez pas longtemps sous l'influence directe d'un climatiseur et d'un ventilateur, en particulier pour les employés de bureau.
  6. Ne vous surmenez pas mentalement, évitez le stress et les situations nerveuses. Après tout, il a été scientifiquement prouvé que ce sont les nerfs qui provoquent 80% de toutes les maladies existantes..
  7. Le sommeil fait partie intégrante de la vie normale de tout organisme vivant, surveillez la qualité et la durée du sommeil.
  8. Plusieurs fois par an, il est recommandé de subir une thérapie de massage d'une durée de 10 à 15 séances, affectant les endroits les plus vulnérables aux maladies, ce sont le cou et les épaules, le dos (en faisant attention à la colonne vertébrale), les jambes dans les tibias, les genoux et les pieds.
  9. Prenez des vitamines plusieurs fois par an, en vous concentrant sur les vitamines B.

Il est temps de résumer, nous avons analysé tous les aspects nécessaires des connaissances qui seront nécessaires pour diagnostiquer la maladie, et avons également indiqué les méthodes et les recettes les plus efficaces et actuelles pour traiter la névralgie à la maison. Prenez soin de vous, prenez soin de votre santé et de votre bien-être, afin qu'un problème aussi désagréable ne puisse pas prendre racine et affecter votre vie.

Névralgie intercostale. Comment traiter la névralgie intercostale

La névralgie intercostale est l'une des causes les plus courantes de douleur thoracique. Il s'agit d'une maladie qui survient lorsque le nerf intercostal est irrité ou pincé, dont le principal symptôme est une douleur aiguë. En règle générale, les personnes âgées et séniles souffrent de névralgie intercostale. Aussi, cette maladie survient chez les jeunes (en particulier chez les personnes menant une vie sédentaire, ainsi que chez les nageurs) et même parfois chez les enfants (principalement pendant les périodes de croissance intensive). Pourquoi cette pathologie se développe, quelles sont les manifestations cliniques, les principes de diagnostic et de traitement, nous en parlerons dans notre article.

Quel est le nerf intercostal

12 paires de nerfs rachidiens partent de la moelle épinière dans la région thoracique. Ils sont formés de fibres sensorielles, motrices et sympathiques. Chaque nerf court dans l'espace intercostal le long du bord inférieur de la côte sous le vaisseau intercostal correspondant entre les muscles intercostaux externes et internes, responsables de l'expiration et de l'inhalation. Avec la névralgie intercostale, les impulsions de douleur se propagent le long des fibres nerveuses jusqu'à la moelle épinière, puis au cerveau. En conséquence, la personne ressent de la douleur..

Les causes de la névralgie intercostale

Il y a beaucoup de raisons à l'apparition de la névralgie intercostale, mais leur essence se résume toutes à deux:

  • irritation ou pincement du nerf intercostal dans l'espace intercostal;
  • pincement de la racine nerveuse rachidienne dans la colonne thoracique.

En règle générale, le pincement des racines se produit dans le contexte de maladies de la colonne vertébrale telles que l'ostéochondrose de la région thoracique, la spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante), la spondylarthrite, la hernie intervertébrale, la cyphose progressive, etc..

La plupart des cas de névralgie intercostale sont le résultat d'une irritation ou d'un pincement du nerf par les fibres des muscles intercostaux dans l'espace intercostal.

Des spasmes musculaires peuvent survenir à la suite d'une blessure traumatique, d'une activité physique accrue sans échauffement, d'un stress psychoémotionnel.

L'inflammation des muscles intercostaux externes et internes et le spasme associé se produisent dans le contexte d'une hypothermie générale ou locale, de maladies infectieuses (en particulier, l'herpès).

Moins fréquemment, la névralgie intercostale peut se développer dans le contexte des maladies suivantes:

  • toxicité alimentaire (gastro-entérite aiguë);
  • la spondylopathie;
  • maladies des côtes et déformations de la poitrine;
  • sclérose en plaques;
  • les maladies allergiques;
  • polyneuropathie toxique (alcoolique);
  • Diabète;
  • maladies du tube digestif, provoquant une carence dans le corps en vitamines B (gastrite chronique, colite, hépatite, ulcère gastrique et ulcère duodénal);
  • anévrisme de l'aorte thoracique.

Les microtraumatismes reçus lors d'un effort physique excessif régulier, en particulier en association avec une hypothermie, peuvent également entraîner une névralgie intercostale.

Manifestations cliniques de la névralgie intercostale

Le principal symptôme de cette maladie est la douleur le long de l'espace intercostal. L'intensité de la douleur peut être différente: de forte, aiguë, prononcée, tirante (plus souvent) à une intensité constante et moyenne. La douleur s'intensifie lorsque le patient bouge, lorsqu'il tousse et éternue, et même lorsqu'il respire. Souvent, une personne prend une position forcée: elle se penche du côté affecté afin de minimiser la quantité de mouvement. Certains patients, lorsqu'ils toussent, rient ou éternuent, pressent fermement leur paume contre l'espace intercostal touché dans le même but: réduire l'amplitude des mouvements dans cette zone afin qu'elle fasse moins mal.

Très souvent, la douleur dans la névralgie intercostale augmente sous les doigts du médecin qui effectue la palpation: il sonde facilement la direction de la douleur le long du nerf. Il convient de noter que les patients peuvent caractériser leurs sensations non seulement comme une douleur, mais également comme une sensation de brûlure, une sensation de picotement et dans les derniers stades de la maladie - comme un engourdissement dans l'espace intercostal.

Lorsque le nerf intercostal est endommagé à gauche, la douleur imite souvent les sensations d'angine de poitrine: les patients évaluent la douleur comme une cuisson, avec une irradiation (propagation) au bras gauche, à l'omoplate, à la colonne vertébrale. Cependant, l'angine de poitrine ne dépend toujours pas des mouvements, de la toux, du rire et d'autres choses et, de plus, elle diminue après que le patient ait pris un comprimé de nitroglycérine ou ses analogues. Néanmoins, afin de ne pas manquer une pathologie cardiaque aussi importante, en cas de doute, le médecin prescrit un ECG au patient. Il est important de ne pas confondre la névralgie intercostale avec l'infarctus du myocarde, car la douleur qui en résulte ne diminue pas non plus avec la nitroglycérine. Par conséquent, en cas de douleur soudaine dans la région du cœur, vous ne devez pas tenter le destin en espérant le meilleur, mais vous devez jouer la sécurité: appelez une ambulance et subissez une électrocardiographie..

Dans certains cas, lorsque les nerfs des côtes inférieures sont touchés, la nature de la douleur peut ressembler à des sensations de colique rénale (douleurs aiguës soudaines dans la région lombaire d'un caractère crampe, irradiant vers la jambe ou l'aine). Dans de tels cas, vous ne devez pas non plus tirer, mais il est important de demander immédiatement l'aide de spécialistes. N'oubliez pas qu'il vaut mieux être vigilant sur votre santé..

Moins fréquemment, la névralgie intercostale peut copier les manifestations de maladies telles que la pleurésie, la sténose de l'aorte thoracique, les tumeurs médiastinales.

Diagnostique

Le médecin posera le diagnostic de névralgie intercostale typique sans difficulté particulière en fonction des plaintes du patient, de l'histoire de la maladie et de la vie, et également sur la base des résultats d'un examen objectif:

  • lors de l'examen, l'attention sera attirée sur une éventuelle rougeur ou pâleur de la peau sur le nerf affecté;
  • à la palpation, le patient remarquera une douleur le long de l'espace intercostal affecté;
  • l'examen du cœur (palpation, percussion, auscultation) ne montrera aucun changement pathologique de cet organe.

Si un spécialiste a des doutes sur la nature du syndrome douloureux du patient, il prescrira des méthodes de recherche supplémentaires qui aideront à confirmer ou à nier un diagnostic particulier:

  • ECG;
  • radiographie pulmonaire ordinaire;
  • Échographie des organes abdominaux et rétropéritonéaux.

Traitement de la névralgie intercostale

Le traitement de cette pathologie, en règle générale, est effectué dans 2 directions: soulager l'état du patient en réduisant, ou mieux - en éliminant la douleur, et en traitant la maladie à l'origine de la névralgie.

Dans la grande majorité des cas, le patient est traité en ambulatoire. Les 3-7 premiers jours de la maladie (en fonction de sa gravité), le patient est alité. De plus, son lit doit être plat, solide, avec un matelas orthopédique ou un bouclier placé sous un matelas ordinaire. Rester sur un lit avec un filet affaissé est catégoriquement contre-indiqué: à cause de cela, l'état du patient ne peut qu'empirer.

Traitement médicamenteux général

Un patient atteint de névralgie intercostale peut se voir prescrire des médicaments des groupes suivants:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (méloxicam, diclofénac, rofécoxib et autres): ils soulagent non seulement la douleur, mais ont également un effet anti-inflammatoire prononcé non seulement sur le nerf affecté, mais aussi, par exemple, sur la colonne vertébrale touchée par l'ostéochondrose; peut être prescrit sous forme d'injections, de comprimés ou de suppositoires (suppositoires);
  • relaxants musculaires (midocalm, tolperil, sirdalud) - réduisent la gravité des spasmes des muscles striés;
  • agents qui apaisent le système nerveux (en règle générale, à base de plantes - sedasen, persen, novo-passit et autres);
  • Vitamines B (neurobion, neuroubin, milgamma et autres) - restaurent les structures nerveuses endommagées, améliorant la conduction des impulsions entre elles.

Traitement local

Tout d'abord, dans cette section, je voudrais noter la chaleur sèche sur la zone touchée. Cependant, il doit être une source de chaleur indirecte, comme un article tricoté ou un châle en laine. L'application d'objets chauds sur la zone touchée n'est pas seulement inutile, mais même nocive. Avec un chauffage non extensif, le flux sanguin local dans sa zone est activé, cependant, à mesure qu'il se refroidit, l'effet inverse sera noté: une augmentation de l'œdème et une augmentation de la douleur.

Des pommades et des gels contenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent également être utilisés. Ce sont des médicaments tels que le dolobène, le DIP-reelif, le fastum-gel et d'autres..

D'autres pommades ou solutions qui ne contiennent pas d'AINS, mais comprennent des anesthésiques, des substances à action réflexe, ont également des effets analgésiques. Ce sont des médicaments tels que la ménovazine, le capsicam, le finalgon - ils peuvent également être utilisés pour traiter la névralgie intercostale..

Les patchs transdermiques sont une forme posologique relativement nouvelle pour le traitement de cette pathologie et d'autres maladies inflammatoires du système musculo-squelettique. Ils sont imprégnés d'une ou plusieurs substances anti-inflammatoires et analgésiques qui, après avoir adhéré à la zone touchée, sont lentement libérées et ont un effet durable directement sur le nerf affecté. L'un de ces médicaments est Voltaren. Un emplâtre avec une composition spéciale peut également être utilisé, qui ne contient pas d'AINS, d'hormones et d'autres substances familières, cependant, qui a un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé - nanoplast forte.

Traitement sans drogue

Lorsque les symptômes aigus de la névralgie intercostale sont éliminés, les méthodes de traitement non médicamenteux aideront à restaurer plus rapidement les fonctions des zones touchées, à savoir:

  • massage thérapeutique (améliore les processus métaboliques dans les muscles paravertébraux, les tonifie, réduit l'enflure, soulage la douleur);
  • exercices de physiothérapie (exercices pour renforcer le corset musculaire de la colonne vertébrale, prescrits par le médecin pour un patient particulier);
  • thérapie manuelle (à travers elle, les connexions entre les vertèbres sont normalisées, le piégeage nerveux est éliminé);
  • acupuncture;
  • physiothérapie (magnétothérapie, thérapie au laser, électrophorèse, UHF).

Recettes de médecine traditionnelle

Les méthodes de la médecine traditionnelle aideront également à soulager l'état d'un patient atteint de névralgie intercostale, mais toujours en combinaison avec un traitement traditionnel prescrit par un spécialiste..

  • Pour réduire la douleur, lubrifiez la zone touchée avec du jus de radis ou de raifort fraîchement pressé..
  • Aussi, dans un but anesthésique, vous pouvez préparer une teinture de rue (2 cuillères à soupe de matières premières, verser 250 ml d'eau bouillante et laisser reposer 14 jours). Appliquez des compresses sur la zone touchée lors de douleurs intenses.
  • Soulage la douleur et la lotion de l'absinthe cuite à la vapeur (absinthe à la vapeur, puis broyez-la dans un état pâteux, ajoutez de l'huile d'argousier et appliquez sur la zone douloureuse).
  • Si le géranium pousse à la maison, vous pouvez également l'utiliser. Déchirez la feuille et frottez la zone touchée avec, enveloppez-la chaudement.
  • Une compresse de gaze humidifiée avec une infusion de graines de lin doit être appliquée sur la zone du nerf affecté.
  • Vous pouvez préparer une pommade en utilisant de la vaseline et des bourgeons de tremble. Broyer les reins, ajouter de la vaseline dans un rapport de 1 partie de vaseline pour 4 parties de reins. Frottez dans les endroits les plus douloureux 2 à 4 fois par jour.
  • Le patient se sentira mieux après un bain chaud au sel de mer et à la sauge.
  • Vous pouvez prendre une décoction médicinale à l'intérieur (fleurs de camomille, feuilles de mélisse, teinture de valériane, peau d'orange, miel) - cela renforcera le système nerveux dans son ensemble.
  • La médecine traditionnelle peut être achetée prête à l'emploi - à la pharmacie. Un tel remède est un pansement au poivre. Avant de l'utiliser, il est nécessaire de dégraisser la zone touchée avec de l'alcool, de bien la sécher, puis d'appliquer un pansement et d'attendre l'effet. Après un certain temps, la peau sous le patch commencera à cuire. Ne peut être toléré par la force, de cette manière, vous pouvez gravement brûler la peau. En cas de sensation de brûlure intense, le patch doit être retiré.

Prévision et prévention

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat de la névralgie intercostale elle-même et de la maladie sous-jacente, une guérison complète est notée.

Il est facile de comprendre qu'en raison des nombreuses causes de la maladie, il n'existe aucune méthode de prévention spécifique de celle-ci. Pour réduire la probabilité de son apparition, vous devez traiter rapidement les maladies pouvant entraîner une névralgie intercostale, éviter le stress, éviter les efforts physiques excessifs et l'hypothermie..

Comment traiter la névralgie intercostale à la maison

La névralgie intercostale est un complexe de symptômes qui se produisent dans le contexte d'une compression ou d'une inflammation des racines nerveuses. Par conséquent, dans le traitement d'un état pathologique, divers médicaments et techniques sont utilisés pour supprimer les maladies concomitantes. Il existe de nombreuses façons de traiter la névralgie intercostale à la maison..

Ces méthodes comprennent la pharmacothérapie, qui consiste à prendre des analgésiques. Si nécessaire, une série d'exercices est prescrite pour la névralgie intercostale, qui améliorent l'état du patient.

Névralgie intercostale: comment traiter à la maison?

Avec des symptômes de névralgie intercostale, le traitement à domicile dépend de la nature du développement de l'état pathologique. Les médicaments sont sélectionnés en fonction des symptômes et dépendent des causes de la maladie.

Si l'état pathologique est dû à une carence en oligo-éléments, il est recommandé de traiter la névralgie intercostale à la maison avec un apport en vitamine B (l'accent doit être mis sur les vitamines B1, B6 et B12).

En fonction de l'intensité de l'inconfort, des méthodes sont sélectionnées pour soulager la douleur. Un symptôme bénin est arrêté au moyen d'analgésiques sous forme de comprimés:

Les sensations de douleur plus intenses sont soulagées à l'aide d'anti-inflammatoires:

Avant de traiter la névralgie intercostale à domicile, il est nécessaire d'établir la source de l'origine de la douleur. Si la douleur dans la région de la poitrine est causée par des maladies du tractus gastro-intestinal et que le patient présente de telles pathologies, la prise de médicaments sous forme de comprimés est contre-indiquée. Dans ce cas, il est recommandé de traiter la zone à problème avec des pommades:

De plus, il est important non seulement de découvrir ce qui cause la névralgie intercostale, mais également d'établir les phénomènes cliniques accompagnant cette condition. Si le processus pathologique a provoqué des spasmes musculaires, il est recommandé de compléter le traitement par des myorelaxants:

En plus de ces médicaments, des sédatifs doivent être pris pour calmer le système nerveux. Dans les maladies inflammatoires qui provoquent la névralgie intercostale, les complexes vitaminiques renforcent l'immunité.

Si le développement d'un état pathologique s'accompagne d'une douleur insupportable, le symptôme est arrêté au moyen de blocages de novocaïne. Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire sous la surveillance d'un médecin.

Si le problème est causé par des pathologies ou des défauts de la colonne vertébrale, le traitement médicamenteux est complété par des procédures physiothérapeutiques: massage, échographie, thérapie au laser et autres, qui sont effectuées dans une clinique..

Le développement de la névralgie intercostale à droite s'accompagne de symptômes résultant de lésions du muscle cardiaque. Dans ce cas, avant de commencer le traitement de la thoracalgie, un ECG et une EchoCG doivent être effectués. Les deux méthodes éliminent les maladies cardiaques.

Méthodes traditionnelles de traitement

Lorsque vous choisissez des moyens de vous débarrasser de la névralgie intercostale, vous devez savoir que de nombreux médicaments sont contre-indiqués dans les maladies du cœur et du tractus gastro-intestinal. Après avoir déterminé la cause de la névralgie intercostale, vous pouvez choisir la méthode la plus efficace de thérapie non médicamenteuse qui complète le traitement traditionnel.

Le traitement de la thoracalgie avec des remèdes populaires est un long processus qui implique un traitement régulier de la zone à problème et des changements de mode de vie. Au début du traitement, il est nécessaire dans les 5 premiers jours après le début d'une douleur intense de respecter le repos au lit et d'exclure le levage de charges lourdes..

La médecine traditionnelle offre plusieurs moyens de soulager une crise de névralgie intercostale. La plupart de ces méthodes impliquent l'application de compresses sur la zone douloureuse..

Le traitement à domicile est effectué en utilisant les moyens suivants:

  1. Compresse d'iode et de glycérine. Les composants sont mélangés dans des proportions égales. La composition résultante est appliquée sur la zone à problème (pendant le traitement, il est important d'éviter le contact avec la colonne vertébrale). Ensuite, le mélange est fermé avec un bandage serré en tissu naturel. Une telle compresse doit être faite tous les deux jours pendant 12 à 15 séances. Après la procédure, la zone traitée du corps doit être isolée.
  2. Compresse d'oignon et de pomme de terre. Les ingrédients d'origine sont râpés en gros morceaux et mélangés dans des proportions égales. La composition résultante est superposée à la zone à problème et conservée jusqu'à ce qu'elle soit sèche..
  3. Teinture de valériane. Un bandage en tissu naturel y est humidifié, qui est appliqué à la source de la douleur. Par le haut, le matériau est recouvert d'un film plastique et enveloppé pour maintenir la chaleur. Une telle compresse doit être conservée pendant plusieurs heures. En cas de sensation de brûlure, le bandage doit être retiré.
  4. Compresse de feuilles de géranium. Les feuilles sont appliquées sur la zone à problèmes et recouvertes d'un chiffon. La compresse est conservée pendant deux heures, après quoi de nouvelles feuilles sont placées sur la zone douloureuse. Cette méthode est considérée comme l'une des solutions les plus efficaces et la réponse à la question de savoir comment guérir rapidement la névralgie intercostale.
  5. Compresse de feuilles de bardane. La plante doit être fraîche. Les feuilles plus anciennes sont moins efficaces. Une plante fraîchement coupée est appliquée sur la zone à problème et recouverte d'un bandage chaud. La compresse est vieillie pendant la nuit.

Avant d'utiliser l'une des recettes énumérées, il est nécessaire de vérifier la sensibilité du corps aux effets des ingrédients du médicament. Pour ce faire, appliquez simplement le mélange sur votre main et attendez environ 5 minutes. Si des taches rouges n'apparaissent pas sur la peau, le produit peut être appliqué.

La douleur peut être arrêtée en frottant la zone à problème avec les moyens suivants:

  1. Teinture de bourgeons de bouleau. Ils doivent être pris en petites quantités et mélangés avec 500 ml de vodka. Le produit est infusé pendant 10 jours dans une pièce sombre. Il est recommandé d'appliquer la teinture avant le coucher, car après le traitement, il est nécessaire de laisser la zone à problème au chaud.
  2. Jus de radis ou de raifort. Les deux remèdes réchauffent bien le corps, accélérant ainsi la circulation sanguine et soulageant la douleur. L'utilisation fréquente du jus provoque une grave irritation cutanée..
  3. Teinture Bodyagi. Il faut insister sur un liquide contenant de l'alcool (vodka, moonshine) pendant plusieurs semaines. Le produit est appliqué sur la zone à problème et conservé pendant la nuit.

En plus de ces fonds, vous pouvez frotter la plaie avec de l'huile de sapin.

La névralgie intercostale peut être traitée avec des onguents maison. Pour créer un remède local, vous aurez besoin de bourgeons de lilas et de graisse de porc dans un rapport de 1: 4. De plus, la pommade au camphre (50 ml), le blanc d'œuf cru (100 ml) et la moutarde sèche (50 g) conviennent pour traiter la zone à problèmes. Réchauffez le produit avant de l'appliquer..

Sédatifs

Le traitement de nombreuses pathologies est effectué à l'aide de diverses décoctions. La médecine traditionnelle propose également plusieurs recettes pour savoir quoi boire pour la névralgie intercostale. Dans ce cas, nous parlons de sédatifs..

Pour restaurer le système nerveux, il est recommandé de consommer quotidiennement une décoction de feuilles de menthe fraîche. Pour le cuire, il suffit de verser 1 cuillère à soupe. plante hachée avec un verre d'eau bouillante et laissez infuser pendant environ 30 minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel au produit fini..

Comme sédatif, une infusion de mélisse et d'écorce d'orange est utilisée, mélangées l'une à l'autre dans des proportions égales.

Versez ces ingrédients avec un verre d'eau bouillante et laissez reposer 10 minutes dans un récipient enveloppé..

Bains de guérison

Pour la névralgie intercostale, un bain d'huile de lavande est souvent pris. Ce remède détend les fibres musculaires et soulage la douleur.

En outre, avec la névralgie intercostale, vous pouvez prendre des bains avec l'ajout de:

  1. Décoction d'écorce de tremble ou de peuplier (500 g). Versez les ingrédients avec de l'eau et faites bouillir pendant 30 minutes. Ensuite, pendant une demi-heure, le produit est infusé, après quoi il est ajouté au bain. Dans ce cas, la température de l'eau doit être d'environ 40 degrés. Le bain doit être pris 10 à 15 minutes..
  2. Sauge (4 cuillères à soupe). La plante est prémélangée avec de l'eau (1 verre) et infusée pendant une heure.
  3. Lait, miel et huiles essentielles de lavande ou d'eucalyptus (5 gouttes). Le mélange est ajouté à un bain-marie chaud. Il n'est pas recommandé de rincer le corps après la procédure.

Les patients âgés et ceux souffrant de problèmes cardiaques doivent consulter un médecin avant de prendre des bains médicinaux. Ces traitements ne sont pas recommandés pour les températures corporelles élevées.

Exercices de physiothérapie pour la névralgie intercostale

Pour traiter une condition pathologique, les médecins développent souvent une série d'exercices pour la névralgie intercostale qui améliorent l'état du patient. Avant chaque séance, vous devez bien vous échauffer. Tout en faisant des exercices thérapeutiques pour la névralgie intercostale, la charge sur le corps doit être augmentée progressivement. Il est également important de ne pas effectuer de mouvements brusques, sinon le nerf pincé augmentera et le traitement sera inefficace..

La liste exacte des exercices de thérapie par l'exercice pour la névralgie intercostale est établie par le médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. À la maison, vous pouvez faire des exercices quotidiennement en effectuant les mouvements suivants:

  1. Écartez vos jambes et mettez vos mains sur votre ceinture. Effectuer plusieurs virages à gauche et à droite.
  2. Écartez vos jambes, pliez et soulevez vos bras vers votre tête. Faites plusieurs tours sur les côtés, en gardant le bassin immobile.
  3. En vous accrochant à une chaise, asseyez-vous 10 fois. Le dos doit rester droit..
  4. Asseyez-vous sur une chaise et mettez vos mains derrière votre tête. Penchez-vous et revenez à la position de départ.
  5. Allongez-vous sur le dos et pliez les jambes. Soulevez chaque membre pour que le genou touche le nez.

Si l'intensité de la douleur au niveau de la poitrine augmente pendant la charge, vous devez arrêter de faire de l'exercice ou choisir d'autres exercices..

Soulagement des tensions avec le yoga

Pour la névralgie intercostale, le traitement à domicile peut être complété par du yoga, qui aide à lutter contre les spasmes musculaires. Le yoga pour la névralgie intercostale est recommandé si la douleur a disparu.

Divers exercices sont utilisés pour augmenter le tonus musculaire. Les exercices ne soulagent pas la névralgie intercostale, mais ils améliorent l'état du patient. Lorsque vous effectuez des exercices, il est important de surveiller votre propre respiration (elle doit être abdominale) et de ne pas effectuer de mouvements brusques.

La névralgie intercostale peut disparaître d'elle-même, sans intervention extérieure. Des événements similaires se produisent si, par exemple, une condition pathologique est causée par une exacerbation du zona. Mais en cas de thoracalgie, il est recommandé d'effectuer un traitement médical et d'ajuster le mode de vie lors de la rééducation..

Névralgie intercostale: symptômes et traitement

La névralgie est le nom donné à la douleur qui survient dans les nerfs. Cette douleur commence généralement sans irritation des récepteurs de la douleur..

Il existe de nombreux types de névralgies, dont la névralgie intercostale. Elle est causée par la compression du nerf intercostal dans la poitrine ou dans la région abdominale antérieure. La névralgie intercostale est une maladie rare accompagnée de douleurs le long des nerfs intercostaux.

Ces nerfs sont situés entre les côtes et toute irritation ou pression sur le nerf entraîne des lésions nerveuses, accompagnées de symptômes de douleur et de perte de fonction, entraînant une affection connue sous le nom de névralgie intercostale.

Causes d'occurrence

Il y a beaucoup de raisons à l'apparition de la névralgie intercostale, mais leur essence se résume toutes à deux:

  • irritation ou pincement du nerf intercostal dans l'espace intercostal;
  • pincement de la racine nerveuse rachidienne dans la colonne thoracique.

En règle générale, le pincement des racines se produit dans le contexte de maladies de la colonne vertébrale telles que l'ostéochondrose de la région thoracique, la spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante), la spondylarthrite, la hernie intervertébrale, la cyphose progressive, etc..

La plupart des cas de névralgie intercostale sont le résultat d'une irritation ou d'un pincement du nerf par les fibres des muscles intercostaux dans l'espace intercostal. Des spasmes musculaires peuvent survenir à la suite d'une blessure traumatique, d'une activité physique accrue sans échauffement, d'un stress psycho-émotionnel. L'inflammation des muscles intercostaux externes et internes et le spasme associé se produisent dans le contexte d'une hypothermie générale ou locale, de maladies infectieuses (en particulier, l'herpès).

Moins fréquemment, la névralgie intercostale peut se développer dans le contexte des maladies suivantes:

  • toxicité alimentaire (gastro-entérite aiguë);
  • la spondylopathie;
  • maladies des côtes et déformations de la poitrine;
  • sclérose en plaques;
  • les maladies allergiques;
  • polyneuropathie toxique (alcoolique);
  • Diabète;
  • maladies du tube digestif, provoquant une carence dans le corps en vitamines B (gastrite chronique, colite, hépatite, ulcère gastrique et ulcère duodénal);
  • anévrisme de l'aorte thoracique.

Les microtraumatismes reçus lors d'un effort physique excessif régulier, en particulier en association avec une hypothermie, peuvent également entraîner une névralgie intercostale.

Symptômes

Chez l'adulte, le principal symptôme de la névralgie intercostale est la douleur. Et il y a toujours une douleur aiguë instantanée. L'inflammation nerveuse peut être prise par surprise car elle peut apparaître soudainement. La personne commence à ressentir le plus fort inconfort, il lui devient difficile d'accomplir les tâches quotidiennes.

La douleur peut s'intensifier avec une conversation émotionnelle, une toux et une torsion du torse. Même au repos, une personne ne se sent pas mieux. Une douleur de haute intensité peut être dérangeante pendant 4 à 7 jours. La peau dans la zone où se trouve le nerf irrité perd généralement sa sensibilité. Mais si vous sentez la zone touchée, la douleur peut augmenter considérablement.

Les symptômes secondaires de la manifestation de la névralgie intercostale peuvent être:

  • pâleur de la peau ou, au contraire, rougeur;
  • augmentation de la transpiration;
  • contraction musculaire involontaire;
  • perte de conscience (avec un seuil de douleur bas chez certaines personnes est possible).

Le plus souvent, la douleur survient dans la poitrine et se propage le long des côtes. En fonction de la cause fondamentale de la névralgie intercostale, la douleur peut se propager au-delà de la poitrine, ce qui induit le médecin en erreur en posant le bon diagnostic. L'inflammation du nerf dans l'espace intercostal provoque une douleur de tous les côtés. De plus, la douleur peut se propager au-delà de la zone touchée: vers le bas du dos, le dos, les omoplates.

En quoi la douleur cardiaque est-elle différente de la douleur névralgique? Les sensations de douleur avec névralgie intercostale sont constantes, aggravées par la rotation du corps, la flexion, la prise d'une profonde inspiration, les éternuements, la toux, la sensation des côtes et des espaces entre elles. Avec la cardiopathie ischémique (angine de poitrine), la douleur est clairement associée au stress (survient lors d'un effort physique et disparaît après son arrêt) et n'est pas poignardante, mais compressive (moins souvent pressante). La douleur survient brusquement et passe rapidement, en particulier lors de la prise de nitroglycérine, la douleur au cœur n'augmente pas avec un changement de position ou une respiration profonde, le plus souvent une douleur cardiaque s'accompagne d'un changement de la pression artérielle (diminution ou augmentation) et d'une violation du rythme du pouls.

Névralgie intercostale du côté gauche

Avec la névralgie intercostale à gauche, les symptômes apparaissent également sous la forme d'une douleur intense, dont la nature varie en fonction du facteur de sa manifestation. Cependant, avec une telle lésion, des sensations désagréables irradient dans la région du cœur, par conséquent la thoracalgie est souvent confondue avec des signes d'infarctus du myocarde..

Le développement de la névralgie intercostale gauche chez l'homme et la femme s'accompagne de différents symptômes. Chez les femmes, le syndrome douloureux affecte les glandes mammaires et les crises chez les hommes disparaissent plus rapidement.

La localisation de la douleur dans la névralgie intercostale du côté gauche dépend du nombre de nerfs affectés. Dans certains cas, les sensations désagréables se transforment en zona..

Diagnostique

Le diagnostic primaire de la névralgie intercostale est effectué sur la base de plaintes et de recueil d'anamnèse, ainsi que d'un examen objectif du patient. Souvent, les données obtenues sont suffisantes pour diagnostiquer la maladie. Dans les cas de diagnostic difficiles, ainsi qu'à des fins de diagnostic différentiel avec d'autres pathologies présentant des manifestations similaires, un examen supplémentaire est effectué, qui, en fonction des indications, comprend:

  • imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie (pour exclure les néoplasmes, les hernies);
  • Examen aux rayons X de la poitrine et de la colonne vertébrale en projections frontales, latérales et obliques;
  • électroneurographie (en cas de suspicion des conséquences de blessures);
  • électrocardiographie (pour exclure les maladies du système cardiovasculaire);
  • procédure échographique;
  • discographie contrastée;
  • gastroscopie (pour exclure les pathologies du tractus gastro-intestinal);
  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse d'urine générale;
  • test sanguin sérologique; etc.

Le contenu informatif de la tomodensitométrie augmente lorsqu'elle est réalisée avec un examen de contraste aux rayons X des voies du liquide céphalo-rachidien de la moelle épinière (myélographie).

Dans certains cas, la névralgie intercostale indique la présence d'autres maladies, par exemple des néoplasmes de la moelle épinière ou des organes thoraciques, la pleurésie.

Il est possible d'identifier la pathologie à un stade précoce, ainsi que de surveiller l'efficacité du traitement par électrospondylographie. La méthode vous permet d'évaluer l'état de la colonne vertébrale et de déterminer le degré de dommage.

Un diagnostic différentiel de la névralgie intercostale avec d'autres maladies est nécessaire:

  • pathologie cardiovasculaire (angine de poitrine, maladie coronarienne, infarctus du myocarde);
  • hernie intervertébrale;
  • sciatique thoracique;
  • pleurésie;
  • cancer du poumon et autres néoplasmes de la poitrine;
  • maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, pancréatite aiguë, ulcère gastrique);
  • pneumonie atypique;
  • colique rénale; et etc.

Traitement de la névralgie intercostale

La quantité requise de mesures thérapeutiques est prescrite après examen du patient et confirmation du diagnostic. Il est impossible de se livrer à un auto-diagnostic, car la douleur peut masquer les coliques rénales, les maladies cardiaques. Vous devriez consulter un médecin en temps opportun, qui peut prescrire une radiographie des poumons, un ECG, une échographie des organes abdominaux.

Si la cause de la maladie était une atteinte aux racines des nerfs rachidiens, seul le traitement de la pathologie qui a conduit à la violation - ostéochondrose, formation d'une hernie du disque intervertébral, etc. - peut faire face à la névralgie. Un traitement médicamenteux spécifique est prescrit - anesthésiques non stéroïdiens et stéroïdiens (y compris sous forme d'épidurales) injections), relaxants musculaires, massage thérapeutique et gymnastique, thérapie manuelle. Dans les cas graves, une traction de la colonne vertébrale ou une correction chirurgicale des pathologies identifiées est prescrite.

Avec l'étiologie virale de la névralgie (zona, ARVI), un traitement antiviral spécifique est prescrit avec l'utilisation d'un traitement immunostimulant, des sédatifs.

Thérapie médicamenteuse

Tout d'abord, le spécialiste aidera le patient à réduire la douleur du piégeage du nerf intercostal et pourra prescrire les médicaments suivants.

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofénac, Méloxicam), ils soulagent la douleur et ont un effet direct sur le processus inflammatoire dans l'organisme. Ces fonds ont plusieurs formes posologiques: solutions pour injections, comprimés, pommades, suppositoires.
  2. Relaxants musculaires (Sirdalur, Tolperil), qui réduisent la gravité des spasmes des fibres musculaires.
  3. Sédatifs à base de plantes (Sedasen, Persen, Novo-Passit).
  4. Vitamines du groupe B (Neurobion, Neurorubin). La vitamine B restaure les structures nerveuses endommagées, améliore le passage des impulsions à travers elles.
  5. Anti-douleurs. Un bon effet est fourni par des onguents à base de venin d'abeille et de serpent: Apizartron, Viprosal.

Massage et thérapie manuelle

En plus des médicaments à domicile pour la névralgie intercostale, d'autres méthodes sont utilisées:

MéthodeLa description
MassageL'impact doit être effectué en utilisant des mouvements de massage doux sans pression excessive sur les muscles. Pour le massage, il est conseillé d'utiliser des produits à effet chauffant. Ils aideront à détendre les muscles et à libérer le nerf intercostal comprimé.
AcupressionL'impact est réalisé à l'aide de pressions sur certains points associés à la zone malade par des mécanismes bioénergétiques. Cette technique entraîne une amélioration en mobilisant les propres réserves protectrices de l'organisme
AcupunctureEn agissant sur des points précis, l'acupuncteur stimule les mécanismes qui aident à éliminer le déséquilibre musculaire dans les couches profondes des muscles du dos
Thérapie manuelleCette technique doit être utilisée après la fin de la période aiguë. L'essence de la méthode est d'éliminer le déplacement des vertèbres en remettant chacune d'elles à sa place. Après le retour de la colonne vertébrale à son état d'origine, la taille du foramen intervertébral est normalisée et l'effet pathologique sur la racine nerveuse est éliminé

Plusieurs recettes folkloriques

Le soulagement de la douleur n'est que la première étape du traitement de la névralgie intercostale à domicile. Un long traitement est nécessaire pour obtenir un résultat stable et une garantie contre le retour des attaques. Cela peut être fait avec des remèdes populaires, mais seulement si le médecin a confirmé le diagnostic.

Si le patient n'est pas sûr de l'origine de la douleur, l'utilisation de tout moyen peut être nocive. De plus, du temps sera perdu pour démarrer le bon traitement. Le principal problème dans l'utilisation des remèdes populaires est la durée du cours. Il est nécessaire de continuer les procédures pendant une longue période, s'arrêter à mi-chemin n'apportera pas de résultats et peut aggraver la condition.

Une liste de remèdes populaires populaires utilisés à la maison:

  1. Feuilles de géranium - Prenez quelques feuilles de la plante et mettez-les sur une serviette en lin, puis enveloppez la douleur localisée. Pour plus de commodité, un bandage est enroulé sur la serviette et quelque chose de chaud est mis pour un échauffement complet. La douleur disparaît progressivement en 2-3 heures. La compresse est utilisée au moins 2 fois par jour.
  2. Un œuf de poule est bouilli dur et lorsqu'il est chaud, il est appliqué sur le site de localisation de la névralgie intercostale. Au fur et à mesure que l'œuf refroidit, les effets de la douleur s'atténueront.
  3. Écorce de saule - Écorce de guérison qui peut aider à éliminer la névralgie intercostale. L'écorce finement hachée est placée dans un récipient en fer et remplie d'eau bouillante (250 ml). Ensuite, le récipient en fer est placé sur la cuisinière et bouillir à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Ensuite, nous retirons et laissons refroidir. En refroidissant, filtrez et prenez 20 ml - 4 fois par jour.
  4. Teinture de thym - Le thym est capable d'éliminer les symptômes de la douleur de la maladie. 10 grammes de plantes sont versés avec 100 ml d'alcool et laissés infuser pendant une journée. Après, le contenu est filtré et pris 3 fois par jour - 15 gouttes chacun.
  5. Utilisation du raifort - Pour ce faire, ramassez ses feuilles, hachez-le finement et appliquez-le sur le côté droit de la poitrine, enveloppez-le avec une écharpe chaude (de préférence en laine).
  6. Huile d'ail - Environ 25 ml d'huile d'ail sont dilués avec du cognac (500 ml), s'il n'y a pas de cognac, de l'alcool peut être utilisé. La composition finie est utilisée pour essuyer les parties temporelles et le front. L'essence vous permet d'éliminer la douleur, réalisant le syndrome homéopathique.
  7. Radis noir - Le jus de radis frais à fruits noirs résiste bien à la douleur. Pressez le jus d'un légume, réchauffez-le un peu et appliquez-le à l'endroit où se trouve le nerf malade.
  8. Douches à la camomille - Pour cuisiner, vous avez besoin de fleurs de plantes, versez 4 cuillères à soupe avec 1 verre d'eau chaude et faites bouillir pendant environ 10 minutes. Le bouillon fini est bu à 1/3 du contenu du verre, 3 fois par jour après avoir mangé.
  9. L'utilisation de bains de sauge - Prenez 4 cuillères à soupe de sauge et versez de l'eau bouillante (500 ml). Ils la laissent infuser pendant un certain temps et la versent dans un bain rempli. À la fin, ajoutez une poignée de sel marin. Le bain doit être pris tous les jours pendant 15 minutes.

La prévention

Les mesures préventives de la névralgie intercostale consistent à suivre les règles bien connues:

  • surveiller la nutrition, elle doit être rationnelle;
  • éviter l'hypothermie de toutes sortes, le stress;
  • prends soin de ta santé;
  • pour traiter les maladies internes du système musculo-squelettique;
  • suivez la bonne posture;
  • exercice régulier;
  • traiter les maladies infectieuses dès les premières manifestations.

En outre, le massage préventif avec l'utilisation de pommades chauffantes spéciales, qui améliore la circulation sanguine et le drainage lymphatique, a fait ses preuves..

Il Est Important De Savoir Sur La Goutte